Vous êtes sur la page 1sur 32

FOOTBALL Ligue 1 Strasbourg 20 h 45 Marseille

L’infime espoir de l’OM PAGES 6 ET 7

1,70 € vendredi 3 mai 2019 74e année N° 23 655 France métropolitaine

23
Amel
Majri

Corinne
Diacre

Eugénie
Le Sommer

POUR
UN RÊVE
Alex Martin, Jérôme Prévost, Laurent Argueyrolles, Frédéric Porcu/L’Équipe
footba ll Coupe du monde 2019
La liste des Bleues qui disputeront la Coupe du monde en France
(7 juin - 7 juillet) a été dévoilée hier par Corinne Diacre,
leur sélectionneuse. En match d’ouverture au Parc des Princes,
les Françaises affronteront la Corée du Sud. PAGES 2 À 5
Gardiennes
Sarah Bouhaddi (Lyon), Solène Durand (Guingamp),
Pauline Peyraud-Magnin (Arsenal).
Défenseuses
Julie Debever (Guingamp), Sakina Karchaoui (Montpellier),
Griedge Mbock (Lyon), Amel Majri (Lyon), Ève Périsset (Paris-SG),
Wendie Renard (Lyon), Marion Torrent (Montpellier),
Aïssatou Tounkara (Atlético de Madrid).
Milieux
Charlotte Bilbault (Paris FC), Élise Bussaglia (Dijon),
Maéva Clemaron (FC Fleury), Grace Geyoro (Paris-SG),
Amandine Henry (Lyon), Gaëtane Thiney (Paris FC).
Attaquantes
Viviane Asseyi (Bordeaux), Delphine Cascarino (Lyon), Amandine
Wendie Kadidiatou Diani (Paris-SG), Valérie Gauvin (Montpellier), Henry
Renard Émelyne Laurent (Guingamp), Eugénie Le Sommer (Lyon).

ANT 2,20 € - BEL/LUX 2,20 € - CH 2,90 FS -ESP/AND 2,50 € - G B 2,30 £ - GR 2,90 € - ITA 2,60 € - MAR 19 MAD - NL 2,60 € - PORT CONT 2,80 € - REU 2,20 € - TUN 4,50 DIN
2 Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

footba ll la liste des 23


COUPE DU MONDE 2019 Équipe de France femmes la liste de 23

Vincent
Duluc
LE MONDE CHANGE
C’est entendu: si Corinne Diacre, la
sélectionneuse de l’équipe de France
féminine de football, a été invitée à annoncer
sa liste au journal de 20heures de TF1, hier
soir, c’est parce que la chaîne a acheté les
droits de la Coupe du monde, pas parce que
cette liste serait soudain devenue un débat
national. Il n’y aura probablement pas de
sondage, dans la journée, pour interroger le
grand public sur l’absence de Marie-
Antoinette Katoto.
Mais il ne faut pas s’y tromper. Cette annonce
en grande pompe, qui lance pour de bon la
grande aventure de la Coupe du monde 2019
en France (7juin-7juillet), ne marque pas
seulement une volonté générale de
promouvoir le foot féminin. TF1, pas plus que
tous les médias qui vont se pencher en
nombre sur ce Mondial – dont ce journal –,
n’est pas là pour entretenir une bulle
Anne-Christine Poujoulat/AFP

égalitariste et bien-pensante. Si tout le monde


accourt d’un même élan, c’est parce que les
frontières de ce sport bougent, et parce que la
Coupe du monde est un événement qui va
faire de l’audience, selon une équation
éternelle: équipe de France, Coupe du

LANCÉES VERS L’ÉTOILE


monde, organisation en France, quête d’une
belle aventure et d’un bonheur collectif.
Mais s’il faut souhaiter aux vingt-troisBleues
et à leur sélectionneuse la bienvenue dans
ce nouveau monde, c’est aussi parce qu’il
pourrait les surprendre, même si le vécu de
Corinne Diacre, première femme
entraîneuse dans le football professionnel
français, l’a préparée à tout. Parfois
L’annonce de la liste des vingt-trois de Corinne Diacre a déclenché
protégées par une démarche militante qui le sprint vers la Coupe du monde. Le plan est clair dans son esprit
était nécessaire dans cet univers
déséquilibré, les Bleues vont basculer dans pour aller conquérir un premier titre.
la dimension de la critique sportive, comme NATHAN GOURDOL l’échelle du foot féminin français n’avoir pas un seul plan de ba- cent toutefois parmi les candida-
les copains. Il y aura des notes, il y aura des (voir page 4). Diacre a bâti un taille pour le Graal «mais sept, un tes les plus sérieuses avec les
débats, il y aura des remises en cause et des Hier soir sur TF1, Corinne Diacre, groupe à son image, taillé pour le par match », alors que l’analyse États-Unis, tenants du titre, l’An-
contestations, parce qu’il est impossible de souriante, a fait un sans-faute en combat, et a voulu prendre des vidéo minutieuse des adversai- gleterre et l’Allemagne.
grandir populairement et médiatiquement termes de communication au joueuses auxquelles elle fait con- res a débuté depuis le début de
en s’épargnant cette dimension. moment d’annoncer sa liste de fiance à 100 %. «Le président Noël l’année. « Je n’ai pas vu d’équipes Les Lyonnaises
Les temps étaient plus simples, peut-être, 23 joueuses pour la Coupe du Le Graët m’a fixé l’objectif d’aller en qui me font peur, si c’est ce que arriveront après
monde à domicile finale. C’est le contrat qui a été éta- vous voulez savoir», confiait la pa- la finale de la Ligue
quand il suffisait d’être là et d’incarner un
(7 juin-7 juillet), dernier moment bli entre lui et moi quand j’ai pris la tronne des Bleues en février des champions
football différent, ce qui était le cas lorsque
l’équipe de France féminine a fait son entrée charnière avant le début de la place. Ça ne me fait pas peur, pour après ses premières observa- Consciente des nombreux
dans l’actualité sportive et à la une de ce compétition, le 7 juin au Parc des moi ce serait un échec de ne pas y tions. La capitaine Amandine échecs passés, malgré une géné-
journal, pendant la Coupe du monde 2011, un Princes, contre la Corée du Sud. être », a-t-elle exposé au mo- Henry et ses coéquipières ne ration dorée, Corinne Diacre a
Sa voix est restée ferme tout du ment de dévoiler ses ambitions, s’estiment pas favorites et répè- son idée en tête depuis sa prise de
an après Knysna. Cette fois, un an après la
long et n’a pas tressailli au mo- rejetant par superstition le mot tent que leur palmarès interna- fonction, en septembre 2017,
victoire des Bleus de Didier Deschamps à la ment de justifier en direct l’ab- « rêve », « parce que les (s)iens ne tional est encore vierge. C’est avec deux maîtres-mots: rigueur
Coupe du monde 2018, la comparaison peut sence de la perle Marie-Antoi- se réalisent jamais ». La sélec- humble et véridique, mais leurs et anticipation. Intransigeante
être plus lourde à porter et l’équipe de France nette Katoto, petit séisme à tionneuse, terre à terre, assure récentes performances les pla- avec son groupe comme envers
uu
de Corinne Diacre ne pourra pas se contenter
d’être la conquérante d’un nouveau
territoire: elle aura l’obligation de faire
presque aussi bien, disons d’exister jusqu’à
la dernière semaine, qui réunira les demi-
finales et la finale à Lyon. La manière sobre et
RETENUES
23

retenue dont Corinne Diacre a énoncé sa


Photos FFF

liste, hier, suscitant des bonheurs et de si


larges déceptions, restera une borne sur ce
LES

chemin, le premier pas aussi public d’une


Sarah Solène Pauline Julie Sakina Amel
sélectionneuse décidée à faire peu de bruit, à
bouger peu sur ses bases, et à laisser la Bouhaddi Durand Peyraud-Magnin Debever Karchaoui Majri
lumière à celles qui sauront la capter. ¢ gardienne ¢ gardienne ¢ gardienne ¢ défenseuse ¢ défenseuse, ¢ défenseuse,
(Lyon) (Guingamp) (Arsenal/ANG) (Guingamp) (Montpellier) (Lyon)
32 ans/139 sél./0 but 24/0/0 27/1/0 31/2/0 23/23/0 26/46/4
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
3

la liste des 23 Équipe de Fance femmes COUPE DU MONDE 2019

Corinne Diacre lors


de son annonce
de la liste des
Gilles Bouleau
vingt-trois Bleues
sur le plateau
de TF1, hier soir.
«Corinne Diacre
est dans le format
de Deschamps»
Le présentateur du JT de 20heures
le calendrier des Bleues
samedi 25 mai
sur TF1 raconte les coulisses
amical de l’annonce de la liste des vingt-trois
France 16 h Thailande par la sélectionneuse des Bleues.
(à Orléans)
W9 Corinne Diacre a dévoilé hier soir
vendredi 31 mai l’identité des 23 joueuses sélec-
amical tionnées en équipe de France pour
France 21 h Chine disputer la Coupe du monde orga-
(à Créteil) nisée en France (7 juin-7 juillet).
W9 Pour la première fois, une sélec-
vendredi 7 juin tionneuse des Bleues a annoncé
son groupe dans le sacro-saint
Coupe du monde
20 heures de TF1.
phase de groupes (1re j.) «Quels échanges avez-vous eus
France 21 h Corée du Sud avec Corinne Diacre
(à Paris, Parc des Princes) en coulisses, avant la prise TF1, notamment sur Corinne
TF 1 et Canal+ d’antenne? Diacre, j’avais pris beaucoup de
mercredi 12 juin On ne se connaissait pas. En la notes. J’ai pris connaissance de la
Coupe du monde retrouvant au maquillage, je lui ai liste vers 17heures, un peu avant
dit que j’étais la bienveillance qu’elle n’arrive, ce qui m’a permis
phase de groupes (2e j.) incarnée, mais que je ferais mon d’affiner. Débuter l’entretien par
France 21 h Norvège job de journaliste, l’un n’excluant l’absence de Marie-Antoinette
(à Nice) pas l’autre. Je lui ai dit que cela se Katoto, pépite du PSG et auteure
TF 1 et Canal+ passerait entre intimes… elle ne de 22 buts cette saison (en Cham-
lundi 17 juin m’a pas totalement cru. Je lui ai pionnat), c’était la contraindre à se
uu elle-même, elle veut laisser la staff. La préparation reprendra réponse a été décevante : oui les Coupe du monde rappelé que je donnerai un mode justifier et à montrer qu’elle avait
place la plus mince à l’inconnu et ensuite le 13 à Clairefontaine. Françaises pourront rester à d’emploi juste avant son annonce un esprit de décision. On voulait
phase de groupes (3e j.)
a déjà conditionné ses joueuses Diacre : « On aménagera des Clairefontaine pour leurs mat- et qu’ensuite, je ne l’interromprai aussi savoir ce qu’elle ferait en
pour un combat d’un mois, sur et temps “off” pour que les filles puis- ches à Paris (le premier et l’éven- Nigéria 21 h France pas. Elle avait la main avec une cas de blessure.
en dehors du terrain. Les mises sent un peu se séparer de nous. Ça tuel quart contre les USA), mais (à Rennes) petite tablette qu’on lui avait prê- Corinne Diacre est connue pour
TF 1 et Canal+
en garde contre l’emballement leur permettra d’évacuer cette devront être nomades comme tée pour qu’elle ait un retour sur préférer l’ombre à la lumière.
médiatique et le surplus de pres- pression qu’elles vont en avoir en- les autres pour le reste de la ce qui était diffusé à l’écran. Et Comment avez-vous jugé
sion, surtout auprès des plus jeu- suite.» compétition. comme pour un homme politi- sa prestation?
nes, ont été faites depuis long- Si dans son projet de jeu aussi Si elles voient le verre à moitié que, un artiste ou un sportif, je ne Je l’ai trouvée très bien. Elle est
temps, et Diacre a confié hier que la technicienne a déjà beaucoup plein, ce sera une manière de lui ai rien dit des questions que je un peu dans le format de Didier
son collectif n’avait pas de fai- de certitudes, elle aura encore goûter d’un peu plus près le sou- lui poserais après. Deschamps, il y a quelques an-
blesse, avant de se reprendre : deux matches pour s’ajuster, tien populaire, monté crescendo À quelle heure avez-vous pris nées. Elle ne parle pas à tort et à
« S’il y en a une, c’est sur le match contre la modeste Thaïlande le depuis des mois. Avec une fu- connaissance de la liste travers, elle sait que plusieurs
d’ouverture contre la Corée et la 25 mai à Orléans, puis face à la rieuse envie de surfer sur le sacre et comment avez-vous travaillé types d’audiences l’écoutent: les
gestion des émotions, mais j’ai le Chine le 31 mai à Créteil. Mais des garçons en Russie, l’année votre entretien? joueuses, leurs entourages, la
temps de travailler dessus. » Tout l’essentiel des réglages se fera dernière. É En amont, je m’étais fait briefer Fédération et tous les téléspecta-
semble sous contrôle. ailleurs. Les joueuses ont l’habi- par mes camarades du foot de teurs de TF1. Corinne Diacre a
La préparation des Bleues dé- tude de dire que chaque entraî- assisté à plusieurs conférences
butera le 8 mai, avec une sortie nement compte avec Diacre, et de presse de Didier Deschamps
en Bretagne (à Perros-Guirec) cela ne va pas changer mainte- Vingt-sept «réservistes» Katoto, Hamraoui ou encore Dali. « Avec mon staff, on pour voir comment il se tirait de
jusqu’au 11, où la sélectionneuse nant que les 23 sont connues. pèsera le pour et le contre de tel joueuse par rapport à ce guêpier. Donc ce n’est pas très
a prévu des entretiens indivi- Pour ce qui est de la compéti- Corinne Diacre, la sélectionneuse de l’équipe de une autre, a expliqué Diacre. Pour le moment, on surprenant qu’il y ait des points
duels. Ce démarrage s’effec- tion en elle-même, la FFF avait France, n’a pas retenu de « réservistes » comme préfère ne pas réduire cette liste de 27. » Selon le communs. Le plus clair est que
tuera sans les sept Lyonnaises, envoyé une demande à la FIFA l’avait fait Didier Deschamps l’an dernier par règlement de la FIFA, « une joueuse de la liste finale ne les deux ne veulent pas perdre le
retenues pour la finale de Ligue pour savoir si les Bleues pou- exemple en demandant à onze suppléants de se tenir pourra être remplacée par une joueuse de la liste contrôle de ce qu’ils disent. Cela
des champions contre le FC Bar- vaient élire leur camp de base à prêt. En cas de blessure, Diacre piochera dans les provisoire qu’en cas de maladie ou de blessure grave au n’exclut pas l’empathie, le sourire
celone, le 18 mai à Budapest, Clairefontaine, alors que les au- vingt-sept joueuses qui complètent la liste de 50 plus tard vingt-quatre heures avant le coup d’envoi du ou le petit contre-pied mais ils
mais cette contrainte a été inté- tres sélections vont aller d’hôtel qu’elle a donnée à la FIFA, où figurent notamment premier match de son équipe. » sont très concentrés.»
grée depuis longtemps par le en hôtel entre les matches. La S. N.

Griedge Ève
Thomas Wendie Marion Aïssatou Charlotte Élise Maéva Grace
Mbock Périsset
Lemar Renard Torrent Tounkara Bilbault Bussaglia Clémaron Geyoro
¢ défenseuse, défenseuse,
¢¢attaquant, ¢ défenseuse, ¢ défenseuse, ¢ défenseuse, ¢ milieu, ¢ milieu, ¢ milieu, ¢ milieu,
(Lyon) (Paris-SG) 2 buts :
8 sélections, (Lyon) (Montpellier) (Atlético de Madrid/ESP) (Paris FC) (Dijon) (Fleury) (Paris-SG)
24/49/5 24/13/0
épaule. 28/108/20 27/20/0 24/11/0 28/14/1 33/186/29 26/3/0 21/20/1
4 footba ll
la liste des 23
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

COUPE DU MONDE 2019 Équipe de France femmes la liste des 23

Trop tôt pour Katoto


Malgré ses statistiques bluffantes, l’attaquante du PSG (20 ans), meilleure buteuse
du Championnat, n’a pas été retenue par Corinne Diacre, qui la juge encore tendre.
NATHAN GOURDOL Le onze de départ
possible le 7 juin
Marie-Antoinette Katoto (20 ans) a
deux mois d’écart avec Kylian
Mbappé et enchaîne les buts avec Bouhaddi
le PSG, tout comme lui. Mais elle
n’aura pas l’opportunité de décro- Torrent Mbock Renard Majri
cher un sacre mondial cet été, un
an après son compère. Contraire-
ment au crack de Bondy, qui avait Henry Bussaglia
(cap.)
déjà gagné sa place au soir de la
liste de Didier Deschamps, la pro- Diani Le Sommer
messe de Colombes est restée Thiney
dans l’incertitude jusqu’au bout. Et
le couperet est tombé froidement Gauvin
hier soir, quand son visage n’est
pas apparu à l’écran. «Ça a été un Corinne Diacre a dessiné un onze
choix difficile, mais j’ai fait ce choix-là en 4-2-3-1 avec une défense solide,
et je l’assume», a justifié, le regard deux éléments d’expérience devant
droit, Corinne Diacre sur TF1. la défense (Henry et Bussaglia
Bombardée de questions à ce cumulent 269 sélections à deux),
sujet – une dizaine soit un tiers des des joueuses taillées pour
demandes – lors de la conférence la bataille (Gauvin et Torrent),
de presse, la sélectionneuse a et deux feux follets insaisissables
étayé ses arguments pour expli- sur les côtés de son attaque
Frédéric Mons/L’Équipe

quer l’absence de la Parisienne, (Diani et Le Sommer). Delphine


meilleure buteuse du Champion- Cascarino, intenable depuis des
nat cette saison (22 buts) et au- semaines, pourrait intégrer ce onze
teure de 43 réalisations en D1 ces de départ à condition de s’imposer
deux dernières années : «Elle a un lors des deux derniers matches
énorme potentiel, je ne vous ap- Marie-Antoinette Katoto n’avait pas brillé lors de sa première titularisation en bleue contre l’Allemagne (défaite 0-1 des Françaises, le 28 février). de préparation. N. G.
prends rien, mais il m’a manqué de
la performance dans la grands ren-
dez-vous, c’est le pourquoi », a-t-
elle d’abord expliqué, en référence
Alors que Katoto est une
joueuse qui marche à la confiance,
le staff n’a pas voulu faire de cas
mercredi (6-2). Diacre ne tolèrera
aucun état d’âme si le vestiaire, qui
s’était pris d’affection pour Katoto,
Laurent, pari gagné
aux prestations ratées de «MAK» particulier avec elle, comme c’est se plaint de son absence : « Une Hier soir, Emelyne Laurent sente lors des grands rendez-

750 000
contre l’OL et Chelsea cette sai- le cas au PSG, quitte à se priver joueuse peut venir me voir et me dire (20ans) a regardé Corinne Diacre vous, Laurent, elle, les aime. Lors
son, et surtout au Mondial des d’une arme offensive. En avril que ça ne lui convient pas, elle lais- dévoiler sa liste, seule, dans son de l’Euro des moins de 19 ans en
moins de 20 ans l’été dernier où 2018 pourtant, tout semblait écrit sera sa place si c’est le cas.» appartement de Guingamp où 2017, la native de Fort-de-France
elle s’était liquéfiée (0 but marqué), selon la sélectionneuse : « Elle Placée parmi les 27 réservistes, elle a demandé à être prêtée en (Martinique) avait terminé
alors qu’elle était attendue. survole le Championnat de France. la Parisienne va devoir encaisser À un mois du match janvier dernier pour avoir du comeilleure buteuse française
Si elle brille en Coupe du monde des et ensuite « se poser les bonnes d’ouverture entre temps de jeu (elle est sous (avec Mathilde Bourdieu) avec
“Cette non-sélection
,,
moins de 20 ans, il est évident qu’elle questions» selon Diacre. En se pri- la France et Corée contrat avec l’OL) en prévision du trois réalisations.
va lui faire plus de bien fera partie des 23 l’an prochain.» vant de la joueuse qui représente du Sud le 7 juin Mondial. « Ça a toujours été dans L’an dernier, « Crevette » (son
que de mal Rien ne s’est déroulé comme l’avenir de l’attaque tricolore, la pa- au Parc des Princes, un coin de ma tête, nous a confié, surnom) avait encore fini
CORINNE DIACRE, prévu, avec une pression trop forte tronne des Bleues a pris un risque 750 000 billets ont émue, l’attaquante après avoir comeilleure réalisatrice des
SÉLECTIONNEUSE DE L’ÉQUIPE DE FRANCE placée sur ses épaules. Son en- pour son futur proche et plus loin- déjà été écoulés, sur partagé et fêté la nouvelle avec Bleuettes lors du Mondial des
La sélectionneuse a répété qu’elle trée intéressante pour sa pre- tain. Elle sait que ce choix lui re- un total d’1,3 million. ses proches. Je suis agréable- moins de 20 ans en marquant à
n’avait «aucun problème avec elle» mière en A contre le Brésil (3-1, le viendra comme un boomerang en Sept matches de la Coupe ment surprise. Ce n’est pas que je quatre reprises comme la Mes-
avant de développer une formule, 10 novembre), son but contre les cas d’échec, et que la claque infli- du monde sont déjà n’y croyais pas, mais je me suis dit sine Amélie Delabre. «Elle va très
qui ne consolera pas sa joueuse : États-Unis le 19 janvier (3-1) n’ont gée à la pépite pourrait peser sur à guichets fermés, que ce ne serait que du bonus pour vite, parfois tellement qu’elle en
«Cette non-sélection va lui faire plus pas suffi, et sa performance terne le futur de la sélection. Elle as- dont le match d’ouverture moi si j’étais prise.» oublie le ballon », a plaisanté la
de bien que de mal, on le saura mais pour sa première titularisation sume : «C’est sûr que si on n’est pas et le France-Nigeria Elle ne compte que trois sélec- patronne des Bleues en justifiant
bien plus tard. Elle a du talent, mais contre l’Allemagne lui a été fatale championnes du monde, on va me (3e match de groupe des tions en équipe de France, mais sa place dans les 23. « Elle peut
aujourd’hui elle ne s’exprime pas à (0-1, le 28 février). Envoyée en le reprocher, mais si je la prends et Bleues), le 17 juin à Rennes. Laurent ne se retrouve pas par nous apporter énormément, a
100 %. Elle doit digérer le Mondial équipe de France B lors du dernier qu’on n’est pas championnes du hasard dans la liste des 23 joueu- poursuivi Diacre. On n’avait pas de
des moins de 20 ans, c’est encore un rassemblement, elle n’a pas monde, ce sera quoi l’excuse ? J’es- ses retenues par Diacre pour dis- profil comme elle, capable de
poids pour elle, l’idée c’était de ne réussi à reconquérir la confiance père qu’après ça, on va la laisser puter la Coupe du monde. Si rentrer dans la surface, et d’aller
pas lui en ajouter un deuxième. Elle de Diacre, malgré son quadruplé tranquille. Ce n’est juste pas le mo- la sélectionneuse reproche chercher un penalty si on a besoin
jouera d’autres Coupes du monde.» avec le PSG contre Bordeaux ment pour elle.» É à Katoto de ne pas répondre pré- de revenir (au score).»
RETENUES
LES 23

Amandine Gaëtane Viviane Delphine Kadidiatou Valérie Emelyne Eugénie


Thomas
Henry Thiney Asseyi Cascarino Diani Gauvin Laurent Le Sommer
Lemar
¢ milieu, ¢ milieu, ¢ attaquante, ¢ attaquante, ¢ attaquante, ¢ attaquante, ¢ attaquante, ¢ attaquante,
¢ attaquant,
(Lyon) (Paris FC) (Bordeaux) (Lyon) (Paris-SG) (Montpellier) (Guingamp) (Lyon)
8 sélections, 2 buts :
29/83/11 33/154/58 23/30/5 22/11/3 24/45/7 22/17/9 20/3/0 29/159/74
épaule.
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
footba ll 5
COUPE DU MONDE FEMMES 2019

Groupes vendredi samedi dimanche lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche lundi mardi mercredi jeudi
A B C D E F 7 juin 8 juin 9 juin 10 juin 11 juin 12 juin 13 juin 14 juin 15 juin 16 juin 17 juin 18 juin 19 juin 20 juin

Grenoble 15 h 30 15 heures 21 heures 21 heures


Stade des Alpes Brésil Nigeria Canada Jamaïque
20 068 places Jamaïque Corée du Sud N -Zélande
lle
Australie

Le Havre 18 heures 15 heures 21 heures 18 heures 21 heures


Stade Océane Espagne N -Zélande
lle
Angleterre Chine Suède
25 178 places
Afrique du Sud Pays-Bas Argentine Espagne États-Unis

Montpellier 21 heures 18 heures 18 heures 18 heures


Stade de la Mosson Canada Australie Afrique du Sud Cameroun
32 939 places Allemagne
Cameroun Brésil Nlle-Zélande

Nice 18 heures 21 heures 15 heures 21 heures


Allianz Riviera Angleterre France Suède Japon
35 624 places
Écosse Norvège Thaïlande Angleterre

Paris 21 heures 18 heures 21 heures 18 heures 21 heures


Parc des Princes France Argentine Afrique du Sud États-Unis Écosse
47 929 places Corée du Sud Japon Chine Chili Argentine

Reims 21 heures 21 heures 18 heures 21 heures 18 heures


Stade Auguste-Delaune Norvège États-Unis Jamaïque Corée du Sud Pays-Bas
21 127 places Nigeria Thaïlande Italie Norvège Canada

Rennes 15 heures 18 heures 15 heures 21 heures 21 heures


Roazhon Park Allemagne Chili Japon Nigeria Thaïlande
29 778 places Chine Suède Écosse France Chili

Valenciennes 13 heures 18 heures 15 heures 21 heures


Stade du Hainaut Australie Allemagne Pays-Bas Italie
25 172 places Italie Espagne Cameroun Brésil

Le groupe Canal+ diffusera l'intégralité des matches de la compétition. Les 25 meilleures affiches seront diffusées en clair sur TF1 et TMC. Les matches de l'équipe de France et la finale seront diffusés sur TF1.

