Vous êtes sur la page 1sur 112

MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

FONDS D’ASSISTANCE
ECONOMIQUE ET SOCIALE

Rapport Annuel
2007 - 2008

Banque FIDA
Inter-Américaine FONDS
INTERNATIONAL
de Développement DE DEVELOPPEMENT
AGRICOLE
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

FONDS D’ASSISTANCE ECONOMIQUE ET SOCIALE


Remerciements
Le Ministère de l’Economie et des Finances
et Le Fonds d’Assistance Economique et Sociale
adressent leurs sincères remerciements à toutes celles et à tous ceux qui ont contribué
à la publication de ce rapport.
Rapport Annuel 2007 - 2008

Propos du Directeur

Continuellement inspiré dans sa mission


d’accompagnement des communautés défavorisées,
le Fonds d’Assistance Economique et Sociale (FAES)
arrive au terme d’une nouvelle année fiscale, marquée
par différents événements et aussi par de grands enjeux
et perspectives.

Soucieux de son engagement envers les populations


desservies, le Gouvernement haïtien, les donateurs, les
bailleurs de fonds et les partenaires, le FAES présente
le rapport annuel 2007-2008 qui vise à informer ces
derniers des performances techniques et financières
enregistrées par l’institution durant cette période
d’activités, à partir de la réalisation des projets inscrits
dans les différents programmes mis en œuvre à l’échelle
du territoire.

Les résultats obtenus par le FAES, au cours de l’exercice,


reflètent les efforts de tous ses cadres et collaborateurs, le
soutien de ses différents bailleurs et l’accompagnement
constant de son Conseil d’Administration. Le FAES a
pu donc engager 440 contrats totalisant un montant
global de 1.074.435.792,04 gourdes pour l’exécution
des travaux, la fourniture de services et l’acquisition de
biens.

Tout au cours de ce cycle d’opérations, le FAES a tenu à se rapprocher davantage de ses nombreux
bénéficiaires tant par la mise en place de nouvelles infrastructures de base que par des initiatives
locales visant à renforcer les capacité des représentants des collectivités territoriales, des organisations
communautaires et des structures déconcentrées de l’état.

Dans cet combat pour la réduction de la pauvreté, le FAES tout en restant attaché à sa mission
d’accompagnement des communautés défavorisées a continué à investir dans la fourniture de meilleurs
services sociaux de base nécessaires aux populations disséminées dans les coins les plus reculés du pays.

Mais de façon inattendue, les efforts déployés par les acteurs locaux, les différentes parties prenantes et
par le FAES pour satisfaire les besoins des groupes vulnérables se verront soumis à une rude épreuve à la
suite du passage des ouragans Fay, Gustav, Hanna et Ike. Il s’agira pour le FAES non pas d’accorder la
priorité à des actions structurées inscrites dans un processus de développement mais plutôt de répondre
aux urgences des populations affectées par ces intempéries. Comment donc aboutir à cette courbe
croissante d’amélioration des conditions de vie des communautés rurales et l’augmentation de leur niveau
de revenu quand les infrastructures érigées ou réhabilitées et les projets économiques financés subissent de
façon périodique des chocs liés à la dégradation accelérée de l’environnement.

Quelle serait la meilleure tentative de réponse à cette problématique qui devrait nous concerner tous?

7
Rapport Annuel 2007 - 2008

Le FAES conscient de la nécessité de poursuivre des actions structurantes et durables compte en effet
renforcer sa stratégie d’intervention en faisant des considérations environnementales un passage obligé
dans l’exécution des projets.

Cependant, en dépit des difficultés rencontrées, l’institution a su valablement contribuer en 2007-2008,


dans ses zones d’intervention, à l’amélioration des conditions sociales et économiques des populations
pauvres du pays. L’évaluation annuelle participative menée au sein des communautés témoigne du
niveau appréciable de satisfaction des bénéficiaires en rapport au processus d’élaboration de leur plan
de développement et des projets financés par le FAES dans leur zone respective.

Grâce à l’expertise acquise au cours des ans dans la mise en œuvre des programmes et la réalisation
des projets et dans la foulée des autres institutions, le FAES a pu manifestement se placer en première
ligne de celles dont la mission est d’intervenir auprès des couches les plus défavorisées de la population
et par ainsi projeter en tant qu’organisme autonome de l’Etat une image saine et responsable qui lui
vaut l’appréciation marquée de ses principaux partenaires et par delà eux, des nouvelles agences de
financement qui commencent déjà à scruter les pistes de prochaines collaborations.

A cette phase de son évolution, il convient de citer la décision du Gouvernement prise à la fin de l’exercice
2007-2008 faisant suite au passage des ouragans, de confier la gestion de deux volets du Programme Post
Désastre 2008 au FAES. Il s’agit des volets « Réhabilitation des Infrastructures » et « Appui aux Communes ».
Ce nouveau champ d’interventions auprès des communautés permettra non seulement à l’institution de
répondre aux urgences des populations affectées mais lui donnera également l’opportunité de démontrer
sa capacité à engager rapidement des ressources financières substantielles et à mobiliser les compétences
techniques nécessaires dans ce nouveau créneau d’activités, liés aux catastrophes naturelles.

En tant qu’organisme autonome de financement appelé à soutenir les actions du Gouvernement, le FAES
continuera, à partir des ressources provenant du Trésor Public, des donateurs, des bailleurs actuels et des
nouveaux fonds qui seront dégagés des partenariats envisagés avec d’autres agences de financement, à
fournir dans les dix départements géographiques du pays les services de proximité utiles et adéquats.

Le prochain exercice 2008-2009 verra l’achèvement d’un des plus importants programmes mis en œuvre
par l’institution, le Programme de Développement Local (PDL) financé à partir d’un prêt octroyé à l’Etat
haïtien par la Banque Interaméricaine de Développement (BID). Le succès de l’institution durant l’exercice
2007-2008 s’est donc également traduit par la capacité déployée pour mobiliser le solde restant des
ressources financières disponibles au profit des populations.

Inlassablement guidé par sa mission, le FAES veut placer les couches nécessiteuses au centre de ses intérêts.
Avec des besoins et des attentes sans cesse en nette progression au niveau des communautés qui sont
périodiquement remises dans une situation de précarité sous le coup malheureusement des catastrophes
naturelles, l’institution entend mettre l’accent sur une gestion axée davantage sur les résultats au cours du
prochain exercice.

Le combat pour la réduction de la pauvreté et la croissance économique nous exige de passer par la prise
en compte et l’accompagnement des tranches les plus pauvres et vulnérables et aussi de rendre compte
à la population haïtienne. C’est fort de ce pari que le FAES présente son rapport annuel 2007-2008 qui
renseigne sur les activités financées au cours de cette période à partir des programmes suivants :

1) Le Programme de Développement Local (Prêt BID No 1491/SF-HA) ;

2) Le Programme d’Appui aux Initiatives Productives en milieu rural (Prêt FIDA No 587-HT) ;

8
Rapport Annuel 2007 - 2008

3) Le Programme d’Education de Base (Prêt BID No 1016/SF-HA) ;

4) Le Programme de Promotion de Lutte contre la Pauvreté et du Développement Local (Don de


la coopération allemande) ;

5) Le Programme d’Assistance Technique pour Renforcer les Associations d’Irrigants en Haïti (Don
du FIDA) ;

6) Le Programme d’Urgence du Gouvernement haïtien (Ressources du Trésor Public).

Puissent les intéressés arriver à trouver dans ce rapport les données utiles à toute action efficace au
développement de ce pays.

Harry ADAM
Directeur Général

9
Rapport Annuel 2007 - 2008

Table des Matières

PROPOS DU DIRECTEUR

TABLE DES MATIERES

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS

PARTIE I

SOMMAIRE EXECUTIF

PRESENTATION DU FAES

NOTRE STRATEGIE D’INTERVENTION

LES FAITS MARQUANTS DE L’EXERCICE 2007-2008

PARTIE II

BILAN DES REALISATIONS PAR PROGRAMME D’INTERVENTION (EXERCICE 2007-2008)

1) Le Programme de Développement Local (PDL)

2) Le Programme d’Appui aux Initiatives Productives en milieu rural (PAIP)

3) le Programme d’Education de Base (PEB)

4) Le Programme de Promotion de Lutte contre la Pauvreté et du Développement (PLCPDL)

5) Le Programme d’Assistance Technique pour Renforcer les Associations d’Irrigants en Haïti (PATRAI)

6) Le Programme d’Urgence du Gouvernement (GOH/MEF)

PARTIE III

PERSPECTIVES EXERCICE 2008-2009

LISTE DES PROJETS APPROUVES (EXERCICE 2007-2008)

11
Rapport Annuel 2007 - 2008

Liste des sigles et abréviations

ACDI : Agence Canadienne de Développement International


AFD : Agence Franςaise de Développement
AI : Association d’Irrigants
AM : Assemblée Municipale
ASEC : Assemblée des Sections Communales
AT : Assistant Technique Administratif
AVSF : Agronomes et Vétérinaires sans Frontière
BID : Banque Interaméricaine de Développement
BRC : Bureau Régional Centre
BRNE : Bureau Régional Nord-Est
BRNO : Bureau Régional Nord-Ouest
BRS : Bureau Régional Sud
BRSE : Bureau Régional Sud-Est
CAEP : Comité d’Adduction Eau Potable
CASEC : Conseil d’Administration des Sections Communales
CM : Conseil Municipal
CREP : Centre Rural d’Epargne et de Crédit
CECI : Centre Haitien Canadien d’Etudes et de Coopération Internationale
CICDA : Centre International de Coopération pour le Développement
Agricole
DAF : Direction Administrative et Financière
DED : Service Allemand de Développement
DIE : Direction des Initiatives Economiques
DP : Diagnostic Participatif
DPRI : Direction de Promotion et Renforcement Institutionnel
DPS : Direction des Projets Sociaux
DSE : Direction de Suivi Evaluation
FAES : Fonds d’Assistance Economique et Sociale
FAO : Food and Agriculture Organisation
FAN : Fédération des Amis de la Nature
FENU : Fonds d’Equipements des Nations Unies
FHAF : Fonds Haïtien d’Aide à la Femme
FIDA : Fonds International de Développement Agricole
FONHADI : Fondation Haïtienne de l’Irrigation
FONHDILAC : Fondation Haïtienne pour le Développement Intégral Latino
Americain et Caraibéen
FONHEP : Fondation Haïtienne de l’Enseignement Privé
GCS : Groupe de Caution Solidaire
GODE : Gouvenans ak Developman
GOH : Gouvernement Haïtien
GOI : Gouvernement Italien
HPC : Haut Plateau Central
ID : Initiative Développement
IHSI : Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique
IMF : Institution de Micro Finance

12
Rapport Annuel 2007 - 2008

KfW : Kreditanstalt fur Wiederaufbau


MARNDR : Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du
Développement Rural
MARP : Méthode Accélérée de Recherche Participative
MDE : Ministère de l’Environnement
MEF : Ministère de l’Economie et des Finances
MENFP : Ministère de l’Education Nationale et de la Formation
Professionnelle
MICT : Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales
MP : Micro-Projets
MPCE : Ministère de la Planification et de la Coopération Externe
MSPP : Ministère de la Santé Publique et de la Population
MTPTC : Ministère des Travaux Publics Transports et Communication
OCB : Organisation Communautaire de Base
OMEO : Opérateur de Mise en Oeuvre
ONG : Organisation Non Gouvernementale
OPS : Opérateur Prestataire de Service
PAIP : Programme d’Appui aux Initiatives Productives en Milieu Rural
PATRAI : Programme d’Assistance Technique pour Renforcer les
Associations d’Irrigants
PDC : Programme de Développement Communautaire
PDSC : Programme de Développement des Sections Communales
PEB : Programme d’Education de Base
PEC : Projets Exécutés par les Communautés
PEV : Programme Enfants Vulnérables
PDL : Programme de Développement Local
PIA : Projet d’Intensification Agricole
PIC : Projet d’Initiative Communautaire
PICV : Projet d’Intensification Cultures Vivrières
PLCPDL : Programme de Promotion de Lutte Contre la Pauvreté et du
Développement Local
PNCE : Programme National de Construction d’Ecoles
PNCS : Programme National de Cantines Scolaires
PPC : Planification Participative Communale
PPI : Projet de Réhabilitation des Petits Périmètres Irriguées
PTBA : Programme de Travail et Budget Annuel
PTBS : Programme de Travail et Budget Semestriel
SAEP : Système d’Adduction d’Eau Potable
SEA : Secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation
UE : Union Européenne
UGP : Unité de Gestion de Projets
UNICEF : Fonds des Nations Unies pour l’Enfance

13
PARTIE I

• SOMMAIRE EXECUTIF

• PRESENTATION DU FAES

• NOTRE STRATEGIE D’INTERVENTION

• LES FAITS MARQUANTS DE L’EXERCICE 2007-2008


Rapport Annuel 2007 - 2008

Sommaire Exécutif

Le Fonds d’Assistance Economique et Sociale (FAES) est fortement engagé avec le Gouvernement haïtien
dans le combat pour la réduction de la pauvreté à travers l’amélioration de l’accès aux services socio-
économiques de base dans les dix départements géographiques du pays. Cette quête de mieux être
en faveur des populations marginalisées et démunies se concrétise par la mise en œuvre de plusieurs
programmes de développement dont les incidences sont manifestes dans les secteurs clés de la vie
nationale.

Les interventions de l’institution au bénéfice des communautés locales couvrent de nombreux domaines
tels: l’éducation, la santé, l’eau potable et l’assainissement, l’agriculture, l’élevage, la micro finance en
milieu rural. Les ressources nécessaires à la réalisation des multiples projets proviennent du Trésor Public et
de différents bailleurs de fonds internationaux.

Au cours de l’exercice 2007-2008, le FAES a pu mettre en œuvre de nombreux projets au profit de ses
bénéficiaires avec les ressources du Programme de Développement Local (PDL) financé par la Banque
Interaméricaine de Développement (BID) ; du Programme d’Appui aux Initiatives Productives en Milieu
Rural (PAIP), financé par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et celles du Programme
de Promotion de Lutte contre la Pauvreté et du Développement Local (PLCPDL), soutenu par la Banque
Allemande de Développement (KfW). D’autres interventions de l’institution concernent spécifiquement le
secteur de l’irrigation avec le Programme d’Assistance Technique pour Renforcer les Associations d’Irrigants
(PATRAI).

Ainsi le FAES, au terme d’une période marquée par la multiplicité croissante de ses interventions dans le
pays, communique au public intéressé son rapport annuel d’activités au 30 septembre 2008. L’Institution
reste confiante que ce document servira de source fiable d’informations pouvant susciter et animer la
réflexion nécessaire face aux défis qui s’imposent à chacun et auxquels il faut trouver des réponses.

Ce rapport présente les principales réalisations inscrites dans les différents programmes en cours. Il est
structurée en trois parties. La première partie est consacrée à la présentation du Fonds d’Assistance
Economique et Sociale (FAES), de sa stratégie d’interventions basée sur les services de proximité et relate
également les faits les plus marquants de l’exercice 2007-2008.

La deuxième partie du rapport porte sur les programmes et activités mis en oeuvre notamment :

1. le Programme de Développement Local (PDL) qui a permis la signature de 328 contrats


pour la mise en oeuvre de projets d’infrastructures sociales et d’assistance sociale à travers les dix
départements géographiques du pays et qui accuse un montant total de 603.958.394,80
gourdes.

2. le Programme d’Appui aux Initiatives Productives en milieu Rural (PAIP), qui a permis la mise en
œuvre de 86 projets pour un montant total de 147.568.663,30 gourdes.

3. la composante 1 du Programme d’Education de Base (PEB), dont la réalisation par le FAES a


permis la mise à exécution de 20 projets pour un montant total de 82.597.335,00 gourdes.

4. le Programme de Promotion de Lutte contre la Pauvreté et le Développement Local (PLCPDL) qui a


entraîné la signature de 6 contrats pour une valeur de 16.592.707,00 gourdes.

16
Rapport Annuel 2007 - 2008

5. le Programme d’Assistance Technique pour Renforcer les Associations d’Irrigants qui a permis de
décaisser un montant de 22.301.706,00 gourdes au bénéfice des associations d’irrigants.

6. le Programme d’Urgence GOH/MEF qui a favorisé l’exécution de 22 projets pour un montant de


201.416.985,90 gourdes.

La troisième et dernière partie du rapport présente les perspectives pour le prochain exercice 2008-2009
et également la liste des projets approuvés au cours de l’exercice 2007-2008.

Ce rapport se veut être une contribution de qualité à la diffusion d’informations fiables sur les différentes
réalisations de cet organisme autonome et financier de l’Etat haïtien qu’est le FAES.

17
mission
notre

Accompagner les communautés défavorisées


dans le développement de leurs capacités
et la valorisation de leurs potentialités
en vue de dégager une vision commune de leur avenir
en apportant l'appui nécessaire à leur renforcement
et en finançant des projets prioritaires, identifiés
par ces communautés
credo
notre

Animés par l'esprit d'équipe et de service,


attentifs à notre croissance personnelle
et soucieux de notre évolution spirituelle,
nous nous engageons à accomplir notre mission
dans le strict respect
des valeurs d'honneteté, d'intégrité,
de justice et de tolérance.
Rapport Annuel 2007 - 2008

Présentation du FAES

Le Fonds d’Assistance Economique et Sociale (FAES) est un organisme public autonome à caractère
financier, créé par décret présidentiel en 1990 et fonctionnant sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des
Finances. Les grandes orientations stratégiques de l’Institution sont définies par un Conseil d’Administration.
Ce conseil comprend neuf (9) membres dont trois (3) ministres : le Ministre de l’Economie et des Finances,
Président, le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, Vice président, le Ministre des Affaires
Sociales, membre et cinq (5) représentants d’associations ou d’organisations non gouvernementales
(HAVA, FHAF, APA, FAN, FONHEP). Le Directeur Général du FAES assure le rôle de Secrétaire Exécutif au
sein de cette instance.

La Direction Générale est supportée dans ces actions par cinq directions : Promotion et Renforcement
Institutionnel, Suivi-Evaluation, Projets Sociaux, Initiatives Economiques, Administration et Finance. Ces
structures centrales travaillent dans la mise en œuvre des programmes et projets avec cinq bureaux
régionaux localisés dans les départements du Nord-Est (Fort-Liberté), du Nord-Ouest (Jean Rabel), du
Centre (Hinche), du Sud (Aquin) et du Sud-est (Jacmel).

Les différents bureaux régionaux permettent au FAES de mieux accompagner les communautés dans le
processus de détermination de leurs besoins en s’assurant que les groupes ciblés font réellement partie des
plus pauvres et qu’ils ont une participation active et effective dans le financement des projets.

Cette déconcentration est un moyen pour le FAES de réaliser un meilleur suivi des projets et activités de
terrain et contribue au renforcement de structures locales adéquates au sein des populations capables de
garantir à moyen et long terme une prise en charge efficace des investissements.

Conseil d'Administration

Directeur Général

Chargé de
Mission

Unité Audit Interne Unité Légale

Directeur Général Adjoint

Coordonnateur
des Bureaux Régionaux

Direction Direction Direction Promotion


Direction Direction Initiatives
Administrative Suivi et et Renforcement
Projets Sociaux Economiques
et Financière Évaluation Institutionnel

Bureaux
Regionaux

20
Rapport Annuel 2007 - 2008

Le conseil de direction

Harry ADAM
Directeur Général

hadam@faes.gouv.ht
harry@faeshaiti.org

Odnell DAVID
Directeur Général Adjoint

odavid@faes.gouv.ht

Hugues HERIVEAUX
Directeur Suivi Evaluation

ugerivo@yahoo.fr

Pierre Richard PAINSON


Directeur Administratif et Financier

prichard@faes.gouv.ht

21
Rapport Annuel 2007 - 2008

Bertrand ROY
Directeur Promotion
et Renforcement Institutionnel

gebroy@faes.gouv.ht

Ducarmel FRANçOIS
Directeur Projets Sociaux

ducarmel@faes.gouv.ht

Alex MEDARD
Directeur Initiatives Economiques

alexmedard@yahoo.com

Une Equipe Dynamique


au Service des Communautés Défavorisées
22
Rapport Annuel 2007 - 2008

Notre stratégie d’intervention

Le FAES, en tant qu’institution nationale de financement accompagne le Gouvernement haïtien dans sa


politique de développement et de décentralisation du pays et sa stratégie de lutte contre la pauvreté.
Les interventions de l’Institution sont inscrites dans des programmes conçus en collaboration avec le
gouvernement et les bailleurs de fonds.

Dans la mise en œuvre des projets de développement et l’offre des services aux bénéficiaires, le FAES
accorde la priorité à l’approche participative. Grâce à cette démarche de planification, l’institution est
assurée que les projets exécutés correspondent davantage aux besoins exprimés par les populations et
proviennent de Plans de Développement Communautaire (PDC). Ce processus contribue en effet au
renforcement des capacités locales et garantit la viabilité et la durabilité des interventions.

La stratégie adoptée par le FAES consiste à investir dans le capital humain et à faciliter l’octroi de
services sociaux de base nécessaires aux groupes cibles. Elle vise également le financement de projets
d’infrastructures sociales et économiques devant favoriser l’augmentation du revenu des ménages pauvres
et l’accroissement du nombre d’emplois dans les communautés, à travers les initiatives locales, l’appui à la
production et le renforcement de la gouvernance locale.

Cette stratégie prévoit l’utilisation d’opérateurs prestataires de services spécialisés et de main d’œuvre
locale dans le processus de financement des projets. Dans son ensemble, ladite stratégie repose sur les
principaux éléments suivants :

• un mécanisme flexible de financement, orienté par la demande des populations, à travers


la prise en compte d’une approche participative devant favoriser l’appropriation de cette
démarche prônée par le FAES ;

• l’établissement d’un partenariat par la contractualisation et la responsabilisation progressive


des communautés ;

• le renforcement des opérateurs prestataires de services pour l’accompagnement des


communautés ;

• l’amélioration des conditions primaires de vie des populations les plus défavorisées par leur
accès aux services sociaux de base et le renforcement de leur capacité de générer des
revenus ;

• le développement de la production agricole liée à la gestion durable des ressources


naturelles ;

• l’accès des plus pauvres aux services financiers par l’octroi de subventions et de crédit ;

• le renforcement des organisations communautaires de base (OCB) ;

• la prise en compte de l’aspect « Genre » ;

• une conception nouvelle des infrastructures sociales.

