Vous êtes sur la page 1sur 11

Les canaux de distribution

Canal direct : canal de réservation propre à l’hôtel, sans l’intervention d’un intermédiaire
commercial. Il s’agit : - Soit du site Internet de l’hôtel, son moteur de réservation ainsi que tous
les lieux se synchronisant directement avec son stock sans intermédiation commerciale
(exemple : Facebook connect, application officielle de l'hôtel, ...) - Soit de campagnes d’e-
mailing effectuées par l’hôtelier sur son fichier commercial, d’un chat sur son site Internet - Soit
de contacts hors ligne à travers le téléphone, sms, fax.

Canal indirect: désigne un canal de réservation où un intermédiaire se positionne entre


l’internaute et l’hôtel. Cela vise notamment la distribution sur Internet, les intermédiaires
physiques, agences de voyages, tours-opérateurs, chaines volontaires, métamoteurs… Cet
intermédiaire commercial apporte un client, à la différence d'un intermédiaire technique qui
apporte une technologie.

Plate-forme d’affiliation : partenaire des distributeurs que ces derniers autorisent à


commercialiser l’hôtel sans que l’hôtel n’en soit informé.

• Partenaire (physique ou moral) qui vend des produits (hébergement/séjour) provenant


du catalogue d’une OTA/IDS. L’affilié touchera une commission sur la vente. C’est une
sorte de sous-traitant commercial de l’OTA/IDS. Le site internet du Guide du Routard est
un affilié Booking
Exemple: le guide du routard, easyjet, airfrance, hertz, etc.
• CHARTE DE LA DISTRIBUTION HOTELIERE EN LIGNE Les clés d’une relation loyale et équilibrée
entre hôteliers et distributeurs dans des rapports commerciaux justes et raisonnables

Les distributeurs

GDS :
Un GDS est un réseau intuitif et sophistiqué de professionnels du voyage qui cherchent tous à
trouver les meilleurs tarifs et formules de voyage pour leurs clients. Plutôt que d’agir comme un
système de réservation, à la façon d’un OTA, le GDS fonctionne comme un portail que les agents
peuvent utiliser pour se connecter aux hôtels, et inversement.
Les hôtels partenaires du GDS peuvent diffuser leurs tarifs, disponibilités et formules de voyage
au réseau, ce qui permet aux agents présents sur le GDS de réserver pour leurs propres clients.
En règle générale, en tant qu’opérateur hôtelier, vous devriez considérer le GDS comme l’un des
canaux majeurs de votre stratégie de distribution hôtelière.
Ce canal vous offre un accès inégalé à des agents de voyages motivés qui cherchent à obtenir
rapidement et facilement des offres pour leurs clients. En développant votre présence sur le
GDS, vous pourrez améliorer la notoriété mondiale de votre marque hôtelière et identifier de
nouveaux segments de marché cible qui pourraient être intéressés par votre propriété.

Les experts du secteur du voyage considèrent que le GDS constitue un élément essentiel de leur
stratégie de distribution globale, indispensable au développement de la marque.

Article sponsorisé : Tout ce que vous devez savoir sur les GDS hôteliers

5 novembre 2018 à 07h41min par Siteminder


• IDS: Internet Distribution System ou système de distribution par internet. Ces
plateformes n’ont pas le statut d’agences de voyages et ne sont que des intermédiaires
entre l’hébergeur et le client. Elles ne font que mettre en relation, n’encaissent pas,
n’ont aucune responsabilité. C’est le principe de la place de marché. Le client appartient
au producteur (à l’hôtelier), c’est pour cela que ces plateformes font tout pour ne pas
communiquer les coordonnées du client à l’hôtel.
Exemple: Booking, Venere, Expedia, etc.

CHARTE DE LA DISTRIBUTION HOTELIERE EN LIGNE Les clés d’une relation loyale et équilibrée
entre hôteliers et distributeurs dans des rapports commerciaux justes et raisonnables
OTA: Online Travel Agency ou Agence de voyage en ligne. C’est un distributeur qui a le
statut d’agence de voyage, qui encaisse le client et qui a une responsabilité envers lui.
Une OTA doit avoir un N° d’agence de voyage auprès du SNAV et offrir une garantie
bancaire. L’agence est responsable juridiquement.
Exemple: Expedia (pas dans tous les cas), Lastminute, voyageprive.com, etc.

