Vous êtes sur la page 1sur 49

CYCLE D’INGÉNIEUR POLYTECHNICIEN

SOMMAIRE

L E C YC L E D’ I NGÉ N I E U R
POLY T EC H N IC I E N

2 14
POURQUOI VENIR À L’ÉCOLE LES VOIES D’ACCÈS
POLYTECHNIQUE ? LE CONCOURS

6 16
LES DÉBOUCHÉS LE CURSUS INGÉNIEUR

8 22
LA VIE DE CAMPUS AVANT L’ARRIVÉE SUR LE CAMPUS

10 24
UN ENVIRONNEMENT « STIMULANT » LES ANNÉES CAMPUS

12 44
UNE ÉCOLE INTERNATIONALE APRÈS LE CAMPUS

47
CONTACTS
CYC L E I N G É N I E U R

POURQUOI
venir à l’École
polytechnique

Une formation pédagogique de l’École. Elle a pour objectif général


d’associer à un esprit d’ingénieur les compétences
QUELQUES ENSEIGNANTS
pluridisciplinaire humaines et de communication indispensables
EMBLÉMATIQUES
de haut niveau pour aborder le monde professionnel.
Grégoire Allaire,
mathématicien,
Président de la Société
L’École polytechnique forme des ingénieurs d’ex- Les objectifs particuliers de cette formation visent
de Mathématiques cellence dotés d’une culture pluridisciplinaire à à développer la connaissance et la maîtrise de soi,
Appliquées forte dominante scientifique. Les principales disci- les facultés d’adaptation et d’ouverture d’esprit,
et Industrielles
Alain Aspect, plines scientifiques font l’objet de cours, de « petites le goût du travail en équipe et le sens relationnel,
Professeur de Physique, classes » (travaux dirigés) ou de travaux expérimen- l’aptitude à communiquer et à diriger, les qualités
Prix Wolf, Prix Balzan taux. À cet enseignement s’ajoute une ouverture vers physiques et le goût de l’effort, et enfin, le sens de
Pierre Cahuc,
Professeur d’Économie des disciplines littéraires et artistiques et la pratique l’intérêt général.
Jean Dalibard, de langues étrangères. La formation scientifique des
Professeur de physique, deux premières années s’articule autour d’enseigne- Elle s’appuie sur quatre grands piliers :
Professeur au Collège
de France, ments de haut niveau qui recouvrent neuf disciplines
Membre de l’Académie scientifiques, avant une phase de spécialisation à ➤ Un stage de formation humaine la première
des Sciences partir de la 3e année. année, dans les armées ou des organismes civils ;
Bernard Drévillon,
Professeur de Physique
➤ Le sport comme discipline structurante, avec
Pierre Fayet,
Professeur de Physique,
Une formation humaine 6 heures de pratique sportive hebdomadaire ;
Membre de l’Académie
des Sciences
et militaire
Antoine Georges, ➤ Des rencontres de personnalités du monde de
Professeur de physique, La formation humaine, militaire et sportive est l’entreprise ou de l’action associative ;
Professeur au Collège
de France constitutive de la formation générale des élèves
Patrick Le Tallec, polytechniciens et est partie intégrante du projet
Professeur
de mécanique
Hervé Le Treut,
Climatologue,
Membre de l’Académie
des Sciences
Pierre-Louis Lions,
Professeur
de Mathématiques
Appliquées,
Médaille Fields,
Professeur au Collège
de France,
Membre de l’Académie
des Sciences
Sylvie Méléard,
Professeur
de Mathématiques
Appliquées
Benjamin Werner,
Professeur
d’Informatique
Samir Zard,
Professeur de Chimie

Sommaire 2
CYC L E I N G É N I E U R

670
enseignants

➤ L’encouragement du volontariat et de la prise en laboratoire » et dans le stage de recherche de


d’initiative dans des activités périscolaires :
associations à caractère social ou d’égalité des
chances, activités associatives étudiantes, activités
6 mois en fin de 3e année, ainsi que dans le stage
de recherche de Master 2 que certains élèves choi-
sissent d’effectuer en 4e année.
39%
d’enseignants étrangers
mémorielles (14 juillet, 8 mai, hommages…).
Un corps professoral de renom
Une formation par La formation polytechnicienne est assurée par un
et à la recherche corps professoral de très haut niveau, issu notamment
d’un centre de recherche internationalement reconnu.
L’enseignement du cycle polytechnicien se carac-
térise également par une formation à et par la
recherche. Pour cela, l’École s’appuie sur un
centre de recherche de pointe, comprenant plus
de 22 laboratoires en co-tutelle avec le CNRS, le
CEA, INRIA et l’INSERM...

Les élèves sont exposés à un environnement de


recherche extrêmement riche et performant, tout
d’abord à travers leur formation (cours magis-
traux, petites classes, travaux expérimentaux) qui
est assurée pour une part importante par des Pro-
fesseurs dont l’enseignement est sans cesse renou-
velé et fortement ancré dans la recherche actuelle.

Les laboratoires de recherche de l’École sont aussi


directement impliqués dans les «  Projets Scien-
tifiques Collectifs  » et les «  Modules en Labora-
toire » en 2e année, dans le « projet de recherche

Sommaire 3
CYC L E I N G É N I E U R

34 accords
de double-diplôme
avec des établissements
Une grande variété
de carrières
Une ouverture internationale
En 2015, à partir du top 400 World University Ran-
kings 2014-2015, le Times Higher Education dresse
étrangers La pluridisciplinarité des ingénieurs formés à l’École une liste des 100 universités les plus internationales
polytechnique explique la grande diversité de car- au monde. L’École polytechnique figure à la 5e place
rières que suivent les polytechniciens : scientifiques de ce classement. Ce bon positionnement de l’École

63 nationalités
sur le campus
de haut niveau, ingénieurs pour l’industrie, haut-
fonctionnaires, managers, … Si 52  % d’une pro-
motion poursuit une activité en entreprise après
reflète le succès de sa stratégie de développement de
partenariats privilégiés avec des établissements étran-
gers choisis pour leur expertise scientifique unique.
l’École – 59 % choisissant l’industrie –, 24 % pour-
suit par un doctorat et 15 % entre dans les corps de L’École permet aux élèves d’avoir une expérience de
l’État, dont 28 % effectue un doctorat. quelques mois à l’étranger au cours des trois pre-
mières années de leur cursus : stages civils à l’étran-
Selon une récente étude du Times Higher Educa- ger en 1re année, stage en entreprise de 3 mois en
tion magazine, l’École polytechnique est la 1re école 2e année, ou encore stage de recherche de 6 mois
en France et la 4e école au niveau mondial où il fait sont autant d’occasions d’ouvertures sur d’autres
bon étudier pour devenir dirigeant d’entreprise. cultures et d’autres pays. L’École leur permet aussi
de mener l’intégralité de leur 4e année dans un éta-
EN 2015, LE TIMES HIGHER blissement étranger. Un cinquième de la promotion
EDUCATION CLASSE L’ÉCOLE est composée d’étudiants internationaux, issus de
36 nationalités différentes.
POLYTECHNIQUE À LA 5e PLACE
DES 100 UNIVERSITÉS LES PLUS
INTERNATIONALES

Sommaire 4
CYC L E I N G É N I E U R

Une formation à la fois Une vie étudiante


généraliste et spécialisée et associative très riche
Le cycle ingénieur de l’École polytechnique est qui responsabilise les élèves
unique avec une formation qui se déroule sur sur des projets d’envergure
quatre ans, au lieu de trois dans les autres écoles
d’ingénieur. Ce cursus en quatre ans permet La vie associative sur le campus est extrêmement
d’offrir aux élèves à la fois une formation pluri- riche et diversifiée. Les élèves sont en internat, ce
disciplinaire de haut niveau, qui les fait béné- qui favorise le foisonnement d’activités extracur-
ficier d’une large assise scientifique en sciences riculaires. Ils jouissent d’une grande liberté dans
fondamentales, sciences de l’ingénieur, sciences l’organisation d’activités scientifiques, culturelles
économiques et sociales, et une formation aussi et artistiques, de sorties et d’événements sportifs,
spécialisée que celles dispensées dans tout cursus qui sont gérés par les membres d’associations et de
ingénieur. clubs nommés « binets ». On compte plus d’une
centaine de binets.

Sommaire 5
CYC L E I N G É N I E U R

LES DÉBOUCHÉS
Former pour l’État,
l’entreprise et la recherche

Les débouchés des polytechniciens diplômés en 2014

dont 28 %
sont en 1%1% 1%
thèse 2%
4%
Entreprise
Doctorat
15% Corps de l'État
Entrepreunariat
52% Recherche d'emploi
VIE (Volontariat International en Entreprise)
Poursuite d'études
24% Situation particulière

31 % Industrie
11 % Conseil
17 % Assurance/Banque

52%
13 % Services

des polytechniciens
choisissent l’entreprise
Évolution du salaire des polytechniciens
à l’embauche entre 2011 et 2014
4% des
polytechniciens créent
leur entreprise
Salaire
Moyenne
2011
44 000
2012
47 000
2013
45000
2014
45 000
Médiane 42 000 44 000 44 000 44 000

28% de
la promotion poursuit
en doctorat après sa
59% des polytechniciens
en activité professionnelle
en entreprise (hors corps
40% des polytechniciens travaillant
en entreprise ont effectué un stage
chez leur employeur au cours
formation à l’École de l’État et doctorat) ont de leur cursus
polytechnique
choisi l’industrie. Les secteurs
privilégiés par les polytechniciens 99% des polytechniciens
sont l’énergie, la construction sont en activité professionnelle
aéronautique, ferroviaire et dans les 6 mois après obtention
navale, l’armement et les de leur diplôme
technologies de l’information
(services)

Sommaire 6
CYC L E I N G É N I E U R

Témoignages

Lara, ingénieur des Ponts, Eaux Guillaume, docteur


et Forêts, doctorante à l’École du Laboratoire de Physique
d’Économie de Paris. et Mécanique des Milieux
Hétérogènes
«  J’ai choisi d’intégrer le Corps
des Ponts, Eaux et Forêts en sep- «  Après une spécialisation en
tembre 2009 et j’ai suivi en parallèle les cours du mécanique des fluides en troisième et quatrième
département SEGF et du Master «  Analyse et année de l’X, j’ai poursuivi mon cursus par un
Politique Économique  » de l’École d’Économie doctorat au laboratoire de Physique et Mécanique
de Paris. J’ai ensuite effectué un stage d’un an à des Milieux Hétérogènes. J’étais attiré par l’idée
l’Agence Française de Développement de Nai- d’avoir ces trois années devant moi pour appro-
robi, au Kenya. Aujourd’hui, en 3e année de doc- fondir un sujet de la recherche actuelle, découvrir
torat à l’École d’Économie de Paris, je travaille ce petit monde et enrichir ma culture scientifique.
sur des problématiques liées à l’urbanisation en J’ai soutenu ma thèse - qui a rempli tous ces objec-
Afrique subsaharienne. La formation proposée, tifs - en septembre  2013 et je suis maintenant
alliant expérience de terrain et formation par la ingénieur de recherche chez Saint-Gobain. »
recherche, ainsi que l’éventail des débouchés
possibles dans le domaine du développement en Claire, ingénieur d’études
France comme à l’étranger, répondaient parfaite- chez Ondeo Systems (groupe
ment à mes aspirations professionnelles. » Suez Environnement)

Matthieu, ingénieur du Corps « Ancienne de la promotion 2006,


des Mines, chef de la division j’ai complété ma formation par un
de Lyon de l’Autorité de sûreté Master en ingénierie environnementale à l’Imperial
nucléaire (ASN) College à Londres, avec une spécialisation en gestion
de l’eau. Je travaille depuis chez Ondeo Systems,
«  Ancien de la promotion filliale de Suez Environnement, où je conçois des
2005, j’ai rejoint l’ASN en 2011 après avoir outils informatiques intelligents pour la gestion des
suivi 3  années de formation au sein du Corps réseaux d’eau potable et d’assainissement. »
des Mines pour me préparer à mes fonctions dans
l’administration. Cette formation complémen- Nicolas, CTO et co-fondateur
taire a commencé par 2 ans de stage et s’est termi- de WePopp
née par une année d’études aux Mines Paris Tech.
Je suis actuellement chef de la division de Lyon de « Notre projet de création d’entre-
l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Je suis à la prise est né en 2010, à l’École poly-
tête d’une équipe de 35 personnes, principalement technique, lors d’un module expé-
des inspecteurs, de niveau ingénieur. » rimental d’informatique. Le déclic est survenu après
5 mois d’immersion dans l’écosystème des start-ups
américaines de la Silicon Valley. L’engouement pour
l’entrepreneuriat déborde là-bas de tous les côtés et
nous sommes revenus en France sur-motivés ! Le
projet a ensuite mûri au cours des masters entrepre-
neuriat que nous avons suivis, à l’X ou à HEC. Seul
l’entrepreneuriat permet de travailler sur un projet
auquel on croit, il ne faut surtout pas avoir peur de se
lancer et de s’exposer. »

Sommaire 7
CYC L E I N G É N I E U R

LA VIE
de campus

Un site privilégié
Depuis 1976, l’École polytechnique est située à
15 km de Paris, sur le plateau de Saclay, en plein
cœur de la cité scientifique de demain. Il offre à
l’ensemble des personnes qui vivent au quotidien
sur le campus, sur 164 ha (dont 120 ha d’espaces
verts), des infrastructures permettant à chacun
d’avoir accès à des services de proximité et à de
multiples activités (sport, culture, loisirs).

