Vous êtes sur la page 1sur 4

TA TAC

Ces deux valeurs permettent de connaître les concentrations en


bicarbonates, carbonates et éventuellement en hydroxydes (bases fortes)
contenues dans l'eau, d'autre façon l'alcalinité d'une eau correspond à la
présence des bicarbonates, carbonates et hydroxydes.

L'alcalinité se mesure par la neutralisation d'un certain volume d'eau par


une solution diluée d'un acide minéral. Le point d'équivalence étant
déterminé par des indicateurs colorés

L'alcalinité se mesure à l'aide d'une solution étalon d'acide fort en présence


d'indicateurs colorés de pH :

- La phénophtaléine pour le TA, virant du rouge à l'incolore à un pH de 8,3.

- L'hélianthine pour le TAC, virant du jaune à l'orangé à un pH de 4,3.

Le TA dose la totalité des hydroxydes et la moitié des carbonates qui sont


alors entièrement transformés en bicarbonates à un pH de 8,3.

Le TAC correspond à la totalité des bicarbonates et des carbonates.

Donc on peut dire que :

- Le titre alcalimétrique ou T.A mesure la teneur en alcalis libres (OH-) et en


carbonates (CO3).

- Le titre alcalimétrique complet ou T.A.C mesure la somme des alcalis


libres, des carbonates et des bicarbonates.

Domaine d'application :

C'est une méthode par la détermination titrimétrie de l'alcalinité.

Elle est destinée à analyse de l'eau naturelle et traitée de l'eau résiduaire et


peut être directement utilisée pour les eaux ayant une concentration
d'alcalinité jusqu'à 20 m mole/l pour les échantillons contenant des
concentrations supérieurs d'alcalinité, il convient de prendre un portion
d'essai plus faible pour l'analyse, la limite inférieure est de 0.4 m mole/l.

Les matières en suspension sous forme de carbonate peuvent interférer


avec l'analyse.

Cette interférence peut être réduite par filtration avant le titrage.


TA
Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en mL) à 0,02 mol.L  1 en ions H 3 O
nécessaire pour doser 100 mL d'eau en présence de phénolphtaléine. Le T.A. s’exprime
en °F.

TAC
Définition : C'est le volume d'acide (en mL) à 0,02 mol.L  1 en ions H3 O nécessaire pour
doser 100 mL d'eau en présence de méthylorange (encore appelé hélianthine). Il s’exprime
en °F

L’alcalinité d’une eau correspond à la présence d’espèces basiques telles que les ions hydroxyde (
 2 
HO ), les ions carbonate ( CO ), les ions hydrogénocarbonate (*) ( HCO ) et dans une moindre
3
mesure, les ions phosphate ( PO ), silicates ( Si O 2 ),


3°) Diagramme de prédominance des espèces CO 2 , HCO 3 ,

On donne les   2
pKA des couples acido-basiques CO 2,dissous / HCO 3 et HCO 3 / CO 3

  2
pK A ( CO 2,dissous / HCO 3 )  6,35 et pK A ( H CO 3 / CO 3 )  10,35

Ces valeurs permettent d’établir le diagramme de prédominance des espèces CO 2 ,


 2
HCO3 , CO 3 . On superpose à ce diagramme, les zones de virage des indicateurs
colorés cités dans les definitions precedents

Le dosage (en présence de phénolphtaléine) permet d’accéder à la concentration


en ions carbonate et en ions hydroxyde de l’eau). Le second dosage (en présence
d’hélianthine ou en présence de vert de bromocrésol) nous permet d’accéder à la
concentration totale en ces trois ions !

Expression du T.A. et du T.A.C. d’une eau :


Soit une eau contenant des ions hydroxyde, carbonate et hydrogénocarbonate.
1°) T.A. d’une eau, en degrés français (°F) :
Le dosage en présence de phénolphtaléine d’une telle eau permet d’accéder au
Bilans des réactions prépondérantes (le virage de la phénolphtaléine a lieu dans le
domaine de prédominance de l’ion hydrogénocarbonate):
HO   H 3 O  2 H 2O
x mol x mol
2 
CO 3  H 3 O  H CO 3  H 2 O

Y mol y mol

A l’équivalence, les ions hydronium, présents dans la solution d’acide fort, et les ions
antagonistes ont été introduits dans les proportions stœchiométriques

n(H 3 O  )  x  y  [ H3O  ]  Veq



D’autre part, on a : x mol  [ HO ]  Veau y mol  [ CO ]  Veau
2

donc [ H 3 O  ]  Veq  Veau ( [ HO  ]  [ CO 32 ] )

Utilisons la définition du T.A. ; [ H 3 O  ]  20 mmol.L1 et Veau  100 mL .


Veq (en mL) = 5×[ HO  ] + 5×[ CO 32 ] ( en mmol/L)

2°) T.A.C. d’une eau, en degrés français (°F) :


Le dosage en présence d’hélianthine d’une telle eau permet d’accéder au T.A.C. :
Par le meme résonnement on trouve