Vous êtes sur la page 1sur 29

Le complot contre l’Amérique

Philip Roth
Résumé

Famille Roth

2019
Juin - octobre 1940. Lindbergh ou la guerre
Dans les premières lignes, Philip fait une anticipation et évoque
le fait que Lindbergh est président.

Puis il décrit sa propre famille et son quartier : ils habitent dans


un quartier juif, pauvre et où ça ne se voit pas que les gens sont
juifs car ils sont plus influencés par la culture américaine que
par leur religion.
Bref, la communauté juive est bien intégrée à la population
américaine.

2
Ensuite, il raconte l’histoire de la famille Lindbergh en faisant
des liens avec ce qu’il se passe dans sa famille.
Par exemple, la mère était enceinte de Sandy quand Lindbergh
est devenu un héros en traversant l’Atlantique (1927)
En 1932, quand Sandy a 4 ans, la presse annonce qu’un des fils
de Lindbergh s’est fait enlever et sera retrouvé mort.
La famille Lindbergh décide donc de quitter l’Amérique pour
s’installer en Angleterre.
De temps en temps, Charles Lindbergh visitait l’Allemagne
nazie, et il faisait l’éloge d’Hitler. C’est à partir de ce moment
que les juifs commencent à le détester.

Détail dans le récit : 13 mois plus tôt, Herman, le père de Philip


reçoit une promotion. Mais pour cela, toute la famille doit
déménager dans une banlieue ouvrière non juive (à Union) et
pendant leur visite, ils se rendent compte qu’il y a des
attroupements de germano-américains fascistes. Le père
refuse donc la promotion…

En avril 1939, la famille Lindbergh rentre en Amérique.


Hitler envahit la Pologne. La France et l’Angleterre entrent en
guerre.

3
Lindbergh fait un discours : il dit que l’Amérique ne doit pas
aller en guerre, car ce n’est qu’une minorité qui le souhaite,
dont les juifs.
Lindbergh s’engage dans « America First », un groupe
isolationniste qui pense que les juifs sont un danger.
L’isolationnisme est une politique qui consiste à avoir une
intervention minimale dans les affaires du monde pour se
concentrer sur l’économie du pays.

Philip raconte le soir du 27 Juin : son père et son cousin, Alvin,


étaient devant la radio pour suivre la convention du parti
républicain.
La convention, c’est un moment avant les élections.
Chaque parti se réunit dans son coin pour choisir leur
candidat (président + vice-président)
Donc, ce soir-là, Philip et son frère sont réveillés en pleine nuit
quand leur père apprend que Lindbergh s’est présenté au
dernier moment à la convention.
Cela provoque des réactions partout dans le pays et dans les
médias.
Philip raconte le discours de Winchell, un chroniqueur de radio
juif ultra connu. Il critique Lindbergh et prévient que ce mec
est dangereux pour la démocratie.

4
Philip donne des détails sur Sandy : il est très fort pour le
dessin.
Après le discours de Winchell, Sandy lui montre ses dessins qui
représentent Lindbergh et lui demande de ne rien dire aux
parents.
De son côté, Philip collectionne les timbres, et il raconte qu’il
avait un timbre avec le Spirit of Saint Louis, l’avion avec lequel
Lindbergh avait traversé l’Atlantique.

En juillet 40, Roosevelt est favori pour les élections.


Pour le contrer, Lindbergh va improviser et va faire sa
campagne électorale en avion !
Il fait le tour des différents états, seul, avec son avion
légendaire, et avec un discours simple :

« Vous avez le choix, non pas entre Charles A. Lindbergh


et Franklin Delano Roosevelt, mais entre Lindbergh et la
guerre »

Pour la fin de sa campagne, il atterrit à Newark, ville où habite


la famille Roth.
Les Roth sont déconcertés quand ils apprennent que le rabbin
de leur ville, le rabbin Bengelsdorf vient l’accueillir et qu’il le
soutient dans sa campagne…
Il va même faire un discours où il appelle publiquement les
juifs à voter pour Lindbergh, car d’après lui, les relations de
Lindbergh avec les nazis n’ont pas d’autre but que de préserver
l’Amérique et sa démocratie.