1500 LOGEMENTS ÉTUDIANTS


1 MAISON D’HÔTES, 1 RESTAURANT Le logement
1 CAFÉTÉRIA
L’internat est obligatoire pour les élèves polytechni-
50 SALLES DE COURS ciens. Ils disposent de studios individuels de 18 m2
ET DE TRAVAUX PRATIQUES appelés «  caserts  ». Confortables, équipés du télé-
15 AMPHITHÉÂTRES phone et d’une connexion Ethernet, ils disposent
d’une salle de bain individuelle. Les élèves sont
8000M² D’INFRASTRUCTURES
logés avec la section sportive qu’ils ont intégrée en
SPORTIVES COUVERTES début de cursus – 16 disciplines au choix. Un « bar
8HA DE SURFACE SPORTIVE EXTÉRIEURE d’étage  » (cuisine partagée) anime la vie de la sec-
tion et permet aux élèves de se restaurer dans leurs
logements. Le loyer toutes charges comprises est de
420 € ; les élèves bénéficient des APL*. Ils peuvent
ainsi participer pleinement à la vie de l’École.
Un certain nombre de logements sont par ailleurs
disponibles pour les couples et les familles.

* Aide personnalisée au logement

La restauration
Le campus dispose d’une restauration collective,
appelée « Magnan », qui accueille les élèves pour les
trois repas. La cafétéria SAFRAN Saveurs, située
dans le grand hall, vient compléter cette offre, ainsi
qu’une épicerie locale solidaire et éthique (E.L.S.E.),
tenue par l’association étudiante du même nom, une
supérette tenue par les élèves ouverte à l’heure du
déjeuner et le soir, et des « food trucks » présents sur
le campus certains jours de la semaine.

Sommaire 8
CYC L E I N G É N I E U R

Les infrastructures sportives L’accès


Le sport est un élément primordial de la formation Par la route
polytechnicienne et le campus dispose d’infras- À partir de la Porte d’Orléans ou d’Italie : par
tructures d’intérieur et de plein air exceptionnelles. l’autoroute A6
À partir du Pont de Sèvres : par la N118

1 centre équestre En transports en commun


2 bassins de natation RER B ou C
*Arrêt Lozère : itinéraire piéton de 15 minutes
1 salle d’escrime (300 marches environ).
1 dojo ou
*Arrêt gare de Massy-Palaiseau, puis prendre un
1 lac semi-artificiel bus pour se rendre sur le campus : bus 91.06 (B,
3 gymnases C) ou 91.10.
L’École possède son propre service d’autopartage,
4 terrains de foot Key’Lib. Il propose de réserver sur Internet des
3 terrains de rugby voitures stationnées sur le campus et accessibles
24 heures/24 heures via la carte de membre.
6 courts de tennis
1 piste d’athlétisme de 400m
3 murs d’escalade
1 stand de tir
1 practice de golf
des terrains multisports

Sommaire 9
CYC L E I N G É N I E U R

UN ENVIRONNEMENT
stimulant

La proximité avec un centre semaines, à raison d’un jour par semaine. En lien
de recherche de pointe avec les laboratoires de l’École, tous les élèves tra-
vaillent par petit groupe à un Projet scientifique
Au moins 20% du temps de formation est consa- Collectif. Ce travail s’effectue tout au long de l’an-
cré à la recherche sur les trois premières années du née, au rythme d’une demi-journée par semaine.
cycle polytechnicien. Les élèves bénéficient de la
chance exceptionnelle d’avoir accès à un centre de En 3e année, les Enseignements d’Approfondisse-
recherche comprenant 22 laboratoires de très haut ment offrent à tous les élèves de nouvelles occa-
niveau au sein même de l’École, mais aussi aux sions d’immersion dans les laboratoires de l’École.
laboratoires de recherche du plateau de Saclay. Les élèves ont aussi la possibilité de remplacer cer-
tains cours/modules de 3e année par un projet en
Des projets scientifiques laboratoire, sur une durée d’un trimestre. Enfin,
se déroulent tout au long du cursus tous les élèves effectuent un stage de recherche
Dès la 1re année, des conférences scientifiques d’une durée de 4 à 6 mois. Ces stages se déroulent
portant sur des thèmes de recherche d’actualité dans des laboratoires académiques, mais aussi
sont proposées aux élèves, ainsi que des visites des dans des équipes de R&D industrielles, en France
laboratoires et des rencontres avec les chercheurs. ou à l’étranger.

En 2e année, une partie de la formation s’effectue Après le cycle polytechnicien, 28% des élèves qui
sous forme de modules appliqués en laboratoire, entrent dans un Corps de l’État effectuent un doc-
les MODAL, au sein du centre de recherche de torat et 24  % des autres élèves poursuivent leur
l’École polytechnique. Les élèves y abordent une cursus ingénieur par un doctorat.
thématique scientifique sur une période de neuf

Sommaire 10
CYC L E I N G É N I E U R

Les fonds contemporains de la BCX en chiffres


300 000 OUVRAGES
2 700 TITRES DE PÉRIODIQUES
5 300 REVUES ÉLECTRONIQUES
En libre accès dans les salles
183 000 MONOGRAPHIES
15 DERNIÈRES ANNÉES DES 380 ABONNEMENTS « PAPIER » DE PÉRIODIQUES

Une bibliothèque historique La bibliothèque propose de nombreuses ressources


d’une grande richesse électroniques telles que bases de données, revues,
livres, encyclopédies et dictionnaires, thèses, ainsi
La bibliothèque de l’École que l’interrogation de ses catalogues en ligne.
polytechnique (BCX)
Fondée en même temps que l’École, en 1794, la Le Centre de Ressources Historiques
bibliothèque de l’École polytechnique est encyclo- (CRH)
pédique avec une très forte dominante en sciences. Le CRH conserve, restaure, communique et
Partiellement issues des saisies révolutionnaires et valorise le patrimoine écrit et muséographique de
napoléoniennes, ses premières collections n’ont cessé l’École polytechnique : des archives historiques et
de s’enrichir, par des apports exceptionnels, par des administratives, des pièces muséales variées (ins-
legs ou par des acquisitions régulières. truments scientifiques anciens – dont 87 classés
parmi les monuments historiques –, iconographies
Bibliothèque, centre d’archives et musée, la – des dessins aux photographies – et «  milita-
Bibliothèque de l’École polytechnique remplit ria »…) ainsi que le fonds de livres anciens (17 000
une triple mission : documentaire en soutien à ouvrages édités jusqu’en 1 850) et les premiers
l’enseignement et à la recherche, patrimoniale de cours professés à l’École, jusqu’à 1900 inclus.
par la richesse de ses collections, culturelle à des- Le CRH accueille chaque année les travaux pra-
tination des élèves polytechniciens, des étudiants, tiques des élèves en histoire des sciences qui pro-
des enseignants, des chercheurs, et du personnel duisent une dizaine d’exposés, articles ou exposi-
de l’École. Elle pilote la politique documentaire tions à partir des collections historiques de l’École.
de l’établissement et met en valeur son patrimoine
historique et scientifique.
L’environnement de
l’Université Paris-Saclay
L’École polytechnique se situe au cœur du pla-
teau de Saclay, qui accueille un nombre crois-
sant d’établissements et d’institutions scienti-
fiques : organismes publics de recherche (CNRS,
INRA, ONERA, INSERM, CEA…), centres de
recherche privés (Air Liquide, Danone, Thales
R&T, Soleil…), établissements d’enseignement
supérieur (ENSTA ParisTech, Université Paris-
Sud, Institut d’Optique, HEC, Supelec…).
Elle est membre fondateur de l’Université Paris-Saclay.
Comparable en taille aux grandes universités mon-
diales, cette dernière développe une stratégie de coo-
pération universitaire internationale en s’appuyant sur
une offre de formation de niveau Master et des équipes
de recherche du plus haut niveau international.

Sommaire 11
CYC L E I N G É N I E U R

UNE ÉCOLE
internationale

Des partenariats stratégiques Une mobilité encouragée


avec les meilleures universités L’École polytechnique encourage ses étudiants à
internationaliser leur parcours de formation et leur
mondiales offre l’opportunité de vivre plusieurs expériences
Avec plus de 200 accords de coopération avec à l’international. Elle prépare ainsi ses élèves aux
des institutions étrangères, l’École polytechnique grands enjeux de la scène internationale.
dispose d’un large réseau de partenaires dans le
monde entier. Elle concentre aujourd’hui sa poli- Les élèves ont l’obligation de passer au moins 3 mois
tique de développement international sur un à l’étranger sous forme d’un séjour au sein d’une
nombre resserré d’institutions avec lesquelles elle université, d’une entreprise ou d’un stage. Au-delà
partage des valeurs et des ambitions communes, de l’apprentissage des langues, l’objectif pour les
telles que : Shanghai Jiao Tong University en élèves est de connaître et ainsi d’évaluer le potentiel
Chine ; Cambridge University, Technische Uni- des pays dans lesquels, ou avec lesquels, ils pourront
versität München ou l’École Polytechnique Fédé- être amenés à travailler à la sortie de l’École.
rale de Lausanne, en Europe ; Caltech, Columbia
ou le MIT aux États-Unis ; ou encore l’Instituto Si les élèves sont bien accueillis par les meilleures
Tecnológico de Aeronáutica au Brésil. Avec ces universités américaines et européennes, ils sont
établissements, l’X met en place des programmes également encouragés à réaliser une mobilité dans
de coopération stratégiques de haut niveau et les grands pays émergents, comme le Brésil ou
innovants, permettant à l’École de tenir sa place la Chine. La connaissance et la compréhension
dans le monde très compétitif des formations de ces pays dans lesquels la présence industrielle
d’excellence. française est importante constitue un fort atout
pour leur parcours professionnel futur.

Zoom sur le Programme Alliance


avec l’Université de Columbia
L’École polytechnique est partenaire, avec Science Po Paris et l’Université de
la Sorbonne (Paris I), du Programme Alliance avec l’Université de Columbia
(New York).

Le but de ce programme novateur est d’inspirer et d’accompagner de nouvelles


initiatives de coopération et de collaboration en matière de formation et de
recherche, en encourageant notamment les échanges réguliers d’étudiants
entre les institutions. Par exemple, l’École polytechnique accueille des membres
de la Columbia Organization of Rising Entrepreneurs (CORE), l’une des plus
importantes associations étudiantes américaines dédiées à l’entrepreneuriat, et
l’Université de Columbia accueille en retour des élèves de l’X invités à décou-
vrir l’écosystème entrepreneurial de New York.

Sommaire 12
CYC L E I N G É N I E U R

Parmi les établissements qui accueillent le plus d’élèves polytechniciens


chaque année :
EN CYCLE INGÉNIEUR
Stanford, Berkeley, CalTech, Princeton, MIT, Columbia, Cambridge, Oxford,

25%
Imperial College, Technische Universität München, École Polytechnique
Fédérale de Lausanne, ETH Zürich, KTH.

100% d’une promotion effectue un séjour à l’étranger d’élèves internationaux

40% des élèves effectuent leur 4e année à l’étranger

Les élèves internationaux coupe du monde étudiante de voile, simulation


36 nationalités

L’École polytechnique jouit d’une longue tra-


dition internationale. Pionnière, elle accueille,
dès 1798, les tout premiers étudiants étrangers.
d’assemblées des Nations unies en Europe ou aux
États-Unis, conférences d’Ambassadeurs étran-
gers, concours pour le Hult prize récompensant
220 élèves
à l’étranger pour leur
L’École perpétue cette tradition et chaque année, des initiatives d’étudiants du monde entier en 4e année répartis
dans
plus de 800 talents internationaux, soit un tiers entrepreneuriat social et solidaire, compétition
des étudiants du campus, viennent y suivre des
programmes diplômants et non-diplômant.
d’ingénieurs à l’échelle européenne. La richesse
associative de l’École renforce ainsi son rayonne-
ment à l’international.
36 établissements
partenaires de 15 pays
L’École polytechnique a signé 25 accords de

25
doubles diplômes au niveau du cycle d’ingé- Le PEI, programme non-diplômant
nieur polytechnicien : les meilleurs étudiants Le Programme d’Échange International permet
des établissements partenaires obtiennent ainsi à des étudiants scientifiques étrangers de très accords
de double-diplôme
le diplôme d’ingénieur de l’École polytechnique bon niveau, issus des institutions partenaires de
et celui de leur université d’origine en bénéficiant l’École, de suivre une partie des enseignements du
d’une formation scientifique de grande qualité. cycle d’ingénieur polytechnicien.

