Vous êtes sur la page 1sur 3

INFOS SOUDURE

TECHNIQUE DES REPLIQUES


DE PLUS EN PLUS APPLIQUEE [PARTIE 1]
DEFINITION,
COMPARAISON ET TRAITEMENTS
La technique des répliques est de plus en plus connue
et appliquée dans l'industrie en raison de son carac-
tère non destructif et de son exécution relativement
rapide. Ce premier article explique la technique des
répliques et la compare à l'examen métallographique
destructif. Les différentes étapes de cette technique
sont expliquées afin d'éviter les nombreux malenten-
dus au point de vue pratique.
La deuxième partie présentera quelques exemples,
afin de montrer des situations dans lesquelles la prise
de réplique est favorable ou même nécessaire.
Vandevyver Andries, ing. Institut Belge de la Soudure Photo 1: On peut prendre des répliques dans des espaces confinés (comme
dans un four). Trois sacs de travail doivent être emportés dans le four pour exa-
miner des aciers au carbone. La zone de réplique doit être accessible à l’œil nu

DEFINITION ques traitements supplémentaires, appliquer différents traitements et, toujours possible de prendre une
TECHNIQUE DE REPLIQUE on peut mettre le film sous le si nécessaire, les répéter: empreinte dans n'importe quelle
microscope optique et examiner • On peut exécuter des mesures situation. Il est donc nécessaire
La technique des répliques est la la réplique. de dureté sur toute l'épaisseur de comprendre les mises en
compétence de faire une du matériau, même avec diffé- œuvre pour réaliser une réplique.
empreinte d’une surface, EXAMEN PAR REPLIQUE rents poids: un faible poids Ces traitements peuvent être
normalement pour évaluer la VERSUS EXAMEN METALLO- pour des mesures sur une zone répartis en six étapes.
microstructure à la surface, après GRAPHIQUE bien déterminée, un poids Nous présentons ci-dessous les
le polissage et éventuellement élevé pour une conversion vers traitements pour la réalisation des
l’attaque (ou le décapage) Dans l’examen métallographique la résistance à la traction du répliques et les examens néces-
chimique de la surface. on veut étudier la microstructure matériau. saires qui vont de pair.
Représentez-vous: un détective d’un matériau après avoir fait un • ‘Une micro’ peut également
trouve une empreinte de pied polissage et un décapage être examinée au microscope POLISSAGE
dans la terre et il veut en avoir (chimique ou électrolytique) de la électronique et on peut réaliser
une preuve afin de pouvoir surface. des analyses EDX (Energy Meulage
examiner plus tard des irrégu- Comme on ne peut pas mettre de Dispersive X-Ray, des analyses Les oxydes et entailles présents
larités dans la plante de pied. grandes pièces sous un micros- chimiques approximatives sur le sont d'abord éliminés avec une
Pour ce faire, il peut faire un cope, il faut qu’on coupe un petit matériau), sur des dépôts, sur meule perpendiculaire. On
moulage en plâtre: il obtient ainsi morceau à partir du matériau et les oxydes, dans des commence par délimiter une
un négatif de l'empreinte du pied on examine une petite section. fissures, ... surface blanche de l'ordre de
dans le plâtre. On parle d’une coupe métallo- Une coupe métallographique grandeur d'une lamelle de verre
La technique des répliques est graphique, d’une section métallo- présente l'avantage que l'on peut pour microscope (2,5 x 7,5 cm).
comparable à l’action de ce graphique, ou d’un échantillon répéter plusieurs fois le polissage, La dimension finale de la
détective, mais à l'échelle métallographique qu’on peut ce qui peut être nécessaire: réplique sera de 2 x 3 cm.
microscopique. On veut voir la mettre sous le microscope. • en cas de mauvais polissage Lors de cette opération, des
microstructure d’un matériau ou Il y a une différence entre ‘une (polissage insuffisant); étincelles apparaissent ce qui
avoir la preuve de la présence micro’ et ‘une macro’. ‘Une • quand on veut un autre type représente un danger dans des
d’irrégularités dans le matériau micro’ est une coupe d’attaque de la surface (pour espaces explosifs. Un permis de
comme des fissures, des cavités, métallographique attaquée faire apparaître d'autres phases travail spécial est nécessaire
des précipités, … à l’aide d’un légèrement, qu’on peut examiner dans la microstructure); dans l'industrie pétrochimique,
microscope optique. Au lieu de au microscope optique jusqu’à un • quand on veut réexaminer dans les zones à risques (H2S,
plâtre, on va utiliser un film en agrandissement de 1000 x. Si l'échantillon après quelques HF).
acétate de cellulose, autrement l’attaque est trop forte, l’image semaines ou mois et que la
dit un film en plastique. Au lieu dans le microscope devient surface polie est dégradée Ponçage
de l’eau, on utilise l’acétone. noire. ‘Une macro’ est une coupe (oxydation, …). La zone de la réplique est fine-
Après avoir humidifié la surface métallographique fortement La règle suivante est donc ment poncée avec un appareil
avec l’acétone, on met le film en attaquée qu’on peut examiner importante: si l'on peut réaliser un miniature de polissage ayant une
plastique doucement et soit à l’œil nu, soit avec un examen métallographique sur granulométrie de plus en plus fine
régulièrement sur la surface. microscope binoculaire jusqu’à une coupe (examen métallogra- allant de 120, 220, 400, 800
Pendant l’évaporation de un agrandissement de 50 x. ‘Une phique destructif), celui-ci a la à 1.200. Les papiers de verre
l’acétone, le film en plastique va macro’ est utilisée pour évaluer préférence. ont un diamètre de 32 mm, ordre
se presser contre la surface. Une de grandes surfaces. S'il n'est pas possible de prendre de grandeur d'une réplique.
fois que le film a séché, on peut Dans un examen métallogra- un échantillon, la technique des A chaque polissage, les lignes
le retirer de la surface et on phique, on doit toujours essayer répliques offre une bonne de polissage de l'étape précé-
obtient une empreinte. Ensuite, d’obtenir une coupe métallo- solution. dente sont éliminées. Si l'une de
dans le laboratoire, après quel- graphique parce qu'on peut y Malheureusement, il n'est pas ces opérations n'est pas bien