HUITIÈMES DE FINALE HUITIÈMES DE FINALE


2 gr. A
e samedi 22 juin QUARTS DE FINALE QUARTS DE FINALE mardi 25 juin 1er gr. C
à 21 heures, à 18 heures,
2e gr. C à Nice. jeudi 27 juin samedi 29 juin à Montpellier. 3e gr. A ou B ou F
à 21 heures, à 15 heures,
1er gr. D dimanche 23 juin au Havre. DEMI-FINALES DEMI-FINALES à Valenciennes. mardi 25 juin 1er gr. E
à 17 h 30, à 21 heures,
3e gr. B ou E ou F à Valenciennes. mardi 2 juillet FINALE mercredi 3 juillet à Rennes. 2e gr. D
à 21 heures, Dimanche 7 juillet à 21 heures,
1er gr. A dimanche 23 juin à Lyon. à 17 heures, à Lyon à Lyon. samedi 22 juin 1er gr. B
à 21 heures, à 17 h 30,
3 gr. C ou D ou E au Havre.
e
vendredi 28 juin 3e place samedi 29 juin à Grenoble. 3e gr. A ou C ou D
à 21 heures, samedi 6 juillet à 17 heures, à Nice. à 18 h 30,
2e gr. B lundi 24 juin à Paris. à Rennes. lundi 24 juin 2e gr. F
à 18 heures, à 21 heures,
1er gr. F à Reims. à Paris. 2e gr. E

Oppositions en huitièmes de finale suivant les groupes dont sont issus les meilleurs troisièmes
Valenciennes ABCD ABCE ABCF ABDE ABDF ABEF ACDE ACDF ACEF ADEF BCDE BCDF BCEF BDEF CDEF
(Stade du Hainaut) VAINQUEUR
Le Havre Reims GROUPE A 3e C 3e C 3e C 3e D 3e D 3e E 3e C 3e C 3e C 3e D 3e C 3e C 3e E 3e E 3e C
(Stade Océane) (Stade Auguste-Delaune)
GROUPE B 3e D 3e A 3e A 3e A 3e A 3e A 3e D 3e D 3e A 3e A 3e D 3e D 3e C 3e D 3e D
Paris
Rennes (Parc des Princes) GROUPE C 3e A
(Roazhon Park) 3e B 3e B 3e B 3e B 3e B 3e A 3e A 3e F 3e F 3e B 3e B 3e B 3e B 3e F

Les neuf
GROUPE D 3e B 3e E 3e F 3e E 3e F 3e F 3e E 3e F 3e E 3e E 3e E 3e F 3e F 3e F 3e E

villes hôtes Réglement


Les six vainqueurs de groupes, les six deuxièmes et les quatre meilleurs troisièmes
joueront les huitièmes de finale à partir desquels la compétition passe au format de
Troisième place, mode d'emploi
Les quatre meilleurs troisièmes des six groupes sont qualifiés pour les
huitièmes de finale.
Lyon l'élimination directe. En cas d'égalité de points de plusieurs équipes du même groupe, Pour les déterminer, un classement sera établi entre tous les troisièmes en
(Groupama Stadium) les critères suivants sont appliqués dans l'ordre : fonction des critères suivants :
1 - La meilleure différence de buts après tous les matches du groupe. a. plus grand nombre de points obtenus.
2 - Le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe. b. meilleure différence de buts.
Grenoble c. plus grand nombre de buts marqués.
3 - Le plus grand nombre de points lors des matches entre les équipes concernées.
(Stade des Alpes) d. comportement en termes de fair-play durant la phase finale.
4 - La meilleure différence de buts lors des matches entre les équipes concernées.
5 - Le plus grand nombre de buts marqués lors des matches entre les équipes e. le tirage au sort effectué par la FIFA.
Montpellier Nice concernées. Les huitièmes de finale sont ensuite déterminés en fonction des groupes
(Stade de la Mosson) (Allianz Riviera) 6 - Le plus grand nombre de points de fair-play obtenus sur la base des cartons jaunes dont sont issus les meilleurs troisièmes selon une grille préétablie par la
et cartons rouges reçus lors des matches du groupe. FIFA (voir ci-dessus).
7 - Le tirage au sort effectué par la FIFA.
6 footba ll Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

LIGUE 1 35e journée Strasbourg 20 h 45 Marseille

AU BORD
DU VIDE
Tombés à la sixième place, les Marseillais
n’ont plus qu’une infime chance d’accrocher
une place en Coupe d’Europe la saison
prochaine. Avant de se déplacer à Strasbourg,
ce soir, ils ne veulent surtout pas penser au bilan.
BAPTISTE CHAUMIER tiaire, ils ne sont plus nombreux pensée. Interrogé sur sa respon-
à y croire, conscients de la diffi- sabilité, le technicien a reconnu :
Ils ont déjà validé leur ticket pour culté de la tâche même si Dimitri « Je prends ma part, c’est à moi de
une Coupe d’Europe, la saison Payet a voulu (se) persuader du guider cette équipe, je le fais de
prochaine, ils ont gagné un tro- contraire, en conférence de tout mon cœur, je fais de mon
phée emmenant dans leur presse, hier. « La saison n’est pas mieux, ça peut aussi ne pas suffire.
sillage un public formidable, et terminée, il y a encore douze Je continuerai à tout donner. Je
ils jouent dans un stade réguliè- points à prendre, a affirmé le ca- sais quel club j’entraîne, on est
rement comble et bouillant. Les pitaine marseillais. Tant que ma- l’OM. J’espère que je n’ai pas tout
Marseillais ? Non, plutôt les thématiquement c’est encore tenté. Parfois, ça a fonctionné,
Strasbourgeois qui les ac- possible, on continuera à y croire. parfois non. Notre position s’est
cueillent à la Meinau, ce soir Terminer sans Coupe d’Europe, ce vraiment compliquée avec la
(20 h 45), pour un match où les serait très difficile pour nous. On le défaite contre Nantes. Dans ce
statuts semblent complètement sait : on n’a plus le droit à l’erreur, contexte délicat, j’aurai un œil très
inversés. plus rien. » attentif sur le comportement
Rudi Garcia et ses joueurs ne individuel de mes joueurs. Ils
s’imaginaient certainement pas “Les joueurs portent portent le maillot avec l’écusson
dans une situation aussi pré- le maillot avec l’écusson sur le cœur, ils ont le devoir de bien
caire, à moins d’un mois de la fin sur le cœur, ils ont le terminer, de tout donner. »
du Championnat. Ils s’avancent
pourtant bien sur un fil, au bord
du vide et d’un bilan qui pourrait
devoir de bien terminer,
de tout donner ,,
RUDI GARCIA, ENTRAÎNEUR DE L’OM
Ce n’est pas (encore) l’heure
des comptes, mais ce mo-
ment-là approche et le discours
avoir des conséquences sporti- de Frank McCourt, le proprié-
ves et économiques désastreu- À force de brûler tous leurs jo- taire des Phocéens, venu s’expri-
ses. Avec cinq points de retard kers les uns après les autres, mer devant tout le groupe avant
Alexis Réau/L’Équipe

sur le quatrième, Saint-Étienne, dont le dernier contre Nantes le match face à Nantes, diman-
à quatre journées du terme de la (1-2, 34e journée), au fil de pres- che, a été une forme de rappel
saison, l’espoir d’accrocher une tations médiocres ou des tâton- ferme aux responsabilités de
place qualificative en Coupe nements tactiques de Garcia, les chacun. Peut-être aussi un
d’Europe est infime, mais il Marseillais se retrouvent dans avant-goût d’un été qui s’an-
existe encore. une situation finalement pas si nonce très agité.
C’est la branche à laquelle
l’entraîneur phocéen veut se
raccrocher mais, dans le ves-
surprenante, si l’on considère
les insuffisances chroniques
d’une équipe mal équilibrée, mal
Avant de penser à demain, les
Marseillais doivent tout tenter
pour maintenir une forme de
Duje Caleta-Car,
Valère Germain,
Mario Balotelli
L’OM manque
Canal+ Sport aujourd'hui
suspense dans un sprint final qui
semble leur échapper, et cela
sans Bouna Sarr ni Florian
et Morgan Sanson
(de gauche à droite)
affichent la tête des
tous ses paris
5-3-2 Strasbourg 20 h 45 Marseille 4-2-3-1 Thauvin, forfait. Il faudra donc
être costaud, entreprenant et ef-
mauvais jours lors de
la défaite de Marseille Les déconvenues du PSG
23
Arbitre : M. Miguelgorry. Stade de la Meinau.
28 2
ficace pour s’imposer à Stras-
bourg, où le PSG et Lyon ont
contre Nantes (1-2),
dimanche dernier à
compliquent l’avenir européen
Carole Germain Sakai laissé filer des points. Soit à peu
près tout ce qui manque à l’OM
l’Orange Vélodrome. des Phocéens.
19 29 27 4
26 Da Costa cette saison. É DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL pour ironiser sur la situation avec
Caci M. Lopez Bo. Kamara
Thomasson FRANÇOIS VERDENET un certain sens de l’humour. «Pa-
1 13 c • 8
Sels S. Mitrovic J. Martin
9
Balotelli
10 c
Payet
• 30
S. Mandanda MARSEILLE – Du côté du Prado, à
mela Anderson (la compagne
d’Adil Rami) avait raison quand elle
5
17
A. Gonçalves
19
Luiz Gustavo 15 Sans Sarr, ni Thauvin quelques encablures de l’Orange
Vélodrome, le mistral a fini de ba-
s’est plainte que la Fondation OM
file 100 000 euros pour la recons-
L. Koné 12 Caleta-Car
Mothiba 5 Comme pressenti, Rudi Garcia, le coach de l’OM, layer les dernières illusions euro- truction de Notre-Dame de Paris,
27 Ocampos 18 devra se passer de son défenseur, Bouna Sarr, péennes de l’OM sur les trottoirs. ricane la supportrice mar-
Lala Entr. : T. Laurey Entr. : R. Garcia Amavi et de son attaquant, Florian Thauvin, pour le déplacement Depuis un dernier week-end seillaise. On aide Paris et ni eux ni le
Remplaçants : 13 e
dom.
9e ext. Remplaçants :
à Strasbourg, ce soir (20 h 45). Touché à un genou contre Nantes maudit entre la défaite face à ciel ne sont foutus de nous aider en
Bi. Kamara (g.) (30), N'Dour (3), (à choisir parmi) Escales (g.) (40), (1-2, 34e journée), dimanche dernier, le premier était déjà Nantes (1-2, 34e journée), celle du retour ! On aurait mieux fait de filer
Yo. Fofana (22), Liénard (11), points par match Y. Pelé (g.) (16), Rami (23), quasiment sûr d’être forfait pour ce déplacement en Alsace. PSG en Coupe de France contre cet argent à la Bonne Mère (sur-
I. Sissoko (18), Ajorque (25), 1,47 1,18 Rolando (6), Radonjic (7), Thauvin, blessé à une cheville, s’est entraîné en fin de semaine. Rennes (2-2, 6-5 aux tirs au but) nom de la Basilique Notre-Dame
Grandsir (28). buts pour M. Sanson (8), Strootman (12), Il existait une chance pour que l’international français joue, et les victoires lilloise (5-0 contre de la Garde). Avec des cierges, le
Principaux absents : Njie (14). mais le staff n’a voulu prendre aucun risque. Nîmes), lyonnaise (3-2 à Bor- PSG aurait peut-être gagné la
Simakan, Grimm, Martinez, Saadi 1,76 1,35 Principaux absents :
(blessés), Kawashima (g.), contre B. Sarr, Thauvin (blessés), L’entraîneur marseillais a essayé plusieurs systèmes pour deaux), stéphanoise (2-0 face à Coupe de France, battu au moins
Aaneba, Tchamba, Corgnet, Prcic, 1,29 1,88 Abdennour, Hubocan (choix de préparer la rencontre, mais il pourrait opter pour un 4-2-3-1 Toulouse), les supporters phocé- Montpellier (défaite 2-3, mercredi)
Zemzemi, Zohi (choix de 46 duels à Strasbourg l'entraîneur). afin d’aligner à la fois Dimitri Payet, Valère Germain et Mario ens ne croient plus en l’Europe. et nous aurait rendu la monnaie. Ils
l'entraîneur). Balotelli. Ba. C. Il n’y a que Sylvie, veste de sur- sont encore plus en roue libre que
22 v. 16 n. 8 v. uu
vêtement olympien sur le dos, nous.»
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
7
Strasbourg - Marseille 35e journée LIGUE 1

Question
de prestige
Strasbourg n’aurait rien contre s’offrir
le scalp de Marseille pour enjoliver
une saison déjà réussie.
Ligue 1 35e journée DE NOTRE CORRESPONDANT Le prestige de l’affiche
du week-end suffit allègrement
pts
J diff STRASBOURG – Pour la première fois à les maintenir en éveil. « Mar-
1 Paris-SG C 84 34 +67 depuis longtemps, Strasbourg seille nous avait battus au match
2 Lille 68 34 +31 (10e) peut apprécier un printemps aller (2-3, 7e journée, le 26 sep-
3 Lyon 62 34 +15 sans trop de pression. Il faut re- tembre), nous avons une revan-
4 Saint-Étienne 59 34 +15 monter à 2012 pour retrouver une che à prendre, souligne Jonas
5 Montpellier 54 34 +11 fin de saison, qui ne s’est pas Martin, qui a de l’envie à reven-
6 Marseille 54 34 +7 jouée à couteaux tirés en Alsace. dre après une longue absence, et
7 Nice 51 34 -4 À l’époque, le club avait tranquil- qui n’oublie pas que le Racing n’a
8 Reims 49 34 -2 lement assuré sa montée… de pas perdu deux fois face à un
9 Nîmes 46 34 -4 CFA2 à CFA. même adversaire en L 1 cette
10 Strasbourg 45 34 +12 Depuis, promotions et main- saison. Généralement, on réussit
11 Rennes 44 34 -1 tiens se sont systématiquement bien contre les gros. Quoi qu’il
12 Nantes 43 34 -2 joués dans les derniers instants, arrive, la saison restera gravée,
13 Angers 42 34 0 à l’image d’une improbable vic- mais les supporters vont être
14 Bordeaux 38 34 -6 toire lors de la 37e journée, face à chauds pour ce match face à
15 Toulouse 36 34 -18 Lyon, la saison passée (menés Marseille. On veut leur donner du
16 Monaco 33 34 -17 1-2 à la 87e minute, les Stras- plaisir, cela passe par des efforts
17 Amiens 33 34 -20
bourgeois avaient marqué à la 88e et des résultats. »
et la 90e+ 4 pour l’emporter 3-2). La Meinau va encore vrombir
18 Caen 29 34 -21
Mais les rois du suspense ont, avec un dix-huitième match à
19 Dijon 28 34 -24
cette fois-ci, misé sur un épilogue guichets fermés, toutes compé-
20 Guingamp 24 34 -39
moins angoissant. titions confondues. Or, devant
son public, l’équipe alsacienne
Dix-huitième match affiche un bilan moyen, avec une
à guichets fermés 13e place dans le classement
aujourd'hui
à la Meinau à domicile. « On prend les points
Strasbourg 20 h 45 Marseille
Canal+ Sport Il n’est pas question pour autant où on peut, explique Laurey.
demain de finir l’exercice 2018-2019 en On a déjà réussi à gérer notre
Paris-SG 17 h Nice fumant la pipe. Pour inciter les Al- saison correctement, ce qui est
Canal+, beIN Sports 1 saciens à donner leur meilleur un suffisamment compliqué.
20 h mois après leur victoire en Coupe À la maison, on a fait beaucoup
Reims - Nîmes de la Ligue contre Guingamp (0-0, de nuls (7 en 17 matches) face
Guingamp - Caen 4-1 aux tirs au but, le 30 mars), à des équipes comme Lille, Lyon,
Bordeaux - Angers Thierry Laurey, l’entraîneur du le Paris-SG ou Saint-Étienne.
Ces trois matches en multiplex RCS, n’hésite pas à jouer la carte On n’y a pas battu un gros. »
sur beIN Sports 1
des nouveautés et des surprises. Si ce constat ne ressemble pas
dimanche Les Strasbourgeois refusent de à un petit appel du pied vers ses
15 h s’endormir sur leurs lauriers. protégés… Fr. N.
Nantes - Dijon
Toulouse - Rennes
uu L’OM n’avait pas besoin de cette pour la C3. Et Montpellier (5e) est certain, c’est que notre parcours
Montpellier - Amiens
crise tardive parisienne pour voir désormais passé devant l’OM (6e). n’est pas suffisant pour retrouver
Ces trois matches en multiplex
ses ambitions rétrécir. Les victoi- Alors qu’ils dévoraient les Coupes l’Europe. À nous d’être meilleurs. sur beIN Sports 1
res de Rennes et de Strasbourg (de France entre2015 et2018; de la Pour l’instant, on n’est pas assez Monaco 17 h Saint-Étienne
dans les deux Coupes nationales Ligue entre2014 et2018) pour faire bons.» beIN Sports 1
ont retiré deux strapontins en le jeu des outsiders en Champion- Le fiasco de Paris a plongé l’OM Lyon 21 h Lille
Championnat pour la Ligue Eu- nat, les Parisiens ont réduit la voi- dans la précarité européenne. Canal+
ropa, ou tout du moins ses tours lure européenne en L1. Marseille «C’est sûr que les derniers résultats
préliminaires. est bien l’une des principales victi- du PSG ne jouent pas en notre faveur,
mes collatérales des dérapages du constate aussi Dimitri Payet, le ca-
“On ne doit pas regarder
,,
club de la capitale. «Parler de leurs pitaine olympien. Mais je ne pense
et compter performances serait indécent, réfute pas qu’ils ont fait exprès de perdre la
sur les autres Rudi Garcia, l’entraîneur phocéen. finale de la Coupe de France ou de
DIMITRI PAYET, CAPITAINE DE L’OM J’ai déjà suffisamment à faire avec s’incliner à Montpellier. Ils sont
La seule quatrième place de L1 est Marseille pour ne pas m’occuper du champions. Ils font ce qu’ils veulent.
désormais qualificative à coup sûr comportement des autres. Ce qui est Leur saison est terminée avant
l’heure. On ne doit pas regarder et
compter sur les autres. C’est à nous
de faire ce qu’il faut.»
La fin de saison parisienne ne
réjouit pas les Marseillais. Elle
console seulement les supporters
olympiens qui « trouvent un petit
réconfort où ils peuvent », comme
le souligne Mohammed au volant
Sébastien Boué/L’Équipe

de son taxi. La semaine dernière, Jonas Martin,


Étienne Garnier/L’Équipe

ce fan avait encore prévu d’aller à le milieu de Strasbourg,


Strasbourg pour y croire «jusqu’au a envie de donner
bout ». Il a déclaré forfait. « C’était du « plaisir »
pourtant ma seule chance de voir aux supporters
l’Europe de plus près en 2019, en vi- alsaciens contre les
Dimitri Payet à la lutte avec le Nîmois Téji Savanier. sitant la capitale européenne!» Marseillais, ce soir.
8 footba ll Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

LIGUE 1 Série (1/3)


aujourd’hui
JOUEUR LAMBDA, ENTRAÎNEUR ADJOINT PUIS
TECHNICIEN RECONNU, LE LILLOIS CHRISTOPHE
GALTIER EST DEVENU, AU FIL DES ANNÉES,
Christophe
Prénom Nom Galtier
Jour

LE JOUEUR
(TITRE)
demain
L’ENTRAÎNEUR ADJOINT
dimanche
L’ENTRAÎNEUR
L’UN DES COACHS LES PLUS RESPECTÉS DE L 1.
Michel Deschamps/Nicolas Luttiau//L’Équipe

DUR SUR L’HOMME


Défenseur rugueux, meneur d’hommes, l’actuel entraîneur de Lille a connu une
carrière de joueur sans éclat, souvent dans des clubs moyens, loin des sommets.
YOHANN HAUTBOIS dans ses baskets. Et il s’est tout de suite inté-
gré, assure Jacky Bonnevay, capitaine mar-
Christophe Galtier ne s’est pas toujours seillais à l’époque. Il ne se laissait pas intimi-

EN BREF
52 ans.
appelé « Galette », un surnom que lui avait
trouvé Marc Bourrier, sélectionneur de
l’équipe de France Espoirs avec laquelle il
der, tu pouvais aller jouer en Corse sans
problème avec lui! » Les bases d’un Galtier
que Marc Libbra retrouvera plus tard
Christophe Galtier sous
les couleurs de l’OM en 1997.
Entraîneur devint champion d’Europe en 1988. Il eut quand «Galette» retournera à l’OM, alors
du LOSC depuis une autre vie, avant, du côté des Caillols en D 2, en 1995. « En tant que défenseur, il
décembre 2017. (un quartier du XIIe arrondissement de m’expliquait toujours plein de choses :
Marseille), en compagnie de son grand “Pense au pied d’appui de ton défenseur,
¢ 1999 : il met un terme ami Éric Cantona, en sport-études avec va à l’opposé, tu es gaucher, sers-toi de
à sa carrière de joueur, son entraîneur Célestin Oliver, avant de ton bras droit…” Lui et Caso (Ber-
à trente-deux ans. migrer vers le centre de formation de l’OM, nard Casoni) étaient de vrais cas-
Quelques mois plus tard, dans la peau d’un défenseur rugueux. se-pieds, toujours sur notre dos,
il devient entraîneur Recalé une première fois, à quinze ans, mais ils étaient déjà coaches dans
adjoint de l’OM. sans qu’il n’en souffre, il fut récupéré un an l’âme. Ils nous tiraient les oreilles, et
¢ 19 décembre 2009 : plus tard, en 1982, par Gérard Gili, en pas que les oreilles! Les mecs te rappelaient
Galtier dirige son charge de la formation phocéenne et de- pourquoi tu étais à l’OM, pourquoi tu portais ce
premier match en tant venu par la suite son père spirituel: «Il avait maillot. “Galette” me disait: “Marco, ça c’est
qu’entraîneur principal fait un entraînement avec nous et je ne l’avais bien, ça c’est moins bien.” Il me disait plus par l’OM sans vraiment qu’il
lors d’un Saint-Étienne- pas laissé repartir cette fois! Il était déjà très souvent d’ailleurs que ça n’allait pas (rires). » ait donné son accord à l’épo-
Marseille. Il restera mature pour son âge, il est rapidement de- que puisqu’il l’avait appris, en
en poste chez les Verts venu un leader, le grand frère du centre de “J’ai vu des mecs rentrant chez lui, via un message sur son
faire le double de lui
,,
jusqu’en mai 2017. formation. Il est du Sud, il a beaucoup de ba- répondeur. Mais il s’était adapté, comme
¢ Palmarès (entraîneur) : gout (rires). Mais il était aussi très exigeant, et ne plus « faire les cakes » toujours. « Il était convaincu de réussir, se
une Coupe de la Ligue avec lui-même et avec les autres. » très longtemps ! souvient Gérard Gili. Il a cette qualité: quand
remportée en 2013 En 1985, lors de l’intersaison, il se fait ra- PASCAL DESPEYROUX, la chance passe, il la saisit. Il a été obligé de
avec l’ASSE. pidement remarquer, intègre le groupe pro, SON ANCIEN COÉQUIPIER À TOULOUSE ET EN ESPOIRS partir de l’OM car est arrivée une très grosse
puis le onze (31 matches de D 1), en quel- Entre ces deux épisodes marseillais (1985- qualité de joueurs, que des internationaux. Il
ques semaines, tout en douceur : « Je me 1987 et 1995-1997), l’actuel entraîneur lil- savait qu’il ne pouvait plus y jouer. » Pour ce
souviens d’un jeune plein de vie, vif d’esprit, lois (52 ans) a baroudé. D’abord dans le garçon hyperactif, «teigneux» selon Pascal
enthousiaste. Un garçon de vingt ans bien Nord, au LOSC (1987-1990), où il fut prêté Despeyroux, son coéquipier plus tard à
L’Équipe
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
9
Série (1/3) LIGUE 1

d’hommes. Quand le groupe, en conflit avec à coups de millions. » Son expérience à


Victor Zvunka (l’entraîneur toulousain), avait Marseille se terminera comme elle avait
décidé de faire grève et d’aller s’entraîner au commencé, en 1985 (1-2 à Brest, le
CREPS plutôt qu’au Stadium, il avait assumé. 30 juillet), par une défaite, mais sévère cel-
Pardon, mais il fallait avoir des couilles. » Lib- le-là, dont il sortit les larmes aux yeux, le
bra: « Il ne s’est jamais caché, il ne se cachera 24 mai 1997. Un 8-0 à Gerland, face à Lyon,
jamais. » 7-0 à la mi-temps, une déroute qu’il avait
pressentie quelques semaines plus tôt en
Il a toujours eu déclarant: « Ce groupe est faible psychologi-
une grosse capacité quement. » Marseille doit tout reconstruire,
d’adaptation encore, et ce sera sans Galtier, parti vers
Que ce soit durant Pour cette raison, mais pas seulement, Gili d’autres contrées, proches d’abord, à
sa période lilloise l’avait rapatrié sur le Vieux-Port, en 1995, Monza (D 2 italienne), puis plus exotiques,
(à gauche en 1990) ou après deux expériences ratées à Angers (re- en Chine, au Liaoning Yuandong FC. Une
toulousaine (à droite légation en D 2, 1993-1994) et Nîmes (D 2, opportunité qu’il saisit, à trente-deux ans,
en 1992), Christophe 1994-1995) où il fut même licencié afin d’al- une expérience de vie de neuf mois où il
Galtier était considéré léger la masse salariale en pleine saison. À perdit sept kilos, loin des siens, mais sans
comme un défenseur partir de décembre 1994, il passa six mois se plaindre. « Si Christophe mettait des
teigneux, parfois à la au chômage, s’entretint avec l’OM à raison coups, il ne pleurait pas quand il en prenait »,
limite. Mais il était de deux séances quotidiennes, six jours sur commente Libbra.
déjà apprécié pour sept, quand il ne pointait pas dans les bu- De cette dernière aventure, il dira au
ses qualités de reaux des Assedic, ce qui le marqua, visible- JDD, en janvier 2016 : « J’ai une capacité
meneur d’hommes. ment: « Cela m’a permis de prendre du recul, d’adaptation supérieure à la moyenne. »
j’ai vu des gens plus malheureux que moi », di- Une qualité qui caractérise aussi un
ra-t-il, en avril 1995, dans L’Équipe. entraîneur. Despeyroux en ajoute une
À Marseille, il retrouve un club marqué autre, la constance : « Avec Claude Puel,
par l’affaire VA-OM, relégué en D 2. « Il était il fait partie de ces entraîneurs restés
revenu à la maison pour aider le club, il avait la fidèles à ce qu’ils étaient joueurs. C’est
fibre, se souvient Libbra. Gili nous avait dit à le même mais avec dix kilos de plus
l’annonce de son arrivée: “Vous allez voir avec (rires). » É
lui.” » Ils ont vu et l’OM est remonté en D 1 en
1996, sous les ordres d’un “Galette” qui ne (*) À l’issue de la saison 1990-1991,
lâchait rien, même à trente ans. « Sur le ter- Bordeaux (10e), Brest (11e) et Nice (14e)
rain, c’était un combattant, alors tu étais obligé sont rétrogradés administrativement
de faire pareil, tu te défonçais comme lui, sinon en Deuxième Division à cause de déficits
tu savais qu’il pouvait te le reprocher ensuite, budgétaires. Toulouse, 19e cette saison-là,
poursuit Libbra. Le caractère ne s’achète pas reste en D1.

Toulouse et en Espoirs, « bagarreur plus avec une incroyable détente, un ancrage très

ILS SONT
jeune» (Gili), l’idée de rester sur le banc fort dans les duels, une facilité à dédoubler,
est insupportable. une belle qualité de centre. Et intelligent dans
Ce sera donc Lille, où il vivra des sa lecture du jeu. »

POP-ROCK
saisons moyennes sur le plan collec- Pourtant, jamais il ne disputera une Coupe
tif (11e, 8e et 17e) mais épanouissan- d’Europe, ni vraiment le haut du tableau,
tes sur le plan individuel, grâce aux même en rejoignant Toulouse de 1990 à
Bleuets. « Avec les Espoirs, il était ti- 1993 (19e (*),11e et 13e de D 1). À son sujet,
tulaire dans l’équipe des “Canto”, Jacky Bonnevay, qui le trouve complet, s’in-
Paille, Roche, insiste Despeyroux. Et terroge à l’époque : « Quand on le regardait,
pendant toute l’épopée de l’Euro, il n’a on se demandait quel était son point faible. »
pas raté un match. » Un soldat au ser- Gili avance son manque de vitesse, son ga-
vice des autres, pas un artiste, se sou- barit aussi : « Mais il a réalisé une carrière
vient Gili: «Il était costaud dans les duels. très honnête. » Despeyroux évoque, lui, la
Il était sec, osseux, il pouvait faire mal.» peur que le Marseillais a pu susciter chez
Despeyroux en garde une image les dirigeants français: « Il avait du cran, du
moins caricaturale, probablement caractère sous le capot! C’était un général, il
parce qu’il l’a connu au début à un me faisait penser à Henri Michel. Dans mon
poste de latéral qu’il quittera top 5 des joueurs avec lesquels j’ai évolué, il y
plus tard pour l’axe, malgré a bien sûr Laurent Blanc, pour son côté vi-
s a t a i l le m o d e st e sionnaire, architecte, et “Galette” pour les
(1,76 m). « “Galette” trois minutes qui mènent du vestiaire au ter-
était un très bon rain, pour sa trempe. J’ai vu des mecs faire le
défenseur, double de lui et ne plus “faire les cakes” très
longtemps!»

“Sur le terrain,
c’était un combattant,
alors tu étais obligé
de faire pareil ,,
MARC LIBBRA, QUI L’A CÔTOYÉ À L’OM

À Toulouse, après le départ de Despey-


roux pour Saint-Étienne, le Marseillais ré-
cupère le brassard au bout d’un an seule-
ment après un vote de ses coéquipiers :
avec douze voix pour lui, Bernard Ferrer
(1 voix), Vaclav Nemecek et Jean-
François Hernandez (2 voix chacun)
se contentent des miettes. Un plé-
© Guy Aroch

MAROON 5
biscite qui n’a pas surpris son
prédécesseur: « C’est un meneur www.rtl2.fr
Photographie retouchée
10 footba ll Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

PARIS-SG

Antero Henrique,
le directeur sportif du
PSG, à gauche, et Thiago
Motta, l’entraîneur
des moins de 19 ans.

JOVANOVIC PREND
DEUX MATCHES
DE SUSPENSION
Hier, la commission de
discipline de la LFP a
décidé de suspendre le
Bordelais Vukasin
Jovanovic pour deux
matchs, après ses
insultes contre Benoit
Bastien, l’arbitre du
match Bordeaux-OL
Alain Mounic/L’Équipe

(2-3, le 26 avril).

