Vous êtes sur la page 1sur 201

Pauline EYMARD

G
99 bd de l'Hopltal
Editions Vernazo go 75013 PARIS • Tél. 01 44 24 t3 61
1www.vg-editions.com
Toute reproduction, mima partielle, d& cet ouvrage est interdite.
Une çopie ov reproduction par quelqu& procédé qua ce soil1 pholographié, mic,ontm,
bande magnétique, disque ou aulre, constitue une contrefaçon passible des peines
prévuu par la loi du 11111ars 1957 •ur la protection des droits d'auteun;.

Juillet 2015 - ISBN : 978-2-8183-1376-3


.,,,,. .

r'

.,,,,-...,,

.,..,-...,,
{_ Sommaire des questions isolées par item

Questions isolées QCM • Cancérologie • 1


2 · Editions VG
. . . ,/a Enoncé
_D_'_
a_p -r è_s_l_e_s_d_o_n_n_é_e_s_d_e__
la- H
- aute Autorité de Santé, dans quelle(s)
'QCM . indication(s) peut (peuvent) être employés les médicaments
ire.,, ; " ' suivants: cabazltaxel, enzalutamide et abiratérone ?
· '!: ,,. ? Jus u'à 4 ré onses
A - Cancer du rein au stade loco-régionalement avancé
B • Cancer de la prostate au stade métastatique hormonosensible en 1 ère
ligne
C - Cancer du col de l'utérus, en traitement néo-adjuvant
D - Cancer du poumon au stade métastatique
E - Cancer de la prostate au stade métastatique, après échec d'une
castration hormonale
Cancer du col de l'utérus au stade métastatique
Cancer de la prostate au stade localisé
Cancer du oumon au stade localisé, en traitement ad'uvant
,. A quelle(s) famille(s) de médicaments appartient le cabazitaxel ? .
,.
'
Jus u'à 3 ré anses .,.,
A - Inhibiteur des récepteurs aux androgènes
B - Stabilisateur du fuseau
C - Antagoniste de la LHRH
D - Anti-métabolite
E - Inhibiteur de la biosynthèse des androgènes
F • A lkylant
G - Analogue de la LHRH
H - Inhibiteur de la topo-isomérase 1
1- Taxane
J - Anthra cline
•QCIVl"3'.:: A q~elle famille de médicaments appartient l'enzalutamide ?
~- · 1re onse
A - Inhibiteur des récepteurs aux androgènes
B - Stabilisateur du fuseau
C - Antagoniste de la LHRH
D - Anti-métabolite
E • Inhibiteur de la biosynthèse des androgènes
F - Alkylant
G • Analogue de la LHRH
H - Inhibiteur de la topo-isomérase 1
1- Taxane
J - Anthrac cline

Questions isolées OCM - Cancérologie - 3


A quelle famille de médicaments appartient l'acétate
d'abiratérone?
1 ré onse
1A - Inhibiteur des récepteurs aux androgènes
B- Stabilisateur du fuseau
C- Antagoniste de la LHRH
D- Anti-métabolite
E- Inhibiteur de la biosynthèse des androgènes
F- Alkylant
G- Analogue de la LHRH
H- Inhibiteur de la topo-isomérase 1
1- Taxane
J - Anthrac cline
, ., Quel est le schéma vaccinal de primovaccination contre certains
agents infectieux responsables de cancers du col utérin (selon le
calendrier vaccinal 2015)?
Jus u'à 8 ré onses
A - Il comporte 3 doses pour les jeunes filles de 15 à 19 ans révolus pour le
vaccin bivalent
B - Il comporte 2 doses pour les jeunes filles de 14 à 19 ans révolus pour le
vaccin quadrivalent.
C - La dernière dose doit être administrée 6 mois après la première.
D - La 2ème dose doit être administrée 1 mois après la 1ère chez les jeunes
filles de 15 à 19 ans pour le vaccin bivalent.
E - Il comporte 3 doses pour les jeunes filles de 11 à 13 ans révolus pour le
vaccin quadrivalent.
F - Une vaccination initiée avec le vaccin bivalent peut être poursuivie avec
le vaccin quadrivalent.
G - La 2ème dose doit être administrée 2 mois après la 1ère chez les jeunes
filles de 14 à 19 ans pour le vaccin quadrivalent.
H - Il comporte 3 doses pour les jeunes filles de 11 à 14 ans révolus pour le
vaccin bivalent.

_ ....-....
4 • Editions VG
Quelle est l'attitude actuellement recommandée en France
. . concernant un éventuel dépistage du cancer de la prostate ?
l Jus u'à 6 ré onses
L'association française d'urologie recommande un dépistage individuel
chez les patients qui le souhaitent par dosage du PSA seul.
B- Il n'y a pas de dépistage systématique du cancer de la prostate en
France.
C- Un dépistage individuel n'est pas recommandé chez les hommes dont
l'espérance de vie est inférieure à 10 ans.
D- Le dépistage du cancer de la prostate est un dépistage de masse
organisé.
E- Le médecin doit informer ses patients qui demandent un dépistage du
cancer de la prostate sur les modalités, les bénéfices et les risques et les
conséquences d'un dépistage.
F- L'association française d'urologie recommande un dépistage individuel
chez les patients qui le souhaitent par toucher rectal et dosage du PSA.
G- La HAS ne recommande aucun dépistage systématique ou ciblé du
cancer de la prostate chez les hommes de 50 ans et plus
asymptomatiques.
H- La population qui pourrait bénéficier d'un dépistage individuel après
information objective est constituée par les hommes de 50 ans à 74 ans
selon l'association fran aise d'urolo ie.
Quelles sont les modalités recommandées pour les biopsies de
prostate?
Jus u'à 7 ré onses
A- Guidage échographique des biopsies
B- Antibioprophylaxie par fluoroquinolone par voie orale en prise unique
avant le geste
C- Biopsies chirurgicales sous cœlioscopie
D- Information et consentement du patient préalables à leur réalisation
E- Anesthésie généralement locale
F- Biopsies prostatiques par voie transrectale
G- Antibioprophylaxie par fluoroquinolone par voie orale avant le geste et
qui sera poursuivie 7 jours après
H- Biopsies chirurgicales sous laparotomie
1- Réalisation d'un lavement rectal avant le geste
J- ECBU s stémati ue avant le este

Questions isolées QCM •Cancérologie• 5


Quelle(s) information(s) sur le dépistage du cancer du sein est
(sont) exacte(s) ?
Jus u'à 7 ré onses
A- Il comprend un examen clinique des seins.
B- Il concerne les femmes de 25 à 65 ans.
C- Il concerne les femmes de 45 à 80 ans.
D- Il y a une double lecture des clichés par 2 radiologues différents.
E- Il comprend systématiquement une mammographie avec 3 incidences.
F- Il s'agit d'un dépistage de masse organisé.
G- Il comprend systématiquement une échographie mammaire.
H- Il concerne les femmes de 50 à 74 ans.
1- Le rythme du dépistage est d'une fois tous les 2 ans.
J- Il corn rend s stémati uement une mammo ra hie avec 2 incidences.
Quelles femmes ne sont pas éligÏbles au programme de
dépistage de masse organisé du cancer du sein ?
Jus u'à 8 ré onses
A- Prise d'un traitement hormonal substitutif
B- Antécédent personnel de cancer invasif du sein
C- Femmes d'âge < 60 ans
D- Femmes ayant un antécédent personnel d'hyperplasie canalaire atypique
E- Femmes ayant une prédisposition génétique familiale au cancer du sein
F- Antécédent personnel de carcinome canalaire in situ
G- Femmes porteuses de prothèses mammaires
H- Femmes ayant un antécédent d'irradiation thoracique médicale à haute
dose
1- Femmes ayant un antécédent de traumatisme mammaire
J- Femmes a ant des seins denses à la mammo ra hie
Quelle(s) proposition(s) sur le remboursement du dépistage
organisé du cancer du sein est (sont) exacte(s)?
Jus u'à 3 ré onses
La mammographie est prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale. ,--._.
L'échographie est prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale.
La patiente n'a pas à avancer de frais pour la mammographie.
L'échographie est prise en charge à 70% par la Sécurité Sociale.
,,...-......,
La mammo ra hie est rise en char: e à 70% ar la Sécurité Sociale.
Quels sont les avantages de la radiothérapie conformationnelle
par rapport à la radiothérapie conventionnelle ?
Jus u'à 5 ré onses
A- Augmenter la dose délivrée à la tumeur
B- Diminuer la toxicité sur les organes de voisinage
C- Diminuer l'étalement de la radiothérapie
D- Réduire la dose délivrée aux tissus sains à proximité de la tumeur
E- Diminuer le ris ue de cancer radio-induit ·

6 • Editions VG
.. Q~M:\ Quel est le principal facteur de risque de mésothéliome pleural
·~ 1~ ; malin ? 1 ré onse
A- Tabac
B - Exposition aux poussières de bois
C • Benzène
D- Alcool
E - Exposition aux radiations ionisantes
F - Exposition aux amines aromatiques
G- Amiante
H - Infection ar l'EBV
•·;,.QC;M Quels sont les signes cliniques les plus souvent révélateurs d'un
13 . mésothéliome leural malin ? Jus u'à 7 ré onses
A - Douleur thoracique
B - Toux sèche
C - Adénopathies cervicales
D - Hémoptysie
E - Dyspnée
F - Présence d'un ganglion de Troisier
G - Altération de l'état général
H • D s ha ie
··QCM· Quelles données sur l'épidémiologie du mésothéliome pleural
h 1~ · malin s,ont e~actes ?
, .)'!, Jus u à 4 re onses
A - La majorité des cas surviennent chez les hommes.
B - La médiane de survie est d'environ 3 ans.
C - La survie à 5 ans est de l'ordre de 30%.
D - L'incidence annuelle est d'environ 5000 cas.
E - La majorité des cas surviennent chez les femmes.
F - Le sex ratio est proche de 1.
G - La médiane de survie est de 9 à 12 mois.
• QCM-. Quels sont les 2 examens paraclinlques à réaliser en 1 "'
intention devant une suspicion de mésothéliome pleural malin ?
15
· ~ 2 ré anses
A- TEP-TOM
B - Dosage des marqueurs tumoraux sériques
C • Scintigraphie pulmonaire de ventilation-perfusion
D - IRM thoracique avec injection
E - Radiographie thoracique de face et de profil
F • Fibroscopie bronchique
G - Dosage des marqueurs tumoraux dans le liquide pleural
H - Echographie pleurale
1- Analyse cytologique des expectorations
J • Scanner thoraci ue avec in'ectlon

Questions Isolées QCM • Cancérologie • 7


Quel(s) est (sont) le(s) traitement(s) habituel(s) des
mésothéliomes pleuraux malins ?
Jus u'à 3 ré onses
1A - Radiothérapie externe
'B- Chimiothérapie
C- Hormonothérapie
D- Curiethérapie
E- Thérapie ciblée
F- Radiothérapie métabolique
G- Chirur ie de résection tumorale
Quelle est la fréquence recommandée pour faire le dépistage de
masse du cancer colorectal ?
1 ré onse
A- 1 fois tous les 6 mois
B- 1 fois par an
C- 1 fois tous les 2 ans
D- 1 fois tous les 3 ans
E- 1 fois tous les 5 ans
F- 1 fois tous les 1Oans
Quel est le dépistage du cancer colorectal recommandé chez les
patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de
rintestin (MICI) ?
Jus u'à 3 ré onses
Dépistage endoscopique par chromocoloscopie
Dépistage tous les 1O ans après 5 ans d'évolution de la maladie
Test de détection de sang occulte dans les selles
Dépistage tous les 5 ans dès la découverte de la MICI
Consultation d'oncogénétique
Dépistage tous les 5 ans après 10 ans d'évolution de la maladie
Dé ista e tous les 10 ans a rès 10 ans d'évolution de la maladie
A quel moment doit être programmée la prochaine coloscopie en
cas de découverte d'un polype adénomateux mesurant 15 mm
(dont !'exérèse a été complète) chez un homme de 65 ans ?
1 ré
A- 6 mois
B- 1 an
C- 2 ans
D- 3 ans
E- 4 ans
F-
G-
H- as nécessaire lors du suivi.

8 • Editions VG
;i~·'" Quelle est la tranche d 'âge concernée par le dépistage de masse
QCM
du cancer colorectal ?
~ -20
~:.. ""
(1 rénonsel
A - Hommes et femmes de 40 à 65 ans
8 - Hommes et femmes de 50 à 65 ans
C - Hommes et femmes de 55 à 65 ans
D - Hommes et femmes de 40 à 74 ans
E - Hommes et femmes de 50 à 74 ans
F - Hommes et femmes de 55 à 74 ans
G - Hommes et femmes de 60 à 74 ans
H - Hommes et femmes de 40 à 80 ans
1- Hommes et femmes de 50 à 80 ans
J - Hommes et femmes de 55 à 80 ans

Questions Isolées QCM - Cancérologie - 9


/' '·

_,......._._
.I.IIIICllollrrlllillgllé_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __

Réponse: E
- F Le cabazitaxel, l'enzalutamide et l'abiratérone ont l'AMM pour le
. -J:.J traitement des cancers métastatiques de la prostate résistants à la

- F . castration:
Ë: Y1 • En 1ère ligne: l'acétate d'abiratérone peut être employé chez les
F - l:J patients asymptomatiques ou peu symptomatiques.
- tJ • En 2ème ligne: chez les patients progressant pendant ou après un
H- F traitement par docétaxel.
- F Réponse : BI
a-:: v1 Le cabazitaxel est un taxane .
.-~ yj Il fait partie des stabilisateurs du fuseau.
- . ~. j
Fl
- . . F.1

