Vous êtes sur la page 1sur 2

Comparaison du DTU 13.

3 avec les Règles Professionnelles de l’ITBTP (1990)


PARTIE 1 : Dallages industriels ou assimilés
0 - Revêtement éventuel
1 - Couche d’usure éventuelle
DEFINITIONS 2 - Dallage
3 - Interface éventuelle
4 - Forme éventuelle
5 - Sol

REGLES PROFESSIONNELLES
DTU 13-3 PARTIE 1 : DALLAGES INDUSTRIELS ITBTP 1990
- Etude de faisabilité : mission d’investigation (sondages et essais), rapport - Reconnaissance du sol :
ETUDE DU SOL donnant les hypothèses des modules de sol, une évaluation des déformations identification des couches supérieures du sol
et des propositions techniques d’amélioration des sols. Eventuellement des et divers essais :
exemples de compatibilité dallage support, si tassement important prévisible - densité - teneur en eau - wl wp - K
sous charge répartie ou concentrée. Reconnaissance des couches (pressiomètre...)
3+1 points tous les 2000 m²
RECONNAISSANCES Profondeur des essais :
jusqu’à une compressibilité négligeable du substratum.
2 cm de sable
INTERFACE Film polyéthylène de 170 microns, ou alternative de performances similaires. Polyane et sable
Déconseillé, car pouvant aggraver les soulèvements par retrait différentiel
aux angles des panneaux (§5.3.3 du DTU).
Dallage armé : -Dallage rigide armé :
- Si σELS > 0,21. fc282/3 - σ ELU > 0,75s r
Dallage non armé : - σ ELS > 0.6s r
Désolidarisé de tous les éléments de structure tels que tirants, chaînage, - Dallage souple
DALLAGE poteaux, murs de refend…Ou liaisonnés aux seuils et quais, ou similaire, Choix en fonction des tolérances de
si traités en dalle de transition avec 0,2 % d’armatures min. dans chaque déformation et fissurations admises,
direction, en nappe inf. ainsi que de la nature de l’exploitation.
Epaisseur minimale : 15 cm Epaisseur minimale : 12 cm
NF P 18-201 (DTU 21) 0,4 % dans chaque direction si la limite élastique des 0,15 % de la section du dallage.
armatures est supérieure ou égale à 500 Mpa. Soit pour une dalle de 15 cm, Ecartement des barres :
ARMATURES un ST65C (9.98 kg/m²) e<2 h pour des charges localiséese< 3,5 h
Le diamètre maximal des armatures est 1/15e de l’épaisseur du dallage. pour des charges réparties (avec h épaisseur)
Béton conforme à la NF EN 206-1.
- Un dosage de ciment de : -Dosage de 300 à 350 kg/m3
280 kg/m3 pour une classe de 52,5 de ciment actif
320 kg/m3 pour une classe de 42,5 CPA CPJ 42,5
BÉTON 350 kg/m3 pour une classe de 32,5
- Un E/C variant entre 0,6 pour 280 kg/m3 et 0,5 pour 350 kg/m3. -Résistance à la traction : ft28>2 MPa
- Fc28 > 25 MPa - Ft28 > 2.1Mpa
Un dallage additionné de fibres doit être assimilé à un dallage non armé.
(art 3.1.3)
Définition des types de joints : art 5.6.2 Joint de retrait
Charges roulantes : Joint de dilatation
- Si charges roulantes < 5 KN/roue, utilisation des joints 4 et 5, conjugués Joint d’isolement
par un TS. Joint de construction
JOINTS - Si > 5KN/roue, joints conjugués par clavetage béton sur béton, des profilés
équivalents, ou par goujonnage.SINON 2. Remplissage des joints
Joints de dilatation prévus uniquement pour dallages non couverts. et entretien prévu dans programme
Remplissage des joints et entretien prévu dans programme de maintenance. de maintenance.
Espacements : Espacements :
- 30 x h, pour dallages soumis aux intempéries, soit 4,5 m pour une dalle de 15 cm. -Diagonale inférieure à 7 m pour dallage
- 38 x h, pour dallage sous abris, soit 5.7 m pour une dalle de 15 cm. non couvert au moment de l’exécution
ESPACEMENT avec h= épaisseur du dallage -Diagonale inférieure à 8,5 m pour les
DES JOINTS Si couche de glissement en sable de 2 cm, ou équivalent, possibilité de dallages couverts.
majorer les distances de 35 %. Augmentation possible des panneaux
Forme des panneaux : après une étude spéciale.
Rapport des cotés compris entre 1 et 1.5, sauf en périphérie de l’ouvrage, Rapport des côtés compris entre 1 et 1,5.
où la condition ne peut pas être toujours satisfaite.
Admissibles : Admissibles :
- Contraint de traction : σELS £ 0,21. fc282/3 pour dallage non armé. - ELU : σ ELU ≤ 0,75σ r pour dallage non armé.
CONTRAINTES (Pour fc28 = 25 MPa , cette expression conduit à σELS £ 1,8 MPa). - ELS : σ ELS ≤ 0,6σ r pour dallage non armé.
Ou : σELS < 0,9 ft fendage 28 pour dallage non armé. Détermination des contraintes :
Calcul de contrainte simple, pour charges
Détermination des contraintes : réparties, charges concentrées, retrait.
Méthode de BOUSSINESQ Pas de prescription particulière.

