Vous êtes sur la page 1sur 1

Au terme de notre stage intitulé : Optimisation du profil de conduite en vue d’une efficacité

énergétique meilleure, nous étions très satisfaits des résultats obtenus qui valident notre étude d’un
point de vue technique, économique et environnemental.

Les travaux fournis lors du stage contribuent principalement à l’amélioration de la consommation


énergétique du circuit de traction électrique, à travers une étude approfondie de l’infrastructure
ferroviaire. Par ailleurs, ce projet présente une analyse de la consommation énergétique des sous
stations durant les dernières années et met en évidence les différents facteurs qui influencent sur
cette consommation et bien évidement, les solutions qui peuvent être déployées pour son
optimisation.

Au cours de notre travail, nous étions amenés dans un premier temps à étudier le circuit de traction,
afin d’identifier les parties qui nécessitent une optimisation.

Dans un second lieu, nous avons identifié les pertes à chaque niveau du circuit de traction, ainsi que
les méthodes pour les réduire. Cela permet une réduction remarquable de l’énergie consommée par
les sous stations, ce qui permet de réduire la facture énergétique payée annuellement par l’ONCF.

Le processus d’optimisation énergétique repose sur plusieurs actions. L’amélioration de l’efficacité


énergétique de l’infrastructure constitue l’élément clé dans ce processus, néanmoins, nous
suggérons l’ouverture sur les autres volets en relation avec les actions engagées pour l’optimisation
de l’énergie électrique au sein de l’ONCF, on cite :

• Récupération de l’énergie de freinage dont une grande partie est perdue.

• Utilisation des sous-stations réversibles pour réinjecter l’énergie de freinage dans le réseau de
traction.

• Stockage de l’énergie de freinage.

•Eco-conduite des trains.

Mon projet de fin d’étude a présenté une analyse globale sur la situation du circuit de traction
ferroviaire dans le réseau de l’ONCF. Cette analyse a permis d’identifier les paramètres influençant la
consommation d’énergie.

Ces paramètres sont de différents types : les paramètres techniques du circuit de traction, le profil de
conduite, les paramètres qualitatifs et le trafic.

Cette étude nous a permis de déduire les solutions convenables pour améliorer l’efficacité
énergétique et réduire la consommation d’énergie.

Commençant par la réduction des pertes d’énergie au niveau de la sous-station et de la ligne


caténaire, la récupération et le stockage de l’énergie de freinage et la réutilisation de cette énergie à
l’aide des sous-stations réversibles. Ces solutions sont réalisables puisqu’elles ont été appliquées
dans plusieurs réseaux ferroviaires.

L’éco-conduite représente la meilleure solution vu sa grande efficacité et son faible coût. Puisque à la
différence des autres solutions, elle ne nécessite pas le recours à des solutions technologiques
coûteuses ou à la modification des systèmes ferroviaires.

Vous aimerez peut-être aussi