10 - Editions VG
Réponse : ACDG
La vaccination initiée avec l'un des 2 vaccins doit être poursuivie
~~~ avec le même.
Schéma vaccinal du vaccin quadrivalent:
·~-+-~ • Entre 11 à 13 ans révolus: 2 doses espacées de 6 mois (MO, M6).
• Entre 14 et 19 ans révolus: 3 doses selon le schéma MO, M2 et
M6.
Schéma vaccinal du vaccin bivalent:
• Entre 11 et 14 ans révolus: 2 doses espacées de 6 mois (MO,
M6).
• Entre 15 et 19 ans révolus: 3 doses selon le schéma MO M1, M6.
Réponse : BCEFGH
Pas de dépistage de masse du cancer de la prostate en France.
,,:i-:,--;,--,-i Divergences entre la HAS et l'association française d'urologie pour
""'--+~ un dépistage ciblé:
• Aucun dépistage recommandé chez les hommes > 50 ans
asymptomatiques pour la HAS.
• Pour l'association française d'urologie: un dépistage individuel
pourrait être recommandé chez les hommes de 50 à 74 ans avec
espérance de vie > 10 ans après consentement éclairé, par
toucher rectal et dosage du PSA.
Une information sur les modalités, bénéfices-risques et
consé uences d'un dé ista e est nécessaire dans tous les cas.
Réponse: ABDEFI
<C'l-::--t-=-1 Modalités des biopsies prostatiques:
• Information et consentement du patient préalables à leur
réalisation.

·- • Biopsies par voie transrectale, sous guidage échographique.


• Anesthésie focale par bloc péri-prostatique généralement.
• Antibioprophyfaxie par fluoroquinolone par voie orale en prise
unique avant le geste (une antibioprophylaxie ne doit jamais
dépasser 48h, elle a pour but de prévenir et non de traiter une
infection de site opératoire).
• Lavement rectal au moins 1h avant le geste.
• L'ECBU préalable n'est pas systématique: seulement si
antécédent ou sus icion d'infection urinaire.

Questions Isolées QCM • Cancérologie • 11


Réponse ; ADFHIJ

(programme national de

• Examen clinique et mammographie avec 2 incidences avec


double lecture des clichés par 2 radiologues différents.
• 1 fois tous les 2 ans.
• Dépistage de masse pris en charge à 100% par la sécurité
sociale.
J • V Il existe aussi un dépistage individuel du cancer du sein chez les
femmes a ant des facteurs de ris ue de cancer du sein.
___ _ Réponse : BDEFH
B - V Les femmes qui ne sont pas éligibles pour le dépistage organisé du
·, cancer du sein:
· VR • Femmes à risque élevé de cancer du sein:
• V • Antécédent personnel de cancer invasif du sein ou de
-~- v carcinome in situ (canalaire ou lobulaire) ou d'hyperplasie
Fp canalaire / lobulaire atypique .
.v •Antécédent. familial de cancer du sein (suivi en fonction du
1~- F score d'Elsinger).
-Î • Femmes à risque très élevé de cancer du sein:
F1 • Dia nostic de rédis osition énéti ue au cancer du sein.
• iV Réponse : ACD
:- F La mammographie de dépistage organisé du cancer du sein est
• V prise en charge à 100% par !'Assurance Maladie, sans avance de
D. V frais.
-- -- Les autres examens complémentaires nécessaires suite à la
découverte d'une anomalie à la mammographie ne sont pas pris en
charge à 100% car non inclus dans la prise en charge financière du
--1---1-=rQ. ramme 70% ourl'écho ra hie mammaire.
Réponse : ABDE
La radiothérapie conformationnelle permet de:
• Réduire la dose délivrée aux tissus et aux organes à proximité de
la tumeur -+ diminution de la toxicité et des risques de cancers
radio-induits.
• Au menter la dose délivrée à la tumeur.

12 -Editions VG
.__,,, V Réponse : ABEG
V Signes cliniques les plus souvent révélateurs du mésothéliome
pleural malin:
..__,, • Signes d'attteinte pleurale: douleur thoracique, toux sèche,
dyspnée.
• Signes d'envahissement local: douleur thoracique ou de l'épaule.
..._,,, • Altération de l'état général avec perte de poids .

Réponse: AG
Epidémiologie du mésothéliome pleural malin:
.._,, • Cancer rare, incidence annuelle autour de 600 à 900 cas.
• Près de 70% des cas surviennent chez des hommes.
• Mauvais pronostic: survie relative à 5 ans d'environ 7%, médiane
,.._,/ de survie= 9 -12 mois.

Réponse: EJ
Examens à réaliser en 1ère intention devant une suspicion de
,.._,/
mésothéliome pleural malin:
• Radiographie thoracique (face + profil).
• Scanner thoracique avec injection.
.._/

.___,,, r,'

Réponse: B
La chimiothérapie est le traitement de référence des mésothéliomes
.._,,
pleuraux malins.

___,,

Réponse: C
Il est recommandé de faire le test Hemoccult Il'" 1 fois tous les 2 ans
s-__;::.....-i--=--i pour la population à risque moyen de cancer colorectal.

Réponse : AEF
Dépistage du CCR chez les patients atteints de MICI:
• Consultation d'oncogénétique + dépistage endoscopique par
chromocoloscopie.
• Coloscopie tous les 5 ans après 10 ans d'évolution de la maladie.

Questions isolées QCM - Cancérologie - 13


- 1__1:_I Réponse : D
- F ! Les polypes adénomateux à haut risque ont un nombre <!: 3 ou une
C- i=l
taille ~ 10 mm ou la présence d'une dysplasie de haut grade.
f~J° ~ \T] La 2ème coloscopie doit être faite 3 ans après.
;.OJE - Fi
. F : __E
- F
- F
- F Réponse : E
·--:- --F--
Dépistage de masse pour tous les adultes de 50 à 74 ans (à risque
- F moyen de CCR).
- F
-__ v_
- F,
- F
F

;i;<!l~ ~--~---
'.gQ;:1Total QCM
Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.
En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items. .r•-
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 20.

14 • Editions VG
q
~â~rpenfs 0 , 1, _rjair:is'. c~rf'.ÇS,§,,'d~ l~Ui<\~t§lf~, :;,':
mëfâstatiques·résisfa,nts à la~ctistration: ·'>li~ ""1'. l '.,
• C3}baz1taxel ~"""' ligne}. _.-. ",· :/ '
• Eozalutamid~ (2•m. ligne).
•,Ac~tate_Q'ab[@téro.n e (1••::,qu_26me ligne}. .•
1ll~t ,t1 rà'
0
1
-~;~~rWatio n pr31' ;ée:à
1
·t;s~'j e~~;r 08' fillès
.14
arÎs~+.r'attrapagé pour les 1S::19 ans révolÛs'. • """'
Schèma vaccinal du quadrivalent: 2 aoses espacées de
6 otols ~l 11-1~ ns, 3 doses (~O, M2, M6) si 14-19 ans.
~ }·i~~- ~ "'.+'l."~~~n~l
1 ••• ,,r1"'· -~a,- i -r' ~::.,,1~·
,ti'Atia·1;- de:dé~~agJf rectm:nandé ·po~ Îes 'tf~mnfeb . 50
an&asymptomâtiQues. • '' ; • . .
Association F~ançaise d'Urologie~ un dépistage fndJYiduel
pourrait être recommandé chéz les.hommes de 50 à ?kans
~X~!:t espérancè. ' ,de,1;),'ie ~~;1\Ql-..ans,1;apr$S;',C. or\s~nt~rtlent
~cla~é-,1par'ioûçff~r"rectal ,et~S-~ agl du'Ps~ri-,, !'. ·, : .;
:r-,:,· • .. .JO ... •

Réalisée sous· anesthésie locale par bloc périprostatique.


~ Guidée par échog[aphie enêtorectale. • ' -
. }Ï,? pioP,~ies ,au ~i'1imui:n,/ ~f ., rties sur l'~n.semble du t~lume '
~pro.statique (en _gëréral)i 1r, · fi~,l; ' '11 · if'. .. ,,;~,,,i~" ·'
si
EGBU antécéq_ènt ou suspicion·d'infection urinaire. _
Anti~ioprophyla~ie recommandée par fluo~q'uinolone_:,_

,,<~~ , , ;
.,, r :.>; ~

P~plilalion: f~mme.s de 50il,?,.1,an,s. ·


S'i~f!\~!1 chn1qu~·t mamm~Qr~p.tiie .(fayel +{ pJ:>ILgu~,~X!~rne)
tous les 2 ans, avec doù6Jê lecture · Jiêr 2 radiologues
différents, prise en charge à-100.%. ~
PrQgramme de dépistage de masse organisé pour les
' da<•
feml'T!,e s ,à risque m9déré d~ Aancer du sein. ,
Dégistage indivfa1Ïel,si risqùèC:éLevé ou:très,élevé,
~ J ·,•••~ ·;jf. :·,.--· ....~:::lJ~t tlJ~ ·~~ 1

Queslions Isolées QCM - Cancérologie - 15


16 • Editions VG
-. __,lu Enoncé

..__,I Quel est le cancer qui a la plus forte incidence en France


métropolitaine ?
1 ré onse
.___,, A- Cancer du pancréas
B- Cancer de la vessie
C- Cancer du sein
D- Cancer du poumon
-....J E- Cancer des voies aéro-digestives
F- Cancer de la prostate
G- Cancer du rein
H- Cancer colorectal
-.........1
1 - Mélanome cutané
.., .- -·~ .. Quelle est approximativement l'incidence des cancers en France
,; ., ~. ~2 métropolitaine en 2012 ? ,;
...__,, t~ 1 ré onse
A- 100 000 cas
B - 200 000 cas
-._/ C - 350 000 cas
D - 450 000 cas
E - 500 000 cas
F - 650 000 cas
-._/ Quelle(s) est (sont) la (les) mesure(s) de prévention primaire
, :, parmi celles proposées ?
Jus u'à 7 ré onses
.._./ A - Surveillance prolongée des professions exposées à des carcinogènes
B - Mesures de protection solaire
C- Dépistage de masse organisé de certains cancers
D- Dosage du PSA pour dépistage du cancer de la prostate
.._/
E- Interdiction de fumer dans les lieux publics
F- Consultation gynécologique avec frottis cervico-vaginal pour le cancer du
col de l'utérus
..__/ G- Vaccination contre !'hé alite B

Questions Isolées QCM - Cancérologie• 17


/

Quelle{s) est (sont) la (les) condition(s) pour qu'une pathologie


soit accessible à un dépistage de masse ?
Jus u'à 6 ré onses
Pathologie ayant une incidence forte
Population cible définie démographiquement
Pathologie fréquemment et rapidement létale en l'absence de traitement
Test de dépistage très spécifique
Test de dépistage ayant une valeur prédictive positive élevée
Test de dé ista e validé existant ermettant de confirmer la atholo ie
Quels sont les cancers qui bénéficient d'un dépistage de masse
organisé?
Jus u'à 5 ré onses
A- Cancer du sein
B- Cancer de la prostate
C- Cancer du col utérin
D- Cancer du poumon
E- Cancer colorectal

18 - Editions VG
..__/------------------------
11 Corrigé

V· ""-
Commentaires, conseils et coachjng
, ' .
Réponse: F
>----+--< ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
_-1-_, Toutes les données d'épidémiologie proviennent de l'Institut
1
National du Cancer pour l'année 2012.
- l':::---t~ Cancer de la prostate= 1er cancer chez l'homme et 1•• cancer tous
sexes confondus en France.

Réponse: C
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
355 000 cancers diagnostiqués en France en 2012.

Réponse : BEG
La prévention primaire vise à éviter la survenue de la maladie en
supprimant l'exposition aux facteurs de risque.
La prévention secondaire vise à dépister précocement une maladie
déjà présente chez un individu pour augmenter les taux de guérison,
,. t - - - t - - 4
la survie, les complications liées à la maladie el au traitement.

Réponse: AB
Les critères justifiant un dépistage organisé sont déjà tombés à
l'ECN, en 2004.
• Pathologie: fréquente, grave, avec une histoire naturelle connue
et lente.
• Test de dépistage:
• Très sensible.
- Valeur prédictive négative élevée.
- Le test de dépistage n'est pas assez spécifique pour confirmer,
nécessité d'un 2•me test dia noti ue our la confirmation.
A- V Réponse : ACE
.in B
- F 3 dépistages de masse organisés en France: cancers du sein,
~ C-V colorectal et du col utérin.
go- F Cancer de la prostate = dépistage individuel ciblé.
Cancer du poumon: mortalité trop élevée pour qu'un dépistage plus
E- V récoce soit bénéfi ue.
''.5 · Total QCM

Questions Isolées QCM •Cancérologie• 19


Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.
En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1,
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items,
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 5.
••• ., u • • • • +• •• • • •n • ,. •• '"•

i notBS pHrsonn0.l10s ; ~

l l

'

j
'•,••••'•'••••••••• •••••"••••••• .... ••••••••••••""' •• .. •••••••••••"u••••••""'n•••••••H•••••••• ••••••h•• ••••••--• ,,,..,,,,._.,,,,., .-•••••

20 - Editions VG
Questions isolées QCM - Cancérologie - 21
...--.,.

notes personnelles :

l.. ••• .. ••••• .. ~•• •••••••• , .. o•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••• .. ••••••••••••••••••• .. •••--~u•••••••" •o• .. •U••••••••••••• .. ••••••••~--•• ,•

22 • Editions VG
. _, /u Enoncé

- ~ Quelles sont les affirmations sur les bases génétiques de la


~CM 1i cancérogenèse qui sont exactes ?
' (Jusqu'à 7 réponses)
A- Les mutations prédisposant aux cancers peuvent être acquises.
B- Les mutations peuvent affecter un gène suppresseur de tumeur.
C- Les gènes suppresseurs de tumeur ont pour fonction la promotion du
cycle cellulaire.
D- Les mutations prédisposant aux cancers peuvent être constitutionnelles.
E- Les mutations peuvent affecter un prolo-oncogène.
F- La mutation d'un prolo-oncogène est un évènement récessif.
G - Les mutations peuvent affecter un oène de réparation de l'ADN.
;,:l Quelle(s) est (sont) la (les) propriété(s) des cellules cancéreuses
QCM 2i? (Jusau'à 7 réoonses)
A- Insensibilité aux signaux inhibiteurs de croissance
B- Déficit en système réparateur d'ADN
C- Capacité à induire une néoangiogenèse
D- Echappement à l'apoptose
E- Croissance illimitée favorisée par la surexpression des télomérases
F- Auto-activation de la prolifération
G- Perte de l'inhibition de contact
._,,· Quel(s) est (sont) le(s) gène(s) dont la mutation peut constituer
·,i Mât
-~~
un syndrome de prédisposition génétique aux cancers du
côlon ? (Jusau'à 6 réoonses)
A- MLH1
B- NF1
C- RET
0- MYH
E- APC
F- ABL

Questions Isolées OCM • CancérolOgie • 23


Quelles sont les tumeurs qui peuvent survenir dans le cadre du
sy:ndrome de von Hi el-Lindau ? Jus u'à 7 ré onses
Méningiome
Hémangioblastome rétinien
Cancer du rein
Carcinome médullaire de la thyroïde
Adénome hypophysaire
Cancer du poumon
Phéochromoc orne
Quelle(s) est (sont) la (les) pathologie(s) provoquée(s) par
l'exposition au benzène, reconnue(s) dans un tableau de
maladies professionnelles ?
Jus u'à 6 ré onses
A - Aplasie médullaire
B - Leucémies aiguës
C - Cancer broncho-pulmonaire
D - Cancer du sein
E - Syndromes rnyéloprolifératifs
F - Cancer de la rostate
·················--············--····································· ··································· ....... , .......... ............... ........
r notes personnelles :
, ,

,.,,-,
1
1

t. '"••••••••••••••• ••••••••••••••• . ••••••••••••••••••••••••••••••••••••••u• .. ••••• .. •--•••••••••••••••••••••••••••••--•••••••••••••••••••••••••••

24 - Editions VG
-.__./ i!i
. . . Corrigé

-\r,•,..hr,p
.~~:1~~;i%1i~~i1:
.. ·•
~t}dh1ô~:;
·!·,:.:'il.l.:,.,
i'¾f}X'.,,.·"": h:t!,~ l., ~1"1
Réponse : ABDEG
"""''=--'-''---' Les mutations de l'ADN peuvent être acquises ou constitutionnelles.
Elles peuvent affecter un proto-oncogène, un gène suppresseur de
tm,ll'l,.:C...-,1..:.-1

tumeur.
F's :\:--+.!:,..j Les gènes suppresseurs de tumeur ont pour fonction de freiner le
cycle cellulaire.
La mutation d'un proto-oncogène est un évènement dominant.
L'altération des systèmes de réparation favorise l'accumulation
d'anomalies énéti ues.
Réponse : ABCDEFG
Ce sont toutes des propriétés des cellules cancéreuses.
Maintien des télomères et absence de sénescence.

Réponse : ADE

__,
Réponse : ABE
fMi}!;--i-,=-1 Les maladies professionnelles liées à l'exposition au benzène sont
des hémopathies.

Total QCM

Questions isolées QCM • Cancérologie • 25


Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.
En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 5.
,•••·••·•·•• ·• ·•· •••· . . . . . . . , ••••••· " ' •·••••••••--••• ............... h .......................... --•·••· •Hoo•••••·h ........... 0 ... • 0 • h . . . . . . . . . . h .. • • • • .... • · • · -

i notes per.sonr~el!o$ : 1

! 1

1;

'
•,,., """"'" ou,, •••••••h•••••• • .. • .. •••••••••••••--•.,••• •• .. ••••• ....... • .. •••• .. •••••• .. ••u••••••»•••>••••••••••-• ,,,, .......... ,,,,,,,,.,, •••

26 • Editions VG
Questions Isolées QCM - Cancérologie - 27
~ .··· . . ·.
m
g,
\ 1
~
g· ~
C

"'
< ~-
G)
~~

. . . . . . . . . . . . a., ............. H ..... ,., ... n,••·H•• .. Hh••nHHH••·· ........... ,.h .............. ._ ........... n•u•hu•• .. ··••h•••H .......... h••H ............ ~·····H••·· .. ••••••• ....... u .. u• .. ··•·u••· .. ••H•u•••o••····••O••··

-\
J ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) î
.._,, . Enoncé

Dans quels cancers peut-on retrouver la présence d'un ganglion


de Troisier ?
Jus u 'à 8 ré onses
A- Cancer du rein
B- Cancer du poumon
C- Cancer du pharynx
D- Cancer du foie
E- Cancer du testicule
F- Cancer du larynx
G- Cancer colorectal
H• Tumeur cérébrale
Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) sur la classification
TNM qui est (sont) exacte(s) ?
Jus u'à 6 ré onses
Le M correspond aux adénopathies métastatiques régionales.
La hTNM est la classification TNM après examen histologique.
Le N correspond à l'envahissement nerveux.
La nTNM est la classification TNM après traitement néo-adjuvant.
La eTNM est la classification TNM après écho-endoscopie.
Le T carres ond à la tumeur rimitive.
Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) sur la stadification qui
est (sont) exacte(s) ?
Jus u'à 5 ré onses
A- Le stade O correspond à un cancer localisé.
B- Le stade Il correspond à un stade métastatique.
C- Elle comporte 5 stades.
D- Le stade Ill correspond à un cancer loco-régionalement avancé.
E- Le stade I corres ond à un cancer localisé.

Questions Isolées OCM • Cancérologie • 29


Quelle stadification est utilisée pour les cancers
gynécologiques ?
1 ré onse
1A- Breslow
1 B- FIGO

C- D'Amico
0- GOLD
E - Scarff Bloom Richardson
F- Gleason
----------------------------<
Quel est le principal intérêt des marqueurs tumoraux ?
1 ré onse
A- Diagnostic positif de cancer
B- Facteur pronostique
C- Détection d'une récidive ,,.,,.-,.,.
D- Confirmation du dia nostic de cancer

r-;c,tes pNsonn ..3l1es :

30 • Editions VG
. ._/u Corrigé