23
Rapport Annuel 2007 - 2008

L’Approche participative
Le FAES mise sur la participation effective et réelle de
tous les groupes sociaux et professionnels intéressés
dans la réalisation des projets et activités; chacun ayant
son rôle à jouer et ses objectifs spécifiques à atteindre
dans le processus de développement.

Les exercices de planification participative menés par


le biais des Opérateurs Prestataires de Service (OPS)
avec différents membres des communautés ont permis
l’élaboration de plusieurs Plans de Développement
Communale (PDC) qui regroupent les Plans de
Développement des Sections Communales (PDSC), les
diagnostics participatifs et les plans d’investissement
Séance de formation à l’intention communautaires (PIC).
des Organisations Communautaires de Base (OCB)

Les partenariats
Dans le cadre d’un espace de négociation des programmes et de leur suivi et évaluation, un véritable
partage de responsabilités et de pouvoir doit exister entre les institutions partenaires. Depuis 2006, différents
accords de partenariats ont été établis avec des Organisations Non Gouvernementales (Initiative
Développement, Fonds d’Equipement des Nations Unies) et sont liés au processus de mise en place de
PDSC.

24
Rapport Annuel 2007 - 2008

Le dernier en date est celui avec la Secrétairerie d’Etat à l’Alphabétisation (SEA) dans le cadre du
Programme d’Appui aux Initiatives Productives en Milieu Rural (PAIP).

Le renforcement des Opérateurs


Prestataires de Service (OPS)
En vue d’aider les communautés à mieux planifier
leurs projets, l’Institution procède au renforcement de
la capacité de ses Opérateurs Prestataires de Service
(OPS). Les séances de formation dispensées permettront
à ces professionnels de mieux accompagner les
communautés dans l’identification, la formulation,
l’exécution et le suivi des projets priorisés.

Réunion de planification préparatoire avec des OPS

L’accessibilité aux services


sociaux de base
Le FAES assure la fourniture de différents services sociaux
de base aux communautés les plus défavorisées en vue
de l’amélioration des conditions de vie de ses derniers.
Au cours de l’exercice 2007-2008, de multiples projets
ont été exécutés dans les domaines de l’éducation, de
l’eau potable, de l’assainissement, de la santé et de
l’agriculture, etc.

Fourniture de service d’eau potable

Le développement de la production agricole


Le FAES est convaincu de la nécessité de rendre les communautés plus aptes à assurer la pérennisation
des investissement sociaux par l’entretien des infrastructures. Pour faciliter cette prise en charge, l’Institution
s’engage dans l’amélioration des capacités économiques des bénéficiaires à travers la mise en oeuvre de
la Composante « Développement Productif Rural» inscrite dans le Programme de Développement Local
(PDL) et le Programme d’Appui aux Initiatives Productives (PAIP).

Autour de ces deux axes d’interventions, le FAES recherche la génération de revenus diversifiés leur
permettant ainsi d’assurer la prise en charge de projets sociaux au bénéfice des communautés rurales et
périurbaines pauvres.

25
Rapport Annuel 2007 - 2008

L’accès aux services financiers et


l’octroi de subvention et de crédit
A travers la Composante 3 du PAIP « Appui aux
institutions de micro finance en milieu rural », diverses
actions sont entreprises avec les bénéficiaires en vue
de les encourager et inciter à l’investissement au
niveau du secteur productif.

Offre de micro crédit aux bénéficiaires

Le renforcement des Organisations Communautaires de Base


(OCB)
Le renforcement des Organisations Communautaires de Base (OCB) est une condition devant permettre à
ces structures locales de jouer convenablement leur rôle dans le développement de leur communauté.

La prise en compte de l’aspect genre


Dans la conduite de ses programmes, le FAES accorde une
importance particulière au respect de l’équité genre. Cette
thématique est considérée dans la mise en œuvre, l’exécution
de projets et le renforcement des capacités. Elle occupe une
place de plus en plus significative dans le fonctionnement de
l’Institution.

Intervention d’une femme lors d’une réunion


autour d’un projet de pêche

Une conception nouvelle des


infrastructures sociales
Dans la réalisation des infrastructures sociales, le
FAES adopte de nouveaux concepts architecturaux.
Cette démarche traduit l’intérêt que porte l’institution
d’inscrire davantage dans la modernité les interventions
physiques consenties au bénéfice des populations.

Maquette de l’Ecole Nationale Puilboreau (Ennery)

26
ACTIVITES FINANCEES
Dans le cadre de sa mission, le FAES finance des projets
à caractère social et économique. L’ensemble des
interventions est ainsi réparti :

• projets d’infrastructures sociales et d’assistance


sociale (écoles, centres de santé et équipements, eau
potable, assainissement, nutrition, enfants et adolescents
à risque, etc.) ;

• projets d’infrastructures économiques (pistes


et routes agricoles, systèmes d’irrigation, citernes
communautaires, marchés publics, etc.) ;

• projets d’appui à la production (agro artisanat,


micro finance, écotourisme, élevage, etc.),

• activités de renforcement.

Les projets et activités financés par le FAES viennent des


institutions et groupes organisés suivants :

- Ministères sectoriels, Mairies, CASEC, ASEC

- Coopératives et Fondations

- Organisations gouvernementales et non


gouvernementales

- Associations, organisations communautaires,


Institutions religieuses, privées ou publiques

Depuis quelques années, les projets s’inscrivent


davantage dans des plans de développement
communaux et de sections communales.

Bénéficiaires d’un projet de construction d’école


Rapport Annuel 2007 - 2008

Les faits marquants de l’exercice 2007-2008

du revenu des pêcheurs en vue de l’amélioration


OCToBre 2007 du niveau de vie de ces derniers.

Atelier de travail à El Rancho


et Montana
Le FAES a débuté l’exercice 2007-2008 en mobi-
lisant toutes ses ressources humaines du Bureau
Central et de ses cinq (5) Bureaux Régionaux pour
la participation à un atelier de travail à El Rancho
et Montana sur le thème “Mission Organisation-
nelle” développé par l’Institut de Développe-
ment Personnel et Organisationnel (IDEO).
Mme Sophie Makonnen de la BID et le directeur général du FAES Harry
Adam (à gauche) au cours d’une visite de la localité de Ti Gonave
Cet atelier de travail devait permettre de repens-
er et d’actualiser la Mission et le Credo du FAES,
d’élaborer une vision commune et de fixer les ob- Decembre 2007
jectifs à cours et à moyen terme de l’institution.
1.5 millions investis sur la frontière
novembre 2007 Un contrat clé en main d’une valeur de 1.5 mil-
lions de dollars américains a été signé le jeudi
13 décembre 2007 entre le Fonds d’Assistance
FAES vient en appui aux Economique et Sociale (FAES) et le Centre
communautés de pêcheurs d’Etudes et de Coopération Internationale-Haïti
(CECI-Haïti) pour la réalisation du « Programme
d’Appui au Développement de la Zone Frontal-
ière ».

Deux pêcheurs de Ti Gonave au retour d’une tournée de pêche

Le directeur général du Fonds d’Assistance


Economique et Sociale (FAES), Harry Adam a
donné, le mardi 27 novembre 2007, à Ti Gonâve, Le directeur général du FAES Harry Adam, le Secrétaire d’Etat aux Finances Syl-
une petite localité de l’île de la Gonâve, le coup vain Lafalaise, le Maire de Thomonde Jean S. Delva et le directeur de CECI-Haiti
Guypsy Michel lors de la signature de la convention de financement
d’envoi au Programme d’Appui et de Renforce-
ment à la Filière Pêche en Haïti. La cérémonie
de lancement s’est déroulée en présence des Ce contrat de conception et d’exécution du
autorités locales de cette zone, des représen- Programme d’Appui au Développement de la
tants du Ministère de l’Agriculture, des Res- zone frontalière, d’une durée de douze mois,
sources Naturelles et du Développement Rural devra faciliter la réalisation de différents pro-
(MARNDR), de la Banque Interaméricaine de jets socio-économiques dans les communes de
Développement (BID), des responsables de la Belladères, Fonds Parisien, Ouanaminthe, Mal-
Fondation Verte et des membres de la popula- passe et Fort-Liberté. Le Programme d’Appui
tion gonavienne. au Développement de la Zone Frontalière vise
à répondre aux besoins prioritaires des popula-
Ce programme entend promouvoir et dynamiser tions frontalières, considérées en état d’extrême
le secteur de la pêche dans plusieurs communes pauvreté et victimes des effets néfastes de la
du pays. Il devra permettre une augmentation contrebande.

28
Rapport Annuel 2007 - 2008

janvier 2008

Un partenariat FAES/SEA
pour la mise en oeuvre du volet
«Alphabétisation fonctionnelle»
Un accord de partenariat visant l’exécution d’un
projet d’Alphabétisation fonctionnelle au profit
des couches défavorisées du pays a été signé
le jeudi 10 janvier 2008 entre le Directeur Général
du Fonds d’Assistance Economique et Sociale
(FAES), Harry Adam, et le Secrétaire d’Etat à
l’Alphabétisation (SEA), Carol Joseph.

Cet accord entre le FAES et la SEA découle du


Programme d’Appui aux Initiatives Productri-
ces (PAIP) qu’exécute le FAES depuis 2003 à
partir d’un financement du Fonds International
de Développement Agricole (FIDA). Au niveau
d’une de ses composantes « Renforcement des
capacités locales », le PAIP dispose d’une sous
composante «Alphabétisation fonctionnelle»
qui entend assurer l’alphabétisation des bé-
néficiaires des projets exécutés dans les zones
Vue de la façade principale de l’ Ecole Nationale
d’intervention de ce programme, soit le Nord- de la République du Chili
Ouest, le Nord-Est et le Haut Plateau central.
de différents acteurs locaux et étrangers impli-
qués dans la reconstruction de ce bâtiment.
Mis en œuvre par le FAES, ce projet a coûté à
l’Etat haïtien près de 17 millions de gourdes.

L’Ecole Nationale République du Chili


représente un très beau fleuron dans le pay-
sage des établissements scolaires publics et
veut augurer une ère nouvelle dans le do-
maine de la conception et de la construction
des édifices scolaires.

Messieurs Carol JOSEPH et Harry ADAM signant l’accord de partenariat. La Banque Allemande de
Développement en visite
Près de dix sept millions de gourdes dans le Haut Plateau Central
d’investissement Le directeur de la Banque Allemande de Dével-
oppement (KFW) pour la région Amérique latine
L’inauguration de l’Ecole Nationale de la Ré- et Caraïbes, Werner Neuhauss, s’est rendu dans
publique du Chili a été réalisée le vendredi 18 le Haut Plateau Central le 28 janvier 2009 en vis-
janvier 2008 en présence des élèves et mem- ite d’évaluation du Programme de Promotion
bres du corps professoral de cet établissement, de Lutte Contre la Pauvreté et du Développe-

29
Rapport Annuel 2007 - 2008

prévu dans neuf communes des départements


de l’Ouest et du Nord-Est.

800 femmes chefs de famille devant produire


35.000 œufs de table par jour constituent la cible
de ce projet intensif réalisé au niveau de deux des
dix départements géographiques d’Haïti. Présen-
té sous le label de “Matriarcats avicoles”, ce pro-
jet initié par le Fonds d’Assistance Economique
et Social (FAES) compte répondre à un déficit de
la production avicole haïtienne et sera exécuté
par la Manufacture Fabrication et Transformation
(MFT S.A).
Séance de travail entre les membres de la délégation
et les cadres du bureau régional du Centre

ment Local (PLCPDL). Dans le cadre de cette vis- mars 2008


ite, ce haut responsable de la KfW a eu, entre
autres, une rencontre avec des membres de la
population de la 3ème section communale de Le FAES invité par FONKOZE
Hinche afin de s’informer de l’avancement du
PLCPDL et du déroulement du processus partici-
patif d’élaboration des Plans de Développement
Communaux. M. Werner Neuhauss s’est égale-
ment entretenu avec les différentes autorités
locales de cette commune et a eu une séance
de travail avec les cadres du Bureau Réginal du
Centre.

fevrier 2008

Le FAES veut réduire la pauvreté


dans les familles monoparentales

Un panel composé de membres d’organisations latino-américain


et africaine à LIU Brooklyn Campus de New York

Le Fonds d’Assistance Economique et Sociale


(FAES) a été invité par la Fondation Kole Zepòl
(Fonkoze), les 1er et 2 mars 2008, respective-
ment à Miami et à New York, à deux ate-
liers de réflexion et de travail sur l’utilisation
des transferts de la diaspora haïtienne au
Des cages fabriquées en bambou pour les poulets développement d’Haïti. Plus d’une centaine
exposées sur la cour de la Primature le jour de la signature du contrat d’organisations haïtiennes de la diaspora, réu-
nies à Nova Southeastern University de Miami
Un contrat de financement a été signé le ven- et à Long Island University (LIU) sur le campus
dredi 22 février à la Primature dans le cadre de Brooklyn à New York, ont pris part à ces
du lancement du projet “Matriarcats avicoles” deux journées.

30
Rapport Annuel 2007 - 2008

juin 2008 juillet 2008

100 nouvelles citernes Inauguration de l’Ecole Nationale


pour 400 nouvelles familles Dominique Savio
Un événement important pour les membres
de la communauté de Jean Rabel a eu lieu
au cours de ce mois, il s’agit de l’inauguration
de l’Ecole Nationale Dominique Savio. Plusieurs
autorités politiques de cette commune et du
département ont pris part à la cérémonie de
circonstance.

Réunion entre les cadre du FAES, de Concert Action


et quelques membres d’organisations

Le projet clé en main de construction de 100


citernes familiales à vocation agricole et de
formation en maraîchage dans la région rurale
montagneuse de Petit Goâve a été lancé le
vendredi 20 juin dans la localité de Les Palmes
en présence des nouveaux bénéficiaires, d’un
représentant de Rasanbleman Fanmi la Sante
(RAFASAT), l’organisation demanderesse, et
des cadres de Concert Action devant assurer
l’exécution et la gestion des activités.

L’objectif global poursuivi par ce projet d’une Vue partielle de l’Ecole Nationale Dominique Savio
durée de 8 mois et financé par le FAES à partir
des fonds du Programme de Développement
Local (PDL) est d’augmenter les revenus tirés de AOUT 2008
la production maraîchère dans 5 sections com-
munales de Petit Goâve.
Lancement des travaux de
construction du pont de Jean Rabel

Les travaux de construction du pont de Jean


Rabel ont été lancé le 19 août dans cette com-
mune en présence des différents acteurs et
partenaires institutionnels impliqués dans ce pro-
jet.

Cette infrastructure devra coûter à l’Etat Haitien


près de 43 millions de gourdes et s’étendra sur
une période de 8 mois. Les ressources financières
Présentation par un cadre du FAES
de ce projet proviennent du PDL.
du projet de construction des 100 nouvelles citernes

31
PARTIE II

• BILAN DES REALISATIONS


PAR PROGRAMME D’INTERVENTION
Exercice 2007-2008
Rapport Annuel 2007 - 2008

1.0 Le Programme de Développement Local (PDL)

1.1 PRESENTATION DU PDL


Cadre général du programme
Le gouvernement haïtien par le biais du Fonds d’Assistance Economique et Sociale met en oeuvre depuis
2004 un Programme de Développement Local (PDL). Ce Programme est structuré en trois composantes dont
deux (2) composantes techniques à travers lesquelles sont financées les investissements directs se tradui-
sant en projets sociaux et économiques. Et une troisième composante qui permet l’accompagnement
des communautés dans le processus participatif conduisant à l’identification de projets, leur réalisation et
leur gestion éventuelle.

Le PDL a pour vocation de promouvoir : i) le développement social et l’assistance sociale par l’investissement
dans le capital humain par le biais de services d’éducation, de santé et de nutrition en faveur des com-
munautés pauvres; ii) les investissements en infrastructures sociales et économiques en utilisant les services
de pourvoyeurs spécialisés et la main-d’oeuvre locale; iii) le développement rural par le biais d’une aug-
mentation des revenus et des emplois; iv) le renforcement de la participation, de la planification et de la
gouvernance communautaire impliquant la société civile et les ministères sectoriels.

Objectifs
L’objectif général du Programme de Développement Local (PDL) est d’améliorer la qualité de vie et la
capacité de générer des revenus en faveur des couches les plus appauvries et les plus vulnérables de la
population haïtienne en mettant l’accent sur la participation et le renforcement des capacités des com-
munautés locales.

Composantes du programme
Composante 1 : Développement Social et Assistance Sociale

La composante de "Développement Social et Assistance Sociale" finance des projets de développement


social et d’assistance au bénéfice de groupes vulnérables spécifiques dans les domaines de l’éducation,
de l’eau potable, de l’assainissement, de premiers soins de santé, de nutrition, d’aide aux enfants et ado-
lescents en situation de risque et dans d’autres domaines connexes.

Composante 2 : Développement Productif et Rural

La composante de "Développement Productif et Rural" finance des projets de développement rural desti-
nés à augmenter et à diversifier les sources de revenu des communautés rurales et périurbaines vivant en
situation de pauvreté. Les projets qui sont sélectionnés découlent pour la plupart des plans de développe-
ment communautaire.

Composante 3 : Gouvernance Locale et Renforcement Institutionnel

La composante de "Gouvernance Locale et Renforcement Institutionnel" vise à consolider la capacité


des communautés et des gouvernements locaux à identifier, établir un ordre de priorité, systématiser et
présenter leurs demandes de services et d’appui pour la satisfaction des besoins fondamentaux des com-
munautés , à travers l’élaboration de plans de développement communautaire au niveau des communes
et sections et la formulation de projets en réponse aux besoins identifiés. En outre, le programme ren-
force la capacité institutionnelle du FAES dans le financement des projets, l’aide à la décentralisation et
à l’amélioration de son efficacité dans le ciblage des segments de la population les plus prioritaires pour

34
Rapport Annuel 2007 - 2008

l’exécution de projets sociaux. Le PDL porte aussi une attention au renforcement de la capacité des or-
ganismes de l’Etat et de ses partenaires.

Stratégie de mise en oeuvre du programme


La stratégie consiste à alléger la pauvreté par l’amelioration des conditions immédiates de vie des popu-
lations les plus défavorisées en facilitant leur accès aux services sociaux de base et leurs capacités de
générer des revenus.

Ainsi, il s’agit d’investir dans le capital humain en utilisant des opérateurs spécialisés pour i) le renforcement
des capacités des communautés cibles, la promotion de leur participation active dans la planification et
la gouvernance communautaire, ii) la mise en œuvre de projets d’infrastructures sociales, iii) la fourniture
de services d’assistance sociale dans les domaines de l’éducation, les soins de santé primaire, la nutrition
et l’encadrement des populations vulnérables, iv) la création d’emplois et la génération de revenus par la
réalisation de projets économiques.

Zones d’intervention
Le Programme de Développement Local est d’envergure nationale. Cependant, en raison de la mise en
œuvre simultanée de différents accords de financement exécutés par l’Institution, la logique de dével-
oppement d’une certaine synergie entre des programmes distincts amène à la recherche de la com-
plémentarité nécessaire qui suggère au PDL de ne pas appuyer les initiatives économiques provenant
des zones d’intervention du PAIP. Les investissements effectués pour les projets à partir des ressources du
Programme se font de préférence dans des zones prioritaires selon le classement établi par la Carte de
Pauvreté Intérimaire d’Haïti, qui se base sur les besoins fondamentaux insatisfaits.

Coûts par composante du programme


Le PDL a un coût total de 72.2 millions US$ dont 65 millions sont financés par la Banque Inter Américaine de
Développement (BID) et 7.2 millions représentent la contrepartie locale.

Catégories Budgétaires BID GOH TOTAL (%)


A- Composante 1. Développement
36,65 36,65 50,80%
social et assistance sociale
B.- Composante 2. Développement
14,95 1,96 16,91 23,40%
productif et rural
C.- Composante 3. Gestion locale
11,00 4,76 15,76 21,80%
et renforcement institutionnel
D.- Audits externes 0,50 0,50 0,70%

E.- Imprévus 0,77 0,77 1,10%

F.- Charges financières

1. Inspection et supervision (1%) 0,65 0,65 0,90%

2. Intérêts 0,48 0,48 0,70%

3. Commission crédit 0,48 0,48 0,70%

TOTAL 65,00 7,2 72,2 100,00%

35
Rapport Annuel 2007 - 2008

1.2 PRINCIPALES REALISATIONS DU PDL POUR L’EXERCICE 2007-2008


Pour l’exercice 2007-2008, le FAES a pris des engagements de l’ordre de 603.958.394.00 gourdes pour le
financement d’environ 328 contrats d’exécution, de supervision et d’études de projets et touchant les
secteurs suivants : Education, Santé, Eau Potable et Assainissement, Nutrition et Enfants Vulnérables. Le
montant total engagé pour la mise en œuvre des projets au niveau de ces secteurs d’intervention est
réparti comme suit :

• 424.401.975,38 gourdes pour les projets d’infrastructures sociales et d’assistance sociale

• 137.977.697,13 gourdes pour les projets d’infrastructures économiques et productifs

• 41.578.722,40 gourdes pour les projets de gouvernance locale et renforcement institutionnel

Le tableau suivant indique par composante le nombre de projets mis en oeuvre, le nombre de contrats
signés avec les différents partenaires de service et les engagements effectués.

BILAN DU PDL PAR COMPOSANTE


OCTOBRE 2007-SEPTEMBRE 2008
MONNAIE: GOURDES

Nbre Montant
Secteurs
Composantes de %
d’intervention/Activités contrats Engagés
Prévus
Développement
225 500.238.710,30 424.401.975,38 84%
social et Assistance
Sociale
Education 20 65.736.254,31
Santé 99 241.152.861,50
Eau potable et Assainissement 26 71.800.738,13
Nutrition 27 30.746.554,64
Enfants vulnérables 10 13.310.567,00
Etudes de pré investissement 3 1.665.000,00
Organisation ateliers de formation 50
Développement 42 136.622.538,00 137.977.697,13 109%
productif
Agriculture/Projets productifs 22 49.493.131,90
et rural
Agriculture/Projets économiques 16 88.013.704,57
Etude de pré investissement 4 4.470.860,63

Gouvernance locale 61 81.130.000,00 41.578.722,40 51%


et Renforcement Sensibilisation et information 1.596.460,00
Institutionnel
Renforcement des capacités 23.951.900,00

Diagnostics communaux 16.030.362,40

Total 328 717.991.248,30 603.958.394,80 84%

36
Rapport Annuel 2007 - 2008

Engagement du PDL par secteur d’interventions


7%
1% 11%

Education
Santé
Eau potable / Assainissement
23%
Nutrition
Enfants en Situation Vulnérable
Etudes de préinvestissements
Agriculture
0%
Formation
2% 39%
Gouvernance Locale
5%

12%

Composante 1 : Développement Social et Assistance Sociale

Réalisations de la composante
Dans le cadre de la composante “Développement Social et Assistance Sociale”, 225 contrats ont été
signés au cours de l’exercice 2007 -2008 pour la réalisation de 66 projets d’exécution et de supervision
d’infrastructures sociales, de 106 projets d’assistance sociale, de 3 projets d’études de pré investissement
et de 50 projets d’assistance technique et administrative aux communautés.

