Vous êtes sur la page 1sur 7

Commission des Affaires

Fiche Auto Saisine Environnementales et du


Développement Régional

Thème de l’auto-saisine
«Régionalisation Avancée
et Gestion des Compétences Humaines »

Groupe de Travail :
Pilote : M. BESSA

Liste des Membres :

Mme ZOUBEIR, M. GAOUZI, M. BOUZAACHANE, M. ABAAN, M. BELFADLA, M.


CHAHBOUNI, M. MOUTTAQI, Mme. ROUCHATI, M. KSIRI, M. Idriss ILALI, M. MOKSSIT

Experts : Brahim ZYANI & Hassan AGOUZOUL

A. Introduction :
« Le projet de Régionalisation avancée aspire à concrétiser la Haute Volonté Royale de doter le
Maroc d’une régionalisation avancée, d’essence démocratique et vouée au développement intégré
et durable sur les plans économique, social, culturel et environnemental. Ce projet constitue le
prélude à une profonde réforme des structures de l’Etat, à travers la conduite résolue et graduelle
des processus de décentralisation et de déconcentration conséquentes et effectives, de
démocratisation poussée, d’accélération du développement, de modernisation sociale, politique et
administrative du pays et de bonne gouvernance »

Source : Partie L1 Conception Générale du Rapport sur la régionalisation avancée

B. La problématique :
- Dans le cadre de la régionalisation avancée, l’Etat opèrera des transferts significatifs
d’attributions vers les régions-élus et accélèrera le processus de déconcentration
administrative ce qui va permettre de
o renforcer leur capacité d’action et d’initiative en matière de développement
économique, social, culturel et environnemental,
o développer des administrations étatiques disposant, au niveau central et régional, de
réelles marges d’initiative et de pouvoirs effectifs de décision, tout en étant
efficacement coordonnées et mises en synergie.
- Chaque domaine de responsabilités sera partagé entre l’Etat et les collectivités territoriales.
Ce qui va contribuer à la création d’une nouvelle organisation de gestion et de nouveaux
types d’emplois et des qualifications au niveau de la région.

Mise à jour le 01/01/2012 Page 1


Commission des Affaires
Fiche Auto Saisine Environnementales et du
Développement Régional

Ce qui nous amène alors à se posera les grandes questions suivantes :

1. Quelle sera la relation entre l’Etat centrale et la région ?

 Dans le cadre du schéma de la nouvelle décentralisation quels sont les répercussions


sur l’organisation actuelle de la région et selon quel rythme sera-t-elle faite ?:

Nouvelles attributions et pouvoirs des institutions de la région, relation entre la


région et l’Etat, rôle des élus de la région.

 Quels sont les domaines de l’administration concernés par l’élargissement du


processus de la déconcentration et selon quels scénarios seront déclinés au niveau
de la région ?

2. Quel type d’interaction entre l’administration territoriale et


l’administration publique dans le cadre de la régionalisation avancée?

 Définir la relation entre l’administration publique régionale et les élus de la région et


ses mécanismes
 Définir les outils de coordination des collectivités territoriales de la région
 Définir les instruments de synergie entre les administrations publiques régionales

3. Quel modèle de gestion des emplois et des compétences pour une


gestion territoriale optimale de la région ?
Sur la base des résultats des réflexions issues des deux premières questions relatives aux
attributions et des mécanismes d’interaction entre les différentes composantes de la région
procéder à l’exercice suivant :

 Analyser les emplois de la nouvelle organisation de la région, les besoins futurs en


compétences humaines
 Réaliser une étude comparative des statuts de la fonction publique et la fonction
territoriale
 et définir les leviers et les mesures opérationnelles de mobilisation des compétences
locales de la région et nationales pour pouvoir assumer ces nouvelles responsabilités
selon une planification moyen et long terme;

Mise à jour le 01/01/2012 Page 2


Commission des Affaires
Fiche Auto Saisine Environnementales et du
Développement Régional

C. La démarche méthodologique:

I. Etat des lieux et analyse

Sur la base des livrables de la Commission Consultative de la Régionalisation et des études réalisées
par la Direction des Collectivités Locales et de l’Inspection Générale le Groupe de travail procédera
à une analyse des volets suivants :

 Analyse bibliographique ciblée sur l’objet de l’auto saisine


 Compréhension du nouveau modèle de régionalisation avancée
 Analyse de la nouvelle organisation de gestion territoriale de la région et ses
retombées en terme de besoin de partage de responsabilité.