Posted: 2 mai 2016 by Thomas

Lexique pratique de la distribution hôtelière

SITE WEB :

C’est un outil de vente directe qui vous permet de présenter et de commercialiser


votre hôtel et ses services de façon optimale à chacune de vos saisons.
Votre site doit être bien référencé et apparaître dans les premières propositions
parmi les résultats de recherche Google. (SEO = optimisation pour les moteurs
de recherche).
Il doit être rapide et agréable à utiliser sur un PC, une tablette ou smartphone.
(un site « responsive »)
Les tendances changent et vos services évoluent. Il est donc important que vous
soyez capable de modifier et de faire évoluer votre site. Dans l’idéal vous faites
« vivre » votre site avec des actualités, des photos et des offres exclusives que
vous et vos « Fans » partageront sur les réseaux sociaux.
Un site internet complètement personnalisé est certainement le choix le
plus indiqué pour un grand hôtel, une petite chaîne ou un hôtel de luxe,
mais pas nécessairement pour de petits hôtels, ou des hôtels
économiques. Il est important de souligner que tout site internet (qui
n’est pas créé de zéro) doit être mis à jour et adapté aux nouvelles
tendances ou technologies, tous les 24 à 36 mois. Les petits hôtels,
auberges de jeunesse et Bed and Breakfast affichant un tarif journalier
moyen à faible peuvent envisager d’opter pour un modèle de site
prédéfini, ou encore de choisir un constructeur de site web en ligne.
N’oubliez pas que le personnel de l’hôtel devra mettre à jour les
contenus de votre site (offres spéciales, actualités, packages, photos,
brochures, PDF…) de façon régulière et sans contraintes techniques –
donc, sans besoin de développement additionnel (un coût caché
courant dans la création web).
En développant un site Web performant pour votre hôtel, à même
d’accepter les réservations directes, vous réaliserez de meilleures marges
en gardant pour vous ces frais. Les données du livre électronique gratuit
de SiteMinder –Comment diversifier la stratégie de distribution de votre
hôtel – nous montrent que les réservations sur les sites des hôtels ont
connu une hausse de 9,1 % en 2014 et ce chiffre est en constante
augmentation.
Pour que votre site Web soit efficace, vous devez l’équiper d’un moteur de
réservation en ligne (également appelé moteur de réservation Internet),
capable d’accepter les réservations de façon conviviale pour le client. Cela
pourra représenter un investissement pour vous, les solutions de
commerce électronique n’étant pas toujours bon marché, mais il existe des
outils efficaces pour un prix abordable, comme TheBookingButton de
SiteMinder.

L’importance d’un channel manager

• logiciel permettant de gérer les canaux de distributions, de piloter sa commercialisation.


C’est le channel manager qui met à jour le stock (disponibilités et prix) sur les
différentes plateformes de commercialisation. Le channel manager est le plus souvent
synchronisé avec le PMS (seule brique à disposer du stock véridique), voir avec
le moteur de réservation. C’est le channel manager qui met à jour les disponibilités et les
prix sur Booking, Expedia, le CRS du groupement, Facebook, etc. Les plus évolués
peuvent interpréter des scénarios (si il ne reste que 3 chambres à vendre, alors fermer
booking, par exemple). La plus part des moteurs de réservation intègrent cette
dimension channel manager. De nombreux channel manager deviennent des moteurs
de réservation.
Exemple : Wubook, Roomcloud,

Channel Posted: 2 mai 2016 by Thomas le lexique de la distribution hotrliére

Le Channel Manager vous permet de mettre en place votre stratégie de vente à court, à
moyen et à long terme. Vous choisissez également votre positionnement par rapport aux
autres hôtels pour gagner des parts de marché dans toutes les situations.

