Vous êtes sur la page 1sur 5

Tableau IV : Microorganismes apparaissant plus ou moins

régulièrement dans des individus sains


Cuir chevelu Région péri-anale
Sta. Epidermidis (S.albus)+ Mycobactérium snégmatis
Corynébactérium acnes + E. coli* et coliformes
Œil Enterocoques
Corynébactérium xerosis Clostridium+
Sta. Epidermidis Lactobacillus
Haemophilus* Corynébactérium
Oreilles Sta. Epidermidis+
Mycobactérium Spores et champignons.
Corynébactérium
Sta. Epidermidis+
Nez, bouche et pharynx Colon
Str. Pyogènes* E. coli* et coliformes
" . salivaires Shigella*, Salmonella*
" . mitis Bactéroides fragilis*
" . faecalis+ " serpeus*
Diplococcus pneumonie Clostridium perfringens+
Corynébactérium diphtérie* " tetani+
" xerosis Streptococcus faecalis et enterocoque+
" pseudodiphtheritium Alcaligènes " .
Haemophilus influenzae* Pseudomonas aerugenosa+
Sta. Aureus* Proteus vulgaris+
Sta. Epidermidis Candida albicans*
Neisseria méningitidis* Giardia lamblia
" catarrhalis Trichomonas hominis
Candida albicans* Entamoeba coli
Lactobacillus casei " histolytica*
" fermenti Entérovirus*
Mycobactérium phlei Poliovirus*
Borrelia buccalis Virus de l'hépatite épidermique*
" vincentii+? Lactobacillus bifidus (enfant surtout).
Fusobactérium fusiforme+?
Trichomonas (tenax??)
Spores de bacillus, champignons
Microorganisme de l'air et des aliments
" " filamenteuse autour de dents
(leptotrichia buccalis??)
Virus de l'influenza et adénovirus.
Organes génitaux Peau
Mycobactérium snegmatis Sta. Aureus*
Treponema refringens (males) Sta. Epidermidis+
Corynébactérium Corynébactérium acnes+, etc…
Lactobacillus acidophilus (vagin) Tous organismes de l'air ambiant des vêtements,
Trichomonas vaginalis* etc…
Spores de Bacillus, moisissures, etc…
Aisselles Mains
Mycobactérium snegmatis Dépend des objets manipulés communément;
Mycobactérium phlei microorganisme de la peau, de tractus
Sta. Epidermidis+ respiratoire, des matières fécales.
Corynébactérium
*Envahisseur primaire +Envahisseur secondaire.
Tableau V : portes de sortie et pathogènes typiquement
associes à elles
I – Voies buccales et respiratoires
A. Bactéries
1. Coccis Gram + (streptococcus pneumonies, str. Pyogènes, etc…)
2. Coccis Gram – (neisséria méningitidis)
3. Bâtonnets Gram + (corynébacterium diphteriae, mycobactérium tuberculosis)
4. Bâtonnets Gram – (haemophilus influenzae, bordetella pertussis)
5. Spirochètes syphilis, angine de vincent)
6. Organisme de la psittacose
B. Virus
1. variole, 2. Oreillons, 3. Rougeole, 4. Varicelle, 5. Rage, 6. Myxovirus,
7. Adenovirus, rhinovirus, etc… 8. Poliovirus.

C. champignons (voir groupe V)

II – Voies intestinale et urinaires

A. Bactéries
1. Entérobactérie, 2. Brucella, 3. Leptospira, 4. Clostridium.
B. Virus
1. Poliomyélite, 2. Coxsakie, 3. ECHO, 4. Hépatite épidémique.
C. Protozoaires
1. Entamoeba histolytica, 2. Trichomonas hominis 3. Giardia lamblia.
D. Helminthes
1. Ankylostomes, 2. Ascaris, 3. Enterobius vermicularis, 4. Trichuris
trichuria, 5. Douve de foie, 6. Tænia.

III – Voie génitale


A. Bactéries
1. Tréponema pallidum, 2. Neisseria gonorrhae, 3. Haemophilus ducreii
(chancroide), 4. Calymmatobacterium granulomatus (granulome inguinale),
5. Organismes de lymphogranulome venerien.
B. Protozoaires
1. Trichomonas vaginalis.

IV – Pathogènes de l'homme pouvant être transmis par le


sang

A. Surtout par les arthropodes sanguivores:


1. Bactéries : a. yersinia pestis, b. pasteurella tularensis, c. borrelia.
2. Rickettsies : fièvres des montagnes rocheuses.
3. Virus : a. fièvres jaunes de dengue, b. autres arbovirus.
4. Protozoaires : a. plasmodium, b. trypanosoma, c. leishmania.
5. Helminthes : a. filarias.
B. Surtout par des vecteurs artificiels (aiguilles, seringues, instrument de
biopsie, de chirurgie, transfusion sanguine, plasma, sérum, etc…)
1. Virus (hépatite).
2. Bactéries causant les bactériémies (brucella, salmonella, streptococcus,
staphylococcus, neisseria, pasteurella, diplococcus, leptospira, tréponéma)

V – Pathogènes retrouves dans le sol


A. Bactéries
1. Clostridium botulinum, 2. Clostridium tetani, 3. Clostridium perfringens,
4. Bacillus anthracis.
B. Helminthes (voir groupe II)
C. Champignons
1. Coccidioides immitis, 2. Histoplasma capsulatum, 3. Sporotrichum.