Des associations ouvertes sur


l’international
L’ouverture internationale est manifeste sur le
campus de l’École où sont représentées 63 natio-
nalités et où de nombreuses associations d’élèves
célèbrent la diversité culturelle à travers divers
événements et cérémonies : organisation de défilés
africains, Nouvel an chinois, exposition de pho-
tographies du Japon... D’autres associations per-
mettent aux polytechniciens de participer à des
rencontres et compétitions étudiantes internatio-
nales, ou même de les organiser :

Sommaire 13
CYC L E I N G É N I E U R

LES VOIES D’ACCÈS


Le concours

Les différentes filières d’admission


Le Cycle Polytechnicien est accessible par deux
MP Concours X
voies différentes et exclusives l’une de l’autre :

➤ Par les classes préparatoires aux grandes écoles


(CPGE), « voie 1 » ouverte aux candidats français PC Concours
CLASSES PRÉPARATOIRES

X-ESPCI
Français

et étrangers ;
PREMIÈRE VOIE

➤ Par les universités en France et dans le monde Concours


entier, «  voie 2  » différenciée entre un concours PSI
X-ENS Cachan
pour les candidats français et un autre concours
pour les candidats étrangers.
Banque
PT Filière PT
De nombreux centres d’examens accueillent les

ÉCOLE POLYTECHNIQUE
Internationaux

candidats en France, en outre-mer et à l’interna-


tional.
TSI Concours commun
Mines-Ponts
À l’issue de ce concours, 400 étudiants français et
120 étudiants étrangers intègrent le cursus.

www.admission.polytechnique.edu

Concours filière
Français

LES PLACES OFFERTES universitaire


DEUXIÈME VOIE

AU CONCOURS FRANÇAIS 2016 (Français)


UNIVERSITÉS

MP - option informatique : 102


MP - option physique et sciences de l’ingénieur : 80
PC : 130
PSI : 57
Internationaux

PT : 11
TSI : 2 Concours filière
Universités : 23
universitaire
(Internationaux)
LES PLACES OFFERTES
AU CONCOURS INTERNATIONAL 2016

120 dont universités : 75

Sommaire 14
CYC L E I N G É N I E U R

La voie d’accès Les concours internationaux


« classes préparatoires », Trois concours s’adressent aux étudiants étrangers :
étudiants français Les étudiants des classes préparatoires en France
Cette filière  du concours s’adresse aux étudiants et à l’étranger – hors filière TSI – se présentent au
de nationalité française des classes préparatoires même concours que les candidats français.
dans les filières MP, PC, PSI, PT et TSI. Des
épreuves écrites donnent lieu à l’admissibilité puis Les étudiants issus des universités internationales
des épreuves orales et de sport donnent lieu à une disposant d’un excellent niveau en sciences sont
liste d’admission à l’issue de la réunion du jury. sélectionnés sur dossier pour présenter des tests
écrits et des épreuves orales qui déterminent leur
Une visite médicale obligatoire pour tous aura admission. Ces candidats sont sélectionnés grâce
lieu avant les épreuves orales. à des centres d’écrits implantés à l’international et
à un jury itinérant.

Les étudiants inscrits en L3 dans des universités


La voie d’accès françaises se présentent au même concours que les
« universitaire », candidats de la voie universitaire française.
étudiants français
L’École polytechnique offre 23 places aux candi-
dats français issus de la filière universitaire, chiffre
en constante évolution. Cette filière concerne
des étudiants de nationalité française inscrits en
L3 dans des universités françaises ou étrangères.
L’admissibilité se fait sur dossier. Les candidats
sont ensuite admis sur les résultats des épreuves
orales et de sport. Une visite médicale obligatoire
aura lieu avant les épreuves orales.

Ce recrutement universitaire s’appuie en partie


sur des accords de partenariat entre l’École poly- bit.ly/noticesX
technique et certaines universités : l’Université Flasher ce code pour télécharger
Paris-Sud, l’Université de Montpellier 2, l’Uni- la notice du concours
versité de Strasbourg et l’Université Bordeaux 1.

Sommaire 15
CYC L E I N G É N I E U R

LE CURSUS
ingénieur

Le cursus ingénieur en quatre ans s’articule autour


de trois objectifs :

➤ dispenser une formation scientifique multidis-


ciplinaire ;
➤ compléter cette formation scientifique par une
formation humaine et une forte ouverture sur le
monde extérieur ;
➤ offrir une spécialisation professionnelle.

La formation comprend une première phase de


formation générale puis une seconde phase d’ap-
profondissement et de spécialisation.

Ingénieur polytechnicien : un cursus rénové

Stage armées
Stage en entreprise
ou organisme civil

Approfondiss
FMI 6 mois Enseignement général 3 mois
scientifiq

X1 X2

Tronc commun Formation scientifique Progra


pluridisciplinaire d’appro

Stage Projet scientifique Projet


de formation humaine collectif d’appr

Modules appliqués Stage d


en laboratoires

Stage en entreprise

Formation humanités et sciences sociales Formation hum


Formation humaine et sportive Formatio
Langues vivantes La

Sommaire 16
CYC L E I N G É N I E U R

Les trois cursus de l’École polytechnique

2 000 élèves
Diplôme de l’École polytechnique 500 élèves par promo
25% internationaux
Titre d’Ingénieur polytechnicien
Grade de Master
Bac

Classes préparatoires CYCLE POLYTECHNICIEN


aux grandes écoles,
Licence, Bachelor… X1 X2 X3 X4

BACHELOR (2017)
GRADUATE DOCTORAT
DEGREES Grade
de Master
D1 D2 D3
Licence, Bachelor… MASTER
Univ. Paris-Saclay
M1 M2
500 doctorants Doctorat
Diplôme national 40% internationaux
de Master

Stage Stage
Stage
n entreprise
en entreprise Stage de
Stage
recherche
de recherche Emploi Emploi
d’application
d’application

Approfondissement
Approfondissement 5-6 mois Spécialisation
Spécialisation
3 mois 3 mois 5-6 mois 4-6 mois
4-6 moisDoctorat
Doctorat
scientifique
scientifique professionnelle
professionnelle

X3 X3
M1 M1 X4 X4
M2 M2

que Programme
Programme Spécialisation
Spécialisation
d’approfondissement
d’approfondissement professionnelle
professionnelle

Projet Projet ✓ Corps


✓ Corps
de l’État
de l’État
d’approfondissement
d’approfondissement
✓ ou Master
✓ ou Master
en France
en France
Stage Stage
de recherche
de recherche ou à l’étranger
ou à l’étranger

✓ ou école
✓ ou d’ingénieur
école d’ingénieur
en France
en France

Formation
Formation
humanités
humanités
et sciences
et sciences
sociales
sociales
Formation
Formation
humainehumaine
et sportive
et sportive
LanguesLangues
vivantes
vivantes

Sommaire 17
CYC L E I N G É N I E U R

Synopsis de la formation

Année 1
septembre mars / avril juillet

Tronc commun
Formation Humaine
Scientifique

Économie

Stage de formation d’officier


Ouverture
aux sciences
Formation militaire initiale

en unité militaire
économiques

Stage de terrain
Français

Informatique
Introduction à
l’informatique
Les principes
des langages
de programmation

Stage en organisme civil


Mathématiques
Analyse réelle
et complexe
Francophones

d’intégration
Séminaire

Stage de terrain en organisme civil


Mathématiques
Appliquées
Aléatoire

Semestre préparatoire
Physique
Internationaux

Mécanique
quantique
Non francophones

Humanités
et sciences
sociales
Français intensif
Cours de français intensif Adaptation à la pédagogie
Langues
scientifique française
Stage
« techniques
d’expression »

Sport

Sommaire 18
CYC L E I N G É N I E U R

Année 2 Les élèves choisissent 3 cours par période.

Fin août Mi-janvier / fin janvier Mi-juin

Premier semestre Second semestre

Période 1 Période 2 Période 3 Période 4

Mathématiques
Mathématiques Informatique
Systèmes dynamiques
Économie ➤ Programmation avancée
➤ Distributions Économie internationale
➤ Analyse de Fourier et ➤ Traitement des données
Informatique massives
théorie spectrale
➤ Les bases de la Mécanique
programmation et de Mécanique des fluides
l’algorithmique Économie Physique
Macroéconomie Physique statistique 2
➤ Fondements de
l’informatique Mathématiques
appliquées
Physique Mécanique
➤ Analyse variationnelle
Économie Relativité et principes des équations aux dérivées ➤ Application industrielle
Microéconomie variationnels partielles en mécanique

➤ Modélisation de ➤ Dynamique de
phénomènes aléatoires l’atmosphère et des
Physique Biologie océans
Physique quantique La cellule, unité du vivant
avancée
Chimie
Chimie de coordination Biologie
Mathématiques Biologie et pathologie
Biologie appliquées humaines
Biologie moléculaire et Approximation numérique
et optimisation Physique
information génétique
➤ Électromagnétisme Chimie
➤ Physique statique 1 Chimie des matériaux
Mécanique Mécanique
Mécanique des milieux Mécanique des milieux
continus 1 continus 2 Mathématiques Mathématiques
Algèbre et théorie de Galois appliquées
Contrôle des modèles
Chimie Chimie dynamiques
Fondements de la chimie Biologie
➤ Introduction à la chimie
moléculaire et des Écologie et biodiversité
moléculaire
matériaux Mathématiques
➤ Chimie organique
Géométrie différentielle
Informatique
Informatique Programmation
Mathématiques Conception et analyse concurrente et distribuée Économie
appliquées d’algorithmes Économie de l’entreprise
Statistiques

MODAL MODAL MODAL MODAL

Humanités et sciences sociales


Langues – Sport

Sommaire 19
CYC L E I N G É N I E U R

Année 3

septembre février / mars août

Programmes d’approfondissement

Biologie
Bio-Informatique
Chimie
Économie
Electrical Engineering
Énergies du XXIe siècle

Stage de recherche
Informatique
Innovation technologique
Mathématiques
Mathématiques Appliquées
Mécanique
Physique
Sciences pour les défis de l’environnement

Humanités et sciences sociales

Langues

Formation humaine et sportive

Sommaire 20
CYC L E I N G É N I E U R

Année 4

Corps de l’État
Doctorat
Choix entre trois filières en France
ou à l’étranger

Master en France
Stage Doctorat / PhD
ou à l’étranger

École d’ingénieur Stage


en France en entreprise

Diplôme d’ingénieur Diplôme


de l’École polytechnique de l’École polytechnique

Sommaire 21
CYC L E I N G É N I E U R

AVANT L’ARRIVÉE
sur le campus

La Formation militaire initiale


Après une semaine d’incorporation en septembre
sur le campus de l’École, la nouvelle promotion
suit une formation humaine et militaire qui se
déroule durant trois semaines au camp de la
Courtine (Creuse). La FMI fait partie du pro-
jet pédagogique de l’École polytechnique. Elle
permet d’inculquer les bases du savoir être et du
savoir-faire militaire français, ce qui a du sens
puisque les polytechniciens français sont sous sta-
tut militaire d’officier durant toute leur scolarité. Enfin, elle incite les élèves à développer de nou-
Elle est aussi un moment privilégié où toute une velles facettes de leur personnalité. Les élèves vont
promotion se rencontre et se découvre. y apprendre à vivre et travailler en équipe, décou-
vrir le sens de la collectivité, exercer des respon-
Par ailleurs, la FMI fonde le socle de la formation sabilités à travers le rôle de chef d’équipe, et faire
QUELQUES ACTIVITÉS humaine et militaire du cursus polytechnicien et naître un esprit de promotion. C’est une véri-
DE LA FORMATION
MILITAIRE INITIALE :
instaure un lien de respect et de confiance entre table formation humaine que vit l’élève : prendre
les futurs responsables de la nation et l’institution conscience en ses capacités, surmonter ses diffi-
Topographie militaire et participe à former des futurs mana- cultés, exercer la solidarité, le respect de l’intérêt
Tir
Secourisme
gers ayant le sens du collectif et de l’humain. général, le goût de l’effort.
Éducation physique
Course d’orientation
Parcours d’obstacles
Escalade – Rappel
Vie en campagne Aliénor, X2013
Mise en situation
de responsabilités
« Des champs à perte de vue, quelques vaches Je garde bien sûr à l’esprit les heures difficiles où
aux détours de chemins que seuls empruntent froid, pluie et fatigue semblaient rivaliser pour
tracteurs et GBC* : bienvenus dans la Creuse ! nous abattre. C’est cependant à ces instants que
Exotiques pour certains, un peu trop authen- j’ai appris le plus sur ma capacité d’adaptation, et,
tiques pour d’autres, ces trois semaines à la plus généralement, sur l’importance et les bien-
Courtine ont constitué, pour ma part, le com- faits d’un groupe soudé : tous, à notre façon, nous
mencement véritable d’une année qui s’avèrera pouvons faire rayonner nos qualités propres pour
être passionnante et édifiante. J’y ai découvert redonner du courage, relancer la bonne humeur.
le monde militaire, j’y ai vécu des expériences Ainsi, ce n’est pas sans raison qu’en avril, mal-
formidables, que ce soit lors d’activités spor- gré six mois passés dispersés aux quatre coins
tives ou lors des «  vies en campagne  ». J’y ai du monde, nous nous sommes tous retrouvés
rencontré des personnes qui, tout comme moi, comme si nous ne nous étions jamais quittés : il
n’attendaient qu’une chose : s’ouvrir au monde se forme à la Courtine un esprit de promotion
qui s’étendait devant nous. inébranlable. »