5
Les parents et Alvin restent abasourdis devant le poste de
radio.
Le soir même, Philip fait un cauchemar où toute sa collection
de timbre a été transformée : il y avait le visage d’Hitler à la
place de celui de Washington, et une grosse croix gammée sur
les autres timbres…

6
Novembre 1940 - juin 1941. Une grande gueule de Juif
Dans l’accroche du chapitre, Philip raconte que la famille Roth
part en voyage à Washington (en Juin 1941) malgré le fait que
Lindbergh soit élu président 6 mois plus tôt.
Alvin, lui, part au Canada en Février pour s’engager dans
l’armée.
Philip raconte l’enfance d’Alvin : ses parents sont morts,
Herman et Bess sont donc devenus ses tuteurs. A 21 ans, il
travaille pour un juif assez riche, mais il claque tout pour
s’engager au Canada, ce qui rend Herman furieux.
1 semaine après sa victoire aux élections de Novembre 1940,
Lindbergh va en Islande pour signer un pacte avec Hitler.
Ensuite, il va signer un accord avec le Japon pour que
l’Amérique n’intervienne pas dans leur conflit.
L’Europe est menacé par le nazisme d’Hitler et par le fascisme
de Mussolini, mais l’Amérique ne devient pas fasciste pour
autant, ce qui apaise l’esprit des citoyens américains.
On revient en Juin pour les vacances de la famille Roth : ils
arrivent à Washington en voiture. Ils trouvent un excellent
guide qui s’appelle Taylor, mais malgré ça, l’atmosphère est
tendue, et ils vont se confronter à plusieurs problèmes :
• à l’hôtel, ils vont être mis à la porte à cause d’une « erreur de
réservation ».
• 2 fois pendant leur séjour, Herman va se faire traiter de «
grande gueule de juif » par des inconnus, car ils l’ont surpris
en train de critiquer Lindbergh.

7
Juin - décembre 1941. Dans les pas des chrétiens
Lindbergh a lancé le programme « Des Gens parmi d’Autres »
pour permettre aux jeunes des minorités religieuses de
découvrir la culture américaine.
Fin Juin, Sandy participe à ce programme et part en
apprentissage dans une ferme dans le Kentucky.
En fait, cette décision est motivée par la tante Evelyn, car elle
travaille sur ce programme avec le rabbin Bengelsdorf. Cette
décision ne plaît pas du tout aux parents.
Du côté du Canada, Alvin intègre les commandos et part se
battre en Europe contre Hitler.
Les parents reçoivent une lettre qui leur annonce qu’Alvin a été
blessé au combat et qu’il est à l’hôpital quelque part en
Angleterre. Il a été amputé de la jambe gauche.
Fin août, le « stage » de Sandy est terminé, et la famille vient le
chercher à la gare : ils le retrouvent transformé. Il est
physiquement devenu un adulte, et il est très ravi de ce stage
dans la famille du Kentucky.
Le soir, la mère lui annonce la nouvelle pour Alvin. Sandy se
met à pleurer, et accuse son père d’être responsable de l’état
d’Alvin car il a voté pour Roosevelt.

8
Plus tard, Evelyn et le rabbin sont invités à diner chez les Roth.
Cela ne plaît pas du tout à Herman, surtout que pour lui, c’est à
cause du discours du rabbin que Lindbergh est président.
Au cours du repas, la tension monte, et Herman finit par dire ce
qu’il pense au rabbin.
Le lendemain, Evelyn appelle la famille pour annoncer que
Sandy a été sélectionné pour devenir « sergent recruteur » du
programme auquel il a participé, c’est-à-dire qu’il va
encourager les autres jeunes juifs à s’inscrire.

