Vous êtes sur la page 1sur 68

Audit financier rétro-prospectif

de la commune de Mana
2011 - 2023

Ville de Mana

E18-1106
Novembre 2018
1. Préambule sur
l’analyse financière

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 2


Principes d’analyse financière des collectivités locales

 L’article L1612-4 du CGCT résume les conditions d’équilibre budgétaire des collectivités :

 Equilibre Dépenses – Recettes,

 Equilibre sectionnel : la section de fonctionnement et la section d’investissement


doivent chacune être équilibrée en dépenses et en recettes,

 Equilibre du remboursement de la dette : le remboursement en capital de la dette,


constaté en section d’investissement, doit être exclusivement couvert par le virement
de la section de fonctionnement, accompagné des ressources propres internes de la
collectivités (FCTVA et dotations, amortissements, provisions, cessions
d’immobilisations) : il est d’interdit de financer le capital de la dette par l’emprunt.

Ces calculs sont réalisés à partir des seules dépenses et recettes réelles.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 3


Principes d’analyse financière des collectivités locales

L’équilibre du compte administratif :


la notion d’épargne nette ou de capacité d’autofinancement nette (CAF nette)

DEPENSES RESULTATS
REELLES DE REPORTES
FONCTIONNE
RECETTES MENT NOUVEAUX
DEPENSES
REELLES DE EMPRUNTS
REELLES
FONCTIONNE
INTERETS D’INVESTISSE
MENT EPARGNE
REMBOURSEM MENT
NETTE
ENT DE LA
EPARGNE
EPARGNE DE
RECETTES
DETTE
GESTION
BRUTE PROPRES
EPARGNE
= CAF D’INVESTISSE
NETTE MENT

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 4


Principes d’analyse financière des collectivités locales
Baisse des dépenses d’investissement
L’équilibre du compte administratif :
OU augmentation de l’emprunt OU
la notion d’épargne nette ou de capacité d’autofinancement nette (CAF nette)
augmentation de l’utilisation des
Cas d’une épargne nette négative
résutlats

DEPENSES AJUSTEMENTS
REELLES DE
FONCTIONNE RESULTATS
RECETTES MENT REPORTES
DEPENSES
REELLES DE
REELLES
FONCTIONNE NOUVEAUX
INTERETS D’INVESTISSE
MENT EMPRUNTS
MENT
EPARGNE
EPARGNEDE RECETTES
DEFICIT DE
GESTION
BRUTE
REMBOURSEM PROPRES
CAF
ENT DE LA
= CAF D’INVESTISSE
DETTE MENT
DEFICIT DE
CAF
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 5
Principes d’analyse financière des collectivités locales

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 6


Principes d’analyse financière des collectivités locales

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 7


Principes d’analyse financière des collectivités locales

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 8


Principes d’analyse financière des collectivités locales

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 9


2. Rétrospective
financière 2011-2018

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 10


2.A. Equilibres financiers
2011-2018

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 11


Equilibres financiers 2011-2018
opérations réelles uniquement
Estimation
en milliers d'euros 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
2018
Produits réels de fonctionnement courant 7 685 8 029 9 084 8 659 9 994 9 935 10 529 10 583
- Charges réelles de fonctionnement courant 7 135 8 002 8 826 9 188 9 676 10 086 9 570 10 385
Excédent Brut Courant 550 27 258 -529 319 -151 959 198
Produits exceptionnels hors 775 379 9 64 5 147 40 51 39
- Charges exceptionnelles 594 61 2 0 17 4 87 29
Résultat exceptionnel -215 -52 62 4 130 36 -36 10
Résultat financier 0 -1 -1 -4 0 0 0

- Intérêts de la dette 197 155 147 123 110 100 112 93


= Epargne brute ou capacité d'autofinancement 138 -181 171 -648 334 -215 812 115
- Amortissement en capital de la dette 411 360 338 340 320 282 397 342
Epargne nette -273 -540 -167 -988 14 -497 415 -227

La situation financière telle qu’elle ressort des comptes administratifs et des comptes de gestion de la
collectivité est présentée ci-dessus.
L’épargne nette (ou CAF nette) a été négative sur toute la période rétrospective étudiée à
l’exception des années 2015 et 2017.
Cette situation est récurrente pour la commune, comme en témoigne le rapport de gestion de la
Chambre Régionale des Comptes pour la période 2000-2009, et s’est même dégradée puisque :
 Sur la période 2000-2009, l’épargne nette a été négative 4 années sur les 10 étudiées (2000, 2002,
2003 et 2008),
 Sur la période 2011-2018, l’épargne nette n’est positive qu’en 2015 et 2017 (donc négative 5
années sur 7).
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 12
Equilibres financiers 2011-2018
Notons toutefois que si les déséquilibres sont plus récurrents sur 2011-2018, ils sont dans
des proportions moindres que les années 2000-2003 (dont un déficit d’épargne de 1,8M€
en 2002), mais ceci est notamment dû à des recettes exceptionnelles et donc ponctuelles
perçues par la commune.

En effet, l’observation de l’évolution « naturelle » des comptes de la Commune est


perturbée par plusieurs opérations exceptionnelles, principalement en recettes de
fonctionnement.

Pour les besoins de l’analyse financière, nous avons opéré un certain nombre de
retraitements qui consistent :
• A corriger des erreurs d’imputation ou des changements de pratiques comptables (des
dotations parfois inscrites au chapitre 74 puis passée au chapitre 73 par exemple),
• A imputer en recettes exceptionnelles, afin de les isoler, les suppléments ponctuels de
recettes (rôles supplémentaires de fiscalité, …)
• A réimputer sur leurs exercices respectifs les plus importantes régularisations opérées
par la CAF.
Les différents retraitements opérés sont présentés ci-après.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 13


Retraitements opérés

Dépenses de fonctionnement
Avant retraitement
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Total dépenses réelles de fonctionnement
7 925 435,18 8 218 223,84 8 976 413,31 9 310 964,96 9 807 089,83 10 189 717,83 9 769 117,78 10 506 616,14
011 Charges à caractère général 1 193 392,08 944 282,36 1 504 128,08 1 245 623,22 1 642 175,05 1 954 275,51 1 430 782,16 1 618 361,02
6156 Maintenance 59 364,94 44 656,76 47 507,90 32 394,74 37 108,20 340 642,03 103 308,22 109 010,00
Après retraitement
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Total dépenses réelles de fonctionnement
7 925 435,18 8 218 223,84 8 976 413,31 9 310 964,96 10 033 089,83 9 963 717,83 9 769 117,78 10 506 616,14
011 Charges à caractère général 1 193 392,08 944 282,36 1 504 128,08 1 245 623,22 1 868 175,05 1 728 275,51 1 430 782,16 1 618 361,02
6156 Maintenance 59 364,94 44 656,76 47 507,90 32 394,74 263 108,20 114 642,03 103 308,22 109 010,00

En dépenses de fonctionnement, nous avons retraité :


 Un contrat de maintenance pour l’éclairage public a été signé fin 2014. La commune a
payé sur 2016, le coût de la maintenance 2015 et 2016. Nous avons réimputé les
montants aux exercices auxquels ils correspondent.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 14


Retraitements opérés
En recettes de fonctionnement, les retraitements opérés sont plus nombreux :
 Le Fonds de Péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) a été imputé au
compte 7325 en 2014 et 2016, au chapitre 74 en 2015, puis au compte 73223 à partir de 2017. Nous
avons réimputé tous les montants au 73223 pour pouvoir en suivre l’évolution,
 En 2017, la commune a perçu des rôles supplémentaires de fiscalité pour un montant total de 614
431,05€. Il s’agit de redressement de contribuable ou de corrections d’imposition sur les 3 derniers
exercices. Ces redressements ont donné lieu à une réévaluation de la base taxable de foncier bâti pour
2018, qui a ainsi augmenté de 51,4% (base foncier bâti notifiée 2018 : 2,196M€ contre une base FB
2017 de 1,45M€). Nous avons reclassé ces rôles supplémentaires en recettes exceptionnelles.
 En 2018, la Préfecture a notifié la commune d’un montant de redevance des mines de 405k€ (contre
62k€ en 2017 et 30k€ en 2016). La Préfecture a confirmé que le montant était bien dû à la commune
de Mana, mais n’a pas expliqué son origine dans les temps de réalisation de cet audit financier. Faute
de savoir s’il s’agit d’un supplément ponctuel ou récurrent, nous avons pris partie de reclasser ce
supplément en recettes exceptionnelles.
 La CAF a régularisé en 2016 sa participation à la collation pour les années 2014, 2015 et 2016. La
commune a ainsi perçu en 2016, 834k€ au titre de ces 3 exercices. Nous avons réimputé les
participations aux exercices correspondants.
 En 2018, le montant des exonérations de foncier bâti n’est pas cohérent entre deux sources
d’information. L’état de vote des taux 2018 fait état d’un montant de 18655€, mais la commune a reçu
un courrier de la Préfecture la notifiant d’un montant de 128104€. Nous n’avons pas pu avoir
d’explications dans les délais de réalisation du présent rapport. Le supplément de compensation a été
reclassé en recettes exceptionnelles.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 15
Retraitements opérés
Recettes de fonctionnement
Avant retraitement
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Total recettes réelles de fonctionnement
8 063 729,30 8 037 720,17 9 147 845,10 8 663 215,05 10 141 300,77 9 975 141,68 10 580 818,07 10 597 544,91
73 Impôts et taxes 4 037 019,22 4 121 213,23 4 193 839,85 4 506 407,02 4 410 234,79 5 195 459,81 6 186 836,59 6 195 788,64
73111 Taxes foncières et d’habitation 0,00 612 542,00 666 516,00 670 364,00 687 281,00 724 013,00 1 312 548,00 866 211,46
73223 Fonds de péréquation des ressources communales
0,00et intercommunales
0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 454 279,00 460 412,00
7325 0 0,00 0,00 0,00 236 100,00 0,00 507 094,00 0,00
7353 Redevance des mines 16 999,00 6 389,00 0,00 22 103,44 0,00 30 304,96 62 837,07 405 784,86

74 Dotations et participations 3 461 810,99 3 672 498,72 3 661 103,53 3 789 186,42 4 082 461,79 4 382 344,56 3 900 913,22 4 227 643,90
74838 Autres attributions de péréquation et de compensation
0,00 6 440,00 9 499,85 0,00 202 572,00 0,00 0,00 4 118 194,90
74718 Autres 0,00 0,00 6 740,00 145 758,40 213 292,25 834 760,38 93 760,00
7478 Autres organismes 0,00 0,00 0,00 30 000,00 0,00 75 701,10 261 074,22
74834 État - Compensation au titre des exonérations
11 102,50
des taxes 102
foncières
203,00 18 472,00 18 768,00 18 397,00 24 648,00 17 047,00 128 104,00

Après retraitement
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Total recettes réelles de fonctionnement
8 063 729,30 8 037 720,17 9 147 845,10 8 872 713,99 10 277 444,04 9 629 499,47 10 580 818,07 10 621 514,24
73 Impôts et taxes 4 037 019,22 4 121 213,23 4 193 839,85 4 506 407,02 4 612 806,79 5 140 614,81 5 572 405,54 5 853 625,64
73111 Taxes foncières et d’habitation 0,00 612 542,00 666 516,00 670 364,00 687 281,00 724 013,00 698 116,95 866 211,46
73223 FPIC 0,00 0,00 0,00 236 100,00 202 572,00 452 249,00 454 279,00 460 412,00
7325 Régularisations de fiscalité 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00
7353 Redevance des mines 16 999,00 6 389,00 0,00 22 103,44 0,00 30 304,96 62 837,07 63 621,86

