Vous êtes sur la page 1sur 27

Fiscalité des non-résidents salariés en

France : un impact CATASTROPHIQUE


er
au 1 janvier 2020
Loi n°2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances pour 2019

Note : ce document est établi de bonne foi mais ne saurait être considéré comme un avis
d’expert faisant foi.

https://www.facebook.com/groups/nonresidents
Synthèse (1/2)
• Aujourd’hui, l’imposition par défaut pour les salariés non-résidents est la
retenue à la source (tranches progressives à 0, 12, puis 20 %), définitive
(libératoire) pour les revenus jusqu’à 42 370 €.

• Au 1er janvier 2020, la règle par défaut devient l’imposition au barème


progressif des résidents, avec application dès le 1er euro de salaire d’un
taux minimum non-résidents de 20 % (puis 30 % au-delà de 27 520 €).

• Conséquence : le taux d’imposition par défaut (20 % dès le 1er euro) sera
extrêmement élevé par rapport aux taux actuels.
• A titre de comparaison, pour un salarié non-résident percevant :
• 20 000 € de revenus nets imposables : aujourd’hui imposé à 2,10 %* => x 9,5 !
• 40 000 € de revenus nets imposables : aujourd’hui imposé à 7,05 %* => x 3,6 !
* taux sur les revenus après abattement forfaitaire de 10 %
Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Synthèse (2/2)
• L’imposition au « taux moyen » devient dès lors le choix à privilégier dans la
majorité des cas, mais :
1. Elle n’est pas automatique et nécessite une demande pour en bénéficier
2. Elle nécessite de déclarer l’ensemble des revenus du foyer fiscal, de sources française et
étrangère
3. Elle est dans la majorité des cas très supérieure à la retenue à la source actuelle (voir
exemples : +30 à +200%, voire plus)
4. Pour les non-résidents, il est impossible de déduire certaines charges du revenu
imposable (cotisations épargne retraite…) et de bénéficier des réductions et crédits
d’impôts (dons, frais de garde d’enfants…).

• Sous couvert d’une convergence entre les non-résidents et les résidents, il s’agit
en réalité d’une augmentation brutale de la pression fiscale sur les salariés non-
résidents. La situation s’avère par ailleurs inéquitable, voire discriminatoire, du
fait des différences de traitement entre résidents et non-résidents.

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Un exemple : salarié marié, sans enfant, revenu
net imposable 30 k€ + revenu conjoint 60 k€ en
Belgique

Impôt dû Impôt dû

Par défaut : Par défaut : taux


A 1 459 € B 5 400 €
retenue à la source minimum NR

Imposition au Imposition au
C 4 235 € C 4 235 €
« taux moyen » « taux moyen »

2019 +200% d’impôt !!! 2020


Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Un exemple : salarié marié, sans enfant, revenu
net imposable 20 k€ + revenu conjoint 20 k€ en
Belgique

Impôt dû Impôt dû

Par défaut : Par défaut : taux


A 379 € B 3 600 €
retenue à la source minimum NR

Imposition au Imposition au
C 787 € C 787 €
« taux moyen » « taux moyen »

2019 +108 % d’impôt !!! 2020


Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Même Deloitte est d’accord !

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Que faire ?
• Il faut agir avant 2020 et avant qu’il soit trop tard dans la nouvelle loi de finance ! Sinon,
c’est la fin d’une mobilité européenne et une catastrophe pour de très nombreuses
familles qui croyaient vivre l’Europe dans sa complexité (régime de santé, transport…),
avec au moins un traitement fiscal facilitant au vu de leur situation !
1. Intervenir dans la loi de finance pour rétablir la retenue à la source actuelle
définitive pour les salariés non-résidents (0%, 12%, 20%), et laisser le choix pour les
salariés travaillant en France entre la retenue à la source libératoire, le taux
minimum ou l’imposition au taux moyen (revenu mondial) quitte à créer pour les
hauts revenus de nouvelles tranches à plus de 30%
2. Dans le cadre de l’imposition au taux moyen, faire converger TOTALEMENT la
situation des résidents et non résidents en considérant les non-résidents éligibles
aux déductions de charges, réductions et crédits d’impôts, comme les résidents
A minima, obtenir un moratoire d’un an pour réaliser une vraie
étude d’impact et une consultation pour coconstruire des solutions
justes et équitables pour la fiscalité des non-résidents salariés en
France
Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Explications et exemples

