Vous êtes sur la page 1sur 270

<:m

"X aI

:»&ar^

^'

'
ce
university of
connectiçut
libraries

BOOK 262.4. H361 v. 1 2 c 1

HEFELE # HISTOIRE DES CONCILES


DAPRES LES DOCUMENTS ORIGINAUX

3 T1S3 000t,7SMT ô
4J
Vu!

h>
^
Digitized by the Internet Archive
in 2009 witii funding from
Boston Library Consortium IVIember Libraries

Inttp://www.areliive.org/details/liistoiredesconci012liefe
HISTOIRE

DES CONCILES
d'apkès

LES DOCUMENTS ORIGINAUX

TABLE GÉNÉRALE DES MATIÈRES


PARIS. — IMPRIMERIE JULES LE CLERE ET G», RDE CASSETTE, 17.
6X
HISTOIRE
^t

DES CONCILES* D APRÈS -^

LES DOCUMENTS ORIGD^AUX

M^^ CHARLES-JOSEPH HÉFÉLÉ


ÉVÊQUE DE ROTTENBOURG

TRADUITE DE L'ALLEMAND

PAR M. L'ABBÉ DELARG

TOME DOUZIÈME

TABLE GÉNÉRALE DES MATIÈRES


SUIVANT L'ORDRE ALPHABÉTIQUE

^
LYON PARIS
H. PÉLAGAUD Philippe REICHEL
Librairie Pontificale Librairie Centrale

48, EUE MEECIÈEE, 48 6, EUE DE TOUENON, 5

1878
s/. IX.
AVANT-PROPOS

m
^ Comme le texte original de X Histoire des Conciles ne

possède pas de table générale, celle que nous donnons

au public a été composée sur les tables particulières, très-

^^détaillées, qui accompagnent chacun des volumes de

^l'ouvrage allemand.

g Pour les articles proprement historiques, tels que le

°récit des travaux de chaque concile, les biographies etc.,

Jl n'y avait qu'une méthode à suivre : reproduire scrupu-

pieusement le texte des tables allemandes; et c'est à quoi

4j3ous nous sommes constamment appliqué dans cette

'partie, de beaucoup la plus considérable de notre tra-

*?vail.

^ Nous avons cru pouvoir user d'un peu plus de liberté


dans les matières canoniques et théologiques. Lorsque le

même article, reproduit dans plusieurs des tables par-

ticulières, s'est trouvé partout conçu sur le même plan,

^u lieu de juxtaposer les textes de ces tables particu-


lières, il nous a paru qu'il y aurait tout avantage à les

fondre ensemble autant que possible. Nous pensons tou-

tefois n'être pas sorti de la réserve que nous impose


notre rôle de traducteur, n'ayant employé ce procédé

que là où les textes mêmes semblaient l'appeler, ou


lorsqu'ils pouvaient du moins s'y prêter sans subir des

modifications notables.

Le traducteur.
r r

TABLE GENERALE
PAR ORDRE ALPHABETIQUE

MATIÈEES CONTENUES DANS L'ÏÏISTOIEE DES CONCILES

A
ABBAS ABBATUM, VII, 140. 251, 259, 289. —
Plusieurs abbés
ABBÉ. Élection,365, III, 603.— ne sont pas prêtres, VI, 381, 571.
Déposition, 564, 603, 612. — est — doivent devenir, 571. —
Il Ils le
soumis à révoque,, 269, 363, — jugé Nul ne doit devenir abbé, n'est s'il

par ou par
lui métropolitain, déjà moine, 491. — Élection des
le
288. — Ne peut rien aliéner à l'insu abbés par les couvents, 177, 316.
deTévêque, 263, 287, 383, 387; — — Nomination par 177. — le roi,
ni affranchir esclaves du cou- Les abbés sont soumis à l'évêque,
les
vent, 263, 287, — ne peut avoir 335. —
Il ne peuvent donner Ils la
plus d'un couvent sous son auto- pénitence, sans son autorisation,
rité, 194, 261, 263, 287. — doit 570. — Charges
11 ne peut leur qu'il
être capable et dans sacerdoce, V, imposer, 580. — Plusieurs sont
le
245. — Plusieurs n'étaient pas exempts, 311, 315. — doivent Ils
prêtres, 220. — est nommé par
Il établir des écoles, 369. — Ne
l'accord de Tévêque et du couvent, peuvent demeurer à campagne, la
5ê, 114, 260 — élu par
; couvent 408. — Abbés laïques, 147. — Les
le
seulement, 320, 414. — Devoirs des abbés et les moines sont sous la
abbés, 289. — doivent vivre juridiction de l'évêque, VII, 20,
Ils

avec la communauté, 184; — rece- 129, 184, 217. — Si l'évêque peut


voir pauvres à leur table, 182; exiger quelque chose pour
les bé- la
— laver jeudi saint les pieds des nédiction des abbés, 66, 73, 86,
le
religieux, 219. — Sans être prêtres, 502. — L'évêque ne peut bénir un
ils donnent bénédiction, 220. — abbé qui a reçu l'investiture d'un
la
Ils ne doivent pas entretenir des laïque, 66. — On ne peut être abbé
laïques seul à seul, 257. — Les et évêque à 36. — Les abbés la fois,
supérieurs des maisons canoniales peuvent donner la tonsure à leurs
portent aussi le nom d'abbés. sujets, 73; —
non bénir les cheva-
TOME XU. 1
ABB — — 5 ABB
mener la vie peut rien exiger pour la béné-
lier3,79.— Ils doivent
commune, 79. —
Ne doivent pas diction des abbés, 1 5 1 Ils doivent . —
admettre trop de sujets, 129. ~
vivre avec la communauté, 204,
Judiriction des religieux pour la 413. — Bornes à leur autorité, 109.
pénitence, 79, 184. —
Sans le con- — rendent compte tous
Ils ans, les

sentement de l'évêque, ils ne 180, 255, 530. — Ne peuvent faire

peuvent recevoir ni églises, ni biens de dettes, 255, 410, 532. — Leurs


ecclésiastiques, ni bénéfices, 37, droits et leurs devoirs relativement
73, 79, 201, 205, 503. Droits — aux prieurés et aux églises de
respectifs des évêques et des abbés paroisse unies aux couvents, 31,
sur les cures des couvents, 37, 150, 255, 259, 279, 409, 460, 466,
56, 79, 184, 358. —L'évêque visite 475, 493, 501, 529, 532. — Des
les couvents, 20. Gomment on— abbés usurpent les fonctions et les
doit y recevoir l'évêque ou le roi, droits des évêques, 150, 520. — Ils

20. — Redevances des couvents à ne peuvent prononcer une excom-


l'évêque, 184. —
Plaintes des munication générale, 259 — por- ;

évêques sur les abbés et les moines, ter le manteau épiscopal, 489. —
186, 503. —
Les moines avec leurs Prescriptions diverses, 129 sq., 475,

biens jouissent constamment de 488, 529 sq„ —


Manteau noir, IX,
la trêve de Dieu, 34, 68, 184, 209, 612. —
Pas d'habits séculiers, 138.
238. —Privilegium canonis, 57, Usurpation des fonctions épisco-
209, 218, 227, 233, 239. — Les pales, 58. —
Pas trop de chevaux,
abbés ne doivent pas porter la 108. —
L'abbé est institué par l'é-
mitre, 129; —
ni l'anneau etc., vêque, 83 —
est sous sa surveil-
;

sans un privilège de Rome, 73, lance, 508. —


Il ne peut pas dé-

327. —
L'admission doit être gra- pouiller les prieurés ou les laisser

tuite, 9, 200, 403, 480, 504. — L'é- — vendre ou


vacants, 67, 133; af-

tat religieux doit choisi êtrefermer pour longtemps


libre- biens les
ment, 130. — Les moines ecclésiastiques, 107; — donner à
et les
clercs réguliers ne doivent pas des laïques ou à des parents les

étudier, enseigner ou exercer églises des couvents, 137


la — ; alié-
médecine, jurisprudence
la ner biens des couvents, 137,
etc., les
208 237
sq., 390, 403, 549
sq., 508; — des dettes,
sq., 84. faire 76,
505. — Les religieux n'ont pas de — doit rendre compte, 85, 107, Il

biens propres, 504. — Ne peuvent 366. — Soin des abbés et des ab-
retourner dans monde, 151. — besses pour leurs subordonnés,
le
Ne sont point parrains, 79. — 374. — Indulgence pour les reli-
Contre ceux qui achètent ou ven- gieux religieuses échappés, et les
dent de prieur ou autres, lOS, 113, 167. — Danse, chasse,jeu
l'office
504. — Les moines peuvent rece- de dés prohibés, 145. — Aumônes,
voir ordres, 56, 129; — exercer
les 400. — Ligues des abbés contre les
les fonctions curiales, 73, évêques, 274. — Les abbés
29, 79, les et
129, 185. — Ceux qui ont reçu abbesses dépouillent
les couvents, les
ordres restent soumis à au point de réduire leurs subor-
la règle,
233. —Ils ne doivent pas ensevehr donnés à mendicité, 373. — la
les excommuniés dans leurs cou- Chapitres, 58, 367, 370, 508. — Des
vents, ni admettre aux sacre- laïques
les forcent à recevoir des les
ments, 57,98, 503. — Prescriptions 499. — Couvents, Reli-
sujets, Cf.
diverses, 21, 61, 79, 184. — Élec- gieux.
tion, VIII, 134 sq. — L'évêque ne ABBESSES. Election,V,56, 200.
ABE —3— ACA
260, 266. — Âbbesses
de grande contre lui, 283. Sa fin, 284. — —
famille sans vocation, 230, 260. — 2« apologie d'Abeilard, 285.
Une seule abbesse ne doit pas gou- ABRAHAM, archimandrite,
verner deux couvents, 2. Elle — ami d'Eutychès, II, 514 sqq.
doit choisir des assistantes, 209; — ABRINCATENSE [Conciliun),
fournir le nécessaire aux religieu- V. Avranches.
ses, —
290; à leur
veiller salut^ ABSALON de Roskilde, VII
208;— observer observer
et faire la 393.
règle, 290. — Elle ne doit pas bé- ABSENT. Si l'on peut condam-
nir un homme, ni donner le voile ner un absent, V, 614, 619 ; VI,
elle-même, 92, 260. Entretiens — 338.
avec les laïques, 208, 257. Ab- — ABSOLUTION, V. Pénitence,
sences et voyages, 2, 156, 207. — Confession, Excommunication,
Elle doit rendre compte tous les ABSTINENCE. V. Chair. -^ Abs-
ans, VIII, 409. — Prescriptions tinence des religieux, V, 1 56 ; —
diverses, 109, 180. 205. — Cf. des clercs, 154; —
des pénitents,
Abbé, Couvents t. IX, Religieuses. 639. —Elle n'a pas lieu les jours de
ABEILARD, VII, 16, 150. — fête, 566. — Abstinence du samedi
Édition de œuvres, 161.
ses — en l'honneur de la Ste Vierge, VI,
Othon de Freisingen le regarde 580 ; IX, 375, 541, 612. —Les œufs
comme un sabellien, 162. — Abei- et le laitage prohibés, VI, 630; IX,
lard s'explique sur son Introductio 604. — Exception en faveur des
in theol. et sur sa méthode, 161. pauvres, 608. — Prescriptions di-
— Synode de Soissons(1121), 163. verses, IV, 218, 237 VI, 133 sq.,-
— Écrits d'Abeilard, 161, 253 sq.; VII, 361; IX, 509, 538. —
sq,, 6,
261 sq.,287. — Suite de son his- Excommunication contre con- le
toire, 250. — Synode de Sens, 256. fesseur dispensant sans motif, 612.
— Erreurs qu'on reproche, 252 — Jeûne, Carême.
lui Cf.
sqq., 262 sq. — Son opinion sur ABUNDIUS, légat du pape, II,

la science et 263. — Sa 585, 589.


la foi,

définition delà 268. — Rap-foi ABUS (Appel ou recours


port avec Hermès, 267. — Doc- comme V. Appel, Recours. d' ).

trine sur justification, 270; —


la ABYSSINIE, m, 177.
sur rédemption, 275. — Ses 14
la ACACE de Gésarée en Pales
chapitres, 275 sqq. — Doctrine 480, 496, 531; 28.— As-
tine, I, II,

sur Trinité, 267, 278; — com-


la au concile de Séleucie, 94 sq.
siste
paraisons, 268, 276. — Optimisme, — Ses partisans, 95. — Leur pro-
276. — Si Christ est
le fession de la98. — Quoique
troi- foi,

sième personne de Trinité, 276. ariens


la se séparent des stricts, ils
— Si Christ a eu
le anoméens, 98. —
le spiriiiis triomphent
ti- Ils

moris, 270. — Sur la grâce pré- auprès de l'empereur et au concile


venante, 277. — Sur péché de Gonstantinople
le ori-101 sqq., (360),
ginel, 277. — Sur TEucharistie,
• 104 sqq. — Renversent semi- les

270, 277. — Le Saint-Esprit, âme ariens, 185. — Acace souscrit le

du monde, 270. — Sur actions symbole de Nicée, 116.


les
et les intentions, 277. — Qu'est-ce ACACE de Bérée, 191, 226, II,

que péché? 278. — Pouvoir des 267, 338. — La


le •
au concile lettre

clefs, 277. — Abeilard se défend, d'Éphèse 398.—Le parti d'Antioche


278. — Bérenger se déclare pour écrit,409.— Ce rapporte au
lui qu'il

Abeilard, 279. -- Rome décide sujetde S.Gyrille, 429.— Il se joint


ADA — 4 ADO
au parti d'Antioche 431, 434 sq, ADALBERT de Prague, VI, 226,
— Théodose II lui demande de 233.
prier pour paix de la l'Église, 433. ADALHARD, abbé, V, 228,
— Détrompé par S. Cyrille, il tra- 252.
vaille désormais à l'union, 435 sq., ADANA. Synode arménien
440. (1316), IX, 473
ACACE de Mélitène, adversaire ADDERBOURN. Synode, IV,
monophysite de S. Cyrille, II, 452 242.
sq., 503. ADELAÏDE (Ste), impératrice,
ACACE de Constantinople, III, VI, 174 sqq.
165, 167, 202 sqq. Se brouille— ADELAÏDE de Suse,belle-mère
avec Rome, 206 sq. Déposé par— de Henri IV, VI, 546 sqq.
le pape, il se sépare de sa commu- ADELBERT et Clément, héré-
nion, 207 sqq. —
Samort,218. tiques, IV, 416, 423, 425, 428-132,
ACCUSATION. Peines pour ac- 441-448,453 sq.
cusation fausse, 1, 165, 188 II, ;
ADELBERT de Worms, VI,
489; m, 260, 578; VI, 158. Cf. 597.
Délation, Témoignage, Traditores. ADELBERT, chancelier de
— Qui peut accuser un évêque, II, Henri V, archevêque de Mayence,
210, 236. ; III, 119; devant — VH, 97, 106, 112,119, 124. —S'é-
quel tribunal, II, 210, 242 III, ;
chappe de prison, 136. Haine —
108, 580, 620. —
Qui peut accuser contre Henri V, 136, 146, 167,173.
un clerc, II, 309 sq. ; III, 119, — Légat, 167. — Contribue au con-
289 ; —devant quel tribunal, 108. cordat de Worms 272, 279.
,

ACEMÉTES, III, 171, 207, 355, Prend part à la lutte pour le siège
ACÉPHALES, parti monophy- de Wurzbourg, 170 sqq., 195 sqq.
m, 166.
site, — Défend l'élection de Lothaire III,
ACÉSIUS, évêque novatien à 190.
Constantinople. Assiste au concile ADELMAN, scolastique de
de Nicée, I, 287, 402. Liège, évêque de Brescia, VI, 321,
ACHAIE. Svnode douteux (vers 397. — Faillit être tué par ses

244), 1, 92. clercs concubinaires, 398.


ACINDYNUS, disciple de Dar- ADHÉMAR du Puy, VU, 44,
laam. Lutte contre les lîésychastes, 47.
IX, 547. ADMONT (Henri abbé d'), chan-
ACLÉA. Synode ('788),V, 57. celier d'Albert d'Autriche, IX, 148.
ACTARD de Nantes, V, 548. ADOLPHE de Cologne.Fait élire
ADALBÉRO de Metz, VI, 240 Othon IV, Vni, 2 sq. — L'aban-
242. donne, 20, 39. — Excommunié et
ADALBÉRO de Wurzbourg, déposé, 39. —
Deux évêques sur
VI, 473, 492, 520, 534. le siège de Cologne, 39 sqq, 44.

ADALBÉRO de Trêves, VII, 212, ADOLPHE de Nassau, roi, IX,


216, 230, 232. 157 sqq. —
A la solde de l'Angle-
ADALBERT de Brème, VI, 289. terre, 158, 179, 205. —
Lutte avec
— Zélé pour le célibat, 312 sq. — Albert d'Autriche, 205. Sa dé- —
Opposé à Alexandre II, 417. — position et sa mort, 205 sq.
Fait l'éducation de Henri IV, 422. AD0N(S.) de Vienne, II, 481.
— Gouverne en son nom, 432. — ADOPTIANISME, III, 654 ;

Coupable de simonie, 432. — est Il V, 61. —


L'auteur de cette hérésie
renversé, 433. — Sa mort, 454. fut Elipand, 62 sq., 84. Proposi- —
ADR —5— .ENE
tions fondamentales, 64. —
Genèse offensé, 337 sq. —
Diète de Be-
de l'adoptianisme, 68. —
Qu'il n'a sançon, 339 sqq. —
Le pape cher-
aucune parenté avec l'arianisme, che à apaiser l'empereur, 342 sq.
71 ; —mais bien avec le nestoria- — Les évoques allemands lui sont
nisme, 65, 74. —
Si Félix a puisé peu favorables, 343. —
Négociation
dans Théodore de Mopsueste, 74. avec l'empereur, 349. Nouveau —
— L'adoptianisme fut peut-être une conflit, 351. —Adrien quitte Rome
réaction excessive contre les er- rebelle, — Fait alliance avec
354.
reurs de Migetius, 77. —
Premiers les Lombards et avec Guillaume de
adversaires et premiers partisans Sicile,352 sqq. — Se plaint de
de la doctrine, 78. —
Adrien I la l'empereur, 354. — Réponse arro-
combat, 82. —
Synode de Nar- gante de celui-ci, 354. — Mort d'A-
bonne, 83. —
Le synode de Ratis- drien, 355. — Synodes de son ponti-
bonne (792) rejette l'adoptianisme, ficat, 355 sqq.
94. — Félix à Rome, 95. — Il se ADRIEN V, IX, 65.
retire chez les Sarrasins, 97. — ADRUMÈTE. Synode (394), II,

Alcuin lui écrit, 97. —


Lettres des 250.
Espagnols à Gharlemagne et aux ADULTÈRE. Peines,!, 139 sq.,
évoques francs, 98. — Le synode de 154, 163 sq., 166, 213; II,
161,
Francfort (794) condamne de nou- 257, 265; IV, 404, 460; V, 319;
veaul'hérésie,101. — Lesadoptianis- VII, 19 sq.; VIII, 304 sq. ; IX,
tes parlent de trois substances dans 64, 86, 400, 523, 605. Adultère —
le Christ, 104. — Lettre d'Adrien I d'un clerc, I, 217; III, 357 sq.,
auxEspagnols,108sqq., — de Ghar- 381 ; —des femmes de clercs, I,
lemagne aux mêmes, 111. — Sy- 161,221. —
Adultère au su du con-
nodes de Rome et d'Aix-la-Ghapelle joint, 164. —
Contre le mari con-
(799), 147. sentant à l'adultère de sa femme,
ADORARE, honorer, VI, 219. 164, 213. —
Au sujet du mari qui
ADRIEN I, pape, IV, 332, 338, tue sa femme surprise en flagrant
342. — Gondamne l'adoptianisme, délit, VII, 19. —
Adultère suivi
V, 82, 108 sq. —
Sa réponse aux d'infanticide, I, 161, 163, 214;
livres carolins, 140. III, 310. —
Adultère avec la belle-
ADRIEN II. Marié avant d'être fille, V, 384. — Si l'adultère rompt
pape, V, 593. —
Sa femme et sa le mariage, 139
I, 185. —
sq.,
fille sont assassinées, 593. —
11 con- Quand constitue un empêche-
il

voque le huitième concile œcumé- ment, V, 319; VI, 132.


nique, 605, —Sa lutte contre Lo- ADVENA, m, 389.
thaire de Lorraine, V. Lolhaire; ADVENTIUS, de Metz, V, 476,
— contre Photius, V. Photius. — 479 sq. 489, 491.
Intervention dans la question de la ADVOCATI des églises, V.
succession de Lothaire II, 604 VI, ; Avocats.
61, 67. — Lutte contre Charles le ADVOUARE, IX, 471.
Chauve, 67, 80 sqq. —
Sa mort, 82. iEDUENSE [Concilium), V. Au-
ADRIEN IV. Envoyé en Suède tun.
étant cardinal, VII, 318. —
Devient iEGIDIUSdeTyr,VIII, 500.
pape, 328. —Les Romains lui re- ^GIDIUS Colonna de Rome,
fusent l'obéissance pour le tempo- IX, 236, 247, 408.
rel, 328. — Il traite avec l'empe- iELIA, V. Jérusalem.
reur, 331; —
avec Guillaume de ^NEAS SYLVIUS. Secrétaire
Sicile, 337. —L'empereur en est du cardinal Gapranica à Bàle, XI,
AFR 6 AGR
175. — Son Commentarhis de rébus 258, —Conciles d'Afrique, V. Car-
Basileœ gestis, 143. — Son discours Hippone, Milève.
tilage, Concile —
en faveur de Pavie comme siège en faveur des Trois-Chapitres, III,
du concile, 352. —
Il est envoyé 441.— Conciles douteux (602), 605.
à la diète de Francfort (1442), 522. — Concile contre le monothélisme,
— Entre au conseil de Frédéric III, IV, 79.- Concile (1053), VI, 343.
527. — Sa jeunesse, 527. --- Neu- Triste situation de cette église,
tralité entre le pape et Bâle, 530 sq. 344. — Sollicitude de S. Gré-
— En mission à Rome pour Fré- goire VII, 475.
déric rétractation, absolution, 537.
; AGAPES, I, 207. —
Défense do
— Il sa rétractation, 537. —
justifie les dans les églises, II,
célébrer
Reçoit les ordres, 538. — Nouvelle 154; IV, 221. —
Exception tolérée,
mission à Rome, 545 sq. — Diète de II, 244. —
Le concile de Gangres
Francfort (1446) 549, 553. — Troi- les approuve, 176. — Qu'il n'en faut
sième mission à Rome, 555 sqq.-— rien emporter, 153.
Diète d'Aschaffenbourg, 564 sq. — AGAPET I (S.), pape, III, 364.
Il devient évêque deTrieste, 565. — 368.
Négocie le concordat de Vienne, AGATHA, V. Agde.
565. — Interprétation d'un article,
571.
AGATHON (S.), pape. Consulte

toutes les églises de l'Occident sur


AENHAM. Synode, VI, 247.
le monothélisme, IV, 128. Réunit —
^THERICUS, de Smyrne, II,
un synode à Rome sur le même
560, 565, 567,569. 111,26. — sujet, 129. —
Son épître dogma-
AÉTIUS, de Thessalonique, I,
— Texte, 572.
tique, 131.
585 sqq.
AÉTIUS, auteur de
AGAUNUIVI. Synode (entre 515
la secte des
anoméens, II, 47. Il est exilé,— et 523), m, 272 sqq.
mais rappelé bientôt, 78. Exilé — AGDE. Synode (506), III, 254.

de nouveau et déposé, 102, lOS. — AGÉLIUS, évêque novatien, II,

Il devient évêque sous Julien l'A- 228 sq.


postat, dont il a la faveur, 1 !3. AGNELLUS de Trente. S'en-
AÉTIUS, archidiacre de Gons- gage dans le schisme des trois-
tantinople, premier notaire au chapitres, III, 536.
concile de Ghalcédoine, II, 531 AGNÈS, mère de Henri IV, VI,
m, 26, 52, 135, 137, 155, 159.
;

310, 36S. — Se retire dans un cou-


AFFINITÉ. Degrés prohibés vent, 415. — Dirigée par S. Pierre
pour mariage, V. Parenté.
le Damirn, 458. — Opposée à poli- la
AFFRANCHIS. Ceux dont les tique antichrétienne de son Cls
patrons sont païens, ne seront pas 458. —
Suite de son histoire, 468,
admis aux ordres, I, 167. Ils ne — 471 sq., 483, 493 sq., 534, 566.
peuvent être ordonnés malgré AGNÈS de Méranio, VII, 546
leurs patrons. 256 III, 545.
II, ; VIII, 23, 31, 101, 342.
— Ils sont exclus des grandes AGNOÈTES, III, 173.
dignités, IV, 200. Les propres— AGOBARD de Lyon. Mesures
affranchis ne peuvent accuser un contre les juifs, V, 267 sq. 11 —
clerc, II, 309. —
L'Église protège est opposé à Louis le Débonnaire,
leur liberté, 248; III, 259, 286, 278 sq. — Déposé, 285. —Réin-
626.— Cf. Esclaves.
545, 580, 609, tégré, 298.
AFRIQUE, Manque de clercs AGRICULTURE. Mesures pro-
au commencement du v« siècle, II, tectrices, V. Laboureurs,
AIX 7 ™ âLB
AGRIPPINUS de Carthage, I, ments pour les chanoines et ceux
86 sq., 92, 103, 105 sq. pour les chanoinesses, rejetés à
AICHSPALTER (Pierre), ar- Rome, VI, 386.
chevêque de Mayence, IX, 318, 360, ALBAN (Saint-).
384, 454. Synode (429 ou 447), II, 498.
AILLY (Pierre d"), cardinal, X, — (1213), VIII, 57.
65, 79, 83, 85, 87, 107, 111, 128, ALBERGATI (Nicolas), cardi-
137 sq., 145, 150 sq., 156, 166, nal, XI, 274, 303, 350 sq., 378,
178, 244, 260, 317, 319, 370, 375 394, 400, 430, 494, 528.
sq., 398 sq.. 407, 409, 413 sq., 424, ALBÉRIC, prince romain, VI,
466, 470, 485, 535, 539. —De ecde- 175, 179.
siasiica potestate, XI, 9. II propose ALBÉRIC, comte de Tusculum,
une réforme du calendrier, 24. — VI, 150, 187.
îilotion sur le modo d'élection du ALBÉRIC le chroniqueur, VIII,
pape à Constance, 27 sq. 266.
AIX. Synode (vers 1112), VII, ALBÉRIC de Romano,VIII, 427.
127. ALBERT, antipape, VII, 76.
AIX-LA-CHAPELLE. ALBERT de Béham, VIII, 315
Synode (789), V, 85. sq., 321 sqq., 389.
— (797), 146. ALBERT d'Antioche, VIII, 342.
— (799), 147. ALBERT,
fils de Rodolphe de

Plusieurs syn. (801 et 802), 162. Habsbourg, IX, 102, 104. Lutte —
Synode (809), 174. avec Tarchevêque de Salzbourg,
— (811), 178. 148, 205 sq. —
N'obtient pas la
— (816), 201. couronne d'Allemagne, 156. —
(817), 201. Guerre contre le roi Adolphe de
— (818), 223. Nassau, 205. —
Élu roi, 206. —
— (819), 224. Boniface VIII ne le reconnaît pas,
-- (825), 231. 207, 210.— Alliance avec la France,
— (828), 249. 207. — Entrevue de Quatrevaux,
— (831), 276. 207. — Mécontentement des princes
— (836), 287. électeurs, 207. — Révolte, 211. —
— (838), 297. Triomphe d'Albert, 212. — est Il

— (842), 304. reconnu par pape, 212 sq. —


le
— (janvier 860), 434. Massacré, 316.
— (février 860), 435. ALBERT II, gendre de Si-
~ (862), 462. gismond et son successeur, XI,
— (1000), VI, 233. 252*, 321, 323, 329, 376, 494 sq.,
— (1023), 257. 511.
— (1132), VII, 218. ALBERT (Le P.), nonce ponti-
Règlements du synode de 817 fical en Orient, XI, 504, 517 sq.
pour les chanoines, V, 203; — ALBI. Synode (1254), VIII, 461.
pour les chanoinesses, 207 ; pour — ALBIGEOIS, V. Cathares.
les moines, 218; —
pour les ALBIK de Prague, X, 349, 354.
évoques, 220. —
Rapports des sta- ALBORNOZ, cardinal, IX, 542,
tuts d'Aix-la-Chapelle avec la règle 577, 589. — Reprend les États de
de Chrodegang, 210. —- Ces statuts l'Église, 589. — II est rappelé, 591.
ont eu pour principaux auteurs — Revient en Italie, 592. — Refuse
Amalarius de Metz et S. Benoît la tiare, 597 sq. — Travaille au
d'Aniane, 210, 218. —
Les règle- retour du pape en Italie, 599.
ALE —8— ALE
ALCALA. à Rome, en est chassé, 388. -r
Synode (1326). IX, 520. S'enfuitàGênes, 389; en France, —
— (1333), 532. 390. —
Grandeur d'âme dans le
— (1347), 577. malheur, 389. Le congrès du —
— (1379), X, 196. pont de Saône manque de le perdre,
ALCUIN. Ecrit àFélixd'Urgel,V, 390 sqq. —
Henri II d'Angleterre le
97. — Est bien l'auteur des livres sauve, 392. —
L'opinion publique
Carolins, 121. devient favorable, 394. Il se —

i

ALEXANDRE II, pape, VI, 402, rend à Paris, 395. Convoque un


410; — Benzo veut renverser, le synode à Tours, 395. Cherche —
412. — Le pape se à Lucques,
retire en vain à se réconcilier avec l'em-
414. — Le synode d'Augsbourg se pereur, 395. —
Il est reconnu à

déclare en sa faveur, 415 sq. — Il Tours, 395 sqq. —


Se rend à Sens,
retourne à Rome, 416. — Le synode 408.— Persécution contre ses parti-
de Mantoue se prononce pour lui, sans, 429. — Élection de l'antipape
419 sqq., 426; —
ainsi que les PascalIII, 431. — Alexandre rentre
Lombards, 427. —
Hypothèse de à Rome, 431. — Rainald de Dasselet
Gfrorer sur les rapports d'Anno Barberousse cherchent à gagner
avec Alexandre II, 429, sq. Celui- — les rois de France et d'Angleterre à
ci excommunie les Normands, 430, —
l'antipape, 434 sqq., 443. La diète
435. — IlestpourlaPatana, 431. de Wurzbourg contre Alexandre,
Événements défavorables, 431 sq.; — 436 sqq. L'Angleterre menace
— plus heureux, 434 sq. — Le pape —
de l'abandonner, 442 sq, Il doit

envoie des légats à Milan, 439. — —


s'enfuir de Rome, 445 sq. La face
Renoue l'alliance avec les Nor- —
des choses change, 446 sq.
mands, 440. — Ilgrâce à
fait Alexandre est favorable à S. Thomas
Hugo Gandidus, 442. — Blâme Becket, 448, 451 — sacrifie, ; le
Pierre Damien, 419. — Désapprouve 453; — protège de nouveau, 455. le
le divorce de Henri IV, 435. — — Hésitations, 458 sq. — Chercheà
Excommunie ses conseillers, 457. réconcilier avec le 460 sq. — le roi,
— Son dernier synode, 457 sqq. La cour romaine vénale, 460 sq.
ALEXANDRE III, auparavant — Réconciliation avec Barberousse
cardinal Roland, VII, 339. — Son à Venise (1177), 483 sq. — Retour à
élection, 359. — L'empereur se Rome, 496. — convoque troi- Il le
déclare contre conciliabule sième concile de Latran, 499. — Sa
lui;
de Pavie, 368 sqq., 372 sqq. — ort îTi 1 1 ^
Alexandre gagne des partisans, ALEXANDRE IV, VIII, 426 sq.,
371, 386 sqq. — Sa prétendue con- 429, 431 sq., 467, 478. — En quel
juration avec les Lombards et avec sens défendit au clergé d'accorder
il

le roi de Sicile,374, 386, 395. — des subsides au IX, 184. roi,


Déposé à Pavie, 376 sqq. — Re- ALEXANDRE V. Avant son
connu par un grand nombre, 381 élévation au trône pontifical, X,
sq. — L'épiscopat de France 163, 169, 173, 180, 188
et 251, 259, sq.,
d'Angleterre est favorable, 383.
lui 261, 281 sq. — Son élection à Pise
— Synode de Toulouse, 383 sqq. 292 sq. — Décrets y pro- qu'il
— Dispense ab impedimento mulgue, 293 sqq., 298 sqq. — SU
œtatis,
accordée au du roi d'Angleterre, eut tort de dissoudre
fils concile, le
386. — Colère du de France, 386, 300 sq. — La bulle Regnans
roi en in cœlis
388. — Synode de Nazareth, favo- faveur des ordres mendiants, 303.
rable à Alexandre, 387. — rentre —Il se prononce pour Louis
Il de II
ALI 9 AMB
Naples contre Ladislas,295, 305. — sujet, V. Chair^ Sang, Vin, Absti-
Recouvre les Etats de l'Eglise 295, nence. — Aliments superstitieux,
303, 305, —
Séjour à Bologne, V, 57.
306. — Sa mort, 306. ALLATIUS (Léon), XI, 383 sq,
ALEXANDRE (S.) d'Alexan- ALLEMAGNE, 1«' synode na-
drie, 236. — S'oppose à Arius,
I, tional (742), IV, 397. — Prétendu
240 sq. — Deux lettres de lui Germanicum II ou III (745), 428,
contre l'hérésiarque, 242 sqq. — Synodes pour la réforme de l'Eglise,
Sa doctrine, 245. — Sa mort, 437. V, 201, 268, 287, 589.
ALEXANDRE d'Hiérapolis ALMA MATER, constitution de
nestorien, 408. — Opposé à
II, Boniface VIII, IX, 156.
l'union, 436, 438, 440 sqq., 458- ALMARICH, patriarche de Jé-
466. rusalem, VII, 387.
ALEXANDRE d'Abila. Refuse ALNE, Synode (709), IV, 243.
de condamner les trois chapitres, ALPHONSE VII de Castillo.
III, 520 sq. imperator, VII, 206, 227,
ALEXANDRIE. X
ALPHONSE de Castille, roi
Synodes au sujet d'Origène, 1,87 sq, d'Allemagne, VIII, 429-439. Re- —
™ contre Mélitius, 129. lations avec Grégoire X, 453; IX,
— contre Arius, 241 sq. 17 sq., 54 sq.
Synode (339), 483. ALTAHENSES [Annales)\ VI,
— (346), II, 8. 410, 421.
— (362), 109. ALTARE, V, Autel.
— (363), 115. ALTERNATIO,;)er vices, XI,90 ;

— 254.
(399), — fer menses, 570.
— 343.
(430), ALTHEIM. Synode (916), VI,
— (451), m, 179. 152, 156.
— (452), 180. ALTINO. Synode prétendu (vers
— (Vers 476), 202. 800), V, 162.
— (481), 205. ALTMAN de Passau, VI, 475,
— 206.
(482), 487 sq., 534, 541, 615 sq.; VII, 8, 12,
— 596.
(589), ALYPIUS de Mégare, I, 577.
— (633), IV, 21. AMADISTES, X, 191.
L'Eglise d'Alexandrie , avant AMALARIC, roi des Visigoths,
Arius, n'enseignait pas les erreurs m, 325 sqq,
d' Arius, I, 228 sqq, Ses évêques — AI^IALARIUS de Metz, V, 203,
confirmés à Nicée dans leurs droits 210. — Ses erreurs, 286, 298. —Il
do patriarches, 387 sqq. Horreurs — prend part à la controverse sur la
commises lors de l'expulsion de prédestination, 370.
S. Athanase et de l'intrusion de AMATUS, historien des Nor-
Grégoire deGappadoce,485,488sq. mands, VI, 318, 423.
— Eglises d'Alexandrie, 485. AMATUS d'Oléron, VI, 582,
ALEXANDRIE. Bâtie par la 609 sq.
ligue lombarde, VU, 447. As- — A^IATUS de Bordeaux, VII,
siégée, VIII, 253. 55, 66.
ALEXIS, empereur d' Orient, VI, AMAURY, roi de Chypre et do
618 ; VII, 30, 49. — Ambitionne Jérusalem, VIII, 26.
la couronne d'Occident, 126, AMBRESBIRE. Synode (978)
ALIÉNÉS, V. Démence. VI, 210.
ALIMENTS. Prescriptions à ce AMBROISE (S.) de Milan, II,
,

ANA — 10 ANG
123. '—Président ou membre de ANCHYALUS. Synode vers
plusieurs conciles, 126, 206, 221 150), I, 78.
sqq., 225, 237. ANCORANO (Pierre d'), X,270.
AME. Les Lucianistes et les ANCYRE.
Ariens niaient l'âme humaine du Synode (314), I, 194.

Christ, (Tû[j.a à^v^oy, I, 232. — Pho- — semi-arien(358), II, 58.


tiusenseigne que l'homme a deux — arien (375), 123.
âmes, V, 646. ANDELYS(Les). Synode (1199),
AMÉDÉE Vm, premier duc de VIII, 27.
Savoie, XI, 19. —
Cherche à ac- ANDRE de Samosate, nestorien
corder le pape et le concile do II, 355, 431, 436, 459. Travaille —
Bâle, 393. —
Antipape, V. Félix V. ensuite pour l'union, 463.
AMENDE de réconciliation ANDRÉ II de Hongrie, VIII, 114,
compoisaiio, V, 25, 30 sq., 41, 44, 163.
53, 186. ANDRE de Hongrie, époux de
AMIENS. Synode (1264), VIII,
la reine Jeanne de Naples, IX, 566;
502. X, 55.

AMOLO de Lyon. Se prononce ANDRE de Rhodes (Co/os5ensf5),


contre Gotteschalk, V, 373-376. XI, 217, 229, 394, 400 sqq., 405-
410, 540.
AMPHILOCHIUS diconium, ^

II, 191, 235.


ANDRE de Sainte - Croix, sur
l'histoire du concile de Florence,
ANACLET n, antipape, VII, XI, 384.
207 sqq., 212, 218 sqq., 222, 229.
ANDRONICUS,ûls de Michel
ANASTASE, empereur, III, 167 Paléologue. Favorable à l'union,
sq., 218, 229, 271, 293.
IX, 22 sq., 47.-- Change d'attitude,
ANASTASE IV, VII, 327.
53.
ANASTASE, cardinal prêtre, V,
ANGELUS (son de 1'), XI, 120,
885, 392, 522, 593.
124.
ANASTASE le bibliothécaire,
ANGERS.
V, 606 sqq., 641. —
Sa correspon-
dance avec Photius, VI, 8. Synode (453), III, 181,
ANATHÈME, distinct de l'ex- — (1269), VIII, 531,
communication, V, 318,414; VI,105. — (1279), IX, 92,
— Peut frapper d'autres que les hé- — (1365), 603,
rétiques, V, 638,— N'est prononcé ANGES, Culte superstitieux
que contre le pécheur opiniâtre et qui leur est rendu, II, 156. —
pour une faute grave^ 318. Cf. — Noms d'ancres, IV, 446 V, 87, ;

Excommunication. ANGLETERRE. Cf. Bretons.


ANATOLE (S.). Son canon pas- Premiers synodes et synodes sans
cal, 1,312. indication de lieu :

ANATOLE de Constantinoplc, Doux synodes (605), HI, 600.


successeur de S.Flavien, 11,576 sq. Synode (691 ou 692), IV, 230.
— Cherche à se faire reconnaître — (701), 239.
par le pape, 584. —
Se joint aux — (705), 241.
orthodoxes, 587 sqq. Assiste — Six synodes (705 sqq), 242.
au concile de Chalcédoine, III, Synode douteux (vers 726), 243.
13 sqq., 34, 60. Svnode (738), 391.
ANAZARBE. Synode (433), II, — (742), 391.
461, — (756), V, 6.
ANG — 11 ANN
Plusieurs syn. (760-780), 16. cal promettent d'alléger les charges
Synode (787 et 788),55. des églises, 237.
— (1093), VII, 22. ANGOULÊME.
— (1160), 382. Synode (vers 1112), VII, 127.
— (1182), 515 sq. — (1117), 142.
Les Anglo-Saxons du wm" siècle, — (1118), 148.
étaientmalfamés pour les mœurs ANIANUS de Gastolona on Es-
IV, 438, 467. Ruine de la — pagne, I, 536.
disciplineecclésiastique, 466. — ANICIENSIS [Synodus], Y.Pay-
Situation de l'Église sous Guil- en-Velay.
laume le Conquérant et sous son ANISOL (couvent d'). Diffé-
fils, VII, 22. — Les évèques peu rend avec l'évêque du Mans, V,
fermes devant le roi, 24, 409, — 296 sq., 406, 468,499.
S. Anselme les encourage, 102; — ANNATES, IX, 120, 494; X,
ainsi que S, Thomas, 409, Ils — 66, 140,543. —
Diverses catégories,
abandonnent celui-ci, 410 sqq.^— XI, 56 sq. —
On travaille à les
Si le pape peut envoyer un légat supprimer, 57, 60, 65, 86, 91, 98,
en Angleterre, 191 sq. VIII, 381 ; 309, 312 sq., 315-318. Le con- —
— Rapports avec Rome, VII, 395. cordat de Vienne y substitue des
— Byzantinisme anglais, 409. — taxes, 572. —
Cf. Sermtia.
Douceur excessive des tribunaux ANNE (FêtedeSte), XI, 152.
ecclésiastiques, 408; IX, S86. — ANNEAU épiscopal. Les suf-
Sodomie ; traite d'esclaves, VII, 24, fragants le reçoivent du métropoli-
80. —Les Anglais vendent leurs tain, V, 548 ; —
le métropolitain,
propres enfants, 359. Il y a des — du pape, VI, 397. — Le roi donne
meurtriers parmi le clergé, 221, ^ l'investiture par l'anneau et la
408. —Lutte pour la couronne, crosse, 434,449.
231, 244 sq., 288, Royauté élec-— ANNÉE (commencement de 1'),

tive, 290. —
L'Angleterre fief pon- V. Calendrier.
tifical, 477 sqq. VIII, 57. ; Les — ANNÉE DE GRACE, VIII, 489, 494;
Italiens obtiennent beaucoup de IX, 368, 373,387.
Lénéfices, 263,381. Grandes re- — ANNIVERSAIRES, IX, 375. -
devances au pape, 380 sq., 470. »- Pour les évêques de la province,
Plaintes des Anglais, 380 sq. — pour les bienfaiteurs des églises
Lutte entre le roi et les barons, etc., 397.
471, 501; IX, 461, 505. En- — ANNO (S.) de Cologne. Conflit
treprises contre la liberté et les avec Nicolas II, VI, 404, S'em- —
droits de l'Église, VIII, 483; IX, pare du jeune Henri IV et exerce
110, 114, 154, 181, 187, 571 sq. — la régence, 415. —
Il reconnaît

Synodes au sujet de la bulle Cleri- Alexandre II, 416, 419. Procure —


cis laicos, 186 sq., 267. Ex- — la réunion du synode de Mantoue,
pulsion des Juifs, 153. Guerre — 419 sqq. —
Hypothèse de Gfrorer
contrôla France, 158, 178 sqq., sur les relations d'Anno avec
202, 592, 600. —
L'Angleterre Alexandre II, 429.— Il est renversé
refuse 'de reconnaître l'antipape par Adalbert,431 .— Estimé à Rome,
d'Avignon, X, 77, —
Travaille pour 434. —Fonde le couvent de Sieg-
l'union, 103 sqq. —
Attitude de burg, 434. —
Galomnié,433. Se- —
l'université d'Oxford, 100, 102. — cond voyage à Rome, 423, 441. —
Guerre des paysans, 209. Le — Négocie avec l'antipape Gadaloiis,
î'oi ainsi que le collecteur pontifi- 441, —Appelé à Rome par Alexan-
—— —,

ANS — 12 — ANT
dre II (1070) et blâmé, 447. — Lucques, VI, 380, 472, 502, 603.
Il revient au pouvoir, 454. Y — 621.
renonce, 454. —
Hypothèse de ANSELME de Milan, Vil, H,
Gfrorer, 459. —
Alexandre II l'ac- 26, 61,81, 204, 224.
cuse de simonie, 448 sq. Suite — ANSELME de Gemblours, VII,
de son histoire, 495, 504, 514. 174.
ANNUEL, série de messes, IX, ANSELME de Havelberg, Vil,
111,596. 328, 351.
ANOMÉENS, II,47. — Leur ANSGAR (S.) de Hambourg, V,
doctrine, 48, 53. — Comparée avec 277, 326, 407.
l'arianisme primitif,. 53. —- Ils ANSILLA. Synode (vers 1098),
niaient l'incompréhensibiiité de Vn, 68.
l'Être divin, 54. —Ils l'emportent ANSPERT de Milan, VI, 112 sq.
au 2°synode de Sirmium,56sqq. ANTHIME de Gonstantinople
et au synode d'Antioche (358), 58.— ni, 170, 368 sqq.
Mais ils sont condamnés à Ancyre, ANTICIPATORES, IX, 120.
58, — au 3« synode de Sirmium,
et ANTIOOHE. Trois synodes au
66, 78. —
Leurs chefs sont exilés, sujet de Paul de Samosate,I,l 17 sqq.
mais rappelés peu après, 78. Synode (330), 441.
ANSCHAIRE (S.), V. Ansgar. — (332), 502, 504.
ANSE. — (340), 487, 494.
Synode(994), VI, 219. — 7ne?icœnm(341), 494.—Membres
— (1025), 259. de ce synode, 495 sq. — Son auto-
— (1070), 446. rité,497. — a été orthodoxe
S'il
— (1076), 566. ou eusébien,497 sqq., 514, 521.
— (1100), Vil, 70. Canons, 505. —
Lettre synodale,
— (1112), 125. 513. — Salutations, signatures,
— ,(1300), IX, 269. 513. — confirme la déposition
Il

ANSEGIS de Sens, vicaire de S. Athanase, 514. —


Symboles
apostolique pour la Gaule, VI, 90, eusébiens d'Antioche, 515 sqq.,
93, 95. 524; II, 4.
ANSELME de Gantorbéry,
(S.) Synode (344), 1, 524, 527; II, 4.
VII, 16, 22. —
Conflit avec Guil- — anoraéen(358), 58.
laume le Roux, 23, 62. Se — — (361), 108.
rend à Rome, 62. —
Assiste au sy- — (362), 113.
node de Bari, 62;— à un synode — (363), 116.
romain, 65.— Se tronve à Lyon, — (378), 125.
70. —Retour en Angleterre, 74. — (388 ou 389), 235.
Conflit avec Henri I, 75 sqq., 85 — (390), 235.

sqq. Nouveau voyage à Rome, 85. — (424), 314.
— Se réconciUe avec le roi, 86 sq. — (432), 431, 434.
— Écrit au pape touchant l'investi- — (432 ou 433), 446.
ture, 100. —
Dernière lutte, mort, — (445), 493.
101 sq. —
Sa canonisation, 405. — (447 ou 448), '198.
ANSELME (S.) de Lucques, — (vers 452), Hl, 180.
VI, 372 sq. —
Légat du pape à — (471), 196.
Milan, 393 sqq., en Allemagne— Deux synodes (vers 478), 203.
405 sq, —
Devient pape, 410. V. Synode (481), 204.
Alexandre 11 . — (482), 204.
ANSELME (S.) le Jeune, de — (508 ou 509), 265.
,

APO 13 — APP
Synode (512), 271. sainte. —
Contre les faux actes
— (542), 390. des martyrs, IV, 219.
— (565), 555. APOLLINAIRE (S.) d'Hiéra-
— (1139), VII, 248. polis. Son ouvrage sur la Pâque,
— (1204), VIII, 36. I, 303.
L'école d'Antioche et la doctrine APOLLINAIRE d'Alexandrie,
du Logos,!, 231. — Sa christologie, m, 458, 466.
II,321 sqq. —
Elle fait une vive APOLLINARISTES. Leur doc-
opposition aux anathèmes de trine est rejetée par un synode
S. Cyrille, 160/.406, 408, 415, 428. d'Alexandrie (362), II, 111; par —
— Relations du parti d'Antioche plusieurs synodes romains (374,376
avecleconcile d'Ephèse, Y.Ephèse. et 380), 122, 124, 126; — par le
— Les évêques d'Antioche con- deuxième œcuménique
concile
firmés à Nicée dans leurs droits de 196, 201; —
par un synode de
patriarches, 382. — Prétentions
I, Constantinople et un autre de
sur de Chypre,
l'île 386. — Ju- II, Rome (382), 225 sq. Leur bap- —
vénal de Jérusalem cherche à se tême est vaHde,213, On propose —
créer un patriarcat aux dépens une nouvelle enquête sur leurs er-
d'Antioche, 391. — 11 réussit, 111, reurs, 223. —
Christologie d'Apol-
70, 97.— Dédicace de Téglise d'or, 318 sqq.
linaire, —
Le monophy-
I,494. — Le siège patriarcal oifert sisme fut appelé d'abord apolli-
àEusèbe de Césarée,443. — Schisme narisme, 502, 508.
mélétien, 108, 111 sq., 125. —
II, APOSTASIA ordinis, IV, 458;
DomnuSjévêque déposé d'Antiocho, — religionis, II, 490.
reçoit une pension de cette église, APOSTASIE et retour à l'E-
III, 84, 97. —
Le synode eusébien glise, I, 144, 154,191; II, 245; III,
de 340 nie la primauté du pape, 1, 289, 386.
490 ;

le patriarche Pierre (vers
• APOSTILLI, VIII, 376.
1050) la reconnaît, VI, 351. An- — APOSTOLIQUE, litre réservé
tioche prise par les croisés, VII, au pape, interdit à l'archevêque de
50. — Situation ecclésiastique, 246. Gompostelle, VI, 306, 308.
— Les Arméniens réclament des APOSTOLIQUES (Canons dits).
Grecs le siège d'Antioche, 498. Leur date, 1,107, 609 sqq. —
ANTIOCHE en Carie. Synode Leur apparition, 609 sqq. Leur —
(378), II, 125. valeur, 610; IV, 211, 368. —Leurs
ANTIPODES, IV, 464 sq. sources, I, 612 sq. —
Editions, 615.
ANTOINE (S.), ermite, I, 489. APOSTOLIUM, pour epistola,
ANTOINE de Sylœum, V, 194. II, 248.
— Elevé sur le siège de Gonstan- APOTRES (Concile des), I, 77.
tinople, 233. APOTRES (Frèm c/e.s), IX, 141,
ANTOINE d'HèracIèe. Opposé à 375, 611.
l'union de Florence, XI, 392, 398. APPARITORES, IX, 504,571.
423 sq., 433, 438. - S'y rallie, 438, APPEL ou APPELLATION. A
APHTHARTODOCÈTES, parti l'empereur, I, 174, 176, 192, 509.
monophysite, III, 172. — L'appel à une assemblée d'é-
APIARIUS, prêtre de Sicca. vêques plus considérable est per-
Donne lieu à un différend entre mis, non celui à l'empereur, 509.
Rome et les Africains, II, 298, 311, — Cas où l'appel n'est pas permis,
314. 510. — Les Eusébiens admettent
APOCRYPHES, V. Écriture difficilement qu'on appelle de leur
APP — 14 ARA
jugement à un synode plus consi- pêché par les princes, VI, 456 sq.;
dérable, 489. —
Mais le pape Jules VII, 337, 476; IX, 88. — Exemples
reçoit ces appels et les soutient, d'appels à Rome; renseignements
490 sq. — On peut appeler de l'é- divers, VII, 320, 476, 540, 543, 546;

vêque au synode provincial, au VIII, 376; XI, 46. — On cherche à


métropolitain etc. , 583; les limiter, XI, 57, 61, 319, 379.
511, —
II 243, 278, 297, 305,482; III, Prescriptions touchant l'appel et la
382, 616; V, 650; VI, 158; IX, 125,
récusationdes juges, VII, 502; VIII,
134, 611; XI, 166. —
Appel au 139, 143 sq., 263 sq., 372 sq., 376,
pape, 348, 550, 553, 557,565.— Un 490; IX, 32, 402, 469, 521, 538; XI,
évêque déposé par un synode pro- 114, 308. —
Appel ad apostolos,
vincial peut en appeler en cour VU, 540.— Cf. Recours.

de Rome, I, 552, 565. — Si les APPROBANTE CONCILIO,XI,


autres jugements du synode pro- 261.
vincial sont soumis à ce même ap- APT. Synode (1365), IX, 605.

pel, 562. —
En cas d'appel à Rome, AQUILÉE.
le pape décide s'il y a lieu d'y don-
Svnode projeté, II, 32.
dans la— "- (381), 33.
ner suite ou non, 565;

dernière hypothèse, il confirme le


— (554 ou 555), III, 531 sq.
jugement en première instance du — (699), 542; IV, 238.
synode provincial; dans l'autre il .-. (1181), VII, 514.

institue un tribunal de deuxième


— (1184), 519.

instance, 552, 565. —


Il en choisit -- (1305), IX, 362.
--^ (1310), 366.
les juges parmi les évêques voi-
sins de la province de l'accusé,
— (1311), 397.

552, 558, 565. —


Il peut leur ad- — (1339), 542.
joindre ses propres légats, et ceux- Schisme des Trois-Chapilres, III,

ci alors président
en son nom, 531 sq. —
Aquilée-Grado, V. Grado.
557, 565. — Peut-il faire juger toute — Patriarcat schismatique d'A-
l'affaire àRome même? 562. — quilée, 541. — Retour à l'union,
Lorsqu'un évêque déposé a inter- 541. — Le siège patriarcal trans-
jeté appel, on ne doit pas don- féré à Udine, 541. — Lutte avec
lui le

ner de successeur avant décision


lasiège de Grado avec doge de et le

de Rome, 554, 565. — Différence Venise, V, 246 VI, 86, 96 sq., 264, ;

entre appellation et révision, 560. 288 sq., 343. — Deux prétendants


— Si c'est l'appel à Rome ou seu- au siège d'Aquilée, X, 286, 291. —
lement la révision que reconnaît Suppression du titre patriarcal
le concile de Sardique, 560, 562. (1751), III, 541.
— Appel du pape au concile œcu- AQUILIN de Byblos. Déposé au
ménique, 54; X, 101 sq.; XI, 68. — brigandage d'Ephèse, II, 577.
L'appel au pape contesté en AQUITAINE. Le clergé d'A-
Afrique, 11,298,305,310, 314;- quitaine a eu l'initiative dans l'éta-
reconnu dans l'empire d'Orient, blissement de la paix de Dieu, VI,
pratiqué par Eutychès, Théodoret 233, 269; —
et de la trêve de

etc., 525, 528,535,537,581 sqq.; Dieu, 277.


m, 349. —Désaccord entre les ARABIE. Hérésies et synodes,
canons de Sardique et le Pseudo- I, 91.
Isidore au sujet de l'appel au ARAGON (L') pendant le grand-

pape, V, 492 sqq., 501, 504 sqq., schisme. Le roi se prononce d'a-
509, 510 sqq. —
Appel à Rome em- bord pour la neutrahté, X, 53. —
. . —

ARI — 15 ARI
On reconnaît plus tard l'antipape 225. —Histoire de l'arianisme,
d'Avignon, 113, 323. —Négo- V. Nicée et Eusébiens. L'aria- —
ciations pour l'union, 388, 532sqq., nisme favorisé à cour par les
la
542, 547 sqq., 557, 576. — Retour à princesses, H, 30, —
et par l'eu-
la communion catholique, XI, 12. nuque Eusèbe, 40. —
Constance
— Opposition à Martin V, 134, on devient le protecteur, 27 sqq. —
ARAUSICANA [Synodus), V. Il contraint tous les évêques à
Orange. communiquer avec les Ariens,
ARBITRE (Libre), V, 362 sq., 37 sqq. —
Intolérance do la secte,
379, 381, 397, 401. — Affaibli par 46. — Vers l'an 350, l'arianisme
le péché, rétabli par le baptême, primitif semble éteint, 46, 47. —
m, 336, 340.— Cf. Grâce. Il reparaît dans les Anoméens, 47.

ARBOGA. Synode (1 396), X, 235. Cf. Anoméens. — S. Athanase ra-


ARCHAPH (Jean), V. Jean. mène beaucoup d'Ariens ; conciles
ARCHICAPELLANUS totius célébrés sur son initiative pour
Ecdesiœ, V, 382. rétablir la paix; l'arianisme dis-
ARCHIDIACRE, III, 259, 547, paraît presque entièrement de
583, 586, 639 ;V, 170, 216, 389; VI, l'Occident à la mort de Constance,
83, 271, 452, 571; VII, 35, 78, 98, 108 sqq., 112. —
II continue à ré-

101, 149, 181 sq., 193, 200 sq., 209, gner à Constantinopie, 186. —
217, 227, 238, 308, 501, 540; VIII, Deux évêques ariens en Occident,
105, 177 sqq., 256,262, 279, 414, 221 , — condamnés au synode
459 sq., 482, 484, 488, 495, 499, — Les Ariens encore
d'Aquilée, 222.
501, 515, 527; IX, 73 sq., 82, 85, redoutables en Orient, 226 sqq. —
111 sq., 119,131, 171 sq., 287, 373, Edits impériaux contre eux, 228.
471, 501, 504, 520, 522, 538, 578, On en trouve encore à Constan-
604, 608 sq. tinopie vers l'an 430, 327. Le —
ARCHIPRÊTRE, III, 564, 566, baptême des Ariens est valide, 212,
586 sq., 612, 617 V, 289, 383 sq. Cf.
; 488. —
Colloque de Carthage entre
Doyen les orthodoxes et les Vandales
ARCULIANIUM. Synode (485), ariens, III, 214. — Ceux-ci persé-
111,211. cutent les catholiques, 214. Ils —
ARDREATINUM [Concilium], les catholiques qui
rebaptisaient
VIll, 38. passaient à la secte, 215. Les —
ARÉFAST. Découvre les Mani- Visigoths d'Espagne adoptent la
chéens d'Orléans, VI, 254 sqq. pratique contraire, 578. Ceux-ci —
ARÉOBINDUS, magister mili- renoncent à l'arianisme, 588 sqq.
tum en Afrique. Assassiné, 111,444. Ordonnances au sujet des évêques
ARGENTA. Synode (1314), IX. et des prêtres convertis, 598. —
468. Prétendue parenté de Tadoptia-
ARGYROS, gouverneur grec de nisme avec cette hérésie, V, 71.
la Basse-Italie, VI, 347, 357. ARIBO de Mayence, VI, 250 sqq.
ARIALD (S,), chef de la Paia —
Lutte avec Godehard de Hil~
ria, VI, 372 sq., 431. —
Massacré, desheim au sujet de Gandersheim,
433. — Honoré comme saint, 438 251, 262, 267. En disgrâce au- —
ARIANISME. Si la doctrine près du pape, 258. Sa mort, 268. —
d'Arius étaitenseignée à Alexandrie ARIENS. Mesures prises contre
dès avant Arius, I, 228 sqq. Si —
eux par Constantin après leur con-
elle fut jusqu'au concile de Nicée damnation à Nicée, I, 288, 290,
la croyance générale de l'Eglise, 435 sqq. —
Ils trouvent des pro-
ARL - 16 — ARM
lecteurs, 435. —
Constantin lui- chant la célébration de la Pâque,
même leur devient plus favorable, 180, 314.
438 sqq. — Us prennent de nou- Synode (353), II, 32.

velles forces sous Constance, 479.


~ (443 ou 452), 484; m, 180.
Ils ne s'étaient pas constitués
— (451), 179.
-- (455), 183.
en communautés séparées jus-
qu'en 339, où le parti arien d'A- -. (463 ou 464), 191.
lexandrie se donne pour évêque — (entre 475 et 480), 197.
Pistus, 471, 481. — Cf. Arianisme. — (524), 308.
'APISTEPOI ou "APISTOI , nom — (554), 551.

d'une secte, II, 213. ~ (682), IV, 199.

ARISTOLAUS. Travaille à réta-


— (813), V, 180.

communion
— (1211), VIII, 86.
blir la
Jean d'Antioche,
entre S. Cyrille
433 sqq.,
— (1234), 281.
et II,
— (1236), 283.
436, 446 sq., 467.
— (1260), 479.
ARIUS. Nature de son esprit,

I,
— (1275), IX, 62.
233. Il procède de Philon, 234. Les sièges d'Arles et de Vienne
— U intermédiaire arien et le dé-
se disputent laprimatie des Gaules,
miurge gnostique, 234. — Le temps II,262, 492, 584. — Les papes dé-
et le lieu, favorables à l'arianisme. cident en faveur d'Arles, III,
232, 235. —
Biographie d'Arius,
189 sqq.; V, H3. —
L'archevêque
236 sqq. —
Il s'élève contre l'en-
d'Arles convoque et préside le con-
seignement de son évêque, 236 sqq. cile des (}aules, II, 488 III, 179, 190.
— Sa doctrine, 237, 242 sqq., 446. — Le cardinal d'Arles, l'un des
;

Il niait aussi l'âme humaine du


présidents du conciliabule de Bâle,
Christ, 232. —
Il se fait des amis et
XI, 317, 356, 359, 361 sqq., 500 sq.,
despartisans, 239 sq., 270.— Quitte
505 sq., 515, 522, 544, 548 sq.,
A-lexandrie, 245.— Ses lettres, 245,
247. — Sa Thalia, 249. — revient Il
555, 575.
ARMAGH.
à Alexandrie, 252. — Se trouve au Synode (1158), VII, 359.
concile de Nicée, 270. — Evêques — (1171), 474.
qui soutenaient, 270. —
l'y est Il
ARIVLA.GNACS
anathématisé et exilé, 288, 290. —
(les), XI, 535.
ARMÉNIENS.
Rappelé ensuite, 439. — cherche 11
Synode de Dovin (527), III, 322.
à se
munion de
admettre dans la com-
faire
445. — Fait
— — (596), 322.
l'Eglise,
— Garin (vers 625), 614;
une profession de en apparence
foi
orthodoxe, 446. — Sa mort, 469.
IV, 13.

— est proclamé orthodoxe par — Manashierte (vers 687),


Il
204.
le synode d'Antioche in encœniis,
515.
— Tarse (vers 1177), VII,
496.
ARIUS, un évêque de Palestine, — Sis (1307), IX, 363.
I, 536. —
Se range du côté des — Atan (1316), 473.
orthodoxes, 538 sq. Déposé et — — Sis (1342), 553.
exilé, II, 2. Moines arméniens, adversaires
ARLES. I" synode (314), 1, 177. monophysites de Théodore de
— Ce fut un concile général de Mopsueste, II, 468. Eglise mo- —
l'Occident, 178. —
Actes synodaux, nophysite d'Arménie, III, 176. —
179. —Canons, 180. Décret tou- — Tentatives d'union avec les Grecs,
, .

ARR — 17 — ASI
VII, 473,496.— Pain azyme,497 sq. réuni à Cambrai, VII, 18, 21, 39.
^Leur épiphanie, 497. —
Ils de- ARRERAGIA, X, 299.
mandent le siège patriarcal d'An- ARROASIA. Couvent et ordre,
tioche, 498. —
Négociations avec VII, 61 ; VIII, 460.
Rome retour partiel à l'unité
; ARSABER, V, 446, 638.
catholique, IX, 363, 473, 558. — ARSENE, évêque, légat du pape,
Leurs erreurs, 549 sqq., 552 sq. — V, 508 sq., 511. —
Son avarice,
Leur hiérarchie, 550, 552, 557 sq. 520. —
Sa mort, 593. Il avait été —
— Le pape leur envoie des secours, marié, 593.

559. Ils sont peu sincères, 559. ARSENIUS. On accuse S. Atha-
— Union plus complète au concile nase de l'avoir fait assassiner, I,
de Florence, XI, 511. 449. —
Il est retrouvé vivant, 441,

ARMENTARIUS d'Embrun, II, 456, 542, 593.


471. ARSENIUS de Constantinople,
ARNAUD de Cîteaux, VIII, 73, IX, 1 sqq.
76, 89. ARSINOÉ. Synode (vers 255), I,

ARNOLD de Selenhofen, arche- 116.


vêque de Mayence, VII, 327, 373, ARTABASDUS, empereur, IV,
379, 388. 294.
ARNOLD H de Trêves, VIII, ARTAUD de Reims, VI, 168,
429 sq. 171 sqq.
ARNOLD de Brescia, VII, 233, ARULA. Synode (1157), VII, 359.
241 sqq., 293, 328, 330. ARVERNENSIS {Synodm), V.
ARNOLDISTES, VII, 518; VIII, Clermont.
169. ASCANIUS de Tarragone, III,

ARNOUP de Jérusalem, VII, 53, 192.