74 Dotations et participations 3 461 810,99 3 672 498,72 3 661 103,53 3 998 685,36 4 016 033,06 4 091 547,35 3 900 913,22 4 118 194,90
74832 Attribution du fonds départemental de la taxe
18 347,57
professionnelle
75 006,57 0,00 113 318,00 56 659,00 54 845,00 48 628,00 48 628,00
74718 Autres 0,00 0,00 6 740,00 145 758,40 213 292,25 300 520,07 93 760,00 300,00
74718 CAF dotation collation 0,00 0,00 0,00 209 498,94 136 143,27 188 598,10 210 092,96 267 152,98
7478 Autres organismes 0,00 0,00 0,00 30 000,00 0,00 75 701,10 50 981,26 0,00
74834 État - Compensation au titre des exonérations
11 102,50
des taxes 102
foncières
203,00 18 472,00 18 768,00 18 397,00 24 648,00 17 047,00 18 655,00

77 Produits exceptionnels 200 807,87 8 848,01 63 570,67 4 565,72 146 858,35 39 886,69 665 833,49 490 451,87
Rôles supplémentaires fiscalité 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 614 431,05 342 163,00
Montants supplémentaires de compensation 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 109 449,00

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 16


Equilibres financiers 2011-2018 après retraitements
opérations réelles uniquement
Estimation
en milliers d'euros 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
2018
Produits réels de fonctionnement courant 7 685 7 984 8 114 8 868 9 035 9 590 9 915 10 131
- Charges réelles de fonctionnement courant 7 135 7 492 8 686 9 188 9 902 9 860 9 570 10 385
Excédent Brut Courant 550 492 -571 -320 -866 -270 345 -254
Produits exceptionnels hors 775 379 54 1 034 5 1 242 40 666 490
- Charges exceptionnelles 594 571 143 0 17 4 87 29
Résultat exceptionnel -215 -517 891 4 1 225 36 579 462
Résultat financier 0 0 -1 -1 -4 0 0 0

- Intérêts de la dette 197 155 147 123 110 100 112 93


= Epargne brute ou capacité d'autofinancement 138 -181 171 -438 244 -334 812 115
- Amortissement en capital de la dette 411 360 338 340 320 282 397 342
Epargne nette -273 -540 -167 -778 -76 -616 415 -227

Les retraitements opérés ont permis d’identifier des recettes qui peuvent être qualifiées d’exceptionnelles,
ou de reclasser les dépenses ou recettes sur les exercices au titre desquels ils étaient dus.
Remarquons que sans ces recettes exceptionnelles, la situation financière de la ville est encore plus
préoccupante : les recettes de fonctionnement de l’exercice (hors résultats des années antérieures) n’ont
pas été suffisantes pour couvrir les dépenses de de fonctionnement de l’exercice, entre 2013 et 2016, ainsi
qu’en 2018 (projection des comptes au 31.12.2018).
La situation a été améliorée de manière ponctuelle en 2017, grâce à :
 D’une part, la très forte progression de l’octroi de mer cette année-là (+442k€ soit +14%) et la perception
de rôles supplémentaires de fiscalité,

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 17


Equilibres financiers 2011-2018 après retraitements et sans les opérations
exceptionnelles
 D’autre part, la diminution des charges de fonctionnement liée à des phénomènes ponctuels :
absence de collation des élèves pendant le mouvement social de 2017, fermeture de la salle
polyvalente ce qui a conduit à une forte diminution des manifestations, diminution de moitié du
coût de l’assurance des personnels titulaire du fait de la faible sinistralité.

Sur la période 2011-2018, sans ces recettes exceptionnelles, la capacité d’autofinancement de la


commune aurait été négative sur toute la période :

opérations réelles uniquement


Estimation
en milliers d'euros 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
2018
Produits réels de fonctionnement courant 7 685 7 984 8 114 8 868 9 035 9 590 9 915 10 131
- Charges réelles de fonctionnement courant 7 135 7 492 8 686 9 188 9 902 9 860 9 570 10 385
Excédent Brut Courant 550 492 -571 -320 -866 -270 345 -254
Produits exceptionnels hors 775
- Charges exceptionnelles
Résultat exceptionnel 0 0 0 0 0 0 0 0
Résultat financier 0 0 -1 -1 -4 0 0 0

- Intérêts de la dette 197 155 147 123 110 100 112 93


= Epargne brute ou capacité d'autofinancement 353 336 -720 -443 -980 -370 233 -347
- Amortissement en capital de la dette 411 360 338 340 320 282 397 342
Epargne nette -58 -24 -1 058 -783 -1 300 -652 -164 -689

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 18


Evolution de l’épargne nette

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 19


2.B. Analyse du
fonctionnement

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 20


Les charges de fonctionnement par chapitre
opérations réelles uniquement
opérations réelles en milliers d'euros 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Estimation 2018
Charges à caractère général (011) 1 193 944 1 504 1 246 1 868 1 728 1 431 1 618
Charges de personnel (012) 5 105 5 605 6 207 7 000 7 201 7 027 7 269 7 784
Charges de gestion courante (65) 836 943 975 943 833 1 105 871 983
Charges financières hors intérêts (66-6611) 0 0 1 1 4 0 0 0
Charges de fonctionnement courant 7 135 7 492 8 686 9 188 9 906 9 860 9 570 10 385
Dotations aux provisions (68) 570 510 141 0 0 0 0 0
Charges exceptionnelles (67) 24 61 2 0 17 4 87 29
Charges de fonctionnement hors intérêts 7 729 8 063 8 829 9 188 9 923 9 864 9 658 10 414
Intérêts de la dette 197 155 147 123 110 100 112 93
Charges de fonctionnement 7 925 8 218 8 976 9 311 10 033 9 964 9 769 10 507

Moyenne
CROISSANCE NOMINALE (inflation Estimation
Estimation 2012/2011 2013/2012 2014/2013 2015/2014 2016/2015 2017/2016
comprise) 2018/2017
2018/2011

Charges à caractère général (011) 4,4% -20,9% 59,3% -17,2% 50,0% -7,5% -17,2% 13,1%
Charges de personnel (012) 6,2% 9,8% 10,7% 12,8% 2,9% -2,4% 3,4% 7,1%
Charges de gestion courante (65) 2,3% 12,7% 3,4% -3,3% -11,7% 32,7% -21,2% 12,8%
Charges financières hors intérêts (66-6611) -100,0% -60,0% 300,0% -12,5% 606,1% -90,9% -100,0% s.o.
Charges de fonctionnement courant 5,5% 5,0% 15,9% 5,8% 7,8% -0,5% -2,9% 8,5%
Dotations aux provisions (68) -100,0% -10,5% -72,4% -100,0% s.o. s.o. s.o. s.o.
Charges exceptionnelles 2,8% 155,2% -96,8% -95,4% 19117,3% -78,9% 2290,0% -66,9%
Charges de fonctionnement hors intérêts 4,4% 4,3% 9,5% 4,1% 8,0% -0,6% -2,1% 7,8%
Intérêts de la dette -10,2% -21,1% -5,1% -16,9% -10,0% -9,6% 11,9% -16,6%
Charges de fonctionnement 4,1% 3,7% 9,2% 3,7% 7,8% -0,7% -2,0% 7,5%

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 21


Les charges à caractère général
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Total dépenses réelles de fonctionnement
7 925 435,18 8 218 223,84 8 976 413,31 9 310 964,96 10 033 089,83 9 963 717,83 9 769 117,78
011 Charges à caractère général 1 193 392,08 944 282,36 1 504 128,08 1 245 623,22 1 868 175,05 1 728 275,51 1 430 782,16
611 Contrats de prestations de services
91 182,98 87 217,66 242 460,75 228 016,72 465 394,22 361 825,14 250 542,53
616 Primes d’assurance 54 175,71 65 776,30 72 887,56 80 243,42 164 130,92 220 278,31 127 145,06
6064 Fournitures administratives 32 906,23 39 464,13 51 167,88 29 512,09 41 486,56 66 312,81 37 079,37
6067 Fournitures scolaires 38 814,57 29 209,11 99 657,95 52 844,33 55 467,72 46 972,35 54 070,39
6135 Locations mobilières 65 784,65 45 687,80 30 319,55 23 173,04 47 003,14 96 364,35 48 354,81
6156 Maintenance 59 364,94 44 656,76 47 507,90 32 394,74 263 108,20 114 642,03 103 308,22
6184 Versements à des organismes de13 formation
193,00 10 725,00 4 280,00 5 612,40 32 527,25 33 618,60 1 552,50
6226 Honoraires 19 317,10 3 160,00 15 614,00 46 792,00 27 529,84 25 710,00 21 028,96
6228 Divers 29 642,97 0,00 0,00 0,00 0,00 26 692,89 0,00
6232 Fêtes et cérémonies 163 160,41 84 239,65 131 633,68 61 798,04 72 561,47 63 205,63 63 946,42
6236 Catalogues et imprimés 0,00 6 469,30 25 674,20 12 908,17 2 962,05 8 165,00 675,00
6238 Divers 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 13 988,33
6247 Transports collectifs 0,00 790,00 10 798,25 5 000,00 1 150,00 0,00 39 684,00
6248 Divers 18 192,93 32 256,00 9 370,00 18 486,88 24 828,76 41 097,00 5 910,00
6251 Voyages et déplacements 32 792,01 4 576,18 15 990,70 9 101,95 9 903,99 4 789,00 3 134,96
6256 Missions 8 605,10 14 820,37 12 228,93 12 989,76 12 675,36 10 257,06 4 927,95
6257 Réceptions 19 146,02 12 818,90 42 861,85 65 524,07 18 968,68 19 939,76 22 061,22
6261 Frais d’affranchissement 6 328,67 4 854,48 6 360,50 6 402,79 6 243,68 4 198,09 6 055,52
6262 Frais de télécommunications 45 672,40 49 383,59 61 938,78 60 748,19 63 130,19 59 885,49 52 172,25
6281 Concours divers (cotisations…) 15 923,77 18 987,37 8 347,87 15 067,85 27 029,90 18 800,79 17 500,42
60611 Eau et assainissement 30 023,21 27 007,19 23 231,21 24 902,71 27 961,39 60 713,71 67 648,38
60622 Carburants 56 780,95 59 703,23 77 213,52 65 636,93 63 495,24 46 396,50 38 589,83
60623 Alimentation 1 303,38 4 526,71 1 080,44 4 190,87 27 841,90 16 354,61 14 878,87
60631 Fournitures d’entretien 24 365,64 24 541,64 9 855,10 17 988,84 27 501,52 29 757,06 16 392,03
60632 Fournitures de petit équipement33 357,39 24 435,09 49 384,81 35 366,88 21 808,90 34 741,60 25 789,30
60636 Vêtements de travail 20 369,99 18 966,01 24 656,35 23 049,03 21 996,64 18 664,34 15 324,97
61551 Matériel roulant 37 907,86 22 605,34 64 894,00 30 209,02 38 975,78 49 673,80 47 493,42
63512 Taxes foncières 57 374,00 0,00 107 568,00 61 317,00 62 149,00 68 000,00 67 640,00
Autres 217 706,20 207 404,55 257 144,30 216 345,50 240 342,75 181 219,59 263 887,45