A la fin du chapitre, Philip raconte les bêtises qu’il faisait avec


son ami Earl.
Des bêtises un peu bizarres quand même : ils repèrent les
hommes chrétiens qui sortent de leur travail pour les suivre
jusqu’à devant chez eux.
Cette pratique bizarre a inspiré le titre du chapitre : « dans les
pas des chrétiens »

9
Janvier - février 1942. Le moignon
On a quelques détails sur l’oncle Monty : il a repris le business
du père d’Alvin au moment de sa mort…
Alvin arrive à la gare. Il est en fauteuil roulant et il ne peut pas
trop marcher car le moignon s’ouvre…
Il va s’installer dans la chambre des deux frères, à la place de
Sandy, et Sandy, descend pour s’installer dans la véranda.
Philip va donc se retrouver avec Alvin et son moignon dans la
même chambre, et ça le dégoûte franchement…
Mais en même temps, il ne voulait pas laisser Sandy et Alvin
dans la même chambre, car il sentait qu’il pouvait y avoir des
tensions.
D’un côté, Sandy travaille pour Lindbergh, et de l’autre, Alvin
vient de perdre une jambe en combattant les amis de
Lindbergh. En effet, c’est explosif…
Philip décrit ses premières nuits et son dégout profond pour ce
moignon.
Et puis avec l’habitude, ça va mieux et c’est même lui qui l’aide
à faire ses bandages !
Alvin va de mieux en mieux.
A la fin du chapitre, l’oncle Monty va l’engueuler d’être allé sur
le champ de bataille, mais il va quand même lui proposer du
boulot.

10
Mars - juin 1942. Jamais encore
Alvin trouve les dessins de Lindbergh que Sandy avait cachés
sous le lit.
Dans la rue, il se rend compte que les juifs font confiance au
nouveau président.
Depuis ça, Alvin abandonne ses idéaux politiques et consacre
ses journées au poker et au craps avec d’anciens copains peu
recommandables.

Un soir en rentrant, Philip croise un mec du FBI qui lui pose


tout un tas de questions sur Alvin et sa famille en général.
Une fois l’interrogatoire terminé, il arrive devant chez lui et
apprend que le voisin, Mr Wishnow, est mort de son cancer.
Il reste la mère, et le fils, Seldon.
Seldon veut toujours être avec Philip, mais Philip ne l’aime pas
vraiment.

11
Alvin se fait de nouveau engueuler par l’oncle Monty : il
accepte d’arrêter ses conneries et d’aller travailler pour lui.
Quelques jours après, le mec du FBI vient voir Alvin pendant
son travail, et sous-entend devant tout le monde que c’est un
traître. Monty se voit obligé de le virer…
Alvin va donc quitter la ville et s’installer à Philadelphie pour
travailler avec l’oncle de son pote.

12
Printemps 42 : Lindbergh invite un ministre allemand d’Hitler
(Joachim von Ribbentrop) pour un diner officiel à la Maison
Blanche.
Roosevelt va crier au scandale.
Dans son émission de radio, Winchell dit que c’est un complot
orchestré par les forces antidémocratiques.
Mais les citoyens ne sont plus vraiment alarmés par les
rumeurs qui courent sur Lindbergh, et pensent plutôt que les
juifs sont des paranoïaques.
En plus, face aux accusations, Lindbergh va refaire le tour du
pays avec son avion pour rassurer la population et pour
affirmer que toutes ses décisions sont prises pour conserver la
paix !
Lindbergh est donc considéré comme le sauveur de la
démocratie, et de plus en plus de juifs lui font confiance.

13
Herman va souvent au cinéma pour regarder l’actualité.
C’est son ami d’enfance, Shepsie Tirschwell, qui faisait le
montage et la projection.
Pendant une projection, il apprend que Lindbergh a invité le
rabbin Bengelsdorf au diner officiel, et forcément, il était
accompagné par la tante Evelyn.
D’ailleurs, elle a tenté de faire venir Sandy ! Les parents ne sont
pas du tout d’accord, et le père va la virer de la maison le soir
où elle est venue pour les convaincre.
Sandy est très contrarié par le choix de ses parents et va traiter
son père de « dictateur pire que Hitler ».
La mère va péter un câble et lui foutre 2 gifles.

Herman apprend que le projectionniste va émigrer au Canada


en Juin, car il pense que ça va bientôt chauffer pour les juifs
Cela inquiète la mère, mais Herman ne veut pas se rabaisser et
refuse de quitter le pays.
Philip va aller seul au cinéma pour voir sa tante à l’écran. A la
fin de la séance, il se fait chopper, et son père va lui mettre une
rouste.