69, 135. ASCARIUS, adoptianiste, V,
ARNOUF (S.) de Soissons,VII, 79.
161. ASCÉTISME mal entendu de
ARNOUF de Lisieux, VU, 371, plusieurs sectes, I, 617, 623, 633
379, 382, 386, 400. —
Joue un sq. II, 170, 183.
;
— Vrai et faux
double rôle, 410. ascétisme, 182.
ARNULF, duc de Garinthie, roi ASCHAFFENBOURG.
d'Allemagne, empereur, VI, 120, Synode (1282), IX, 118.
127, 136, 141. — (1292), 166.
ARNULF de Bavière, VI, 155, — prétendu (1328), 524.
160 sq., 164. Diète (1447), XI, 564 sq.
ARNULF de Reims, VI,212 sqq. Concordat (1448), 565 sq.
220, 222. — Réintégré, 224 sqq. ASCHAIM. Synode (763), V, H.
ARNULF d'Orléans, opposé à ASCLÉPAS de Gaza. Déposé, I,
Rome, VI, 216. 443, 528. — Sa réintégration, 544,
ARNULF, historien de Milan, 593, 597. — Plaintes du conciha-
VI, 371. bule de Philippopolis contre lui,
ARRAS. 600.
Synode (1025), VI, 260. ASIE MINEURE. Deux synodes
— (1097), VII, 61. douteux au sujet de Noët, I, 91
— (1128), 203. ASILE (Droit d'), II, 254, 271,
On y découvre des manichéens, 475;III, 266 sq., 290, 311 388, 547, ,

VI, 260. — Rétablissement du siège 580,611,616; IV, 198, 231; V, 40,


épiscopal d'Arras, auparavant 52, 185, 567; VI, 337, 361 sq., 383;

TOME XII. 2
.

ATH 18 — ATH
VII, 21; 37, 218, 227. 309, 540; VIII, de déposition contre lui, 461. —
260, 413, 472,484, 526, 532; IX, Ilse rend à Constantinople auprès
69,89, 98, 287, 509, 581, 585. de l'empereur, 463. Accusation —
ASTÉRIUS (S.) de Petra en Ara- au sujet dutransport des blés, 464.
bie, I, 536. — Se range avec les or- — Son premier exil, 465. Cons- —
thodoxes àSardique, 538. Dépo- — tantin avant de mourir veut le
sé et exilé, II, 2. —
Assiste au sy- rappeler, 473, —
Ses fils exécu-
node d'Alexandrie (362), 110 sq. tent son dessein, 473-479. Date —
ASTÉRIUS, arien, I, 466, 543 ;
de la fin de son premier exil, 475-
II, 55. 479. —
Il est présenté à Constance

ASTÉRIUS, légat du pape, II, en Pannonie, 477. Se rend à —


585. Constantinople, 477. Il a, à Cé- —
ASTORGA. Synode (446), II, sarée, une nouvelle entrevue avec
494, l'empereur. 477, —
Athanase ne dis-
ASTROLOGIE, prohibée, II, tingue pas les Eusébiens des Ariens,
158; IX, 378. 481, 505, — Il gagne un grand
ASTRONOMUS, biographe de nombre d'Eusébiens rô[xoou(Tioç,481
Louis le Débonnaire, V, 287. — Sixième accusationcontre Atha-
'AffuYyÛTO);, II, 319 III, 46, 60.
; nase, 481.^ députe vers
Il pape le

ATÀN, V. Adana. et l'empereur, 483. — Un concile


ATHANASE (S.). Sa jeunesse, égyptien déclare innocent, 483.
le
1, — Son influence à|Nicée,
265. — est déposé de nouveau par
Il

266, 270. — est élevé sur


Il siège le les Eusébiens, 484, 487, 514; —
d'Alexandrie, 437. — Date vérita- et Grégoire de Cappadoce est nom-
ble, 437 sq. — refuse d'admettre
Il mé au siège d'Alexandrie, 484, 487
Arius dans sa communion, 445, sq,, 514, — Horreurs commises à
447. Première accusation contre Alexandrie, 485, 489.— Athanase
Athanase, 447, —
Il est cité devant obligé de 485. — Date précise,
fuir,
Constantin, 448. —Deuxième série 486.— II se rend à Rome, 484, 489.
d'accusations contre lui, 448. — — Le concile romain de 341 sous le
Il est retenu en prison, 448. — Re- pape Jules proclame son innocence,
tour à Alexandrie,448. —Constantin 491. — Lepapeprendsadéfense,492.
le traite avec honneur, 448,451.— — Lettres festivales d'Athanase ré-
Troisième série d'accusations, 449, cemment découvertes, 475,485 sqq,
— Il refuse de comparaître devant — est soupçonné de sabeUianisme,
Il

le synode de Césarée, 450. — Nou- même par des orthodoxes, 514. —


velle attaque des Eusébiens contre Son séjour à Rome, où compose il

lui, 451. — est forcé de compa-


Il ses 523. — se rend à
IIuxTÎa, Il
raître devant synode de Tyr, Milan, 524, — Son innocence est
le
452, — L'empereur cesse de reconnue àSardique, 542, 593, 597,
lui
être favorable, 452. — est soup-
II — Ce concile exhorte Alexan- les
çonné de sabeUianisme, 454, — drins à recevoir avec joie leur évo-
Quatrième série d'accusations, 455. que, 595, — Les Eusébiens renou-
— On attaque ses mœurs, 457. — vellent à Philippopolis leurs accu-
Une commission d'enquête est en- sations contre 599. — On l'em- lui,
voyée dans laMaréotide, 458 sqq. pêche de rentrera Alexandrie après
— Le clergé de Maréotide et de concile de Sardique,
la le — II, 2. Il
toute l'Egypte est pour Athanase, se rend à Naïssus de à Aquilée, et là
459 sq. — Athanase se retire du — Constant prend sous sa
3. le
synode de Tyr, 461. — Sentence protection et demande à Constance
.

ATH - 19 AUG
de le rappeler, 3. — Constance cède, de sur l'incarnation qu'on lui a
foi
6.— Athanase va en Gaule et de là attribuée est apocryphe, 320.
à 7; — puis à Antioche, où
Rome, ATHANASE de Doliche, II,
ilrencontre Constance, — Passe 7. 463.
à Jérusalem, — Est de retour
8. ATHANASE de Perrha, II, 493,
à Alexandrie 21 octobre (364),8.
le 574 m, 94 sqq.
— y réunit aussitôt un synode,
Il
;

ATHANASE deConstantinople,
8, — Dépose les ecclésiastiques ennemi de l'union
de Nicée, 27. —
IX, 53.
opposés à la foi
Nouvelles intrigues des Eusébiens
ATHÉNODORE de Platée, I,

536.
contre lui, d^abord sans résultat,27.
— Constance rend toute sa faveur
ATTALE, prêtre arien, II, 222.

aux hérétiques, — Efforts


28, 30.
ATTICUS de Constantinople,
tentés pour renverser encore Atha- 11,312.
nase, 30. — Accusations, 31. — Ses ATTIGNY.
amis combattant pour 31. lui, Synode (765), V, 16,
— Le pape Libère soutient, le 3
— (785 ou 786), 54.
Cf.28. — Athanase est condamné à
1

— (822), 226.
Arles(353), 33,— et à Milan (355), 34 Diète (834), 283.

sqq. — Tous les évêques sont con- Synode (865), 511 sq.
taints de se séparer de sa commu- — (870), VI, 63.
nion, 39,44. —
Il est obligé de fuir, ATTO de Mayence, VI, 127.
42. —Nouvelles horreurs commi- ATTON de Milan, VI, 512 sq.
ses en Egypte, 43 sq. —
L'arien AUBERGE. Défense aux clercs
Georges monte sur le siège d'y aller, si ce n'est en voyage;
d'Alexandrie, 43. —
La tête d' Atha- autres prescriptions. II, 152,244;
nase mise à prix, 44. —
Il se cache VII, 79, 129; VIII, 131, 297, 468,
dans le désert, 44. —
Comment il 485; IX, 60, 82, 116, 131,136, 366,
juge Constance, 46. —
Après la 470, 498, 579, 587, 608.
mort de celui-ci, il est rappelé par AUCH.
Julien, 108. —
De concert avec Synode (1068), VI, 442.
Eusèbe de Verceil, il cherche à ré- — (1072), 454.
tablir l'union dans l'Église, 108 sq., — (1297), IX, 74.
111. —
Un concile d'Alexandrie — (1300), 273.
sous sa présidence (362) condamne — (1308),364.
déjà l'erreur des Pneumatomaques, AUDIENS, secte, I, 326.
110, —
et éclaircit un mal-entendu AUGSBOURG.
au sujet des expressions OTcodTaffiç Synode, 952 VI, 177.
elperso'iia, 110. — Lettre synodale — (1062), 415.
aux fidèles d'Antioche, 111, — Léon IX y consacre l'église de
Exilé de nouveau par Julien, Atha- Saint-Gall, 317. — Lutte pour ce
nase est rappelé par Jovien, 115. siège, 576, 630.
— Jovien lui demande un mémoire AUGUSTIN (S.), 240, 252, 276,
sur la foi orthodoxe, 115. — Atha- 288 sqq. ,291. —Il est invité d'une
nase tient un grand concile à manière particulière au concile
Alexandrie, 115. Il —
est encore œcuménique d'Ephèse , 358. —
exilé par Valens, 117. Mort de — L' Hypomnesticon n'est pas de lui,
S. Athanase, 121. —
Sa Christolo- V, 380 sq.
gie, 319. — Son prétendu mono- AUGUSTIN (Chanoines de S.)
physisme, 319. — La profession en Angleterre, IX, 113. Ils doi- —
.

AUT — 20 AVO
vent tenir des chapitres, 508. Y. Synode (entre 1060 et 1070), VI, 418.
Chanoines. — (1077), 566 sq.
AUMONE, III, 186; IV, 472; IX, — (1094), VII, 27.

383, 400. — Encouragée par des Un évèque d'Autun accusé de si-

indulgences, 129.— Cf. Pauvres. monie, 70.


AURÉLIEN, empereur romain AUXENCE de Milan, II, 38. —
Prononce contre Paul de Samosale, L'un des chefs des semi-ariens, 56.
I, 124. — Assiste au concile de Rimini, 84.
AURÉLIEN (S.) d'Arles, III, 440. — Frappé 'd'aaathème, 121. Sa —
AURELIUS de Garthage. Tient mort, 121.
un grand nombre de conciles, II, AUXERRE.
240, 250, 257, 263, 282, 290, 293. Synode diocésain (585), III, 582.
299, 301, 313, 315. Synode (695),IV, 238.
AURILLAC. — (1198), VIII, 25.
Synode (1278), IX, 72. AUXILIUS. Son écrit sur les
— (1294), 172. ordinations du pape Formose, VI,
AUTEL. Consécration des au- 136.

tels, III, 257, 289; V, 589; VI, 336. AVE MARIA. Génuflexion,
— Elle appartient à l'évêque du IX, 82.

lieu, III, 382.— Marque de la con- AVENT. Jeûne, V, 166; VII,


sécration, IX, 376. —
L'autel doit 477.
être de pierre,VI, 336;— de dimen- AVIGNON.
sions suffisantes, VIII, 199. Autel — Synode (1060), VI, 401.
portatif, VI, 122; IX, 580; XI, 151.— — (1080), 609.
Colombes d'or et d'argent au des- — (1209), VIII, 79.
sus des autels, III, 377. Nom- — — (1270), 532.
bre des autels dans une église, V, — (1279), IX, 78.
170; VIII, 486; IX, 388.— Bal- — (1282), 118.
daquins, IX, 95. — Propreté du — (1326), 514.
linge,388, 581.— Il est défendu aux — (1327), 524.
femmes de servir à Tautel, V, 260; — (1337) ,541.
— ou d'en approcher, II, 159. — — (1397 ou 1398), X, 235.
Les clercs seuls sont près de l'autel — (1403), 238.
pendant le sacrifice et la commu- Avignon menacé par les routiers,
nion, 149.— Salut à IX, l'autel, IX, 592, 599. — Exil d'Avignon, V.
82. — Ministre de diacre,
l'autel, Babylone.
III, 182, 255. — Eomir.es de V autel, AVIT (S.) de Vienne, III, 233,
curateurs civils de l'église, IX, 455. 247, 274, 284 sq.
— Prescriptions diverses, V, 175, AVOCATS, VIII. 175, 180, 263.
200. 295. — Doivent prêter serment
AUTEL, Altare, bénéfice, éghse, devant l'évêque, 258, 528; IX,
revenus d'un bénéfice ou d'une 37, 74. — Ne doivent pas défendre
église,VI, 291 297, 309; VII, 35 sq., les usuriers, VIII, 259; IX, 98.—
56, 73. —
Ne peut appartenir à —
Leurs études, 74, 114. Honoraires,
des laïques, VI, 309; VII, 36; — 38. —
Obligés à restitution, 38,
ni être vendu, 73. —
Altaria per 382. —
Conseils gratuits aux pau-
personas data; Altarium venditiones, vres, 382. — Excommunication
redempiiones , VI, 297; VII, 35, 56. contre les avocats injustes, 506.
AUTUN. AVOCATS ou défenseurs des
Synode (vers 670), III, 652. éghses, 11,260, 278; V, 164, 182,
BAL 21 — BAL
484, 186, 244. —
Ils abusent de leur AYMO de Bourges, VI, 271 sq.,
charge, VIII, 142, 384, 496, 519; 279.
IX, 35, 39, 61, 108, 139, 170, 368, AZYM-ES (Discussion sur les).
466 —
Elle est héréditaire, 139. — VI, 346, 348, 353 sq.; XI, 450.— Ils
Revenus, 139, 170. sont en usage chez les Arméniens,
AVORTEMENT, 222; V, IV, VII, 497.
329,590; IX, 124,516,613. AZZO, margrave, VI, 482, 495,
AVRANCHES. Synode (1172), 500.
VII, 476.

BABUŒUS, évêque nestorien d'Eugène IV pour le concile, 172.


de Séleucie - Gtésiphon, III, 211, — Il maintient le cardinal Julien
232. Csesarini comme futur président,
BABYLONE (Exil de) ou d'Avi- 173. — Le C. Julien envoie Jean de
gnon. Commencement de l'exil Raguse à Bâle, 174. — Petit nom-
sous Clément V (1305), IX, 303 bre des Pères, 173 sq., 180 sq.,
sqq. —
Benoît XII veut se fixer 183 sq., 318 sq.,355, 362. —
Le pape
à Bologne, 533. —
Pétrarque tra- n'approuve pas qu'on ait permis
vaillepour le retour du pape, 533, aux évéques de se faire représen-
560. —
Construction du palais ter par des procureurs, 200. Les —
d'Avignon, 534. —
Clément VI Pères de Bâle députent vers Si-
achète la ville, 560, 567. Suites — gismond, 174. —
Le G. Julien en-
funestes de l'exil, 460, 568, 602. voie à Bâle deux vice-présidents,
— Retour d'Urbain V à Rome, 599. 176. —Mesures de police, 177,
— II revientà Avignon, 600. Gré- — 179 sq,, 189. 239. —
De juillet à
goire XI met fin à l'exil (1376), septembre (1431), 177 |sqq. Les —
601. congrégations se tiennent derrière
BACCANCELDE. le maître-autel, 178. —
Guerre
Synode mixte (694), IV; 236. dans le voisinage de Bâle, 178,
Synode provincial (vers 798), V, 180 sqq., 184.— Modedevotation et
146. règlement; les 4 députations, 180,
BACHENSTEIN, XI, 31 2. 183, 239, 305 sq., 361. —
Officiers,
BAIN. Les deux sexes doivent le 189. — Les Tchèques, les Grecs etc.
prendre séparément, II, 155 ; III, invités au concile, 181 sq. — Cette
221, 490. —
Les clercs n'iront pas invitation aux Hussites fut désap-
aux bains publics, X, 227. prouvée parie pape, 192, 230, 233.
BALDERICH de Dol, VII, 43, — Arrivée du C. Juhen, 179. —
45. Sigismond nomme Guillaume de
BALDUS de Pérouse, X, 28. Bavière protecteur du concile, 184.
BALE. — Beaupère à Rome charge le ta-

Synode (1061), VI, 409. bleau delasituation,184. — Lepape


Concile de Bâle. Choix de cette désire que son légat transfère le
ville, XI, 143. —
Jusqu'à la 1'* ses- concile à Bologne, 185 sq.; — sur
'sion générale, 167. —
Dispositions quoi les Pères députentvers le pape
— —

BAL — 22 BAL
et vers l'empereur, 187. — 1'"'=
ses- discours, 250 sq., — 28 articles,
sion générale (14 décembre 1431), 252.— On leur demande de se pro-
188. — L'arrivée du nonce Daniel de noncer sur d'autres points, 253. —
Parenzo fait craindre la dissolution, Réponse de Jean de Raguse à leurs
189.— Bulle de dissolution, 190 sqq., discours, 254-221*; — de Carlier,
194. —
Le concile s'adresse de de Kalceisen et de Palomar, 221*.
nouveau à Sigismond, 193. — Rokicana réplique à Jean de Ra-
Lettre de celui-ci pour faire retirer guse, 222*. —
Nouveau mode de né-
le bulle,194; —
idem du G. Julien, gociation par des commissions de
194. — Mesures du concile contre chaque parti, 222*. —
On restreint
— Renvoie des
la dissolution, 201. le nombre des commissaires
députés à Rome, 202. r- Philibert 225*. — Discours interminables de ,

de Goutances président, 202. Dans — part et d'autre, 226*. — Départ des


les procès-verbaux on ne men- Hussites, 231* sq. — Députationdu
tionne plus de président jusqu'à la concile pour poursuivre négo-
les
17* session, 205. — 2^ sesszon(15 fé- ciations en Bohême, 232*. — '^^ ses-
vrier 1432), 205. — L'assemblée sion [22 janvier 1433), 233*. —In-
de Bourges désire la continuation tervention illégitime dans l'élection
du concile, 206 — mais demande de au siège d'Utrecht, 234*. — 10°
;
ses-

la modération envers pape, 208. sion (19 février), 235*. — Nouveaux


le
— Le concile envoie des députés nonces du pape, 235*. — Proposi- •

aux Hussites, 209, 213. — Le tions très-conciliantes, 235* sqq.


pape se montre plus conciliant, Le concile repousse, 238*. les
214. — 3«
session (29 217. — Affaire du siège de "Trêves, 239*. —
avril),
Gonvention d'Eger avec les Hus- — Les Lithuaniens implorent la
sites,219 — .
4e
session (20 juin), 224. protection du concile, 239*. —
— Sceau synodal, 225. — Envoyés {[^session (27 huit décrets sur avril);
du pape pour rétablir l'entente, concile général et l'élection des
le
226, 229 sq. — Sigismond favo- papes, 239* sqq. — Le pape adjoint
rable à une entente, 227 sq. — La au G. Julien plusieurs autres pré-
France et l'Angleterre se pronon- sidents, 241*. — Gouronnement
cent en faveur du concile, 228. — de Sigismond à Rome, 242* sqq.
5* session août)(9 commis- — Le concile repousse de nou-
; les 3
sions, 228. — On rejette les pro- veau les propositions du pape,
positions du pape, 232. — 243*. — Plusieurs membres
6° ses- lui
sion septembre), 235.
(6 Ar- _ deviennent plus favorables, 245*.
rivée des premiers Hussites, 237 12" session (13 juillet); on prolonge
sq. —Quatre orateurs synodaux le délai accordé au pape, 245* sq.
pour discuter avec eux, 239. — — Menaces, 246*. —
On enlève au
7° sessio7i (6 novembre) décret ; Saint-Siège toutes les collations
sur un conclave éventuel, 241. d'évèchés, 246*. —
Indemnité
Ambassade bourguignonne, 242. promise pour les frais généraux,
— Le concile impose le clergé, 242. 247*. —Formulaire pour les élec-
— L'empereur et les princes élec- tions canoniques, 247*. Lépis- —
teurs cherchent à s'entremettre, copaÈ anglais est contre le concile,
243 sq. —
8° session {\S décembre); 248*. — La bulle Dudum sacrum
excès à l'égard du pape; on lui dans sa première forme, 249*. —
donne 60 jours pour reconnaître le Sigismond d'accord avec le pape,
concile, etc. 244 sq. —
Les 300 Tchè- 250*. —Les députés synodaux en
ques à Bâle, 245. —
Leurs longs Bohême; leur retour (été 1433)^
,

BAL ~ 23 BAL
251*. _
Arrivée de trois nouveaux entre le pape et le concile, 311.
députés hussites,254*. Nouvelle — — Nouveaux nonces, 313. — Me-
rédaction des 4 articles, 255°. — sures hostiles contre pape, 313
le

Troisième ambassade du concile sq. 319. — Discours des nonces,


en Bohême, 256*. — 13« session 314 sqq. —
Béponse du C. Julien,
(11 septembre) nouveau délai
;
316 — Beaucoup de Pères sont
accordé au pape, 257. Bulle In — pour le pape, 317. —
Les archevê-
Arcano, 258. —
Bulle apocryphe ques d'Arles et de Lyon lui sont le
Deus novit, 259. — L'empereur plus opposés, 317 sq. Les Fran-—
se rend à Bâle, 262. — Discussion çais veulent ramener le Saint-
entre le G. Julien nonce ar-
et le Siège à Avignon, 317 sq. Il n'y —
chevêque de Spolète, 263. — 14e a à Bâle que 20 évoques les clercs ;

novembre), 266.
session (7 15* ses- — inférieurs et les laïques y déci-
sion (26novembre); décrets de ré- dent, 318. — 22* octo-
session (15
forme, 267. —
Le pape reconnaît bre), 318.— Négociations avec les
le concile, 271. — 16* session (5 fé- Hussites Briinn,319. — Le concile
à
vrier 1434); la bulleDudum sacrum est mécontent d'eux, 328. — Négo-
dans sa nouvelle rédaction, 272 sq. ciations à Stuhlweissenbourg, 329.
— Dans quelle mesure le pape a — Publication des Compactata à
approuvé le concile, 276 I, 61. ;
— Iglau,333. —
Jean de Raguse député
17^ sesiion (26 avril), XI, 275. — du concile à Constantinople (au-
18« sessionCié juin); on renouvelle le tomne 1435), 342. —
Exaspération
décret de Constance sur la supério- contrôle pape à Bàle, 345. 23* ses- —
rité du concile, 275. —
Les Compac- sion (25 mars 1436), 346. — Décrets
tata de Prague (30 novembre 1433), touchant le conclave, 346 — ; le ser-
279. —
Ils ne procurent pas la paix, ment des papes, 347. Leçons —
288. —Guerre civile en Bohême ; qu'on leur donne sur la manière
victoire des modérés, 288. Négo- — de gouverner, 347. —
Législation
ciations avec les Hussites à Batis- au sujet des cardinaux, 348; sur —
bonne, 290. —
Décret contre les les élections et les nominations ca-
ordres mendiants, 294. Em- — noniques, 349 sq. —
Les cardinaux
piétements du concile sur les Albergati et Cervantes apportent
droits du pape et de la couronne, de nouvelles propositions de paix
295 sq., 306, 637. —
Plaintes de (1436), 350. —W session (14 avril);
l'empereur, 295 sq. —
Négociations laquestion grecque, 352. Injures —
avec les Grecs, 298. —
19* session contre le pape, 353. —
Le concile
(7 septembre 1434), 300. — Con- « Synagogue de Satan, » 354. —
vention pour un concile d'union, Huit mois sans session, 354. —
300. —
Prescriptions relatives aux Nicolas de Cusa lit son traité sur
Juifs, 301. — Condescendance du la réforme du calendrier, 354. —
pape dans la question grecque, Avisamenta du concile sur la ques-
303, 308.— 20^= session (22 février tion grecque, 354. —
Mémoire du
1435), 305. — Décrets de réforme, pape contre ceux de Bâle, 354. —
306. — Indulgence collectes pour
et Ils cherchent de l'argent pour les

les du concile d'union, 308,


frais négociations avec les Grecs, 355 sq.
352 sq. — On rejette proposition la 359 sq. —Plusieurs offres, 355.
du pape de tenir concile à Cons- —
le Dissentiments pour le siège du
tantinople, 308. — 21* session concile d'union beaucoup exigent
;

(9 juin); suppression des annates que ce soit Bâle ou Avignon, 355.


etc., 309, — Le conflit se rallume — Toute sorte de gens votent à
fiig:
BAL — 24 — BAL
Bàle, 355, 362. —
Les Grecs, mé- un grand nombre de décrets de
diateurs entre le pape et le concile, Bâle par la pragmatique sanction
357. — Triste situation de l'em- de Bourges ; reconnaît à la fois le
pire d'Orient, 358. —
Les Grecs ne concile et le pape, 483. Gonduite —
veulent pas d'Avignon, 358 sq. analogue des princes électeurs
— Nouvelle députation du concile en Allemagne et de la diète de
à Gonstantinople, 359. Le con- — Mayence ; neutralité, 492. — Trou-
cile divisé sur le choix de la ville, bles qui en résultent, 499. —
360. — Scènes scandaleuses, 360. 3"^^ session (16 mai
1439) ; dogmes de
— Trois partis en présence, 360 sq. la supérioritédu concile etc., 500 ;

— 25^ session (7 mai 1437) fureur ; rejetés parle pape, 504; défendus —
croissante deux décrets contradic- par le concile, 505. — 34* session

;

publiés à la fois, 362.


toires (25 juin) ; déposition du 'pape,
Gomment tous deux reçurent le 501. —
Protestations du monde
sceau conciliaire, 364 sq. Le — chrétien, 501, 514, —35* session
décret de la minorité confirmé par (10 juillet), — 36* session (17
502.
lepape,366.— Lamajorité,la mino- septembre) définition de l'imma-
;

rité, le pape envoient leurs ambas- culée conception, 503. — Épidé-


sadeurs à Gonstantinople, 366 sq. mie à Bàle, 505. — 37* 38* et sess20?i
— 26° session (31 juillet) ; 'citation (24 30 octobre); élection de
et l'anti-
adressée au pape; accusation, 367. pape Félix V, 505. — 39* sessmi
— Le G. Julienblâme ces mesures, (17 novembre), 508. — 40* session
368. — La bulle Doctoris gentiinn; (26 février 1440), 509. —41* et 42*
translation éventuelle à Ferrare, session (23 et 4 août), 513. —
juillet
369. — du concile de Bàle,
Stérilité 43* session juillet
1441); la fête
([

369, — 27* et 28« (27 sep-


sessions de Visitation, 521. — Dissenti-
la
tembre et octobre), 370. — Le
!«' ments avec l'antipape, 521. — 44*
pape déclaré contumace, 370. — Le (19 août ;1441 ou 1442), 521.
session
G. Julien ne paraît plus aux séan- — La diète de Francfort propose
ces, 370. — 29* (12 octo- au pape
session à ceux de Bâle célé- et la
bre) ; menaces de suspense et de bratiou d'un nouveau concile, 524.
déposition translation à Fer- — Le concile viole ses propres
; la
rare cassée, 371. — mémoire du prescriptions, 526. — Efforts pour
2*

pape réponse du concile, 372. — être reconnu par


et France la et l'Al-
Les Grecs se déclarent pour lemagne, 484, 492, 494,514 sq.,
le
pape, 373. — Le Julien cherche 522
G. — Félix V quitte Bàle, sq.
encore à concilier, 375. — quitte 531. -— Les Pères traitent avec
Il

Bàle avec ses amis, 375. — 30* Sforza pour s'empare des qu'il
session décembre) on revient
(23 ; États de l'Église et leur livre le
sur la question tchèque, 375. pape, 531. — 45* et dernière ses-
— Le pape publie la translation sion (16 mai 1443): un nouveau
à Ferrare, 376, —
31* session (24 concile sera tenu à Lyon dans trois
janvier 1438); décrets touchant ans, 531. —
L' Aragon et Milan re-
les procès bénéficiaux et les ap- connaissent Eugène IV, 532 sq.
pellations, 379. —
Les gratiœ ex- — Affaire du siège épiscopal de
pectativœ prohibées, 380. Sus- — Freising, 533. —
Les propositions
pense prononcée contre le pape, de la diète ne sont pas acceptées,
381. —
32" session (24 mars) contre 547, —
Le concile, forcé de quitter
le pape, les Grecs et le concile de Bàle, se transfère à Lausanne au-
Ferrare, 391. —
La France accepte près de Félix V, 574.— Il y lient

BAP 25 - BÂP m
cinq sessions, 574 sqq. Média- — Il est précédé d'une imposition

des mains, 150,472. Il faut bap-
tion du roi de France, 574 sq.
Abdication de Félix V, 575. Le — tiser, non par une immersion, en

concile éiitNicolas V, depuis long- la mort du Christ, 633 ; —


mais par
temps élu à Rome, 576. — Clôture, trois immersions, et au nom de
577. — Si ce fut un concile œcu- la Trinité, 107, 633. — Baptême
ménique, I, 59 sqq. clinique, clinicorum, 222. — Dé-•

BALGENCIACUM, V. Beau- fense de réitérer le baptême, 632.


gency. — Les possédés peuvent le recevoir,
BALLARE, danser, V, 245. 149. —
Sa nécessité; enfants
BAJIBERG. Fondation de l'évê- morts sans baptême, II, 294. Les —
ché de Bamberg (1007), VI, 243, possédés peuvent recevoir le bap-
247. —
Léon IX renonce aux droits tême de même ceux qui sont en
;

spéciaux du pape sur ce siège, démence, 477. —


Non les morts,
342 ;

accorde à Tévêque le pal- 242. —
Quand doit-on le donner
lium et aux chanoines la mitre, aux'malades qui ont perdu laparole,
341 sq. — Diète (1138), Vil, 231.— 245, 476. —
On doit baptiser celui
Synode (vers 1149 sq), 319 sq. qui ne Ta pas été certainement, 260.
BAN (Peine du), IX, 151. — La liste de ceux qui seront bap-
BANNA contre les libertés ec- tisés doit être fermée après la
clésiastiques etc., IX,69. deuxième semaine de carême, 160.
BANS, V. Mariage. —Ils doivent apprendre le symbole,
BANQUETS. On interdit les 160. —
On ne baptisera pas pen-
banquets dans les églises, II, 244 dant les fêtes, même de Pâques,
111,583; IV, 221, 490; dans les —
;

242. —
Le diacre ne baptise qu'au
couvents, 471 ; IX, 387, 494; — temps pascal, 265. —
Défense sé-
ainsi quebanquets d'installa-
les vère de réitérer le baptême, 10,
tion, 388, 580. —
Banquets des 239, 261. — On doit baptiser sans
calendes, VII, 19; IX, 466; —in- retardlesmalades, III, 282, —et les
terdits aux moines, Vil, 21. — nouveau-nés, 282, 570. On ne —
Banquets païens, 11, 259. baptisera qu'à Pâques, 580, 586 ;
BAPTEME. Nul n'y sera admis — aussi à la Pentecôte, 187,282, —
prématurément, I, 368. On le — età l'Epiphanie. 187.— Ceux qui se
sera régulièrement après deux ans préparent doivent apprendre le
d'épreuve, 152. —
On baptisera symbole, 257. —
Dans quel cas
sans retard les mourants et les ma- on doit imposer une pénitence au
lades, 140,150, 152,183;— ainsi que nouveau baptisé, 187. Hors le —
les nouveau-nés, 96. — En cas de cas de nécessité on doit baptiser à
nécessité un laïque peut baptiser, l'église, 323. —
Le baptême est
150. —
Les diacres baptisent d'of- gratuit, 649, 655. — Il rétablit le
fice, mais Tévêque doit confirmer libre arbitre affaibli par le péché,
ceux qu'ils ont baptisés, 166. — 336, 340. — On doit baptiser celui
On peut baptiser les femmes en- qui ne l'a pas été certainement,181.
ceintes, sans attendre leur déli- — Défense sévère de réitérer le
vrance, 220. —
Le ministre ne baptême, 216, 311, 383, 590. Il —
recevra rien du baptisé, 155. — ne doit pas être différé, IV, 230,
Celui qui n'est baptisé que depuis 237. —
Sous condition, 222, 463,
peu ne doit pas être élevé au sacer- 490. —
Formule valide, 462 sq. —
doce, 308. —
Le baptême ôtc-t-il Matière invalide, 485. —
Les fonts
les impedimenta ordinisi 403. — seront scellés durant le carême,

BAP ~ 26 — BAR
235. — Ancienne et nouvelle dis- sion ou immersion, 398. On —
cipline, V, 54, 201, 255. — Époques doit instruire le peuple trois fois
canoniques pour l'administration par an sur la véritable formule,
du baptême, 34, 56, 251, 255, 259, 470. —
Les adultes doivent se con-
318, 328. —Le ministre doit être fesser avant de recevoir le bap-
à jeun, 259. —
Un infidèle peut tême, 381. —
Enfants morts sans
baptiser validement, 8, 569. Le — baptême, 549. 554. — Lorsqu'un
baptême est gratuit, 288. Bap- — catholique passe à un autre rit
tême par immersion, 201. Une ou — catholique, on ne doit pas renou-
trois immersions à volonté, 589. veler le baptême, 550,552, 555,
— Ondoitsuivrelerit romain, 328. 557. — Baptême dans les chapelles
— Baptême clinique, 256. — Égli- domestiques, défendu, XI, 163.
ses baptismales, 318. — Des en- BAPTÊME DES HÉRÉTIQUES.
fants meurent sans baptême, faute Controverse touchant sa validité.
de prêtres, 251, 258, 289 sq.— En Elle est niée par plusieurs synodes
Angleterre on fut six ans sans bap- en Asie, I, 89 sq. et en Afrique ;

tiser, 230. —On peut baptiser les 98 sqq. —
mais c'est incontestable-
;

enfants des étrangers, 387. Si — ment contraire à l'ancienne cou-


un baptisé peut aller en enfer, 263. — Opinion de Ter-
tume, 103 sqq.
— Parrains, 186,262. — Epoques 106. — Pensée véritable
tullien,
pour les baptêmes, VI, 129, 336, de S. Etienne, pape, 107 sqq. —
453. — On doit baptiser à jeun, Sens de l'expression baptizati in «
452 ;
— en aube et en étole, 452

— nomine ;
— Fondements Christi,y)iO'è.
gratuitement 272, 309.— Cérémo- théologiques de doctrine catho- la
nies, 292.— Un seul parrain, 121. lique, 113 sqq. — Principe général
Le baptême se donne gratuitement, sur la validité ou nullité, 107; la
VII,129, 159,193.— Quandundiacre 638 — formulé au concile
III, ;

peut baptiser, 548. — L'eau baptis- d'Arles, 184; appliqué à Nicée, 1,

male doit être sous V11I,297,


clef,418,— Les canons apostoliques, dits
304, 345, 41 458. — Formule en
3, sont pour nullité, 632, 638. — la
langue vulgaire, 178, 196, 345.— Si Validité ou nullité du baptême de
les diacres peuvent baptiser, 30, diverses sectes, 111, 418; 11,137
257 sq., 257. —
Baptême en cas de sqq., 212448; IV, 223.
sq., L'É- —
nécessité, 30, 178. 480, 485, 525; — ghse d'Afrique elle-même défend
administré par les parents, 30, de le réitérer, 11, 10, 23 sq. Les —
345. — Baptême conditionnel, 29. Vandales rebaptisaient les ortho-
— Parrains, 465 488. — Super-
sq., doxes passés à ï'arianisme, III, 215.
stition,302, 525. — Ordonnance — Les Visigoths d'Espagne sui-
de Trêves, 196; — de Gantorbéry, vaient la pratique contraire, 578.
297 — de Fritzlar, 345. — On ne —
; Le baptême reçu des hérétiques
doit pas différer de baptiser les constitue une irrégularité, II, 245;
nouveau-nés, 539. — Beaucoup
IX, 111,217, 364. Peines, 312. — Cf. —
d'enfantsmeurent sans baptême, Confirmation Ordination.
parce que la dépense est trop BAPTISTÈRE. L'entrée en est
grande pour le parrain, 151. — interdite aux catéchumènes, II,
Baptême conditionnel, 111 de ;
— 478;— aux femmes, III, 211.— Se
nécessité, m. — L'eau baptismale pultures dans le baptistère défen-
doit être sous 388, 514.
clef, — dues, 585. —
Prescriptions diver-
Enfants baptisés dans le sein de ses, VIII, 297.
leur mère, 380, —
Triple asper- BARADAI (Jacques), III, 175,
BAS — 27 — BEA
BARBARES. Situation particu- 523, 531, 560. —
Sa faiblesse au
lière de leurs évoques, 11, 203 sq. brigandage d'Éphèse, où il se pro-
BARBE, 111, 384; VI, 271, 336, nonce contre S. Flavien, 566 sq,
357, 583. 571. —Ses aveux à Ghalcédoine,
BARCELONE. 571; 111, 21 sq. 28. —
On propose
Synode, (540), III, 384. de le déposer, 30. —
Le concile lui
— (599), 601. fait grâce, 47.
— (906), VI. 145. BASILE, légat du pape. Il, 585,
— (1009), 247. 595.
— (1054), 362. BASILE MACÉDO, César, V,
— (1068), 443, 570 sq; — empereur, 576.
Gonvent (1126), VII, 195. BASILINE, mère de Julien l'A-
Synode (vers 1339), IX, 543. postat. Favorise l'arianisme, 1,444;
BARDAS, V, 307, 438, 559. 11, 30.
BARDO deMayence, VI, 268. — BASILISQUE, empereur. Abroge
Légal du pape, 315. —
Sa mort, 342. par décret impérial le concile do
BARI. Synode (1098) Vil, 63. Ghalcédoine, 111, 202. Dépouille —
BARLAÀM. Travaille pour l'u- le siège de Gonstantinople de ses
nion des Grecs avec les Latins, IX, prérogatives, 202.
543. —
Lutte contre les Hésychas- BASOLUM(ad S.). Synode (991),
tes, 544 sqq. —
Entre dans l'église VI, 214.
latine, 547. —
Les Barlaamites BASSIANUS d'Ephèse, 11, 493.
frappés d'anathème par les Grecs, — Jugé à Ghalcédoine, 85 sqq.
III,

584. BAUDOUIN I de Flandre,V./u-


BARRE (Jean de), X, 27, 47. dith.
BARRETTE, capuchon, IX, 82, BAUDOUIN II de Flandre, le
401,403; X, 222, 234. Jeune, Son mariage, VI, 310.
BARSIJMAS, archimandrite BAUDOUIN I de Jérusalem,
monophysite en Syrie. Invité au VllI, 47, 50,84,294.
brigandage d'Ephèse, II, 541,567. BAUDOUIN II de Jérusalem,
— Il est accusé de la mort de Vil, 202, 295.
S. Flavien, 572 ; 111, 51. BAUDOUIN III de Jérusalem,
BARSUMAS, évêque nestorien Vlll, 296, 387.
de Nisibe,m, 211, 232. BAUDOUIN II de Gonstanti-
BASILE d'Ancyre, II, 9, 18. — nople, VIII, 337 sq.,340; IX, 2.
Dispute avec Photin, 26. Il fut — BAUDOIN de Trêves, IX, 317,
le principal chef des semi-ariens, 360, 384, 561, 563 sqq.
55, 59, 65. —
Après le 3^ synode BAVIÈRE. Synode probable
de Syrmium, il fait exiler les chefs dont le siège est incertain (740),
des Anoméens, 78. —
Il signe la IV, 392.
4* formule de Sirmium, avec une BAZAS.
addition, 82. —
Sa dissertation dog- Synode (vers 1112), Vil, 127.
matique, 83. —
Il arrive en retard — (vers 1180), 514.
au synode de Séleucie, 95, 97, 100. BÉATRIX de Toscane, VI, 364,
— L'empereur impose silence,
lui 411,427,468,475,482,493,511,513.
101. — est déposé par les Aca-
11 BEATUS. Lutte contre les Âdop-
ciens, 106. — On retrouve plus
le tianistes, V, 78 sqq.
tard parmi les Pneumatomaques, BEAUGENCY.
114. Synode (1104), Vil, 83.
BASILEde Séleucie, II, ,512, 521, — (1152), 321.

BEC — 28 — BEN
BEAUPERE, XI, 142. >- A se rend à Soissons, 450. —- Pro-
Bâle, 178. — Député à Rome, 180, nonce des censures contre ses
184. adversaires, 450. —
Synode de
BEAUVAIS. Londres contre lui, 451. —
Intri-
Synode (845), V, 313 sq. gues pour le perdre à Rome, 452.
— (1114), VII, 133. — Rome le sacriBe, 453. —Il se

— (1120), 161. rend à Sens, 454. — Le pape de


— (vers 1124), 189. nouveau favorable, 455. — Les lé-
— (1160), 383. gats tendent un piège à Gisors,
lui
BECANCELDE, V. Baccan- 457. — Hésitations du pape, 458.
celde. — Mécontentement de Becket,460,
BECCUS, chartophylax, IX, 6, 463. — Tentatives de réconcilia-
1 — Devient patriarche,
sq.,19. 44. tion à Ferlé-Bernard
la à Mont- et
— Tombe en disgrâce, 49. — Com- mirail, 459 sq. — Becket excom-
bat pour l'union, 51. — Obligé de munie Gilbert 461. — Autre
etc.,
résigner sa charge, 53. — Exilé, tentative de réconciliation, 463.—
54. — Sa mort, 54. Retour en Angleterre, 464 sq. — Il

BECKET Thomas), VII,


(S. est assassiné, 467. — • Canonisé,
383. — Sa jeunesse, 396. — Chan- 478.
celier, 397. — Archevêque, 397. BÉGHARDS. Leurs désordres
Ses biographes, 398- — Son carac- et leurs erreurs condamnés, VIll,
tère, 399. — Synode de Tours, 474; IX, 13, 269, 362, 375, 387,
400 sqq. — travaille à la canoni-
Il
497; —surtout au concile de
sation d^Anselme, 405. — Com- Vienne, 431 sq.
mencement du conflit avec Gilbert
BÉGUINES. Prescriptions di-
Folioth,405. — résigne sa charge,
Il
verses; elles tombèrent dans les
408. — Conflit avec
- 408. — le roi,
mêmes désordres et les mêmes er-
Assemblée de Westminster, 409.
reurs que les Béghards, surtout en
— Entrevues avec à Nor- le roi
thampton et à Woodstock, 41). —
Allemagne, VIII, 474, 482, 489,
497; IX, 13, 269, 387, 431 sq.,
Faiblement soutenu par pape, le
411. —
497.
renonce à la clause salvo
Il

ordine,i\\. — Assemblée à Claren- BÉNÉDICTINS. Abstinence per-


don (1164), 411 sqq. — regrette Il
pétuelle, VIII, 301, 303. Unité —
sa condescendance, 418 sqq. — liturgique à établir, IX, 399. Ils —
Condamné par couvent de Nor-
le doivent tenir régulièrement des
thampton (octobre 1164) à une chapitres, 94, 108, 367, 370, 398,
forte amende
pécuniaire, 421 sqq. 402, 508. — Grand relâchement au
— Fuite, 426. Louis VII de — xm« siècle, VIII, 494, 520, 529 ;

France le protège, 427, 454. — IX, 57 sq., 145. — Cf. Benoît (S.).

Bccket auprès du pape à Sens, 428. BENEDICTIOPŒNITENTI^,


— Veut résigner sa charge, 428. bénédiction donnée à ceux qui se
— Plusieurs cardinaux lui sont vouaient à la vie ascétique [pœni-
défavorables, 429. Il se rend — kntia), ou bien absolution sacra-
à Pontigny, 429. Ses parents — mentelle des pénitents qu'on ne
et amis maltraités, 429, Lettre — soumettait pas à une pénitence
au roi. 434. —
Alexandre III prend
• pubUque, 111, 257 sq., 282, 288,
sa défense, 448 sq. A Chinon — 383. —On ne devait pas la donner
tous les évêques anglais en apjjel- (au premier sens) aux jeunes gens
lent au pape contre lui, 449. Il — de Fun et de l'autre sexe, surtout
— ,

BEN 29 — BEN
s'ils étaient mariés, 258, 383.' — Gf, ques, 139, 529, 572. — On doit être
Pénitence. au moins tonsuré, 372 — se
; s'il
BENEDICTIO VIATICA, III, peut, instruit, 236, 241. —Pour
384. un bénéfice simple ou rural, il faut
BÉNÉFICES. On ne peut obte- au moins savoir fire et chanter,
nir un bénéfice sans avoir été 399. —Ils ne peuvent être donnés
examiné et recommandé par l'é- ad finnam, V. Firmam. Lutte —
vêque, III, 267. —
On doit les con- armée pour les bénéfices, 68, 271.
férer gratuitement, VI, 126, 582. — Contre celui qui cherche à
Ils ne peuvent être héréditaires, s'emparer du bénéfice d'un autre,
583. — On perd son bénéfice si on —
113. Taxes d'installation, 517.
ne prend les ordres, VU, 193. — — Banquets d'investiture interdits,
On ne peut pourvoir à un bénéfice 371, 509. — La collation, l'institu-
non encore vacant, 503. La va- — ne peuvent ap-
tion, l'investiture
cance ne doit pas dépasser six partenir aux laïques on ne peut ;

mois, 503. —
Les bénéfices ne peu- les recevoir d'eux, 61, 83, 98, 125,
vent pas être divisés, 402 ni ;
— 138, 238, 241, 365, 368, 401, 403,
transmis par hérédité, 79, 193, 538. —
La collation doit être cons-
201, 209, 232, 239, 477; ni — tatée par un authentique de l'é-
échangés l'un contre l'autre, 57 ; vêque, il4. —
Sentiment de Boni-
— ni donnés à des jeunes geus, face sur la collation des
VIII
238. —Ils ne peuvent être donnés bénéfices par les princes, 224 sq.,
à des laïques, ni par des laïques, 238 sq., 241. —
Le roi et la no-
V. Biens ecclésiastiques , Dîmes ,
blesse de France les donnent irré-
Eglises, Evêchcs. —
Le bénéficier gulièrement, 219, 241. Même —
doit se faire ordonner, VIII, 177, reproche à Boniface VIII, 235 sq.
279. —On ne doit pas disposer 239. — Les papes se réservent la
d'un bénéfice non encore vacant, collation de certains bénéfices, 259,
111,261,346, 412, 490, 501, 526. 494 , 590 — y
; nomment des
— Sur la collation des bénéfices, étrangers, 232, 259, 407. — Béné-
137 sq., 346, 466, 471, 483, 489, fices en commande, 530. — Les
514, 524.;— Elle est gratuite, 96. bénéfices trop pauvres ne seront
— ne peuvent être partagés,
Ils pas remplis, 434, 578. — On en
105, 177, 459, 526. —
Ni passer du réunira plusieurs, 576, 587. — En
père au fils, 106, 137, 303. Le — Angleterre, beaucoup sont si pau-
candidat doit jurer qu'il n'a pas vres que personne ne veut les
usé de moyeus simoniaques, 347. accepter, 596. —
La vacance ne
— Preces armatce, 515. Lutte — doit pas être longue, 32, 168, 499.
armée pour les bénéfices, 481. — — Administration des bénéfices
Gomment on doit décider les com- vacants, 612. —
Bénéfices vacants
pétitions, 510. — Si on peut rece- in curia, 38. — Les
bénéfices ne
voir un bénéQce d'un laïque, 412, doivent pas être divisés, 401, 507,
519. — Gollation,IX, 61, 68, 83 sq., 512 ; —
ni transmis par héritage,
137, 168, 266, 399, 587. — sont Ils 114. —
Les bénéficiers doivent
souvent donnés ou occupés d'une prendre les ordres, 368,470, 498,603.
manière illégitime, 401, 403, 507. — On n'en doit point accorder aux
— Ils ne peuvent être donnés moines apostats, 403. Celui qui —
avant d'être vacants, 401,508,571; a joui injustement d'un bénéfice
— ni à des sujets trop jeunes, 35, est obligé à restitution, 381. — On
273, 407, 508 ;
— ou à des laï- ne peut résigner son bénéfice sans
BEN — 30 — BEN
l'assentiment de l'évêque, 578,587, BENOIT (S.) d'Aniane, V, 102,
— On le perd pour négligence, par 148, 218,275.
rexcommunication etc., 75, 132, BENOIT LEVITA, V, 243.
275. — Si le bénéficier peut se BENOIT IV, pape, VI, 147,
donner un vicaire, V. Vicaires. — 149.
Renseignements historiques pres- ;
BENOIT V, VI, 195. — Exilé à
criptions diverses, X, 66, 192 sqq., Hambourg, 196,203.
202, 226. —
Décret de Constance BENOIT VI, VI, 208 sq.
sur la collation des bénéfices, XI, BENOIT VII, VI, 209.
59, 88. — Il passe dans le con- BENOIT VIII, VI, 248.
cordat de "Vienne, 566. Sujets — BENOIT IX, VI, 287 sq.
inhabiles, 114, 121 sq. Consen- — BENOIT X, antipape, VI, 377,
tement de l'évêque requis pour 387.
l'érection, 163. — Taxes pour le BENOIT XI (S.). Son élection,
pape, stipulées par le concordat de IX, 277. — Ses dispositions conci-
Vienne, 572.— Union de bénéfices, liantes, 278 sq. — rétablit les Il

85. — Prescriptions diverses, 114, Colonna, 278. — Attitude envers


310, 523. — Commende, Cumul,
Cf. la France, 280 sqq. — lève les Il

Patronage. sentences de son prédécesseur,


BENEFICIUM. En quel sens la 283, 285. — Se réserve l'absolution
couronne impériale était un béné- de Nogaret, 285. — Ne veut pas
fice du pape, VU, 340 sqq„ 349. condamner son prédécesseur, 283.
BENENATUS de Justiniana 1% — quitte Rome, 284. — Sentence
Il

III, 440. contre ceux qui avaient maltraité


BÉNÉVENT. Appartient au Boniface, 286. — Sa mort, 286.
Saint-Siège, VI, 388, 392; VII, 183. BENOIT XII, IX, 532. — Veut
Synode (1059), VI, 392. reporter résidence du pape en
la
— (1061), 407. Italie, 533 — Bâtit . palais d'A- le
— (1075), 510. vignon, 534. — Met à contro-
fin la
— (1087), VII, 5. verse sur vision béatifique, 534.
la
— (1090), 15. — Cherche à se raccommoder avec
— (1102), 80. Louis de Bavière, 534. — Le roi de
— (H08), 101. France et d'autres l'empêchent,
— (1113), 127, 131. 534 sq. — Réunion des princes élec-
— (1117), 144. teurs à Rhense, 536. — Représen-
— (1119), 149. tations à l'empereur, 537. — Sa
— (1331), IX, 530. mort, 537. — Calomnies, 537. —
— (1378), X, 191. Rapports avec les Arméniens, 548.
BENNINGDON. Synode (850), V, BENOIT Xm.
Jusqu'à son élec-
385. tion, V. Luna [Pierre de). — Son
BENNO de Metz, VI, 164. élection, X, 84. —
Ses talents, 85,
BENNO, cardinal, ennemi de 91 sq. — Son désir de l'union, son
Grégoire VII, VI, 462,603. serment, 84 sq. —
Il refuse de

BENNO d'Osnabruck, VI, 519, donner copie de cette pièce, 86,


571, 591. 91. —Ses plans pour l'union,
BENOIT (Règle de S.) prescrite, 87 sq., 91-95. —
Négociations avec
IV, 401, 403; V, 166 sq.; VI, 491. les ambassadeurs français, 90 sqq.
Cf. Bénédictins. — Plaintes contre la France, 93.
BENOIT (Saint-) sur Loire. As- — Il rejette la proposition d'une

semblée (H 10), VII, 103. abdication commune [via cessionis).


,

BEN — 31 BER
93 sqq., 99. —
Les cardinaux au tés à Constance, 380. Conférence —
contraire l'approuvent, 92, 96 sqq. avec Tempereur à Narbonne et à
— Jl promet au roi de lui céder les Perpignan, 542, 547 sq. Il se —
États de l'Eglise, 98. Cherche à — retire à Péniscola, 549. — Conven-
s'attacher l'Espagne, 100. Am- — tion de Narbonne entre les princes
bassades de France, de Gastille et des deux partis, 549, 576. — Vin- S.
d'Angleterre, 103. —
Ses projets cent Ferrier, 551. — L'Espagne
contre Boniface, 104. 11 refuse— abandonne Benoît et se rallie
de nouveau de se démettre, 106. au concile de Constance , XI
— Ambassade allemande, 107. — 12 sq., 16 sqq. — Son procès à
,

La France se retire de son obé- Constance, 14. — 11 demeure opi-


dience, 107. —
Dix-huit cardinaux niâtre, 21 sqq., 25, 27, 31. — Dé-
l'abandonnent, 111 ; ainsi que— posé, 31 sq., 38. — Martin V et le
plusieurs princes et villes, 113. — concile cherchent vainement à le
Son palais assiégé, 112. — Il est ramener, 67. —
Nouvelle condam-
captifdans son palais, 113. La — nation à Sienne, 134.
France revient à son obédience, BENOIT XIV, antipape, XI,
124-128. — s'enfuit d'Avignon,
Il 159.
127. — Les cardinaux se soumet- BENZO, ennemi de Grégoire VII,
tent, 127. — Promesses peu sin- VI, 404, 411 sq.,603, 617.
cères, 128 sq. — envoie une
Il BERCHACH. Couvent (1085), VI,
ambassade à Rome, 129. — Charges 627.
qu'il fait peser sur le clergé de BÉRENGER du Frioul, roi de
France, 128 sq., 132, 136, 139 sq. Lombardie, VI, 124, 135. —- Empe-
— gagne du terrain en
Il reur, 154.Italie,

135 — en perd en France, 134 sq.


; BERENGERIId^vrée, VI, 175,
— Belle lettre de Grégoire XII, 143. 180. — Exilé à Bamberg, 194.
— Réponse de Benoît, 144. — En- BÉRENGER de Tours, VI,
trevue projetée, 146. — Ambassade 320 sqq. — EcritàLanfranc,322. —
française (1407), 147. — Désaccord Approuve doctrine de Scot, 322, la
persistant, 150 sq. — Nouvelles — Ses autres erreurs, 321 sq., 360.
négociations à Rome, 152. — se — Défaut de clarté dans ses idées,
Il

rend à Savone, 160; — à Porto- 323, 330. — est condamné au Il

Venere, 160. — est abandonné


Il synode romain (Pâques 1050) ,

par son parti, 165. — Envoie des 323. — se plaint de ce synode, Il

cardinaux à Livourne, 167. — Les 326. — se rend en Normandie et Il

désavoue, 168, 190. — Convoque à Chartres, 327. — Son emprison- -

un concile à Perpignan, où se nement, 327 sq. — est condamné


il Il

rend, 168. — Lettredes cardinaux, àVerceil, 329. — Ses plaintes contre


170. —Nouvelle 174. —
lettre, synode, 329, 332. —Il ne paraît
le Il

reste inflexible, 176. — Rompt dé- pas au synode de Paris (1051), 333.
finitivement avec eux, 190. — Con- — Condamné, 334. — Au synode
cile de Perpignan, 244. — envoie de Tours (1054),
Il donne avec ser- il

des députés à Pise, 246. — y est ment une profession de


11 ortho- foi

cité, 252. — Son procès et sa dé- doxe, 360. — se loue d'Hilde- Il

position,279. — Bulles adresse brand, 359 sq. —Donne de nouveau


qu'il
au concile, 281. — envoie des une profession de
Il orthodoxe au foi

députés, 289. — Crée douze cardi- synode romain (1059), 384. — se Il

naux, 291. — L'Aragon continue plaint de Nicolas 385. — Chaque II,

à le reconnaître. 323. — Ses dépu- nouvel évêque en France doit reje-


BER — 32 — BIG

ter rhérésie de Bérenger, 418. — BERTHOLD, duc, VI, 494, 534,


Suite de Thistoire de celui-ci, 509, 546, 562; VII, 25 sq., 81.
581,584, 609. BERTHOLD de Méranie, pa-
BERGAME. triarche d'Aquilée, VIII, 342.
Synode (908), VI, 146. BERTHOLD de Hohenbourg,
— (1311), IX, 400. VIII, 425.
BERGHMISTED. Synode (697), BERTIN (Annales de Saint-), V,
IV, 236. 347.
BERINIANUS dePerga. Prési- BERTRADE, VII, 28, 33, 56.
dent intérimaire du 3^ concile V. Philippe I de France.
œcuménique, II, 411. BERYLLE deBostre, I, 91.
BERNABO Visconti de Milan, BÉRYTE. Commission
d'en-
IX, 597 sqq. quête, II, 499 sqq.; III, 75. —
BERNARD, confident de Louis Entreprises de l'évêque de Béryte
le Débonnaire, V, 272 sq. sur les droits du siège métropoli-
BERNARD, légat, VI, 558, 563 tain de Tyr, 55.
, sq., 577, 584. BESANÇON.
BERNARD (S.), VII, 202, 205, Synode (444), II, 492.
207, 212 219-227, 235, 254
sq., — (vers 1124), VlX 189).
sqq, —
Ses lettres contre Abeilard, Diète (1157), 339 sqq.
256 sqq. —
Erreurs qu'il relève Deux prétendants au siège de
dans celui-ci, 262 sqq. Il est — Besançon, VI, 314. Mode de l'é- —
chargé de prêcher la 2' croisade, lection épiscopale, 314.
296 sqq. —
Il combat Gilbert delà BESSARION, archevêque deNi-
Porrée, 314. —
Veut prêcher une cée, XI, 383 sq., 394-397, 399 sq.,
nouvelle croisade, 321. Sa mort, — 402. — juge l'addition du Fi-
Il

321. lioque illégitime, mais orthodoxe,


BERNARD, vaudois converti, 409 sq. — Favorable à l'union,
Vlll, 49. 410 sq. —
Il vote pour le Filioque,

BERNARD de Pamiers. Persé- 437. —Négociations, 449 sqq. —


cuté par Philippe le Bel, IX, 215. Créé cardinal, 513. Insulte de—
BERNHARD de Hildesheim, Ileimburg à son adresse, 549.
Vil, 212, 215. BESTIALITÉ, I, 209.
BERNI. Synode (entre 577 et BETHLÉEM (Eglise de) à Pra-
581), III, 574. gue, X, 333.
BERNOLD, chroniqueur et apo- BÉZIERS.
logiste de Grégoire VII, VI, 480 sq., Synode (1233), VIII, 278.
626. — Souvent confondu avec — (1243), 349.
Berthold, 588. — (1246), 399.
BERNRIÈD, V. Paul de Bern- — (1255), 468.
ried. — (1279), IX,- 78.
BÉRONICIANUS, secrétaire au — (1280;, 100.
concile de Ghalcédoine, III, 14, 16, — (1296), 263.
25, 83. — (1299), 268.
BERRI duc de). Favorable à
(le — (1310), 396.
l'antipape Clément VII, X, 68, 77, — (1350), 588.
79. Les vicomte deBéziers, VIII, 71,
BERTHOLD, chroniqueur, VI, 78, 187, 195, 331.
481, 548, 594. — Confondu avec BIBLE, V. Ecriture sainte.
Bernold, 588. BICORNI, béguines, VIII, 492.
BIE — 33 — BIE
BIENFAISANCE, V. Aumône, pas reprendre ce qui a été donné
Pauvres. à l'Eglise, 256, 387, 546, 616. —
BIENS ECCLÉSIASTIQUES. Bienfaiteurs tombés dans la misère,
On ne peut les vendre sede va- 623. — Vente de ces biens défen-
cante , I, 208. — L'évêque doit due ou nulle, 248 sq., 287, 387. —
les administrer; comment? 512, Vol ou usurpation d'un bien ecclé-
629 sqq. —Leur emploi, 512, 631. siastique, 251, 256, 383, 552, 567.
— Les prêtres et les diacres, et non — Ce qui est donné à l'évêque
l'évoque seulement, sauront exac- appartient à TEgUse, 256, 617. —
tement ce qui appartient à l'Église, Un clerc élevé à l'épiscopat doit
512, 530. —
L'évêque ne doit pas, rendre ce qu'il a reçu de son église,
aux dépens de l'Eglise, enrichir ses 287. —Procès au sujet des biens
parents, 513, 630. —
Il dispose à ecclésiastiques, 387, 546. —Contre
son gré de ses biens propres, 512, les clercs qui les gaspillent, 551.
630. — Que nul ne s'approprie la — On n'en doit pas donner l'admi-
cire, l'huile ou d'autres objets ap- nistration à des laïques, 633. —
partenant à l'Eglise, 639 sq. Un — Droits des fondateurs, 641. — On
prêtre de paroisse ne peut aliéner ne peut jouir d'un bien ecclésias-
aucun bien de son Eglise sans la tique sans l'assentiment de Tévê-
permission de l'évêque, II, 306, que, 388. — L'Eglise ne doit rien
313; —ni l'évêque sans l'assenti- usurper 599, 610. —
Sede vacante,
ment du clergé, 306, — du métro- les revenus appartiennent à l'éghse
politain, 260, 314, — ou du synode même, 121. —
Emploi de ces re-
provincial, 313 sq. — Autres me- venus, 249, 559 sq., 580, 591, 642,
sures pour la conservation de ces 646, 650. —
Mesures pour la con-
biens, 306, 498. — L'évêque ne servation des biens ecclésias-
peut transférer à sa cathédrale un tiques, IV, 235, 375 sq. Sous —
bien d'une église de campagne, Charles Martel une grande partie
306. —Exac'ores ou executores pour de ces biens donnés aux laïques,
faire rentrer les revenus des églises, 398. —
Restitution partielle sous
278. — L'évêque même ne peut ses successeurs, 399, 404, 423. —
vendre les biens ecclésiastiques,' L'administration appartient à l'é-
111, 591, 617; —sans l'assentiment vêque, V, 318, 328. —
Précautions
du synode provincial, 256, —
ou pour leur conservation, 220, 292 sq*
du métropolitain, 248, 287. —
Ex- 423; —
même contre les évêques,
ceptions, 262, 017. —
Autres me- 201, 204, 220 sq., 244 sq., 256,
sures pour la conservation de ces 289, 318, 647. —
Sans leur per-
biens, 251, 256, 258 sqq., 262 sq., mission, on n'en peut rien aliéner,
267 sqq., 287 sq., 328, 366 sq., 390. —
Entreprises des rois sur les
380 sqq., 383, 386 sq., 389 sq., 546, biens des égUses, 292,295, 312,327,
610, 630, 632 sq., 641, 643, 645.— 402 sq. —
Prescription en faveur
L'évêque ne peut transférer à sa de l'Eghse, 648. —
Elle n'a jamais
cathédrale un bien d'une église de trop de biens, 257. —
Chaque église
campagne, 616. —
Chaque église doit posséder au moins une manse,
doit avoir un économe, 122. —
Des 591.— Immunité, 221, 251, 319,
évêques déposés reçoivent une 406. —
Chaque église paye une
pension sur les biens de leurs redevance à l'évêque, 245,258, 311,

églises, 84, 91, 96 sq. Nul laïque, 317. —
Celui qui jouit d'un bien
fût-il roi, ne peut disposer de ces ecclésiastique paye une redevance
biens, 248, 251, 366. — On ne doit à l'Eglise, 40, 176, 186. — Ce que
TOME XII. 3
,

BIE — 34 — BOÉ
les Saxons payaient, 53. —Emploi prises des laïques, IX, 85 sqq., 98,

des revenus des églises, 116, 257, 115 sqq., 122, 128, 137, 139 sqq.,
328, —On en fait quatre parts, 145 sq., 152, 170, 276, 288, 368,
35, 155, 328. —
Quaxta pauperum, 371,380, 401, 464, 470, 501 sq.,
259, 328. Cf. Pauvres. —
Formalité 509, 515, 523, 538, 542, 604 sq.;—

pour les legs aux églises, 24. — contre les prélats et les clercs, 107,
L'Eglise n'accepte pas les dona- 145 sq., 498, 502, 575 sq., 586 sq.,
tions qui feraient tort aux enfants 594; —
contre les religieux, 508,
du donateur, 220. —
L'évêque ad- 511, 519. — Immunité, 465. — La
ministre les biens de l'Eglise, VI, bulle Clericis laicos défend tout im-
122, 124. —
Précautions pour leur pôt sur les biens ecclésiastiques,
conservation, 85, 87 sq., 98, 104 181 sqq. —
Restriction, 195. —
sq., 119, 122 sqq., 129, 158, 182, Administration, 85,170, 266, 465,
230, 248, 336, 361, 400, 575;
— 498. — Inventaire, 63, 122, 403,
même contre les évêques, 75, 230, 499, 519, 580, 588. —
Les immeu-
364, 400j —
àlamort des évêques, bles ne peuvent être loués que

88, 148. —
L'usurpation de ces pour cinq ans, 122. —
On ne doit
biens est un sacrilège, V. Saai- pas affermer les revenus d'une
lége. — Aucun laïque n'en doit éghse à des conditions désavanta-
jouir, 120,272,309,368,400, 580, geuses, 122; —
ni vendre les fiefs
583, 608; —
non plus que des of- ecclésiastiques, 140; —
ni les don-
frandes, 172, 583. —
Ils ne peuvent ner à des laïques, V. Laïques. —
être héréditaires, 570, 583 ; ni — Autre ordonnance, 271. Les —
se donner en fief, 575. — Point de biens de l'Eglise en général ne ré-
prescription contre églises,
les pondent pas des engagements
336. — Immunité, 124. — Rede- d'une église particulière, 140. —
vances des églises à l'évêque, 266, Les laïques ne peuvent pas confis-
297, 368, 442, 455 sqq. — Origine quer les biens d'un clerc, 145. —
des biens de VII, 105, 117,
l'Eglise, Défense d'engager les biens ecclé-
139. — ne peuvent être héré-
Ils siastiques, 145, 288, 523. — Me-
ditaires,57, 239 — ni se donner
; sures diverses, X, 192 sq. Cf.
en 94. — Ne peuvent être
fiefs, JDî'}Tt6S »

donnés à des laïques, 103, 403. — BINAGE, VI, 167, 252; IX, 95,
Les laïques ne peuvent en avoir la 137. Cf. Messe.
disposition, 36, 57, 73, 181 sq., BISKUPEC (Nicolas) de Pilgram,
404, 500, 505, 540. —
Ils jouissent évèque des Taborites, XI, 219. —
constamment de la trêve de Dieu, Orateur du parti à Bâle, 250.
68. — Précautions pour leur con- BITERRiE, V. Béz-iers.
servation, 19, 57, 94, 159, 358, BITHYNIE. Synode en faveur
403 sq., 540. — Si on peut en don- d'Arius (vers 323), I, 251 sq.
ner aux moines, 37. Abbés. —
Cf. BITURICENSE [Concilium)
Ce qui a été donné à une église ne V. Bourges,
peut être repris, 57. — Immunité, BLANDRADE, VII, 115, 351
475, 505. — Mesures pour leur 379, 388.
conservation, VIII, 199, 364 sq., BLASPHÈME (Peines contre
411, 457, 472 sqq., 483 sq., 487, le), VIII, 501; IX, 400.
496, 501, 504 sqq., 509, 518 sq., BLASTUS, quartodéciman ébio-
526 sq., 532 sq. —
Tableau des re- nite à Rome, I,305 sq.
venus de chaque égUse, 201, 365, BOÉMOND de Tarente, VII, 2,
410. — Protection contre les entre- 10, 48. — Généralissime tempo-
BON — 35 — BON
rairede lal^'^ croisade, 51. — Prince Appréciation, 182 sqq. — Elle ne
d'Antioche, 51, 93. — Sa mort, défend pas aux clercs de remplir
114. leurs obligations de vassaux, 183.
BOGOMILES, VII, 249. — Elle ne distingue pas entre (Zona
BOGORIS, roi des Bulgares, V, graiuita et impôts exigés, 185. —
564. Boniface va plus loin que ses pré-
BOHÊME, V. Eus et Hussites. décesseurs, 184 sq. — Il doit adou-
BOLOGNE. Synode (1317), IX, cir la bulle, 185,
195 sq. Pro- —
498. mulgation en Angleterre, 185 sqq.;
BONARCARDA. Synode (1263), — en Espagne, 275. —Opposition
VIII, 500. en France, 188 sqq., 194. |La —
BONAVENTURE (S.), cardinal bulle y est acceptée en partie, 263.
IX, 14. — Au 14« concile œcumé- — Bulle Imffahilis^ 189. Repro- —
nique à Lyon, 20, 26 sq. — S'il y ches à Philippe le Bel, 190-194. —
exerça la présidence, 27. Il explique la bulle Clericis laicos,

BÔNIEACE I (S.), pape, II, 191 sq. —


Nouvelle atténuation,
300, 311 sq, 195 sq. —
Elle est plus tard atté-
BONIFACE II, m, 340 sqq., nuée encore par Benoît XI, 285; —
346 sq. retirée par Clément V, 304. —
BONIEACE VII, antipape, VI, Bulles Excitât nos, 192; —• Exiit
209, 211. — Caractère de Boni-nuper, 195.
BONIFACE VIII, auparavant — Activité de sa corres-
face, 183.
Benoît Gajetan, IX, 153, 160. — pondance, 179, 192, 195. — Cou-
Début de son pontificat, 172. — cessions à France, 195 sq. — la
Ses rapports [avec Célestin V, 164 Bulles Romana Ecclesia Etsi dé et
sq., 173 — Sacre, couronne-
sq. 195 sq. — Canonisation de statu,
ment, 175. — défend au roi
Il Louis, 196. — Lutte avec les S.
Adolphe de Nassau de prendre part Golonna, 197 sqq., 278 sqq. —
à la guerre contre France, 159. Décrets In
la throno et Lapis excelso
— Son amour pour France, 160, la 199. — Croisade contre excisus, les
191, 195, 219, 241. — Conflit avec Golonna, 200. — Leur punition,
Charles d'Anjou, 160. — 201. — Réconciliation apparente
Il lui
donne des Deux-Siciles, 175. de Rome
le fief de Paris, 204. — et Boni-^
— veut pacifier tout l'Occident face négocie avec Charles de Va-
Il

pour porter secours à Terre- Adolphe de Nassau, 204 sq.


la lois et
Sainte 176. — Intervient entre —
, refuse de reconnaître Albert Il

Charles de Naples
II Jacques pour et d'Allemagne, 207, 211. — roi
d'Aragon au sujet de 177. la Sicile,
reconnaît dans Il
bulle Patris le la
— Offre à Frédéric d'Aragon l'em- œterni, 212. — Son discours Adfuit
pire de Gonstantinople 177. — tempus,nS, 258. — Empiétements
,

Appelle en Charles de Valois, sur les droits de I'empereur,21 sq.


