Vous êtes sur la page 1sur 6
Omics CONSEIL D'ADMINISTRATION o CONSULTATION ECRITE DU 24 SEPTEMBRE 2012 RESOLUTION N° 2612-09 Marché relatif la fourniture de services financiers Rapport de présentation Le Conseil d’administration du 7 décembre 2011 a dans sa résolution n°2011-13 ~ _fixé te plafond d’emprunt de I’Office national des foréts (ONF) & 400 ME ; = autorisé le directeur général a lancer un appel d’offes pour emprunter dans fa limite de ce plafond ; ~ demandé au directeur général de lui proposer le choix des opérateurs les mieux disants. A la suite du dépét des dossiers par les candidats pour Ja premiére phase de l'appel d'offres (sélection de teur candidature), le Conseif d’administration du 18 juillet 2012 a été informé du nouveau contexte du marché bancaire, modifié par les crises financieres de 2007-2008 et de 2010- 2011, et du déroulement de la procédure. Il a aussi donné son accord au directeur général pour poursuivre les négociations et prévoir, dés que possible, une consultation écrite du Conseil (administration afin de valider kes modalités de financement retenues (résolution n°2012-07). Conformément aux deux résolutions du Conseil d’administration, 'ONF a lancé un appel public & concurrence et a négocié avec les candidats pour mettre en adéquation les modes de financement roposés avec ses besoins et assurer le financement nécessaire & la réalisation de ses missions sur la période du contrat Etat-ONF-FNCOFOR 2012-2016. 1 Définition et déroulement de ia consultation L’abjet de Ia consultation et du marché n°2012-9265-011 est de couvrir les besoins de financement de PONF & hauteur de 385 ME sur les 5 ans A venir, compte tenu d'un engagement de 15 ME de BNP-Paribas jusqu’en 2016. Le marché, & bons de commande, attribué & plusieurs opérateurs Economiques, comprend notamment Jes prestations suivantes ~ emprunts & moyen terme, lignes de trésorerie et gestion des flux ; - financement des investissements ; = escompte. La consultation s'est déroulée conformément a la procédure négociée définie aux articles 34, 35-1-2, 65 et 66, 77 du Code des marchés publics. 1rés0-2012-09-marché_emprunts-WCA doc e A Tissue de la premiére phase (phase de candidatures) de lappel public & concurrence, fixée au 2 juillet 2012, six opérateurs ont fait parvenir leur dossier de candidature, & savoir : - HSBC - PALATINE NATIXIS - BNP PARIBAS - CREDIT AGRICOLE - SOCIETE GENERALE - GE CAPITAL EQUIPEMENT France L’ensemble des candidats a été admis & participer 4 la seconde phase de la consultation (phase Soffies). Un dossier de consultation leur a été adressé, comprenant Je réglement de consultation (RC), le cahier des clauses administratives et techniques particuligres (CCATP) et Vacte engagement (AB). A la date de remtise des offres, fixée au 20 juillet, cing opérateurs ont fait parvenir leur pli, la SOCIETE GENERALE n’ayant pas souhaité répondre & cette seconde phase. Les offtes déposées ont fait objet d’un examen avec Vappui dun conseit spécielisé. Conformément aux dispositions du RC, les candidats ont été auditionnés entre le 25 et le 27 juillet 2012. A l’issue de ces auditions, une série d’éléments & préciser a &é demandée & chacun des candidats dans le cadre des négociations en vue d’améliorer et de parfaire leur offre. Les candidats ont été ainsi informés quills disposaient d'un nouveau délai leur permettant de remettee leur offre définitive, fixé au 31 aotit 2012, A la date limite de remise des offres définitives, quatre opérateurs (PALATINE NATIXIS, HSBC, CREDIT AGRICOLE et BNP PARIBAS) ont remis une nouvelle offre. Le cinquiéme candidat (GE CAPITAL EQUIPEMENT France) n'a pas modifié lofi déposée le 20 juillet 2012. 