Vous êtes sur la page 1sur 14

30/09/2019

LA MAITRISE DES TRAVAUX D’ELABORATION


DE LA PAIE ET LA FISCALITE DES SALAIRES
LE PERSONNEL DE L’ENTREPRISE

Du 22 au 24 octobre 2019

ARSENE ANIH AUDITEUR FINANCIER ET COMPTABLE


CONTACT : 225 49 42 46 54/ 225 05 68 09 38
SOMMAIRE................................................................................. Erreur ! Signet non défini.
OBJECTIFS ................................................................................ Erreur ! Signet non défini.
I. LE PERSONNEL DE L’ENTREPRISE............................................................................3
A. Notion de personnel et de salaire ................................................................................3
B. Gestionnaire de paie.....................................................................................................3
II. NOTION DE SALAIRE ...............................................................................................5
1. Définition ........................................................................................................................5
2. Les éléments du salaire .................................................................................................5
3. Le SIMIG –SMAG...........................................................................................................6
III. LES OBLIGATIONS DE L’EMPLOYEUR ....................................................................6
1. Les salaires minima par catégorie ..................................................................................6
2. Le paiement du salaire ...................................................................................................6
3. Etablissement des déclarations fiscales et sociales .......................................................6
4. Les états annuels ...........................................................................................................6
IV. COMPTABILISATION DES CHARGES DU PERSONNEL .......................................6
A. Classement des frais du personnel ............................................................................7
B. Comptabilisation des charges .......................................................................................7

1
INTRODUCTION

En tant que Gestionnaire de Paie, vous mettez en œuvre les différentes procédures
techniques et administratives relatives au personnel : préparation de la paie, bulletins de
salaire, congés payés, déclarations sociales...

Ainsi, le Gestionnaire de Paie maîtrise des compétences plurielles.

Il est un acteur indispensable à l’entreprise et assure des missions comme :

La législation du travail

L’analyse et le traitement des éléments relatifs à chaque salarié de la structure

La préparation de la paie et l’établissement des bulletins de salaire

Le paramétrage et l’utilisation d’un logiciel de paie

Les déclarations sociales et leur calcul

Les déclarations fiscales

Congé payé, les primes, retraite

Démission, licenciement, rupture de travail,

L’interface avec les salariés en termes d’information, de conseils, d’explication

2
I. LE PERSONNEL DE L’ENTREPRISE
A. Notion de personnel et de salaire
Le personnel de l’entreprise est composé :
 des membres de la direction Générale (président-Directeur pour les SA, Gérants pour
les Sarl…) qui ont la qualité de mandataires sociaux (ils sont désignés par
actionnaires ou associés et agissent en leur nom et pour leur intérêt...) et non de
salariés au sens de la législation du travail
 des salariés, personne pour lesquelles il existe un lien de subordination avec
l’employeur, objet du contrat de travail.
Le personnel de l’entreprise est l’ensemble des personnes qui, se plaçant sous la direction et
l’autorité du chef de l’entreprise, apportent leur travail en échange d’une rémunération
convenue appelée « salaire »
Le personnel comprend, toutes les personnes pour lesquels est établi un bulletin de paie et
qui figurent sur la déclaration individuelle des salaires annuels (DISA) et l’état des salaires
et des rémunérations assimilées (301) et que l’employeur doit adresser respectivement à la
caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) et au service des impôts du lieu d’exercice
de son activité à la fin de chaque année.
Le personnel de l’entreprise est donc lié à celle-ci par un contrat de travail. Généralement,
les critères qui permettent de déterminer l’existence d’un contrat de travail et de le
différencier d’autres conventions relevant du droit civil au commercial sont :
 l’activité professionnelle
 la subordination
 la rémunération

B. Gestionnaire de paie
1. Rattachement hiérarchique
Pour les grandes entreprises, le chargé de la paie est sous la responsabilité du responsable
des ressources humaines.
Dans certaines PME, le chargé de paie est rattaché à la comptabilité.
2. Mission
Le gestionnaire de paie a en charge les différentes procédures techniques et
administratives relatives au personnel :
 Préparation de la paie,
 bulletins de salaires,
 congés payés,
 déclarations sociales...