Alexis Réau/L’Équipe
Sont aussi sanctionnés
d’un match ferme à la
suite d’un troisième
avertissement en

Henrique-Motta, c’est tendu


dix rencontres ou
révocation du sursis :
Baba (Reims), Burner
(Nice), Merghem
(Guingamp), Sangaré
Sur fond de différends au centre de formation, la relation entre le directeur sportif (Toulouse). En Ligue 2,
la saison est désormais
du PSG et l’ancien milieu, entraîneur des moins de 19 ans, s’est largement terminée pour
l’Orléanais Ousmane
rafraîchie ces derniers mois. Qui aura le dernier mot? Cissokho, qui écope de
cinq matches de
HUGO DELOM disposition de son groupe. La rè- sant est celui du prometteur mi- mation… qui l’a transmis à pour son maintien en poste. En suspension après son
gle est simple : « Les joueurs qui lieu Adil Aouchiche. L’internatio- Thiago Motta. Mais le jeune en- l’état, Nasser al-Khelaïfi, avec exclusion lors du match
En cette fin de match face à Va- sont avec moi la semaine évoluent nal des moins de 17 ans est l’un traîneur n’est pas disposé à se lequel l’ex-milieu entretient un contre Troyes (0-1),
lenciennes (1-1), le 31 mars, avec moi le week-end. » des éléments qui a le plus pro- faire dicter ses choix sportifs. rapport direct – ce qui crispe le 26 avril.
Thiago Motta se tend. Son Quand, fin janvier, dans le ca- gressé ces derniers mois. Et Surtout quand il s’agit de déci- Henrique –, ne s’est pas posi- Côté tribunes, Grenoble
PSG des moins de 19 ans vient dre du match d’International Motta, dont le travail est apprécié sions drastiques comme la mise tionné sur ce dossier. Mais le a été sanctionné
d’égaliser dans le temps addi- Cup (compétition des moins de par ses joueurs, n’y est pas à l’écart de joueurs. Alors que président du PSG va devoir le de 10 000€ d’amende
tionnel et, sur son banc, l’Italien 23 ans) face à MU, l’entraîneur de étranger. Le milieu veut se don- son équipe (2e, 52 points) a connu faire vite. pour le déploiement,
bout. « Redonne le ballon! », crie- la réserve, Leeroy Echteld, con- ner du temps et ne s’est pas en- une progression linéaire ces Le Portugais verrait d’un bon de la part de supporters,
t-il à l’attention d’un joueur de VA fronté à des absences de der- core déterminé sur la suite de sa derniers mois, malgré des élimi- œil le départ de Motta et n’a pas de deux banderoles qui
qui tente de gagner du temps. nière minute, demande des carrière au PSG. nations prématurées en Youth attendu la décision finale de son avaient polémique car
C’est le geste de trop pour l’arbi- joueurs au technicien des moins League (en barrages, contre le « boss » pour se pencher sur les considérées comme
tre qui l’expulse rapidement. de 19 ans, Motta répond par la L’avenir de Motta Hertha Berlin, 1-2) et en Coupe pistes de jeunes techniciens… au homophobes. M. F
L’Italien, sur le banc des jeunes négative. Les moins de 23 ans ne en suspens Gambardella (en 32es de finale, cas où le rapport de force entre
depuis l’été dernier, n’a pas joueront donc qu’avec trois rem- Ce qui n’est pas du goût d’Henri- face à Fleury, 0-0, 1-3 aux tirs au lui et l’ex-milieu tournerait en sa
changé. Il reste un féroce com- plaçants… Au final, défaite 0-3. que, déterminé, lui, à sécuriser but), Motta explique en privé ne faveur. En équipe première,
pétiteur. Sur le terrain et en de- Une décision qui n’est pas pas- très rapidement les jeunes ta- pas vouloir repartir pour une sai- comme au centre, les chantiers
hors. sée inaperçue dans les bureaux lents. En mettant les entourages son dans ces conditions. Et a fixé de ce printemps 2019 sont colos-
L’exigeant Motta (36 ans), avec deBoulogne-Billancourt(Hauts- sous pression, comme avec le un certain nombre de conditions saux. Et souvent explosifs. É
son copieux palmarès de joueur de-Seine), où l’exigence de Motta défenseur Tanguy Nianzou Kou-
(28 titres), n’est absolument pas agace certains, dont Henrique. assi, dont les conseillers ne sont
décidé à transiger sur sa mé- Au siège du club, la saison guère en vogue depuis qu’ils ont
thode de travail ou à se faire dic-
ter ses décisions. Et depuis des
sombre de la réserve (13e sur
16), qui se bat pour son maintien,
fait partir Antoine Bernede à
Salzbourg cet hiver, mais pas
Neymar et Mbappé bientôt fixés
mois, Antero Henrique s’en est est ainsi notamment expliquée seulement.
rendu compte. Les deux hom- par cette volonté de Motta de ne Comme l’an dernier avec le La décision de la commission de discipline de la FFF L’attaquant parisien pourrait écoper d’une
mes entretiennent une relation pas faire « monter » ses joueurs. jeune Claudio Gomes, parti à concernant Kylian Mbappé et Neymar sera suspension de trois matches ferme. C’est le barème
distendue. Pour ne pas dire plus. Mais les tensions ne s’arrêtent Manchester City, Henrique communiquée aujourd’hui, voire plus tard pour le pour une « faute grossière à l’encontre d’un joueur ».
Plusieurs épisodes récents ont pas seulement aux décisions n’écarte pas des mises au pla- Brésilien du Paris-SG. Le cas du champion du Neymar, auteur d’un léger coup porté à un
nourri cette défiance, qui se dé- sportives. Le dirigeant portugais, card de certains jeunes encore monde, expulsé pour une violente semelle sur le spectateur indélicat qui a chambré, un à un, les
veloppe à distance puisque comme chaque année, monte hésitants sur la signature du Rennais Damien Da Silva dans les derniers instants joueurs parisiens qui montaient chercher leurs
Motta et Henrique n’échangent au front sur la gestion des futurs contrat pro au PSG. Il les préco- de la finale de la Coupe de France perdue samedi par médailles, connaîtra sa sanction soit ce soir soit
pas directement. S’il y a bien un contrats pro. En ce printemps, nise même. Il a récemment fait le PSG (2-2, 5-6 aux tirs au but), a été étudié hier plus tard si la commission se laisse le temps
élément sur lequel l’Italien ne au-delà de l’attaquant Arnaud passer ce message à Bertrand après-midi par la commission de discipline de la FFF. d’étudier plus largement son dossier. E. M.
négocie pas, c’est sur la mise à Kalimuendo, le cas le plus pres- Reuzeau, le manager de la for-
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
footba ll 11
Lyon LIGUE 1

Dembélé, une cote maousse agenda


Ligue 1 35e journée
demain

Auteur d’une saison pleine malgré un temps de jeu irrégulier, le buteur lyonnais, voir page 7.
Ligue 2 36e journée
arrivé en août, suscite déjà des convoitises, notamment en Angleterre. voir page 13.
D1 Femmes 22e journée
HUGO DELOM cato estival en provenance du Cel- supervisions, appels…Dans le ca- dimanche
tic Glasgow moyennant 22 M€, dre d’un renouvellement de son Ligue 1 35e journée

13
Avant même que le dossier de l’international Espoirs, utilisé irré- arsenal offensif, l’Atlético de Ma- voir page 7.
l’entraîneur ne soit vraiment gulièrement dans un premier drid s’est renseigné. Mais, pour lundi
lancé, Florian Maurice sait que la temps, s’est imposé comme un l’instant, c’est d’Angleterre que Ligue 2 36e journée
restructuration de l’effectif de l’OL élément important de l’animation pourrait venir l’offensive majeure. voir page 13.
C’est le nombre sera un enjeu brûlant du mercato offensive lyonnaise. Ole Gunnar Solskjær n’a pas at- mardi
de buts inscrits lyonnais. Le discret et efficace Ces derniers mois, il fut un tendu sa période lyonnaise pour Ligue des champions
par Moussa responsable du recrutement, joueur en capacité de se montrer apprécier le profil de Dembélé. demi-finales retour
Dembélé en aperçu récemment en tribunes décisif dans des matches à enjeu L’entraîneur mancunien, via des Liverpool (ANG) 21 h FC Barcelone (ESP)
29 matches pour y observer notamment le (Saint-Étienne, Lille, Paris…) et ce, intermédiaires, a de nouveau étu- (aller : 0-3)
de Ligue 1 cette prometteur milieu toulousain malgré l’absence de préparation dié récemment le profil du Fran- mercredi
saison. Ibrahim Sangaré (21 ans) ou l’at- foncière l’été dernier et quel que çais. Les retours sur son sérieux Ligue des champions
Il a également taquant lorientais Alexis Claude soit son statut – remplaçant ou ti- et son état d’esprit ont été appré- demi-finales retour
délivré trois passes Maurice (20 ans), multiplie donc tulaire. Une efficacité – 13 buts, ciés par le Norvégien. Arsenal a Ajax Amsterdam (HOL) 21 h
décisives. les prises de contact. Dans l’esprit 3 passes décisives, en 29 matches également supervisé le Lyonnais. Tottenham (ANG) (aller : 1-0)
des dirigeants lyonnais, le départ de L 1 – qui le place, avec un but Un intérêt qui débouchera sur
de Tanguy Ndombele est quasi toutes les 139 minutes, au 4e rang une offre ? Pas encore. La valori-
acté, moyennant une offre de 60 à en L 1 derrière les trois Parisiens sation de Dembélé, avant une Angleterre 37e journée
70 M€. Le marché de Nabil Fekir Mbappé, Cavani et Neymar. Ses éventuelle grosse performance Everton (9) 21 h Burnley (15)
s’est, lui, rétréci. Les conditions performances, saluées en in- pendant l’Euro Espoirs en juin, se RMC Sport 1, RMC Sport Access 1
chaotiques de son vrai-faux terne, ne sont pas passées in- situe autour de 50 M€.
transfert à Liverpool l’été aperçues sur la scène europé- Dans ce dossier, la position de Allemagne 32e journée
dernier ont laissé des traces enne dans un marché des l’OL est claire et connue : pas de Mayence (12) 20 h 30 RB Leipzig (3)
chez les directions numéros 9 de haut niveau qui ris- vente cet été. Mais en cas de pro-
beIN Sports Max 10
sportives europé- que de s’agiter cet été. position concrète qui lui permet-
ennes. Malgré trait de doubler son montant ini- Espagne 36e journée
une volonté très L’Atlético de Madrid, tial, quelle serait la réaction de
claire d’être Manchester United Lyon ? Moussa Dembélé dispose Séville FC (5) 21 h Leganés (13)
conseillé par et Arsenal d’un atout. Et pas des moindres. Il
son beau-frère, se sont renseignés se nomme Pini Zahavi. L’agent, Italie 35e journée
sa représentation Son profil a été identifié très tôt qui représente également Bruno Juventus Turin (1) 20 h 30 Torino (6)
multiforme ces dans les équipes du PSG comme Genesio et qui sera sans doute beIN Sports 3
dernières semai- en équipes de France. Dembélé, l’acteur majeur du mercato lyon-
nes – dossier pro- passé par la Championship (Ful- nais, a participé à l’arrivée de Portugal 32e journée
posé par plusieurs ham) puis par le Championnat Dembélé l’été dernier. Et il est Moreirense (5) 21 h 30 Rio Ave (8)
agents – n’aide pas à écossais, était attendu par les dé- resté proche de l’espoir lyonnais.
sa lisibilité. cideurs sur sa capacité à repro- L’influent Zahavi, dont on connaît
Turquie 37e journée
Mais, dans les prochains duire ses performances dans un également la proximité avec les
mois, l’actualité du mercato lyon- Championnat majeur ou en C 1. dirigeants du PSG, a échangé Sivasspor (12) 19 h 30
Istanbul Basaksehir (1)
Sébastien Boué/L’Équipe

nais pourrait s’agiter sur un dos- Il a repoussé beaucoup de dou- avec Antero Henrique sur le dos-
sier auquel les fans de l’OL ne s’at- tes. Jusqu’à représenter, au- sier du Lyonnais. Le Portugais,
tendent pas nécessairement : jourd’hui, une solution intéres- qui avait déjà voulu recruter le
celui de l’attaquant Moussa Dem- sante et donc susciter des Français à Porto, restera attentif.
bélé (22 ans, contrat jusqu’en intérêts concrets, qui se sont ma- Le mercato de l’OL pourrait ré-
2023). Arrivé en toute fin de mer- nifestés sous différentes formes: server bien des surprises… É

ALLEMAGNE 32e journée Mayence 20 h 30 RB Leipzig

Le havre allemand de Mateta


Pour sa première saison en Bundesliga, l’ancien Havrais s’est imposé
avec Mayence, qui a assuré son maintien. En grande partie grâce à son travail.
FLAVIEN TRÉSARRIEU liga. Un niveau qu’il semble déjà avoir un quintuplé, c’est mieux, regardez Jovic Après une phase d’adaptation en
apprivoisé. Avant d’affronter Leipzig, (Francfort), il en a mis un (le 19 octobre début de saison traversée par une sé-
Tim Groothuis / Witters / Presse Sports

C’était une façon peu banale de faire ce soir, l’avant-centre de Mayence a contre Düsseldorf, 7-1) », répond-il rie de huit matches sans but, la recrue
ses adieux. Il y a onze mois, Jean-Phi- déjà empilé douze buts en Bundesliga. avec aplomb. Ce serait justement en la plus chère de l’histoire de Mayence
lippe Mateta disputait un pré-barrage Une performance d’autant plus mar- s’inspirant des meilleurs que Mateta (8 M€), qui vient de valider son main-
d’accession à la L1 sur la pelouse de quante qu’une réalisation de plus ferait progresse. « À Lyon (Mateta y a évolué tien (12e), est devenue l’une des coque-
l’AC Ajaccio, et, ce jour-là, l’attaquant de lui le Français le plus prolifique sur en 2016-2017), il a peu joué mais il a luches de l’Opel Arena. Deux rappeurs
havrais, dix-sept buts durant la saison une première saison en Allemagne beaucoup observé ceux qui bossaient le lui ont même rendu hommage dans
régulière, en avait claqué deux de plus (Didier Six avec Stuttgart en 1981-1982 plus », témoigne Pierre-Henri Bovis, une chanson visible sur YouTube. Ex-
avant d’être expulsé au terme d’une et Anthony Modeste avec Cologne en son avocat. « “JP” veut toujours tra- traits : « Je porte le 9 comme Mateta, je
échauffourée dantesque qui avait ac- 2013-2014 étaient restés à douze) (*). vailler. À ce niveau, c’est monstrueux, ne pense qu’au but comme Mateta, je de-
couché de trois cartons rouges. Dans s’enthousiasme Oswald Tanchot, son viendrai comme Mateta. » Dans des Mateta contre Hanovre (0-1), le 27 avril.
la foulée, le HAC avait été éliminé (2-2, Un rap pour lui ancien entraîneur au Havre. Tous les propos plus en retenue, Sylvain Ripoll,
5-6 aux tirs au but) et Mateta quittait la rendre hommage matins, il demandait ce qu’il pouvait faire le sélectionneur des Espoirs résume, à tiel athlétique. » Plus en retenue, mais
France pour franchir un cap supplé- « Le niveau est plus élevé qu’en France. en plus de la séance d’entraînement. Il quelques semaines de l’Euro, ce qui lui tout aussi élogieux.
mentaire. Ici, ça presse tout le temps, je me suis passait ses journées au club. Avec le plaît chez l’ancien Lyonnais. « Il a des
En à peine trois ans, le jeune avant- adapté », analyse sobrement le jeune staff, on avait l’habitude de finir beaucoup capacités de prise de profondeur et d’éli- (*) Alassane Plea, l’attaquant français
centre (21 ans), passé par Château- homme. Son triplé, réalisé le 5 avril plus tard que les joueurs. Lui, il arrivait mination en un contre un assez peu com- de Mönchengladbach (12 buts),
roux, a bondi du National à la Bundes- face à Fribourg (5-0)? «C’est bien, mais qu’il parte en même temps que nous.» munes pour un joueur avec un tel poten- peut également battre ce record.
12 footba ll Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

LIGUE 2 36e journée Béziers 20 h Brest

Six équipes
et un barrage
Six clubs, qui se tiennent en trois
points, peuvent encore terminer
18e de Ligue2 et devoir affronter
le troisième de National.
reçoit...
va... Le classement en détail
13e Auxerre 39 pts -1 * 16e Gazélec 38 pts -22 *
Châteauroux Le Havre
Franck Faugère/L’Équipe

Grenoble Châteauroux
Valenciennes PFC
14e Valenciennes 39 pts -7 * 17e Sochaux 37 pts -17 *
Metz Red Star
Le Havre Lorient

À l’Ouest, bientôt
Auxerre Grenoble
15e Nancy 39 pts -11* 18e Ajaccio 36 pts -15 *
Troyes Orléans

du renouveau
Metz Lens
Béziers Troyes
* différence de buts

Brest, 2e de Ligue2, peut valider son billet pour la Ligue1 PIERRE PRUGNEAU succès (1-0) contre Orléans et l’AC
Ajaccio. Sochaux est plus poussif
dès ce soir. En coulisse, on prépare la saison prochaine, En Ligue 2, la 18e place, syno-
nyme de barrage avec le troi-
avec une seule victoire lors des
quatre derniers matches, mais
même si l’identité de l’entraîneur reste incertaine. sième du National (les 28 mai et celle-ci vaut de l’or puisqu’elle a
2 juin), ne connaît toujours pas été acquise vendredi dernier sur
CLÉMENT VERSTRAETE que l’ancien entraîneur de Troyes. des points et de se maintenir. Avoir Jean-Marc Furlan, son malheureux élu. Si Niort (11e, la pelouse du Gazélec (0-2), un
Ils sont certainement dans le du jeu, c’est bien, c’est beau, avoir l’entraîneur brestois, 43 points) et Châteauroux (12e, 41) concurrent. Une autre ce soir, à
Brest n’a qu’une envie: retrouver même état d’esprit que moi. Ils at- des résultats, c’est mieux.» le 21 janvier après la ne sont pas encore officiellement Bonal, face à la lanterne rouge et
dès ce soir une Ligue 1 quittée tendent de voir s’il y a une fin heu- La semaine dernière, Enzo victoire contre sauvés, et si Béziers (19e, 31) n’est l’affaire serait presque pliée.
coiffé du bonnet d’âne en reuse.» Scifo, l’ex-entraîneur des Espoirs le Paris FC. pas mathématiquement con-
mai2013 à cause d’une fin de sai- Du côté des dirigeants, on con- belges, est venu passer quelques damné à la relégation automati- Valenciennes flanche
son calamiteuse. Les Finistériens sidère que le plus important reste jours en Bretagne. « Une visite de que, tout semble indiquer, à À l’exception du Auxerre-Valen-
peuvent finir le boulot à Béziers et la montée et que la question de courtoisie », explique Lorenzi, qui l’aube de la 36e journée de Li- ciennes de la dernière journée,
éclaircir ainsi une partie du futur l’entraîneur passe après. « Nous a évolué deux saisons sous les or- gue 2, que six équipes (AC Ajaccio, toutes les confrontations directes
du club. Ce qui faciliterait les cho- n’avons pas encore eu de retour (de dres du Belge. Mais quand un en- Sochaux, GFC Ajaccio, Nancy, Va- entre les protagonistes ont déjà
ses pour le SB 29, affairé sur plu- Jean-Marc Furlan), explique Gré- traîneur libre se rend dans un lenciennes et Auxerre) vont se eu lieu. Malgré ce match en
sieurs chantiers. gory Lorenzi, le coordinateur club dont le technicien est en fin battre pour l’éviter. À trois jour- moins, les Nordistes sont déjà
sportif du club breton. On avisera de contrat dans quelques semai- nées de la fin, ces six équipes se leaders de ce championnat vir-
Le cas de Furlan le moment venu. » Cet attentisme nes, cela interroge, forcément.
Brest en Ligue 1 tiennent en trois points (de tuel, avec 18 points, comme
pas encore tranché partagé laisse néanmoins penser
ce soir si... l’AC Ajaccio, 18e avec 36 points à Nancy, mais devant Auxerre (13),
Voilà quelques semaines que le qu’un départ est l’hypothèse la Une dizaine de ¢ Troyes n’obtient Auxerre, 13e avec 39 points). Sochaux, le Gazélec (11) et
club et son entraîneur, Jean- plus probable. Si cela venait à se recrues envisagée pas un meilleur résultat l’AC Ajaccio (9). Ce qui ne les sau-
Marc Furlan, se livrent à une par- confirmer, quel profil d’entraî- Cette zone grise n’empêche pas que lui. Des « gros » en danger vera pas pour autant. Bien revenu
tie de poker menteur. Le techni- neur les dirigeants retiendraient- le club d’avancer dans son recru- Les six clubs menacés par cette au sortir de l’hiver (cinq victoires
cien reproche à ses dirigeants ils ? Un coach joueur, capable tement, même si, là encore, on Béziers relégué périlleuse double confrontation en février et mars), le VAFC subit
leur manque de confiance à son d’assumer l’héritage de Furlan ? travaille sur deux hypothèses: L1 en National ont tous évolué en L 1 au cours de le contrecoup d’une équipe qui
égard, symbolisée par la pre- «On est dans une réflexion par rap- et L2. Seule certitude, Brest, tout ce soir si... la décennie. Ce n’est pas si rare, s’est usée à combler son retard
mière offre de prolongation qu’il a port à nos objectifs pour savoir vers en conservant une ossature forte ¢ Il perd, que Sochaux puisqu’ils sont onze sur vingt en avec deux points seulement sur
reçue alors que son contrat quel profil on se penchera, pour- de l’effectif actuel (Charbonnier, ne perd pas et que Ligue 2, mais les cinq autres les cinq derniers matches.
s’achève en juin: un an +un an en suit Lorenzi, préférant rester pru- Larsonneur, Belkebla, Faussu- l’AC Ajaccio gagne. (Metz, Brest, Troyes, Lorient et
option. « Sous la pression popu- dent tant que la montée n’est pas rier) «des joueurs qui ont une iden- Lens) sont tous parmi les six pre- Tout Ajaccio tremble
¢ Il fait nul et que
laire», selon ses termes, il a reçu, acquise. Si l’on monte en L1, on sait tité club » (Lorenzi), va faire venir miers. Pour trois d’entre eux, Mais l’ACA fait pire avec un tout
Sochaux et l’AC Ajaccio
par mail, une deuxième offre : qu’on n’aura pas l’un des dix une dizaine d’éléments. «Un petit c’est encore plus catastrophique: petit nul sur la même période et
gagnent.
deux ans. « Je n’en ai pas encore meilleurs budgets. Avec humilité, chantier nous attend », estime le Auxerre (21 M€) a en effet le troi- seulement trois victoires depuis
reparlé avec mes dirigeants, expli- le plus important sera de prendre coordinateur sportif, soucieux de sième budget de L 2, suivi par la trêve hivernale… comme son
réaliser un alliage entre des jeu- Le Red Star Nancy (4e, 17 M€) et Sochaux (5e, voisin, le Gazélec. Les joueurs
nes joueurs susceptibles de per- relégué en 16 M€). d’Olivier Pantaloni n’ont plus ga-
mettre une plus-value à la re- National gné depuis neuf matches, et il
ce soir si... Auxerre, Nancy
Brest utilise son premier crédit vente et des éléments plus
expérimentés censés amener de ¢ Il ne gagne pas à et Sochaux avancent
faudrait qu’ils recommencent
dès ce soir contre Orléans pour
En ne faiblissant pas malgré le parcours tonitruant de Troyes (3e avec 64 points), la cohésion dans le vestiaire et Sochaux. Avec la treizième attaque et la si- espérer, car ce sont ensuite Lens
Brest (2e avec 71 points) s’est octroyé « deux crédits pour monter » dixit Jean-Marc jouer les encadrants. Quant au ¢ Il gagne et que xième défense, l’AJA ne ressem- (6e) et Troyes (3e) qui les atten-
Furlan. Pour être promu en Ligue 1 dès ce soir, il faudra que les Bretons ne réalisent fait de n’être pas encore certain l’AC Ajaccio ne perd pas ble pas du tout à un « candidat » à dent. Mais une victoire ne suffira
pas un moins bon résultat que les Aubois. « Il ne faut pas se préoccuper de l’aspect du nom de l’entraîneur, cela ne contre Orléans. la relégation dans les chiffres. pas forcément. À moins que le
comptable », prévient Furlan, qui s’avoue « très tendu », mais qui espère que la stresse pas Lorenzi : « Il y a des Sauf qu’elle n’a gagné que qua- Gazélec « assume » son statut de
montée vienne récompenser au plus vite un groupe d’une « incroyable solidarité ». joueurs qui, si vous êtes en L1, vien- tre matches en 2019. Mais barragiste en puissance, lui qui a
Pour preuve, les habituels titulaires ont demandé à ce que l’ensemble du groupe et dront, entraîneur ou pas. C’est tou- comme les Icaunais n’ont perdu la 18e attaque et la 17e défense de
du staff effectue le déplacement dans l’Hérault. « Ils souhaitaient que leurs jours mieux d’avoir une stabilité qu’à une seule reprise depuis fin L 2, et un calendrier complexe,
coéquipiers les accompagnent pour avoir une motivation supplémentaire et pour en mais on est dans le foot, c’est un mars (face au Havre, le 23 avril, avec deux déplacements au Ha-
profiter tous ensemble s’il y a la montée au bout », raconte Grégory Lorenzi, le cas qui est déjà arrivé et c’est à 0-1), ils grappillent. Idem pour vre et chez le PFC, qui rêvent eux
coordinateur sportif du club. C. V. nous de nous adapter.» É Nancy qui reste, en plus, sur deux du barrage… pour la montée.
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
footba ll 13
e
tableau de bord 36 journée LIGUE 2

Football Ligue 2 36e journée


matches buts Cahuzac Le récent départ du manager sportif Éric Roy a
provoqué une onde de choc du côté de Lens, qui
dispute, demain à Bollaert-Delelis (15h), face à
dernière, Yannick Cahuzac (34ans) a passé sa vi-
site médicale à la Gaillette, le centre d’entraîne-
ment de Lens. Libre en juin, il a choisi de rejoin-

à Lens
pts
J G N P p. c. diff
Clermont, l’une de ses dernières chances de re- dre son ami Jean-Louis Leca en Artois pour les
1 Metz 75 35 22 9 4 56 22 +34 venir dans le top 5. Le patron du sportif avait fait deux prochaines saisons. Ce dernier devrait
2 Brest 71 35 20 11 4 61 33 +28 venir de très nombreux joueurs l’été dernier. Le prolonger son bail d’un an supplémentaire, jus-
3 Troyes
4 Lorient
64
58
35
35
19
16
7
10 9
9 45
46
25
37
+20
+9
Le milieu de terrain, vestiaire a manifesté une forme d’incompré- qu’en juin2021. Cahuzac est la deuxième recrue
5 Paris FC 56 35 14 14 7 33 22 +11 en fin de contrat à hension quand l’annonce de sa résiliation de
contrat, dans le cadre du Plan de sauvegarde de
après le milieu de Clermont, Manuel Perez
(27ans), qui s’est engagé pour trois saisons. Se-
6 Lens
7 Le Havre
54
53
35
35
15
13
9
14
11
8
41
41
26
34
+15
+7
Toulouse, s’est engagé l’emploi, a été confirmée. lon nos informations, les Sang et Or sont aussi
Lien de cause à effet ? Le recrutement pour en contacts très avancés avec l’attaquant de
8 Orléans 51 35 15 6 14 49 47 +2 pour deux saisons avec 2019-2020 a pris un sérieux coup d’accélérateur. Grenoble, Florian Sotoca (28 ans), qui pourrait
9 Grenoble
10 Clermont
49
47
35
35
13
11
10
14
12
10
42
40
43
30
-1
+10
les Sang et Or. De source toulousaine, en début de semaine parapher un contrat de deux à trois saisons. J. D.