Réponse: F
M: métastases à distance.
mE--+-::-l pTNM: classification TNM après examen histologique ("pathologie
examination ").
N: envahissement des ganglions lymphatiques.
yTNM: classification TNM après traitement néo-adjuvant.
V usTNM: classification TNM après écho-endoscopie
C'ultrasonography").
T: tumeur rimitive.
F Réponse: DE
Pas de stade O.
,,,.~;;:c__+:..-l Stade Il: cancer localement avancé/ stade IV: cancer métastatique.
Elle comporte 4 stades.
Stade Ill: cancer avec extension locale très importante ou
adénopathies.
Stade 1: cancer localisé.
Réponse : B
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
â:f-'"-!....:....i Stades FIGO utilisés pour les cancers de l'utérus et de l'ovaire.

Réponse : C
Les marqueurs tumoraux sont surtout utiles pour le suivi si leur taux
était élevé avant le traitement carcinologique.
Une réascension du taux d'un marqueur antérieurement élevé
évo ue une récidive.

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.

Questions isolées QCM • Cancérologie - 31


Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
r.-....•.
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 5.

,,,,-.,,...

.!"'"'.

••••••••• •--••••••• ••••••••• .. ••••••h••••"••••••••--••••''"'"• .... •••• .. •••••••••••"•••"••••••'•H••vo••••,. .. • .. o••••••• .. • .. •••• .. •••••••-.••
..

32 - Editions VG
.__,

._...,,,,.

Questions isolées QCM - Cancérologie - 33


notes pe-rsonnellt'):S :

,r-.

,,,.--....

•• ·••·••••·•· .. •~••••··••••• .. •·••••••••••OAO~O•••• ••·•••···••··• ·••••h>•••• _. ................ ~ ......... , •••• ,• ........................ ,_, .............. ,•

34 • Editions VG
. ._,;- Enoncé

Quelle(s) est (sont) la (les) méthode(s) de prélèvement à effectuer


pour réaliser une analyse en cytologie ?
Jus u'à 8 ré onses
Ponction à l'aiguille d'un liquide
Envoi d'une pièce opératoire fixée dans du formol
Raclage ou brossage d'un organe dont les cellules desquament
spontanément
D- Ponction à l'aiguille d'un organe
E- Recueil de liquides émis spontanément
F- Apposition d'un tissu à l'état frais sur une lame
G- Congélation d'un prélèvement dans de l'azote liquide
H- Ponction à l'aig.:::
u:c.:
ill.::,
e..::d:..:
'u:.:.n"'e:..:t.:::
u.:..:.
m"'ec.::
u,:_r ~--,-----...,,...---,---~--------l
~ De quelle couleur sont colorés les noyaux cellulaires avec la
à.p. :L . coloration HES ?
'.,! '.;'.hi'!'\'.'>,, 1 ré onse
A- Rouge
B- Orange
C- Jaune
D- Vert
E- Bleu
F- Violet
G- Rose
H- Marron
1- Gris_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ __ _ _ _ _ _ _ _--l
Quel(s) est (sont) le(s) produit(s) le(s) plus utilisé(s) pour la
fixation des tissus dans le cadre d'une analyse histologique ?
Jus u'à 4 ré onses
Liquide de Bouin
Alcool
Rouge Congo
Formol
Ether
Ziehl

Questions isolées QCM • Cancérologie - 35


A quelle technique d'étude morphologique l'immunofluorescence
directe appartient-elle ?
... 1 ré onse
;A - Dosage d'anticorps sanguins
B- Hybridation in situ
C- Cytologie
D- Biologie moléculaire
E- Histologie
F- lmmunohistochimie
Quelle(s) est (sont) la (les) technique(s) de biologie moléculaire
parmi les suivantes ?
Jus u'à 6 ré onses
iA - lmmunohistochimie
'B- Southern Blot
C- PCR
D - Cytologie
E - Micro-arrays
F - Anatomopatholog_ie_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _~
.. , ., ..... , .... ' ........................... .
!notes pcrsonn0U0s :

!. .....................................................................................................................................................
36 • Editions VG
"'-"il Corrigé

::i>.

-
- • Commentaires, consêils et coachiog
.
.,,
,
Réponse : ACDEFH ''
Exemples: épanchement de séreuse, liquide articulaire, liquide
céphalo-rachidien, ...
Pas pour la cytologie mais pour l'histologie.
Exemple: frottis cervico-vaginal pour le dépistage du cancer du col
~~--'c-1 utérin.
Exemple: cytoponction d'un nodule thyroïdien .
..,__-,.....--, Exemples: urine, expectoration, liquide de fistule, ...
Exemple: dans le cadre d'une exérèse d'adénopathie.
Pas pour la cytologie mais pour l'immunohistochimie.
Exem les: adéno athie de I m home nodule mammaire.
Réponse : F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
L'hématéine colore les noyaux en violet.

Réponse: AD
-~~~ Le formol ou le liquide de Bouin sont utilisés pour la fixation.
L'alcool est utilisé pour la déshydratation qui est réalisée avant
l'inclusion.
Le Rouge Congo et le Ziehl sont des colorants spéciaux.

Réponse: F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
L'immunofluorescence directe est une technique
d'immunohistochimie.
CYE=---+-=-l Elle permet de mettre en évidence des antigènes cellulaires ou
extracellulaires via des anticorps dirigés contre eux, sur des tissus.
Réponse : BCE
Principales techniques de biologie moléculaire: PCR,
électrophorèse, micro-arrays (puces à ADN), Southern blol,
Northem blot, Western blot, clonage d'expressions.

-5 Total QCM

Questions Isolées OCM - Cancérologie • 37


Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.
En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
/.--.....,.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro. .
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 5.

f notes p0rsnnnolles : .l

' 1

i
i
!
i
i
l'
'!~
!

'· ... ............................................ ·············· ················ ···························· ........ ············ .1


38 - Editions VG
Mise en évidence d'antigèfl!:S cellulaires ou extracellulaires
via des anticorps spécifi<1,Q@_Q1enl dirigés contre eux, sur
·.,, . d~~··préparatiàn~ cytologigqes ·(immunççytochimie), ou sur'
lmmünofüs.to:èhln,le des coupes· de' tissus congelés, ou ·fixés et inclus en
, .• ,, •IÎ paraffine. .- ,
., Techniques: immunofluorescence directe, immunofluo-
rescence indirecte. ,'if -> , , _ _i·
.• Wc~,. ' Il•,' 1 •~••
'.l' ~~~1~i ~ ij " ~- :;li ,. _..~:~

·Permet de localiser une séquence de nucléotides mÔnobrin


sûnme coupe fiisto!ogique de tissu. _ ·
,:~ç~ni51ue: p~o,aturation (pour que ,la séquence en. double
oQ,~lî~e ,i deyi~~e, mprRbJip},1. ·, c.~9,~~ . d:~n~ ,i~,.$_
99de;
-~ -
compfémehtaire'.de' la séqoe.nce cible 'marquée, hybrfdatio'n,
' ..

Questions isolées OCM • Cancérologie - 39


/ '

,,,.-.,,

~'·,

,/""'""•

40 - Editions VG
..Ju Enoncé
.-;...

Quel(s) est (sont) l'(les) objectif(s) d'un traitement adjuvant ?


Jus u'à 4 ré onses
Eradiquer les cellules tumorales résiduelles
Augmenter les taux de guérison
Permettre un geste chirurgical curatif plus conservateur
D - Diminuer le ris ue de récidive
:i' ·~M.'12'1 Quelle est la définition d'un 9!!:i}.'._?c...,..1:...;...ré~ o'"'"n""'s;..;:e..__ _ _ _ _ _~
A - Absorption d'un joule de rayonnements ionisants par 1 g de matière
B - Absorption d'un joule de rayonnements ionisants par 1 kg de matière
C - Emission d'un joule de rayonnements ionisants par 1 g de matière
D - Emission d'un joule de rayonnements ionisants par 1 kg de matière
E - Absorption d'un volt de rayonnements ionisants par 1 g de matière
F - Absorption d'un volt de rayonnements ionisants par 1 kg de matière
G - Emission d'un volt de rayonnements ionisants par 1 g de matière ..
H - Emission d'un volt de rayonnements ionisants par 1 kg de matière
1- Absorption d'un watt de rayonnements ionisants par 1 g de matière
J - Emission d'un watt de ra onnements ionisants ar 1 de matière
Quel(s) est (sont) l'effet (les effets) secondaire(s) neurologique(s)
ai u s de la radiothéra ie ? Jus u'à 5 ré onses
Œdème cérébral
Troubles cognitifs
Leuco-encéphalopathie radique
Hypertension intracrânienne
Tumeurs cérébrales radio-induites
.f Parmi les molécules suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) un
. : ., des inhibiteurs de la to oisomérase? Jus u'à 6 ré onses
A - Adriamycine
B - Etoposide
C - Méthotrexate
D - Melphalan
E - Hydroxyurée
F - Docétaxel
G - Carboplatine
H - Gemcitabine
1 - Vincristine
J - lrinotécan

Questions Isolées OCM - Cancérologie - 41


.,,,..---..

Parmi les molécules suivantes, laquelle (lesquelles) appartient


(appartiennent) à la classe des alkylants ?
Jus u'à 6 ré onses
Adriamycine
B- Etoposide
C- Méthotrexate
D- Melphalan
E- Hydroxyurée
F- Docétaxel
G- Carboplatine
H• Gemcitabine
1- Vincristine
J- lrinotécan

Quels sont les effets secondaires spécifiques principaux des .i


anthrac clines? Jus u'à 10 ré onses
A- Insuffisance cardiaque
B- Nausées
C- Neutropénie
D• Cardiomyopathie dilatée
E- Nausées
F- Neuropathie périphérique
G- Pneumopathie d'hypersensibilité
H- Alopécie
1- Nécrose cutanée
J- Insuffisance rénale
Quels sont les principaux effets indésirables du méthotrexate ?
Jus u'à 10 ré onses
Neuropathie périphérique
Hépatite cytolytique
Néphropathies glomérulaires
Insuffisance cardiaque
E- Ulcérations buccales
F- Anémie par carence martiale
G- Nécrose tubulaire aiguë
H- Cytopénies
1- Surdité
J- Pneumo athie interstitielle d'h ersensibilité
Quelle(s) est (sont) la (les) contre-lndication(s) à l'administration
d'une cure de chimiothéra ie? Jus u'à 8 ré onses
A- Dénutrition
B- Syndrome infectieux clinique
C- Neutropénie fébrile lors de la précédente cure
D- Plaquettes < 100 00O/mm 3
E- Réaction allergique sévère lors de la pr~cédente cure
F- Polynucléaires neutrophiles < 1500/mm3
G- Hémoglobine< 12 g/dl
H- Nausées im ortantes le ·our (le la cure

42 • Editions VG
Quel(s) est (sont) le(s) cancer(s) où l'hormonothérapie peut être
employée dans la stratégie thérapeutique ?
Jus u'à 5 ré onses
ein
Prostate
Sein
Côlon-rectum
Poumon
Endomètre
_. Quels sont les 2 grands types de thérapies ciblées ?
10:' ' 2 ré onses
Inhibiteurs de tyrosine kinase
lmmunomodulateurs
Immunoglobulines polyvalentes
Interleukines
Anticor s monoclonaux
Quels sont les critères de qualité des réunions de concertation
luridisci linaire RCP ? Jus u'à 6 ré onses
A - Leur fonctionnement doit être formalisé.
B - Tous les nouveaux cas de cancers doivent y être présentés.
C - L'avis de la RCP est intégré dans le dossier médical du patient.
D - Il est recommandé d'y avoir au moins 3 spécialités différentes. ,,.
E - Tous les dossiers de patients doivent y être présentés à chaque fois
qu'ils reçoivent un traitement lors d'une hospitalisation.
F - L'évaluation régulière des RCP permet une amélioration continue de leur .,.
ualité. 1· '
Quelles sont les chimiothérapies qui donnent le plus de
~ '. leucémies ai uës secondaires ? Jus u'à 4 ré onses
A - Anlhracyclines
B - Taxanes
C - Etoposide
D - Alkylants
E - Alcaloïdes
F - Anti-métabolites

-.../.

Questions isolées QCM - Cancérologie• 43


Corrigé

A- V eponse : ABD
s-: \Ï Un traitement adjuvant est un traitement réalisé .après un geste
(-....,

• F curatif.
- - Il vise à éliminer les micro-métastases potentielles pour réduire le
risque de récidive.
Permettre un geste chirurgical curatif plus conservateur est un
ob·ectif d'un traitement néo-ad·uvant.
- F Réponse: B
B • v ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
_ F 1 Gy = absorption d'un joule de rayonnements ionisants par 1 kg de
: ··r:-·l matière.
rFl Le gray est utilisé pour apprécier les effets déterministes de fortes
irradiations.

Réponse: AD
Effet aigu de la radiothérapie: HTIC liée à l'œdème cérébral.
Les autres effets secondaires sont des effets secondaires tardifs.

Réponse : ABJ.

44 • Editions VG
Réponse: DG
Le rnelphalan appartient à la sous-classe des moutardes azotées.
'~E--+'~ Le carboplatine appartient à la sous-classe des sels de platine.

._,,,.

Réponse : ADI
~ ij.!;'.......+-!--l Anthracyclines: toxicité cardiaque +++ à surveiller+ risque de
nécrose cutanée si extravasation de produit (voie IV stricte).
La neutropénie, les nausées, l'alopécie sont des effets secondaires
communs à beaucoup de chimiothérapies et non spécifiques.

..._,,,

Réponse : BEGHJ
Effets secondaires du méthotrexate: cytopénies, stomatite, hépatite .,
cytolytique, pneumopathie d'hypersensibilité, nécrose tubulaire ; .
aiguë.
Il peut y avoir une anémie par carence en folates liée à l'action anti-
folates du méthotrexate, en l'absence de supplémentation.

Réponse : BDEF
M=--+-::..... Contre-indications à l'administration d'une chimiothérapie:
• Syndrome infectieux clinique.
•Plaquettes< 100 000/mm3 et PNN < 1500/mm3.
• Réaction allergique sévère lors d'une administration précédente.
~,;.:...--+--::..... Une dénutrition doit conduire à adapter la posologie de la
i,w;;;i.,:::..-1-s:-i chimiothérapie au poids actuel du patient.
Les nausées le jour prévu de la chimiothérapie ont une composante
antici atoire on les traitera en a·outant des anxiol i ues.
Réponse : BCF
Indications de l'hormonothérapie: cancers du sein, de la prostate et
illo:ii=--1-::..... de l'endomètre (si métastatique).

Questions isolées QCM • Cancérologie • 45


- V Réponse: AE
_: '1="·12 grands types de thérapies ciblées:
- F • Anticorps monoclonaux.
- i=" • Inhibiteurs de tyrosine kinase.
- V
- ,V Réponse : ABCDF
- v·· Critères de qualité des RCP: pluridisciplinarité, formalisation,
- V. exhaustivité, évaluation régulière de la RCP, compte rendu écrit et
D. v avis intégré au dossier médical.
E. F Tous les nouveaux cas de cancer doivent être présentés en RCP
F ainsi que tous les dossiers de patients nécessitant une modification
• substantielle de traitement.
Réponse : ACD
- F Les alkylants peuvent provoquer des leucémies aiguës secondaires
-~ Ti dans un délai de 5 à 10 ans.
:::JY._ L(.2es an)thracyclines et l'étoposide ont un délai qui peut être plus court
_· F ans.
F- F
- - - 6;j:1=2=n1.-,T-o-ta_l_Q_C
__M
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ ____.

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 12.

,,-..

46 - Editions VG
___,;

Questions Isolées QCM • Cancérologie - 47


,,,-....

.,,,-...

,,.....,_

48 - Editions VG
•••••••••••••• •••••••••••••••••••• n•• • • ••• •••••• •••••••••••••• • • • •••••• ••• •••••••••••••••• ••••••• •••••• ••• • •• • •••••• •••••••••• • • •••••••••••••• "\.:.~~ <o-

.___,,. 0016S pornonoeJ!6S : }{'

f
î
!.-

········.... ·····~·-············...... ................... ························...............................···········...........................


Questions isolées OCM • Cancérologie - 49
~·,,.· ...._

• Adapté aux IECN


• Rédigé à partir des dernières conférences de consensus et des référentiels
c Idéal pour s'entraîner seul et en sous-colle
.__/. Enoncé

.__/ · A quelle posologie faut-il débuter généralement une titration de


morphine par voie intraveineuse ?
1 ré onse
A- Sulfate de morphine 0,01 mg/kg en bolus puis dose de 0, 1mg/5 minutes
·- .../
si EVA> 3
B- Sulfate de morphine 0, 1mg/kg en bolus puis dose de 2mg/5 minutes si
EVA>3
__,,, C- Sulfate de morphine 1mg/kg en bolus puis dose de 10mg/5 minutes si
EVA>3
D- Sulfate de morphine 10mg/kg en bolus puis dose de 10mg/5 minutes si
EVA>3
,. ·<
..__/
E- Chlorhydrate de morphine 0,01mg/kg en bolus puis dose de 0,1mg/5

minutes si EVA > 3
F- Chlorhydrate de morphine 0, 1 mg/kg en bolus puis dose de 2mg/5
minutes si EVA > 3
----- G- Chlorhydrate de morphine 1 mg/kg en bolus puis dose de 10rng/5
minutes si EVA > 3
.___,, H- Chlorhydrate de rnorphine1 0mg/kg en bolus puis dose de 10mg/5
minutes si EVA > 3
Quel est le facteur de conversion pour passer d'une dose de
morphine par voie orale à la même dose par voie sous-cutanée ?
..__/ 1 ré onse
A- 5
B- 4
..._, C- 3
D- 2
E- 1
F - 1/2
.._.,,
.
G • 1/3
H - 1/4
1- 1/5
-._,/

Questions isolées QCM • Cancérologie• 51


_,,.-... _

Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) biologique(s) d'un syndrome de


lyse tumorale ?
Jus u'à 6 ré onses
A- Hyperkaliémie
B- Elévation des LDH
C- Hypophosphatémie
D- Hyperuricémie
E- Elévation de la créatininémie
F- H ercalcémie
Comment prévenir et traiter les vomissements aigus lors de
l'administration d'une chimiothérapie fortement émétisante ?
(Jusqu'à 5 réponses)
A- Anxiolytique
B- Corticoîdes
C- Sétron
D- Agoniste des récepteurs dopaminergiques 02
E- Anti-neurokinine 1
Quel(s) est (sont) le(s) traitement(s) d'une dyspnée avec
encombrement bronchique chez un patient en phase terminale ?
Jus u'à 7 ré onses
A- Morphine
B- Ventilation mécanique non invasive
C- Limitation des apports hydriques
D- Position demi-assise ),,....__·
E- Scopolamine en injection sous-cutanée
F- Intubation orotrachéale
G- Rassurer le atient

5:2 - l:dltlons VG
'""" . . . Corrigé

• • _ _Commeri!aires, conseils et coachjng


Réponse: F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Sulfate de morphine = morphine orale.
Chlorhydrate de morphine= morphine IV.
Titration de morphine IV: chlorhydrate de morphine 0,1mg/kg
CJF.:è--,r.-,-1 en bolus puis 2mg toutes les 5 minutes tant que EVA > 3.

Réponse: F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Dose de morphine par voie sous-cutanée = dose de morphine
per os divisée par 2.

Réponse : ABDE
Libération de ~ liée à la lyse cellulaire.
le syndrome de lyse tumorale est fréquent dans les hémopathies.
Hyperphosphatémle.