Italie 1

177. — Le désigne pour empereur — s'oppose aux usurpations de Il

romain grec, 178. —


et inter- Philippe Bel sur l'empire, 210,
Il le
vient entre Venise Gênes, 178 253. — Appel pour une croisade,
et
— entre France et l'Angleterre, 210. — Drumann interprète mal
;

la
178 sqq. — Sa médiation est ac- ses paroles, 210. — Début de la
ceptée, 180, 202 sq. — a agi grande entre Boniface et Phi-
S'il lutte
avec partialité, 203. — On ne hppe, 213. — Boniface envoie au
le
reconnaît plus pour arbitre 248. , roi Bernard de Pamiers, 215. —
— Bulle Clericis laicos, 181,263,— Il appelle à Rome les prélats etc.

BON — 36 BON
français pour mieux combattre Boniface excite les ennemis de la
PhiUppe, 217 sq., 231, 234 sq., France, 248. —
Son hostilité contre
238, 242, 251. — Bulles Salvator Phihppe, 251. — Sa lettre Per pro-
mundi, Ausculta, Fili, et JS'uper ex cessus nostros, 251. — Nogaret se
ratio7iabilîbus (décembre 1301), présente comme accusateur de
217 sqq., 235, 237. —
Clément V Boniface (12 mars 1303), 252. —
veut plus tard annuler ces bulles, Celui-ci engage les anciennes pro-
217, 347 sq. —
Nouveaux reproches vinces de l'empire à se séparer de
de Boniface au roi, 219 sqq. On — Philippe, 253. —
Assemblée au
brûle les bulles Ausculta, Fili, et Louvre (13 et 14 juin 1303) ; Guil-
Secundum divina, 222. Bulle — laume du Plessis présente 29 chefs
apocryphe Time Beum, 222, 238, d'accusation contre Boniface, 253.
24(1. — .Prétendue
réponse du roi — Autres plaintes, 280 sq., 282.
Sciât maxima tua fatuitas, 226; — — On lui reproche d'avoir épuisé
connue à Rome, 238, 240 sq. — les finances de la France, 281. —
Parlement à ISotre-Dame de Paris La France demande un concile
(18 avril 1302), 227.— Protesta- œcuménique pour juger Boniface,
tion du clergé de la noblesse de
et 256, 283. — Déclaration et mesures
France contre prétendues as-
les de Boniface, 258 sq. —
Bulle ISu-
sertions du pape, 227 sqq. La — per ad audieiHiam, 258. —
Il ne

noblesse ne lui donne pas le titre de permet plus d'accorder en France


pape, 234, 236. —
Reproches qu'elle le veniam docendi et s'y réserve la
lui adresse, 231 sqq. —
Les cardi- collation de tous les bénéfices, 259.
naux défendent le pape et décla- — Benoît XI retire ce décret, 285.
rent les lettres falsifiées, 234 sqq., — Bulle Rem non novara, 259. —
237 sqq. —Ils sont opposés à Boni- Boniface aurait proposé à Albert,
face et répandent de faux bruits roi d'Allemagne, la couronne de
contre lui, 256 sq. —
Réponse du France, 259. — Bulle Super Peiri
pape à répiscopat français, 236. — solio, 259. — Attentat de Nogaret,
Discours du cardinal de Porto au 259 sq. — Sentiments de la France
consistoire (août 1302), 237. Dis- — sur ce fait, 281 .

Comment Phi-
cours de Boniface, 240. —
11 appelle lippe le Bel l'explique, 339, 346.
le roi un fou, un garçon, et menace Clément V est là-dessus d'accord
de le déposer, 241 sq. —
Son sen- avec lui, 347 sq. —
Délivrance et
timent sur la subordination des mort de Boniface, 261. —
Ses rap-
rois au pape, 218 sq., 222 sq., 228, ports avec les Frères mineurs, 201,
231 sq., 235, 237 sqq., 240 sq. 443.— Peu de synodes sont favo-
245 sq. —Le duc de Bourgogne rables à Boniface, 262. —
Philippe
offre sa médiation, 242. — Réponse le Bel cherche à le faire déclarer
du cardinal Orsini, 242. — On était hérétique, 282 sqq., 304. —
On lève
allé trop de part et d'autre,
loin les sentences prononcées par Boni-
243. — Beaucoup de prélats fran- face, 283 sq., 304 sq. —
Le roi
çais se rendent à Rome, 244. — demande de nouveau l'anathème
Synode, 244. —
Si l'on y excom- contre Boniface, 307, 331. —
Clé-
munia Philippe 244. , Bulle — ment V veut lui faire abandonner
TJaam Sanctam, 245 sqq. — atté-
; cette affaire, 307 sq., 331. —
Fai-
nuée par des papes postérieurs, bht, 327.— Le procès (1309-1311),
247, 304. —Vaines tentatives de 327. — Les accusateurs ne parais-
réconciliation du cardinal Lemoine, sent pas au temps fixé, 327. —
248. — Résistance du roi, 250. — Clément les cite de nouveau et
— , — ,

BON — 37 — BON
déclare qu'il regarde Boniface 104 sqq. — Son attitude lors delà
comme orthodoxe, 328. —
Il veut déposition de Wenceslas, 114 sqq.;
faire traîner l'affaire en longueur, — à l'égard de Robert, 120, 122,
328, —et obtenir qu'elle soit ré- — reconnaît, 123. — Sa mort,
Il le
servée à lui seul/selon la promesse 130.
antérieure du roi, 328. Le roi — BONIFACE (S.) , apôtre de
ne veut pas figurer comme partie, l'Allemagne, IV, 390. Pourquoi —
329. —
Premier consistoire, 329 sqq. il tarda à célébrer des synodes,
— Accusateurs et défenseurs 392. —
Il devient aussi légat pour

329 sq. —
Autres assignations, 330. la France occidentale, 393, 419.
— Ecrits des accusateurs et des Son troisième voyage à Rome
défenseurs, 329 sqq. Nogaret — 393. — travaille en Bavière, 394.
Il

— Y étabUt des évèques, 394, —


proteste contre Tédit pontifical de


citation etdésavoue plusieurs car- Et célèbre un synode, 394. — Il

dinaux, 330 sqq. —


Ce que les retourne en Thuringe et en Hesse,
accusateurs veulent établir, 331 sq. et fonde les sièges de Wurzbourg,
— Défense, 332 sq. D'autres — d'Eichstedt, de Burabourg et d'Er-
consistoires (avril et mai 1310) furt, 395. — Ouvre le premier
n'avancent pas l'affaire, 333. — concile national germanique (le
Nouvelle tentative de Clément V 21 avril 742), 397. —Concilium
pour faire déférer cette cause à lui Liftinense (745, non 743), 402. —
seul et décider les accusateurs à se La règle de Benoît introduite
S.
retirer, 334. —
Commission papale dans les couvents, 401, 403. —
pour entendre les témoins, 334. —
Formule d'abjuration, 406. In-
Horribles dépositions contre Boni- — Bo-
diculus superstiiionum, 407.
face, 335 sqq. — Nouveaux écrits niface en Neustrie, 416.— Y institue
des parties, 338. — Nouvel ajour- métropoUtains, 416. — Les
trois
nement, 339. — Le roi abandonne palliums, 417.— Synode de Sois-
l'alfaireau pape, 339. — Nouvelle sons 422. — Autres synodes (744),
commission, déposition à charge de Boniface, 428. — Synode gé-
S.
de plusieurs cardinauxetc.,341sqq. néral du royaume des Francs, 428.
— Clément déclare que roi
-
— Boniface songe à occuper siège
le et le

d'autres avaient agi hona contre de Cologne, 434. —


fide avec Il écrit

Boniface donne
et bulle la ses collègues à Cudbert de Cantor-
i?ea:^/o-
riœ, 344 sq. — Philippe est com- béry, 435, 467 — à Ethelbald, roi ;

plètement justifié, décrets de Mercie, 437 — à Egbert d'York,


et. les ;

de Boniface annulés, 345, 348. — 439. — Un synode romain (745)


Ses bulles seront anéanties, 347 s'occupe des affaires de
sq. Boni- S.
— Appréciation des accusations 441. — Présents de Boniface,
face,
contre Boniface, 348 sqq. — Le 448 sq. — Lettres du pape Zacha-
concile œcuménique de Vienne 449 453. — Opposition à
rie, sq.,
traitede Boniface, 417. — Ses dé- Boniface, 444, 451, 460.— Synode
S.
fenseurs se présentent France 451. —
et la monte sur le siège
(764), Il

abandonne ses accusations, 418. de Mayence, 452. — Zacharie lui

BONIFACE IX, X, 69. Réta- envoie ses 27 capitula, 456. —


blit pouvoir temporel, 69. — Synode général franc
le 460. (447),

Prend parti pour Ladislas de Na- — Le pape répond à diverses ques-


ples, 70. — Ses finances, 70 sq. tions de Boniface sur bap- S. le
— Cherche à gagner France, tême, sur certains prêtres à demi
la
73 — Refuse de se démettre, païens, sur l'existence des anti-
sq.
BOU BRA
podes etc., 462. — L'oblige à gar- BOULOGNE. Synode (1264),
der sa charge de légat pour le pays VIII, 502.
des Francs, 464; —
ainsi que le BOURGES.
siège de Mayence, 465. —
Boniface Synode(472), 196.
III,

contribue à la célébration du — (841), V, 304.


synode de Cloveshoé (747), 466. — — (1031), VI, 271.
S'il eut quelque part à l'élévation — (1038), 279.
de Pépin à la dignité royale, 477. — (vers 1124), VII, 189.
— Synode de Mayence (753), 485. — (1145), 296.
— Boniface s'y donne pour succes- — (1213), VIII, 94.
seur Lullus, et se rend chez les — (1225), 187.
Frisons, 485. —
Statuts synodaux — (1240), 331.
de S. Boniface, 485. Editions— — (1276), IX, 67.
des œuvres de S. Boniface, 440, — (1280), 100.
458.— Sa mort, V, 1. — (1286), 131.
BONIZO, VI, 287, 296, 363, 372, — (1315), 471.
461-469, 500, 619. — (1336), 541.
BONNEUIL. Assemblée des évêques de France
Synode (618), 111,612. (1432), XI, 206.
— (855), V, 406. Pragmatique sanction (1436), 483.
BONOGELO, Y.Bonneuiî. Assemblée (1440), 514.

BONOSE, Bonosiens. Leur er-


— (1447), 564.

reur validité de leur baptême etc.,


;
BOURGOGNE. Synode (955),
11,239,488; III, 654; V, 69, 80. VI, 178.

BONSHOMaiES, VII, 432; VIII, BOURGUEIL. Synode (1154),


67. VII, 327.

BORDEAUX. BOUTARIC, historien français,


Synode (384), II, 229. IX, 172.
— (1068), VI, 442. BOUVINES. Bataille, VIII, 52,
— (1079), 609. 60.
— (1080), 609. BRABANÇONS, VII, 5)0.
— (1093), VII, 22. BRAGUE.
— (1098), 64. Synode (411), II, 84.
— (1255), VIII, 467. — (563), m, 555.
— (1260), 478, 499. — (572), 569.
— (1263), 499. — (675), 656.
BORGOLI. Gonvent (1322), IX, Le rang de métropole restitué à
505. Drague, VII, 84.
BOSNIENS. Leur réunion à BRAINE, V. Berni.
l'EgUse, XI, 539. BRANCALEONE, sénateur de
BOSO, duc et roi, VI, 101, 110, Rome, VllI, 424,432.
115, 125. BRANDFORT. Synode (964),
BOSTRE. Synode (vers 244),I, VI, 206.
91. BRANDONUM (Dominica), IX,
BOUCHARD d'Avesnes. Se ma- 282.
rie , quoique sous-diacre , VIII BRAS SÉCULIER. II doit sou-
160. tenir l'Eglise, V, 318 sqq.,
251,
BOUCICAUT (le maréchal de), 386, 391; IX, 87, 130, 134; X, 243.
X, 111, 152, 166, 168. Cf. Eiat.
BRI — 39 — BUR
BREME. Sa fête, 235, — Ses révélations,
Synode (1266), VIII, 512. XI, 269.
— (1292), IX, 156. BRIOUDE, Brives. Synode, VII,
L'archevêché de Hambourg uni à 29.
l'évêché de Brème, V, 330, 407. BRIXEN. Le siège épiscopal
BRENNACENSE i,Condlium\ transféré de Séden à Brixen, III,

V. Berni. 536. — Conciliabule (1080), VI,


BRESLAU. 601.
Synode (1248), VIII, 411. BRUIS (Pierre de), VII, 149 sqq.
— (1267), 516. — Cf. Pélrohrusiens.
— (1279), IX, 92. BRUNO, V. Grégoire V.
— (1298), 267. BRUNO de Toul, V. Léon IX.
Lutte entre le duc et l'évêque, 125. BRUNO d'Augsbourg, frère de
BRETAGNE (Grande) et pays Henrill, VI, 251.
de Galles. Comput pascal des Bre- BRUNO le Saxon, chroniqueur,
tons, 1, 322; m, 604. —
Ils refu- VI, 514, 527 sq.
sent de s'unir à S. Augustin, 604. BRUNO (S.), ^fondateur des
Synode (429 ou 447), II, 498. Chartreux, VI. 568.
— (512), III, 271. BRUNO de Trêves, VII, 93,
— (516), 272. 95 sq., 100,167.
Deux synodes (519 et 520), 300. BRUNO, abbé du Mont-Cassin,
— (601), 603 sq. évêque de Segni, VII, 120, 124,
BRETAGNE armoricaine. Sy- 138.
node (vers 555), — Triste
III, 552. BRUNO d'OImutz, IX, 12.
état de rEghse, V, 535, 543. — BUCCO ou Burchard de Halber-
Schisme, VI, 306, 325. — Soldats stadt, VI, 416, 504 sqq., 514,519,
bretons au service des papes, IX, 535.
601. BUDE.
BRÈVES. Synode (519), III, Synode (1279), IX, 80.
301. Deux synodes mixtes (1308 et
BREVIARIUM, V. Heures cano- 1309), 364.
niales. BULGARES. Conversion et rap-
BREVIARIUM des canons ports avec Rome, V, 563-574. —
d'Hippone, II, 241, 251. Un décret illégal du 8« concile sé-
BREVISCOR^, V. Courlecuisse. pare la Bulgarie du patriarcat
BREVITURIUM Canonum.VII, romain, 607, 656-661. —
Conflit
129. entre le pape et S. Ignace de Cons-
BRIENNE (Gauthier de), VIII, tantinople, VI, 3, 15. —
Les mis-
7, 173. sionnaires latins expulsés, 3. —
BRIENNE (Jean de), roi de Jé- Lettres de Jean VIII aux Bulgares,
rusalem, VIII, 164. — II marie sa 14. — Le pape continue ses récla-
fille à Frédéric abdique en sa
II et mations, 24, 30, 32. — Déclaration
faveur, 172 sq., 216. — reçoit Il le de Photius, 40.
gouvernement d'une partie des BULL AIRE. L'édition de Turin
États de l'Église, 174. — Attaque (1859), X, 62.
le royaume des Deux-Siciles, 219. BULLE d'or, IX, 593.
— Devient empereur de Constan- BURCHARD de Worms, VI,
tinople, 218, 287. 251.
BRIGITTE (Ste) de Suède, IX, BURCHARD de Halberstadt,
600. — Sa canonisation, X, 382. — V. Bucco,
à . . '

CAL 40 — GAM
BURCHARD de Munster, VII, Synode (1136), VII, 227.
96, 112. — (1379), X, 196.
BURDIN (Maurice), archevêque BURKARD de Magdebourg
de Bracara, antipape, VII, 132 sq., Emprisonné, IX, 462. Massacré, —
135, 144sqq. V. Grégoire VI. 505.
BURETTE, IX, 95. BYZACÈNE, province d'Afrique.
BURGOS. Synode (504 ou 507), III, 253.
Deux synodes (1077 et 1080), VI, — (541), 385.
610 sq. Synode douteux (602), 605.

CABILLONENSE ( Concilium )
commence le 25 décembre, IX, 369;
V. Chalon-sur-Saône. XI, 211 ; — le 25 mars, 556 ;
—à
CADALOUS, antipape, VI, 409 Pâques, IX, 270, 369. ~
Style de
sqq. — Investi par Henri IV, 410. France, XI, 209; —
de Florence,
— Se rend d'Allemagne en Italie, 308, 350 sq.; romain, 556.
410 — à Rome, 412. —
; Pierre S. CALICE et patène. Matière, pro-
Damien 413 sqq. —
lui écrit, Si- preté etc., V, 56, 446, 611 VI, 75, ;

moniaque, 410, 413 sq. — Obligé 129, 286, 336, 369 ; VII, 480, 548;
de retourner à Parme, 414. — Re- VIII, 177, 402, 465 sq.; IX, 63 sq.,
jeté par synode d'Augsbourg,
le 95, 146, 376, 398, 523, 5Î9, 538,
416. — Anathématisé, 416.— Se 551, 557, 612. —
« Cahce de bois
rend de nouveau à Rome, 417. — et prêtres d'or, » VI, 129.
Rejeté par synode de Mantouo,
le CALICEM benedicere et offerre,
418, 425 sq. — Enfermé au châ- l, 414 sqq. Cf. Diacre.
teau Saint-Ange, 424. —Revient CALIXTE II. Veut conclure un
Parme, 430. — Nouveau triom- concordat avec Henri V, VII, 152
phe, 433. — Nouvel échec, 434. — sq. —Tient un concile général à
Le duc Godefroi et Tarchevêque Reims (1119), 153 sqq. Confé- —
Anno négocient avec lui, 441. rence de Mouson, 155. Il ex- —
CÂDOMVM, Y. Caen. communie l'empereur et l'anti-
CAEN. pape, 160. —
Retour à Rome, 168.
Synode (1061), VI, 407, Triomphe sur l'antipape 168. —
— (1182), VII, 515. Lettre amicale à l'empereur, 173.
CAITJS, évoque d'Illyrie, arien — Il conclut le concordat de
II, 84. Worms, 174 sqq. —
Réunit le 9«
CALCHUT. concile œcuménique, 180. Sa —
Synode (787), V. 55. mort, 189.
— (816), 200. CALIXTE m,
antipape, VII,
CALENDES (Réunions et ban- 483, 513.
quets des) VII, 19, 21; IX, 466. CALIXTÏNUM {Pactum), VII,
CALENDION, III, 204,209. 176.
CALENDRIER romain,I,323.— CALNE. Synode (978), VI, 210.
Réforme proposée à Constance, XI, CAMBRAI (diocèse de). En par-
24; — à Bâle, 354. — L'année tie à la France, en partie à TAlle-
CÂN — 41 CAP
magne, VI, 516. — Synode (1304), permission de Tévèque, V, 89, 116,
IX, 289. 170. —Première canonisation so-
CAMFUVIC, jugement de Dieu, lennelle par le pape (993), VI,
V, 30. 219.
CA3nSIA, V. Surjjlis. CANOSSE (Henri IV à), VI
CAMPAGNE (Églises et parois- 545 sqq.
ses 116, 263, 280, 287,
de), III, CANTACUZÈNE, historien by-
367, 388 sq. —
Mesures pour la zantin, IX, 545, 547, 583 sqq., 594.
conservation de leurs biens, II, 306 ; CANTORBÉRY,
III, 280, 287, 312,380. Les jours— Synode (605), III, 606.
de semaine le service divin y com- — (1191), VII, 543.
prend matines et vêpres, non tou- — (1193), 545.
jours la messe, 280. —
Un diacre — (1221), VIII, 175.
peut alors y présider, 280. On — Synode diocésain et statut (1236),
exige que ce soit toujours un prê- 296 sqq.
tre, 323. —
Visite de l'évêque, 280, Synode (1269), 532.
— Obligation de la prédication, — (1300), IX, 273.
345. — (1310), 393.
CAMPANARII, V. Sonneurs. — (1341), 543.
CAMPINACUM, V. Cognac. — de la province (1433), XI
CAMPUS Neronis, VI, 617. 248*.
CANCELLUS, chœur, IX, 540. Atteinte aux droits de ce siège, V,
CANDIDIEN, commissaire im- 55; — réparée, 55,146, 168. — Le
périal au troisième concile œcumé- droit primatial de Gantorbéry à
nique, II, 359, 368 sq.,
371,392. plusieurs reprises méconnu par
CANDIDIEN d'Antioche, en York, et confirmé parles papes,Vl,
Pisidie, eutychien. Accusé d'adul- 450; VII, 86,101 sq., 141, 154,
tère, II, 574." 194, 481, 539,543; IX, 453.- Mode
CANON. Désignait primitive- d'élection du primat, VII, 398,
ment un règlement disciplinaire, 519; VIII, 53 sq. — Privilège du
non un décret dogmatique, I, 346, chapitre, sede vacante, 533. — Le
369; II, 201. —Des collections de concile de la province est favo-
canons ont existé très-ancienne- rable au pape contre le concile de
ment, I, 347 sqq. 111, 52, 54, 87,
,•
Bâle, XI, 248*.
92, 100, 137; V, 328. CANTORES, l'un des degrés
CANONS apostoliques, V. Apos- inférieurs de la cléricature,II, 152.
toliques . CANUT (S.) roi d'Angleterre et
CANON des Écritures, V. Écri- de Danemark, VI, 263.
ture sainte. CAPELLUS, chapeau, IX, 506.
CANON, tableau où étaient ins- CAPICERIUS, IX, 603.
crits les clercs d'une église, 1, 411, CAPISCHOLI, scolastiques, VI,
506. 271.
CANONIC^ Litterœ, V. Let- CAPITALE (Peine), V. Mort.
tres, CAPITULAIRES. Rapport avec
CANONICI clerici, clercs ins- les canons, VI, 146 sq.
critsdans le canon ou tableau offi- CAPOUE.
cielde chaque église, III, 381. — Synode (391), II, 238.
Chanoines, V. ce mot. — (1087), VII, 4.
CANONISATION. Défense d'ho- — prétendu (1111). 122
norer des saints nouveaux sans la 1 Synode (1118), 146.

CAR — 42 CAR
CAPPA, manteau épiscopal, 252; — ni placita, V, 320, 567 ;
VIII, 489. Cf. Chape, VI, 132, 165. — Coutume supers-
CAPPADOCE. titieuse de la mi-carême, IX, 608.
Synode (vers 375), II, 124. —- Rigueur de la loi du carême, V,
CAPRANICA, cardinal, XI, 53; VI, 253. —Cf. Jeûne.
143, 175, 229, 232, 527, 529. CARIE.
CAPRÉOLUS de Garthage. Sa Synode (vers 367), II, 120.
lettre au 3^ concile œcuménique, — (378), 125.
II, 366. CARINA, carême, VI, 253.
CAPUCHON, V. Barrette. CARISIACUM, V. Quiercy.
CARACTÈRE indélébile de l'or- CARLIER (Gilles), doyen de
dination, I, 638. Cambrai, XI, 239, 220* sq.
CARCASSONNE (le vicomte de) CARLISLE. Couvent (1138), VII,
protecteur des Cathares, VIII, 73. 232.
— Colloque (1204), 73. CARLOMAN, Pépin le
frère de
CARDINALES, cardinaux prê- Bref. Procure la réunion du pre-
tres. Les cardinaux évêques sont mier synode national germanique,
souvent appelés simplement évê- IV, 397. — Synode de Liftina, 402.
ques, VII, 3, 116, 118, 123. 415, 431. — embrasse la vie re-
11

CARDINALES {Tituli), V, 318. ligieuse à Rome, 474.


CARDINAUX. Au xi^ siècle CARLOMAN, frère de Charle-
l'élection du pape appartenait aux magne, V. 17 sq. 21.
cardinaux-évêques, VI, 379, 381. CARLOMAN, fils cadet de Char-
Ilne reste que 7 cardinaux, VIII, les le Chauve. Reçoit la tonsure
341. — Un
cardinal -prêtre prend malgré lui; se révolte, VI, 65, 67,
place avant un évêque, IX, 462. -r- 84.
Droits des cardinaux méconnus à CARLOMAN, fils de Louis le
Constance, X, 417. —
Prescriptions Germanique, roi d'Italie, VI, 95.
de Martin V, XI, 148. Droits et — 99.— Sa mort, 100, 112.
privilèges qu'Eugène IV leur ac- CAROBERT, IX, 364, 366.
corde par une capitulation d'élec- CAROLINE (loi), X, 541; XI,
tion, 170. —
Ordonnances de Cons- 121, 124, 295.
tance et de Bâle sur leur promotion CAROLINI [Lihri), V, 118.
leur nombre etc., 56, 59, 95, 101, CAROLTNUS [Codex], V, 18.
348.
CAREME. On jeûnera quarante
CAROSUS, III, 50 sqq. 53, 55.
jours avant Pâques, III, 257 ; — CARPENTRAS. Synode (527),
non cinquante ou soixante, 269, III, 320.

324 386. —
La discipline du ca- CARRION. Synode (1110), VII,
rême n'était pas partout identique, 103.
I, 295 sq., 638; II, 161 ; VI, 566; CARROFUM, V. Charroux.
VIII, 413. —
Jeûne rigoureux, V, CARTES (Tireurs de), IX, 266.
557; VI, 453. —
Abstention du com- CARTHAGE.
merce conjugal, V, 566 sq. Il — Synode sous Agrippinus, I, 87.
n'y a de messe proprement dite — (249), 92.
que le samedi
dimanche, II,
et le — (251), 94.
161 ; V, 387. — On permet
la com- — (252), 96.
munion quotidienne, 566. On ne — — (vers 253), 97.
célèbre ni fêtes de saints, II, 161 — (255), 99.
— ni mariages, 162. V, 567; VI,
;

Deux synodes (256), 100 sq.


CAS - 43 GÂT
Conciliabule donatisle (312), 172. CASTTERA (Théodose), patriar-
Synode (345), II, 10. che de Gonstantinople, V, 198.
Deux synodes (vers 386 sqq.),235. CASTELNAU (Pierre de), VIII,
Chariag. 1 (39'0, 250. 73 sqq. — Assassiné, 76.
— JI (juin 397), 250. CASTUS de Sarragosse, I, 536.
— ///(août 397), 250 sqq. CATÉCHISME. se faisait de-
II

Prétendu Cari/ia^.i 7(398), 252 sqq. vant la porte de l'église, VII, 523.
Carthag. IV (399), 254. — Le concile de Tortosa (1429)
— y (juin 401), 257. prescrit et règle la rédaction du
— y/ (sept. 401), 259. catéchisme, XI, 163.
Africana VII, à Milève (402), 263. CATÉCHUMÈNES. S'il y en
Carthag. VIII (403), 27S. avait trois classes ou seulement
— IX (404), 276. deux,I, 409. — Le catéchuménat
— Z (405), 277. durait deux ans, 152. En cas de —
— X/ (407), 277. nécessité on avançait le baptême,
— XII et XIII (408), 280. 140, 152. —
Une femme enceinte
Carthag. Z/F (409), 280, peut être baptisée dès qu'elle le
— Zy(410), 280. demande, 220. Peines contre—
Synode au sujet des Pélagiens les catéchumènes pour diverses
(411), 282. fautes 137, 140,219; pour apos- —
— (416), 290. tasie dans la persécution, 408.

— (417 ou 418) 293. Ceux qui ont commis cette faute
Carthag. Z
77 (418), 293. peuvent être promus aux ordres,
Autre synode (418), 299. 205. —
Les catéchumènes doivent
Carthag. Zy// (419), 301, 309 sqq. fréquenter l'église, 153. Ils re- —
— XVIII, (421), 313. çoivent avant le baptême une im-
— XIX, 314. position des mains, 150, 472;

— XX, 314. ainsi qu'un exorcisme, III, 569.

Synode (426), 315. Ils doivent apprendre le symbole,
Colloque avec les Ariens (484), III^ 569 ;
— Leurs funérailles,
IV, 221 .

212. III, 560. — Prescriptions diverses,


Synode (515), 316. II, 478. — Cf. Baptême.
— (o35) 363. CATECHUMENUM, IV, 286.
— (594), 598. CATHARES, nom que se don-
Rang et droits de ce siège, I, 159, nent les Novatiens, I, 398.
170; II, 241, 246, 252, 262, 276; CATHARES, VI, 253, 260, 267,
"VI, 343 sq. —
Garthage reçoit le 309; VII, 133 sq., 357, 387, 403,
surnom de Jmtirdana, III, 363. 432 sqq., 509, 518; VIII, 25, 34. —
CARTHAGÈNE (Province de) Vaste extension de la secte, 61,72.
en Espagne, III, 62, — Son origine, 62. —Noms divers,
CARVAJAL (Jean), XI, 514 sq., 63. — Doctrine, 63-66. — Leur as-
522, 537, 541, 547, 550, 554. — Car- cétisme, — Perfedi,
67. bons vesciti,

dinal, 555. — A la diète d'Aschaffen- hommes, 67. — Crederdes, 68. —


bourg (1447), 565. — Négociations Consolamentum, 67 — Conve- sq.
avec Frédéric 565 sq.
III, nen.za,ii8.~Endicra,m. — Culte, 69.
CAS réservés, V. Réservés. — Confession, — Hiérarchie,
70.
CASA DEI, ablaye, VI, 567; 70. — Antinonisme théorique, non
Vil, 39. pratique, 70. — Mépris pour la

CASHEL. Synode national ir- croix, 69. — Le midi de France la

landais (1171), VII, 475. leur est spécialement favorable,


CAT — 44 — GEL
71 Fq. — Ils sont nombreux nances du synode de Réziers (1246),
en Lombardie et à Rome, 72. — 399. — Derniers restes de la secte,
Innocent III ordonne la répression 428, 456, 461 sqq.; IX, 269,
de l'hérésie en Lombardie et en CATHEDRA PRBIA, I, 159.
France, et y envoie des légats, sans CATHERINE (Ste) de Sienne,
grand résultat, 72 sqq. Domi- — IX, 601; X, 44,55 sq.
que prend part à la mission, 74 sq. CATHOLICUS, nom pris par
— Eaymond VI favorable à la secte les chefsde diverses églises schis-
74, 76; —
excommunié, 76. As- — matiques, m, 176, 211, 232, 322;
sassinat de Pierre de Gastelnau, IX, 550, 552, 555.
76. —Innocent III demande -une CAUS^ majores, IX, 34.
croisade contre les Cathares, 76, CAUSEIUM concilium (995), VI,
— Raymond VI et d'autres se sou- 223 sq.
mettent et sont relevés de l'excom- CAUVERTINI, IX, 374.
niunication 77 sq. —
Le légat Milo CAVERCINI, VIII, 203.
77 sqq. —
Les croisés prennent CECCONI. Son du con-
histoire
Réziers, Garcassonne etc. 78. —Le cile de Florence, XI, 173, 376.
pays conquis est donné à Simon CÉCILIEN (S.) de Carthage, I,
de Montfort , 79. Le synode — 171 sqq.
d'Avignon établit l'inquisition épis- CELCHYT, V. Caîchut.
copale, 80. —
La croisade en 1212, CELENENSE concilium (vers
p. 87 sq. —
Décret du 12" concile 447), II, 495.
œcuménique touchant les héréti- CÉLESTINI(S.),pape,II,335 sq.,
ques, 122sqq.— Décision au sujet 340 sqq., 358, 367, 378, 430.
du comte de Toulouse et des autres CÉLESTTN II, VII, 292.
seigneurs cathares, 158 sq. — CÉLESTIN II, antipape, VII,
Les Cathares relèvent la tête, 185. 189.
Pape de la secte, 186. — Synodes CÉLESTIN III, VII, 542 sqq.
à leur — Les Ca- — Croisade, 550. — Sa mort, 553.
sujet, 183, 277.
thares prétendaient s'autoriser de CÉLESTIN IV, VIII, 333.
ScotErJgène, 188. — Nouvelle croi- CÉLESTIN V, IX, 160 sqq. —
sade contre Raymond 192 sq. Résigne
VII, souverain pontificat, le
— Fin de la guerre des Albigeois, 165. — valide, 198 sq. — Si c'était
228. — Mesures pour l'extirpation Captivité, 173 sq. — Mort, 174.
de secte, 229. — Ordonnances du
la CÉLESTINS, ordre, IX, 442 sq.
synode de Toulouse (1229), 231 sqq. CÉLIBAT, y. Mariage.
— Les Carthares convertis doivent CÉLIBAT ECCLESIASTIQUE.
se distinguer par un signe sur leurs Une dans ordres majeurs,fois les
habits, 233, 278, 400, 406. — Em- on ne doit plus contracter mariage,
prisonnement perpétuel des con- 422 sqq., 624. — Décret du sy-
I,
vertis, 282, 403 sq„ 406. — Ordon- node d'Elvire, imposant conti- la
nances des synodes de Tarragone nence aux clercs supérieurs, 147;
a u sujet des hérétiques, 343. — — renouvelé à Arles, 192. — Le
Les Cathares se réorganisent concile de Nicée porté une a-t-il
(après 1233), 348. — Ordonnance semblable? 371, 422 sqq. —
loi
du synode de Narbonne (1243) à Peines contre les violateurs du
leur sujet; procédure de l'inquisi- célibat, par mariage ou autrement,
tion, 349. —
Après la chute de Mon- 217. —
En Orient, les diacres pou-
ségur, leur boulevard, ils dispa- vaient se marier, si à l'ordination
raissent peu à peu, 399. — Ordon- ils avaient stipulé cette condition,

,•

GEL 45 — GEL
204. — Les canons apostoliques riens de Perse permettaient à tous
défendent aux ecclésiastiques de les clercs, même aux évêques et
répudier leurs femmes, 617. — aux moines, de se marier une fois,
Les clercs à partir du diaconat doi- 211, 232. — Les clercs des ordres
vent garder le célibat, II, 264. — mineurs les sous-diacres
, non
S'ils sont mariés lors de leur ordi- compris, ne sont pas astreints au
nation, ils doivent après vivre dans céhbat, IV, 212, 458. Ordon- —
la continence; peines contre les nance du concile m
Trullo opposée
délinquants. 232 sq., 235, 255, à la pratique de l'Eglise latine,
260, 263. —
Même en Occident, on 211,213, 215. —
Il exige cependant

n'exige pas encore la continence la continence des évêques, 213,


des sous-diacres, 255, 260, 264; 217. —
Le roi Witiza veut aboUr en
mais on leur défend les secondes Espagne la loi du céhbat, 239. —
noces, 255. —
On les astreint à la Beaucoup de clercs vivaient dans
continence, 305. —
Les clercs in- l'incontinence sous Charles Mar-
férieurs doivent se marier ou faire tel, — Des prêtres vivent avec
398.
vœu de continence, 243, 327. — des religieuses, 421.— Ce y qu'il
Contre ceux qui refusaient d'assis- a à un prêtre contracte une
faire si
ter au saint sacrifice célébré par union prohibée, 214. — Femmes
les prêtres mariés (en Orient), 170, habitant chez des clercs, 402, 420,
173. —Les clercs des degrés supé- 425, 490. — Les veuves des clercs
rieurs doivent garder le célibat, ne doivent pas se remarier, 420.
m, 261, 381, 613. —
S'ils sont -— Célibat des clercs et mesures
mariés lors de leur ordination, ils de précaution, V, 86, 155, 209,
doivent après vivre dans la conti- 221,244,257, 290, 317, 386, 589.
nence peines contre les délin-
;
— Les évêques doivent être en-
quants, 188, 257, 366, 380, 387, tourés de clercs comme témoins
545, 566, 577, 586, 591. — Même de leur vie, 257, 383. -— Les clercs
en Occident, on n'exige pas encore des ordres supérieurs, les sous-
la continence des sous-diacres, diacres y compris, sont astreints
266. — On les y astreint aussi, au célibat, VI, 66, 178, 271 sq.,
261, 282, 327, 380. On y oblige- 297, 313, 368, 400, 582. — font
Ils

même les clercs dont l'ordination vœu de chasteté, 271. — Ceux qui
aurait été forcée, 640. —
Les clercs violent la loi sont déposés, 178,
des ordres" majeurs doivent faire 368, 400. — Jusqu'au xi« concile
vœu de continence, 290 , 309 œcuménique (Latran, 1124), le
327 sq., 380, 622, 648. Ce vœu — mariage des prêtres était valide,
rendait le mariage illicite, non in- quoique illicite, 400. En An- —
valide, 115.— ne peuvent être
Ils gleterre, S. Dunstan remet la loi
ordonnés qu'un an après l'avoir du célibat en vigueur, 206 sqq.
309, 380. — Un homme marié —
fait, Des clercs dotent leurs enfants
ne peut recevoir un ordre obligeant des biens des églises, 249. Be- —
à la continence que du consente- noît VIII au synode de Pavie porte
ment de sa femme, et si elle-même des décrets sévères sur le célibat,
fait vœu
de chasteté, 258, 328. — 249 sq. —
Les fils des clercs sont
Précautions pour conserver la esclaves; ils ne peuvent être af-
chasteté des clercs, 564, 566, 576, franchis ni élevés aux ordres, 250,
586, 622, 657. Cf. Femmes. Les — 271. —Synodes de Goslar et de
enfants (illégitimes) des clercs se- Bourges, 250, 271. —
Nul ne doit
ront esclaves, 642. —
Les Nesto- épouser la fille d'un clerc, ni don-
GEL — 46 — GEN
ner à un clerc sa fille en mariage, même leur mère ou leur sœur,
272. — Benoît IX, pape, veut se 120, 122. — On permet, 336.
le —
marier, 288. — Décret de Léon IX, Peines contre lés concubines des
297. — défend tout rapport avec
Il clercs, 178, 297. —
Les clercs des
les clercs concubinaires; de effet ordres inférieurs, non astreints au
cette mesure, 326. — Efforts de célibat, 178, 271 sq., 400. La loi —
Victor et de l'empereur Henri
II 111, du célibat reçue en Angleterre,
364. — Synodes de Mayence, 313; VII, 78 sq., 100, 193, 206, 479 ;

— de Toulouse, 368. — La loi en Normandie, malgré quelque op-
mise en vigueur en Espagne, 336, position, 160, 204 5— en Irlande,
442. — La plupart des prêtres de 323; — en Pologne et en Silésie,
Milan étaient mariés, 371 sqq., 553; — incomplètement en Hon-
395. — La Pataria combat de toutes grie, 128 sq., — en Bohême,
et
ses forces les clercs incontinents, 553. — La du célibat fréquem-
loi

372 sq. —
Porte le peuple à rompre ment rappelée, 9 sq., 18, 26, 29,
toute communion avec eux, 374 sq. 35, 57, 65, 78 sq., 98, 100 sq.,
— Plusieurs villes suivent l'exemple 159 sq., 181, 193, 200 sq.,204, 208,
de la Pataria de Milan, 438 sq. — 212,217, 223, 237, 308, 323, 479,
Nicolas II et Alexandre II défen- 504. —
Défense d'assister aux of-
dent d'assister à la messe d'un fices d'un prêtre marié, 26, 78 sq.,
concubinaire, 382, 416 ; de même— 205, 212, 217. —
Les femmes ou
Grégoire VII, 481 ; — et le synode les concubines des clercs seront
de Poitiers (1078), 571;— Si cette chassées ou même réduites en es-
mesure en contradiction avec
est clavage, 10, 18, 69, 101, 201. —
les anciens canons, 484 sq. La — Les biens des concubinaires revien-
loi du célibat souvent enfreinte nentàl'évêque, 101. Les évoques—
avant Grégoire VU, 478, 487 sq.— vendent des dispenses du célibat,
Efforts de ce pape, 481, 484 sqq., 206. —
Le mariage des clercs, des
504, 571. —
Opposition, 484 sq. — moines et des religieuses regardé
Démonstrations des concubinaires désormais comme invalide, 10, 98,
aux synodes d'Erfurt,486, de l'as- — 181, 227, 237, 308. —
Punition des
sau, 487, —
de Paris, 489, de — clercs incontinents, 504. — Femmes
Rouen, 491, —
de Mayence, 507. dans maisons des clercs, V.
les
— Otto de Constance est contre la Clercs. —
Le célibat des clercs in-
loi du célibat, 493. —
Lettre pré- troduit en Serbie, VIII, 28 en ;

tendue de S. Ulrich d^'Augsbourg Danemark, 189; —
en Suède,
dans le même sens, 587. Lan- — 411; —
en Hongrie, 523. Mesures —
franc promulgue la loi en Angle- contre le concubinage des clercs,
terre avec quelque mitigation, 565. 130, 179 sq., 190, 255, 296, 298,
— Guillaume le Conquérant très- 303, 328, 347, 461, 465, 476, 489,
favorable au célibat, 608. Des — 512, 518, 526. — Quelles femmes
évêques vendent des dispenses peuvent se trouver dans les mai-
de célibat, 580. —
Exagérations sons des clercs, 104, 201, 258, 401,
populaires contre les concubinaires, 531 .—Pour les t. IX, X, XI, V. Clercs.
485, 512. — La loi du célibat fré- CÉLIDONIUS de Besancon, II,
quemment proposée, 397, 399 sq., 492.
452, 571, 582, 608 sq., 610, 630.— CELLERIER, évêque des Albi-
Mesures de précaution, 148, 220, geois, VII, 432.
233, 250, 336, 571. —
On défend CENCIUS, V. Crescenlius.
aux clercsd'avoir dans leur maison CENCIUS, consul, VII, 4.
GHA — 47 — CHA
CENDRES (mercredi des), VII, pas comme indispensable, 585. —
14,36. D'autres évoques encore réclament
CENOMANICUM {CoHcilium),\. ce concile, 581, 588. L'empereur —
Mans (Le). Théodose II s'y refuse, 583. Le —
CENS payé romaine,
à l'Eglise nouvel empereur Marcien et sainte
V, 512, 519; VI, 306,402. Pulchérie y sont favorables, 587,
CENSURES ecclésiastiques. Il — S. Léon désire que le concile
est hérétique d'en nier la valeur, ait lieu en Itahe, 582 sq.; — mais -

VII, 77. Marcien veut que ce soit en Orient,


CÉPARELLI, XI, 190, 226. 587. —
Il reconnaît que le concile

CEPERANO. Synode (1114), VII, doit se tenir par l'autorité du


180. pape, cTûO aùOsvToùToç, 587. La —
CÉRULAIRE (Michel), VI, plupart des membres du brigan-
345 sqq. — Sa lettre à l'évéque de dage d'Éphèse étant revenus à Tor-
Trani, 346. —
11 est excommunié, thodoxie, S. Léon ne croit pas
356. —
Son conciliabule, 357. le concile nécessaire, 590 sqq.
CERVANTES, cardinal, XI, — Les légats devaient, de concert
495. avec Anatole, recevoir à la com-
CÉSAIRE (S.) d'Arles, III 254, munion les repentants, sans te-
308,320,330 sq., 340 sqq., 343 sq., nir un nouveau concile, 590 sqq.
357. — Marcien convoque le concile à
CÉSALPINS, hérétiques, X, Nicée, I, II; II, 594. Le pape y —
191.^ consent, bien que à regret, 595 sq.
CÉSARÉE en Palestine. Synode — Pourquoi il avait changé d'opi-
au sujet de controverse pascale,
la nion, 597 sqq. — Il nomme des
I, 83. —
Situation de ce siège vis-à- légats pour présider en son nom,
vis de Jérusalem, 395, 397. Sy- — 595 sqq. — Lettre de Léon au S.
node (334), 450. concile,597.— Les légats se rendent
CÉSARÉE en Gappadoce. Re- en Orient, 599. — Leurs instruc-
connue à Nicée comme métropole truclions, 600. — L'empereur
supérieure ou exarchat, I, 384. transfère concile à Ghalcédoine,
le
CÉSARIENNE (Opération), VIII, 600. — Ecrits sur concile le iv^
297 ; IX, 380. œcuménique, — Nombre
III, 1.
CHAIR (La) n'est pas un ali- des sessions, — Local, 4 sq. —
1.
ment impur, 207, 633 sqq. ; II,
I, Actes synodaux et versions, — 4.
170 sq; III, 557. Défense de — Le diacre Rusticus corrige l'an-
manger la chair des animaux of- cienne version latine, — Edi- 7.
ferts aux idoles, II, 171; III, 363, tions des actes, — Codex ency-
8.
387;— étouffés, I, 637; II, 172; clicus,10. — Commissaires impé-
III, — Cette dernière prohibi-
363. riaux, 11, 35, 99.— Ordre des
tion abrogée, V, 569. — Absti- préséances, 12 sq. — Présidence,
nence superstitieuse, 567. — Cf. I,31 ; 36. — Nombre des
III, 12,
Abstinence. Pères, 13. — 14. —
1'^ session,
CHALCÉDOINE. Concile œcu- Les légats ne se servent que de la
ménique (451). — Après le brigan- langue latine, 14. —- Ils déclarent
dage d'Éphèse, le pape Léon le qu'un concile œcuménique ne peut
Grand demande la réunion d'un être célébré sans le siège aposto-
nouveau concile et y travaille de lique, 14. —
Dioscore est obligé de
tout son pouvoir, II, 582 sqq. A — quitter sa place, 14. Eusèbe de —
quelle condition il ne le regarde Dorylée se porte accusateur contre

,

GHl 48 GHA
lui, 15. — On commence la lec- admettre partout la lettre de
ture des pièces relatives au bri- S. Léon; 31. —On lit et on ap-
gandage d'Éphèse, 16. L'entrée — prouve les anciens symboles, deux
de Théodoret occasionne un grand lettres de S. Cyrille et la lettre de
tumulte, 16. —
Suite de la lecture, S. Léon, 32, 45 sqq., 58 sqq., 62,
17. — Dioscore appelé meurtrier, 66 sq. — Quelques Pères hésitent
17, 24. —
Il cherche à rendre aussi d'abord sur certains passages de
responsables de ce qui s'est fait à cette dernière, 32. — Commission
Éphèse Juvénal de Jérusalem, Tha- pour question de dogme;
traiter la
assius de Gésarée etc., 17. — elle se réunit chez Anatole, 31,
Lecture du procès-verbal d'Éphèse, 34 sq. —
On intercède en faveur
19. — Dioscore n'avait pas fait lire des chefs du brigandage d'Éphèse;
la lettre de S. Léon au concile, nouveau tumulte, 34. 3^ ses-—
19. — N'avait admis de notaires sion, à laquelle les commissaires
que les siens et ceux de ses amis, impériaux n'assistent pas, 35. —
20. — On l'accuse d'avoir usé de Second mémoire d'Eusèbe de Do-
violence et souscrire aux Pères
fait rylée contre Dioscore, 36. Dios-—-

un blanc-seing, 18, 20. — Si le core cité deux fois devant le concile,


3* concile œcuménique a défendu 37. — On donne lecture de quatre
toute addition au symbole de Ni- mémoires envoyés d'Alexandrie
cée, 21, 52, 66 sq. Dioscore — contre Dioscore 1° du diacre
:

affirme son orthodoxie , 21 .


— Théodore, et 2° du diacre Ischyrion,
Aveu de Basile de Séleucie, 22. — qui l'accusent d'immoralité et de
Beaucoup d'évêques qui avaient été plusieurs meurtres, 38 sq.; —
faibles à Éphèse reconnaissent 3° des neveux de S. Cyrille, 40;
leur faute, 22, —
On commence la — 4° du laïque Sophronius, 41. —
lecture du procès-verbal du synode Dioscore, après une troisième cita-
de Constantinople, inséré dans les tion, est déposé, 42 sq. —
4^ ses-
actes d'Éphèse, 23. Nouvelles — sion. Les évêques d'IUyrie et de
exclamations, 23 sq. Beaucoup — Palestine, qui avaient d'abord hé-
d'évêques abandonnent le parti de sité, adhèrent à la lettre de S. Léon,
Dioscore, 25. —
On ht les actes de 46 sq. — Juvénal, Thalassius, etc.,
deux commissions d'enquête sur ayant aussitôt souscrit la lettre,
le synode de Gonstantinople, 28. sont admis par le concile^ 47. —
— Nouvelles accusations contre Profession de foi des treize évê-
Dioscore il ne lui reste que six
; ques égyptiens, 48. —
Ils refusent
adhérents, 28 sq. —
On poursuit la de se prononcer sur la lettre de
lecture des actes d'Éphèse, 29. — S. Léon, parce que, disent-ils, le
Les commissaires proposent de siège d'Alexandrie est vacant et
déposer, outre Dioscore, tous les qu'ils ne peuvent agir sans leur
autres chefs du brigandage ; Juvé- archevêque, 48 sq., 134. lis —
nal, Thalassius, etc.; mais le con- consentent à ce que le nouvel évê-
cile ne veut déposer que Dioscore, que d'Alexandrie soit nommé par
30. — On demande que chaque le concile, 49. —
Ils devront jusque-
évêque expose par écrit sa foi sur là rester à Gonstantinople, 49.
le point débattu, 30. 2'^ session, — On introduit Carosus, Barsumas
30. — Dioscore, Juvénal etc., et d'autres moines eutychiens
n'y paraissent pas, 30, On — 50 sq. —
Leurs suppliques à l'em-
propose de ne point rédiger de pereur et au concile, 50 sq. Ils —
formule nouvelle, mais de faire ne reconnaissent pas la déposition
— — .

GHA 49 — GHA
de Dioscore, 51. — Le concile pro- 89, 91. — Anciens canons cités,
teste qu'il explique lesymbole de 87, 92. — 13" session. Conflit
entre
Nicée, sans rien ajouter au do^me, Nicée et Nicomédie touchant les
52. — L'archimandrite Dorothée droits de métropole, 91. 14« 565- —
soutient l'orthodoxie d'Eutychès et sion. Sabinien rétabli provisoire-
dit Un de la Trmilé a souffert,
: ment sur le siège de Perrha, 94.
53. — On lit d'anciens canons, — Procès-verbal découvert par les
52, 54, 87, 92. — On accorde un Ballerini, 96. — On lit la lettre de
délai aux moines, — Affaire 55. S. Léon au concile, 97. — Le siège
de Photius de Tyr, 55. — Tout dé- de Jérusalem érigé en patriarcat,
cret impérial en contradiction avec 97. — Domnus, quoique déposé
les canons est sans valeur, 55, 57. du siège d'Antioche, jouit d'une
— session. On lit une profession
5'^
pension, 84, 87. — 15« session. Les
de foi préparée par la commission; du pape n'y assistent pas,
légats
elle ne satisfait pas plusieurs des non plus que les commissaires
Pères, surtout les légats, 57 sq. impériaux, 98. — Les Pères pré-
Discussion, 58. —
Si Dioscore a été sents y décrètent le 28^
canon et
déposé pour hérésie ou seulement probablement tous les autres, 98
pour désobéissance au concile, 59. — Texte et commentaire des ca-
— Nouvelle commission du dogme, nons, 100 sqq. — 16« 135. session,
58 sq. —
Ses membres, 60. Nou- — — Les légats protestent contre ce
velle formule, 60-65; où l'on — qui en leur absence, 135.
s'est fait
approuve plusieurs lettres de S. Cy- — On les canons de Nicée et de
lit

rille et de S. Léon, 62. Cette — Constantinople concernant le rang


formule montre que ce n'est pas à des métropolitains supérieurs, 137.
la lettre du symbole de Nicée qu'il — Différence entre le texte latin
est défendu de rien ajouter, 66. — et le texte grec de Nicée, relative-
Discours à l'empereur, 65 sqq. — ment à la primauté de l'Église
6' session. L''empereur et l'impéra- romaine, 137 sq. —
Plusieurs Pères
trice y assistent^ 68. — Acclama- du concile ne souscrivent pas le
tions, 68. — La profession de foi, 28« canon, 139. —
Sur la proposi-
déjà par trois cent cin-
signée tion des commissaires impériaux,
quante-cinq évoques, est lue de le concile, reconnaissant la pri-
nouveau, 68. —
L'empereur pro- mauté de Rome,accorde le de u jième
pose trois canons, 69. On de- — rang à Constantinople, 140. Pro- —
mande la clôture du concile, mais testation des légats romains, 140.
l'empereur désire qu'il prolonge Clôture du concile, 141. — Lettre
ses travaux, 69. —
7^ ses'iion. Con- synodale demandant la confirma-
flit de juridiction entre Maxime tion pontificale, I, 433 111, 142. ;

d'Antioche et Juvénal de Jérusalem; Anatole de Constantinople et l'em-


solution, 70. —
8« session. Théo- pereur la demandent aussi, I, 433;
doret est rétabli sur le siège de III, 144 sq. —
S. Léon rejette le
Gyr, 71. — 9" et 10« sessions. m canon, 146 sqq., 157, 159. —
Ibas rétabli sur le siège d'Édesse, Décrets impériaux approuvant le
72-84. —
11^ et 12" sessions. Bas- concile, 151 sq. — Léon confirme
S.
sien et Etienne prétendent l'un et la partie dogmatique des décrets
l'autreau siège d'Éphèse, 85. — de Chalcèdoine, 156 sq. OEcu- —
On choisira un nouvel évêque ;
ménicitédu concile, 157. Anatole —
mais Bassien et Etienne recevront reconnaît que la valeur du 28« ca-
une pension de l'église d'Epbcre, non dépend tout entière du pape,
TOME xir. 4
. —

CHÂ — BÛ- CHA


J50. —
Les Grecs renoncent en chapitre en chasuble, 214. — De-
apparence au 28^ canon; mais ils meure et dortoir, 206, 243. — Plu-
le conservent de fait, 160. Borne — sieurs ont une maison à eux, 206.—
cesse de protester, 161. Gom- — A chaque église cathédrale doit être

ment le pape Nicolas I interprète attachée une maison canoniale;


le 9e canon, V, 505, 553. l'évêque et le roi auront soin d'en
CHALDÉENS (Chrétiens) , II, établir,243,251,318. Les femmes —
469. — Leur réunion à l'Église, XI, n'y entrent point, 206. Chaque —
540. maison a un hôpital, 206, 216. —
CHALONS-SUR-M ARNE Le chant, 206. —
V. Heures Office,

Synode (579), III, 575. canoniales. —


Pénitence des cha-
— prétendu (1084), VI, 611. noines, 205, 214 sq. Ils se con- —
Entrevue (1107), VII, 97. fessent deux fois l'an, 214. —
Synode (1113), VI, 611; VII, 127. Les prœlati, 204 sqq, Écoles, —
— (1115), 134. 205. —
L'évêque ei les missi domi-
— (1129), 205. nici visitent ensemble les maisons
CHALON-SUR-SAONE. canoniales, 185. — On admettra
Synode (vers 470), 111,195. aussi des fils d'hommes libres, 91,
— (603), 605. Pas trop de sujets, 180, 182,185,189.
— (644 ou 656), 632. — Prescriptions diverses, 164, 184
— (813), V, 187. sq., 191.— La vita canonica intro-
— (839), 300. — Les évêques
duite en Italie, 243.
— (873), VI, 83. doivent ériger des couvents de cha-
— (875), 86. I
noines y demeurer, VI, 87. — Les
et
— (886), 119. mzsM royaux les visitent; le roi dé-
— (887), 119. termine le nombre des chanoines,
— (894), 126. 117, —
Zèle de S. Dunstan pour la
— (912), 152, vita canonica, 206,— Elle est intro-
— (1056), 367. duite en Espagne, 335;— en Itahe,
_ (1063), 417. 146,382; — à Milan, 431. — Les sta-
— (1072), 453. tuts d'Aix-la-Chapelle (817) sont
CHANOINES. Cette institution rejetés à Rome, 386. — Emploi de
est antérieure à Ghrodegang, IV, leurs revenus. Vil, 128. — On doit
489 V, 202.
;

Tous les ecclésias- admettre sujets gratis, 200. —
les

tiques doivent être moines ou cha- Célibat, 35, 78, 101, — Les cano-
noines, 4,15, 43,91, 154, 166. — nici aux moi-
regulares assimilés
Différence entre les chanoines et nes, 10, 35 sq. —
Ils ne peuvent

les moines, 203. —


Ils ne portent étudier ni exercer la médecine,
pas de coules, 155, 205. Ils sont — la jurisprudence ; restriction, 208,
appelés religiosi sacerdotes, 156. — 237, 390, 403. —
Les réguliers ne
Leur demeure doit être aussi un peuvent posséder, VIII, 280. 401.
c/aws^rum, 204, 206,,243.-~ Statuts du — Les revenus des canonicats
concile d'Aix-la-Chapelle (817) pour très-inégaux, 238. - Le nombre —
les chanoines, 203. —
Règle de des chanoines doit être fixe, 261,
Chrodegang, 210. —
Texte primi- 459, 478. — Chaque maison doit
tif, 2 11.— Les statuts d'Aix-la-Cha- en avoir au moins deux ou trois,
pelle devaient la remplacer, 212. — 194,402. —
Les chanoines régu-
Prescriptions sur la nourriture, la liers sont mis sur le même rang

boisson, l'habillement, 203 sqq., que les moines, 96, 401. Ils —
215 sqq. -— Ils doivent venir au doivent se distinguer des séculiers,

CHA -^ 51 CHA
480. — Habits, 31, 95 sqq., 280,401. consacrées à la fabrique, 587 sq.
— Ils doivent prendre les ordres, —En Angleterre les communautés
200, 279, 401, 414. —Repas, sor- ne peuvent acquérir, 154. Les —
ties, etc., 181, 477. —
Le père et chanoines réguliers doivent se
le fils ne peuvent être chanoines distinguer des séculiers, observer
séculiers dans la même église, 137. la règle de S. Augustin, se réfor-
— Un chanoine ne peut avoir une mer etc., 58, 145, 398, 402.
Pres- —
église ad finnani, 181. — Un régu- criptions diverses, X, 193 sq., 229.
lier ne peut recevoir d'un laïque — Cf. Distributmies, Religieux.
des dîmes etc., 258. —
Interdit jeté CHANOINESSES. Statuts d'Aix-
par les chanoines sur la cathé- la-Chapelle, V, 207. Elles — dif-
drale, 126. —
Autorité judiciaire du fèrent des religieuses, 2U7 VI,
chapitre, 125. — Office, 410, 458, 178.— Leur sont assimilées, VIII, ;

476sq. —
Le chapitre doit envoyer 204. — Elles peuvent avoir des
une députation au synode diocé- biens propres, V, 207 386 ;ÎX, VI,
— 430; — des servantes, V, 208. —
;

sain, 4 10. enfants illégitimes


Si les
peuvent devenir chanoines, 459. Prescriptions diverses, VII, 201,
Clôture, 478. —
Dortoir commun, 308 IX, 430. — Les statuts d'Aix-
;

476. —
Le nombre des chanoines la-Chapelle rejetés à Rome, VI,
ne doit pas excéder les ressources 386.
de chaque chapitre, IX, 499. Quels — CHANT d'église. On doit ins-
sont ceux qui doivent avoir les or- truire les jeunes clercs dans le
dres majeurs, 603. —
Instruction, chant des psaumes, III, 345. — On
âge requis pour l'admission de.s su- interdit les chœurs mondains dans
jets, 399. —
Quelques-uns doivent les églises, 583, 634; IV, 470, 490;
étudier dans les universités, 510, IX, 609 ; —
les hymnes non bibli-
543, 613. — On ne peut être mem- ques, III, 559.— On permet celles de
bre d'nn chapitre séculier, si l'on S. Ambroise etc., 567, 621. — Cf.
n'a les ordres sacrés, 468. ^— Au- Psalmodie, Liturgie.
cun sujet ne peut être admis sans CHANTRES. Ils ne doivent pas
le consentement de l'évêque, 499. épouser de femmes hérétiques, ni
— On ne doit donner charge donner leurs fils ou leurs filles en
d'âmes à un chanoine qu'après un mariage à des hérétiques, III, 114.
examen, 77. —
Service divin dans — Cf. Cantores.
les maisons canoniales, 368,401. CHAPE, VIII, 31, 97, 131, 196,
Office, 401. —
Vicaire dans l'église 201, 300, 466, 489; IX, 81 sq., 401,
cathédrale ou collégiale, 368, 587. 470, 498, 506, 612.
— On doit porter au chœur le CHAPELAINS, VII, 15; X,
manteau noir, 612; —
y arriver à 195 sq.; —
des évoques et des rois,
l'heure, 407. —
Chasse défendue V, 253, 402; VIII, 477 des châ- -

;

aux chanoines, 145. Point de teaux, V, 266, 319, 384 ; VII, 36,
femmes dans leurs maisons, 133. 159,310,403; VIII, 490 sq, 510; X,
Opposition, révoltes contre les evê- 227; XI, lis.— L'archichapelain de
ques et les prélats etc., 36, 72, 169, l'empereur, V, 382. Chapelains- —
274. —
Chanoines se maltraitant curés, VIII, 482, 499; IX, 77.— Trai-
les uns les autres, 389. Leur — tement des chapelains, 587, 609.—
mauvaise conduite en Allemagne, Pauvreté des chapellenies, S96. —
594. —
Les revenus des chanoines On en réunit plusieurs en une, 587.
suspens appartiennent au chapitre, — Plaintes contre les chapelains^
369. —
Quelques prébendes sont 540. — Cf. Chapelles.

