Vous êtes sur la page 1sur 6

Résultats de recherche

Définition de la sécurité

Etymologie : du latin securitas, absence de soucis, tranquillité de l'âme, dérivé de securus,


exempt de soucis, exempt de crainte, tranquille.

Sens 1

La sécurité est l'absence de danger, c'est-à-dire une situation dans laquelle quelqu'un (ou
quelque chose) n'est pas exposé à des évènements critiques ou à des risques (défaillance,
accident, détérioration, agression physique, vol..).
Ex: une distance de sécurité.

Sens 2

La sécurité est l'état d'esprit d'une personne (ou d'un groupe) qui se sent tranquille,
rassurée, en confiance, à l'abri du danger.
Ex : se sentir en sécurité.

Sens 3

Une sécurité est un dispositif qui est conçu pour empêcher le déclenchement intempestif d'un
mécanisme, par exemple sur une arme à feu.

La sécurité prend en compte :

 des risques, liés à une erreur, à une faute, au système lui-même,


 des menaces : criminelles, terroristes, politiques, militaires, financières,
environnementales (imputables à l'activité humaine.

On distingue :

 la sécurité subjective (avec ses aspects psychologiques) de la sécurité objective qui


s'intéresse aux causes et aux effets;

 la sécurité passive ou prévention qui cherche à réduire les risques de survenance de


la sécurité active ou protection qui vise à diminuer les conséquences d'un évènement
dommageable s'il survient.

La sécurité nationale est l'ensemble des moyens (institutions, doctrines, activités et


ressources) de nature civile (politique, diplomatique, économique, juridique, ...) et de nature
militaire mis en oeuvre par un Etat pour protéger ses intérêts nationaux essentiels que ce soit
en temps de guerre, de crise ou de paix.
De même, la sécurité civile a pour but de protéger des populations civiles (personnes
morales et personnes physiques), ainsi que leurs biens et activités, contre des risques et des
menaces de toute nature, civile ou militaire.

L'hygiène est :

 la branche de la médecine qui traite de la manière de conserver ou améliorer la


santé, au niveau individuel ou collectif.
Synonyme : Prophylaxie.

 par métonymie, l'ensemble des mesures, règles, pratiques et techniques visant à


préserver ou améliorer la santé.
Exemples : hygiène de vie, hygiène alimentaire.

 l'ensemble des soins de propreté corporelle.


Synonymes : propreté, soins.
 Définitions
 Selon la définition du Bureau International du Travail (BIT), l'hygiène du travail est la
science et l'art de détecter, d'évaluer et de maîtriser les nuisances et les facteurs de
l'environnement professionnel qui peuvent altérer la santé et le bien-être des
travailleurs et des membres de la communauté. L'objectif de la médecine et de
l'hygiène du travail est donc le même, avec une approche différente néanmoins :
protéger la santé et le bien-être de toute personne qui travaille. Elle se concentre sur
l'environnement professionnel pour en appréhender tous les risques potentiels et la
médecine du travail s'occupe du travailleur et des effets potentiels de ses conditions de
travail sur sa santé. Le tandem médecin-hygiéniste est donc un binôme incontournable
pour gérer correctement les chroniques.
Des comités d'hygiène au travail sont constitués dans les établissements occupant au
moins cinquante salariés et ont pour mission de contribuer à la protection de la santé et
de la sécurité des salariés de l'établissement ainsi qu'à l'amélioration des conditions de
travail.
 L’hygiène industrielle ou hygiène du travail se résume à l’anticipation, l’identification,
l’évaluation et la maîtrise des risques pour la santé dans le milieu de travail : son but
ultime est de protéger la santé et le bien-être des travailleurs. L’hygiène industrielle
met à contribution deux techniques principales : l’investigation et le diagnostic.
L’investigation se traduit par la recherche des causes à des effets observés ou
anticipés, soit par l’inspection des lieux de travail, de l’entretien préventif ou une
enquête sur les incidents ou les accidents.
Quant au côté diagnostic de l’hygiène industrielle, il consiste à l’aide d’observations et
de données recueillies dans les milieux de travail, à définir les sources de risque, la
gravité du risque et les moyens nécessaires pour le réduire à un niveau acceptable ou
l’éliminer complètement.