Des engagements de l’ordre de 430 056 946,1 ont été consentis pour la réalisation des projets dans les sec-
teurs suivants : Education, Eau Potable et Assainissement, Santé, Nutrition, Enfants vulnérables. De cette
somme, 424 401 975,58 concernent des montants approuvés pour des projets exécutés durant l’exercice
même et le reste, des avenants relatifs aux projets déjà engagés au cours des exercices antérieurs et qui
n’étaient pas encore terminés.

Les informations qui suivent fournissent le bilan des principales réalisations au niveau de ces secteurs :

Secteur Education
Dans le secteur de l’éducation, une vingtaine de contrats ont été signés pour la réalisation des interven-
tions suivantes :

• Fourniture de matériel didactique et de mobiliers à l’Ecole Nationale des Filles de Plaisance


(Nord) et à neuf (9) autres écoles; Réalisation d’une étude pour deux (2) projets d’école ;

• Réalisation de l’Ecole Mixte de Léogane dans le Département de l’Ouest;

• Réalisation de projets de construction, de réhabilitation ou d’extension des cinq (5) écoles


suivantes Ecole Nationale de Rose Bonite, de Bois Poux, Mont Organisé dans le Nord-Est, Ecole
Presbytérale de Frémond dans le Nord, Ecole Nationale de Baconnois dans le département des
Nippes.

Ces projets ont généré approximativement 496 emplois. Ils ont été exécutés au bénéfice de 9600 écoliers
des milieux défavorisés.

37
Rapport Annuel 2007 - 2008

Bois Poux est une petite section communale de Mont-Organisé située dans le département du Nord-
Est. Avant les interventions du FAES, cette section ne disposait que deux (2) centres de couture, d’une
école privée, d’une école communale avec seulement deux salles de classe et d’une école nationale.
L’établissement reconstruit par le FAES permettra à 1800 enfants d’avoir accès à l’éducation dans un meil-
leur environnement.

Ecole Nationale de Bois Poux (avant)

Ecole Nationale de Bois Poux (après)

La reconstruction de l’Ecole Nationale de Flamands, projet priorisé lors du processus participatif de cette
section communale et financé par le FAES, permettra de réduire les distances à parcourir par les enfants
en âge d’être scolarisés pour atteindre un établissement scolaire. Grâce à cette intervention, ces enfants
auront accès à l’éducation dans de meilleures conditions.

L’Ecole Nationale de Flamands (avant) L’Ecole Nationale de Flamands (après)

38
Rapport Annuel 2007 - 2008

Toutes les écoles construites par le FAES dans le


Nord-Est au cours de l’exercice 07-08, ont été
dotées de mobilier scolaire. Ci-contre, le mo-
bilier remis au Directeur de l’École Nationale de
Plaissance qui est, au 30 septembre 2008, à sa
phase de finition.

Mobilier de l’Ecole des Filles de Plaisance

Secteur Eau Et Assainissement


Dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, vingt-six
(26) contrats ont été signés pour la réalisation de deux
(2) projets de construction d’un ensemble de citernes fa-
miliales dont respectivement un nombre de cinquante
(50) à Cerca Cavajal dans le Centre et de soixante (60)
à Bombardopolis, dans le Nord-Ouest. Dans le cadre
de ces projets, 2640 bénéficiaires ont été touchés et 123
emplois ont été générés lors des travaux. Les interven-
tions du FAES réalisées dans le domaine de l’eau potable
prennent en compte dans la plupart des cas un volet for-
mation faisant partie intégrante du projet et ayant pour
but de faciliter, l’entretien et la gestion des infrastructures
construites ou réhabilitées.

Des investissements ont aussi été effectués au niveau de


l’achèvement et de la construction de certains systèmes
d’adduction d’eau potable (SAEP). Le SAEP de Virgile,
dans la commune d’Aquin a été achevé au cours de la
période.

Virgile, localité appartenant à la 12e section communale


de Colline, à Mongon dans la commune d’Aquin était
privée d’infrastructures d’eau et sanitaires. La mise en
place d’un système comprenant: un captage (achève-
ment), une fontaine, six kiosques, un hypochlorateur et
d’environ 4 000 mètres de tuyaux environ de différents
diamètres, permettra à approximativement 3000 per-
sonnes d’avoir plus facilement accès à l’eau potable. Un des bénéficiare de SAEP

39
Rapport Annuel 2007 - 2008

La réhabilitation du SAEP d’Anse d’Hainault financée sur demande de la mairie a pour objectif de répon-
dre aux besoins de la population en rétablissant le système existant presque dysfonctionnel. Les travaux
consistaient en la :

- réfection de 7 captages;

- construction de 4 fontaines publiques;



- réhabilitation de 2 réservoirs;

- réhabilitation de plus de 5000 ml d’adduction ;

- formation de plombiers locaux et l’éducation sanitaire de la communauté.

Une séance formation des membres de Comité


d’Adduction d’Eau Potable (CAEP) de Dame Marie et de
Zai qui a réuni plusieurs personnes responsables de la ges-
tion des structures financées par le FAES.

Séance de formation à Dame Marie

Par ailleurs, dans le domaine de l’assainissement, l’Institution a également engagé au cours de l’année
fiscale 07-08 des fonds pour l’exécution de 4 projets de construction d’un ensemble de latrines familiales
respectivement à Anse d’Hainault, Petit Gôave et Jean Rabel.

Ces projets touchent chacun 50 à 60 familles soit environ 1260 personnes. La commune de Jean Rabel
pour des raisons particulières bénéficiera de deux (2) projets de latrines. Un nombre de 157 h/jour a été
impliqué dans l’exécution de ces travaux.

Le projet de construction de 60 latrines Familiales


à Anse d’Hainault comprend un volet formation
portant sur l’éducation sanitaire et permettra à une
population très pauvre estimée à 28,891personnes
habitant et vivant dans des maisonnettes dépour-
vues de latrines, d’améliorer sensiblement leur condi-
tion d’hygiène. Les travaux y relatifs consistent prin-
cipalement en la construction de latrines avec une
fosse étanche de 18 m3.

Quelques bénéficiaires de latrines familiales

40
Rapport Annuel 2007 - 2008

Secteur Santé
Une part importante du budget d’investissement de l’exercice 07-08 a été consacrée au financement de
85 projets dans le secteur de la santé. Plusieurs projets priorisés par les communautés dans le cadre de la
mise en oeuvre de plans de développement ont pu débuter. Certaines infrastructures de santé ont pu être
réhabilitées durant cette période.

Parmi ces projets, on retrouve trois (3) centres de santé localisés dans le Nord-Est, notamment ceux de Rose
Bonite, de Mont Organisé et de Carice, un (1) centre de santé situé dans le Nord-Ouest à Estère Déré et
un (1) autre dans le Sud, celui de Coteaux.

Ci après : i) deux vues du Centre de Santé de Côtaux complètement réhabilité, ii) celle de Rose Bonite et,
iii) le Centre de Santé de Mont Organisé.

Centre de Santé de Côteaux

Vue de l’intérieur du bâtiment

Le Centre de santé de Coteaux (Sud) récemment réhabilité et agrandi par le FAES à la demande du
Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) permettra à près de 8250 personnes dont plus de
4000 femmes d’avoir accès aux soins de santé primaire. Désormais, la santé d’une plus grande part de la
population sera prise en charge dans cette ville dépourvue d’hôpitaux et autres infrastructures de santé.

41
Rapport Annuel 2007 - 2008

Issus du processus participatif réalisé par le Fonds


d’Equipement des Nations-Unies (FENU), le Centre
de Santé de Rose Bonite (section communale de
Carice) comprend un bloc de soins d’urgence, une
maternité, un bloc de petite chirurgie, deux salles de
consultation, une salle d’attente, une résidence pour
le personnel, un bloc sanitaire, une citerne, etc. Il
pourra desservir environ 11000 personnes .

Centre de Santé de Rose Bonite

Mont-Organisé (Nord-Est) ne dispose pas d’indrastructure sanitaire pour les 16957 (Données IHSI) habitants.
Aussi, lors du Processus Participatif réalisé par le Fonds d’Equipement des Nations-Unis (FENU), la population
a établi l’accès aux soins de santé, comme étant une de ses priorités. Le centre réhabilité et agrandi
comprend, entre autres : une salle d’attente, deux salles de consultation, une salle d’observation pour un
minimum de 2 lits, une salle pour hospitalisation en post-partum, une salle pour activités promotionnelles et
vaccination, une salle de laboratoire, une pharmacie, un bureau, une résidence de 8 chambres pour les
médecins ou cadre etc.

Centre de Santé de Mont Organisé

Façade principale du Centre de Santé de Mont Organisé

Mis à part ces centres de santé, le FAES a effectué des investissements pour d’autres infrastructures sanitaires
telles celles de Cerca Carvajal et de Grand Gosier qui ont toutes les deux bénéficié d’une extension et
d’une réhabilitation de leur local. De plus, les travaux de construction des centres de santé de Bok Banik,
de Quartier Morin et de Cavaillon, respectivement dans le Centre, le Nord et le Sud d’Haiti, ont également
été mis en œuvre au cours de l’exercice 07-08.

42
Rapport Annuel 2007 - 2008

Le Centre de Santé de Quartier Morin a été financé


sur demande du MSPP. A la requête de la Direction
Départementale qui a démontré la nécessité de
sécuriser le Centre, le FAES a décidé de construire
la partie du mur de la clôture bordant la façade
du bâtiment, non prévue au devis initial. Le Centre
permettra à environ 19 241 personnes d’avoir accès
aux soins de santé.

Centre de Santé de Quartier Morin

Grâce au fonds du Programme de Développement Local, des engagements financiers ont été pris au
cours de l’exercice pour la réhabilitation de 2 hôpitaux : « l’Hôpital Saint Jean de Limbé » et « l’Hôpital
Communautaire de Référence de Port-à-Piment ». Deux autres hôpitaux ont été l’un, achevé «l’hôpital
Justinien » au Cap-Haïtien et l’autre, construit « l’Hôpital Communautaire de Référence de l’Asile».

L’Institution a procédé également au financement d’un nombre important de projets soit environ soixante
et onze (71) projets d’assistance sociale: « les Projets d’Approvisionnement en Médicaments et en
Equipements des Centres de Santé et des Hôpitaux Communautaires de Référence ».

L’ensemble des infrastructures financées dans ce secteur vise l’amélioration de l’accès aux soins de santé
d’environ 449,778 personnes et a permis de générer approximativement 1792 emplois temporaires dans les
zones touchées par ces projets.

Secteur Nutrition
Dans le secteur de la nutrition, des engagements financiers de l’ordre de 30.746.554,64 gourdes ont été
concentis pour l’exécution des projets suivants :

• Appui alimentaire à un groupe d’enfants et de femmes enceintes à Anse Rouge dans le


département de l’Artibonite ;

• Alimentation des femmes et des enfants à Grand Boucan dans la commune de Mirebalais
(Centre);

• Prise en Charge Nutritionnelle de 121 Enfants par le CREFI à Anse d’Hainault et Appui Alimentaire
à Paroty, Jérémie (Grande Anse) ;

• Promotion de la Santé Nutritionnelle de FODES-5 à Labrousse dans la commune de Miragôane


(Nippes)

• Prise en Charge de la Malnutrition Aigue au Môle Saint Nicolas et Appui au Centre de Nutrition
d’ODESOH à Mare Rouge dans le Nord-Ouest ;

43
Rapport Annuel 2007 - 2008

• Appui nutritionnel aux communautés de Dumay et Duval Roche à la Croix-des-Bouquets, de


Delattre à Petit Goâve, de Canapé Vert et de Thomazeau ;

• Amélioration de l’Etat Nutritionnel d’un Groupe d’Enfants et de Parents à Cormier, dans la


commune de Léogane ;

• Livraison d’Albendazole au Programme National de Cantine Scolaire (PNCS).

Le projet introduit par la Fondation pour


le Développement Economique et Social
(FONDES-5) vise à offrir un encadrement
sanitaire et nutritionnel à un groupe de
1200 enfants de 0 à 12 ans et de 1000
femmes en âge de procréer ou allaitantes
vivant dans la zone de Labrousse dans la
commune de Miragoâne.

Les activités consistent en l’organisation


d’une campagne de communication,
d’information et d’éducation touchant les
groupes cibles, d’une campagne de lutte
contre la malnutrition et les maladies liées
à ce fléau, le renforcement des capacités
des structures sanitaires existantes, la
distribution de micronutriments etc.

Activités de promotion de santé nutritionnelle à Labrousse

Le projet d’appui au centre de nutrition


de l’Organisation pour le Développement
Socio-Economique d’Haït (ODESOH)
entend contribuer à l’augmentation dans la
communauté de Mare-Rouge du poids des
enfants et femmes souffrant de malnutrition,
maintenir ceux en état normal et examiner les
autres en retard de croissance. Les activités
consistent en des rencontres de sensibilisation
avec la communauté, l’acquisition de
matériel, la distribution de médicaments et
de micronutriments, etc. Au total environ
120 adultes et 300 enfants ont été visés par le
projet.

Activités d’appui au centre de nutrition d’ODESOH

44
Rapport Annuel 2007 - 2008

Secteur Enfants Vulnérables


Dans le cadre du Programme pour les Enfants Vulnérables (PEV), volet de la composante 1 du PDL, un
nombre de 9 projets ont été mis en œuvre au cours de l’exercice dont :

• Six (6) projets d’assistance au niveau des départements de l’Ouest, du Nord, du Sud et du Plateau
Central ;

• Un (1) projet « Aménagement du Foyer pour Enfants » à Carrefour La Colline, Aquin ;

• Deux (2) projets de fourniture d’équipements.

Par ailleurs, plusieurs projets débutés au cours de l’exercice 06-07 comme le projet d’Appui aux Enfants en
Domesticité à Simon, ont été réceptionnés au cours de l’exercice fiscal 07-08. Ci-après quelques images
illustrant les actions du FAES dans le domaine de l’appui fourni aux enfants vulnérables.

Le projet d’appui aux enfants en domesticité à Simon


(Sud) a permis à environ quatre-vingt (80) enfants et
adolescents de recevoir une formation devant les
aider à mieux organiser leur vie et à assurer leur ave-
nir. Cette formation a contribué à un changement de
comportement et une valorisation de leur estime per-
sonnelle.

Activités de danse

Le projet d’actions éducatives à l’endroit d’un groupe de


jeunes de la Fondation Mangonaise d’Aide aux Enfants
Défavorisés (FOMAED) vise dans son ensemble à renforcer
la capacité de 60 jeunes déscolarisés ou non scolarisés de
la zone de Miragoâne en leur offrant un programme de
formation scolaire de mise à niveau, en préalable à une
formation professionnelle.

Cette formation a surtout pour but de les responsabiliser


face à leur avenir, tout en contribuant à les éloigner de
la délinquance inhérente à cette frange de la population.

Séance de travaux pratiques en plomberie

45
Rapport Annuel 2007 - 2008

Le projet d’encadrement des enfants démunis de Otilem consiste à équiper l’organisation “Timoun Se
Lespwa” travaillant avec un groupe d’enfants nécessiteux de la zone de Marre Joffrey (Sud-Est), aux fins
de formation en coupe, couture, art floral, cuisine, pâtisserie à leur bénéfice. Dans le cadre de ce projet,
cent dix (110) personnes ont été formées. Ci-dessus, les bénéficiaires à pied d’œuvre.

Séance de travaux pratiques en art floral Séance de travaux pratiques en couture

Composante 2 : Développement Productif et Rural


Dans le cadre de la composante 2 du PDL, un nombre de quarante-deux (42) contrats ont été signés
pour la réalisation et la supervision des projets d’infrastructures économiques (16), des projets productifs
(22) et des activités d’appui (4). Pour la mise en œuvre de ces projets des engagements de l’ordre de
137.997.697.13 gourdes ont été consentis et les projets financés ont été regroupés autour de quatre (4)
types d’intervention : les projets clés en main, ceux en irrigation, en infrastructures économiques et les ac-
tivités d’appui

Les réalisations peuvent se résumer ainsi:

• Lancement de deux (2) projets à financement direct dénommés «Clé en mains» : le pro-
jet de construction de 100 citernes familiales à vocation agricole dans la région des Palmes,
à Petit Goâve et le projet d’introduction de poulaillers modernes en milieu rural dans les communes
de Ouanaminthe, Fort Liberté, Trou du Nord, Croix des Bouquets, Ganthier, Thomazeau, Kenscoff et
Lefèvre;

• Mise en œuvre de deux (2) projets d’aménagement de systèmes d’irrigation à Brodequin et à Frangi-
pane et achèvement du projet d’aménagement du système d’irrigation de Calvaire, Petite Rivière de
l’Artibonite ;

• Réalisation de (3) trois études de faisabilité pour l’aménagement et l’extension de système d’irrigation
à Tiby, Frangipane et Brodequin;

• Mise en œuvre de quatre (4) projets productifs et trois (3) projets d’infrastructures économiques dans
le cadre du « Programme d’Appui au Développement de la Zone Frontalière » dont l’exécution a été
confiée au Centre d’Etudes et de Coopération Internationale (CECI) à travers la convention de finance-
ment DIE/PDL/F.D. 005. Ci-après, des photographies relatives aux investissements du FAES dans le secteur
économique.

46
Rapport Annuel 2007 - 2008

Le projet d’introduction de poulaillers modernes


en milieu rural vise: (i) à mettre en place des unités
modernes de 50 pondeuses, (ii) former des éleveurs
sur les techniques modernes d’aviculture, (iii) créer et
renforcer des coopératives d’éleveurs de pondeuses
par l’établissement de règlements internes adap-
tés, et (iv) constituer un fonds de roulement pour les
éleveurs repartis dans les 800 familles bénéficiares.

Vue latérale d’un petit poulailler

Dans le cadre de ce projet les cages seront distribuées gra-


tuitement aux bénéficiaires. Quant à la formation dispensée,
elle devra favoriser un regroupement de ces derniers en coo- Vue de face
pératives (1 par zone).

Le projet de construction de 100 Citernes Familiales à Vocation Agricole dans les 5e, 7e, 8e, 9e et 10e
section communale de Petit Gôave, demandé par le Rasanblemen Fanmi pou la Sante et exécuté au
bénéfice de 600 agriculteurs, rendra l’eau disponible au niveau des exploitations agricoles de Trou Canari,
Platon et les Plames en vue de la promotion des cultures maraichères, considérées comme des filières
agricoles porteuses. Il prévoit aussi la formation sur la gestion de l’eau et sur les itinéraires techniques de
production maraichère, de 400 membres délégués des familles bénéficiaires du projet.

Une des bénéficiaires de citerne Vue des installations

47
Rapport Annuel 2007 - 2008

Composante 3 : Gouvernance locale et Renforcement Institutionnel


Dans le cadre de la composante 3 du PDL, des engagements de l’ordre de 13.126.162,40 gourdes ont été
consentis au cours de l’exercice 2007-2008 pour la réalisation des activités de sensibilisation, d’information
et de renforcement des capacités.

Sensibilisation et information
Au cours de la période, les activités suivantes ont été réalisés dans le domaine de la sensibilisation et de
l’information.

• Edition et publication de 3109 kits didactiques ;

• Réalisation de 6 émissions audio-visuels : un documentaire sur le processus paticipatif et 5 émissions


radio sur la prévention et la gestion des conflits, le genre et le développement, la gestion organisation-
nelle des Comités de Développement, la gestion de l’environnement et l’éducation citoyenne ;

• Organisation de plus d’une vingtaine de réunions de sensibilisation et d’information avec les autorités
locales ;

• Conception de 4 spots radio de sensibilisation et d’information sur le déroulement du processus de


planification participative ;

• Réalisation de 2 cérémonies de lancement officiel autour du processus de planification participative.

Renforcement des capacités et de planification participative


Dans le domaine du Renforcement des capacités et de planification participative les activités suivantes
ont été réalisées:

• Participation de 14563 personnes aux séances de formation sur la planification participative et le déve-
loppement local ;

• Approbation de deux (2) projets en gestion participative à l’intention de 222 nouveaux élus des col-
lectivités territoriales ;

• Réalisation de deux (2) ateliers pour le personnel des directions départementales des ministères
sectoriels;

• Approbation de huit (8) diagnostics communaux et de huit (8) plans de développement commu-
naux;

• Elaboration de cinq (5) diagnostics communaux et de cinq (5) plans de développement communaux

• Elaboration de diagnostics participatifs et plans de développement de trois sections communales et


approbation de vingt quatre (24) projets d’investissement ;

• Actualisation et consolidation de trente -six (36) plans de développement des sections communales ;

48
Rapport Annuel 2007 - 2008

• Diagnostic de trente (30) organisations communautaires de base (OCB);

• Renforcement de cent (100) organisations communautaires de base (OCB) ;

• Renforcement de trente-huit (38) comités de pilotage à l’échelle des sections communales constituant
les Conseils de Développement des Sections Communales (CDSC) ;

• Renforcement de trois (3) comités de pilotage au niveau communal constituant les Conseils de
Développement Communaux (décret du 1e février 2006) ;

• Recrutement de cent dix (110) animateurs locaux et prorogation de contrats de trente (30) autres.

Ateliers de travail dans le département du Sud-Est

Renforcement Institutionnel

Suivi-Evaluation

Les activités de suivi-évaluation réalisées ont consisté principalement en la mise en oeuvre continue du
système de suivi - évaluation, la gestion des informations par la réalisation de réunions, la production de
rapports périodiques, la réalisation de visites de suivi et de l’évaluation annuelle participative. En complé-
ment à cet échafaudage, il est mis en opération un système de gestion de projets qui facilite le traitement,
l’analyse des dossiers de projets à partir des données collectées sur les activités du programme.