GHA — 52 — CHA
CHAPELLES, 111,258,269,289, faiblissent, 444. —
'OfAoXoyia, 2* édit

367, 386, 388, 634; IV, 215, 219, impérial contre les Trois Chapitres,
374, 459; V, 252, 261, 263, 266, 445. —
Il renferme douze ana-
320, 328, 387, 455; VI, 87, 121 sq., thèmes, 449. —
Protestation de Vi-
129, 163; VII, 79; VIII, 527; IX, gile et de Dacius de Milan, 457 sq. —
146, 467, 504, 522, 581 ; XI, 156, Ils se réfugient dans la basihque de

163. —
Cf. Chapelains, Martyrium. S. Pierre à Constantinople, 458. —
CHAPITRE. Ce qu'on y lit, V, Le pape dépose Théodore Askidas
214, 220. — On y donne les aver- etexcommnnie Mennas, 459. —
tissements publics, 214. — y a Il On essaye de l'arracher de force
chapitre conventuel tous jours, les de la basilique, 459. Il quitte —
VIII, 280. — Chapitre provincial, l'asile sur la foi du serment, 460.
129 IX 108 — On répand des calomnies con-
CHAPITRE DÉCANAL, IX, tre le pape, et des lettres préten-
504. dues de lui, 460. —
Il se réfugie

CHAPITRES de chanoines, V. dans l'éghse de Sainte-Euphémie à


Chanoines. Chalcédoine, 462. Nouvelles —
CHAPITRES (controverse des négociations, 462. —
Encyclique de
trois). Son origine, III, 407. Lit- — Vigile, 463. —
Il consent à la cé-

térature sur la matière, 407. — lébration d'un concile œcuménique,


Explication du nom, 409. Appré- — 466. —
Retire son consentement,
ciation de'la controverse et des opi- 467. — Histoire du 5* concile œcu-
nions différentes qui partagèrent ménique, V. Constantinople. Le —
les orthodoxes, 412 sq., 414 sq., constitution de Vigile du 14 mai
434 sq., 522 sq. —
Premier édit im- 553 prend la défense des Trois Cha-
périal contre les Trois Chapitres^ pitres, 495. —
L'empereur le rejette,
409, 418 sq. —
Sa date, 420. — 504. —Les évêques delà Palestine,
Fragments, 421. —
On force les dans un synode de Jérusalem, ap-
évêques à le signer, 422 sq. Les — prouvent la condamnation des
Latins sont opposés à Fédit, 423 ;
— Trois-Chapitres, 520. Les moines —
en particulier le pape Vigile, 426. de la Nouvel le- Laure se séparent
— Étant à Constantinople,il change de leur communion pour ce sujet,
d'avis, 426. — Sa à l'empereur
lettre — 521. Le 5e concile ne rencontre
condamnant les Trois Chapitres, aucune opposition en Orient, 521.
427, 469. — réunit en conférence —
Il Beaucoup d'Occidentaux refu-
un grand nombre d'évéques, 428. sent de reconnaître, 522. — le
— Donne son judicalum 430. Second Constitutum de Vigile, 526.
,

— Fragments, 430 sqq. — est — Mémoire de plusieurs évêques


Il

d'abord approuvé, 434. — But de probablement de la Dalma-


latins,
Vigile, 434. — Opposition dMJudica- contre la condamnation des
tie,

ifMm,436; — àConstantinople,436; Tr ois-Chapitres, 529. — L'Afrique


enScythie,439; — en Gaule, 440; — reconnaît 5* concile, 531. — le
en et en Dalmatie, 440 — en
lllyrie Schisme de; Haute-Italie, 531. — la
Afrique, 441. — Le pape l'em- Synode des schismatiques, 532,
et
pereur conviennent de déférer 536 sq. — Retour des Milanais à
le
tout au futur concile, 441. — Ser- 534, 538. — Si l'Irlande
l'unité,
ment du pape, 442. — Synode a pris part à la controverse, 538.
préparatoire de Mopsueste, 442.— — Plusieurs évêques de ' l'Istrie re-
Parmi députés de l'Afrique, viennent à
les 538. — La réu- l'unité,
les uns sont déposés, les autres nion de la province de Milan s'a-
GHA — 53 ~ CHA
chève,539. — Celle de Grado s'effec- 562, 564. — Il est recommandé par
tue, 540. — Aquilée reste schisma- Clément VI, 564. Élu à Rhense, —
tique, 541, — jusqu'en Tan 700, 541. 565. —
Reconnu, 566. Protecteur —
CHARISIUS. Présente au con- des arts et des sciences, 566. Cou- —
ciled'Éphèse le symbole de Théo- ronné, 591.— Il donne labulle d'or,
dore de Mopsuebte pour le faire re- 593. — Veut réformer le clergé,
jeter, II, 190. 594. — Menace de confisquer ses
CHARITÉ- SUR- LOIRE. As- biens, 594. — s'entend avec In-
Il

semblée (1198), VIII, 25. nocent VI, 594. — Visite Urbain V


CHARLEMAGNE, V, 17. — à Avignon et traite avec lui du re-
Conflit imminent avec Carloman, tour à Rome, 598. — veut sou-Il

arrêté, 18. —
Mort de ce dernier, tenir le pape, 599. — Ses efforts
21. —
Charles épouse une prin- pour prévenir et arrêter le grand
cesse lombarde, 18 sqq. La ré- — schisme d'Occident, X, 47, 49.
pudie, 20. —
Premiers synodes
CHARLES m le Simple, roi de
sous son règne, 20. —
Il confirme
France, VI, 126,155.
les donations de Pépin au Saint-
Siège et en ajoute d'autres, 37. — CHARLES V. Soutient l'anti-
S'il s'.est attribué la nomination pape Clément VII, X, 50, 52. Sa —
du pa[)e et l'investiture des évoques, mort, 56.
37. — Conquêtes en Espagne, 38sq. CHARLES VI; X, 56. —Ses
— épouse Fastrade, 44. — Se
Il rapports avec Clément VII, 68. —
préoccupe beaucoup de l'Église, 85. Première attaque de folie, 74. —
— Les carolins, 118. —
livres Il fait Boniface IX entre en négociations
examiner la cause du pape Léon III, avec lui, 73 sqq., 77.—Charles Ira-
159 sq. — reçoit
Il couronne la vaille — Deuxiè-
pour l'union, 76.
impériale, 161. — Synodes réfor- me accès de 77. — Nouveaux
folie,
mateurs (813), 180. — est canonisé Il effortspar l'union, 78. — accepte Il

par l'antipape Pascal III, VII, 441. un mémoire de l'université de Pa-


CHARLES MARTEL. Ses rap- ris dans même sens, 79. —
le Il

ports avec S. Boniface, IV, 392 sq. change de dispositions, 81. — A la


CHARLES II le Chauve, V, 267, mort de Clément VII, il veut em-
272, 295 sq., 347 .
— Abandonné des pêcher une nouvelle élection, 82.
évêques et de ses vassaux, 409. — — Ses efforts auprès de Benoît XIII,
Sa conduite dans la discussion au 85 sqq. —
Premier concile français
sujet du mariage de Theutberge, pour Fextinction du schisme (1395),
435, 513. —
Il fait couronner sa 87. —Ambassade envoyée à Be-
femme Hermentrude. 534. Est — noît, 90. — Nouveau concile, 99. —
sacré roi de Lorraine par Hincmar, Négociations avec plusieurs prin-
603. —
Opposition d'AdrienlI, VI, ces, 99 sqq.; —
avec les deux pré-
61, 67, 79 sqq. —
Charles élevé à tendants, 103; —
avec Wenceslas;
l'empire, 87 sq. —
Guerre avec ses entrevue, 106. —
3^ concile fran-
neveux, 95 sq. —
Eloges que lui çais pour l'union (1398), 107. —
donne Jean VIII, 96. Mort de — Charles renonce à l'obédience de
Charles, 96. — Il est surnommé le Benoît, 110. —Il y revient, 124.
Grand par les Espagnols, 83. — concile, 127. — concile
4^ 5*

CHARLES m
reur, VI, 101, 112, 114 sqq., 120.
le Gros, empe- 137, — Demi-mesures, 137.
(1406),
— Lettre du aux cardinaux ro-
roi
CHARLES IV, empereur, IX, mains, 141. —
Nouvelle ambassade
561 sq., 577. — Promesses au pape aux deux papes, 147, 154. Neu- —
,

GHA »- 54 CEE
tralité, 165. — Nouveau concile faire empereur grec et romain, 177,
national, 167. 204, 211 sq. — Il épouse l'héritière
CHARLES VII, Sa politique du trône de Constantinople, 178,
ecclésiastique , Y. Pragmatique 210, 286. —
Veut intervenir entre
sanction. Boniface VIII et Philippe le Bel 248. ,

CHARLES, prince d" Aquitaine, — Clément V le soutient, 305. —


archevêque de Mayence,V, 408. On veut rélever à l'empire
CHARLES I d'Anjou. On lui 316 sq.
offre la couronne de Sicile, VIII, CHARLESdeConstance,VI,447.
422. — accepte, 439 sq.
Il — Sé- CHARLIEU. Synode (925), VI,
nateur de Rome, 439. — Il s^éta- 163.
blit dans le Latran, 440. — Cou- CHARROUX.
ronné roi, 441. —
Vicaire impérial Synode (989), VI, 219.
pour la Toscane et la Lombardie, — (1028), 267.
443, 454. —
Vainqueur de Man- — (1186), VII, 522.
fred, 442 —
de Conradin446.
;
— CHARTA {magjia), VIII, 60.
Il mettre à mort, 447.
le fait — CHARTRES.
Mécontentement du pape, 440-443, Synode (vers 1124), VH, 189.
447 sq. —
Croisade, 451. Le — — (1151), 321.
titre de sénateur de Rome lui est CHARTREUX, VII, 216, 372.
contesté, puis confirmé, IX, 71, CHASSE. Défendue aux clercs,
101. —
Administrateuren Toscane, IV, 400; V, 145, 244, 386; VI, 87,
65. —
Ses rapports avec Constan- 178, 220, 313; VH, 19; VIII, 96,
tinople et la Terre-Sainte, 6 sq., 104, 131, 465, 501 ;IX, 76. — Contre
46, 48, 52, —
avec Rodolphe de les clercs qui ont des chiens de
Habsbourg, 65, 71. Alliance de— chasse ou des faucons, III, 263, 286,
famille avec celui-ci, 102.— Guerre 581 IV, 400. —- La chasse est dé-
;

avec l'Aragon après les vêpres si- fendue à toQS le dimanche, VII,
ciliennes, 103. —
Sa mort, 103. 19; —
et en carême, V, 567.
CHARLES II de Naples et de CHATEAU GONTIER.
Provence, IX, 103, 122, 153, 159 sq. Synode (1231), VIII, 261.
— Prisonnier en Aragon, 176. — — (1253), 458.
Rapports avec Gélestin V, 162 sq. — (1268), 530.*
— Avec Boniface VIII, 160, 175. — — (1281), IX, 472.
Traité avec Jacques II d'Aragon, — (1336), 541.
176 sq.; —
avec Frédéric d'Aragon, CHATEAUROUX. Synode
178. —Médiation entre la France (1115), VII, 134.
et l'Angleterre, 202. CHATEAU- THIERRY. Synode
CHARLES MARTEL, petit-fils (933), VI, 168.
de Charles d'Anjou, IX, 72,104, 160, CHATIMENTS corporels. On
162, 175. déposera les clercs qui en infli-
CHARLES de Durazzo, roi de gent, I, 625.
Naples, X, 55. —
Sa perfidie, 57. — CHELLES.
Rapports avec Urbain Vl, 59 sqq. Synode (vers 990), VI, 220.
— Il est porté au trône de Hon- — (1108), 246.
grie, 63. —
Assassiné, 63. Sa — CHESTER.
maison, 63, 70. Synode (vers 1157), VII, 358.
CHARLES de Valois, IX, 103 — (vers 1289) IX, 152.
142. — Renonce à l'Aragon, 177.— ,

CHEVALERIE (Ordres de), VII,


Appelé par Boniface, qui veut le 127, 202 sq,, 295, 503, 534, 536.
— —

GHR 55 — GHR
— Ils abusent de leur exemption, CHRETIENS. Conduite des
VIII, 480, 487, 531. — Cf. Teuto- chrétiens qui ont des fermiers ou
nique. des esclaves païens, I, 151 sq. —
CHEVEUX. Les femmes ne Des chrétiens font bénir des fruits
doivent pas se les couper par un par des juifs, 155. —
Ils ne doivent

faux ascétisme, II, 170, 179. — pasmangerni avoir commerce avec,


Chevelure des clercs, etc., III, 185, les juifs, 142, 156. — Ne doivent
258, 384, 559, 623; IV, 217, 223, pas remplir les fonctions de fla-
245,486; V, 33; VII, 79. minçs, 137, —
ni concourir à l'éclat
CHICESTER. Synode (1292), des fêtes païennes, 159, ni as- —
IX, 171. sister aux sacrifiées, 159. — Doi-

CHIEMSÉE. Fondation de ce vent éviter tout rapport avec le

siège, VIII, 160. culte idolâtrique, 151, 458.

CHIERSY, V. Qidercy. CHRISTIAN de Mayence, VII,


442, 444 sq., 484 sqq., 490, 493,
CHINON. Assemblée V 166), VII,
495, 499, 515.
449.
CHRISTOLOGIE. Les Ariens,
CHŒUR de l'église. L'empe-
Lucien d'Antioche, I, 231 sq. —
reur seul parmi les laïques peut y
Avant Nestorius, II, 316, 364. —
entrer, IV, 220.
Apollinaire, 318. Athanase, — les
CHOREPISCOPI,chantres,VlII, deux Grégoire, S. Épiphane,319 sq.
477. Mia ç'j<Tts Toù 0soy Aoyoù <7e(Tapx,TW[A£vv)
CHORÉVÊQUES. Ils sont mem- de S. Athanase, 320, 357; III,
bres des conciles, I, 18. —
Repré- 22, 26, 447. —
Ecole d'Antioche,
sentent les soixante-douze disci- Théodore de Mopsueste, II, 312;
ples, 224; V, 258. —
Peuvent III,517. — Nestorius, 327, 360. II,
donner des lettres de paix, I, 508. — S. Cyrille,333, 336, 344,347,453.
— Quelques-uns d'entre eux ont — Eutychès, 512, 517, 520-52îi,
le caractère épiscopal, 508. C'est — 533 sq.| 53, 513 sq. — S. Léon
III,
l'évéque de la ville qui les nomme, le Grand, 545 sqq. — Le concile
II,
508. — Sans son autorisation, ils de Chalcédoine, lU, 61-65. — L'em-
ne peuvent pas ordonner de prê- pereur Justinien, 446 sqq. — Le
tres ni de diacres, mais seulement pape Vigile, 500. — Le concile 5'
des sous-diacres, 206, 508. Des — œcuménique, 509. — Le 6® con-
évêques schismatiques qui se con- cile,etc. V. Monothélites. — y S'il
vertissent admis comme cliorévè- a dans Christ trois substances,
le
ques, II, 472. —Droits des choré- IV, 205; V, 104 sqq.; — trois vo-
vêques, 472. —
Suppression,* 163. lontés, IV, 116. — est mort S'il
— Ils sont les coopérateurs des pour tous, V, 355, 359, 362, 379 sq.,
évêques, V, 87, 289. —
Ils ne peu- 394, 398, 400 sqq. — Le Verbe n'a
vent confirmer, 258, 317. —
S'ils pas abandonné la nature humaine
ordonnent validement, 167, 336. depuis la mort du Christ, IV, 161.
Ils ne peuvent consacrer d'églises — Hérésies christologiques en An-
et ne sont plus que simples prê- gleterre, IX, 126 sq.; en Armé- —
tres, VI, 121. nie, 549 sq., 552, 554.
CHRÊME (saint), II, 235, 245, CHRODEGANG, V. Chanoines.
257, 474, 481; III, 328, 583, 601; CHRYSAPHIUS, ministre. Pro-
IV, 488; V, 181, 18o, 190,221. 317, tecteur d'Eutychès, II, 507, 540.
589; VI, 120; IX, 509, 538. Cf. ~ Hostile à S. Flavien de Gonstanli-
Huiles {mntes),% Onction {extrême-). nople, 509. — Mis à mort, 586.

cm 56 — CLE
CHRYSOLORAS (Manuel), X, pouvoir civil qui les fixe, 191. —
322, 410. Cf. Métropoles, Provinces.
CHRYSOPOLIS, V. Besancon. CIRQUE (Cochers du). Leur ad-
CHRYSOSTOME (S.), II, 255. mission dans PEglise, I, 161, 182.
— Persécution contre lui, 266. — — Les chrétiens qui le sont encou-
Accusations, 268, 271. II est — rent l'excommunication, II, 489.
déposé, 272. —
Exilé, 273. Rap- — Cf. Théâtre, Gladiateurs.
pelé, 273. —
Nouvelle persécution, CIRTA. Synode (305), I, 127.
274. — Il est encore déposé, 274. CISTERCIENS . Défavorables
— Meurt dans l'exil, 275. — Con- à Alexandre III, VU, 372, 382. —
flit entre Rome et Alexandrie au Ils sont le modèle des ordres reli-
sujet de sa déposition, 279. gieux, VIII, 129. —
Ne peuvent
CHYPRE. Synode au sujet de passer dans l'ordre de S. Benoît,
l'origénisme tvers 400), II, 254. — 258. —
Plaintes contre eux, IX,
Le clergé de Chypre se plaint des 124. —
Ils défendent leurs privi-
prétentions du patriarche d'An- lèges, 408.
tioche, 386. — Le
siège archiépis- CITATIONS canoniques, VIII,
copal transféré, IV, 216. Synode — 143, 193,405, 490, 501 ; IX, 68, 112,
contre le monothéhsme (643), 60. 467, 520, 573 576. — On empri-
— Renseignements historiques, sonne les huissiers qui les portent,
VII, 533; VIII, 160, 182, 474. 99, 140, 169, 37b, 380, 471, 520.
CIERGES dans les cimetières, 573.
superstition, I, i48. — Cierge de CIVIDALE. Synode (1409), X,
bois, VIII, 480. 296.
CILICIE. Synode (423), II, 314. CLAMOR de haro, IX, 267.
— Les évêques delà Cilicie persis- CLARENDON. Assemblée et
tent dans le parti nestorien et dans
constitution (1164), VII, 411 sqq.
l'opposition à S. Cyrille, 461 sqq.
— Ils rentrent en communion avec
— Rejetée par le pape, 428 ; par —
Becket, 450.
lui, 464.
CLAUSTRUM, demeure des
CIMETIÈRES. Servant de for-
chanoines, V, 204, 206, 243.
teresses, NU, 68, 183; IX, 119,
388. —On y défend les duels, les CLEMANGES (Nicolas de). X,

danses, les séances judiciaires,etc.,


67, 78, 81,125,166.
VIII, m, 176, 256, 481; IX, 41,
CLÉMENT (S.) de Rome. Lettre
76, 86, 119, 376, 435. Qui peut — apocryphe à S. Jacques, II, 482.
bénir un cimetière, 124. Pollu- — CLÉMENT III, pape, VII, 525,
tion et réconciliation, 109, 119, 379, 539 sqq.
522. —
Clôture, etc., VIII, 414; IX, CLÉMENT III, antipape, V. Vi-
98. — Ils ne peuvent appartenir à bert.
des laïques, VII, 57. —A qui ap- CLÉMENT IV, VIII, 439-449,
partient l'herbe, IX, 573.— Cf. 502. —Ses rapports avec Charles
Sépulture. d'Anjou et avec Conradin, 444 sq.,
CINERARIUS [vir), I, 162. 4'i7 sq. —
Il veut organiser uiie

CIRCONSCRIPTIONS. Les cir- croisade, 450; IX, 3. Ses efforts —


conscriptions ecclésiastiques géné- pour mettre fin au schisme grec,
ralement conformes aux civiles, 3 sqq.
1,^372,377, 508; III, 56, 112,
116, CLÉMENT V. Son élection, IX,
124 sq.; — quelquefois différentes, 292 sqq. —
Sou couronnement,
93, 113, 124 sq. - Ce n'est pas 302. —
_^Comment ildate ses b ulles,

CLÉ — 57 CLÉ
303. — Philippe de-
le Bel lui que, 405.— Privilèges qu'il accorde
mande de prononcer l'anathème aux évoques du concile, 453. —
contre Boniface VIll, 304. Le — Betour à Avignon, 454. — Bapports
pape lui accorde d'autres grâces, avec l'empereur Henri Vil, 454 sqq.
SO'i . —
Abroge entièrement ou par- — Samort,459. — Jugements portés
tiellement plusieurs bulles de Boni- sur 459 sq. — Ses efforts pour
lui,

face, 304. — Cherche à


en détruire rétablir la paix en Angleterre, 461.
ou modifier lesexemplaires,2l7 sq. CLÉMENT VI. Son pontificat
— Il retourne à Bordeaux, 305. — est le point culminant de l'exil
Impose le clergé français, 304 sq. d'Avignon, IX, 559. —
Il achète

Appel pour une croisade, 305. — la ville, 560, 567. —


Système des
Nomme des gouverneurs pour les finances, 560. —
Népotisme, 560.
États de l'Église, 305. Clément — — Befuse de retourner à Bome,
et Philippe le Bel à Poitiers (1307), 560. — Il est défavorable à Louis
306. — Philippe demande de nou- de Bavière, 560. —
Veut le dépo-
veau l'anathème contre Boniface, ser, 561. —Lui pose des condi-
307. —
Si le concile de Vienne tions très-dures, 561 sq. Mécon- —
fut dès lors décidé, 307 sq. — tentement des princes allemands,
Le pape demande que le roi lui 562 sq. — Bulle contre Louis de-
abandonne toute l'affaire de Bo- mandant une nouvelle élection,
niface, 307. — Le roi le promet, 563 sq. —
Clément dépose l'arche-
307 sq. — Clément rédige aussi- —vêque de Mayence, 563. Becom-
tôt une bulle
juin 1307), 308.
(1 mande Charles de Bohême aux
— Elle n'est pas publiée, le roi princes électeurs, 564. — pro- Il

n'ayant pas tenu parole, 308. — tège Juifs, 566. — Cherche à les
EUe est plus tard (1311) insérée établir une paix générale, pour
dans une autre bulle, 308. — Phi- organiser une croisade, 566 sq. —
lippe renonce à faire condamner Soutient Jeanne de Naples, 566 sq.
Boniface, sur promesse que
la — Fait donner Dauphiné à
le le la
pape de
fait sacrifier
lui Tem- France, 567. — Sa mort, 569. —
les
pUers, 309. — Conduite de Clé- Comment fut jugé, 569 sq. il

ment dans des Templiers,


l'affaire CLÉMENT VU, antipape. Son
V. Templiers. — Long séjour du élection, X, 48. — hésite à Il

pape à Poitiers, peut-être forcé, l'accepter, 49. — Le de France roi


311. — INouvelle entrevue à Poi- est favorable, 50, 52. — L'uni-
lui
tiers,316. — Nouvelles instances versité de Paris d'abord opposée, 50,
du roi au sujet de Boniface des — change d'attitude, 52. —
et crée Il

Templiers, 315 sq. — Clément veut 9 cardinaux, 52. — L'Ecosse re- le


retourner à Bome, 316; — élever connaît, — attaque Bome, 53. Il

Charles de Valois à Tempire, 316 54. — Se retire à Naples, 54 —


sq. —
;

Faciens miser icordiam à Avignon, 55. — Offre


Bullt^ Etats les
(12 août 130S), 322 sq. — La bulle de l'Eghse à Louis d'Anjou, — 57.
Regnans in (même date) con- Soutient
cœlis prétentions de celui-ci les
voque concile de Vienne, 323. — sur Naples, 56 sq. — La Castille,
le
Clément se rend à Avignon, 327. Naples, l'Aragon obéissent, etc. lui
"— Becule concile à cause de 64, — Défenseur de l'orthodoxie,
le

l'affairedes Templiers, 354, 40t. — 65. — Propose un concile général.


11 demande qu'ils soient mis à la 65, cf.46. —
Les églises de son
question, 359. —
Il se rend à Vienne obédience écrasées de charges, 65
et y célèbre le 15^ concile œcuméni- sqq. —
Sa dépendance à Tégard
CLE 58 CLE
des sftigneurs, 67. La France — sation et lettre de recommanda-
moins favorable^ 73. Il proteste — tion de leur évêque, 508, 621, 627.
de son amour pour l'union; peu — Sans quoi ne seront pas ad-
ils

sincère, 75 sqq. — Il entrave les mis à la communion à l'étranger,


efforts faits dans ce but, 78. — Sa 620, 627. — Les êques pourront
é^
colère contre l'université de Paris, cependantleur accorder les secours
81. — Sa mort, 82. nécessaires, 627. — doit y avoir Il

CLÉMENT VIII, antipape, V. hiérarchie dans corps des clercs,


le
Munoz. 630,634 sq. — Les biens de l'église
CLÉMENT d'Alexandrie, sur la et les offrandes fournissent à la
question pascale, I, 304. subsistance du clergé, 617, 631.
CLÉMENT, hérétique, V. Adel- — Sont incompatibles avec les
bert. fonctions cléricales : négoce au
le
CLERCS. Sont irréguliers pour loin et les aflaires temporelles en
les ordres : les énergumènes, etc. général, 143, 618; — les fonctions
1, 144, 146 641 ;
— neoplujti, 368, publiques, 642 sq; — la profes-
642; —
celui qui a commis une sion des armes, 643; — charges les
faute très-grave, 146, 165, 402 sq. de tuteur de curateur, 87, 92 622.
et
— S'il a déjà été ordonné, il sera — Défense aux clercs d'avoir chez
déposé, Le prêtre ou
402 sq. — eux des femmes qui ne seraient
le impudiques avant leur
diacre, pas à l'abri de tout soupçon, 146,
ordination, ne peuvent remplir 370 ;

de continner de vivre avec
qu'une partie de leurs fonctions, un conjoint adultère, 161, 221 ;

221 sq. —
Autres irrégularités : de manger dans les hôtelleries, sauf
les secondes noces, le concubi- en voyage, 634. — Peines contre
nat, le mariage avec une veuve, les clercs usuriers, 143, 186, 631,
une courtisane, une esclave, une — impudiques, 143, 217, 624, —
actrice, ou successivement avec grossiers, 635, — violents, 625, —
les deux sœurs, ou avec sa propre adonnés au vin et aux jeux de ha-
nièce, 622, —
ou avec une femme sard, 631, — communiquant m sacm
tombée, 191. — Sont encore irré- avec des hérétiques et autres, 618,
guliers, celui dont la femme a 627, 631 sq., 637, 639, reniant —
commis un — celui
adultère, 221 ; leur qualité de clercs, 636, schis- —
qui mutilé lui-même, 367,
s'est matiques, 507, 627. Conduite à —
623 — ; possédés, 641 —
les ; l'af- l'égard des clercs schismatiques
franchi dont patron est païen,
le s'ils reviennent à TÉglise, 343, 399.

167. — Si on peut ordonner des 587; —


à l'égard des traditeurs et
esclaves, V. Esclaves. — Le bap- des lapsi, 186 sq., 196 sqq., 403,
tême clinique rend irrégulier pour 636. —
L'évêque peut déposer les
la prêtrise, 222. — L'évêque seul clercs,,507. —
Le clerc déposé ou
ordonne clercs, 616. — Clercs
les excommunié ne peut être admis
ordonnés par 186.les traditeitrs, par un autre évêque, 506, 627; —
— Le clerc doit remplir poste le mais il peut en appeler au concile,
pour lequel a été ordonné, 629.
il non à Tempereur, 509, 511. S'il —
— ne doit pas changer d'église,
Il continue ses fonctions, il rend sa

181,191,410 sq. 506, 511, 621.— déposition irrévocable, 507, 625.


Ilne peut rester plus de trois se- — Nul juge séculier ne doit juger
maines absent de son église, 585, un clerc, 594. — Irrégularités : bap-
621. —
Les clercs ne peuvent en- têuie reçu d^un hérétique, 11,245; —
treprendre de voyage sans autori- [
baptême réitéré, 261 ;
— pénitence
CLE 59 — CLE
publique, 255 —
mariage avec une
; qui ne seraient pas à l'abri de tout
veuve ou une femme tombée, 231, soupçon, 10, 243 ; de visiter —
492, — au moins pour les ordres sans témoins les vierges ou les
supérieurs, 255,479; — exception, veuves, 244.— Les veuves des clercs
504. — Sont encore irréguliers: supérieurs ne doivent pas se rema-
celui qui est tombé dans l'impu- rier, 257. —
Silafille d'un clerc su-
reté depuis son baptême, 265 — ;
périeur se marie, après s'être con-
celui qui n'est pas coraplélement sacrée à Dieu, ses parents n'auront
libre, 256, 272 —
celui qui s'est
; plus de rapports avec elle, 257. —
mutilé lui-même, 486 ceux qui
;
— Comment les clercs doivent se
ont été possédés du démon, 477; comporter aux repas de noces, 162,
— ceux qui ne sont pas bien ins- — Ils ne doivent pas aller dans les

truits, 242 pq.; —


qui ont été sol- hôtelleries, sauf en voyage, 152,
dats, 123,231,265, —
au moins pour 244. —
N'institueront pas un hé-
les degrés supérieurs de la cléri- rétique leur héritier, 243, 261. —
cature, 256; —
quiconque a occu- N'acquerront pas avec les revenus
pé un emploi civil, s'il n'a fait pé- de l'EgUse des biens pour eux-
nitence, 265 ; —
les néophytes, si mêmes, 306. — Sont incompati-
ce n'est pour les ordres mineurs, bles avec l'état ecclésiastique : la
135, 485. —L'âge canonique pour charge de gérant. 10, 243 ;
— toute
la clôricature était de 25 ans, 242. fonction empêchant la résidence,
— Enquête nécessaire avant l'or- 243 ;
— la prise à ferme d'un bien,
dination, ou témoignage du peuple, 487 ;
— les tutelles, 10 ;
— le né-
243. — On ne pourra être promu goce, 487; — toute usure, 10,
aux grands ordres, si l'on n^a rendu 135, 244, 487; les —
affaires,
catholiques tous ceux de sa mai- temporelles en général, 10. Les —
son, 243. —
Lorsque l'évêque veut clercs ne doivent pas s'adresser
faire avancer un clerc dans les or- au tribunal sécuHer, 243, 279. —
dres, celui-ci doit obéir, 306. — On ne peut les y citer même comme
Les clercs ne peuvent entrepren- témoins, 258 — accusateurs ou
;
té-

dre de voyage sans autorisation et moins recevables contre les clercs,


lettre de recommandation de leur 211, 309 sq. — Pénitence des
évêque, 10, 159, 248 ;— sans quoi clercs, V. Pénitence. — Celui qui
ils ne pourront remplir à l'étran- pille un clerc sera excommunié,
ger aucun ministère, 248, Ils — 256. — Au commencement du v<=

ne doivent pas changer d'église, siècle,l'Afrique manquait de clercs,


256, 264, 487. —
Doivent rester at- 258. — Les clercs inférieurs doivent
tachés à l'église où ils ont été for- honorer les supérieurs, 150, 163,
més, 487, —Un clerc déposé ou 488. — Irrégularités baptême reçu :

excommunié ne peut être admis d'un hérétique, III, 217, 364; —


ailleurs, même à la communion secondes noces, mariage avec une
laïque, 232, 263, 265, 279. — veuve, 183, 380, —
au moins pour
Peines contre le clerc excommunié les ordres supérieurs, 286, 309;

qui ne pas compte de
tiendrait pénitence publique, 192, 261, 283,
l'excommunication, 236, 279, 305, 286, 309, 380 ;

exception, 625. —
313. — Ils doivent assister tous les Le prêtre ordonné malgré l'une de
jours au service divin, 256. Les — ces dernières irrégularités ne pour-
clercs (inférieurs) ne doivent pas ra célébrer, ni le diacre servir à
épouser une veuve, 231, 288. Dé- — l'autel, 255, 261, 387, — et l'évêque
fense d'avoir chez eux des femmes qui a fait l'ordination sera suspens
CLE 60 — CLE
pour un an, 309,1 387. — Sont en- 611. — On n'excepte pas même la
core irréguliers, qui a eu
celui mère et sœur, 046. — Défense de
la
commerce avec une personne autre visiter des femmes étrangères sans
que sa femme, 282, 381; celui — nécessité ou sans témoin, ou d'avoir
qui n'est pas complètement libre^ des rapports avec elles, 182, 188, 257.
267, 383, 627,642; — les estropiés, 288, 367, 380, 576, 624, 657. Si —
192, 380;— les possédés, 380; — la femme d'un clerc est convaincue
les usuriers, 264 ;
— ceux qui ne d'adultère, il doit se séparer d'elle,
sont pas bien instruits, 192, 362, — Les veuves des clercs ne
281.
595, 622. — En France, sauf les peuvent se remarier, 268,290, 581,
fils de clercs, nul ne pouvait en- 586. — Les clercs astreints au céli-
trer dans les ordres sans l'auto- bat ne doivent pas assister aux no-
risation du ou du juge, 267. —
roi 261, 586. — Défense de man-
ces,
Examen des ordinands, 646. — ger avec des ou des héréti- juifs
Contre qui rendrait un faux ques, 195, 288, —
celui doivent por- Ils
témoignage pour une ordination, tunique; leurs cheveux seront
ter la
381. — Nul n'est ordonné malgré coupés à romaine, 185, 623. —la
lui,381 — Les ordinations absolues Ne doivent pas soigner leur cheve-
.

interdites, 105. — Les clercs ne 258, 384, — ni raser leur


lure,
peuvent entreprendre de voyage barbe, 384. — Habitation, vête-
sans autorisation et lettre de re- ments, chaussure, 258, ?23, 576,
commandation de leur évêque, 594. —
Ils ne peuvent rentrer dans
120, 182. 261, 287, 364, 382; — la vie laïque, 188. —
Ils secourront
sans quoi ils ne pourront ni com- leurs parents selon leurs besoins;
muuier ni remplir aucun minis- ils ne doivent pas les visiter seuls,
tère dans une église étrangère, 288. — Ne peuvent jouir d'un bien
113, 186,189,194, 263, 287. Ils — eccclésiastique qu'avec l'assenti-
ne peuvent appartenir à deux ment de l'évêque, 388.
L' évê- —
églises à la fois, 110; ni changer — que ne peut ôter à un clerc ce
d'église, 105, 189, 287, 328, 594. que son prédécesseur lui a donné,
— Ils doivent en faire la promesse 382. —
Doit pourvoir à l'entretien
à l'ordination, 316. —
Contre les même des clercs déposés, 382.
clercs errants, vagos, 185, 315, 637 — Lorsqu'un clerc est transféré à
sq- —
Qu'il ne faut point recevoir une autre église, il doit rendre ce
de clercs excommuniés, 186, ou — qu'il aurait reçu de la première,
qui sont en fuite pour échapper 287. —Sont incompatibles avec
à une peine ecclésiastique, 309. l'état ecclésiastique la charge de :

— Ils ne doivent pas être absents gérant, 103; —


la prise à ferme d'un
de leurs églises aux grandes fêtes, bien, 103 —
la charge de tuteur
;

264. —
Doivent assister aux prières —
ou de curateur, 103, 387, sauf
des Rogations, 270 —
à matines et
; —
dans certains cas, 103, 387; les
à vêpres, 186, 195. —
Les clercs fonctions 106; —
civiles,
milice, la
(inférieurs) ne peuvent épouser une 106, 182, 188, 310, 624 — né- ; le
femme adultère, 281, —
une héré- goce en vue du gain, 189, 279 —
— toute usure, 189, 324, 383. —
;

tique, 114, —
une veuve, 624,
une courtisane, 624. Défense— Ilsne doivent pas assister à la
d'avoir chez eux des femmes qui condamnation ou à l'exécution des
ne seraient pas à l'abri de tout criminels, 581, 586; — ni, s'ils
soupçon, 182, 257, 312, 328,367, sont juges,prononcer une sen-
545, 564, 566, 576, 578, 591, 598, tence de mort, 622, 655. — Suc-

'^pp"'
CLE 61 CLE
cession et testament des clercs, compte à l'évêque pendant le ca-
GlO, 633, — Les cJercs ne doivent rême, 400, 424, 436. Contre le —
pas s'adresser au tribunal laïque, clerc qui en cite un autre devant
108, 182, 195, 259,287, 384, 387, le juge séculier, 420. — Immuni-
576, 586, 592; —
ni y appeler de tés des clercs, 237. —
Ils sont

^

la sentence de Tévêque, 257; protégés contre l'arbitraire des rois,


mais ils peuvent appeler au sy- 200. —
Si les clercs supérieurs
node provincial, 382. —
Ils peu- peuvent être soumis à la pénitence,
vent être jugés par des tribunaux 201, 459. —
Contre les clercs im-
laïques en matière criminelle, 576, pudiques, 211 sq., 401, 403. On —
611; — non en matière civile sans interdit aux clercs le jeu de dés,
l'autorisation de révêque^, 384, 387, 21 8 — guerre
la chasse, 400,
et la

;

611, 616, 633. Accusateurs re- 481; — toute usure, 213; — mé- le
cevables contre les clercs, 119, tier d'hôtelier, 213; — l'assistance
289. — Peines contre les clercs ou aux représen-
la participation
qui s'enivrent, 188, 195, 261, 325; tations théâtrales aux courses et
— qui disent des paroles obscènes, de chevaux, 214,218. Ils ne peu- —
264; — désobéissants, 255; qui — vent demeurer chez des laïques,
conspirent contre l'évêque, 383; 473. —
S'ils peuvent assister aux
— qui négligent leur minii^tère, noces, 214. —
Contre ceux qui
186, 362, 381 sq.; —
qui tombent soignent leur chevelure, V. Che-
dans des fautes charnelles, 311, veux. —
Habillement des clercs,

381, 388, 586; —


pour un crime 215, 378, 402, 420. Ils doivent —
capital, 262, 267, 287 sq.; pour — prier pour le roi, 234, 237, 473. —
trahison, 182, 635 sq.; —
pour ho- Clercs relégués dans l'état laïque,
micide, 186; —
pour coups, 639. 214. —
Les serfs et les esclaves
— Emprisonnement et punition peuvent recevoir les ordres du
des clercs, 576, 580, 587. Les — consentement de leurs maîtres,
clercs supérieurs ne seront point V, 88 sq., 156, 204, 220, 278, 281,
battus, 657. —
Réintégration des 591 . —
On ordonnera aussi des
clercs déposés, 622. —
Impôts fils d'hommes libres et de nobles,

payés pas les clercs, 367. Immu- — 91,204:— conditions, 157, 170.
nités, 624. — Établissements pour — Clercs retombant dans la servi-
la formation des jeunes clercs, tude, 204, 220. —
Sont irréguliers :

327, 345. — Honneur dû à tout le ceux qui ont reçu le baptême cli-
clergé, 58 1— aux clercs supérieurs
; nique, 256 ; —
les eunuques, 454;
par les inférieurs, 182, 384. — — les fils illégitimes, 319. — Un
Prescriptions diverses, 586, 594 sq. laïque ne doit pas être ordonné
— Age canonique, IV, 213. — trop vite, 450, 456.— Science re-
Science requise, études prescrites, quise, études, 34, 166 170, sq.,
469 sq. — On condamne l'usage de 205, 227, 243, 258. — On choisira
ne choisir les clercs que parmi les avec soin ordinands, 56, 86. —
les
iils de clercs, 215. —
Les religieux Age canonique, 116. — On ne re-
peuvent recevoir les ordres, 458. cevra pas un trop grand nombre
— Translation d'une église à une de clercs, 180, 182, 185.— Dignité
autre, 214, 459. —
Tous les clercs de l'état ecclésiastique, 255, 265
qui se trouvent dans le diocèse, sq., 289, 291, 312, 327.— Ce que les
même ceux des couvents, sont clercs doivent enseigner au peuple,
soumis à l'évêque, 400, 424, 436, 290. — doivent punir les fautes,
Ils

458. — Chaque prêtre doit rendre 255 ;


— mais non par des punitions

CLE - 62 CLE
corporelles, 454, — Contre ceux des enfants illégitimes ou des fils
qui maltraitent les clercs, 53, 225; de clercs, 271, 571, ,582 sq.; —
329, 402, 590. — Même contre les ceux qui sont mutilés, 131. Les —
évêques ou leurs vicaires, 258, 290, laïques ne doivent pas être or-
317. — Ils ne doivent pas être em- donnés sans délai, 332. Les —
ployés à des fonctions ou affaires prêtres médiateurs entre Dieu
temporelles, 88, 175,244, 251, 258, et les hommes, — Respect dû
25.
318, 384. — Les laïques peuvent aux 146 sq, 291. — Instruc-
clercs,
avoir le droit de présentation, 221, tion requise, 336, 491. — Contre
245, 257 ; — non instituer ou dépo- ceux qui maltraitent, 122, 147,
les
ser des clercs, 175, 180, 185. Ils — 580. — Les laïques peuvent avoir
n'en peuvent avoir chez eux sans le droit de présentation, non celui
la permission de l'évèque, 164, 166. d'instituer et de déposer des clercs,
— Examen annuel des prêtres par 172,178, 252,272, 382, 400, 608.
révêque, 56. — Correction et pu- Cf. Évêchés, Investiture. Déposi- —
nition des clercs, 116, 21 5j 244. tion des clercs, V. Déposition. —
— Pénitence, 259, 329. —
Un clerc Ils ne peuvent être jugés ni accu-

ne peut avoir deux églises, 261, sés par des laïques, 158, 283, 408.
290. — Plusieurs étant pauvres — Pénitence des clercs, 157 sq.
s'occupent d'affaires temporelles, Serment de justification, 148, 166.
290. — Revenus des clercs, 257, — Un clerc ne peut avoir plusieurs
328. — Ils doivent faire des au- — Immunité des
églises, 382, 400.
mômes, 154. — Redevances à l'é- — Redevances à l'évê-
clercs, 147.
vêque, 245, 258, 311, 317, 328. — que, 266. 297, 580, 608. ~ Patri-
Avarice des clercs, commerce, moine, 161. — Translation défen-
usure, 155, 221, 244, 258, 261 due, 106, 131, 137, 141. — Habit
sq.,
266, 318. — Défense de passer à ecclésiastique, 120, 336, 583. —
une autre église, 259, 265,318,574. Tonsure, chevelure, barbe, 271,
— Clerici vagi, 86, 88, 191. — 336, 357, 583.— Port d'armes in-
Ils
doivent remplir leurs devoirs en terdit,
87, 120, 309, 400,571, 583;
voyage, 214. — Vêtements des — ainsi que chasse, 87, 178, 220,la
clercs, 35, 43, 56, 244, 424. — Port 313 — jeu de dés, 178; — la
; le
d'armes prohibé, 317 — ainsi que participation à une condamnation
,•

la chasse, 145, 244, 386; — théâ- capitale, 215 — l'usure, 571, 583.
le ;

tre, 184, 387. — Défense d'aller — peuvent entrer dans la vie


Ils

dans les auberges, 87, 114; — religieuse, 178, 368, 382 — non ;

d'habiter dans les maisons des laï- rentrer dans le siècle; ceuxqui
ques, 244;-— de s'adresser aux juges ont été déposés ne pourront de-
séculiers, 88, 115, 154; — ou à venir soldats, 491. — Un clerc
l'empereur, sans la permission de peut retomber dans la servitude,
révêque, 156, 265, 291. — Devoirs 161. — Clercs étrangers, 491, 583.
des clercs, 34 sq, 244, 289 sq. — — Si des esclaves, des natu- fils

Ils doivent prier pour le163,roi, des de clercs, des hommes


rels, fils

180, 183. — Tous doivent être mariés peuvent devenir clercs, VII,
moines ou chanoines, 15, 43,
4, 10, 35 sq, 79, 128, 201, 204. —
91, 154, 166. — Désordres dans Les ignorants
le les infâmes ne et
clergé sous Gharlemagne, 179. — peuvent, 128, 217. — Age ca-
le
Ecclésiastiques de la cour, H6, nonique, 500 sq. — Vœu de 9,

253, 402. — Si l'on peut ordonner chasteté exigé pour sous-dia- le


des serfs, VI, 131, 271, 571 - conat, 79. — Femmes dans les
,•
CLE — 63 CLE
maisons des clercs, 35, 100, 181, prisonne un évêque ou un prêtre
539, 548. —
Punition des clercs encourt l'infamie, 37, 57. Les —
incontinents, 504. —
Port d'armes clercs jouissent constamment de
interdit, ainsi que l'usure, 35,129, la trêve de Dieu, 34, 68, 209, 238,
193, 233, 480 ; —
la chasse, 19 ;
— 308. — Perle du droit d'élec-
le métier d'hôtelier, 129. Ils ne — teur, 501 —
Cumul des béné-
doivent pas soigner leur chevelure fices,V. Cumul. —
Les épargnes
ou leur barbe, 151, 217, 539,548. — d'un clerc reviennent à Teglise,
Tonsure, V. ce mot. —
Habits, • 506. —Ils peuvent tester, 540. —
10, 79, 101, 217, 236, 308, 480, Jus spolii, V. Spolii. Les ordres —
548, 550. —
Contre ceux qui assis- sacrés sont la prêtrise et le diaco-
tent à des orgies, entrent dans les nat, 15. — Si les fils illégitimes
auberges, 79, 129, 479,5 48, 550; — peuvent recevoir les ordres, Vlll,
s'enivrent, 129. — Ils ne peuvent 116, 279, 300, 459, 490. — Autres
exercer un métier, ou une fonction irrégularités ex crimine parentum,
civile, ni prendre part à une sen- 491, 508 sq. —
Contre ceux qui
tence capitale, 79, 233, 309, 477, ordonnent des ignorants ou des
480, 540. —
Chacun doit rester indignes, 135, 279, 302, 473. —
dans Péglise pour laquelle il a été Tout clerc doit savoir lire et chan-
ordonné, 36, 57. — On ne peut re- ter, 279, 476. L'évêque doit —
cevoir les ordres d\m évêque pourvoir à l'instruction des clercs,
étranger, 540. —
Clercs étrangers, 128, 131, 136.— Quels sont ceux
16, 19. —
Acephali, Vagabnndi, 9 sq., qu'on doit appliquer à la théologie,
16,31, 358. —
Les fils des clercs ne 257. —
Les clercs doivent instruire
peuvent hériter de leurs églises, le peuple, 400, 462 sq. Cf. Instruc-

79,193, 209, 477, 479. Père et — tion. —


Les ignorants ne doivent
fils ne doivent pas se succéder dans pas prêcher, 201; —
ni disputer avec
la même église, 539. — On ne les juifs, 202. — Science requise
peut prendre des clercs à gages,238, du prêtre, 527. — Age pour ton- la
403, 477. — Si les clercs peu- sure, 473 — pour une cure, 96,
;

vent devenir serviteurs des laïques 200, 486. — ne peuvent visiter


Ils
et jurer le ligium fidelitatis, 10, 36, de femmes, 95. — Port d'armes
67, 73 sq., 86 sq., 151, 178.— Ils interdit, 256, 279, 524 sq — ainsi ;

nepeuvent devenir chapelains sans que l'usure, 95, 203, 531 — ; la


l'assentiment de l'évêque, 15, 36. chasse, 96, 104, 131, 465, 501 — ;

— Aucun laïque ne peut déposer les voitures de prix, éperons les


un Ceux
clerc, 193, 308, 505. — dorés, 95, 104, 131 — tour- ; les
qui ne viennent pas au synode nois, 202, 465 — jeu de dés,
; le
seront réduits à l'état laïque, 129. 106, 131, 465, 468 — participa- ; la
— Si un clerc peut être cité devant tion à une sentence capitale, 132,
un tribunal civil, 57, 482, 505 sq. 176, 526 ;

le commerce,
• 131,
— Inconvénients du privilegium 460 ,476, 485; — les fonctions pu-
fori, crimes dans le clergé, 221, bliques, 131, 414, 465, 526.
176,
408, 482. —
Henri II d'Angleterre — S'ils peuvent être avocats, 82,

veut supprimer le privilège, 408, 104, 194, 256, 401, 465, 473, 480,
sqq., 413 sq. —
Ils ne peuvent pas 490, 510, 526, ne peu-
531. — Ils

rentrer dans le monde, 151. — vent aller dans les auberges, ni


Privilegium canonis, 209, 218, 227, assister à des réunions bachiques,
233, 238, 308 sq. —
Punition des 131,297,468, 485. Festins chez —
jeunes clercs, 21. — Celui qui em- les clercs, défendus, 106, 131. —
CLE — 64 CLE
Gomment ils doivent prendre leurs 542, 611. —Instruction de rigueur
repas, 202. — Gonduiie, habit, ton- dans le prêtre, 112, 399 dans ;

sure, 30, 82, 95, 104 131 sq, sq., le clerc, étudeexamen, 77, 398
et

196, 201, 303, 328, 465, 473 —


sq., sq., 509 sq-, 543. —
Age canonique
477, 482, 484 sqq., 512, 518, 523, pour les ordres, pour la charge
525 sq. — Plusieurs clercs, surtout d'âmes, 368,386,468. Beaucoup —
des nobles, laissent l'habit ecclé- d'indignes reçoivent les ordres,
siastique, 474, 491, 525. ~ Des 407, 520. — On impose aux clercs
clercs inconnus ou suspens ne trop de taxes lors de leur ordina-
peuvent remplir de ministèi'e, 105, tion, installation etc., 82, 504, 570.
201 sq, 347. — Clerici vagi, 474, Cf. Evéques. — Clergé trop nom-
487. — Les clercs ne peuvent louer breux, 12, 507. — Sustentatio con-
leurs services, 105,191, 201, 260; grua, 434, 521. — Bénéfices trop
— ni jurer à un laïque, 141.
fidélité pauvres, 578. — Les
Cf. Bénéfices.
— Le clergé s'impose en faveur de clercs séculiers sont pauvres, les
la Terre sainte 366, 369, 500,
etc., moines riches, 12, 507, 596. —
503, 532. — Immunité des clercs Des clercs mendient, 499; — 12,
et des églises, 143, 169, 194, 235, volent et pillent, 12, 60, 116. —
262,402, 497,501, 505, 509. — Les Conduite, habit, tonsure, etc., 59
clercs imposés par les évêques et sq., 76 sq., 81 sqq., 88, 93 sq., 114
les archidiacres, 459 sq., 466, 484, sq., 129, 131, 136 sq., 144 sq., 155,
512, 518; — imposés et opprimés 171, 265, 267, 371 sq., 401, 465 sq.,
par seigneurs temporels, 472
les 469,498,502,506, 512, 518, 521,
sq., 496, 505. — Privilegiiim fort, 524, 540 sq., 572, 574, 578, 594,
V. Fori. — Privilegium canonis, 604, 608 sq., 611 sq. Défense de—
260, 327, 412, 473, 475, 491, 496 faire lecommerce ou un métier,
sq., 504, 507 sqq., 513, 518. — Pri- de remplir une fonction civile, de
son pour les clercs, 484, 490. — prêter à intérêt etc., 64, 82, 93,
Ce qu'il y a à faire quand un clerc 131, 145, 155, 266 sq, 269, 372,
est emprisonné, 235, 257. Ils ne — 401, 466, 498, 516. ~
S'ils peuvent

peuvent appeler de l'évêque au être avocats, 372, 401, 524, 611 ;



pouvoir séculier, 'V. Recours. — ministres, 148, 155. S'ils peu-—
Pertes des privilèges ecclésias- vent acheter des rentes, 376. Ils —
tiques, 473. — Cumul et quasi- ne peuvent être aubergistes, 81,
cumul des bénéfices, V. Cumul. — 372, 542, 579; —
ni entrer dans
Clercs poursuivis pour dettes, 259. les auberges, 60,82, 116, 119, 136,
— Ils peuvent tester les laïques;
— 366, 470, 498, 579, 587, 608. —
empêchent ce droit, 180, 190, 505. Exceptions, 136, 366, 470. Ils —
— On s'empare de leur succession, ne peuvent assister aux danses,
— Hostilité
81, 457, 506, 515, 519. 145,265, 579; —
non plus qu'aux
des laïques contre le clergé, les représentations théâtrales, 82, 372,
tribunaux, les biens et les immu- 578. — Ils ne peuvent prendre
nités ecclésiastiques ;— hgue des part à la guerre, 81, 574 ;, — non
nobles, 391, 394, 401, 416, 457, plus qu'aux tournois, 579; — -aux
472, 496 sqq., 501, 504 — 507, 513 duels, 587; — aux sentences capi-
sq., 530. — Ligues des clercs, dé- tales, 82. — Jeux qui leur sont
fendues, 486. — Sont irréguliers, défendus, 60, 82, 131, 136, 145,
les bigames, IX, 36 ;
— les spurii, 372, 375, 608. — Table des clercs,
152, 379. —
On ne doit pas ordon- 372, 579, 604. — ne peuvent
Ils

ner les ignorants, 507, 520, 528, pas assister à des réunions baehi-

CLE 65 CLE
ques, 267, 466, 469. — Contre enfants naturels auprès d'eux, 73,
ceux qui font de l'alchimie ou du 84, 131, 401. —
Ils ne peuvent
faux monnayage, 120. — Les clercs assister aux noces etc., même de
ne doivent pas médire uns des les leurs enfants légitimes, 94, 507; —
autres 608. — Permission né-
etc., ni faire pour eux des noces solen-
cessaire pour
voyager, 84. — nelles, 118. —
Les tils des prêtres ne
Clerici vagabundj, 119 sq., 578, peuvent leur succéder dans leurs
608; — bateleurs, 366, 579. — l3énéfices, 114. —
Des prélats tolè-
Clerici lenones, 401. — Inconduite rent pour de l'argent, le pouvoir
des clercs, 28, 79 sq., 407, 575. — civil protège, le concubinage, 119,
Ilss'emparent des biens des églises, 121, 579. — Des clercs sont forcés
433,576,586 sq.; —
en font mauvais par les laïques de prendre des con-
usage, 433, 594. —
Des clercs sont cubines, 507. — Chez les Armé-
pendus, 504. —
Dissipation à la niens tout prêtre tombé est déposé,
messe et au chœur, 540. Cf. Messe. 551. — Si on peut assister aux
— On ne punit pas assez sévè-
les offices des mauvais clercs, 368,
rement, 273, —
Prison des clercs, 580. — Les clercs doivent dénon-
60, 386, 578. —
Ils doivent assis- cer leurs confrères coupables, 85,
ter au synode, 83 au service
;
— 119. —
Tout clerc coupable, même
divin, — dire bréviaire et
86; le s'il est religieux, doit comparaître
l'ofiicede la sainte Vierge, 83, 86, devant l'évêque, 123. Clercs —
94, 275, 542. — Ceux qui ne sont désobéissants, formant des ligues
pas prêtres doivent communier au contre les supérieurs, 72, 83, 274,
moins deux 497 — et
fois l'an, ; les 380, 386, 402. — On ne doit pas
prêtres, célébrer souvent, 75j 94, imposer à un une pénitence
clerc
470, 497 — se confesser chaque
; publique, 368. — On ne peut pas
semaine, 111. —
Les clercs doi- envoyer d'huissiers [comestores) aux
vent être bienfaisants, 129, 376. clercs,116. — On ne peut enlever
Ils ne peuvent vendre aux laïques un bien ecclésiastique même à un
leurs revenus ex spiritualibus, 606. clerc qui s'est porté caution, 117.
— Clercs mariés, 77, 539. Ils — — On ne peut les citer devant le
jouissent comme les autres des tribunal laïque, et ne peuvent ils

privilèges cléricaux, 272. — Des comparaître, 84, 92, 128, 145, 170,
clercs des ordresmajeurs veulent 267, 374 sq., 380, 402, 466, 504
se marier, 539. Le concubi- — sq., 514 sq., 520. Cf. Fori privile-
nage très-fréquent en Basse-Italie, gium. —Les clercs emprisonnés
121. —Abaissement du clergé doivent être livrés à l'évêque, 500,
à Salzbourg, 149; en Espagne, — 504, 574. —
Les laïques violent le
507. —
Mesures contre le con- privilège, 76, 504, 515, 574 sqq. —
cubinage, 79, 82, 93 sq., 119 sq., Les clercs ne doivent pas se citer
131, 133, 137, 265, 267, 275, 368, les uns les autres devant un tribu-
401, 466, 498, 507, 542, 579, 587, nal laïque, 128, 152 ni s'y
;

608. — Les concubines, les en- adresser pour les affaires de l'Eglise,
fants et les petits enfants des 76, 466; —
ni en reconnaître les
clercs sont incapables d'hériter sentences, 574 ; —
ni y porter
d'eux, etc., 73, 84, 94, 387, 507, plainte contre leurs supérieurs,
513, 529, 587. —
Les concubines 61,109, 134. —
Quand les clercs
sont privées des sacrements et de perdent les privilèges de leur état,
la sépulture ecclésiastique, 538. 36, 77, 97, 155, 504,588.— L'évêque
— Les clercs ne peuvent avoir leurs seul, et non un abbé, un doyen etc.,

TOME xn. 5

CLE — 66 — CLE
peut citer un prêtre, 500.— Immu- des laïques contre le clergé, les
nité des clercs et des églises, sur- tribunaux, les biens, les immuni-
tout relativement à l'impôt, 68, tés ecclésiastiques etc., 13, 43, 67
78,88 sq., 155, 170, 181 sq., 272, sq., 78, 116, 181, 367 sq., 520, 529

274, 388, 465, 472, 521, 523, 538, sq., 575. Cf. Eglifse, Ligues. — On
573, 575, 581, 6C4. — La bulle les exclut de tout commerce, on ein-
Clericis laicosrevendique ces liber- pêche la perception des dîmes etc.,
tés, 181 sqq. —
Atténuation de la 117, 172, 270,376, 517, 523, 530,
bulle, 185 sq., 195 sq. —
Philippe le 540, 574, 612. —
Ils ont le droit

Bel prétend au droit pour le pou- de tester, mais les laïques en


voir civil d'imposer le clergé, 193. empêchent l'exercice, 90, 271, 377,
— Les clercs imposés pour la Terre 519, 580. —
S'ils peuvent donner

Sainte, etc., quelquefois aussi en leurs biens avant leur mort, 572.
faveur d'un prince ou d'un état Leur succession, 73, 140, 170, 376,
par le pape, 16, 62, 65, 142, 153 529, 580, 587, 604, 609. Clercs —
sq., 172, 175, 181, 183, 193,285, étrangers, 84, 97, 131, 147, 286,
305, 395, 417, 461, 543, 596. — 520, 528. —
Rapports des curés
Les clercs doivent prendre part avec les prêtres n'ayant pas charge
aux charges provinciales, 148, 153. d'âmes, 361, 532. Les clercs—
— Ils sont imposés et opprimés excommuniés perdent leurs béné-
par les seigneurs, 89 sq., 98, 145, fices, 75, 92. —
Contre ceux qui
285, 288 sq., 517, 573.sq., 578, 596, ne tiennent pas compte de l'ex-
604 sq.; — saisis, 505 ;
— imposés communication, 60. Si les clercs —
pour trais de guerre, 181. — La peuvent être parrains, 531. —
bulle Clericis laicos défend, 181le Prescriptions et renseignements
sqq. —Ce qu'il y a de juste en divers, X, 65 sqq., 72, 128 sq., 132,
cela, 184, 191 sq. —
Gomment l'en- 192- 196, 199, 220, 222 -227,
tendait Philippe le Bel, 193. — 235, 238. —
De vita et honestate cleri-
Charge de bâtir, incombant aux corum vêtements, célibat etc., XI,
:

clercs, 576, 581. —


Les clercs ne 86, 115, 120 sq., 123, 125,147,150
sont pas soumis au ban pour leurs sq., 154 sqq., 162,306. —Port des
bestiaux ou leurs serviteurs, 151, armes interdit, 121, 150. — Jeux
518; —
non plus qu'aux péages. défendus, 121, 126, 156. ~ Les
88, 604. —
Peines contre ceux qui nombreux cas de concubinage font
emprisonnent, mutilent, tuent etc. croire que la simple fornication est
un clerc, 67, 75, 108, 115, 117, 128, vénielle, 156. —
Vices du clergé
139, 145, 152, 156, 169, 271, 288, allemand, 195. —
Sigismond pro-
371, 389, 401, 440 sqq., 463 sq., 467, pose la suppression du céhbat,
505, 509, 523 sqq., 530, 572, 581, 289. — Haine contre clergé, 123,
588, 612. — Leurs descendants 19o, 197. — Succession des clercs,
mêmes sont irréguliers, etc., 169, 151, 165. — Prescriptions diverses,
287, 367, 464, 510, 522. Un — 114, 151, 162, 164.— Cf. Célibat.
laïque ne peut arrêter un clerc que CLERICI vitœ commuais, XI,
s'il le prend en flagrant délit, 271, 104.
515. — Peines contre les clercs qui CLERICIS LAICOS. Bulle, IX,
violent le .,privilegium canonis en 181.
d'autres clercs, les immunités de CLERMONT en Auvergne.
l'Eglise etc., 155, 605, 610 sq. ;
— Synode (535), lll, 365.
injurient un confrère, 169; — — (549), 548.
blessent un laïque, 266. — Hostihté — (585), 587.
GOG — 67 — COL
Synode (590), 597. COIF^, VIII, 526.
— (1076), VI, 56G. COLLEGIALES. Fondation, VI,
— (1095), VII, 32. 84. — Consécration, 493 sq.
VIII,
— (1109), 103. — Office, 458, 476. —
Les laïques
— (1124), 189. peuvent y choisir leur sépulture,
— (1130), 208. 486, 494. —
Cf. Chanoines.
CLICHY. COLLIBERTI,VI, 271.
Synode (636), III, 629. COLLIGERE orationes, III, 384.
— (654), 645. COLLUTHUS, 1, 244.
CLIPFE, V. Cloveshoê. COLOGNE,
CLINIQUE (Baptême), I, 222; Synode prétendu (346), II, 5.
V, 256. Synode (782), V, 44.
CLOCHES des églises, V, 163. — (870), VI, 66.
CLOTURE des religieuses, VIII, — (873), 83.
108, 181, 410, 475, 488, 514, 530; — (877), 119.
IX, 138, 470, 587. — (965), 202.
CLOVESHOE. — prétendu (1056), 369.
Synode (742), IV, 391. — (1115), VB, 134.
— (747), 466. Entrevue (1115), 136.
— (800), V, 158. Synode (1118), 146.
— (80i<), 168. — (1131), 218.
Deux synodes (822-825), 230 sq, — (1138), 231.
CLOVIS. Son baptême, III, 227. — (1152), 322.
— Ses conquêtes, 265. Il con-— — (1187), 553.
voque un grand synode, 265, — — (1212), VIII, 182.
Sa mort, 360. — (1260), 476.
CLUNY. Son privilège de — (1^/66), 504 sqq.
l'exemption, VI, 259, 417, 599. ~ (vers 1279), IX, 92 sqq.
— Bons rapports des moines de (1306), 362.
Cluny avec S. Grégoire VII, 469. — — (1310), 367.
Ils travaillent pour sa cause, 479. — (1322), 511.
— Le pape demande leurs prières, — (1324), 512.
469, 496. — L'abbé obtient les in- — (1423), XI, 123.
signes épiscopaux, VII, — Ur- 8. Euphratès de Cologne, V. Euphra-
bain II,Pascal II à Cluny, 32, 96. — tès. — S. Boniface projette d'y
Opposition contre Alexandre III, établir son siège, IV, 434. Il en —
390, 402. est empêché, 451. —
L'archevêque
COBLENTZ. de Cologne légat du pape, VI, 299.
Diète (860), V, 411. — Lutte pour le siège de Cologne,
Synode (922), VI, 163. VIII, 39-45. —
C'est la première
— (1012). 248. ville de l'Allemagne, 39. Cathé- —
CODEX CANONUM Ecclesiœ drale, 396.
Africanœ, II, 303. COLOIHANN, roi de Hongrie,
CŒLESTIUS, ami et sectateur VII, 48 128.
de Pelage, II, 282, 327. COLONIA, V. Coulène.
COGNAC. COLONNA, nom d'une famille
Synode (1238), VIII, 304. romaine, IX, 159. ~
Leur lutte
— (1255), 468. contre Boniface VIII, 197 sqq. —
— (1260), 481. Ils l'accusent en France, 257, 341
— (1261), 498. sq. —Pierre et Jacques déposés

GOM GOM
par Boniface, 342 sqq. — Rétablis qui ne communient pas, I, 146.
par Benoît XI, 277 sqq. plus ;
— — Iln'appartient qu'àl'évêque d'ad-
complètement par Clément V, 304. mettre pénitent à
le communion, la
— Sciarra Colonna, 200 sq., 347, 147 — au prêtre
; au diacre en et
490. —Les Golonna sont Gibelins, cas de nécessité seulement, 147.
455. —Suite de leur histoire, X, — Empiétements des diacres, 414
153, 421. sqq. — L'évéque doit la donner
COLONS. Défense de les ordon- avec discrétion, 407. — Tous ceux
ner, III, 383. qui assistent au saint sacrifice
COMATUS, I, 162. doivent communier, 506, 619; —
COMÉDIENS. Conditions de spécialement clercs, 619. — Au-
les
leur admission dans l'Eglise, 1, cun étranger n''y sera admis s'il

161, 182; 245. 11, —La


profession n'a des lettres de son évêque, II,

d'acteur prohibée, 259; IX, 129; — 10. — Manière dont on distri- la


sous peine d'excommunication, buait, 152. — Défense de la donner
11, 489. —
Us profanent en les aux morts, 242. — Les possédés
imitant les cérémonies religieuses, peuvent la [recevoir, 477. — On
VIII, 497 IX, 574.
; Des clercs — doit communier à jeun, excepté
sont bateleurs, 366, 579. Dé- — le jeudi-saint, 244. — L'Eucha-
fense d'en faire venir aux fêtes ristie donnée en viatique, 474. —
d'installation, 580. Tous ceux qui assistent au saint
COMESTORES, huissiers, IX, sacrifice doivent communier, 256.
116. — On doit communier à jeun, III,
C0M3IENDATITIiE {Litterœ), 324, 558, 570, après
580, 586; —
V. Lettres. s'être confessé s'il y a lieu, 187 ;