11 Niort 43 35 10 13 12 31 36 -5
12 Châteauroux 41 35 9 14 12 31 38 -7 beIN Sports Max 7 20 h beIN Sports Max 4 20 h beIN Sports Max 9 20 h beIN Sports Max 6 20 h
13 Auxerre 39 35 10 9 16 32 33 -1
14 Valenciennes 39 35 10 9 16 50 57 -7
4-3-3 Metz 4-2-3-1 AC Ajaccio 5-3-2 Troyes 4-2-3-1 Le Havre
15 Nancy 39 35 11 6 18 34 45 -11 4-2-3-1 Valenciennes 3-5-2 Orléans 4-2-3-1 Nancy 4-4-2 GFC Ajaccio
16 GFC Ajaccio 38 35 9 11 15 27 49 -22 Arbitre : M. Lepaysant. Arbitre : M. Rouinsard. Stade François-Coty. Arbitre : M. Lissorgue. Stade de l'Aube. Arbitre : M. Perreau-Niel. Stade Océane.
Stade Saint-Symphorien. 1 30 16
17 Sochaux 37 35 10 7 18 23 40 -17 16 B. Leroy Samassa Y. Thuram
18 AC Ajaccio 36 35 8 12 15 28 43 -15
25 13
Oukidja
21 17
15
Hergault
3
I. Diallo
21
Avinel
17
Cabit
23 24 c

26 Y. Tavares Giraudon Salmier 29
21 25
Bese
21
Bain
15
Sa. Camara
26
Yago
19 Béziers 31 35 7 10 18 29 50 -21 Balliu Sunzu Boye Delaine 6 15 C. Gonçalves 35 Poaty 24 7
19 Coutadeur A. Dembélé P. A. Gueye J.-P. Fontaine
20 Red Star 27 35 6 9 20 26 55 -29 C. Martins-

•24 c
Maïga
10
7
R. Nouri
18 c
Cavalli
• 22
K. Lejeune
11 15
B. Pelé Pereira Raveloson
8
Ferhat

17 c
Bonnet
28
Gory
Metz est promu en L1. Cohade Gakpa 26 19 14 11
Rodez et Chambly sont promus en L2. 7 20 11 Gimbert Mbeumo Touzghar Kadewere
I. Niane H. Diallo Nguette 17 13 9
9 26
11 Le Tallec Benkaïd Mal. Dembélé Blayac R. Armand
aujourd'hui prochaine journée 37e Raspentino 24 32 8 8 10

20 h vendredi 10 mai 20 h 45 22
Mauricio

10 c
Roudet
9
Robail 18 Demoncy
24
6
28
Lopy 22 c

Vagner
6
S. Marveaux

19 c
Marchetti Roye
6
J. Marveaux
28 c

Pierazzi
D. Gomis

Troyes - Nancy Nancy - Metz ¢ Brest - Niort ¢ 5 13 Lecoeuche D’Arpino Pinaud Abo. Ba Abergel
Sochaux - Red Star Lorient - Sochaux ¢ AC Ajaccio - Lens Ramaré Masson 3 4 5 5 3 22 12 20 24 18 12
¢ Red Star - Paris FC ¢ 23 8 4 28 Cambon Mutombo Monfray Moimbé El-Kaoutari Seka Néry Palmieri Perquis Guidi M. N’Doye
Béziers - Brest Ciss Nestor S. Niakaté Dos Santos 16 30
Grenoble - Auxerre ¢ 30
Ndy Assembé
Paris FC - Grenoble 16 Gallon Oberhauser
Orléans - Béziers ¢ Clermont - Troyes
Metz - Valenciennes ¢ GFC Ajaccio - Châteauroux ¢
Perquis
AC Ajaccio Troyes Le Havre
AC Ajaccio - Orléans Valenciennes - Le Havre Metz Entraîneur : O. Pantaloni. Entraîneur : R. Almeida (POR). Entraîneur : O. Tanchot.
Entraîneur : V. Hognon (intérim). Remplaçants : (à choisir parmi) Sollacaro Remplaçants : (à choisir parmi) Jay (g.), Remplaçants : Balijon (g.) (50),
Auxerre - Châteauroux Letellier (g.) (1), Abdallah (33),
Remplaçants : Delecroix (g.) (1), (g.) (30), Corinus (35), Michelin (2), Mayembo (5), Abdelli (33), Basque (27),
Le Havre - GFC Ajaccio buteurs Ma. Fofana (6), Jans (31), Rivierez (28), Laci (10), Tomi (34), M. Youssouf (20), Cordoval (20), Kouyaté (3), Obiang (17), Ozdemir (23), Youga (18), Assifuah (13).
demain Angban (5), Boulaya (27), Ndiaye (33). Zady Sery (33), Jo. Mendes (9). Darbion (8), Nivet (10), Fortuné (13). Principaux absents : Bazile (suspendu),
1. Charbonnier (Brest) 25 Principaux absents : Udol, Pierre Principaux absents : Vizcarrondo, Ben Lekhal, Thiaré (blessés), Y. Coulibaly
Lens 15 h Clermont Principaux absents : Boé Kane
2. H. Diallo (Metz) 23 (blessés), Hein, Jallow, Mroivili, E. Rivière, (suspendu), Choplin, Tramoni (blessés), Saada, Marcel, Tinhan, Tchimbembé (choix (malade), Moukoudi (écarté), Dzabana, Tiehi
lundi 3. Ayé (Clermont) 17 C. T. Sabaly (choix de l'entraîneur). A. Marin, Pellegrini, Sawai, El-Idrissy (choix de l'entraîneur). (choix de l'entraîneur).
Niort 20 h 45 Lorient Hamel (Lorient) 17 Valenciennes de l'entraîneur). Nancy GFC Ajaccio
5. Claude-Maurice (Lorient) 14 Entraîneur : R. Ray. Orléans Entraîneur : A. Perrin. Entraîneur : H. Della Maggiore.
Remplaçants : H. Konaté (g.) (1), Entraîneur : D. Ollé-Nicolle. Remplaçants : Constant (g.) (50), Remplaçants : Fogacci (g.) (16),
Cuffaut (14), Julan (15), Linguet (33), Remplaçants : Renault (g.) (1), Thiam (33), M. Diagne (4), Saint-Ruf (18), Paye (2), Dumont (15), G. Puel (2), Anziani (23),
Massouema (21), Cabral (26), Romil (17). Avounou (20), El-Khoumisti (25), Poha (31), Triboulet (23), Bassi (10). Kokos (35), Medfai (34), Jobello (11).
Principaux absents : Vincensini (g.), Aloé, G. Perrin (7), Talal (29), A. Traoré (14). Principaux absents : Tchernik (g.), Ngom Principaux absents : O. Ba, B. Fofana
F. Bong, E. Dabo, Thiago (blessés), Arib, Principaux absents : O. Cissokho (blessés), Ség. Coulibaly, Muratori, Busin, (suspendus), F. Camara, Campanini, Coeff,
National 32e journée Tours 1-1 Laval Ribeiro Costa, Ambri (choix de l'entraîneur). (suspendu), Bouby, Ephestion, Furtado, Clément, Da Cruz, Maboulou, Se. N'Guessan, Ndao (blessés), Cassara (g.) (choix de
Mi-temps : 0-0. Ziani, Tell (blessés). Nguiamba, Dalé, P. Sané (choix de l'entraîneur).
matches buts l'entraîneur).
pts 2 054 spectateurs.
J G N P p. c. diff
Arbitre : M. Angoula.
1 Rodez P 69 31 21 6 4 47 19 +28 Tours Elana – Carlier,
2 Chambly P 62 31 18 8 5 46 25 +21 Glombard, Louvion, Abdallah beIN Sports Max 9 20 h
beIN Sports 2 20 h beIN Sports Max 8 20 h beIN Sports Max 5 20 h
3 Laval 53 32 16 5 11 47 38 +9 – Jacob, Bayard (Fabre,
90e + 2), Lobry (Boupendza, 5-2-3 Béziers 4-3-3 Paris FC
4-2-3-1 Sochaux 4-2-3-1 Auxerre
4 Le Mans 50 31 13 11 7 33 28 +5
5 Lyon Duchère 46 31 12 10 9 39 35 +4
82e) – Etcheverria, Keny, 4-2-3-1 Brest 4-3-3 Grenoble
4-4-2 Red Star 4-2-3-1 Châteauroux
Alegue (Ouedraogo, 87e). Arbitre : M. Pignard. Stade Bonal.
6 Cholet 44 31 11 11 9 36 31 +5
7 Boulogne 42 31 10 12 9 31 29 +2
Entraîneur : M. Estevan.
Avertissement : Bayard (41e)
Arbitre : M. Petit. Stade de la Méditerranée.

1 c
Arbitre : M. Batta. Stade Charléty.
1
• c
16 c
Prévot
• Arbitre : M. Gaillouste.
Stade de l'Abbé-Deschamps.
Novaes Demarconnay 24 5 35 23 1
But : Glombard (90e + 2) Ra. Navarro Verdon Moltenis Pendant
8 Avranches 42 31 11 9 11 35 35 0 4 6 19 23 17 19 18 Michel
9 Villefranche B. 40 31 8 16 7 30 29 +1
Laval Bouet – Lambese
(Bouhours, 84e), Ba, Dembélé,
20
R. Taillan
Mostefa Gbegnon Ou. Sidibé 2
Rherras
S. Karamoko Yohou
27
O. Kanté Perraud 17
Owusu
18
Ruiz
15
Goujon
20
Tacalfred
26 c
Souprayen
• 13
Boto
10 Pau 39 31 11 6 14 36 32 +4 15 12 Pitroipa 31 12
Scaramozzino – Makhedjouf, 14 24 20 11 10
Fomba Bi. Touré
A. Nouri Banda Emanuel
11 Quevilly- Camara - Robic, Danic, Etinof Mandouki Akichi Bayala Sakhi
Rouen 38 31 9 11 11 30 33 -3 (Vincent, 87e) – Keïta (Ndilu, 5 27 11 28 8 20 27
11 7 10
M. Yattara Mancini Philippoteaux
78e). Aabid Ramalingom A. Kanté Wamangituka Maletic J. Lopez A. Sané
12 Tours 35 32 7 14 11 17 25 -8 29

23 25
Entraîneur : P. Braud 10 27 9 7 c Faucher Abdeldjelil Dugimont
13 Bourg-en-B. 35 31 9 8 14 30 36 -6 Avertissements : Ba (55e), Charbonnier Chergui Belvito Sotoca 9
7 11
14 Concarneau 35 31 9 8 14 27 42 -15 Makhedjouf (90e + 2) 8 23 9 Am. Diallo Lapoussin C.F. Diarra
15 Marignane
34 31 8 10 13 30 38 -8
But : Ndilu (79e) Court
7
Autret
6
Mayi 10
M’Changama
20
Grange 13 c
Mfulu
• 21
G. Lefebvre
7
Tounkara
28
Barthelmé Yamga
14
Gignac Belkebla Pi 6
5 6
Sanusi

2 6 4 22
16 Dunkerque 34 31 8 10 13 30 38 -8 2 14 21 20 c 23 5 29 13 Bourillon A. Sissako
17 Entente SSG 28 31 5 13 13 24 38 -14 Bernard Weber
1
Castelletto Belaud Mombris Bengriba
16
Gibaud Demba
H. Sy Derrien
1
Renot
Tomas Bagayoko
24
Alhadhur Sangante
19 17
Condé Mbone
3
•c

18 Drancy 25 31 5 10 16 19 36 -17 Larsonneur P. D. Camara 16


Béziers Paris FC Sochaux Pillot
Entraîneur : O. Daf (SEN).
hier buteurs Entraîneur : M. Chabert. Entraîneur : M. Bazdarevic (BOS). Remplaçants : (à choisir parmi) Zigi (g.) Auxerre
Remplaçants : Viot (g.) (16), Cétout (28), Remplaçants : Dilo (g.) (40), Rüfli (22), (30), Lacroix (15), Rocchia (3), Kaabouni (8), Entraîneur : C. Daury.
Tours 1-1 Laval Boujamaa (33), Diakota (8), Etou (14), Kouamé (6), Ourega (11), Saint-Louis (26), Remplaçants : Laiton (g.) (30), Arcus (2),
1. Correa (Chambly) 13 Mbakata (22), Mollo (7), Moh. Sissoko (4),
aujourd'hui Rocheteau (Cholet) 13 Rabillard (9), Savane (29). A. Sarr (29), T. Touré (13). Glaentzlin (29), Robinet (9). Adéoti (8), Féret (25), Marcelin (24),
20 h Principaux absents : Atassi (suspendu), Principaux absents : Nomenjanahary Principaux absents : Nsakala, Paez, B. Youssouf (17), Begraoui (19).
3. David (Rodez) 12 Marillat (g.), Beusnard, Bokoum (blessés), (suspendu), Ovono (g.), Ax. Bamba, Azevedo, Principaux absents : Barreto, Bellugou,
Pau - Cholet 4. Nzuzi Mata (Dunkerque) 10 Daham, Etoundi (blessés), Agoumé (en
Lingani, Denkey, Bertrand, Soukouna (choix Bougrine, Gbelle, Mamilonne (choix de sélection), Fuchs (reprise), Long (g.), A. Ba, Bizet, Ji Xiaoxuan, Ketkeophomphone,
Rodez - Drancy Créhin (Le Mans) 10 de l'entraîneur). l'entraîneur). Merdji (choix de l'entraîneur).
Obadeyi (choix de l'entraîneur).
Le Mans - Entente SSG Thill (Pau) 10 Brest Grenoble Red Star Châteauroux
Avranches - Chambly Entraîneur : J.-M. Furlan. Entraîneur : P. Hinschberger. Entraîneur : N. Usaï.
Entraîneur : C. Caminiti.
Dunkerque - Marignane Gignac Remplaçants : Léon (g.) (16), Chardonnet Remplaçants : Salles (g.) (30), Brun (26), Remplaçants : Charruau (g.) (30), Kiki (5), Remplaçants : Contreras (g.) (1), A.
Quevilly-Rouen - Bourg-en-Bresse (5), Ba. Traoré (15), Battocchio (3), Dady Ngoy (14), Elogo (22), Jigauri (18), For. Mendy (19), Bourgaud (12), Diakité (24), Angoula (25), Livolant (10), Raineau (20),
Villefranche Beaujolais - Lyon Duchère I. Diallo (18), V. Henry (17), Butin (11). Pambou (19), Boussaha (12). D. Camara (17), I. Camara (35). Vanbaleghem (8), Chevreuil (26), Goba (15).
Principaux absents : Faussurier, Ayasse, Principaux absents : I. Coulibaly Principaux absents : Douchez (g.), Principaux absents : Chouaref, Mandanne
Boulogne - Concarneau N'Goma (blessés), Fabri (g.), Buon, (suspendu), Maubleu (g.), F. Boyer, Spano, (suspendus), N. Fofana, M. Soumaré,
Seidou, Berthier, Sao (blessés), M. Fontaine,
Magnetti, Magnon, Osei Yaw (choix de Vandenabeele, Benet, El-Jadeyaoui Arab, Chantôme, Edjouma, M. Ferreira (choix L. Leroy, Boukari, Operi (blessés), Bedfian
l'entraîneur). (blessés). de l'entraîneur). (g.), Niang, Hassan (choix de l'entraîneur).
14 footba ll Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

SANTÉ

Un remède choc contre les commotions


Utilisée lors de la dernière Coupe du monde, l’assistance vidéo médicale pourrait permettre
d’éviter un drame lorsqu’un joueur est victime d’un coup à la tête.
ÉTIENNE MOATTI rence Loris Karius, le gardien de
Liverpool) victime d’une commo-
Fréquentes en rugby, les com- tion peut dans les minutes, les heu-
motions cérébrales se multi- res ou les jours qui suivent, être
plient désormais dans le foot- tout simplement moins bon, dans
ball (*). Dernier exemple en date, ses réflexes ou ses analyses. C’est
Jan Vertonghen, le défenseur de prouvé. Le troisième souci grave,
Tottenham, lors de la demi-finale connu depuis des études réalisées
aller de Ligue des champions en 2016, est que dans le mois sui-
face à l’Ajax mardi (0-1). À la suite vant la commotion, on a des ris-
d’un coup à la tête, en première ques accrus (+ 50 %) de blessure. »
mi-temps, le Belge a été soigné
sur le terrain, avant d’être auto- “Souvent, les entraîneurs
disent: « On essaye,
,,
risé à reprendre le jeu. Pris de
vertiges et de vomissements, il a c’est trop important,
lui-même demandé son rempla- on attend un peu »
cement. Il valait mieux, car les DR EMMANUEL ORHANT,
conséquences auraient pu être DIRECTEUR MÉDICAL DE LA FFF
dramatiques. « Il existe trois ris- Autant dire que le médecin de
ques à court terme, prévient le Tottenham a fait prendre des ris-
docteur Emmanuel Orhant, di- ques majeurs à son joueur. « S’il y
recteur médical de la FFF et a le moindre doute, les consignes
membre de la commission médi- données sont de ne pas prendre de

Ian Kington / AFP


cale de l’UEFA. Le premier, c’est le risques et de sortir le joueur. Dans
décès. S’il y a une autre commotion ce cas-là, est-ce que le médecin n’a
dans les sept à huit jours, il y a une pas eu le moindre doute ou est-ce
chance sur deux de mourir. Les qu’il n’a pas fait complètement le
études sont très claires. Le deu- travail que l’on demande ? », s’in-
xième risque, c’est la perte de com- terroge le Dr Orhant. Qui propose et avec la formation des joueurs. Le défenseur belge interrompre le jeu pendant que la prise de décision. » Et met
pétence, observée lors de la der- des solutions pour éviter les diag- Lors de la Coupe du monde en Rus- de Tottenham trois minutes maximum, afin de en danger le blessé. É
nière finale de la Ligue des nostics erronés : « On pourrait sie, le médecin était aidé par le Jan Vertonghen est soigné permettre l’évaluation du joueur
champions. Un joueur (en l’occur- améliorer les choses avec la vidéo VAM, une assistance vidéo médi- lors de Tottenham - Ajax blessé par son médecin d’équipe. (*) Fabian Schär, victime d’une
cale. Il y avait un autre médecin Amsterdam, mardi, Un joueur ne sera autorisé à re- commotion cérébrale avec la
dans les tribunes ou un kiné formé en demi-finales aller prendre le jeu à l’issue de cette éva- Suisse contre la Géorgie en
« Dans quel stade sommes-nous? » sur les commotions qui l’informait de la C1 (0-1). luation que si le médecin d’équipe qualifications de l’Euro 2020,
par l’intermédiaire de l’oreillette. confirme expressément à l’arbitre n’aurait jamais dû terminer la
Pour déterminer si un joueur n’a pas été victime d’une commotion cérébrale et Après avoir revu les images, le VAM qu’il est en état de le faire ». Mais le rencontre. Les gardiens Anthony
l’autoriser à reprendre éventuellement la partie, le médecin doit traquer pas disait : “Là, ne prends pas de ris- praticien est fréquemment sous Lopes avec Lyon contre le Barça en
moins de vingt-quatre symptômes, parmi lesquels « la perte de conscience », ques. Tu n’es pas sûr de toi, mais influence, notamment des staffs C 1 (le 13mars) et David Ospina
« la douleur dans le cou », « la nausée et le vomissement », « la vue trouble » ou moi je peux te dire que le choc a été techniques. Le Dr Orhant est for- avec Naples contre Udinese (le
encore « un problème de mémoire ». Pour vérifier que cette dernière n’a pas violent et que le joueur ne doit pas mel: « Souvent, les entraîneurs di- 17 mars) ont, eux aussi, été
souffert, une circulaire de la FIFA demande au praticien de poser cinq reprendre.” » sent” on essaye, c’est trop impor- touchés, comme Thomas Meunier
questions : « Dans quel stade sommes-nous aujourd’hui ? », « À quelle mi-temps Car le médecin de l’équipe tant, on attend un peu pour voir avec le PSG contre Bordeaux, le
sommes-nous ? », « Qui a marqué en dernier au cours de ce match ? » « Contre concernée est le seul à pouvoir comment ça se passe.” La pression 9 février, ou encore le Marseillais
quelle équipe avez-vous joué la semaine dernière ? » et « Votre équipe a-t-elle décider. Le protocole, pour toutes existe, c’est sûr et certain. Si on Valère Germain après un duel avec
gagné son dernier match ? ». E.M. les rencontres (FIFA, UEFA, LFP n’avait pas cette pression, on n’au- Damien Da Silva face à Rennes (le
ou FFF) prévoit que « l’arbitre doit rait pas cette zone grise qui compli- 24 février).

LIGUE EUROPA demi-finales aller Arsenal 3-1 Valence CF

Lacazette porte Arsenal tableau Ligue Europa


1/2 Finale
le mercredi 29 mai
Le doublé de l’attaquant français a poussé Arsenal vers une belle victoire Hier (retour jeudi 9 mai) Aller au Stade Olympique
de Bakou (Azerbaïdjan).
E. Francfort (ALL) 1
sur Valence (3-1). Mais les Gunners, par définition, ne sont à l’abri de rien. Chelsea (ANG) 1

Alexandre Lacazette, qui avait déjà inscrit le laissé passer deux occasions énormes en le second d’une tête piquée validée par la
but de la victoire d’Arsenal à Naples (1-0), seconde période (63e et 67e), mais il a trouvé goal-line technology, comme indiqué par
en quarts de finale retour, a été le person- le moyen, par la suite, d’être dans le coup Clément Turpin, excellent hier soir. Menés Hier (retour jeudi 9 mai)
nage central de la demi-finale aller de Li- du 3-1 par une frappe soudaine difficile- 0-1 après un quart d’heure très difficile, les Arsenal (ANG) 3
gue Europa Arsenal-Valence (3-1), hier ment repoussée par le gardien valencien. Gunners d’Unai Emery ont eu le mérite de Valence CF (ESP) 1
soir, à l’Emirates. Il a répondu d’un doublé Ce but, signé Aubameyang (90e), dans un tout renverser, mais pas celui de tout maî-
en trois minutes (18e, 20e) Emirates largement vidé, comme d’habi- triser, conservant mal le ballon en seconde
Paul Childs/ Reuters

au but de Mouctar Dia- tude à cette heure-là, donne aux Gunners période après la sortie d’Özil (75e), où ils ont
khaby, un enchaînement
qui leur aura rappelé
un peu plus de confort avant le retour brû-
lant à Mestalla.
notamment été sauvés par Cech devant
Gameiro (73e).
Chelsea prend une option
leur aventure com- L’attaquant français, auteur de 19 buts Mais la défense à trois choisie par Emery En obtenant un nul plus que mérité à Francfort (1-1), Chelsea est en ballottage favorable
mune avec l’OL en avec Arsenal cette saison, aura montré à a bien fonctionné, et l’entraîneur basque avant le match retour jeudi prochain à Londres. Titulaire, Olivier Giroud a eu du mal à
Ligue Europa, il y quel point il est un avant-centre complet, peut toujours rêver, ce matin, d’un qua- briller, bien pris au marquage par Martin Hinteregger. Positionné milieu droit, N’Golo
a deux ans. notamment sur son premier but, avec un trième sacre en Ligue Europa. À condition Kanté n’a pas été à son avantage en première période, gêné par le pressing de l’Eintracht
Leader d’effort travail dos au but et une merveille d’ouver- de mieux voyager qu’en Premier League, et pris de vitesse sur l’ouverture du score de LukaJovic (23e). Il est monté en puissance
et batailleur, ture vers Aubameyang, avant d’accourir où Arsenal n’a remporté que deux de ses après le repos pour distiller quelques belles passes qui ont mis la défense allemande
Lacazette a ensuite pour finir l’action lui-même (18e). Il a inscrit dix derniers matches à l’extérieur. V. D. en difficulté. Seul Français titulaire à l’Eintracht, Simon Falette a été solide. A. Me.
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
footba ll 15
ENQUÊTE

L’ex-braqueur
s’était reconverti
dans le football
Sophiane Hamli, considéré comme
un membre du grand banditisme,
a été abattu en octobre2018. Cet
ex-braqueur de banque s’apprêtait
à devenir agent de joueurs. Le mobile
de son assassinat reste un mystère.

DR
STÉPHANE SELLAMI l’acte de décès de Sophiane Hamli monde devenu accessible à celui plusieurs pensionnaires de L 1, s’investissait beaucoup dans sa La police examine,
et BRENDAN KEMMET inscrit en face de « profession » : qui avait été acquitté à deux repri- notamment l’attaquant rennais nouvelle tâche et se rendait sou- le 7 octobre 2018,
agent de footballeur. Autant le dire ses par une cour d’assises. La pre- M’Baye Niang. « Sophiane, c’était vent à Lille. « Jonathan Chiche est la voiture dans
Dimanche 7octobre 2018, 20h19, tout de suite, les enquêteurs de la mière fois pour une attaque de un mec en or, je l’adorais, reconnaît du métier et l’a aidé, a-t-elle confié laquelle se trouvaient
hôpital militaire Percy à Clamart brigade criminelle de la police ju- fourgon blindé à Villepinte en 1997. d’emblée Jonathan Chiche, qui a aux enquêteurs. Il ne faut pas sortir un peu plus tôt
(Hauts-de-Seine). Le décès de So- diciaire de Paris, en charge de ce La seconde, en 2002, pour l’assaut accepté de nous parler en pré- de Saint-Cyr pour devenir agent Sophiane Hamli et
phiane Hamli, quarante-deuxans, double assassinat, et leurs collè- d’une autre «tirelire» à Émerain- sence de son avocate, Me Olivia mais il faut s’investir. C’est ce que Romain Lansard au
vient d’être déclaré par les méde- gues de la brigade de répression ville (Seine-et-Marne). Montenot. Il était toujours prêt à mon mari faisait. » Un investisse- moment d’être abattus.
cins. Touché par six balles de cali- du banditisme (BRB), qui ont rendre service. Mes parents l’ado- ment qui lui aurait permis de pren-
bre 7,65 mm aux premières heu- couru pendant près de dix ans Entré dans l’univers raient. Mais je ne connaissais rien dre entièrement à sa charge,
res du jour, à deux pas des après Soso, en sont restés cois. du foot via l’agent de son passé. On s’était rencontrés «avec l’argent du foot», un séjour, à
Champs-Élysées, celui que ses Dans leur «documentation cri- du Rennais M’Baye Niang en soirée, il y a deux ans, et on a tout l’été 2018 en Corse, toujours selon
proches surnommaient « Soso » minelle », le nom de Sophiane Depuis sa sortie de prison en de suite accroché. Le contact s’était sa compagne. «Il m’avait demandé
ou «Toto», – en référence au célè- Hamli apparaissait, dès les an- 2010, Soso s’était fait discret. fait par mon frère aîné, Cyril.» ce que je pensais de sa reconversion
bre parrain de la mafia sicilienne, nées 1990, au registre des vols à Comme à son habitude. Il préfé- Le même assure, dans un pre- dans le foot, poursuit Jonathan
Toto Riina, en fuite pendant vingt- main armée et autres trafics de rait les chambres d’hôtel à son do- mier temps, que Soso n’a jamais Chiche. Mais, en réalité, je pense
trois ans – a succombé à ses bles- stupéfiants. Bien loin des centres micile de Courbevoie. Seule en- travaillé dans le foot avant de se qu’il se foutait de tout.»
sures, dans ce qui s’apparente à de formation pour apprentis foot- torse : de fréquentes sorties raviser. «J’avais besoin de regonfler Pour l’heure, aucun indice ne
un règlement de comptes. balleurs. Sa veuve, questionnée nocturnes dans une boîte des le moral d’un jeune joueur à Lille qui permet de relier son assassinat à
À ses côtés dans la Smart de lo- par les policiers de la Crim, con- Champs-Élysées où les employés devait signer son premier contrat ses activités dans le foot. Une au-
cation qu’il conduisait, Romain firme que Soso, présenté comme avaient pris l’habitude de l’appeler pro (Alexis Flips, international des tre piste semble se dégager: celle
Lansard, vingt-neufans, originaire un membre du grand banditisme «Richard Gere» pour sa ressem- moins de 19 ans), se remémore d’une escroquerie de plusieurs
de Porto-Vecchio (Corse-du-Sud) parisien, originaire de Drancy (Sei- blance avec l’acteur et son cha- Jonathan Chiche. Sophiane avait un millions d’euros avec le milieu af-
très grièvement blessé, ne survi- ne-Saint-Denis), souhaitait em- risme. C’est là qu’il a noué contact beau-frère, champion du monde de fairiste parisien. Soso aurait ici en-
vra pas non plus. L’auteur de ce brasser la carrière d’agent de avec l’univers du foot, avec l’un de boxe thaï, qui est intervenu mais dossé le rôle d’intermédiaireentre
double assassinat et son com- joueurs. Selon nos informations, ses représentants, Jonathan Chi- Soso n’a jamais été rétribué pour escroc et blanchisseur d’argent
plice, juchés sur une moto, n’ont l’ex-braqueur justifiait ses ren- che. Cet agent, associé avec Gré- ça. » Selon une source proche de sale. Sollicité, l’avocat de la
pas été identifiés. Deux jours plus trées d’argent via ses nouvelles gory Gelabert au sein de la société l’affaire, la compagne de l’ex-bra- femme de Sophiane Hamli n’a pas
tard, l’officier d’état-civil qui rédige activités dans le ballon rond. Un Team Eleven, gère la carrière de queur a pourtant soutenu qu’il souhaité s’exprimer. É