*véhicule militaire

Sommaire 22
CYC L E I N G É N I E U R

Le stage de 1re année 35% des élèves réalisent leur stage dans un orga-
Le stage de formation humaine obligatoire pour nisme civil, dans l’enseignement (Fondation
tous les élèves de 1re année se déroule pendant 6 d’Auteuil, lycées publics d’enseignement général
mois dans les armées ou dans un organisme civil. au Bénin, Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis…), le
social (Association «  L’enfant à l’hôpital  », Fédé-
Chaque élève, au cours de ce stage spécifique et sans ration Étudiante pour une Dynamique Études et
équivalent dans les autres écoles d’ingénieur, prend Emploi avec un Handicap, Centre de promotion
conscience de l’importance du facteur humain dans familiale, sociale et culturelle d’ATD Quart…).
le monde du travail et développe ses compétences
relationnelles au sein du groupe. Véritable ensei- Consultez notre brochure « Stage de formation
gnement à part entière de la formation académique humaine » pour plus d’informations
dispensée à l’École, ce stage est conçu comme une
expérience de maturité avec une triple rupture :
géographique, sociologique et intellectuelle, avec
l’univers des classes préparatoires ou de l’université.
Ce stage vise à favoriser l’ouverture d’esprit et la
connaissance des réalités sociales auprès des élèves
qui seront demain amenés à exercer des responsabili-
tés d’ingénieurs et de cadres.

Une diversité de stages


avec des caractéristiques
communes essentielles
65% des élèves effectuent leur stage au sein du
ministère de la Défense, dans l’armée de terre
(Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, Unité
d’Instruction et d’Intervention de la Sécurité
Civile, Service militaire adapté en outre-mer…),
l’armée de l’air (Escadron de Formation des
Commandos de l’Air…), la marine (Commandos
Marine, Officier adjoint passerelle…), la gendar-
merie nationale (Compagnie de Gendarmerie des
Transports Aériens de Toulouse…) ou la déléga-
tion générale pour l’armement (Centre d’Analyse
Technico-opérationnelle de Défense…).

Sommaire 23
CYC L E I N G É N I E U R

LES ANNÉES
campus

Le tronc commun Les principes des langages de programmation


Au mois d’avril, à l’issue du stage de formation Ce cours a pour objectif de consolider les connais-
humaine, les élèves rejoignent le campus. D’avril sances des élèves en programmation, leur offrant
à juillet, ils suivent une formation scientifique de un panorama des principaux paradigmes exis-
«  tronc commun  », complétée par des enseigne- tants : impératif (C, Java), fonctionnel (OCAML),
ments de langues, des conférences scientifiques et orienté-objets (Java, OCAML) etc. Les concepts
des visites de laboratoires, ainsi qu’un séminaire de ces langages de programmation sont introduits
de communication et une formation sportive. en en donnant une sémantique mathématique
précise. Ce cours s’adresse aux élèves de première
année ayant déjà acquis quelques connaissances
Les enseignements de tronc en informatique avant leur entrée à l’École.
commun Responsable : Éric GOUBAULT

Économie Mathématiques
Ouverture aux sciences économiques Analyse réelle et introduction
Ce cours introductif a pour but de sensibili- aux méthodes variationnelles
ser l’ensemble des élèves en première année aux Ce cours constitue une initiation à l’analyse
thèmes centraux des Sciences économiques, et mathématique réelle et complexe, dont il pré-
de montrer comment nos méthodes d’analyse sente quatre grandes thématiques : la théorie de la
peuvent expliquer les différences de richesse entre mesure et de l’intégration au sens de Lebesgue ;
pays. l’analyse de Fourier ; la théorie des espaces de Hil-
Responsable : Pierre CAHUC bert et les méthodes variationnelles ; la théorie des
fonctions holomorphes (c’est-à-dire des fonctions
Informatique (1 cours au choix) d’une variable complexe qui sont dérivables au
Introduction à l’informatique sens complexe). L’ensemble du cours vise à four-
La première partie de ce cours d’initiation aborde nir aux élèves un socle de compétences solide en
les bases de la programmation communes à la analyse fonctionnelle, qui leur ouvrira l’accès à
majorité des langages. Dans la deuxième partie, plusieurs domaines scientifiques
il aborde les différentes manières de représenter Responsable : Frank PACARD
des données structurées ainsi que les algorithmes
élémentaires les concernant. Enfin, la dernière Introduction à l’analyse réelle
partie présente certains outils conceptuels qui Il s’agit d’un cours d’analyse, décomposé en trois
permettent de modéliser des problèmes concrets volets successifs : Topologie et analyse fonction-
et de s’assurer de la correction d’un programme. nelle, Intégration et théorie de la mesure, Espaces
Responsable : François MORAIN de Hilbert et opérateurs. Tous ces sujets appar-
tiennent au coeur des mathématiques actuelles, et
présentent un intérêt pour d’autres cours.
Responsable : Bertrand RÉMY

Sommaire 24
CYC L E I N G É N I E U R

Mathématiques appliquées Physique


Aléatoire Mécanique quantique
Ce cours introduit les notions de base de la théo- La mécanique quantique est probablement une
rie des probabilités, c’est-à-dire l’analyse mathé- des aventures intellectuelles les plus fertiles de
matique de phénomènes dans lesquels le hasard l’humanité. Elle a permis de déterminer la struc-
intervient. Il insistera en particulier sur les deux ture des noyaux, des atomes, des molécules, d’élu-
notions majeures qui sont les fondements de cette cider la nature de la lumière, et elle constitue un
théorie : le conditionnement et la loi des grands outil indispensable pour comprendre la physique
nombres. L’enseignement a pour objectif l’acqui- moderne, des particules élémentaires jusqu’aux
sition du raisonnement probabiliste et l’apprentis- étoiles et au Big Bang. Son impact économique
sage de la modélisation probabiliste et de la simu- est tout aussi important : la plupart des produits
lation. Cette modélisation est fondamentale dans de haute technologie (électronique, lasers et optro-
de nombreux domaines d’applications. Le cours nique, nanotechnologies, télécommunications)
est illustré par de nombreux exemples concrets et sont directement issus de concepts quantiques.
des expérimentations numériques. Il offre aussi Le but du cours est de proposer à l’ensemble des
une petite ouverture statistique. élèves une initiation à la mécanique quantique et
Responsable : Sylvie MÉLÉARD à quelques-unes de ses applications.
Responsables : Philippe GRANGIER,
Manuel JOFFRE

Sommaire 25
CYC L E I N G É N I E U R

La 2e année Distributions
Sur l’ensemble de la deuxième année, chaque Ce cours présente une formation de base en ana-
élève doit suivre et valider des cours au moins lyse. Ce module permet de dominer les outils
dans 4 disciplines différentes, ainsi qu’un Module mathématiques utilisés dans les enseignements de
Appliqué en Laboratoire (MODAL). mathématiques appliquées, physique, mécanique
et économie. Il ouvre la voie aux programmes
Cette formation est complétée par un enseigne- d’approfondissement de mathématiques de troi-
ment d’Humanités et Sciences Sociales, un mini- sième année.
mum de deux langues vivantes – sachant que de Enseignant : François GOLSE
nombreux élèves entreprennent l’étude d’une troi-
sième langue – et un sport. Algèbre et Théorie de Galois
L’objet de ce cours est dans un premier temps
La phase de formation générale inclut un projet d’introduire les bases et outils d’algèbre générale
scientifique collectif se déroulant sur l’ensemble (groupes, anneaux, algèbres, quotients, extensions
de la deuxième année de scolarité. Elle s’achève de corps…) qui permettront dans un deuxième
par un stage en entreprise. temps de développer la théorie de Galois, ainsi que
certaines de ses applications les plus remarquables.
Mathématiques Enseignant : David HERNANDEZ
Systèmes dynamiques
Ce cours présente la formation de base en géomé- Introduction à la Géométrie différentielle
trie et en systèmes dynamiques. Ce module per- Ce cours propose d’introduire quelques notions
met de dominer les outils mathématiques utilisés fondamentales de la géométrie différentielle :
dans les enseignements de mathématiques appli- sous-variétés, espaces tangents, métriques rie-
quées, physique, mécanique et économie. Il ouvre manniennes, courbure, dérivées covariantes,
la voie aux programmes d’approfondissement de géodésiques etc., en les illustrant par l’étude des
mathématiques de troisième année. surfaces. Il s’adresse à tous les étudiants désireux
Enseignant : Raphaël KRIKORIAN d’acquérir une culture de base dans ce domaine
central des mathématiques, en particulier ceux se
Analyse de Fourier et théorie spectrale dirigeant vers une spécialisation en mécanique, en
Le premier objectif de ce cours est d’approfondir physique ou bien sûr en mathématiques.
certaines notions mathématiques utiles dans les Enseignant : David RENARD
autres sciences, notamment en analyse de Fou-
rier et analyse spectrale. Le deuxième objectif est
d’introduire quelques techniques élémentaires
de résolution de plusieurs équations aux dérivées
partielles.
Enseignant : Yvan MARTEL

Sommaire 26
CYC L E I N G É N I E U R

Inforrmatique Programmation concurrente et distribuée


Les bases de la programmation Il n’est plus d’application qui ne soit intrinsèque-
et de l’algorithmique ment parallèle : depuis une simple interface gra-
Ce cours entend amener les élèves de niveau phique jusqu’au contrôleur pour robot, qui gère
« Introduction à l’informatique » au niveau de fin des événements concurrents et des programmes,
du cours « Les principes des langages de program- s’exécutant de façon simultanée, et partageant des
mation  », afin de pouvoir poursuivre le cursus ressources communes. Ce cours vise à donner les
d’informatique de l’École. L’enseignement porte outils pour maîtriser la programmation parallèle,
essentiellement sur les structures de données efficace, en évitant les pièges, nombreux, liés à
(graphes, listes, piles, files, arbres), sur l’algorith- l’utilisation de ressources partagées.
mique, et sur un minimum de théorie de la com- Enseignant : Éric GOUBAULT
plexité.
Enseignant : Jean-Christophe FILLIÂTRE Programmation avancée
Nombreux sont les logiciels de grande envergure
Fondements de l’Informatique : (taille, nombre de leurs auteurs, durée de vie). De
logique, modèles, calculs telles réalisations ne sont possibles que grâce à
Ce cours présente les fondements de l’informa- une architecture modulaire, qui idéalement doit
tique en tant que science. Si l’idée d’utiliser des permettre à chaque composant d’être conçu, réa-
machines pour effectuer des calculs est ancienne, lisé, testé, modifié, réutilisé, indépendamment
c’est dans les années 30 que les travaux d’Alan des autres composants du système. Le principal
Turing, Alonzo Church, Kurt Goedel et d’autres objectif de ce cours est de présenter les concepts et
ont posé les bases de ce qui allait devenir l’infor- mécanismes fondamentaux qui, dans un langage
matique que nous connaissons aujourd’hui. de programmation moderne, permettent cette
Enseignant : Olivier BOURNEZ organisation modulaire.
Enseignant : François POTTIER
Conception et analyse d’algorithmes
Les algorithmes sont au cœur de tout calcul. Traitement des données massives
Ce cours, à partir des bases algorithmiques Le cours a pour but de se familiariser avec le lan-
acquises au premier cours d’informatique, apporte gage C++ pour le traitement de données massives.
aux élèves une solide formation en algorithmique
moderne. Grâce à ce cours, les élèves auront une Dans la première partie du cours, nous étudions
connaissance approfondie des principaux algo- la programmation orientée objet en C++, et mon-
rithmes, comprendront comment et pourquoi ils trons comment profiler, optimiser et déboguer
fonctionnent et seront capables de réduire d’autres les programmes. Dans la seconde partie, nous
problèmes de calcul à ces bases fondamentales. décrivons quelques méthodes algorithmiques
Enseignant : Benjamin DOERR pour l’apprentissage à partir des données, et nous
démontrons leurs utilisations en pratique sur des
applications concrètes et variées. Dans la dernière
partie du cours, nous nous intéressons à l’appren-
tissage sur des grands jeux de données.
Enseignant : Frank NIELSEN