COMMENDATOR, COMMEN- trois fois l'an, 258; au moins à —
DATIONES, m, 315. Pâques, 187. —
Manière de la dis-
COMMENDE, défendue, VIII, tribuer et de la recevoir, 621, 638,
460, 528 ; IX, 79, 590 XI, 62,92. ;
— 657. —
Les femmes ne doivent pas
Exception, IX, 35. la recevoir sur la main nue, ni tou-
COMMINGES (Le comte de), cher la pale, 586 sq. Défense delà—
Vlïl, 71, 90, 93, 158 sq., 193. donner aux morts, 585. On don- —
COMMUNICATIO IDIOMA- nait souvent aux malades le calice
TUM, 11,324, 331 sq., 346, 456; seul, 655. — Galice des laïques,
— parfois à éviter, III, 164, 203. 323. —
Le prêtre célébrant doit
COMMUNICATIO IN SACRIS communier, 638 ;
— ainsi que les
avec les hérétiques etc.
juifs, les clercs — Manière
assistants, 586.
Prohibition et peines, I, 151, 159, de recevoir, IV, 224. — Jeûne
la
506 sq., 619 sq., 631 sq., 637, eucharistique, 215. — Communion
639; II, 140, 155 sq., 158; Vil, 6; fréquente recommandée, 472. —
— avec les excommuniés, V. Ex- Défense de donner communion la
communiés. aux morts, 222, 490; — de deman-
COMMUNICATORLE [Littem), der un honoraire pour la commu-
V. Lettres. nion, 214. — Si un laïque peut se
COMMUNIO laicalis, lll, 97, 00 umunier lui-même, 219. Si —
262, 288, 363, 382; V. 598; VI, on la donnait aux enfants, V, 187.
84 sq.; —peregrina, III, 255, 313. Communion quotidienne pendant
COMMUNIO officii, III, 362. le carême, 566; —
hebdomadaire,
COMMUNION eucharistique. On 214, 291 —
au moins trois fois Pan,
;

ne recevra pas l'offrande de ceux 187. — Tous doivent communier


GOM 69 GON
le — Communions concile de Bâle, 341. —Décret du
jeudi saint, 189.
trop rares au ix° siècle, 251.— Onmême concile, 375. — Les malades
doit être à jeun, 568 ; — seuls peuvent
s'abstenir communier chez
du commerce conjugal, 189. — eux ou dans chapelles, 163. les
Des femmes osent distribuer — Eucharistie. la Cf.
communion, 260. — On donne COMPACTATA de Prague, XI,
la
aux criminels qui se confessent, 279 — d'Iglau, 333. ;

Yl, 131. — Le prêtre seul doit COMPENSATION propre, per-


la
distribuer, 220; — non sous- mise, VI, 596.
les
diacres, 229. — Formata, 229. — COMPENSATIO, amende payée
Communion pascale, 566. — Sub à celui qu'on a offensé, V. Amende.
ulraque Vil, 36. — Qui
specie, COMPIÈGNE. la
porte aux malades, 232, 547; — Synode (756-758), V,
et 7.
comment, 547. — Le diacre — 200.
la (816),
donne en cas de nécessité, 548. — — 228. (823),
Communion pascale, 128. — La — VI, 67. (871),
communion pascale doit être pré- — 232. (990),
cédée de confession,
la 133, — VIII, 611. (1085),
196 464. — On doitcommunier
sq., — (1235), VIII, 286.
trois fois l'an,234,298, 464. —On — (1301), IX, 274.
ne doit pas admettre d'étrangers à — (1304), 288.
la communion, 105. — Si on peut — (1329), 525.
la donner aux enfants, 197, 467. COMPOSITIONES, amende de
Comment on doit la porter aux rachat. Vil, 475.
malades, 29, 197, 298, 412, 486.— COMPOSTELLE.
Un diacre le peut au besoin, 257, Synode (971), VI, 143.
486. — A qui on doit la refuser — (1056), 369.
publiquement, 197. Malades — — diocésain (1114), VII, 132.
qui ne peuvent communier, 197. Sedes apostolica, 132.Erigé en —
— Communion en viatique, IX, 96, métropole, 132, 135.
111, 137, 167, 275, 383, 514, 538. COMPUTATION des degrés
— On doit recevoir la communion de parenté. La canonique et la ro-
une 76, 132, 379, 511; —
fois l'an, maine confondues, VI, 85, 382. —
les clercs deux 497 —fois, ; trois Computation particulière, 252.
fois, 379; — du propre pasteur, 96, CONCEPTION [L'immaculée),
111, 369, 378, 541. — Communion X, 65 ; XI, 9, 503.
sous une espèce, 96, lU. — Vin CONCILE ou synode. Notion et
non consacré, donné après com- la origine, I, 1. —
une insti-
Si c'est
munion, 96, 111. — Confession tution divine ou seulement ecclé-
exigée avant communion, 111.
la siastique; autorité, 1, 2. — Les
— Age de première communion,
la conciles les plus anciens, 2, 69. —
551, 556. — Communion des Diverses espèces de conciles, 2. —
laïques sous une ou sous deux es- Concile œcuménique , 3. Les —
pèces opinion de Hus, X, 445, 448,
; motifs de la convocation des con-
478. — Le calice prohibé à Cons- ciles œcuméniques sont au nombre

tance, 447 ; adopté en Bohême, de six, 5. — Qui convoque les
553. — Communion pascale, 195. conciles, 6 sqq. —
Qui a convoqué
— La communion sous deux les de fait les huit premiers conciles
espèces, combattue par Gerson, XI, œcuméniques, 8; — conciles
les
34; — accordée aux Tchèques par le subséquents, 15. — Membres des
GON GON
conciles, 16 sqq. Les choré- — rapports du pape et du concile
vêques, 18. —
Des laïques ont œcuménique. II, 359, 378. Abbés —
souvent assisté aux conciles, 18, aux conciles œcuméniques, 541. —
24 sq. —Exceptionnellement aussi 2^ concile œcuménique, 187. —
des abbesses,24, —
Les empereurs 3" conc. œc, 357. — 4^ conc. œc,
et les rois peuvent assister ou se 471. — Le concile provincial d'a-
faire représenter aux conciles œcu- près l'ancienne discipline devait se
méniques, 25; —
non aux autres réunir deux fois l'an, 473, 480. —
conciles, 26. —
Docteurs, abbés, 11 tiendra au moins mie fois,
se
évêques titulaires ou in'partibus,Qic., 260, 278, 480. —
Obligation pour
18, 21 sq., 65. —
Quels sont ceux les évêques d'y assister ou de s'y
qui ont droit de voter, 19, 22; — faire représenter, 158, 252, 260,
qui signent les actes, 20, 25. — 480, 488. —
Autorité du concile
Secrétaires et notaires des con- provincial, 203. —
Le concile gé-
ciles, 21. —Présidence des con- néral d'Afrique devait s'ouvrir tous
ciles, 28. —
Par qui ont été présidés les ans le 23 août, 242, 247, 260. —
les huit premiers conciles œcu- On décida plus tard qu'il se tien-
méniques, 28 sqq. —
le brigandage
; drait moins souvent, 278. Les —
d'Éphèse, 42. —
Approbation des lettres synodales du concile d'A-
décrets conciliaires par les empe- frique étaient signées par l'évêque
reurs, 43, 427; —
par le pape, 45, de Carthage au nom de tous, 262,
429, 4H3. —
Si le concile est au- 276, 280. —
Les conciles se tiennent
dessus du pape ou le pape au- souvent dans le secretarium d'une
dessus du concile, 49. —
Infaillibilité égUse, 2/jO, 293, 479, 493, 509. —
des conciles œcuméniques, 53, 62, Un concile œcuménique ne peut
428. — Appel du pape au concile, être célébré sans l'assentiment du
54. — Nombre des conciles œcu- pape, III, 14. —
Les légats ro-
méniques, 55, 63. — Conciles dont mains président à Chalcédoine,
l'œcuménicité est contestée, 56 sqq. 12 sq. —
Ce concile demande la
— Ordre de séance, 64.— (Cérémo- confirmation pontificale, 142. —
nial de l'ouverture, 65. — Manière 5* concile œcuménique, 468. — Le
de voter, 66. — Promulgation des concile provincial d'après l'an-
décrets, 67. — Collections de l'his- cienne discipline devait se tenir
toire des conciles, 67. — Bibliogra- deux fois l'an, 117, 563, 593. — Il

phie des conciles, 74. — Concilium devra se réunir au moins une fois
iiniversaleou pletiarium, 3 606. sq., l'an, 264, 361, 380, 390, 548,563,
— Concilia mixta, 25. — luvoSoç
5, 593, 619 sq., 652, 656; au moins —
èv5r|[Aoùa-a, — Le concile provin-
4. tous les deux ans, 285. Obli- —
cial se réunira deux fois l'an,
376, gation pour les évêques d'y assister
511, 629; — sur convocation du
la ou de s'y faire représenter, 118,
métropolitain, laquelle est indis- 260, 361, 563, 649, 656.
280, —
pensable, 511. — Matières qu'il Contre métropolitain qui négli-
le
doit 511. —
traiter, confirme 11 les gerait pendant deux ans de le
élections épiscopales 373, 510, , convoquer, 380. De simples —
512. — Juge les différends entre prêtres y assistent, 281 des ;

évêques, 550 sq. — Connaît des laïques même, 274, 281, 593. — De
griefs élevés contre eux, 507, 511. quoi l'on doit traiter avant tout
— On peut appeler de ses juge- dans les conciles, 366. -^ Ils se
ments au pape, 550, 552. — Com- tiennent souvent dans le se,cre-
ment S. Célestin I comprenait les tarium d'une église, 183, 316, 3,50,
GON 71 GON
379. —
Plusieurs sont convoqués mandés, 113, 267. Les décrets —
par les rois, 265, 360. Concile — doivent être approuvés par le pape,
provincial, IV, 198, 212, 372, 392, 119. — Testes ou commissaires sy-
399, 423. —
Conciles reconnus nodaux, 113, 155.
par les anciens comme œcumé- CONCILIUM, province ecclé-
niques, V, 482, 573, 663 sq. Si — siastique, III, 568, 570.
des laïques peuvent assister aux CONCLAVE. Constitution de
synodes, 648. —
L'empereur assiste Grégoire X, IX, 25, 29, 69 sq., 101,
au concile œcuménique seulement, 163, 172, 276, 602. — On en tem-
553. —
Il le convoque, 625. Mais — père la sévérité, X, 291.
il faut le consentement du pape, CONCORDAT allemand à Cons-
506. —
L'empereur ne peut signer tance , XI, 87. — Des nations
qu'après les évèques, 556. Im- — latines, 94. — Anglais, —
101.
portance du concile patriarcal, 648. Des princes (1447), 556. — De Vienne
— Conciles provinciaux, 2, 35, 87, (1448). 565.
251, 258 ;

souvent empêchés par CONCUBINAGE, V, 246, 264,
le séjour forcé des évèques à la 387; VI, 583; VII, 30; IX, 86,287,
cour, 265, 317; —
peu appréciés 365, 510, 523, 531, 605; X, 195,
des Grecs, 648. —
NomlDre des 224; XI, 151. —
Concubinage des
conciles œcuméniques, VI, 48, 81, clercs, V. Célibat, Clercs, t. IX,
193, 296, 396. — L'archevêque de X, XI.
Mayence peut seul convoquer le CONCUBINAT. Union dispro-
concile national allemand, non un portionnée du droit romain, mais
légat du pape, 484. —
Les conciles mariage véritable s'il était con-
provinciaux, rares en Allemagne tracté in perpetuum, II, 257. Les —
au IX* siècle, 120 sq. repris;
— concubinaires en ce sens, admis à
par Aribo, 250. —
L'usage des con- la communion, 257 V, 387 ; VI, 382.
;

ciles tombé en Angleterre, 509. — — Le concubinat ad tempus, ri étant,


Les évèques qui ne viennent pas pas un lien véritable, n'empêchait
aux conciles ou les quittent sans pas de conclure une autre union
autorisation seront excommuniés, légitime, II, 257; V, 386; VI, 132,
308. —Conciles œcuméniques CONDOBAUDITES, III, 174.
reconnus parles Grecs au xii® siècle^ CONDONATl, VIII, 256, 280.
VII, 497. —
Concile provincial, CONDONATUS, V. Jean d'A-
VIII, 125, 137, 195, 409; IX, 83, pamée.
506, 532, 598, 603. —
Précédé d'un CONFESSION SACRAMEN-
jeûne de trois jours, 470. Plu- — TELLE. Obligatoire avant la com-
sieurs sont peu diligents pour se munion, III, Nécessité,
187. —
rendre au concile, surtout les intégrité, etc., IV, 491 ; V, 35, 57,
exempts, 107, 114, 454, 512, 529, 188. — Le prêtre aura soin que
543, 576. —
Les métropolitains
'
personne ne meure sans confes-
entravent quelquefois la liberté de sion, 290. —
Sigillum, 191, 215,
leurs suffragants dans les délibé- 383, 427, 435 ; VI, 86, Les cha- —
rations, 149. — Le pape publie les noines doivent se confesser deux
décrets conciliaires approhante con- fois l'an, V, 214. —
Confession in-
29, 420 — de même les légats,
cilio, complète, VII, 36. —
On doit se

;

586, — et les métropohtains, 501, confesser trois fois l'an, 128.


506. — Rapports du pape avec le Juridiction, 30. —
Pèlerinages
concile œcuménique.V. Pa/;e, t. XI. comme pénitence, 35. On ne —
— Les conciles provinciaux recom- doit pas imposer de faire dire des
,

GON 72 GON
messes, 547. — On doit se con- torisation de l'évêque pour con-
fesser une fois l'an, VIII, 133, 194; fesser, 146. —
Confession à son
— trois fois, 234, 298, 464; à — supérieur ou à son curé, 61, 78,
Pâques, 234, 298, 489. — L'évêque 97 sq., 119,132, 169, 268, 378 sq.,
doit se confesser, et entendre les 387, 528, 580, 582.— Si on peut
confessions, 110, 175 sq. — On se confesser à un moine, 78, 528.
doit se confesser à son propre pas- — Les moines violent la juridic-
teur, 105, 133, 196, 198, 234, 347, tion de révêque, 148, 582. On —
475, 481, 488.— Les clercs à leurs ne peut confesser un pénitent
supérieurs, 104, 178, 302. — Si on étranger sans la permission de
peut se confesser à un religieux, son évêque, 112. —
Pénitentiaires,
492. — L'évêque doit établir des 112, 390, 528, 542. Les prêtres —
pénitentiaires, 128, 178, 302; — séculiers doivent confesser au >

pour absoudre des cas réservés, doyen leurs fautes les plus graves
481, 490. —
Exhortation à se con-
; et le doyen à l'archidiacre ; les
fesser au commencement d'une plus légères à qui l'on veut, 119.
maladie, 134, 299. On doit en- — — Les clercs se confessent à qui
tendre le malade seul à seul, 346, ils veulent en l'absence de leur
486. — Ce sacrement ne doit être supérieur, 513 ;

de même avant
refusé à personne, 484, 525. La — de dire la messe, 612. Libre —
restitution exigée avant l'abso- choix du confesseur, 588. Per- —
lution, 468, 491. — Confession des sonne, pas même un criminel, ne
femmes, 297 Le confes-
sq. — peut être privé à la mort de la
sionnal doit être en un lieu décou- confession et de la communion,
vert, 197. — • On inscrira les noms 251, 354, 472, 505. Confession —
des pénitents, 194. Interroger — avant la communion, 275. Com- —
avec prudence, 133, 198, 298, ment on doit se confesser, 96 sq. —
345 sq. —
Mesure de la pénitence Si la confession particulière' était
à imposer, 30. —
On ne doit pas d'usage en Arménie, 552, 557. —
imposer de faire dire des messes, Où l'on peut confesser, 96, 528; —
30, 198, 346; —
ni remettre la les femmes, 96, 542. — Surplis,
pénitence pour une somme d'ar- étole,etc., 96 sq., 389, 582. —
gent, 527. — Formule de l'abso- Réserve dans les interrogations, 97,
lution, 198, 525. Secret de la — 528. —
Secret de la confession, 97,
confession, 28, 133, 198, 344 sq.— 275, 381, 528, 551, 556, 582. — On
Si Je diacre peut confesser et im- doit entendre les malades seul à
poser une pénitence, 30, 258, 297. seul, 389. —
Pénitence des ma-
— L'absolution d'un mauvais prêtre lades, 381, 582 —
des autres, 97,
;

est valide, 493. — Ordonnances de 527. —


Si on peut imposer de faire
Trêves de Toulouse au sujet de
et dire des messes, 97, 381, 390. —
la confession, 196 sqq.,234. — Sol- Pénitence des mariés, 528. Pé- —
licitation à l'occasion de con- la nitence publique, 73, 112; il ne —
fession, 202. — Confession annuelle faut pas l'imposer à un clerc
à son propre curé, IX, 76, 132, 64, 368. —Pénitence publique rigou-
169,268, 378 398, 513. — Plu-
sq., reuse, 389. —
Habit particulier des
sieurs ne se confessent plus du pénitents, 389. —
Restitution exi-
tout, 539, 543, 606. — Peines pour gée, 381 528.
, —
Chez les Arméniens
cette négligence, 64, 132, 379. — on n'absout pas deux fois d'un
Combien de fois les clercs doivent péché mortel, 550. L'absolution —
se confesser, 111. — Il faut l'au- d'un mauvais prêtre est valide,
GON 73 — CON
166, 385. —
Confession annuelle CONONITES, m, 174.
au propre pasteur, X, 195, 303 sqq. CONRAD I, roi de Germanie,
— Prescriptions diverses, XI, 116, VI, 152, 155,162.
126, 151, 165. — On ordonne de se CONRAD II, roi de Germanie,
confesser six fois l'an, 156. L'ab- — VI, 262. — Elevé à l'empire, 263. —
solution extorquée est nulle, 115. Tient Tépiscopat dans une grande
— Cf. Pénitence, Réservés (Cas). dépendance, 283. —
Simonie, 284.
CONPESSOR, chantre. II, 256. — Sa mort, 283.
CONFESSORI^ [Litterœ), CONRAD III de Hohenstaufen.
V. Lettres. Obtient le duché de Franconie,VII,
CONFIRMATION. A l'article de 137. —Le perd, 167. Mécon- —
la mort, 1, 150, 183. Celle des — tent d'Henri V, 170. Prend la —
hérétiques n'est pas valide, 1 1 1 sqq., couronne contre lui; excommu-
115, 184, —
Celui qui a été bap- nié, 200, 204, 212, 218. Il se —
tisé par un diacre'doit recevoir en- réconcihe avec l'empereur Lothaire
suite la confirmation de l^'évèque, et avec l'Eglise, 220. Elu roi, —
166. Cf. Imposition des mains. On la — 230. —Il ne se rend pas en Italie,

donnait aussitôt après le baptême, 293 sq. — Prend la croix, 298. —


11, 160. —
Le prêtre la donnait Alliance avecl'empereur grec
à l'article de la mort, 474; 111, 288. Manuel, 321. —
Sa mort, 325.
— En Gaule on ne donnait qu'une CONRAD IV, fils de Frédéric II.
fois l'onction avec le saint-chrême, Devient roi, VIII, 252, 316, 329.
au baptême ou à la confirmation, — Désigné comme son successeur
II, 474. -;— La confirmation ne peut à l'empire, 398. —
Il a l'Allemagne

être réitérée, V, 188 —


ni adminis-
; et la Sicile, 419 sq. —
Tentative
trée par un chorévêque ou un prêtre, d'assassinat à Ratisbonne, 420. —
258, 571 sq., 589. —
L'évêque doit 11 est vaincu, 421. —
Prend Napies,
être à jeun, 259. —
Parrain, 262. — 422. — Ingratitude envers Manfred.
On doit la donner gratuitement^ VI, 422. — Il veut se réconcilier avec

233 ;

la donner et la recevoir à le pape sa mort, 422.
;

jeun, 452 ; VIII, 480. —


Elle a lieu à CONRAD, fils aîné d'Henri IV,
la visite pastorale, 499. — On ne VII, 25, 31, 75 sq.
doit pas attendre que l'évêque CONRAD I de Salzbourg, Vil,
vienne dans l'endroit même, 299. 94, 112, 167, 209.
— Donnée à la visite pastorale, CONRAD II de Salzbourg, VII,
IX, 140. — Beaucoup ne reçoi- la 436, 442.
vent pas, 111. — Des personnes de CONRAD III de Wittelsbach,
60 ans ne sont pas encore confir- archevêque Mayence et
de de
mées, 140. — Celui qui n'est pas Salzbourg, cardinal, VU, 400, 430,
confirmé ne peut pas communier, 436, 440,490, 496, 499, 515, 552;
III. — Confirmation immédiate- VHI, 2, 13, 15sq.,26.
ment après baptême, 556. — Un
le CONRAD de Salzbourg, IX, 205.
seul parrain, 381, 531, 542. — CONRAD de Wurzbourg, VIII,
Prescriptions diverses, 94, 381. 23.
CONFRATERNITÉS ou ligues, CONRAD d'Urslingen, VIII, b.
interdites. V. Ligues. — Son fils, 165, 214, 218.
CONFRÉRIES de prières, sur- CONRAD, abbé de Bebenhau-
tout pour les morts, V, 414 VI, ;
une croisade, VIII, 172.
sen. Prêche
165,242, 310; IX, 518. CONRAD de Marbourg, VIII,
CONJURATIONES, V. Ligues. 266, 270, 272, 275, 277.

GON — 74 GON
CONRAD de Porto, comte d'U- tance, 325. — Ouverture du con-
rach, VIII, 172, 183, 186, 189. — cile, 328. —Il siège dans la cathé-
Refuse la tiare, 207. drale, 329, 368. —
Prétendue salle
CONRAD de Thuringe, grand- du concile, 368. —1" session (no-
maître des chevaliers teutoniques, vembre 1414), 368. Députés de —
VIII, 316, 319 sq. Grégoire XII, 369, 379 sq. Hus —
CONRAD de Cologne, VIII, 424, devant le pape et les cardinaux,
428sqq.,476. f)03. 371 .

Il est arrêté, 371. Com- —
CONRADIN. A. demi reconnu missaires pour examiner sa cause,
par Innocent IV et Alexandre IV, 373. —
Ecrits qui datent de sa pri-
VIII, 425 sq. —
Les papes ne son, 374. —
Congrégation générale
veulent pas qu'un Hohentstaufen (décembre 1414), 374. Arrivée —
devienne empereur, 429,433,444. de Sigismond, 377. —
Il se plaint

— Infidélité de Manfred, 426, 433. de l'arrestation de Hus, 377. —


— Gonradinen possession du duché Donne son consentement, 378 sq.
de Souabe, 433. —
Appelé en Ita- — Cherté des vivres, 379. En- —
lie, 443 sq. —
Opposition de Clé- voyés de Benoît XIII, 380. Gré- —
ment IV, 444 sq. —
Conradin entre goire XII propose une renonciation
en Italie, 444. — Il est excommu- commune, 3.sO. —
Canonisation de
nié, 445. — Sa défaite, 446. — Sa Ste Brigitte, 382. —
Propositions de
mort, 447. réforme, 383. —
Droit dévote des
CONSANGUINITÉ (degrés de) docteurs, 384. —
Vote par nation,

prohibés pour le mariage, V. Pa- 385. —Règlements, 385, 427. —


renté. Accusations contre Jean XXIII, 385.
CONSECRARE, dans le sens de — Il paraît vouloir se démettre,
mêler, II. 477 sq. 386 ;

en fait la promesse dans la
CONSÉCRATION. Débats avec î^ session (mars 1415), 387. Pro- —
les Grecs touchant la forme, XI, jet de conférence à Nice, 388 sq.
450, 455, 457 sq. Déclaration — — Rapports tendus entre le pape
orthodoxe des Grecs, 462 ; des — et l'empereur, 389. Fuite du—
Arméniens, IX, 551, 556. pape; émotion qu'elle cause à
CONSEllANS. Synode (1279), Constance, 383-394.— Des gens de
IX, 92. toute sorte étaient accourus, 392.
CONSERVATORES, IX, 141. — Députation envoyée au pape,
CONSISTORIUM, annexe d'une 395 sq. — Ses plaintes contre
église, m, 350. leconcile et l'empereur, 396. —
CONSOLAMENTUM, VIII. 67. Le concile affirme sa non-dissolu-
CONSTANCE. Le siège épisco- tion : 3^ session (26 mars), 398 sq.
pal disputé, VI, 447 sqq. Con- — — Vives discussions, 400 sq. — Les
flit avec le couvent de Reichenaii, articles sur la supériorité du con-
316. cile, 401. —
Mitigés par les cardi-
Conciliabule (758 ou 759), V, 11. naux, 402 sq.; —
ils sont promul-

Synode (1043), VI, 2S5. gués dans la 4" session (30 mars),
— (1094), VII, 26. ,403. —
Le pape se retire à Laufen-
Traité (11 53), 326, 353. bourg, 405. —
5^ session [6 avril);
— (1183), 516; VIII, 341. les articles sont rétablis dans leur
Concile (1414-1418). forme primitive, 404 sq. Quelle —
Négociations entre Jean XXIII et Si- en est l'autorité, 406. Nouvelle—
gismond, X, 321. —
Convocation, commission pour l'affaire de Hus,
823. —
Le pape se rend à Cons- 407. — Le pape gagne Fribourg,
,

GON — 75 GON
puis Brisach, 409. — Négociations goire XII, —
Obstination de
485.
entre lui et le concile, 409. — Mus, 488 Ses écrits
sq., 496. —
6® session (Il avril), 410. — Formule — condamnés au feu, 490. Ses
d'abdication proposée au pape, 410. — dernières lettres, 489 sqq. Il se

— On complète commissionpour confesse, 494. — Sa condamnation.


la
de Hus, 411. — Jérôme de 15«
l'affaire 497. — Dé- session (6 juillet),
Prague 411, 416. — Deux ten- gradation, 513. — Sa mort, 514.
cité,
dances en présence au concile, — Lettre apocryphe sur sa mort,
413 sq. — Députés envoyés au 515. — La peine capitale pour hé-
pape, 411, 414. — Nouvelle 517. — Le sauf-conduit, 411
fuite; résie,
rentre à Brisach, puis à Friijourg,
il 417, 447, 473 521-531,540. sq., sq.,
Ji
415. — Nouvelle promesse d'abdi- — Lettre du concile aux Tchèques,
cation, 415. — Droits des cardinaux 531. — 16e session (11 juillet},
méconnus au concile, 417. — 532. — 17« (14 session juillet);
7« sessio7i (2 mai) on décide de ;
départ de Sigismond pour Nice;
procéder contre Jérôme de Prague, Grégoire XII premier cardmal, 533.
417. — Le
pape cité, 417. — — Interrogatoire de Jérôme de
condamnation de
8« sessio7i (4 mai) Prague, 534. —
Commission pour

;

Wiclef et de ses écrits, 418. La — la réforme, 534 sq. On en pro-


citation du pape affichée, 421. — clame la nécessité, 535, 537 sqq.
Elle lui est signifiée, 423, — —
9^ et 543, 546 sq., 555, 557. 18» ses-
{Obsessions (l 3 et 14 mai) ;
— Efforts contre
suspense sion (17 août), 536.
prononcée contre pape, 422- le Turcs, 537. — 19^ les
session
427. — Plaintes des Hussites, 426. septembre); Jérôme de Prague (23
— Les 72 chefs d'accusation con- se rétracte, 538 sqq. — 20e session
tre Jean XXllI, 427. —Nouvelles novembre), 544. — Une demi- (21
plaintes des Hussites 434. — année sans session, 544. — Affaires
,

Jérôme est conduit enchaîné à de Pologne, 545. — Envoyés sa-


Constance, 435. — Arrestation de mogitiens, 545. — Affaire de l'é-
Jean XXIII, 436. — se prêt vêque de Strasbourg, 546, 556,
Il dit à
se soumettre, 436 439. — 11* 569 sq., 575 sq. — Négociations
sq.,
session (25 mai), 437. — 12* de Sigismond avec Benoît XIII
session et
(29 mai); ildéposé, 441. — Les
est Aragon, 547-552, 576. — Vin-l' S.
lettres de Hus, 445, 475. — cent Ferrier, 551. — Désordres en
l*'' et
2« interrogatoires, 445. — inter- Bohême, 552 sqq. — Querelle
3^ entx-e
rogatoire, 461. — 26 propositions Pologne chevaliers teuto-la et les
de son Traité de VEglise, 462. — niques, 545, 554. — Les seigneurs
7 propositions de son contre hussitesécrit devant concile, cités le
Palecz, 466. — 6 autres de son 555. — Nouvelle enquête contre
livre contre Stanislas de Znaïm, Jérôme de Prague, 556. — Ambas-
468. — Suite de son procès, 469. sade d'Aragon, 557, 576, — Accu-
— Sigismond propose des mesures pations contre Jérôme, 558. —
rigoureuses, 473. — 13« 21" mai) sa condam-
session session (30
nation, 582. — Sa mort, 583. —
;

(15 juin); l'usage du calice pour


les laïques est prohibé, 477. — Le concours augmente après le
Opinion de Hus sur ce point, 445, de Narbonne, XI, — Con- traité 1.
448, 479, 493. — Affaire de Jean grégation générale 1416), (été 1.
Petit et de doctrine du tyran- — Lettres de Sigismond,
la — 2.
nicide, 479-485, 570-576. — 14" Bonnes nouvelles d'Espagne,
ses- 3.
sion (4 juillet); démission de Gré- — Nécessité d'une réforme pro- '
— ——.

GON — 76 GON
clamée, 3, 5 sq., 8, 11 sq.,20. — Mort de l'évêque de Salisbury, 38.
Affaire de l'évêquede Strasbourg, — Mémoire delà nation allemande,
suite, 2 sq,, 48. Ambassade es-— — Sigismond accepte
39. l'élection
pagnole, 7. —
Si la plénitude de immédiate du pape, 39 — Hen- sq.
la puissance ecclésiastique réside ride Winchester à Constance, 40.
dans pape ou dans le concile, 9.
le — 39^ octobre); décrets
session (9
— Ambassade de Naples, 9; — de réforme, 41. —
Le décret Fre-
d'Angleterre, 11. Les Anglais — quens, prescrivant la célébration
reconnus comme nation, 14, 21, fréquente des conciles œcumé-
23. —22e session (15 octobre 1416); niques, 41. —
Comment on étein-
réunion de l'Espagne, 12 sq. — dra les schismes éventuels, 41
23« et 24« sessions (5 et 28 no- — Sur le serment des papes, 43.
vembre) procès contre Benoît XIII, — 40^ session (30 octobre) pro-

; ;

14. 25"^ session (14 décembre); gramme de réforme, 45. Décret —


réunion du comté de Foix,16. — sur le mode de la présente élection
26" session (24 décembre); dispute papale, 45, 47. —
Si les cardinaux

pour les préséances entre les na- de Benoît XIII y prendront part,
tions, 17. —
Réunion delà Navarre, 47. — 41* session (8 novembre);
— —
'

17. La Castille se retire de l'o- entrée dans le conclave, 49.


bédience de Benoît XIII et envoie Election de Martin V, 51. Sacre et
des députés, 18, 25. Retour de — couronnement, — Son règle-
52.
Sigismond à Constance, 20. — ment de — Pre-
chancellerie, 52.
27« et 23« sessions (23 février et 3 mier consistoire, 54. — com- 3®
mars 1417) ; sentence contre mission de réforme, 53. — 42* ses-
Frédéric, duc du Tyrol autrichien, sion (28 décembre) délivrance de
;

5,20. — Benoît XIII reste opiniâtre, Jean XXIII ; l'évêque de Winchester


21. — 29« et 30"=
10 sessio7is (8 et cardinal, 54 sq. —
Travaux de la
mars); procès de Benoît, — 22. commission de réforme, 56.
31* mars), 23. — D'Ailly
session (31 Réforme générale et réforme natio-
propose sa réforme du calendrier, nale ou concordataire, 56. A- —
24. — 32* sessio/4 (1
suite avril); visaynenta de la nation allemande,
du procès, 27. — La 25, liberté 56. —
Projet de réforme de Martin V,
des cardinaux n'est pas entière, 58. — Négociations avec Be-
26, 29.— 33e et 34« sessiotis (12mai noît XIII, 67. — Ambassade grecque
et rapports de la com-
5 juin); à Constance, 67. —
Falkenberg re-
mission sur le procès de l'antipape, nouvelle la doctrine de Petit, 68.
27 sq. —
Lutte sur le mode d'élec- — Les 24 articles et la bulle Inter
tion du nouveau pape, 27-31, 36, cunctas pour l'extinction de l'hé-
38 sqq., 45, 47. L'hérétique — résie hussite, 69. 43* session—
Malchow, 28. — 35^ session (17juil- (21 mars 1418); sept décrets
les
let) ; les Castillans admis au con- de réforme générale, 84. Le —
cile, 29. —
Leur différend avec concordat allemand, 87. Décret —
les Aragonnais sur le nombre des —
Ad vitanda, 93. Si ce concordat a
voix, 30, 34. — 36« session (22 juil- eu force de loi, 94. —
Ses rapports
let) ; suite du procès, 31. — Be- avec le concordat de Vienne, 566.
noît est déposé dans la 37'' session — Concordats des nations latines,
(26 juillet), 31 sqq. — 38^ session 94. — Concordat anglais, 10t.
(28 juillet), 34. — Commission de Grabon et les clercs de la vie com-
la réforme; partis qui y luttent : mune, 103. — 44* session (19 avril) ;

libéraux et conservateurs, * pape annonce un nouveau


35» le
GON 77 GON
concile à Pavie, 105. — 4S® ses- CONSTANCE ET CONSTAN-
sion (22 avril) ; affaire de Fal- TIN, moines, amis d'Eutychès, II,

konberg, 105. — Martin V approuve 5! 4, 516 sq.


le concile, 106. — Clôture, 107. — CONSTANCE de Sicile, VII,
Dîmes attribuées à Sigismond,108. 520; VIII, 1,6.
— Autorité du concile de Constance, CONSTANT, empereur. Guerre

^

I, 59; XI, 109. Jusqu'à quel contre son frère Constantin le


point Eugène IV l'a reconnu, 557 sq. Jeune, I, 488. —
II prend S. Atha-

CONSTANCE. Sa part de l'em- nase sous sa protection et menace


pire, I, 474. — 11 est gagné à l'aria- son frère Constance, II, 3. Ré- —
nisme, 480. —
Consent à l'expul- prime une révolte des Donatistes,
sion d'Athanase et à l'intrusion de 9. —
Sa mort, 17, 27.
Grégoire, 488. —
Après le concile de CONSTANT II, empereur, IV,
Sardaigne, il persécute les ortho- 57. — SouTUTToç, 85, 569.
doxes, II, 2. —
II leur devient plus CONSTANTIA, sœur de Cons-
favorable et rappelle Athanase, 6, tantin. Favorise l'arianisme, I, 439,
27. —
Sa victoire à Mursa, 27. Il — 445.
prend de nouveau le parti de l'hé- CONSTANTIN LE GRAND.
résie, 28, —
Vient à Rome (prin- Devient seul maître de l'empire, I,
temps de 3-52), 28. Entreprend — 252. —
^11 s'occupe de la contro-
de détruire la foi de Nicée, 30. — verse arienne, 252. —
N'en com-
Il subissait l'influence pernicieuse prend pas d'abord l'importance,
de sa femme, 30. Il réunit un — 253. —Envoie Osius à Alexandrie,
synode à Arles (353) et un autre 253. — Convoque le concile de
à Milan (355), 32. Demande à — Nicée, 254, 261 sq. —
Son zèle
tous les évéques occidentaux de se pour 282.
rôixoouffioç, — Mesures
séparer de la communion d'Atha- contre les Ariens après leur con-
nase, 33. —
Persécution contre les damnation, 288, 290, 435 sqq. —
orthodoxes, 33 sqq., 44. Libère, — Il leur devient favorable, 438 sqq.
Osius, Athanase exilés, 40 sqq. — — Dans l'espoir de rétablir par là
Il est moins favorable aux Ariens la paix dans l'Eglise, ce qu'il cher-
qu'aux Semi-ariens, 56. Ceux-ci — cha toujours avant tout, 440, 446,
l'excitent contre Iqs Anoméens, 61 451, 453, 470. —
11 donne audience

— Il vient à Rome (357), 61. — à Arius, 445. —


Demande à S. Atha-
Les Romains sollicitent de lui nase la réintégration d'Arius, 446.
le retour du pape Libère, 61 . — II — Renonce à sa demande, 447. —
exile les Anoméens, mais les rap- Honneur qu'il rend à Athanase,
pelle bientôt, 78. — II réunit à la 448, 451. —
Cesse de lui être fa-
fois lesdeux synodes de Séleucie vorable, 453. —
Sa crédulité, 453.
pour l'Orient et de Rimini pour — Il reçoit Athanase, 454. —
l'Occident, 78. Sa lettre aux — Mande à Constantinople les évêques
Pères de Rimini, 84. Il se pro- — assemblés à Tyr, 464. Exile —
nonce pour le parti arien du synode, Athanase, 465. —
Refuse de le rap-
88. —
Force les Pères de Rimini de peler, 470. — Au fond il ne fut
souscrire le symbole de Nice, 91. jamais arien, 472. — Ce
vou- qu'il
— A Séleucie il est pour les Ariens lait et comment il fut trompé, 472
ou Acaciens, 101.
stricts Il ap- — sq. —Avant de mourir, il voulut
prouve les violences de ceux-ci rappeler Athanase, 473. Son —
contre les Semi-ariens, 107. Sa — baptême, 472. —
Testament et
mort, 108. partage de l'empire, 473 sq. Sa —
. —

GON ~ 78 ~ GON
mort, 474. —
Massacre de plu- Synode (431), 429.
sieurs de ses parents, 474. Do- — — (43-2), 432.
natio Constantini,yi, 349; VII, 354, — (448), 509.
474; VIII, 251 ; IX, 284. l"^» Eutychès accusé et
session.
CONSTANTIN le Jeune. Sa mandé devant le synode, 509. —
mort, I, 488. 2® session. Profession de foi du
CONSTANTIN Pogonat , IV, synode, 510. —
3^ session. Eutychès

126, 136. refusant de paraître est cité pour


CONSTANTIN Gopronyme, IV, la deuxième et pour la troisième

294, 327. fois, 5'1 sqq, — Tojxoç d'Eutychès,


CONSTANTIN VI Porphyrogé- 513. —¥ session. Envoyés d'Eu-
nètp, IV, 331 tychès, 514. — 5* session. Il pro-
CONSTANTIN Monomaque, met de paraître lui-même ; ren-
VI 346, 351, 356. seignements sur son t6[;.oç, 516.
CONSTANTINOPLE. — 6' Propositions hétéro-
session.
Synode (335), 1,463. doxes d'Eutychès, 517. -^ 7" session
— eusébien (338), 480. Eutychès se présente; on lit les
— (360), II, 104. procès-verbaux des sessions anté-
2" concile œcuménique (381), 187. rieures Eutychès
; est interrogé


Convoqué par Théodose le sur sa foi, 519 sqq.
Sentence, —
Grand, non par le pape, I, 10; 523. — Enquête sur prétendue la
II, 189 sq. —
Les Macédoniens y altération des actes de ce synode,
sont invités, 190. Nombre des — 530.
Pères; noms principaux, 191, — Deux synodes (450), 288.
Présidents successifs, I, 36 ; II, Synode (vers 451), III, 179.
191. — Premiers travaux, 193. — (453), 181.
Grégoire de Nazianze préside; se — (459), 184.
retire bientôt, 194. Négociations — — (478), 203.
avec les Macédoniens, sans résul- — (492), 218.
tat, 195. — Le Tâ[i.oç du concile, — (496), 218.
195. — Condamnation de l'apol- — (497 ou 498), 227.
linarisme, 196, 201. Symbole, — — (499), 229.
196. —
Le concile a décrété quatre — (512), 271.
canons, non sept, 199 sq., 206, — (518), 294, 377.
212. —
Anathème contre diverses — (519), 300.
hérésies, 201 ; —
contre les Macé- — (531), 349.
doniens, 201 sq. —
Décret touchant Conférence (533), 351.
les patriarcats, les exarchats et les lieux synodes (536), 368.
éparchies, 202 ;

contre Maxime Synode (543), 397.
le Cynique, 193, 205. con- — Le Conférences (547-548), 428.
cile obtient l'approbation impé- 5^ concile œcuménique (553). —
riale, 214. —
Œcuménicité, I, 10. Convocation, I, 13 ; III, 466. —
— 216.II, Présidence, I, 31 ; III, 468. —
Synode (382), 206, 224. Membres, 468. — Les actes; leur
— (383), 226. authenticité, 469. — Une lettre
— (394), 250. de Mennas, qui se trouvait autre-
— (400), 255. fois dans ces actes , est décla-
— (403), 270. rée apocryphe par le 6^ concile
— (404), 274. œcuménique, 469. — De même
— (426), 316. deux lettres du pape Vigile, 469,
GON — 79 GON
— Il est probable que ces dernières Orient le concile est accepté sans
sont authentiques, mais interpo- opposition, 520. — Il ne procure pas
lées, 471. — Il existo trois codices le retour des iMonophysites, 521.
des actes, 472. —
Si ces actes sont — L'Occident refuse de le recon-
complets, 472. —
Si le 5® concile naître, — Le pape Vigile
521. le
s'est occupé de l'origénisme, 472 confirme, 522 — par son second;

sqq., 475. — !''« sessiofi, 477. -~ constitutum, 525. — L'Afrique re-


Lecture d'une de l'empereur,
lettre connaît concile, 531. — Schisme
le

477. —
Il se plaint de l'incons- de haute
la 531. — La Tos-
Italie,

tance du pape Vigile, 479. Pro- — cane Gaule sont opposées au


et la
fession de foi de l'empereur, 479. concile, 533. — Milan revient à
— On députe à Vigile pour l'invi- l'unité, 534, 539; —
ainsi qu'une
ter au concile, 481, — 2° sessioii. partie des évêques de l'Istrie, 538.
Réponse négative de Vigile le ; Synode (565), 555.
concile invite les évêques latins — (588), 588.
présents à Constantinople, 484. — — (626), IV, 15.
3^ sessio7i. Profession de foi, 484. — (638), 52.
— 4^ session. Il est donné lecture — (639), 53.
de soixante et onze propositions — 655), 120.
extraites de Théodore de Mop- 6'= concile œcuménique (680-681).
sueste, 48S. — 5* session. On lit Convocation, I, 14; IV, 126 sqq.
des passages de S. Cyrille, de — Local des séances, 138. —
S. Proclus et deux édits de Théo- Légats du pape 138. Prési- —
dose contre Théodore, 487.
II — dence présence de l'empereur,
On examine si S. Cyrille a donné I, 31 ;
;

IV, 139. — i^^ session, où


des éloges à Théodore, 488; s'il — l'on traite de la lettre de Mennas
estpermisd'analhématiser unmort, au pape Vigile, 142. 4« et 7« ses- —
488 sq. —
S. Cyrille a usé d'indul- sions, 143 sq. 8' session; Georges —
gence envers Théodore, 489. —
Exa- de Constantinople et presque tous
men des écrits de Théodoret de Cyr, les Orientaux acceptent la foi or-
490. —6^ session. Examen de la thodoxe, 144. Macaire d'An- —
lettre d'ibas, 491. —
On suppose tioche et son disciple, l'abbé
qu'Ibas a désavoué cette lettre, Etienne, s'obstinent dans l'hérésie,
492. —
Si quelques Pères de Chal- 145 sq. On lit un recueil de —
cédoine l'ont approuvée, 492. —
textes des Pères, présenté par Ma-
On démontre Théréticité de cet caire, 148. —g* session; suite de
écrit, 493. —
Sentence, 494. —
la même lecture, 1 50. 10^ session — ;

Constitutum de Vigile, 493. Il —


on lit deux autres recueils pour et

refuse d'anathématiser Théodore contre les deux volontés, 151.
(tout en condamnant ses erreurs), n«et 12^ sessions, 152. 13^ ses- —
"Théodoret et Ibas, 497 sqq. —
sion; sentence, 155. 14» session; —
7^ session. Le questeur impérir;! on reprend l'examen des actes du
Constantin instruit le concile du 5« concile, en ce qui touche la
nouvel acte du pape et en montre lettre de Mennas et les deux
le désaccord avec des pièces anté- lettres de Vigile, 1 57 1 5« session . — :

rieures, 503.— Le nom du pape sera Polychronius, i60.— 17« et 18» ses-
effacé des diptyques, 505. 8" ses- —
sions; profession de foi, 161, 577.
sion. Sentence définitive, 506. — — Aoyo; l empe-
npoo'cpwvyiTiuài; à
Quatorze anathèmes, 509 ; —• entre reur, 164, du concile
583.— Lettre
autres contre Origène, 515, — En au pape, 165, 592. -- Le pape et
CON — 80 — CON
l'empereur confirment le concile, Décret du concile œcuménique
166, 596, 609, 614, 620. Si le — de 381 accordant au siège de Gons-
concile a prononcé l'anathème tantinople le deuxième rang, II,
contre Honorius, 169. Il—est 204 ;

renouvelé à Chalcédoine
reconnu en Espagne, 202, 204, (451), III, 123; —
parle concile in
624, 626, 627, —
Enquête sur les Trullo (692), IV, 216. — Le concile
actes du 6« concile, 206. —
Concile de Chalcédoine établit aussi pour
in Trullo[mi), Î08, —Cf. Trullo. tout l'Orient le droit d'appel à
Conciliabule (712), 246. Constantinople, III, 108, 116. —
Synode (71 5), 247. Quelques protestations en Orient,
— (716), 247. II,504, 540; III, 19, 130 sq., 202.—
Conciliabule (754), 297. Protestation persévérante de Rome
Synode (786), 347. II, 218 599; III, 127, 132, 136,
sq.,
Synodes (806-809), V, 171. 146, 161 V, 569.
; —
Les patriarches
Synode (812), 179. de Constantinople font mine de
— (814), 195. sacrifier le décret; mais en fait ils
— (815), 197. demeurent en possession du second
— (821), 232. rang, III, 160 sq. — Gomment
— (842), 309. leur autorité s'étendit peu à peu
— (854), 407. sur les exarchats de Thrace, d'E-
— (8ri5), 445. phèse et de Césarée, et leur pré-
— (856), 407. éminence sur tout l'Orient, II, 205 ;
— (8611,451,454. III, 90, 123sqq,128-132.— Le pa-
— (867), 575. triarche ne peut être déposé sans
S* concile œcuménique (869), 605 le consentement du pape, V, 449,
1, 15, 28.
;

553. — Il porte indûment le titre


Conciliabule (879), VI, 33. de patriarche œcuménique, 611;
Synode (920), 162. VI, 36, 345, 348, 353.— On es-
— (963), 191. saye de fonder une papauté byzan-
Quatre synodes (1026-1029), 268. tine, 49, 52, 345. —
L'Eglise de
Concialiabule (1054), 357. Constantinople « fille mais fille
Synode (1140), Vil, 249. insolente de l'Eglise romaine » ,

— (1147), 297. 349. —


La fable de la papesse
— (1155), 356. Jeanne a son pendant à Constan-
— (1156-1157), 356 sq. tinople, 349. — Le 4« concile œcu-
— (1156), 357. ménique de Latran (1215) accorde
— (1166), 468, 472. le 2« rang au patriarche (latin)
Plusieurs synodes (1168-1176), de Constantinople, III, 161; VIII,
473 sq. 124. —
Le peuple et le clergé
Synode (1177), 498. de Constantinople restèrent gé-
— (1186), 523. néralement fidèles au temps de
— (1199), V11I,29. Nestorius et d'Eutychès, II, 330,
Plusieurs synodes (vers 1280), IX, 392, 396, 404 sqq., 415, 524,
47,51. 101. 582. —
Pour le schisme d'Orient,
Synode (1283), 53. V. Grecs.
— 1283), 54. CONSUETUDINES avitœ, VII,
— (1284), 54. 410 sqq., 450, 457, 461, 476.
Trois synodes (1341), 543, 545, 547. CONTUMACIA, VIll, 141.
Synode (1347), 548. CONTUMELIOSUS de Riez, III,
— (1351), 583. 356.

cou 81 — COU
CONVENENZA, VIII, 68. COURTENAY (Robert de), ar-
CONVENTICULES. Contre ceux chevêque de Reims, VIII, 532; IX,

qui, méprisant le culte public, 274, 392.


tiennent des conventlcules, 126, COURTISANES païennes qui
164, 170, 173 sq.
II,
se convertissent, I, Puni-
153. —
tion des courtisanes, VII, 20 VIII,
CONVERSIO, vœu de chasteté, ;

280, 468Î; IX, 86.


III, 258, 308, 380. Cf. Pénitence.
COURTRAI (Bataille de), IX,
CONVERSION. On ne doit pas
248.
l'obtenir par force, V, 567, 569.
COUVENTS. Il faut la permis-
CONVOCATION, VIII, 471. sion de l'évêque pour en fonder,
COPENHAGUE. Synode (1425), m, 104, 259, 263, 287. — Ne peu-
XI, 150. vent être sécularisés, 120. —
Con-
COPRINIACUM, V. Cognac, flit entre le couvent de Lérins et
COPTES, III, 176. — Leur réu- l'évêque de Fréjus, 183 —
entre;

nion à l'Eglise, XI, 517. un couvent africain et l'évêque


CORBIE.Son privilège d'exemp- Liberatus, 307, 318, 364. — Droits
tion, VI, 311, 332, 418, 431. des évêques sur les couvents, 183,
CORINTHE. Synode touchant 310, 551, 638. — Limitation de ces
la célébration de la Pâque, I, 83. droits, 603, 624. V. Exemption. —
— Synode (419), II, 312. Protection de leurs biens, 633. —
CORONA. couronne de che- Ces biens ne dépendent pas de
veux, VIII, 97. l'évêque, 310, 603. —
11 n'a droit à

CORPORAL, VI, 252; VIII, 177,


aucune redevance, 365. On ne—
doit pas baptiser dans les couvents,
458, 466, IX, 527, 538, 581.
CORRARIO 611. —Ils peuvent avoir des of-

goire XII.
(Ange), V. Gré-
ficespropres, 654. —
L'entrée des
couvents d'hommes est interdite
CORRARIO (Antoine), X, 146
aux femmes, 565, 586; —
celle des
sq., 151, 153 sq., 158, 162 sq., 171,
couvents de femmes aux hommes,
186 sq.
sauf aux prêtres âgés pour les of-
CORSE. Si ses évêques sont
fices, V. Couvents de femmes. —
suffragants de Pise ou de Rome,
Les couvents d'hommes et les
VII, 168, 185, 195. — La Corse,
couvents de femmes ne doivent pas
fief
302.
de l'Eslise romaine, IX, 177,
être voisins, 259. — L'évêque doit
les surveiller et en faire la visite, IV,
CORVÉES injustes, défendues,
471, 489. — Contre ceux qui chan-
VII, 309.
COSMAS de Prague, VII, 12.
gent de couvent, 381. —
Nul ne sera
admis, ni exclu légèrement, 472.
C0SSA(Balthasar),V.JeartZX7//. L'entrée doit être gratuite, 380. —
COTTA, IX, 83, 398, 470, 498. Les couvents ofoM6/e5,sup primés, 380.
COUCY. Synode prétendu (995), — L'entrée des couvents d'hommes
VI, 224. interdite aux femmes et versa, vice
COULÈNE. Diète (843), V, 311 217, 379, 489. — L'entrée de l'in-
COURÇON (Robert), VIII, 94, térieur des couvents interdite aux
103, 112. laïques, 206, 471. — Festins dans
COURONNEMENT (Rit du), les couvents, 471. — Moines qui
VII, !09, 111, 117. se retirent dans un ermitage, 217.
COURTECUISSE, X, 103, 108, — Ce qu'un couvent doit 471. être,
126, 165. — Règle de saint Benoît en Alle-
TOME XII. 6

IS iSfS
cou — 82 — COU
magne, 402. — Clauslrum de moi- sonne ne peut être de deux cou-
tiésou de chanoines, V. 184, 204, vents à la fois, 106, 130 ni ;

243. —Monasterium nom , plus avoir deux fonctions dans un cou-
récent pour cœnobium, 245. — Les vent, 204. —
Il ne doit pas y avoir

couvents de France, divisés en déportes dérobées, 106, 255, 410.


trois classes, 222. —
Ce qu'ils doi- — L'admission doit être gratuite,
vent fournir pour la guerre, 222. 96, 108, 180. —
Personne ne sera
— sont sous la surveillance de
Ils refusé à cause de sa nationalité,
l'évêque et du missus dominicus, 2 106. —Silence dans les couvents,
312 sq.
sq., 114, 185, 245, 288, 290, — Communication par
107, 181.
— Ne peuvent être donnés à des — y a un dortoir et
signes, 263. Il

laïques, 312, 3)7. Cf. Laïques; — un réfectoire communs pour tous,


ni sécularisés, 88, 201. — Réforme 107, 180. — Si un religieux peut
des couvents, 275. — Règle de demeurer en dehors de
2, commu- la
saint Benoît prescrite, 166 sq. — nauté, 108, 110, 255, 258, 529. —
Epreuve pour l'admission, 91, 155. moines peuvent Si les181, sortir,
— On doit n'y entrer que libre- 205, 280. — ne peuvent Ils aller
ment, 185, 245, 569. — Mais étudiera une école étrangèrcj 110.
les
parents peuvent leurs enfants — Chaque couvent aura un magis-
offrir
aux couvents, 219,334, 590. — Nul 280; — une école gratuite,
ier,

ne peut être admis contre gré 480; — un hôpital, 106, 204, 494.
le
des parents, 221. — L'admission — Les prieurés prévôtés con- et les
doit être gratuite, 114. — On doit ventuels doivent être 97, rétablis,
recevoir aussi des d'hommes 194, 255, 258, 263, 280, 409. —
fils
libres de nobles, 91 — à quelles Le* prieurés et
et ; fonctions dans les
conditions, 157, 170, — Pas trop convents doivent être donnés
les
de sujets, 180, 182, 185. — Exclu- gratuitement temporairement, et
sion, 318. — Dignitaires, 157,219 107 110, 258.— femmes
sq., Si les
sq. — Les supérieurs, appelés peuvent entrer dans couvents les
nonni, 220. — Reclus, 114. — Les d'hommes et les canonicats, 109,
évêques ne doivent pas fonder de 205. — Les laïques peuvent y choi-
couvents avec biens de l'Eglise,
les leur sépulture, 486, 494. —
sir
454. — Les couvents donnent en Mais on ne peut y donner sé- la
aumônes la dîme de leurs revenus, pulture ni sacrements aux ex- les
220. — Ecoles des couvents, 91, communiés 97, 106, 148,150.— etc.,
186. — Schola interna, exlerna, 219. Dîmes des couvents aux éghses de
— Couvents exempts, VI, 124, 259, paroisse, 148. — Privilèges des
311, 315. — Triste état des cou- couvents pendant un interdit^ 1*9.
vents au x^ 146 sq. — Con- — Les
siècle, des couvents, 149, oblati
tre le faste, 147. — Nul ne doit
y 256, 280.
— Les supérieurs ren-
entrer trop jeune ou malgré dront tous ans compte de leur
lui, les
313. — Triste état des couvents gestion, 109, 180, 255, 363, 409. —
grecs, 268. — Couvents grecs à Les couvents ont cures plus les les
Rome, latins à Constantinople,
et riches, 493. — doivent mettre Ils
346, 350. — Henri prend des me- des prêtres séculiers dans
II les
sures défavorables aux couvents, églises de paroisse qui leur sont
239. — Réforme des couvents, unies, 475, 493, 527, 529. — 31,
367 sq. — Désordres indiscipline On ne doit pas diminuer
et nombre le
des couvents exempts, 260. des moines d'un couvent, 108,530,
VIII,
280, 283, 494, 520, 529. — Per^ 532, — Réforme des couvents

.'5'
$ •
GRE — 83 — GËO
d'Allemagne, 238.— Cf. Abbé, Reli- CRIMINELS, V. Mort (condam-
gieux, Chanoines. nés à).

COUVENTS de femmes. Clô- CROISADES. Grégoire Vfl avait


ture, 145, 207, 209, 261. — Con- formé le projet d'une croisade, VI,
fest^ion et offices dans les cou- 493 sq. VII, 41.
: —
La l''^ croi-
vents, 209, 261. — Seuls des sade, 29, 39. —
Situation de Jéru-
clercs âgés peuvent y entrer pour salem sous les musulmans, 40 sq.
les oftices, III, 290, 576, 638; V,
— Les croisés la délivrent (1099),
145, 156, 185, 189, 191, 261. — 52 sq. —
Fiefs de l'église de Jéru-

Nourriture, 207 sq. — On ne doit salem, 70. —


Divisions, situation

pas recevoir de novices malgré critique, 70,84, 135, 160. — Dan-


les parents, 221. Pas trop de — ger de schisme, 247. Jérusalem —
sujets, 207. —
Quand on peut après la mort de Godefroy de Bouil-
recevoir les veuves, 221 Prise — lon, 294. —2*^ croisade, 296 sqq.,
d'habit, IV, 217. —
.

Autorité de 304 sqq, — La Terre-Sainte après


l'évèque, V, 2. — On y doit la 2^ croisade, 524. —
Appel pour
exercer l'hospitalité, établir un une nouvelle croisade, 518 sqq. —
hôpital, 209. — 11 ne doit y avoir Jérusalem prise par Saladin (1187),
aucun obscur, 290.
coin Plu- — 521, 525. —
3^ croisade, 521 sqq.

sieurs couvents devenus presque — Situation du royaume de Jérusa-


des mauvais lieux, 290. Cf. Ab- — lem aux débuts, 534. La régence —
besse, Chanoinesses, Couvents, Reli- et la couronne disputées, 524, 534

gieuses. ?qq. —
Henri de Champagne, roi

COYACA. Synode
de Jérusalem, 537. — Fin de la
335.
(1050), VI,
croisade, 538. — Mort de Saladin;
les chrétiens reprennent con-
CRACOVIE. Synode
— Conférence, (1369),
(1189) , fiance, 550. — Croisade allemande
VII, 529. sous Henri VI, 551. — Nouveaux
IX, 614. — Gracovie élevé au rang appels, VIII, 26, 154. — Croisade
de métropole, Vlll, 206. contre l'Egypte, 164. — Croisade
CRAMAUD (Simon de), pa- de Frédéric V, Frédéric IL —
II,

triarche d'Alexandrie, X, 82, 87, Jérusalem recouvrée, 219 sqq. —


99, 102 sq., 107 sqq., 125, 128, Terrible défaite de Gaza la ville ;

137 sqq., 145, 148, 150 sq., 154, sainte définitivement perdue (1244),
176, 242, 251, 270, 276, 278-281, 335, 341, 449, —
Exhortations du
290, 293, 319. concile de Lyon (1245) en faveur
CREDENTES, V. Cathares. de la Terre-Sainte, 366-371. —
Croisades de S. Louis, 449 sqq. ;
CRÉMONE. Synode (1161),
387. — Diète
VIT,
— du prince Edouard d'Angleterre,
193.
(1126), VIII, 174,
451 sq., 532; IX, 7. —
Sollicitude
de Grégoire X, VHI, 453 IX, 7 sqq., ;
" CRESCENTIUS (La famille des),
— Ifi; — d'Urbain IV, 500. Ro- —
VI, 203 sq., 209. Grescentius dolphe de Habsbourg prend la
Numentanus, dominant
— Humilié, 225. — Se relève,
à Rome, croix, IX, 57. —
Chute de Ptolé-
211. maïs (1291), 106. —
Efforts de Ni-
226. — Excommunié, 227. — Em- colas IV, 105, 153 sqq. —
Nouvelles
prisonné, 228.— Crescentius (autre) espérances sous Boniface VIII, 210.
412 sq,, 442,517 sq. — Le concile de Vienne décrète
CRESCONIUS de Villa Régis, une croisade (1312) 348, 403, 416.
II, 241, 251, 261. — Appels de Clément VI, 566 ;

crjR — 84 eus
d'Innocent VI, 594; —
d'Urbain V, CURATELLE, V. Tutelle.
598. — Prières ordonnées, VIII, CURATEURS des églises, VII,
457, 528. —
Contributions du 308; IX, 141. — Cf. Economes.
clergé, 156, 366, 369, 500, 503, CURÉ. Qualités du curé, VIII,
532. Cf. Clercs, t. IX. — Croi- 362; IX, 35, 77, 137. Age cano- —
sade contre les Albigeois, V. Ca- nique, 386 X, 193. Obligation
;

thares. de recevoir les ordres, IX, 59, 83,
CROISÉS. Protégés, favorisés 129, 131; X, 193; de résider, —
par l'Eglise, VII, 34, 45, 182 sq. IX, 59, 112; X, 193; de célébrer —
VIIL 257, 369 sq; IX, 78. — ;

dans son église propre, IX, 401,


Conduite qu'ils doivent tenir, 531; X, 195. —
Il ne peut pas se

VllI, 368. —Quel tribunal les faire remplacer par un mercenaire,

juge, 262, 295. — Faux croisés, IX, IX, 59. —


S'il peut prendre des vi-

271. caires, 83, 108, 112; X, 193. — Il

CROIX. Défense de la représen- doit leur donner un traitement


ter sur le pavé, IV, 221. Culle — suffisant, VIII, 489; IX, 578 ne ;

qui lui est dû, X, 238. —
Supers- pas les changer trop souvent,
tition, XI, 182. —
Signe de la croix V. Vicaires. — Il doit exercer l'hos-
dans les signatures, V, 201; VI, pitalité, 112, 508; — faire enterrer
58. — Les croix ont droit d'asile, les pauvres à ses frais, 531 ; X, 195.
VII, 37.— La vraie croix retrouvée — l'heure des Il IX,
fixe offices,
doit avoir un sceau, 99; —

à Jérusalem, 53; — perdue, 525, 502. — Il

535, 538. un Manuale pastorwn, 622 111, ; IX,

CROIX (Epreuve de V. Ju- 86. —


la),
ne peut aliéner biens Il les

gement de Dieu. de son 263; X, 194. église, III, Cf.

CROMPE. Combat Wiclé- Biens


les
— rend ecclésiastiques. Il

compte à l'évêque, 622. — Sus- III,


fistes,X, 215, 219 231. sq.,
tentation ressources souvent in-
CROSSE épiscopale, VI, 196,
;

244 sq., 308. —


Les suffragants la
suffisantes, VIII, 138, 194, 402, 482,
493 ; IX, 522. — On doit recevoir
reçoivent du métropolitain, V, 548.
— Cf. Anneau.
les sacrements de son propre curé,
V. Sacrements, Confession, Commu-
CRUCIFIX, IV, 221. — Celui
nion. —
Les curés très-jaloux de
des Grecs
VI, 357.
différent du nôtre,
leurs drolDs, 361 sq. Rapports —
avec les prêtres qui n'ont pas
CUMANS, IX, 12, 80, 91.
charge d'âmes, 361, 378, 541, 570.
CUMUL des bénéfices, interdit; — Empiétements des religieux,
renseignements historiques, III, 508, 511. Cf. Religieux. Les —
HO; V, 261; VI, 382, 400, 570; paroisses doivent être exactement
VII, 36, 121, 193, 205, 505; VIII, délimitées, 508.
136, 180, 202, 279, 300 sq., 413, CUSA (Nicolas de), XI, 222* sqq.,
460, 501, 514, 518, 526, 528; IX, 282. Se — au pape, 360.
rallie —
37, 59, 66, 78, 98, 108, 114, 386, Député de minorité de Bâle à
la
407,530, 590, 603; X, 66, 193. Constantinople, 366, 374. II en —
CUNÉGONDE (Ste), VI, 243. rapporte un codex de S. Basile,
CUNIBERT de Turin, VI, 486, 418, 421. —
De concordia catholica,
495, 497. 278. —
Traité sur la réforme du
CUPHI^, VIII, 526. calendrier, 354. Diète de Nu- —
CURA animarum, VI, 570 sq.; remberg, 494 de Mayence, 514 —

; ;

VII, 3U, 37; VIII, 96, 200, 486. — de Francfort (1442), 522;
GYR — 1 5 — GYR
(1446), 547 sq., 550;— d'Aschaf- d'Ephèse déclare cette déposition
fenbourg, 564. nulle, 380, 383. —
Cyrille prêche
CYPRIEN (S.), I, 92 sqq. ~ contre Jean d'Antioche, 384. —
Controverse touchant le baptême S'oppose à l'érection de Jérusalem
des hérétiques, 99-115. en patriarcat, 391. —
L^'empereur
CYRILA, évêque arien de la
confirme sa déposition, 396, et —
cour des rois vandales, 213.
le fait emprisonner, 399. Lettres —
III,
écrites de la prison, 401, 405. —
CYRILLE de Jérusalem, II,
(S.) Fausses accusations contre Cyrille,
94 sq., 97, 100. —
En défaveur 405. —Il rédige une explication
auprès de Constance; 101. Dé- — des a7iathèmes, 406. Sa déli- —
— Assiste au 2^
posé, 106. concile vrance, 423.— Retour à Alexandrie,

œcuménique, 191. — Le synode 423. —S'il a gagné la cour par des


de Gonstantinople de 382 approuve présents, 425, 447. —
Lettre à
sa réintégration, 225. Maximien, nouvel évêque de
le
CYRILLE (S.) d'Alexandrie, Gonstantinople, 429. —
L^'empereur
II, 312. — Entre en lutte contre lui demande d'entrer en commu-
Nestorius, 333. — Prémunit les nion avec Jean d'Antioche, 433.
moines de l'Egypte contre la — Lettres de Cyrille pendant les
nouvelle erreur, 334. Expose la— négociations pour l'union, 435. —
véritable doctrine, 333 sq., 336, Nouvelles explications de sa doc-
344 sqq., 347, 435, 453 sqq. — trine, 435. — Que ces explications
Chez Cyrille comme chez Athanase, ne changent rien à ce qu'il avait
çucriç est souvent employé pour enseigné d'abord, 356, 436. —
personne, 320, 347, 454 sq. 11 — Théodoret, Acace et d'autres en
écrit à Nestorius, 335; —
au même, sont satisfaits, 436 sqq. — Cyrille
336; — à l'empereur et à deux accepte le symbole d'union de Jean
princesses, 338; —
à Acace de d'Antioche, 444, 450. — Il pose

Bérée, 338; —
à ses chargés d'af- comme une condition sine qua non
faires à Gonstantinople, 339 au ;
— de l'union l'anathème à Nestorius,
pape, 339. —
Le pape approuve sa 444. —
Il cherche, même par des

Hl- conduite et le charge de publier la présents, à exciter de nouveau le


sentence contre Nestorius, 342. — zèle de la cour pour l'union, 446.
Cyrille écrit à Nestorius au nom — Envoie des députés à Antioche,
du synode d'Alexandrie et propose 250. —L'union se réalise (mars
une profession de foi à son accep- 433), 448, 451. —
Lettre d'union de
tation, 343. —
Ses anathèmes, 347; Cyrille Lœtentw cœli, 450. — Cyrille
— probablement approuvés à défend l'union et explique de plus
Ephèse, 364. —
Jugement qu'en en plus sa doctrine, 453 sqq, Il —
porte l'école d'Antioche, 355, 406, soupçonne plusieurs Orientaux,
408, 415, 428. —
Les contre-ana- quoique revenus à l'union, de de-
thèmes de Nestorius, 351 sqq. — meurer nestoriens dans l'âme, 467.
Cyrille défenseur de la doctrine — Il écrit contre Diodore de Tarse

orthodoxe de l'Incarnation, 356. — et Théodore de Mopsueste, 468.



