Vous êtes sur la page 1sur 5

FICHE DESCRIPTIVE DU PROGRAMME

Intitulé du module STRATEGIES DE PRESERVATION ET DE MISE EN


VALEUR DU PATRIMOINE HISTORIQUE.
ARCHITECTURAL.
Statut du module Obligatoire avec une application en atelier.
Volume horaire semestriel 02 heures x 13 = 26 heures
Responsable des enseignements CHENNAOUI Youcef.
Maître de conférences, classe A- Chercheur, ENSA d’Alger.
Objectifs
Les objectifs prioritaires de notre cours sont essentiellement au
nombre de deux :
1. Un objectif d’ordre général :
-Donner à l’étudiant l’éventail des méthodes
d’approches en matière de préservation du patrimoine
architectural, en :
A. définissant le contenu et les objectifs de toutes les
options du projet : De la restauration technique à la
réhabilitation architecturale.
B. En introduisant aujourd’hui, la notion de
conservation intégrée durable dans le processus de
valorisation tant au niveau local que régional.

2. Un objectif d’ordre spécifique :


- Fournir à l’étudiant des pistes problématiques
actuelles du contexte algérien, qui se présentent
à différents niveaux : législatif, normatif ou
technique. Ceci pourrait aider l’étudiant à
entrevoir des champs, voire de futurs thèmes de
recherche.

Contenu du programme
Les trois grands thèmes privilégiés de notre cours, sont organisés
comme suit :
1. Les fondements théoriques de la notion de
« Patrimoine architectural » et les méthodologies
actuellement en usage quant à l’articulation du projet de
conservation du bien architectural au projet de
valorisation.
2. Les modèles de valorisation et de présentation du
patrimoine architectural, réticulés dans les politiques de
la planification urbanistique et territoriale.
3. Les modalités d’élaboration et de gestion du projet de
conservation et de valorisation du patrimoine
architectural par rapport aux différents acteurs et
compétences y afférents.
Les thèmes à privilégier :
1ere séance : 02 heures.
Le patrimoine architectural : Analyse et Diagnostic.
1. Les outils de la monographie architecturale :
A. Typologie des relevés.
B. Les techniques de l’analyse
historiographique.
2. L’analyse typo-morphologique appliquée à la
connaissance du patrimoine historique.

2e séance: 02 heures.
La problématique des stratifications historiques du bâti
dans le projet de mise en valeur.
1. La stratification historique: définitions
terminologiques générales.
2. L’histoire du lieu et le processus de sa
transformation.
3. Typologie des stratifications historiques:
A. Les stratifications du bâti.
B. Les stratifications constructives.
C. Les stratifications archéologiques.
4. Méthodologie et outils d’évaluation des
stratifications du patrimoine architectural.

3e séance : 02 heures.
Le Concept de vulnérabilité et son application au patrimoine
architectural.
1. La vulnérabilité: définitions terminologiques
générales.
2. Les facteurs générateurs de risques pour les
biens culturels.
2.1. Analyse des facteurs de dangerosité et vulnérabilité.
2.2. Méthodologie et outils d’évaluation de la vulnérabilité
du patrimoine architectural.

4e séance : 02 heures.
Modalités de délimitation des abords d’un monument.
1. Aperçu général sur l’histoire de la réglementation
officielle qui gère la notion des abords de protection.
2. Les critères de délimitation des abords en usage dans la
pratique.
- Le critère géométrique.
- Le critère visuel.
3. Etudes de cas.

5e séance : 02 heures.
Le patrimoine architectural : Principes d’interventions.
1. Introduction.
2. Les concepts théoriques et pratiques des
différentes options du projet : Typologie
d’interventions :
1. L’anastylose.
2. La restauration.
3. La réhabilitation.

6e séance : 02 heures.
L’intervention minimale sur les monuments historiques.
- Les standards de l’intervention minimale:
concepts philosophiques et principes
méthodologiques.
- Etudes de cas.