3
3. Activités
Le gestionnaire de paie édite les bulletins de salaire dans l’entreprise.
Pour élaborer ces fiches de paie, il rassemble, analyse et traite les informations et éléments
relatifs à chaque salarié de l’entreprise.
Le collaborateur paie doit donc maîtriser la préparation de la paie, sa comptabilisation et
l’établissement des bulletins de salaires.
Il maîtrise pour cela le paramétrage et l’utilisation d’un logiciel de paie.
Selon le contexte et le type de structure qui l’accueille, le gestionnaire peut se voir confier
les missions suivantes :
Renseignement et gestion les déclarations sociales (cotisations salariales et patronales,
CNPS, caisses de retraite, mutuelles...) et doit être au fait du calcul des différentes charges
sociales.
Contrôle de l’application des règles sociales, des conventions collectives et notamment la
législation sur la durée du travail, la rémunération, les congés payés... Renseignement de
tableaux de bord concernant la gestion et le suivi des salaires. Relationnel avec les salariés
relatifs à l’explication du bulletin de salaire, à l’information, et au conseil.
Le gestionnaire de paie en entreprise peut être aussi amené à établir une fiche de poste ou
rédiger un contrat de travail, participé aux activités d’administration du personnel, comme le
suivi des absences ou des congés.
4. Environnement relationnel
Les gestionnaires de paie sont en relation avec les employés et les responsables pour
répondre à leurs questions juridiques. Ils assurent aussi le lien avec les organismes
sociaux. Le métier est loin de se résumer à la manipulation de chiffres et de procédures.

5. Conditions de travail

4
Le gestionnaire de paie connaît un surcroît d'activité à chaque fin de mois au moment de la
préparation des paies.

6. Le dossier du personnel
Les documents constitutifs du dossier d’un salarié à l’embauche sont les suivant

 CV
 Copie des diplômes
 Certificats et attestations
 Fiche de déclarations CNPS
 Extrait d’acte de naissance
 Copie de livret de famille
 Extrait d’acte de naissance des enfants à charges
 Justificatif de nationalité
 Photo d’identité
 Contrat de travail
 La lettre d’engagement

II. DETERMINATION DE SALAIRE


1. Définition
Les salaires s’entendent des rémunérations de toute nature qu’elle qu’en soit la
dénomination, versées aux personnes liées par un contrat de travail. Ils constituent la
contrepartie des services rendus. On distingue :
 Les salaires
 Les appointements
 Les commissions
L’article 31.1 du code de travail précise que par la rémunération, il faut entendre le salaire
de base ou salaire minimum et tous les autres avantages payés directement ou
indirectement en espèce ou en nature.
Selon la convention collective interprofessionnelle(CCI) en son article 44 stipule qu’à
conditions égales de travail, de qualification professionnelle et de rendement, le salaire est
égal pour tous les travailleurs quels que soient leur origine, leur sexe et leur statut.
2. Les éléments du salaire
 Salaire de base
 Des compléments ou accessoires (primes diverses, avantages en nature…)

5
3. Le SIMIG –SMAG

Le salaire minimum agricole garanti (SMIG) s’applique aux travailleurs des


entreprises agricoles et forestières.
Le SIMIG s’applique aux autres branches d’activités

SMIG en vigueur depuis 2013 est de 60 000 FCFA


Le salaire mensuel horaire : 40h*52 semaines/12 mois = 173,33 heurs

III. LES OBLIGATIONS DE L’EMPLOYEUR


L’employeur doit obligatoirement assurer l’immatriculation du salarié en remplissant un
imprimé de demande d’immatriculation à la CNPS.

La loi oblige l’employeur à établir les deux documents qui lui permettront de prouver le
paiement du salaire :

 Le bulletin
 Le livre de paie

1. Les salaires minima par catégorie


Des salaires minima par catégorie sont fixés par arrêt du ministère de de l’emploi et de la
fonction publique. Exception faite des avantages en nature prévus par l’article 31.1 du code
de travail….

2. Le paiement du salaire
Le salaire est d’une importance vitale pour le travailleur, aussi le législateur a édicté
des mesures de protectrices pour assurer son paiement ou garantir les droits du
travailleur créancier…

3. Etablissement des déclarations fiscales et sociales


 Déclarations fiscales : ITS ( IS , CN, IGR..)
 Déclarations sociales : CNPS ( AT , PF, PF , CR..)