TROPHÉES UNFP NICE

Ben Arfa nommé très court Benitez aimerait


continuer avec les Aiglons
avec Neymar et Mbappé EURO
DES MOINS DE 17 ANS Considéré comme l’un des meilleurs gar-
LES BLEUS ATTAQUENT diens de Ligue 1, l’Argentin Walter Benitez
Neymar (PSG), Kylian Mbappé (PSG), Angel Di Maria PAR L’ANGLETERRE (26 ans) sera en fin de contrat en 2020. Sa
(PSG), Hatem Ben Arfa (Rennes) et Nicolas Pépé (Lil- L’équipe de France des moins saison n’est pas passée inaperçue et les
le) sont les cinq joueurs nommés - exclusivement par de 17 ans de Théo Zidane dirigeants du Gym vont devoir le prolonger
leurspairs-pourletitredemeilleurjoueurdelaL1qui débutent ce soir en Irlande au risque de le perdre. « Notre objectif est de le garder »,
sera décerné le 19 mai. Avec seulement 15 matches son Euro contre l’Angleterre. estimait hier l’entraîneur niçois Patrick Vieira. « J’aimerais
de L1 disputés cette saison (mais 13 buts et 6 passes poursuivre l’aventure, je suis content à Nice où je veux continuer à
décisives à son actif), Neymar peut espérer se succè- ALLEMAGNE travailler sur mes objectifs personnels», disait hier l’intéressé.
Stéphane Mantey /L’Équipe

der à lui-même au palmarès. Le trophée sera remis FAVRE RESTERA Être retenu en équipe nationale est sa priorité, et jouer la pro-
lors de la 28e cérémonie organisée par l'Union natio- À DORTMUND chaine Copa America (du 14 juin au 7 juillet) serait un aboutis-
naledesfootballeursprofessionnels(UNFP). Lucien Favre sera toujours sement. «Si je continue à faire les choses bien, à Nice ou ailleurs,
Dans la catégorie du meilleur entraîneur, Thomas Tu- l’entraîneur du Borussia ça viendra», dit-il. Ses matches contre le PSG ont toujours une
chel (PSG), Christophe Galtier (Lille), David Guion Dortmund la saison prochaine. résonance particulière au pays, et celui de demain sera suivi.
(Reims), Thierry Laurey ( Strasbourg) et Bruno Gene- C'est ce qu'a affirmé le L’Argentin a toujours assuré à ses dirigeants qu’ils discute-
sio (OL) sont nommés. Comme l’an passé, Kylian directeur sportif du club, raient prolongation de contrat une fois la saison terminée.
Mbappé (20 ans) figure aussi parmi les cinq préten- nat (30buts), quatrième du dernier Ballon d'Or France Michael Zorc, dans le Des rendez-vous où il se rendra avec sa femme, qui s’occupe
dants au trophée de meilleur espoir (moins de 21 ans) Football, sera en compétition avec Boubacar Kamara magazine allemand Kicker, de ses intérêts. «J’ai eu de mauvaises expériences dans le pas-
de la saison, qu'il pourrait remporter pour la troisiè- (19ans, OM), Houssem Aouar (20 ans, OL), Jonathan hier. sé avec des agents, alors je n’en ai pas.»
me année de suite. Le meilleur buteur du Champion- Ikoné(21ans,Lille)etIsmaïlaSarr(21ans,Rennes). R. Te.
16 Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

athlétisme
LIGUE DE DIAMANT meeting de Doha

SEMENYA RECOURT
EN RECOURS
Ibraheem Al Omari/Reuters

Au lendemain de la décision du TAS sur l’hyperandrogénie, la double championne


olympique a décidé de s’aligner sur 800 m à Doha et de répondre sur la piste à l’IAAF.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL invisible, probablement cloîtrée 2018. Doha. Caster tes prennent des produits (do- en tribunes pour un difficile exer- signe de se taire. Elle répéta sa
STÉFAN L’HERMITTE dans une chambre avec vue sur Semenya vient de pants) pour aller plus vite, elle de- cice de commentaire de texte. Lui manœuvre quand Dina Asher-
les buildings de l’InterContinental s’imposer sur le vra en prendre pour aller moins qui, d’habitude, a ce sens politique Smith, la quadruple championne
DOHA (QATAR) – Elle est apparue jeudi, à 36 étages. «C’est moi et ce le sera 1 500 m, établissant vite», ironisait un manager qui s’y suave, s’est contenté de quelques d’Europe du sprint, fut aussi sou-
au petit matin, discrètement, sans toujours », s’est-elle contentée de un nouveau record entend en demi-fond. mots posés. « L’athlétisme a mise à la question. Une poursuite
annonce, sur les listings de dé- tweeter, illustrant ses mots de personnel sur la deux classifications, une concerne du président, avec passage calori-
part, en lettres noires sur fond quelques émojis : quatre fois la distance en 3’’59’92. “L’athlétisme l’âge, l’autre le sexe. On fait très at- fère de la clim intérieure au four
blanc. Caster Semenya était « de- même, une petite fille à couette a deux classifications, tention à préserver ces deux bases. extérieur (plus de 40 °C), n’y chan-
puis longtemps » pré-inscrite, qui court, avec une bombe à la une concerne l’âge, La justice a conforté nos principes.» gea rien. « Go, go, go », lui criait sa
« mais tant qu’elle n’avait pas con- mèche allumée en guise de point. l’autre le sexe. Il a répondu “non” quand on lui a dévouée aide de camp, le pous-
firmé…», s’excuse Bettina Borner, L’innocence et l’enfer. On fait très attention demandé s’il comptait réexami- sant lui et son costard dans une
la patronne suisse du plateau. La Car en suivant la Fédération ner la question du 1500m comme longue limousine blanche. Ces
double championne olympique du internationale d’athlétisme
à préserver le lui a demandé le TAS. Des ques- choses-là sont complexes, exa-
ces deux bases.
,,
800 m était arrivée d’Afrique du (IAAF), le Tribunal arbitral du tions, bien sûr, ont fusé. Peut-être, cerbées, sensibles, et sûrement
Sud dans la nuit, seule, semble- sport (TAS), malgré le côté « dis- La justice a conforté puisqu’on parle de différence phy- se régleront froidement devant
t-il, sans son manager finlandais. criminatoire », a entériné mer- nos principes sique, devrait-on s’en prendre à les tribunaux civils, où le mot dis-
Seule avec sa personnalité, son credi l’obligation pour la Sud- SEBASTIAN COE, PRÉSIDENT DE L’IAAF ceux qui ont le bras trop long pour crimination pourrait être autre-
physique, cette ambiguïté appa- Africaine de suivre un traitement Trois ou quatre heures plus tard lancer le disque ? Coe a esquivé ment interprété. Les deux parties
rente, qui fait que chacun, selon sa pour faire baisser son taux de après l’apparition de Semenya sur arguant « qu’il y avait d’autres ath- font donc acte de prudence ver-
conscience, la place quelque part testostérone afin de toujours les listes de départ, Sebastian lètes » à Doha. Peut-être aurait-il bale.
entre l’homme et la femme, plus pouvoir concourir dans la caté- Coe, le président de l’IAAF, qui se pu digresser, mais son assistante, Caster Semenya aussi cisèle
ou moins d’un côté. Elle est restée gorie féminine. « Certains athlè- veut toujours élégant, était monté crispée, lui faisait ostensiblement ses mots, évite les interviews.
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
17

meeting de Doha LIGUE DE DIAMANT

la Ligue
de Diamant 2019
Aujourd’hui : Meeting de Doha
Sous un vent
de réforme
18 mai : Shanghai.
30 mai : Stockholm.
6 juin : Rome.
13 juin : Oslo.
16 juin : Rabat.
30 juin : Eugene.
5 juillet : Lausanne. Saison 2019 rallongée à cause des Mondiaux,
12 juillet : Monaco.
20 juillet : Londres.
18 août : Birmingham.
meetings 2020 amputés des épreuves au-delà
24 août : Paris (Charléty).
29 août : Zürich.
du 3000m, l’athlétisme vit une cure de modernité
6 septembre : Bruxelles.
parfois dérangeante.
programme
aujourd’hui DOHA – La nostalgie est toujours ce veaux fans nous demandent ça. On programme). « L’athlétisme est
qu’elle était. Steve Cram, recon- est inventif et courageux, ça ne pourtant un tout », vitupère Juan
À Doha à partir de 17h30
(en direct à partir de 18 heures sur verti en présentateur de confé- plaira pas à tout le monde. » Les Pineda, le manager de Genzebe
RMC Sport 3) rence de presse, a joliment taclé lanceurs de poids, parfois priés Dibaba, qui elle-même évoque
Principaux engagés Sebastian Coe, l’accompli prési- d’aller jouter en dehors du stade, « de mauvaises idées ». Coe parle,
HOMMES dent de l’IAAF qui pourtant n’a comme à Bruxelles, sorte de pro- propose, mais n’a pas encore de
200 m : Guliyev (TUR). pas eu le discours trop long. duit d’appel, semblent apprécier. sonotone. «On va essayer des cho-
1500 m : E. Managoi (KEN),
Iguider (MAR), Souleiman (DJI). « Maintenant passons aux person- «J’aime sentir tout près cette éner- ses, on saura écouter.»
800 m : Amos (BOY), E. Korir, F. nes qui comptent vraiment, les ath- gie, cette émotion, narre l’améri- En revanche, pour le calen-
Rotich (KEN), Kszczot (POL). lètes… » Cram-Coe, Coe-Cram, cain Ryan Crouser, aux Kansas drier 2019, no return. Qatar et
3000 m steeple: El Bakkali où l’épique époque des records Relays on a même lancé entre deux four obligent, les championnats
(MAR). du monde qui s’échangeaient au bars, et les gars nous proposaient du Monde auront lieu du 27 sep-
Perche : Kendricks (USA), Braz
(BRE), Lisek (POL), Joseph. gré d’une rivalité exacerbée et de des bières.» tembre au 6 octobre. Inhabituel.
Poids : Crouser (USA), Walsh grands meetings, y compris dans « On a nos sélections dans un
(NZL), Haratyk (POL). les phares des voitures quand la La fin du 5 000 m mois, remarque la sauteuse en
Disque : C. Harting (ALL), nuit surprenait le programme. programmée pour 2020 longueur (et sprinteuse et bo-
Stahl (SUE). Coe se veut nostalgique et mo- En revanche, l’enthousiasme de beuse) Tianna Bartoletta, ça va
FEMMES derniste. «La Ligue de Diamant est la réforme inquiète les fondeurs être un équilibre délicat, c’est un
200 m : Asher-Smith (GBR). un produit fantastique, mais africains. Terminés, en 2020, les drôle de puzzle, c’est comme es-
800 m : Semenya (AFS), comme tout produit on peut l’amé- 5 000 m jugés trop longs, et à sayer une robe de mariage long-
Wambui (KEN), Nyonsaba (BUR), liorer.» terme, menacés les intermina- temps avant. » Doha accueille
Wilson (USA). Moins d’épreuves, plus de bles pelotons de Kényans et moins d’invités que d’habitude,
3000 m: G. Dibaba (ETH),
H. Obiri (KEN). rythme. Une heure et demie max. Éthiopiens (elles seront 17 sur 19 mais les petits comités, parfois,
100 m haies : McNeal, Nelvis « Le marché, la télévision, les nou- dans le 3 000 m femmes de fin de ont du bon. S. L’H.
(USA).
400 m haies : Muhammad
(USA).
Longueur : Ibarguen (COL),
Bartoletta (USA).

“Cette vie est


parfois si
injuste [...] Tout
ce qui arrive

Ibraheem Al Omari/Action Images / Panoramic


arrive pour une
raison, Caster.
C'est une vie
dans laquelle
Mercredi, tout en contrôle, elle par litre de sang, contre 10 pré- nous, Africains,
tweetait ceci : « La meilleure ré- cédemment), Ajee Wilson et n'avons rien à
ponse est de ne rien dire.» Même quelques autres, qui elles n’ont
pas sur la piste ? Au meeting de pas ce souci, s’apprêtaient donc à
dire dans ce
Paris 2018, au cœur d’un autre entamer la saison sans la double monde. Il n'y a

,,
épisode piste-justice puisqu’elle championne olympique et triple rien que nous
venait juste de déposer son re- championne du monde, qui puissions y En 2018, le 3 000 m femmes à Doha a vu s’aligner quatorze Éthiopiennes et Kényannes sur dix-huit coureuses.
cours devant le TAS, elle avait dé- s’était amusée à cumuler faire Les fondeurs africains s’inquiètent des réformes en cours qui toucheraient leurs courses de prédilection,
libérément répondu avec les 1 500 m et 5 000 m aux Cham- les plus longues.
pointes, sans lièvre et sans pionnats d’Afrique du Sud. Margaret Wambui,
haine: 1’54’’25, un chrono jamais Et puis un autre tweet, très médaillée de bronze à Rio
vu depuis dix ans, depuis les
douteuses filles de l’Est. Elle
« mandélien », illustré d’une
main qui écarte un fil barbelé, a
sur 800 m, elle aussi
concernée par la décision Répétitions générales
avait alors parlé: «On ne peut pas suggéré que, peut-être, elle se du TAS sur DOHA – Pour s’immerger local, mieux vaut accepter de climatisation, forcément révolutionnaire, permettrait de
se focaliser sur les choses négati- joindrait à elles. Dans la nuit, elle l’hyperandrogénie. s’imbiber des allégories en cours, même quand on parle garantir une température n’excédant pas 26 degrés. C’est à
ves, avec l’aide de Dieu on peut se posait à Doha. En forme physi- béton. « Une graine avait été plantée dans le désert, entonne ce prix que le stade, rénové en 2005, et surtout en 2017,
faire de grandes choses.» Et de la que. Jeudi après-midi, dans l’en- l’ancien footballeur Yousef Said, et une fleur est née. » pourra accueillir quelques matchs de la Coupe du monde
justice? nui de sa chambre, un autre Si on a l’esprit plus lacustre, on peut aussi deviner la forme en 2022, et les Championnats du monde d’athlétisme cette
Dans l’antre surchauffé (mais tweet disait sa force de convic- d’une palourde béante qui serait sortie de la mer toute année, du 27 septembre au 6 octobre. Reste à meubler les
il y a la clim) du Khalifa Stadium, tion: «Ils rient de moi parce que je proche. Conçu en 1976, le Khalifa International Stadium, 48 000 places. Les travées étaient totalement vierges lors
Francine Niyonsaba et Margaret suis différente. Je ris d’eux parce dans le quartier d’Al Rayyan, est signé de Roger Taillibert, des récents Championnats d’Asie. Une politique incitative
Wambui, elles aussi concernées qu’ils sont tous pareils.» déjà concepteur du Parc des Princes, du stade de Montréal (on ne parle pas de faire payer les entrées, bien au
par la nouvelle règle qui sera ap- Aujourd’hui, à 20 h 07, plus ou et du Stadium Nord de Villeneuve-d’Ascq. Taillibert, 93 ans, contraire) devrait attirer quelques travailleurs émigrés
pliquée à partir du 8 mai (leur moins deux minutes, Sebastian qui siège fièrement à l’Académie des Beaux-Arts, n’aurait africains, incités à applaudir leurs nombreux compatriotes
taux de testostérone ne pourra Coe osera-t-il venir la féliciter sur sûrement jamais imaginé, qu’un jour, un système de demi-fondeurs. S.L’H.
plus dépasser les 5 nanomoles le podium en cas de victoire? É
18 ba sket Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

JEEP ÉLITE Limoges

Céline Forte

«Le CSP a été abîmé»


Ambitieuse et déterminée, la nouvelle boss du Limoges CSP dévoile les grandes lignes
de la gouvernance qu’elle s’apprête à mettre en place pour «redorer» l’image du club.
ARNAUD LECOMTE il n’y aura de ce fait pas de blocage, Il a dit qu’il restait en poste jusqu’au 30mai,
les décisions seront prises. il s’en ira ensuite.
Après une interminable journée de rendez- Il y aura un directeur administratif, juridique Le nom de Crawford Palmer
vous à Limoges, Céline Forte a accepté hier (le conseiller juridique de Céline Forte, (ex-international, médaillé d’argent
soir de nous livrer les principales orienta- Me Pierre Fargeaud?), quelqu’un qui cha- avec les Bleus aux JO 2000) circule avec
tions de son projet pour la relance de peautera le sportif (possiblement Claude insistance pour succéder à Olivier
Limoges. Avec son époux Frédéric, décédé Bolotny, ancien joueur et ancien responsable Bourgain. Confirmez-vous son arrivée?
le 31 décembre 2017, elle avait déjà contri- du centre de formation), un directeur com- On discute avec lui mais il est sous contrat
bué à remettre le CSP sur pied en National 1 mercial, partenariats et marketing (proba- à Chalon-sur-Saône (où il est directeur
(3e niveau) en 2004, après le dépôt de bilan blement Stéphane Ostrowski, joueur histori- sportif). Je ne peux pas en dire plus pour
qui avait suivi la décennie fastueuse des an- que, membre du dernier directoire mais en le moment.
nées 1990, un titre de champion d’Europe conflit avec les autres membres) et quelqu’un
(1993) et un triplé Championnat-Coupe de pour la communication. Le président sera “Limoges est un club attractif,
France-Coupe Korac (2000) fort coûteux. Yves Martinez, retraité de l’entreprise avec une histoire énorme
Réapparue sur la scène limougeaude en dé- Legrand. Il sera bénévole. Il structurera qui va au-delà de nos frontières.
cembre 2018 pour contester la légitimité le club de manière entrepreneuriale.
de la gouvernance mise en place par les bras
Il est hors de question de le
“Je présiderai laisser à sa place actuelle,
,,
droit de Frédéric Forte au lendemain de
sa disparition, Céline Forte, déterminée, est le conseil de surveillance. on a plein de projets
parvenue à ses fins après une bataille juridi-
que de moins de cinq mois. Depuis le 17avril,
elle et sa famille contrôlent l’actionnariat
Je serai bien sûr associée
aux grosses décisions ,, de développements
Quelle est la situation de l’entraîneur
du club, et la future ex-direction a annoncé Vous le connaissez depuis longtemps? François Péronnet? Est-il toujours
cette semaine qu’elle jetait l’éponge. Alors Non, mais je l’ai rencontré par l’intermédiai- sous contrat jusqu’en 2021 comme
que le club tente toujours de valider sa place re d’un ami. Il a longtemps travaillé entraîneur principal ou comme assistant?
en play-offs sur le terrain, Céline Forte à l’international pour une grande entreprise J’ai obtenu tous les éléments à son sujet.
œuvre en coulisse pour préparer la nouvelle (Legrand, matériels électriques, dont Depuis le mois de février, il dispose

Thomas Jouhannaud/MaxPPP
équipe dirigeante et la saison prochaine. le siège est à Limoges). Il va nous apporter d’un contrat d’entraîneur principal
À l’issue de l’Assemblée générale de la SASP ses compétences, gérer les équipes. jusqu’en 2021.
(Société anonyme sportive professionnelle) Et il connaît le basket. Le maintiendrez-vous dans
qui chapeaute le secteur pro, elle devrait of- Quel sera votre rôle précisément? ses fonctions?
ficialiser le 20 mai le nouvel organigramme Je présiderai le conseil de surveillance. Pour l’instant, il est en place.
d’un club qui connaît rarement le répit et en- Je serai bien sûr associée aux grosses Des investisseurs vont-ils vous rejoindre?
chaîne depuis vingt ans les crises économi- décisions, celles qui impactent le club, On veut et on va redorer le blason du CSP,
ques, sportives ou structurelles. avec un droit de regard. on est très ambitieux. Limoges est un club
Serez-vous présente au club Après avoir pris est parti subitement mardi. Ce monsieur attractif, avec une histoire énorme qui va
«Vous avez enchaîné les rendez-vous au quotidien? le contrôle du club a fait une rupture avec le club, il est parti au-delà de nos frontières. Il a été abîmé,
ces derniers jours. Comment va évoluer Non, pas au quotidien. Je vis à Caen onze fois champion avec son petit chèque, voilà… il est hors de question de le laisser à sa place
la gouvernance du CSP? et continuerai d’y vivre, mais je viendrai de France, Céline Vous êtes amère? actuelle, on a plein de projets de développe-
On a repris le contrôle de l’association une semaine par mois à Limoges, d’autant Forte veut lancer Non mais je ne comprends pas qu’on quitte ments.
actionnaire il y a deux semaines. que deux de mes filles vont revenir y étudier. « le renouveau » son poste aussi soudainement. C’est dom- Richard Dacoury (joueur emblématique
L’Assemblée Générale de la SASP La gouvernance actuelle a annoncé du CSP. mage pour l’équipe et le staff en place de Limoges, champion d’Europe en 1993)
se tiendra le 18mai. Et il y aura une nouvelle son départ, le directeur sportif Olivier qui se battent pour les couleurs du club. va-t-il vous rejoindre?
gouvernance. J’annoncerai ce jour-là les Bourgain a quitté ses fonctions cette Je n’ai pas envie d’en rajouter. (Elle rit.) J’aimerais bien, j’espère bien
compositions précises du nouveau conseil semaine alors qu’il lui restait deux ans On est dans le renouveau, dans la relance. même!
de surveillance et du nouveau directoire. de contrat. D’autres changements Le CSP a été abîmé pendant dix-huit mois, Quelles sont vos ambitions sportives?
Ainsi que le projet qu’on veut mettre sont-ils imminents? l’objectif est de recréer une âme, du lien, Rejoindre le top 3 français en termes
en place, la politique qui sera la nôtre. Non, j’ai rencontré l’entraîneur (François du dynamisme. Je n’ai pas d’aigreur. de développement, de structuration.
Quelles en sont les grandes lignes? Péronnet) ce matin (hier) pour lui assurer Youri Verieras, le président du directoire L’ASVEL avance, avance, d’autres clubs
On va mettre des opérationnels aux com- que ce changement de gouvernance démissionnaire, est également salarié mettent en place des choses, et nous on est
mandes, prendre des décisions collégiales. ne modifierait pas le fonctionnement d’ici comme directeur juridique. à la traîne. On veut des titres aussi. Très,
Il y aura cinq personnes au directoire; à la fin de la saison. Notre directeur sportif Va-t-il rester au club? très vite.» É

la collection

offrez-vous
un moment d’histoire
commandez vos tirages
des plus belles unes et photos du journal L’Équipe sur
www.lequipe.fr/collectionphoto
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
volley-ba ll 19
Ajaccio 3-1 Chaumont demi-finales retour LIGUE A (H)

Ajaccio pleins gaz


Vainqueur autoritaire hier, le Gazélec Ajaccio retrouve en match d’appui Chaumont dès ce soir
au Palatinu pour décider qui affrontera Tours en finale.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL dernier carré de Ligue A, ce pla- premiers échanges n’a jamais
PIERRE MENJOT fond de verre, mais il y avait sur- baissé, chaque point qui durait re-
tout cette petite pression de tom- venait au Gazélec et les dix blocks,
AJACCIO – La tête de maure a flotté ber devant son public avec ce dont six pour le seul Brett Dailey,
sur le terrain de Palatinu devant nouveau format de play-offs, où récompensaient cette abnéga-
des spectateurs à deux doigts l’équipe la moins bien classée re- tion.
d’enjamber les panneaux lumi- çoit d’abord. « On ne voulait pas se
“C’est beau mais
,,
neux, gonflés du bonheur d’avoir, louper à domicile », avouait Frédé-
enfin, gagné un match en demi-fi- ric Ferrandez, entraîneur heu- pour l’instant, rien
nales. Il y avait ces neuf défaites reux, la voix chevrotante de celui n’est fait
en autant de rencontres dans le qui a beaucoup donné, à l’image JEAN-FRANÇOIS EXIGA, LIBÉRO D’AJACCIO
de ses hommes.
fiche de stats Car oui, Ajaccio a éteint Chau-
mont hier (3-1) et s’est offert un
En plus de cet investissement,
Ajaccio a trop de talent, aussi,
Ajaccio - Chaumont : 3-1 match d’appui dès ce soir, tou- pour se faire surclasser comme à
(25-16 ; 25-17 ; 20-25 ; 25-20) jours à domicile. Logique, impla- l’aller en Haute-Marne (3-0).
1 800 spectateurs. cable tant les Corses y ont mis du Jean-François Exiga, trente-sept
Arbitres : MM. Collados et Daragon. cœur. « Ils ont mieux joué au volley ans et revenu dans son club for-

Michel Luccioni/Icon Sport


Points marqués : 173 (95 + 78). que nous , jugeait froidement Sil- mateur il y a quatre ans, reste un
Durée : 1 h 40’. vano Prandi, l’entraîneur du vice- infatigable libéro quand Pierre
Ajaccio champion de France. Mieux servi, Pujol, trois années de moins, se
8 aces ; 10 contres ; 52/95 attaques ; mieux attaqué, mieux bloqué. Alors régale en passeur autour du duo
21 fautes (14 au service). on va dormir, et rejouer demain Pepic-Carle.
Le six : Pujol (1) ; Radic (7) ; Dailey (aujourd’hui). » Ce dernier était un peu passé à
(cap., 11) ; Pepic (18) ; Carle (22) ; Mais il faudra du temps pour côté du match 1 à Chaumont (10 Timothée Carle face au Chaumontais Baptiste Geiler, sous les yeux
Mendez (11). trouver le sommeil et évacuer, pts) ? Il a inscrit vingt-deux points de son coéquipier Dejan Radic.
Puis : Guelle ; Burckert ; Morgado.
Libéro : J.-F. Exiga.
comme tentaient déjà de le faire hier donc deux aces décisifs pour Ligue A hommes
Taylor Averill et Keith West en valider le succès des siens dans le tinu pourrait l’y rejoindre. Sifflets Et voilà donc la pression reve- demi-finales retour
Entraîneur : F. Ferrandez.
s’étirant devant un vestiaire bien quatrième set (22-17). « On a fait dès l’entrée des adversaires et nue sur Chaumont, contraint de
Chaumont silencieux. Chaumont s’est man- un gros match, en étant efficaces tout au long du match, chants gagner pour être européen la sai-
Ajaccio 3-1 Chaumont
4 aces ; 7 contres ; 46/100 attaques ; (25-16, 25-17, 20-25, 25-20)
qué hier, trop friable en réception, partout, tous ensemble », résumait corses mêlés à des encourage- son prochaine quand le « Gaz » égalité 1-1 à l’issue des deux
25 fautes (19 au service).
trop gaspilleur au service (19 fau- Nicolas Mendez, lui aussi pré- ments plus traditionnels, sono qui rêve plus que jamais de s’inviter rencontres.
Le six : Saeta (4) ; J. Fernandez (7) ; Tours 3-0 Nice (25-13, 25-16,
tes) et incapable d’imposer un cieux en attaque comme en ré- couvrait chaque temps-mort : les en finale pour la première fois
Averill (10) ; Winkelmuller (15) ; B. 25-17)
Geiler (cap., 11) ; Patak (2). vrai temps fort. ception. presque 2000 personnes « ont fait face à Tours, vainqueur serein de
Tours qualifié 2 victoires à 0.
Puis : Repak ; West ; Atanasov (6) ; Le réveil du troisième set, ga- Et puis il y a cet écrin. Si la salle la différence », pétillait le coach Nice hier à domicile (3-0 après le aujourd’hui 20 h
Ben Tara (1) ; K. Rodriguez (1). gné 25-20, aura été trop bref, in- Jean-Masson de Chaumont fait ajaccien, et elles devraient remet- 3-2 de l’aller). « C’est beau mais
Ajaccio-Chaumont (match
Libéro : Bann. suffisant pour mettre le doute au déjà partie de l’histoire du Cham- tre ça ce soir puisque les places pour l’instant, rien n’est fait, préve- d’appui)
Entraîneur : S. Prandi. sein d’un collectif ajaccien remar- pionnat avec son ambiance de fo- achetées hier sont valables pour nait Exiga. Les compteurs sont
quable. L’intensité mise dès les lie et son plafond trop bas, le Pala- ce match d’appui. juste remis à zéro. » É

moto GRAND PRIX D’ESPAGNE

« Pas la peine de se faire du mal »


Magré l’essai d’un nouveau châssis sur sa KTM la semaine dernière,
Johann Zarco a revu ses ambitions à la baisse pour cette saison.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL le Français a eu la semaine der- veux ça, ça et ça. Je donne mes im-
PASCAL COVILLE nière deux jours d’essais privés pressions et après les ingénieurs
KTM sur le circuit Bugatti du font leur travail. » Mais les impres-
JEREZ (ESP) – Sous le soleil déjà écra- Mans. De quoi se remettre en sions de ce nouveau châssis ? Lukasz Swiderek/PSP/Presse Sports

sant de l’Andalousie, la pénombre selle ? « Il n’y aura pas de coup de « On a commencé à le valider au
du camion KTM est rafraîchis- baguette magique, prévient l’inté- Mans et on devra à nouveau le vali- Grand Prix
sante. Johann Zarco arrive à ressé. Après deux Grands Prix der ici », poursuit-il. Et il y aura de
l’heure au rendez-vous. Comme éprouvants et frustrants pour toute nouveaux développements lundi d’Espagne (4/19)
d’habitude. Les retards sont pour mon équipe, on a eu enfin le temps qui sera une journée de tests offi- Circuit de Jerez (4,423km)
la piste, où le meilleur pilote indé- de travailler dans la sérénité. Le ciels pour tout le monde. A priori aujourd’hui
pendant MotoGP de ces deux premier jour sur le sec et le second sans Dani Pedrosa. Essais Libres
dernières saisons ne pointe pas sur le mouillé. Ce roulage m’a fait Moto3 9h00-9h40
dans les temps escomptés sur sa du bien. » «Retrouver Essais Libres N°1 À Austin, Johann Zarco s’est classé treizième, à 42 secondes du vainqueur
moto d’usine. Mais concrètement, la moto le chemin du top 10» Alex Rins.
Moto2 9h55-10h40 EL1
Quinzième, quinzième et trei- qu’il a tant de mal à faire aller vite, L’ironie dans le cas de KTM, c’est MotoGP 10h55-11h35 EL1
zième des trois premières cour- a-t-elle évolué dans le sens d’une l’absence prolongée de son pilote grande marge de manœuvre en passé, sur la Yamaha satellite, il
ses, l’Avignonnais est loin du meilleure complicité ? « On a es- essayeur de luxe. Pedrosa a été Moto3 13h15-13h55 EL2 matière d’essais privés. Tout ce avait décroché une deuxième
compte. Mais de quel compte au sayé un nouveau châssis », précise opéré de la clavicule en février Moto2 14h10-14h55 EL2 gros boulot de développement place (certes grâce à une chute à
fait? « J’allais monter sur la KTM et Zarco. Qui va dans le sens es- dernier. Le champion de poche repose sur les épaules du Finlan- trois devant lui).
MotoGP 15h10-15h50 EL2
mettre une seconde à mon coéqui- compté, avec une meilleure en- aux 31 victoires en catégorie reine dais Mika Kallio et bien sûr sur « Pas la peine de se faire du mal
pier Pol Espargaró, ça ne pouvait trée en courbe, un meilleur pas- (8e de tous les temps) n’a pu rou- celles des quatre pilotes KTM, en comparant avec les résultats de
pas se passer comme ça», grince- sage en virage et une meilleure ler de l’hiver. Il devrait être encore ceux de l’équipe officielle et ceux l’an dernier, je vis une aventure tota-
t-il. En effet. Mais de là à se faire sortie de celui-ci? Les épaules du absent lundi. KTM, au contraire de l’équipe française Tech3. Celle lement différente », conclut l’Avi-
larguer de 2’’4 par le Catalan, pilote de la moto numéro 5 s’af- des équipes d’usine performante où pendant deux ans Johann gnonnais, qui garde la foi. « Mon
comme en qualification à Aus- faissent. « Ce c’est pas aussi sim- en nombre de victoires et de po- Zarco a fait vibrer tous les fans objectif reste de retrouver le che-
tin… Pour retrouver ses marques, ple que ça. On ne peut pas dire, je diums en MotoGP, a une plus deux roues de l’Hexagone. L’an min du top 10. »
20 Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

rugby
TOP 14 24e journée Grenoble
Photos : Alex Martin /L’Équipe

LESCIMESOUL’ABÎME
Actuel barragiste et guetté par la descente, Grenoble compose avec la pression
quotidienne et le rêve de passer en fin de saison devant Agen (12e), qu’il accueille demain.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À quarante-huit heures de la 23e jour- compacts et pensez au placement de vos silence et il enchaîne: « Aujourd’hui, je n’y
OLLIVIER BIENFAIT née, deux points seulement séparent les hanches », martèle-t-il, pas le moins du pense pas, mais il est clair qu’une des-