7e séance : 02 heures.
Les modalités de sécurisation du chantier d’intervention.
- Les standards de sécurisation du chantier.
(sécurisation des ouvriers, des riverains, ….).

8e séance : 02 heures.
Le plan de couleur pour les bâtiments historiques.
- Méthodologie et outils d’analyse.
- Principes d’interventions de restauration.
-
9e séance : 02 heures.
Le projet d’illumination des monuments historiques..
- La notion d’éclairage muséographique des
monuments historiques : De l’analyse au projet d’intervention.

10e séance : 02 heures.


L’évolution de la culture muséographique liée à la mise en
valeur du patrimoine historique.
- Définitions, principes et méthodologies
appliquées au domaine de la muséologie :
- Les tendances actuelles en matière de
systèmes muséaux : La notion de muséologie active.
- Le patrimoine historique dans une perspective
de tourisme culturel : Les repères de guidage de l’activité de
visite.

Modalités d'enseignement CM Dix (10) cours magistraux de 02 heures. Total : 20 heures.


Le cours est synthétisé en diapos et illustré d’un abondant
support illustratif en images est projeté en vidéo projecteur.
Notre cours fait une large place aux expériences étrangères
novatrices, en matière de politiques de préservation et de mise en
valeur du patrimoine historique architectural ; privilégiant les
études de cas en Europe et au Maghreb.
TP Atelier : Trois séances de 02 heures. Total 06 heures.
Modalités de détermination d’une zone de servitude pour un
monument historique urbain.
(Objet d’étude à déterminer).
Trois problématiques seront abordées par les étudiants. Il s’agit
de :
- La délimitation des abords de servitudes du
monument classé (objet d’étude) selon les deux
critères : géométrique et visuel.
- Le contenu du règlement de servitudes, appliqué
à la construction et à l’urbanisme.
- L’articulation des termes de références du
règlement de servitudes des abords, au contenu
du POS.

Modalités d'évaluation Travail de groupe en binôme.


Evaluation sur essai :
- Exposé oral par affichage du travail de
l’essai en atelier.
- Rendu de l’essai sur format papier et
électronique.

Bibliographie - Babelons. J.P et Chastel. A (1994) : « La notion de


patrimoine ». Edit Liana Levi, France.
- Carbonara. G (1990) : « Restauro dei monumenti. Guida agli
elaborati grafici ». Edit Liguori, Roma.
- Ceschi (C) : « Teoria e storia del restaure ». Edit Bulzoni,
Roma (s.d). Traduction anonyme dactylographiée.
- Chaise. R : « Restauration des anciennes maçonneries ». Edit
Eyrolles, Paris, 1984.
- Gob. A et Drouguet. N (2003) : « La muséologie. Histoire,
développements, enjeux actuels ». Edition Armand Colin, Paris.
- Guillaume. M (1980) : « La politique du patrimoine ». Edit
Galillé, Alençon.
- Giovanetti, F (1989): "Monuments et sites historiques
aujourd'hui". Centre Analisi Sociale Progetti, Rome, pour
EPAU d'Alger.
- Henriet. A et Pellegrin. P (2003) : « Le marketing du
patrimoine ». Edit La lettre du cadre territorial, Paris.
- Jukka Jokilehto et Feilden Bernard. M (1993): « Management
guidelines for world cultural heritage sites”. Edition ICCROM,
Rome.
- Malfroy. S (1980) : « L’approche morphologique de la ville et
du territoire. Introduction à la terminologie ». Edit
Zeitgenossische Technische Hochschule, Zurich.
- Malfroy. S (1986) : « Observations préalables à une analyse
typologique du tissu urbain de la vieille ville de Genève ». In :
Extraits, Tome XXXIV, Zurich.
- Laurent. F.P (1979) : « La mise en valeur du patrimoine
architectural ». Edit Le moniteur, Paris.
- Ostrowski. W (1977): « Les ensembles historiques et
l’urbanisme ». Edit Centre de recherche en urbanisme, Oliviera,
Paris.
- Patin. V (1997) : « Tourisme et patrimoine en France et en
Europe ». Edit La documentation française.