2 Analyse des offres L'analyse des offres remises a été effectuée sur Ia base des critéres suivants : - Ie montant des financements proposé - le codt des financements et services proposés ; ~ Pévaluation des risques liés au financement ; - Vadaptation aux besoins de 'ONF. Lhypothese du placement privé A Vexception de celle de GE CAPITAL EQUIPEMENT France, l'ensemble des offres regues contient, une offre de placement privé auprés d'investisseurs institutionnels pour des montants compris entre 200 ME et 250 ME pour des durées entre 7 et 15 ans. Toutefois, si cette solution peut apporter une réponse satisfaisante 4 la couverture des besoins de financement de TONF, elle suppose que soient précisées les bases juridiques permettant a l’ONF de faire appel a ces modalités de financement, en liaison avec les tutelles de I'établissement. En oumre, les tutelles précisent que ta sécurité de ces offies n'est pas optimale pour ’ONF qui est un acteur non connu au sein des marchés financiers, De ce fait, cette partic des offres ne peut étre retenue a ce stade et n'est pas présentée ici, 150-2012.08-marehé_empransCA. doe L offre du groupement conjoint Banque PALATINE / NATIXIS PALATINE/NATIXIS propose un emprunt & moyen terme, conditionné a la réalisation du placement privé, divisé en deux tranches - Pune de 25 ME valable 5 ans ; - Tavire de 40 ME devant étre remboursée au moment de la mise & disposition des fonds du placement privé. En complément de son offre, la banque propose une ligne d’escompte d°un montant de 11 ME sur la base de billets & ordre avalisés. Cette proposition intéressante n'est toutefois pas la meilleure concernant ce type de service financier. Lioffre de HSBC France SA HSBC propose un placement privé et un emprunt & moyen terme divisé en deux tranches - Tune de 50 ME valable 5 ans mais pour faquelle 1a marge bancaire est augmentée de 40 bps! & 225 bps A compter de Ja date butoir prévisionnelle pour la réalisation d’un placement privé ; - Tauire de 25 ME remhoursable a compter du versement des fonds du placement privé. Lioffre du groupement CREDIT AGRICOLE IDF / AUXIFIP (filiale CA leasing/factoring) CREDIT AGRICOLE ILE DE FRANCE (CA IDF) est un des partenaires bancaires historiques de PONF et s'est positionné comme souhaitant rester la banque de référence de l’ONF. Sa proposition globale trés complete, dans la continuité des emprunts actuels de 'ONF, a été améliorée au cours de la procédure ~ ligne de trésorerie, garantie sur la durée de 5 ans, d'un montant de 30 ME répondant aux besoins d'ajustement quotidiens des positions de trésorerie de loffice ; ~ emprunt & moyen terme de 95 ME a un coilt intéressant et sans commission d'arrangement. Cette offre vient ea complément des engagements existants, courant jusqu’en 2014 (deux marchés de 40 ME chacun approuvés par le Conseil d'administration en 2009). Via sa filiale AUXIFIP, Ja banque propose également une ligne de erédit-bail de 25 ME dédiée au financement des investissements en véhicules et matériets de chantier. Cette proposition n'est pas retenue & ce stade, compte tenu de se complexité de mise en ceuvre et de suivi Loffre de BNP PARIBAS — Centre d’Affaires Paris Est Entreprises BNP PARIBAS est un des partenaires historiques de I'ONF mais s'est positionné assez en retrait dans le cadre de V'appel doftres, Elle propose ~ une ligne de trésorerie d'un montant de 30 ME non sécurisé sur 5 ans avec résiliation possible par la banque sous un délai de 60 jours mais qui répond néanmoins aux besoins d'ajustement quotidiens des positions de trésorerie de Office ; - une ligne de crédit-bail d'un montant de $ ME qui n’est pas retenue compte tenu de sa complexité de mise en euvre et de suivi ; La banque offre également une possibilité dlescompter des billets & ordre avalisés & hauteur de 20 ME. Proposée a un coiit intéressant, cette offre