Vous êtes sur la page 1sur 2

en entreprise

38
39
Fiche d’identité Un système de captage laminaire de polluants a été mis en place
n Nom : Zhendre S.A. par la société Zhendre qui fabrique du matériel de refroidissement
n Date de création : 1955. adapté aux conditions extrêmes. Après quelques mois d’utilisation,
n Activité : fabrication le dispositif semble efficace et en voie d’être adopté.
de systèmes de
refroidissement pour
conditions extrêmes
(conteneurs frigorifiques,
climatiseurs de tentes,
chambres froides…).
n Effectif : 55 salariés.
n Localisation : Villenave-
d’Ornon (Gironde).
© Gaël Kerbaol/INRS

L’essentiel
n L’entreprise a installé
un système de captage
des polluants (solvants
utilisés pour le dégraissage,
fumées de soudage
Ventilation

Faire du froid
et de brasure).
n Conception du système

sans fumée
de captage laminaire.
n Pour choisir le dispositif,
l’entreprise s’est fait aider
par une société de conseil.

L’
entreprise Zhendre, qui lisées. « Nous en avons consulté
emploie une soixan- six, se souvient-il. Les propo-
taine de personnes à sitions techniques étaient très
Villenave-d’Ornon, en différentes et les prix allaient de
Gironde, fabrique du 30 000 à 110 000 euros. Ce n’était
matériel de refroidissement pour pas comparable. Je me suis dit
les conditions extrêmes : climati- que nous risquions d’avoir un
seurs de tente, chambres froides, système pas adapté que nous
conteneurs frigorifiques… Une devrions modifier, voire que nous
activité qui demande entre ne pourrions pas utiliser. »
autres de nombreuses opérations Il décide donc de tout reprendre
le chiffre de soudage et de brasage, géné- à zéro et de se faire aider par un
ratrices de fumées toxiques. En cabinet spécialisé qui se char-

10  000 2011, lorsque l’entreprise décide


de modifier son système d’aspira-
gera de rédiger le dossier de
consultation des entreprises. Il
conteneurs et tion des polluants qu’elle ne juge décrit les activités, les besoins
plus suffisamment performant, le de Zhendre et fixe des objectifs
chambres froides premier réflexe de Serge Turle, le qualitatifs à l’installation, tels
ont été réalisés responsable méthodes, entretien que les vitesses d’air aux postes
par Zhendre et sécurité, est de demander des de travail, et la fourniture du dos-
depuis 1955. Leslie Courbon devis à des entreprises spécia- sier d’installation de ventilation.

travail & sécurité – n° 751 – juin 2014


en entreprise

« Nous avons consulté à nouveau assemblage, le poste où les décembre. Plusieurs mesures ont
les mêmes entreprises. Seules mousses isolantes sont collées été effectuées afin de vérifier le
trois se sont estimées compé- sur les châssis préalablement bon fonctionnement et la confor-
tentes pour répondre à ce cahier dégraissés et, pour finir, les mité du système. « Cette étape est
des charges », indique Serge postes de brasure et de soudure. très importante, explique Nicolas
Turle. Quant aux fumées de brasure et Caradec, car elle constitue un
Le système retenu est un système de soudure, elles peuvent induire état de référence de l’installation.
d’aspiration laminaire. Le prin- des problèmes respiratoires (irri- Lors du suivi annuel, les nouvelles
cipe : au-dessus de chaque poste tations, asthme, bronchites), mesures réalisées permettent
de détecter le moindre défaut.
La réception et le suivi pério-
dique servent à s’assurer que le
À l’usage, ce n’est pas très matériel est toujours efficace. »
L’ensemble de ces mesures est
contraignant de se servir retranscrit dans le dossier d’ins-
du système d’aspiration tallation de ventilation.
En mars, après quelques mois
car le bras télescopique d’utilisation, certains ajuste-
est léger. ments se sont avérés néces-
saires. « Par exemple, précise
Serge Turle, la commande de
marche-arrêt du système est
de travail, un capteur crée un flux voire des cancers. Dans la zone assez éloignée de l’un des postes
d’air qui aspire les polluants à tôlerie, les torches aspirantes de brasage. Je crains que cer-
une distance d’un mètre. « Beau- ont été modifiées. Les groupes tains se disent qu’ils ne vont pas
coup d’entreprises installent des d’aspiration sont maintenant l’allumer pour une seule brasure.
bras aspirants, constate Nicolas reliés au réseau de ventilation et Nous allons donc placer un bou-
Caradec, contrôleur de sécurité les fumées de soudage rejetées à ton plus près du poste pour que
à la Carsat Aquitaine. Mais la l’extérieur. les opérateurs puissent mettre
Avant le dégraissage,
distance à laquelle ils sont effi- L’installation de l’aspiration s’est l’opérateur positionne
en marche et éteindre le système
caces est limitée au diamètre du terminée en septembre 2013 et et enclenche le facilement. » Car le système ne
tuyau, soit 10 à 20 cm. » Ce qui la réception finale a eu lieu en système d’aspiration. fonctionne pas en permanence :
peut gêner les opérateurs qui ont « Nous faisons de la brasure envi-
besoin d’espace autour de l’objet ron la moitié du temps, explique
sur lequel ils travaillent. Éric Lartigue, technicien frigo-
La fabrication d’un circuit fri- riste. L’autre moitié, nous faisons
gorifique consiste tout d’abord de la préparation et alors nous
à assembler entre eux, par arrêtons le système, car il serait
brasure, de nombreux tubes inutile. En plus, il est bruyant. »
frigorifiques en cuivre. Le bra- L’entreprise qui a installé le dis-
sage est une opération réalisée positif d’aspiration s’est engagée
avec un chalumeau, qui per- à former l’ensemble des salariés,
met de raccorder avec un métal y compris les futurs embauchés.
d’apport (ici, principalement Objectif : les convaincre de l’inté-
l’argent) deux pièces métal- rêt du système. « On nous a expli-
liques de façon qu’elles puissent qué à quoi sert le système de
supporter de hautes pressions. captage et comment il fonctionne,
Les tubes sont insérés dans un raconte Maxime Joyez, monteur.
châssis isolé et fermé par des Nous avons été convaincus et, à
tôles. Le compresseur et le ven- l’usage, ce n’est pas très contrai-
tilateur sont ensuite ajoutés et gnant de se servir du système
les branchements électriques d’aspiration, car le bras télesco-
réalisés. Cet ensemble constitue pique est léger. »
alors soit un climatiseur, soit un Un système bien accepté par les
groupe froid qui peut être inté- opérateurs qui doivent encore
gré à une enceinte isolée pour apprendre à l’utiliser correc-
obtenir un conteneur frigori- tement. Alors qu’une nouvelle
fique ou une chambre froide. ligne se met en place pour faire
face à une grosse commande,
© Gaël Kerbaol/INRS

Installation, réception Serge Turle rappelle où pla-


et suivi cer les postes en fonction de la
Quatre types de postes ont été localisation des bras articulés
équipés de capteurs : les postes et comment positionner les cap-
de dégraissage des tôles avant teurs laminaires. n

travail & sécurité – n° 751 – juin 2014