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Qui est concerné ?
• On estime le nombre de résidents de Belgique travaillant en France
à 10 500 (source : INSEE, mars 2019).
• Ces modifications concernent également des salariés domiciliés en
Allemagne, en Italie, en Espagne, etc., et travaillant en France.
• Au total près de 30 000 « non-résidents » travaillent en France
(source : Observatoire des territoires).
• Ces changements majeurs concernent les non-résidents salariés en
France. Ils n’ont pas fait l’objet d’une étude d’impact. Ils n’ont pas non
plus fait l’objet à notre connaissance d’une communication
particulière auprès des salariés non-résidents.
Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Imposition actuelle (avant 2020)

Au-delà de 42 k€,
Par défaut : retenue à
Déclaration des seuls calcul selon barème
la source (définitive
jusqu’à 42 k€)
revenus français « résident », avec taux A
minimum de 20 %

Choix possibles

Choix de l’imposition Déclaration des Calcul du taux moyen Application du taux


des revenus français revenus français et d’imposition selon moyen aux seuls
au taux moyen* sur étrangers du foyer barème « résident revenus de source C
les revenus mondiaux fiscal** français » française

* Le contribuable doit en faire la demande et la justifier / l’attester (avec le formulaire 2041 TM,
https://www.impots.gouv.fr/portail/formulaire/2041-tm/imprime-simplifie-de-declaration-du-taux-moyen-dimposition-
des-non-residents)
** Foyer fiscal = couple marié/pacsé + enfants. Le quotient familial est bien pris en compte.

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Imposition à partir du 1er janvier 2020

Au-delà de 42 k€,
Par défaut : retenue à
Déclaration des seuls calcul selon barème
la source (définitive
revenus français « résident », avec taux
jusqu’à 42 k€)
minimum de 20 %

Par défaut : taxation Calcul selon barème Imposition très lourde


Déclaration des seuls
au taux minimum non- résident avec taux et désavantageuse
Choix possibles
résidents (20-30 %)
revenus français du
foyer fiscal
minimum 20 % dès le dans la plupart des B
dès le 1er euro 1er euro cas!

Choix de l’imposition Déclaration des


Application aux seuls
des revenus français revenus français et Calcul du taux moyen
au taux moyen* sur étrangers du foyer selon barème résident
revenus de source
française
C
les revenus mondiaux fiscal**

* Le contribuable doit en faire la demande et la justifier / l’attester (avec le formulaire 2041 TM,
https://www.impots.gouv.fr/portail/formulaire/2041-tm/imprime-simplifie-de-declaration-du-taux-moyen-dimposition-
des-non-residents)
** Foyer fiscal = couple marié/pacsé + enfants. Le quotient familial est bien pris en compte.

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Exemple : salarié célibataire, revenu net
imposable 40 k€

Impôt dû Impôt dû

Par défaut : Par défaut : taux


A 2 539 € B 8 048 €
retenue à la source minimum NR

Imposition au Imposition au
C 5 002 € C 5 002 €
« taux moyen » « taux moyen »

2019 +100% d’impôt !!! 2020


Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Exemple : salarié marié, sans enfant, revenu net
imposable 30 k€ + revenu conjoint 60 k€ en
Belgique

Impôt dû Impôt dû

Par défaut : Par défaut : taux


A 1 459 € B 5 400 €
retenue à la source minimum NR

Imposition au Imposition au
C 4 235 € C 4 235 €
« taux moyen » « taux moyen »

2019 +200% d’impôt !!! 2020


Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Exemple : salarié marié, 2 enfants, revenu net
imposable 60 k€ + revenu conjoint 40 k€ en
Belgique

Impôt dû Impôt dû

Par défaut : Par défaut : taux


A 5 576 € B 13 448 €
retenue à la source minimum NR

Imposition au Imposition au
C 7 381 € C 7 381 €
« taux moyen » « taux moyen »

2019 +32% d’impôt !!! 2020


Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Repères quotient familial + frais réels
• Le contribuable non-résident a-t-il droit au système de quotient
familial ?
• A priori oui, en cas d’imposition au « taux moyen ». Le nombre de parts est
fixé par l’article 194 du CGI.

• Le contribuable non-résident a-t-il droit aux « frais réels » plutôt qu’à


l’abattement forfaitaire de 10 % ?
• L’article 182 A du CGI l’interdit aujourd'hui pour la retenue à la source. La
nouvelle rédaction au 1er janvier 2020 ne l’interdit plus.

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Repères déduction et crédits d’impôt
• Le contribuable non-résident a-t-il droit de déduire des charges de
son revenu ?
• L’article 164 A du CGI l’interdit aujourd’hui (exemple : cotisations épargne
retraite / PERP). Cependant, en dérogation, et depuis cette année 2019, le b.
de l’article 197 A autorise la déduction des pensions alimentaires sous
certaines conditions.