Les microorganismes du sang (sauf exception)


La présence de microorganisme dans le sang est pathogène. Les microbes de la
typhoïde, de brucellose, de la syphilis, de la malaria, de la fièvre jaune et de typhus, se
retrouvent plus souvent qu'autrement dans le sang , où ils peuvent persister des heures ou des
semaines. Les vaisseaux conduisant le sang de l'intestin au foie peuvent occasionnellement,
contenir quelques rares microorganismes. Ces derniers sont aussitôt éliminés au foie ou à la
rate, aussi que par les cellules bordant les vaisseaux sanguins, qui peuvent phagocyter les
bactéries (ces cellules font partie du système réticuloendothélial).

Microorganismes et banques de sang


Ces bactéries se retrouvent temporairement dans le sang de personnes saines ne
causent de souci à personne sauf aux administrateurs de banque de sang. En effet ces
bactéries, et d'autres d'origines externe, transférées a un patient au moment d'une transfusion
sanguines peuvent être fatales.

Les contaminants les plus fréquents sont : Pseudomonas, salmonella, E. coli, Staphylococcus,
Bacillus et corynébactérium.

L'agent de la syphilis ne survit pas plus de deux jours dans du sang réfrigéré. L'agent de la
malaria y survit 5 jours. De nombreuses bactéries peuvent s'y développer si on laisse le sang à
la température de la pièce. Certaines développent même au réfrigérateur, l'organisme le plus
fréquent et le plus à craindre est le virus de l'hépatite infectieuse. Le sang ne doit jamais etre
administré après 21 jours de son prélèvement. Les techniques de prélèvement et
l'administration doivent se faire la plus grande asepsie.

Tableau VI : Exsudats corporels et écoulement contenant des


microorganismes et objets susceptibles d'être contaminés
Exsudats et écoulements contenant Objets et vêtements susceptibles d'êtres
fréquemment des agents pathogènes contaminés
* Selles et urines
- salmonellose, Draps, vêtements, ustensiles, bassine, tout
- shigellose (selles seulement), objet pouvant être contaminé par les selles ou
- cholerae, - fièvre ondulante, les urines; les mains du personnel hospitalier.
- hépatite infectieuse,
- leptospirose (urine uniquement),
- poliomyélite (selles), - helminthioses
*Expectorations, écoulements nasaux
- Pneumonie (secondaire à n'importe quel Draps, vêtements, mouchoirs, serviettes,
organisme), brosse à dent ustensiles, livres, jouets,
- diphtérie, - scarlatine, crayons, poussières dans la chambre du
- pharyngite purulente, - coqueluche, patient, récipient à expectorations,
- méningite bactérienne, thermomètre, abaisse langue, écouvillons,
- syphilis (avec de la bouche ou de tractus sécrétions expulsées lors de la tous
respiratoire) l'etermement ou la parole, le masque, la robe,
- rougeole, varicelle, oreillons, les souliers, les gants, le tablier, etc… de
- poliomyélite, - variole, - tuberculose. l'infermière, les mains du personnel
hospitalier
*Pus ou exsudats provenant d'une lésion
locale
- gonorrhée, - syphilis, Bandage et pansements, vêtements, draps,
- ulcères ou abcès de toute sorte, serviettes, si présence de lésions buccale,
- érysipèle, - tuberculose, - blastomycose, surveiller ustensiles, lèvres, crayons, jouets,
- angine de Vincent, sièges de toilette, eau de lavage, les mains du
- toute infection de l'œil, de l'oreille, du nez, personnel hospitalier.
ou des organes génitaux,
- variole, - peste
- tularémie, - fièvre ondulante,
- infections à staphylo. Et a streptocoques
*Sang
- fièvre typhoïde (première semaine), Tout objet entrant en contact avec le sang,
- fièvre ondulante, seringue, aiguilles, tampon, draps et
- malaria, - leptospirose, - syphilis (rare) vêtements souilles par le sang, instruments
- dissémination d'un foyer d'infection à strépt. obstétricaux, pansements, etc…, arthropodes,
Ou à pneumocoque (ex. Pneumonie), vecteurs, les mains du personnel hospitalier.
- infection à staphylocoque avec
dissémination sanguine,
- méningite, - pneumonie,
- maladies virale ou bactérienne transmises
par arthropodes,
- rickettsioses, - hépatite sérique,
- hépatite infectieuse.

Whitimorella pseudo-mallei : découvert en 1921 par Whitimore et Krishnaswain chez des


maladies atteints de melioidose.

Erysipellothrix : découvert en 1882, par pasteur et thiullier chez le porc atteint de rouget.

Genre actinomyces : découvert en 1877, par Harz dans des lésions actinomycosiques des
bovidés