Il assiste au concile d'Éphèse, 360; Renonce à faire condamner ce
— préside au nom du pape, 362, dernier, 469. —
Les Monophysites
368, 380. — Lettre à son peuple, veulent s'autoriser de S. Cyrille,
après le décret d'Ephèse, 368. Il — 502. —
Sa modération, 502. Il —
est déposé par le conciliabule du devient suspect comme ayant vers
parti d'Antioche, 373. —
Le concile la fin gacrifié l'orthodoxie, 452,
DAM 86 — DEF
502. —Sa mort, 503. —
Son suc- CYRILLE, abbé des Acémètes,
cesseur Dioscore confisque ses III, 206.
biens et persécute sa famille, 504. CYRILLE de Scy thopolis,prêtre,
— Plusieurs de ses lettres approu- III, 391.
vées à Ghalcédoine, III, 32, 45, CYRUSen Syrie. Synode (478),
62. III, 202.

D
DACIA , pour Da7iia , VIII ,
node de Francfort contrôle divorce
469. de Henri IV, 445. —
Sa mort,453.
DACIUSde Milan, III, 423, 425, — Il n'aurait pas approuvé les
436,441, 457, 460. expressions de Lanfranc sur l'Eu-
DAGOBERT de Pise, patriarche charistie, 582.
de Jérusalem, VII, 70, 84 sq. DAMIETTE. Assiégée et prise
DALMATIE. Elle est fayorable Vni, 164, 171.
auxTrois-Chapitres, III, 440, 530. DANEMARK.
DALMATIQUE, VIII, 482. Synode (1222), VIII, 189.
DALMATIUS, abbé, II, 392, — (1256), 469.
406, 409. — (1267), 523.
DAMASE (S.), pape. Son élec- Célibat ecclésiastique, 189. —
tion d'abord contestée, II, 121, Christophe I, en lutte avec l'épis-
221, 223. —11 célèbre à Rome qua- copat, 469 sq.; —
Eric, avec l'arche-
tre synodes, 121 sq., 124 sq. — vêque de Lund, 523.
Un synode de Constantinople lui DANIEL de Carres,
écrit, 225. — S'il est l'auteur du 577.
II, 500,

décret de libris recipiendis, 219. DANIEL de Prague, VII, 373,


DAMASE II, VI, 291.
377, 381.
DAMBERGER. Son hypercri- DANIEL de Parenzo. Envoyé
tique, VI, 464, 528, 555, 599 IX, ;
par Eugène IV à Bâle pour traiter
182, 187, 190, 221, 311, 325 sqq.
de la dissolution du concile, XI,
— II est injuste pour le Saint-
189 sqq.
Siège, 485 sq.. 537.
DAMIANITES,
DANIUS de Gésarée en Cappa-
III, 174,
DAMIEN (S. Pierre), — VI, 288.
doce, 1,491,496, 505,531.

Abbé de Fons Avellani, 420. — DANSES, III, 594; IV, 218;


Cardinal-évêque d'Ostie, 377. — VHI, 82, 111,256, 481.
Ilrefuse de sacrer BenoîtX, 377. — DANTE (Le). Son opinion sur
Commissaire pontifical à Milan, Boniface VIII, IX, 261.
393. — Sa discussion avec un apo- DAVID, chapelain et historio-
logiste de Henri IV^ 401 sqq., 415. graphe d'Henri V, VII, 104,112.
— Lettre à Henri IV, 433. — Let- DECANI, III, 639.
tres à Gadaloûs, 413, — Légation DÉFENSE (Légitime), VII, 356.
en France, 417, 419. — est Il DÉFENSORES des églises, II,
blâmé par Hildebrand et Alexan- 260. — V. Avocats.
dre 419. —
II, travaille au sy-
Il DÉFUNTS, V. Moris.
DEP — 87 — DEP
DÉLATION punie, I, 164. — — pour immoralité, 320, 465,
Cf. Accusation, Tradilores. 589. — Le pape dépose des légats
DÉMENCE. sacrements
Quels 4 88.
infidèles, 481, Les clercs —
on peut donner à ceux qui sont ne peuvent être déposés par aucun
tombés en démence, II, 477. laïque', 175, 180, 185, 221, 245 -- ;

DÉMON (sacrifices au), IV, 237. les évêques ne peuvent l'être sans
DÈMOPHILE de Bérée, II, 15, l'assentiment du pape, 449, 505 sq.,
84.
^
547, 55d. — Lutte entre le droit

DÈMOPHILE, évêque arien de canon de Sardique et les décré-


Gonstantinople, II, 227. tales du Pseudo-Isidore sur la ma-
DENIER de S. Pierre, VI, 253, tière, 492 sqq. Ces dernières —
257, 276,613; VII, 515 sq. l'emportent, 505 sq., 547. Céré- —
DENYS (S), pape, I, 228 sq. mouies pour la dégradation d'un
DENYS (S.) le Grand, évêque évêque, 453. — Évêques déposés,
d'Alexandrie, I, 98, 102, 107, 116, admis à la communion laïque, 314,
lis. —
Sa doctrine sur le Logos, 3<S9, — exilés, 439,
520, 522, 526 ;

228 sqq. — Son canon pascal, 493,496 — enfermés dans un cou-


;

312. vent, 223, 2M, 285, 454. — Qqel-


DENYS d'Élis, I, 536, 601. ques-uns obtiennent des abbayes,
DENYS le Petit. Sa table pas- 314, 469, — ou d'autres bénéfices,
cale, I, 322. — Ses collections de 519; — d'autres vont en pèlerinage
canons, 609, 911. 329. — On en voit qui osent con-
DENYS(S.)deMilan,II, 36 sqq. tinuer leurs fonctions, 488, 491,
DENYS (S.). Ouvrages apocry- 532. — Réintégration de clercs
phes, III, 353. déposés, 301, 388 sq., 483 sq., 504,
DENYS (S.) de Paris. ^Contro- — des évêques déposés, ex-
61'7. Si
verse au sujet de ses reliques, communiés, ordonnent va-
etc.,
VI, 340. lidement, exercent valide-
s'ils

DENYS de Piacenza, VI, 497. ment leurs fonctions en général,


DENYS (Saint-). Deux synodes 388, 390, 529, 533 sq., 544, 561,
(829 et 832), V, 275. Réforme — 614, 622, 629, 643. Nicolas II —
de l'abbaye, 275. Diplôme de — paraît répondre affirmativement
Charles le Chauve qui la donne au au sujet des clercs ordonnés par
pape. VI, 109. —
Kxemption, 431. Ebbo, 540 ; —
négativement dans
DENYS (Le moine de Saint-), l'atTaire de Photius, 449, 483, 643.
auteur de la chronique de Char- — Ils baptisent au moins valide-

les VI, X, 65 sq., 306, 312, 319. ment, 390. —


Clercs déposés pour
DÉODOUIN de Liège. Adver- délits politiques, VI, 65, 76 sq.,
saire de Bérenger, VI, 334. 190, 218 ; —
par raison politique,
DÉPOSITION et dégradation 446; >— pour élévation irrégulière,
des évoques et autres clercs, pour 196 ;
— pour
abus de l'autorité
crimes politiques, V, 223, 285, spirituelle, 192 sq pour . ;

289, 304; —
pour élévation irré- opposition au pape, 114, 342; —
gulière, 458, 481 sqq.; pour sa- — pour ignorance, 447 ; pour si- —
cre irrégulier, 388, 529 pour ;
— monie et concubinage, 178, 289,
désobéissance au métropolitain, 368, 382, 439, 441, 446, 454. Les —
467, 469; —
pour désobéissance canons de Sardique et les décré-
ou opposition au pape, 460, 472, tales du Pseudo-Isidore en désac-
485 sq. ; —
pour mauvais usage de cord sur la déposition des évêques,
l'autorité spirituelle, 482sq. 485 sq.; 73 sqq., 158, 216. Le dernier —
DIA DIA
l'emporte, 216, 334. — Aucun évê- une faute très-grave ne doit pas
que ne peut être déposé sans le recevoir le diaconat, I, 165. —
consentement du pape, 216, 334. S'il le reçoit néanmoins, il ne rem-
— On dépose des papes, 190, 196, plira que les fonctions des mino-
228, 289, 386. — Procédure pour rés, 222. — Le diacre ne doit
rien
la citation, la déposition etc. faireàl'insu des prêtres, 189. —
des clercs, 89, 106. — Cérémonies Dans les églises où il n'y a pas de
de déposition d'un évêque,196,
la prêtre, il peut baptiser, 166. Il —
219, 386. — Évêques déposés, ad- ne peut offrir le saint sacrifice,
mis à la communion laïque, 84; 188, 415; —
mais bien off'rir le
— maltraités, 82, 228 — enfer- ;
pain et le calice en deux autres
més dans un couvent, 219, 289, sens, 147, 197 sq., 414 sq. Une —
387. — Réintégration d'un évêque doit pas donner la communion
déposé.llO. — des évêques dépo-
Si aux prêtres, 414; —
ni la recevoir
sés,ordonnés irrégulièrement etc. avant les évêques ou les prêtres,
ordonnent validement, 2, 137, 141, 414, 416; —
ni se placer à l'église
152, 193 sq., 249, 290, 296 sq., 331, parmi les prêtres, 414, 417. —
338, 395, 397. S'ils étaient obligés au célibat,
DES et autres jeux de
(Jeu de) V. Célibat. — Au sujet des diacres
hasard, défendus, surtout aux tombés dans les persécutions, 197
clercs, I, 167, 631, VI, 178; sq. — Chaque ville ne comptera
VIII, 131, 465, 468; IX, 60, 62, que sept diacres, 224. Le diacre —
82, 131, 136, 145, 372, 573, 608. distribue le calice, II, 152. — Pré-
DESCHAMPS (Gilles), X, 79,90 side certains offices, 256. — Ne peut
sq., 99, 103, 108, 270. ètrejugé que par trois évêques, 236,
DESERVIRE, Desservants, V. 243. —Ne doit pas s'asseoir ou
Fuc tores. donner la communion en présence
DEUTSCHBROD (Michel de), d'un prêtie, 150, 488. —
11 ne peut

X, 352, 371. être ordonné qu'à vingt-cinq ans,


DEVINS, V. Sorciers. m, 258, 308, 327, 380, 622; et —
DÉVOLUTION (Droit de), IX, un ans après sa conversion (vœu ^
59, 499, 603. de chasteté), 309, 327, 380. Ne — m
DEVOTA, personne ayant fait doit pas faire les fonctions de ^
vœu de chasteté, 111, 382. chantre, 599. —
Préside certains
DEXTRI, mesure itinéraire, pas, offices, 280. —
Ne doit pas s'élever
VI, 336. au-dessus des prêtres, 384, 623. —
DIACONESSES. Leur ordina- Contre les usurpations des diacres,
tion improprement dite, 1, 420; 111, — Leurnombredans chaque
IV, 212.
114 ;
— qui fut bientôt supprimée 214.
ville, — Habillement, 402.—
en Occident et remplacée par la Le diacre ne peut s'asseoir en pré-
benedictio pœnitentiœ, II, 248, 479 ; —
sence du prêtre, V, 387. Doitêtro
III, 288, 362. —Age, I, 21 3; 111, chaste et sobre, 157. — Déposé
114 ; IV, 213. —
Célibat, I, 244 111, pour fornication, 589. — Peut se
serment, 590. —
;

114; IV, 244. —


On leur défend par
justifier le
de servir dans les baptêmes, 111, Ornements du diacre, VI, 336. —
324. — Cf. Presbyiides. Ministère qu'il peut exercer en cas
DIACONICUM, II, 150, 479. de nécessité, VII, 548; VIII, 30,
DIACONISSA, femme d'un 257 297, 486.
,

Un cardinal diacre
la'ique devenu diacre, III, 566. donne la bénédiction, 302. •— Cf.
DIACJKrE. Celui qui a commis Clçrcs, Célibat.
DIM - 89 DIM
DICTATUS Gregorii, VI, 530. VII, 128. — Offices, assistance aux
DIDIER, abbé du Mont-Gassin, vêpres, III, 639 IV, 470. Cf. Paroisse.
;

VI, 468, 473, 614, 616. — Duplicité, — Le dimanche commence aux


619. — Il soutient Grégoire VII, premières vêpres, V, 87, 145.
619, 625. — Devient
pape sous le DIMES, III, 568, 580, 638; V,
nom de Victor III, VII, 3. Son — 15, 39, 53, 115, 146, 155, 163,
élection contestée, 4 sqq. Sa — 175 sq., 180, 183, 185, 187, 190,
mort, 5. , 221, 328, 384, 386, 391, 412 ; VI,
DIDYME (l'aveugle). Si le5« con-
'

98, 120, 123, 129, 142, 147, 158,


cile œcuménique l'a condamné, 163 sq., 172, 178, 181,382,408. —
III, 472. —
Eutychès, patriarche Partage des dîmes entre l'évéque
de Gonstantinople, prononce l'ana- et les églises, 266, 297, 368, 442,
thènie contre lui, 476. 455 sqq. —
Ordonnance impor-
DIE (Saint.) Synode (1072), VI, tante du synode d'Erfurt (1073),
454. 456 sq. —
Les seigneurs temporels
DIEPOLD de Vohbourg, VIII, n'y ont point de [lart, 120, 163 ;

6 sq. ni aucun laïque, 580, 609, 630. —
DIETHER de Nassau, archevê- Les aflaires de dîmes ne ressor-
que de Trêves, IX, 211. tissent pas des tribunaux laïqueS;
DIÉTRICH de Metz, beau-frère 172. — Dîmes retenues par les
de Henri II, VI, 247. Juifs, 583. =

Prescriptions diver-
DIÉTRICH de Verdun, VI, 534, ses ; renseignements historiques,
549, 571, 597 sq., 601. —Son écrit VII, 9, 20 sq., 36, 57, 73,79, 184,
contre Grégoire VII, 603. 201, 205, 233, 308, 323, 403, 475,
DIÉTRICH, cardinal, VII, 136. 477, 480, 506, 540 sq., 548. —
DIÉTRICH DE 3IŒRS, arche- Elles doivent être prélevées inté-
vêque de Cologne. Déposé par Eu- gralement de tout etc , Vlll, 30,
gène IV, XI, 541. —Rétabli, 559. 80, 147, 235, 305, 457, 505, 519. —
— Se soumet enfin, 564 sq. Les moines en payent aux églises.
DIGNITATES MAJORES. Qui 148; —
leur en enlèvent, 148,283. —
les confère d'après le vrai texte Les Grecs n'ont pas dédîmes, 147.
du Concordat de Vienne, XI, 570. — La noblesse allemande de Po-
DIJON. logne réduit les dîmes, 412. —
Synode (vers 1077), VI, 566. .
Novales, 30. —
Quatre parts, 28. —
— (1117), VII, 142. Prescriptions diverses, IX, 68, 125,
— (1199). VIII, 31. 130,275,287,361,519,522,538,542,
DIMANCHE. Le dimanche on 572, 574. —Dîmes du bois, 572; —
prie debout, I, 421. On no— prediales,265, 373; — novales, 384.
jeune pas, 634, 637 ; II, 170, 180- — Les dîmes doivent être payées
— Sanctification du dimanche avant la centrée des récolles, 151,
155, 259 ; III, 270, 280, 383, 580 373. — Défense de vendre les
586,595, 634; 231, 237
IV, 221, dîmes non encore recueillies, 529.
V, 24, 53, 92, 181, 190, 245, 261 — Obligation des grands bénéfi-
266,387; VI, 164, 336; VII, 19; ciers, 76, 504. — Dîmes accordées
VIII, 111, 235 sq., 464; IX, 134 aux universités 4b2 — à la , ;

267, 373, 396, 398, 407, 466, 506, Terre-Sainte, V. Jérusalem. — Les
596, 606; — sous peine d'amende, rois exigent des dîmes des clercs
VIII, 235, 278.— Les danses pro- et des églises, 598. — On leur en
hibées, V, 245 — ainsi que Tusage
;
attribue, 172. Cf. Clercs. — Les
du mariage, 568. — Prédication, Juifs doivent donner une compen-
DIO 90 DIV
sation pour les dîmes, 270. On — munié par un synode romain. II,
empêche les clercs de les recueillir, 582, 585. —
Cherche à empêcher
117, 172, 517, 530, 540, 572. - que l'Egypte ne reconnaisse Mar-
Ils sont trompés au sujet des cien, 586. —
N'est pas admis à
dîmes, même par les moines, 508, siéger parmi les Pères à Chalcé-
5U, 538. —
Les religieux men- doine, 600; III, 14. Il est accusé,—
diants prêchent contre les dîmes, 15. —Sa défense, 15, 17, 20, 23 sq.
576, 612. —
Prescriptions diverses,
:
— Il est appelé meurtrier de Fla-

X, 194; XI, 66, 86. Cf. Nonœ et — vien, 17, 24, 26. Il affirme son—
Decimœ. orthodoxie et admet l'expression
DIMISSOIRE, V, 244. iv. mais non èv Sûo çyasci,
8uo çucrswv,
DINGOLFING. 26. —ne lui reste que six adhé-
11

Synode (769-771), V, 21. rents dans le concile, 29. Nou- —


— (932), VI, 167. velles accusations contre lui, 28.
DINKELSBUHL (Nicolas de), 36. — Immoralité, homicides, 38-
célèbre théologien, X, 370, 556., 42.— Il est déposé, 30, 43. — S'il le

DIOCÉSAIN (Synode), V. Sy-


fut seulement comme ayant déso-
node. béi au concile, ou bien comme hé-
rétique, 59.
DIOCÈSE. Création de diocèses,
II, 236, 252, 278. Diocèses dans — DIOSPOLIS. Synode (415), II,

les pays barbares, 203 sq. Les — 285.


circonscriptions ecclésiastiques DIPTYQUES, V, 89, 116.
suivent généralement les civiles, DISCIPLtNE. Il doit y avoir
111,116. — Chaque ville aura son unité de discipline dans toute l'É-
évêque, V. 2, 39, 261 non les
;
— •
glise, II, 265. — Cf. Liturgie.
villages, 87. —• Deux évêques pour DISTRIBUTIONES quotidianœ,
une ville, 636. VIII, 41U ; IX, 86, 129, 386, 407,
DIOCLÉA. Synode (1199), VIII, 499, 510, 521, 604; XI, 154.,
27. DIVINATION, V. Sorciers.
DIODORE de Ténédos. Se dis-
tingue au synode de Sardique, 1,
DIVORCE, avec droit de se re-
marier, non admis, I, 139 sq., 185,
^
JM
536. —
Exilé pour la foi, II, 2.
191 m, 182, 186 sq., 194, 259,
; W
DIODORE évêque de Tarse, II,
362, 646, 653; IV, 222, 458;
226,312, 467 sq.; 111,229, 265. V, 89, 246, 270, 273, 428; VI,
DICECESIS en Orient, ressort 89, 103, 106, 109, 272, 309 sq.,
patriarcal, II, 202; III, 108. 401; — pas même en cas d'adul-
DIŒCESIS , DIŒCESANA tère, contrairement au droit
E<xlesia, signifient souvent pa- civil d'autrefois, I, 139, 185; III,
roisse de campagne, III, 263, 280, 194, 259; V, 145, 264. —Déci-
287. sions conformes au droit civil ;

DIOSCORE d'Alexandrie, mo- protestation des évêques, IV, 479


nophysite, II, 503, 540. Il est — sqq.; V, 9, 246.; VI, 272. — Ad-
jaloux du siège de Constantinople, mis dans d'impuissance, IV,
le cas
540 —
Persécute Théodoret, 505. 405; —
ou de mariage non con-
— Reçoit dans sa comm^union Ea- sommé, IV, 481 V, 158. Sépara-'
; —
tychès excommunié, 540. Pré- — Ho tori pour cause d'adultère, per-
side le brigandage d'Ephèse, 543- mise, m, 646, 653 IV, 197, 425, ;

570. — Excommunie le pape 491 , —


Même par raison de piété,
S. Léon, 582; III^ 44. — Est excom- les époux ne doivent pas se sépa-
'

DON -- 91 DRO
rer sans avoir consulté Tévêque, DONATT, V. Condonati.
V, 246. DONATIO Constantini, tenue
DOCÉTISME des Cathares, VI, pour authentique par Frédéric
255 : VII, 66. Barberousse, Vil, 354; par —
DOGME (Histoire du). Théorie Adrien IV, 474; —
par Grégoire IX,
catholique et théorie hégeUenne^ VIII, 251 ; —
par Tavocat Dubois,
I, 227. IX, 284.
DOL, L'évoque de Dol usurpe le DONATION entre vifs, souvent
rang de métropolitain, VI, 306. — frauduleuse, IX, 609.
Excommunié, 325. — L'arche- DONATISTES, I, 127. Ori- —
vêque de Tours recouvre ses droits, gine du schisme des Donatistes,
599, 610. —
Nouveaux conflits en- 169 sqq. —
Décision du concile
tre les deux sièges, VII, 38, 293, d'Arles, 186 sqq. — Ils en appellent
313, 327. à l'empereur, 192. — Suite de leur
DOMINICAINS. Inquisiteurs en histoire, 192 sqq. — Leur révolte
Allemagne, VIII, 242, 265;— dans sous Constant, —II, 9. Ordon-
le sud de la France, 278. Sus- — nances à leur sujet, 245, 258 sqq.,
pendus pour excès de sévérité, 276 sqq., 280, 282, 296 sq.j III,
348. —
Plusieurs d'entre eux sont 598.
assassinés, 348 sq. —
L'inquisition DONIZO, VI, 554, 556.
leur est rendue, 349. Plaintes — DOROTHÉE de Marcianopolis,
contre eux, IX, 12, 148. S'ils — nestorien. Est déposé, II, 431, 445,
peuvent prêcher etc. 132. 148, 274, — S'oppose à l'union, 458, 464,
426; X, 304 sq. Lutte avec— 466.
les curés, IX, 426. —
Ils sont ex- DOROTHÉE de Mitylène, au-
clus de l'université de Paris teur probable d'une histoire du
comme suspects d'hérésie, X, 65. concile de Florence, XI, 383 sq. —
— Cf. Religieux. Favorable à l'union, 424 sq., 435-
DOMINIQUE (S.). Vient en 438,44-?.
France, VIII, 74. — Etablissement DORTMUND. Synode (1005),
de Prouille, 75. — assiste au
Il VI, 242.
12^ concile œcuménique, 159. DOUANES. Les clercs et les
DOMITIEN d'Asturica, I, 536. églises en sont exempts, VIII, 506;
DOMITIEN d'Ancyre, origé- IX, 274, 388.
niste, [II, 390. DOUCI.
DOMITIEN de Maestricht, III, Synode (871), VI, 67.
544. — (874),, 84.
DOMKIRCHE, V, 217. DOVIN.
DOMNUS d'Antioche, II, 493 Synode (527), III, 322.
sq., 499. — Est le premier à s'op- — (596), 322.
poser à Eutychès, 508. Faiblit — DOXOLOGIE. On y ajoute :

au brigandage d'Ephèse, 569. Il — sicut erut Qic, III, 345.


n'en est pas moins déposé par DOYENS, VI, 453, 571; Vil, 35,
Dioscore, 559, 574 sqq. 98, 101, 149, 181 sq., 193, 200, 209,
DOMNUS, pape supposé, VI, 238, 308,403, 501, 506; Vlll, 105,
209. 178,200,256,261 sq., 296, 459 sq.,
DOMUCIAEE ondoirMeare, VIII, 477, 488, 499, 501, 506 ; IX, 73,76,
95, 465. 131, 171 sq., 373, 608.
DONAT, légat du pape à Cons- DRAUSIUS (S.), VII, 450.
tantinople, V, 595, 605, DROGO de Metz, V, 284, 301,
EBB — 92 — ÉGO
311.— Vicaire apostolique en Gaule DUNSTAN (S.). Ses réformes,
et en Germanie, 313. VI, 206, 210.
DHOIT. Son origine, VIII, 517. DUNSTAPLE. Synode (1214),
DUBLIN. VIII, 58.
Synode (1176), VII, 483. DURAND. Adversaire de Béren-
— (1186), 522. ger, VI, 327.
— (1214), VIII, 60. DURAND de Glermont, VII, 33.
— (1348), IX, 585. DURAND de Huesca, VIII, 75.
— (1351), 585. DURAND de Mende, le Jeune,
DUBOIS (Pierre), avocat du roi IX, 408.
de France, IX, 209, 284, 315 sqq. DURAZZO (Charles de), roi de
DUEL. Gomme jugement de Naples, V. Charles.
Dieu, IV, 231; V, 26, 29 sq.; VI, DUREN.
185, 611; VII, 507; VIII, 111,132, Diète synodale (748), IV, 474.
202, 327. - (774), V, 38.
DUISBOURG. Synode (928), VI, — (775), 38.
164. DURHAM. Synode, VIII, 174.

EAU BÉNITE. On doit la renou- EBENDORFER (Thomas de


veler tous les huit jours, VI, 452; IIaselbach), célèbre théologien
IX, 398. viennois, XI, 232*, 251*, 256*, 287,
EBBON de Reims, V, 229. — 290, 293, 321, 328, 333, 523, 536.
Fils d'esclaves, 281. — Opposé à EBERHARD, comte du Frioul,
Louis le Débonnaire, 281. — Dé- V, 337.
posé, 285. —
Réintégré, 301, 546, EBERHARD de Nellenbourg,
548. —
Chassé et déposé encore, VI, 465 sqq., 543.
304, 313, 547 sq. — Reçoit deux EBERHARD de Bamberg, VII,
abbayes de Lothaire I, 314. 11 — 320, 352, 373.
recourt au pape Sergius, qui ne EBERHARD I de Salzbourg,
l'admet qu'à la communion laïque, VII, 3-22, 373,379 sqq., 386 sqq.
314, 389, 532. —
Elevé sur le siège EBERHARD II de Salzbourg,
de Hildesheim, 322, 326, 532, 344. VIII, 160 sq., 174. 516; IX, 149.
— Les clercs qu'il avait ordonnés EBERHARDINS,V11I, 487,497.
portent leur cause devant le synode ECBERT,margrave. Vil, 7, 12.
de Soissons (853), 388. —
Nouvelle ECCEHARD, chroniqueur. Vil,
discussion à ce sujet, 528. Ni- — 171.
colas I doute fort qu'on ait déposé ECHEANCE. Les redevances
Ebbon justement, 540. —
Hincmar aux églises se payent à la Saint-
combat ce sentiment, 549. Il — Martin, IV, 231.
expose l'historique de toute l'af- ECOLATRE, chanoine chargé
faire, 543 sq., 549. —
Déclaration de la direction de l'école attachée
du synode de ïroyes, 546. à l'église, VI, 271; VIII, 477.
EBBON de Grenoble, V, 399. ECOLES, V, 35, 91, 467, 174,
,

ÉDO — 93 — ÉGL
186 sq., 219, 221, 227 sq., 243,245, Hostilité contre l'Eglise, 110. — Il

265,317, 383, 403, VII, 233, 507; impose le clergé, 181, 185. — Guerre
VIII, 482; IX, 509. —
Ecoles impé- avec la France, 158. Médiation —
riales, V, 265. —
Zèle de Louis le de Boniface VIII, 178, 202 sqq. —
Débonnaire pour l'instruction, 227. Edouard fait opposition à la bulle
— Ecoles attachées aux églises et Clericis laicos, 185 sqq. Il doit —
aux couvents, 219, 245; VIII, 128 céder, 187 sq.
sq., 280. —
Schola interna, externa, EDOUARD II. Epouse Elisabeth
V, 219. —
On doit accorder gra- de France, IX, 306. Révolte —
tuitement la venia docendi, VIII, contre lui, 461, 505.
106. —Ecoles gratuites, 128, 480. EDOUARD m. Sa mort,X, 204.
— Cf. Instruction, Universités, Etu- EGARA. Synode provincial
diants. (614), III, 609.
ECONOMES des églises, III, 122 ;
EGENESHAM. Synode (1186),
VII, 217.—Cf. Curateurs. VII, 322.
ECOSSE. EGER. Convention avec les
Synodes (vers 1076), VI, 565. Hussites (1432), XI, 219.
Synode (1125), VII, 192. EGILBERT de Trêves, VI, 578,
— (1225), VIII, 191. 601; VII, 95.
Pauvreté des évêques écossais EGILO de Sens, V, 536.
VII, 511. — S'ils sont suffragants EGINHARD, V, 62.
d'York, 192, 482. EGLISE. L'Etat doit la défendre,
ECRITURE SAINTE. Canon 1, 507 II, 276, 279 sq., 462 III, 383.
; ;

des Ecritures d'après les canons — L'immixtion de l'Etat dans les


apostoliques, I, 643. Cf. Judith; — affaires de l'Eglise, blâmée à Sar-
d'après le synode de Laodicée, II, dique,I, 595. —
Faits de protection,
165; —
d'après le synode d'Hip- II, 127, 228, 462. —
Entreprises
pone (393), 245. —
Contre ceux des rois ostrogoths, francs, etc.,
qui répandent des écritures apo- sur les droits de l'Eglise, III, 229
cryphes, I, 636. —
Défense de lire sq.,239 sqq., 245, 248, 254,266 sq.,
dans les églises des livres non 346. —
Rapports avec l'Etat, V,
canoniques, II, 165. —
L'Ecriture 253 sqq., 287, 291, 556. Us ont —
ne doit pas être entre les mains besoin l'un de l'autre, 556. In- —
des laïques, ni traduite en langue tervention des princes dans les
vulgaire, VIII, 234, 408 IX, 497 X,;
; affaires ecclésiastiques, 252, 266,
241. —
Respect qu'on doit avoir 290, 312 sq., 391, 402. Respect —
pour les exemplaires de rp]criture pour l'Eglise, pour ses ministres et
sainte, IV, 220. ses biens, 290, 292 sq., 317, 409,
EDGAR, roi d'Angleterre, VI, 647, 649. Cf. Clercs, Biens ecclé-
206. — Sa pénitence, 207. siastiques. — Privilèges de TEglise,
EDIMBOURG. Synode (1239), 409. — Immunité, 221, 251, 319,
VIII, 330. 406. — Les laïques ne peuvent
EDMOND (S.) de Cantorbéry, avoir d'autorité dans VI, l'Eglise,
VIII, 296, 299, 355. 335. — Respect dû ses ministres,
à
EDOUARD (S.) le Confesseur, à ses biens, 105, 117, 146. Cf.

VI, 339. — Sa canonisation, VII, Clercs, Biens ecclésiastiques. — Elle


388. protège le commerce et l'agricul-
EDOUARD I, roi d'Angleterre. ture, VII, 183, 209,
34, 68, 135,
Croisé, VIII, 451 sq., 532; IX, 7. — 218, 238, 308 ; —
les voyageurs, 68,
Son avènement au trône, 8. — 183, 209, 238, 308. Elle s'élève —

ÉGL — 94 — EGL
eontre les impôts injustes etc. EGLISE (Pères de l'). Leur au-
VIII, 81, 98, 170, 194, 235, 281 sq., torité diminuée par Nestorius, II,-
402, 457, 467, 501. Hostilité,— 511, 532.
ligues, statuts des laïques contre EGLISE, dans le sens de po-
les clercs , contre les droits , les pulation chrétienne de chaque état,
immunités, les tribunaux ecclé- V, 254, 312.
siastiques, 391, 457, 460, 471 sq., ÉGLISES. On y prohibe les
483, 497 sq., 501, 506 sq., 514, 524, images, I, 149. —
Contre ceux
530; IX, 13, 43, 67 sqq., 78, 90, 92, qui y affichaient des satires, 156.
99, 116 sq., 128, 130,134, 141,145, — Il y avait des églises n'ayant

169 sq., 181, 267 sq., 270 sqq., qu'un diacre et point de prêtre,
367 sq., 374 sqq., 380, 403, 520, 166. —Un clerc ne doit pas passer
514 sq., 517-523, 529 sq., 571 sq., d'une église à une autre, V. Clercs,
573-576, 580, 588, 605. Rapports — Evêques. —
Les banquets y sont
de l'Eglise et de TEtat, V. Pape, interdits, II, 154. —
Exception to-
Empereur, Evêques, Investiture. lérée, 244. —
Un temple païen
EGLISE (Etats de). Origine pré- d'Alexandrie transformé en église,
tendue du pouvoir temporel, V. 31. — Service divin dans des
Donatio Constanlini. —
Origine vé- églises non consacrées, 3, 31. —
ritable; donations des rois francs, La consécration des églises appar-
IV, 297, 307, 483 sq. ; V, 37. Ser- — tient à l'ordinaire du lieu, 476. —
ment et diplôme d'OthonI, VI, 180 Si les hérétiques peuvent y entrer,
fqq. — Invasion des Sarrasins, 26, 136. — H faut la permission de
54, 100. — Tyrannie des lieute- l'évêque pour bâtir une église, III,

nants impériaux, 100. Révoltes — — même une église


104, 268, 476 ;

contre le pape, 100, 102 sq., MO, de couvent, 310. — Eglises bâties
141 sq., 203, 226. — Jean XII re- par spéculation, 570. — Consé-
couvre ie pouvoir temporel, 179. cration des églises, 569. — Défense
Traité important entre Léon iX et de célébrer dans une église non
Henri III, 342. — Léon IX défend consacrée, 186. — Si on peut ré-
ses Etats, 344. — Restitutions et concilier celles des hérétiques,
donations de Henri 365. — Le 268, 290. — A qui incombe la
III,

pouvoir temporel rétabli par charge de réparer, 641 sq.,650.


les les
Normands, 392. — Continuelles — Les banquets y sont interdits,
révoltes des Romains, 244, — de même chants in-
VII, 583,' les

292 sq., 328, 335, 354, 388, 496. convenants, même aux abords,
515 sqq., 525; VHI, 424, 432. — Le 634. — On ne doit pas ensevehr
pape endetté, 433. — Rome, dans églises, 560, 585, 646. —
ville les
impériale, VII, 393,435. — Rodolphe Respect pour églises, IV, 222, les
de Habsbourg garantit au pape ses 224. — Chœurs mondains ban- et
possessions, iX, 57. — Ses lieu- quets, prohibés, 221, 490. — ne Il

tenants ne les respectent pas, 65, peut y avoir de cabaret dans les
70. — Les Etats de l'Eglise me- environs, 221. — Imiiiunité des
nacés par France,
la 439; IX, églises, 236 sq. — Chaque église
VIII,
209, 317. — Triste situation durant doit avoir un prêtre, V, 221, 244,
l'exil d'Avignon; pouvoir tem- 261, 290. —
le y a plus d'églises Il

porel presque entièrement perdu, que de prêtres, 290. — Elles ne


460, 568 sqq. Rienzo; —rétabli peuvent être données aux laïques,
Cf.
par Âlbornoz, 589-592, 597 sqq. — 44, 291, 320; — ni changées en
Nouveaux troub à Rome, 599 sqq. maisons séculières, 88. — Celles
les
ÊGL — 95 — ÉGL
qui l'ont été, ou qui sont en mau- — Quand une église doit être ré-
vais état doivent être rétablies, — Par qui, 345. —
conciliée, 199.
168, 245, 291. — Qui a la charge Démolition, 302. — On interdit
de les réparer, 43, 115, 181, 186, dans églises séances des
les les
191. — •Une église ne peut être tribunaux, 176, 459, 473; — les
partagée entre plusieurs héritiers, meubles séculiers, 132; — les
386. — Il faut la permission de danses, spectacles, les les festins,
l'évèque pour en bâtir, 169, 170. 82, 106, 199, 256, 481; — port le
— Consécration, 200. — Siègesdes armes, 514; — marchés, les
dans les églises, 205. — Défense 528. — Contre incendiaires les et
d'y tenir des placita séculiers, 181, profanateurs, 496les 508, 526. sq.,
186, 191,- — d'y mettre du foin, — Elles ne doivent pas servir de
175. — Vol dans les églises, 53.— forteresses, 81, 496. — on peut Si
Eglises baptismales, 44, 244, 318. donner ad firmam, 180, 256,
les
— Consécration, VI, 290, 368; — 261 302 527, 529; —
sq., sq., les
invalide, 583. — Elles ne peuvent partager entre plusieurs, 303, 459,
être données à des laïques, 272, 526. — donner àCf. Vicaires; les
309, 335, 368. 570, 583. — Une des laïques, 282, 302, 460. — Im-
église ne peut être donnée à plu- munités, 81, 199, 459 481. — sq.,
sieurs prêtres, 335; — plusieurs Le clergé de chaque église
ni être doit
églises à un seul, 382, 570. — en rapport avec ses revenus, 259,
Si-
lence à 252. — Le vesti-
l'église, 279, 283. — Donations aux églises,
bule et environs des églises 281, 531. — Inventaire, tableau
les
sont des lieux sacrés^ 336, 369, des revenus, 201, 364,410.—-Dettes
3s3. — n'y peut habiter ni des églises, 199, 364
11 481. — sq.,
femmes ni laïques, 252, 336, 369. Compte à rendre, 365. — Visite
— Redevances des églises à des églises, V.
l'é- — Les églises Visite.
vèque, 266, 297, 368, 442, 455 de paroisse unies aux couvents
sqq. — Quand on peut en con- doivent être desservies par des
sacrer de nouvelles, VII, 79. — Ho- prêtres séculiers, 31, 475, 493, 527,
noraires pour consécration, 232.
la 529. — Fondation consécraiion et
— Qui doit bâtir les réparer, des églises, IX, 66, 369, 376, 581.
et les
19. — Point de sentence capitale — Réconciliation des 109, églises,
dans une 480^ 540. — On ne 119, 287, 522. — Restauration, 64,
église,
doit pas changer en châteaux, 76, 523, 540,576,581. —Propreté,
les
68, 181 sq. — on peutSi don- 538. — On doit fermer
les • l'église
ner ad firmam, 477, 540, 548. — après 86. — Défense
les offices,
Elles ne peuvent être héréditaires, d'y tenir des marchés, des séances
57, 70, 209, 238. — Ne peuvent être judiciaires etc., 41, 86, 376, 398,
données en dot, 480; — ni ven- 509, 523, 609 — des vigiles ou des
86, 133, 376, 435. —
;

dues, V. Simonie; — ni possédées danses, 76,


par des laïques, 36, 209, 218, 238, Elles ne doivent pas être encom-
403. —
Nombre de clercs requis brées de meubles, de caisses, 66,
dans une éghse, 217, 238, 308. — 85, 119, 133, 398, 580. — Défense
Un seul prêtre ne peut avoir plu- d'y vendre du vin, 119 d'en ;

sieurs églises, 505.— Père et fils faire des forteresses, de les pro-
ne doivent pas se succéder dans la faner de manière quelconque, 87,
même église, 539. — Fondation et 140, 388, 509. —
Les éghses op-
consécration, 302, 486
VIII, sq., p limées et imposées par les laïques,
493, 525. — Réparation, 257, 465. 89 sq., 509, 573. — On les changé
ÉLÊ — 96 — EMP
eiiétables, etc., 87. — Contre les ELEUSINUS, ami d'Eutychès,
incendiaires, 37 1, 515. — Onnedoit II,513 sq., 516, 531.
pas les donner ad firmam, 73, 89; ELEUSIUS de Cyzique, semi-
— ni les grever d'injustes rede- arien, II, 60, 65 94, 100. Déposé, —
vances, 85. —
Elles sont exemptes
• 106. —
Plus tard partisan de Macé-
d^'impôts, 88, 170, 465. Cf. Immu- donius et l'un des chefs du parti,
nité. —
Contre ceux qui empêchent 114, 227. — Il se montre faible, 118.
de faire des donations aux églises, ÉLIE d'Aquilée, 111, 534 sq.
465, 517, 572, 580; —
contre les ÉLIE de Gortone, VIII, 311, 318.
clercs qui les détournent à leur ELIPAND, V, 45, 62. — Sa
profit, 576, 594. —
Contre ceux lettre à l'abbé Fidelis, 79.
qui s'emparent des biens d'une ELISABETH de Bavière, mère
église vacante, 35, 109, 124, 140, de Conradin, VIII, 426.
464, 472, 516; —
qui oppriment ELNE.
les employés des églises, 98, 139. Svnode(947), VI, 169.
— Les églises ont des esclaves et
"_ /1047), 281.
des serviteurs, 170. Eglises —•
— (1114), VII, 127.
données à des laïques par suite de ELPIDIUS, commissaire impé-
menaces, 122. — Excommuni- rial au brigandage d'Éphèse, 11,
cation contre celui qui empêche 542, 561.
l'évêque de pourvoir à une église, ELVIRE. Synode, I, 130 sqq.
138. —
On réunit plusieurs églises — a été novatien, 133.
S'il —Ses
pauvres en une seule, 176, 587. — canons, 136 sqq.
L'incorporation des églises limi- EMBRUN. Synode (1290), IX,
tée, 387. —
Les prêtres chargés 152.
des églises incorporées doivent EMERITA, V. Mérida.
avoir le nécessaire, 372, 522, — EMMERAND (Saint-). Synode
Ces églises doivent être desservies (vers 803), V, 168.
par des séculiers, 388, 517. Les — EMPEREUR. Les empereurs et
procès des églises pauvres sont à les rois peuvent assister ou se
la charge du diocèse, 522. Mar- — faire représenter aux conciles œcu-
chés, spectacles, détendus dans les méniques, 1, 25 ;

non aux autres,
églises, XI, 154, 311. — Ci. Paroisse. 26 sq. — Si les empereurs ont pré-
EGLISES (Biens des), V. Bie7is sidé les conciles, 28 sqq. Ils ont —
ecclésiastiques. souvent approuvé les décrets, 43.
EGYPTIENS [Jours), IX, 378 — Les Donatistes en appelèrent à
"EKeESIS d'Héraclius, IV, 48, l'empereur dans les affaires de
52, 54, 58. l'Eglise, 174, 176. Appel à l'em- —
ÉLECTEURS (Princes), aunom- pereur, condamné, 509. — Tout
bre de sept, VIII, 436 sq.; IX, 55, décret impérial contraire aux ca-
316. —
Origine, 212 sq. A qui — nons est nul, III, 57. S'il pouvait —
appartient la 7« voix, 55. Règle- — élever un siège épiscopal au rang
ments de la bulle d'or, 593. Vé- — de métropole, 56, 93, 112, 124 sq,
nalité, VIll, 429. — Sa• prétendue autorité dans
ÉLECTIONS CANONIQUES, l'Eglise, 374. —
Devoirs des princes
VII, 501,506; VIII, 106, 134 sq., surtout envers l'Eglise, V, 255 sq.,
362, 372, 486; IX, 29-34, 56, 402; 261 sqq., 265, 271, 291, 319, 327,
XI,^90, 246*, 349, 569. — Bras séculier, 251, 318 sq.,
556.
ÉLÉONORE de France et d'An- 386, 391, — Les deux pouvoirs,
gleterre, VII, 304, 321. 253 sqq., 297, 291, 31. — Comment
— —

EMP — 97 ENF
l'empereur gouverne l'Eglise, 254, — Henri VI cherche à rendre l'em-
312. —
L'archi-chapelain de l'em- pire héréditaire dans sa maison,
pereur estarchi-chapelain de toute 552. — L'empire transféré par le
l'Eglise, 382. —
Sans le jugement Saint-Siège des Grecs aux Ger-
des évêques le roi ne peut être dé- mains, 21. — Grégoire IX
VIII,
posé, 281 sq., 412. —
Il ne doit menace de à ces derniers,
l'ôter
pas retenir les évêques à la cour, 322. — Othon IV veut renoncer
265, 291, 316. —
Dans ses voyages aux prétentions de l'empire sur la
il doit loger chez l'évêque, sans Lombardie, la Toscane et Rome,
femmes à sa suite, 316. Rapports — 18, -— Les Hohenstaufen,
47 sq.
de l'empereur avec le pape, V. Pape. ainsi que leurs rivaux, pour se
— Prières pour le roi et la famille faire des partisans, donnent aux
royale, 163, 180, 183, 189, 263, princes les droits et les biens de
327. — Fidélité des sujets, 263. la couronne, regalia, 10, 240, 423.
L'Eglise les protège contre Tinjus- — L'empereur et le pape, V.
tice de leurs princes, 261. Ce peut — Pape. — Lettres de volonté, 454.
être un devoir de leur désobéir, 492. Frédéric II se déclare au-dessus
— Devoirs des princes, VI, 122, 128, des lois, 385. —
Élection de l'em-
146. —
L'empereur est suzerain de pereur, 429 sq.,436 sqq.; IX, 593.
Rome et de l'Etat pontifical, 184. 593. Cf. Electeurs (Princes), Pape.
— Nul ne peut exercer les droits — Le couronnement a lieu à
attachés à l'empire, avant d'avoir Saint-Pierre, quelquefois àLatran,
été couronné, 458. —
L'empire ré- 455. —
Tous les rois soumis à l'em-
tabli par Othon, 180. A son — pereur, 213, 456. —
Assemblée des
apogée sous Henri III, 284. Les — princes électeurs à Rhense, 536. —
deux puissances, 116 sq. « Tout — Qui décide dans les conflits entre
ce que l'empereur prescrit est loi», l'empereur et les princes,55. L'em- —
199. —
S'il peut se nommer un pire a passé des Grecs à Gharlema-
successeur, 198, 200. Rapports — gne, 212. —
Obéissance que l'empe-
avec pape; droits concernant
le reur doit au pape, 212. V. Pape. —
l'élection du pape et des évêques, Les gouverneurs impériaux enitalie
V. Pape, Evêques. —
Prières pour hostiles au pape, 65, 70. L'em- —
le roi, prescrites, 121, 248. — Fidé- pire menacé par la France, 158,
lité au prince, 88, 109, 127, 159, 210. —
On veut transporter la cou-
171, 200, 337. —
La puissance royale ronne impériale à la France, 316
aflFaiblie par la féodalité, 117. — sq., 486 sq. —
Clément V regarde
Suprématie de l'empereur sur les la France comme l'Israël du Nou-
rois, VII, 336, 545. —
Rêve d'un veau Testament, 345. Belles—
empire universel, 553. L'empe- — paroles de Wenceslas sur les
reur au-dessus des lois, 326, 350 droits et les devoirs de l'empire,
sq. — Idées césariennes des Ho- X, 53, 182 sq. —
Aveu du roi d'An-
henstaufen, 326, 342 sq., 350. — gleterre, 181. —
Les Allemands en
Si l'empire est un beneficium ponti- défendent les prérogatives contre
fical, 340 sqq., 349. — Tableau et la France, 50. —
Prétentions exa-
inscription relatifs à ce sujet, 341, gérées de Sigismond, 323.
344. — L'empire et la papauté, EMPHYTÉOSE, IX, 39, 519.
369. Cf. Pape. — Election et cou- EMPOISONNEURS, IX, 124,
ronnement de l'empereur, 343. — 515. Cf. Poison.
Du vivant de l'empereur, son fils ENDURA, VIII, 69.
ne peut recevoir la couronne, 517. ENFANTS. On doit les baptiser

TOME XIT. 7
ENZ ÉPH
sans retard, I, 96; III, 570;— surtout ÉONDE L'ÉTOILE, VII, 310.
s'ils sont malades, 282. On doit — ÈPAON. Synode (517), III, 284.
leur conférer le baptême si Ton
ÉPARCHIE ou province ecclé-
doute qu'ils l'aient reçu, II, 260;
376, 378.
IV, 222. —
Enfants morts sans
siastique, I,

baptême, II, 294; IX, 549, 554. — ÉPEE. On n'en doit pas porter
à l'église, VI, 252.
Contre les parents et les nourrices
qui s'exposent à les étouffer en les ÉPERNAY. Diète (846), V, 321.
couchant avec eux, V, 386, 590 ; ÉPHESE. Le siège d'Éphèse
VIII, 297, 346; IX, 542, 609. — reconnu à Nicée comme exarchat,
Enfants abandonnés. II, 483 sq.; I, 384. —
Synode touchant la célé-
III, — Vendus comme esclaves
259. bration de la Pàque, 81 — Synode .

par leur parents, VII, 359. — Filles — 3« concile œcumé-


(400), II, 355.
livrées à la prostitution, V, 383, nique (431), 357. — Convoqué par
424. — On doit marier les de filles Théodose 357. — Le pape donne
II,

bonne heure, 384. — Les enfants son assentiment et envoie des lé-
ne communient pas, VIII, 467. — gats, 10
I, 358 sq. — Gandidien
; II,

Enfants et descendants,
autres y représente l'empereur;- ses in-
irréguliers à cause des crimes de structions, 359. — l'^ session, 362.

leurs pères, 491, 508; IX, 169, 287, — Candidien et ceux d'Antioche
464, 510 sq., 522. Cf. Clercs. — protestent contre l'ouverture trop
Devoirs réciproques des parents et hâtive du concile, 362. — Nombre
des enfants, V. Parents. des évêques présents, 362sq., 367,

ENFER. Croyances des Armé- 383. — S. Cyrille préside au nom

niens, IX, 549.


du pape, I, 34 sq.; II, 362, 380,
ENGELBERT
405. — Nestorius cité trois fois,
(S.) de Cologne,
363. — Sa doctrine rapprochée de
VIII, 39, 170, 190.
celle des saints Pères, 364 sqq. —
ENGELBERT II de Cologne. Sentence contre Nestorius, 367. —
En lutte avec cette ville, VIII, 504. Il se plaint à l'empereur, 369. Le —
— Ses statuts, 5u4; IX, 511. concile de son côté lui adresse un
ENGELTRUDE. Ses querelles rapport, 370. —
S'il est vrai que ce

domestiques, V, 436, 480, 485, 491, rapport fut intercepté par Candi-
512. dien, 374 sq. —
Arrivée de Jean
ENHAM. Synode (vers 1009), d'Antioche, 370. —
Conciliabule
VI, 247. de son parti, 371. —
On y dé-
ENNODIUS, III, 245, 249.
pose CyriUe et Memnon, 373. —
L'empereur d'abord favorable au
"ENOSIS cpuffWY), dans S. Athanase véritable concile, 375. Le rap- —
et S. Cyrille, 319 sq., 347, 355,
II,
port de Candidien change ces dis-
454; III, 447 sq. —
Mia çûatç toù positions, 375. —
Il déclare nul ce
6£où AÔYoù c7effap%w[j.Év/i, II, 320, 457;
— que le concile a fait, 375. Lé —
III, 26, 447 sq., 451. "Evoxnç
peuple empêche ceux d'Antioche
%aO' ÛTtocrxaffiv, II, 318, 337, 344,
de célébrer le service divin ; ils se
547; 111,64 sq., 510; — xaxà (TÛvôeonv,
plaignent d'autres violences, 376,
446 sq., 449 sq., 510 sqq.; xatà — 394 sqq. —
Ils écrivent à l'empe-
y^àpw,

450,510; ^vta-cà eùSoxîav, 450, reur, 376. — Demandent qu'on
blO ;— v.a.'zà. Giia\^, 450,453, 510. célèbre le concile dans une autre
ENZIO, fils de Frédéric II, VIII, ville et qu'il n'y assiste que trois
254. — Prisonnier, 397. évêques par province, 376, 394*
,

ÉPH 99 — EPH
— Nouveau rapport des ortho- moyens analogues à ceux qui pro-
doxes à Théodose, 376. —
2^ ses- curèrent plus tard ce résultat, 401
sion, 377. —
Les légats du pape, 405. —
Lettres du concile à l'em-
qui viennent d'arriver, partagent pereur sur la triste situation des
la présidence avec Cyrille, 377. — évêques à Éphèse, 400, 402, 404.
Le concile approuve leurs instruc- — Servilité de ceux d'Antioche,
tions, quoique affirmant fortement 406. — Ils abandonnent en appa-
l'autorité pontificale, 378. — 3« ses- rence Nestorius, 406 sqq.; tout en —
sion. Les légats signent les actes regardant sa déposition comme
des trois premières sessions, 379. injuste, 415 sq., 418, 428. Le —
— Nouvelle lettre synodale à l'em- symbole qu'ils adressèrent à l'em-
pereur, 379. —4^ sessio7i. Le con- pereur est orthodoxe, 407 sq. —
cile déclare nulle la déposition de L'empereur mande des députés des
Cyrille et de Memnon, 381. — deux partis à Constantinople, 409 ;

5« session. 11 excommunie Jean — puis à Chalcédoine,412. Confé- —


d'Antioche, cité trois fois, avec ses rences devant l'empereur, 414 sqq.
partisans, sans encore les déposer, — Ce que demandent ceux d'An-
381. —Un rapport en est adressé tioche, 415. — Ce que demande le

au pape et à l'empereur, 383. — concile^ ses conditions de paix,


Le concile approuve le jugement 4il sq. — L'empereur s'éloigne de
du pape contre les Pélagiens, 384. plus en plus du parti d'Antioche,
— Les excommunie, 388 sq. — 417. — 11 appelle à Constanti-
6* sessio7i. On rejette le symbole nople les députés orthodoxes, 419.
de Théodore de Mopsueste, 384. — Trois mémoires des députés
— 7e session. L'île de Chypre est d'Antioche, 419, 421 sq. Théo- —
déclarée indépendante du patriar- dose ordonne que tous les évê-
che d'Antioche, 386 —
Lettre cir-
. ques retournent dans leurs dio-
culaire, 387. —
Canons, 388. — cèses, 421 sq. ; —
sans excepter Cy-
Peines contre ceux d'Antioche et rille, 423. —
Départ de Chalcédoine
leurs partisans, 388. — Autres des députés orientaux, 423. Le —
affaires traitées par le concile, 390. parti d'Antioche persiste dans son
— Les deux partis s'adressent à opposition, 428 ; —
et à accuser
l'empereur, 391. —
A Constanti- Cyrille d'hérésie, 428. —
Les dépu-
nople, les Nestoriens interceptent tés orthodoxes prolongent leur
les lettres du concile, 392. Un — séjour à Constantinople, 429 sq. —
mendiant y pénètre avec une lettre Célestin I et Sixte II confirment
de Cyrille; les moines se rendent le concile, 430 sqq. —
Sixte cher-
au palais, 392. —
Le concile envoie che à ramener l'union, 432 ; —
des députés à l'empereur, 393. — ainsi que l'empereur, 432 sq. —
Ceux d'Antioche députent le cornes Attitude des Orientaux, 433 sqq.
Irénée avec des rapports menson- — Us sont divisés en trois partis
gers, 393 sq., 398, 400. —
L'empe- sur la question de l'union, 440. —
reur approuve d'un côté la déposi- Jean d'Antioche envoie à Cyrille
tion de Nestorius et de l'autre celle Paul d'Emisa, 440. —
Lettre et
de Cyrille et de Memnon, et veut symbole d'union dont il était por-
réunir les deux partis^ 396, 399. — teur, 440, 443. —
Jean cherche à
Il envoie à Éphèse le cornes Jean, gagner à l'union les autres évêques
396, 398. —
Celui-ci fait arrêter orientaux, 441. —
Le zèle pour la
Nestorius et Cyrille, 399. Il — cause de l'orthodoxie se refroidit à
cherche à amener l'union par des Constantinople, 446. — Cyrille

ÉPH 100 — ÉPH


cherche à le ranimer même par des lée, 563. — On refuse d'entendre
présents, 446 sq. L'union se — celui-ci, 563. — Eutychès déclare
réalise, 448. —
Rencontre des adver- les légats romains suspects, 564.
saires desdeux côtés, 452, 458,sq. — Lecture des actes de Constanti-
— Est défendue par Cyrille, 453 nople, 564. —
Les Egyptiens disent
sqq. —
Tiers parti de Théodoret, anathème à quiconque admet deux
440, 461. —
Celui-ci devient moins natures, 566. —
Lecture des pro-
favorable à Les
l'union, 463. — cès-verbaux des deux commissions
Orientaux qui n'accepteraient pas d'enquête touchant l'exactitude
l'union menacés de déposition, des actes de Constantinople, 566.
464. —
On ne demande pas à tous — Eutychès déclaré orthodoxe et
d'anathématiser Nestorius, 466. — rétabli dans tous ses droits, 566 sq.
Quelques Nestoriens' obstinée sont — Les moines d'Eutychès présen-
déposés, 466. —
Plus tard l'ana- tent un mémoire contre Flavien,
thème contre Nestorius est exigé, 567. — On lit les actes de la
467. —
Plusieurs des évoques reve- 6^ session du 3^ concile œcumé-
nus à l'unioa sont soupçonnés de nique, 568. —
On dépose Flavien
conserver des sentiments nesto- et Eusèbe de Dorylée, 569. Fla- —
riens, 467. vien appelle de cette sentence,
Synode (445), 493. 569, 573, 576; — et les légats ro-
Brigandage d'Éphèse (449). Ori- mains protestent, 569, 572 sq.,
gine de cette appellation, 577. — 575. —
Témoignages de l'antiquité
Convocation, 1, 8 II, 529, 540 sq.
;
sur le brigandage d'Éphèse, 570. —
— Commissaires impériaux, 542. Dioscore employa la corruption,
L'empereur nomme Dioscore d'A- l'intimidation et la violence, 570,
lexandrie président, 543. Les — 574 sq. —
Il força les évêques à

légats du pape n'ont pas présidé^ signer un blanc-seing ; fit enfermer


I, 8, 42; II, 576. — Lettre impé- —
ceux qui refusèrent, 571 sq.
riale — S. Léon
au concile, 543. Des soldats et des moines armés
envoie des légats, 544. — Sa lettre de bâtons et de sabres, forcèrent
dogmatique à Flavien, 544. — Autres —
les Pères à souscrire, 571, 575.
lettres du pape touchant ce con- Quelques évêques embrassent en
cile, 555. — ne regarde pas vain
11 le genoux de Dioscore, 572, les

comme nécessaire, 558. — Ce qui — venir comités suivis de


Il fait les

s'y passa d'après les procès- ver- soldats, 572. — Cris de mort de
baux, 559. — L'afïaire principale Barsumas contre Flavien, 572. —
fut traitée en un jour, 559. — On Le légat romain Hilaire ne doit
tint plusieurs autres séances pour son salut qu'à 572 sq., la fuite,

déposer des évêques orthodoxes, 575. — Autres détails sur les légats
559. __ Nombre des évêques pré- du pape au brigandage, 577. — On
sents, 559 sq — 1" séance, 560. —
. dépose Théodoret, Ibas, Domnus,
La dogmatique de S. Léon
lettre Saljinien, Daniel de Carres, Irénée
n'est point lue, malgré des réclama- de Tyr et Aquilin de Byblos, 574,
tions réitérées, 561, 564, 569^ 572. 576 sq. —
Flavien est battu, meurt
— Seuls les amis de Dioscore après trois jours sur le chemin de
purent avoir des notaires et écrire l'exil, 575 sqq. Théodose II —
les procès-verbaux, 562, 570. — approuve ce prétendu concile;
Eutychès est introduit, 562. Sa — S. Léon le condamne, 580 sqq.
profession de foi, 562. Ses griefs — L'Orient est partagé, 581. — L'Occi-
contre Flavien et Eusèbe de Dory- dent tout entier le rejette, 581. —
ERL — 101 — ESC
Le pape S. Léon déploie un grand ERMINGARDE d'Ivrée, VI,
zèle contre le brigandage et pour 174.
la célébration d'un nouveau con- ERMITES, IV, 217.
cile, 582 sqq. —
Nouveaux détails ESCLAVES. Ils peuvent deve-
sur le brigandage d'Ephèse, tirés des nir clercs, du consentement de
actes de Ghalcédoine, III, 15-20, leurs [maîtres, I, 643. — Contre
27 sqq., 51, celui qui tue son esclave, 138. —
Synodes monophysites (475- Esclaves servant au libertinage des
477), 201. femmes, 162, —
L'affranchissement
ÉPHREM d'Antioche, III, 391, favorisé, II, 248, 259, 261, 476. —
422. Ils peuvent, du consentement de
EPICLÉSIS , dans la liturgie leurs maîtres, devenir moines, 170,
orientale, IX, 551. 172. — Ne peuvent être admis
ÉPICTÈTE de Givita-Vcchia, comme accusateurs contre un clerc,
II, 84. 309. — L'asile des églises leur est
ÉPIPHANE (S.), Il, 226, 255, ouvert, 475. — L'Eglise favorise
266 sqq. — Sa christologie, 319. leur affranchissement, 386. — III,

ÉPIPHANE de Gonstantinople, Protège les hommes libres contre


III, 300. l'esclavage, 562. — Veille sur les
EPIPHANIE, fête de la nais- chrétiens esclaves chez des Juifs,
sance du Christ chez les Armé- 381, 388 618. — Facilite leur
sq.,
niens, VII, 497. affranchissement d'une manière
EPIRE. spéciale, 577, 626. — Des esclaves,

Synode (516), III, 276. chrétiens ne peuvent êcre vendus


— (518), 299. à des juifs ou à des païens, 616,
EPISCOPA, femme d'un laïque 626, 644. —
L'asile des éghses,
devenu évêque, III, 564. ouvert aux esclaves, 267, 290, 547
EIIISKOriEION, demeure de l'é- sq. —
On ne doit pas les faire tra-
vêque, II, 519. vailler le dimanche etc., 269, 580,
EPISCOPI puerorum, IX, 60. 586. — Contre celui qui tue son es-
EPISTOLiE, V. Lettres. clave, 290. — peuvent, du con-
Ils
EPISTOLIUM pour epistola, II, sentement de leurs maîtres, deve-
311. nir clercs, 267, 383, 545, 627, 642;
ÉPREUVES diverses comme — ou moines, 104, 600. Les —
jugement de Dieu, V. Jugement de églises, les prêtres, les couvents
Dieu. ont des esclaves, 242, 256, 262 sq.,
EQUITIUS, évêque. — Sa con- 267, 389. —Affranchissement des
damnation, II, 259, 261, 276. esclaves de l'EgUse, 256, 262, 626,
ERFURT. 643, 651. —L'évêque ne peut les
Synode (932), VI, 165. vendre, 617. —
Comment il peut
— (1073), 455. ou doit les affranchir, 626, 643,
— (1074), 486. 645. —II ne doit pas les châtier
— (1105 ou 1106), VII, 93. avec rigueur, 650. —
L'abbé ne
— (1148), 319. peut affranchir les esclaves du
— (1223), VIII, 189. couvent, 263, 287. —
Des esclaves
ERHARD (S.) de Ratisbonne, de l'EgUse entrent dans la clérica-
VI, 340. ture, 627, 651. — Ils ne peuvent
ERIGÈNE, V. Scot. être admis comme accusateurs,
ERLUNG de Wurzbourg, VII, 617; — contre leur propre maître,
137, 167, 170. 242. — Ne peuvent se marier sans
ESP 102 — ÉTO
le consentement de leurs maîtres, ETAMPES.
388. —Certains crimes punis del'es- Synode (1091), VII, 16.
clavage,266. —
Mariage'des esclaves, — (1099), 69.
IV, 480. —
Affranchissement et ses — (1130), 207.
formalités, 206, 222, 237. — Dé- — (1147), 298.
fense de vendre des esclaves chré- ÉTAT. Rapports avec l'Église,
tiens à des païens, 404. Esclaves — V. Eglise, Empereur, Pape.
des Juifs, 197, 420.— L'Eglise pro- ETHERIUS d'Osma, V. 78 sqq.
tège les esclaves, V, 188, 569. — Ils
ETIENNE (S.), pape. — Con-
peuvent devenir clercs et les clercs troverse touchant le baptême des
retomber dans la servitude, V. hérétiques, I, 98. —
S'il regarde
Clercs. —
Exemples de serfs devenus comme vahde le baptême de tous
évêques Agobard, 278
: Ebbon, ;
— les hérétiques, 107.
281.— Vente d'esclaves, 28, 41. — n
ETIENNE vient demander le
Affranchissement, 31, 45. Les — secours des Francs, IV, 297, 483.
Juifs ne peuvent avoir d'esclaves
— — Célèbre un synode romain,
chrétiens, 268. Contre ceux qui 483.
tuent leurs esclaves, 591. — S'ils
ETIENNE m, IV, 322; V, 18.
peuvent recevoir les ordres,
VI. — Les Scots vendent
ETIENNE IV (V), V, 200.
V, Clercs,
leurs femmes, 476. — Défense de
ÉTEENNE V (VI), VI, 165 sq.,
138.
vendre esclaves chrétiens, 163.
les
— La traite condamnée, VII, 79, ETIENNE X, VI, 307.
359, 474. — Esclaves chrétiens ETIENNE d'Antioche, arien, I,

chez les Juifs et Sarrasins, 129,


les 527, 531.
509. — Les concubines des clercs ETIENNE, autre évêque d'An-
perdent la 10, 18, 69, 101.
liberté, tioche, 111, 203 sq.
— Esclaves des églises, 128. — ETIENNE d'Ephèse, III, 86-91.
L'Église protège les affranchis, 151. ETIENNE Gobar, trithéiste, III,
-^ Traite, IX, 510. 174.
ESKILLde Lund, VD, 318, 339, ETIENNE Niobes, ultra-mono-
393. physite, III, 174.
ESPAGNE. ETIENNE de Lyon, III, 233,
Synode sans indication de lieu