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 22


Les charges à caractère général

Les principales variations des charges à caractère général sur la période sont dues à :

 Contrats de prestation de services : Mise en place en 2015 de la collation pour les


temps d’accueil périscolaire pour 387k€ (dont régularisation de 2014), la baisse 2016
est liée au fait que l’année 2015 contenait une régularisation pour 2014 de la collation.
En 2017, la fermeture de la salle polyvalente a conduit à une diminution des
conventions pour les animations.
 Primes d’assurance du personnel (compte 616) : le taux de cotisation est passé de
1,52% en 2016 à 0,73% depuis 2017
 En 2016, la commune a payé des factures de maintenance de l’éclairage public (compte
6156) pour les années 2015 (160k€ dont une régularisation 2014 indéterminée) et
2016 (66k€).
 Les frais de transports collectifs (compte 6247) correspondent à la prise en charge du
transport des scolaires vers la piscine

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 23


Les charges de personnel
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Total dépenses réelles de fonctionnement
8 218 223,84 8 976 413,31 9 310 964,96 10 033 089,83 9 963 717,83 9 769 117,78 10 506 616,14
012 Charges de personnel et frais assimilés
5 104 517,73 5 605 048,27 6 206 839,11 6 999 647,45 7 200 738,56 7 026 668,76 7 268 567,34
6332 Cotisations versées au F.N.A.L. 14 800,44 16 218,74 17 843,46 19 529,63 19 876,94 19 878,80 21 703,79
6336 Cotisations au centre national et 86aux943,87
centres de 91
gestion
833,20de la fonction
99 757,53
publique105
territoriale
077,00 104 843,32 104 790,10 108 509,83
64111 Rémunération principale 1 698 900,33 1 613 617,29 1 986 392,01 2 874 784,30 3 206 192,01 3 333 166,13 3 488 412,78
64112 NBI, supplément familial de traitement
81 902,13
et indemnité
95 286,26
de résidence
117 359,24 126 242,62 117 632,89 106 855,22 101 469,50
64118 Autres indemnités 465 260,87 711 208,51 908 562,85 448 732,38 144 601,87 203 680,90 195 660,06
64131 Rémunérations 1 405 705,62 1 590 800,07 1 351 076,40 1 256 111,34 1 278 469,00 1 145 561,82 1 137 759,54
64138 Autres indemnités 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 43 870,95 48 411,46
64162 Emplois d’avenir 0,00 0,00 0,00 0,00 230 272,96 230 011,93 281 008,34
64168 Autres emplois d’insertion 76 070,36 91 363,60 257 084,32 416 774,30 273 693,73 179 326,80 93 920,32
6451 Cotisations à l’U.R.S.S.A.F. 586 500,74 645 094,28 642 156,73 673 079,55 784 479,89 630 848,77 702 953,05
6453 Cotisations aux caisses de retraites
468 298,45 499 927,96 632 735,21 757 300,26 764 986,63 806 772,91 852 506,32
6454 Cotisations aux A.S.S.E.D.I.C 89 856,12 100 143,45 96 492,96 97 472,92 105 702,10 101 557,83 96 089,06
6458 Cotisations aux autres organismes 33sociaux
748,66 69 345,22 7 698,52 103 042,49 48 313,21 42 632,72 60 797,00
6474 Versements aux autres œuvres sociales
39 971,63 33 579,70 35 537,35 35 537,35 40 803,65 43 911,32 44 800,10
6475 Médecine du travail, pharmacie 15 070,00 16 260,00 18 648,86 19 855,00 23 570,00 21 840,00 21 820,00
6417 Rémunérations des apprentis 0,00 0,00 6 019,91 23 184,43 11 618,07 0,00 0,00
6457 Cotisations sociales liées à l’apprentissage
0,00 0,00 276,90 1 086,57 570,13 0,00 0,00
6472 Prestations familiales directes 21 624,56 20 635,55 18 476,20 30 061,23 33 156,62 0,00 0,00
Autres 19 863,95 9 734,44 10 720,66 11 776,08 11 955,54 11 962,56 12 746,19

2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017


Charges de personnel
62% 62% 67% 70% 72% 72% 69%
/Charges de fonctionnement
Les charges de personnel ont progressé en moyenne de 4,2% sur la période 2011-2017, contre une
moyenne de 6,8% sur la période 2000-2010. Le ratio Charges de personnel / Charges réelles de
fonctionnement atteint un niveau très élevé et se situe à 69% fin 2017 dans les comptes retraités, et à
73% dans les comptes non retraités, contre une moyenne des communes de Guyane de 59%.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 24
Les charges de personnel
Poids des charges de Moyenne
2012/2011 2013/2012 2014/2013 2015/2014 2016/2015 2017/2016
personnel dans les 2011/2017
Evolution Masse salariale
dépenses réelles de Personnels titulaires (6411)
9,1% 7,7% 24,5% 14,5% 0,5% 5,1% 3,9%
fonctionnement - Evolution Masse salariale
compte administratif Personnels non titulaires 0,9% 13,5% -4,4% 4,0% 6,5% -10,3% -2,4%
(6413 à 6416)
2017
Evolution des charges de
APATOU 68,22% 4,2% 9,2% 3,7% 7,8% -0,7% -2,0% 7,5%
personnel (chapitre 012)
AWALA-YALIMAPO 45,41% Evolution des charges de
4,2% 9,2% 3,7% 7,8% -0,7% -2,0% 7,5%
CAMOPI 54,86% fonctionnement
CAYENNE 65,11%
GRAND-SANTI 69,06% Ci-dessus : Si les charges de personnel ont en moyenne progressé
IRACOUBO 78,82%
KOUROU 64,97% de +4,2%/an sur la période étudiée, il faut noter que la masse
MACOURIA 55,12% salariale du personnel titulaire ont progressé elles de +9,1%/an
MANA 72,78%
MARIPASOULA 69,58%
en moyenne, dont +24,5% en 2013 et +14,5% en 2014. Leur
MATOURY 35,43% croissance a ensuite été fortement réduite, mais atteint tout de
MONTSINERY-TONNEGRANDE 66,59%
OUANARY 75,25%
même un niveau de 4% à 5%/an.
PAPAICHTON 60,45%
REGINA 79,09%
REMIRE-MONTJOLY 50,47% Ci-contre : en 2017, le poids des charges de personnel des
ROURA 76,45%
SAINT-ELIE 50,69%
communes de Guyane est en moyenne de 59,3%, avec de fortes
SAINT-GEORGES 65,23% disparités (54,1% pour Saint Laurent, 79% pour Iracoubo). Mana
SAINT-LAURENT-DU-MARONI 54,16% a le 6ème plus fort rapport Charges de personnel / Dépenses de
SAUL 77,23%
SINNAMARY 68,71% Fonctionnement sur les 22 communes de Guyane.
MOYENNE 59,30%

Rang de Mana dans les


6
valeurs les plus élevées

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 25


Les charges de fonctionnement détaillées
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Total dépenses réelles de fonctionnement 8 218 223,84 8 976 413,31 9 310 964,96 10 033 089,83 9 963 717,83 9 769 117,78 10 506 616,14
65 Autres charges de gestion courante 836 496,49 942 900,05 974 748,21 942 515,90 832 706,36 1 105 084,32 870 984,48
6531 Indemnités 109 094,77 109 095,04 109 093,37 108 577,75 107 206,70 107 361,90 109 496,70
6533 Cotisations de retraite 4 391,95 4 524,90 4 690,39 4 742,31 5 800,06 5 024,15 5 502,54
6534 Cotisations de sécurité sociale - part patronale 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 5 152,91 5 628,14
6536 Frais de représentation du maire 9 000,00 9 000,00 9 000,00 9 000,00 5 000,00 5 100,00 4 586,00
6553 Service d’incendie 192 616,92 196 854,45 196 854,45 204 334,92 204 334,92 204 539,25 188 431,76
65541 PNR 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 107 387,85 61 968,80
6558 SDIS 105 000,00 260 000,00 340 000,00 130 000,00 120 000,00 351 938,66 156 019,05
657362 CCAS 210 000,00 210 000,00 200 000,00 275 000,00 271 600,00 227 210,00 230 340,00
6574 Subventions de fonctionnement aux associations et autres personnes
112 de
293,70
droit privé
104 448,01 115 100,00 94 305,41 109 900,00 90 285,28 101 097,00
6554 Contributions aux organismes de regroupement 94 089,15 48 967,65 0,00 113 106,51 8 854,68 0,00 0,00
Autres 10,00 10,00 10,00 3 449,00 10,00 1 084,32 7 914,49
656 Frais de fonctionnement des groupes d’élus 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00
66 Charges financières 197 300,72 155 450,75 148 071,15 123 088,39 114 174,27 100 037,70 111 513,05
66111 Intérêts réglés à l’échéance 196 900,72 155 290,75 147 431,15 122 528,39 110 220,14 99 677,70 111 513,05
6688 Autres 0,00 0,00 0,00 0,00 3 954,13 360,00 0,00
668 Autres charges financières 400,00 160,00 640,00 560,00 0,00 0,00 0,00
67 Charges exceptionnelles 23 728,16 60 542,41 1 956,76 90,00 17 295,59 3 651,54 87 270,75
6712 Amendes fiscales et pénales 0,00 0,00 1 944,86 0,00 8 503,00 3 427,54 0,00
6718 Autres charges exceptionnelles sur opérations de gestion 90,00 58,14 11,90 90,00 90,00 120,00 10 870,00
678 Autres charges exceptionnelles 124,71 314,03 0,00 0,00 202,59 104,00 2 199,32
673 Titres annulés (sur exercices antérieurs) 0,00 17 226,74 0,00 0,00 8 500,00 0,00 71 255,34
6711 Intérêts moratoires et pénalités sur marchés 23 513,45 42 943,50 0,00 0,00 0,00 0,00 2 946,09
68 Dotations aux provisions et aux dépréciations 570 000,00 510 000,00 140 670,00 0,00 0,00 0,00 0,00
6875 Dotations aux provisions pour risques et charges exceptionnels 570 000,00 510 000,00 110 000,00 0,00 0,00 0,00 0,00
6865 Dotations aux provisions pour risques et charges financiers 0,00 0,00 30 670,00 0,00 0,00 0,00 0,00

Les autres charges de fonctionnement ont connu des évolutions plus modérées, hormis certaines années
du fait de l’évolution des contributions SDIS.
Les intérêts de la dette se réduisent du fait du désendettement de la Commune sur la période.
Enfin, il convient de noter que des provisions en opérations réelles ont été passées sur les années 2011-
2013. Ces provisions doivent normalement servir à couvrir des risques certains ou quasi-certains.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 26
Les provisions pour risques (chapitre 68)

Nous n’avons pas trouvé les justifications à ces provisions passées, il semble qu’elles
résultaient plus d’une habitude pour que la commune se constitue une épargne qu’une
réelle provision. Ces provisions ont été totalement apurées en 2015, ce qui a permis à la
commune de constater cette année-là une recette exceptionnelle d’1M€.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 27