l'hyperuricémie est proportionnelle à l'intensité de la lyse cellulaire.
·- ~ ~ Présence d1une insuffisance rénale aiguë.
H ocalcémie.
Réponse : BCE
.._,, les anxiolytiques agissent sur les vomissements anticipatoires.
-~~~ Méthylprednisolone IV ou prednisolone PO.
Exemples de molécules: ondansétron, granisétron.
ai=c......i...:......i
V Antagonistes des récepteurs dopaminergiques D2.
DCI: a répitant Emend• .
V Réponse : ACDEG
F Pas de traitement trop invasif, disproportionné dans un contexte de
.,, C- V fin de vie.
::1 D- V Rassurer le patient, chambre au calme, position demi-assise.
0 E-V la morphine a une action sur la composante anxieuse qui
, F - F accompagne la sensation d'étouffement.
Pour l'encombrement: scopolamine en SC, limitation des apports
G- V h dri ues our diminuer les secrétions bronchi ues.

Questions Isolées OCM - Cancérologie • 53


r ,

_,,...-....
Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.
En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items. !.,--...._

L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.


Total des QCM sur 5.
( notes petoonnelies : 'j
i :

1 :
.r~·

!~-

1
i

1
l'
~
'

1
'

1
~
1 ~
t ~
t l
1 :
~~ ~
. . . . . . . . . · · · · · · · · · · ~ · · . . . . . . . . . . . . . . , . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ~ · · · · · · · · · · ..................... u ................ . . . . . . • u .. u . . . . . . . . . o .. ................. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . l

54 - Editions VG
._,____,..

Questions isolêes OCM • Cancérologie • 55


·'

i -~of.es personnelles: . ••••• •••••••••.. ··········•······· ..........,

1 1
1 !
'
;

!'i
~
~
!
! '
! 1
l •• .. ••••••• .. ••,.••••H••••••••••••••• .. ••••••••••n••••••••••••••• .. •••••••• .. ••••••• ..
!
•••••• .. •••••o .. ,••••••H•• .. • .... ••• .. •••n•••••••••••••••••••o• •

56 • Editions VG
Enoncé

' :. •' Quel est le type de bactéries le responsable


f.Q_Ç d'infections chez le neutro
A- Cocci Gram(+)
B- Cocci Gram (-)
C• Bacilles Gram(+)
D- Bacilles Gram -
~ Quel bilan doit-on réaliser de façon systématique devant une
neutropénie fébrile chez un patient sous chimiothérapie pour un
cancer sollde? Jus u'à 8 ré onses
A- Radio de thorax
B- Hémocultures aéra-anaérobies répétées sur cathéter central
C• NFS-plaquettes
D- Scanner thoraco-abdomino-pelvien
E- ECBU
F• Hémocultures aéra-anaérobies répétées sur veine périphérique
G- Ponction sternale pour myélogramme
H- C~R~P_ _ _ __ _ _ _ _ _ __ _ __ _ __ _ _ __
Quelles sont les modalités de traitement d'une aplasie fébrile
·. _ /
post-chimiothérapie avec signes de sepsis sévère ?
Jus u'à 7 ré onses
Antibiothérapie par voie orale
Remplissage vasculaire par sérum glucosé à 5%
Traitement ambulatoire possible
Antibiothérapie par perfusion sur la chambre implantable
Antibiothérapie à large spectre

-- Isolement de type contact


Hospitalisation systématique
Isolement rotecteur
Quels sont les antibiotiques généralement utilisés en probabiliste
._/
chez un patient avec neutropénie fébrile présentant un sepsis
sévère sans allergie médicamenteuse ? Jus u'à 6 ré onses
A- Aminoside
,, _./ B- Pipéracilllne-tazobactam
C- Pénicilline V
D- Céphalosporine de 3ème génération par voie intraveineuse
..._,,. E- Macrolides
F- Fosfom cine

Questions Isolées QCM - C ancérologie - 57


,.,...--.._

Quelle(s) est (sont) la (les) mesure(s) à prendre lors d'une


agranulocytose aiguë médicamenteuse ?
Jus u'à 5 ré onses
Education du patient
Déclaration à la pharmacovigilance
C- Arrêt immédiat du médicament en cause
D- Reprise du médicament lors de la correction de la neutropénie
E- Courrier au médecin traitant
Vous recevez les résultats par fax de la NFS d'un patient suivi
pour un cancer, ayant reçu une chimiothérapie il y a 15 jours. Ses
.,,......__·
neutrophiles sont à 1,2 G/L. Quelle est votre attitude dans
l'immédiat?
Jus u'à 5 ré onses
A- Faxer une ordonnance d'antibiotiques au patient
B- Appel du patient pour lui demander de prendre sa température
C- Appel du patient pour lui demander de faire des hémocultures au
laboratoire
D- Hospitalisation Immédiate
E- A el du atient our lui demander s'il résente des si nes d'infection
Que peut montrer un myélogramme dans une agranulocytose
liée à des auto-anticorps suite à une prise médicamenteuse ?
Jus u'à 5 ré onses
A- Moelle pauvre
B- Absence de précurseurs de la lignée granuleuse
C- Disparition des mégacaryocytes
D- Disparition des érythroblastes
E- Moelle de richesse normale
F- Pseudo-bloca e de la maturation au stade ire

58 • Editions VG
__..__________________
. .__,, _ .
il Corrigé


1
é~h:l~èntairei: t~t~~ïfii'
~~41:fi;~i.iff~ ~i;,-lli,~c.~·, ~1
:it~ ·~t
"':W$0 __:..~,i~.~t•!i.<"~i,;.~
.
·;r~*r
Réponse: A
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Dans 60% des infections documentées, il s'agit de cocci Gram(+):
"'-= .r-""T"--, staphylocoques, streptocoques.
Mais le micro-or anisme n'est as retrouvé dans > 50% des cas.

Réponse : ABCEFH
Bilan biologique systématique: NFS, CRP.
- =~~ Bilan infectieux: hémocultures sur cathéter central et en périphérie,
1.1.'i 'i(t=-+:~ radio de thorax, ECBU +/- autre sur point d'appel.
Myélogramme inutile si aplasie post-chimiothérapie.

Réponse : EGH
L'antibiothérapie doit se faire par voie IV en cas de sepsis sévère.
Le G5 n'est pas une solution de remplissage ! Remplissage=
sérum physiologique. j

Hospitalisation systématique si sepsis sévère.


Ne pas utiliser la chambre implantable tant qu'une infection de celle- ,..
,.
'l

ci n'est pas exclue.


Antibiothérapie à large spectre car risque de mortalité élevé et
bactéries potentielles multiples.
Isolement rotecteur du atient.

Réponse : ABD
Dans fa neutropénie fébrile: utiliser des antibiotiques à large spectre
en probabiliste.
[C3G IV ou pipéracilline-tazobactam] + aminoside

Réponse : BCD
Effet secondaire prévisible, ne contre indique pas la prescription
l"l<lliE--+:''-:--1 ultérieure des mêmes molécules.
Report de la cure suivante de chimiothérapie pour que les PNN
soient remontés.
Ordonnance de NFS à réaliser si fièvre > 38°C et résultats à faxer
en oncologie.
Effet indésirable fré uent et révisible: as de déclaration.

Réponse: BE
En cas de découverte de neutropénie sur une NFS: rechercher
d'abord de la fièvre et des signes d'infection.

Questions Isolées QCM · Cancérologie - 59


~-F R~~:Bff
B _ v Le myélogramme est systématique dans l'agranulocytose
_ F médicamenteuse immuno-allergique.
-_ -f Moelle de richesse normale (atteinte sélective de la lignée
_ v- granuleuse).
-- ········· Si pseudo-blocage au stade de promyélocytes: évoque un début de
v reprise de la granulopoïèse, avec réapparition des PNN dans les
.........................Jours suivants.
1''7< Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 7.

n,:,tas porso!"\nelies :

.---


/,,,-,.._
60 - Editîons VG
Questions isolées QCM - Cancérologie• 61
not•:).s personnelles :

62 - Editions VG
. __,, il Enoncé

Quels sont les cancers qui ont la plus forte incidence annuelle
, chez les enfants de moins de 15 ans?
1 ré onse
._.,·
.
A - Tumeurs du système nerveux central
B - Neuroblastomes
C - Tumeurs germinales
D - Tumeurs malignes osseuses
E - Mélanomes
F - Tumeurs hépatiques
G - Lymphomes
H - Leucémies aiguës
1- Tumeurs rénales
J - Sarcomes des tissus mous
Quelle(s) étiologie(s) évoquez-vous devant la découverte d'une
masse abdominale chez un enfant de 4 ans ?
Jus u'à 8 ré onses
A - Néphroblastome
B- Leucémie
C- Gllome
D - Sarcome d'Ewing
E - Hépatoblastome
F • Lymphome de Burkitt
G - Craniopharyngiome
H - Neuroblastome
·. ."/~i! Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) en relation avec des métastases
d'un neuroblastome ?
Jus u'à 6 ré onses
A - Exophtalmie
B - Nodules cutanés bleutés
C - Douleurs osseuses
D - Ecchymoses périorbitaires
E - Hypertension artérielle
F - S ndrome o so-m ocloni ue

Questions isolées QCM • Cancérologie • 63


Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) qui peut (peuvent) révéler un
né hroblastome ? Jus u'à 6 ré onses
A - Masse abdominale
--~---------
B - Hypertension artérielle
C - Boiterie
D - Hématurie macroscopique
E - Syndrome opso-myoclonique
F - Douleurs abdominales
Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) de mauvais pronostic dans les
neuroblastomes ? Jus u'à 5 ré onses
Age de l'enfant< 1 an
Amplification de l'oncogène N-myc
Stade métastatique
Age de l'enfant > 18 mois
Forme thoraci ue
Quels sont les examens nécessaires au bilan lors de la
découverte d'un né hroblastome ? Jus u'à 7 ré onses
Echographie abdominale
Scintigraphie à la MIBG
Radio de thorax
Scanner abdominal
Biopsie tumorale pour examen histologique
Uroscanner
Bio sie ostéo-médullaire
Quel est le premier site de métastases pour les
né hroblastomes ? 1 ré onse
Ganglions
Os
Cerveau
Poumon
Foie_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _--:--,-----,----,------:--,-~----=--,----1
Quel est le cancer d'organe solide ayant la plus forte incidence
chez l'enfant de moins de 15 ans? 1 ré onse
Tumeurs du système nerveux central
Mélanome
Neuroblastome
Sarcomes des tissus mous
Néphroblastome
Tumeurs malignes osseuses
G - Tumeurs germinales
H - Tumeurs hépatiques
1- Rétinoblastome

64 • Editions VG
-J. Corrigé

Réponse: H
~~- ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
,,____..... Les hémopathies malignes représentent les cancers les plus
fréquents chez l'enfant.
Leucémies aiguës"" 30% des cancers de l'enfant de moins de 15
ans.
Incidence = 500 nouveaux cas/an.

Réponse : ABCD ;;
,'r'--+-'--1 Signes liés à des métastases dans les neuroblastomes de l'enfant:
envahissement ostéo-médullaire avec douleurs osseuses,
hématome périorbitaire bilatéral.
Signes liés à des métastases dans les neuroblastomes du
rn:==---i...:.....i nourrisson: hépatomégalie majeure, envahissement sous-cutané
avec nodules bleutés enchâssés dans le derme.
Le s drome o so-m ocloni ue est un s ndrome aranéo lasi ue.
Réponse : ABDF
Signes pouvant révéler un néphroblastome: masse abdominale,
hypertension artérielle, hématurie, douleurs abdominales.
ni:~ ~ Le syndrome opso-myoclonique est un syndrome paranéoplasique
,---,......., du neuroblastome.

Réponse : BCD
Facteurs de bon pronostic: âge < 1 an, stade localisé, forme
thoracique, syndrome de Pepper.
~ E--+-:::-i Facteurs de mauvais pronostic: âge > 18 mois, amplification de N-
m c, stade métastatique.

Questions Isolées OCM • Cancérologie • 65


- V Réponse : ACDF
- F Echographie: examen de 1ère intention pour étudier une masse
- V abdominale .
. v Scintigraphie à la MIBG: pour détecter les métastases de
• F neuroblastome.
r:·:··\/1 Pour recherche de métastases pulmonaires.
·-- -- Bilan morphologique précis de la tumeur
Pas de biopsie dans les néphroblastomes: risque de dissémination
élevé.
Etude de la fonction du rein controlatéral avant la né hrectomie.
Réponse: D
1"' site métastatique des néphroblastomes = poumon.

A -JY Réponse : A
B - i F ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
c-:-r-f Les tumeurs du système nerveux central sont les cancers d'organe
•-:- F- solide les plus fréquents chez l'enfant de moins de 15 ans.
_ F Incidence® 400 nouveaux cas/an.
- F
- F
H• F
1- F
·l·=:-,-,,r-=T-o-ta-,-Q=-c=-M-------------------~

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 8.

66 • Editions VG
Questions Isolées QCM - Cancérologie - 67
..,,,--.....
68 • Editions VG
·..__/111 Enoncé
Vous recevez en consultation Mr A., âgé de 63 ans, pour
dysphonie évoluant depuis 2 mois.
Il fume 30 cigarettes par jour depuis l'âge de 18 ans. Cela fait déjà
plusieurs années que sa voix est rauque et grave, son
enrouement s'est progressivement aggravé depuis 2 mois. Il ne
signale pas d'autres symptômes. L'examen de la cavité buccale à
l'abaisse-langue est normal.
Quelles sont les étiologies parmi celles proposées qui peuvent
ex li uer la d s honie chez ce atient ? Jus u'à 8 ré onses
A - Laryngite chronique liée au tabagisme
B - Hypothyro'idie
C - Laryngite bactérienne
D - Polype des cordes vocales
E - Cancer glottique
F - Paralysie laryngée unilatérale
G - Cancer du larynx
H - Cancer de l'oropharynx
1- Cancer de l'hypopharynx
J - Cancer du naso ha nx
, • -.. . Quels sont les cancers ORL qui ont une forte lymphophilie et
O.C;,'M . s'accompagnent fréquemment d'adénopathies métastatiques ?
,li·; .;..J;f Jus u'à 6 ré onses
A - Cancer glottique
B - Cancer de !'ethmoïde
C - Cancer de la cavité buccale
D - Cancer de l'hypopharynx
E - Cancer de l'amygdale
F - Cancer du cavum

Questions isolées QCM • Cancérologie - 69


.,

_,,--.....

chirurgie
onses

A-
B-
C-
D-
E-
F-

A- Cancer de !'ethmoïde
B- Cancer de la cavité buccale
C- Cancer de l'oropharynx
D- Cancer de l'hypopharynx
E- Cancer du la nx

70 - Editions VG
·___,/

Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) de risque professionnel(s)


reconnu(s) de cancer de !'ethmoïde?
Jus u'à 6 ré onses
Amiante
Benzène
Chrome
Plomb
Poussières de bois
Solvants or ani ues
Quels sont les signes fonctionnels présents de façon typique
dans les cancers de !'ethmoïde ?
Jus u'à 7 ré onses
A- Exophtalmie unilatérale
B- Epistaxis récidivante
C- Otite séreuse
D- Obstruction nasale
E- Otalgie réflexe
F- Rhinorrhée mucopurulente
G - Cé ,.:.:h="'a""
lé"'
e,=-
s.,....,.--,---,-----::----:------:---,-----:--c,-------:--:--- - -- ,---i
Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) concernant le
cancer du cavum ?
Jus u'à 4 ré onses
A - Il est une cause relativement fréquente d'épistaxis chez l'adolescent.
-~..
B - La dissémination lymphatique et hématogène est très rare.
C - C'est un cancer de bon pronostic.
D - Il peut s'accompagner d'une surdité de perception unilatérale.
E - Le TEP-scan est un examen systématique pour le bilan d'extension.
.___., F - Le traitement est res ue tou·ours chirur ical.

.
.... __,,.

..._,,,.

Questions Isolées QCM • Cancérologie - 71


_,,.-··-

___._____________________ :'-"'',

Corrigé
,,,.--...

_. :. ;:L Réponse : ADEG


Fréquente chez les fumeurs, explique. la dysphonie ancienne.
Pas de contexte de pathologie endocrinienne ni symptômes
D évocateurs d'hypothyroïdie.
E - 1 V Le tableau est chronique et non aigu: ce n'est pas une infection
bactérienne.
Polype: tumeur bénigne favorisée par le tabac.
Localisation la plus fréquente des tumeurs du larynx, dysphonie++.
La voix serait soufflée ou bitonale en cas de paralysie laryngée et
non rauque.
" Toute dysphonie chez un fumeur = cancer jusqu'à preuve du
contraire. n
F 1ers symptômes= gêne pharyngée+ dysphagie haute.
1ers symptômes= gêne pharyngée+ dysphagie haute.
1 Pas de d s honie dans les cancers du cavum.

Réponse : CDEF
Les cancers limités au plan glottique sont rarement métastatiques.
Les adénopathies cervicales sont rares. Il peut y avoir des
métastases à distance.
La majorité des carcinomes épidermoïdes des VADS est assez
lymphophile (sauf pour les tumeurs limitées au plan glottique).
Forte lymphophilie des cancers du cavum et dissémination ,,.,,,,..,..,, __

hémato ène fré uente.


Réponse: ABCDE
Ce sont tous des effets bénéfiques attendus d'une chimiothérapie
néo-adjuvante. , ./""""-.

__ __ Réponse : BDEG
ê_:__ y_ Complication de la radiothérapie, et donc nécessité d'orthophonie.
- F Pas d'atteinte du pharynx.
- V I Complication du curage.
- V J Complication du curage .
F- F I Complication de la radiothérapie.
G- V Information du patient pré-opératoire importante+++.

72 - Editions VG
Réponse: CF
Pas d'indication systématique, la priorité est au diagnostic de la
tumeur primitive.
Exploration pelvienne inutile.
Cancer ORL = pan-endoscopie indispensable pour confirmation.
Métastases cérébrales rares.
Métastases osseuses rares.
Bilan local et d'extension locoré ionale.
Réponse : ABE
Penser aux localisations anatomiques pour trouver les symptômes.
Otalgie réflexe présente dans les cancers de l'oropharynx (dont
~:,--i-:'-:-1 amygdale) et de l'hypopharynx.

Réponse : BCDE
~:....+a-=:-! Non lié au tabac ni à l'alcool, facteurs de risque professionnels.
~ ·-~ -1-''-l Effet synergique de l'alcool et du tabac (cocarcinogènes):
~ :, =:..-1-'~
multiplication du risque relatif pour cancers de la cavité buccale,
oropharynx.
Fort rôle de l'alcool ++ et aussi tabac.
V Tabac seul pour cancers du larynx sus-glottique et glottique, tabac+
alcool our la nx sous- lotti ue.
Réponse: CE
~-~~~ Les maladies professionnelles (dont les cancers professionnels)
.,..
..,," - , .• .1 sont déjà tombées plusieurs fois aux ECN. A bien connaître pour les '
pathologies et les expositions les plus fréquentes. ,-r.
0
" '" ' =--r:--:-1 Facteurs de risque reconnus de MPI ;;: présents dans un tableau.

L'exposition aux poussières de bois est le principal facteur de

Réponse : ABDFG
Triade pour les cancers de !'ethmoïde: syndrome nasal, signes
ophtalmologiques, signes neurologiques.
Pas de signes otologiques (situation trop haute et trop antérieure).
-~~~ Les signes sont généralement unilatéraux.