Les ateliers de suivi-évaluation participatif des activités du


FAES ont réuni d’un côté, les partenaires de l’Institution : Or-
ganismes prestataires de services, société civile, représent-
ant des structures déconcentrées de l’Etat, ONG, structures
de gouvernance locales et de l’autre, les membres des
communautés.

Atelier de suivi-évaluation participative (Sud-Est)

49
Pondeuses en stade d’élevage avant distribution en milieu paysan
Rapport Annuel 2007 - 2008

2.0 Programme d’Appui aux Pnitiatives Productives (PAIP)

2.1 PRESENTATION DU PROGRAMME


Cadre général du programme

Le Programme d’Appui aux Initiatives Productives en milieu rural (PAIP), en cours de mise en œuvre au
FAES est un programme d’un montant de vingt-huit millions quinze mille dollars américains (US$ 28.15 mil-
lions) dont l’accord de coopération y relatif a été conclu le 17 juin 2002 entre le gouvernement haïtien
et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA). La stratégie du programme s’appuie sur la
politique du FIDA et tire les leçons de ses expériences dans le pays et dans la région.

Ce programme est prévu pour une durée de 10 ans et est divisé en trois phases : une première phase de
mise en place et de test qui s’ étend sur trois (3) ans, une deuxième phase de quatre (4) ans d’expansion
des activités et une troisième et dernière phase de trois (3) ans de consolidation et de désengagement.

Objectif
Ce programme a pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale à travers l’amélioration de la
sécurité alimentaire et l’augmentation des revenus des populations rurales pauvres et marginalisées ainsi
qu’à la gestion durable des ressources naturelles dans les zones du programme.

Composantes du programme
Le programme vise à travers ses quatre (4) composantes “Renforcement des capacités locales”, “Appui
aux Initiatives Productives à la base et au développement agricole”, “Appui aux Institutions de Micro Fi-
nance en milieu rural”et “Coordination/Gestion” vise à : (i) renforcer les capacités locales et nationales de
planification à la base, de gestion du développement et de conception et de mise en œuvre de projets ;
(ii) appuyer des initiatives communautaires productives et iii) faciliter de manière durable l’accès aux ser-
vices financiers des populations rurales pauvres qui en sont aujourd’hui privées, en particulier les femmes,
les jeunes et les paysans sans terre.

Zone d’intervention

Le programme se déroule dans les départements du Nord-Est, du Nord-Ouest, la partie nord du Plateau
Central ainsi que les bassins versants en amont des périmètres irrigués réhabilités par le programme PPI. Il
a été décidé suite à une revue de passage de phase, de maintenir les interventions dans ces trois zones
précitées, pour une maximisation et meilleure appropriation des effets positifs de ce programme.

51
Rapport Annuel 2007 - 2008

2.2 PRINCIPALES REALISATIONS DU PAIP POUR L’EXERCICE 2007-2008


Dans le cadre du PAIP, le FAES a pris des engagements de l’ordre de 147.568.663,30 gdes pour le finance-
ment de 18 projets de sensibilisation et de renforcement des capacités locales ; la mise en œuvre de 65
projets d’études de pré investissement, la réalisation d’évaluation ex-post d’impact de PIC, de projets
d’appui aux initiatives productives et au développement agricole et de 3 projets d’appui à la micro fi-
nance répartis au niveau des départements du Centre, du Nord-Est, du Nord-Ouest et de l’Ouest.

Le tableau suivant présente le bilan synthèse du PAIP par composante pour la période d’octobre 2007 à
septembre 2008.

BILAN DU PAIP PAR COMPOSANTE


OCTOBRE 2007-SEPTEMBRE 2008
MONNAIE : GOURDE

Nombre
Investissements
Volet Composante de
projets Prévus Engagés %

1 Renforcement des capacités locales 18 49.080.280.00 4.956.887 9%

2 Appui aux Initiatives productives et


65 84.517.500.00 97.267.578,34 115%
au Développement Agricole

3 Appui aux Institutions de micro finance


3 62.746.303.00 45.344.198 72%
en milieu rural

Total 86 196.344.083.00 147.568.663,30 75%

ENGAGEMENT DU PAIP PAR COMPOSANTE


OCTOBRE 2007 –SEPTEMBRE 2008

3%

32%

Renforcement desCapacités Locales

Appui aux Initiatives Productives et au


Développement Agricole

Appui aux Institutions deMicro Finance


en Mileu Rural

65%

52
Rapport Annuel 2007 - 2008

COMPOSANTE 1 : RENFORCEMENT DES CAPACITES LOCALES

Dans le cadre de la composante 1 du PAIP, des engagements de l’ordre de 4.956.887,.00 gourdes ont été
consentis à travers 18 contrats pour la réalisation des activités suivantes :

Actualisation et amélioration de la méthodologie de planification participative du


PAIP
Cette activité d’actualisation et d’amélioration de la mé-
thodologie participative du PAIP a été proposée formelle-
ment en septembre 2007 par une mission de supervision
du FIDA. Elle a été réalisée entre mai et juin 2008 et dans
le cadre de plusieurs rencontres avec différentes entités
partenaires du FAES, comme les OPS, les élus locaux, les
OCB, les bureaux régionaux, les intervenants en développe-
ment dans les zones du PAIP, les CDSC et les bénéficiaires
de projets. Un atelier de restitution réunissant les cadres du
FAES et certains OPS a permis d’aboutir à la méthodologie
révisée consensuelle comprenant 4 phases élucidées dans
le tableau suivant :
Atelier de restitution organisé au FAES

Nombre
Phases Objectifs
d'étapes

-Recueillir les données de base permettant


Préparatoire une première connaissance du milieu
4
-Obtenir l'adhésion des parties prenantes
à la démarche
-A partir des thèmes spécifiques et pertinents,
Analyse diagnostic aider la communauté à élaborer une vision 3
de son développement

Planification -Aider la communauté à élaborer une vision


8
participative consensuelle et partagée de son territoire

-Aider la communauté à contrôler et à pour-


Suivi évaluation suivre le processus de son propre 2
développement

Les éléments novateurs retrouvés dans la méthodologie révisée sont les suivants :

• Une phase additionnelle proposée par rapport à la méthodologie utilisée antérieurement. Il s’agit
de la phase de suivi évaluation des PDC par les communautés;

• Le processus orienté vers un transfert de compétence à la communauté;

• En lieu et place d’une batterie d’OPS multidisciplinaires, la nouvelle méthodologie propose d’utiliser les
services d’OPS-seniors encadrant des OPS locaux, dans un souci de transfert de compétences;

• Les documents seront allégés (moins de 50 pages) et en créole pour être plus à la portée des gens;

53
Rapport Annuel 2007 - 2008

• L’identification et la prise en compte dans les analyses de thèmes intégrateurs comme la situation des
acteurs économiques, la situation des filières potentiellement exploitables, situation environnementale
(aspect risques et désastres), la situation des groupes minoritaires, les opérateurs privés etc;

• Dans les nouvelles zones, il est proposé de procéder en même temps à la réalisation des PDC et des
PDSC.

Atelier de formation à l’intention des cadres des ministères décentralisés des zones du PAIP

Un nombre de trois (3) ateliers de formation ont été réalisés à l’intention des cadres des ministères dans les
départements du Nord-Ouest, du Nord-Est et du Centre à raison de un (1) atelier par département.

Département Date d’exécution de l’atelier

Nord-Ouest 4 au 7 décembre 2007


Nord-Est 15 au 18 juillet 2008
Centre 22 au 25 juillet 2008

Ces ateliers de formation ont réuni en moyenne une vingtaine de cadres des services déconcentrés de
l’Etat au niveau des départements. Le but poursuivi est de sensibiliser, former les cadres des ministères aux
concepts liés à la « Décentralisation et à la Gouvernance Locale » et de permettre une meilleure connais-
sance de la méthode participative appliquée par le FAES.

Les modules suivants ont été traités à ces ateliers :

1. Décentralisation : définition, conceptualisation et historique

2. La Décentralisation et la Constitution Haïtienne

3. Décentralisation, Autonomie et Tutelle

4. La Décentralisation et les Collectivités Territoriales

5. Gouvernance Locale

Les participants, cadres supérieurs des directions départementales, ont manifesté un intérêt particulier
pour les différents thèmes présentés. Ils ont également apprécié la qualité des débats et le niveau des
échanges et partages d’informations. Ils recommandent, compte tenu de l’importance et de l’enjeu de
la Décentralisation, la formation d’autres acteurs comme les représentants des Collectivités Territoriales et
des organisations de base (les leaders communautaires) qui pourront par la suite restituer à leur entité la
formation reçue.

Sensibilisation, information et renforcement des capacités des autorités locales.

Dans le Nord Ouest, des séances de formation à l’endroit des élus locaux des communes de Jean Rabel,
du Môle St Nicolas, de Bombardopolis et de Baie de Henne ont été organisés au mois de juin 2008. Le per-
sonnel de ces 4 mairies et d’environ 85 membres de CASEC et d’ASEC ont été formés dans ce départe-
ment.

54
Rapport Annuel 2007 - 2008

Recrutement d’un OPS pour la mise en place du volet ALPHA et signature d’un accord
de partenariat avec la SEA.
Le FAES a lancé, au cours de l’exercice 2007-2008, la sous composante Alphabétisation fonctionnelle,
selon une des recommandations de la mission de revue de passage de phase. Cette sous composante
est mise en place en accord avec la SEA suivant un protocole signé le 10 janvier 2008 entre le Directeur
de l’institution , Harry Adam et le Secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation (SEA) Carol Joseph. Cet accord
prévoit d’assurer l’alphabétisation des bénéficiaires dans
les zones d’interventions du PAIP soit le Nord-Ouest, le Nord-
Est et le Haut Plateau Central. Les deux premiers départe-
ments bénéficieront des activités d’alphabétisation fonc-
tionnelle dès la première année. Au 30 septembre 2008, les
OPS devant assurer la formation des bénéficiaires ont été
recruté suivant un processus d’Appel d’Offre National. Les
50 centres d’Alphabétisation fonctionnelle ont été égale-
ment identifiés. La mise en place de ces centres est prévue
pour l’exercice prochain, la méthode choisie est l’alpha
télévisuel. Les participants seront pour la plupart des bé-
néficiaires du projet, les moniteurs et superviseurs seront
choisis au niveau des communautés. La SEA assurera le
suivi et l’évaluation du programme d’alphabétisation qui
Signature de contrat à la Secrétairerie d’Etat à l’Analphabétisation
s’échelonnera sur une durée de neuf mois.

Diagnostic et plan de renforcement des Organisations Communautaires de Base.


Au cours de cet exercice des diagnostics d’OCB ont été conduits dans quatre (4) communes du Nord
Ouest, au niveau des sections communales de Damé, Mare Rouge, Source Beauvoir, La Plate, Citerne
Rémy et Dos D’âne. Dans chaque section communale où les OCB sont diagnostiquées, il est prévu un plan
de renforcement par organsiation. Un accompagnement de proximité sera fourni à ces structures afin de
les rendre aptes à jouer leur rôle avec efficacité, dans le processus de développement local prôné par
le FAES. Ce renforcement consistera en l’élaboration de documents stratégiques (Statuts, Règlements
internes, certificats de reconnaissance légale); l’acquisition des capacités diverses et indispensables à
une participation effective dans les instances de décision au niveau local; l’instauration des notions de
transparence dans la gestion des biens communautaires et aussi des PIC financés par le programme; la
consolidation des capacités de négociation de ces acteurs.

COMPOSANTE 2 : APPUI AUX INITIATIVES PRODUCTIVES A LA BASE ET AU DEVELOPPEMENT


AGRICOLE
Dans le cadre de cette composante, des engagements de l’ordre de 97.267.578,34 gourdes ont été pris
pour la mise en œuvre de six (6) projets d’études de pré investissement, quatre (4) projets d’évaluation ex
post et 55 projets d’investissement communautaire.

55
Rapport Annuel 2007 - 2008

Etudes de pré investissement


Un nombre total de 6 études de pré investissement ont été entreprises dans les départements du Nord-Ouest
et du Centre. Pour la mise en œuvre de ces études, le FAES a engagé un montant global de 6.259.815, 0
gourdes. Ces études sont actuellement au stade de finalisation. Il s’agit des études de projets suivants :

MONTANT
Projets DEPARTEMENT
ENGAGE

Appui à la production agricole à Ti Chansolme et Andro 187.500 Nord-Ouest

Appui à la production agricole à Vitale et Bélier 187.500 Nord-Ouest

Projet d'appui à la production agricole au niveau de la


187.500
section communale de la Réserve

Réhabilitation du système d'irrigation de la 1ere section de


292.500 Centre
Cerca La Source/Los Posos

Réhabilitation du système d'irrigation de la 1ere section de


87.750 Centre
Cerca La Source/Saltadère

Renforcement de la pêche artisanale à petit Paradis 5.317.065.60 Nord- Ouest

6.259.815,60

Evaluation ex-post d’impact de PIC


Le FAES a financé au cours de l’exercice 2007 – 2008, quatre (4) des huit (8) évaluations ex-post prévues
dont 2 dans le Haut Plateau Central et 2 autres dans le Nord-Ouest. Le coût total de ces évaluations s’élève
à 400,400 HTG. Deux (2) OPS ont été engagés pour accompagner les communautés dans ce processus
dans les zones du Haut Plateau Central (HPC) et du Nord-Ouest (NO). Les projets évalués sont présentés
dans le tableau suivant:

NOMBRE MONTANT
ZONE PROJETS EVALUES
D'OPS ENGAGE

Appui à l'élevage caprin à Savane Grande, 1ère Maïssade 100.100


HPC 1
Appui à l'élevage caprin à Tabacal-Aguahedionde,
100.100
3ème Hinche

Culture maraîchère à Jean-Rabel 100.100


NO 1
Reboisement et conservation de sols à Boucan Patriot,
100.100
3ème Jean-Rabel

Total 400.400

56
Rapport Annuel 2007 - 2008

Mise en œuvre de PIC


Pour l’exercice 07-08, les engagements du FAES sont de l’ordre de 90.607.363.74 gourdes pour la mise en
œuvre de 55 projets issus de Plan de Développement Communautaires (PDC) au niveau des départe-
ments du Nord-Est, du Nord-Ouest et du Centre dont cinquante et un (51) projets productifs et quatre (4)
projets d’infrastructures économiques. Ces projets sont ainsi répartis:

Projets productifs
Pour les projets productifs, un montant globale de 90.363.139 10 gourdes a été engagé pour la mise en
œuvre de cinquante et un (51) projets dans les domaines de la production agricole (5), la transformation
(3), l’élevage (21), la pêche (1), la conservation de sols (21). Ces projets sont répartis dans les départements
du Nord-Est, du Nord-Ouest et du Centre.

BILAN PROJETS PRODUCTIFS
OCTOBRE 2007-SEPTEMBRE 2008
MONNAIE : GOURDE

PROJET NBRE MONTANT ENGAGE DEPARTEMENT


Production agricole 5 4.640.622.70 Nord-est, Nord ouest

Transformation 3 3.308.880,41 Nord-est, Nord ouest


Elevage 21 39.346.479,0 Nord-est, Nord ouest, Centre

Pêche 1 1.823.726 Nord-est

Conservation de sols 21 40.965.932,7 Nord-est, Nord ouest, Centre

Projets productifs 51 90.085.640.8 Nord-est, Nord-ouest, Centre

Projets d’infrastructures économiques


Pour les projets d’infrastructures économiques, un montant total de 521.721,0 gourdes a été engagé pour
la réalisation des projets d’infrastructures économiques. Ces projets sont répartis dans les départements du
Nord-ouest et du Centre.

BILAN PROJETS ECONOMIQUES


OCTOBRE 2007-SEPTEMBRE 2008
MONNAIE : GOURDE

PROJET NBRE MONTANT ENGAGE DEPARTEMENT


Conservations de sols et 2 260.013,95 Nord -Ouest
correction de ravines
Reforestation 1 131.036,29 Centre

Arboriculture 1 130.671.24 Centre


Projets d'infrastructures
4 521.721,48 Nord-ouest, Centre
économiques

57
Rapport Annuel 2007 - 2008

Bénéficiaires de projets d’élevage

Rampes vivantes en ananas établies au cours des travaux pratiques Séance de travaux pratiques en conservation de sol

Séances de formation à l’intention des bénéficiaires des projets productifs et économiques

58
Rapport Annuel 2007 - 2008

COMPOSANTE 3: APPUI AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE EN MILIEU RURAL


Dans le cadre de la Composante 3 “Appui aux institutions de micro finance en milieu rura”, les engage-
ments sont de l’ordre de 46.113.295.00 gourdes pour le financement des différents volets d’activités

Appui à la création de GCS/CREP.


L’approche retenue est celle des Groupes de Caution Solidaire (GCS), constitués de 5 à 10 membres, qui
se sont cooptés, et s’engagent à couvrir les défaillances individuelles. Ces « cellules de base » sont des uni-
tés de formation et de promotion agissant parfois au sein de structures plus larges (groupement); le Projet
gagnerait à appuyer leur autonomisation technique et financière, dont l’aboutissement est la création à
leur initiative de Centres Ruraux d’ Epargne et de Prêts (CREP).

Pour l’exercice 2007-2008, un nombre total de 758 GCS ont été financés. En terme de mobilisation de la
ligne de crédit les réalisations ont été estimées à 47 % du montant prévu. Le tableau suivant présente les
décassements.

Mobilisation de la ligne de crédit par les OMEO

OMEO Prévisions Réalisation Solde % de réalisation

CAFEM 8.562.350.00 5.298.675.00 3.263.675.00 74.52%

FON'EDE 7.110.720.00 3.555.360.00 3.555.360.00 50.00%

IFOS 7.300,828.00 2.000,000.00 5.300.828.00 27.39%

Total 22.973.898.00 10.854.035.00 12.119.863.00 47.25%

Les premiers crédits aux nouveaux GCS sont généralement octroyés au cours du dernier trimestre de
l’exercice. Le fait que le quatrième trimestre a été bouleversé par le passage successif de quatre ouragans
explique ce niveau de performane. Il faut souligner que le taux de capitalisation des membres de GCS
(autour de 28%) est plus élevé que les prévisions (20%).

Remise de prêt aux bénéficiaires Membres d’un GCS

59
Rapport Annuel 2007 - 2008

Les deux (2) ateliers de travail sur l’harmonisation des procédures devraient déboucher sur la création de
Centre Rural d’Epargne et de Prêt (CREP) car les OMEO travaillent sur 42 sections communales qui peuvent
faciliter la création d’au moins 70 CREP. Le nombre de clients actifs (8,257) qui évoluent dans le programme
rend tout à fait possible cet objectif. Au cours du prochain exercice 2008-2009 et ceci dès le début du sec-
ond trimestre, l’accent sera mis sur l’émergence de ces structures de financement décentralisé.

Renforcement d’IMF existantes.


Des partenariats ont été développés avec trois (3) coopératives d’épargne et de crédit: la KPTAT, ASOKOP
et la Caisse Populaire le Dauphin pour le financement mixte de microprojets. Dans le cadre du partenariat
avec KPTAT deux contrats de financement ont été signés en novembre 2007. Il s’agit de :

• Financement de vingt (20) exploitants agricoles pour l’acquisition de 20 unités d’attelage à Fond
Blanc pour un montant de 1.152.000.00 gourdes

• Financement de 20 exploitants agricoles pour l’acquisition de 20 unités d’attelage à Grand Bassin


pour un montant de 1.152.000.00 gourdes

Les octrois de crédit aux bénéficiaires ont pris du retard du fait que la majorité des exploitants visés par le
projet n’avait pas l’habitude de recevoir un crédit et les notions de garantie, de taux d’intérêt et de rem-
boursement n’étaient pas très bien comprises au début par ces planteurs.

Deux missions ont été effectuées dans le Nord’Est afin d’apporter certaines clarifications aux planteurs.
KPTAT a commencé à débloquer les premiers crédits au cours du mois de juin 2008. A la fin de l’exercice
la coopérative a pu financer à Fond Blanc quatorze (14) exploitants pour un montant total de 786,240.00
gourdes et à Grand Bassin dix (10) exploitants pour un montant total de 561,600.00 gourdes. Il est à noter
que le comité de crédit de la caisse a reçu 20 nouvelles demandes de crédit (8 à Fond Blanc et 12 à Grand
Bassin). Au cours du prochain exercice le comité statuera sur ces nouvelles demandes.

Renforcement des Opérateurs Spécialisés

Au cours de cet exercice, le FAES et le PICV II ont pu boucler le processus devant déboucher sur le recrute-
ment de l’OEN. La firme « Group AGIR SA » a été désigné comme adjudicataire provisoire du marché.
Après la non objection du FIDA, le contrat devant lier les deux parties sera signé au début du prochain
exercice.

La situation concernant le paiement des prestations des OMEO est la suivante :

Paiement des prestations aux OMEO

OMEO Prévisions Réalisation Solde % de réalisation

CAFEM 8,391,835.00 6,293,876.20 2,097,958.80 75.00%

FON'EDE 6,452,065.00 4,771,528.00 1,680,537.00 73.95%

IFOS 6,968,205.00 5,248,793.44 1,719,411.56 75.32%

Total 21,812,105.00 16,314,197.64 5,497,907.36 74.79%

60
Rapport Annuel 2007 - 2008

Coordination et gestion de la composante


Au cours de l’exercice, le FAES a reçu pour cette composante, une Assistance Technique Internationale
dont l’objectif principal était la finalisation en détail des procédures de création de CREP. Cette mission a
noté certaines anomalies dans le fonctionnement des trois OMEO. Elle a également précisé les activités de
redressement nécéssaires.

Une mission a été réalisée dans le Haut Plateau Cen-


tral afin de travailler avec CAFEM. Un atelier de tra-
vail a ensuite été effectué avec les trois OMEO en
février 2008 pour partager l’expérience du Haut Pla-
teau et aussi donner de nouvelles directives.

Une visite d’étude du responsable de la composante


a été réalisée au Sri Lanka. Ce fut l’occasion pour ce
dernier de voir en d’autres lieux le fonctionnement
des structures de micro finance comparable aux
CREP.