4. Les états annuels


Ce sont des documents à établir en fin d’exercice
 L’état 301 déclaration annuel des salaires à déposer aux impôts.
 La DISA déposer à la CNPS
 302 situations des honoraires versés

IV. COMPTABILISATION DES CHARGES DU PERSONNEL


6
1. Classement des frais du personnel
Les frais supportés par l’entreprise en vue de la rémunération de de son personnel sont
enregistrés aux comptes 66 frais du personnel ; ils sont subdivisés en :

661, 662, 663, 664, 666,667, 668


Ces charges de personnel renferment toutes les charges supportées par l’entreprise, soit
obligatoirement soit bénévolement et, qui prennent leur source dans les contrats de travail
qu’elle a conclus et qui bénéficient directement ou indirectement aux salaires…
2. Comptabilisation des charges
D 6611
6621
6638
C : 4211
4212
423
431
4472
422
3. Comptabilisation des avantages en nature
D : 622
C : 521
Régule en fin d’exercice
D : 6617
C : 781
4. Comptabilisation des impôts et taxes
 ITS
 FDFP
 301, 302

5. Comptabilisation des charges sociales


 CNPS
 DISA
6. L’établissement des déclarations
La préparée de la paie se fait à partir de chaque 25 du mois,

Le responsable de paie doit s’assurer que toutes les constantes sont renseignées,

7
A partir du 05 du mois prochain, l’Edition des bulletins, du livre de paie et des déclarations.

Remise d’un exemplaire des documents de paie à la comptabilité et un exemplaire au


responsable de la trésorerie pour le règlement des salaires.

V. LA COMPTABILISATION DES TAXES


Les impôts et les taxes sont constitués ;

 Des impôts retenus aux salariés


 Des impôts à la charge de l’employeur
Si les retenues sur salaires sont exigibles intégralement dès leur déclaration, il en va
différemment pour les impôts et taxes à la charge de l’employeur. Ces derniers
comprennent une fraction exigible dès la déclaration et une fraction non exigible
immédiatement mais soumise à une régularisation annuelle.
1. Fraction des impôts et taxes employeur exigibles dès la déclaration

 Contribution à la charge de l’employeur (proprement dit)


 Contribution National à la charge de l’employeur
 Taxe d’apprentissage
 Taxe à la formation professionnelle « par complémentaire 0.6% «

2. Fraction des impôts et taxes employeur non exigibles dès la déclaration


L’autre moitié de la taxe à la formation professionnelle : 0.6%
La comptabilisation des impôts sur salaires doit tenir compte de l’exigibilité de l’impôt.

3. Comptabilisation des impôts retenus sur salaires pour leur montant total
D : 66 charges de personnel
C : 447 états impôts sur salaire
4. Comptabilisation des impôts et taxes à la charge de l’employeur
6413 Taxes sur appointement et salaire
6414 TA
6415 FPC
C : 4472
: 4473
: 44784

8
: 447851
: 4478588
Nous avons isolé la fraction de la taxe FPC non immédiatement exigible afin de disposer’
aisément et rapidement de cette information.
5. Comptabilisation des cotisations sociale
D 661
662
663
C : 4313
6. Comptabilisation des charges patronale
D : 664
4311
4312
4314
7. Comptabilisation des paiements
D : 4471
4472
4473
4474
44784
44785
C : 521 Chq N° ……. IS
Ch N° ….sur TA
Chq N° … FPC

D : 4311
4312
4314
C : 521 Chq N° …CNPS

Nb : comptabilisation des avantages en nature

D : 6228 location et charge divers


C : 521

9
Régularisation en fin d’exercice
D : 6617
C : 781

Personnel intérimaire
La rémunération versée au personnel intérimaire est enregistrée dans les comptes
de charges par nature concernées lors de leur engagement. En fin d’année, on
effectue le transfert dans le compte de frais de personnel.

D : 6371 personnels intérimaires


C :: 521

D : 6671
6672

C : 6371
6372

Conclusion
Le responsable de la paie, est chargé chaque mois d’éditer les documents de paie pour
payer les salaires du personnel de l’entreprise

10
Annexe

11
12
13