Avec la projection de l’année 2018
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Total dépenses réelles de
7 925 435,18 8 218 223,84 8 976 413,31 9 310 964,96 10 033 089,83 9 963 717,83 9 769 117,78 10 506 616,14
fonctionnement
011 Charges à caractère général 1 193 392,08 944 282,36 1 504 128,08 1 245 623,22 1 868 175,05 1 728 275,51 1 430 782,16 1 618 361,02
012 Charges de personnel et frais assimilés
5 104 517,73 5 605 048,27 6 206 839,11 6 999 647,45 7 200 738,56 7 026 668,76 7 268 567,34 7 783 739,81
65 Autres charges de gestion courante
836 496,49 942 900,05 974 748,21 942 515,90 832 706,36 1 105 084,32 870 984,48 982 566,68
66 Charges financières 197 300,72 155 450,75 148 071,15 123 088,39 114 174,27 100 037,70 111 513,05 93 080,00
67 Charges exceptionnelles 23 728,16 60 542,41 1 956,76 90,00 17 295,59 3 651,54 87 270,75 28 868,63
68 Dotations aux provisions et aux dépréciations
570 000,00 510 000,00 140 670,00 0,00 0,00 0,00 0,00

Moyenne
2012/2011 2013/2012 2014/2013 2015/2014 2016/2015 2017/2016 2018/2017
2011/2018
Total dépenses réelles de fonctionnement 4,1% 3,7% 9,2% 3,7% 7,8% -0,7% -2,0% 7,5%
011 Charges à caractère général 4,4% -20,9% 59,3% -17,2% 50,0% -7,5% -17,2% 13,1%
012 Contrats de prestations de services6,2% -4,3% 178,0% -6,0% 104,1% -22,3% -30,8% -19,0%
65 Primes d’assurance 2,3% 12,7% 3,4% -3,3% -11,7% 32,7% -21,2% 12,8%
66 Assurance du personnel -10,2% -21,2% -4,7% -16,9% -7,2% -12,4% 11,5% -16,5%
67 Études et recherches 2,8% 155,2% -96,8% -95,4% 19117,3% -78,9% 2290,0% -66,9%
68 Autres impôts, taxes et versements
-100,0%
assimilés (autres
-10,5%
organismes)
-72,4% -100,0% s.o. s.o. s.o. s.o.

La projection de l’exercice 2018, établie au vu du budget et des réalisations au 31/10, se


traduirait par une forte augmentation des dépenses de fonctionnement par rapport à
2017 :
 Sur les charges à caractère général, la progression est notamment liée à de moindres
frais de collation en 2017 liés aux évènements sociaux, alors que la collation a été
payée sur toute l’année 2018,
 Sur les charges de personnels, compte tenu de l’arrêt des aides d’Etat liées au contrat
aidés, la commune a recruté ces agents sous contrat titulaire.
 La progression du chapitre 65 est liée aux contributions SDIS
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 28
Les recettes de fonctionnement par chapitre
opérations réelles uniquement
Estimation
opérations réelles en milliers d'euros 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
2018
Atténuations de charges (013) 125 145 212 317 358 304 352 103
Produits des services et du domaine (70) 0 2 4 1 11 29 34 32
Impôts et taxes (73) 4 037 4 121 4 194 4 506 4 613 5 141 5 572 5 854
Dotations et participations (74) 3 462 3 672 3 661 3 999 4 016 4 092 3 901 4 118
Produits de gestion courante (75) 61 43 44 45 38 24 55 24
Produits financiers (76) 0 0 0 0 0 0 0 0
Produits de fonctionnement courant 7 685 7 984 8 114 8 868 9 035 9 590 9 915 10 131
Produits exceptionnels 201 9 64 5 147 40 666 490
Reprise sur les dotations aux provisions 178 45 970 0 1 095 0 0 0
Produits de fonctionnement 8 064 8 038 9 148 8 873 10 277 9 629 10 581 10 622

Moyenne
CROISSANCE NOMINALE (inflation Estimation
Estimation 2012/2011 2013/2012 2014/2013 2015/2014 2016/2015 2017/2016
comprise) 2018/2017
2018/2011

Atténuations de charges (013) -2,7% 15,6% 46,2% 49,7% 12,8% -15,0% 15,8% -70,7%
Produits des services et du domaine (70) s.o. s.o. 88,4% -61,9% 667,7% 163,2% 19,1% -6,7%
Impôts et taxes (73) 5,5% 2,1% 1,8% 7,5% 2,4% 11,4% 8,4% 5,0%
Dotations et participations (74) 2,5% 6,1% -0,3% 9,2% 0,4% 1,9% -4,7% 5,6%
Produits de gestion courante (75) -12,4% -28,5% 1,1% 1,7% -14,7% -35,7% 125,9% -56,6%
Produits financiers (76) s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o. s.o.
Produits de fonctionnement courant 4,0% 3,9% 1,6% 9,3% 1,9% 6,1% 3,4% 2,2%
Produits exceptionnels 13,6% -95,6% 618,5% -92,8% 3116,5% -72,8% 1569,3% -26,3%
Reprise sur les dotations aux provisions -100,0% -74,7% 2055,6% -100,0% s.o. -100,0% s.o. s.o.
Produits de fonctionnement 4,0% -0,3% 13,8% -3,0% 15,8% -6,3% 9,9% 0,4%

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 29


Les recettes de fonctionnement détaillées
Evolution
annuelle
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
moyenne
2011/2017
Total recettes réelles de fonctionnement8 063 729,30 8 037 720,17 9 147 845,10 8 872 713,99 10 277 444,04 9 629 499,47 10 580 818,07 4,6%
013 Atténuations de charges 125 281,44 144 818,70 211 749,06 317 052,63 357 640,46 304 139,83 352 061,96 18,8%
6091 de matières premières (et fournitures) 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 30 370,64
629 Rabais, remises et ristournes obtenus sur autres 0,00services extérieurs
0,00 0,00 0,00 0,00 961,95 9,39
6419 Remboursements sur rémunérations du personnel 125 281,44 144 818,70 211 749,06 317 052,63 357 640,46 303 177,88 321 681,93 17,0%
70 Produits des services, du domaine et ventes diverses 0,00 1 991,00 3 751,55 1 428,50 10 967,00 28 859,67 34 376,62
70321 Droits de stationnement et de location sur la voie0,00publique 0,00 0,00 0,00 1 400,00 11 767,33 2 080,00
7067 Redevances et droits des services périscolaires et0,00d’enseignement 0,00 0,00 0,00 3 941,00 15 386,00 31 872,50
7088 Autres produits d’activités annexes (abonnements 0,00
et vente d’ouvrages…)
1 991,00 3 751,55 1 428,50 1 036,00 581,34 424,12
Autres 0,00 0,00 0,00 0,00 4 590,00 1 125,00 0,00
73 Impôts et taxes 4 037 019,22 4 121 213,23 4 193 839,85 4 506 407,02 4 612 806,79 5 140 614,81 5 572 405,54 5,5%
73111 Taxes foncières et d’habitation 559 594,00 612 542,00 666 516,00 670 364,00 687 281,00 724 013,00 698 116,95 3,8%
7321 Fiscalité reversée entre collectivités locales 0,00 0,00 0,00 9 499,85 9 499,85 9 499,85 0,00
7351 Taxe sur la consommation finale d’électricité 36 999,65 40 809,58 44 874,16 45 520,19 47 054,96 68 534,34 33 120,48 -1,8%
7353 Redevance des mines 16 999,00 6 389,00 0,00 22 103,44 0,00 30 304,96 62 837,07 24,3%
7354 Surtaxe sur les eaux minérales 30 661,96 21 128,09 18 820,34 53 963,13 41 025,28 70 270,54 24 726,27 -3,5%
7372 Taxes sur les carburants 557 754,53 513 994,28 477 981,79 526 254,20 538 054,74 579 830,32 645 355,39 2,5%
7373 Octroi de mer 2 825 299,50 2 914 712,52 2 954 301,21 2 929 679,07 3 061 772,47 3 191 850,64 3 633 638,48 4,3%
7381 Taxe additionnelle aux droits de mutation ou9à710,58
la taxe de publicité
11 637,76foncière
31 346,35 12 377,03 9 798,53 10 816,55 14 513,27 6,9%
7388 Autres taxes diverses 0,00 0,00 0,00 546,11 15 747,96 3 245,61 5 818,63
73223 FPIC 0,00 0,00 0,00 236 100,00 202 572,00 452 249,00 454 279,00

Moyenne
2012/2011 2013/2012 2014/2013 2015/2014 2016/2015 2017/2016
2011/2017
Total recettes réelles de fonctionnement 4,6% -0,3% 13,8% -3,0% 15,8% -6,3% 9,9%

013 - Atténuations de charges 18,8% 15,6% 46,2% 49,7% 12,8% -15,0% 15,8%
70 - Produits des services, du domaine et
s.o. s.o. 88,4% -61,9% 667,7% 163,2% 19,1%
ventes diverses
73 - Impôts et taxes 5,5% 2,1% 1,8% 7,5% 2,4% 11,4% 8,4%

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 30


Les recettes de fonctionnement détaillées
Evolution
annuelle
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
moyenne
2011/2017
Total recettes réelles de fonctionnement 8 063 729,30 8 037 720,17 9 147 845,10 8 872 713,99 10 277 444,04 9 629 499,47 10 580 818,07 4,6%
74 Dotations et participations 3 461 810,99 3 672 498,72 3 661 103,53 3 998 685,36 4 016 033,06 4 091 547,35 3 900 913,22 2,0%
741 Dotation globale de fonctionnement 3 350 049,00 3 392 092,00 3 607 957,00 3 441 699,00 3 518 303,00 3 369 378,00 3 433 205,00 0,4%
74718 Autres 0,00 0,00 6 740,00 145 758,40 213 292,25 300 520,07 93 760,00
CAF dotation collation 0,00 0,00 0,00 209 498,94 136 143,27 188 598,10 210 092,96
7473 Départements 0,00 0,00 966,85 2 033,14 23 000,00 12 500,00 0,00
74832 Attribution du fonds départemental de la taxe
18 professionnelle
347,57 75 006,57 0,00 113 318,00 56 659,00 54 845,00 48 628,00 17,6%
74834 État - Compensation au titre des exonérations
11 des
102,50
taxes foncières
102 203,00 18 472,00 18 768,00 18 397,00 24 648,00 17 047,00 7,4%
74835 État - Compensation au titre des exonérations
11 de
102,50
taxe d’habitation
5 873,00 6 959,00 7 755,00 9 157,00 0,00 9 125,00 -3,2%
74838 Autres attributions de péréquation et de compensation
0,00 6 440,00 9 499,85 0,00 0,00 0,00 0,00
7488 Autres attributions et participations 15 540,00 1 220,30 0,00 5 396,76 29 120,00 42 330,08 5 030,00 -17,1%
7472 Régions 0,00 3 000,00 0,00 3 750,00 0,00 0,00 33 044,00
7478 Autres organismes 0,00 0,00 0,00 30 000,00 0,00 75 701,10 50 981,26
74126 Dotation de compensation des groupements 9de499,85
communes81 095,85 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 -100,0%
748371 Dotation d’équipement des territoires ruraux20 033,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 -100,0%
748311 Compensation des pertes de bases d’imposition 13,00
à la CET 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 -100,0%
74833 État - Compensation au titre de la contribution
18 347,57 économique 11,00
territoriale (CVAE
0,00et CFE) 0,00 0,00 0,00 0,00 -100,0%
Autres 7 776,00 5 557,00 10 508,83 20 708,12 11 961,54 23 027,00 0,00
75 Autres produits de gestion courante 60 644,95 43 350,51 43 830,44 44 574,76 38 020,20 24 451,12 55 227,24 -1,5%
752 Revenus des immeubles 56 724,35 41 052,81 40 436,44 34 827,93 26 870,28 24 451,12 53 857,83 -0,9%
758 Produits divers de gestion courante 3 920,60 2 297,70 3 394,00 9 746,83 11 149,92 0,00 1 369,41 -16,1%
77 Produits exceptionnels 200 807,87 8 848,01 63 570,67 4 565,72 146 858,35 39 886,69 665 833,49 22,1%
7713 Libéralités reçues 0,00 0,00 0,00 0,00 550,00 0,00 12 000,00
7718 Autres produits exceptionnels sur opérations de gestion
0,00 0,00 0,00 0,00 125 186,09 34 955,56 16 669,88
773 Mandats annulés (sur exercices antérieurs)150
ou 203,18
atteints par la déchéance
0,00 quadriennale
985,67 1 630,72 18 762,26 1,08 410,00 -62,6%
7788 Produits exceptionnels divers 50 604,69 7 323,52 62 585,00 2 935,00 2 360,00 4 930,05 22 322,56 -12,8%
Rôles supplémentaires fiscalité 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00 614 431,05
Autres 0,00 1 524,49 0,00 0,00 0,00 0,00 0,00
78 Reprise sur provisions semi-budgétaires 178 164,83 45 000,00 970 000,00 0,00 1 095 118,18 0,00 0,00 -100,0%
7865 Reprises sur provisions pour risques et charges
104 375,96
financiers 45 000,00 0,00 0,00 1 095 118,18 0,00 0,00 -100,0%
7875 Reprises sur provisions pour risques et charges
73 788,87
exceptionnels 0,00 970 000,00 0,00 0,00 0,00 0,00 -100,0%