Sommaire 27
CYC L E I N G É N I E U R

L’interactivité des cours


L’École polytechnique est le premier établisse- L’expérience est très positive et les Professeurs
ment français à avoir diff usé des Formations en de l’École mettent maintenant ce nouvel outil
Ligne Ouvertes à Tous (FLOTs) ou MOOCs pédagogique à disposition des élèves.
(Massive Open Online Courses) sur la plate-
forme américaine Coursera. Elle est aussi pré- Depuis quelques années, plusieurs enseignants
sente sur la plateforme française France Uni- utilisent des boitiers électroniques permettant
versité Numérique (FUN). Des formations de mesurer de manière ludique la compréhen-
gratuites et de très haut niveau à la portée du sion du cours par les élèves, au moyen d’un
plus grand nombre, tel est l’aspect révolution- vote anonyme, en amphi comme en petites
naire des MOOCs. L’interactivité est le réel classes, selon l’approche dite de « l’enseigne-
point fort de ces cours en ligne. ment par les pairs » développée notamment par
le professeur Éric Mazur à Harvard.

Économie Économie internationale


Microéconomie Ce cours vise à fournir aux étudiants un ensemble
Ce cours présente une introduction aux principales d’outils d’analyse de la macroéconomie et du
notions et raisonnements de l’analyse microécono- commerce international. Il présente des modèles
mique, c’est-à-dire l’analyse du comportement des théoriques fondamentaux et apporte une atten-
agents économiques et de leurs interactions sur les tion toute particulière à l’analyse empirique et à la
marchés et dans les organisations. manière dont les modèles reproduisent les données.
Enseignants : Marie-Laure ALLAIN Enseignant s: Grégory CORCOS et Isabelle MÉJEAN
et Pierre PICARD
Économie de l’entreprise
Macroéconomie Destiné aux élèves désireux de se familiariser avec
Ce cours aborde un grand nombre de ques- les questions économiques et les problématiques
tions macroéconomiques traditionnelles, tout en d’entreprise, ce cours d’économie de l’entreprise
offrant aux élèves les outils de bases leur permet- vise à donner d’une part des outils conceptuels
tant de comprendre le monde qui les entoure et de compréhension des tendances macro-écono-
d’aborder avec rigueur les problèmes économiques miques structurant la vie des affaires, d’autre part
auxquels ils pourront être confrontés. des outils opérationnels d’analyse stratégique,
Enseignant : Édouard CHALLE financière et de gestion liées à l’entreprise.
Enseignant : Philippe TIBI
Introduction à l’économétrie
L’économétrie est une discipline qui applique les Physique
méthodes statistiques à l’estimation des modèles Physique quantique avancée
économiques et à leur validation. Ce cours pré- Rappels des principes de base ; opérateur d’évo-
sente les concepts et les outils usuels de cette lution ; méthodes d’approximation (variations,
discipline (tests d’hypothèses, distributions, cau- perturbations stationnaires, perturbations dépen-
salité, régression linéaire, modèles à variables qua- dant du temps) ; résonance magnétique nucléaire ;
litatives, etc.). particules identiques et principe de Pauli ;
Enseignants : Francis KRAMARZ et Julien POUGET moment cinétique ; atome d’hydrogène ; addition
des moments cinétiques ; atomes et molécules.
Enseignant : Manuel JOFFRE

Sommaire 28
CYC L E I N G É N I E U R

Relativité et principes variationnels 3 proposés par le département. Il dégagera la


Fondements de la relativité restreinte ; Transforma- logique de fonctionnement du monde vivant et
tions de Lorentz et optique relativiste ; Espace-temps de montrera comment la biologie, discipline actuel-
Minkowski ; Principes variationnels, équations d’Euler- lement en plein essor, se développe de plus en plus
Lagrange ; Invariances et lois de conservation, théorie à l’interface avec la physique, la chimie, l’infor-
lagrangienne relativiste ; Mécanique relativiste ; Relati- matique et les sciences de l’ingénieur.
vité et électromagnétisme ; Mécanique hamiltonienne, Enseignant : Arnaud ECHARD
liens avec la mécanique quantique ; Ouverture vers la
relativité générale. La cellule, unité du vivant
Enseignants : Christoph KOPPER La cellule est l’unité structurale et fonctionnelle
et Roland LEHOUCQ de tous les organismes vivant. Le but de ce cours
est de décrire l’organisation, le fonctionnement
Électromagnétisme et les dysfonctionnements de la cellule. Ce cours
Interaction champs-matière et application. Milieux, permet la découverte de la biologie cellulaire, dis-
Matériaux et Structures ; Énergie, Puissance et Forces ; cipline centrale des sciences de la vie, à l’interface
Modes, Ondes et Rayons ; Anisotropies et Nonlinéari- avec de nombreux autres aspects de la biologie
tés ; Antennes et oscillateurs ; Métamatériaux ; Magné- mais aussi avec la physique, la chimie, l’informa-
tisme ; Champs proches. tique et les sciences de l’ingénieur.
Enseignants : Fabien BRETENAKER Enseignant : Sandrine ÉTIENNE-MANNEVILLE
et Jean-Marcel RAX
Écologie et Biodiversité
Physique statistique 1 Les théories de la biodiversité sont à l’interface
Cours introductif aux concepts fondateurs de la phy- entre l’écologie et l’évolution. Les processus qui
sique statistique. Principes de base de la physique statis- interviennent dans la genèse et le maintien de la
tique ; entropie et statistique de Boltzmann ; ensembles biodiversité sont présentés. Ces processus sont de
microcanonique, canonique et grand canonique ; illus- nature génétique, macroévolutive, et écologique.
tration simple : le gaz parfait classique. Les statistiques Ces concepts sont abordés sous forme de modèles
quantiques : Bose-Einstein et Fermi-Dirac. qui font intervenir la théorie des jeux, les modèles
Enseignant s: Jean-Philippe BOUCHAUD spatialement structurés, la génétique des popula-
et Gilles MONTAMBAUX tions et la dynamique des populations, mais aussi
à l’aide d’étude de cas particuliers.
Physique statistique 2 Enseignant : Tatiana GIRAUD
Transitions de phase, dynamique et approche de l’équi-
libre, méthode de Monte-Carlo, théorie de l’informa- Biologie et Pathologie Humaines :
tion, application à la matière condensée (condensation du symptôme au mécanisme
de Bose, théorie des bandes, magnétisme). Ce cours propose de découvrir les anomalies de
Enseignants : Silke BIERMANN fonctionnement à l’origine de pathologies humaines
et Rémi MONASSON par une présentation de la progression du raisonne-
ment scientifique conduisant du symptôme à l’élu-
Biologie cidation des mécanismes et anomalies en cause, à
Biologie moléculaire et information génétique l’échelle cellulaire et moléculaire.
Cet enseignement permet la découverte d’une dis- Enseignant : Jean-Louis MARTIN
cipline de base et constitue un passeport conseillé
pour les autres cours de biologie de l’année 2 et
les programmes d’approfondissement de l’année

Sommaire 29
CYC L E I N G É N I E U R

Mécanique Mécanique des f luides


Mécanique des milieux continus I Ce cours a pour vocation de fournir aux élèves
L’enseignement présente les concepts fonda- une base rigoureuse et générale sur le sujet. Le
mentaux de la Mécanique des milieux continus cours débute par des rappels sur les différents
déformables dans le cadre simplifié des struc- fluides, en regard de la physique, de la thermo-
tures élancées. L’objectif est d’introduire tous les dynamique et de la mécanique, puis il reprend les
concepts dans ce cadre géométrique restreint afin différents principes de la mécanique des milieux
d’arriver rapidement à des applications et de trai- continus pour aboutir aux équations fondamen-
ter de nombreux phénomènes avec un formalisme tales de la mécanique des fluides : les équations de
mathématique allégé. Navier-Stokes.
Enseignant : Jean-Jacques MARIGO Enseignant : Laurent JACQUIN

Mécanique des milieux continus 2 Application industrielle en mécanique


L’enseignement présente les concepts fondamen- Ce cours constitue une initiation à l’analyse
taux de la Mécanique des milieux continus dans mécanique des solides en s’appuyant sur la simula-
un cadre tridimensionnel général. Il les met en tion numérique (codes de calcul), dans la perspec-
œuvre sur des exemples simples en Mécanique des tive d’études de pièces industrielles. Le périmètre
fluides et en Mécanique des solides. est volontairement limité aux analyses quasi-sta-
Enseignant : Patrick LE TALLEC tiques : certains des concepts mis en œuvre auront
été présentés dans le cadre des cours de mécanique
des milieux continus, d’autres seront introduits ici
de manière allégée.
Enseignants : Éric CHARKALUK et Éric LORENTZ

Dynamique de l’atmosphère et des océans


Ce cours constitue une introduction à la « méca-
nique des fluides géophysiques  », c’est-à-dire à
la mécanique des fluides en rotation et stratifiés
verticalement que constituent l’océan et l’atmos-
phère. Il est l’occasion d’étudier un grand nombre
de méthodes et de processus génériques que l’on
retrouve dans l’étude de tous les autres fluides.
Mais l’accent principal est mis sur le rôle des
forces de Coriolis et des invariants associés à la
rotation (vorticité, vorticité potentielle, moment
cinétique) qui structurent en premier lieu les
écoulements atmosphériques et océaniques.
Enseignant : Hervé LE TREUT

Sommaire 30
CYC L E I N G É N I E U R

Chimie Ensuite, à partir des notions de conjugaison et


Introduction à la chimie moléculaire d’aromaticité, la structure des matériaux molé-
Ce cours introduit les fondations théoriques culaires et unidimensionnels est abordée pour
de base permettant de décrire la structure et la introduire aux propriétés électroniques des solides
réactivité des molécules organiques. La théorie et aux applications dans le domaine de l’électro-
des orbitales moléculaires permet d’expliquer la nique ou de la conversion d’énergie.
géométrie préférentielle des molécules ainsi que Enseignants : Gilles FRISON, Marc FOURMIGUE
la nature des transformations qu’elles subissent et Narcis AVARVARI
lorsqu’elles sont mises en présence de réactifs de
natures différentes. Chimie de coordination
Enseignant : Éric CLOT Le cours présente les concepts et réactions de
base de la chimie organométallique et leurs appli-
Chimie organique cations dans différents domaines : chimie fine,
Ce cours a pour objectif de parfaire les bases de transformations catalytiques d’importance indus-
la chimie organique vue en classe préparatoire trielle, synthèse de produits naturels, préparation
et d’implémenter ces connaissances en introdui- de matériaux, valorisation des ressources natu-
sant notamment la réactivité de composés azotés, relles, activation de petites molécules…
d’hétéro-éléments, ou encore des dérivés de com- Enseignants : Didier BOURISSOU
plexes de métaux de transition. et Nicolas MÉZAILLES
Enseignant : Laurence GRIMAUD
Chimie des matériaux
Fondements de la chimie moléculaire Le cours présente une introduction aux polymères
et des matériaux (synthèses et propriétés), illustrée par des exemples
Le cours expose les notions fondamentales per- concrets de polymères industriels. Il se poursuit par
mettant de rationaliser la chimie des métaux de une introduction à la chimie du solide, notamment
transition. En s’appuyant sur la théorie des orbi- aux oxydes et à leur caractérisation structurale, qui
tales moléculaires (dont les bases seront rappe- permet d’aborder les relations entre structure et pro-
lées succinctement pour qu’aucun pré-requis ne priétés qui jouent un rôle essentiel dans les applica-
soit nécessaire), le cours est illustré par l’étude tions concrètes des matériaux fonctionnels.
de molécules dont l’importance en chimie Enseignants : Thierry GACOIN
industrielle et en chimie verte est fondamentale. et Laurent BOUTEILLER