(587), m, 587; — (vers 1215),


235.
Vlll,
ETIENNE, apocrisiaire du pape
161.
à Constantinople, 111, 423, 425.
ESPRIT-SAINT. Doctrine des
Anoméens, 11, 52, 228. — Du 2« sy- ETIENNE (S.), abbé, défenseur
node de Sirmium, 57. — Des sy- des images, IV, 306, 310.

nodes d'Alexandrie (362 et 363'', ETIENNE le Normand, VII,

110, 115. —
Définition du 2« concile 111, 145, 147,377.
œcuménique à Constantinople, ETIENNE de Blois, VII, 47.
498 • _renouvelée au synode de ETIENNE de Blois le Jeune,
l'année suivante, 206. Filioque — roi d'Angleterre, VII, 231, 244 sq.,
dans le symbole, 495; III, 588 sq., 289, 291, 307.
Oiy, 654; IV, 130, 195; V, 144, ETIENNE, duc de Bavière, X,
162 sqq., 176 sq., 572, 584, 586 sq.; 73.
VI, 51, 56; IX, 10 sq., 20, 25, 47, ETOLE. Défense aux sous-
50 sqq., 121, 548 sq., 553 sq. — diacres de la porter, III, 151.
Pour le t. XI, V. Ferrare, Florence. ETOLE (Droit d'), 1, 155; IV,
EUG — 103 — EUG
214; V, 163, 288, 319; VI, 121, Christ, 320. — faut renouveler Il

129,229,271, 290, 309, 570; VU, lessaintes espèces chaque semaine,


35, 66,73, 79, 129, 151, 159, 193, 232, 547. — Dans quels vases on
232,241, 309, 480, 502; VIII, 30, doit les conserver, 539, 547. —
105, 151 sqq., 179, 199 sq., 202, Les Arméniens rejettent le pain
328, 525; IX, 94, 138, 167, 372, fermenté et autres usages des
388, 396, 398, 428, 581; X, 231. Grecs, 498. —
On doit renouveler
ETRANGERS. 11? ne sont^admis les saintes espèces tous les huit ou
à la communion que s'ils ont des quinze jours, VIII, 29, 304. Le —
lettres de ipaix, I, 507, 620. Ils — prêtre doit préparer lui-même les
sont protégés par la trêve de Dieu, hosties, 328. —
Sur la conserva-
VII, 68, 508. tion des saintes espèces ; vase,
ETSCroiIADSIN, m, 176. etc., 29, 199, 458, 486;— sous
ETUDIANTS. Oraison pour eux clef, 133, 304, 413. —Doctrine sur
à la messe, IX, 470. Etudiants — l'Eucharistie contre les Cathares ;
voyageurs, VIII, 487, 497 IX, 119, ;
Transmbsiantiatio \19 sq. Génu- ,

141, 155 sq. flexion devant le Saint-Sacrement,
EUCHARISTIE. Présence ré- 486. —
Sa conservation, IX, 83, 96,
elle. I, 417; II, 244. Fable du — 111, 388, 398, 523, 538, 542. — Hos-
pain consacré jeté aux chiens, I, ties,95. 111, 275, 398.—fRespect dû
600. — Les évêques se l'envoyaient à l'Eucharistie, 111,— Génuflexions

l'un à l'autre en signe de com- 386, 432. 'Lampe du Saint-Sacre-
munion prohibé, II, 145. Le — ment, 66. — On sonne les cloches
;

pain et le vin de raisin mêlé d'eau à l'élévation, 111. — Théologie


en sont la matière, 244; III, 386, eucharistique des Arméniens, 551,
583, 657; IV, 215 ; — non des 556 sq. —
Doctrine de Wiclef, X,
raisins, III, 657; IV, 215; — ni du 336; —de
J. Hus, 335 sq., 372,

vin mêlé de miel, III, 583 ; IV, 215; 454 sq.; —


de Jérôme de Prague,
— ni du lait, 657. —
Tout prêtre 534, 565, 582. — Erreur attribuée
en voyage la portera sur lui, à Zbynek, 339.— Cf. Communion,
IV, 488. — On dépose TEucha- Sacrifice, Messe, Consécration.
ristie à des reliques dans
côté EUCHER (S.) de Lyon, II, [474.
le sépulcre de l'autel, V, 200. — EUDES, comte de Paris, VI,
Epreuve par l'Eucharistie, 589. — 126.
Controverse suscitée par Bérenger, EUCHITES, V. Messaliens.
VI, 320. Cf. Bérenger. Le corps — EUDOXIE, impératrice, II, 388 ;

du Christ est broyé par les dents III, 162.


des fidèles, manière de parler usi- EUDOXIUS de Germanicie",
tée au xi^ siècle, 330, 384. — eusébien, I, 531 ; II, 5, 15, 18.
S. Pierre Damien paraît l'avoir EUDOXIUS d'Antioche, fano-
condamnée, 582. —
Discussion méen, II, 58. — Exilé, 78. —
sur les azymes, 346, 348 sq., 353. Assiste au synode de Séleucie, 94.
— Les saintes hosties des Latins — Ses blasphèmes contre Fils le
foulées aux pieds par les Grecs, de Dieu, 96, 101. — Déposé, 100.
346. — Renouvellement des saintes — désavoue ses opinions par
Il

espèces, 220, 271, 275. — Epreuve faiblesse, 102. — Elevé sur siège le

par l'Eucharistie, 127, 313. — Si- de Constantinople, 107, M — 3. Il

gnification de l'eau mêlée au vin, est en faveur auprès de Valens,


130. — Erreurs, VII, 319 sq. — 117.
Prétendue ubiquité du corps du EUGENE in, pape, VII, 293. —
EUN — 104 — EUS
Sa fuite en France, 294, 299. — mutilés eux-mêmes ne peuvent
Se trouve à Trêves, 305 ; à — recevoir les ordres, I, 366, 623,-
Reims, 307. —
Conclut avec Fré- II, 486. — Eunuques servant au
déric I le traité de Constance, 326. libertinage des femmes, I, 162. Cf.
— Sa mort, 327. Mutilation.
EUGÈNE IV. Son élection, XI, EUPHÉMIUS de Constantinople,
170, —
Quelques Pères de Bâle en III, 218.
contestent la canonicité, 1 75, 26 1 sq. EUPHEATÈS de Cologne. —
— Ses bonnes qualités, 170, 179, Assiste au synode de Sardique, I,


261. Conflitavec les Colonna, 171. 527. — Député
l'empereur vers
— Il maintient le C. Csesarini Constance, II, 3. Etienne d'An- —
comme légat pour la Bohême et tioche veut le perdre de réputation,
président du concile de Bâle, 172. 4. —
Euphratès aurait été déposé
— Il est peu courtois pour Sigis- par un prétendu synode de Co-
mond, 216. —
Conflit avec le con- logne (346), 5.
cile de Bâle, V. Bdle. Ses états — EUSÈBE de Césarée, I, 239. —
envahis et troublés; fuite, 271, 275, Propose un symbole à Nicée, 281.
296 sq. —
Négociations avec les — Son attitude au concile, 283. —
Grecs, 298, 302-305, 342. V. Ferrare Ses opinions théologiques , 441
et Florence. —
Le conciliabule de sq. —
Il refuse le siège d'Antioche,

Bâle le dépose, 501. Retour de — 443. —


Pi'éside le synode de Tyr,
Florence à Rome, 533. Réunion — 454. —
Accusé à tort d'apostasie,
des Bosniens, des Arméniens etc., 455. —
Sa mort, 480.
539. —
Il dépose deux archevêques EUSÈBE de Nicomédie. Fa- —
allemands, 541 —
Ligue des princes
. vorable à Arius, I, 239, 434. Sa —
électeurs contre Rome, 541. Né- — doctrine, 239, 434, 440. — Son
gociations de Francfort (1446), 547. symbole, 279. — Son attitude à
— Concordat des princes, 555 sqq. Nicée, 288. — Il souscrit le sym-
— Gomment reconnaît concile
il le bole , mais aurait frauduleuse-
de Constance, 557. — Le Salvato- ment substitué oixotoucrioç à ôfAooûcrioç,
rium, 562. — Sa mort, 562. 288. — Il regrette sa signature,
EUGÈNE de Carthage, III, 212 et aurait gagné un notaire pour
215. l'effacer , 436. —
Pourquoi il
EULAMPIUS d'Apamée, V, rejetait l'o|i.ooij(Ttoç, 436. — ad- Il

440. met les Ariens dans com-


la
EULOGIES, II, 145 ; III, 646 ; V, munion de l'Église, 436. — Accusé
317, 387. — On ne doit pas rece- d'avoir pris part à la persécution
voir celles des hérétiques, II, 155, de Licinius et conspiré contre
437. Constantin, 436. — Son exil, 436.

EUNOMIENS, V. Anoméens. — — Il est rappelé, 439'; — étant


Leur baptême est valide, II, 213. parvenu à tromper l'empereur, son
EUNOMIUS, chef des Anoméens, parent, par une apparente soumis-
ou Eunomiens, 48. — Sa doc-
II, sion aux décrets de Nicée, 440. -—
trine, 51. — Exilé, mais rappelé II cherche à répandre des doutes

bientôt, 78. — Elevé au siège de sur l'élection d'Athanase, 441. —


Cyzique, 107. — Son symbole, 227 Assiste au synode d'Antioche (330),
sq. 442. — Fait aUiance avec les Mélé-
EUNOMIUS de Nicomédie, III, tiens, 444, 447.— Tentative pour
91. obtenir la réintégration d'Arius,
EUNUQUES. Ceux qui se sont i
444 sqq. — gagne Constance et
Il
,

EUS 105 EUT


monte sur le siège de Gonstanti- dique, sont plus forts qu'avant,
ils
nople, 480. — Assiste au synode et veulent faire régner le semi-aria-
d'Antioche (341), 496. — Sa mort, nisme dans tout l'Orient, II, 1. —
521. Leur synode à Antioche (344), 4 ;

EUSÈBE d'Émisa, I, 488; II, à Sirmiuni (350), 17. Synode et —
56. première formuledeSirmium (351),
EUSÈBE (S.) de Verceil, II, 34, 18. —Nouvelles intrigues contre
sq., 37,^ 108, 110 sqq. Athanase, 27. —
Ilsgagnentl'empe-
EUSÈBE de Dorylée. Adversaire reur Constance, 27. L'emportent —
de Nestorius, II, 330. — Plus tard aux synodes d'Arles et de Milan,
d'Eutychès, 508-520, 531, 535. — 32. — Excitent une persécution
Accusé par Eutychès au brigandage contre Athanase, Osius et Libère,
d'Ephèse, 563 sq. — et déposé, ; 39. — Jusque-là les Ariens pro-
569. — Exilé, se retire à Rome,
il prement dits avaient fait cause
588. — Assiste au concile de Chal- commune avec les Eusébiens, 47.
cédoine, 570, 572; III, 15, 23, 26, — Les divisions du parti éclatent,
36. 47. —
S. Athanase en ramène un
EUSÈBE l'eunuque. Favorise grand nombre, 109-113. Il y eut —
l'arianisme, 11, 40, 80. parmi les Eusébiens même des
EUSEBIA, femme de Constance. évêques orthodoxes, 46.
Favorise l'arianisme, II, 30. EUSTATHE d'Antioche, I, 441,
EUSÉBIENS, — — Accusé par
I, 278 Eusébiens de
sqq. les
Leurs divisions intestines, 281. — sabeUianisme et d'immoralité
Leurs plans et stratagèmes, 440. 442. — Déposé au synode d'Antio-
— Leurs intrigues, 481 sqq. — che (330) et exilé, 443.
Actes de violence commis par eux EUSTATHE de Béryte, 499, II,

contre les orthodoxes, 593, 596. — 564 25,30, 55. ;


III,

Leurs chefs, 531, 544, 593. — Atha- EUSTATHE de Sébaste, l'un


nase ne les distingue pas des des chefs des Semi-ariens, 56, II,

ariens, 481, 505. — Ilsétabhssent 59, 65. — Déposé par les Acaciens,
Pistus évêque du parti arien à 106. — Partisan de Macédonius,
Alexandrie, 481. — Envoient des 114. — Député par son parti ^vers
députés à Rome, 482. — Elèvent pape, 119. — Que c'est même le le
sur siège d'Alexandrie Grégoire Eustathe qui donna lieu au synode
le
le Gappadocien, 484, 487.— Leurs de Gangres, 169, 183. — Ascétisme
synodes à Antioche (340 et 341), exagéré erreurs des Eustathiens, et
V. Antioche. — Les évêques eusè- 170.
biens sont généralement regardés EUSTATHIENS d'Antioche, V.
comme évêques légitimes, 505. — Mélétius d'Antioche,
Ils cherchent à gagner aussi l'em- EUSTATIUS, évêque pam phi-
pereur Constant, 523. — Refusent lien. Résigne sa charge, 390. II,

de prendre part au synode de Sar- EUTHÉRIUS de Tyane, 431, II,

dique, 537 sqq., 592, 596, 601. — 440, 445, 466.


lis y sont condamnés et déposés, EUTROPE d'Adrianoplis. Son
544, 593. —
Leur conciliabule à exil, I, 444.
PhilippopoUs, 599j ditanathème — EUTYCHÈS. Avant son hérésie,
au pape etc., 602. Leur profes- — II, 506. — Il lutte avec les ortho-
sion de foi, 602. — Ils datent faus- doxes contre Nestorius, 447, 499,
sement de Sardique leur lettre 506. —
S. Cyrille lui envoie un
synodale, 602 sq. Après Sar- — exemplaire des actes d'Ephèse,
EUT 106 EVE
507. — Il était riche et très-in- ETJZOITJS d'Antioche. Arien, II,
fluent, 520. —Avait pour protec- 113.
teur le ministre Ghysaphius, 507. EVAGRITJS, évêque eustathien
— Il était peu intelligent et peu d'Antioche, II, 238.
instruit, 507. —
Il écrit à S. Léon le EVAGRIUS Ponticus, diacre
Grand, 507. —
Accuse auprès de lui origéniste, III, 473, 476 sq.
les orthodoxes de nestorianisme, EVANGILE. A quel moment
507, 509. — Domnus d'Antioche de la messe on doit le lire, III,
premier contre lui, 508.
s'élève le — 314. — Evangiles et épîtres lus en
Eusèbe de Dorylée Taccuse au sy- latin à Constantinople, Y, 552^ IX,
node de fionstantinople, |508. — 44.^
Eutychès y est cité, 510. Refuse — EVECHES, abbayes, églises, béné-
de paraître, 51 1. —Sa doctrine, 512, fices etc . — Ne peuvent être donnés
517 sq., 520, 523, 533. Il — par des laïques, VI, 172, 178, 252,
n^admet pas que le corps du Christ 272,382, 400, 478 sq., 491, 501 sqq.,
soit de même nature que le 512-515, 567, [570, 595, 608; VII,
nôtre,. 521, 583 sq. Il dé- — 22, 36, 57, 73, 98, 103, 159, 181,
précie la tradition, 511 ^— Il est 184, 193, 205 sq., 232, 241, 505. -
cité une deuxième et une troisième Exception, 159. —
Cf. Bénéfice,
fois, 512 sq. — Son t6[xoç, 513, ÉVÊQUE. L'évêque doit être
516. — parait devant synode,
Il le hospitaher, 512; prendre la
I, —
519. — Refuse de déclarer nette- défense des veuves et des orphe-
ment sa 520 sqq. — Consent à
foi, Uns, 573 sq., 577. Une doit pas —
admettre les expressions : consub- passer de son siège à un autre,
stantialis nobis et ex duabus naturis, 410, 509 sqq.. 548''sq., 579, 621;
si [le concile l'exige ; mais refuse — ni recevoir à la communion
d'anathématiser ceux qui les rejet- celui qu'un autre évêque a excom-
tent, 521 sq. —
Il déclare enfin munié, 156, 189, 191, 376, 506 sq.,
qu'il ne reconnaît qu'une nature 582 sq., 627; —
ni usurper les
après l'union, 522 sq. — Il est fonctions épiscopales dans le dio-
déposé et excommunié, 523. — cèse d'un autre, 189, 508 sq., 511,
Cherche à gagner l'opinion publi- 551, 579. —
Il n'y doit pas en par-

que, 524. —
Se plaint auprès de ticulier faire d'ordinations, 191,
l'empereur, 524. —
Lettre à saint 508 sq., 511, 551, 628. Il lui est —
Léon, 524 sq. —
Il prétend avoir aussi défendu d'ordonner un sujet
appelé au pape avant la sentence, étranger pour sa propre église ou
525, 528 sq., 537 sq. Ce n'est — de donner un poste, 144, 411,
lui
qu'après le synode qu'il fit cet 584. —
Il ne peut séjourner que
appel, 535, 537. —
U gagne la trois semaines dans un diocèse
faveur de la cour, 524, 529. Se — étranger, 579 ; —
mais ceci ne s'ap-
plaint'que les actes du synode sont plique pas à l' évêque injustement
inexacts, 530. — Enquête à ce su- chassé de son siège, 211, 586. —

jet, 530. Si la sentence contre Eu- On permet à Tévêque étranger
tychès avait été rédigée à l'avance, saint sacrifice, 190, 581;
d'offrir le
537 sq. — paraît au brigandage — mais non dans
11 épisco- la ville
d'Ephèse, 562. — est excom-Il pale, 581. — appartient à Il l'é-

munié par un synode romain ,


vêque seul de réconcilier les péni-
582. tents pubHcs par la communion
EUTYCHIUSdeConstantinople, eucharistique, 147 ; au prêtre —
III, 465 sq., 476. et au diacre en cas de nécessité

ÉVÊ — 107 ^- EVE


seulement, 147, —Ceux-ci ne élevé à l'épiscopat sans passer par
doivent rien entreprendre en dehors les degrés inférieurs, 577. Dé-—
de l'évêque, 630. —
L'évêque gou- fauts corporels qui constituent des
verne son diocèse, mais il est sou- irrégularités fpour l'épiscopat, 367,
mis au métropolitain, 508, 628. Cf. 623, 641. — Les différends entre
Métropolitain. — 11 a l'administra- évêques seront jugés par le synode
tion des biens de l'église; il en use provincial, sans recourir à des
pour ses besoins, pour ceux de évêques étrangers, 550 sq. Un —
son clergé et des pauvres, 512, évêque ne peut être déposé que
631, 635. — Il peut avoir des biens parle synode, 507, 509 sq. Il —
propres ; sa succession, 512, 630. peut appeler de cette sentence,
Cf. Biens ecclésiastiques. —
Règle- non à l'empereur, mais à un synode
ment du concile de Nicée touchant plus considérable, 509 ; —
ou au
l'élection et l'ordination des évê- pape, 552, 565. Cf. Appel. —
Si un
ques, 372 sqq. — Ordonnance plus évêque déposé continue ses fonc-
ancienne, 190. — Histoire de l'élec- tions, sa déposition devient irré-
tion épiscopale, 373 sqq. —
Le sy- vocable, 507, 625, — Instruction
node provincial, présidé par le de la cause d'un évêque incriminé,
métropolitain, pourvoit aux sièges — Témoins non admissibles,
640.
vacants, 373, 510, f512. —
Un ca- — Peines contre l'évêque né-
64-0.
non de Sardique sur ce sujet, di- gligent dans son ministère, 631[;
versement interprété, 566 sqq. — — impudique, voleur, V. — Clercs',
Le nouvel évêque doit être or- simoniaque, V. Simonie. — Tous
donné par sept autres évêques, ou les clercs doivent honorer l'évêque,
du moins par deux ou trois, 190, 630, 635. — Un évêque ne peut se
372,616. — Pour l'élection d'un rendre à cour sans l'autorisation
la
métropolitain, on invitera aussi de son métropolitain, 508; — ni
les évêques de la province voisine, sans y être mandé, 573, 589.^
567. — La confirmation de toute S'il a affaire [à la cour, qu'il y en-
élection épiscopale appartient au voie un diacre, 574 sqq. —
L'évê-
métropolitain, 372, 374, 385; on— que en voyage doit être muni de
au concile provincial, 510, 512; — lettres de recommandation, 627. —
plus tard en Occident au pape Ceux qui viennent à Rome, avant
seul, 376. — L'évêque n'a pas le de présenter leurs requêtes à l'em-
droit de choisir lui-même son suc- pereur, doivent en donner con-
cesseur, surtout parmi ses parents, naissance au pape, 577. —Les
512, 641, —
Celui qui a obtenu un évêques de tous les pays adresse-
évêché par la faveur du prince sera ront au pape des rapports, 535,
déposé, 626. —Si un évêque ne 595. —Conduite à l'égard des évê-
veut pas se rendre idans l'église ques schismatiques qui reviennent
pour laquelle il a été ordonné, il à l'Eglise, 343, 401, 487. — Un clerc
sera excommunié, 510, 629; — peut appeler de la sentence de son
mais s'il est injustement repoussé évêque, 511, 583. —Nul ne doit
par le peuple, il peut conserver sa être sacré évêque malgré lui, II,
place de simple prêtre, 211, 510; 478, 493. — Nul ne sera élevé à
— et il demeure évêque, 629. — répiscopat s'il n'est déjà dans la
On ne doit établir d'évêques que cléricature, 265'; —
si son mérite
dans les villes importantes, 566, et sa moralité ne sont hors de con-
571. — On ne doit pas élire un teste, 252. —
Il y eut quelques
néophyte, 368, 642. —
Nul ne sera évêques ne sachant pas écrire, 560.
ÉVÈ 108 É7Ê
— L^évêque, élu par Je clergé et le Europe sans l'autorisation du pri-
peuple sur trois candidats désignés mat, 244, 251, 277, 364. Ceux —
par les évêques de la province, qui vont trouver l'empereur à
491 ;

élu par le synode sans la Rome doivent d'abord s'adresser
participation du peuple, 144. ~ au pape, 279. —
Ce n'est qu'excep-
Nul évêque ne sera jsacré sans le tionnellement qu'un évêque peut
consentement du siège apostolique avoir deux diocèses, 391. Il ne —
ou du métropolitain, 231, 234, 236, peut être que pendant un an admi-
486 ;

ni par un seul évêque, 231, nistrateur d'un autre diocèse, 260.
252, 486. —
Evêques chez les bar- — Doit assister aux conciles, 158,
bares, 203 sq. —
Gomment il faut 252, 260, 480, 488. —
Ne peut pas-
procéder lorsqu'un évêque est ser à un autre siège, 265. Doit —
accusé, 210. —Accusateurs admis- exercer l'hospitalité, 271. Son —
siblesou non, 210, 236. Un évê- — autorité s'étend à tous ceux de
que ne doit pas accuser à la légère son diocèse, aux moines mêmes,
un de ses collègues, 483. Un — 271. — Il doit garder le célibat,
évêque ne peut être jugé que par 264 ; —s'il est marié, vivre dans
douze autres évêques, par le sy- la continence, 235, 260. Cf. Célibat.
node de la province ou par celui — Coadjuteurs des évêques in-
du diocèse (patriarcat), 210, 236, firmes, 316, 480. —
Démission,
242, 250. — Les évêques ne doivent 390. —Obsèques, 472 sq. Fa- —
pas porter leur cause devant un mille des évêques, 243. Règle- —
tribunal civil, 243, 279. —Evêque ments touchant leur succession,
démissionnaire conservant le titre 261. —
Ce qu'il y a à faire à la
honneurs de sa charge,390.
et les — vacance du siège, 472. On —
Evêque schismatique admis comme comptait au v* siècle six mille
chorévêque, 472. —
Les évêques évêques. 393. —
Tribunal de l'é-
donatistes qui rentrent dans l'E- vêque, 236, 242 sq., 248, 258, 279,
glise avec toute leur communauté, 297. —
Nul ne doit défendre un clerc
s'ils n'ont jamais rebaptisé,
con- déposé par les évêques, 259. —
servent leur charge, 245, 260, 278. Règlements touchant les accusa-
— Exclusion d'un évêque de la tions contre des clercs, 390. — A
communion de ses collègues, ex qui on peut appeler de la sentence
caritate fratrum, 261, 310.— Exclu- de l'évêque, V. Appel. Les clercs —
sion des conciles, 472, Contre— ne doivent pas porter leurs causes
ceux qui empiètent sur un diocèse devant le tribunal séculier, 243,
étranger, 236, 241, 265, 476. — 279; — ni y être cités, même
L'évêque ne peut ordonner un su- comme témoms, 258. — Par qui
jet étranger,ni lui donner un poste, les évêques doivent être élus et
10, 231, 243, 261. 265, 476, 487. — sacrés, III, 366, 380, 546, 554, 609,
Exception, 491. — 11 ne doit pas 618, 621; — par qui le métropoli-
admettre à la communion les tain, 361, 380. — Aucun suffra-
clercs étrangers, s'ils ne présen- gant ne sera sacré sans le consen-
tent des lettres de leur évêque, 10, tement du métropohtain, 193, 280,
113, 263. —
Ne peut juger un 380. —
On ne doit pas imposer un
eclésiastique étanger, 248; — ni évêque non élu, 546, 554. L'é- —
recevoir à la communion celui vêque ne peut désigner lui-même
qu'un autre évêque a excommunié, son successeur, 189 sq., 192 sq.,
248, 476, 486. -
Il était défendu 347. —
Le pape peut prendre des
aux évoques d'Afrique dépasser en mesures pour l'élection du [sien,
EVE 109 EVE
231. — On ne doit pas choisir le |
84, 91, 96 sq. —
De même ceux
successeur d'un évèque encore vi- qui abandonnent une secte, 364.
vant, 546, 606, 609. —
Nul ne doit — Contre ceux qui empiètent sur
du vivant de l'évêque se porter un diocèse étranger, 189, 292, 307,
d'avance comme son successeur, 366, 382; —
qui y font des ordina-
231, 292. — L'évêque doit jurer à tions, 382, 545; —
qui ordonnent
son sacre qu'il n'a pas été promu des sujets étrangers ou leur con-
par simonie, 655. —
Celui qui a fient un poste, 118, 182, 195,
obtenu un évéché par la faveur des 316, 382, 545, 551, 5S9, 633. —
grands sera excommunié, 366. — Nul ne peut obtenir un bénéfice
Le sacre aura lieu dans les trois sans avoir été examiné par l'évê-
mois qui suivront l'élection, 121. que, 267. — Il doit choisir avec
— On doit accepter l'église pour soin les sujets à ordonner, 312,
laquelle on a été sacré, 87 ;
— 646. — Il aux synodes
doit assister
mais nul ne sera sacré malgré lui, et au sacre des autres évoques,
86. — Il .y a cependant des exem- 118,260, 280,361, 563, 649, 656.
ples d'évêques sacrés de force, 86, — Ne peut passer à un autre siège,
192. — L'âge canonique pour 87, 105. —
Ne peut s'absenter
l'épiscopat est de trente ans, 258, longtemps de sa cathédrale, 639.
308. — L'évêque doit vivre dans — Y doit assister à l'office chaque
la continence, 387, 564, 552, 591 ; dimanche, 270. —
Il doit faire la
— faire vœu de continence, 308, visite de son diocèse, 569, 623. —
648. — Nul ne peut être élu s'il n'a On en prescrit le mode, 638 sq. —
fait ce vœu depuis au moins un an, Il a autorité sur tous les clercs et
309, 380, 545,601. —
L'évêque ne moines de son diocèse, 634, 649
peut avoir de femmes à son ser- sq., 654; —
l'inspection des ora-
vice, 564, 576. —
Il doit être en- toires des hospices, 634
et ;

touré de clercs comme témoins de ainsi que des couvents et doit en
sa vie, 622. Cf. Célibat. Les— faire la visite, 551, 624, 638. —
accusations contre les évêques L'exemption des religieux com-
doivent être portées devant le sy- mence cependant à s'établir, 183,
node provincial ou patriarcal, 108, 320, 364 sq. — 11 doit secourir les
620; — ou devant le métropolitain, pauvres de tout son pouvoir, 268
580. — Accusateurs admissibles ou — réparer églises pauvres, 650;
les
;

non, 119. — Comment il faut pro- — nommer un économe pour l'ad-


céder dans les différends des évê- ministration biens de son éghse,
les
ques entre eux ou avec d'autres, 122. — Contre évêques qui les
562 sq., 580, 610. —
Ils ne doivent gaspillent le bien des pauvres, V.
pas porter leur cause devant un Biens ecclésiastiques; qui s'appro- —
tribunal civil, 108, 610.
Réinté- — prient le bien d'autrui ou celui de
gration d'un évêque déposé, 622. l'EgUse, 553, 610, 617. S'ils —
— Peines contre l'évêque coupable peuvent employer les biens ecclé-
d'un crime capital, 262. — Autres siastiques pour bâtir des couvents,
peines, 357, 380 383, 386,
sq., 642. —
Ce qu'ils peuvent exiger
573, 575, 655. — Exclusion d'un des églises de la campagne, 569,
évêque de la communion de ses 593,623, 636, 642, 650; pour —
collègues, ea; cantate fratrum, 118 les funérailles d'un collègue, 642.
sq., 267, 280, 309, 381. Des — — Ils ne demanderont rien pour
évêques déposés .reçoivent une les ordinations, le saint-chrême
pension sur les biens de l'Eglise, etc., 139, 601, 649, 655, 659. —
— —

EVE 110 — [ÉVÊj

Règlements touchant la succession Chapelle concernant les évêques'


des évêques, 260, 262, 281,
119, V, 220, —
Election des évêques,
312, 315, 361, 610, 642. Leurs — 220, 243, [266, 288 sq., 312, 402,
testaments, 610, ê 17. Différends — 455, 644 sq., 649. Les princes —
entre évêques, touchant les pos- nomment aux évêchés, 312, 535
sessions de leurs églises, 387. — sq. — S'il est vrai que Gharle-
Obsèques des évêques, 315, 361. magne se soit attribué l'investiture
— Ce qu'il y a à faire à la vacance des évêques, 37. Evêché donné —
d'un siège, 358. —
Evêques sans en commende, 536. Si un diacre —
siège, vagi, 638. —
Les suf- peut être sacré évêque per saltum,
fragants doivent passer auprès du 457, 584 sq., 587. On ne doit pas —
métropolitain les fêtes de Noël et choisir pour évêques des laïques,
de Pâques s'ils sont invités, 649. 454 sqq., 483, 629, 643.— Des clercs
L'évêque doit surveiller les juges de cour, élevés à l'épiscopat, 402.
laïques, 593, 622.— Tribunal épis- Les moines peuvent gar- l'être ; ils

copal, 108, 182, 384. — Accusa- dent leur habit, 650.— Chaque ville
tions contre des clercs, 108. — A aura son évêque, 2,39, 261 — non ;

qui on peut appeler de sentence lalocahtés de campagne, 87.


les la
de l'évêque, V. Appel. — Un juge Deux évêques pour une 636. ville,
ecclésiastique ne peut juger en — Les prêtres «senties collègues
matière criminelle, 280. — ne des évêquesIl 289. — Fonctions ré- )),

doit pas siéger dimanche, 280. servées aux évêques, 258


le 589. sq.,
— Ne peut accepter aucun présent — doivent célébrer tousIls les
des parties, 281. — Les clercs ne jours, 383; — être à jeun pour
doivent pas porter leurs causes confirmer, 259. — Science néces-
devant tribunaux sécuhers,
les à l'évêque, 243, 288 sq. —
saire
108, 182, 195, 259, 287, 384, 592, doit étudier assidûment, 182,
Il

609 — ni appeler à ces tribunaux 383. — Beaucoup d'évêques sont


;

de lasentence de l'évêque, 257. — ignorants, 402. — Devoir de la


Election des évêques, IV, 197, prédication, 182, 313, 403. — Les
369. — Visites pastorales, 400, évêques doivent avoir des scholas-
436. — ne doivent pas grever
Ils amener au synode, 258.
les tici et les
clercs ou 233, 370. — —
les églises, doivent à l'éducation
Ils veiller
Devant quel tribunal on peut les de leur clergé et fonder des écoles,
accuser, 201, 421.— Tous les clercs, 35, 187, 222, 227 sq., 243, 317, 383,
même ceux des couvents, sont 403 ; —
établir des communautés
soumis à l'évêque, 400, 424, 436, de chanoines et les surveiller, 204,
458. — Il a l'inspection des ora- 243, 288, 318. —
Plusieurs ont un
toires et des hospices, V. Oratoire, clergé trop nombreux, 204, 244 ;

Hospice; — ainsi que des couvents et ou choisi seulement parmi les serfs,
doit les visiter, 471, 489. — Science 204. —
Ils doivent pratiquer l'hos-

nécessaire à l'évêque, 369. — pitalité, 202, 256, 258, 288, 383;


Voyages ad limina apostolorum pres- — tenir une table modeste, 383 ;
crits, 420. —
Le suffragant doit se — y recevoir les pauvres, 182, 383;
rendre pour certaines fêtes auprès — protéger les pauvres et les
du métropolitain qui l'invite, 201, petits, 35, 1181, 190, 328 sq ; —
206. —
Episcopi vagi, 481. In — éviter le luxe, 257, 383 se gar- ;

partibus, 216. —
Succession des der de l'avarice et de l'injustice,
évêques, 215. —
Pénitence des 257, 261 ;
— visiter une fois l'an

étêques, 201. —
Statuts d'Aix-la- toutes les paroisses, 181 ; —^ n'être
, —

EVE 111 ~ EVE


pas à charge au peuple ou au clergé vêque, 201. — Il doit avoir un
dans leurs tournées etc., 187, 221, avocat, 43, 244. — L'empereur doit
258, 316, 403, 406. —
Quelles rede- venir en aide aux évêques pauvres,
vances ils peuvent exiger des 265. —
L'obligation d'être à l'ar-
clercs et des églises, 245, 258, 311, mée nuit aux fonctions pas-
etc.,
317. — Contre l'avarice de leurs torales et à la célébration des sy-
archidiacres etc., 257 sq., 288, nodes, 265, 291, 312 sq., 316 sq.—
317. — Résidence obligatoire, 243, Règlements pour Télection, VI,
455. — Ils ne peuvent sortir du 97, 118, 614. — Nomination par
pays sans la permission du roi, les princes, 186, 197 sq., 200 sqq.,
544. —Doivent avoir avec eux des 434 ;

souvent simoniaque, 284,
clercs, comme témoins de leur vie, 314, 432. —
Les familles achètent
257, 383. —Leur demeure sera des évêchés pour quelqu'un des
convenable et proche de l'église, leurs, 307 sq. —
Quelques églises
316. — Devoirs des évêques ont conservé la libre élection, 314,
255 sqq., 288 sqq., 383 sq. — 434, — Elle est prescrite, 309, 400,
Honneurs qui leur
sont dus, 596, 625. — Au temps de Grégoire
647, 649. —Les fontionnaires VII, la liberté des élections était
civils doivent les souteuir; bras anéantie, 491, 496, 1501 sqq., 514.
séculier, 251, 318 sqq., 328 sq., — L'évêque ne peut rececoir sa
386, 391. —
Des évêques inter- charge ou l'investiture d'aucun
viennent dans Tabdication de Louis V. Evêchés, Investiture. ,—
laïque,
le Débonnaire, 281 —
ainsi que
; Aucun évoque ne doit nommer son
dans son rétablissement, 284. — successeur, 208, 230. L'élu doit —
Un roi ne peut être déposé sans la se faire sacrer sans retard, 97. —
sentence des évêques, 412. Leur — Un antipape sacré par un prêtre,
autorité judiciaire, 113. — Ils sur- 377. — On ne doit pas élire des
veillent les juges, 35, 181.— On dé- laïques, 29, 191.— Les moines deve-
pose l'évêque infidèle au roi, 223, nus évêques recouvrent leur patri-
285, 289, 304. —
Un évêque accusé moine, 161. —
Des enfantiS élevés
peut se justifier par l'épreuve eu- à l'épiscopat, 154, 179, 188, 287.
charistique ou par le serment, 228 G. Hugues de Vermandois —^L'é- .

sq., 589. —
Accusations contre un vêque doit remplir par lui-même
métropolitain, 505, 553. — L^é- ses fonctions et sans rien exiger,
vêque coupable a une double res- 229,233, 271, 290, 367 sq., 570.
ponsabilité, 257. —
Translation — Il doit être à jeun [pour confir-

d' évêques, défendue, 574. Epis- — mer et ordonner, 314, 452. —


copi vacantes, 4, 257. —
L'évêque Devoir de la prédication, 87, 146.—
ne doit rien faire d'inusité sans Il doit fonder
canonicats, 87.des
consulter le métropolitain, 87; — — Quelles redevances jpeut exi- il

pas même déposer un diacre, 145. ger du


clergé, des églises et des
— Autorité de l'évêque sur les moines, 266, 297, 368, 442, 456 sq.,
couvents, 164, 180, 257, 288. Il — 580, 608; — des fidèles, 166 sq.,
administre les biens de son égUse, 309. — Les évêques doivent se
14, 318, 328 ; —
n'en peut rien soutenir les uns les autres, 105.
donner à sa famille, 244, 256. 289 Fautes plus ordinaires des évêques

;

ni de sa propre autorité rien 117. —


Leurs devoirs, 157.
aliéner, 256, 647. —
Il ne doit pas Leur dignité est au-dessus de celle
disposer d'un bien d'une autre des rois, 117. — Ils doivent être
église, 649. —
Succession de l'é- honorés par les grands, 105. —
ÉVÉ 112 — EVE
L'évêque surveille et visite les cou- cal II, 114 sq., 117. —Dispositions

vents, 117, 178. —


Lui seul donne du concordat de Worms, 175 sqq. ;
la charge pastorale aux religieux, — modifiées en bien par Lothaire
570, 580. —
Visite du diocèse, 111,191. —L'évêque ne peut recevoir
608. — Contre Tévêque quivendles d'un laïque ni sa charge, ni l'inves-
bénéfices, 579; —ou la dispense du titure, V. Evêchés, Investiture. —
célibat, 580. — Evoques déposés L'évêque, non plus qu'aucun clerc
comme infidèles au prince, 76 64, ne peut être le serviteur d' un laïqu e
sq.,190, 218. — Accusations contre ni lui jurer le ligium fidelitatis, 10,
lesévoques, 158; — secrètes, non 36, 67, 73 sq., 151. Toléré tem-—
reçues, 106. — se Ils par justifient porairement, 87, 179. Lothaire —
serment, 158, 166. — faut 12 Il III y renonce, 191. —
Si les. évê-
évêques comme j uges 72 témoins, e1 ques d'Italie y sont tenus, 353 sq.
112, 129, —Désaccord au sujet de — Les évêques sont une des prin-
la déposition des évêques entre les cipales colonnes de l'empire, 117.
canons de Sardique et les décré- — Le. sacre est gratuit, 66, 73, 193,
tâtes du pseudo-Isidore, 74 sqq., 232, 502. —
On ne peut être à la
158, ,216. —
Celles-ci l'emportent, foisévêque et abbé, 36, 121. —
216, 334. —
Aucun évêque ne peut L'évêque doit porter toujours l'ha-
être déposé sans l'assentiment de bit clérical et avoir avec lui des
Rome, 216, 334. — Si un évêque témoins de sa conduite, 78, 208,
peut faire pénitence publique, 157 236. —Visite des églises et des
sq. — Translation à un autre siège couvents, 20, 501. —
Part de l'évêque
défendue, 106,108,131, 137, 141; dans les revenus ecclésiastiques,
— permise exceptionnellement, 58, 151. — II ne peut rien exiger

230, 298. — L''évêque admmistre pour les ordinations, 66, 73, 193,
les biens de l'église, 122, 124. — 232, 502. — 11 ne peut ordonner un
Il ne peut les [employer pour sa abbé qui a reçu l'investiture d'un
famille, 74 sq. —
Les grands s'em- laïque, 66 sq., 98. —
Donne seul
parent |de l'héritage des évêques, la tonsure, bénit les ornements et
148. — Translation des sièges des les évases, 73. — Institue seul les
petites aux grandes villes, 447. — pasteurs, 30, 37. — On ne peut
Les évêques surveillent les fonc- ériger de chapelles sans sa etc.,
tionnaires civils dans l'intérêt de permission, 79, 233; ni les cou- —
la justice, 124, 611. —
Les comtes vents acquérir des bénéfices, des
doivent paraître à leurs placita, biens ecclésiastiques, [des éghses,
129. — Sous Henri II ils exercent 9, 37, 73, 79 —
Les abbés sont
.

la plus grande influence sur l'admi- soumis aux évêques, ainsi que les
nistration, 239. —
Ce que l'on doit églises curiales des couvents, 20,
faire à la mort d'un évêque, 596. 37, 56, 358. —
Les évêques se plai-
— II doit avoir 30 ans, VII, 500 gnent des usurpations des abbésfet
sq. — Etre au moins diacre lors des ordres de chevalerie, 186, 503.
de l'élection, 15, 35, 217. —iVon — Ils ne peuvent pas tenir de placita

nothuSj 501. — Si on peut élire un civils, 78. —


Privilegium canonis,
homme marié, 128 sq. — Prescrip- 37, 57. — S'ils peuvent tester, 128.
tions relatives à l'élection, 182, — Jus spolii, V. Ce qu'il
Spolii. —
242. — Election canonique, 96, y a à à la mort d'un évêque,
faire
151, 182, 501. — L'élection en 57, 151, 217. —
Election, VIII, 134
Angleterre, 22 sq. ;
— en Alle- sqq., 362, 372. Ligues pour—
magne, 96. — Concessions de Pas- l'élection, 486. L'évêque est—
EVE — 113 ÉVÊ
sacré gratuitement, bénit gratuite- peuvent recevoir les procurations
ment les abbés, 151. Devoirs — qu'en nature, 73; — ou seulement
des évêques, llOsq. —
Résidence, 4 florins, 606, — L'évêque a droit
110, 304, 413. — Visites pasto- à la quarta, 530, 542. — Taxes et
rales, V. Visite. — Elles ne peu- tarif pour les employés épisco-
vent pas être une trop grande charge paux, la chancellerie, 92, 400, 571,
pour les églises, 111, 138,459, 466, 588, — Souvent exigent trop,
ils

512, 518, 527. —


Les évêques ne 92, 471, 501, 503 sq., 538. Les —
doivent pas exiger trop de rede- évêques etc. ne peuvent pas s'at-
vances des églises, des clercs etc., tribuer les revenus des églises, 576,
96, 152, 459 sq.; —
ni se réserver 578, ,587; —
sauf ceux des béné-
les revenus des paroisses, 460, fices appartenant à la mense, 471.
526 sq. — Leurs officiers jurent — Ils doiventétablir des économes,
de ne pas recevoir de présents, 498. — Ne peuvent donner les
256, 263. — Prédication, 128, 486. biens ecclésiastiques à des parents
— Instruction desclercs, i28, 136. ou à des laïques, 39, 137, 613; —
— L'évêque doit se confesser et ni les aliéner, 85, 137; ouïes —
entendre les confessions, 110, 175 endommager, 502. —
Ils ne peu-
sq. — Etablir des pénitentiaires, vent se porter caution, 84. —
128, 178, 302, 481, 490. — Des Charge des réparations, 576. —
évêques vendent aux clercs des Conduite des évêques et des pré-
dispenses du célibat, [130, 512. — lats, 136 sq. —
Bon exemple, 81,
Droits des évêques pendant l'inter- 506. —Résidence, 606. — Aumônes,
dit,149. — Tribunal de l'évêque, 400.— Table, 604. — Ils doivent éta-
125 — ne peut y avoir qu'un
sq, Il blir la paix, 400. — Les jours de
évêque, même dans les diocèses fête ils doivent officier à la cathé-
habités par plusieurs nationalités, 578, 606. — Bréviaire,
drale, 506,
127. — Privilegium canonis, V. 506. — Assistance aux synodes,
Clercs. — L'évêque ne doit pas gre- 454, 512, 529, — Ne peuvent avoir
ver de dettes biens ecclésias- des bateleurs,des chiens ou des fau-
les
tiques, 481, 532. — HospitaUté, cons, 606. — Habits des pages et
533. — Perte d'une partie des in- serviteurs, 606. — doivent éta- Ils
signes épiscopaux, 525. — Pro- des prédicateurs des péni-
blir et'

messe que évêques ne peuvent tentiaires capables, 112, 542, 578,


les
exiger des ordinands, 279, 490. — 587, 613. — Habit des prélats, 81,'

Quels sujets peuvent ordonner, 506. — Un moine qui devient évê-


ils

473; — à qui donner charge d'âmes, que garde l'habit de son ordre, 81.
486. — Ce y a à
qu'il à — L'entrée de
faire la interdite l'église
mort d'un évêque, 328. — Contre aux évêques négligents, 40 sq.,
ceux qui s'emparent de sa succes- 506. — Mauvaise conduite de beau-
sion, 474. — Sacre, IX, 468, 520. coup de prélats, 28, 80, 472, 512.
— ne doivent pas exiger trop des — Leur servilisme, 613. —
Ils Ils
églises et des clercs, 85, 499, 57L doivent prémunir leurs clercs
— Ce qui est permis, 519. — Vi- contre servilisme, 578 sq. le
site des églises des couvents, Des évêques ont commerce avec
et
461, 542, 588, 606. pas- des excommuniés, 613. — Négli-
Cf. Visite
torale. — ne doivent pas être gent de punir les clercs coupables,
Ils
à charge dans leurs etc., 273, 586
visites — concubinaires, ; les
82, 504, 571; — ni se payer 579, 608. — Imposent aux ordi-
faire
pour omettre, 606. —
les ne nands des conditions
Ils 388. illicites,

TOME xn.
.

EVE — 114 — EXG


— A qui ils peuvent conférer les pouvoir épiscopal, XI, 563. Le —
erdres, à qui donner charge d'âmes, pape confirme l'élection, 569. —
407, 468 — une église paroissiale,
; Prescriptions diverses, 116, 122.
35. — ne peuvent ordonner
Ils EXAMEN. Exigé pour la colla-
d'étrangers. 468. — Ne doivent
36, tion d'un bénéfice, III, 267." —
pas nommer leurs à officiers vie, Examen d'ordination, VIII, 279,
612. — Empiétements sur droits les 302, 494. — L'examen est gratuit,
des autres évêques, 399, 468 sq., IX, 471 . — Cf. Clercs.
531, 588. — Droits de l'évêque à EXARCHAT ou métropole su-
l'égai'ddes exempts, 440, 468 522. périeure, I, 384.
— Personne ne peut remplir les EXCOMMUNICATION. — Elle
fonctions ecclésiastiques sans la ne peut être levée du vivant de
permission de l'évêque, 498. — l'évêque qui l'a prononcée que par
Obéissance qui est due, 379,
lui lui-même, I, 156, lo9, 376, 507,
356. — Honneurs dus aux évoques 620, 627. —
Toutefois le synode
en voyage, 468. — Des clercs por- provincial examinera les sentences
tent lamain sur des évêques, 402. d'excommunication, 376, 507. —
-- Révolte des chapitres, 72, 274. On accorde la communion aux
-^ Ligues des abbés et des laïques, excommuniés à l'article de la
274. Cf. Ligues, Tribunaux. — mort, 147, 407. — S'ils reviennent
Episcopi apostolorum locum ietient, à la santé, ils prennent place dans
399. — Ils sont au-dessus des rois, la classe la plus élevée des péni-
89. — Election des évêques, 34, — tents, 408. Défense d'avoir com-
402. — Plusieurs obtiennent des merce avec les excommuniés, 506;
sièges par faveur des princes, — surtout
la 506, 619 sq. — in sacris,
168. — Des évêques empêchent Cette censure ne peut être pronon-
l'exercice delà justice 273. cée que pour une faute bien prou-
civile,
— Discussion en France sur ju- vée, 310. — Un évêque ne peut
la II,

ridiction des prélats, 525 sq. réconciUer celui qui a été excom-
civile
— Les huissiers des évêques, munié dans une autre église, 236,
etc.
arrêtés par les laïques, 99, 140, 248, 279, 486. — On prie pape le
169, 375, 380, 471, 520, 573. — même de ne pas 315. — le faire,
Evêques expulsés, 403. — Privile- Si un évêque prononce une excom-
gium canonis, V. Clercs. — Rap- munication injuste, ce que doivent
ports avec le métropolitain, 134, faire ses collègues, 3 lO.Défense —
469, 520, 611. —
Cathedraticum, d'avoir commerce avec les excom-
403. —Redevances au pape, 142 muniés, 256, 490. —
Contre ceux
sq., 593. Ils —sont seulement qui ne tiennent pas compte de l'ex-
appelés inpartem sollicitudinis, 239. communication, 236, 279, 305. —
— L'épiscopat allemand en lutie Evêques excommuniés ex caritaie
avec les légats, 142 sq., 578. Le — fratrum, 26t, 310; exclus des —
vicaire général peut absoudre son synodes et des ordinations, 472.
évêque excommunié, 607. Ce — — Elle ne peut être prononcée
que l'évêque doit laisser à son que pour une faute grave, III,

égUse, 529, 612. —


Ce qu'on doit 256, 545; — bien prouvée, 183; —
faire à la mort d'un évêque, 114, et après mûre réflexion, 616. —
387, 397. — Episcopi puerorum, 60. On peut en appeler au synode, 616.
— Prescriptions diverses, X, 192, — Un évêque ne peut réconciher
194, 223, 227, 235, 239. Respect — celui qui a été excommunié dans
de Nicolas V pour l'intégrité du une autre église, 562, 564, 638. —

EXG 115 — EXG


Lorsqu'un évêque prononce une muniés sont valides, V. Ordinations.
excommunication injuste, ce que — Erreur touchant l'excommuni-
doivent faire ses collègues, 256. — cation, 630. —
Excommunication
Contre les excommuniés qui ne de Henri IV et autres, 497, 528 sq.,
tiendraient pas compte de cette 627 sq. —
L'anathème différent de
censure, 312. —
Peine d'excom- l'excommunication, 105. Pres- —
munication contre les traîtres à criptions diverses, VII, 101, 129,
leur pays, 632, 635 sq. —
Défense 182, 193.— Le souverain ne peut
d'avoir commerce avec les excom- être excommunié sans consen- le
muniés, 182, 186, 268, 312, 490, tement du pape, 246. — Celui qui
586, 612 —surtout in sacris, 186.
; resteune année sous le coup de
— Evêques excommuniés ex cari- l'excommunication devient infâme,
taie frairum, 118 sq.,267, 280, 309, 320. —
Avertissement canonique
381, 563. — On ne doit pas excom- préalable requis, 502.— Diverses
munier légèrement, V, 318. — La espèces, 8. — Où habite un ex-
faute doit être prouvée, 603. — communié, on ne peut sonner les
Rapports avec un excommunié, cloches, 309. — Les excommuniés
215. — L'excommunié exclu de privés de la sépulture ecclésias-
l'armée et des fonctions civiles, tique, 310. — Rapports avec eux
384; — surtout des fonctions reli- défendus, 57, 98, 309, 503. —
gieuses, 87. —
Celui qu'un évêque Exceptions, 30. — Réconciliation,
a excommunié ne sera reçu par 309 sq. — Les sujets d'un excom-
aucun autre, 86, 384. — La révolte munié déliés de leur serment,
contre l'autorité ecclésiastique ou VllI, 383. — L'empereur excom-
civile est punie de l'excommuni- munié n'a plus que de le titre
cation, 328. — L'anathème, différent princeps, 336, 341. — Les sen-
de l'excommunication, 318, 414. tences d'excommunication doivent
Rapports avec les excommuniés être notifiées aux évêques voi-
défendus, VI, 105, 166, 157 sq. ;
— sins, 190, 473. — Elles sont tous
exceptions, 121, 368,454,573 sq. les dimanches pubhées dans les
On afûcherap ubliquement les noms églises, 194 sq., 278, 282, 402,
des excommuniés, 98. Contre '

— 491, 499, 505, Contre


511. —
ceux qui ne tiennent pas compte ceux qui restent un temps no-
de rexcommunication, 98, 114; — table dans l'excommunication, 81,
même seulement épiscopale, 105, 123, 169, 193, 281, 305, 343, 411,
129; —même injuste, 275. Des — 483, 498 sq., 504 sq., 507 sq.,
excommuniés obtiennent subrep- 511. — Citations canoniques
à
ticement du pape l'absolution, 253, faire, 143, 193, Contre
490. —
257, 267. — Réconciliation néces- ceux qui excommunient sans mo-
saire, 630. — Le bras séculier tif suffisant, 143, 190; ou sans —
soutient excommunications de
les suivre la procédure voulu, 260,
l'Eglise, 128. — Plusieurs fautes 378. — Excommunications géné-
punies de l'excommunication^ 97 rales, défendues, 253, 262; —
sq., 119. — Celui qui meurt ex- quand permises, 258. —
Personne
communié est privé de sépul- la ne doit avoir de rapports avec un
ture chrétienne, 105. — Un roi ex- excommunié, 97, 123, 190, 261,
communié pendant un an perd la 296, S64, 416, 464, 510. — On adou-
couronne, 547. — Les sujets déliés anciens canons sur ce point,
cit les

de leur serment, 528, 573. — Si les 296, 364, 416. -- Contre ceux qui
ordinations faites par des excom- méprisent l'excommunication, 193,

EXG 116 EXE


296, 456 sq., 464, 471, 473, 483— 583, 607;— spécialement en Hon-
Défense de confier une fonction — Des clercs mêmes n'en
grie, 89.
publique à un excommunié, 415, tiennent pas compte, 60, 126 — ;

464. —Les biens des excommu- surtout des exempts, 69, 124, 379,
niés, sauvegardés, 402. Qui — 467. — Les laïques se liguent
donne l'absolution et comment etc., contre l'excommunication, 145,
81, 260, 282, 457, 473, 499, 533.— 270. —Des excommuniés répon-
Au lit de mort, 490 sq. — Si elle dent à l'excommunication par l'ex-
est toujours gratuite, 145, 464. — communication, 123, 514. Contre —
Prescriptions diverses, 30, 175, ceux qui restent longtemps sous
190, 193, 402, 415. —
Publication le coup de l'excommunication, 73,

de la sentence, IX, 61 sq., 269, 371, 134, 147, 270, 273, 288, 365, 371,
402, 520, 605. — On ne doit excom- 373,400,518,531,572,576,606,613.
munier que pour une faute fgrave — Appel d'une sentence d'excom-
ou pour obstination, 384. — Di- munication, 469. — Qui peut ab-
verses fautes punies de l'excom- soudre comment, 76 sq., 133, et
munication, 89, 109, 116, 130, 140 151, 270. — Si des laïques peuvent
sq., 145, 152, 371, 389, 506, 509 absoudre, 68. — Absolution des
sq., 521, 529, 571, 575, 588, 607. malades, 123, 171, 270, 583. —
— On excommunie trop souvent L'évêque peut être absous par son
sans raison suffisante, 407, 606. vicaire général, 607. —Absolution
Les prêtres ne peuvent lancer une ad cautelam, 43. — Absolution ex-
excommunication générale, 77. — torquée, 38, 68, 380, 386, 467, 520,
Les doyens de campagne ne peu- 611. — Prescriptions diverses et
vent excommunier que par excommunications mécrit, 5
X, specie,
76. — L'évêque peut excommu- 191-196. — La défense de commu-
nier même exempts, mais non niquer, restreinte, XI, 93, 307. —
les '

le roi la reine, 142. — La sen-


et Le célèbre décret Ad vitanda, 93.
tence d'un seul évêque vaut dans — Anathème. Cf.
toute province, 520. — On n'ose
la
sentences, 471, 578.
EXECRABILIS, constitution de
pas publier les
— Excommunication du jeudi-saint, Jean XXII, XI, 567.
141. — • On doit avoir dans chaque EXEMPTION des religieux.
église une liste des excommuniés Non admise dans l'antiquité, III,
et la lire, 132. — 11 faut éviter les 104, 107. — Commence à s'établir
excommuniés, 73 sq., 133, 390, 183, 320, 364 sq. — Prescriptions
467 ; —
seulement ceux qui le et renseignements divers, VIII,
sont nommément, 43, Ils ne — 148, 260, 280, 283, 296, 377, 457,
peuvent être accusateurs, témoins 473, 480 sq., 485, 487, 531. —
etc., — juges
67; 270, 515, etc., Empiétements des exempts, IX,
611. — sont exclus du service
Ils 69, 73, 123 sq., 134, 379, 389, 407,
divin, 396. — Contre ceux qui y 467 sq., 515 sq., 522. —
Ils doivent
assistent malgré cela, 270. — produire les preuves de leurs pri-
Contre les clercs excommuniés ou vilèges, 12. —
Ils refusent de venir
suspens qui continuent leurs fonc- aux synodes, 114, 501. Ils font—
tions, 60, 389. — L'excommunica- peu de cas de l'excommunication,
tion entraîne perte des béné-
la admettent des excommuniés aux
fices, 75, 132. — On peu de fait offices etc., 69, 124, 379, 467, 516,
cas de l'excommunication; on s'op- 583, 588. — L'évêque peut Jes ex-
pose à son exécution, 400, 402, communier, 142. — L'exemption,
.

FÉL — 117 FEL


« grande cause de désordre dans EXOLDUNUM. Synode (1081),
l'Eglise,» 408. —
On en traite au VI, 601.
concile de Vienne, 408, 440, — EXORCISME. Nul ne peut exor-
Droits de l'évêque sur les ordres ciser, s'il n'a été ordonné à cet
exempts, 440. —
Ils ne peuvent effet, II, 153.
pas appeler un évêque étranger EXOUCONTIENS, I, 231, 245;
pour leurs ordinations, 468, 528 11.48.
sq. — On restreint les exemptions, EXPECTATIVE GRATIS, in-
XI, 58, 61, 84. terdites, XI, 137, 380.
EXETER. Synode (1287), IX, EZZELIN deRomano, VIII, 251
135. sqq., 427.

FABRICA ecclesiœ, IX, 587. glise romaine durant l'exil de Li-


FACTORES. desservants, VIII, bère, peut-être antipape, II, 41,
255, 257. 259, 401, 409. 61 sq.
FACUNDUS d'Hermione, III, FELIX
II (III), pape, III, 206.
417, 423, 429, 522. —
Ses écrits, —
Chute de ses légats à Gonstan-
423 sqq., 430, 436 sq., 522. tinople, 207. —
Il les dépose, 207 ;

FALKENBERG. Sur le tyran- — ainsi qu'Acace de Conslanti-


nicide, XI, 68, 105 sqq. nople, 207. —
Célèbre un concile
FARFA, couvent, VI, 339. dans l'intérêt de l'Eglise d'Afrique,
FASTES. Jours fastes et né- 215.
fastes, superstition condamnée, IX, FÉLIX IV, III, 330. — Ses capi-
378. tula contre les Scmi-pélagiens. 331.
FASTRADE de Clairvaux, VII, FÉLIX V, antipape. Son élec-
374, 379, 388. tion, sq. — Biographie,
III, 507
FAULFISH, X, 337. — Jugement du G. Julien sur
508.
FAUSSAIRES et faux-mon- 510. — Son couronnement à
lui,
nayeurs, frappés d'excommunica- Bâle, 511. — crée des cardinaux,
Il

tion, etc., VII, 183, 541; IX, 109, 513. — Conflit avec concile de
le
141, 145, 373, 389, 529, 588; Bâle, 521 — se retire à Lausanne,
. Il

X, 191. — Altération des lettres 531. — Se plaint de la dépense,


pontificales et abus de ces lettres, 531. — Le conciliabule vient le re-
VIII, 140, 201, 295, 458, 473, 487; joindre à Lausanne, 573 sq. —
IX, 73, 77, 140 sq. Négociations en vue de son abdi-
FAUSTIN, légat du pape en cation, 574. —
Il signe l'instru-

Afrique, II, 315. ment d'abdication, 575. — Sa mort,


FAUSTUS de Riez, III, 183. - 577.
Sa doctrine semi-pélagienne, 198. FÉLIX d'Aptonge, I, 172.
— Ses écrits, 201.— Sa mort, 331. FÉLIX de Trêves, II, 238, 262.
FAUX-MONNAYEURS,V. FÉLIX, abbé africain, partisan
Faussaires des Trois- Chapitres, 111, 438.
FÉLICISSIMUS, diacre, I, 93. FÉLIX d'Urgel, V, 62 sq., 84
FELIX, administrateur de l'E- sq., 94-97, 148 sqq.