pourrait compléter conjoncturellement le schéma de financement de l'Office. " Les index et marges proposés par ies banques sont estinds cw points de base (100 bps ~ 1%), ‘#é30-2012-09-marché_empwuns-vCA.doc ve Lioffre de GE CAPITAL EQUIPEMENT FINANCE GE Capital Equipement s'est exclusivement positionné sur le financement des investissements avec un crédit-bail de 15 ME, pour moitié en « lease buck »” sur des investissements 2011, l'autre moitié portant sur les investissements 2012. Cette proposition n’est pas retenue compte tenu du taux proposé, de sa complexité de mise en ceuvre et de suivi. Les offres relatives au service de gestion des flux Quatre établissements ont postulé & le gestion des flux bancaires de !ONF : PALATINE / NATIXIS, HSBC, CREDIT AGRICOLE IDF et BNP PARIBAS. Pour ia plupart, cette gestion apparait comme Je pré-requis a loctroi de lignes de trésorerie ow crédit a moyen terme. Le colt de la gestion des flux constitue le premier crittre de sélection des candidats. Les propositions ont été classées dans Pordre suivant, a partir de Ja plus compétitive et comespondant aux attentes de [ONE : CREDIT AGRICOLE IDF, HSBC, PALATINE / NATIXIS et BNP PARIBAS. 3 Conelusion et résolution proposée ‘Malgré le procédure choisie laissant place & de nombreux échanges avec les candidats, les offres des établissements bancaires sur les emprunts classiques (lignes de trésorerie ou a moyen terme sur Sans) ne permettent pas de couvrir la totalité des besoins de financement prévisionnels de Ja ‘wésorerie de l'ONF & fin 2032 et a fortiori au-dela Pour couvtir ces besoins, les candidats ont proposé de recourir 4 un placement privé & plus long terme, pour des raisons de cohérence avec les besoins financiers de !'ONF et ’opportunité de marché (taux favorables & été 2012). Cependant, la possibilité pour 'ONF de mettre en ceuvre ce type d'opération doit étre clarifiée avec les ministéres de tutelle, notamment au regard du cadre juridique. De méme, les propositions de crédit-bail ne sont pas retenues & ce stade, compte tenu de la complexité de mise en ceuvre et de suivi. Les éléments d’appréciation de cette solution de financement testent & examiner, en liaison les ministéres de tutelle Dans ce contexte, il est proposé au Conseil d’administration de se prononces dés & présent sur attribution de prestations de financement corespondant a celtes iraditionnellement utilisées par PONF. En paralléte, les différentes options permettant de compléter la couverture du besoin de trésorerie de I"établissement seront analysées avec les tutelles. 1 est proposé de retenir plusieurs opérateurs pour l’attribution du marché selon le schéma suivant : Produit proposé__| Montant proposé (en M@) | ___Candidat retenu [Ligne de trésorene | 30, CREDIT AGRICOLE IDF | Ligne de trésorerie 30 | BNP Paribas Crédit moyen terme* 95 CREDIT AGRICOLE 10F Crédit moyen terme | 50 HSBC France SA *Emprunt mobilisé en tenant compée des engapements existants (80 ME du CA TdF jusqu’en 2014) ° Disposiif de rachavlocation d'actifs exstan's permenant, d'une gan, Ya mise & disposition immédiatement de la trésoverie comrespondant au montant des atts c&dGs etd aute part, 'ullsetion des actife concernés via le paiement ut layer ane! Sur une période predeesmings 0 2012.09.naché_empmameCA doe 416 Les conditions de mobilisation des crédits 4 moyen terme posé¢es par les offres de HSBC France SA et BNP-Paribas devront étre précisées dans le cadre de la mise au point des conventions pour sécuriser ces financements. Le montant cible des flux bancaires confiés (en partic ou en totalité) n'a pas été précisé dans l’appel offres. Il fera l'objet d’une discussion avec Vopérateur retenu dans la phase de mise au point du contiat et ne sera mis en oeuvre que si cela