MMTbe0151F26_okk.odt
INFOS SOUDURE
réalisée, on obtient une surface feutre et au diamant. qu'une seule fois. Ceci peut être chromique frais et les batteries de
polie avec des rainures Le polissage électrolytique désavantageux. On peut choisir l’appareil doivent être bien char-
rugueuses et des irrégularités provoque toutefois la dissolution entre un décapage léger, un gées. Pour cette raison, si l'on
(artefacts), ce qui compliquera de nombreux ions métalliques. décapage normal et un déca- veut prendre des répliques sur
l'interprétation ultérieure. Cette perte en matériau peut page fort (décaper longtemps). l’acier inoxydable, on a besoin
L'appareil miniature de polissage ouvrir des microfissures, ce qui ne De très petites fissures ou cavités d’une journée de préparation.
a la même poignée et le même présente plus le détail souhaité. sont rebouchées durant le dernier Cet appareil doit être maintenu à
aspect que celui utilisé par un Des carbures ou d'autres préci- traitement de polissage et ne sont l'horizontale et demande des
dentiste lors du remplissage d'une pités peuvent également être pas visibles sur une surface non précautions spéciales lors de son
dent. On peut ainsi comprendre étirés, ce qu'on peut confondre décapée. En décapant le déplacement sur chantier.
que certaines zones ne peuvent avec du fluage. Cette méthode matériau, on enlève un peu de Afin de garantir un temps de
pas être poncées en raison de n'est pas utilisée par l'IBS. matériau et les microfissures ou décapage idéal, plusieurs zones
leur inaccessibilité. De plus, la cavités deviennent visibles. Dans de 8 mm de diamètre se chevau-
zone doit être visible à 30 cm Décapage un examen pour le fluage, on chant sont décapées avec diffé-
pour pouvoir voir les rainures de Pour pouvoir voir la structure prend parfois une première rents temps de décapage.
polissage. Lors d'une demande métallique, la surface polie doit réplique après un décapage Durant le décapage, une sonde
de prise de réplique, l'accessi- être décapée. Il faut d'abord léger et une deuxième réplique est pressée d'une main contre la
bilité est souvent oubliée. quelque peu connaître le après un deuxième polissage et surface. Un vide est réalisé dans
Bien souvent, un échafaudage matériau car le décapant à un décapage plus fort. Ceci la sonde par laquelle l'électrolyte
est nécessaire avec protection utiliser dépend du matériau. prend du temps et on risque passe. La surface ne peut être
contre la pluie et/ou le vent. L'acier au carbone et l'acier avec d’introduire des artefacts dans le trop arrondie sinon on a des
moins de 5 % de chrome se deuxième polissage. Si l’on veut fuites.
Polissage fin laissent décaper chimiquement connaître la grosseur de grains Avec l'autre main, un pôle positif
Avec le même appareil pourvu par une solution d'acide d'un matériau, un temps de est pressé sur le métal (des ions
d'un disque de feutre à la place relativement légère. décapage de 60 secondes est métalliques entrent en solution, ce
du papier de verre, la zone de la Par contre, l'acier inoxydable ne courant. Sur le terrain, on a plus qui fait le décapage du maté-
réplique est finement polie à 3 peut pas être décapé sur chantier rapidement une légère oxydation riau). Le temps et le courant