• Le contribuable non-résident a-t-il droit aux crédits et réductions


d’impôt (dons aux associations, frais de garde d’enfants, emploi d’un
salarié à domicile…) ?
• Non, les articles concernant ces réductions d’impôt excluent
systématiquement les non-résidents, même si les bénéficiaires sont
localisés en France.
Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Comment sera prélevé l’impôt ?
• A partir du 1er janvier 2020, les non-résidents feront l’objet d’une
retenue à la source non libératoire similaire aux résidents (sur quelle
base la 1ère année ?)

• L’impôt sera ensuite calculé en 2021, après déclaration des revenus


2020. Les montants prélevés à la source seront déduits de l’impôt dû.

• Le solde restant sera à régler par le contribuable. En cas de trop-


perçu, l’administration fiscale remboursera le contribuable.

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Pratique (1/2)
• Comment déterminer si le taux moyen est intéressant ?
• Se rendre sur le simulateur impots.gouv.fr
• Faire une simulation en « isolé », en tenant compte du seul salaire perçu en
France et y ajouter 3 046 € (pour un salaire supérieur à 30 k€ environ) : cette
somme représente l’impact de l’application du taux minimum non-résidents
(20 puis 30 %)
• Faire une simulation correspondant à la situation familiale réelle (couple
marié, enfants…), en intégrant les revenus mondiaux
• Attention, ne fonctionne pas en cas de revenus autres (immobiliers…)
• Si le résultat de la deuxième simulation est plus faible, alors l’imposition au
taux moyen est intéressante.

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Pratique (2/2)
• Comment demander l’imposition au taux moyen ?
• Lors de la déclaration de revenus, il faut remplir le formulaire 2041 TM
disponible sur le site http://impots.gouv.fr, en reportant le montant dans la
case 8TM de la déclaration 2042.

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


ANNEXES

Modification des articles du Code


Général des Impôts (CGI)

Simulations selon situations


Calcul du taux moyen réalisé à l’aide du simulateur disponible sur impots.gouv.fr
Résultats non garantis

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Les articles du CGI modifiés par la loi n°2018-
1317 du 28 décembre 2018 (article 13)
• L’article 182 A actuel du CGI définit le principe de retenue à la
source pour les non-résidents, ainsi que la grille des taux applicables
(0, 12, 20 % actuellement). A partir du 1er janvier 2020, cette grille
n’existe plus et l’article fait référence à l’article 204 H (taux de
prélèvement à la source pour les résidents).
• L’article 197 B actuel du CGI acte le caractère définitif de la retenue
à la source (art. 182 A) pour la fraction des salaires jusqu’au seuil
inférieur de la tranche imposée à 20 %, et le fait que cette fraction
n’est pas prise en compte pour le calcul de l’impôt sur le revenu.
Cette disposition disparaît dans la nouvelle rédaction, à partir du 1er
janvier 2020.

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Les articles du CGI modifiés par la loi n°2018-
1317 du 28 décembre 2018 (article 13)
• L’article 197 A établit que l’impôt des non-résidents ne peut être
inférieur à un certain montant, qui était de 20 % du revenu net
imposable (avant le 1er janvier 2018) ou, depuis le 1er janvier 2018, à
un montant calculé en appliquant un taux de 20 % à la fraction du
revenu net imposable inférieure ou égale à la limite supérieure de la
deuxième tranche du barème de l'impôt sur le revenu et un taux de
30 % à la fraction supérieure à cette limite.
• Cet article indique aussi que, lorsque le contribuable justifie que le
taux de l'impôt français sur l'ensemble de ses revenus de source
française ou étrangère serait inférieur à ces minima, ce taux est
applicable à ses revenus de source française (imposition au « taux
moyen »).
Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019
Célibataire

20 000 € 30 000 € 40 000 € 50 000 € 60 000 €


Rappel retenue à la source NR 379 € 1 459 € 2 539 € 3 776 € 5 576 € Pas d'impact
Utilisation futur taux minimum 20-30% 3 600 € 5 400 € 8 048 € 10 748 € 13 448 €
Résultat simulation "taux moyen" 618 € 2 385 € 5 002 € 7 702 € 10 402 € Hausse inférieure à 10 %

Pour un célibataire, le montant de l'impôt est largement supérieur à l'impôt actuel Hausse supérieure jusqu'à 200%