Séance de travail entre les cadres du FIDA et du PAIP

BILAN DU PAIP
PAR CATEGORIES DE PROJETS
DU 1ER OCTOBRE 2007 AU 30 Septembre 2008
MONNAIE GOURDE

MONTANT MONTANT
PROJETS NOMBRE BALANCE
DECAISSE ENGAGE
Renforcement des capacités locales 17 4.196.162.0 1.445.540.00 2.742.250.00
Appui aux Initiatives Productives et
65 97.267.578,3 11.524.518,21 85.743.060.13
au Développement Agricole
Appui aux Institutions de Micro Finance 3 45.344.198.0 26.912.942.72 18.431.255.28
Coordination et Gestion du programme 1 769.097 538.367.90 230.729.10

TOTAL 86 147.568.663.3 40.421.368.80 107.147.294.5

61
Rapport Annuel 2007 - 2008

3.0 Programme d’Education de Base (PEB)

3.1 PRÉSENTATION DU PROGRAMME


Le Programme d’Éducation de Base (PEB) a été conçu par le Ministère de l’Education Nationale et de
la Formation Professionnelle (MENFP), dans le cadre de l’amélioration de l’accès et de la qualité de
l’éducation et de la gestion du secteur à l’échelle nationale. Il est financé à partir de l’accord de prêt
1016/SF-HA conclu entre le Gouvernement Haïtien et la Banque Interaméricaine de Développement (BID).
Ce programme a une portée nationale et vise les segments les plus vulnérables de la population. D’une
durée de quatre ans, il comprend trois phases.

De par son expérience dans le domaine des infrastructures scolaires et sa capacité d’interventions dans
tous les départements du pays, le FAES, après les négociations et démarches entreprises, a été désigné
par le MENFP comme maître d’ouvrage délégué devant assurer la mise en œuvre de la composante 1 de
ce programme.

Un accord a été conclu entre le MENFP et le FAES le 19 février 2004. Le programme a démarré en janvier
2005.

Objectifs
Le Programme d’Education de Base poursuit les objectifs suivants :

i) Améliorer et maintenir l’accès à l’école primaire dans les zones désavantagées ;

ii) Améliorer la qualité de l’éducation de base ;

iii) Développer les capacités de planification, de gestion et de supervision au niveau de la


région, du district et de la zone.

Composantes
Pour accomplir ces objectifs, le Programme d’Education de Base finance des activités à travers trois com-
posantes suivantes :

1. Amélioration de l’accès aux installations scolaires de l’enseignement fondamental dans les


zones désavantagées ;

2. Amélioration de la qualité de l’éducation de base ;

3. Développement des capacités de planification, de gestion et de supervision au niveau local.

Composante 1 du PEB : Amélioration de l’accès

Le FAES est chargé de la composante 1 de ce programme et les principales activités incluent :

(i) la réhabilitation et la reconstruction d’installations scolaires existantes,

(ii) la construction de nouvelles installations dans des zones cibles

(iii) le renforcement de la capacité normative de la Direction du Génie Scolaire (DGS) au MENFP.

62
Rapport Annuel 2007 - 2008

Dans le cadre de cette composante, le FAES est chargé d’assurer également la fourniture de mobiliers
scolaires aux écoles concernées.

Coût de la composante 1 du PEB

Le montant mis à la disposition du FAES pour la mise en œuvre de cette composante est de US $ cinq mil-
lions dollars américains ($ 5.000.000,00) incluant la contrepartie locale.

3.2 PRINCIPALES REALISATIONS DU PEB AU 30 SEPTEMBRE 2008


Pour l’exercice 2007-2008, le FAES a assuré principalement la mise en œuvre d’un nombre total de 20 pro-
jets du PEB pour un montant total d’engagement de 82.597.335,0 gourdes.

BILAN DU PEB PAR TYPE DE PROJETS


MONNAIE: GOURDE

PROJET NOMBRE MONTANT ENGAGÉ DÉPARTEMENT

Projet de construction 1 6,560.037.08 Nord-Ouest

Projet de reconstruction 5 37,361.837.43 Nippes, Nord-Ouest

Projet de réhabilitation 1 8,763.332.76 Nord-Ouest


Etudes de pré investissement 13

TOTAL 20 82.597.335.0

A) Projets de la première phase

Projets de construction
Avec l’achèvement des travaux de l’Ecole nationale de Cabaret à Jean Rabel au cours de cet exercice,
sur les quatre (4) projets de construction d’écoles engagés par le FAES, l’ensemble des projets de construc-
tion prévus arrive à terme. Les trois autres projets de construction concernent : l’Ecole nationale de Dubois,
l’Ecole nationale de Mardi-Gras (Jean-Rabel) et l’Ecole nationale de Fonds Parisien (Gantier).

Projets de réhabilitation

Avec la fin des travaux de l’Ecole nationale de Guinaudée


à Jean Rabel, les dix (10) projets de réhabilitation d’écoles
arrivent à terme. Les neuf (9) autres projets sont: l’Ecole
nationale de Trou Caïman, l’Ecole nationale de Galette
Chambon (Ganthier); l’Ecole nationale Marie Louise de
Jésus, l’Ecole communautaire de Robin (Kenscoff); l’Ecole
Technique de Kenscoff; l’Ecole nationale de Ka Filip; l’Ecole
nationale de Lourbier; l’Ecole Nationale de Sauval (Jean
Rabel) et l’Ecole presbytérale (L’Asile).
Ecole Nationale de Guinaudée

63
Rapport Annuel 2007 - 2008

Les photographies suivantes présentent des école reconstruites.

Ecole Nationale de Clairy (avant) Ecole Nationale de Clairy (après)

Ecole Nationale de Morisseau (après)

Ecole Nationale de Fond du Riz (après) Ecole Nationale de Raymond (après)

64
Rapport Annuel 2007 - 2008

Projets de reconstruction
Au 30 septembre 2008, avec l’achèvement des travaux au niveau des cinq (5) établissements suivants:
l’École nationale de Raymond, l’Ecole nationale de Fond du Riz (Jean-Rabel) ; l’Ecole nationale de Moris-
seau, l’Ecole nationale de Sanaï, l’Ecole nationale de Clairy (L’Asile) ; tous les onze (11) projets de recon-
struction d’écoles sont terminés.

Les six (6) autres projets de reconstrucion déjà éxécutés concernent l’Ecole Nationale de Changeux,
l’Ecole nationale deVassale, l’Ecole Nationale de Saint-Ange, l’Ecole Nationale de Lièvre (l’Asile), l’Ecole
Nationale de Porte à l’Ecu (JeanRabel) et l’Ecole Nationale de Plaisance du Sud (Nippes).

B) Projets de la deuxième phase

Les études respectives étant terminées, le FAES a procédé au cours de l’exercice 2007-2008 au lancement
des appels d’offres nationaux par lots de projets ainsi constitués :

• Lot 1 : Écoles Nationales de Bayaha, du Perpétuel Secours et de Dumas dans la commune de


Fort Liberté ;

• Lot 2 : Écoles Nationales de Sibérie et de Piédor dans la commune de Fort Liberté ;

• Lot 3 : Écoles Nationales de Corail Lamothe et de Marbriole dans la commune de Belle Anse ;

• Lot 4 : Écoles Nationales de Nan Malgré, de Mapou et de Marjofré Dumas dans la commune de
Belle Anse.

Les marchés ont été attribués et la mise en œuvre de ces projets est prévue pour le premier trimestre de
l’exercice 2008-2009.

C) Projets de la troisième phase

La liste des projets de la troisième phase du PEB est la suivante :

• Construction de l’École Nationale des Garçons et de l’École Nationale des Filles de la ville
de Ouanaminthe ;

• Réhabilitation des Écoles Nationales Jean Jacques Dessalines, Joseph Justin et Desgranges à Bonneau,
5eme section communale de Saint Louis du Nord ;

• Réhabilitation des Écoles Nationales de Victor et Duvergé à Butête dans le Département des Nippes ;

• Réhabilitation de l’École Nationale Fort Ogé à Meyer dans la commune de Cayes-Jacmel.

65
Rapport Annuel 2007 - 2008

4.0 Programme de Promotion de Lutte Contre la Pauvreté


et du Développement Local (PLCPDL)

4.1 PRESENTATION DU PROGRAMME


Le Programme de Promotion de Lutte contre la Pauvreté et du Développement Local, conclu le 5
décembre 2005 entre l’Etat haïtien et la République Fédérale d’Allemande à travers la KfW, est un pro-
gramme d’environ 12 millions de dollars américains mis en œuvre dans le département du Centre. Il vise
à promouvoir la bonne gouvernance, à améliorer la situation économique et sociale de la population
pauvre de la zone d’intervention et assurer l’application des principes d’une gestion transparente et
responsable de la part des autorités locales.

Objectifs du programme
Ce programme a comme objectifs spécifiques de :

• Favoriser l’exécution des projets par les municipalités et les communautés afin qu’elles deviennent les
principaux agents de leur propre développement et qu’elles augmentent leur capital social.

• Renforcer les capacités administratives des autorités municipales à gérer le cycle de projet en leur
permettant ainsi d’exercer leur autorité de manière transparente, efficace et efficiente, en accordant
une attention particulière aux plus pauvres.

• Promouvoir la concertation citoyenne, la solidarité et le devoir de rendre compte entre les autorités
municipales et leurs mandants à travers les plans d’investissement municipal et leurs mécanismes de
contrôle.

Pour atteindre ces objectifs spécifiques, la méthodologie d’exécution se base sur les éléments suivants es-
sentiels pour le développement local: i) la mise en œuvre des principes de bonne gouvernance dans les
relations entre les autorités locales et les groupes cibles, afin de parvenir à une cœxistence pacifique et
contribuer à la résolution de conflits sans recours à la violence ainsi qu’à la prévention de crises; ii) la réali-
sation efficace et adéquate de petits projets d’infrastructure visant à satisfaire les besoins fondamentaux
de la population ; iii) l’investissement dans le renforcement et le développement du capital social de la
population pauvre.

Composantes du programme
L’apport financier est destiné au financement des composantes suivantes :

Composante 1. Plan de développement communal et plan d’investissement. ($720,000.00)

Composante 2. Projets exécutés par les communautés. ($7, 296,000.00)

Composante 3. Renforcement des capacités et des structures. ($780,000)

Composante 4. Prévention de crises et résolution des conflits ($ 60,000.00)

Composante 5. Services de consultation d’appui au FAES ($ 744,000.00) pour la mise en œuvre des com-
posantes antérieures.

66
Rapport Annuel 2007 - 2008

Coût du programme

Le montant budgétisé dans l’Accord séparé de toutes les composantes peut diminuer, sauf la compo-
sante des Projets, qui peut seulement être augmenté. Toutes ces modifications pourront être apportées
avec l’autorisation préalable écrite de la KfW.

4.2 PRINCIPALES REALISATIONS DU PLCPDL POUR LA PERIODE


OCTOBRE 2007-SEPTEMBRE 2008
Au cours de l’exercice 2007-2008, le FAES dans le cadre du PLCPDL a signé un nombre de 6 contrats pour
un montant global d’engagement de 16.592.707 gourdes pour la réalisation des activités suivantes au
niveau des composantes du programme.

Composante 1 : Renforcement des capacités de gestion du développement rural et


local

Planification participative communale : Dans le cadre de la composante 1 du programme, un nombre


total de 6 Diagnostics Communaux (DC) et dix neuf (19) Plans de Développement des Sections Commu-
nales (DSC) ont été lancés au cours de l’exercice. Pour les Plans communaux, trois (3) ont pu être achevés
complètement, il s’agit des plans Communaux de Thomassique, Maissade et Hinche ; trois (3) autres sont
en cours de réalisation, il s’agit des plans de Saut d’Eau, Mirebalais et Savanette. En ce qui a trait au Plan
de Développement des Sections Communales (PDSC), sur les dix neuf (19) lancés, neuf (9) plans sont ar-
rivés à terme et dix (10) autres sont en cours de réalisation.

Un nombre total de trois (3) communes et neuf (9) sections communales ont été ainsi appuyées au cours
de la période dans la préparation de leur Plan de Développement.

Réalisation de diagnostics participatifs : Le FAES a pu accompagner également dans le cadre de ce pro-


gramme, quatre (4) conseils municipaux dans la réalisation du diagnostic participatif des besoins et des
ressources de leurs communes. Il a pu mettre en place au niveau des sections communales touchées des
structures dénommées “Conseils de Développement des Sections Communales”, mécanismes de concer-
tation au niveau local et municipal. Des dispositions sont en train d’être prises en vue du recrutement des
Assistants Techniques (AT) pour le renforcement de ces structures afin qu’elles puissent jouer complètement
leur rôle de mise en œuvre de projets et de développement des collectivités marginalisées.

Formation de professionnels et d’animateurs sociaux : Des


séances de formation en approche participative, négo-
ciation et développement local ont été réalisées par un
consultant formateur au profit de cent (100) animateurs so-
ciaux et cinq (5) professionnels sociaux des communes de
Hinche, Maissade, Thomassique, Savanette, Saut d’Eau et
Mirebalais. Ces derniers ont été recrutés sur palce et formés
dans le but de fournir un appui aux communautés dans la
planification et la mise en œuvre de leurs projets.

Séance de formation à l’intention des animateurs


et professionnels sociaix

67
Rapport Annuel 2007 - 2008

Composante 2 : Projets exécutés par les communautés

Dans le cadre de cette composante, des démarches ont été effectuées au cours de l’exercice auprès des
collectivités territoriales et les populations en vue de la mise en œuvre des projets suivants : Adoquinage
de la rue de la place à Boucan Carré; Adoquinage de la rue de l’Eglise à Lascahobas; Réhabilitation du
marché communal de Belladère; Réhabilitation de la mairie de Mirebalais; Ouverture de rue à Thomonde
et Réhabilitation du complexe administratif de Thomassique.

Composante 3 : Renforcement des capacités et des structures


Renforcement des capacités et des structures du FAES : Au niveau de la composante 3 de ce programme,
la première d’une série de formation sur le renforcement des capacités a été organisée par un consultant
du DED. Cette formation sur le thème “Développement Organisationnel et Personnel” a été réalisée au
profit des cadres du Bureau Régional Centre (BRC). Les démarches suivantes pour le renforcement des ca-
pacités des communes et sections communales ont été effectuées également au cours de l’exercice :

• Participation à l’atelier d’harmonisation des termes de référence entre partenaires;

• Mission de prise de contact et de diagnostic dans cinq communes;

• Participation aux missions sur les projets porte d’entrée (2);

• Contacts avec la représentation régionale de la Cour Supérieure des comptes et du Contentieux


administratif (CSCCA) sur l’ouverture des comptes des mairies;

• Participation à la mise en place du PDC de Maissade;

• Participation à la mise en place du Comité de développement Communal (CDC) de Maissade;

• Participation à la formation des cadres des ministères du Département du Centre;

• Participation à la formation des élus locaux sur les procédures de passation de marché.

La mairaisse intervenant lors d’une séance de formation

L’assistance à l’écoute

68
Poisson capturé sur un Dispositif de Concentration de Poissons (DCP)
Rapport Annuel 2007 - 2008

5.0 Programme d’Assistance Téchnique pour Renforcer


les Associations d’Irrigants (PATRAI)

5.1 PRESENTATION DU PROGRAMME


Le Programme d’Assistance Technique pour Renforcer les Associations d’Irrigants (PATRAI) constitue une
réponse du FIDA en ce qui concerne l’assistance technique à fournir pour la consolidation des associations
d’usagers établies par le projet PPI/MARNDR. Il se fonde sur l’intérêt commun de la BID et du FIDA pour
une meilleure efficacité de leurs efforts dans le développement rural en Haïti. En vue de la formulation de
cette action, ces deux bailleurs ont travaillé étroitement avec la société civile par le biais de la Fondation
Haïtienne pour le Développement Intégral Latino Américain et Caribéen (FONHDILAC) et de la Fondation
Haïtienne de l’Irrigation (FONHADI).

Objectifs
Le PATRAI a pour objectif global de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale en Haïti à travers le
renforcement des capacités des populations ciblées et de leurs organisations, et aussi au développement
du cadre institutionnel d’appui à ces organisations.

Les objectifs spécifiques du Programme sont de : i) renforcer les associations d’irrigants (AI) en Haïti pour la
gestion durable des petits périmètres irrigués ; ii) appuyer le développement d’un cadre législatif garan-
tissant le transfert effectif de la gestion des périmètres aux AI ; iii) promouvoir la coordination des bailleurs
de fonds et autres acteurs au service des efforts du Gouvernement dans le domaine de la petite irriga-
tion.

L’exécution du PATRAI se fera dans les dix-huit (18) mois suivant la date d’entrée en vigueur du Programme,
ou à toute autre date que le bailleur (FIDA) peut préciser au FAES et aux deux fondations par voie de no-
tification.

Composantes du programme
Le programme est structuré en quatre (4) composantes :

Composante 1 : Renforcement des capacités des Associations d’irrigants (AI)


Cette première composante vise à renforcer les capacités des Associations d’Irrigants (AI) à gérer de
manière durable leur périmètre. Ce renforcement comporte trois (3) phases distinctes. Dans un premier
temps, un diagnostic participatif sera réalisé en vue d’une actualisation des informations relatives au
niveau de chaque association retenue. Dans la deuxième phase dite d’animation rurale, les AI sélection-
nées seront renforcées à travers l’appui au niveau de l’organisation, la structuration et la reconnaissance
légale. La dernière phase de motivation directe est liée à la précédente et permettra au programme de
redynamiser les associations par des mesures incitatives au niveau de l’amélioration de la production via
les institutions de micro finance.

Composante 2 : Appui au développement d’un cadre législatif sur la gestion sociale


de l’eau.
L’objectif de cette composante est d’appuyer l’élaboration d’un cadre législatif devant favoriser une
meilleure gestion sociale de l’eau. Ce cadre devra permettre aux AI, tant au niveau de la zone du PATRAI
que dans le reste du pays d’obtenir un statut juridique légal leur garantissant une autonomie fonction-
nelle.

70
Rapport Annuel 2007 - 2008

Composante 3 : Promotion de la coordination des efforts des bailleurs de fonds et


transfert de connaissances dans le domaine de la petite irrigation
Cette composante a pour objectif de faciliter la promotion d’une meilleure coordination de l’action des
bailleurs de fonds et autres acteurs au service des efforts du Gouvernement dans le domaine de la petite
irrigation.

Composante 4 : Coordination et gestion du programme


L’objectif de cette quatrième composante est d’assurer une administration du programme en conformité
avec l’accord de don au plus grand bénéfice des AI.

Coût du programme

Le coût du programme est de vingt huit millions trois cent dix mille dollars américains (USD 28,310,000.00)

COMPOSANTES MONTANT EN USD MONTANT HTG


Composante 1 465 000 17 670 000
Composante 2 80 000 3 040 000
Composante 3 100 000 3 800 000
Composante 4 100 000 3 800 000

Total 745 000 28 310 000

Taux moyen 38 HTG pour 1 USD

Stratégie de mise en œuvre

La stratégie du programme repose sur les grands principes du FIDA tels que la réduction de la pauvreté
rurale, la question du genre et de l’innovation. Le PATRAI travaillera avec les associations d’irrigants afin de
les encourager à participer activement à la vie de leur communauté.

71
Rapport Annuel 2007 - 2008

PRINCIPALES REALISATIONS DU PROGRAMME


Au 30 septembre 2008, au niveau des quatre (4) composantes du PATRAI, un montant total de 15,870.966.00
gourdes a été décaissé pour un montant total d’engagement de 22,301.706.00 gourdes.

BILAN DU PATRAI PAR COMPOSANTE


AU SEPTEMBRE 2008
MONNAIE : Gourde

COMPOSANTES BUDGET ENGAGE DECAISSE


Composante 1 17 670 000 16 236 754 10 343 600
Composante 2 3 040 000 1 228 008 1 000 008
Composante 3 3 800 000 1 704 832 1 452 246
Composante 4 3 800 000 3 132 112 3 075 112

Total 28 310 000 22 301 706 15 870 966

Composante 1: Renforcement des capacités des Associations d’irrigants

Dans le cadre de la composante 1, les activités suivantes ont été réalisées: Diagnostic des besoins et
capacités de 74 AI dans les départements du Sud, Sud-Est, Ouest, Centre (Bas Plateau), Artibonite, Nord-
Ouest, Nord et Nord Est; Renforcement/Appui de 36 AI; Appui post cyclonique des 36 AI avec les fonds de
motivation directe à raison de 39 000 HTG par AI. Un montant global de 16,236,541.00 Gdes a été engagé
au cours de l’exercice pour la réalisation de ces activités. Le montant décaissé au 30 septembre 2008
s’élève 10,343.600.00 Gdes

Composante 2: Appui au développement d’un cadre législatif sur la gestion sociale de l’eau

Dans le cadre de cette composante, un montant global de 1,228,008.00 Gdes a été engagé pour la ré-
alisation d’un inventaire et quatre ateliers thématiques avec une assistance technique nationale et inter-
nationale

Composante 3 : Promotion de la coordination des efforts des bailleurs de fonds et transfert de connais-
sance dans le domaine de la petite irrigation

Au niveau de la composante 3 les réalisations concernent: la mise en place d’une base de données sur
les AI et la création d’un site web expérimental (www.freewebs.com/fonhdilac) qui sera remplacé par le
site du programme (www.prai.org.ht); des échanges entre les structures de l’Etat (MARNDR/DIA), les bail-
leurs via les projets en cours (PIA, PICV2) et les acteurs (AI, associations en milieu rural) et la participation à
5 émissions de radio dont 2 émissions à Radio Maximum et 3 à Mélodie FM (103.3). Un montant global de
1,204,832.00 Gdes a été engagé pour l’exécution de ces activités et le décaissement global pour l’année
est estimé à 1,452,246.00 Gdes.

Composante 4 : Coordination et Gestion du Programme

Pour la composante 4 les réalisations sont les suivantes: l’Achat de matériel et d’équipements, la réunion
du Comité Provisoire du programme, l’Evaluation technique mi parcours et l’Inspection administrative et
financière. Le montant global engagé pour la réalisation de ces activités s’élève à 3,132,112.00 Gdes.