14
duellistes, et l’ambiance, à Lesdiguières, monde déconcentré par ce groupe voi- cente serait considérée comme un drame
GRENOBLE – Teint hâlé mais traits tirés, Mi- le centre névralgique du promu greno- sin qui travaille, dans les bourrasques, pour moi et certainement pour d’autres. »
chel Martinez, le président du FCG, con- blois, oscille entre légèreté et applica- les réceptions de chandelle. « On se sauvera si on est bon, rebondit Cy-
fie en souriant : « Je ne dors pas bien en tion. Non retenus pour la rencontre du ril Villain, l’entraîneur de la défense gre-
ce moment. Cette fin de Championnat est week-end, l’ouvreur Matthieu Ugalde et Le SU Agen n’a pas nobloise. Après, je note qu’on vient de
extrêmement palpitante pour ceux qui oc- l’ailier Lucas Dupont font du tennis sur “Nous sommes en pleine gagné à Grenoble remporter deux matches d’affilée à domi-
bagarre mentale. Jusqu’au depuis
,,
cupent le haut du tableau comme pour un court improvisé en guise de warm up cile en avril (21-17 contre le Stade Fran-
ceux, comme Agen ou nous, qui veulent tandis que l’arrière Gaëtan Germain et le bout, ce sera une guerre quatorze ans. çais, puis 19-18 face à Toulon), et que ç’a
éviter ce putain de barrage contre le per- demi de mêlée Lilian Saseras peaufi- d’usure pour le maintien Le 30 avril 2005, apporté de la décontraction aux gars après
dant de la finale de Pro D2. C’est vrai que nent leur explosivité avec un élastique. FABIEN ALEXANDRE, TROISIÈME-LIGNE GRENOBLOIS les Lot-et-Garonnais trois mois sans avoir été récompensés de
j’éprouve de l’anxiété, de la crispation, du Dans la salle de musculation, ça rigole s’étaient imposés leurs efforts (leur dernier succès remon-
stress. Et ça ne date pas d’aujourd’hui car ici, ça chambre là. Et ça pousse un cri Légèrement touché à une cheville, le à Lesdiguières 18-12. tait au 22décembre, 17-16 contre Mont-
j’ai le sentiment que notre phase finale, on d’allégresse, du côté du talonneur Mike troisième-ligne Loïc Godener passe au pellier).»
l’a démarrée le 6 avril, contre le Stade Tadjer lorsque l’un des préparateurs large de ceux qui triment sur le terrain. Alors que Bruno Delatte, alias
Français (victoire des Isérois 21-17). » physiques lui annonce le temps qu’il Interrogé sur l’âpreté attendue des face- « Pomme », l’intendant, se démultiplie
À l’avant-veille d’un déplacement vient de signer sur un sprint d’une tren- à-face qui se présentent aux Rouge et pour ravitailler en eau l’effectif, Lionel
aventureux à Montpellier, l’édile ne se taine de mètres. Dehors, sous la hou- Bleu jusqu’à la fin de l’exercice 2018- Baldino, le maître queux des lieux, met
doute pas encore que sa troupe s’y cas- lette de Jean-Noël Perrin, certainement 2019, il résume: « Ça va se jouer à l’envie. une dernière touche aux cuisses de pou-
sera les dents (47-12) et que, dans le parmi les entraîneurs de mêlée les plus En attendant, le staff ne nous fait pas res- let, à la purée et aux haricots qui seront
même temps, Agen, son grand rival pointus du Top 14, ils sont huit première- sentir qu’il est tendu, si c’est le cas, et il servis ce midi au réfectoire du FCG. De
pour les douzième et treizième places, ligne scindés en deux paquets à réagir nous laisse bosser dans la bonne humeur leur côté, Stéphane Glas et Dewald
fessera étonnement le LOU (25-15). aux injonctions du boss. « Restez droits et quand on peut se le permettre ». Un bref Senekal, les managers isérois, font ré-
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
21

Grenoble 24e journée TOP 14

Les Grenoblois se sont


préparés à cette
rencontre capitale sous
Dans la botte de Germain
le soleil. Séances de
musculation et de
Le buteur du FCG pourrait être amené à jouer
touches pour les un rôle décisif dans cette rencontre contre Agen.
avants. Le manager
Stéphane Glas (photo Il revient sur ses coups de pied importants
bas gauche) réunit son de la saison.
groupe pour prodiguer
ses derniers conseils D’abord un rituel avant chaque alisateur actuel du Top 14, l’ar-
avant le match contre tir au but : quatre pas de recul, rière grenoblois Gaëtan Ger-
Agen. cinq cycles de respiration avec main (28 ans) l’a également
un regard vers les poteaux au été, avec Brive (en 2013-2014,
cours du deuxième d’entre eux 2015-2016 et 2016-2017). Lui
puis une frappe qui lui vient de qui a inscrit plus de 50 % des
ses années foot (il a démarré poinst du FCG(209 sur 414) se
le rugby à seize ans). Une ha- souvient des trois coups de
bitude, ensuite : meilleur ré- pied marquants de la saison.

Leur fin de saison


Reçoit Va à 9e journée 3 novembre 2018, contre Clermont (27-27)
Grenoble
« La sirène vient de retentir au stade
24e j. Agen des Alpes lorsqu’on hérite d’une
25e j. Pau pénalité excentrée à quarante
26e j. Lyon mètres environ de la ligne d’en-but
auvergnate. Je sens que je la tape
Agen super bien, le ballon part comme il
24e j. Grenoble le faut, mais échoue finalement sur
25e j. Castres le poteau gauche de l’ASM et ne
rentre pas. Du coup, on en reste à

Document Canal +
26e j. Racing
27-27. Je l’ai eu d’autant plus amer
qu’on était en vacances à l’issue de
ce match. J’ai eu le temps de la
ruminer. »

21e journée 6 avril 2019, contre le Stade Français (21-17)


« Ce jour-là, à domicile, je me
souviens d’avoir inscrit deux ou trois
pénalités de près de cinquante
mètres et d’en avoir raté une bien
Top 14 24e journée plus simple (7 tentatives réussies
pts J.
sur 8). La toute dernière que je
1 Toulouse 84 23
marque fait partie de celles à longue
2 Clermont 77 23
distance. J’avais pris soin, comme je

Jean-Pierre Clatot/AFP
3 Lyon 65 23
le fais systématiquement, de faire
4 Castres 64 23
attention à l’effet droite-gauche que
péter leurs gammes à toutes leurs Michel (Martinez), je crois qu’on était dans
5 Racing 92 63 23
je mets involontairement dans mes
ouailles cette fois regroupées en deux notre phase finale à nous dès la première
6 La Rochelle 62 23
frappes. J’ai le même souci au golf.
équipes. Leurs conseils et leurs directi- journée, retient l’ex-centre international
7 Montpellier 57 23
Finalement, on avait signé notre
ves fusent. Leurs coups de gueule, éga- (37 sélections). Quand bien même ça ne
8 Bordeaux-Bègles 57 23
première victoire de l’année. »
lement. « Passes tendues ! », exhorte le s’est pas toujours vu sur le terrain. On a
premier; « Vous dépassez tous les ballons commencé à jouer le maintien le 25août, à 9 Stade Français 56 23
et je déteste ça », s’agace le second. De- La Rochelle (défaite 28-21). À partir de là, 10 Toulon 48 23 22e journée 13 avril 2019, contre Toulon (19-18)
puis le banc, Matthieu Ugalde ne quitte on a été en quête du moindre point qui 11 Pau 38 23
pas ses partenaires du regard: « Chaque traîne. Relâchement interdit. » Glas boit 12 Agen 34 23 « On est menés 16-18, chez nous,
semaine, on échafaude des scénarios en une gorgée et s’interrompt pour répon- 13 Grenoble 28 23 quand l’arbitre siffle une pénalité en
fonction du calendrier des uns et des au- dre à une question. Puis il poursuit : 14 Perpignan 12 23 notre faveur à 35 mètres alors qu’il
tres et des résultats enregistrés ou à venir. « Treizième… On est à notre place. Même reste cinq minutes à jouer. Il y a de
Le fait est qu’on n’a pas notre destin en si on espère encore en grappiller une demain la pression. Très forte, car on est dans
mains, mais on fera tout pour ne rien re- paire, on ne mérite pas mieux à l’heure où Toulouse 14h45 Pau le money time. Celle-là, il fallait à
gretter. » je vous parle. Mais je sens, je sais que les 18h tout prix la mettre. Mais je me sentais
Baptiste Paquot / Panoramic

Non loin de ce dernier, le troisième-li- garçons restent optimistes, qu’ils ne vont Grenoble - Agen bien, j’étais dans ma bulle au moment
gne Fabien Alexandre considère pour sa rien lâcher jusqu’à la fin. On le voit bien à Clermont - Perpignan de frapper. C’est important de pouvoir
part : « Nous sommes en pleine bagarre l’entraînement sur leur implication, leur Castres - Montpellier se relâcher dans ces instants-là.
mentale. Jusqu’au bout, ce sera une précision, leur concentration. Ils savent ce La Rochelle 20h45 Toulon De taper le plus sereinement possible
guerre d’usure pour le maintien. Agen est qu’ils ont à faire et ils respectent les plans dimanche comme on le fait à l’entraînement.
déjà dans nos têtes. Tout comme Pau. » de jeu. Après Agen, quoi qu’il se passe la Lyon 12h30 Bordeaux- C’est à dire, pour moi, en fauchant
Des rendez-vous où il y aura forcément journée précédente, on continuera à rêver Bègles le ballon sur le côté. » O.B.
« beaucoup de tension », pronostique lo- ou on commencera à préparer le barrage. Racing 92 16h50 Stade
Français
giquement le jeune deuxième-ligne Sachant que les Lot-et-Garonnais auront
Killian Geraci. Alors que quatre joueurs
sont attablés dans la salle de vie pour
deux très gros matches pour boucler ce
Top 14 avec les réceptions de Castres et du FCG : Pablo Uberti reste,
une belote digestive animée comme
dans un film de Marcel Pagnol, ils sont
Racing. »
Deux morceaux pas encore totale-
Deon Fourie arrive
quelques-uns, venus des Tonga, à se fa- ment sereins pour ce qui est du top 6. Et Pablo Uberti portera encore les couleurs de Le FCG a également annoncé la signature de Deon
miliariser avec le français grâce à un qui devront s’employer, en cette queue Grenoble la saison prochaine. Le jeune trois- Fourie pour deux saisons. Le Sud-Africain de
professeur habitué des lieux. de Championnat, au risque de se brûler quarts centre (21 ans) était arrivé à l'intersaison, trente-deux ans présente la particularité
Dans l’antre des entraîneurs, Sté- les ailes. « Tout est encore envisageable, prêté par l'UBB. Le club girondin a accepté de d'évoluer tant au talonnage qu'en troisième ligne.
phane Glas touille son café et s’apprête à croise les doigts le demi d’ouverture prolonger ce prêt d'une saison. Uberti a disputé Après huit ans à la Western Province, il avait
décortiquer le dossier Agen via des vi- Adrien Latorre. Et Agen, ça peut compter 11 matches de Top 14 cette saison. rejoint le LOU en 2014.
déos. « Contrairement à ce que pense double dans notre parcours. » É
22 rugby Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

ÉQUIPE DE FRANCE

Edwards
se rapproche
L’entraîneur de la défense du pays de Galles a fait
un pas vers les Bleus en annonçant hier qu’il
quittera la sélection après la Coupe du monde.
RENAUD BOUREL (avec A.Ba) Bernard Laporte expliquait : une éventuelle officialisation de
« Il (Edwards) fait partie des per- l’arrivée d’Ewards, les deux hom-
Shaun Edwards est libre sonnes que Fabien et Raphaël mes devraient être entourés d’un
Il y a deux jours, Warren Gatland m'ont évoquées, donc nous som- staff composé de Laurent Labit,

ALain Mouninc /L’Équipe


avait mis une sorte d’ultimatum : mes en pleine négociation avec lui. William Servat et Thibault Giroud
Shaun Edwards, qui devait choisir Mais aujourd'hui, malheureuse- pour la préparation physique.
entre des propositions des Fédé- ment, il ne nous a dit ni oui, ni non.
rations galloise et française, de- J'aimerais, mais ça ne dépend plus Le staff en place informé
vait trancher rapidement. C’est de moi. » Le patron de la FFR par Brunel
fait, au moins en partie. Hier, dans a peut-être eu des nouvelles po- Jacques Brunel a enfin officialisé,
un communiqué, Edwards a an- sitives depuis… hier, auprès de son staff les arri-

Expresso
noncé son départ du pays de Gal- vées de Fabien Galthié et de son Les adjoints de Brunel ont donc Shaun Edwards,
les à l’issue de la Coupe du Galthié et Ibanez préparateur physique Thibault appris officiellement que Robin entraîneur spécialiste
monde, après onze ans à avoir di- de passage à Marcoussis Giroud pour toute la durée des Ladauge, un des préparateurs de la défense du pays
rigé sa défense. « Cette décision a Les habitués et les visiteurs de stages de préparation à la Coupe physiques et Julien Deloire, de Galles depuis 2008. Lyon : Fin de saison pour
été extrêmement difficile à pren- Marcoussis ont eu la surprise de du monde puis pour toute la du- membre du département Carl Fearns
dre », n’a pas caché l’Anglais, con- voir Fabien Galthié et Raphaël rée de la compétition au Japon «accompagnement de la perfor- Blessés à Agen, dimanche,
sidéré comme l’un des meilleurs Ibañez aux côtés de Bernard La- (20 septembre – 4 novembre). mance », ne seraient pas de le troisième-ligne anglais Carl
entraîneurs de la défense au porte hier, dans l’enceinte du Depuis des semaines, les mem- l’aventure nipponne. Fearns (29 ans) et le pilier sud-
monde. CNR. Pour la première fois, les bres actuels de l’encadrement L’ensemble du staff est attendu africain Albertus Buckle (35 ans)
Si rien n’a été annoncé, ni par trois hommes avaient rendez- tricolore étaient mieux informés ce lundi, à Marcoussis, pour faire seront indisponibles au moins
l’intéressé ni par la FFR, sa déci- vous ensemble. Pas pour signer par les médias que par leur pro- le point sur les récentes décisions PRO D 2 14e jusqu'à la fin de la saison, a
sion rapproche Edwards de les contrats, mais pour évoquer pre hiérarchie des évolutions en prises en vue du Mondial et no- 30e et dernière journée annoncé, hier, Le Progrès sur son site
l’équipe de France et du futur staff l’avenir et la mise en place du fu- cours au sein de l’organigramme tamment aborder le sujet de la Dimanche 14h30 Internet. Pour le second, il pourrait
dirigé par Fabien Galthié. Dans tur staff, avec Galthié dans le rôle tricolore. Une situation faisant programmation fatalement ap- Nevers - Aurillac ¢ même être question d'une possible
l’entretien qu’il a donné au Berry du sélectionneur et Ibañez dans naître chez certains quelques pelée à évoluer avec l’arrivée de Bourg-en-Bresse - Béziers ¢ fin de carrière, puisque Buckle
Républicain dimanche dernier, celui du manager. En attendant crispations légitimes en interne. Galthié et Giroud. É Aix-en-Provence - Colomiers ¢ souffre d'une rupture partielle du
Biarritz - Montauban ¢ tendon d'Achille gauche. Carl Fearns
Vannes - Mont-de-Marsan ¢
Brive - Bayonne ¢ souffre d’une hernie cervicale.
Massy - Carcassonne ¢ Des tuiles qui s'ajoutent à celles du

«Une fierté » Soyaux-Angoulême - Oyonnax

Classement
talonneur Jérémie Maurouard
(hernie cervicale) et du troisième-
ligne Patrick Sobéla (cheville), qui
Le co-entraîneur du Racing 92 ,Laurent Labit, est revenu sur sa nomination pts J. ont déjà remisé leurs crampons pour
l’exercice 2018-2019. Le pilier Kevin
1 Brive 87 29
au sein du staff tricolore de Fabien Galthié. Une évolution gratifiante pour lui. 2 Oyonnax 83 29 Yameogo (ischios) et le polyvalent
3 Bayonne 82 29 Loann Goujon (genou) pourraient
VICTOR LENGRONNE comme entraîneur des arrières 4 Mont-de-Marsan 78 29 revenir d'ici la fin du mois.
de l’équipe de France. En contacts 5 Vannes 76 29
Cette fois, Laurent Labit ne s’est très réguliers avec le futur sélec- 6 Béziers 74 29 Clermont : Flip Van der Merwe
pas tu. Pas question, pour lui, tionneur, Fabien Galthié, il a long- 7 Nevers 74 29 arrêtera à l'issue de la saison
d’éluder son avenir en bleu. temps hésité : « La première fois 8 Biarritz 69 29
Lundi, Jacky Lorenzetti, le prési- qu'il m'a appelé, je lui ai dit que ça 9 Soyaux-
68 29
dent du Racing 92, a annoncé à ne pouvait se faire qu'à deux, Lau- Angoulême

STéphane Mantey /L’Équipe


son effectif le secret de polichi- rent Travers et moi. Il est revenu, on 10 Carcassonne 65 29
nelle : le départ de son entraîneur a discuté de nouveau du fonction- 11 Aix-en-Provence 64 29
à la fin de la saison pour rejoindre nement, du projet, quelle serait ma 12 Montauban 64 29
le futur staff de Fabien Galthié. place, comment on pourrait tra- 13 Colomiers 61 29
Une officialisation nécessaire vailler… Et j’ai choisi de partir du Ra- 14 Aurillac 60 29
après la contre-performance à cing. C’est la décision la plus difficile 15 Bourg-en-Bresse 55 29
Pau (défaite 29-27), où des de ma carrière. Mais c'était peut- 16 Massy 25 29 Flip Van der Merwe (33 ans)
joueurs, comme Eddy Ben Arous, être le moyen de lui donner une au- a annoncé ce jeudi sa décision de
Nicolas Luttiau /L’Équipe

ont avoué avoir été perturbés. « Il tre tournure. » mettre fin à sa carrière en juin.

,,
fallait couper court aux discussions «Le corps t'aide à dire stop, a expliqué
ou aux suppositions. C'était plus “Pour nous, c’est le deuxième-ligne sud-africain
simple de clarifier la situation assez une grosse perte (1,98 m, 118 kg). Il faut être honnête,
tôt pour finir la saison du mieux EDDY BEN AROUS, PILIER DU RACING
je ne peux pas continuer. Quand je vois
possible », a déclaré, soulagé, Une « fierté » pour le Haut-Ga- des mecs comme Penaud... Je ne peux
Labit, hier durant la conférence ronnais, qui a entraîné pendant Laurent Labit va connaître ses dernières semaines sous les couleurs plus le rattraper (rires). C'est une
de presse d’avant-derby contre près de quinze ans - à Montau- du Racing. décision difficile à prendre dans le
le Stade Français, dimanche. ban, Castres et au Racing - aux sens où ça fait quelque chose, il y a de
Une chose est sûre, le groupe côtés de Laurent Travers, son respectives mais on était quand sais de quoi il est capable, avoue l'émotion.» Frère de François, ancien
s’est libéré. «Les joueurs m'ont fé- acolyte de toujours. Mais une dé- même plus ou moins liés et atta- son pilier Eddy Ben Arous. Mais joueur du Racing, Flip Van der
licité, certains m'ont même poussé, ception de ne pas continuer chés. C'est pour ça que c'était diffi- pour nous, c’est une grosse perte, Merwe a porté le maillot des
avant même que ce soit officiel, l’aventure avec lui. « Avec les pré- cile aussi, il fallait le prendre en malheureusement.» L’heure n’est Springboks à 35 reprises et a gagné
pour y aller. D'autres étaient à la fois parateurs physiques, les analystes compte, en dehors de sa carte per- pas encore aux adieux. Il reste un Super Rugby (Bulls) avant de
tristes et déçus. Ils s'y attendaient, vidéo, et Laurent, on se suit depuis sonnelle et de sa carrière.» trois matches aux hommes de rejoindre l'ASM en 2015. Avec
j'ai l'impression.» un petit moment et je suis le seul à Un départ qui ne laisse pas in- Laurent Labit pour accrocher les Clermont, il a été sacré champion
Le futur ex-entraîneur franci- partir. On s’était toujours dit qu’on différent. « Ça va faire du bien à barrages du Top 14. Et, qui sait, de France en 2017.
lien est revenu sur sa nomination tiendrait compte de nos carrières l’équipe de France. On le côtoie et je rêver d’un nouveau Brennus.
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
23 rugby
la mort de Michel Crauste ÉQUIPE DE FRANCE

Âge tendre et tête de bois


Michel Crauste, légendaire capitaine des Bleus, troisième-ligne aussi solaire que rugueux, s’est
éteint hier à quatre-vingt-quatre ans. Et avec lui une certaine idée du rugby des années 50 et 60.
FRANCIS DELTÉRAL

Il était l’archétype du joueur


de rugby dans ce qu’il représente
de plus glorieux, de plus géné-
reux et de plus exaltant. Peut-être
même le joueur idéal, doublé
d’une qualité humaine incompa-
rable. Michel Crauste, troisième-
ligne légendaire, vient de s’étein-
dre à quatre-vingt-quatre ans.
Pour ceux qui furent ses proches,
comme en son temps notre con-
frère de L’Équipe Denis Lalanne,
« il était dur, mais charitable ; impi-
toyable, mais sensible; féroce, mais
comme en amitié ; jamais battu,
mais beau perdant. Il était droit.
Il explosait de santé et de bonne hu-
meur, et il exposait toujours à ter-
rain découvert sa moustache et ses
opinions.»
Il n’avait peur de rien, ce qui lui
avait valu très tôt d’être appelé
« Attila » puis « Le Mongol ».
Crauste ne mit pas longtemps
à se faire respecter. Arrivé en
1950, à l’âge de seize ans, à l’école
d’EDF de Gurcy-le-Chatel, en ré-
gion parisienne, il fut « ramassé
pour le rugby » par François Mon-
cla. Crauste consentit alors à se

Pascal RondeauL’Équipe
faire violence et à se lancer vrai-
ment dans la carrière au Racing.
C’est en 1957, au cours d’un
huitième de finale de Champion-
nat de France entre le Racing et
Romans, à Vichy, que l’on comprit
que ce jeune troisième-ligne était
de la race des seigneurs. En face, même pas le petit doigt de pied ! » International pour la première Michel Crauste ble sensation de s’enrouler que nous entendions du côté sud-
il y avait le redoutable deuxième- C’est exactement ce qu’il ne fallait fois quelques mois plus tard devant la fresque autour de son bras et de tomber, africain de la mêlée nous faisaient
ligne Robert Soro, « Le lion de pas dire à Michel Crauste, qui se à Bordeaux contre la Roumanie le représentant pour le compte, dans la luzerne. du bien!»
Swansea », en fin de carrière, qui permit de le défier davantage et (39-0), il signa un long bail avec au stade Heureusement, aucun ne fut Le rugby eut finalement raison
n’avait pas son pareil pour sanc- même de le frapper, dans un l’équipe de France, jusqu’en Antoine-Béguère sérieusement touché et, de toute de Michel Crauste, à trente-huit
tionner ceux qui osaient lui pren- match qui prit des allures de avril 1966 et son dernier match de Lourdes, le club façon, tous lui ont pardonné tant ans. Lui que l’on croyait indes-
dre un ballon en touche ou talon- combat de rue. Admiratif devant contre l’Italie (0-21), à Naples. Ca- où il a brillé dans l’homme était respecté. « Aimé et tructible et qui répétait à l’envi
ner sur introduction romanaise. tant d’insolence, Soro s’approcha pitaine à 22 reprises en 62 capes, les années 1960. craint par-dessus tout », rappelait « on va faire de vilains vieux » – eu
À la suite d’un de ces affronts, de l’audacieux à la fin du match et il garda longtemps le record de l’ailier de Mont-de-Marsan Chris- égard aux nombreux coups reçus
Soro se fâcha tout rouge: «Si vous lui dit : « Toi, petit, je ne sais pas sélections avant d’être battu par tian Darrouy, qui lui succéda à la – faillit rester paralysé au cours
voulez revoir vos femmes et vos comment tu t’appelles, mais tu de- Benoît Dauga (63). Le pilier bri- tête de l’équipe de France. Et d’un vulgaire match folklo. Tou-
fiancées, il ne faut plus bouger, vrais aller loin.» viste international Amédée Do- comme, en plus, Michel Crauste ché aux vertèbres, il s’en sortit
menech, qui s’y connaissait en possédait des qualités athléti- heureusement sans séquelles.
longévité, disait de lui: «Celui-là, si ques hors du commun, à l’image Le Mongol rentra sous sa tente,
vous ne l’amputez pas…»
EN BREF de son ami d’enfance André Boni- avant d’en ressortir beaucoup

,,
face, il ne pouvait que devenir un plus tard, au début des années
“Aimé et craint MICHEL CRAUSTE champion hors catégorie. 1990, lorsque le rugby français se
par-dessus tout 1934-2019. Finaliste malheureux avec le débattait dans de sordides règle-
CHRISTIAN DARROUY, Troisième-ligne. Racing contre Lourdes en 1957 ments de comptes politiques.
AILIER DE MONT-DE-MARSAN ET DES BLEUS
62 sélections en (16-13), champion de France en Il monta au feu pour défendre
Au Racing, avec François Moncla, équipe de France 1959 contre Mont-de-Marsan Jean Fabre, mais fut rapidement
il formait un sacré duo, créant la (22 fois capitaine). (8-3), il rejoignit ensuite la grande écœuré par les coups tordus
« mutuelle de protection » : si l’un équipe de Lourdes, avec laquelle à l’encontre de son ami.
recevait, l’autre rendait. « Ne ja- ¢ Tournoi des Cinq il fut champion en 1960 contre Il donna alors un coup de main
mais frapper le premier, disait-il, Nations : quatre victoires Béziers (14-11) et en 1968 contre à son club de Lourdes, plongé
mais toujours rendre à l’envoyeur avec l’équipe de France, Toulon (9-9, vainqueur au béné- dans l’anonymat, défendant les
sans tarder ! » Michel Crauste de 1959 à 1962. fice de l’essai). En Bleu, il fut du lé- valeurs éternelles de ce jeu. Son
n’était pas un tendre. Il se rendit ¢ Championnat de gendaire match nul contre les rapport à Dieu, son œcuménisme
même célèbre pour ses « crava- France : trois titres, Springboks à Colombes (0-0) en chargé d’humanisme s’asso-
tes », ce réflexe consistant à ten- en 1959 avec le Racing, 1961. Il marqua trois essais à l’An- ciaient naturellement avec un in-
dre le bras lorsque le défenseur en 1960 et en 1968 gleterre en 1962, à Colombes vestissement sans failles auprès
qu’il était se trouvait pris à contre- avec Lourdes. (13-0). Surtout, il mena l’équipe des malades et des nécessiteux
L’Équipe

pied par l’attaquant. Un geste déjà de France à la victoire contre lors des pèlerinages annuels. Et
rigoureusement interdit mais qui l’Afrique du Sud à Springs, en finalement, avec son crâne dé-
Michel Crauste, avec son éternelle moustache, savoure le titre ne coûtait alors qu’une simple pé- 1964 (6-8). « Nous avons souffert garni et sa magnifique mousta-
de champion de France 1968 au côté de Jean-Henri Mir (à gauche) et nalité. Nombre de ses adversai- comme des damnés là-dessous, che blanche, Michel Crauste a fait
Jean Gachassin, ses coéquipiers à Lourdes, après la finale face à Toulon. res connurent ainsi la désagréa- racontait-il. Par bonheur, les râles un bien beau vieux. É
24 tennis Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

BORDEAUX ATP Challenger huitièmes de finale

Pouille se bonifie
à Bordeaux
Le 32e joueur mondial a remporté hier une
victoire importante (6-3, 1-6, 6-2 contre Tommy
Robredo) dans sa reconquête de confiance
et de sensations.

Nicolas Luttiau/L’Équipe
JEAN-BAPTISTE BARETTA temps (il les avait fêtés la veille) et Si les scories sont toujours là
son actuel 228e rang mondial. À (26 fautes directes) et la régula-
L’opération reconstruction conti- l’image d’un dernier break con- rité encore fluctuante, le protégé
nue à Bordeaux pour Lucas cédé blanc où l’Espagnol resta d’Amélie Mauresmo et de Loïc
Pouille. Mardi, le Nordiste, vingt- scotché sur une amortie et deux Courteau a d’ores et déjà trouvé Grâce à un troisième set solide face à Tommy Robredo, Lucas Pouille s’est qualifié pour les quarts de
cinq ans, avait mis fin à quatre- retours de revers imparables. ce qu’il était venu chercher sur finale du Challenger de Bordeaux, où il sera opposé à Quentin Halys.

