Vous êtes sur la page 1sur 5

1- Généralité et définition :

1-1 Quelque type de tourisme :


Au fil des décennies, le tourisme a connu un essor continu et s’est diversifié de
plus en plus au point de devenir un des secteurs économiques à la croissance la
plus rapide du monde, alors on distingue les types de tourisme suivant :

 Tourisme balnéaire
 Tourisme culturel
 Tourisme vert
 Tourisme d’affaire
 Tourisme de shopping
…….

1-2 Définition

 Tourisme balnéaire

Le tourisme balnéaire, c'est le tourisme des vacances au bord de mer.


Il constitue la forme de tourisme la plus répandue dans le monde. La côte, la
plage, la mer et le soleil sont des attraits indéniables pour les touristes. D'ailleurs
le tourisme balnéaire est la première forme touristique apparue.
Ce type de tourisme peut se manifester par exemple par :
-La création des stations balnéaires, qui sont des lieux de séjour situés en bord
de mer pour l’accueil des vacanciers.
-Le nautisme qui est l’ensemble des activités sportives ou de loisir consistant à
naviguer sur la mer, les rivières ou les bassins autrement dit il permet la pratique
de nombreuses activités nautiques :
 la grande plaisance (à voile ou à moteur),
 les activités de bord de mer : voile légère, jet ski, surf, kite surf, planche à
voile, ski nautique, Wake, plongée,
 les activités fluviales : kayak, aviron, pêche sportive…
 La croisière est une activité itinérante à bord d’un bateau sur lequel on
peut naviguer en autonomie, en s’arrêtant dans des ports ou des
mouillages bien choisis.
 Tourisme culturel
Le tourisme culturel est une forme de tourisme qui a pour but de découvrir le
patrimoine culturel d’une région, et par extension, le mode de vie de ses
habitants.
Ce patrimoine comprend les connaissances, les croyances, l’art, la morale, les
coutumes et toutes autres aptitudes et habitudes qu’acquiert l’homme en tant que
membre de société. Le patrimoine culturel constitue l’image et l’identité de la
région.

Les trois principaux types de touristes culturels sont :


 Touriste motivé par la culture (5 à 10 % des touristes culturels) : fait de
son voyage ou de ses vacances comme principal but un tourisme
d'éducation ou d'apprentissage ;
 Touriste inspiré par la culture (15 %) : intéressé par les destinations
culturelles connues et réputées, il est peu motivé à revenir au même
endroit.
 Touriste intéressé par la culture (5 à 10 %) : profite d'un voyage ou de
vacances non culturelles pour visiter des sites culturels et historiques.
 Tourisme vert

L'écotourisme dit aussi le tourisme vert, est une des formes du tourisme durable,
plus centrée sur la découverte de la nature (écosystèmes, mais aussi agro
systèmes et tourisme rural), voire d'écologie urbaine (jardins
écologiques, Espaces verts écologiques, réserves naturelles urbaines et autres
aspects de l'écologie urbaine...).
 Tourisme d’affaire

Le tourisme d’affaires ou tourisme MICE (meeting (Meetings, incentives,


Conferencing, exhibitions) (réunions, incitations, conférence, expositions)
désigne un déplacement à but professionnel. Il associe les éléments de base du
tourisme à savoir : transport, hébergement, restauration et loisirs etc. … à une
activité économique ou bien au monde professionnel.
Le tourisme d'affaires peut être divisé en quatre secteurs :

 Les congrès et les conventions d'entreprise Une convention est un


événement à caractère obligatoire qui a pour vue de diffuser un
message d’information.
Un congrès est un événement au cours duquel des participants de
différents horizons se réunissent dans le but de recevoir et partager des
connaissances.
 Foires (Exhibitions, Events) de présentation de produits ou services
dans un but d’information et/ou de vente, sous forme de Trade show,
afin de gagner des clients et de forger des relations
 Les incentives et les voyages de récompense sont offerts aux
commerciaux les plus méritants. Ces événements regroupent les
séjours et séminaires dont le but est de développer la cohésion des
équipes et leur motivation, les séjours offerts aux partenaires pour les
remercier.
 Les voyages d’affaires : déplacements à but professionnel avec pour
objectifs une opération de relations publiques, un voyage de
prospection clients ou bien un voyage de presse.
 Tourisme de shopping

Le tourisme de shopping est une forme moderne du tourisme apprécié des


Personnes pour qui l’achat de produits en dehors de leur environnement habituel
constitue un facteur déterminant dans la prise de décision de voyage.