72
Rapport Annuel 2007 - 2008

ACTIVITE PHARE

Le PATRAI a apporté son appui à l’effort national post cyclonique. Une évaluation des dégâts sur les
sites couverts par le programme a été réalisée par les OPS et les responsables des AI concernées. Le
cas du Bassin Magnant au Nord-Est de la ville des Gonaïves peut illustrer l’utilisation des fonds du volet
de motivation directe.

Les tempêtes tropicales ayant endommagé les infrastructures agricoles ont compromis la campagne ag-
ricole de la fin de l’année 2008 à cause de l’absence d’eau dans les canaux. L’intervention faite à travers
l’OPS de la zone a permis de remettre l’eau dans le canal d’irrigation un peu plus d’un mois après le pas-
sage des intempéries. Dans le cadre des travaux, le nombre d’emplois crées est de 750 homme/jour. Le
coût d’exécution des travaux s’élève à 115 000.00 gourdes.

La situation avant les travaux de réhabilitation (à gauche) et après (à droite)

73
Bénéficiaire d’un projet de construction
d’un système d’adduction d’eau potable
Rapport Annuel 2007 - 2008

6.0 Programme d’Urgence GOH/MEF

6.1 PRESENTATION DU PROGRAMME


Le Gouvernement haïtien par le biais du Ministère de l’Économie et des Finances (MEF) a confié au FAES
un programme d’urgence dont l’objectif concerne l’amélioration de l’accès aux services de base et la
prévention dans des zones à risque par la réalisation d’infrastructures scolaires et sanitaires et l’exécution
de travaux de protection durant la saison cyclonique. Le programme couvre les dix départements
géographiques du pays.

Objectifs et secteurs d’intervention


Les objectifs du programme sont contenus dans les trois secteurs d’intervention suivants :

Secteur Éducation : Améliorer l’accès à l’école primaire dans les zones désavantagées par la construction,
la réhabilitation, la reconstruction et l’équipement de onze (11) infrastructures scolaires;

Secteur Eau potable : Améliorer l’accès à l’eau potable par la réalisation de six (6) projets d’eau potable
et d’un abattoir ;

Secteur prévention des risques et désastres : Prévenir et protéger certaines zones à risque contre les catas-
trophes naturelles et les désastres par la réalisation de neuf (9) projets de prévention.

Coût du programme
Dans le cadre de ce programme, l’enveloppe reçue par le FAES est de 200 millions de gourdes pour le
financement de vingt-deux (22) projets.

PRINCIPALES REALISATIONS DU PROGRAMME


Pour l’exercice 2007-2008, le FAES a procédé à la mise en œuvre de vingt-deux (22) projets approuvés du-
rant l’exercice précédent. Le montant total des décaissements s’élève à 165,339.331.15 gourdes pour un
montant total d’engagement de 201,416.985.94 gourdes.

BILAN DU PROGRAMME D’URGENCE


PAR CATEGORIE DE PROJETS
MONNAIE GOURDE

MONTANT MONTANT
PROJETS NOMBRE BALANCE
ENGAGE DECAISSE
Infrastructures scolaires 9 89,002.016.25 82,508.142.11 6,493.874.14
Infrastructures d'eau potable 5 44,514.031.71 40,553.169.37 3,960.862.34

Prévention des risques et désastres 8 67,900.937.98 42,278.019.67 25,622.918.31

TOTAL 22 201,416.985.94 165,339.331.15 36,077.654.79

75
Rapport Annuel 2007 - 2008

Secteur Education
Neuf (9) projets d’écoles nationales approuvés au cours de l’exercice précédent ont été mis en oeuvre
durant l’exercice 2007-2008. Parmi ces projets, trois (3) sont arrivés à terme et les autres accusent un taux
moyen d’avancement de 96%.

Les 3 projets terminés sont : École nationale de Pignon; l’École Dominique Savio à Jean Rabel et l’École
nationale de Cadush à Quartier Morin.

Ecole Nationale de Pignon (avant)

Ecole Nationale de Pignon (après)

Ecole Nationale Dominique Savio (avant)

Ecole Nationale Dominique Savio (après)

76
Rapport Annuel 2007 - 2008

Les 6 autres projets concernent: l’École Nationale de Mapou Lagon à l’Estère ; l’École Nationale de Mon-
tagnac à Chambellan ; l’École Normale d’instituteurs de Marfranc à Jérémie ; l’École Nationale de
Méyance à Anse à Foleur ; l’École Nationale de Chomeil à Bainet et l’École Nationale de Lagaudray Aux
Cayes.

Secteur Eau et Assainissement

Sur un ensemble de 5 projets d’adduction d’eau potable approuvés, trois (3) ont pris fin, les deux (2) autres
accusent un taux d’avancement moyen de 97. 5 %.

Les 3 projets terminés sont :

• la construction du SAEP de Capotille ;

• la réhabilitation du SAEP de Fonds des Blancs à Aquin ;

• la construction du SAEP de Laurent et Faugas Aux Cayes.

Les 2 autres concernent:

• l’alimentation en eau potable de Lhemithe à St Michel de l’Attalaye ;

• l’extension du SAEP de Petit Bourg du Borgne au Borgne.

Vue des installation du SAEPde Laurent Faugas Des bénéficiaires s’approvisionnant en eau

Secteur Prévention des Risques et Désastres

Parmi les 8 projets approuvés dans ce secteur, 5 sont terminés, 2 sont annulés et le dernier accuse un taux
d’avancement de 20 %.

Les 5 projets terminés sont :

• le projet de protection de la ville des Abricots aux Abricots;

77
Rapport Annuel 2007 - 2008

• le projet d’installation de bouches d’incendie à Dame Marie;

• le projet de protection du Préventorium Saint Antoine à Carrefour Feuilles ;

• le projet de protection de la Ravine d’Aquin;

• le projet de protection de la ville de Camp Perrin à Camp Perrin.

Le projet en cours concerne :

• le projet de Protection de la Ville de Saint Michel de l’Attalaye.

Les 2 projets annulés sont :

• le projet de protection de la ville de Ouanaminthe. La solution technique proposée ne correspond pas


aux vœux de la mairie de cette commune;

• le projet de protection de la ville d’Anse à Foleur. Le MTPTC compte intervenir sur le site (Rivière des
Barres).

Protection du Bord de Mer des Abricots (avant) Protection du Bord de Mer des Abricots (après)

Mur de soutènement et protection de berges à Camp Perrin

78
PARTIE III

• PERSPECTIVES 2008-2009

• LISTE DES PROJETS APPROUVES


EXERCICE 2007-2008
Rapport Annuel 2007 - 2008

Perspectives 2008-2009

L’année 2007-2008 s’est achevée sur des réalisations très encourageantes pour le FAES. Les écarts con-
statés par rapport au PTBA sont dus à des facteurs externes à l’institution tels entre autres le passage des
nombreux cyclones survenus dans le pays à la fin de l’exercice fiscal. Les inondations majeures provo-
quées par ces ouragans ont occasionné des retards importants sur des processus déjà enclenchés et sur la
mise en œuvre de certaines activités programmées. Des dégâts importants ont été également enregistrés
au niveau des projets réalisés tels les infrastructures scolaires, sanitaires et autres projets d’infrastructures
économiques et projets productifs (cultures maraîchères, élevage etc). Mis à part ces inconvénients, les
interventions prévues ont été réalisées à la satisfaction des populations concernées.

Dans le but de venir en aide aux populations victimes des catastrophes naturelles et compte tenu de son
expérience éprouvée et sa capacité d’intervention dans tous les départements du pays, le gouvernement
a confié au FAES au début de l’exercice fiscal 2008-2009, une partie des fonds du programme post désastre
2008 pour la mise en oeuvre de projets prioritaires et de redressement au niveau de tous les départements.
Ce programme comprend deux (2) volets d’intervention : un volet de réhabilitation des infrastructures en-
dommagées par les cyclones et un autre d’Appui aux communes.

Toujours plus déterminé à remplir sa mission et considérant les objectifs à atteindre pour l’exercice 2008-
2009 à travers la mise en œuvre et l’exécution de ses programmes de développement et du programme
post désastre 2008, le FAES envisage un budget global d’investissement de 1.748.424.176,98 gourdes. Il est
ainsi réparti:

I.- Programme post désastre 2008


Les objectifs par volet d’intervention du Programme Post désastre 2008 sont les suivants:

Volet 1 : Réhabilitation d’infrastructures

Réhabiliter sur une période ne dépassant pas 6 mois au niveau des dix départements géographiques du
pays un nombre total de 147 infrastructures endommagées par le passage des derniers cyclones dans les
secteurs de l’Éducation (60), Santé (33), Justice et Sécurité Publique (54). Le coût global de ce volet s’élève
à 321.500.000 gourdes

Volet 2 : Appui aux communes


Assurer le financement d’un certain nombre de projets identifiés par les élus locaux de concert avec les
parlementaires dans 64 communes de 5 départements suivants: Nord, Nord-Est, Nord-Ouest, Centre et
Sud-Est. Le montant global prévu pour l’exécution de ces projets est de 320.000.000 soit 5.000.000 gdes par
commune.

II.- Programme d’Appui aux Initiatives Productives (PAIP)


Les objectifs visés par le PAIP, à travers ses composantes, pour l’exercice 2008- 2009 sont les suivantes:

Composante 1 : renforcement des capacités locales

• Renforcer l’appui aux communautés et organisations de base des zones d’intervention du PAIP par le
recrutement de 2 OPS géographiques pour la préparation et la formulation de plans de développement

82
Rapport Annuel 2007 - 2008

communautaire qui tiennent compte des problèmes et des potentialités existant dans les communautés.

• Recruter 1 OPS pour la mise en œuvre de la sous composante alphabétisation fonctionnelle dans le
Nord-Est et le Nord-Ouest en vue d’habiliter certains membres des différentes communautés ciblées à
mieux accomplir leur devoir de citoyen;

• Accompagner les composantes 2 et 3 dans les consultations au niveau des communautés touchées par
les ouragans pour la mise en œuvre de PIC;

• Améliorer la qualité du processus participatif en y intégrant les recommandations issues de la révision de


la méthodologie d’élaboration des Plans de Développement conduite au cours de l’exercice 2007-2008;

• Actualiser quelques-uns des premiers PDSC qui ont été élaborés pour les adapter aux paramètres du
nouveau contexte socio-économique et environnemental qui prévaut dans les communautés;

• Renforcer les capacités de gestion et la structuration des comités de développement en place;

• Mettre en œuvre des plans de renforcement d’OCB porteuses de projets dans les communautés locali-
sées au niveau des axes stratégiques définis pour l’année 2008-2009.

Composante 2 : Appui aux initiatives productives à la base et au développement


agricole

• Réaliser six (6) études de pré investissement dont celles de faisabilité des micro projets (PIC/MP) les plus
complexes;

• Analyser tous les micro projets présentés au financement (au regard des critères d’éligibilité définis dans
le manuel d’opérations;

• Mettre en œuvre (29) micro projets qui entrent dans un ensemble cohérent dans le cadre des PDSC;

• Mettre en œuvre 3 méso projets qui seront choisis en fonction des critères suivants :

- Projets transversaux dépassant les limites d’une section communale ou d’une commune;

- Projets d’études de pré - investissement priorisant des actions intégrées dans le cadre d’une filière
donnée (exemple : projet d’exploitation de filières suivantes: latanier, pêche, café, canne à sucre,
sel);

- Projets pour corroborer certaines actions déjà entreprises ou pour répondre à certaines urgences
non identifiés lors de l’élaboration des PICs issus des PDC;

• Réaliser des études d’évaluation ex-post d’impact de douze (12) PIC;

• Contribuer au financement de 60 projets d’initiatives productives de base au niveau de 30 sections


communales;

• Élaborer un plan d’appui à la micro entreprise pour 3 filières : Sucrerie artisanale dans le Haut Plateau
Central; Saline artisanale dans le Nord-Ouest et la filière pêcherie dans le Nord-Est.

• Développer un partenariat de Recherche, Action et Développement adressant les contraintes identi-


fiées.

83
Rapport Annuel 2007 - 2008

Composante 3 : Appui aux institutions de micro finance en milieu rural


• Contribuer à la création et à l’opérationnalisation de sept (7) CREP dans les zones prioritaires du Pro-
gramme;

• Favoriser le démarrage des activités de renforcement de deux (2) IMFs pré existantes;

• Contribuer à la mise en place et au fonctionnement du Comité Technique d’Orientation;

• Réaliser un audit de faisabilité au niveau de tous les sites des CREP;

• Créer et financer 265 nouveaux GCS.

Composante 4 : Coordination et gestion du Programme

(i) Appuyer et suivre la mise en œuvre des activités, principalement les micro projets productifs issus des
PDC; (ii) Consolider le système de suivi et d’évaluation ; (iii) Coordonner des séances de formation pour
le staff de l’UCP et des bureaux régionaux ; (iv) Actualiser la banque des OPS potentiels par activité; (v)
Identifier et recruter des consultants nationaux et internationaux pour l’appui technique ; (vi) Elaborer le
PTBA; (vii) Assurer la collaboration du PAIP dans la mise en œuvre de certaines activités qui seront pilotées
par d’autres instances du FAES ; (viii) Soumettre des PIC au comité d’approbation du FAES ; (ix) Assurer la
gestion administrative et financière.

Un montant global d’investissement de 295.723.712,88 gourdes sera mobilisé pour atteindre l’ensemble des
objectifs fixés à travers les quatre composantes du PAIP.

III.- Programme de Développement Local (PDL)


Les objectifs par composante du Programme de Développement Local pour l’exercice 2008-2009 sont :

Composante 1 : Développement Social et Assistance Sociale


• Mettre en œuvre 4 projets d’infrastructures sociales et d’assistance sociale;

• Poursuivre le financement de 35 projets d’infrastructures sociales, 27 projets d’assistance sociale, 3 projets


d’études, 2 projets de formation et 7 projets de développement de la zone frontalière.

Composante 2 : Développement productif et Rural


• Mettre en œuvre 10 projets d’infrastructures économiques et projets productifs;

• Finaliser et superviser les projets d’infrastructures économiques et projets productifs issus des PDC mis en
œuvre au cours de l’exercice précédent;

• Procéder à l’évaluation des besoins pour études de pré investissement de 5 projets d’infrastructures
économiques et projets productifs;

84
Rapport Annuel 2007 - 2008

• Sélectionner 4 OPS pour l’exécution des études de pré investissement;

• Procéder à l’étude de 4 projets d’analyse sociale et analyse environnementale;

• Organiser 2 ateliers de formation en Gestion et Organisation de projets.

Composante 3 : Gouvernance locale et Renforcement Institutionnel

• Renforcer le système d’information, de sensibilisation et d’animation sur le fonctionnement et la stratégie


du programme en ce qui a trait aux acteurs locaux déjà impliqués dans les dynamiques de développe-
ment local initiés dans les départements du Sud-Est, du Sud et des Nippes ;

• Organiser des ateliers de formation à l’intention des membres des collectivités territoriales ;

• Formaliser les mécanismes d’encadrement et de renforcement des structures de concertation au niveau


départemental, communal et section communale ;

• Fournir une assistance technique aux organisations communautaires de base (OCB) et aux comités de
pilotage pour la gestion des PDSC, l’élaboration de propositions de projets, l’accès au statut juridique et
l’obtention d’un appui adéquat pour mener à bien les initiatives définies dans leurs plans de développe-
ment communautaire ;

• Recruter un consultant chargé de rédiger des « success stories » autour des projets marquants du PDL ;

• Recruter un consultant chargé d’assurer la conception et l’impression de kits didactiques sur les secteurs
d’intervention du FAES ;

• Recruter un consultant chargé d’assurer la conception et la fourniture d’affiches et de posters ;

• Recruter des consultants chargés de réaliser des reportages photographiques ;

• Recruter un consultant pour la diffusion d’émissions radio sur le leadership, la gestion des risques et désastres,
la prévention et la gestion de conflits, le genre et le développement et la gestion de l’environnement.

Le coût global prévu pour la réalisation de ces projets et activités au niveau ces 3 composantes du PDL
s’élève à 356.493.594,80 Gourdes.

III.- PROGRAMME D’ÉDUCATION DE BASE (PEB)


L’objectif principal du PEB pour l’exercice 2008-2009 est de mettre en œuvre au niveau de la cohorte 2 et
3 du PEB un nombre total de 18 projets de construction, de reconstruction ou de réhabilitation d’écoles
nationales. Le coût global des investissements prévus pour l’exécution de ces projets est de l’ordre de
188.365.650,80 gourdes

85
Rapport Annuel 2007 - 2008

VI.- PROGRAMME DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ


ET DU DÉVELOPPEMENT LOCAL (PLCPDL)
Les objectifs pour la période 2008 – 2009 sont :

(i) Elaborer des diagnostics et des plans de développement de sections communales et de communes

- Réalisation d’activités d’animation, d’information et de sensibilisation dans 6 communes;

- Formation et recrutement de 12 professionnels sociaux et de 80 animateurs sociaux pour l’appui aux com-
munautés dans la préparation des plans de développement de sections communales et de communes;

- Elaboration de diagnostics participatifs dans 18 sections communales (DPSC) et de 6 diagnostics partici-


patifs communaux (DPC) dans les zones prioritaires du programme.

- Elaboration de plans de développement dans 18 sections communales (DPSC) et dans 6 communes


couverts par le Programme.

(ii) Réaliser des actions concrètes de mise en œuvre des PEC pour des communautés de base

- Mise en œuvre de 7 projets « porte d’entrée » ;

- Appui aux communautés dans l’élaboration de 67 documents de projets;

- Mise en œuvre d’environ 32 projets exécutés par les communautés ;

- Mise en œuvre de 30 projets d’urgence ;

- Réalisation dans les zones choisies pour les actions prioritaires, de 12 études de pré-investissement: études
de faisabilité (9) et études de marchés (3).

(iii) Elaborer des plans de renforcement des acteurs

- Organisation d’un (1) atelier au profit des autorités locales pour assurer une meilleure insertion de ces
entités dans la démarche de développement local ;

- Organisation de trois (3) ateliers aux profits des OPS (PS et AS) pour le renforcement de leurs capacités
d’intervention auprès des structures organisationnelles bénéficiaires; Appui logistique à 12 mairies pour le
renforcement de leurs capacités ;

- Organisation de deux (2) ateliers au profit des OPS (PS et AS) pour le renforcement de leurs capacités de
supervision ; Organisation de deux (2) ateliers à l’intention de cadres du FAES pour le renforcement de leurs
capacités d’intervention auprès des collectivités locales ;

- Renforcement des capacités organisationnelles et de gestion des organisations de base; Formalisation


des mécanismes d’encadrement et de renforcement des structures de concertation au niveau départe-
mental, communal et section communale.

86
Rapport Annuel 2007 - 2008

(iv) Prévenir des crises et résolution des conflits

Analyse de conflits par commune; Organisation d’un atelier de formation par commune pour les mairies
sur la gestion de projets sensibles aux conflits; Documentation des conflits rencontrés dans le travail du BRC
avec des recommandations concernant les stratégies à adopter;

Un montant global de 231.214.154,80 gourdes sera mobilisé pour atteindre l’ensemble des objectifs fixés
par ce programme pour le prochain exercice.

V.- PROGRAMME D’ASSISTANCE TECHNIQUE POUR RENFORCER


LES ASSOCIATIONS D’IRRIGANTS (PATRAI)
Composante 1: Renforcement des capacités des Associations d’Irrigants (AI)
• Achever le diagnostic en vue de fournir les informations nécessaires pour l’accompagnement des AI.

Composante 2: Appui au développement d’un cadre législatif sur la gestion sociale


de l’eau
• Mettre en place une équipe mixte constituée d’haïtiens et d’étrangers, spécialistes du droit et des ques-
tions juridiques en vue de la réalisation d’un inventaire des travaux dans le domaine du transfert de gestion
entre l’Etat et les AI et de l’élaboration du cadre légal de fonctionnement des associations; Programmer
(2) ateliers de sensibilisation des parlementaires et membres de l’exécutif et 2 émissions thématiques radio-
phoniques.

Composante 3: Promotion de la coordination des efforts des bailleurs de fonds et


transfert de connaissance dans le domaine de la petite irrigation
• Etablir la base de données ainsi que le site internet; Créer un espace d’échange et de coopération entre
les différents acteurs et bailleurs sur le modèle des plateformes existantes donnant des résultats intéressants;
Programmer un forum et des visites régionales en vue d’aider le processus d’échanges et d’harmonisation
des approches auprès des AI et également de tous les autres acteurs impliqués dans le renforcement des
AI et groupes structurés du milieu rural.

Composante 4: Coordination et gestion du programme


• Poursuivre la gestion du programme et le suivi des contrats tant sur le terrain que sur le plan adminis-
tratif; Procéder à l’évaluation mi parcours du programme au cours du second trimestre de l’exécution du
PTBS2.

Pour la mise en oeuvre de ses quatre (4) composantes, le montant prévu est de 21 900 000 gourdes.

VI.- PROGRAMME D’URGENCE GOH/MEF


Pour le prochain execrcie 2008-2009, le budget d’investissement des projets sociaux prévus dans ce pro-
gramme est de: 13 227 063,60 gourdes.