14
Mai - juin 1942. Chez eux
Le 22 mai 42, Herman reçoit une lettre : il va être muté dans le
Kentucky avec un nouvel emploi.
En fait, le gouvernement Lindbergh lance un nouveau
programme en partenariat avec les entreprises pour soi-disant
mieux intégrer les juifs dans la culture américaine : ça s’appelle
la loi de peuplement.
A partir du 1er Septembre, Herman devra travailler dans une
nouvelle agence dans le Danville. La mère est anxieuse vis-à-
vis de cette idée, alors que Sandy se réjouit car ils habiteraient
à 2 pas de la ferme où il a fait son stage !
Winchell fait un discours à la radio sur la loi de peuplement. Il
affirme que c’est un complot, et il compare cette mutation
professionnelle avec une déportation de juifs dans des camps
de concentration. Il critique le vice-président Burton K.
Wheeler et le ministre de l’intérieur Henry Ford.
Cela énerve Sandy : il dit que Winchell est un menteur et il se
prend la tête avec son père.

De son côté, Philip ne veut pas partir, et il supporte de moins


en moins l’ambiance dans la famille.
Philip va faire une escale en ville pour aller voir sa tante Evelyn
à son bureau. Il lui dit qu’il ne veut pas partir dans le Kentucky,
et lui demande d’envoyer la famille Wishnow à leur place.
Finalement, la tante va aussi envoyer les Wishnow avec eux…
Philip s’imagine trainer avec Seldon, et ça ne lui plaît pas…

15
Pour éviter de partir dans le Kentucky, Philip prépare un plan : il
vole des habits à Seldon et un soir, il fugue pour se rendre à
l’orphelinat et se faire passer pour un orphelin.
Mais pas de chance, sur la route de l’orphelinat, il traverse un
champ et se prend un coup de sabot de la part d’un cheval.
Il se réveille à l’hôpital avec ses parents qui le regarde d’un air
anxieux.

16
Juin - octobre 1942. Les émeutes Winchell
Herman décide de quitter son travail pour ne pas se faire muter
dans le Kentucky.
Maintenant, il travaille au marché pour l’oncle Monty. Les
horaires sont difficiles, et il se met à boire.
Sandy redevient le garçon calme qu’il était autrefois : il n’est
plus en révolte contre ses parents qui l’empêchent de se
tourner du côté de Lindbergh.
Mais pour compenser, il commence à draguer les filles.

Après son discours sur la loi de peuplement de 1942, Winchell


est viré de la radio…
Un article du New York Times signé par Bengelsdorf dénonce
Winchell de menteur et de menace contre la liberté
démocratique.
3 jours plus tard, Winchell annonce qu’il se présente contre
Lindbergh aux prochaines élections présidentielles qui auront
lieu dans 2 ans. Et il n’est pas vraiment pris au sérieux.

17
Petite anecdote : un Dimanche de mi-Juin, le rabbin
Bengelsdorf se marie avec Evelyn.

A la fin des vacances, les juifs concernés par la loi de


peuplement quittent le quartier. Philip se sent quand même
triste de voir Seldon partir.

Winchell fait des meetings à travers le pays et commence sa


campagne. Il n’est soutenu par aucun candidat car ils le
trouvent trop excessif. Winchell n’a pas non plus beaucoup de
soutien de la part de la population, car presque tout le monde
adore Lindbergh.
Des émeutes antisémites éclatent à Détroit quand Winchell fait
un meeting dans cette même ville. Des juifs sont agressés,
leurs boutiques pillées, et les synagogues subissent des
dégradations.
Ces actes sont justifiés par certains médias.
Pour la majorité des gens, c’est une réaction normale face à
Winchell et aux juifs qui veulent perturber la paix. Battons les
juifs
La violence monte à un tel point que Winchell se fait assassiner
à Louisville lors d’un meeting en plein air…

18
Dans la résidence des Roth, une famille italienne s’est installée
dans l’appartement du dessous à la place des Wishnow.
Un soir, les Cucuzza viennent rendre visite aux Roth. Le père
est agent de sécurité, et il veut offrir un revolver à Herman.
Ils commencent à parler « politique », et ils sont sur la même
longueur d’onde.
Soudain, il y a une annonce à la radio : Roosevelt va faire son
come-back suite à l’assassinat de Winchell.