La fiabilité est certainement le critère numéro un d’un gestionnaire des canaux


de distribution – après tout, cet outil est au cœur de la stratégie de revenue
management de l’hôtel !
Un des points clés à considérer dans le choix de son Channel Manager est de
vérifier s’il existe bien des connections certifiées avec le Moteur de
Réservation et le PMS.. Plusieurs fournisseurs de Moteur de Réservation
proposent aussi leur Channel manager : et il peut être opportun d’opter pour
une solution deux en un. La portée du système est un autre facteur d’une grande
importance : regardez attentivement le nombre d’agences de voyages en ligne
(OTA) connectées, mais surtout, assurez-vous que ces agences en ligne sont
adaptés à votre stratégie.
Vous n’avez sans doute pas besoin d’être présent sur toutes les OTAs mais
renseignez-vous sur les petits distributeurs locaux, qui peuvent s’avérer très
influents sur certains marchés spécifiques : vous perdriez à les négliger. Si vous
gérez les tarifs et l’inventaire au niveau du PMS, vous pouvez vous permettre
d’ignorer l’ergonomie de l’outil. Dans tous les autres cas, assurez-vous de
choisir un Channel Manager avec lequel votre personnel (et tout
particulièrement Revenue Manager) et vous-même êtes à l’aise. Vous devrez
peut-être changer vos tarifs plusieurs fois par jour, et un logiciel mal conçu, ou
des grilles tarifaires inintelligibles pourraient facilement saper votre
productivité.

Quelles fonctionnalités rechercher dans un Channel Manager ?


 La performance ! Recherchez un outil avec un taux de succès supérieur à 99% concernant la
mise à jour des tarifs

 Faible latence dans la mise à jour des inventaires et des tarifs

 Connection XML sécurisée


 Design intuitif
 Connection avec toutes les agences de voyages en ligne (OTA) avec lesquelles travaille l’hôtel
et/ou les principales OTA sur vos marchés cibles.

 Création de règles automatiques (yield, dernière chambre disponible, mark-ups, mise à jour en
masse, etc…)
 Grilles tarifaires faciles à lire
 Caractéristiques spécifiques aux chaînes (mise à jour des tarifs de tous les hôtels en
un clic par exemple)
Notions relavies

• L’effet Billboard a été nommé et popularisé dans le cadre d’une étude menée en 2009
par Chris Anderson de l’université américaine de Cornell. L’effet billboard est le nom
donné au phénomène par lequel, pour un hôtel, le fait d’être présent et visible sur un
OTA lui amène non seulement des réservations indirectes commissionnées par le biais
de l’OTA, mais également un surplus de réservations directes enregistrées par
téléphone ou sur son site web. L’effet billboard est dû au fait qu’après avoir identifié un
hôtel sur Booking ou Expedia, une part relativement importante des visiteurs se rend
sur le site de l’hôtel pour un complément d’information (photos, descriptifs, activités
proposées, etc) et pour voir éventuellement si les tarifs proposés en direct sont plus
avantageux. Une partie de ces visiteurs peut alors réaliser une réservation directe qui ne
sera pas commissionnée. Lorsqu’il est avéré, la prise en compte de l’effet billboard rend
théoriquement plus intéressante la présence sur un OTA puisqu’elle génère aussi des
réservations supplémentaires directes non commissionnées et rend « plus acceptable »
les commissions prélevées par l’OTA.

• Définition : Effet billboard

• Ecrit par B.Bathelot, mis à jour le 2 octobre 2017.


Glossaires : Marketing hôtelier et touristique

Définition : Effet billboard

Ecrit par B.Bathelot, mis à jour le 2 octobre 2017.


Glossaires : Marketing hôtelier et touristique

Un Moteur de Réservation

• Solution technique permettant d’offrir la réservation en ligne aux visiteurs de votre site.
Le moteur de réservation gère la disponibilité, les tarifs. C’est le moteur de vente de
l’hébergeur. Il gère le stock, prend la réservation (et donc les coordonnées) du client, la
confirme immédiatement (à l’hôtel et au client). Il est nécessaire de mettre à jour les
disponibilités et prix. Les moteurs de réservationsont bien souvent synchronisés avec
le PMS. Une réservation prise sur le moteur s’intègre directement dans le PMS, une resa
prise à l’hôtel (PMS) décrémente automatiquement le volume de chambres en vente
dans le moteur de réservation. Les moteurs de réservations se dotent chaque année de
nouvelles fonctionnalités, comme: questionnaire post-séjour, rate shopper, surveillance
e-reputation, channel manager, etc.

• Couplé à votre Channel Manager, le moteur sera intégré à votre site internet et
proposera une réservation simple et efficace, assurant un haut taux de conversion. Vous
pourrez aussi suggérer des offres spéciales, des promotions, des packages...
Un outil qui vous permettra non seulement de générer des ventes en direct, mais aussi
de vous approprier les clients, enregistrer leurs données et les fidéliser.

• L’objectif principal est ici de faciliter le processus de réservation de l’utilisateur sans que
celui-ci ne ressente le besoin de retourner sur le portail sur lequel il vous a trouvé.