microns diamant. On obtient avec un acide fort en raison du après le fin polissage. C’est doivent être contrôlés.
ainsi une surface polie miroir. grand risque pour la sécurité. pourquoi, on a besoin de temps Cette façon de faire est très
Après toutes ces opérations, on L'acier inoxydable est décapé plus longs que pour un traitement pénible et demande une bonne
peut constater qu'on a retiré du électrolytiquement avec de analogue en laboratoire. accessibilité de la zone de la
matériau jusqu'à une profondeur l'acide oxalique. Ceci requiert un En cas de décapage fort, les réplique.
de 0,3 mm. A la fin, on évaluera appareil spécial et la fabrication microfissures peuvent être plus Dans le test ASTM 262, practice
donc toujours la microstructure à d'acide oxalique. difficilement détectables ou A, on examine la sensibilité à la
0,3 mm sous la surface. Dans une demande de réplique, d'autres parties (la ZAT d'une corrosion intergranulaire par le
Tous les appareillages utilisés par on doit toujours préciser s'il s'agit soudure) peuvent être trop niveau de la précipitation de
l'IBS pour la prise de répliques ou non d'acier inoxydable (non décapées. carbures sur les joints des grains.
fonctionnent sur batteries. Ceci magnétique). On peut contrôler à l'aide d'un Ce test demande un décapage
permet de pénétrer dans des On prend parfois d'abord une microscope miniature si l'on a électrolytique à l'acide chromique
espaces fermés sombres tels que réplique sur le matériau non utilisé un temps de décapage (temps de décapage de 90 s).
fours et réacteurs sans distribution décapé, donc sur un poli miroir. idéal. Mais ceci est parfois Si le matériau est affecté, le
d'électricité supplémentaire. Voir Si des microfissures ou cavités impossible, par exemple si l'on temps de décapage sera plus
photo 1. Une réplique peut être sont détectées sur la surface non ne peut pas placer cet appareil court.
prise dans tout endroit même si décapée, on peut dire avec sur la zone polie ou si le puits Le décapage électrolytique à
240 V ne sont pas disponibles certitude que ce ne sont pas des poli est trop profond. Bien que l'acide chromique est une
(sur le terrain). carbures ou autres inclusions. Sur l'expérience nous permette méthode pour décaper différents
une surface décapée, ceci prête d'obtenir de bons résultats, il est types d'acier inoxydable.
Polissage électrolytique? quelquefois à confusion. parfois impossible de rassembler Malheureusement, à faible
En principe, il est possible de toute l'information en un seul température, l'électrolyte
procéder à un polissage électro- Décapage chimique temps de décapage. commence à sursaturer et
lythique. On obtient ainsi rapide- Le décapage chimique avec des précipiter tellement que les fines
ment une surface polie miroir acides dilués n'est pas aussi Décapage électrolytique conduites se bouchent et que le
étant donné qu'on peut exécuter dangereux ni aussi compliqué Cette opération demande un passage de l'électrolyte devient
cette étape après un ponçage au que le décapage électrolytique appareil particulier qui contient impossible.
grain 400 et on ne doit pas sur chantier. Pendant la prise de de l'acide chromique. Avant de La température minimale peut être
réaliser un fin polissage avec un réplique, on ne peut décaper partir, on doit préparer l’acide estimée à 4 °C.