87
Liste des projets approuvés
Exercice 2007-2008

N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE


Réhabilitation et extension de l'Ecole 1491/SF-HA
1 Education Artibonite Gonaïves 1,360,959.85 544,383.94
Nationale Saint Pierre Claver

Construction de l'Ecole Nationale Nippes 1491/SF-HA


2 Education Anse à Veau 4,776,006.55 537,003.65
de Baconois

PDL
Réhabilitation du Système d'Adduction 255,000.00 153,000.00
3 Eau Potable Grand'Anse Anse d'Hainault 1491/SF-HA
d'Eau Potable de Zaï

Construction de Citernes Familiales à


4 Eau Potable Sud Chantal 1491/SF-HA 150,000.00 90,000.00
Le Prête

5 Eau Potable Réhabilitation du SAEP de Ferme Leblanc Sud Torbeck 1491/SF-HA 239,100.00 47,820.00

Réhabilitation du Système d'Adduction 1491/SF-HA 244,750.00


6 Eau Potable Sud Coteaux 0.00

88
d'Eau Potable de Damassin

Construction de l'Ecole Nationale


7 Education Nort-Est Carice 1491/SF-HA 14,618,947.48 1,811,501.10
de Rose Bonite

Construction de l'Ecole Nationale Mont Organisé 1,561,160.69


8 Education Nort-Est 1491/SF-HA 11,982,305.48
de Bois-Poux

Construction de l'Ecole Nationale de Mont


9 Education Nort-Est Mont Organisé 1491/SF-HA 13,553,265.20 5,464,396.18
Organisé

Réhabilitation et Extension du Centre


10 Santé Nort-Est Mont Organisé 1491/SF-HA 12,009,753.62 1,413,725.74
de Santé de Mont-Organisé

Construction du Centre de Santé de Rose 14,585,053.40 1,733,981.56


11 Santé Nort-Est Carice 1491/SF-HA
Bonite

12 Santé Construction d'un Centre de Santé à Carice Nort-Est Carice 1491/SF-HA 12,481,176.19 1,535,526.84

Construction de 65 latrines familiales à Aquin 149,350.00 89,610.00


13 Assainissement Sud 1491/SF-HA
Léon II

Construction de 65 latrines familiales à Aquin 149,350.00 89,610.00


14 Assainissement Sud 1491/SF-HA
Léon II
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Réhabilitation et extension du Centre
15 Santé Centre Cerca Cavajal 1491/SF-HA 15,968,554.47 1,961,814.72
de santé de Cerca Cavajal

Construction du Centre de Santé de Bok Banik


16 Santé Centre Thomassique 1491/SF-HA 12,649,790.35 8,937,609.17
Thomassique

Réhabilitation et Extension du Centre de Santé


17 Santé Sud-Est Grand Gosier 1491/SF-HA 11,725,626.06 5,190,250.42
de Grand Gosier

Construction de l'Hôpital Communautaire 38,547,900.00 34,469,110.00


18 Santé Sud Port-à-Piment 1491/SF-HA
de Référence de Port-à-Piment

19 Santé Reconstruction du Centre de santé de Quartier Morin Nord Quartier Morin 1491/SF-HA 15,165,719.27 2,240,047.17

Construction de l'Hôpital Communautaire de 32,340,077.23 18,664,642.16


20 Santé Nippes L'Asile 1491/SF-HA
Référence de l'Asile

Réhabilitation et Extension du Centre de Santé 13,891,898.29 2,036,199.77


22 Santé Sud Coteaux 1491/SF-HA
des Coteaux

89
23 Santé Construction du Centre de Santé d'Estère Déré Nord-Ouest Baie de Henne 1491/SF-HA 12,364,361.94 8,658,992.64

Réhabilitation et extension de l'Ecole Presbytérale 298,478.77


24 Education Nord Limbé 1491/SF-HA 13,695,297.91
de Fremond

Réhabilitation et extension de l'Hôpital Saint-Jean


20 Santé Nord Limbé 1491/SF-HA 31,213,506.72 27,852,156.05
du Limbé

24 Assainissement Construction de 75 latrines familiales à Dondon I Nord Dondon 1491/SF-HA 151,400.00 90,840.00

25 Assainissement Construction de 75 latrines familiales à Dondon II Nord Dondon 1491/SF-HA 151,400.00 90,840.00

Education Construction de l'Ecole Nationale des Filles 3,377,680.00 2,619,000.00


26 Nord Plaisance 1491/SF-HA
de Plaisance

27 Eau Potable Construction de 60 citernes à Léon II et Nan Gloire Sud Aquin 1491/SF-HA 150,000.00 90,000.00

Aménagement de l'Ecole Presbytérale


28 Education Ouest Pétion Ville 1491/SF-HA 256,600.00 76,980.00
de St Vincent de Paul
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Enfants et Adoles-
29 Aménagement du Centre Rêves et Action Ouest Pétion-Ville 1491/SF-HA 572,600.00 171,780.00
cents à risque/PEV

Enfants et Adoles- Restructuration du Centre d'Intégration


30 Sud Cayes 1491/SF-HA 820,712.00 574,499.00
cents à risque/PEV et de Stimulation du CES aux Cayes
Enfants et Adoles- Formation socio professionnelle pour les fillettes
31 Sud Cap Haïtien 1491/SF-HA 1,000,000.00 700,000.00
cents à risque/PEV restavèk de AFASDA au Cap Haïtien

Achèvement de l'École Nationale de 1491/SF-HA 577,800.00


32 Education Centre Cerca Cavajal 173,340.00
Desmahagues
Enfants et Adoles- Scolarisation d'un groupe de 200 enfants 1,000,000.00
33 Ouest Carrefour 1491/SF-HA 300,000.00
cents à risque/PEV encadrés par CEREEF à Fontamara

34 Eau Potable Achèvement du SAEP de Virgile Sud Aquin 1491/SF-HA 5,200,677.91 552,046.14

35 Nutrition Appui nutritionnel et sanitaire à Delatte Ouest Petit-Goave 1491/SF-HA 3,485,472.87 871,368.65

90
Construction du SAEP de Grande Source/6ème 1491/SF-HA 969,337.6 8,811.91
36 Eau Potable Nord-Ouest Jean-Rabel
Section de Jean Rabel

Prise en charge de la malnutrition sévère aigue 1491/SF-HA 3,547,712.00 2,660,784.00


37 Nutrition Nord-Ouest Môle Saint Nicolas
dans le bas Nord-Ouest

Construction de 50 latrines familiales à Vieille 1491/SF-HA 4,386,732.28 523,620.01


38 Assainissement Nord-Ouest Jean-Rabel
Terre

39 Assainissement Construction de 50 Latrines familiales à Jean Rabel Nord-Ouest Jean-Rabel 1491/SF-HA 5,331,887.88 37,086.50

Construction de 60 citernes familiales 1491/SF-HA 1,694,341.72 -943,792.32


40 Eau Potable Nord-Ouest Bombardopolis
à Bombardopolis

Construction de 50 Latrines familiales à 1491/SF-HA 5,375,176.67 667,275.20


41 Assainissement Ouest Petit-Goave
Des Fourques / 12ième section de Petit Goave

42 Santé Reconstruction du Centre de Santé de Cavaillon Sud Cavaillon 1491/SF-HA 14,307,458.06 13,937,458.06

Appui alimentaire à un groupe d'enfants et de


43 Nutrition Artibonite Anse Rouge 1491/SF-HA 1,988,062.50 397,612.50
femmes enceintes à Anse-Rouge encadrés par FYEL
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE

Prise en charge médicale et nutritionnelle de 121


44 Nutrition Grand'Anse Anse d'Hainault 1491/SF-HA 1,493,897.47 373,474.36
enfants démunis à Anse d'Hainault par le CREFI

45 Education Construction de l'Ecole Nationale de Sault du Baril Nippes Anse à Veau 1491/SF-HA 375,000.00 150,000.00

Construction de 60 latrines familiales à Gaillard Anse d'Hainault 1491/SF-HA 4,969,241.85 2,058,875.05


46 Assainissement Grand'Anse
( Anse d'Hainault )

47 Eau Potable Réhabilitation du SAEP de l'Anse d'Hainault Grand'Anse Anse d'Hainault 1491/SF-HA 6,226,163.34 640,741.95

48 Eau Potable Construction de 50 citernes familiales à Paincroix Centre Cerca Cavajal 1491/SF-HA 6,951,404.75 768,843.00

Projet pour une meilleure alimentation


49 Nutrition Centre Mirebalais 1491/SF-HA 1,196,990.00 598,495.00
des femmes et des enfants à Grand Boucan

Promotion de la Santé Nutritionnelle à Labrousse Miragoane 1491/SF-HA 1,999,990.00


50 Nutrition Nippes 999,995.00
par le FODES-5

91
Enfants et Adolescents Fourniture de matériels scolaires et d'équipements
51 Ouest Delmas 1491/SF-HA 586,196.40 117,239.28
à risque / PEV au Centre de détention pour mineurs de Delmas 33

Appui au Centre de Nutrition d'ODESOH pour


52 Nutrition Nord-Ouest Môle Saint Nicolas 1491/SF-HA 1,540,975.00 770,487.50
des démunis à Mare Rouge

Projet de renforcement de la clinique Mère Teresa


53 Nutrition Ouest Port au Prince 1491/SF-HA 1,586,952.40 793,476.20
au Canapé-Vert

Appui Sanitaire et Nutritionnel aux enfants 1491/SF-HA 1,599,863.10


54 Nutrition Ouest Thomazeau 319,973.17
encadrés par le CAEN

Enfants et Adolescents Aménagement du foyer pour enfants à Carrefour


55 Sud Aquin 1491/SF-HA 1,974,244.71 841,360.37
à risque / PEV la Colline, Aquin

Enfants et Adolescents Encadrement de 125 enfants du Centre d'Accueil


56 Ouest Thomazeau 1491/SF-HA 1,600,000.00 320,000.00
à risque / PEV pour Enfants Nécessiteux ( CAEN) à Thomazeau

Enfants et Adolescents Renforcement éducatif d'un groupe de jeunes


57 Ouest Port au Prince 1491/SF-HA 1,550,725.00 310,145.00
à risque / PEV encadrés par le GAED

Amélioration de l'état nutritionnel d'un groupe


58 Nutrition Ouest Léogane 1491/SF-HA 1,584,167.50 633,655.30
d'enfants et de femmes enceintes à Cormier
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE

Appui à l'amélioration du niveau sanitaire par


59 Assainissement Nord-Est Fort-Liberté 1491/SF-HA 7,654,983.45 7,654,983.45
la construction de latrines familiales

60 Assainissement Construction du SAEP de Domond Nord-Est Ouanaminthe 1491/SF-HA 6,508,746.81 6,508,746.81

61 Santé Construction d'un dispensaire à Dilaire Nord-Est Ouanaminthe 1491/SF-HA 2,677,233.72 2,677,233.72
( Haut Maribahoux)

Enfants et Adolescents Achèvement et équipements de centres de Ouanaminthe 2,725,495.95 2,725,495.95


62 Nord-Est 1491/SF-HA
à risque / PEV loisir pour les jeunes

Eau Potable Aménagement d''un point d'eau à partir de la Belladère 1491/SF-HA 3,343,525.20 3,343,525.20
63 Centre
Source Rosal à Belladère

Alimentation en eau potable de la localité 1491/SF-HA


64 Eau Potable Ouest Ganthier 5,972,495.91 5,972,495.91
de Thoman

92
Enfants et Adolescents Appui à la formation professionnelle de jeunes 1,223,993.04 1,223,993.04
65 Ouest Ganthier 1491/SF-HA
à risque / PEV à Fond Bayard

66 Projets d'Infrastructures Construction d'un Pont sur la Rivière de Jean Nord-Ouest Jean-Rabel 1491/SF-HA 42,475,272.40 37,822,447.44
Economiques Rabel

Mise en place d'une unité de transformation 315,400.00 315,400.00


67 Projets Productifs Sud-Est Belle-Anse 1491/SF-HA
de céréales à Bel Air

Projets Productifs Implantation d'un moulin de céréales et d'un 1491/SF-HA


68 Sud Aquin 804,840.00 804,840.00
décortiqueur à la 1e section communale de Macéan

Projets Productifs Installation d'une unité de transformation de Aquin 804,840.00 804,840.00


69 Sud 1491/SF-HA
céréales à Bellevue

Projets Productifs Projet de mise en place d'une unité de L’Asile 804,840.00 804,840.00
70 Nippes 1491/SF-HA
transformation de céréales à Morisseau

Projet de mise en place d'une unité de Petit Trou de


71 Projets Productifs Nippes 1491/SF-HA 315,400.00 315,400.00
transformation de céréales à Lièvre Nippes

Projet de mise en place d'une unité de Petit Trou de


72 Projets Productifs Nippes 1491/SF-HA 315,400.00 315,400.00
transformation de céréales à Tiby Nippes
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE

73 Projets d'Infrastructures Irrigation et valorisation agricole de la 11ième Sud Aquin 1491/SF-HA 9,454,864.21 6,803,967.71
Economiques section communale d'Aquin

Projets Productifs Programme de renforcement de la filière pêche Ouest


74 Port au Prince 1491/SF-HA 4,167,871.85 1,896,381.55
en Haïti

Projets d'Infrastructures Aménagement et extension d'un système Sud


75 Aquin 1491/SF-HA 12,260,187.33 11,735,187.33
Economiques d'irrigation à Brodequin

Introduction de petits poulaillers modernes Ouest


76 Projets Productifs Kenscoff 1491/SF-HA 26,063,152.5 16,718,628.00
de production d'óeufs de table en milieu paysan

Projets d'Infrastructures Construction de 100 citernes familiales à Ouest


77 Petit-Goave 1491/SF-HA 12,135,158.00 8,377,253.40
Economiques vocation agricole à Petit-Goave

Projets d'Infrastructures Réhabilitation du Tronçon de Route Pont Nippes


78 Arnaud 1491/SF-HA 850,000.00 340,000.00
Economiques Laboutonnière à Barreau Girauld

Projets d'Infrastructures Réhabilitation et extension du Marché Sud


79 Aquin 1491/SF-HA 750,000.00 75,000.00
Economiques Communal d'Aquin

Etudes pour activités Evaluation de la situation des marchandes de

93
80 Ouest Delmas 1491/SF-HA 512,375.00 512,375.00
d'appui fruits de mer concernées par les projets de pêche

Etudes de marché Ouest


81 Evaluation de la population de lambi en Haïti Port au Prince 1491/SF-HA 1,192,661.85 1,192,661.85
financier

Etudes de marché Appui à la protection et la restauration Nord-Est


82 Fort Liberté 1491/SF-HA 1,232,740.64 1,232,740.64
financier de mangroves
Introduction de race améliorée de bovins et Nord-Est
83 Projets Productifs Fort Liberté 1491/SF-HA 3,140,906.02 3,140,906.02
caprins à Dérac et Grande Saline

Appui à l'amélioration de technique d'élevage et Nord-Est


84 Projets Productifs Ouanaminthe 1491/SF-HA 3,140,906.02 3,140,906.02
introduction de race améliorée de bovins et caprins

Appui à la mise en place d'une mini-laiterie à


85 Projets Productifs Centre Belladère 1491/SF-HA 5,619,575.55 5,619,575.55
Belladère

Projets d'Infrastructures Construction du sytème d'irrigation de Kalawoch Centre


86 Belladère 1491/SF-HA 5,463,057.36 5,463,057.36
Economiques

Projets d'Infrastructures Réparation de deux pompes d'irrigation à Nan Plézi Ouest


87 Ganthier 1491/SF-HA 4,625,165.28 4,625,165.28
Economiques et Ti Savann
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Appui aux Appui à la mise en place d'une coopérative Ouest
88 Ganthier 1491/SF-HA 1,533,744.99 1,533,744.99
microentreprises de pêcheurs du Lac Azuéi

Réalisations du Elaboration du Plan de développement Nippes


89 L'Asile 1491/SF-HA 1,125,000.00 225,000.00
processus participatif communal de l'Asile

Réalisations du Elaboration du Plan de développement Nippes Petit-Trou


90 1491/SF-HA 1,125,000.00 225,000.00
processus participatif communal de Petit-Trou de Nippes de Nippes

Réalisations du Elaboration du Plan de développement Sud


91 Coteaux 1491/SF-HA 1,125,000.00 1,125,000.00
processus participatif communal des Côteaux

Réalisations du Elaboration du Plan de Développement Sud


92 Aquin 1491/SF-HA 1,125,000.00 562,500.00
processus participatif Communal d'Aquin

Organisation d'ateliers Atelier à l'intention des cadres des ministères Sud Aquin 1491/SF-HA 180,000.00 180,000.00
93 et séminaires nationaux dans le Département du Sud et des Nippes

Réalisations du Traduction des PDSC de Petit Trou de Nippes Nippes


94 Miragoane 1491/SF-HA 147,000.00 73,500.00
processus participatif et de l'Asile

Traduction des PDSC de Belle-Anse ,

94
95 Réalisations du Sud-Est Belle-Anse 1491/SF-HA 215,000.00 107,500.00
processus participatif De Grand-Gosier et de Anse-à-Pitres

96 Réalisations du Traduction des PDSC d'Aquin Sud Aquin 1491/SF-HA 210,000.00 105,000.00
processus participatif

Réalisations du Elaboration du plan de développement Estère 1,125,000.00 225,000.00


97 Artibonite 1491/SF-HA
processus participatif de la commune de l'Estère

Renforcement des Renforcement des comités de développement Petit-Trou


98 Organisations Com- des sections communales de l'Asile et de Nippes 1491/SF-HA 1,000,000.00 200,000.00
de Nippes
munautaires de Base Petit Trou

Renforcement des Renforcement des comités de développement Barradères


99 Organisations Com- des sections communales des barradères Nippes 1491/SF-HA 800,000.00 400,000.00
munautaires de Base

Réalisations du Elaboration du plan de développement


100 Nippes Barradères 1491/SF-HA 1,125,000.00 225,000.00
processus participatif des Baradères

Renforcement des Renforcement des comités de développement Coteaux


101 Organisations Com- des sections communales des Côteaux Sud 1491/SF-HA 660,000.00 132,000.00
munautaires de Base
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Renforcement des Renforcement des comités de développement Belle-Anse
102 Organisations Com- des sections communales De Belle-Anse Sud-Est 1491/SF-HA 500,000.00 250,000.00
munautaires de Base (Pichon, ,Mapou,Colline des chênes)

Renforcement des Renforcement des comités de développement Belle-Anse


103 Organisations Com- des sections communales de Belle-Anse II Sud-Est 1491/SF-HA 660,000.00 330,000.00
munautaires de Base (Bel-Air, Corail Lamotthe, Calumette )

Renforcement des Renforcement des comités de développement Belle-Anse


104 Organisations Com- des sections communales de Belle-Anse III Sud-Est 1491/SF-HA 500,000.00 250,000.00
munautaires de Base (Baie d'Orange, Marbriole,et Calumette)

Renforcement des Renforcement des comités de Développement Anse-à-Pitre


105 Organisations Com- des sections communales d'Anse-à- Pitres Sud-Est 1491/SF-HA 1,200,000.00 1,200,000.00
munautaires de Base

Renforcement des Elaboration plan de de développement de la Moron


106 Organisations Com- section communale de Desameau et de huit Grand'Anse 1491/SF-HA 735,400.00 147,080.00
munautaires de Base projets d'investissement communautaire

95
Elaboration du Plan de développemnt de la
Réalisations du
107 section communale de Sources Chaudes et Grand'Anse Moron 1491/SF-HA 735,400.00 367,700.00
processus participatif
de huit projets d'investissement communautaire

Réalisations du Elaboration du Plan de développement de la


108 section communale de l'Assive et de huit projets Grand'Anse Moron 1491/SF-HA 735,400.00 367,700.00
processus participatif
d'investissement communautaire

109 Réalisations du Elaboration du Plan de Développement


Grand'Anse Moron 1491/SF-HA 1,125,000.00 562,500.00
processus participatif communal de Moron

Renforcement des Renforcement de dix organisations commu- Aquin


110 Organisations Com- nautaires de base d'Aquin 1 (Guirand, Fonds Sud 1491/SF-HA 750,000.00 375,000.00
munautaires de Base des blanc, Frangipane, Colline-à-Mongon )

111 Réalisations du Appui au processus d'élaboration du plan de


Grand'Anse Moron 1491/SF-HA 451,932.00 225,966.00
processus participatif développement communal de Moron

Renforcement des Renforcement de onze ( 11 ) Organisations Anse-à-Pitre


112 Organisations Com- communautaires de base de la commune Sud-Est 1491/SF-HA 850,000.00 425,000.00
munautaires de Base d'Anse-à-Pitres
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Renforcement des Renforcement de dix ( 10 ) Organisations com- Belle-Anse
113 Organisations Com- munautaires de base de la commune de Belle- Sud-Est 1491/SF-HA 750,000.00 375,000.00
munautaires de Base Anse II( Bel-Air , Corail Lamothe et Calumette)

Renforcement des Renforcement de dix ( 10 ) Organisations com- Belle-Anse


114 Organisations Com- munautaires de base de la commune de Sud-Est 1491/SF-HA 750,000.00 375,000.00
munautaires de Base Belle-Anse III ( Baie d'Orange , Marbriole)

Renforcement des Renforcement des comités de développement Aquin


115 Organisations Com- d'Aquin Sud 1491/SF-HA 1,100,000.00 550,000.00
munautaires de Base

Renforcement des Renforcement de 12 organisations Belle-Anse


116 Organisations Com- communautaires de base de Belle- Anse Sud-Est 1491/SF-HA 750,000.00 375,000.00
munautaires de Base (Bodarie, mapou, Pichon )

Sensibilisation/Information Accompagnement des autorités municipales


et renforcement capacités et de la communauté du centre ville d'Aquin Sud Aquin 1491/SF-HA 180,000.00 180,000.00
117 élus locaux dans la mise en oeuvvre et le suivi de leur plan

96
de développement

Renforcement des Atelier de formation à l''intention des cadres Miragoane


capacités de gestion des ministères du département des Nippes Nippes 1491/SF-HA 160,000.00 80,000.00
118
pour le développement
local et rural

Formation en Gestion Participative de Projets L'Asile


119 Programme de formation à l'Intention des Communautés de Petit Trou Nippes 1491/SF-HA 532,000.00 319,200.00
et de l'Asile

Conception et Production d'un documentaire Port au Prince


120 Sensibilisation Ouest 430,760.00 172,304.00
autour de l'Approche participative conduite 1491/SF-HA
et information
par le FAES

121 Conception et Production d'une série


Programme de formation Ouest Port au Prince 1491/SF-HA 100,400.00 50,200.00
d'émissions sur le Genre et le Développement

Conception et Production d'une série


122 Programme de formation d'émissions sur la prévention et la Gestion Ouest Port au Prince 1491/SF-HA 125,500.00 62,750.00
des Conflits
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Conception et Production d'une série
123 Sensibilisation d'émissions sur la Gestion Organisationnelle 125,500.00 125,000.00
Ouest Port au Prince 1491/SF-HA
et information des Comités de Développement

Sensibilisation Conception et Production d'une série 125,500.00 62,800.00


124 Ouest Port au Prince 1491/SF-HA
et information d'émissions sur le Gestion de l'Environnement

Sensibilisation Conception et Production d'une série


125 Ouest Port au Prince 1491/SF-HA 100,600.00 50,300.00
et information d'émissions sur l'Education Citoyenne

Comités de pilotage Renforcement des Conseils de Développement 750,000.00 375,000.00


126 Artibonite Terre Neuve 1491/SF-HA
des PDC de Terre-Neuve

Comités de pilotage Renforcement des Conseils de Développement 700,000.00 700,000.00