Quels critères rechercher dans un moteur de réservation ?


 Fluidité de navigation
 Faible temps de chargement des pages (moins de 2 secondes)
 Intégration avec d’autres outils (logiciels immobiliers, gestionnaire des canaux de distribution,
logiciel de gestion des recettes, centrale de réservations…) et deux connections internet
certifiées
 Sécurité des serveurs
 Large palette de langues et de devises disponibles
 Intégration de comparateurs de prix
 Expérience utilisateur optimisée pour les appareils mobiles
 Design en cohérence avec votre site web
 Facilité de création des promotions
 Tarification dynamique géo-ciblée
Pms :

• Property Management Software ou logiciel de gestion de propriété, c’est le logiciel qui


vous permet de gérer votre exploitation : réservation, facturation, statistiques,
débiteurs, etc.
Le client ne voit jamais le PMS, c’est l’hôtelier qui utilise le PMS. C’est la brique la plus
importante de toute exploitation hôtelière. Le PMS gère les réservations (et donc la
disponibilité), la facturation (et donc le chiffre d’affaires), les impression (listing
gouvernante, pdj, etc.), les débiteurs (encaissement). Le PMS fait du prévisionnel, du
réalisé et, souvent, un mix des deux (atterrissage). Le PMS peut être installé en local (un
programme sur la machine ou un serveur local) ou en mode SAAS (service as an
application), c’est à dire dans le nuage, sur un serveur non contrôlé par l’hôtel.
Le PMS est ainsi accessible depuis n’importe quel ordinateur connecté au web (même
une tablette !)
Exemple : Topsys, Medialog, Thais soft, InfHotix, Opéra, FrontRES

Réussir la statégie de distribution multicanale

ÉVITER LA CANNIBALISATION ENTRE OFFLINE ET ONLINE

• Il est important de rendre ces canaux complémentaires, tout en veillant à ce qu’ils ne se


cannibalisent pas. On peut alors adopter une stratégie stratégie stratégie stratégie
adaptée adaptée adaptée adaptée pour pour pour pour chaque chaque chaque
chaque cana cana cana canal ll l, ,, , selon les produits proposés, les segments de
population visée ou la politique de prix par exemple.

Renforcer la présence de votre site web

La publicité sur les moteurs de recherche (Google Adwords, BingAds,


Yandex Direct, etc.) est un excellent moyen de stimuler la fréquentation
de votre site et d’augmenter les ventes directes de votre hôtel, quelle
qu’en soit la taille. Il existe cependant des approches très différentes, et
il est important de garder en tête des indicateurs de rendement clés
précis lors de l’élaboration d’une stratégie de SEA.
De façon générale, et de la même manière qu’avec le SEO, plus votre
hôtel est petit, et plus vous devriez vous concentrer sur des campagnes
basiques à fort retour sur investissement :, sur la protection de votre
marque et sur le re-marketing sur les marchés générateurs des plus
fortes recettes : ce sont d’excellents points de départ pour votre
stratégie SEA. Les plus grands établissements, ainsi que les chaînes
d’hôtels pourront eux adopter une approche plus large (bannières
publicitaires, enchères sur mots-clés larges, etc.) afin de pénétrer de
nouveaux marchés et d’accroître la notoriété de leur marque – mais ces
campagnes sont généralement onéreuses.

Quels critères rechercher pour choisir une agence SEA (Search


Engine Advertising) ?
 Certification Google Premier Partner
 Expérience verticale des hôtels et de l’hôtellerie
 Rapports de campagne clairs
 Connexion à Google Analytics
 Connaissance du (des) marché(s)
 Modèle économique (frais fixes, rémunération au succès, au pourcentage…)
Enfin pour bénéficier d'un meilleur positionnement sur Google, les textes doivent répondre à
quelques critères essentiels. En effet, il s'agit de définir les mots-clés et de les placer dans une
structure éditoriale optimisée pour le référencement, par exemple, avoir un titre éditorial avec
une ou deux expressions-clés maximum et si possible en début de phrase, réaliser un
chapeau qui reprend à nouveau les expressions-clés, placer aussi en exergue les mots-clés
présents dans les textes et le tout dans une thématique unique pour chacune des pages du
site internet.
Fast booking ; Choisir les bonnes solutions de distribution directes pour votre hôte