Photo 2a: Non décapé, x 250 Photo 2b: Après décapage, des fissures transgranulaires apparaissent, ce qui
prouve la présence de corrosion sous contraintes par chlorures, x 500
INFOS SOUDURE
Prise de la réplique On constate souvent que l'appa-
La surface est détrempée à reil photo numérique permet de
l'acétone. Comme l'acétone mieux voir et distinguer des
s'évapore rapidement, l'opération détails qu'à l'œil nu.
suivante doit se faire aussi
rapidement que possible: un film Condensation
d'acétate de cellulose (min. 1,5 x Quand on examine le film de
2 cm) est déposé doucement et réplique au microscope, les
régulièrement sur la surface, ce rayons lumineux traversent le film
qui signifie que pendant que le principalement en oblique et
film est mis sur la surface, l’air ne seule une très petite partie est
peut pas entrer entre le film et la réfléchie sur l'objectif.
surface. C'est pourquoi, le film de
L’acétone va dissoudre partielle- réplique est déposé sur une
ment le film en plastique. Le film lamelle de verre et ensuite mis
en plastique va se presser contre dans un évaporateur.
la surface pendant l’évaporation Dans cet appareil, le film de
de l’acétone. réplique est déposé dans une
Une fois que le film a séché, on cloche, qui est mise sous vide.
peut le retirer de la surface et on De l'aluminium est ensuite
obtient l’empreinte. vaporisé dans le vide.
Il est donc évident que des L'aluminium se dépose sur le film.
conditions climatiques venteuses Une très fine couche légèrement
compliquent extrêmement la prise réfléchissante se forme ainsi.
d'une réplique. L'acétone sèche Dans une cloche, seules cinq
trop vite, le film volète dans le répliques peuvent être déposées
vent et peut difficilement se ensemble. Il faut quelques temps
déposer sur la surface. avant d'atteindre un vide suffi-
Il y a une température maximale samment grand.
permise car le film ne peut pas Ceci signifie que quand la prise
fondre. Celle-ci est de 40 °C. de réplique doit se faire en un
Il y a aussi une température mini- jour, l'évaluation ne peut
male. A cause de l'évaporation commencer qu'après un demi-
de l'acétone, la température jour.
diminue. A basse température,
une condensation (ou formation Analyse EDX
de glace) peut apparaître et de Au moment où l’on retire la
l'eau de condensation peut se réplique de la surface, un peu de
trouver dans ou contre le film de matériau peut être enlevé des
réplique. De telles répliques fissures ou des oxydes (sur le
donnent une image brouillée. La bord de la réplique). Sur ces
température minimale est donc zones, on peut effectuer une
de 4°C. analyse EDX (Energy Dispersive
Il est clair maintenant qu’on ne X-ray) semi-quantitative avec
peut pas prendre des répliques l'aide du microscope électro-
en condition de pluie ou de vent nique.
violent sauf si une protection est Cela donne une analyse
installée (parapluie de soudage, chimique approximative.
couverture légère). Pendant l'irradiation aux rayons
X, cette petite zone de la
Mesures de dureté réplique est attaquée assez
La surface polie de la zone de la fortement et détruite.
réplique est idéale pour faire des Voilà pourquoi ce traitement ne
mesures de dureté sur chantier. peut être réalisé qu'une seule
Bien que les appareils de mesure fois.
de la dureté portables ne soient
pas aussi précis que ceux en Examen microscopique,
laboratoire, la pratique a prouvé inspection, décision provisoire
que la valeur moyenne d’une La prise de répliques, l'examen
série de 15 à 20 mesures est très microscopique et la décision
fiable. provisoire peuvent être réalisés
Les mesures de dureté HV10 par une seule personne.
peuvent donner une idée de la L'interprétation finale est toujours
résistance à la traction pour faite dans une équipe.
l'acier au carbone, suivant la
norme EN ISO 18265 (compa- Deux exemples
rable à la norme précédente Les photos 2 a et b illustrent des
DIN 50 150). répliques qui ont été prises sur
l’acier inoxydable pour prouver
Photographie numérique la présence de la corrosion sous
Les zones de la réplique sont contraintes par chlorures (CSC).
photographiées. Ces photos Les photos 3a, b et c illustrent Photos 3 a, b et c
numériques donnent générale- des répliques qui ont été prises Microstructure de brides en acier au carbone A105 annonçant un comportement fragile
ment des informations complé- sur des brides en acier au à faible température, quand le grain est trop gros. La taille de grain est calculée selon
mentaires telles que la nature de carbone A105 pour contrôler la ASTM E112 via le nombre d'intersections sur une circonférence.
la corrosion, les déformations taille des grains et donc la En haut (a): matériau à gros grain, ASTM 5,4 (défavorable), agrandi 100 x
présentes, les écarts par rapport susceptibilité à la rupture fragile Au milieu (b): matériau à grain fin, ASTM 8,8 (favorable), agrandi 100 x
aux plans/schémas initiaux, les à basse température (froid En bas (c): après traitement thermique, une microstructure ‘quenched and tempered’
autres dommages présents, etc. glacial, pendant un arrêt).  bainitique à grains fins, ASTM 12, agrandi 500 x

Vous aimerez peut-être aussi