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 31


Les contributions et recettes fiscales
Les recettes fiscales sont principalement composées de l’octroi de mer, qui représente à
lui seul 30% des recettes de fonctionnement de la collectivité et 37% hors opérations
exceptionnelles.
L’octroi de mer a particulièrement progressé en 2017 (+441k€), contre une croissance
annuelle moyenne de 73k€ les années précédentes. Cette recette peut par contre
diminuer suivant l’activité économique sur la collectivité territoriale de la Guyane.

Les participations sont principalement composées de la Dotation Globale de


Fonctionnement (DGF) versée par l’Etat, et fonction de la population municipale, du
potentiel financier et de la superficie de la Commune. La DGF n’a progressé en moyenne
que de +0,4% par an, soit une quasi-stagnation, pour une recette qui représente 35% des
recettes de fonctionnement hors exceptionnel.
A noter la perception depuis 2014 d’une participation de la CAF pour la collation pour les
scolaires à hauteur de 200k€/an en moyenne.
Enfin, on peut constater en 2015, la reprise des provisions passées les années
précédentes, ce qui a permis de gonfler les recettes de fonctionnement cette année-là. Il
est à noter que cette reprise correspond à un « excédent » de charges constatées les
années précédentes, ce jeu d’écriture, s’il est inapproprié en dépense, est sans impact sur
l’équilibre de moyen terme.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 32
Focus sur la fiscalité
Evolution
en euros moyenne 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
2018/2011
Bases d'imposition TH 1 206 655 1 320 383 1 318 998 1 415 603 1 397 176 1 421 973 1 427 002 1 447 791
croissance 2,6% 9,4% -0,1% 7,3% -1,3% 1,8% 0,4% 1,5%
Bases d'imposition TH locaux vacants 0 76 936 78 321 260 148 340 533 312 055 351 985 356 209
croissance n.s. s.o. 1,8% 232,2% 30,9% -8,4% 12,8% 1,2%
Base définitive TFB 1 271 245 1 334 861 1 375 696 1 400 587 1 413 206 1 436 472 1 450 122 2 196 000
croissance 8,1% 5,0% 3,1% 1,8% 0,9% 1,6% 1,0% 51,4%
Base définitive TFNB 29 293 32 024 32 887 33 209 33 526 49 398 50 920 56 300
croissance 9,8% 9,3% 2,7% 1,0% 1,0% 47,3% 3,1% 10,6%
Taux TH 0,0% 21,07% 21,07% 21,07% 21,07% 21,07% 21,07% 21,07% 21,07%
Taux TFB 0,0% 21,71% 21,71% 21,71% 21,71% 21,71% 21,71% 21,71% 21,71%
Taux TFNB 0,0% 16,62% 16,62% 16,62% 16,62% 16,62% 16,62% 16,62% 16,62%
Produit fiscal taxe d'habitation
7,1% 535 098 589 536 598 545 662 668 678 514 685 428 698 117 866 211
et taxes foncières

Sur la période 2011-2018, les bases d’imposition ont progressé en moyenne de +7,1%/an.

Cette croissance a été permise par :


 la mise en place de la taxe d’habitation sur les logements vacants, dont le produit fiscal est passé
de 0€ en 2011 à 75k€ notifiés pour 2018,
 La bonne croissance des bases d’imposition de foncier bâti, +8,1% par an en moyenne, ce qui a
permis une augmentation du produit fiscal de 200k€. A noter que les services fiscaux ont dû
effectuer des redressements puisque la commune a perçu 665k€ de rôles supplémentaires,
principalement lié au foncier bâti en 2017. Ces rôles sont rentrés dans la base d’imposition de
2018, et ainsi la base imposable de foncier bâti progresse de 51,4% entre 2017 et 2018, soit
presque +200k€ de produit fiscal en 2018.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 33


La projection des recettes sur 2018
Chapitre Libellé du compte 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Estimation 2018
Total recettes réelles de fonctionnement
8 063 729,30 8 037 720,17 9 147 845,10 8 872 713,99 10 277 444,04 9 629 499,47 10 580 818,07 10 621 514,24
013 Atténuations de charges 125 281,44 144 818,70 211 749,06 317 052,63 357 640,46 304 139,83 352 061,96 103 200,00
70 Produits des services, du domaine et ventes0,00
diverses 1 991,00 3 751,55 1 428,50 10 967,00 28 859,67 34 376,62 32 072,50
73 Impôts et taxes 4 037 019,22 4 121 213,23 4 193 839,85 4 506 407,02 4 612 806,79 5 140 614,81 5 572 405,54 5 853 625,64
74 Dotations et participations 3 461 810,99 3 672 498,72 3 661 103,53 3 998 685,36 4 016 033,06 4 091 547,35 3 900 913,22 4 118 194,90
75 Autres produits de gestion courante 60 644,95 43 350,51 43 830,44 44 574,76 38 020,20 24 451,12 55 227,24 23 969,33
77 Produits exceptionnels 200 807,87 8 848,01 63 570,67 4 565,72 146 858,35 39 886,69 665 833,49 490 451,87
78 Reprise sur provisions semi-budgétaires
178 164,83 45 000,00 970 000,00 0,00 1 095 118,18 0,00 0,00 0,00

Moyenne Estimation
2012/2011 2013/2012 2014/2013 2015/2014 2016/2015 2017/2016
2011/2018 2018/2017
Total recettes réelles de fonctionnement 4,0% -0,3% 13,8% -3,0% 15,8% -6,3% 9,9% 0,4%
013 Atténuations de charges -2,7% 15,6% 46,2% 49,7% 12,8% -15,0% 15,8% -70,7%
70 Produits des services, du domaine et ventes
s.o. diverses s.o. 88,4% -61,9% 667,7% 163,2% 19,1% -6,7%
73 Impôts et taxes 5,5% 2,1% 1,8% 7,5% 2,4% 11,4% 8,4% 5,0%
74 Dotations et participations 2,5% 6,1% -0,3% 9,2% 0,4% 1,9% -4,7% 5,6%
75 Autres produits de gestion courante-12,4% -28,5% 1,1% 1,7% -14,7% -35,7% 125,9% -56,6%
77 Produits exceptionnels 13,6% -95,6% 618,5% -92,8% 3116,5% -72,8% 1569,3% -26,3%
78 Reprise sur provisions semi-budgétaires
-100,0% -74,7% 2055,6% -100,0% s.o. -100,0% s.o. s.o.

Pour l’année 2018, les recettes de fonctionnement projetées seraient en quasi stagnation, avec une
croissance de +0,4% seulement.
En effet,
 La commune a perçu en 2017 665k€ de rôles supplémentaires de fiscalité, issus des
régularisations des années précédentes),
 L’octroi de mer avait progressé de +440k€ en 2017, et selon les projections 2018, il serait à un
niveau quasi équivalent à celui de 2017 en 2018, donc absence de croissance,
 Les aides d’Etat liés aux contrats aidés se sont éteintes, conduisant à une forte réduction des
atténuations de charges, alors même que la commune a titularisé ces agents, et que ses
dépenses ne se sont donc pas réduites à due concurrence.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 34
2.C. Analyse de
l’investissement

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 35


Le financement des investissements
Estimation
en milliers d'euros 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
2018
Dépenses d'équipement 2 760 2 999 1 587 2 993 4 022 1 458 2 007 2 654
- Subventions reçues 2 248 1 638 2 625 1 571 4 005 973 1 723 674
- FCTVA 348 469 462 236 471 643 228 333
= Dépenses d'équipement 164 892 -1 501 1 186 -453 -159 56 1 647

TOTAL 2011-
en milliers d'euros MOYENNE
2018
Subventions reçues 17 720 2 215
- Subventions reçues 13 210 1 651
- FCTVA 2 842 355
= Dépenses d'équipement
1 668 208
nettes des subventions

Les dépenses d’équipement « nettes » correspondent aux montants des investissements


minorés des subventions perçues et du FCTVA reçu.
Hormis en 2015, le niveau d’investissement net des subventions et du FCTVA, c’est-à-dire
le « reste à charge » pour la commune de Mana a été très faible, ce qui n’est pas étonnant
au regard de son absence de capacité d’autofinancement des investissement (épargne
nette négative). En moyenne, les investissement 2011-2018 ont coûté à la commune
208k€/an.
Pour autant, les délais de versement des subventions peuvent parfois être très longs et
prendre plusieurs années, ce qui mobilise de la trésorerie de la Commune (cf supra).
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 36
Le financement des investissements
Estimation TOTAL 2011-
en milliers d'euros 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
2018 2018
Dépenses d'équipement 2 760 2 999 1 587 2 993 4 022 1 458 2 007 2 654
+ Autres dépenses d'investissement 0 0 44 0 90 412 403 28
Dépenses réelles totales
2 760 2 999 1 631 2 993 4 112 1 870 2 411 2 682 21 458
d'investissement hors dette

Subventions reçues 2 248 1 638 2 625 1 571 4 005 973 1 723 674
+ Dotations reçues (dont FRDE) 16 5 4 3 750 0 0 961
+ FCTVA 348 469 462 236 471 643 228 333
+ Autres recettes d'investissement 63 14 0 73 97 0 4 0
Recettes réelles totales
2 675 2 127 3 091 1 883 5 323 1 617 1 955 1 968 20 639
d'investissement hors emprunt

Solde des opérations financières


diverses (trésorerie et réaménagement 0 -42 -1 0 0 0 0
d'emprunts)

Besoin (+) / Excédent (-)


de financement de la section 85 873 -1 419 1 110 -1 210 253 456 714 862
d'investissement

Estimation TOTAL 2011-


RECETTES 2012 2013 2014 2015 2016 2017
2018 2018
Epargne nette -273 -540 -167 -778 -76 -616 415 -227 -2 263
Emprunts 675 675 0 0 1 100 0 0 0 2 450
Utilisation du fonds de roulement -317 1 413 -1 252 789 -1 135 869 41 303 712
Couverture du besoin de financement
85 1 548 -1 419 10 -110 253 456 76 899
de la section d'investissement

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 37


Le financement des investissements

Sur la période 2011-2018, le besoin de financement des investissements s’est élevé à


862k€. Cela représente le « reste à charge » pour la commune de ses investissements
(opérations d’équipements et divers investissements).

