Vous êtes sur la page 1sur 1
NOUVEAU PROGRAMME ITEM 116 COMPLICATIONS DE L’IMMOBILITE ET DU DECUBITUS. PREVENTION ET PRISE EN CHARGE

NOUVEAU PROGRAMME

ITEM 116

COMPLICATIONS DE L’IMMOBILITE ET DU DECUBITUS. PREVENTION ET PRISE EN CHARGE

- Expliquer les principales complications de l’immobilité et du décubitus.

Argumenter l’attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

-

Zéros

- TVP : HBPM, bas de contention

- Infections :

pulmonaires, urinaires

- Escarres : 4 stades,

détersion, bourgeonnement puis réépithélialisation, mobilisation régulière, supports adaptés, pas

de massage des points d’appui, renutrition, éducation personnel

- Hypotension

orthostatique :

désadaptation cardio- vasculaire

- Dénutrition

- Constipation

- Rétraction

tendineuse, ankylose

- Lutte contre la

spasticité : kiné,

baclofène, Botox

- Para-

ostéoarthropathie

- Algodystrophie

- Ostéoporose

- Dépression

- Kinésithérapie

- Toujours limiter la durée d’alitement

Soins locaux des escarres : - Nécrose : ramollissement et détersion par hydrogels et bistouri
Soins locaux des
escarres :
- Nécrose :
ramollissement et
détersion par
hydrogels et bistouri
- Exsudatif :
détersion de la
fibrine et
pansement
absorbant
(alginates,
hydrocellulaire…)
- Bourgeonnement :
hydrocolloïdes si
exsudation,
pansement gras si
plaie sèche
- Infection locale :
pansement au
charbon et nitrate
d’argent

Durée HBPM :

- Chirurgie générale:

10 jours maximum

- Chirurgie ortho :

jusqu’à

déambulation

- Médecine : 14

jours maximum

1. Complications cutanées :

Mécanismes

-

Nécrose ischémique des tissus cutanés et sous-cutanés par pression prolongée

-

Chez un sujet assis, une escarre peut apparaître en 3 heures

Facteurs

-

Général : hypoxie systémique, dénutrition et déshydratation

favorisants

-

Pathologies neurologiques : déficits sensitivomoteurs, troubles de la vigilance

-

Local : macération, frottements…

   

-

I : Rougeur ne disparaissant pas à la pression

Stades

-

II : Perte cutanée épidermique : abrasion ou phlyctène

-

III : Perte cutanée profonde (hypoderme) sans atteindre l’os

-

IV : Perte cutanée s’étendant à l’os, aux tendons et articulations

Clinique

 

-

Décubitus dorsal : occiput, scapula, rachis, sacrum, talon

Localisation

-

Décubitus latéral : trochanter, genou, fibula, malléole, coude

-

Position assise : ischions, sacrum, trochanter, talon, scapula

 

-

Infectieuses : abcès, ostéite, arthrite (S. aureus, P. aeruginosa)

Complications

-

Extension, absence de cicatrisation, cancérisation

-

Perte d’autonomie, troubles psychiques et dépression

 

Evaluation

-

Evaluation du risque par l’échelle de Norton ou de Waterlow

 

-

Changer de position toutes les 4h, coussins de décharge

-

Surveillance des points d’appui et prévention de la macération

Prévention

Prévention

-

Prise en charge nutritionnelle

-

Matelas anti-escarres, reverticalisation précoce

-

Education du patient et de son entourage

Traitement

-

Soins locaux avec cicatrisation en milieu humide

-

Intervention chirurgicale en cas de nécrose/perte de substance étendue

2. Complications cardio-vasculaires :

Vasculaires

-

Œdèmes des membres inférieurs : bas de contention + kinésithérapie

-

Thrombose veineuse profonde +/- embolie pulmonaire : cf. item 135

Cardiologiques

-

Hypotension orthostatique

Désadaptation

-

Prévention : Verticalisation précoce et progressive, bas de contention

CV

Médicaments : vasoconstricteurs : Heptamyl ® , Gutron ®

3. Complications de l’appareil locomoteur :

Ostéoporose

-

Prévention : kinésithérapie active et reverticalisation précoce

Algodystrophie

-

Cf. item 221

 

-

Mécanisme : Rétractions ligamentaires et capsulaires, ankylose

Enraidissement

-

Clinique : flessum hanche et genou, équin aux pieds, orteils en griffe

-

Prévention :

Positionnement correct et alterné + kinésithérapie passive

 

-

Amyotrophie, perte de force musculaire et d’endurance

Musculaire

-

Prévention :

Installation correcte, mobilisation et étirement musculaire Correction de la perte protidique

4. Complications digestives :

RGO

-

Cf. item 280

 

-

Facteurs de risque : âgé, pathologies neurologiques

Fausses routes

-

Clinique : toux ou vocalisations gargouillantes après déglutition

-

Prévention : hygiène dentaire, alimentation mixée, eau gélifiée

Constipation

-

Surveillance du nombre de selles

-

Apports hydriques suffisants, laxatifs osmotiques, retrait d’un fécalome

5. Complications neurologiques et psychologiques :

Compressions

-

Neuropathie périphérique : cf. item 265

nerveuses

-

Prévention : positionnement correct avec changement régulier des points d’appui

Douleurs

-

Cf. items 65-66

Psychique

-

Angoisse et dépression

6. Autres complications :

Dénutrition

-

Régime hypercalorique et hyperprotidique

Pulmonaires

-

Syndrome restrictif et stase bronchique

-

Prévention : kinésithérapie respiratoire

Urinaires

-

Infections urinaires et lithiases urinaires

-

Prévention : diurèse abondante et surveillance du résidu post-mictionnel

Infectieuses

-

Infections nosocomiales : cf. item 91