19
Octobre 1942. Mauvais Jours
Le lendemain de la visite des italiens, Alvin vient diner avec sa
nouvelle voiture toute neuve, son beau costard et sa fiancée,
Minna Schapp, la fille de son nouvel employeur.
On comprend que ce Schapp est un malfrat. Ce soir-là, la radio
nous apprend que des synagogues ont été brûlées.
Herman fait des reproches à Alvin, et en retour il lui crache à la
gueule…
Une bagarre sanglante éclate entre les deux hommes. Avec le
bruit, Cucuzza rapplique en pyjama pour les séparer. Les 2 sont
bien amochés…
Alvin part, Cucuzza amène Herman à l’hopital.
En revenant, il y a des coups de feu dans la rue. Ils pensent que
ce sont des groupes antisémites, et il se confinent dans
l’appartement du dessous, chez les Cucuzza. En réalité, c’était
un échange de coups de feu entre des policiers et la milice
juive.
Une milice est une sorte de police non-officielle, et dans
l’histoire, une milice juive a été mise en place pour se
défendre face aux antisémites. Mais là c’est un peu bête,
parce qu’ils se battent contre la police…
Suite à cet évènement, le père est enfin décidé : il veut partir
au Canada.
Mais une news va tout faire basculer : Lindbergh a disparu !

20
EXTRAITS DES ARCHIVES DU NEWSREEL
A partir de ce moment dans le récit, on passe à une description
des archives du cinéma où allait Herman : le Newsreel .
Ce n’est plus Philip qui parle d’un point de vue subjectif, mais
c’est une description objective des actualités qui passent dans
ce cinéma (du mardi 6 octobre au vendredi 16 octobre).
Les voici :
Mardi 6 octobre 1942
30000 personnes défilent pour la mort de Winchell.
La Guardia, le maire de New York va faire un discours : il est
contre le nazisme, et Lindbergh a toujours fermé les yeux sur
ce qu’il se passait dans le pays.

Mercredi 7 octobre 1942


Lindbergh fait un discours à Louisville, puis il repart en avion :
ce sera la dernière fois qu’il sera vu avant sa disparition.

Jeudi 8 octobre 1942


Le pays se met à la recherche de Lindbergh. Wheeler prend la
décision de devenir président par intérim.

21
Vendredi 9 octobre 1942
Wheeler impose la loi martiale dans tout le pays, c’est-à-dire
que l’armée vient s’occuper du maintien de l’ordre.
Wheeler prétend que Lindbergh a été enlevé.

Samedi 10 octobre 1942


D’après une radio allemande, ce serait un enlèvement organisé
par les juifs, tout comme l’assassinat de Winchell.
De son côté, Madame Lindbergh ne veut pas parler aux
médias, et invite le rabbin Bengelsdorf pour devenir son porte-
parole.

22
Dimanche 11 octobre 1942
Bengelsdorf annonce qu’il ne faut pas écouter les rumeurs.
Certains disent que la Première Dame est sous l’emprise du
rabbin !

Lundi 12 octobre 1942


Les renseignements britanniques annoncent que Lindbergh est
à Berlin. Cela voudrait dire qu’il était en collaboration avec les
nazis.
La Guardia évoque que la politique américaine a été dictée par
le régime nazi via Lindbergh, ce qui est une horrible trahison.
Les émeutes antisémites éclatent et font 122 morts.

23
Mardi 13 octobre 1942
Madame Lindbergh soutient la théorie de l’accident d’avion.
Henry Ford demande l’arrestation du rabbin Bengelsdorf.

Mercredi 14 octobre 1942


La Guardia convoque la presse pour dénoncer tous les
mensonges et les discours antisémites.

24
Jeudi 15 octobre 1942
Le FBI va arrêter Bengelsdorf, La Guardia et d’autres hommes
politiques.
Ils emmènent Madame Lindbergh dans un hôpital en disant
qu’elle est victime d’un effondrement psychologique.
New York est assiégé par les forces armées, et les médias sont
neutralisés.
Depuis Londres, Churchill annonce que l’Allemagne va envahir
le Mexique.