Le stage de 2e année en entreprise


D’une durée de 3 mois, le stage en entreprise quotidienne d’un métier, grâce à une mis-
de fin de 2e année vise à permettre aux élèves sion opérationnelle bien définie, leur permet
de comprendre l’organisation d’une entreprise de confirmer leur choix. Le service « Stages,
– l’évolution des carrières, la gestion des res- Orientation, Insertion professionnelle et rela-
sources humaines et financières, etc. – et de tions avec les Entreprises  » (SOIE) les aide à
mettre en cohérence leur choix de parcours construire leur projet et sollicite les entreprises
d’approfondissement de 3e année avec leur pro- d’accueil pour ce stage.
jet professionnel. Cette expérience de la réalité

Sommaire 31
CYC L E I N G É N I E U R

Mathématiques appliquées Modélisation de phénomènes aléatoires


Statistiques L’aléa joue un rôle déterminant dans de multiples
Ce cours d’introduction présente la notion de aspects des sciences de l’ingénieur (télécommuni-
modèle statistique ainsi que les principes et les cations, reconnaissance de formes, administration
concepts de base de l’estimation et des tests. des réseaux…) et plus généralement en économie,
Enseignant : Alexandre TSYBAKOV en médecine, en biologie ou en physique. L’objet
de ce cours est de formaliser la notion de dyna-
Approximation numérique et optimisation mique aléatoire et de l’illustrer par des applica-
Les simulations numériques deviennent incontour- tions variées. Nous décrirons deux notions fonda-
nables dans les sciences, technologies et services. mentales en théorie des probabilités : les chaînes
Elles reposent le plus souvent sur des modèles de Markov et les martingales.
mathématiques. Ce cours portera sur la modéli- Enseignant : Thierry BODINEAU
sation mathématique de problèmes concrets, en
particulier issus de l’ingénierie. La démarche du
mathématicien appliqué sera présentée ainsi qu’un
aperçu des méthodes numériques employées.
Enseignant : Grégoire ALLAIRE

Analyse variationnelle des équations


aux dérivées partielles
Ce cours porte sur des modèles à base d’équa-
tions aux dérivées partielles. De tels modèles se
rencontrent dans de multiples domaines scienti-
fiques ou industriels, tels la mécanique des solides
et des fluides, l’électromagnétisme, la climatolo-
gie, les écoulements sanguins, etc. L’accent est mis
sur l’utilisation de principes variationnels pour
la résolution théorique et pour l’élaboration de
méthodes de résolution numériques.
Enseignant : François ALOUGES

Contrôle de modèles dynamiques


Ce cours aborde les modèles dynamiques (équa-
tions différentielles). De tels modèles se rencontrent
dans de nombreuses situations concrètes : orbites
de satellite, navigation, mais aussi en économie.
Ils peuvent incorporer des outils déterministes ou
aléatoires. Le cours portera sur l’analyse, l’approxi-
mation numérique et le contrôle de tels modèles.
Enseignant : Pierre-Louis LIONS

Sommaire 32
CYC L E I N G É N I E U R

Humanités, langues et culture


Les humanités et sciences sociales
Depuis sa fondation en 1794, l’École polytech-
nique a constamment entretenu une tradition
9 langues
enseignées
à l’École polytechnique
humaniste à travers un ensemble d’enseignements ANGLAIS
littéraires et artistiques. Il s’agit de compléter les ALLEMAND
« savoirs » scientifiques par des « savoir-faire » et ESPAGNOL
ITALIEN
des « savoir être » originaux : beaux-arts, histoire, PORTUGAIS
littérature, architecture et musique. Le départe- RUSSE
ment des humanités et sciences sociales a accentué ARABE
CHINOIS
son ouverture aux sciences de l’homme et de la JAPONAIS
société : sociologie, anthropologie, économie qua-
litative, démographie, linguistique, et plus récem-
ment sciences de gestion ou droit.

Les formations et enseignements dispensés consti-


tuent autant d’invitations à mettre en perspective
les connaissances scientifiques apprises dans les
autres départements avec les données fondamen-
tales de l’histoire des hommes, des structures du
corps social ou de la personnalité et de la créati-
vité des individus qui les inventent, s’en emparent,
en usent et les transforment.

Les élèves peuvent ainsi suivre les cours « Problèmes


politiques et institutionnels », « Littérature française Finale du Tournoi
et Analyse littéraire », « Histoire des relations inter- de joute oratoire
nationales au XXe siècle », « Introduction à la psy- en langue anglaise
chanalyse  », «  Philosophies de l’Extrême-Orient  »,
« Histoire de Paris. Paris, capitale. Histoire urbaine Participation
et construction culturelle  », des cours de dessin, d’un groupe d’élèves
d’architecture, de design, ou encore de gravure ou de à un MUN à New York.
musiques actuelles. Le MUN est une simulation
de négociation
Les langues vivantes enseignées à d’une résolution
l’École polytechnique des Nations- Unies.
Le cycle ingénieur polytechnicien comprend
l’étude obligatoire de deux langues étrangères Des élèves en voyage
dont l’anglais, avec la possibilité de débuter une linguistique
3e langue. Les élèves disposent d’un large choix. en Chine

Sommaire 33
CYC L E I N G É N I E U R

Finale 2015
du Tournoi international
de physique à Varsovie.

La formation par Il a pour objectifs :


et à la recherche ➤De permettre un travail d’approfondissement
scientifique piloté par les élèves eux-mêmes, sur
Le module appliqué en laboratoire un sujet de leur choix, dans une démarche qui
En 2e année, une partie de la formation s’effec- doit être créative et collective.
tue sous forme de «  modules appliqués en labo- ➤D’encourager le travail collectif et l’esprit
ratoire  », les MODAL, au sein du centre de d’équipe, sur une durée longue, permettant d’ac-
recherche de l’École. Les élèves y abordent une quérir des bases d’organisation.
thématique scientifique sur une période de neuf ➤De donner aux élèves une première expérience
semaines, à raison d’un jour par semaine. de la réalisation et de la gestion de projet.
➤De favoriser la collaboration entre élèves et
L’objectif du MODAL est de confronter les élèves chercheurs.
à des problèmes, souvent difficiles à résoudre, réa-
listes, pour découvrir, maîtriser un outil d’analyse Pour parvenir collectivement à identifier, poser et
ou d’observation, un modèle ou une simulation travailler à résoudre collectivement un problème
du réel lié à la discipline choisie. d’envergure ou bien concevoir et réaliser un démons-
trateur technologique innovant, les élèves doivent
Le projet scientifique collectif mettre en œuvre de façon autonome sur une longue
Tous les élèves travaillent par groupe (de 5 à 7 per- durée une ou plusieurs disciplines scientifiques ainsi
sonnes) à un Projet Scientifique Collectif (PSC). qu’une méthode et une organisation appropriées.
Ce travail s’effectue tout au long de la 2e année,
au rythme d’une demi-journée par semaine. Le PSC implique des acteurs de l’ensemble de
l’École, ainsi que ses partenaires proches, notam-
ment la Fondation de l’École polytechnique.

Sommaire 34
CYC L E I N G É N I E U R

Les sujets choisis par les élèves peuvent l’être en liai-


son avec un Laboratoire de l’École, un organisme de
recherche tiers, une entreprise – qui est parfois une
start-up – ou un acteur public. Les sujets peuvent
trouver leur place sur un vaste continuum allant de
la recherche fondamentale à l’ingénierie. Ils peuvent
relever de l’étude en profondeur d’une discipline ou
de la mise en œuvre de connaissances issues de plu-
sieurs disciplines et doivent présenter un enjeu scien-
tifique et/ou technologique intéressant.

Tous les ans, des travaux de PSC se voient décer-


ner des prix : prix remis par l’École, mais égale-
ment prix remis par des entreprises ou remportés
dans des concours nationaux ou internationaux.
Chaque année, plusieurs travaux de PSC donnent
lieu à des créations d’entreprises. « Il y a tellement de bonnes idées qui sont déve-
loppées lors des PSC. C’est le moment idéal pour
SAM, un projet scientifique qui a de se lancer. Continuer ses études tout en travail-
l’avenir lant sur du concret, c’est apprendre à travailler en
SAM n’est pas un vélo ordinaire. Sa spécificité ? groupe tout en bénéficiant des conseils des cher-
Celle d’être «  un vélo intelligent  » capable de cheurs et du soutien de l’École ». Les trois coéqui-
changer de vitesse automatiquement en fonction piers espèrent bien, si les résultats escomptés sont
du terrain et des capacités physiques du cycliste. obtenus, créer bientôt leur start-up.
L’idée a été développée, en 2012, par six étudiants
de l’École polytechnique dans le cadre de leur
Projet Scientifique Collectif (PSC). En 2013, trois
d’entre eux décident de continuer l’aventure, au-
delà du PSC.

Ils ont eu raison, puisque SAM a séduit le Jury du


prix Jean-Louis Gérondeau Zodiac Aerospace 2013.
« Ce prix a agi sur nous comme un véritable déclic.
Le soutien de l’École nous donne envie de continuer.

Il apporte aussi, en plus de l’apport financier, une


vraie crédibilité à notre projet, ce qui nous permet
d’être plus confiants pour l’avenir », assurent les trois
lauréats. Un autre soutien de taille vient aussi confor-
ter leur ambition : celui de l’entreprise DECATH-
LON, qui regarde de près les avancées de SAM.

Sommaire 35
CYC L E I N G É N I E U R

Le sport L’enseignement est dispensé par des cadres mili-


Prisé pour l’excellence de son enseignement scien- taires et des professionnels du sport. La section
tifique et technique, l’École polytechnique est sportive choisie reste la même pour toute la sco-
également reconnue pour la qualité de son ensei- larité, à savoir pour les cours de sport de 2e et

15
gnement sportif. Le sport y occupe une place 3e année.
prépondérante, à raison de 6 heures par semaine.
disciplines
sont proposées
L’École propose une grande offre d’activités phy- Les élèves peuvent aussi s’adonner à d’autres
siques et sportives qui permet aux élèves de choisir activités, hors du campus : parachutisme, canoë,
AVIRON une discipline en rapport avec leurs goûts, leurs voile, ski, aviation (bimoteur), course d’orienta-
BADMINGTON
BASKET-BALL
besoins et leurs motivations personnelles. tion, raid, parapente, surf, plongée, etc.
BOXE
ÉQUITATION À partir de la fin de la 1re année du cycle ingé- Rythmant la vie de l’École, les compétitions uni-
ESCALADE
ESCRIME
nieur, les élèves choisissent leur section sportive versitaires et les tournois, organisés avec l’aide de
FOOTBALL parmi 15 disciplines : athlétisme, aviron, basket- l’Association Sportive de l’École Polytechnique
HANDBALL ball, course d’orientation et raid, équitation, esca- (A.S.E.P.) font également partie intégrante de la
JUDO
NATATION
lade, escrime, football, boxe, handball, judo, nata- formation étudiante.
RAID-ORIENTATION tion, rugby, tennis et volley-ball.
RUGBY Voir les infrastructures sportives page 9
TENNIS
VOLLEY-BALL

Sommaire 36
CYC L E I N G É N I E U R

Des conférenciers L’association des polytechniciens cinéphiles


de haut niveau Cineph’X représente le lien de la promotion avec
le monde du cinéma et de ses principaux acteurs.
Pour permettre aux élèves de réfléchir sur leur Depuis 2012, Cineph’X fait venir sur le campus
future position au sein du monde de l’entreprise, de l’École polytechnique des grands noms du
d’élargir leur connaissance des enjeux sociétaux cinéma français, réalisateurs ou producteurs, et
majeurs et de confronter leur expérience à des organise des Masterclass avec les élèves.
témoignages humains forts de sens, des invités de
marque sont régulièrement invités à l’École poly- Ils sont venus à l’École depuis 2015 :
technique.
Claude Bartolone
La Direction de la Formation Humaine (Président de l’Assemblée nationale),
et Militaire planifie un cycle Éric Betzig (prix Nobel de chimie 2014),
de conférences organisé en quatre volets : Michel Combes (PDG d’Alcatel-Lucent),
Carlos Ghosn (PDG de l’Alliance Renault-Nissan),
➤ Les conférences grands témoins s’adressent Martin Hairer (Médaille Fields 2014),
aux élèves en 2e année et s’appuient sur le témoi- François Hollande (Président de la République),
gnage de personnes engagées dans la société civile Cédric Klapisch (réalisateur et producteur),
ou dans des causes d’intérêt général. Jean-Yves Le Drian (ministre de la Défense),
Marie-Noëlle Lieneman (sénatrice de Paris),
➤ Les conférences portant sur les relations inter- Emmanuel Macron (ministre de l’économie,
nationales s’adressent aux élèves en 3e année. de l’industrie et du numérique),
Mohamed Moncef Marzouki
➤ Les conférences «  métiers  » et les conférences (ancien Président de la République tunisienne),
«  entreprises  » sont destinées majoritairement aux Valérie Pécresse (Présidente du Conseil régional
élèves en 2e année et abordent les problématiques de d’Île-de-France),
l’entreprise. Plantu (dessinateur et caricaturiste),
Jean-Jacques Salaün (DG de Zara France),
Le Binet PolitiX, une association étudiante Yoichi Suzuki (Ambassadeur du Japon en France),
de l’École polytechnique dédiée à la réflexion Tidjane Thiam (DG de Crédit Suisse),
politique, organise tout au long de l’année des Jean Tirole (prix Nobel d’économie 2014),
conférences, tables rondes et débats sur différents Najat Vallaud-Belkacem
thèmes en relation avec la politique. (ministre de l’éducation nationale,
de l’enseignement supérieur et de la recherche),
Hubert Védrine (ancien ministre des affaires
étrangères).