s'avere indispensable pour conclure les conventions de préis, tout en tenant compte des contraintes opérationnelles de 'ONF. En outre, il est proposé de recourir au service financier d'escompte pour les billets & ordre avalisés, sur la base de loffre la mieux disante, 4 savoir celle de BNP PARIBAS. estimation du coat global des services retenus (30 ME) est présentée dans le tableau ci-dessous me Montane] sa | 2083 | 20s4 | 2015 18 | Total 2017 ERG a (Goat des marches exstants sas | sao) 120 | 03s | 03s | se Sena] (Couette aes Wala facies gor 7a | a1 | ear | ear | soe ||_motantemprunts e205 [Total concours barcaves mabiaabies wf : cao ~[=[=]= [= i Conformément a la résolution n°2012-07 du 18 juillet 2012, le Conseil @administration est solficité par écrit pour autoriser le Directeur général a signer le marché n°2012-9265-01 | - avec CREDIT AGRICOLE IDF pour une ligne de (résorerie de 30 ME sur 5 ans 5 - avec BNP Paribas pour une ligne de trésorerie de 30 ME ; + avec CREDIT AGRCOLE IDF pour un emprunt & moyen terme sur 5 ans d’un montant de 95 ME, mobilisé en tenant compte des engagements existants courant jusqu’en 2014 + > avec HSBC France SA pour un emprunt 4 moyen terme sur 5 ans d'un montant de 50 ME. Le Conseil d’administration est également sollicité pour autoriser le Directeur général et !'Agent comptable principal, si cela s’avére indispensable pour conclure les conventions de préts, a confier une partie de la gestion des flux bancaires a un ou plusieurs des établissements cités ci-dessus. Le périmétre et le montant cibles seront précisés dans la phase de mise au point du contrat. L’appui de la tutelle de I’établissement sera sollicité pour analyser les différentes options permettant de compléter la couverture du besoin de trésorerie de I”étabtissement. En outre, le Conseil d’administration est sollicité pour autoriser le Directeur général et I’ Agent comptable principal a recourir au service financier d’escompte, dans la limite de 20 ME, sur le hase de offre de BNP PARIBAS, afin d’optimiser la gestion de la trésorerie de I'établissement. s0-2012-08.marehd_emprunteCA doc 516 i Ua aa CONSENL D’ADMINISTRATION o CONSULTATION BCRITE DU 24 SEPTEMBRE 2012 RESOLUTION N¢ 2012-09 Marché relatif i ta fourniture de services financiers Considérant que le plafond d’emprunt de YONF est actuellement fixé & 400 ME par Ia résolution du Conseil d’ Administration n°2011-13 du 7 décembre 2011 ; Considérant que la poursuite des négociations en ‘vue de la signature des marchés avec fes opérateurs les mieux disants et que la consultation écrite du Conseil d’administration ont été validées pat la résolution du Conseil dadministration 13°2012-07 du 18 juillet 2012 ; Ve le code forestier, notamment son article D 222-7, 8° alinéa ; Vu le contrat d’objectifs ¢t de performance 2012-2016 du 19 actobre 2011, notamment son chapitre IX; Sur rapport du Directeur général relatif au marché de fournitures de services financiers ; Le Conseil d’Administration : 1, autorise le Directeur général A signer Jes marchés issus de 1a consultation 0°2012-9265-011 avec Jes établissements bancaires Ligne dewésoreric ‘| CREDIT AGRICOLE (DF Ligne de trésorerie BNP Paribas Crédit moyen terme CREDIT AGRICOLE IDF Crédit moyen terme HSBC France SA 2. autorise le Directeur général et I’ Agentt comptable principal a confier, en tant que de besoin, une partie de la gestion des flux bancaires A un ou plusieurs des établissements visés au 1 ; 3. autorise le Directeur général et I'Agent comptable principal a recourir, si nécessaire, au service financier d’escompte, en sus des produits d’emprunts, sur la base de l’offre de BNP PARIBAS dans la limite de 20 ME. Le Président du Conseil 6’ Administration Hervé GAYMARD 1s0-2012.08anarche_ empmunts CA doe 616