Vendredi 16 octobre 1942


Un émetteur radio caché diffuse la voix de madame Lindbergh
dans New York. Elle était séquestrée mais elle a réussi à
s’échapper. Elle dénonce ce qu’il se passe : Wheeler fait régner
la tyrannie, il fait taire toute forme d’opposition, et en plus de
ça, il est devenu président de manière illégale.
Elle demande un retour à l’ordre démocratique et soutient que
ceux qui ont violé la constitution devront passer devant la
justice.

25
Retour au point de vue de Philip
A ce moment, on sort du point de vue objectif du Newsreel
pour retourner au style habituel (du point de vue de Philip).
Des procédures démocratiques sont mises en place par la
Première Dame, et deux semaines et demi plus tard :
Roosevelt est élu.
Les japonais font une attaque surprise à Pearl Harbor et
l’Amérique entre en guerre contre l’Axe.

Après l’arrestation de Bengelsdorf, Evelyn raconte à Bess ce


que la Première Dame a raconté au rabbin. Alors oui, ça fait
beaucoup de discours rapportés.

En fait, le fils des Lindbergh n’est pas mort, mais il a été enlevé
par les nazis. Les Lindbergh était donc obligés d’obéir aux
ordres pour qu’ils ne fassent pas de mal à leur fils.
Tout était commandité par Hitler et les nazis. Ils mettaient la
pression pour que Lindbergh mette en place la solution finale
au problème juif…
C’est à ce moment que Lindbergh a commencé à faire de la
résistance en créant le Bureau d’assimilation, « Des gens parmi
d’autres » et la loi de peuplement pour que ce ne soit pas trop
violent pour les juifs.
Lors du diner officiel, le ministre allemand lui a fait parvenir une
lettre d’Himmler qui lui mettait la pression en faisant du
chantage avec leur fils.

En écoutant ça, Bess pense qu’Evelyn est devenu


complètement folle. 26
Roosevelt meurt juste avant la défaite de l’Allemagne en 1945.

27
Octobre 1942. La peur perpétuelle
Dans ce chapitre, on revient en arrière au moment où tout part
en vrille, et cette fois-ci, du point de vue de Philip.
12 Octobre : devant la radio, la famille Roth apprend que les
nazis ont récupéré Lindbergh alors qu’il avait disparu.
Le soir même, Seldon appelle chez les Roth depuis le Kentucky
: il dit que sa mère n’est toujours pas rentrée.
Bess va s’arranger pour le faire récupérer par la famille dans
laquelle Sandy a fait son stage.
En réalité, la mère de Seldon est morte en revenant de
Louisville, brûlée par des membres du Ku Klux Klan.

Seldon est accueilli chez les Roth (le 18 Octobre) : pour cela,
Herman et Sandy sont allés le chercher en voiture.

Le 15 Octobre, alors que le « putsch Wheeler » est au top de


l’illégalité, Evelyn se ramène complètement affolée chez les
Roth pour annoncer que Bengelsdorf s’est fait embarquer par
le FBI.
Il n’y a que Bess et Philip à la maison, car Herman et Sandy
était parti chercher Seldon. C’est à ce moment qu’elle a
raconté sa version de l’histoire, déjà présentée dans le chapitre
précédent.

On a des détails sur le voyage au Kentucky pour récupérer


Seldon. Ils ont galéré et ont eu tout un tas de problèmes pour
en revenir.
Quand ils arrivent, Seldon s’installe dans le lit jumeau à côté de
Philip et 10 mois plus tard, il va chez une tante (à Brooklyn).

28
Post-scriptum
A la fin de l’œuvre, Philip Roth propose un post-scriptum pour
répertorier les personnages et dire ce qui s’est réellement
passé.
Cela aide à mieux faire la différence entre la fiction et le réel.

Ce résumé ne suffit pas pour assurer aux épreuves

Pour aller plus loin

Le Joker
Fais décoller tes notes en Français-Philosophie
www.prepa-up.com/la-democratie
29