 Description des pouvoirs actuels des différents départements régionaux.

 Définir les scénarios de renforcement du processus de déconcentration de


l’administration au niveau de la région

 Description des besoins en emplois et identification des prérequis en matière de


compétences

 Evaluation des compétences existantes au niveau de la région


 Recueillir à partir d’auditions une appréciation des acteurs et des populations locales
sur la nouvelle gestion des pouvoirs et ressources humaines et leurs
recommandations.
II. Réaliser un benchmark international en termes de formation et des profils de gestion des
affaires de la région et en tirer les enseignements pour le Maroc

III. Identification des atouts de la région et les nouvelles contraintes liés au partage de
responsabilité et au développement des compétences adaptées à la nouvelle organisation
de la région

Approfondir la réflexion sur les phases de transfert de pouvoir sans mettre en cause la
continuité du service public et en l’inscrivant dans le plan de développement globale.
 Analyse croisée des deux options
 Elaboration d’un plan de formation et de transfert du savoir-faire aux
compétences existantes au niveau de la région.
 Redéploiement des Ressources Humaines du centre vers la région :

Approfondir la réflexion sur les conditions d’accueil, notamment:

1) Infrastructures de développement industriel et services


2) Infrastructures socio-économique ;
o aménagement des zones résidentielles adaptées,

Mise à jour le 01/01/2012 Page 3


Commission des Affaires
Fiche Auto Saisine Environnementales et du
Développement Régional

o espace pour commerces adaptés,


o des écoles et infrastructures sanitaires adaptées.
3) infrastructures socioculturelles ;
4) infrastructures sportives et de loisirs
5) L’intégration des conjoints et des jeunes dans le développement futur.

IV. Recommandations

Formuler des recommandations précises et réalisables relatives au mode de transfert de


responsabilité et aux mécanismes de régulations des freins identifiés et à la mise en œuvre des
leviers d’actions afin de :

o Optimiser les responsabilités des régions

o Renforcer les capacités et les compétences existantes dans la région

o Développer des compétences spécifiques pour les jeunes de la région

o Rendre la région attractive pour les compétences résidentes au centre.

o Outils de surveillance, mécanisme d’évaluation

V. Références
 Discours de Sa Majesté
o Discours de Sa Majesté le Roi à l’occasion de l’installation de la Commission
Consultative de la Régionalisation le 3 janvier 2010
o Discours de Sa Majesté le Roi à l’occasion du 57ème anniversaire de la Révolution du
Roi et du peuple le 20 août 2010
o Discours de Sa Majesté le Roi à l’occasion du 33ème anniversaire de la Marche Verte
le 6 novembre 2008
o Discours de Sa Majesté le Roi à l’occasion du 10ème anniversaire de son accession au
Trône le 30 juillet 2009
 La Constitution du Maroc
 Références bibliographiques : études et rapports (y compris le benchmark international)
 Rapport d’auditions
 Charte et/ou Lois en rapport avec les ressources humaines et les régions (voire décrets
d’application si disponibles)
 Conseil Economique et Social, 2011, Rapport de la Conjoncture N°1, Charte Sociale …
 Sites Web: http://www.sites_de_reference…
 Recueils de la société civile (forum de discussion www.ALMOUBADARALAKOUM.com)

D. Auditions

Mise à jour le 01/01/2012 Page 4


Commission des Affaires
Fiche Auto Saisine Environnementales et du
Développement Régional

Après avoir terminé l’analyse de l’état des lieux (analyse documentaire et compréhension fine de la
problématique des compétences au niveau de la nouvelle organisation de la région il faut procéder à
quelques séances d’auditions ciblées auprès des acteurs régionaux, pour ce faire :

Déroulement

 Etablir une liste des Acteurs nationaux ayant un retour d’expérience par rapport à la problématique
objet de l’auto saisine
 Valider la liste des auditions
 Planifier les auditions
 Préparer les auditions
 Réaliser les auditions
 Documenter les conclusions des auditions réalisées et les enseignements pour le Maroc.