Réponse: E
i = l=---....:.... C'est le fibrome nasopharyngien.
' '-',.._..,...._, Forte lymphophilie et métastases à distance fréquentes.
Mauvais pronostic (30% de survie à 5 ans).
Surdité de transmission unilatérale.
- •"""'-'__, Recherche une atteinte ganglionnaire ou métastatique.
Chirur ie très rare exce tian des cancers ORL .
t1O•- Total QCM
Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.
En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.

Questions Isolées QCM - Cancérologie - 73


Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 1O.

( notes poroonneHes : . ·-
r-••.,

-.............. n••········--·•H•·······••H••····• .. h••·--·····••o••···········--••O•·· .... ,.............. ,,o+••··•h,. ............. ,.v,, .. ov,,,.

74 - Editions VG
Questions isolées QCM - Cancérologie - 75
__,
"'
m
§

:::i
"'<
G)

,,
) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) )
. _ /a Enoncé

...__,,
Quels sont les 2 cancers qui sont à l'origine de la part la plus
importante des métastases cérébrales ?
2 ré onses
,.___/
A- Sein
B- Mélanome
C- Colorectal
..__/ D- Prostate
E- Testicule
F- Rein
G- Poumon
..._/ .$.
H- Pancréas
1- Thyroïde
J- Estomac
Quel pourcentage représentent approximativement les tumeurs
du système nerveux central parmi les tumeurs de l'enfant de
moins de 15 ans?
i i.:.· -~~ 1 ré onse
A - 0,1%
B- 1%
C- 3%
D- 5%
E- 10%
F- 20°/c,,..
o-:::---:-:---:-,-------:--:---:--,-.,..-...,...,.----:---::---,--,-,---,
Quelle est la tumeur ayant la plus forte incidence chez l'adulte
parmi les suivantes?
1 ré onse
A- Gliome
B• Astrocytome
C- Méningiome
D- Adénome hypophysaire
E- Lymphome primitif du système nerveux central
F- Oli odendro liome

Questions isolées QCM • Cancérologie • n


_,,-..,

Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) radiologique(s) retrouvé(s) à l'IRM


d'un méningiome?
Jus u'à 7 ré onses
A- Prise de contraste de façon hétérogène
B- Lésion très bien limitée
C• Epaississement durai en continuité avec le méningiome
D- Faible prise de contraste
E• Base d'implantation tumorale large
F- Lésion en hypersignal en séquence T2
G- Prise de contraste massive
H- Lésion h o/isodense en sé uence T1
Quel(s) examen(s) permet(tent) de confirmer le diagnostic de
tumeur cérébrale maligne ?
Jus u'à 4 ré onses
A- La preuve histologique n'est pas indispensable en cas de métastases
cérébrales dans un contexte de cancer primitif connu.
Examen histologique d'une pièce d'exérèse
Aspect en imagerie
Bio sie cérébrale stéréotaxi

nct~,s pers,:1nnel!es :

,,r""--.

78 - Editions VG
---n
- - Corrigé

Commentaires, co_n sè'ils et coach ing


Rép onse: AG
'"= ---'--'-----' ZERO à la question si plus de 2 réponses données.
Les cancers du poumon(++) et du sein sont à l'origine de plus de la
moitié des métastases cérébrales.
Autres cancers qui en donnent moins fréquemment: mélanome,
appareil digestif, rein.

Réponse: F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Tumeurs du système nerveux central = 23% des tumeurs de
l'enfant.

Réponse: C
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Incidence des tumeurs primitives du SNC chez l'adulte:
méningiomes> gliomes> adénome hypophysaire.
liiirl-'=-::..µ-l

Réponse : BCEG
Méningiome à l'IRM:
• Lésion bien limitée en hypo/isosignal T1, isosignal T2. En IRM on
parle de signal alors qu'en scanner on parle de densité.
• Avec rehaussement intense et homogène après injection de
gadolinium.
• Epaississement durai avec prise de contraste ("signe de la queue
de comète").
• Base d'im lantation larg.!!_,..;;
s.::.
u""
r ;.::;
la:...:d::.::u::..re
=--...:.;m..;,;è:;.:.r.::.
e'- . ----------1
Réponse : ABD
Confirmation du diagnostic de cancer = histologie (soit biopsie
stéréotaxique, soit examen histologique de la pièce opératoire).
Si le cancer primitif est connu, la preuve histologique n'est pas
obli atoire.
5 TotalQCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.

Questions Isolées QCM • Cancérologie - 79


Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 5.

•••••••••••••h••••••••u••••u•••••••••••.,•••• •••••••••U•••••••••••••••••••••••• .. •••••u•••••••• .. •••••.,.••••• .... •••••••••••••••• .. •••••••••40•••


notr-:is personne-ltès ;

'

! :

1
'

l
:

'
•••••••••·•.,,sooHH;i>••--••· .. ••U .. ••• .. ••••••Ot•••••• .............. H••••••• .. •· .... ,,,,o,or,••••••••••>•H«•Oooo"'•'''' ••••••• .. •·•••uooooOooO

80 • Editions VG
.__,,

Questions isolées QCM - Cancérologie - 81


CO
:
_______ ,_,,.,.., ...... ,_,,.__----~· ...." ..,.... ,.............,..,.................,.........................
0"
"' f
·o
~ ";;;
g: ~
:::, 2.
(/)
~
G5

·-----·--------------------------- -----
..........

) ) ) ) ) ) ) ') ) ) ) ) ) ) ) )
.___,a Enoncé

QC~ Quel est le type histologique le plus fréquent des cancers du col
1
.~ de l'utérus ? 1 ré onse
A- Adénome
B - Léiomyosarcome
C - Carcinome épidermoïde
D - Fibromyome
E - Adénocarcinome
QC~ 2 Quelle(s) affirmatlon(s) sur le dépistage du cancer du col utérin
est sont exacte s ? Jus u'à 11 ré onses
A - Le premier frottis s'effectue à partir du début de l'activité sexuelle.
B - L'examen de dépistage est un examen anatomopathologique.
C - Seul le frottis avec cytologie conventionnelle sur lame peut être utilisé
pour le dépistage.
D - Le frottis peut être effectué à n'importe quel moment du cycle menstruel.
E - Le frottis cervico-utérin peut être effectué pendant la grossesse.
F - Il est important de préciser si la patiente est ménopausée sur la fiche de
renseignements.
G - Le prélèvement sera effectué au niveau de l'exocol.
H - Le dépistage est préconisé chez les femmes entre 25 et 65 ans.
1- La vaccination des jeunes filles contre les agents infectieux les plus
souvent en cause dans les cancers du col utérin ne rend plus nécessaire
le dépistage.
J - Il est important de préciser le type de contraception pour l'interprétation.
K - Le rythme de l'examen de dépistage est 1 fols tous les 3 ans après 2
examens normaux effectués à un an d'intervalle.
· ~,~ , Quelle(s) est (sont) la (les) condulte(s) à tenir possible(s) lorsque
'~6 le résultat du frottis cervico-utérin est ASC-US ?
_;~ Jus u'à 5 ré onses
A - Nouveau frottis 3 ans plus tard
B - Colpohystérectomie avec envoi de la pièce en anatomie pathologique
C - Colposcopie d'emblée avec biopsies éventuelles
D - Dosage des marqueurs tumoraux
E - Conlsation d'emblée
F - Recherche de HPV oncogènes
G - Réalisation d'un bilan d'extension tumorale
H - Nouveau frottis 6 mois lus tard

Questions isolées OCM • Cancérologie • 83


Quel(s) peut (peuvent) être l'aspect (les aspects) possible(s) des
lésions précancéreuses du col utérin lors d'une colposcopie ?
Jus u'à 8 ré onses
A - Aspect normal du col sans préparation
B - Lésions non colorées après application de lugol
C - Tumeur avec aspect nécrotique au niveau du col lors de l'examen sans
préparation
D - Tumeur bourgeonnante au niveau du col lors de l'examen sans
préparation
E - Lésions apparaissant brunes après application d'acide acétique ,,,.---..
F - Lésions apparaissant brunes après application de lugol
G - Lésions apparaissant blanches après application d'acide acétique
H - Tumeur saignant au contact au niveau du col lors de l'examen sans
ré aration
Quelle(s) est (sont) la (les) conduite(s) à tenir possible(s) lorsque
le résultat du frottis cervico-utérin est lésion intra-épithéliale de
haut rade ? Jus u'à 5 ré onses
A - Nouveau frottis 3 ans plus tard
B - Colpohystérectomie avec envoi de la pièce en anatomie pathologique
C - Colposcopie d'emblée avec biopsies
D - Dosage des marqueurs tumoraux
E - Conisation si les biopsies ne sont pas réalisables
F - Recherche de HPV oncogènes
G - Réalisation d'un bilan d'extension tumorale
H - Nouveau frottis 6 mois lus tard
Quel(s) est (sont) le(s) traitement(s) possible(s) des lésions intra-
~pithéliales de haut grade ? Jus u'à 5 ré onses
l A - Electrorésection à l'anse diathermique
B - Colpohystérectomie élargie
C - Exérèse chirurgicale au bistouri
D - Conisation
E - Destruction au laser
F - Abstention thérapeutique recommandée
G - Cura_g~~- lionnaire elvien
Quel examen est utilisé pour guider les biopsies dans le cadre
d'un cancer de l'endomètre ? 1 ré onse
A - Echographie pelvienne par voie sus-pubienne
B - Scintigraphie
C - Hystérographie
D - Scanner abdomino-pelvien
E - IRM pelvienne sans et avec injection de gadolinium
F - Hystéroscopie
G - TEP-scan
H - Hystérosalpingographie
1- IRM pelvienne sans injection .,,.--....
J - Echog[§phie pelvienne par voie sus-pubienne .et endovaginale

84 • Editions VG
.__/
Quel est le traitement curatif de référence des cancers de
l'endomètre localisés, chez une patiente en bon état général ?
Jus u'à 2 ré onses
.._,,, A· Salpingo-ovariectomie bilatérale
B- Radiothérapie externe
C- Hystérectomie totale
.._,,, D- Hormonothérapie
E- Chimiothéra ie
Que faut-il rechercher au niveau de la tumeur lors de l'examen
anatomopathologique chez une patiente de 45 ans opérée d'un
cancer de l'endomètre ?
1 ré onse
Mutation BRCA
Instabilité des microsatellites
Transcrit de fusion BCR-ABL
Raccourcissement des télomères
Présence d'Helicobacter pylori
Présence de HPV oncog~è_n_e_s_ _ _ _ _ _ _ __ __ _ _ _ _---i
QCM- Quel(s) traitement(s) doit-on proposer lors de la découverte
· Q _ fortuite d'une tumeur utérine bénigne?
1
• -!• Jus u'à 4 ré onses
A - Chirurgie d'exérèse
B • Radiothérapie externe
C • Traitement médicamenteux par macroprogestatifs
D - Chimiothérapie
E - Traitement médicamenteux par agoniste de la LHRH
F • Embolisation de la tumeur
G - Aucun traitement n'est indi ué
- ~---------------~

Questions Isolées QCM • Cancérologie - es


----------------------
Corrigé
,,,-..,

ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.


La majorité des cancers du col utérin sont des carcinomes
5-::- F épidermoïdes.
î= Ils se développent à partir de l'épithélium exocervical (pavimenteux).
V: Réponse : AEFHJK
L'examen de dépistage est un examen cytologique.
Il y a 2 techniques possibles de dépistage; frottis avec cytologie
conventionnelle sur lame et frottis avec cytologie en milieu liquide.
Il est recommandé de ne pas faire le frottis cervico-utérin pendant la
période menstruelle.
i Le dépistage peut être fait en début de grossesse (< 14SA) si
··:· 1\TI absence de dépistage récent.

1_ F-1 Le dépistage nécessite un prélèvement de cellules au niveau de la


v
T:: zone de jonction squamo-cylindrique (s'il n'y a que des cellules
exocervicales, le frottis est à refaire).
-1
:K v Le dépistage reste préconisé avec les mêmes modalités chez les
· 1 femmes vaccinées.
Réponse : CFH
Frottis ASC-US = atypies des cellules épidermoîdes de signification
indéterminée.
3 conduites à tenir possibles:
1 • Colposcopie d'emblée +/- biopsies.

• Frottis de contrôle 6 mois plus tard.


• Recherche de HPV oncogènes.

Réponse : ABG
:· ·v Les lésions précancéreuses ne sont pas visibles lors d'un examen
.-·_p j du col au spéculum ainsi que lors de l'examen sous colposcopie
- F sans préparation.
·:. "ï:=·1 Elles sont colorées en blanc après application d'acide acétique.
: j=l Elles ne prennent pas le lugol.
v ..... li faut biopsier les zones acidophiles et iodonégatives.
F

86 • Editions VG
I"'! A- F Réponse CE
8- F Si frottis anormal avec lésion intra-épithéliale de haut grade:
en-·c=- v • Biopsies cervicales centrées sur les zones lésionnelles lors d'un
i .Q..:. ï= examen sous colposcopie.
UE -
~-!.:I
v • Analyse histologique d'une pièce de conisation lorsque les
F- F biopsies sous colposcopie ne sont pas réalisables (zone de
G- F jonction non visualisable).
.H - F
(Y A- V Réponse : ACD
8- F Exérèse chirurgicale des lésions intra-épithéliales de haut grade
co c- y (nécessité d'un examen histologique de la pièce opératoire pour
:E0-
c.,,__ V vérifier les limites d'exérèse et pour ne pas méconnaitre un cancer
G E-
F- t invasif):
• Conisation au bistouri
' G- F • Ou électrorésection à l'anse diathermique.

·-...,/
---A- .f..
1 B-

c-=-
..E.. ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Réponse: F

F L'hystéroscopie est généralement réalisée au bloc opératoire, sous


t-,
D- E anesthésie.
':E E- .f.. Elle montre typiquement une formation végétante au niveau de la
.u ï=--=- V cavité utérine.
- G- F Des biopsies de la tumeur sont effectuées ainsi qu'un curetage
~T biopsique étagé.
>-- -
t~
-J1 -- J:.
F
A- V Réponse: AC
a:-
a> -
:E .Q.:_
~D - F
-
I La chirurgie constitue le traitement carcinologique de référence des
cancers de l'endomètre, tant que le stade et l'état général de la
patiente le permettent.
F Il s'agit généralement d'une hystérectomie totale avec salpingo-
E- ovariectomie bilatérale.
~-
A- F Réponse: 8
,: B- ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
0, -
:i:.Q.:.
UO- F
f Il faut rechercher une instabilité des microsatellites (pour poser le
diagnostic de syndrome de Lynch) lors de l'examen
- E- F anatomopathologique de la tumeur chez les patientes de moins de
1=-=- T 50 ans atteintes d'un cancer de l'endomètre.
A- F Réponse: G
a-ï= Abstention thérapeutique devant la découverte d'un fibrome utérin
""' c-=-:-i=
Cl asymptomatique.
·,:E jJ:"î=" C'est une référence médicale opposable: "Il n'y a pas lieu de
~ ~ï= prendre en charge ni médicalement ni chirurgicalement les fibromes
F- F utérins non compliqués".
G- V
.:1QJ Total QCM

Questions Isolées QCM - Cancérologie - 87


Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.
En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à .la question.
Total des QCM sur 10.

f notes pers,>t1nelle$ : 1
i
l
1

!
i
i
I';
.1
!'
!;
i
i
,,-..,.
!

1
~:
'•••••••• .. ••••••••••••••••••••~••••u••••u•••••u••••••••• .. •••••••o••••••••••••h••.,.•••••••••h••• .. ••••• .. ••oo .. •••••••~••u•••••••••• .... u•• .. ••o••

88 - Editions VG
Questions Isolées QCM • Cancérologie • 89
,,. '

90 • Editions VG
?'
~-...1~'1-l¼~.
• . .. •
\,),i .:
• ~- '~t
)Prévention sec011da'ire
.
,

·;..:r
~--~
~ '
1 ;,:1 .;'&:i
~f:;,r?l/;r ·· ;. ;;{2i~'{'"{
.~
1

~.Oép\atil~:du;· ,,. Population cible: femmes de 25-65.àns, ayant déjà eu de~


can ~ .., ·. rapports sexuels, asymptomàtîques. ,., = _
• t:-•. Frottis cervico-;utérin: 2t",~ frottis 1 . an après_i)~ premier,
1
• puis:1tfois tousJe.s13 ans,~i:les ? pr,sTJ~~:soh}!,WJmaux. ·•~
-;~--~J,-; ~~~.... ' ~ 1,,,.,
Prévéntion primaire. .
Vaccination proposée à toutes les je"imes filles.de 11 à 1:4°
ans..;Nrattrapéjgé PPLIÎ",les,Qr5-19 ao_s;cé1/plùs. ,•. · •1~
1
,f
12 'vigcîns! bn ~quadrivalént (RPV 6;{f1'\1';" 16 etr..18) et'' ùn'
bivalent (HPV 16 et 18). ,;_,_
Sch~ma vaccinal du quadrivaleQt~ 2 doses -espacées.
/de, 6'nlois si 11-~.3rans,.,3 do~es (MO, M2, ~6) si 14-19
, an~
. ~•,rt
. .;/' 1 , ., -.;..'';~,
·,,,,~ ·~~'" 6'' ~î!~:~, ·,. ·. '.
?1:t~~ ' ' lk-v•~r...·.,, ,, ' 1 ·•.
-1,r,~· ~~

.·•··•···············..···············...·............ _...............................................................................................\
! notOt'I pOr&OntK!lles : J

' 1
!

!'
,r

1 '
'·····-···································································..·········-········..··......................................................!•

Questions Isolées QCM • Cancérologie - 91


s
.s
'---"'0 Enoncé

·Q<::M'!t, Quelle(s) affirmation(s) à propos des polypes colorectaux est


• · · {sont} exacte(s ? Jus u'à 7 ré onses
A - Les polypes adénomateux sont rares chez l'adulte.
B - Ce sont tous des lésions précancéreuses.
C - Les polypes sessiles ont une tige et une tête faisant saillie dans la
lumière.
D - Ce sont des tumeurs de petite dimension faisant saillie dans la lumière
intestinale.
Ce sont tous des tumeurs bénignes.
Les adénomes villeux sont les plus fréquents des polypes adénomateux.
Tous les ol es sont tumoraux.
Quelles sont les personnes considérées comme à risque élevé
de cancer colorectal ourle dé ista e? Jus u'à 8 ré onses
A - Polypose adénomateuse familiale
B - Personnes ayant une maladie de Crohn
C - Personnes ayant un antécédent familial de cancer colorectal après 70
ans
D - Personnes avec antécédent personnel d'adénome
E - Syndrome de Lynch
F - Tous les adultes de plus de 50 ans
G - Personnes ayant une rectocolite hémorragique
H - Personnes ayant 2 antécédents famfllaux de cancer colorectal au 1°'
de ré
·· A partir de quel âge est-il recommandé de réaliser le dépistage
QCM·3 chez les personnes à risque élevé de cancer colorectal en raison
-- d'antécédents familiaux ? Jus u'à 2 ré onses
A- 20 ans
B - 25 ans
C - 30 ans
D - 35 ans
E - 40 ans
F • 45 ans
G - 50 ans
H - 55 ans
1- 5 ans avant le cas index
J - 10 ans avant le cas index

Questions Isolées QCM • Cancérologie • 93


( .

Quels sont les principaux facteurs de risque de cancer


colorectal ? Jus u'à 6 ré onses
A - Age supérieur à 50 ans
B - Tabagisme
C - Consommation excessive de viande rouge
D - Alimentation riche en fibres
E- Obésité
F - Consommation excessive de boissons alcoolisées
Quel est le mode de transmission du syndrome de Lynch ?