Comme on peut le voir page précédente, ce besoin a été amplifié par le déficit de
l’épargne nette :
 La Commune avait 0,862M€ d’investissements 2011-2018 au total à financer,
 Et en outre, elle a eu au total 2,26M€ d’épargne nette à couvrir, c’est-à-dire de
remboursement de la dette à financer (ou refinancer).
 La commune de Mana a ainsi souscrit 2,45M€ de nouveaux emprunts, c’est-à-dire
qu’au global sur la période, elle a emprunté 2,45M€ pour pouvoir rembourser 2,26M€
de dette. La commune a dû souscrire de nouveaux emprunts pour rembourser sa dette
ancienne.
 Les investissements ont été financés par les résultats reportés des années
précédentes pour 0,712M€, et pour une part très minoritaire par emprunt.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 38


2.D. Le niveau
d’endettement

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 39


Le niveau d’endettement de la Commune
en milliers d'euros 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Encours de dette au 1er janvier 3 486 3 297 2 958 3 718 3 398 3 116 2 533
- Remboursement en capital de la dette 360 338 340 320 282 397 342
+ Emprunts nouveaux 0 0 1 100 0 0 0 528
Encours de dette au 31 décembre 3 126 2 958 3 718 3 398 3 116 2 719 2 719

RATIOS 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018


Encours de dette au 31 décembre 3 126 2 958 3 718 3 398 3 116 2 719 2 719
/ Epargne brute -25 319 -316 355 -235 923 208
incalculable du incalculable du incalculable du
Capacité de désendettement (en
fait d'une CAF 9,3 fait d'une CAF 9,6 fait d'une CAF 2,9 13,1
années) négative négative négative
Encours de dette au 31 décembre 3 126 2 958 3 718 3 398 3 116 2 719 2 719
/ Amortissement en capital de la dette 360 338 340 320 282 397 342
Durée d'extinction de la dette 8,7 8,7 10,9 10,6 11,1 6,8 7,9

Compte tenu du déficit de


capacité
d’autofinancement (CAF)
de la commune, les ratios
de dette usuels sont
inopérants et non
significatifs.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 40


La procédure
2.E.
budgétaire de la
Commune

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 41


La procédure de préparation budgétaire de la commune
La préparation budgétaire de la Commune est actuellement réalisée par un consultant
extérieur, et non par la Direction des Finances de la Commune. En outre, la Direction des
Finances est entièrement mobilisée sur la gestion comptable, et ne consacre pas ou n’a pas de
temps à consacrer à une vision prospective et donc à la préparation budgétaire.
La Direction des Finances de la Commune doit réintégrer la préparation budgétaire en interne :
il ne s’agit pas d’un problème de qualité du travail actuel sur le budget, mais de montée en
autonomie de la Direction des Finances.

Point important : la Commune n’a pas de plan d’amortissements : le niveau des


amortissements est actuellement et depuis de nombreuses années, fixé de manière arbitraire
et indépendamment des investissements réalisés par la commune à
127 706,18€ (montant inchangé entre 2011 et 2018). Les services financiers de la Commune ont
commencé à préparer un plan d’amortissement, mais compte tenu des faibles moyens du
budget principal, ils n’ont pu inscrire les amortissements initialement prévus au budget primitif
2018. Régulariser cette situation sur 2019 nécessitera que la commune ait des marges de
manœuvre suffisante au budget primitif, car cela augmentera les dépenses.

Hors le point précédent, la qualité de la tenue comptable est correcte (imputations, contrôle
de l’exécution du budget, suivi des crédits) mais relève d’une gestion comptable « au jour le
jour », et non pas d’un travail d’anticipation. La Direction a mis en place des mesures
indispensables et salutaires comme l’obligation de recourir à des bons de commande
préalablement à la présentation de factures.
Mais la Direction des Finances n’a pas suffisamment connaissance des projets des services et
élus en investissement et en recrutement : des points d’étape réguliers entre Directions de
services et la Direction des Finances (mensuels ou bimestriels) sont indispensables. C’est à la
Direction des Finances de les provoquer.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 42
La procédure de préparation budgétaire de la commune

Afin de préparer le budget, la Direction des Finances doit produire et communiquer un


calendrier précis aux services, qui suivra le processus suivant :

En fonctionnement :
 Constitution d’un projet de socle budgétaire à partir du budget 2018 (primitif et
décisions modificatives) et par le biais de réunions Services – Direction des Finances.
 Rencontres élus référents / Services et Direction des Finances pour l’identification des
actions nouvelles et l’attribution d’un ordre de priorité,
 Compilation des éléments budgétaires par la Direction des Finances et esquisse d’un
premier équilibre budgétaire. Identification des informations complémentaires
nécessaires et interrogation des services.
 Identification par la Direction des Finances des arbitrages à effectuer pour parvenir à
l’équilibre budgétaire et présentation en Comité de Direction (Directeurs, élus référents
et Maire).
 Validation des actions nouvelles et des arbitrages à opérer en Comité de
Direction/Municipalité,

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 43


La procédure de préparation budgétaire de la commune

En investissement :
 Constitution et mise à jour d’une programmation pluriannuelle des investissements
(dépenses mandatées prévues sur les exercices futurs, subventions à recevoir) par la
Direction des Finances par le biais de réunions avec les différents services,
 Rencontres élus référents / Services et Direction des Finances pour l’identification des
actions nouvelles et l’attribution d’un ordre de priorité,
 Compilation des éléments budgétaires par la Direction des Finances et esquisse d’un
premier équilibre budgétaire. Identification des informations complémentaires
nécessaires et interrogation des services.
 Identification par la Direction des Finances des arbitrages à effectuer pour parvenir à
l’équilibre budgétaire et présentation en Comité de Direction (Directeurs, élus référents
et Maire).
 Validation des actions nouvelles et des arbitrages à opérer en Comité de
Direction/Municipalité

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 44


3. Projections
financières 2018-
2023

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 45


3.A. Les hypothèses
prospectives

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 46


Les hypothèses prospective sur les recettes de fonctionnement

Les projections financières ont été bâties à partir d’une simulation « au fil de l’eau »,
c’est-à-dire qui reconduit les tendances passées.
Il s’agit au travers de ses simulations financières d’apprécier l’évolution de la situation
financière de la commune sous certaines conditions ou hypothèses, et de définir les
conditions du retour à l’équilibre.

Les rencontres avec les services au cours de la semaine d’entretien du lundi 05 au jeudi
08 novembre nous ont permis de recueillir et d’échanger sur la situation actuelle.
Concernant les évolutions futures, hormis sur les projets d’investissement en cours ou à
venir, les services de la Ville ne disposent que de peu d’informations sur les évolutions.
Aussi, nous sommes partis pour ces projections d’évolution fixées par le consultant en
charge de l’audit.
L’objectif sera alors de déterminer dans quelles conditions l’équilibre financier pourra
être maintenu : quelle est l’évolution des charges de fonctionnement compatible avec la
situation financière ? Quel objectif d’économies ou de recettes supplémentaires sur le
fonctionnement ? Quelle capacité d’investissement de la commune ?

Une simulation de référence est présentée, puis des variantes.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 47


Les hypothèses prospective sur les recettes de fonctionnement
Sur le fonctionnement, la simulation de référence a été bâtie à partir des hypothèses :
Dépenses de fonctionnement :
 Hypothèse d’évolution des charges de fonctionnement dans la simulation de base de
+3%/an,
 En 2019, les charges à caractère général progresseraient de manière plus soutenue du fait
des études lancées (PLU – projet de territoire) et la reprise des animations suite à la
réouverture de la salle polyvalente prévue pour 2019.
 Recrutements : nous avons pris en compte le recrutement en 2019 du chef de la police
municipale, et 10 contrats aidés,
 Au total, sur 2019, ce sont près de 420k€ de dépenses supplémentaires qui sont prises en
compte (recrutements, études PLU, animations et salle polyvalente).
Recettes de fonctionnement :
 +3% sur les remboursements de frais de personnel, comme l’évolution des charges de
personnels,
 +4% sur les produits fiscaux en moyenne par an, soit un niveau inférieur au niveau moyen
constaté sur la période 2011-2018 (+5,5%/an). Toutefois, les évolutions annuelles ont
fortement varié d’une année sur l’autre. D’autres scénarios viendront tester une évolution
de +5%,
 +2% sur les produits des services (facturation des services aux usagers et famille), et des loyers reçus.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 48
Les hypothèses prospective sur les dépenses de fonctionnement
Estimation
en milliers d'euros 2019 2020 2021 2022 2023
2018
Charges à caractère général (011) 1 618 2 017 1 923 1 981 2 040 2 101
Charges de personnel (012) 7 784 8 087 8 330 8 580 8 837 9 102
Charges de gestion courante (65) 983 1 012 1 042 1 074 1 106 1 139
Charges de fonctionnement courant 10 385 11 116 11 295 11 634 11 983 12 343
Charges exceptionnelles 29 0 0 0 0 0
Charges de fonctionnement hors intérêts 10 414 11 116 11 295 11 634 11 983 12 343

Moyenne
2019/Estim
CROISSANCE NOMINALE (inflation comprise) 2023/Estim 2020/2019 2021/2020 2022/2021 2023/2022
ation 2018
ation 2018
Charges à caractère général (011) 6,7% 24,6% -4,7% 3,0% 3,0% 3,0%
Charges de personnel (012) 4,0% 3,9% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0%
Charges de gestion courante (65) 3,8% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0%
Charges de fonctionnement courant 4,4% 7,0% 1,6% 3,0% 3,0% 3,0%
Charges exceptionnelles -100,0% -100,0% s.o. s.o. s.o. s.o.
Charges de fonctionnement hors intérêts 4,3% 6,7% 1,6% 3,0% 3,0% 3,0%

En 2019, les charges à caractère général progresseraient de manière plus soutenue +24,6%
du fait des études lancées (PLU – projet de territoire) et la reprise des animations suite à la
réouverture de la salle polyvalente prévue pour 2019.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 49