Sommaire 37
CYC L E I N G É N I E U R

La 3e année l’optique, les nanosciences, la chimie organique,


Les Parcours d’approfondissement organométallique, biologique ou thérapeutique ;
Biologie et un parcours «  chimie des matériaux  » qui
Le programme d’approfondissement de biolo- aborde notamment la chimie du solide, les sur-
gie est axé sur l’exploitation des deux avancées faces molles, et les matériaux pour l’énergie.
majeures dont bénéficient les sciences du vivant
du XXIe siècle : les outils de séquençage de nom- Les deux parcours ont des enseignements com-
breux génomes et les outils analytiques et d’ima- muns sur les techniques d’analyse et de caracté-
gerie à l’interface entre biologie et informatique, risation (dont la RMN), la chimie inorganique,
physique, chimie et mécanique. la chimie des polymères et la chimie industrielle.
Responsables : Samir ZARD et Thierry GACOIN
Deux parcours mettent respectivement l’accent
sur chacune de ces deux avancées, tout en par- Économie
tageant plusieurs modules (environnement de la Le programme d’approfondissement en économie
cellule, immunologie, neurobiologie et dévelop- propose deux parcours : « Économie et politiques
pement, biologie computationnelle, biodiversité et publiques » (en collaboration avec Sciences Po et
fonctionnement des systèmes, cibles biologiques l’ENSAE ParisTech), qui apporte des outils en
et stratégies thérapeutiques). économie, droit et sociologie pour l’analyse et
Responsable : Yves MÉCHULAM l’évaluation des politiques publiques ; « Économie
quantitative et finance  » (en collaboration avec
Bio-Informatique HEC), qui aborde notamment la théorie des jeux
Le programme d’approfondissement de bio-infor- et l’économie de l’incertain.
matique associe à parts égales des modules de
biologie et des modules d’informatique (algorith- Les deux parcours partagent des enseignements en
mique, théorie de l’information, « Big data », pro- microéconomie, macroéconomie et économétrie.
grammation en C++) afin de permettre aux élèves Responsables : Pierre CAHUC et Raicho BOJILOV
d’aborder les enjeux contemporains et futurs du
séquençage des génomes et de la génomique com- Electrical engineering
parée, de la classification des protéines et des Le programme d’approfondissement «  Electrical
ARN, et de la prédiction et de l’ingénierie des Engineering  », qui s’appuie sur un large choix
structures de protéines. de modules en informatique, physique et mathé-
Responsables : Thomas SIMONSON matiques appliquées, prépare à des spécialisations
et Jean-Marc STEYAERT dans des domaines tels que l’électronique et la
microélectronique, l’automatisation des systèmes
Chimie embarqués et complexes, le traitement du signal
Ce programme offre deux parcours aux élèves et de l’information, les nanotechnologies, les
ingénieurs ayant décidé d’orienter leur carrière réseaux et télécommunications et l’architecture
vers la chimie et ses interfaces : un parcours logicielle et matérielle des systèmes informatiques.
«  chimie moléculaire  » où l’on approfondit la Responsables : Yvan BONNASSIEUX,
synthèse totale et la biosynthèse, l’élaboration Henri-Jean DROUHIN, Albert COHEN
de matériaux moléculaires pour l’électronique et et Erwan LE PENNEC

Sommaire 38
CYC L E I N G É N I E U R

Énergies du XXIe siècle
L’objectif de ce programme est l’acquisition des
concepts scientifiques essentiels dans le dévelop-
pement des énergies dites « non fossiles » comme
l’énergie nucléaire ou les énergies renouvelables
(en particulier éolien, solaire, hydraulique), en
abordant également des problématiques trans-
verses tels que le stockage d’énergie.

Des enseignements sur la dynamique du système


climatique et l’économie du secteur énergétique
permettent aux élèves d’acquérir une vision d’en-
semble de la problématique énergétique mondiale.
Responsables : Patrick LE TALLEC et Michel GONIN

Le projet de recherche en laboratoire


En 3e année les élèves ont la possibilité de rem- Mon projet consiste à trouver un moyen d’atté-
placer un enseignement d’approfondissement nuer les vagues, de lisser la mer avec un rideau
par un « projet de recherche en laboratoire ». de bulles, ce qui peut être utile lors d’un amer-
rissage par exemple. A raison d’une après-midi
Antoine suit un projet de recherche en labora- ou d’une journée par semaine, je prends des
toire au LadHyX : initiatives pour monter ma propre expérience
«  J’ai choisi de suivre un Projet de recherche et cela peut déboucher sur des résultats intéres-
en laboratoire en 3e année. C’est une sorte de sants. J’avais besoin d’appliquer ce que j’avais
petite thèse, encadrée par un chercheur. Je appris en cours et de découvrir la recherche
passe par toutes les phases de la recherche sur très concrètement. »
un sujet peu ou jamais traité auparavant.

Informatique
Le programme d’approfondissement d’informatique rie de l’information et le pair-à-pair).
offre trois parcours principaux : «  Conception des
Systèmes Informatiques », « Algorithmique efficace » Des possibilités supplémentaires de couplage avec les
(notamment appliquée aux axes «  Image, Vision, programmes de mathématiques et mathématiques
Apprentissage » et « Optimisation, Recherche Opé- appliquées sont par ailleurs offertes, par exemple sur
rationnelle »), et « Réseaux et sécurité » (qui couvre la thématique « sciences des données ».
les problématiques de communication, des proto- Responsables : Olivier BOURNEZ
coles réseaux à la cryptologie en passant par la théo- et Stéphane LENGRAND

Sommaire 39
CYC L E I N G É N I E U R

L’enseignement d’approfondissement (EA)


À chaque trimestre d’un parcours d’approfon- cinq élèves a entrepris de créer une balle de
dissement, les élèves choisissent trois cours et golf intelligente qui peut être retrouvée grâce à
un enseignement d’approfondissement (EA). une puce RFID interne, via un téléphone por-
Il s’agit de proposer aux élèves de se focaliser table. Je les encadre au niveau scientifique et
une thématique scientifique ou expérimentale technologique. L’EA leur permet de découvrir
pointue en petit groupe. des champs technologiques liés à leur parcours
approfondissement et de faire de la science de
Yvan Bonnassieux encadre un EA de « matura- façon expérimentale. Notons enfin qu’une par-
tion technologique » : tie des élèves a la volonté de créer une start-up
« Nous travaillons sur un challenge lancé par autour de ce projet d’EA. »
l’entreprise Parrot. Il consiste à créer un objet
connecté innovant dans le domaine du sport,
de la santé ou de l’écologie. Mon groupe de

Innovation technologique Mathématiques


L’objectif du programme « Innovation Technolo- Les cours proposés dans le Programme d’Appro-
gique » est de doter les élèves à la fois d’une exper- fondissement de Mathématiques couvrent des
tise dans un domaine scientifique et technique domaines divers de l’analyse, de l’algèbre et de la
et d’une capacité d’innovation, qu’elle prenne la géométrie, en associant théories fondamentales et
forme d’activités nouvelles dans une organisation applications contemporaines.
existante ou de création d’entreprise.
Ils donnent accès à une formation par la recherche
Le cursus des élèves choisissant ce programme au plus haut niveau, mais aussi à un ensemble de
se compose pour moitié d’enseignements scienti- métiers d’ingénieurs à fort contenu mathématique.
fiques appliqués (biomécanique et biomatériaux Un parcours «  mathématiques et informatique  »
pour la santé, «  Big Data  » Systèmes d’Informa- permet d’aborder des domaines tels que l’algorith-
tion, modélisation mathématique en ingénierie, mique avancée, le raisonnement assisté par ordi-
génie environnemental, génie mécanique, génie nateur ou la cryptologie.
électrique, imagerie biologique et biomédicale), Responsable : Anna CADORET
et pour l’autre moitié d’enseignements centrés sur
l’innovation, eux-mêmes déclinés en trois par-
cours : « Ingénierie de l’innovation », « Entrepre-
neuriat », « Management de l’innovation ».
Responsable : Yvan BONNASSIEUX

Sommaire 40
CYC L E I N G É N I E U R

Mathématiques appliquées Physique


Ce programme permet d’approfondir la démarche Le programme d’approfondissement de Physique
des mathématiques appliquées, notamment les est structuré en trois parcours thématiques (« Des
étapes de modélisation, d’analyse mathématique, particules aux étoiles : interactions fondamen-
de simulation numérique, et d’interprétation tales et constituants élémentaires  », «  Photons et
des résultats. Les applications concernent de atomes : lasers, optique, plasmas  », «  De l’atome
très nombreux domaines : mécanique, physique, au matériau : matière condensée, matière molle,
sciences de l’ingénieur, contrôle des systèmes, matériaux fonctionnels  ») et un parcours inter-
traitement des signaux et des images, finance de national «  Physique des hautes énergies  » auquel
marché, économie, biologie, etc. est directement rattachée une année de master 2
organisée conjointement par l’École polytech-
Un nouveau parcours « sciences des données » est nique et l’ETH Zürich.
commun avec le programme d’approfondissement
en informatique. Plusieurs autres couplages sont Il permet aux élèves d’appréhender la diversité et
offerts avec des enseignements en informatique l’étendue des phénomènes relevant de la physique
(«  Image, vision, apprentissage  » et «  Optimisa- et d’approfondir leurs connaissances théoriques
tion et recherche opérationnelle ») et mécanique. ou expérimentales sur des sujets choisis.
Responsables : Carl GRAHAM, Erwan LE PENNEC, Responsables : Michel GONIN et Philippe GRAN-
Olivier PANTZ GIER

Mécanique Sciences pour les Défis


Le programme d’approfondissement de Méca- de l’Environnement
nique offre des cours de base sur les méthodes et L’objet de ce programme est de permettre aux
outils scientifiques d’analyse et de modélisation élèves d’aborder les défis scientifiques de l’envi-
des matériaux (plasticité, viscoplasticité, maté- ronnement sur une base interdisciplinaire en les
riaux actifs, biologiques…), des écoulements de familiarisant à des connaissances et des outils
fluides, ou des structures mécaniques (tant en sta- dans des domaines qui peuvent être théoriques,
tique qu’en dynamique) ; des cours avancés sur le expérimentaux ou liés à la modélisation. Il leur
comportement des fluides et des structures sous permettra de mettre en œuvre ces outils au tra-
chargement complexe, leurs interactions ainsi que vers d’exemples : gestion de populations, filières
leur analyse par des méthodes numériques. énergétiques, changements climatiques, gestion
de l’eau, services à l’environnement…
Il comprend également des Enseignements d’Ap-
profondissement sur une grande variété de sujets, Le programme est ainsi organisé autour de trois
où la majeure partie du temps est consacrée à un grandes thématiques que sont «  Biodiversité et
projet personnalisé, des conférences techniques et Écologie », « Mécanique et physique pour l’envi-
une journée de visites d’usines et/ou de centres de ronnement », « Économie et management de l’en-
recherche. vironnement ».
Responsable : Antoine SELLIER Responsable : Claude BASDEVANT

Sommaire 41
CYC L E I N G É N I E U R

et les occasions de rencontre entre ses élèves et ses


équipes de recherche.

Au-delà des différents programmes de sensibilisation


à l’entrepreneuriat intervenant dans les deux pre-
mières années du cursus, trois masters encourageant
à l’innovation et à l’entrepreneuriat sont proposés
aux élèves. La première année de ces masters repré-
sente le Parcours d’Approfondissement dans le cadre
de la 3e année du cycle ingénieur.