1 ré onse
Autosomique dominant
Autosomique récessif
Maladie dominante liée à l'X
Maladie récessive liée à l'X
Maladie mitochondriale
Quel(s) examen(s) complémentaire(s) fait (font) partie du bilan
d'extension d'un cancer du côlon, sans point d'appel clinique
our des métastases ? Jus u'à 8 ré onses
A- Scanner thoraco-abdomino-pelvien sans et avec injection
B- Rectosigmoîdoscopie
C- Scintigraphie osseuse
D- Radiographie de thorax face + profil
E- Echographie hépatique
F- IRM cérébrale
G- Coloscopie totale
H- Abdomen sans ré aration
A quoi correspond le stade T3 dans la classification TNM des
cancers du côlon ? 1 ré onse
A- Tumeur envahissant la musculeuse
B- Tumeur envahissant le péritoine viscéral
C- Tumeur envahissant la sous-muqueuse
D- Tumeur envahissant la sous-séreuse
E- Tumeur envahissant la lamina propria
F- Tumeur envahissant directement les or anes de voisina e
Quels sont les cancers faisant partie du $pectre étroit du
s ndrome de L nch ? Jus u'à.10 ré onses
A- Cancer de l'estomac
B- Cancer des voies urinaires
C- Tumeurs cérébrales
D- Cancer du côlon
E- Cancer de l'intestin grêle
F- Cancer du col utérin
G- Cancer du pancréas
H- Cancer du poumon
1- Cancer de l'endomètre
J - Cancer de l'œso ha e

94 • Editions VG
•QCM Quel est le traitement de référence d'un cancer du côlon localisé
9
" T2NOMO non corn li ué ? Jus u'à 3 ré onses
A - Chimiothérapie
B - Thérapie ciblée
C - Chirurgie
D - Radiothérapie
E - Colectomie segmentaire
F - Curiethérapie
G - Exérèse des vaisseaux et du mésocôlon
Quelle(s) est (sont) la (les) métastase(s) qui peut (peuvent) être
traitée(s) de façon curative par exérèse chirurgicale (si elles sont
résécables avec une exérèse RO) dans le cadre d'un cancer
colorectal métastatlque chez un patient opérable ?
Jus u'à 2 ré onses
A - Pulmonaires
B- Osseuses
C - Cérébrales
D- Hé ati ues

•. _ /

-......,,·

Questions Isolées QCM - Cancérologie • 95


______________________
Corrigé
,_.,

[
-f~,.
~.::. 1_E_ Réponse : D
B .l_.E_ Les polypes adénomateux sont assez fréquents chez l'adulte (30%
- F des sujets de 65 ans).
-~ V Seuls les adénomes sont des lésions précancéreuses.
E • ·F Les polypes pédiculés ont une tige et une tête faisant saillie dans la
F - i= lumière .
........ ·• Définition d'un polype (ne présage pas de sa nature histologique).
Un polype adénomateux peut avoir un foyer de transformation en
cancer.
Les adénomes tubuleux sont les plus fréquents des polypes
adénomateux.
Il existe des ol . es non tumoraux. ,-
A- F Réponse : BDGH
- Y) Personnes à risque moyen de cancer colorectal (CCR): sujets >
- F 150 ans des 2 sexes.
~ V Personnes à risque élevé de CCR:
- F7 • Antécédent personnel d'adénome.
• Antécédent familial au 1er degré de cancer colorectal ou
-1 v··. d'adénome > 1 cm avant 65 ans.
-·-·-· • .:: 2 antécédents familiaux au 1er degré de CCR quel que soit l'âge
de survenue.
H- V • MICI.
Personnes à risque très élevé de CCR: prédisposition génétique
·---· ---· J~y:ndrome de Lynch, p_ajy ose adénomateuse familiale .
- F Réponse : FI
F · Dépistage pour les sujets à risque élevé de cancer colorectal:
- F • Coloscopie à partir de 45 ans ou 5 ans avant l'âge du diagnostic
D - î=·· du cas index chez un apparenté au 1er degré de moins de 65 ans.
f
- V
G- F
H- F
1- v·
J:+F7
A- V Réponse : ABCEF
B • V Les autres facteurs de risque sont: maladies inflammatoires du tube
····:· Tï digestif, antécédent personnél ou familial d'adénome ou de cancer
:· F colorectal, prédispositions génétiques.
tr:v.
F- V

·,1.,,,,..,...,_,_
96 • Editions VG
Réponse: A
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Le syndrome de Lynch (ou HNPCC: Hereditary Non Polyposis
Colorectal Cancer) a une transmission autosomique dominante.
Il y a une mutation constitutionnelle d'un des gènes du système
MMR.
Réponse : ADEG
M'l"',.:::..J...:.....1 Bilan d'imagerie recommandé:
• Coloscopie totale pour rechercher de lésions synchrones
(polype(s) ou second cancer).
• Scanner thoraco-abdomino-pelvien sans et avec injection.
• Alternative à la TDM TAP: radio de thorax face + profil et
échographie hépatique.
• Les autres examens recherchant des métastases sont faits sur
oint d'a el.
Réponse: D
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
connaître pour

Réponse : BOEi
~ii.==---1..!~ Cancers du spectre étroit du syndrome de Lynch: côlon,

Réponse : CEG
f,@F---+-'c....; Traitement carcinologique curatif des cancers du côlon de stade I et
Il: chirurgie (colectomie segmentaire + exérèse des vaisseaux et du
mésocôlon contenant les ganglions lymphatiques).

Réponse: AD
L'exérèse de métastase(s) hépatique(s) n'est indiquée que si une
t ;i••l--"'---4---!---l exérèse macroscopiquement et microscopiquement complète est
possible.
L'exérèse de métastase(s) pulmonaire(s) isolée(s) ou associée(s) à
des métastases hé ati ues résécables doit être discutée.
·..__/ \t10'1 Total QCM

Questions isolées QCM - Cancérologie - 97


Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.
En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note estde zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 10.

r notes r>ersonnelles. : 1
1
;
i
!
~
i
;
j
;
l

1
1
i
~

1j
~
,-,..

1
j

1;
!;
i
~
i
1
l
1
l

l. . . . . . . ,. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .·
98 • Editions VG
.__,·

--·
.___,·

Questions isolées OCM - Cancérologie - 99


100 • Editions VG
. Ju Enoncé

~:t Quelle est la proportion des carcinomes cutanés parmi


l'ensemble des cancers cutanés ? 1 ré onse
A- 2%
8- 10%
C- 20%
D • 30%
E- 40%
F- 50%
G- 60%
H- 70%
, _ 80%
J- 90%
"ci'f~11-~; Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) sur les précurseurs des
;;; •. m.% mélanomes ul est sont exacte s ? Jus u'à 5 ré onses
A - Le risque de transformation des naavi congénitaux de plus de 20 cm est
très faible.
B - Les naavi exposés à des microtraumatismes répétés sont à risque de
transformation en mélanome.
C - La majorité des mélanomes proviennent de la transformation maligne
d'un naavus commun.
Les histiocytofibromes pigmentés peuvent se transformer en mélanome.
·. _ / La ma'orité des mélanomes a araissent de novo.
1
• ;· Quels sont les signes cliniques amenant à suspecter un
mélanome?
Jus u'à 9 ré onses
A - Diamètre > 6 mm
B - Lésion de couleur inhomogène
C - Bords irréguliers
D - Lésion asymétrique
E - Lésion de couleur marron foncé
F - Prurit
G - Diamètre > 2 mm
H - Lésion saignant au contact
1- Extension en taille
J - Modification récente de l'as ect de la lésion

Questions isolées QCM - Cancérologie • 101


Quels sont les 3 éléments du compte-rendu anatomopatho-
logique d'un mélanome rentrant dans la classification en
stades ? 3 ré onses
Diamètre du mélanome en surface
Indice de Breslow
Niveau de Clark
Présence d'une ulcération
Type histologique de mélanome
Indice mitoti ue
Quel(s) examen(s) d'imagerie est (sont) systématique(s) dans le
cas d'un mélanome de stade localisé (1) asymptomatique ?
Jus u'à 5 ré onses
A - Echographie ganglionnaire locorégîonale
B - Scanner cérébral
C - Scanner thoraco-abdomino-pelvien
D - TEP-scan
E - IRM cérébrale
F - Aucun examen n'est recommandé
Quel traitement peut être proposé pour un mélanome dont
l'indice de Breslow est de 1,8 mm, sans adénopathie palpée à
l'examen clinique ?
Jus u'à 7 ré onses
A - Ganglion sentinelle
B - Reprise d'exérèse avec marges de sécurité de 1 à 2 mm
C - Chimiothérapie
D - Radiothérapie
E • Chirurgie
F - Curage ganglionnaire large
G - Reprise d'exérèse avec marges de sécurité de 1 à 2 cm
H - Immunothérapie par interféron alpha
1 - Thérapie ciblée
J - Hormonothéra ie
De quel gène doit-on rechercher la mutation avant de pouvoir
prescrire la thérapie ciblée par vémurafénib dans le mélanome
métastati ue ? 1 ré onse
A- KRAS
B - IGF1
C- BRAF
0- ABL
E- N-MYC
F - MLH1
G- RB
H • BRCA
1- CFTR
J- APC

i 02 • Editions VG
· · Quelle(s) affirmation(s) sur les carcinomes splnocellulaires est
(sont) exacte(s) ?
w ' Jus u'à 10 ré onses
A - Les carcinomes spinocellulaires se présentent comme des lésions
croOteuses, jaunâtres, indurées.
B - Ils atteignent uniquement la peau.
C - Le carcinome intra-épithélial est aussi appelé maladie de Basedow.
D - L'examen anatomopathologique d'une lésion retrouve des globes cornés.
E - Ils n'ont pas de lésion précurseur.
F - Les carcinomes spinocellulaires peuvent se présenter sous forme de
lésions bourgeonnantes et/ou végétantes.
G - Il y a 3 types de carcinomes spinocellulaires: nodulaire, superficiel et
sclérodermiforme.
H - Les kératoses actiniques sont des lésions précurseurs des carcinomes
spinocellulaires.
1- Les carcinomes spinocellulaires situés sur l'extrémité céphalique sont de
plus mauvais pronostic.
J - Les carcinomes spinocellulaires ont une malignité uniquement locale, ils
ne métastasent as à distance.
Quel(s) est (sont) le(s) risque(s) évolutif(s) des carcinomes
basocellulaires ?
Jus u'à 8 ré onses
A- Récidive
B - Métastases à distance
C - Destruction des organes et structures anatomiques de voisinage
D - Extension locorégionale
E - Métastases pulmonaires
F - Destruction tissulaire locale
G - Métastases hépatiques
H - Adéno athies métastati ues
Quel(s) est (sont) le(s) principal (principaux) facteur(s) de risque
'r. ·:·( . .. . des carcinomes basocellulaires ?
;-, :"•»!tt! Jus u'à 10 ré onses
A - Exposition à l'arsenic
B - Lupus cutané
C - Expositions solaires intenses el intermittentes (type coup de soleil)
reçues pendant les premiéres années de vie
D - lmmunosuppression après transplantation d'organes
E - Plaies chroniques
F - Expositions solaires chroniques et cumulées reçues tout au long de la
vie
G - Infection par le VIH
H - Infection par des HPV oncogènes
1- Phototype I ou Il
J - A e élevé > 50 ans

Questions Isolées QCM • Cancérologie• 103


_..._____________
Corrigé
,,~,

ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.


Les carcinomes cutanés sont les plus fréquents des cancers
F ! cutanés.
-1 F Leur incidence est beaucoup plus importante que celle des
··::-!f~ mélanomes.
F
F
F
- V
- F' Réponse : E
- F La majorité des mélanomes apparaissent de novo, sans précurseur,
F sur peau apparemment saine. ,r--,
Le risque de transformation des nœvi congénitaux de plus de 20 cm
est de 5 à 20%.
Les microtraumatismes répétés n'induisent pas de transformation de
nawî en mélanomes.
A. .:...Y... Réponse : ABCDFHIJ
- V Règle ABCDE pour suspecter un mélanome devant une lésion
- V cutanée:
- V • Lésion asymétrique (A).
- -F· • Bords irréguliers (B), souvent encochés ou polycycliques.
- V • Couleur inhomogène (C).
- F •Diamètre> 6mm (D).
- V • Lésion d'évolution récente (E).
1~ V L'association de ces critères renforce la suspicion.
1 Un prurit ou un saignement au contact est possible.
-! V Le mélanome est différent des autres nœvi du sujet (signe du "vilain
; etit canard" .
Réponse : BOF
La classification en stades repose sur:
• L'indice de Breslow (épaisseur du mélanome).
• La présence d'une ulcération.
• L'indice mitotique (nombre de rnitoses/rnrn 2 ).
Réponse: F
stade I asymptomatiques ne justifient aucun

104 - Editions VG
Réponse : AEGH
PailE--+.::-i La chirurgie est le traitement de référence du mélanome cutané non
;,,,::--r-c-i métastatique.
Traitement chirurgical: reprise d'exérèse avec marges de résection
(1-2 cm pour Breslow entre 1,01 et 2 mm).
t.nlr::--t-è-:-i Le ganglion sentinelle peut être proposé pour les mélanomes
localisés, surtout de Breslow > 1 mm.
.;;.:.'--!...;;...i Le curage ganglionnaire concerne les stades Ill.
Une immunothérapie par interféron alpha peut être discutée si
w,,w,;;...:--+'--1 l'indice de Breslow est> 1,5 mm.
Réponse: C
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Le vémurafénib est une thérapie ciblée utilisable chez les patients
._.,,,
s'agit d'un inhibiteur puissant et sélectif de la protéine mutée
BRAFV600E.

-.._./

..__,/ Réponse : ADFHI ..,


Les carcinomes spinocellulaires peuvent atteindre la peau ou les '
muqueuses.
..__,, Le carcinome intra-épithélial est aussi appelé maladie de Bowen (la
maladie de Basedow est une cause d'hyperthyroïdie). ·,
Ils ont des lésions précurseurs (contrairement aux carcinomes
basocellulaires).
.,__/ Il y a 3 types de carcinomes basocellulaires: nodulaire, superficiel et
sclérodermiforme.
Les kératoses actiniques sont des précurseurs des carcinomes
..__,/
spinocellulaires au niveau cutané, les leucoplasies au niveau
F muqueux.
Les carcinomes spinocellulaires peuvent donner des métastases à
distance.
..._,,· Réponse : ACDF
Les carcinomes basocellulaires ont 2 risques évolutifs:
• Récidive.
_ , • Extension locorégionale et destruction tissulaire.
Ils ont une malignité uniquement locale et ne métastasent jamais ni
au niveau ganglionnaire ni à distance.
-_,/

Questions isolées QCM · Cancérologie -105


A-i F
B- F
~~ ~~~=~
D • F Principaux facteurs de risque de carcinomes basocellulaires:
E _ • ___ F •Age> 50 ans.
F_: E. • Expositions solaires intenses et intermittentes (type coup de
- F soleil) reçues pendant les premières années de vie. , ..-.
- F • Phototypes clairs.
1- Vi
J :·1 v·I
Total QCM

Les questions à téponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 10.
--

,,,,.,,-.....

106 - Editions VG
Questions isolées QCM - Cancérologie - 107
1,,,--.,.

108 • Editions VG
. __,lu Enoncé

Quelle(s) proposition(s) sur l'épidémiologie des cancers de


l'estomac est (sont) exacte(s) ?
Jus u'à 5 ré onses
A- Le cancer de l'estomac est plus fréquent chez les hommes que chez les
femmes.
B- L'incidence des cancers de l'estomac est en diminution en France.
C- Son incidence est d'environ 15 000 cas en 2012.
D- Il touche le plus souvent des personnes âgées de moins de 65 ans.
E- L'incidence des cancers de l'estomac est en augmentation en France.
F- La mortalité est d'environ 1500 décès en 2012.
G- Son incidence est d'environ 6500 cas en 2012.
H- La mortalité est d'environ 8000 décès en 2012.
1- Son incidence est d'environ 2500 cas en 2012.
·..J J- La mortalité est d'environ 4500 décès en 2012. ,.~:
'ïl \~ Quelle est la localisation de la tumeur pour un cancer de
· · · , l'estomac se manifestant principalement par des vomissements ?
1 ré onse
Fundus
Pylore
Cardia
Grosse tubérosité
Quel est l'examen de référence pour le bilan d'extension d'un
cancer de l'estomac ?
1 ré nse
A- IRM abdomino-pelvienne
B- Scintigraphie osseuse
C- Endoscopie digestive haute
D- Scanner thoraco-abdomino-pelvien
E- Coloscopie
F- TEP-TOM
G- Echo-endoscopie digestive haute
H- Echographie abdominale
1- Scanner cérébral

Questions isolées QCM - Cancérologie - 109


Quelles sont les stratégies thérapeutiques possibles des stades
localisés des cancers de l'estomac ?
Jus u'à 5 ré onses
Chimiothérapie exclusive
Curage ganglionnaire
Thérapie ciblée
Exérèse chirurgicale de la tumeur
Radiothérapie externe exclusive
Chimiothérapie péri-ofératoire
Gastrectomie des 4/5 mes ou totale selon la localisation de la tumeur
Pose de rothèse ex ansive ar voie endosco i ue
Quelle supplémentation vitaminique faut-il réaliser après une
gastrectomie totale ?
1 ré onse
A- Vitamine A par voie orale
B- Vitamine A par voie intramusculaire
C- Vitamine B1 par voie orale
D• Vitamine B1 par voie intraveineuse
E- Vitamine B6 par voie orale
F- Vitamine B6 par voie intramusculaire
f,,,,,,,......,,_
G- Vitamine C par voie orale
H- Vitamine C par voie intraveineuse
1- Vitamine B12 par voie orale
J- Vitamine B 12 ar voie intramusculaire
Une chimiothérapie par épirubicine, 5-fluoro-uracile et cisplatine
est proposée après avis de la réunion de concertation
pluridisciplinaire à votre patient. Que faut-il faire avant de débuter
ce traitement ?
Jus u'à 10 ré onses
A- Dosage de la calcémie
B- Pose de chambre implantable
C• Dosage de créatininémie et calcul du débit de filtration glomérulaire
D- NFS-plaquettes
E- Echographie cardiaque pour détermination de la fraction d'éjection du
ventricule gauche
F• Dosage de la TSH
G- Bilan nutritionnel
H- ECG
1- Dosage du CA 15-3
J- E reuves fonctionnelles res iratoires

11 O , Editions VG
-- . . . Corrigé

Epidémiologie du cancer de l'estomac:


Plus fréquent chez les hommes que les femmes.
Touche plus souvent les personnes> 65 ans.
Incidence en diminution en France, 6500 cas en 2012 (INCa).
Mortalité = 4500 décès en 2012 (INCa), cancer de pronostic
ii'i!fi'.li !'=-•-i--,;~ intermédiaire.

Réponse: B
.i::i::=--1-:=-! ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Les cancers du pylore se manifestent par des vomissements.

Réponse: D
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Le scanner thoraco-abdomino-pelvien est l'examen de référence du
bilan d'extension.
Il recherche des métastases hépatiques, pulmonaires, ovariennes,
ilt<::>E--+--:c:c-i des adénopathies sus- et sous-diaphragmatiques, une carcinose
péritonéale, un envahissement des organes de voisinage.

___,.
Réponse : BDFG
b;,~E--1-:::~ Stratégies thérapeutiques des stades localisés des adénocarci-
nomes gastriques:
f'.. .ri.::c...-....:.-l