Principaux acteurs concernés

 Commission de la régionalisation
 Ministère de l’Intérieur : Direction des Collectivités Locales et direction de l’Inspection Générale
 Département de services publics (intérieur)
 Département des infrastructures (équipement et transport)
 Département social (enseignement, santé)
 Département économique
 Département d’Habitat et d’Urbanisme
 L’association des urbanistes
 Ministères : Intérieur, finances, emploi, développement social …
 Les Maires, les Walis
 Les Présidents des régions
 Les Présidents de Communes
 Les Présidents des Conseils provinciaux
 La Société Civile (à définir)…

Autres documents de travail à préparer:


- Planning de programmation des auditions
- Note d’écoute (modèle à préparer pour les auditions)
E. Définitions :

 Décentralisation :
La décentralisation consiste en un transfert de pouvoirs de l'État vers des personnes morales de
droit public distinctes de lui. Cette dernière dispose d'une autonomie plus ou moins grande, selon le
degré de décentralisation, d'un budget propre, et reste sous la surveillance de l'État, autorité de
tutelle. La décentralisation est un système d’administration dans lequel le pouvoir de décision est
exercé à la fois par l’État et par des personnes morales autonomes soumises au contrôle, en
principe de légalité, des autorités étatiques. Autrement dit, la décentralisation consiste dans le
transfert d’attributions de l’Etat à des collectivités ou institutions différentes de lui et bénéficiant,
sous sa surveillance, d’une certaine autonomie de gestion matérielle, organique et fonctionnelle.

Mise à jour le 01/01/2012 Page 5


Commission des Affaires
Fiche Auto Saisine Environnementales et du
Développement Régional

 Déconcentration :
La déconcentration est une technique d'organisation des administrations qui consiste à distribuer
les agents et les compétences au sein d'une même personne morale, depuis une administration
centrale vers ses services déconcentrés. Cette notion s'oppose à celle de concentration qui est un
système administratif dans lequel le pouvoir de décision est concentré au sommet de l'appareil
d'Etat.

La déconcentration se distingue de la décentralisation dans le sens où il s'agit d'un système de


délégation vers des échelons inférieurs internes ne possédant dès lors pas de personnalité morale
propre, tandis qu'une décentralisation délègue vers des régions et des collectivités territoriales
possédant une personnalité morale propre.

La déconcentration a pour but de décongestionner l'administration centrale, de renforcer le service


de proximité auprès des citoyens et ainsi d'accélérer les prises de décisions au niveau local.

 subsidiarité
Le principe de subsidiarité est une maxime politique et sociale selon laquelle la responsabilité d'une
action publique, lorsqu'elle est nécessaire, doit être allouée à la plus petite entité capable de
résoudre le problème d'elle-même. Il va de pair avec le principe de suppléance, qui veut que quand
les problèmes excèdent les capacités d'une petite entité, l'échelon supérieur a alors le devoir de la
soutenir, dans les limites du principe de subsidiarité.

C'est donc le souci de veiller à ne pas faire à un niveau plus élevé ce qui peut l'être avec plus
d'efficacité à une échelle plus faible, c'est-à-dire la recherche du niveau pertinent d'action
publique.

F. Planning du Groupe de Travail :

Mise à jour le 01/01/2012 Page 6


Commission des Affaires
Fiche Auto Saisine Environnementales et du
Développement Régional

mars-12 avr-12 mai-12 juin-12 juil-12 août-12 sept-12


Etapes clés et Livrables :
S9 S10 S11 S12 S13 S14 S15 S16 S17 S18 S19 S20 S21 S22 S23 S24 S25 S26 S27 S28 S29 S30 S31 S32 S33 S34 S35 S36 S37

Note de cadrage validée de l'aito


u
saisine
1ère et 2ème partie: relation entre
l'état et la région, interaction entre
u
l'administration territoriale et
publique
Modèle de gestion des
u
compétences humaines
Analyse des recommandations et
u
des mesures opérationnelles
Finalisation de la première
u
mouture du rapport
Organisation d'une audition de
consolidation et de vérification u
des recommandations
Validation de l'avant projet par la
u
Commission n°4
Passage au Bureau : Envoi de
l'avant Projet de rapport en FR; u
Préz et traduction en arabe
Passage de l'avant projet à l'AG:
Introduction modifs Bureau et
diffusion aux membres CES et
u
intégration des modifs CES, Préz
AG et Résumé exécutif en FR et en
AR
Recueil et introduction des
remarques et diffusion du rapport
définitif et préparation du projet u
d'avis CES en fr et en AR et
préparation conférence de presse
Passage à l'AG pour adoption du
u
Rapport définitf

Mise à jour le 01/01/2012 Page 7

Vous aimerez peut-être aussi