II6 ● SOCABATinformations n° 19 ● décembre 2005


Comparaison du DTU 13.3 avec les Règles Professionnelles de l’ITBTP (1990)
PARTIE 3 : Dallages de maisons individuelles
0 - Revêtement éventuel
1 - Couche d’usure éventuelle
DEFINITONS 2 - Dallage
3 - Interface éventuelle
4 - Forme éventuelle
5 - Sol

DTU 13.3 PARTIE 3 : DALLAGES DE REGLES PROFESSIONNELLES


MAISONS INDIVIDUELLES ITBTP 1990

Obligatoire pour maisons jumelées, en bandes, ou réalisation


de plusieurs maisons. -Reconnaissance du sol :
ETUDE DU SOL - Etude de faisabilité : mission d’investigation (sondages et nature des sols, géométrie des couches,
essais), interprétation des résultats, rapport donnant les homogénéité, régime hydraulique, cavités,
hypothèses des modules de sol, une évaluation des risques caractéristiques chiffrées des sols.
ainsi que les principes généraux de construction.

2+1 points tous les 500 m² - pavillons isolés : 3 points


RECONNAISSANCES profondeur des essais : jusqu’à une compressibilité - pavillons en bandes : tous les 25 m,
du substratum négligeable en quinconce.

Etude géotechnique non nécessaire si :


- Absence d’anomalies
ENQUÊTE PAR - Terrain sans risque de glissement
L’ENTREPRENEUR - Terrain non inondable
- Niveau de la nappe d’eau en dessous du niveau
du dallage.
- Sol non compressible
- Sol homogène-Absence de remblais récents
- Absence de végétation (éloignement de 1 à 1,5 fois
la hauteur de l’arbre adulte.)

5 cm de sable, ou 3 cm de mortier maigre.


INTERFACE Polyane et sable
Film polyéthylène de 150 microns minimum,
ou similaire.

Dallage indépendant des murs périphériques,


DALLAGE Dallage armé obligatoire, solidaire ou désolidarisé.
ou dallage servant d ‘assise aux murs périph.

NF EN 206.1, béton XF1 avec classe minimale :


C25/30
BÉTON ou Dosage de 300 à 330 Kg/m3 de ciment.
Béton à composition prescrite (BCP), NF P 18.201,
dosé à 350 kg de ciment par m3.
Utilisation de plastifiant ou de superplastifiant.

Une nappe de TS en partie inf. : Une nappe de treillis soudé


0,2 % de la section du dallage pour 1,1 kg/m² minimum.
ARMATURES Soit un treillis ST 25C (4.026 kg/m²)
En cas d’utilisation de TS lisse,
pour un dallage de 12 cm
En rive de dallages solidaires : recouvrement par 3 soudures.
U de fermeture : HA 8 ou 10 en rive des dallages solidaires,
HA 8 tous les 15 cm, de longueur 150 cm tous les 25 cm.

EPAISSEUR 8 cm
12 cm
MINIMALE

ISOLATION Isolant thermique horizontale sous l’ensemble


THERMIQUE de la surface du dallage (art. 14)

SOCABATinformations n° 19 ● décembre 2005 ● 7


III