Chirurgie seule: exérèse complète de la tumeur (gastrectomie des
l!i'~ E---+:::-l 4/5èmes pour les cancers de l'antre, gastrectomie totale sinon)
associée à un curage ganglionnaire.
'~"=-+.,..,., Chimiothérapie péri-opératoire + chirurgie.

Réponse: J
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
·. _ , /
La gastrectomie totale induit un déficit en vitamine B12 (par défaut
de synthèse de facteur intrinsèque, normalement produit par les
cellules du fundus).
~ =-+-'=-i supplémentation en vitamine 812 à vie, par voie intramusculaire.

Questions isolées OCM - Cancérologie - 111


Réponse : BCDEGH
Bilan pré-chimiothérapie:
• Pose de chambre implantable.
• NFS-plaquettes.
• Fonction rénale.
• Bilan nutritionnel.
• ECG + échographie cardiaque (anthracycline).

Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 6.

112 - Editions VG
Questions Isolées OCM - Cancérologie - 113
-1'-

~
g-
Œ
G3

) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ')
,, ) ) )
..
.._,/ Enoncé

Quelle(s) proposition(s) sur l'épidémiologie des cancers primitifs


~ . du foie est (sont) exacte(s)?
fb .~.\ , Jus u'à 8 ré onses
A - L'incidence des cancers primitifs du foie est en augmentation en France.
B - Le carcinome hépatocellulaire se développe dans la plupart des cas
dans un contexte d'hépatopathie chronique au stade de cirrhose.
C - L'incidence des cancers primitifs du foie était d'environ 3000 cas en
2012.
D - Le carcinome hépatocellulaire représente la majorité des tumeurs du
foie.
E - L'incidence des cancers primitifs du foie était d'environ 15 000 cas en
2012.
F - La principale cause de carcinome hépatocellulaire en France est
l'infection par le virus de l'hépatite B. ·,:
G - L'incidence des cancers primitifs du foie est en diminution en France.
H - Le taux de survie à 5 ans des cancers primitifs du foie est autour de 50%
tous stades confondus.
1 - Les cancers primitifs du foie ont une incidence globalement identique
chez l'homme et chez la femme.
J - L'incidence des cancers primitifs du foie est supérieure à l'incidence des
métastases hé ati ues de tumeurs solides.
, . · . Quelle est la circonstance de découverte la plus fréquente des
,:~f:l1!''.i :
car~lnomes hépatocellulaires ?
,,_ .!~- 1re nse
A - Syndrome tumoral
B - Douleurs de l'hypochondre droit
C - Décompensation de la cirrhose
D - Découverte d'une lésion hépatique lors d'un examen d'imagerie
E - Complication de la cirrhose
F - lctére
G - Si nes liés à une métastase révélatrice

Questions isolées OCM - Cancérologie - 115


Quels examens complémentaires peuvent être réalisés devant la
découverte d'un nodule de 2cm suspect d'être un carcinome
hépatocellulaire chez un patient cirrhotique ?
Jus u'à 6 ré onses
A- Dosage de l'ACE
B• 1RM hépatique
C- Dosage de l'alpha-fœtoprotéine
D- Echographie hépatique de contraste
E- Scanner thoraco-abdomino-pelvien aux 4 temps (sans injection, artériel,
portal et tardif)
Dosage du CA 19-9
i ,__u'""e-'d'""ir'""i""'é'""'e_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __
Ponction-bio sie h~....a=t...
Quelle est la conduite à tenir devant un nodule hépatique de
5mm de diamètre chez un patient cirrhotique ?
1 ré anse
A- Biopsie hépatique d'emblée
B- Surveillance par scanner hépatique avec injection tous les 3 mois
C• Surveillance par IRM hépatique avec injection tous les 6 mois
D- Surveillance échographique tous les 3 mois
E- Résection chirurgicale du nodule d'emblée à visée curative et
diagnostique
F- Surveillance échographique annuelle
G- Absence de modification du hme de surveillance
Quelles sont les 4 causes les plus fréquentes de carcinome
hépatocellulaire en France ?
4 ré onses
A- Hémochromatose génétique
B- Hépatite chronique C
C- Maladie de Wilson
D- Infection par le virus de l'hépatite A
E- Alcoolisme chronique
F- Stéatohépatite non alcoolique
G- Hépatite chronique 8-delta
H- Hépatite auto-immune
1- Cholangite sclérosante primitive
J- Hé atite chroni ue B
Quel est l'aspect le plus habituel des métastases hépatiques au
scanner?
Jus u'à 3 ré onses
A- Lésions hypodenses
B- Fort rehaussement après injection
C- Lésions souvent multiples
D- Lésions hyperdenses
E- Absence de rehaussement a rès in·ection

116 • Editions VG
.._J_ _ _ _.....__ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __

U
.._/
C orrigé

La principale cause de CHC en France est l'alcoolisme chronique.


Le taux de survie à 5 ans des CHC est proche de 10% tous stades
confondus.
Sex ratio: H/F = 80%/20%.
Réponse: D
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
La découverte d'un nodule hépatique lors d'un dépistage individuel
d'un patient cirrhotique est la circonstance de découverte la plus · ~
fréquente du CHC.

Réponse : BCDEG
Bilan paraclinique devant une suspicion de CHC:
• Echographie hépatique.
• Scanner (avec injection, aux 4 temps) et/ou IRM hépatique (TOM
TAP pour le bilan d'extension).
• Dosage de l'alpha-fœtoprotéine.
• L'échographie de contraste est optionnelle.
• La ponction-biopsie hépatique peut être utile, notamment si
l'ima erie n'est as t p_i_,"-u
~e"".' - - - - -- -- - - - - - - - ~
Réponse: D
t~,l='.-::+!--1 ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Si nodule < 1cm chez un patient cirrhotique: surveillance renforcée
par échographie hépatique tous les 3 mois.
!)~!l=-::+!--1 Si la lésion reste stable pendant 18 à 24 mois, la surveillance pourra
être espacée.

Questions isolées OCM - Cancérologie - 117


Réponse : BEFJ
ZERO à la question si plus de 4 réponses données.
- F. Principales causes de CHC (et de cirrhose hépatique) en France:
- F • Alcoolisme chronique.
V • Hépatite C chronique.
-__v • Stéatohépatite non alcoolique (NASH).
- _F_j • Hépatite 8 chronique.
- F1

Réponse : ACE
Les métastases hépatiques se présentent souvent sous forme de
lésions hépatiques multiples, hypodenses, ne se rehaussant pas ou
D - , F . peu après injection de produit de contraste.
E-lvl
---L--+', ==--....,....------------------~
[{6;:'H Total
QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1. _.,.....___
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. Total des
QCM sur 6.

,,,,,,..._.

,,.,,........
,
118 • Editions VG
.__,,·

Questions Isolées OCM • Cancérologie • 119


l:5
m
g,
5'
::,
(J>

ë5

) J))) ) ) ) ) ) ) ) ) ) )
--../ .. Enoncé

Quel est le premier examen à réaliser devant une suspicion de


cancer de l'œso ha e ? 1 ré onse
A- Scanner cervico-thoracique
B- Echo-endoscopie œsophagienne
C- Œsophagoscopie au tube rigide
D- Scanner thoraco-abdominal
E- TEP-TOM
F- Echographie cervicale
G-
H-
Endoscopie œsogastrique avec biopsies
IRM cervico-thoracique
..
....
1- Transit œsophagien
J- Dosa e du sec
Quel sont les 4 éléments les plus importants à rechercher lors du
bilan d'extension clinique d'un cancer de l'œsophage ?
4 ré onses
_, Recherche de signes d'épanchement pleural à l'auscultation pulmonaire
Recherche d'une hépatomégalie à la palpation hépatique
Palpation des aires ganglionnaires axillaires
Palpation des aires ganglionnaires inguinales
Recherche de douleurs osseuses
___,, Palpation des aires ganglionnaires cervicales
Pal ation des aires an lionnaires sus-claviculaires
Quel examen est le plus sensible pour détecter une extension
...__/ ganglionnaire et métastatique à distance dans un contexte de
cancer de l'œsophage ?
1 ré onse
A- TEP-TDM au fluorodeoxyglucose
·~' B- Scintigraphie au technétium 99m
C- IRM thoraco-abdomino-pelvienne sans et avec injection
D- Scanner cervico-thoraco-abdominal sans et avec injection
-.__/ E- Echo-endoscopie œsophagienne
F- IRM cervico-thoraci ue sans et avec in'ection

...__/

Questions isolées QCM - Cancérologie - 121


Quel est le traitement carcinologique de référence pour les
cancers de l'œsophage de stades localisés ?
Jus u'à 4 ré onses
A- Curage ganglionnaire
B- Chimiothérapie exclusive
C- Traitement chirurgical
D- Thérapie ciblée !,,......._
E- Radiothérapie externe seule
F- Hormonothérapie
G- Radiothérapie métabolique
H- Œsopj}§.gectomie transthoraci ue
Quelle maladie auto-immune est un facteur de risque de cancer
de l'œsophage ?
1 ré onse
Maladie de Biermer
Diabète
Dermatoses bulleuses auto-immunes
Maladie de Basedow
Lupus érythémateux systémique
Maladie d'Addison
Maladie cœliaque
Myasthénie
Syndrome de Gougerot-Sjêigren
Pol arthrite rhumatoïde

122 - Editions VG
. _ ,1-----L-----------------
• Corrigé

ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.


Toute suspicion diagnostique de cancer de l'œsophage justifie
une endoscopie œsogastrique avec biopsies.

Réponse : ABFG
Le bilan d'extension clinique recherchera essentiellement:
• Des adénopathies sus-claviculaires et cervicales.
• Une hépatomégalie.
• Un épanchement pleural.

Réponse : A
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
La TEP-TOM sera surtout réalisée si le scanner et l'écho-
endoscopie sont normaux et que le cancer de l'œsophage est jugé
résécable à la recherche d'une atteinte métastatique non détectée.

Réponse : ACH
Traitement de référence des cancers de l'œsophage de stades
localisés (T1-T2 NO MO): chirurgie.
Œsophagectomie subtotale + curage ganglionnaire avec envoi des
pièces opératoires en anatomie pathologique.
't:Yf=-+·':~

Questlons isolées QCM - Cancérologie - 123


Réponse: G
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
La maladie cœliaque est un facteur de risque de carcinome
épidermoïde de l'œsophage.

TotalQCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question. .,,,..,-....,_.
Total des QCM sur 5.

124 • Editions VG
·._,/

Questions Isolées QCM • Cancérologie - 125


"'
0)

m
g,
g
i;l
G5

) ) ) ) ) ) ) ) ) ') ) ) ) ) ) "
--a Enoncé

Quel est le type histologique principal des cancers de l'ovaire ?


1 ré onse
A - Carcinome épidermoïde
B - Adénocarcinome
C - Sarcome
D - Tumeur des cordons sexuels
E - Tératome
F - Tumeurs à cellules de la granulosa
G - Tumeur germinale maligne
H - Thécome ,,
1 - Dysgerminome . -.
J - Fibr-=- om e_ _ _ _ _ _ _ _ _ __ _ _ __ __ _ _ _ _ _~
:.;.c;::
Quel est l'examen de première intention à visée diagnostique à
faire en cas de sus icion de tumeur ovarienne ? 1 ré onse
A - Echographie pelvienne par voie abdominale
8 - TEP-TOM
C - Scanner pelvien
D - Dosage de l'hCG
E - IRM pelvienne
F - Echographie abdomino-pelvienne par voie sus-pubienne et endovaginale
G - Scanner abdomino-pelvien sans et avec injection
H - Dosage de l'ACE
1- Cœlioscopie exploratrice
J - Dosa e du CA 19.9
~:', \f.j,;, Quelle(s) caractérlstlque(s) lors d'un examen d'imagerie d'une
. tumeur ovarienne oriente(nt) vers une tumeur maligne?
Jus u'à 10 ré onses
A - Néovascularisation anarchique
B - Contours irréguliers
C - Végétations exokystiques
D - Contenu hétérogène
E - Absence de paroi visible
F - Contenu tissulaire
G - Lésion uniloculaire
H - Végétations endokystiques
1- Taille> 6 cm
J - Ascite associée

Questions isolées QCM • Cancérologie • 127


Quelle est l'attitude recommandée devant la découverte d'une
tumeur ovarienne kystique d'allure bénigne, mesurant 4 cm,
asymptomatique, chez une femme en période d'activité génitale ?
Jus u'à 2 ré onses
Traitement chirurgical conservateur
Réalisation d'une IRM pelvienne pour mieux apprécier la lésion
Ponction échoguidée ou scannoguidée avec envoi en cytologie
Laparotomie exploratrice
Prescription d'une contraception œstroprogestative pour la faire
disparaître
Annexectomie à visée diagnostique avec envoi en histologie
Ponction échoguidée ou scannoguidée avec envoi en histologie
Réalisation d'un scanner pelvien pour mieux apprécier la lésion
Cœlioscopie exploratrice
Abstention dia nosti ue et théra euli ue
Quel est le traitement généralement recommandé pour les
cancers de l'ovaire de stades localisés (1 à 111B) ?
Jus u'à 8 ré onses
A- Voie d'abord par cœlioscopie
B- Cytologie péritonéale et biopsies multiples du péritoine à l'aveugle avant
le geste curatif
C- Voie d'abord par laparotomie médiane xipho-pubienne
D- Ovariectomie unilatérale du côté de la tumeur
E- Annexectomie bilatérale + hystérectomie totale
F- Radiothérapie externe
G- Hormonothérapie
H- Curage ganglionnaire pelvien et lombo-aortique bilatéral
1- Chimiothérapie adjuvante
J- Curiethéra ie
Quel est le principal facteur pronostique dans les cancers de
l'ovaire?
1 ré onse
A- Type histologique de la tumeur
B- Age de la patiente
C- Taille de la tumeur en cm
D• Absence de résidu tumoral après la chirurgie
E- Degré de différenciation des cellules tumorales
F- Positivité et taux des marqueurs tumoraux
G- Stade FIGO

128 • Editions VG
Corrigé

Réponse: B
W!J4=--+,;~ i ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
lll<::!'.C::-1..!__J > 90% des cancers de l'ovaire chez l'adulte sont des cancers
= -,-1--i=-i épithéliaux (adénocarcinomes).

.._/
Réponse: F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée. .
L •\t1,= --I-'-- En cas de suspicion d'une tumeur ovarienne, l'examen de 1"'"
intention est l'échographie abdominopelvienne par voie sus-
pubienne et endovaginale.

-..__/. Réponse: ABCDFHIJ


Caractéristiques d'une tumeur ovarienne qui orientent vers une
tumeur maligne (par rapport à une tumeur bénigne):
•Taille> 6 cm.
• Parois épaisses.
• Contours irréguliers.
• Contenu hétérogène, tissulaire.
• Végétations exo- et endokystiques.
• Cloisons intrakystiques (tumeur multiloculaire).
• Néovascularisation anarchique.
• Ascite carcinose éritonéale associées.
Réponse: J
,E ,-+-i=-1 ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
\.'~•i=--~=--1 En cas de masse uniloculaire liquidienne pure (allure bénigne) de
taille inférieure à 7 cm chez une femme en période d'activité
E;!'l!l::F--+-i=-1 génitale: abstention diagnostique et thérapeutique.
-~~~ La ponction n'est pas recommandée.
L'échographie est suffisante pour caractériser la lésion.
"'"'"'-'-'--' Le traitement hormonal est inefficace pour faire disparaître la lésion
et n'est pas recommandé dans ce but.
Une écho ra hie de contrôle sera réalisée 3 mois a rès.

Questions Isolées QCM • Cancérologie - 129


. . :......F..1 Réponse ; BCEHI
- . YJ Traitement généralement recommandé des cancers de l'ovaire de
- V I stades localisés:
• Traitement chirurgical non conservateur (hors exceptions:
annexectomie unilatérale possible chez la femme jeune désirant
une grossesse, avec tumeur de stade IA G1 ).
• Voie d'abord par laparotomie médiane xipho-pubienne.
• Cytologie péritonéale et biopsies multiples du péritoine à l'aveugle
avant le geste curatif.
• Annexectomie bilatérale + hystérectomie totale + curage
ganglionnaire pelvien et lombo-aortique bilatéral + omemtectomie
+/- appendicectomie avec envoi de toutes les pièces opératoires
en anatomie pathologique.
• Souvent suivie d'une chimiothérapie adjuvante (sauf stades IA ou
1B G1.
Réponse: D
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
La qualité de la cytoréduction tumorale Initiale est le principal
facteur pronostique des cancers de l'ovaire.
- Fi
F

Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 6.

130 • Editions VG
Questions isolées QCM - Cancérologie - 131
.,,.,,........,

132 - Editions VG
•••••••• • ••••••• ••• •••••••• • •• ••••••••••••••••• ••••••••••n•• •• •••• ••• • ••••• ••••••••••• • •••••••••••••••••••• • •••••••••• •••••••• ••• • ••••••• , ,,,.,,,,,,,

,_! no!.. pe"""'nell••: j


;
; i
! :

, .....,,,/

; .·

••••••• • • •u• ••••• •• •••• • ••••• • •••u • ••• • •••••••••• •• •• . .•••••••••••n•••., .. ••••••••••••••••••••••••••••••••h••••••••u••••••••••••••• . . ••••••••••••••

Questions Isolées QCM - Cancérologle - 133


/ '

,,-..,.

DOSSIERS /-----

Les dossiers de Spuio.h-té \JerSioY\ i~CN


.,.,-
u
C,
...... ,

a:
/,...__,

,::, '~

lai-
Liai ,~',

:&
u ,-.,,

C':I ,,.--,
'-._/ . Enoncé

tâ6'M Quelles sont les tumeurs osseuses malignes qui ont la plus forte
'·,·&• , 1 incidence chez l'adulte en France ? 1 ré onse
A- Chondrosarcome
B- Exostose
C- Ostéosarcome
D- Lymphome osseux primitif
E- Enchondrome
F- Plasmocytome
G- Métastases osseuses
H- Hémangiome vertébral
1- Fibrome non ossifiant ·. •'
J - Ostéome ostéo'ide
Quelle tumeur osseuse, fréquente chez les enfants et
asymptomatique, se présente sous la forme d'une lésion
.___, corticale métaphysaire lytique à contours réguliers, cernée d'un
liseré de condensation · ri héri ue ? 1 ré onse
A - Chondrosarcome
._., B- Exostose
C - Ostéosarcome
D - Lymphome osseux primitif
E - Enchondrome
·..../ F - Dysplasie fibreuse
G - Métastases osseuses
H - Hémangiome
1 - Fibrome non ossifiant
J - Ostéome ostéoïde
Quels sont les 2 sites métastatiques les plus fréquents des
tumeurs osseuses mali
A - Péritoine
B- Poumon
C - Surrénale
D- Foie
E- Os
F- Cerveau
G - Ganglions
H- Ovaire

QuesUons Isolées OCM • Cancérologie - 135


..._.,
Quelles sont les 5 cancers primitifs qui donnent le plus de
métastases osseuses ?
5 ré onses
A- Cancer du rein
B- Mélanome
C- Cancer de la prostate
D- Cancer du poumon
E- Cancer de l'estomac
F- Cancer colorectal
G- Cancer du pancréas
H- Cancer de la thyroïde