Maîtriser ses canaux pour optimiser son activité

La digitalisation des activités a eu un impact sur la relation client mais évidemment sur les
aspects traditionnels de la distribution. Une entreprise distribue ses produits et services
aujourd’hui en online et offline : sur ordinateur, tablettes, mobile voire autres écrans d’où les
tendances de multicanal, cross-canal, web-to-store. La gestion des canaux de distribution va de
pair avec les stratégies d’optimisation de son activité (revenue management). Un hôtelier qui
décide d’optimiser sa distribution en se vendant sur différents canaux sera amené à jouer
également sur la partie tarifaire selon le moment, le client, ses contrats TO/entreprises clientes,
le canal de vente

Optimiser vos stratégies marketing

Objectif
L'objectif d'une stratégie marketing multicanal est d'optimiser l'impact de
ses actions en sélectionnant les canaux les plus en adéquation avec sa
cible. Un autre objectif est de permettre à la marque d'occuper le terrain à
plusieurs niveaux, relationnel et transactionnel, à tout moment, partout et
sur n'importe quel support. Enfin, par une stratégie marketing multicanal, la
marque optimise sa présence et sa notoriété auprès de ses
consommateurs.

Étapes
 Repérer les canaux pour lesquels ses clients ont le plus d'appétence et
d'affinité. En suivre l'évolution.
 Définir son objectif marketing pour chaque canal : relationnel (médias
sociaux), transactionnel (points de vente physique, site e-commerce,
mailings), image (médias sociaux, publicité).
 Dégager les synergies entre tous ces canaux et orchestrer les différentes

campagnes.
 Mesurer les résultats avec les indicateurs de résultats correspondant à
chaque canal.
 Centraliser et sauvegarder les données marketing collectées.
 Assistence en liqne
 Afin d'entretenir une relation privilégiée avec les clients, il est
important que ceux-ci puissent contacter une assistance en ligne et
puissent émettre une demande de renseignement, que ce soit par
téléphone, par une messagerie dédiée ou par un chat . Le client
aime bénéficier d'une aide personnalisée, que ce soit en rapport à
un Le client aime bénéficier d'une aide personnalisée, que ce soit en
rapport à un Le client aime bénéficier d'une aide personnalisée, que
ce soit en rapport à un Le client aime bénéficier d'une aide
personnalisée, que ce soit en rapport à un produit ou pour la
démarche le menant vers son achat en ligne
 ÉTUDE
 77% des acheteurs en ligne indiquent ne pas avoir finalisé une
commande en raison d'une question ou d'un problème resté sans
réponse. Et 80% d'entre eux pensent qu'ils auraient procédé à
l'achat si un conseiller avait été disponible en ligne, voire une aide
vocale ou visuelle en ligne.
 Données issues de l’enquête «Les méthodes d’assistance en ligne»,
iAdvize.
 Le management des parcours clients
 L’unification de l’expérience utilisateur online et offline L’unification
de l’expérience utilisateur online et offline est un objectif clair mais
parfois difficile à atteindre à cause des changements profonds qu’il
nécessite
 Le management des parcours clients unifiés nécessite une
démarche outillée performante : :: :

 -- Démarche CRM Démarche CRM Démarche CRM Démarche CRM
(Customer Relationship Management), que ce soit pour traiter
directement avec le client, tant au niveau de la vente, du marketing
ou du service, ou que ce soit pour capter, traiter et analyser ses
informations,
LIVRE BLANC - RÉSE RRÉÉSSEE RÉSEAU DE DISTRIBUTION E AU
DE DISTRIBUTION E AU DE DISTRIBUTION E AU DE DISTRIBUTION
ET E TT EE T E--COMMERCE COMMERCE COMMERCE COMMERCE
Un logiciel de Gestion Relation Client (GRC / CRM) – Customer Relationship
Management en anglais ou CRM– est une base de données clients qui permet à une
entreprise d’avoir une vision claire et constante de ses clients et futurs clients (prospects).
Il représente donc l’ensemble des outils qui permettent d’identifier les prospects,
puis traiter, analyser et fidéliser les clients.
Le but étant d’assurer par la suite un suivi personnalisé, en offrant la meilleure qualité
service possible.
Cet outil permet donc de placer le client au cœur de l’entreprise, en étant à son écoute et
en ayant une meilleure connaissance sur ses attentes et ses besoins.
Il permet également de mieux cibler sa clientèle, optimiser son temps de travail tout
en augmentant la réactivité de l’entreprise et en dynamisant sa productivité.
Pourquoi utiliser un logiciel de Gestion Relation Client (GRC /
CRM) ?
Augmenter la satisfaction de vos clients

 Être plus efficace dans les démarches commerciales (en gérant mieux son SAV, en étant
plus réactif et intervenant à un moment opportun),
 Avoir une plus grande proximité avec le client en développant une relation privilégiée avec
lui (en enregistrant ses préférences, son anniversaire par exemple, etc…),
 Développer sa compétitivité en apportant plus de services et de conseils personnalisés.