127 Nippes L’Asile 1491/SF-HA
des PDC Communaux des Baradères, de l'Asile et
de Petit-Trou

Renforcement des Renforcement de 20 OCB dans les communes


128 Organisations Com- Sud Coteaux 1491/SF-HA 1,000,000.00 1,000,000.00
d'Aquin et de l'Asile
munautaires de Base

97
Renforcement des Diagnostic de 30 OCB des sections
129 Organisations Com- Sud Coteaux 1491/SF-HA 600,000.00 600,000.00
communales de la commune des côteaux
munautaires de Base

Renforcement des Accompagnement des Communautés


capacités de gestion Nippes Barradères 1491/SF-HA 1,026,000.00 3,000.00
130 de Barradères
pour le développement
local et rural

Renforcement des Accompagnement des Communautés


capacités de gestion Sud-Est Anse-à-Pitre 1491/SF-HA 324,000.00 108,000.00
131 de Anse-à-Pitre
pour le développement
local et rural

Renforcement des Accompagnement des Communautés


132 capacités de gestion Sud-Est Belle-Anse 1491/SF-HA 1,308,000.00 477,000.00
de Belle-Anse
pour le développement
local et rural

Renforcement des Accompagnement des communautés d'Aquin


capacités de gestion Sud Aquin 1491/SF-HA 495,000.00 495,000.00
133 (II)
pour le développement
local et rural
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Renforcement des Accompagnement des communautés de l'Asile
134 Organisations Com- Nippes L’Asile 1491/SF-HA 225,000.00 225,000.00
(II)
munautaires de Base

Renforcement des Accompagnement des communautés de


135 Organisations Com- Nippes Petit Trou de Nippes 1491/SF-HA 180,000.00 180,000.00
Petit-Trou (II)
munautaires de Base

Renforcement des Accompagnement des communautés des


136 Organisations Com- Nippes Barradères 1491/SF-HA 270,000.00 270,000.00
Barradères (II)
munautaires de Base

Renforcement des Accompagnement des communautés des


137 Organisations Com- Sud Côteaux 1491/SF-HA 180,000.00 180,000.00
Côteaux (II)
munautaires de Base

Renforcement des Renforcement de 15 OCB dans la commune


138 Organisations Com- Nippes Barradères 1491/SF-HA 750,000.00 750,000.00
des Barradères
munautaires de Base

Renforcement des Renforcement de 12 OCB dans la commune


139 Organisations Com- Nippes Petit Trou de Nippes 1491/SF-HA 600,000.00 600,000.00

98
de Petit Trou de Nippes
munautaires de Base

Diffusion d' émissions radio sur l'education


Sensibilisation et citoyenne, la gestion de l'environnement,
140 Ouest Port-au-Prince 1491/SF-HA 600,000.00 600,000.00
information la prévention et la gestion des conflits,

Diagnostic et processus participatif dans


Diagnostics communaux la commune de Fort liberté
141 Nord-Est Fort-Liberté 1491/SF-HA 777,564.00 777,564.00

Diagnostic et processus participatif dans


Diagnostics communaux la commune de Ouanaminthe
142 Nord-Est Ouanaminthe 1491/SF-HA 777,564.00 777,564.00

Diagnostic et processus participatif dans


143 Diagnostics communaux la commune de Belladère 622,051.20 622,051.20
Centre Belladère 1491/SF-HA

Diagnostic et processus participatif dans la


144 Diagnostics communaux commune de Ganthier 622,051.20 622,051.20
Ouest Ganthier 1491/SF-HA

TOTAL 576,929,908.50 322,890,366.02


N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE

145 Projet de Reforestation et d'Appui à l'Introduction 587-HT


Projets Productifs Nord-Est Fort Liberté 297,101.29 297,101.29
des Cultures Maraichères à Acul-Samedi

Etudes de Renforcement de la pêche artisanale à Petit


146 Nord-Ouest Baie de Henne 587-HT 5,317,065.60 3,446,325.60
préinvestissement paradis et Petit Anse

PAIP
Appui à la Création et au financement de
147 Création de GCS groupes de caution solidaire dans le Haut Centre Hinche 587-HT 17,512,380.00 5,919,828.80
Plateau central

148 Appui à la Création et au financement de


Création de GCS groupes de caution solidaire dans Nord-Est Fort Liberté 587-HT 13,562,785.00 5,232,896.91
le Département du Nord-Est
149
Appui à la Création et au financement de
Création de GCS Nord-Ouest Jean-Rabel 587-HT 14,269,033.00 7,278,529.57
groupes de caution solidaire dans le Nord-Ouest

150 Projets Productifs Projet de transformation de grain à Nan Leta Nord-Est Carice 587-HT 1,102,555.00 1,102,555.00

Projets
Conservation des Sols et Correction de ravines

99
151 d'Infrastructures Nord-Ouest Môle Saint Nicolas 587-HT 131,194.35 104,955.48
Economiques à Côtes-de-Fer

Projets
152 Conservation des Sols et Correction de ravines
d'Infrastructures Nord-Ouest Baie de Henne 587-HT 128,819.60 103,055.68
Economiques à la Réserve

153 Projet d'Appui à la Production agricole au niveau


Projets Productifs Nord-Ouest Baie de Henne 587-HT 187,500.00 56,250.00
de la section communale de la Réserve

154 Projets Productifs Projet d'amélioration génétique des bovins à


Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 1,871,064.00 1,683,957.60
Gens de Nantes

Projets Productifs Projet d'appui à l'élevage caprin à Gens


155 Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 1,874,983.00 1,687,484.70
de Nantes

Projets
d'Infrastructures Projet de reforestation du bassin versant 131,036.29 131,036.29
156 Centre Hinche 587-HT
Economiques de Lahaye

Projets
157 d'Infrastructures Projet d'Appui à l'Arboriculture et la restauration 130,671.24 104,536.99
Centre Thomassique 587-HT
Economiques des sols à Bourine
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE

Projets Productifs Projet d'amélioration génétique de bovins à


158 Nord-Ouest Chansolme 587-HT 1,874,455.00 1,687,009.50
Source Beauvoir

Projets
d'Infrastructures Appui à la production agricole à Ti Chansolme 187,500.00 56,250.00
159 Nord-Ouest Chansolme 587-HT
Economiques et Andro

Projets
160 d'Infrastructures Appui à la production agricole à Vitale et Bélier Nord-Ouest Chansolme 587-HT 187,500.00 56,250.00
Economiques

Projets Productifs Introduction de l'attelage de boeufs dans


161 Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 876,352.80 876,352.80
la section de Haut Maribaroux

162 Projets Productifs Projet de surgreffage de manguier à Champing Nord-Est Caracol 587-HT 1,374,362.13 1,236,925.92

163 Projets Productifs Amélioration d'élevage caprins à Champing Nord-Est Caracol 587-HT 1,874,009.50 937,004.75

164 Projets Productifs Appui à la pêche à Champing Nord-Est Caracol 587-HT 1,823,726.00 911,863.00

100
Projets Productifs Conservation de 1500 hectares de terre dans
165 Nord-Est Trou du Nord 587-HT 1,852,117.00 1,666,905.30
les 15 habitations de la 3ème section Roche Plate

Projets Productifs Projet de sols et correction de ravins au niveau


166 Nord-Est Fort Liberté 587-HT 1,850,000.00 1,665,000.00
de la section communale de Haut Madeleine

167 Projets Productifs Arboriculture fruitière au Haut des Moustiques Nord-Ouest Bassin Bleu 587-HT 2,236,859.28 1,556,186.34

Appui à l'installation d'une unité de transformation


168 Projets Productifs de céréales dans la 3ième section communale Nord-Ouest Môle Saint Nicolas 587-HT 1,499,130.41 1,155,979.42
de Môle St Nicolas
Appui à la conservation de sols et de l'eau
169 Projets Productifs dans la 3ième section communale de Môle Nord-Ouest Môle Saint Nicolas 587-HT 2,003,530.86 760,218.28
St Nicolas

Projets Productifs Appui à l''élevage caprin dans la 2 ième section


170 Nord-Ouest Bassin Bleu 587-HT 1,809,732.50 1,628,759.25
communale de Carreau Daty

Projets Productifs Appui à l'élevage Caprin dans la 3ième section


171 Nord-Ouest Bassin Bleu 587-HT 1,715,682.50 1,544,114.25
communale de Bassin Bleu
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Acajou brulé 1 Centre Cerca-la-Source 587-HT 1,784,420.50 1,159,873.33
172

Projets Productifs Reboisement et conservation des sols à acajou


Centre Cerca-la-Source 587-HT 1,918,703.94 1,714,281.28
173 brulé 1

174 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Acajou Brulé 2 Centre Cerca-la-Source 587-HT 1,784,420.50 1,605,978.00

Projets Productifs Reboisement et de Conservation de sols dans


175 Centre Cerca-la-Source 587-HT 1,849,148.11 1,306,500.87
la 2ème Acajou Brulé 2

Projets
d'Infrastructures Réhabilitation du système irrigué de la 1ère
Centre Cerca-la-Source 587-HT 292,500.00 204,750.00
176 Economiques section de Cerca La source /los Posos

Projets
d'Infrastructures Réhabilitation du système d'irrigation de la 1ère
Centre Cerca-la-Source 587-HT 87,750.00 61,425.00
177 Economiques section de Cerca La Source/Saltadère

Appui à la program-
mation et à la Réhabilitation du système d'irrigation de la 1ère 100,100.00
Centre Maïssade 587-HT 70,070.00
section de Cerca La Source/Saltadère

101
178 mise en oeuvre
Appui à la program-
mation et à la Evaluation Ex-post du projet caprin réalisé à 100,100.00
Centre Hinche 587-HT 70,070.00
179 mise en oeuvre Tabacal et Aguahedionde

Evaluation ex-post Evaluation ex-post projet culture maraichère à


Nord-Ouest Jean Rabel 587-HT 100,100.00 70,070.00
180 d'impact de MP Jean Rabel

Evaluation ex-post Evaluation ex-post projet de reboisement et


Nord-Ouest Jean Rabel 587-HT 100,100.00 70,070.00
181 d'impact de MP conservation de sol à Boucan Patriot

Projets Productifs Amélioration génétique de Caprin dans la


182 Nord-Est Fort Liberté 587-HT 1,907,581.25 1,716,823.13
section de Dumas

Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Acul des pins Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 1,907,581.25 1,716,823.13
183

Projets Productifs Projet de Conservation de sols et de l'eau à


184 Nord-Ouest Bassin Bleu 587-HT 2,066,509.39 2,066,509.39
Laplate

185 Projets Productifs Conservation de sols et correction de ravines au


Nord-Ouest Baie de Henne 587-HT 2,042,976.08 2,042,976.08
niveau de Dos D'ane
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE

186 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Bois de Laurence Nord-Est Mombin Crochu 587-HT 1,976,723.50 1,976,723.50

Reforestation du bassin versant de la rivière


187 Projets Productifs Granman et intensification culture igname et Nord-Est Mombin Crochu 587-HT 1,918,703.94 1,714,281.28
gingembre

188 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Sans Souci Nord-Est Mombin Crochu 587-HT 1,784,420.50 1,784,420.50

Reforestation du bassin versant de la rivière


Projets Productifs Guape et intensification de la culture de Nord-Est Mombin Crochu 587-HT 1,952,938.11 1,770,420.53
189 gingembre et d'ananas

190 Projets Productifs Réhabilitation moulin mais et de riz à savane


Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 707,195.00 707,195.00
au lait

191 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Glaudine Nord-Est Caracol 587-HT 1,718,870.25 1,718,870.25

192 Projets Productifs Amélioration génétique des bovins de Glaudine Nord-Est Caracol 587-HT 1,470,695.00 1,470,695.00

102
193 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Citerne Rémy Nord-Ouest Baie de Henne 587-HT 1,516,447.50 1,516,447.50

Projets Productifs Reboisement et aménagement du bassin versant 2,066,509.39


194 Nord-Ouest Baie de Henne 587-HT 2,066,509.39
de la Rivière Henne

Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Aguahédionde, 1,976,723.50


195 Centre Hinche 587-HT 1,976,723.50
rive gauche

Projets Productifs Appui à l'arboriculture et la restauration de sols à 2,068,970.39


196 Centre Hinche 587-HT 2,068,970.39
Juanaria

Projets Productifs Appui à l'arboriculture et la restauration de sols à 2,095,226.18


197 Centre Hinche 587-HT 2,095,226.18
Aguahédionde, rive gauche
Actualisation et Elaboration de référentiels
198 Gestion/coordination techniques pour des projets productifs et Ouest Delmas 587-HT 769,097.00 230,729.10
d'infrastructures économiques
Réalisation de Elaboration de PICs
199 diagnostics de zones Nord-Ouest Jean-Rabel 587-HT 417,500.00 292,250.00
prioritaires
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Intensification des techniques de préparation de
200 Projets Productifs sol par la culture attelée dans la section com- Nord-Est Fort Liberté 587-HT 2,021,063.00 2,021,063.00
munale de Dumas

Projets Productifs Appui à l'agriculture et restauration des sols à


201 Centre Hinche 587-HT 1,943,433.88 1,943,433.88
Aguahédionde rive droite

202 Projets Productifs Appui à l'arboriculture et restauration des sols à


Centre Maïssade 587-HT 1,938,138.13 1,938,138.13
Narrang

203 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Savanette Nord-Est Mont Organisé 587-HT 1,915,577.00 1,915,577.00

Projets Productifs Appui à l'arboriculture et restauration des sols à


204 Centre Maïssade 587-HT 1,942,618.81 1,942,618.81
Savane Grande

205 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Marmont Centre Hinche 587-HT 1,923,533.13 1,923,533.13

206 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Marmont Centre Maïssade 587-HT 1,936,140.00 1,936,140.00

103
Projets Productifs Appui à l'arboriculture et restauration des sols à
207 Centre Cerca-la-Source 587-HT 1,877,696.00 1,877,696.00
Guadabier

208 Projets Productifs Appui à l'arboriculture et restauration des sols à


Centre Hinche 587-HT 1,864,063.75 1,864,063.75
Regalis

209 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Locianne Centre Thomassique 587-HT 1,923,533.13 1,923,533.13

210 Projets Productifs Appui à l'élevage caprin à Mare Bois d'Ormes Centre Cerca-la-Source 587-HT 1,923,533.13 1,923,533.13

Projets Productifs Appui à l'arboriculture et restauration des sols à


211 Centre Cerca-la-Source 587-HT 1,899,115.75 1,899,115.75
Raphaël

Projets Productifs Mise en place de bassins de rétention à


212 Nord-Ouest Jean-Rabel 587-HT 1,897,235.00 1,897,235.00
Guinaudée

213 Projets Productifs Mise en place de bassins de rétention à Lacoma Nord-Ouest Jean-Rabel 587-HT 1,897,235.00 1,897,235.00

Elaboration de diagnostic et plan de renforcement


Réalisation
214 de 13 organisations communautaires de la section Centre Cerca-la-Source 587-HT 380,000.00 380,000.00
diagnostics OB
Acajou brulé 2
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Elaboration de diagnostic et plan de renforcement
Réalisation
de 19 OCB de source Beauvoir (Commune de Nord-Ouest Chansolme 587-HT 380,000.00 190,000.00
215 diagnostics OB
Chansolme)
Elaboration de diagnostic et plan de renforcement
Réalisation
216 de 14 OCB des sections communales de Citerne Nord-Ouest Baie de Henne 587-HT 280,000.00 280,000.00
diagnostics OB
Rémy,

Réalisation Elaboration de diagnostic et plan de renforcement


217 Nord-Ouest Baie de Henne 587-HT 140,000.00 70,000.00
diagnostics OB de 7 OCB de Dos d'Ane section de Baie de Henne

Réalisation diagnostic et plan de renforcement de 4 OCB de


218 Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 80,000.00 80,000.00
diagnostics OB Gens de Nantes , section de Ouanaminthe

Réalisation Diagnostic et plan de renforcement de 7 OCB de


219 Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 140,000.00 140,000.00
diagnostics OB Haut Maribaroux section de Ouanaminthe

Réalisation diagnostic et plan de renforcement des 9 OCB

104
220 Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 180,000.00 180,000.00
diagnostics OB d'Acul des Pins, section de Ouanaminthe

Réalisation Diagnostic et plan de renforcement de 3 OCB de


221 Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 60,000.00 60,000.00
diagnostics OB Savane Longue, section de Ouanaminthe

Réalisation Diagnostic et Plan de renforcement de 3 OCB de


222 Nord-Est Ouanaminthe 587-HT 60,000.00 60,000.00
diagnostics OB Savane au Lait section de Ouanaminthe

Réalisation Diagnostic et plan de renforcement des 13 OCB de


223 Nord-Ouest Mole St Nicolas 587-HT 260,000.00 130,000.00
diagnostics OB Dame,section de Mole St Nicolas

Réalisation Diagnostic et plan de renforcement de 29 OCB de


224 Nord-Ouest Mole St Nicolas 587-HT 580,000.00 290,000.00
diagnostics OB Mare Rouge , section de Mole St Nicolas

Réalisation Diagnostic et plan de renforcement de 20 OCB de


225 Nord-Ouest Mole St Nicolas 587-HT 400,000.00 400,000.00
diagnostics OB Laplate , section de Bassin Bleu

TOTAL 146,386,073.34 107,505,930.76


N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Réhabilitation et Extension de l'Ecole Nationale 8,450,664.80 8,450,664.80
226 Education Nord-Est Fort Liberté BID/OPEP
de Bayaha

Réhabilitation et Extension de l'École Presbytérale 7,953,770.40 7,953,770.40


227 Education Nord-Est Fort Liberté BID/OPEP
Perpétuel Secours

BID-PEP
228 Réhabilitation et Extension de l'Ecole Nationale 8,786,206.80 8,786,206.80
Education Nord-Est Fort Liberté BID/OPEP
de Sibérie

229 Education Construction de l'Ecole Nationale de Piédor Nord-Est Fort Liberté BID/OPEP 7,970,589.60 7,970,589.60

Réhabilitation et Extension de l'Ecole Nationale


230 Education Nord-Est Fort Liberté BID/OPEP 8,524,303.20 8,524,303.20
de Dumas

231 Construction de l'Ecole Nationale de Corail


Education Sud-Est Belle-Anse BID/OPEP 8,909,204.00 8,909,204.00
Lamothe

232 Education Construction de l'Ecole Nationale de Nan Malgré Sud-Est Belle-Anse BID/OPEP 7,045,865.20 7,045,865.20

105
233 Education Construction de l'Ecole Nationale de Marjofré Sud-Est Grand Gosier BID/OPEP 8,486,200.80 8,486,200.80

Reconstruction de l'Ecole Nationale Jean Marie


234 Education Sud-Est Jacmel BID/OPEP 8,625,934.00 8,625,934.00
Henriquez

TOTAL 85,597,335,20 85,597,335,20

N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE


Diagnostics par Elaboration du Plan Développement de la section
235 Nord Cap Haïtien GOH/MICT 1,125,000.00 1,125,000.00
section communale communale (PDSC ) Bande du Nord

GOH
TOTAL 1,125,000.00 1,125,000.00
N° SECTEUR TITRE DEPARTEMENT COMMUNE ACCORD ENGAGEMENT BALANCE
Travaux d'adoquinage de la Rue de la Place à
236 Projets Divers Centre Boucan Carré PLCPDL 2,993,582.50 2,993,582.50
Boucan Carré

Projets Divers Travaux d'adoquinage de la Rue de l'Eglise à 2,398,848.38 2,398,848.38


237 Centre Las Cahobas PLCPDL
Lascahobas

PLCPDL
238 Projets Divers Travaux de réhabilitation de la Mairie de Mirebalais Centre Mirebalais PLCPDL 2,940,314.03 2,940,314.03

Projets Divers Travaux de réhabilitation du Complexe Administratif 2,264,869.20 2,264,869.20


239 Centre Thomassique PLCPDL
de Thomassique

240 Projets Divers Travaux d'ouverture des rues de Thomonde Centre Thomonde PLCPDL 2,637,482.46 2,637,482.46

241 Projets Divers Réhabilitation du marché communal de Belladère Centre Belladère PLCPDL 3,357,610.00 3,357,610.00

16,592,706.57 16,592,706.57

106
TOTAL
LE BUREAU CENTRAL
Siège: PORT-AU-PRINCE
1, Delmas 75
Tél.: (509) 22 46 85 30 / 22 46 85 31 / 25 13 9360

LES BUREAUX REGIONAUX


Bureau Régional du Nord-est (BRNE)
Siège : FORT-LIBERTE
26, Rue Ste-Anne
Tél : (509) 37 85 19 18

Bureau Régional du Nord-ouest (BRNO)


Siège : JEAN-RABEL
Nan Vincent (PB 45, Port-de-Paix)
Tél : (509) 22 62 99 80
(509) 37 85 19 16

Bureau Régional du Centre (BRC)


Siège : HINCHE
86, Rue Sténio Vincent
Tél : (509) 22 77 98 02
(509) 37 85 19 19

Bureau Régional du Sud-est (BRSE)


Siège : JACMEL
114, Rue Belcombe, Nan Raquette
Tél : (509) 22 88 91 74 / 91 76
(509) 37 83 82 06

Bureau Régional du Sud (BRS)


Siège : AQUIN
Rte Ntle 2, à côté du local Unitransfert
Tél : (509) 37 83 83 93
RÉGIONS DESSERVIES
PAR LE FAES

PORT-DE-PAIX

FORT-LIBERTÉ

HINCHE

PORT-AU-PRINCE

AQUIN JACMEL

LEGENDE

Région du Nord-Ouest Région du Centre Région du Sud-Est Bureau central

Région du Nord-Est Région Siëge Région du Sud,Nippes Bureau régional


et Grande-Anse
CONCEPTION INFOGRAPHIQUE
Creative Studios: Réginald André

PHOTOGRAPHIE
Phototèque du FAES
François Louis
Ronald Laforest
Julio Marcellus
TECHNICOULEUR

1, Delmas 75, Port-au-Prince, HAITI


Tél.: (509) 22-46-8530 / 22-46-8531 / 25-13-9360
site: www.faes.gouv.ht / e-mail: faes@faes.gouv.ht
1, Delmas 75, Port-au-Prince, HAITI
Tél.: (509) 22-46-8530 / 22-46-8531 / 25-13-9360
site: www.faes.gouv.ht / e-mail: faes@faes.gouv.ht