,,
vingt-dix-sept jours sans victoire les bords de la Garonne : de la
– depuis sa qualification pour les “Le niveau de jeu s’élèvera bagarre. Et surtout l’occasion tournoi où il ne s’est jamais im- face à son « pote » Quentin Halys, huitièmes de finale Pouille
demies de l’Open d’Australie en avec les victoires d’inverser une spirale négative posé) depuis plus de trois ans. vingt-deux ans. Avant, pourquoi b. Robredo (ESP) 6-3, 1-6, 6-2 ;
janvier – face à l’Argentin Pedro LUCAS POUILLE (cinq défaites d’affilée au pre- Opération réussie pour le mo- pas, dans un tournoi au fort ac- Halys b. Otte (ALL) 7-5, 6-1 ;
Cachin (231e mondial). En sau- « C’est un grand joueur, notam- mier tour avant Bordeaux) liée ment avec ces deux succès et la cent tricolore, de retrouver en de- Barrère b. Kolar (RTC) 6-3, 3-
6, 6-3 ; Tsonga b. Nys (MCO)
vant au passage une balle de ment sur terre battue, se méfiait notamment aux contrecoups qualification pour les quarts de fi- mies l’un de ses meilleurs amis, 7-5, 6-3 ; Mannarino b.
match. pourtant Pouille, à propos de l’ex d’une grosse grippe – il avait nale. « Le niveau de jeu s’élèvera Grégoire Barrère, toujours en Janvier 6-2, 6-4 .
Hier, il a encore cédé un set à n°5 mondial. Dans le deuxième perdu 5 à 6 kilos – contractée en avec les victoires, espère-il. Je ne lice, comme Jo-Wilfried Tsonga aujourd’hui
Tommy Robredo (6-3, 1-6, 6-2). set, j’ai été plus défensif, et lui était à février. me focalise pas sur ça, j’essaie de et Adrian Mannarino, adversaires À partir de 10 h . Quarts de
Mais il s’est montré bien plus con- l’intérieur du court. Mais au troi- Au point, donc, de faire escale à mettre des choses en place et sur- potentiels en finale. Il sera alors finale : Barrère - Mager (ITA) ;
vaincant face au quintuple quart- sième, je mets beaucoup d’inten- la Villa Primrose pour redescen- tout de gagner. Quand on se sent (peut-être) temps de voir si Ymer (SUE) - Mannarino ;
finaliste de Roland Garros qui, sur sité, je suis plus agressif, c’est moi dre d’un échelon et disputer, en bien et que l’on a de la confiance, on comme le vin, Lucas Pouille se Pouille - Halys.
Pas avant 18 h . Tsonga -
certaines accélérations adverses, qui impose mon jeu. J’ai fait un très tant que tête de série n°1, son est plus performant.» bonifie tour après tour à Bor- Horansky (SLQ).
faisait bien ses trente-sept prin- bon dernier set.» premier Challenger (catégorie de À confirmer donc aujourd’hui deaux. É

omnisports résultats - programme


14) ; 10. Nantes, 48,3 (14-15) ; 11. Paris Basketball, Tours 3-0 Nice m.t. ; 10. Anacona (COL, Movistar) à 19'' ;…
ba sket
44,8 (13-16) ; 12. Lille, 41,4 (12-17) ; 13. Évreux, 37,9 (25-23 ; 25-16 ; 25-17)
Estoril (POR) ATP 250 17. G. Martin (Wanty - Gobert) à 26'' ; etc.
Jeep Élite (11-18) ; 14. Quimper, 34,5 (10-19) ; 15. Denain, 34,5 2 906 spectateurs. Arbitres : MM. Bruxelles et Lecourt. terre battue deuxième tour
saison régulière 31e journée (10-19) ; 16. Aix-Maurienne, 27,6 (8-21) ; 17. Caen, Points marqués : 131 (75 + 56). Durée : 1 h 17’. aujourd’hui
27,6 (8-21) ; 18. Chartres, 20,7 (6-23). Tours : 5 aces ; 3 contres ; 40/68 attaques ; 22 Goffin (BEL) b. Sousa (POR), 6-3, 6-2 ;
Jaziri (TUN) b. Mayer (ARG), 7-6 (2), 6-1 ; en direct sur la Chaîne L’Équipe 16 h
aujourd’hui 20 h fautes (17 au service). Le six : Trinidad (3) ;
Fos-sur-Mer - Le Mans ¢Le Portel - Châlons-Reims Cuevas (URU) b. Baldi (ITA), 6-2, 7-5 . 3e étape Romont - Romont (160 km).
Ligue des champions hommes Chinenyeze (3) ; Teryomenko (4) ; Egleskalns (12) ;
Husaj (11) ; Wounembaina (cap., 14). Puis : M. Tiafoe (USA) b. Nishioka (JAP) 2-6, 6-3, dimanche
20 h 30
Levallois - Monaco
demi-finales Capet (1). Libero : Henno. Entraîneur : P. Duflos. Rabat (MAR) WTA 5e et dernière étape.
aujourd’hui 18 h 30 Nice : 4 aces ; 3 contres ; 27/61 attaques ; 27
demain 18 h 30 terre battue quarts de finale
Bourg-en-Bresse - Limoges
Virtus Bologne - Bamberg (ALL) fautes (13 au service). Le six : Coric (cap.) ; G. Cuk Tour de Yorkshire (ANG)
(2) ; Ah-Kong (4) ; Overbeeke (15) ; Galabov (4) ; Sakkari (GRE) b. Mertens (BEL), 6-4, 7-6 (2) ; Van
21 h 15 Bartos (7). Puis : Deev (2) ; Novotni-Kasic ; Anegay. 1re étape, Doncaster - Selby 1. Asselman (HOL,
20 h Tenerife (ESP) - Anvers (BEL) Uytvanck (BEL) b. Bonaventure (BEL), 5-7, 6-1, 6-2 ; Rommpot - Charles), les 178,5 km en 4 h 5'45'' (moy. :
Boulazac - Antibes ¢Dijon - Chalon ¢Nanterre - Gra- Libero : Ribbens. Entraîneur : M. Kasic. Tomljanovic (AUS) b. Peterson (SUE), 6-2, 6-4 ; 43,581 km/h) ; 2. Fortin (ITA, Cofidis) ; 3. Van
velines-Dunkerque ¢Pau-Lacq-Orthez - Cholet Konta (GBR) b. Hsieh Su-wei (TAI), 6-7 (1), 6-4, 6-4 . Genechten (BEL, Vital Concept) ; 4. B. Van Poppel
volley-ba ll ha ndba ll
dimanche 18 h 30
Ligue A hommes Division 1 femmes Prague (RTC) WTA (HOL, Rommpot - Charles) ; 5. Cullaigh (GBR, Team
ASVEL - Strasbourg Wiggins) ; 6. Hayter (GBR, Grande-Bretagne) ;
terre battue quarts de finale 7. Barthe (Euskadi - Murias) ; 8. Cavendish (GBR,
demi-finales retour demi-finales retour
Classement Strycova (RTC) b. Siniakova (RTC), 6-1, 6-2 ; Team Dimension Data) ; 9. Lawless (GBR, Ineos) ;
Ajaccio 3-1 Chaumont (25-16, 25-17, 20-25, 25-20) aujourd’hui 20 h
1. ASVEL, 76,7 % (23-7) ; Teichmann (SUI) b. Korpatsch (ALL), 6-2, 6-1 ; Pera 10. Zabel (ALL, Katusha-Alpecin) t.m.t.
égalité 1-1 à l’issue des deux rencontres. Metz - Nantes
2. Nanterre, 70 (21-9) ; 3. Monaco, (USA) b. Wang Qiang (CHN), 6-0, 6-7 (5), 6-3 ; Classement général 1. Asselman (HOL,
66,7 (20-10) ; 4. Pau-Lacq-Orthez, Tours 3-0 Nice (25-13, 25-16, 25-17) (aller : 28-24)
Muchova (RTC) b. Vikhlyantseva (RUS), 6-3, 6-4 . Rommpot - Charles) en 4 h 5'34'' ; 2. Fortin (ITA,
63,3 (19-11) ; 5. Dijon, 63,3 (19- Tours qualifié 2 victoires à 0. demain 18 h Cofidis) à 5’; 3. J. Henessy (GBR, Canyon DHB),
11) ; 6. Strasbourg, 60 (18-12) ; aujourd’hui 20 h Brest - Nice (beIN Sports 3) cyclisme m.t. ; etc ; 4. Van Genechten (BEL Vital Concept) à
7. Limoges, 56,7 (17-13) ; 8. Le Ajaccio-Chaumont (match d’appui) (aller : 27-26) 7’’ ; … 7. B. Van Poppel (HOL, Rommpot - Charles) à
Mans, 56,7 (17-13) ; 9. Bourg-en- Tour de Romandie (SUI) 11’; 10. Barthe (Euskadi-Murias) ; 11. Cavendish
Bresse, 53,3 (16-14) ; 10. Boulazac, 50 (15-15) ; hockey sur g l a ce (GBR, Team Dimension Data) ; 13. Zabel (ALL,
11. Gravelines-Dunkerque, 50 (15-15) ; 12. Levallois,
2e étape, Le Locle-Morges 1. Küng (SUI,
Groupama - FDJ), les 174,4 km en 4 h 10'59'' (moy. : Katusha-Alpecin), t.m.t. ; etc.
46,7 (14-16) ; 13. Châlons-Reims, 40 (12-18) ; NHL 41,692 km/h) ; 2. Sa. Bennett (IRL, Bora-Hansgrohe)
14. Chalon, 40 (12-18) ; 15. Cholet, 30 (9-21) ;
16. Fos-sur-Mer, 30 (9-21) ; 17. Le Portel, 26,7 (8-
demi-finales 4e journée à 59'' ; 3. Colbrelli (ITA, Bahrain-Merida) ; 4. Con-
hier sonni (ITA, UAE Team Emirates) ; 5. Viviani (ITA,
22) ; 18. Antibes, 20 (6-24).
Deceuninck - Quick-Step) ; 6. Bevin (NZL, CCC
Dallas Stars 4-2 St Louis Blues (2-1, 2-0, 0-1) Team) ; 7. Albasini (SUI, Mitchelton-Scott) ; 8.
Pro B la nuit dernière Kuznetsov (RUS, Katusha-Alpecin) ; 9. Nizzolo (ITA,
saison régulière 30e journée Columbus Blue Jackets - Boston Bruins ; Team Dimension Data) ; 10. Pasqualon (ITA, Wanty -
Martin Rickett / PA Images / Icon Sport

Colorado Avalanche - San Jose Sharks Gobert) ;… 13. Betancur (COL, Movistar) ; 14.
aujourd’hui 20 h Anacona (COL, Movistar) ; 15. G. Martin (Wanty -
Caen - Quimper ¢Denain - Lille ¢Évreux - Paris la nuit prochaine 1 h Gobert) ; 16. J. Bernard (Trek-Segafredo) ; 18.
Basketball ¢Poitiers - Nancy ¢Roanne - Aix-Mau- Carolina Hurricanes - New York Islanders Howson (AUS, Mitchelton-Scott) ; 20. Gaudu
rienne ¢Saint-Chamond - Orléans ¢Vichy-Cler- (Groupama - FDJ), t.m.t.
mont - Gries Oberhoffen tennis 131 coureurs classés ; 3 abandons.
Vincent Michel/L’Équipe

20 h 30
Nantes - Chartres ¢Rouen - Blois
Munich (ALL) ATP 250 Classement général 1. Roglic (SLV, Jumbo-
terre battue deuxième tour Visma) en 8 h 32'13'' ; 2. Rui Costa (POR, UAE Team
Classement 1. Roanne, 75,9 % (22-7) ; 2. Orléans, Emirates) à 10'' ; 3. Gaudu (Groupama - FDJ) à 12'' ;
72,4 (21-8) ; 3. Vichy-Clermont, 72,4 (21-8) ; Pella (ARG) b. Daniel (JAP), 6-1, 6-7 (7), 6-3 ; 4. Thomas (GBR, Ineos) à 13'' ; 5. Betancur (COL,
4. Rouen, 69 (20-9) ; 5. Nancy, 69 (20-9) ; 6. Gries Bautista Agut (ESP) b. Molleker (ALL), 6-4, 6-2 ; Movistar) à 14'' ; 6. Grossschartner (AUT, Bora- Jesper Asselman s’est imposé au sprint
Oberhoffen, 58,6 (17-12) ; 7. Saint-Chamond, 58,6 Berrittini (ITA) b. Kudla (USA), 7-5, 6-3 ; Hansgrohe) à 15'' ; 7. Kruijswijk (HOL, Jumbo-
(17-12) ; 8. Blois, 55,2 (16-13) ; 9. Poitiers, 51,7 (15-
Tours est le premier club qualifié pour la Kohlschreiber (ALL) b. Khachanov (RUS), 7-6 (6), Visma) à 17'' ; 8. Knox (GBR, Deceuninck - Quick- à Selby dans la première étape du Tour
finale de Ligue A. 6-4 . Step) à 18'' ; 9. Howson (AUS, Mitchelton-Scott) de Yorkshire.
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
25
neige
Half-pipe SKI FREESTYLE

Kevin Rolland
dans un état grave
Le médaillé d’argent des derniers Mondiaux
de ski half-pipe a fait une chute sévère mardi
alors qu’il tentait de battre un record du monde.
Son état serait stabilisé.
DORINE BESSON de communication, « la famille de d’or des X Games (il possède au

Jérôme Prévost/L’Équipe
Kevin Rolland demande que l’en- total neuf médailles). Le record
Il tentait de marquer un peu plus tourage ne soit pas contacté pour le est actuellement détenu par
le monde du freestyle et de signer moment ». La nouvelle de l’acci- l’Américain Simon Dumont, triple
un nouveau record. Kevin Rol- dent a été connue des médias médaillé d’or aux X Games, avec
land, médaillé de bronze en half- seulement hier, deux jours après un saut de 10,8 mètres réalisé en
pipe aux Jeux Olympiques à Sot- l’accident. 2008. Le clan Rolland gardait se-
chi en 2014 et leader de l’équipe Le champion français tentait cret ce projet, alors que le double
de France de freestyle, est actuel- de battre le record du monde du champion olympique de ski half- en février dernier, après des résul- freeskier Candide Thovex était Leader de l’équipe
lement hospitalisé « dans un état saut le plus haut depuis un qua- pipe, David Wise, avait lui aussi tats décevants aux Jeux Olympi- passé tout près de la paralysie. de France de ski
grave » mais « stabilisé », ont an- terpipe, un tremplin en forme de tenté de le battre lors des Audi Ni- ques de Pyeongchang (11e). Lors de son événement «Candide freestyle, Kevin
noncé les proches du skieur, hier quart de tube. Selon nos informa- nes, en Autriche, la semaine der- Amateurs d’une discipline à Invitational» à La Clusaz, le Fran- Rolland avait obtenu
midi. tions, Kevin Rolland, natif de nière. risques, avant lui, d’autres free- çais s’est élancé d’un big air de la médaille de bronze
Le champion du monde de Bourg-Saint-Maurice, à une tren- stylers ont connu de graves acci- 45 mètres de long, sans réussir à aux JO
half-pipe 2009 a chuté mardi dans taine de kilomètres, s’y essayait Une discipline à risques dents. En janvier 2012, la Cana- replaquer son saut, se cassant de Sotchi (2014).
la station de La Plagne, et a été depuis ce week-end. Le 27avril, la Alternant compétitions et tourna- dienne Sarah Burke, quadruple une vertèbre et frôlant de peu une
admis au CHU de Grenoble. Selon station a fermé au public. Un mo- ges de vidéos au cours de sa car- vainqueur des X Games, avait lésion de la moelle épinière. Con-
le Dauphiné Libéré, il souffrirait de dule spécialement conçu aurait rière, le skieur a remporté une chuté pendant un entraînement cernant Kevin Rolland, un nou-
plusieurs fractures dont une au été installé dans la station pour la belle médaille d’argent aux cham- et avait perdu la vie quelques veau point médical est attendu
bassin. Par le biais de son agence tentative du quintuple médaillé pionnats du monde de Park City, jours plus tard. En 2007, le célèbre dans la journée. É

demain offre spéciale

+
+
+

= 6,90€
au lieu de 8,20 €

Également disponibles : le journal + le magazine L’Équipe au prix de 2,70 € et Vélo Magazine au prix de 5,50 €.
26 cyclisme Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

TOUR DU YORKSHIRE 1re étape

Ineos entre les gouttes des écolos


L’apparition officielle du nouveau sponsor de l’équipe de Chris Froome était attendue
par les spectateurs mais aussi par les défenseurs de la planète.
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL vant le bus Ineos, une autre mani-
BENOIT FURIC festante aux cheveux blanchis ve-
nue de Sheffield jugeait que « le
DONCASTER (ANG) - Les manifestations vélo n’a rien à gagner en se faisant
au Yorkshire sont comme leurs sponsoriser par des entreprises qui
jardins : propres et bien rangées. détruisent tout ce à quoi les cyclistes
Hier, au départ de la première rêvent». Les dialogues se nouaient
étape de l’épreuve anglaise, sous toutefois entre quelques suppor-
les averses régulières venant les- ters contrariés, heureux de voir un
siver les alentours, l’équipe Ineos industriel de cette envergure in-
était « assiégée ». Autant par les vestir dans leur sport, et militants
fans venus apercevoir le quadruple écologistes : « Vous critiquez Ineos,
vainqueur du Tour, Chris Froome, mais vous êtes hypocrites, que fai-
dans ses nouvelles couleurs, que tes-vous à propos des autres ? »,
par des protestataires soucieux de persiflait un homme, dirigeant son
contrer l’opération marketing en- regard vers le bus de Total – autre
gagée depuis quelques jours. Cha- géant pétrolier engagé dans
cun le long d’une partie des barriè- le cyclisme depuis quelques se-
res disposées autour du bus. maines – à trente mètres à peine.
Les groupes écologistes oppo-
sés à Ineos, ce géant pétrochimi- La marque Ineos visée,
que pratiquant la fracturation hy- pas ses coureurs
draulique – un procédé hautement Le mouvement contestataire revê-
contesté pour ses effets délétères tait en réalité, à Doncaster, un ca-
sur l’environnement et dont le York- ractère local permettant à un petit

Martin Rickett/PA
shire pourrait être l’un des terrains homme chauve de déambuler in-
de prospection –, avaient annoncé cognito, son parapluie à la main,
la distribution de 15000 masques à au milieu des manifestants. Dave
l’effigie « diabolique » de Jim Rat- Brailsford, le manager d’Ineos, en
cliffe, son patron, et des manifesta- a vu d’autres : « Je n’ai absolument
tions aux départs et arrivées des aucune inquiétude, esquissait-il À Selby, ville arrivée de même Brailsford avait beau jeu
étapes. Les masques étaient bien
là, glissés jusque sous les essuie-
d’un sourire, j’ai vécu le Tour de
France. » En cela, Brailsford avait
la première étape, Chris
Froome se prête au jeu
d’embrasser du regard la tren-
taine de spectateurs patientant
Jesper Asselman se joue
glaces des minivans de l’équipe. raison. Hier, les protestations ont des questions-réponses pour un autographe ou un selfie : des sprinteurs
Une quarantaine de manifestants visé la « marque » Ineos, mais les sur scène alors que «Je vois davantage de personnes qui Averses diluviennes, route aux bas-côtés inondés, vent en rafales :
aussi, répartis entre le podium de coureurs ne furent pas pris à partie des militants attendent les coureurs qu’il n’y en c’est une météo somme toute très britannique que les coureurs ont affrontée
présentation et le tour bus d’Ineos. – loin des scènes observées au écologistes brandissent avait au départ avec des pancartes.» lors de cette 1re étape que l’on promettait aux sprinteurs.
« C’est du greenwashing (se re- Tour, l’an passé, à la suite de l’af- leurs pancartes. Tandis que Froome glissait sim- Des quatre échappés matinaux qui pointaient encore en tête à 500 m
faire une image vertueuse en dépit faire du contrôle de Chris Froome. plement que les spectateurs de l’arrivée, c’est le Néerlandais Jesper Asselman (Roompot-Charles)
d’activités polluantes), cela n’a rien Néanmoins, l’équipe avait dépêché TOUS étaient tous «très amicaux». Les dia- qui a réussi à résister au peloton, et notamment à l’Italien de Cofidis, Filippo
de moral de faire appel à eux », re- discrètement quelques gardes du LES MATCHES PAGE blotins contestataires n’ont néan- Fortin, et au Belge de Vital Concept-B & B Hôtels, Jonas Van Genechten,
grettait amèrement Kath Wilson, corps autour du bus fraîchement CLASSEMENTS
ET RÉSULTATS 24 moins pas l’intention de faire tom- qui complètent le podium.
«fervente adepte» de cyclisme. De- redécoré. À l’arrivée à Selby, le ber le masque d’ici à dimanche. É

TOUR DE ROMANDIE 2e étape En direct 16 h sur la chaine

De la Suisse dans les idées


Stefan Küng s’est imposé après une échappée de 172 kilomètres.
Il sera un équipier précieux pour Thibaut Pinot au Tour de France.
JEAN-LUC GATELLIER mauvais temps. Küng, vingt-cinq parfaitement crédible à une ten- niers kilomètres plats ou en des-
ans, était convoité, dit-on, par dix tative contre le record du monde cente, en solitaire, jusqu’à
Lorsque l’arrivée est dédiée aux équipes lorsque l’arrêt de BMC a (55,089 km) établi récemment Morges, où sa puissance lui a
sprinteurs, le sort des échappés été acté. Et c’est Groupama-FDJ par le Belge Victor Campenaerts permis d’enfoncer le clou au bout
est celui d’être rattrapés, métho- qui a mis le prix (AG2R La Mon- qui roula momentanément der- d’une échappée de 172 bornes.
diquement, par le peloton. Sauf diale était également sur les rière le Thurgovien – tout un sym- « Ce n’est pas tous les jours que l’on
qu’hier, le groupe de tête rangs) pour faire de l’athlète bole – au sein d’un peloton rési- voit ça, s’émerveillait son équipier
(six hommes) comportait quel- suisse (1,93m; 80kg), onzième du gné comme rarement, finissant Benjamin Thomas. Quand on sait
ques robustes coureurs comme récent Paris-Roubaix, « la loco- à une minute. Ce sera après 2020 à quelle allure le peloton roulait, on
Frederik Backaert et Geminidas motive pour mettre le train en et les Jeux de Tokyo « où je veux se disait que, devant, il envoyait! »
Bagdonas, et un rouleur de route », lors du contre-la-montre performer sur le chrono », Primoz Roglic occupe la pre-
classe mondiale, Stefan Küng, par équipes (27 km) du Tour de souligne-t-il. mière place du classement géné-
qui donne rendez-vous sur France, à Bruxelles, le 7 juillet. ral au matin de la première des
Au tour de Gaudu…
Fabrice Coffrini/AFP

le Tour de Romandie lors des an- Jamais Thibaut Pinot n’aura, sur deux étapes de montagne
nées impaires : vainqueur le papier, bénéficié d’un tel sup- Plus c’est dur, plus Küng se dé- du Tour de Romandie, où l’on at-
en 2015 à Fribourg après une port dans cet exercice. Champion fend. « Mentalement, je supporte tend le coureur le plus léger
échappée de 169 kilomètres, du monde de poursuite indivi- bien la pluie, certains sont bien plus de Groupama-FDJ, David Gaudu
en 2017 à Bulle (136 bornes en duelle (en 2015 sur le Vélodrome à la peine que moi comme les petits (3e à 12 secondes du Slovène) :
tête) et en 2019 à Morges (172km national à Saint-Quentin-en- grimpeurs. » La météo était son 58 kilos, 22 de moins que son À l’arrivée à Morges, Stefan Küng peut exulter. Le Suisse vient de
devant), à chaque fois sous le Yvelines), Küng est un candidat alliée, et aussi ces quinze der- coéquipier Küng. remporter en solitaire la deuxième étape du Tour de Romandie.
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
omnisports 27

très court
nba golf

Portland s’impose à Denver et égalise Donald Trump va recevoir


tous sports
Tiger Woods à la Maison Blanche
VLADIMIR POUTINE Tiger Woods se rendra lundi
TOUCHE LES DOPÉS prochain à la Maison Blanche
AU PORTEFEUILLE pour recevoir la « Médaille de la
Le président russe a édicté une liberté » de la part du président
loi qui touche au porte- des États-Unis. Après sa victoire
monnaie les dopés, entraîneurs au Masters d'Augusta mi-avril,
et médecins du sport. Une Donald Trump avait appelé le
amende pourra désormais leur golfeur pour le féliciter de son
être infligée en sus d'une 15e titre du Grand Chelem. Lun-

Pierre Lahalle/L’Équipe
suspension. Des sommes di, il recevra l'ancien numéro 1
toutefois symboliques allant mondial à la Maison Blanche
de 40 000 à 80 000 roubles pour lui remettre la plus haute
(500 à 1 000 euros environ). décoration civile des États-Unis.
David Zabulowski/AP

ha ndba ll
BREST : PANDZIC
EST ENFIN QUALIFIÉE patinage a rtistique

Osmond, la retraite à 23 ans


Depuis le début des play-offs, 113). Mercredi, lors du match 2, joueurs des Blazers ont com- La Canadienne a annoncé jeudi

EXPA/ Eibner/ Weiss


Damian Lillard était en feu. Au- Lillard n’a pourtant inscrit que pilé plus de 10 points, une pre- qu’elle mettait un terme à sa car-
teur de 50 points lors du match 14 points (5 /17 au tir), bien en mière dans ces play-offs. Ou- rière, à 23ans seulement. Kaetlyn
5 face au Thunder, ponctué par deçà de sa moyenne dans ces tre McCollum, l’autre scoreur Osmond, championne du monde
un shoot de légende à 11 mè- play-offs (31 pts), ce qui n’a pas (20 pts), Enes Kanter et en 2018 et détentrice de deux mé-
tres pour offrir la qualification à empêché son équipe de l’em- Rodney Hood (15 points cha- dailles aux JO de Pyeongchang
Portland au buzzer, il avait ins- porter 97 -90 . cun) ont apporté au-delà des La gardienne internationale (or par équipes, bronze au con-
crit 39 points lors du match 1 fa- Pour compenser la soirée attentes. Al-Farouq Aminu slovène, Amra Pandzic, cours féminin), a aussi été vice-

Richard Martin/L’Équipe
ce aux Nuggets (défaite 121- moyenne de leur leader, six s’est aussi illustré avec engagée par Brest pour pallier championne du monde en 2017,
11 points, et Zach Collins a l’absence de Cléopâtre trois fois championne du Canada
marqué 10 points en sortie de Darleux, enceinte, a enfin reçu (2013, 2014, 2017) et elle avait aidé
tableau NBA play-offs (chaque tour au meilleur des sept matches)
banc. Une démonstration col- sa qualification et pourra jouer son pays à décrocher l’argent par
Conférence Ouest Conférence Est lective mais pas un feu d’artifi- dès ce week-end contre Nice équipes aux JO de Sotchi. Elle
1er tour 1er tour ce offensif puisque les en demi-finales retour avait annoncé l’été dernier qu’elle
1. Golden State 4 2e tour 2e tour 4 Milwaukee 1. 97 points inscrits représen- (victoire à l’aller : 27-26). ne patinerait pas en 2018-2019 afin de réfléchir à son avenir. «Je tiens
8. LA Clippers 2 Golden State 2 1 Milwaukee 0 Detroit 8. tent le plus petit total de Port- à remercier mes entraîneurs, ma famille, mes amis et la fédération pour
0 finales 1 Boston land depuis le début des play- skateboa rd l’appui qu’ils m’ont accordé au fil des ans. C’est terrifiant de cesser la
4. Houston 4 Houston 4 Boston 4.
5. Utah 1 de Conférences
0 Indiana 5.
offs. Après le match, Kanter a VINCENT MATHERON ET compétition, mais je suis enchantée par ce qui m’attend », a-t-elle dé-
souligné la capacité de Lillard ROBIN BOLIAN INVITÉS claré dans un communiqué.
2. Denver 4 4 Toronto 2. à ressortir le ballon: «Quand il y DES VANS PARK SERIES
7. San Antonio 3 Denver 1 1 Toronto 1 Orlando 7. a une prise à deux sur lui, cela lui Les Vans Park Series ont
1 1 Philadelphie 4 Philadelphie 3. permet de rendre les autres annoncé les noms des lutte
3. Portland 4 Portland
6. Oklahoma City 1 finale NBA 1 Brooklyn 6.
meilleurs, c’est important.»
T. R.
skateurs invités sur le circuit
mondial de bowl (discipline
Larroque à Cuba
olympique). Deux Français, Opérée du genou gauche en no-
Vincent Matheron (20 ans) et vembre dernier, Koumba Larro-
Robin Bolian (20 ans), figurent que va retrouver le haut niveau
Yakhouba Diawara rebondit dans le Big 3 dans la liste, aux côtés du durant deux semaines de stage.