Les hypothèses prospective sur les recettes de fonctionnement
Estimation
en milliers d'euros 2019 2020 2021 2022 2023
2018
Atténuations de charges (013) 103 106 109 113 116 120
Produits des services et du domaine (70) 32 33 33 34 35 35
Impôts et taxes (73) 5 854 6 088 6 331 6 585 6 848 7 122
Dotations et participations (74) 4 118 4 180 4 243 4 306 4 371 4 436
Produits de gestion courante (75) 24 24 25 25 26 26
Produits de fonctionnement courant 10 131 10 431 10 742 11 063 11 396 11 740
Produits exceptionnels 490 0 0 0 0 0
Produits de fonctionnement 10 622 10 431 10 742 11 063 11 396 11 740

Moyenne
CROISSANCE NOMINALE (inflation 2019/Estim
2023/Estim 2020/2019 2021/2020 2022/2021 2023/2022
comprise) ation 2018
ation 2018
Atténuations de charges (013) 2,5% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0%
Produits des services et du domaine (70) 1,7% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0%
Impôts et taxes (73) 3,3% 4,0% 4,0% 4,0% 4,0% 4,0%
Dotations et participations (74) 1,2% 1,5% 1,5% 1,5% 1,5% 1,5%
Produits de gestion courante (75) 1,7% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0%
Produits de fonctionnement courant 2,5% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0%
Produits exceptionnels -100,0% -100,0% s.o. s.o. s.o. s.o.
Produits de fonctionnement 1,7% -1,8% 3,0% 3,0% 3,0% 3,0%

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 50


Les opérations d’investissement en cours
en milliers d'euros 2018 2019 2020 2021 2022
achat ancien dispensaire - 31 - - -
réhabilitation de la mairie - 66 - - -
Pôle jeunesse - - - - -
Etude AVAP - 74 - - -
VRD Javouhey - 228 - - -
Eclairage public Charvein 280 - - - -
Construction carbet vie personnes âgées - - - - -
Etude programmation rénovation écoles - 29 - - -
Création de terrains de football synthétiques 10 - 30 - - Il s’agit ici de
Equipement pôle jeunesse 44 85 - - -
construction local technique Javouhey - 20 - - - l’estimation des
Réhabilitation de l'ancienne maternité - 40 - - - factures payées au
AEP Troncon C10 Charvein Javouhey - 109 - - -
Aménagement place des fêtes bourg 175 - - - - cours de chaque
Plan numérique ecole bellony 9 - - - - exercice futur, et non
Etude recherche eau potable crique timana - 24 - - -
Réhabilitation salle polyvalente - 25 - - - pas des montants
Equipmnt et installation EJ phase 2
création du marché bourg nocturne
-
73
-
-
-
-
-
-
-
-
budgétés.
appel à projets 2017 fonds pub 36 5 - - -
construction passerelle métallique lagune - 43 - - -
construction marché Javouhey - 30 - - -
Equipement forage 2ème FA Couachy 22 45 - - -
Acqusition de petits équipements cuisine - - - - -
Etude hydrogéologique Eau P3 Villages - - - - -
AEP Tronçon CD10 Charvein Javouhey - 705 - - -
VRD + renforcement des berges - 50 - - -
Loyer bail amphithéotique 2012-2018 30 - - - -
construction de classes supplémentaires - 200 - - -
Programme de rénovation de l'éclairage public (avec CCOG) 50 - - - -
aménagement des rue fontaine bernard - 545 - - -
Isolation de 7 bâtiments communaux 150 - - - -
marché de Javouhey - 49 - - -
TOTAL PROJETS EN COURS 878 2 401 30 - -

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 51


Les projets d’investissement identifiés
en milliers d'euros 2018 2019 2020 2021 2022
Réhabilitation des rues du Marché et du père Renaud au village80 Javouhey 400 - - -
Etude voirie Couachy 110 - - - -
Construction d'un terrain de fooball en gazon synthétique A 8 contre
50 8, couvert,213
à Charvein - - -
odernisation du système informatique de l'hôtel de ville 100 - - - -
Voirie Bassin Mine d'or - 600 - - -
SDAEP - - - - -
- Mana bourg + Couachy - 90 814 - -
Alimentation en eau potable 3 villages (gotali, Charvein et Bassin
220Mine d'Or 225 - - -
Création de 2 écoles publiques - 500 1 000 1 000 1 000
Acquisition et intallation d'équipements sportifs 82 - - - -
Etude Etablissement Accueil du Jeune Enfant 99 - - - -
Projet Schmilblick 100 - - - -
Projet Jak a di (dont 10k€ CNES) 50 - - - -
compacteur à billes 30 - - - -
véhicule électrique 30 - - - -
véhicules services sports 30 - - - -
véhicule atelier 25 - - - -
véhicule élus 25 - - - -
Diverses études 100 100 100 100 -
Divers travaux 600 600 600 600 -
TOTAL NOUVEAUX PROJETS 1 731 2 728 2 514 1 700 1 000

TOTAL DEPENSES D'INVESTISSEMENT 2 609 5 129 2 544 1 700 1 000


Le projet de construction de 2 écoles publiques, même avec un financement à 80%,
mobilisera les financements de la Commune, et nécessitera très probablement un
recours au crédit bancaire, du fait du long décalage entre les paiements des travaux et la
perception des subventions (4 années pour les dernières constructions d’écoles sur
Mana).
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 52
Les subventions des opérations d’investissement en cours
en milliers d'euros 2018 2019 2020 2021 2022
achat ancien dispensaire - - - - -
réhabilitation de la mairie - - - - -
Pôle jeunesse 522 - - - -
Etude AVAP - 75 - - -
VRD Javouhey - - - - -
Eclairage public Charvein 52 88 - - -
Construction carbet vie personnes âgées - - - - -
Etude programmation rénovation écoles - - - - -
Création de terrains de football synthétiques - 102 100 - -
Equipement pôle jeunesse - - 103 - -
construction local technique Javouhey - - - - -
Réhabilitation de l'ancienne maternité - - - - -
AEP Troncon C10 Charvein Javouhey - 70 - - -
Aménagement place des fêtes bourg 18 70 - - -
Plan numérique ecole bellony 2 - - - -
Etude recherche eau potable crique timana - - - - -
Réhabilitation salle polyvalente - - - - -
Equipmnt et installation EJ phase 2 - - - - -
création du marché bourg nocturne 80 - - - -
appel à projets 2017 fonds pub - 35 - - -
construction passerelle métallique lagune - 34 - - -
construction marché Javouhey - - - - -
Equipement forage 2ème FA Couachy - - - - -
Acqusition de petits équipements cuisine - 38 - - -
Etude hydrogéologique Eau P3 Villages - - - - -
AEP Tronçon CD10 Charvein Javouhey - - - - -
VRD + renforcement des berges - - - - -
Loyer bail amphithéotique 2012-2018 - - - - -
construction de classes supplémentaires - - - - -
Programme de rénovation de l'éclairage public (avec CCOG)
- - - - -
aménagement des rue fontaine bernard - 456 - - -
Isolation de 7 bâtiments communaux - 150 - - -
marché de Javouhey - - - - -
TOTAL PROJETS EN COURS 674 1 118 203 - -

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 53


Les subventions des projets d’investissement identifiés
en milliers d'euros 2018 2019 2020 2021 2022
Réhabilitation des rues du Marché et du père Renaud au -village Javouhey - - - -
Etude voirie Couachy - - - - -
Construction d'un terrain de fooball en gazon synthétique- A 8 contre 8, couvert,
- à Charvein- - -
odernisation du système informatique de l'hôtel de ville - - - - -
Voirie Bassin Mine d'or - - 480 - -
SDAEP - - - - -
- Mana bourg + Couachy - - 72 651 -
Alimentation en eau potable 3 villages (gotali, Charvein et- Bassin Mine d'Or176 180 - -
Création de 2 écoles publiques - - - 400 800
Acquisition et intallation d'équipements sportifs - 65 - - -
Etude Etablissement Accueil du Jeune Enfant - 79 - - -
Projet Schmilblick - 80 - - -
Projet Jak a di (dont 10k€ CNES) - 40 - - -
compacteur à billes - - - - -
véhicule électrique - - - - -
véhicules services sports - - - - -
véhicule atelier - - - - -
véhicule élus - - - - -
Diverses études - - - - -
Divers travaux - - - - -
TOTAL NOUVEAUX PROJETS - 441 732 1 051 800

TOTAL SUBVENTIONS 674 1 558 935 1 051 800

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 54


Investissements testés en prospective
FINANCEMENT DE LA SECTION D'INVESTISSEMENT
en milliers d'euros 2018 2019 2020 2021 2022 2023
Dépenses d'équipement 2 654 5 129 2 544 2 000 2 000 2 000
+ Autres dépenses d'investissement 28 28 28 28 28 28
Dépenses réelles totales d'investissement
2 682 5 157 2 572 2 028 2 028 2 028
hors dette

Subventions reçues 674 1 558 935 1 051 1 300 1 300


+ FCTVA 333 285 392 757 376 295
Recettes réelles totales d'investissement
1 968 1 843 1 326 1 808 1 676 1 595
hors emprunt

Besoin (+) / Excédent (-)


de financement de la section 714 3 314 1 246 220 353 433
d'investissement
Le besoin de financement des investissements avec les moyens de la Commune, c’est-à-dire le reste à
charge pour la commune s’élèverait à 6,279M€ sur la période 2019-2023, soit 1,1M€/an en moyenne, à
comparer avec le reste à charge de 0,2M€/an en moyenne entre 2011 et 2018.
Les niveaux d’investissements mandatés (payés) en 2019 issus des informations fournies par les services
nous paraissent peu probables (5,1M€ d’investissements payés, contre une moyenne de 2M€ à 2,5M€ les
années précédentes). D’autres scénarios viendront tester d’autres niveaux d’investissements.
A partir de 2021, nous avons mis au minimum 2M€ d’investissement par an. En effet, bien que les projets
identifiés à l’heure actuelle conduisent à des montants moindres, de nouveaux projets surgiront après les
élections.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 55
3.B. Le scénario de
référence

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 56


La simulation de référence
en milliers d'euros 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023

Evolution des taux d'imposition 0,00% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%

Evo. des charges FCT hors


-2,1% 7,8% 6,7% 1,6% 3,0% 3,0% 3,0%
intérêts

Epargne nette 415 -227 -1 146 -1 378 -1 605 -1 765 -1 947


Epargne nette + FCTVA 642 106 -862 -987 -848 -1 389 -1 652

Dépenses d'équipement 2 007 2 654 5 129 2 544 2 000 2 000 2 000

Dépenses d'équipement nettes


56 686 3 286 1 218 192 324 405
des subventions

Emprunt 0 638 4 460 2 624 1 825 2 117 2 380


(en milliers d'euros)

Encours de dette au 31
2 719 3 015 7 097 9 101 10 154 11 386 12 750
décembre (en milliers d'euros)

Capacité de désendettement 3,35 26,23 CAF négative CAF négative CAF négative CAF négative CAF négative

Les projets et coups partis en investissement aboutiraient à 5,1M€ de dépenses payées en 2019. Ce niveau
semble cependant peu réaliste au vu des faibles taux de réalisation des années précédentes. Compte tenu
du décalage entre le règlement des travaux et la perception des subventions, le besoin d’emprunt serait de
4,4M€ en 2019.