Augmenter la rentabilité de l'entreprise

 Augmenter les ventes grâce à des actions ciblées sur des segments définis de vos clients et
prospects (Ex: fidéliser vos clients grâce à des offres spécifiques en fonction de chaque
population de client),
 Optimiser la rentabilité des investissements commerciaux, marketing et service client
grâce à un meilleur calcul du retour sur investissement,
 Avoir une vision claire de l’activité commercial pour optimiser les processus (rapport sur
les ventes, le suivi des rendez-vous des commerciaux, l’avancement des objectifs, etc.),
 Gagner du temps en automatisant les tâches récurrentes (suivi des résultats automatiques,
relance automatique des clients …).

Améliorer l'organisation interne

 Agenda partagé entre les collaborateurs (tâches à faire, évènements …),


 Centralisation et partage de l’ensemble des données clients (toutes les informations
importantes sur les clients sont classées au même endroit et accessibles facilement),
 Structurer l’information et les processus commerciaux. Vous disposez d’une fiche client
structurée avec des informations pertinentes et qui sont exploitables pour des actions
marketing (Ex : mailing papier, e-mailing, phoning, etc.),
 Garder l’historique de vos données clients (Ex : en cas de départ d’un commercial, vous
ne perdez pas d’information et vous pouvez facilement transférer les dossiers en cours à son
remplaçant).

Pas de parité ou d’égalité tarifaire imposée


Le distributeur est tenu de respecter les dispositions issues de la « loi Macron » sur la parité et
l’égalité des tarifs définis par l’hôtel sur l’ensemble des canaux de distribution en ligne et/ou
hors ligne. Le GNI demande que le distributeur respecte la loi Française et s’interdise d’en
détourner le sens. L’hôtel doit pouvoir consentir, à un distributeur en particulier ou à plusieurs,
une égalité tarifaire sous conditions : par période, par type de chambre, par zone géographique,
par cible, par segment. Dans ce cas, cette clause doit faire l’objet d’une contrepartie dudit
distributeur. Le GNI demande qu’aucune clause ne figure plus de façon systématique et imposée
dans le contrat entre le distributeur et l’hôtel.
Pas d’affichage sur les portails d’affiliés non autorisé par l’hôtel
Le distributeur fonctionne avec d’autres plateformes, qualifiées « d’affiliées ». Lorsque l’hôtel
contracte avec un distributeur, son offre se trouve ensuite commercialisée par ces plateformes
secondaires sans qu’il en soit informé et sans avoir donné son accord.Le GNI demande une
transparence totale sur l’affiliation. Le GNI demande que l’hôtel puisse choisir d’être distribué
par tout ou partie de ces canaux d’affiliation. Il doit donc donner son accord exprès pour diffuser
son produit par ce biais. Le GNI demande que le distributeur garantisse la qualité et la mise à
jour des informations mises en avant par ses affiliés. Le GNI demande qu’aucune clause ne
figure plus de façon systématique et imposée dans le contrat entre le distributeur et l’hôtel.
Pas d’accès à l’intégralité des offres de l’hôtel imposé
Le distributeur impose à l’hôtel de mettre à sa disposition sa gamme complète de chambres et
d’offres tarifaires.
Le GNI demande que le distributeur respecte la volonté de l’hôtel sans intimidation et
contrainte. L’hôtel doit pouvoir consentir à un distributeur l’accès à toutes ou partie de ses
offres et types de chambres à certaines périodes ou en permanence à condition que cette clause
fasse l’objet d’une contrepartie dudit distributeur. Le GNI demande qu’aucune clause ne figure
plus de façon systématique et imposée dans les contrats entre le distributeur et l’hôtel
CHARTE DE LA DISTRIBUTION HOTELIERE EN LIGNE Les clés d’une relation loyale et équilibrée
entre hôteliers et distributeurs dans des rapports commerciaux justes et raisonnables