Franck Faugère / L’Equipe


vainqueur des X Games 2018 En compagnie de l’entraîneur
Âgé de trente-six ans, l’ancien de la Draft par l’équipe de Tri- Alex Sorgente. Les meilleurs Thierry Bourdin, de Mathilde Ri-
international va poursuivre sa State, entraînée parJulius Er- skateurs passeront par la vière (-55 kg) et de trois jeunes
carrière dans le Big 3, le Cham- ving, l’ancienne star des Phila- France, avec une étape à Bleues, elle part dimanche pour
pionnat de basket à trois, lancé delphie Sixers. Son équipe sera Chelles, près de Paris, La Havane. À son retour, la vice-
en 2017 aux États-Unis par le composée d’autres anciens les 9 et 10 août prochains. championne d’Europe 2018 des
Nicolas Luttiau/L’Équipe

rappeur et acteur Ice Cube. Ya- joueurs connus de la ligue de -68 kg disputera un tournoi en
khouba Diawara ouvre un nou- basket américaine tels que Sardaigne le 25 mai. Pas quali- Noursoultan, ex-Astana, Ka-
TOUS LES
veau chapitre américain après Jermaine O’Neal, Amar’e MATCHES PAGE fiée pour les Jeux Européens, du zakhstan) où les six premières
ses expériences en NBA à Mia-
mi et Denver. L’ailier a été choisi
Stoudemire, Nate Robinson,
Jason Richardson et Bonzi
CLASSEMENTS
ET RÉSULTATS 24 fait de son absence au dernier
Euro, elle se concentre sur les
de sa catégorie se qualifieront
pour les Jeux Olympiques de
mercredi en sixième position Wells. Mondiaux (14 au 22 septembre, 2020.

hockey sur g l a ce pentathlon moderne boxe


Dernière sortie pour les Bleus Prades, bien seul Mondial : Guillaume Frénois
Pour son dernier match de préparation avant le
Mondial (10-26 mai, Slovaquie), l’équipe de France
Parmi les quatre Français engagés hier à Szé-
kesfehérvar, cadre de la manche hongroise de la défiera Tevin Farmer
affronte l’Italie, ce soir (19 h 30) à l’Aren’ice, à Cergy Coupe du monde, seul Valentin Prades est par- Présent à New York pour le championnat du
Pontoise. Après les deux jours de repos qui ont venu à se qualifier pour la finale hommes prévue monde des moyens Saul Alvarez (MEX)-
suivi les matches contre la Suisse, les Bleus se samedi. Hormis le vice-champion du monde Daniel Jacobs (USA), le promoteur anglais
sont retrouvés mardi. « Depuis, nous avons mis un 2018, les autres bleus – Simon Casse, Christo- Eddie Hearn a annoncé hier que le cham-
peu plus de vitesse dans nos entraînements sur la pher Patte et Valentin Belaud – ne sont donc par- pion IBF des super-plume , l’Américain
Laurent Argueyrolles/L’Équipe

glace, remarque l’entraîneur Philippe Bozon. Con- venus à obtenir leur ticket, sans raison particu- Tevin Farmer (28 ans, 29 victoires, 1 nul,
tre l’Italie, qui a un peu le même style que la Grande- lière mais plutôt victimes « de la pression et de la 4 défaites), effectuera sa prochaine défense
Bretagne, qui sera notre dernier adversaire de la concurrence chez les garçons qui puisent beau- face à son challenger officiel, Guillaume
phase principale, ce sera des retrouvailles, puisque coup d’énergie », a expliqué leur entraîneur Jean- Frénois (35 ans, 46 v., 1 n., 1 d.). Il n’a pas
nous ne l’avons pas affrontée depuis près de trois Pierre Guyomarc’h. La veille, la vice-champion- précisé la date et le lieu. Le combat aura
ans. » Parmi les cadres, seul Nicolas Ritz sera ne olympique Elodie Clouvel avait obtenu son ti- vraisemblablement lieu cet été aux
laissé au repos ce soir. A.-A. F. cket pour la finale femmes prévue aujourd’hui. Etats-Unis.
28 Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

extra vintage

LA LECON
AMERICAINE
Le 2mai 1979, à New York, l’équipe de France de foot rencontrait pour la première fois
les États-Unis. Une démonstration (6-0) sur synthétique pour la bande à Michel Hidalgo.
PASCAL GLO lés et de découvrir l’Amérique ? Avec le progrès de pas visé, mais il est surpris de sa sélection : « Je ne
l’aviation, sauter de Paris à New York n’est guère plus m’y attendais pas d’autant plus que mes soucis fami-
À l’évocation d’États-Unis - France à New York le fatigant que de se rendre à Moscou, à Prague ou à liaux et mon claquage ne m’ont pas permis d’être en
2 mai 1979, Olivier Rouyer s’enflamme : « Un grand
moment ! On était revenus en Concorde ! C’était gé-
nial ! Je suis dingue des avions ! » Mais bon, le Con-
Berlin. »
Le médecin fédéral Maurice Vrillac décide néan-
moins de donner aux joueurs un défatigant, un sé-
6-0 grande forme au cours des derniers matches.»
Pour affronter les Américains, ça devrait suffire.
À la recherche de leur identité, sans racine et sans
corde, il l’avait déjà pris un an plus tôt pour disputer datif pour le sommeil et de leur interdire en vol « le Pour ce match amical référence, ils restent sur deux défaites à domicile
la Coupe du monde en Argentine. La vraie première tabac, les boissons gazeuses et les féculents » pour face aux Américains face à l’URSS (1-3 ; 1-4). Et ce n’est pas avec un
historique, c’était la rencontre entre les États-Unis contrer les effets de la pressurisation. en pleine campagne Championnat avec huit étrangers par équipe que le
et les Bleus. « Le match ?… » L’ancien international Pour apaiser les esprits, la FFF offre aux Bleus le pour les éliminatoires niveau va remonter. Seul Ricky Davis, milieu de
est soudain moins bavard et se demande pourquoi. retour en Concorde et le sélectionneur veille à ne pour l’Euro 1980, vingt ans du Cosmos New York aux côtés de Be-
La lecture de France-Football lui rafraîchit la mé- pénaliser aucun club. Il choisit trois joueurs à Nan- le sélectionneur ckenbauer, Carlos Alberto ou Rijsbergen, sort de
moire : « C’est à la suite d’un coup tes (Amisse, Bossis et Michel qui Michel Hidalgo l’anonymat. « On ne les connaissait pas du tout », con-
de coude sur le front qu’Oli- “On peut se contenter déclarera forfait, grippé), Stras- avait aligné l’équipe firme Lacombe.
vier Rouyer, en première période, se d’aller jouer bourg (Dropsy, Domenech, Jouve) suivante : Les Bleus impressionnés
retrouva K.-O. au point qu’il fallut le Dropsy (Rey, 46e) -
faire sortir à la mi-temps. Le choc en Belgique, en Suisse et Saint-Étienne (Larios, Janvion,
Lacombe). « Il est dommage qu’il Janvion, Domenech,
par le show au Giants Stadium
était tel que le dernier souvenir du ou au Luxembourg faille toujours placer les intérêts Trésor (c.), Bossis Et à la veille du match, les Bleus partent en virée
petit ailier nancéien remontait à l’ar- et cela pendant quinze des clubs avant ceux de l’équipe na- (Battiston, 80e), Petit, dans Big Apple. Jean-François Larios et Marc Ber-
rivée en avion à Kennedy Airport… tionale », regrette-t-il après avoir Platini, Jouve (Larios, doll, partis sur Broadway et arrivés en retard à un
le dimanche précédent. »
ans. N’était-il pas évincé le libéro stéphanois Chris- 71e), Rouyer (Six, 46e) rendez-vous avec un sponsor, se prennent un savon
Le match a alors déjà fait beau- plus excitant d’aller tian Lopez… son capitaine lors de - Lacombe (Berdoll, par Hidalgo et démarreront sur le banc le lende-
coup parler de lui. Organisé en fé- plus loin, là où l’on la dernière rencontre en Tchéco- 65e), Amisse. main. « La Rouille » achète une calculette pour le
n’est jamais allés
,,
vrier en lieu et place d’un Iran- slovaquie. Les Bleus s’imposent bar qu’il tient depuis peu à Nancy, le Pinocchio. « On
France annulé pour cause de Irréprochable à Bratislava (dé- 6-0 grâce à Lacombe se baladait, raconte Jean Petit, et, dans une petite rue
révolution islamique à Téhéran, il et de découvrir faite 0-2, la France ratera au final (8e, 14e, 37e), Droege on a vu Cassius Clay qui signait des autographes ! In-
est coincé en semaine, entre deux l’Amérique ? l’Euro 1980 en raison de sa deu- (41e c.s.c), Amisse croyable! » Lacombe en écarquille encore les yeux:
journées de Championnat, en Michel Hidalgo, sélectionneur des Bleus xième place aux éliminatoires (61e) et Six (73e). « C’était ma première visite aux USA, tout était gigan-
plein sprint final. Les clubs râlent. derrière la Tchécoslovaquie), le tesque, les gens couraient partout dans les rues, les
Fatigue du voyage et du décalage horaire, risque Vert ne décolère pas : « C’est incroyable ! C’est à parcs, c’était impressionnant ! » Et de retour à l’ Hil-
de blessure sur le synthétique du Giants Stadium, croire que l’ambiance qui règne dans l’équipe de ton, un nouveau choc pour lui: « Jean Petit déconnait
tout les inquiète. Michel Hidalgo réplique: «Certai- France favorise les tricheurs! Ceux qui, sans être bles- tout le temps. À un moment, un gamin est arrivé et
nes personnes ne regardent que devant leur porte. Si sés, ont déclaré forfait contre les Tchèques parce Jeannot lui donne du “bonjour monseigneur “. On se
elles veulent, on peut se contenter d’aller jouer en Bel- qu’ils redoutaient ce déplacement où il y avait tout à dit “qu’est-ce qu’il nous prépare ? “C’était le prince
gique, en Suisse ou au Luxembourg et cela pendant perdre et rien à gagner. On les récompense en leur of- Albert qu’il connaissait de Monaco et qui faisait ses
quinze ans. Cela fera beaucoup de fatigue en moins et frant un voyage d’agrément aux États-Unis. J’ai décidé études en Amérique! »
passionnera sûrement tout le monde. N’était-il pas de ne plus jamais jouer en équipe de France. » (*) Après les mondanités, place au match. Le mythi-
plus excitant d’aller plus loin, là où l’on n’est jamais al- Bernard Lacombe, de retour de blessure, n’est que Giants Stadium (83 000 places), où Pelé a fait uu
L’Équipe

L’Équipe
DR

Les Bleus à l’Empire State Building. Ce match amical est l’occasion C’est le mythique Giants Stadium (83 000 places), qui accueille
pour plusieurs joueurs de découvrir New York pour la première fois. De retour de blessure, Bernard Lacombe brille face aux Américains
la rencontre entre les États-Unis et la France sur un synthétique. en inscrivant un triplé au bout de trente-sept minutes.
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
29

vintage EXTRA

L’Équipe
uu ses adieux au Cosmos et au football en 1977, sait d’équilibre parce que le terrain était un peu humide, Didier Six – dribble lobé du pied gauche au-dessus La veille du match,
recevoir. « On rentrait un par un, se souvient Petit. Le prolonge Petit, mais on s’est vite habitués. La surface de deux adversaires, reprise de volée du droit – c’est le 1er mai 1979,
speaker annonçait notre nom et notre photo apparais- avantageait les une-deux et on s’est pas mal amusés, l’extase: 6-0. À la fin, Lacombe a les pieds meurtris. les Bleus (en haut
sait sur un gros panneau lumineux. C’était magnifi- les Américains étaient moins bons techniquement. » « Ce que l’on gagne en ampoules, on le perd en mau- à gauche Bernard
que. » Impressionnés par le show, les Bleus se re- Face à des adversaires grands, lourds et puis- vais coups, relativise-t-il alors. Le jeu dur fleurit Lacombe et Jean-
groupent au centre du terrain en riant. sants, les Bleus imposent leur jeu, rapide, à peu de moins sur le gazon artificiel. » Le Lyonnais n’a rien François Larios)
Seul Lacombe fait la fine bouche à la fin de la ren- touches de balle. Petit, Jouve, Amisse, Lacombe et oublié de la sensation : « Ça brûlait les pieds, c’était font une virée
contre : « On ne voulait pas de ce cinéma, et il a fallu Platini se régalent. Mais la première occasion est incroyable! Je les ai vite mis dans la glace. » Avant de dans Big Apple.
qu’ils insistent. On préférait arriver ensemble. » Le pour les Américains. Ils pénètrent facilement dans retrouver les joies des gazons de D1. N’est-ce pas Ce qui n’empêchera
Lyonnais appréciera davantage la suite de la soirée la surface et butent sur Dominique Dropsy qui a Jean Petit? « Trois jours après, je me fais péter le pé- pas les Français de
sur ce terrain en AstroTurf si redouté. Après un en- gardé son bas de survêtement. Trésor n’a pas osé roné à Bordeaux… la fatigue, le décalage ? », s’inter- facilement dominer
traînement sur le synthétique d’Issy-les-Mouli- tacler. « Quand tu tombais, c’était comme si tu tom- roge encore le Monégasque. É les Américains (6-0).
neaux (Hauts-de-Seine) trois jours plus tôt, La- bais sur du goudron, grimace Lacombe. Max (Bos-
combe a choisi « des moulés usés un peu anciens, sis) et Battist (Patrick Battiston) ont voulu tacler, ils (*) Le malentendu avec Hidalgo sera apaisé
pas très hauts, des chaussinettes de tennis sous les avaient les cuisses brûlées ». Les défenseurs améri- avant le match de New York et Lopez reviendra.
grosses chaussettes et de la vaseline pour éviter les cains n’essayent même pas et Lacombe inscrit
ampoules ». trois buts en renard des surfaces en moins d’une
demi-heure. Le Lyonnais ne fanfaronne pas :
Trésor et Berdoll optent
« C’était bien. Dans le plus grand pays du monde…
peut-être pas pour le foot, mais c’est toujours très im-
Platini le New-Yorkais
pour des vieilles tennis portant quel que soit l’adversaire. » « Sur l’écran lumi- En mai 1979, Jean Petit partageait sa chambre du Hilton de New York avec Michel Platini :
Clope au bec, Marius Trésor et Marc Berdoll racon- neux, ils faisaient clignoter hat-trick ! », s’enthou- « Il reçoit un appel et m’annonce “on vient de me proposer une énorme somme pour jouer au
teront à la fin du match comment ils ont opté pour siasme Petit. Plus tard, on y voit une bouée de Cosmos ». En 1977 déjà, le Nancéien avait reçu un télex : « Cosmos intéressé par Platini. Tout
de vieilles tennis, à l’inverse de Loïc Amisse ou Oli- sauvetage lorsque David Brcic parvient à sauver dépendra réussite en Coupe du monde ». Il ne jouera à New York qu’en août 1982, au sein
vier Rouyer qui ont choisi des multicrampons spé- son but. Ça ne se reproduira pas souvent. d’une sélection européenne au profit de l’Unicef. Quatre mois plus tard, il confie à la
ciaux qui présentent l’inconvénient d’accrocher au Entre les jongleries de Michel Platini, les reprises presse italienne : « J’irai probablement en Amérique du Nord à la fin de mon contrat en
sol. « On avait peur sur les changements d’appui, re- de volée de Roger Jouve et les buts de Don Droege juin 1984. Je suis très ami avec le président du Cosmos et des dirigeants de Montréal. » Il ne
connaît le Nancéien, mais avec mon gabarit (1,70m, (contre son camp) et Loïc Amisse, le speaker, qui reviendra jouer au Giants Stadium qu’en 1988 pour célébrer la désignation des États-Unis
69 kg), ça allait bien. Le ballon rebondissait quand décrit les phases de jeu aux 20000 spectateurs sou- comme organisateurs de la Coupe du monde de football 1994. P.G.
même bizarrement… » « On a eu des petits problèmes vent néophytes, s’égosille. Pour le chef-d’œuvre de
30 Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE

extra par SÉBASTIEN BURON

La famille princière de Luidji FONDATEUR : Jacques Goddet


télévision
PROGRAMME DU JOUR
ES RAPPEURS franciliens ne sont pas tous des Direction, administration, rédaction

l mordus du PSG. Luidji, qui vient de sortir un premier


album remarqué, Tristesse business: Saison 1, a beau
avoir grandi à Issy-les-Moulineaux, il ne jure que par Monaco.
et ventes : 40-42, quai du Point-du-
Jour 92100 Boulogne-Billancourt.
BP 10302. Tél. : 01-40-93-20-20
L’ÉQUIPE Société par actions
8 h 50 MOTO EN DIRECT
GP d’Espagne. Essais libres 1.
À 13 h 10, essais libres 2.
simplifiée. Siège social : 40-42, quai
Une passion née de l’amitié qui lie son père haïtien à son du Point-du-Jour 92100 11 h 00 TENNIS EN DIRECT
compatriote Wagneau Eloi. «Quand Wagneau jouait à l’ASM Boulogne-Billancourt. BP 10302
Tournoi WTA de Prague (RTC). Demi-finales.
(1999-2002), il nous a invités mon frère et moi à passer des PRINCIPAL ASSOCIÉ :
Les Editions P. Amaury 12 h 00 CYCLISME EN DIRECT
vacances chez lui, à Menton. On a fait le tour du Rocher, c’était PRÉSIDENT : Aurore Amaury Tour de Yorkshire F (GBR).
magnifique. J’avais sept ans et je suis tombé amoureux de DIRECTEUR GÉNÉRAL,
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : 1re étape : Barnsley-Bedale (132 km).
Monaco.» Son histoire familiale avec ce club s’est prolongée, Jean-Louis Pelé
car un de ses cousins a rejoint le centre de formation 14 h 00 TENNIS EN DIRECT
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION :
monégasque en 2014, avant de signer pro l’an dernier: Jérôme Cazadieu Tournoi ATP d'Estoril (POR).
l’arrière gauche Yoann Etienne (21ans), actuellement prêté au SERVICE CLIENT : Quarts de finale. Puis à 19 heures.
Cercle Bruges. «Ces dernières années, j’ai souvent rendu visite à Tél. : 01-76-49-35-35 15 h 00 TENNIS EN DIRECT
Yoann. J’ai pu découvrir Kylian Mbappé, avec lequel il évoluait en SERVICE ABONNEMENTS :
Tournoi WTA de Rabat (MAR). Demi-finales.
jeunes. Mon cousin me disait tout le temps: “Retiens son blase, 4, rue de Mouchy 16 h 00 CYCLISME EN DIRECT
60438 Noailles Cedex
c’est un crack “ … Yoann m’a donné le maillot que portait E-mail : abo@lequipe.fr Tour de Romandie (SUI).
(Tiémoué) Bakayoko lorsqu’il a marqué le but de la qualif contre TARIF D'ABONNEMENT : 3e étape : Romont-Romont (160 km).
www.umusic.box.com

Manchester City (3-1, le 15mars 2017, en huitièmes de finale France métropolitaine : 1 an (364 n°) : 18 h 00 ATHLÉTISME EN DIRECT
510 € ou 430 € zones portées Paris RP.
retour de la C1). Une pièce de musée! J’ai aussi récupéré plein Zones portées, autres formules et Meeting de Doha (QAT).
d’accessoires officiels du club.» Guère surprenant, donc, que étranger nous consulter. 18 h 20
IMPRESSION :
BASKET EN DIRECT
Luidji, dans son clip Foufoune palace en 2017, soit apparu vêtu Ligue des champions. Final Four. Demi-finales.
CINP ( 77 - Mitry-Mory ),
d’une parka avec le logo de l’ASM… P.-E.M. CIRA ( 01 - Saint-Vulbas ), Bologne (ITA)-Bamberg (ALL).
CIMP ( 31 - Escalquens ). À 21 h 10, Tenerife (ESP) - Anvers (BEL).
Siège social : 25, av. Michelet

45 000
94300 Saint-Ouen 18 h 30 CYCLISME EN DIRECT
CILA ( 44 - Héric ), Tour de Yorkshire (GBR).
Nancy Print ( 54 - Jarville ),
L’IMAGE

MIDI PRINT ( 30 - Gallargues-le- 2e étape : Barnsley-Bedale (132 km).


Montueux ).
Dépôt légal : à parution 19 h 45 HANDBALL EN DIRECT
SOIT LE NOMBRE de coups de PAPIER : Ligue F. Play-offs. Demi-finales retour.
Origine : France Metz-Nantes.
rame que va effectuer chaque Taux de fibres recyclées : 100 %
concurrent de la Vendée Va’a, Ce journal est imprimé sur du papier 19 h 55 FOOTBALL EN DIRECT
course de pirogues porteur de l'Ecolabel européen sous Ligue 2. 36e journée. Béziers-Brest.
le numéro FI/37/01 Sur beiN Sports 1, MultiLigue 2.
polynésiennes, sur l’ensemble de Eutrophisation :
la compétition. Cette épreuve pTot 0,009 kg / tonne de papier 19 h 55 FOOTBALL EN DIRECT
fêtera sa 10e édition du 29mai au PUBLICITÉ COMMERCIALE : Ligue 2. AC Ajaccio-Orléans (4), Paris FC-Grenoble (5),
AMAURY MEDIA
1er juin, aux Sables-d’Olonne, et Tél. : 01-40-93-20-20 Le Havre - GFC Ajaccio (6), Metz-Valenciennes (7),
les 26 équipages inscrits devront PETITES ANNONCES : Sochaux - Red Star (8), Troyes-Nancy (9)
40-42 quai du Point-du-Jour 20 h 25
twitter@NBCSGiants

sortir leurs biceps pour faire 92100 Boulogne-Billancourt.


FOOTBALL EN DIRECT
bonne figure. Car on ne sait pas Tél. : 01-40-93-20-20 Serie A. 35e journée. Juventus Turin - Torino.
pour vous, mais nous, après 20 COMMISSION PARITAIRE : 20 h 40 FOOTBALL EN DIRECT
n° 1222 K 82523
coups de rame, on n’en peut plus. Ligue 1. 35e journée. Strasbourg-Marseille.
21 h 00 FOOTBALL EN DIRECT
Premier League. 37e journée. Everton-Burnley.
La dernière LE SACRIFICE D’UN FAN DES DODGERS. – Un supporter des Dodgers n’en a
vraiment pas eu pour son argent. Ni pour son estomac. Lors d’un match de 2 h 00 BASKET EN DIRECT
bataille du « Pou » baseball entre son équipe de Los Angeles et les San Francisco Giants, ce fan
a dû, à deux reprises, choisir entre sa nourriture qu’il venait d’aller chercher,
NBA. Demi-finale de Conférence Est.
3e match. Boston-Milwaukee
et la balle qui arrivait en tribunes. Les deux fois, il a tenté de se saisir de la
balle. Résultat ? Un burger et des frites, d’abord, puis une pizza, ont fini au
sol. Et en plus, les Dodgers ont perdu.
16 h 00

TOUR DE ROMANDIE
Quand Nadal accueille Osaka
Nicolas Luttiau/L’Équipe

ANS LE CIRCUIT, tout le monde le sait : Rafael Nadal a un


dgrandcœur.Cettefois,c’estNaomiOsakaquienprofite.
La Japonaise n’a jamais dépassé le 3e tour à Roland-Garros ?

Pierre Lahalle/L’Équipe
L’Espagnol la prend par la main (enfin ici l’épaule) en lui
twitter@rnadalacademy

RÈS ACCROCHEUR, il a permettant de s’entraîner dans son académie. À Manacor, la


tsouventcherchédespoux numéro 1 mondiale va ainsi pouvoir peaufiner son jeu sur terre
dans la tête de ses adversaires. battue, en vue des prochaines échéances. De là à la faire sourire ?
À Madrid, David Ferrer tentera une Pas sûr, comme le prouve son visage sur le tweet. La vainqueur de
dernière fois de faire honneur à son l’US Open 2018 et de l’Open d’Australie 2019 doit sans doute avoir
surnom. À trente-sept ans, le peur du fameux coup droit lifté de « Rafa ». 9 h 05 TOP GEAR Saison 10. Épisodes 2 à 6.
« Pou » dispute l’ultime tournoi de
14 h 00 CYCLISME La Flèche Brabançonne (BEL).
sa carrière lors du Masters 1000
dans la capitale espagnole (5 au
12 mai). Après avoir offert une wild-
L’hommage de l’hommage 16 h 00 CYCLISME Tour de Romandie (SUI).
3e étape : Romont - Romont (160 km).
card au finaliste de Roland-Garros OLAND RATZENBERGER et Ayrton Senna 17 h 50 L’ÉQUIPE D’ESTELLE Avec : Estelle Denis,
2013, le tournoi fait les choses en r(deg.àdr.)nousontquittésrespectivementle Julien Aliane, Florian Gazan, Marinette Pichon,
Karim Nedjari, Yoann Riou, Pierre Maturana
grand. Le premier match de 30avril et le 1er mai 1994, lors du tragique week-end de F1
l’ancien numéro 3 mondial a déjà de Saint-Marin à Imola. Vingt-cinq ans plus tard, un et Carine Galli à Strasbourg.
été programmé au mardi après- hommage sera rendu aux deux pilotes, lors du Grand Prix 19 h 45 L’ÉQUIPE DU SOIR 1re partie. Avec : Dave Appadoo,
midi, une annonce très en amont de Barcelone, le 12mai prochain. Un drapeau aux couleurs Guy Roux, Éric Blanc, Gilles Favard, Bernard Lions,
Patrick Boutroux/L’Équipe

réservée en général à Nadal et de l’Autriche et du Brésil sera en effet distribué à tous les Vincent Duluc et Carine Galli à Strasbourg.
Bruno Fablet/L’Équipe

Federer. Ce sera grand, beau, et les spectateurs ainsi qu’au vainqueur de la course. Une façon 20 h 50 PÉTANQUE Passion Pétanque Française.
organisateurs n’ont pas hésité à de boucler la boucle. Le triple champion du monde avait La grande finale H. Triplettes. 2e demi-finale et finale.
l’appeler « la dernière bataille ». Et dans une poche de sa combinaison un drapeau autrichien, 22 h 35 L’ÉQUIPE DU SOIR 2e partie.
quelle qu’en soit l’issue, Ferrer en qu’il comptait arborer à la mémoire de Ratzenberger, en Rediffusions à minuit, 1 h 25.
sortira vainqueur. cas de podium. Ce qu’il n’a jamais pu faire.
Vendredi 3 mai 2019 | L’ÉQUIPE
31

Illustration Fabien Clairefond


l’humeur
CHRISTOPHE
GALTIER
sommaire Pierre Callewaert
Football

8 Coupe du monde femmes


Marie-Antoinette Katoto reste

Au bord
sur le carreau P. 4
Le calendrier de tous les matches P. 5
Ligue 1 : Série (1/3)
Christophe Galtier, le joueur P. 8
Paris-SG
Entre Henrique et Motta, c’est chaud P. 10

Didier Fèvre/L’Équipe
Lyon Un grand nombre de lettres, cette
Moussa Dembélé déjà très convoité P. 11 semaine, pour me demander comment
se comporter avec élégance au bord de
Athlétisme la route au passage d’une course
Ligue de Diamant cycliste. Merci.
MOUSSA CÉLINE Caster Semenya veut répondre Évacuons le cas où vous seriez un poney.
DEMBÉLÉ FORTE sur la piste P. 16 et 17 Ça s’est vu. En l’espèce, on ne vous

11 18 Nicolas Luttiau/L’Équipe
Basket tiendrait pas rigueur de vous mêler au
peloton sur deux ou trois hectomètres
Alex Martin/L’Équipe

Limoges
pour peu que le galop reste élégant, la
Céline Forte : « On veut des titres,
crinière peignée et la frange
très vite » P. 18
coupée nette.
Rugby Si vous vous comptez parmi les
Top 14 amateurs de la chose cycliste, il en ira
KEVIN Grenoble, les pieds dans le vide P. 20 et 21 tout autrement. Vous qui camperez au
ROLLAND La mort de Michel Crauste P. 23 bord de la route ces jours-ci pour y voir
25 Tennis
filer l’arc-en-ciel du peloton, qui dans
un vallon du Yorkshire saucisse en main,
Lucas Pouille en reconquête P. 24 qui dans les alpages de Romandie
Ski freestyle sonnailles au cou, il vous appartient en
Jérôme Prévost/L’Équipe

L’inquiétude autour de Kevin Rolland P. 25 effet de respecter quelques préceptes


de bienséance.
Extra vintage Par exemple, à l’inverse des usages en
Il y a trente ans, la balade américaine vigueur dans le
des Bleus P. 28 et 29 « It’s never football où le
bientôt fini ! » professionnel
cogne volontiers le

le dessin de supporter, on a pu voir l’homme du bord


de route distribuer des beignes à ses
idoles. Rappelez-vous le malheureux
quidam qui, sur la pente bondée
du Puy-de-Dôme en 1975, asséna à Eddy
Merckx, vainqueur certain du Tour,

Qu’en un direct au foie. L’avocat du spectateur-


boxeur, maître Thévenet (notez le sens
pensez-vous ? de la déconne du bâtonnier l’ayant
commis d’office), avait obtenu huit mois
avec sursis et le franc symbolique contre
son client, qui pourtant «aimait bien»
attend vos avis le Cannibale.
On évitera surtout d’induire en erreur
Christophe Galtier, le grimpeur sur la distance le séparant
l’entraîneur de Lille, d’un sommet et de la fin de sa souffrance.
C’est le message lancé il y a peu par
doit-il être désigné Thomas De Gendt, Sisyphe de grand
meilleur entraîneur chemin abonné aux vaines cavalcades
solitaires. «Le plus gros mensonge,
de Ligue 1 de l’année ? écrit-il en anglais, que j’entends dans
les ascensions: “C’est bientôt fini!” » Et il
Rendez-vous dès à présent sur philosophe, ferme: «It’s never bientôt
fini!» C’est ainsi que naissent les plus
pour vous exprimer belles maximes, celles qui décrivent
si bien par l’absurde nos existences, que
nous les passions sur la route ou au bord.

événement jusqu’au 3 juin


chaque lundi 21h