FEM 118 — FER


FEBOIES. Elles ont quelquefois 69, 101. — La trêve de Dieu pro-
assisté à des conciles, l, 24.— Ne tège les femmes, 34, 68. Femmes —
doivent pas prendre part aux vi- de mauvaise vie punies, 20. —
giles dans les cimetières, 148. — Les femmes enceintes doivent se
Ne doivent ni écrire ni recevoir confesser avant leurs couches, VIII,
des lettres de paix, 168. Contre — 299. —Les femmes ne peuvent
celles qui ont des esclaves ad lihi- servir à l'autel, 200,
dinem, 162, — Quelles sont celles FERRARE (concile de). Pre-
qui peuvent habiter chez un clerc, mière convocation, XI, 369. Le —
146, 370. — Les femmes enceintes pape y transfère le concile de Bâle,
peuvent recevoir baptême, 220.
le 377. —
Le cardinal Albergati pré-
— Les femmes ne doivent pas, par side, 378. —
Ouverture, 378. —
un faux ascétisme, porter des habits l''" session (10 janvier 1438), 378, —
d'hommes, 170, 177; — couper
II, Le margrave d'Esté protecteur du
leurs cheveux, 170, 179; — aban- concile, 377 sq. —
Le pape vient
donner leurs maris, 177, — ou à Ferrare, 379, 381. —
Mode de
leurs enfants, 178. — Ne peuvent votation, 382. — 2^ (Ib fé-
session
remplir de ministère dans l'Eglise, vrier), 392. — Les Grecs se pré-
248 — ni approcher de Tautel,
; parent à prendre part au concile
159. — Les clercs ne doivent les d'union, 386. — Sources pour
visiter qu'avec précaution, 244. — l'histoire du concile de Ferrare-
Quelles sont celles qui peuvent Florence, 383. — Arrivée des Grecs
habiter chez clercs, 485
les — sq. à Venise, 387. — pressent les
Ils
Elles ne peuvent entrer dans le Pères de Bâle de se rendre à Fer-
baptistère, 324. — Celles qui
III, rare, 388, 393. — Arrivée à Fer-
ne seraient pas à l'abri de tout rare, 389. — Leur susceptibilité
soupçon ne peuvent habiter chez sur cérémonial, 389. — Premières
le
les cfercs, 182, 257, 312, 328, 367, négociations pour l'union, 392. —
545, 564, 566, 576, 578, 591, 598, Délégués des patriarches absents,
611; — pas même mère, ni la
la 392. — Maladie du patriarche de
sœur, 646. — • Visites des clercs aux Gonstantinople, 393. — On nomme
femmes, rapports avec elles, 182, de chaque côté dix commissaires,
188, 257, 288, 367, 380, 576, 624, 394, — Les Grecs refusent d'abord
657. — Femmes dans les maisons toute discussion sur points les dif-
des clercs, V. Célibat, IV. — Femmes férentiels, 394. — Les quatre points
mariées prenant le voile, 480 sq. différentiels capitaux, 395. — Les
— Elles ne peuvent à servir l'autel, débats sur purgatoire durent
le
V, 260; — ni distribuer com- la deux mois, 395. — Les Grecs di-
munion, 260. — Doivent être voi- visés sur la question, 396. — Ils
lées,567 — ;régner dans leurs
faire ne veulent pas exposer nettement
maisons décence
la chasteté, et la leur croyance, 396. — font une Ils
319. — Les Scots vendent leurs déclarationorthodoxe sur l'état
propres femmes, VI^ 476. — Celles des âmes avant la résurrection,
qui se trouvent dans les maisons 397. —
Les négociations languis-
des clercs sont habillées de noir, sent, 398. — Elles sont reprises ;
336. —
Contre lesfemmes quiaban- méthode des Grecs, 398 sq, Ora- —
donnent leurs maris, VII, 129. teurs nommés de part et d'autre,
Vente des femmes en Hongrie, 129, 399 sq. — l'"^ session du concile
— Les femmes ou concubines des d'union (8 octobre), 400. — 2^ ses-
clercs perdent la liberté, 10, 18, sion (11 octobre), 401. — 3*^ session
FIR 119 FLO
(14 octobre) jusqu'à la 15® session Défense de donner les églises à
(8 décembre). Si l'addition du Fi- ferme, VIII, 256, 258, 262, 302 sq.,
lioque a été légitime, 402-414. — 527, 529; IX, 75, 89, 113, 377, 529,
Les Grecs consentent enfin à exa- 572.
miner la question au point de vue FIRMIANO. Synode (887),' VI,
dogmatique, 414. —
La maladie du 119.
patriarche s'aggrave, 414. Ils — FIRMILIEN de Gésarée, I, 89,
consentent à la translation à Flo- 102.
rence, 414, —
16* session à Ferrare FIRMUS de Césarée, II, 441.
(janvier 1439), 415. — Cf. Flo- FIRMES, évêque africain, III,

rence. 444.
FERRIER (Boniface), X, 245 sq., FLACILLUS d'Antioche, I, 495
290. FLAGELLANTS, IX, 566.
FERRIER (S. Vincent), X, 264, FLAMINES. Peines contre les
S51. chrétiens qui acceptent cette fonc-
tion,I, 137. 157.
FERTÉ-BERNARD (LA). En-
trevue (1168), Vil, 459.
FLANDRE. Guerre avec la
France, IX, 158, 180, 202, 204,
FERULA, crosse, VI, 196.
248.
FÊTES. Contre les chrétiens
qui contribuent à l'éclat des fêtes
FLAVIEN (S.) d'Antioche, II,

païennes, I, lo9. —
On ne doit 194, 225 sq., 229.
FLAVIEN (S.), autre évêque
point célébrer de fêtes de martyrs
en carême, II, 161. —
Contre les
d'Antioche,
FLAVIEN
III, 229, 265, 271.
(S.) de Gonstanti-
Eustathiens qui blâmaient ces
— nople. Tient en 448 un synode où
fêtes, 170. Fêtes de précepte au
condamné, II, 509.
vni« siècle, IV, 491 sq. Fêtes — Eutychès est
— Ses dispositions pacifiques, 515.
principales, prescriptions diverses,
— Publie la sentence contre Eu-
tychès, 526. —
V, 176, 185, 566; VI, J65, 172,
en exige Il la si-
gnature, 526. — L'envoie aux au-
251 20 sq.
Vil, Vlll,; 176,
;

200, 235, 327, 361, 480 490. — tres évèques, 527. — Sa corres-
sq.,
On doit les annoncer dimanche, le
pondance avec pape
IX, 531. — Abus, 532, — Fêtes
Léon, le S.
527 sqq. — L'empereur demande
530. — Flavien
nouvelles, 235, 269, 523, 525.
sa profession de foi,
FÊTE-DIEU, IX, 452, 501 sq. est déposé au brigandage d'Ephèse,
FEU (Epreuve du), V. Jugement 569. — en a appelé au pape, S'il

569. — Mauvais traitements


de Dieu.
qu'il
subit, 576, —
FEVUM, VI, 272.
fief,
meurt sur • Il le
576. — Dioscore
FIANÇAILLES, 157, 205, chemin de
I,
l'exil,
215; 111, 187; 224; V, 89,
IV,
et Barsumas accusés de sa mort,
313; VI, 231; VII, 79 VIII, 199;
IX, 528.
;
572, 576; m, 17, 24,26, 51. Son —
corps porté à Constantinople et
FIEME, V. Fijme. déposé solennellement dans la ba-
FIMES ou In finibus. silique des Apôtres, II, 587. — Le
Synode (881), VI, 116. concile de Ghalcédoine le déclare
— (935), 168. orthodoxe et martyr, III, 25.
FINCHALE. FLAVITAS de Constantinople,
Synode (788), V, 57. III, 218.
— (797), 146. FLEURY, V. Benoît (Saint-).
FIRMAM (Ad), FIRMARIUS. FLODOARD, VI, 138.
FLO 120 — — FLO
FLORENCE (calendrier de),VlII, l'unité de principe dans la Trinité,
290; XI, 308. 431 sq. —
Déclaration des Grecs,
Synode (1055), VI, 364. 433. —
Les Latins demandent une
Assemblée (1327), IX, 524. expUcation; l'empereur empêche
Concile œcuménique. Cf. Ferrare. le départ des Grecs, 434. Il né- —
l'e session (17« du concile d'union, gocie avec plusieurs cardinaux et
26 février 1439), XI, 416. Les — avec le pape, 434 sq, Entrevue —
Grecs consentent à discuter le Fi- du pape avec les Grecs, 435. —
lioque au point de vue dogmatique, Parmi les Grecs 4 prélats surtout
416. — 2= (18") session (2 mars). travaillent pour l'union, 435. —
Jean de Raguse et Marc d'Ephèse On rassemble les textes grecs fa-
débattent la question, 417. 3^ et — vorables au Filioque, 436. Nou- —
4* (19* et 20«) sessio)is (5 et 7 ou velle déclaration favorable de Scho-
8 mars). Suite du débat, 418. — larius, 436. — Vote semblable du
Authenticité d'un texte de S. Ba- patriarche et de plusieurs autres,
sile,418. —
La falsification des — Quatre opposants; plusieurs
437.
textes ordinaire aux Grecs, 419, 438. — La plupart se
hésitants,
421. — Plaisante aventure d'un ensuite l'union, 438. —
rallient à
faussaire grec à Florence, 419. — Négociations avec pape pour le se-
5«, 6% 7" (21e,
22% courir Gonstantinople, 438, — Nou-
23") sessions
(10, 14 et 17 mars). Suite du débat, veau vote favorable du patriarche,
420. — Les Latins enseignent que
• 439. — Tous y adhèrent, excepté
l'Esprit-Saint procède du Père Marc d'Ephèse, 439. — Tomus des
et
du comme d'wi
Fils principe,
seul Grecs, 439. — Isidore de Si Kiev^^
422. — Texte de Maxime, 422.
S. laissé corrompre s'est a et s'il fal-
— Efforts de Pempereur grec pour textes, 440. — Nouveau
sifié les
l'union, 422 sq. — Les Grecs tomus accepté de part
s'y d'autre, et
décident, 423. — 8« 441. — On
(24^) session des azymes, du traite
(21 mars). Marc d'Ephèse n'y peut purgatoire, de primauté de la et la
paraître, 423. — 9* (25^) et
dernière consécration, 442. — Postulaia du
session (24 mars), 403. — On sus- papesur ces 443. — Mort du articles,
pend lessessions pubhques pour patriarche; son extrema sententia,
suivre une autre voie, 424. — Les 444-449. — Négociations au sujet
Grecs délibèrent entre eux; du purgatoire les de primauté, et la
uns pour, autres contre l'union, 449 sq. — Comme explication d'une
les
424. — Le patriarche reçoit formule d'union proposée par
l'ex- le
trème-onction, 424. — Beaucoup pape, Jean de Raguse expose la
de Grecs veulent quitter Florence; doctrine sur primauté, Turre- la
l'empereur en empêche, 424. — cremata
les sur azymes, 450 celle les
Quatre propositions du pape, 424. — L'empereur rejette cette
sq. .

— Les Grecs en délibèrent; réponse formule menace plusieurs et fois


de l'empereur au pape, 426. — de 452, 456, 459, — Csesa-
partir,
Célèbre discours de Bessarion en 452. — Délibération
rini l'apaise,
faveur de l'union, 427. — Trois des Grecs, 452. — Nouvelle expo-

discours de Georges Scholarius sition de Jean de Raguse sur la


dans lemême sens, 429. — Le primauté, 453; — de Turrecremata
pape députe vers Grecs
les sur consécration, 455. — Les
trois la
cardinaux, 430. — On choisit de Grecs admettent privilèges du les
part d'autre dix commissaires,
et pape, excepté deux, 455. — Députés
430. — Déclaration des Latins sur nommés de part i
d'autre pour et
FLO — 121 FOiN
de nouvelles conférences, 456. — Bosniens, des Mésopotamiens, des
Déclaration des Grecs au sujet de Ghaldéensetdes Maronites, 539 sqq.
la primauté, 457 ;
—de la consé-

— Deux sessions à Latran (30 sep-
cration, 458. — Précieux rapport tembre 1444 et 7 août 1445), 540.
de Gaesarini sur les négociations, FLORENTIUS d'Emérita, I,
457. —
Rédaction du décret d'u- 536.
nion, 459. —
Les Grecs critiquent FLORENTIUS, commissaire
deux expressions, 459. — Une in- impérial au synode do 448 contre
terpolation des Grecs retarde la Eutychès, 11, 519 sqq. —
11 assiste

conclusion, 460. —
Les Latins aussi à l'enquête au sujet des actes
cèdent, 461. —
Le 4 juillet les com- de ce synode, 530. —
Désavoue par
missaires sont d'accord, 461. — faiblesse une expression que les
Le pape fait lire le décret aux actes lui attribuent, 536.
Latins et le recommande, 461 .
— FLORENTIUS de Sardes, III,

Le 5 juillet les Grecs le souscrivent, 31.


461; —
ainsi que les Latins, 462. FLORUS. Prend part à la con-
— Nouvelle déclaration des Grecs troverse du prédestinatianisme,
sur la consécration, 462. Pu- — V, 372, 376. - Cf. Gotleschalk.
blication du décret d'union (6 juil- FLOSS. Documents publiés par
let 1439), 468. —Traduction fran- lui, VI, 181, 198, 435.
çaise, 464. — Texte original latin, FLOTTE (Pierre), IX, 215 sq.,
468 ;
— gœc, 470. — Quemad- 223.-- Mauvaise foi, 235, 240.—
modum etiam, 474. — On traite de Comment il jugé par Boni-
est
quelques différences entre les deux face VIII et les cardinaux, 237 sq.,
églises, 476. —
Départ de l'empe- 240. —Sa mort, 248.
reur, 478. —
Les copies du décret FODRUM, VII, 351.
d'union, 478 sq. —
Prétendue al- FOI. La foi doit être une, II, 265.
tération de quelques-unes dans le — La foi chrétienne ne doit pas
passage relatif à la primauté, 480. être imposée de force, V, 567, 569.
— Le concile œcuménique de Flo- — La foi et les œuvres, 254, 263,
rence s'est continué jusqu'au 327, 565. — Articles de foi, en-
26 mars 1442, date de sa transla- seignés au peuple, VIII, 462 sq.
tion à Rome, 503. —
L'union pu- FOIX (comte de), VIII, 71, 86,
bliée en Occident et en Orient, 90 sq., 158 sq., 186, 195.
504. —
V° sessio7i après l'union FOIX (le cardinal de). Légat en
(4 septembre); constitution ilfoj/sfs Espagne, XI, 157-165.
contre les veriiales de la 33« session FOLIGNO. Synode (1146), VII,
deBàle, 504. —
Union des Arméniens 297.
dans la session du 22 novembre, FONCTIONS PUBLIQUES.
511. —
L'antipape Félix déclaré D'abord interdites aux fidèles, I,
hérétique, 513. —
Le pape an- 137 sq., 157 sq. —
Incompatibles
nonce la translation du concile au avec les fonctions cléricales, 642 sq.
palais de Latran à Rome, 517. — — Cf. Clercs.
Union des Jacobites, 517 sqq. — FONDATIONS pieuses. Em-
La diète allemande propose au pêchées par les laïques, XI, 116,
pape et aux pères de Râle la célé- 123.
bration d'un nouveau concile, 524. FONTANETUM (Ad). Synode
— Ce plan repoussé des deux (vers 1057), VI, 370, 375.
partis, 524 sq. —
Le concile se con- FONTANIS (In). Synode (947),
tinue à Latran, 539. — Union des VI, 169.
,

FRA 122 FRA.


FONTCOUVERT. Synode (911), — pour la trêve de Dieu, 269, 277,
VI, 152. 279. — L'épiscopat peu favorable
FONTENAY. Bataille et synode aux images, V, 236 sqq. — Situation
(841), V, 303. de la France au commencement
FOR (Privilège du), I, 595 ;
du x« siècle, VI, 146. — Dé-
Vil, 57, 408 sq., 414, 482, 505 ;
cadence des mœurs sous Phi-
VIII, 141, 169, 257, 260, 460, 471, lippe 489. — Ligue de
I, noblesse la
473, 483, 496, 498, 506 sq., 524 ; contre clergé,
le VIII,
391, 394,
IX, 68, 88, 92, 170, 504, 506, 520, 401, 416, 457. — La France est
524, 586; X, 223 sq. Cf. Clercs, — l'Israëldu Nouveau Testament, IX,
Tribunal. 345,* — et la famille royale la fille
FORCHHEDI. Diète, VI, 557 sqq. bien-aimée de 568. — Dis-
l'Eglise,
FORLI. Synode (1286), IX, 129. cussion sur la juridiction tempo-
FORIMATA, hostie d'une forme relle des prélats, 525 sqq.
spéciale, Vf, 229. FRANCFORT.
FORMATA, V. Lettres. Synode (794); V, 101.
FORMOSE de Porto. Légat en Placitum (873), VI, 83.
Bulgarie, V, 564, 570, 574. — Sen- Synode (952), 177.
tence contre lui, VI, 88, 92 sqq. — — (1001), 235.
Il est infidèle à Jean VIII, 100, 106. — (1007), 244.
— Document apocryphe, 111. — — (1027), 264.
Formose pape, 126, 135. — Mis à — (1069), 445.
mort, 136. — Profanation de son — (1234), VIII, 245, 274.
corps, 136, 139. — ordina- Si les Diète (1409), X, 186.
tions faites par lui étaient vahdes, — (1438), XI, 492.
137,141, 152. — (1439), 494 sq.
FOROJULIENSE (conciUum), — (1441), 516.
V. Fréjus. — (1442), 522.
FORTUNATIEN d'Aquilée, II, — (1445), 537.
34. — Faiblit à Milan, 38. — Con- Réunion des princes électeurs
seille mal le pape Libère, 38, (1446), 542.
66 sqq., 71. Diète (septembre 1446), 547.
FOULQUES, roi de Jérusalem, Concordat de Francfort ou des
VII, 295. pi'inces, 555.
FOULQUES le Troubadour, ar- FRANCISCAINS. Plaintes
chevêque de Toulouse, Vlll, 74. contre eux, IX, 12, 148. Lutte —
FOULQUES de Gnesen, VIII, contre le clergé séculier, 426. —
470. Ils peuvent prêcher, confesser, 132,
FOURRURES de chœur etc., 148, 273. — Sont très-hostiles à
VIII, 477, 489. Boniface VIII, 201, 442. Nico- —
FOUS (La fête des), abolie, VIII, las III publie en faveur de l'ordre
1 H — Sévèrement interdite,XI, 311.
.
la bulle Exiit qui seminat, 421,
FRANCE, V. Gaule, Francs. Sy- 443. — Désunion dans l'ordre au
nodes sans indication de lieu (588), sujet de Vusus pauper, 422, 442. —
III, 588 —
(vers 618), 611 sq.;
;
— La bulle Exivi de paradiso de Clé-
(656), 646; —(vers 860), V, 436; — ment V, 443. — Les Spirituelles se
(vers 1002), VI, 236 ; —
(1 210], VIII, multiphent et maltraitent les con-
lt)3 ;

Synodes pour la réforme de ventuels, 479. — Lutte contre le
l'Eglise, V, 201, 247, 253, 287, 315 ;
pape Jean XXII au sujet des biens
VI, 146, 269, 291, 304, 366 sq., 399 ;
de Jésus-Christ et des apôtres, 480,
——

FRE — 123 — FRE


486, 489, 524. — Louis
de Bavière Prétendu plan de schisme, 344,
leur est favorable, 481. Ter- — Frédéric accepte les explications
tiaires, 497.—
Superstition au sujet du pape, 349. —
Seconde expédi-
de l'habit franciscain, X, 239. La — tion en Italie, 350. — Code publié
bulle Regnans in cœlis, 303 sqq. dans les champs de Roncaglia, 350.
FRANCO, VI, 209, 211. — Nouvelles difficultés avec le
FRANÇOIS (S.) d'Assise, VIII, pape, 351. —
Frédéric change la
160, 165. forme de ses lettres, 352. Le —
FRANCS. Synode général (745), pape l'en blâme, 354. — Lettre
IV, 428. — C'est le même que celui arrogante de l'empereur, 352. —
de Leftina, 431. — Synode général II prend parti contre Alexandre III,

(747), 460. 368 sqq. —


Conciliabule de Pavie,
FRANGIPANI, VII, 145, 147, 369 sqq. —
11 travaille pour l'anti-

189, 220. pape, 381. —Envoie des députés


FRATICELLES, IX, 493. au synode de Toulouse, 384. —
FRAVITAS, V. Flavitas. Convoque les synodes de Crémone
FREDERIC, cardinal-prêtre, VI, et de Nuova-Lodi en faveur de
234, 236. Victor, 387. —
Destruction de
FREDERIC, cardinal-diacre, VI, Milan; apogée de la puissance de
352. — Devient pape, 370. Frédéric, 389. —
Il veut forcer la

FREDERIC de Cologne, VII, France et tous les autres États à


134, 158, 167. reconnaître l'antipape, 390 sqq.
FREDERIC de Hohenstaufen, Congrès de Pont-dè-Saône, 490 sqq.
VII, 170, 190, 220, 230. — Il prétend décider seul quel est

FREDERIC I Barberousse, em- le vrai pape, 393, 435. L'opinion —


pereur, VII, 325. —
Ses idées cé- publique se déclare contre l'em-
sariennes, 326. —
Ses rapports pereur et l'antipape, 394. Fré- —
avec l'Eglise, 326. ^

Conclut le déric rejette les propositions d'A-
traité de Constance avec Eugène III, lexandre, 575. —
Troisième expé-
326. — Projette une expédition en dition en ItaUe, 430. — Il établit
Italie, 327. —
Se réconcilie avec l'antipape Pascal III, 430. — Veut
Henri le Lion, 327. —
Envoie An- gagner les rois de France et d'An-
selme de liavelberg à Constanti- gleterre au schisme, 434 sqq., 443.
nople, 328. —
Première expédition — Quatrième expédition de Bar-
en Italie, 329. —
Il reçoit à Pavie berousse en Italie, 444, Il est —
la couronne de fer, 329. —
Traite excommunié, 445. —
Se fait cou-
avec le pape, 331. —
Humilie l'or- ronner par l'antipape, 446. Son —
gueil des Piomains, 332 sqq. — armée périt par la peste retour ;

Reçoit la couronne impériale, 335. en Allemagne, 446. —


Il établit un
— Révolte des Romains, 335. — nouvel antipape, 483, —
Cinquième
Il retourne en Allemagne, 336. — expédition en Italie, 484. Il se —
11 envoie l'abbé Wibald à Constan- réconcilie avec Alexandre III à
tinople, 336. —
Epouse Béatrix, Venise (1117), 484 sqq. Réclame —
336. — Laprééminence de l'em- les biens de Mathilde, 488, 495. —
pereur reconnue par le roi d'An- Couronné roi d'Arles, 496. —
gleterre, 536. —
Projets de Frédéric Sixième expédition en Italie, 516.
sur méridionale, 337 sq.
l'Italie — — Conférence avec pape à Vé- le
Il est mécontent d'Adrien, 337 sq. rone, 517, — marie son Il fils
— Diète de Besançon et discussion Henri avec Constance, 520, —
sur le beneficium, 339 sqq., 349. — Prend croix, 530. — Part pour
la

FRÉ 124 — FRE


la croisade, 530. — Sa mort, 532 valiers de Saint-Jean, 239. Con- —
FREDERIC de Souabe, fils de cessions aux princes, 240, 242. —
Barberousse, Vil, 534. Commencement des assemblées
FREDERIC II. Mort de son parlementaires en Allemagne, 240.
père; il est reconnu par quelques — Code pour les Deux-Siciles,240.
princes, Vlll, 1 sq. Son mariage — — Diète deRavenne,241. — Frédéric
avec Constance d'Aragon, 8. — est très-opposé aux libertés muni-
Menacé par Othon IV et protégé cipales, 240 sq. — Fait exécuter
par pape, 49. —
le se rend en Il comme hérétiques plusieurs ca-
Allemagne, 50. — Promesse au tholiques, 242. — Traite les Lom-
pape, 50. — gagne des partisans bards d'hérétiques, 243, 247. —
Il

en Allemagne, 51. — Serment à Favorise Sarrasins aux dépens les


Eger, 51, 166. — est couronné
11 de l'Eglise, 242, 248. — Conduite
et reconnu partout, 52. — mo- suspecte àl'égard de Grégoire IX,243
Il
difie ses plans, 163.— Veut miir sqq — Plaintes réciproques, 248..

la Sicile l'empire, 165. — Oppo-


cà Mariage avec Elisabeth d'Angle-
sition du pape, 166, 169. — 246.— Diète de Mayence, 246.
Il terre,
trompe Honorius 165 sqq. — — Guerre contre
III, Lombards, 247 les
Son Henri, roi de Germanie,
fils sqq. — Victoire de Corte-Nuovo,
167. — Frédéric couronné empe- 252. — Nouvelle excommunication
reur, 169. — Edits en faveur de (1239), 254, 305 sq. — Dernières
l'Eglise et contre les hérétiques, luttes contre Grégoire IX (1239-
169 sq.,193, 241. — rétablit 1241), 305 sqq. — On projette
Il d'élire
l'autorité royale en Sicile,
170, 173. un autre 315 321 sqq. — roi, sq.,
— néglige d'aller au secours Guerre avec
Il Lombards les et le
des croisés, 164 sqq., 170 sq. —II pape, 317 sqq. — Frédéric empêche
épouse Yolande de Jérusalem, la réunion d'un concile œcumé-
172 sq. — Devient de Jéru- nique et
roi les prélats prison- fait
salem, 173, 216. — Empiète sur niers, 321, 324 sq., 359 sqq. —
les Etals de 172 sq. —
l'Eglise, arrive devant Rome mort de
Il ;

Atteinte à la
liberté des élections Grégoire IX, 326. — Comment il
épiscopales, 165 172. — Remet
sq., parle de cette mort, 332. — Il
sans cesse la croisade promise, entrave l'élection du nouveau pape,
171 sqq. — Traité de San-Ger- 333 sq. — Félicite Innocent IV,
mano, 173. — La ligue lombarde 335. — Prompt 335. — conflit,
est reprise, 173. — Croisade com- Guerre, courte paix, 337. — Mé-
mencée, aussitôt abandonnée, 209. moire de Frédéric contre Inno-
— Excommunication, 210. — se cent IV, 339 sqq. — envoie des
Il Il
plaint du pape, 211 215. — ambassadeurs au concile de Lyon,
sq.,
Part pour croisade, 215. —L'île
la 342. — Diète de Vérone, 342. —
de Chypre, 216. — Traité avec les A Lyon Thaddée de Suessa prend
Sarrasins, 219 sqq., 224. —Paroles sa défense, 355, 357 sqq., 387. —
impies de Frédéric, 225, 306, est mécontent des préliminaires
Il
314 sq. — est couronné
Il de du concile de Lyon, 361. — Sen-
roi
Jérusalem, 220 sq. —Le patriarche tence du concile contre 38 — lui, i .

est très-mécontent du 222. Colère


traité, plaintes de Frédéric, 384, et
— Retour en 226. —
Italie, se 387 — Vengeance, 387. —
Il sq,
raccommode avec pape à San- le Gomment il comprenait les rap-
Germano(l230), 227, 238 sq.— Dé- ports de l'empereur et du pape,
pouille les Temphers et les che- 384 sqq. — Il veut dépouiller le
FRÉ 125 FUL

clergé de tous ses biens, 388, Poursuivi et puni, 395, 407 sqq..
Effets de sentence d'excommu-
la 415. —
S'humilie, 422. Démêlés —
nication en Allemagne, 389. — avec révêque de Trente, 544. —
Nouveau 390. — Prétendue
roi, XI, 5, 7.— Cité devant concile le
conjuration contre vie de Fré- la de Constance, 20. — Condamné,
déric, 390, 393. — Les Frères Mi- 20, 25. — Réconciliation avec Si-
neurs sont particulièrement
lui gismond; l'excommunication est
hostiles, 218, 390. — Tentative de levée, 109.
raccommodement avec pape, le FREISACH. Synode (1160 ou
387, 390. — cherche à gagner
Il 1161), VII, 386.
Louis, 391. — Veut
S. rendre à se FREISINGEN.
Lyon, 394. — Retourne en Italie, Synode diocésain (773), V, 33.
394. — Cruauté, 395. — Dernières — provincial (799), loi.
396 sqq. — En France
luttes, et Deux prétendants au siège épis-
ailleurs on travaille contre lui, 406, copal, XI, 533.
414,416. —Sa mort, 398. FREJUS. Synode (452), III, 180.
FREDERIC II (le faux), IX,
FREQUENS, décret du concile
102.
de Constance, XI, 41, 111.
FREDERIC III, XI, 511, 514, FRERES (Les Grands), II, 266

522. Son couronnement, 523. sqq.
— Edit de paix, 523. A Bàle, — FRERON, député du concile de

526. Sa neutralité, 527,531, 536.
Râle à Rome, XI, 301, 303; —à
— Guerre avec les Suisses, 584. — Constantinople, 311, 342. Il —
Il se rapproche d'Eugène IV, 536. y
— Se

rallie à sa cause, 537. — meurt, 357.
FRISACENSE
Combat la politique ecclésiastique
(concilium), V
des électeurs, 544 sq. — Gagne Freisach.

l'électeur de xMayence et d'autres


FRITILAS d'Héraclée, II, 391.
princes, 551, 534 sq. — Envoie FRITZLAR.
iEneas Sylvius à Rome travailler à Synode (1020), VI, 231.

la conclusion du concordat des


Entrevue (1079), 591.
princes, 555. —
Diète d'Aschaffèn-
Synode (1H8), VII, 146.

bourg, 564. —
Il reconnaît Ni-

(1243), VIII, 345.

colas V, 565. —
Concordat de (1259), 474.

Vienne, 565. FROMMAN. Ses Essais critiques


FREDERIC le batailleur, le sur f histoire de l'union de Florence,
dernier Babenberg, VIII, 422, 516, XI,305,343,384; — 5wr/e(/écre<d'M-
522. ?iionde Florence, 474 sqq., 479 sqq.
FREDERIC de Bade, VIII, 446, FRONTIN de Salona, 111, 530.'
448. FROTHAR de Bordeaux, VI,
FREDERIC d'Aragon, IX, 177, 93, 108.

457. FULCODI (Guido), VIII, 439.


FREDERIC le Beau, IX, 481, V. Clément IV.
483 sqq. FULDA, abbaye exempte, VI,
FREDERIC de Salzbourg, IX, 315. — Léon IX renonce à ses droits
57 sqq., 107. sur Fulda, 342.
FREDERIC, duc d'Autriche, dit PULGENCE (S.) de Ruspe, III,
à la bourse plate. Se lie avec 171 .
— Son exil, 302. — Ses écrits,
Jean XXIII, X, 325. L'aide dans — son Epistola synodica au sujet des
sa fuite de Constance, 391-394. — Semi-pélagiens, 302 sqq.
GAS — 126 GEL
FUNERAILLES. Cérémonies et que les pleureuses, 522; —
et les
chants ordonnés ou prohibés, III, banquets, 375. —
Les laïques veu-
593; — aux funérailles des prêtres, lent régler l'ordonnance du service
366; — du pape, 599. — Comment funèbre, X, 228. —
Défense de faire
on doit ensevelir les suicidés et célébrer de son vivant son service
lescriminels, 559 — catéchu-
; les de funérailles, IX, 524. —
Cf. Sé-
mènes, 560 — pénitents,
; les II, pulture.
481 ~ Veilles auprès des morts,
.

IX, 572. — Bouffonneries aux


FURTIV^ {res), VIII, 140.

obsèques, défendues, 609 — ainsi ; FYME (Thomas), XI, 187, 204.

G
GAJANAS, m, 172. GAUDENTIUS de Naïssus, I,

GALERIA (comte de), VI, 377, 554, 586, 589.


393, 402,4^0. GAUFRLED, comte d'Anjou, VI,
GALICE. Synode (vers 450), II, 310.
495. GAjJLE. Synode touchant la
GALLES (Pays de), V. Bretagne controverse pascale (vers 196), I,
[Grande). 81 sq. —
Synode supposé au sujet
GALLIA, Allemagne, VI, 466. de Montan, 84. —
Conciles des
GALLUS, César. Protège Aëtius, Gaules (429 ou 447), II, 316, 498;
II, 48. - (463), m, 190.
GALON, V. Giialo. GAUTHIER de Brienne, VIII,
GANDERSHEIM. 7, 173.
Synode (1000), VI, 233. GAUTHIER d'Okra, VIII, 385
— (1025), 263. sq.
Lutte au sujet de Gandersheim, GAVESTON, IX, 461, 505.
233 sqq., 251. 262, 267. GAZA. Synode (541 ou 542),
GANGRES. Synode vers le mi- III, 391.
lieu du iv" siècle, II, 168. — Prési- GAZATORES, X, 191.
dent inconnu, 169. —
Se réunit au GEBHARD d'Eichstadt, VI, 343.
sujet d'Eustathe de Sèbaste, 169, — Devient pape, 363. V. Yictor II.
183. — iJate probable, 184. GEBHARD de Salzbourg, VI,
GARATONI, nonce. Négocie 47S, 612, 627 ; VII, 2,
avec les Grecs et défend à Làleles GEBHARD de Constance, VII,
vues du pape sur la question 8, 25 sqq., 31, 88,98 sq.
grecque, XI, 298, 302 sqq., 308, GEBHARD de Wurzbourg, VII,
842 sq., 357, 367. 170 sqq.
GARDINGERS, IV, 200. GEDDINGTON. Synode (1188),
GARIN. Synode (622), III, 614 ;
VII, 527.
IV, 13. GEIZLIDE. Synode (1028), VI,
GARMUND, patriarche de Jé- 266.
rusalem, VII, 160, GELASE de Cynique. Son—
GASTON de Béarn. Protecteur histoire du concile de Nicée, I,
des Cathares, VIII, 71, 90 sq., 93. 236 sqq.
GER 127 — GEW
GELASE (S.), pape. — Son dé- GERLACH de Mayence, IX,
cret de libris recipiendis, 610 III,I, ; 563 sq.
219. — Synodes romains sous son GERaiAIN (S.) d'Auxerre, II,

pontificat, 219. 316,498.


GELASE II, VII, 145 sqq. GERMAIN (S.) de Paris, III, 552.
GELNHAUSEN. Gonvent (1186), GERMAIN de Constantinople,
VII, 521, IX, 4 sq.

GÊNES. GERMAIN- DES -PRE S


Synode (SAINT-). Synode (1129), VII, 205.
(773), V, 36.
— (1216), VIII, 161.
GERMANO(SAN). Traité (1225),
— (1292), IX, 166.
VIII, 173. — Paix (1230), 227.
GENÈVE. Congrès (1448), XI, GERMIGNY. Synode .(843), V,
304.
564, 574.
GENNADE de Gonstantinople, GERMINIUS FAUSTINUS, I,

92.
III, 184.
GENUFLEXIONS, IX, 82, 383.
GERMINIUS de Sirmium, II,

56, 84, 120.


GEOEGES de Laodicée, I, 496 ;
GEROLD de Mayence, IV, 392,
II, 28, 56, 83.
428.
GEORGES, évêque arien d'A-
GERONE.
lexandrie, II, 43, 84, 94 sq.
Synode(517), III, 281.
GEORGES SCHOLARIUS, par- — (commencement du xi^ siè-
tisan de l'union à Florence, XI,
cle), VI, 251.
429, 436.
«ynode (1068), 442.
GERALDd'Ostie, VI, 469, 482, — (1078), 582.
556, 564, 611. — (1097), VII, 61.
GERARD d'AngouIême, VII, — (1101), 74.
102, 121, 123, 134, 142, 213, 235. — (1197), 553.
GERARD
de Mallemort, arche- GERSON (Jean), X, 65, 73, 79,
vêque de Bordeaux, VIII, 467 sq., 101, 125, 129, 138, 145, 151, 156,
472. 178, 239, 294.— A Constance, 374,
GERBERTde Reims, VI, 214. 386, 395. — Combat ladoctrine du
— Opposition à sa nomination, tyrannicide, 481, 572; XI, 68. —
221.— II est suspendu, 222. — Discours sur la supériorité du con-
Mécontent de Rome, 223. Sa — cile, X, 534. —Il achève son traité
déposition, 225. —
Il se rend au- de Pratestatione et son livre sur la
près d'Othon III, 225. Le pape — simonie, 543. —
Prêche au concile
le qualifie d'intrus, 226. Arche- — de Constance, XI, 9, 18. Son —
vêque de Ravenne, 229. Pape, — traité contre les Utraquistes, 34.

sous le nom de Sylvestre II, 231. De Potestaie ecclesiastica, 18.
GERHARD de Cambrai, VI, 260, GERSTUNGEN.
270, 278, 566. Gonvent (1075), VI, 514.
GERHARD (S.) de Toul. Sa ca- — (1085), 626.
nonisation, VI, 320, 326, 337. GERUNDA, V. Gérône.
GERHARD de Constance, VI, GERVILIO de Mayence, IV, 428,
626, 630. 431 sqq.
GERHARD de Mayence, VIII, GESTA FRANCORUM, VII
429 sq., 474 ; IX, 157. 166, 206. 42.
GERHOH de Reichersberg, VII, GESTA PONTIPICUM, V, 538
319, 375, 386, 389. GEWILIEB, V. Gervilio.
GOD 128 — GOT
GIACOPONE de Todi, IX, 202. GODEHARD de Hildesheim,
GIA.NDONE (Jean), X, 204. VI, 251 .
— Différends avec Aribo de
GIBELINS, V. Guelfes. Mayence, 251, 262, 267.
GILBERT de la Porrée. Sa doc- GOISFRED de Rouen, V. Go-
trine, VII, 299 sqq. —
Synode de defroij.

Reims (1148), 314 sqq. GÔLIARDS, VIII, 203, 255, 262;


GILBERT Folioth, de Londres, IX, 156,366.
VII, 405, 410, 413, 422 sqq., 442, GONDREVILLE. Réunion,
448 sqq., 457,401, 465,478. (869), VI, 61.
GILLES (Saint-). GOSLAR. Synode (1115), VII,
Synode (1050), VI, 337,367. 136.
— (1210), VIII, 85. GOTTESCHALK. Son extrac-
GILON de Sens, VIII, 436 sq. tion et sa jeunesse, V, 333. —
GISILER de Magdebourg, VI, Premières difficultés à son sujet,
211, 227, 232, sq. 270, 333'. —
Ouvrage de Maugin
GISORS. sur Gotteschalk, 334. Ses rap- —
Colloque (1167), VII, 457. ports avec V\^alafrid Strabo, 334;
— (1188), 526. — avec Servatus Lupus et Ra-
GLABER (Rodulf), VI, 254. tramnus, 335, Il est— ordonné
GLADIATEURS (Jeux de). Pro- prêtre, 336. —
S'il lefut validement

hibés et regardés comme meur- pt légitimement, 336, 346, 349. - -

tres, I, 138, 191 sq. Voyage à Rome, séjour au Frioul,


GLAIVES (Les deux), VI, 532. 336 sq. —
Raban Maur écrit contre
— Comparaison analogue, le soleil lui, 337. — Comment il expose la
et la lune, 607. —
Cf. Pape. doctrine de Gotteschalk, 337, 339,
GLAVORNIA. Synode (vers 343. —Les propres paroles de Got-
1190), VII, 541. teschalk sont moins directement
GLOCESTER. hérétiques, 342, 344. — Ses ex-
Synode (1085), VI, 611. pressions /janYer, sicuH, ita, sentent
— (vers 1190), VII, 541. le prédestinatianisme, 352, 368,
— (1378), X, 196. 373. — s'exprime mieux en
Il

GNESEN. Synode (1000), VI, d'autres passages, 354. Florus —


233. — Ce siège érigé en archevê- précise en quoi la doctrine de Got-
ché, 233. teschalk diffère de celle de l'Eglise,
GOBAR, trithéiste, III, 174. 372. —Celui-ci présente sa pro-
GODALSAC, IV, 453 sq. fession de foi au synode de
GODEFROY de Lorraine et de Mayence (848), 341. — Elle man-
Toscane, V, 299, 324, 378, 411, que de clarté, 342. Fragments —
414, 428, 437, 449. de son mémoire contre Raban, 342,
GODEFROY de Lorraine, le — Gotteschalk est envoyé à Hinc-
Jeune, VI, 469, 534. mar de Reims, 345. Condamné —
GODEFROY de Milan, VI, 440. au synode de Quiersy et battu de
GODEFROY de Bouillon, VI, verges, 346 sq, —
Le texte de la
604 VII, 47 sqq., 53.
;
sentente n'est pas authentique,
GODEFROY de Chartres, VII, 348. —Rémi de Lyon blâme le
164 sq., 221, 227, 235. synode, 350. —
Emprisonnement
GODEFROY de Rouen, VII, de Gotteschalk, 351. Hincmar —
160, 204. cherche à le ramener, 351 lui ;

GODEFROY Plantagenet, arche- explique la différence entre pré-
vêque d'York, VII, 539, 546. destination et prescience, 351. —
GRA — 129 — GRE
Deux professions de foi de Gottes- (rine semi-pélagienne d'un synode
chalk, 352. —
II offre de prouve.r d'Arles (vers 475), 197 sqq. Doc- —
sa doctrine par un jugement de trine de S. Fulgence, 302 sqq. —
Dieu, 355. — Sa lettre à Amolo, du 2^ synode d'Orange, 330 sqq.;
;


355. — Son Pitacium, 355. — Il du synode de Valence (529), 342. —
enseigne que Jésus-Christ n'a pas Même sans la chute, la grâce eût
souffert pour tous, 355; ainsi que — été nécessaire au salut, 337. —
Prudentius, 360. —
Ratramnus, L'amour de Dieu est un don de la
Lupus, Prudentius et Florus ad- grâce, 338.— Cf. Pelage, Semi-Péla-
mettent la double prédestination, gianisme, Arbitre [Libre), Prédesti-
356 sq., 372. —
Ecrit d'Hinemar nation, Péché originel.
aux moines contre Gotteschalk, GRADES. Les universités pour-
356. — Ratramnus y répond, 356, —
ront seules les donner, XI, 137.
365. Doctrine de Lupus, 357,
•»- Les gradués préférés pour les bé-
36l — de Prudenfius, 357 sqq. —
; néfices; une partie des chanoines
RabanMaur soutient Hincmar, 368 etc. doivent l'être, 91, 116, 380.
— de même Scot Erigène, 370, — — Venia docendi.
;

Cf.
et Amolo de Lyon, 373. — Son suc- GRADO. Siège métropolitain
cesseur Rémi adresse à Hincmar schismatique d'Aquilée-Grado, III,
ses sept règles au sujet de pré- 533. — Tentatives d'union, 534 sq.
la
destination, 377. — défend — Fin du schisme, 540. — Ce siège
Il la
prœdestinatio ad mortem, que Dieu érigé en patriarcat, 541 — Conflits .

ne veut pas salut de tous,


le avec siège d'Aquilée, V. Aquilée.
etc., le
377, 380; — mais condamne il— Le patriarcat transféré à Venise
la
proposition de Gotteschalk, que (1451), 541.
l'homme n'est libre que pour le Synode prétendu (579), 535.
mal, 379. —
Le synode de Quiersy — (vers 590), 536 sq.
(853) et les quatre chapitres d'Hine- — (1296), IX, 264.
mar, 392. — Synode de Paris ou — (1321), 503.
de Sens et chapitres de
les contre- — (1330), 527.
Prudentius, 394. — Rémi de Lyon GRAIVIMATICUS de Vindonissa,
contre d'Hinemar, 396
les chapitres IIL 386.
— ainsi que synode de Valence
;

le GRAN.
(855), 399. — Réponse d'Hinemar; Synode (1114), VH, 128.
son premier ouvrage sur la prédes- — (1169), 474.
tination, perdu, 404. — Les sy- — (1256), VIII, 469.
nodes de Langres de Savon- et — (1290, IX, 166.
nières contre 415. — Réponse
lui, — (1294), 172.
d'Hinemar, deuxième ouvrage sur GRATIS EXPECTATIVJE,
la prédestination, 415. — Synode prohibées, XI, 137,380.
de Tousi (8G0) ; fin de la contro- GRATIEN, empereur, II, 124,
verse, 423. — Folies de Gottes- 189. — Assassiné (383) 229.
chalk, 429. —
Sa mort, 431. — GRATLEY. Synode (928), YI,
Rapport d'Hinemar sur Gotteschalk, 164.
430, 503. — On l'accuse de cruauté, GRATUS de Carthage, I, 536,
429, 431. 573, 603.
GRABON. Ses articles contre GRECIAN de Galles en Italie,
les clercs de la vie commune,XI, 1 03. 11,83.
GRACE. Doctrine du synode de GRECS. Schisme acacien au
Garthage (418), II, 294 sq. — Doc- sujet de Vhénoticon (484), III, Î09.
ÎOME XII. 9
— —

GRE — 130 GRE


— Tentatives d'union, 218, — logue, 594 sq., 599. Les Grecs —
L'union rétablie (519), 297-300. — de la Basse-Italie en grande partie
Points différentiels entre les Grecs unis depuis le synode de Bari
et les Latins, V, 456, 572, 582 sq., (1098), VII, 63 sq IX, 20, 121. ;

586; VI, 349 sq., 355, 358. — — Union de Florence, V. Bâle,


Conflit au sujet de la Bulgarie, Ferrare, Florence. —
Cf. Consîanii-
V. Bulgares. —
Schisme dePhotius nople, Esprit-Saint.
(867), V. Photius. —
L'union offi- GREGOIRE LE GRAND (S.).
ciellement rétablie après Photius, Travaille à éteindre schisme des
le

mais toujours menacée, VI, 57 sqq., Trois-Chapitres, III, 534, 536 sqq.,
345. —Schisme de Michel Céru- 539 sq.
laire (1054), 345-358. — Michel VII GREGOIRE II, IV, 268.
favorable à l'union, renversé, 579. GREGOIRE IV. Intervient dans
— Soutenu par Grégoire VII, 606. la lutte entre Louis le Débonnaire
— Le faux Michel VII, 606. Alexis — et ses fils, V, 278.
Comnène; triste situation où il GREGOIRE V, VI, 225. — Son
trouva l'empire, 606 ; VII, 30, zèle pour la réforme, 225. — Sa•

49. — implore le secours des


Il mort, 231.
Latins, 30. —
Ses succès, 49. — GREGOIRE VI, VI, 288. —
Rapports avec la 1''^ croisade, 49 Déposé, 289. — Son séjour à Co-
sq. —
Il demande au pape la cou- logne, 291.
ronne impériale, 127. Projet — >
GREGOIRE Vn (S.), V. Hilde-
d'un empire latin à Gonstantinople, brand. Son élection, VI, 461 sqq.
321. —Manuel Comnène favo- mations élevées plus tard, 521.
rable à l'union, 473; — ainsi — écrit Il à Henri IV pour la confir-

qu'Alexis l'Ange, VIII, 27. — Em- mation de son élection, 463 sqq. —
pire latindo Gonstantinople (l204j, Les évêques allemands lui sont dé-
175. — Même les Grecs unis ont — favorables, 466. Le roi confirme
les rites latins en aversion, 124. — Maladie de Gré-
l'élection, 467.
Les patriarches grecs de Nicée goire, 468, 486, 512. — veut con- Il

pendant l'empire latin, 175. — clure un concordat avec Henri IV,


Démarches des Grecs de Nicée en 469 sqq. — rétabhr paix entre la
faveur de Punion, 287-294. — Henri
;

les Saxons, 476, 483. — et


Triste situation de Pempire Rapports avec les Normands, 473
latin,
355. — Innocent IV et 1" con- le
482, 497, 517, 536, 573,
sq., 5:21,
cile de Lyon (1245) veulent sau- 595, 604, 619, 623. — Traité avec
le
ver; clergé imposé; autres
le Robert Guiscard, 605. — Celui-ci
s^e-

cours d'argent, 366 sq. — Michel est peu fidèle à ses promesses, 614,
Paléologue reprend Gonstantinople 617 sq. — délivre pape, 624. Il le
(1261), IX, — travaille à
1. 11 — Vaste plan de Grégoire Vil, 476.
re-
nouer Punion, 2-H. — L'épiscopat — Comment considère gou-^ il le
grec y est peu favorable, 11, 19, vernement du monde, 477 489, sq.,
50. — Ambassade grecque au 607, 616. — 1" synode de carême
2"^

concile de Lyon (1274); l'union et ordonnances contre simonie la


conclue, 19-25 — Elle paraît
. l'incontinence des clercs, 480
s'éta- et
blir à Gonstantinople, 44-52. — sq. — travaille à faire admettre Il

Nouvelle rupture (1282), 52 sqq. partout ces décrets, 483, 492, 494
— Négociations sous Androni- sq., 500, 504 sqq.— Les Allemands
cus m (1339) Barlaam, 543 sqq.; — et
; Français, mécontents au les
sous Gantacuzène et Jean Paléo- sujet du célibat, 484 sq., 486 sqq.
GRÉ — 131 — GRE
— 2« synode de carême (1075), 563 sq. — Veut réunir un
partis,
493. — Lettre amicale à Henri IV, colloque pour paix, 572, 575. la
493. — Projet de croisade, 493. — — Ni Henri, ni Rodolphe n'en sont
Plaintes de Grégoire sur contents, i76. — Guerre
la triste civile,
situation du monde, 479, 495 577, — Les deux partis disposés à
sq.
— Lettre importante à Hugues de paix, 579. — Henri trompela le
Gluny, 495. — loue Il blâme pape, 580, 598. —
et propose Celui-ci
Henri IV, 500, 5H, 514 sq. — un nouveau colloque (1079), 588,
« Maudit soit l'homme qui retient 590 sq. —
Bulles Quoniam ex Hle,
son glaive », 470, 489.— Rébellion 588, —
Quod regnum, 588, Per^ —
de Cencius, 5i7. —
Grégoire dé- venit, 592, —
Suntmulti, 592,-11
posé à Worms, 519. —
Invectives est mécontent de ses légats en
et calomnies concernant son élec- Allemagne, 593. —
Henri rompt
tion, son caractère, son orthodoxie, les négociations et recommence la
ses rapports avec Mathilde, 484 sq., lutte, —
Le pape l'excom-
594.
489, 520-526, 532, 601. — Lettres munie, le dépose de nouveau et
grossières de Henri IV, 524. — reconnaît Rodolphe, 597, 599, —
Sentence d'excommunication con- Inscription de la couronne de
tre celui-ci et son conseil, 527, 533. celui-ci, 600. —
Les conciliabules
— Dictatus de Grégoire, 530. — de Mayence et de Brixen déposent
Bulle Audistis, 530. Synode — Grégoire, 600. —
Ecrits pour et
convoquéàWorms, puis àMayence, contrelui, 480, 602 sq. —
Registrum
pour élire un nouveau pape, 532, de Grégoire, 462, 480, 497, 513. —
535, — Plaintes de Henri contre Son courage dans le malheur, 613
Grégoire, 532. — L'Allemagne sq. —
11 renouvelle l'excommuni-

d'abord opposée, ensuite favorable cation contre Henri, 614. Ro- —


au pape, 533 sq. —
Bulle Audi- dolphe mort, il déconseille toute
vimus, justifiant la sentence contre précipitation dans l'élection d'un
le roi, 535. —
Bulle Gratias agimus, nouveau roi, 615. — Serment que
538. —
Lettres à Hermann de Metz, celui-ci devra prêter, 615. Il —
539, 616. —Grégoire parle de Télec- refuse de reconnaître Henri, malgré
tion d'un nouveau roi, 541. — ses concessions, 617, —
11 réclame

Diète de Tribur, humiliation de toutes les provinces enlevées aux


Henri, 541 sqq. —
Henri et Gré- Maures, se fondant sur la Donatio
goire à Ganosse, 545 sqq. — Per- Constantini, 469, — Lettres à Guil-
plexité du pape, 550. —
Restriction laume de Hirsau, Altmann de Pas-
de Tabsolution accordée à Canosse, sauetc, 615 sq. —
Robert Guis-
551 sq., 555, 598, —
Epreuve par card tarde à secourir Grégoire,
l'Eucharistie, fable, 553. — Bulle 617 sq. —
Plusieurs Normands en>
Quoniam pro arnore, 555. — Le traité brassent le parti de Henri, 619. -^
de Ganosse rompu par Henri, 555 Grégoire rejette ses propositions>
sqq. —
Grégoire invité àForchheim 620. —
Fable du jugement de Dieu
par les Allemands, 557. Henri — défavorable au pape, 621. En- —
empêche ce voyage, 558. Gré- — cyclique Ad universos fidèles, 622,
goire envoie des légats, 558. — — Secours des Normands, 623. —
Déconseille l'élection immédiate Henri s'empare de Rome, 623, —
d'un nouveau roi, 558, 598. Ro- — Guiscard délivre le pape, 624. —
dolphe de Souabe est élu, 559, — Horreurs commises à Rome, 624.
Neutralité de Grégoire, 561. Il — — Le pape se rend au Mont-Cassin,
cherche à réconcilier les deux puis à Salerne, 625. — Sa dernière
GRE — 132 GRE
lutte, 625. — recommande Didier X, 141. — Engagement
Il 142. pris,
au choix des cardinaux, 633. — — Son portrait, 143. — Lettre à
Sa mort, 632. Pierre de Luna, 143. — Réponse,
GREGOIRE VIII, 521. 144. — Grégoire
Vil, envoie une lui
GREGOIRE VIII, antipape, VII, ambassade ; convention de Mar-
146 sq., 160, 168. seille, 145 sqq. —
Fâcheuse in-
GREGOIRE IX. Son élection, fluence de ses neveux, 146, 153.
VIII, 207. — —Il exhorte l'empereur 11 refuse d'aller à Savon e, 152.

Frédéric II — Ambassade française, 154. —


à la croisade, 207 sq.
— L'excommunie, 210, 213. — Contre-propositions de Grégoire, 155
Chassé de Rome, 214. — Se plaint sq. — accepte convention de Il la
de l'empereur, 214 218. — Marseille, 157. — Change bientôt
sq.,
Délie ses sujets du serment de fi- d'avis, 157 sq. Se rapproche de—
délité, 216. — Veut établir un Benoît sans se rencontrer avec lui,
autre roi, 238. — —
Envoie une armée 159. Abandonné par sept cardi-
dans les Deux-Siciles, — Encrée de nouveaux,
218. — naux, 162.
Blâme de Frédéric avec 163. — Deux mémoires des pre-
le traité
les Sarrasins, 226. — Paix deSan- miers, 163. — convoque un con- Il

Germano, 227. — Bons rapports 169. — Vaines tentatives de


cile, •

avec l'empereur, 239. — Calomnie, médiation, 178 sq. — Le roi d'An-


241. — Nouveaux démêlés, 243, gleterre menace de l'abandonner,
248 sqq. — Révolte des Romains, 180. — Wenceslas se retire de son
243. — Grégoire ne peut habiter obédience, 181. — Rupert sou- • le
Rome, 249. — excommunie Fré- Il 185 sqq. — Grégoire rece-
tient,
déric (1239), 254, 305 sq. — Né- vrait cardinaux en grâce, 188. les
gocie avec Grecs, 287 sqq. — — Sentence contre eux, 188. —
les
Dernières luttes (1239-1241), 305 De plus en plus abandonné, 189.
sqq. — s'élève contre les blas-
Il — Cité à Pise, 252 sq., 262. — Les
phèmes de Frédéric, 314. — ambassadeurs allemands prennent
Cherche à établir un autre sa défense, 254. — Vains efforts
roi,
315 sq., 321 sqq. — Pense à ôter de Malatesta, 259. — Grégoire re-
Fempire aux Allemands, 322. — fuse de céder, 262. — Son procès
Convoque un concile œcuménique sa déposition, 279. — Lettre aux
et
à Rome, 321. — Sa mort, 326, 332. prélats anglais à Pise, 283. — Son
GREGOIRE X, VIII, 453 sq. — concile de Cividale (1409), 296. —
Il se prononce pour Rodolphe de de nouvelles propositions,
11 fait
Habsbourg contre Alphonse de 297. — Rejette conditions de les
Gastille, 17 IX,54 sq. — Ses Jean XXIII, 318 sq. — Refuse de se
sq.,
efforts pour Terre-Sainte,la sqq. rendre en personne à Constance,
7
— cherche à ramener les Grecs 323. — S'y représenter, 369
11 fait sq.,
à l'union, sqq.; — les invite au 3S0. — Se
7 prêt à abdiquer, 427. dit
concile œcuménique de Lyon, — Son abdication, 534 9, — sq. Il

14. — ouvreIl concile œcu- est reconnu comme premier car-


le 14''
ménique, 15 sqq. — Cherche à dinal, 534. — Dépose insignes les
convertir les Tartares, 44. — Im- pontificaux, 537.
pose clergé, 16. — Oblige l'évêque
le GREGOIRE, auteur d'un écrit
de Liège à résigner sa charge, 21. sur Pères de Nicée, 260. les î,

— Sa mort, 45, 57. GREGOIRE Cappadocien. le


GREGOIRE XI, IX, 600 sqq. Elevé par Ariens sur siège de les le
GREGOIRE XII. Son élection, Athanase, 483. — Horreurs
S. I,
GRO — 133 — GUI
commises lors de son intrusion, GRUNWALDER, vicaire géné-
485.— Une grande partie du peuple ral, ensuite évêque de Freisingen
d'Alexandrie refuse d'entrer en et cardinal, XI, 500, 513, 515,533.
communion avec 488. — Persé-
lui, GUALO de Saint-Pol de Léon,
cution dans toute TEorypte pour le VII, 121 sq.
faire reconnaître, 489. — Le synode GUALO, cardinal, VIII, 102. —
de Sardique exhorte les Alexan- Ses constituiioties, 38.
drins à le rejeter, 595. GUASTALLA. Synode (1106),
GREGOIRE, père de S. Gré- VII, 94 sq.
goire de Nazianze. Souscrit la GUELFES. Leur origine, V.
formule arienne de Rimini, II, 108. Welf IV. — Fin de la rivalité des
GRÉGOIRE (S.) de Nazianze. Guelfes et des Gibelins en Alle-
Devient administrateur de l'église magne, VIII, 246. —
La lutte se
de GonstantinoplCj II, 187. Dé- — poursuit en 432 sq., 439,
Italie,
boires qu''il y éprouve, 188. — 444 sq., IX, 454 sq.
Acceptele siège de Constantijiople, GUERRE. Prescriptions à ce
193. —Les Latins ne le regardaient sujet, V, 566 sq. —
V. Paix de
pas comme l'évêque légitime, 224. Dieu, Paix nationale.
— Il préside pendant quelque temps GUI de Spolète, VI, 124, 135.
le 2® concile œcuménique, 194. GUI de Reims, VI, 302, 306,
— Se démet de soa siège, 194. — 325.
Il croyait peu à des
l'efficacité GUI de Milan, VI, 324, 370 sq.,
conciles, 224, — Sa Christologie, 387, 393 sqq., 427, 432, 438 sq.,
319 sqq., 366. 450.
GREGOIRE '(S.) de Nysse, II, GUI de Vienne, VII, 121, 125,
191, 319 sqq., 325. 135, 140 sq. V. Calixte IL
GREGOIRE (S.) de Tours, III, GUI de Grema, VII,360 sqq, 378,
572 sq. 384 sq., 430.
GREGOIRE Asbesta de Syra- GUI de Lusignan, VII, 525, 534,
cuse, V, 407, ,440, 483, 627. 11 — 537.
comparaît devant le 8« concile œcu- GUI de Préneste, VIII, 17.
ménique, 630. GUIde Narbonne, VIII, 481.
GREGOIRE de Verceil. Son GUI, cardinal de Saint-Laurent,
adultère, VI, 331. — Excommunié, VIII, 512, 515 sq., 523.
réintégré, 338. —
Devient chance- GUI Fulcodi, V. Clément IV.
inchne vers le parti d'Hil-
lier et GUI, comte de Flandre, IX, 158,
debrand, 417. —
Travaille contre 180, 194 sq., 202 sqq., 247 sq.
Grégoire VII, 464. — Envoyé à GUI, comte de Saint-Pol, IX,
Rome, 467. — Brouillé avec Her- 304, 328, 340.
lembald, 475. GUIARD, X, 175.
GRÉGOIRE, cardinal, VII, 152, GUIBERT, antipape, V. Wihert.
V. Innocent IL GUIBERT de Nogent, VII, 43.
GRONA. Synode (1025), VI, 262. GUILLAUME de Mayence, fils

GROSSESSE. Les femmes en- d'OthonI, VI, 181,205.


ceintes peuvent recevoir le bap- GUILLAUME de Pavie,VI,482,
tême, I, 220. —
Elles doivent se 495, 497.
confesser avant leurs couches, GUILLAUME d'Utrecht, VI,
VIII, 299. 520, 531, 533.
GROSSULANUS de Milan, VII, GUILLAIDIE, abbé de Hirsau,
81, 84, 138,140. VI, 615; VII, 12.
HAM 134 HAV
GUILLAUME de Champeaux, GUILLAUME X, VII, 213.
évêque de Ghàlons, VII, 152, 154^ GUILLAUME I de Sicile, VII,
156 sq., 161. 337, 352, 354.
GUILLAUME, cardinal de Saint- GUILLAUME II de Sicile, VII,
Pierre ad vmcula, VII, 372, 374, 486 sqq., 520,526.
378, 384. GUILLAUME de Hollande, roi
GUILLAUME de Tyr, VII, 499, d'Allemagne, VIII, 396 sqq., 416,
525. 420-424.
GUILLAUME de Paris. Con- GUILLAUME, duc de Bavière.
fesseur de Philippe le Bel, inqui- Protecteur du concile de Bâle, XI,
siteur contre les templiers, IX, 184, 193, 205, 225, 223* sqq.,
312 sq. —
Suspendu, 315. Ré- — 233% 238*, 243% 245% 257 sq., 269.
tabli, 321. GUITMUND d'Aversa, VI, 320,
GUILLAUME I Conquérant,
le 563 ; VII, 5.
roi d'Angleterre, VI, 367,446, 490, GUNDOBALD, roi arien des
607 sqq.;VII, 8, 22. Burgondes. Assiste au colloque
GUILLAUME II le Roux, Vil, de Lyon, III, 233 sqq.
23 70. GUNTAMUND, roi des Van-
GUILLAUME V le Grand, duc dales, III, 215.
d'Aquitaine, VI, 267. GUNTHER de Cologne, V, 434,
GUILLAUME Vin d'Aquitaine, 437, 484, 486, 488, 490, 519,
VI, 4S6, 487, 509. 527 sq.
GUILLAUME IX le Troubadour, GUNTHER de Scbwartzbourg,
VII, 72, 155. IX, 565.

H
HABA. Synode (1012), VI, l'évêché'de Brème; archevêché de
248. Brème-Hambourg, 330, 407. —
HABITS, V. Vêtements. Cologne réclame contre ses privi-
HACON. Ses thèses sur Textinc- lèges, VI, 126, 151. — Léon IX les
tion du grand schisme, X, 94. confirme, 343. — Synode (1406),
H^RETICI, nom de la classe X, 239.
supérieure des Cathares, VIII, 67. HAMMERSTEIN (Comte Othon
— liseretici perfecti, vestiti, 67 de). Dissensions domestiques, VI,
— crede7ites, 68, — Cf. Cathares,
;

257, 265.
Hérétiques. HARO (Clamor de), IX, 267,
HAGANO de Bergame, V, 486. 466.
HALINARD de Lyon, VI, 290. HARTMANN, fils de Rodolphe
HALL, dans le Tyrol. Synode de Habsbourg, IX, 102.
(1146), VII, 297. HASARD (Jeux de). Défendus,
HALLE. V. Dés.
Synode (1176), VII, 483. HASELBACH (Thomas de), V.
— (1320), IX, 502. Ebendorfer.
HAIMBOURG. Fondation de ce HAVELBERG, évèché, VI,
siège, V, 277, 326. — Union avec 204.
HEN — 135 HEN
HAYTON, IX, 363, 473. vient patrice de Rome, 409. Il —
HEDTFELD. Synode (680^, IV, veut se rendre en Italie, 436. La —
129, 193. simonie à la cour, 432, 440,447 sq.,
HE IMBOURG (Grégoire de), 453. —
Excès de Henri, 443. Il —
XI, 493, 516, 544-547, 549,553. veut répudier sa femme, 444. —
HELENENIS {Synodus), V. Alexandre II s'y oppose, 445. —
Elne. Henri y renonce, 446. Sa femme —
. HELLADIUS de Tarse, nesto- partage le pouvoir, 443, 445, II —
rien, II, 431. — Opposé à l'union, prend part à la question des dîmes
439, 445, 461 sq. — se 11 soumet, de Thuringe, 455. —
Interdit l'appel
464 sq. à Rome, 456 sq. —
Ses conseillers,
HELOISE, VII, 205. excommuniés, 457. — Sa politique
HÉNOTICON de Zenon, III, hostile à TEglise, — con-
458. Il

165 sqq., 205, 265. firme l'élection de Grégoire VII,


HENRI I rOiseleur. Conspire 467. —
Ce pape veut conclure un
avec la France contre Conrad I, concordat avec lui, 469 sqq. —
VI, 155. —
Conrad le désigne pour Henri fuit devant les Saxons, 472.
lui succéder, 162. — Humble lettre au pape, 472. —
HENRI II (S.). Sa politique, son Grégoire veut le raccommoder avec
caractère, VI, 239. — II opprime les Saxons, 476. —
Henri obligé de
les couvents, 239. Énergie— céder, 480. — Il reçoit les légats
et piété, 239 sq. 1'='^ —
synode, du pape à Nuremberg et se sou-
240. —
Zèle contre les mariages met, 483. — Eloigne ses conseil-
incestueux, 240. —
II fonde l'évê- lersexcommuniés, 483. Ceux-ci —
ché de Bamberg, 243. — Ses beaux- sont de nouveau menacés de l'ex-
frères lui sont hostiles, 247, — communication, 497. Henri veut —
Zèle pour la réforme du clergé, coopérer à l'extirpatiou de la si-
250. —
Gomme empereur, il porte monie et du concubinage dans le
le nom de Henri I", 248. —Sa clergé, 493, 500. — Loué par Gré-
mort, 258. goire, 500. —
Guerre avec les
HENRI III, VI, 284. Roi de — Saxons (1075), 505. H ne sait —
Lombardie, 288. —
Empereur, 290. porter ni le bonheur ni le mal-
— Loué par Pierre Damien etc., heur, 511, 556. — II continue l'in-
290. — Son influence sur l'élection vestiture des évêchés et la simonie
des papes, 289, 291. — Comment etc., 511, 514, 578. — Les Saxons
ilenvit^ageait rapports des deux
les se soumettent; Henri exile leurs évê-
pouvoirs, 284. — Son caractère, ques, 514. —
Grégoire se plaint de
284. — établit
Il paix nationale,
la 514 sq.
lui, 511, —Envoie des légats,
285. — Travaille contre simonie^ la 515. — Mécontentement de Henri,
286; — contre concubinage,
le 516. — Invité à se rendre à Rome,
364. — Donations aux papes, 365. 516. — Ses relations avecCencius
— Sa mort, 365. et rebelles romains, 516 sq. —
les
HENRI IV. Victor prend soin II Il faitdéposer pape à Worms,
le
de VI, 365. — Enlevé par
lui, 516, 519. — Gagne Romains, les
Anno, 415. — Sa majorité, 422, 524. — Lettres grossières au pape,
432. — Son mariage, 422, 432, 524. — Sentence contre Henri et
434, 443. — La cour défavorable à son conseil, 527, 530. — C'est lapre-
Nicolas 403 — à Alexandre
II, ; II, mière qu'une
fois punition est
telle
410. — Les dispositions changent, infligée à un 533. —
roi, veut se Il

415, 427, 434, 442. — .Henri de- venger du pape; mais l'opinion

HEN 136 — HEN


publique se déclare contre lui, — Se en Toscane, 618.
retire —
531. — Il est menacé d'une nou- Alliance avec les Grecs, 618. —
velle révolte des Saxons ; les pri- Hermann de Luxembourg élu roi,
sonniers saxons s'échappent, 535. 618. —Henri reparaît devant
— Diète de Tribur; humiliation Rome, 618. —
Se retire, 619. —
de Henri, 541 sqq. Altération des— Gagne beaucoup de Normands,
actes, 544. — Canosse, 545, 598. 619. —
S'approche de nouveau de
Il rompt le traité de Canosse, 555. Rome, 620. —
Veut recevoir de
— Se fait couronner roi d'Italie, Grégoire la couronne impériale,
556. — Empêche le pape de se 620. —
Traité avec les Romains,
rendre en Allemagne, 558. Les — 621. —
Destruction de la citadelle
Allemands veulent élire un autre qu'il avait établie à Rome, 623. —
roi, 558. —
Le pape conseille d'at- Il s'empare de la ville, 623. Il —
tendre, 558 sq. —
Election de Ro- est couronné, 624. Se retire—
dolphe, 559. —
Henri le combat et devant Guiscard, 624. Les diètes—
dévaste la Souabe, 561 sq. — de Gerstungen et de Berchach
Traité entre les deux partis, 564. n'amènent pas la paix, 626 sqq. —
— Sentence d'excommunication et Si Henri était réellement excom-
de déposition contre Henri, renou- munié, 628. —
Les synodes de
velée par le légat Bernard, 564, Quedlinbourg et de Mayence, oppo-
585. —
Les deux rois députent vers sés l'un à l'autre, 629. Nouvelle —
le synode romain (carême 1078), guerre civile, VII, 1. Henri battu—
571. —
Ni l'un ni l'autre ne sont à Bleichfeld, 2. —