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 57


La simulation de référence
Estimation
en milliers d'euros 2019 2020 2021 2022 2023
2018
Produits réels de fonctionnement courant 10 131 10 431 10 742 11 063 11 396 11 740
- Charges réelles de fonctionnement courant 10 385 11 116 11 295 11 634 11 983 12 343
Excédent Brut Courant -254 -685 -553 -571 -587 -603
Produits exceptionnels hors 775 490 0 0 0 0 0
- Charges exceptionnelles 29 0 0 0 0 0
Résultat exceptionnel 462 0 0 0 0 0
Résultat financier 0 0 0 0 0 0

- Intérêts de la dette 93 83 204 262 292 327


= Epargne brute ou capacité d'autofinancement 115 -768 -757 -833 -880 -930
- Amortissement en capital de la dette 342 378 621 772 885 1 017
Epargne nette -227 -1 146 -1 378 -1 605 -1 765 -1 947

En 2019, une hausse des charges de fonctionnement est anticipée, avec la réouverture de
la salle polyvalente et la reprise des animations qui s’y déroulent, le recrutement de
contrats aidés et le recrutement du chef de la police municipale. En outre, la Commune a
perçu des recettes de fiscalité exceptionnelles en 2018, qui par nature sont aléatoires et
donc non reconduites pour 2019 et les années suivantes, ce qui réduit les recettes.
Avec une évolution des charges de fonctionnement de +3%/an, l’excédent brut courant
serait en dégradation mesurée après 2019.
Toutefois, le fort niveau d’emprunt 2019 génèrerait des annuités élevées, et conduirait à la
dégradation rapide de la capacité d’autofinancement de la commune.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 58
3.C. Les scénarios
alternatifs

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 59


Scénario 1 – Un niveau d’investissement mandaté de 2M€/an
en milliers d'euros 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023

Evolution des taux d'imposition 0,00% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%

Evo. des charges FCT hors


-2,1% 7,8% 6,7% 1,6% 3,0% 3,0% 3,0%
intérêts

Epargne nette 415 -227 -1 146 -1 158 -1 321 -1 489 -1 655


Epargne nette + FCTVA 642 106 -862 -766 -952 -1 194 -1 360

Dépenses d'équipement 2 007 2 654 2 500 2 000 2 000 2 000 2 000

Dépenses d'équipement nettes


56 686 657 674 580 405 405
des subventions

Emprunt 0 638 1 832 1 860 1 929 1 922 2 088


(en milliers d'euros)

Encours de dette au 31
2 719 3 015 4 469 5 850 7 193 8 417 9 691
décembre (en milliers d'euros)

Capacité de désendettement 3,35 26,23 CAF négative CAF négative CAF négative CAF négative CAF négative
Le niveau d’investissement est placé par hypothèse à 2,5M€ en 2019, puis à 2M€/an les
années suivantes, soit un niveau net des subventions et FCTVA de près de 0,6M€/an en
moyenne.
L’épargne nette resterait négative sur toute la période prospective sans mesures correctives.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 60
Scénario 2 – Scénario théorique : Pas d’investissements
en milliers d'euros 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023

Evolution des taux d'imposition 0,00% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%

Evo. des charges FCT hors


-2,1% 7,8% 6,7% 1,6% 3,0% 3,0% 3,0%
intérêts

Epargne nette 415 -227 -1 146 -1 005 -1 012 -1 018 -1 023


Epargne nette + FCTVA 642 106 -862 -613 -1 012 -1 018 -1 023

Dépenses d'équipement 2 007 2 654 0 0 0 0 0

Dépenses d'équipement nettes


56 686 -1 843 -1 326 -1 051 -1 300 -1 300
des subventions

Emprunt 0 638 0 0 0 0 0
(en milliers d'euros)

Encours de dette au 31
2 719 3 015 2 637 2 256 1 872 1 485 1 095
décembre (en milliers d'euros)

Capacité de désendettement 3,35 26,23 CAF négative CAF négative CAF négative CAF négative CAF négative

Ce scénario n’est évidemment pas réaliste. Toutefois, il permet de démontrer que même sans
aucun investissements, et malgré la perception de subventions pour les opérations passées, la
situation financière de la commune se dégraderait sensiblement. La problématique
d’équilibre budgétaire et financier de la Commune vient avant tout du fonctionnement.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 61
Scénario 3 – Réduction des charges de fonctionnement de 4% en 2019 puis
stabilisation de 2020 à 2022
en milliers d'euros 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023

Evolution des taux d'imposition 0,00% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%

Evo. des charges FCT hors


-2,1% 7,8% 0,0% -1,4% 0,0% 3,0% 3,0%
intérêts
Evo. des charges FCT courantes -2,9% -4,0% 0,0% 0,0%

Epargne nette 415 -227 -447 -71 195 196 215


Epargne nette + FCTVA 642 106 -162 320 565 492 510

Dépenses d'équipement 2 007 2 654 2 500 2 000 2 000 2 000 2 000

Dépenses d'équipement nettes


56 686 657 674 580 405 405
des subventions

Emprunt 0 638 1 132 773 412 236 218


(en milliers d'euros)

Encours de dette au 31
2 719 3 015 3 770 4 101 4 025 3 745 3 427
décembre (en milliers d'euros)

Capacité de désendettement 3,35 26,23 CAF négative 11,07 5,89 5,25 4,56

Une diminution des charges de 4% en 2019 hors frais d’études et d’animation correspond à
stabilisation des dépenses de fonctionnement 2019 à leur niveau 2018. Autrement dit, il
faudrait 420k€ d’économies pour financer les dépenses nouvelles et rester à budget constant.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 62
Scénario 4 – Stabilisation des charges de fonctionnement à partir de 2019
en milliers d'euros 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023

Evolution des taux d'imposition 0,00% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%

Evo. des charges FCT hors


-2,1% 7,8% 4,0% -1,4% 0,0% 3,0% 3,0%
intérêts
Evo. des charges FCT courantes -2,9% 0,0% 0,0% 0,0%

Epargne nette 415 -227 -864 -523 -294 -346 -386


Epargne nette + FCTVA 642 106 -579 -131 75 -51 -91

Dépenses d'équipement 2 007 2 654 2 500 2 000 2 000 2 000 2 000

Dépenses d'équipement nettes


56 686 657 674 580 405 405
des subventions

Emprunt 0 638 1 549 1 225 902 779 819


(en milliers d'euros)

Encours de dette au 31
2 719 3 015 4 186 4 947 5 313 5 500 5 677
décembre (en milliers d'euros)

Capacité de désendettement 3,35 26,23 CAF négative CAF négative 21,97 22,40 22,13

Stabiliser le budget 2019 au réalisé 2018 majoré des frais d’études PLU, réouverture de la salle
polyvalente et des recrutements (+420k€ a minima), puis rester à budget constant, ne serait pas suffisant
pour rétablir l’équilibre financier.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 63
Scénario 5 – Evolution des produits fiscaux +5%/an et réduction des
charges de fonctionnement de 2% en 2019
en milliers d'euros 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023

Evolution des taux d'imposition 0,00% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% 0,0%

Evo. des charges FCT hors


-2,1% 7,8% 2,0% -1,4% 0,0% 3,0% 3,0%
intérêts
Evo. des charges FCT courantes -2,9% -2,0% 0,0% 0,0%

Epargne nette 415 -227 -597 -170 158 225 321


Epargne nette + FCTVA 642 106 -312 222 527 521 617

Dépenses d'équipement 2 007 2 654 2 500 2 000 2 000 2 000 2 000

Dépenses d'équipement nettes


56 686 657 674 580 405 405
des subventions

Emprunt 0 638 1 282 872 450 208 112


(en milliers d'euros)

Encours de dette au 31
2 719 3 015 3 919 4 341 4 289 3 964 3 525
décembre (en milliers d'euros)

Capacité de désendettement 3,35 26,23 CAF négative 15,50 6,50 5,23 4,04

Si les produits augmentaient en 2019 de +5% (contre +4% dans la simulation de base), et
que les charges de fonctionnement en 2019 étaient diminuées de -2% soit -200k€, puis
stabilisées ensuite, alors la situation financière serait rétablie à horizon 2022.
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 64
Conclusion des
3.D.
simulations financières
prospectives

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 65


Conclusions sur les simulations financières prospectives

 La situation financière de la commune de Mana est très tendue depuis des décennies,
et 2018 n’a pas fait exception à la règle,
 La Commune bénéficie de très forts taux de subventionnement, si bien que le niveau
d’investissement net résiduel de la Commune sur la période 2011-2018 a été de
seulement 206k€/an en moyenne, alors que la Commune a investit 2,5 millions €/an en
moyenne,
 La problématique d’équilibre budgétaire de la commune est avant tout celle de
l’équilibre de la section de fonctionnement et de la couverture du remboursement de
la dette par des recettes propres (au budget, un virement à la section d’investissement
majoré des dotations aux amortissements au moins égal au remboursement en capital
de la dette). Ce n’était pas le cas en 2018, la commune n’a pas pu dégager au budget
primitif de virement à l’investissement.
 En 2018, au budget primitif, la commune a dû utiliser ses résultats reportés pour
équilibrer ses dépenses de l’exercice : il manquait 634k€ de recettes sur l’exercice pour
financer les dépenses de l’exercice
 En 2018, les dépenses de personnel représentent 73% des dépenses de
fonctionnement, un niveau beaucoup trop élevé, ce qui rigidifie les dépenses de la
commune et réduit ses marges de manœuvres,

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 66


Conclusions sur les simulations financières prospectives

 En 2019, avec la réouverture de la salle polyvalente, les recrutements prévus et les


études lancées (PLU principalement), qui bien qu’ayant été inscrites au budget 2018 ne
seront pas payées sur l’exercice 2018, les dépenses 2019 vont sensiblement augmenter
(+420k€ a minima estimés).
 Le budget 2019 sera compliqué à équilibrer si la commune n’a pas à nouveau de
bonnes surprises sur ses recettes de fonctionnement. En outre, le plan
d’amortissement est actuellement sous-estimé. La commune doit parvenir à un plan
réaliste, ce qui nécessitera des marges de manœuvre sur le fonctionnement. Enfin,
compte tenu des investissements à inscrire, la Commune devrait avoir recours à
l’emprunt en 2019 pour financer ses investissements notamment dans l’attente de la
perception des subventions dues,
 La Commune n’est actuellement pas très endettée, 3M€ fin 2018 pour un budget de
12M€ fonctionnement et investissement, et de 10M€ en fonctionnement. Mais elle n’a
en fait pas la capacité de s’endetter car ayant une épargne nette négative, elle n’est pas
en mesure de rembourser de dette supplémentaire.
 L’enjeu d’équilibre budgétaire de la commune est de maîtriser la masse salariale, qui
représente 73% des charges de fonctionnement : aucun nouveau recrutement n’a été
intégré dans les projections hormis le recrutement du chef de la police municipale et
des 10 contrats aidés,
Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 67
Conclusions sur les simulations financières prospectives

 La commune n’a pas les moyens financiers de procéder à d’autres recrutement à court
terme, et devrait même se fixer pour objectif à 3 ans de réduire ses effectifs et sa
masse salariale,

 Enfin, le suivi des subventions en attente de versement, et la relance des


subventionneurs est un enjeu important pour la Commune, afin de réduire les délais de
versements, et alléger la contrainte sur sa trésorerie,

Ville de Mana – Audit financier 2011-2023 68