Le shopping, longtemps perçu comme une activité accessoire d’un voyage de


loisirs, aujourd’hui le shopping est devenu une force motrice pour le
développement économique de l’activité touristique. Il représente la principale
ou l’une des principales motivations de voyage.

Le tourisme d’achats est « un facteur très important pour les voyageurs au


moment de choisir et de préparer leur voyage » Les voyageurs combinent leurs
séjours à l’étranger avec l’acquisition de biens de consommation disponibles.
Les possibilités d’achat intéressantes sont un critère de plus en plus important
dans le choix d’une destination.

1-3 Tourisme au Maroc

Le Maroc occupe une place relativement confortable concernant le tourisme à


l'échelle continentale, il fait partie du trio de tête constitué avec l'Afrique du
Sud et l'Égypte, cependant, à l'échelle mondiale le Maroc arrive à la 29e place et
rêve de se hisser à la 20e place à l'horizon 2020. Le nombre d'arrivées de
touristes au Royaume du Maroc est passé de 4,4 millions en 2001 à 9,3 millions
en 2010 avec une croissance des revenus touristiques passant de 31 milliards de
dirhams à près de 60 milliards de dirhams à la fin de la dernière décennie à la
veille du printemps arabe. La progression du secteur touristique au Maroc a été
accompagnée par un plan stratégique dit vision 2010 d'un objectif de 10 millions
de touristes vers l'année 2010, un plan enclenché le 10 janvier 2001
à Marrakech.
Alors que la vision 2010 arrive à échéance avec un succès palpable consistant en
la réalisation de 93 % des objectifs, le Maroc lance le 30 novembre 20102 un
nouveau programme baptisé vision 2020 ambitionnant d'atteindre 20 millions de
touristes horizon 2020. La crise économique des principaux marchés émetteurs
ainsi que les instabilités post printemps arabe ont beaucoup affecté le tourisme
marocain qui a stagné depuis 2010. En 2011, le nombre d'arrivées touristiques
au Maroc subit une baisse de 0,2 % totalisant 10,177 millions contre 10,282
millions en 2014. Afin de remédier aux baisses de tourisme sur ses marchés
classiques, le Maroc se prépare à se développer sur les marchés émergents
du Brésil, Russie, Europe de l'Est et d'Asie, dans ce même objectif une ouverture
de 57 nouvelles3 lignes aériennes est annoncée l'objectif est d’atteindre 1,5
million de touristes issues de ces nouveaux marchés qui sont en forte croissance.
Le Maroc a atteint la barre symbolique des 10 millions de visiteurs en 2013.
Objectifs 12 millions de touriste d'ici à 2016 et 20 millions à l'horizon 2022
La ville qui attire le plus de Français est Marrakech. Les Ibériques penchent
plutôt vers les régions du nord, principalement Tanger et Tétouan. Le tourisme
suisse et italien est dirigé vers la région de Béni Mellal Khenifra, ainsi que les
montagnes de l'Atlas. Les Américains et les Britanniques sont principalement
attirés par Casablanca et Kénitra. Les Allemands et les Scandinaves optent quant
à eux pour les stations balnéaires surtout Agadir et Essaouira

Évolution Arrivée des Touristes (en Millions)

2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019

9,288 9,342 9,375 10,046 10,282 10,177 10,332 11,350


12,258
2,4 % 0,2% 1,5% 8% %
% % % 7% 10%

 Introduction de la partie
Tanger, ville internationale dans son histoire est située sur le détroit de
Gibraltar, entre la mer Méditerranée, et l’océan Atlantique. On y parle autant
espagnol, qu’arabe ou français. C'est le deuxième pôle économique marocain
après Casablanca. Station balnéaire importante, Tanger dispose d’infrastructures
hôtelières et touristiques variées, d'une vaste plage sur plus de 7 km, et d’une
médina (ville ancienne) où se développe un commerce artisanal (maroquinerie,
articles en bois et en argent, vêtements traditionnels et chaussures…). Tanger a
longtemps fait office de capitale culturelle officieuse pour un certain nombre
d'écrivains et d'artistes du monde entier, attirés par son climat, ses paysages et
son pittoresque. Tanger est depuis longtemps une terre d'accueil pour de
nombreux artistes et intellectuels.

Henri Matisse et avant lui Eugene Delacroix y réalisent des œuvres célèbres.
L’écrivain américain Paul Bowles l'a nommée « Dream City ».