Vous êtes sur la page 1sur 2

Outre-mers

Mam Lam Fouck Serge, Histoire générale de la Guyane française.


Philippe Delisle

Citer ce document / Cite this document :

Delisle Philippe. Mam Lam Fouck Serge, Histoire générale de la Guyane française. . In: Outre-mers, tome 98, n°370-371, 1er
semestre 2011. Le contact colonial dans l'empire français : XIXe-XXe siècles. p. 356;

https://www.persee.fr/doc/outre_1631-0438_2011_num_98_370_4559_t1_0356_0000_2

Fichier pdf généré le 26/04/2018


356 COMPTES RENDUS

la bibliographie proposée en 1985, sans l'avoir enrichie des différents travaux


réalisés depuis ...

Philippe DELISLE

MAM LAM FOUCK Serge, Histoire générale de la Guyane française.


Ibis rouge éditions, nouvelle édition revue et complétée : 2002, 220 p.

Il s'agit de la réédition, quelque peu « augmentée » par les apports de travaux


récents, d'un ouvrage paru en 1996 chez le même éditeur. Serge Mam Lam
Fouck s'est imposé depuis plusieurs années comme le spécialiste des synthèses
sur la Guyane française. Il avait en effet publié en 1999, toujours chez Ibis
rouge, une autre histoire assez « générale » de ce territoire, mais bien plus
volumineuse, et centrée sur la seule période précédant la départementalisation.
L'intérêt du présent ouvrage est qu'il dresse un tableau clair et accessible de
l'évolution d'un espace souvent encore mal connu. Le public visé paraît être
plutôt celui des étudiants et des enseignants que celui des chercheurs.
est en effet avant tout synthétique, et les notes infra-paginales sont
peu nombreuses et souvent purement explicatives. Des cartes très lisibles
et un certain nombre de tableaux viennent d'ailleurs renforcer la dimension
pédagogique de l'ouvrage.
L'auteur a adopté un plan assez original, qui atténue quelque peu
des coupures chronologiques « traditionnelles » de 1848 ou de 1946. Il
envisage en effet l'histoire de la Guyane française sous l'angle de chapitres
thématiques déroulés depuis le XVIIe siècle jusqu'à nos jours : l'espace, le
peuplement, l'économie, la société, et pour finir la vie politique ainsi que le
rapport à la métropole. Une telle approche a le mérite de faire ressortir
certaines spécificités de l'histoire de la Guyane, relativement aux autres DOM,
mais aussi le poids des permanences, et l'importance de césures tardives. Serge
Mam Lam Fouck montre par exemple que jusqu'au milieu des années i960,
l'exploitation économique dans un cadre colonial, puis départemental, s'est
constamment heurtée à la faiblesse de l'immigration, libre ou forcée. En
revanche, depuis cette date, et notamment avec l'installation de la base spatiale
de Kourou, l'image du territoire est devenue plus attrayante, et c'est la question
de la gestion de flux migratoires importants qui s'est posée. De même, l'auteur
observe qu'au niveau social, si la Guyane a connu comme les autres DOM, un
projet assimilationniste hérité pour une part du passé colonial, depuis les
années 1980, elle se trouve confrontée à des débats particulièrement vifs autour
de l'identité commune. En effet, ici, les « créoles » ne forment qu'une partie de
la population, et les revendications culturelles des Amérindiens ou des Busi-
nenge tendent à s'affirmer, d'autant que la démographie des premiers s'est
redressée de manière spectaculaire.

Philippe DELISLE