Fonction Santé Hygiène et Sécurité

Sommaire
Introduction
I - Problématique de l’hygiène et de la sécurité
II – Agents de risque
III – Conditions de travail
IV – Intervenants du milieu d’hygiène et de la sécurité
V – Prévention Introduction

Généralités Hygiène

Accident de
Sécurité Entreprise
travail

Maladie
professionnelle
Concepts à préciser
 On parle depuis longtemps d’hygiène, de sécurité, d’accident du travail et
de maladies professionnelles.
 Ces concepts sont utilisés pour une foule de situations différentes.
 Aussi convient - il, pour une meilleure compréhension, d’en préciser les
contenus.
A - Hygiène
L’hygiène, c’est l’ensemble des moyens collectifs ou individuels, les principes
et les pratiques visant à préserver ou à favoriser la santé ;
 Il en est ainsi des mesures préventives à mettre en œuvre dans le cadre de la
lutte contre :
 Le choléra,
 Le sida,
 Le paludisme

 En milieu professionnel, l’on citera, par exemple:

 l’exécution des contrats de nettoiement conclus par les entreprises pour


améliorer les conditions d’hygiène et de santé,
 l’interdiction de prendre des repas dans les locaux des services,
 le maintien en l’état des sanitaires,
 l’aération des locaux de travail,

B - La sécurité :

 c’est la situation dans laquelle quelqu’un ou quelque chose n’est exposé:

 à aucun danger,

 à aucun risque d’agression physique, d’accident, de vol ou de


détérioration.

 c’est l’ensemble des mesures législatives et administratives qui ont pour


objet de garantir les individus et les familles, contre certains risques
appelés risques sociaux;
 c’est l’ensemble des mesures de prévention et de secours que requiert en
toutes circonstances, la sauvegarde des populations;

 Il en est ainsi des mesures prises dans le cadre :

 de la sécurité routière,

 des équipements de protection individuelle en milieu professionnel,

 des équipements de protection collective des salariés,

 des équipements de protection contre les incendies

C - Accident du travail

 Le concept d’accident du travail donne lieu à plusieurs interprétations


liées notamment aux intérêts des personnes concernées.

 Ainsi selon :

 Le médecin, il peut s’agir de blessures plus ou moins profondes ou de


brûlures à soigner ou, à l’extrême de morts à constater.

 l’employeur, un accident du travail est une perte économique, car il est


accompagné de temps de production perdu, de produits gaspillés, de
machines brisées.

 la prévention, il s’agit d’un objet de statistiques et d’études dont il faut


rechercher le plus soigneusement possible les causes afin d’en prévenir la
répétition.

 l’accidenté, il signifie des souffrances au corps et à l’esprit que des


prestations ne suffisent pas toujours à adoucir.

 D’une manière générale :

 On peut définir les accidents du travail comme étant « des événements


violents et imprévus reliés à l’environnement, à l’équipement ou à
l’individu, et qui provoquent des brûlures, coupures, chocs électriques ou
fractures pouvant entraîner la mort ».
 L’accident du travail constitue la cause la plus fréquente de mortalité et
d’invalidité au travail

 A titre d’exemples, l’on peut signaler comme accidents de travail:

 Chute de personnes avec dénivellation;

 Chute, trébuchement ou glissade de plein- pieds;

 Chute d’objets ou de matériaux;

 Coinçage dans, sous ou entre des objets ou des matériaux;

 Frottement ou abrasion par un objet ou un marteau;

 Efforts excessifs ou faux mouvements;

 Exposition à, ou contact avec des températures ou des conditions


ambiantes extrêmes;

 Exposition à, ou contact avec le courant électrique.

D - Maladies professionnelles