Le Master « Innovation technologique et entrepre-


neuriat » (IT&E) vise directement à encourager l’in-
novation et à donner aux étudiants le goût, l’envie
et les clés pour entreprendre. Ce Master se situe au
croisement de la recherche scientifique et de l’entre-
preneuriat. Certains cours ou projets réunissent des
élèves de l’École polytechnique, d’HEC et d’ailleurs.
Encourager et soutenir
l’innovation Le Master «  Projet - Innovation - Conception  »
(PIC) est une formation diplômante tournée vers
et l’entrepreneuriat le management de projets innovants dans les entre-
prises. Ce Master forme des experts de l’implanta-
L’École polytechnique encourage l’esprit d’innova- tion et du pilotage des processus d’innovation en les
tion et l’entrepreneuriat aussi bien auprès des élèves mobilisant dans le cadre d’une situation d’innova-
du cycle ingénieur, des étudiants en Master ou en tion réelle en entreprise tout au long du cursus.
doctorat, que des chercheurs de ses laboratoires, par
le biais de plusieurs structures visant spécifiquement Le Master «  Industries de Réseau et Économie
à accompagner la création d’entreprises et de start- Numérique » (IREN) forme des étudiants de haut
up : Le pôle entrepreneuriat et innovation développe niveau maîtrisant les principes de fonctionnement
au cœur du campus un écosystème entrepreneurial, des industries de réseau et de l’économie numérique.
au sein du bâtiment LA FIBRE ENTREPRE-
NEUR – Drahi - X Novation Center, qui réunit La formation multidisciplinaire de l’École poly-
des espaces de prototypage et de coworking, un technique prépare ses élèves à appréhender des
accélérateur de start-up, une pépinière au service problèmes complexes, en particulier des problé-
de ses élèves et de tous ses entrepreneurs. ce lieu matiques d’innovation et d’entrepreneuriat, com-
dédié à l’entrepreneuriat favorise la rencontre avec pétences qu’ils pourront mettre en pratique, soit
des associations d’anciens élèves business angels et dans l’univers de la recherche et de l’enseignement
entrepreneurs, un partenariat avec Incuballiance, supérieur, soit à des postes opérationnels dans les
l’incubateur du Campus Paris-Saclay, etc. Dans ce entreprises et les administrations, soit enfin dans
sens, l’École s’efforce de maximiser les échanges les start-up qu’ils auront créées.

Sommaire 42
CYC L E I N G É N I E U R

Les projets scientifiques collectifs des élèves en Les réseaux de l’École sont au cours du dispositif :
2e  année peuvent aussi conduire à une création de le cabinet Start-up (association étudiante) mais
start-up et un module d’évaluation du potentiel aussi les réseaux d’entrepreneurs, d’entreprises,
business de ces projets leur est d’ailleurs proposé. d’investisseurs… s’impliquent aux côtés des
entrepreneurs.

Un module de design de technologies innovantes


Charles Baroud, enseignant du programme d’ap- sur l’innovation, la propriété intellectuelle et la
profondissement « Innovation technologique » : technique (dessin 3D, mécanique électronique
libre, etc.), puis autour de quatre projets. Cette
« Nous sommes partis du constat que l’on doit année, le challenge final était de fabriquer un
former des ingénieurs, c’est-à-dire des per- instrument de musique à partir d’une impri-
sonnes qui créent. Nous avons donc besoin mante jet d’encre plus un budget de 30 €. Les
de confronter nos élèves à une situation dans élèves ont présenté des instruments à corde, à
laquelle ils doivent combiner des compétences vent ou à percussion, tous programmés pour
scientifiques, techniques et leur créativité afin jouer des chansons ! »
d’inventer des objets nouveaux. Le cours est
articulé autour de présentations magistrales

Sommaire 43
CYC L E I N G É N I E U R

APRÈS
le campus

Le stage de recherche
Le stage de recherche de fin de 3e année est une
initiation à la recherche scientifique. D’une durée
maximale de 6 mois, il permet aux élèves de
s’immerger véritablement dans le monde de la
recherche académique ou de la R&D et d’obtenir
des résultats substantiels.

Chaque année, cinq élèves qui se distinguent par


les résultats obtenus lors de leur stage de recherche
sont récompensés par la médaille L.E. Rivot
décernée par l’Académie des Sciences.

Témoignages
Cyril, X2011, en stage à la Plate-Forme Professor Ravichandran, Director of
Cellules Souches Esteam Paris-Sud the Graduate Aerospace Laboratories
at Caltech, tuteur de Jean-Pierre,
«  Mon sujet de recherche consistait à étudier X2011
le rôle du récepteur de la prorénine (une pro-
téine lysosomale) à l’aide d’une lignée de cellules « Jean-Pierre has been doing very well here at Cal-
souches pluripotentes induites (iPSC) issue d’un tech in his internaship. He has extended a model
patient atteint d’une maladie neurodégénérative from LMS (Laboratoire de mécanique des solides,
d’origine génétique. CNRS/EP) to include viscoelasticity. He has
conducted nice experiments to characterize the vis-
Le caractère novateur de ce sujet résidait dans coelastic properties of MREs. He has accomplished
l’utilisation combinée d’iPSC et de la technologie a lot in a few weeks and he will be an outstanding
CRISPR-Cas, deux avancées qui constituent une PhD student. He is highly independent and knows
véritable révolution dans le domaine de la biolo- his continuum mechanics. He is also a critical
gie. Les iPSC sont des cellules adultes reprogram- thinker and a great communicator. He is the best
mées en cellules souches, dont la récente décou- student intern I have had in my lab from l’X in the
verte a valu au Professeur Yamanaka le Prix Nobel past 10+ years and one of the very best students I
de médecine en 2012. La technologie CRISPR- have encountered altogether in the last 25 years. I
Cas est quant à elle un nouvel outil de génie hope he will choose to be in academia since he will
génétique qui permet de modifier facilement le be an outstanding scholar and teacher. »
génome d’une cellule.

Mon stage a duré plus de cinq mois, ce qui m’a


permis de pousser vraiment loin mon sujet de
recherche et d’apprendre des techniques d’analyse
très diversifiées. »

Sommaire 44
CYC L E I N G É N I E U R

La 4e année Les corps de l’État


Suivie aussi bien en France qu’à l’étranger, la spé- En décembre de leur troisième année de scolarité,
cialisation de quatrième année est constituée sui- les élèves français de l’École polytechnique peuvent
vant la modalité choisie : poser leur candidature pour leur admission dans
un corps de fonctionnaires dont le recrutement
➤ d’une formation proposée par le corps d’appar- est assuré par la voie de l’École polytechnique.
tenance, si l’élève entre dans un corps de l’État, Les places offertes sont réparties en fonction du
classement et de l’ordre de préférence exprimé par
➤ d’une formation d’ingénieur, chaque candidat. Une fois sélectionnés, les élèves
intègrent leur corps d’accueil à la fin de leur troi-
➤ d’une spécialisation de type Master avec thèse, sième année de scolarité. Leur formation de spé-
cialisation s’effectue alors sous le contrôle du corps
➤ d’une formation par la recherche. d’accueil, et sous le statut de ce corps.

Cette formation de spécialisation fait partie de la Les différents corps de l’État :


scolarité de l’École polytechnique et est effectuée
sous le contrôle administratif et pédagogique de ➤ Ingénieurs des Mines
l’École, sauf pour les élèves intégrant un corps de
l’État, pour lesquels cette formation est effectuée ➤ Ingénieurs des Ponts, des Eaux et des Forêts
sous le statut et sous le contrôle du corps recru-
teur. ➤ Ingénieurs de l’Armement

Le format général de la formation de spécialisa- ➤ Ingénieurs maritimes


tion est de trois semestres : deux semestres d’en-
seignements et un semestre de stage en entreprise ➤ Administrateurs INSEE
ou en laboratoire de recherche. Au-delà de la
4e année du cursus, les élèves terminent leur for- ➤ Armée de Terre
mation (cette période correspond normalement
au semestre de stage) en qualité d’étudiant de ➤ Armée de l’Air
l’organisme d’accueil et de l’École polytechnique.
➤ Marine Nationale

➤ Gendarmerie

Sommaire 45
CYC L E I N G É N I E U R

Les formations d’ingénieur ➤ la spécialisation en innovation technologique


Ce complément de formation permet d’acqué- «  Nouvelles Stratégies Concurrentielles  » organi-
rir, au-delà de la formation d’ingénieur géné- sée par l’École polytechnique ;
raliste et scientifique de l’École polytechnique, ➤ les programmes X-HEC ;
une connaissance générale et une compréhension ➤ les formations spécialisées de type Master avec
approfondie des techniques et des applications thèse proposées par un établissement ou une uni-
industrielles dans un secteur professionnel spé- versité étrangère de renom international (Master
cifique. Les études se déroulent dans un établis- américain, etc.). Le master sera en règle générale,
sement partenaire, ce qui permet à l’étudiant de un master de faculté d’ingénieur.
découvrir une autre culture d’enseignement. Elles
capitalisent sur certains des approfondissements Les études doctorales
suivis en troisième année.
Couronnée par la soutenance d’une thèse sanc-
En France, ces formations d’ingénieurs en partena- tionnée par le diplôme de doctorat internatio-
riat sont actuellement organisées avec quelques éta- nalement reconnu, cette formation se déroule
blissements du plateau de Saclay, avec les membres dans le cadre de l’école doctorale de l’École poly-
de ParisTech, avec les établissements toulousains du technique, ou dans une autre école doctorale en
secteur électronique et aérospatial, ou avec les écoles France ou à l’étranger.
d’Informatique ou de Télécommunications de Gre-
noble, de Sophia Antipolis et de Brest. En France, cette formation par et à la recherche
commence par une année de Master recherche
À l’étranger, ces formations d’ingénieurs corres- suivi d’un doctorat.
pondent à la partie terminale d’un cycle de forma-
tion d’ingénieur d’une école d’ingénieur ou d’une À l’étranger, cette formation par la recherche se
université technique partenaire. fait dans le cadre d’une formation doctorale pro-
posée par le département d’accueil, et conduit à la
Les formations de type Master délivrance d’un Ph.D.
Les spécialisations de type Master avec thèse pro-
posées dans le cadre de la quatrième année de La recherche, c’est avant tout une excellente for-
l’École polytechnique sont des formations spé- mation ouverte et internationale qui sera valorisée
cialisées d’une durée de 3 semestres au-delà de par la suite auprès de nombreuses entreprises. À
la troisième année, reconnues à l’échelle interna- moyen ou long terme, l’apport de la recherche est
tionale, regroupant autour d’un thème ou d’une un atout indispensable à leur activité.
discipline donnée des cours d’approfondissement
scientifiques et techniques, une expérience de ges- L’élève peut cependant faire un autre choix que
tion de projet, et un stage de 4 à 6 mois. celui prévu par l’École polytechnique. Il devra
dans ce cas faire approuver son projet personnel
Les formations proposées dans le cadre de cette de formation par le jury de passage en 4e année
filière comprennent : de l’École. Ce plan personnel devra respecter les
➤ les masters de l’École polytechnique qui relèvent grandes lignes de la politique de formation de l’X.
tous du domaine Sciences, Technologies, Santé ;

Sommaire 46
CYC L E I N G É N I E U R

Nous contacter
Les adresses électroniques : Site institutionnel : www.polytechnique.edu
prenom.nom@polytechnique.edu (sans accent) Facebook : École Polytechnique
YouTube : École Polytechnique channel
L’adresse postale : Twitter : @Polytechnique
École polytechnique
Route de Saclay
91 128 Palaiseau CEDEX

DIRECTION DIRECTION DU CONCOURS


Président Directeur
Jacques Biot Michel Gonin
Tél. : 01 69 33 30 03 Tél. : 01 69 33 32 22

Directeur général DIRECTION DES RELATIONS


Yves Demay INTERNATIONALES
Tél. : 01 69 33 38 82 Directeur
Mathieu Le Traon
DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT Tél. : 01 69 33 39 41
ET DE LA RECHERCHE
Directeur DIRECTION DE LA FORMATION
Frank Pacard HUMAINE ET MILITAIRE
Tél. : 01 69 33 30 71 Directeur
Colonel Bernard Tourneur
Direction des études Tél. : 01 69 33 28 98
Jean-Baptiste Bordes
Tél. : 01 69 33 33 00 BUREAU DES ÉLÈVES
Tél. : 01 69 33 27 27

DIRECTION DE LA COMMUNICATION
Directrice
Anne Trotoux-Coppermann
Tél. : 01 69 33 38 78

Sommaire 47
Réalisation : direction de la communication

Graphisme et impression : Centre Poly-Média

Crédits photos :

Collections École polytechnique – J. Barande, Ph. Lavialle

Février 2016

Sommaire