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Marié/pacsé sans enfant
Conjoint travaillant en France - revenu net imposable Par rapport à l'impôt actuel
20 000 € 30 000 € 40 000 € 50 000 € 60 000 €
Rappel retenue à la source NR 379 € 1 459 € 2 539 € 3 776 € 5 576 € Pas d'impact
Utilisation futur taux minimum 20-30% 3 600 € 5 400 € 8 048 € 10 748 € 13 448 €
0€ 0€ 0€ 1 574 € 3 510 € 4 770 € Hausse inférieure à 10 %
20 000 € 787 € 2 106 € 3 180 € 5 217 € 7 503 €
Conjoint travaillant en
30 000 € 1 404 € 2 385 € 4 174 € 6 253 € 8 469 € Hausse supérieure jusqu'à 200%
Belgique - revenu net
40 000 € 1 590 € 3 130 € 5 002 € 7 058 € 9 242 €
imposable
50 000 € 2 087 € 3 752 € 5 646 € 7 702 € 9 875 €
60 000 € 2 501 € 4 235 € 6 162 € 8 229 € 10 402 €

Pour un couple marié sans enfants, le montant de l'impôt dépasse le montant actuel dès un revenu de 20 k€ en Belgique

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Marié/pacsé, 1 enfant
Conjoint travaillant en France - revenu net imposable Par rapport à l'impôt actuel
20 000 € 30 000 € 40 000 € 50 000 € 60 000 €
Rappel retenue à la source NR 379 € 1 459 € 2 539 € 3 776 € 5 576 € Pas d'impact
Utilisation futur taux minimum 20-30% 3 600 € 5 400 € 8 048 € 10 748 € 13 448 €
0€ 0€ 0€ 598 € 2 694 € 4 073 € Hausse inférieure à 10 %
20 000 € 299 € 1 616 € 2 715 € 4 109 € 6 340 €
Conjoint travaillant en
30 000 € 1 078 € 2 037 € 3 287 € 5 283 € 7 435 € Hausse supérieure jusqu'à 200%
Belgique - revenu net
40 000 € 1 358 € 2 466 € 4 227 € 6 196 € 8 312 €
imposable
50 000 € 1 644 € 3 170 € 4 957 € 6 927 € 9 029 €
60 000 € 2 113 € 3 718 € 5 541 € 7 524 € 9 627 €

Pour un couple marié avec 1 enfant, le montant de l'impôt dépasse le montant actuel dès un revenu de 20 k€ en Belgique

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Marié/pacsé, 2 enfants

Conjoint travaillant en France - revenu net imposable Par rapport à l'impôt actuel
20 000 € 30 000 € 40 000 € 50 000 € 60 000 €
Rappel retenue à la source NR 379 € 1 459 € 2 539 € 3 776 € 5 576 € Pas d'impact
Utilisation futur taux minimum 20-30% 3 600 € 5 400 € 8 048 € 10 748 € 13 448 €
0€ 0€ 0€ 0€ 1 385 € 3 375 € Hausse inférieure à 10 %
20 000 € 0€ 831 € 2 250 € 3 311 € 5 177 €
Conjoint travaillant en
30 000 € 554 € 1 688 € 2 649 € 4 314 € 6 401 € Hausse supérieure jusqu'à 200%
Belgique - revenu net
40 000 € 1 125 € 1 986 € 3 451 € 5 334 € 7 381 €
imposable
50 000 € 1 324 € 2 588 € 4 268 € 6 151 € 8 183 €
60 000 € 1 726 € 3 201 € 4 921 € 6 819 € 8 851 €

Pour un couple marié avec 2 enfants, le montant de l'impôt dépasse le montant actuel dès un revenu de 30 k€ en Belgique

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019


Marié/pacsé, 3 enfants
Conjoint travaillant en France - revenu net imposable Par rapport à l'impôt actuel
20 000 € 30 000 € 40 000 € 50 000 € 60 000 €
Rappel retenue à la source NR 379 € 1 459 € 2 539 € 3 776 € 5 576 € Pas d'impact
Utilisation futur taux minimum 20-30% 3 600 € 5 400 € 8 048 € 10 748 € 13 448 €
0€ 0€ 0€ 0€ 0€ 1 257 € Hausse inférieure à 10 %
20 000 € 0€ 0€ 838 € 2 314 € 3 375 €
Conjoint travaillant en
30 000 € 0€ 629 € 1 851 € 2 813 € 4 333 € Hausse supérieure jusqu'à 200%
Belgique - revenu net
40 000 € 419 € 1 389 € 2 250 € 3 611 € 5 520 €
imposable
50 000 € 926 € 1 688 € 2 889 € 4 600 € 6 491 €
60 000 € 1 125 € 2 167 € 3 680 € 5 409 € 7 300 €

Pour un couple marié avec 3 enfants, le montant de l'impôt dépasse le montant actuel dès un revenu de 50 k€ en Belgique

Navetteurs BXL-Lille (PA MATHIEU, J KOUNOWSKI) - avril 2019

Vous aimerez peut-être aussi