1- Cancer du testicule
J• Cancer du sein
Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) clinique(s) qui oriente(nt) vers
une tumeur osseuse maligne ?
Jus u'à 5 ré onses
A- Signes de compression nerveuse
B• Altération de l'état général
C- Douleur de rythme inflammatoire
D• Evolution lente
E• Douleurs soulagées par le repos
F- Intensité des douleurs croissante dans le temps
G- Douleurs de rythme mécanique
H- Absence de douleurs osseuses
Quel(s) est (sont) le(s) signe(s) radiographlque(s) de malignité
devant une fracture vertébrale ?
. Jus u'à 8 ré onses
A- Hétérogénéité de la trame osseuse
B- Fracture symétrique de la vertèbre de face
C- Fracture - tassement vertébral au-dessus de L2
D- Convexité du mur postérieur
E- Ostéolyse localisée d'un pédicule
F- Existence d'un liseré de condensation périphérique autour d'une lésion
ostéolytique
G- Fracture - tassement vertébral en dessous de T5
H- Corticales érodées

i36 - Editions VG
..__,

...._,,,. Quelle tumeur osseuse se présente sous la forme d'une tumeur


sessile ou pédiculée, naissant perpendiculairement à la
métaphyse et se dirigeant vers la diaphyse, dotée d'une coiffe
-._/
cartilagineuse parfois calcifiée ?
1 ré onse
A- Chondrosarcome
B- Exostose
'-"' C- Ostéosarcome
D- Lymphome osseux primitif
E- Enchondrome
·..._/ F- Plasmocytome solitaire
G- Métastases osseuses
H- Hémangiome
1- Fibrome non ossifiant
.__,,, J- Ostéome ostéoïde
Quelle tumeur osseuse se présentant sous forme d'une image de
lacune plus ou moins soufflée, est responsable d'un pic
.__,,, monoclonal sur l'électrophorèse des protéines sériques ?
1 ré onse
A- Chondrosarcome
B- Exostose
'-"' C- Ostéosarcome
D- Lymphome osseux primitif
E- Enchondrome
....__/ F- Plasmocytome solitaire
G- Métastases osseuses
H- Hémangiome
._,,. 1- Fibrome non ossifiant
J- Ostéome ostéoïde
Quelle tumeur vertébrale se présente en radiographie standard
sous forme d'une déminéralisation du corps vertébral avec
-._/ travées verticales épaissies, donnant un aspect grillagé de la
vertèbre?
1 ré onse
'--,J'
A- Chondrosarcome
B- Exostose
C- Ostéosarcome
D- Lymphome osseux primitif
_____,.
E- Enchondrome
F- Plasmocytome solitaire
G- Métastases osseuses
._,,. H- Hémangiome
1- Fibrome non ossifiant
J- Ostéome ostéoïde

._/

Questions isolées QCM • Cancérologie • 137


,.........

Quelle tumeur osseuse est accompagnée d'une réaction


périostée spiculée en "feux d'herbe" ?
1 ré onse
A- Chondrosarcome
B- Exostose
C- Ostéosarcome
D- Lymphome osseux primitif
E- Enchondrome
F- Plasmocytome solitaire
G- Métastases osseuses
H- Hémangiome
1- Fibrome non ossifiant
J- Ostéome ostéoïde

_,..,.-...,

138 - Editions VG
--n
- - Corrigé

Réponse : G
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
· · ·- ~~ Les métastases osseuses sont les plus fréquentes des tumeurs
osseuses malignes chez l'adulte.
Les tumeurs osseuses malignes primitives sont rares chez l'adulte.
~ =----l--c::-1

Réponse: 1
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
ir::eti~-i-,.;.--1 Le fibrome non ossifiant est une tumeur osseuse bénigne très
fréquente chez les enfants et asymptomatique.
Elle se présente sous la forme d'un defect cortical siégeant au
r.:i~+:-~ niveau de la métaphyse des os longs.

Réponse: BE
ZERO à la question si plus de 2 réponses données.
Les 2 sites métastatiques les plus fréquents des tumeurs osseuses
malignes primitives sont:
• L'os.
• Le poumon.

Réponse : ACDHJ
.~~~ Les métastases osseuses sont dans 80% des cas secondaires à
l'un des 5 cancers primitifs suivants (moyen mnémotechnique =
,.,,;=--1-'-1 PPRST):
• Poumon.
• Prostate.
• Rein.
• Sein.
• Thyroïde.

Questions isolées ac M - Cancérologie • 139


_,,.-...
Réponse : ABCF
B - V Signes cliniques orientant vers la malignité:
- V • Douleurs osseuses de rythme inflammatoire, persistantes,
D- F d'intensité croissante avec le temps, non améliorées par le repos,
E- F résistantes aux antalgiques usuels.
j:E: \/ • Signes de compression nerveuse.
- F , • Altération de l'état général.
- F
~~- .Y.. 1 Réponse : ADEH
B - F Signes radiographiques de malignité d'une fracture vertébrale:
.. -. _F_i • Ostéolyse localisée corticale ou de l'os spongieux (pédicule).
• Fracture - tassement asymétrique de la vertèbre de face
• Convexité du mur postérieur.
• Hétérogénéité de la trame osseuse,
• Fracture - tassement d'une vertèbre au-dessus de T5.

- Fi Réponse: B
V ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
- F Description de l'aspect d'une exostose.
- F
~- "j='
F- F

Réponse: F

140 - Editions VG
Réponse: H
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Les hémangiomes vertébraux sont généralement de découverte
fortuite sur des radiographies.

Réponse: C
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
"''"r=--r.-..,., La réaction périostée en "feux d'herbe" traduit une croissance
tumorale très rapide.

·toJTotal QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 10.

Questions Isolées QCM •Cancérologie• 141


142 • Editions VG
..__,,·

Questions Isolées QCM - Cancérologie - 143


,.,,..---•.

144 - Editions VG
._,.u Enoncé

..._,,,.
Quelle(s) est (sont) la (les) caractéristique(s) de l'ictère retrouvé
dans les cancers du pancréas ?
Jus u'à 7 ré onses
A- Ictère associé à des douleurs abdominales et de la fièvre
B- Ictère à bilirubine libre
C- Ictère cholestatique
D- Ictère d'apparition lentement progressive
E- Ictère accompagné d'un prurit
F- Ictère à bilirubine conjuguée
G- Ictère d'intensité fluctuante ·..,
H- Perception d'une vésicule biliaire tendue et volumineuse à la palpation
de l'h ochondre droit
· Quelles sont les circonstances qui peuvent être révélatrices d'un
cancer du pancréas ? ~-."
Jus u'à 6 ré onses
A- Apparition d'un diabète
B- Amaigrissement rapide et important
C- Douleurs de l'hypochondre gauche
D- Pancréatite aiguë
E- Douleurs épigastriques "solaires"
F- Ictère
~ Quels sont les 2 examens à effectuer pour le diagnostic de
cancer du pancréas ?
, 2 ré onses
A- Cholangio-lRM
B- IRM abdominale avec injection
C- Echographie abdominale
D- TEP-TOM
E- Echo-endoscopie
F- Scanner thoraco-abdomino-pelvien avec injection, aux 3 temps
·.__I G- Dosage du CA 19-9
H- Cholan io- ancréato ra hie rétro rade endosco i ue

Questions Isolées QCM - Cancérologie - 145


Le bilan paraclinique initial montre des images typiques d'un
cancer du pancréas et le juge résécable. Le CA 19-9 est élevé.
Comment sera obtenue la confirmation du diagnostic de cancer
du ancréas ? Jus u'à 2 ré onses
A- Biopsie pancréatique par écho-endoscopie
B- Biopsie percutanée de la tumeur pancréatique
C- Une confirmation du diagnostic n'est pas nécessaire avant la chirurgie.
D- Le diagnostic est déjà confirmé par l'imagerie.
E- Biopsie percutanée d'une métastase
F- Une élévation du CA 19-9 est spécifique du cancer du pancréas et
confirme le diagnostic.
G- Une confirmation du diagnostic est nécessaire avant la chirurgie.
H- Examen anatomo atholog,!que de la pièce opératoire
Quel(s) est (sont) I' (les) effet(s) indésirable(s) potentiel(s) lié(s) à
la chirurgie curative des cancers du pancréas ?
Jus u'à 4 ré onses
A- La survenue d'un diabète par insuffisance pancréatique endocrine est
fréquente.
B- Troubles du transit
C- La survenue d'un diabète par insuffisance pancréatique exocrine est
fréquente.
D- Stéatorrhée liée à une insuffisance pancréatique exocrine
E- La mortalité péri-opératoire est autour de 10%.
F- Stéatorrhée liée à une insuffisance ancréati ue endocrine

146 • Editions VG
Corrigé
....._,,

........,/
Ictère dans le cancer de la tête du pancrèas:
• Ictère à bilirubine conjuguée, cholestatique.
....._,, • Evolution lentement progressive, sans rémission .
• Prurit associé, vésicule biliaire tendue et volumineuse.
• Pas de fièvre (douleur de l'hypochondre droit, fièvre, ictère -+
angiocholite).
-.__,,
Réponse : ABCDEF
Circonstances pouvant être révélatrices d'un cancer du pancréas:
...,___/ • Ictère, douleurs: épigastriques "solaires", de l'hypochondre
gauche (corps et queue).
• Altération de l'état général: amaigrissement rapide et important.
• Apparition d'un diabète chez un homme> 40 ans= évoquer
.__/
un cancer du pancréas.
• Plus rarement: ancréatite ai uê.
Réponse: CF
......,, ZERO à la question si plus de 2 réponses données.
Examens complémentaires pour le diagnostic de cancer du
pancréas:
____,, • Echographie abdominale: examen de 1ère intention (visualise la
dilatation des voies biliaires, parfois met en évidence la tumeur
pancréatique).
• Scanner thoraco-abdomino-pelvien avec temps artériel et
......,, temps veineux: examen de référence pour le diagnostic positif
F (taille de la tumeur, topographie) et le bilan d'extension
envahissement vasculaire an lionnaire métastase viscérale .
--- Réponse : CH
---- En cas de tumeur pancréatique jugée résécable par le bilan initial:
• La chirurgie est réalisable d'emblée (pas de nécessité d'établir la
preuve histologique avant si l'image est typique).
-._/
• La confirmation du diagnostic sera faite par l'examen
anatomopathologique de la pièce opératoire.
Si cancer du pancréas non résécable ou doute diagnostique ou
......,, résécabilité douteuse: nécessité d'une preuve histologique avant
l'instauration d'un traitement (chimiothérapie).

-.__,,

Questions Isolées QCM - Cancérologie - 147


Réponse : BDE
Effets indésirables de la chirurgie curative des cancers du pancréas:
• Chirurgie lourde et complexe: 10% de mortalité péri-opératoire et
50% de morbidité.
• Troubles du transit.
• Stéatorrhée liée à une insuffisance pancréatique exocrine.
• La survenue d'un diabète (par insuffisance pancréatique
endocrine est rare.
Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items. ,,,-,,
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 5.

.~....-••,

,,.,-..._
__

148 - Editions VG
_,,
__

Questions isolées QCM - Cancérologie - 149


Quelle(s) est (sont) la (les) caractéristique(s) du syndrome
pseudo-myasthénique paranéoplasique? (Jusqu'à 7 réponses)
A • Il est dû à la sécrétion d'anticorps anti-canaux calciques voltage-
dépendants post-synaptiques.
B • L'amplitude des potentiels.d'action musculaires au repos est diminuée.
C - La fatigabilité musculaire apparait à l'effort.
D - La fatigabilité est initiale.
E • Le déficit moteur touche surtout les muscles proximaux.
F • Il est dû à la sécrétion d'anticorps anti-récepteurs de l'acétylcholine.
G - Il y a un décrément de l'amplitude des potentiels d'action moteurs à la
stimulation répétitive à fréquence basse.
Il est lié à une insuffisance de libération pré-synaptique d'acétylcholine.
Les réflexes ostéo-tendineux sont vifs et polycinétiques. .~.
Le déficit moteur s'améliore a rès un effort ré été.
Quels sont les examens à réaliser systématiquement lors .du
bilan d'extension d'un cancer broncho-pulmonaire a priori
accessible à un traitement curatif locorégional ? .,-..
Jus u'à 9 ré onses
A- IRM cérébrale
B- TDM abdominale avec injection
C- IRM thoracique avec injection
D- Biopsie ostéo-médullaire
E- TOM thoracique avec injection
F- Scintigraphie osseuse
G- TEP-TOM
H- Angioscanner thoracique
1- Dosa e des mar ueurs tumoraux
uelle technique utilise-t-on en "1ere intention pour obtenir la
reuve histologique d'un cancer localisé au 1/3 périphérique du
oumon ? 1 ré onse
A- Thoracotomie exploratrice
B• Médiastinoscopie
C- Ponction sous écho--endoscopie bronchique
D- Biopsies lors d'une fibroscopie bronchique
E- Lavage broncho-alvéolaire
F- Ponction trans ariétale à l'ai uille sous uida e TOM

i 52 • Editions VG
. __,1. Enoncé

L'incidence du cancer du poumon a eu tendance à légèrement diminuer


chez l'homme au cours de ces dernières années.
-../ 8- L'incidence du cancer du poumon a eu tendance à augmenter chez
l'homme au cours de ces dernières années.
C- L'incidence du cancer du poumon a eu tendance à légèrement diminuer
--._./
chez la femme au cours de ces dernières années.
D- L'incidence du cancer du poumon a eu tendance à augmenter chez la
femme au cours de ces dernières années.
...__,,,.
E- Le cancer du poumon est plus fréquent chez la femme que chez
l'homme.
.-~
F- Le cancer du poumon est plus fréquent chez l'homme que chez la
femme.
G- Le sex ratio du cancer du poumon est proche de 1.
--.,/
H- L'âge moyen au diagnostic est autour de 50 ans.
1- Environ les trois-quarts des cancers sont diagnostiqués à des stades
avancés.
......., La survie à 5 ans tous stades confondus est de l'ordre de 35%.
Quels sont les facteurs de risque de cancer du poumon ?
~§_gu'à 10 ré onses
Exposition aux gaz d'échappement des moteurs diesel
·__,/ Tabagisme passif
Période d'exposition aux œstrogènes longue
Alcool
___,,, Exposition à l'amiante
Tabagisme actif
Exposition à certains rayonnements ionisants
Alimentation riche en graisses
·- · Exposition aux poussières de bois
Antécédent de radiothéra ie thoraci ue

....__/

Questions isolées QCM • Cancérologie - 151


Quels sont les 3 cancers primitifs les plus fréquemment en cause
en cas de lymphangite carcinomateuse ?
3 ré onses
A- Cancer de l'estomac
B- Cancer de l'ovaire
C- Cancer du sein
D- Cancer du col de l'utérus
E- Mélanome
F- Glioblastome
G- Cancer du corps de l'utérus
H- Cancer broncho-pulmonaire
1- Carcinome hépatocellulaire
J- Astrocytome____ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _,
De quelle(s) mesure(s) peut bénéficier un patient ayant eu un
cancer broncho-pulmonaire primitif, fumeur et exposé à l'amiante
pendant 20 ans durant son travail sur les chantiers de
construction navale ?
Jus u'à 4 ré onses
Déclaration en accident de travail
Déclaration en affection de longue durée
Le patient ne peut pas avoir de déclaration en maladie professionnelle à
cause de son tabagisme.
D- Déclaration en maladie professionnelle indemnisable
E- Prise en charge à 100% des soins liés à son cancer
F- Indemnisation ar le FIVA

154 - Editions VG
~ o1,; Quelle{s) est (sont) la (les) contre-indicatîon(s) à une chirurgie
QCM 6 d'exérèse tumorale dans le cadre d'un cancer bronc ho-
'!;' ,'.' ulmonaire ? Jus u'à 7 ré onses
A • Existence d'une hypercapnie pré-opératoire
B - VEMS prédit en post-opératoire < 50% de la théorique
C - Présence d'adénopathies hilaires homolatérales
D - Tumeur métastatique
E - VEMS prédit en post-opératoire < 30% de la théorique
F • VEMS prédit en post-opératoire < 2L
G - VEMS prédit en post-opératoire < 80% de la théorique
H • Présence d'adénopathies médiastinales controlatérales
1• VEMS prédit en post-opératoire < 1L
J - Présence d'une adéno athie sus-claviculaire homolatérale
--;-:, Quel est le traitement de référence recommandé en cas de
cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules du lobe
QCM 7 inférieur droit de stade Il chez un patient sans autre comorbidité
·~ .·" .,. et avec un état général relativement conservé ?
Jus u'à 6 ré onses
A • Chimiothérapie adjuvante
B • Lobectomie inférieure droite
C - Radiothérapie externe exclusive
D • Curage ganglionnaire médiastinal complet
E - Aide au sevrage tabagique
F • Chimiothérapie exclusive
G - Pneumonectomie droite
H - Traitement chirurgical
1- Thérapie ciblée
J - Radio-chimiothéra ie concomitante
Quel est l'aspect typique en imagerie d'une lymphangite
QCM-8 carclnomateuse ?
" Jus u'à 6 ré anses
A - Présence d'hyperdensité en verre dépoli au scanner
B - Syndrome alvéolaire
C - Epaississement irrégulier et nodulaire des septa interlobulaires

- D • Présence de multiples kystes pulmonaires


E - Aspect de réseau à grandes mailles polyédriques au scanner
F • Syndrome interstitiel réticulo-nodulaire
G - Présence d'o acités floconneuses à distribution éri-hilaire

Questions Isolées QCM - cancérologie - 153


r '·

A -1
V
8 - V Examens systématiques pour le bilan d'extension d'un cancer
Réponse : ABEG

_:_f+J broncho-pulmonaire non à petites cellules a priori accessible à un


_,,,-.._
• , f:] traitement locorégional:
- YJ • TOM thoraco-abdominale avec injection (extension locorégionale,
F ganglionnaire, recherche de métastases hépatiques, surréna-
liennes).
• Imagerie cérébrale (IRM à privilégier, scanner injecté si non
accessible).
• TEP-TOM (recherche de lésion métastatique viscérale ou
ganglionnaire).
La scintigraphie osseuse n'est pas indiquée si une TEP-TOM est
réalisée.
Pas de dosa e de mar ueur tumoral recommandé.
Réponse: F
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
• Choix de la technique diagnostique en fonction de la localisation
de la lésion:
- Tumeur du 1/3 central: fibroscopie bronchique++.
- Tumeur du 1/3 périphérique: ponction transthoracique en 1er,
chirurgie (2).
- Tumeur du 1/3 Intermédiaire: fibroscopie bronchique (1),
onction transthoraci ue @l, chirurgJeJ3..,_.- , - - - - - - , - - - - - - 1
Réponse : ADEHIJ
Contre-indications à la chirurgie d'exérèse tumorale dans le cadre
· d'un cancer broncho-pulmonaire:
• VEMS prédit en post-opératoire < 1L ou < 30% de la théorique.
• Existence d'une hypercapnie pré-opératoire.
• Tumeur localement avancée (tous les stades 1118, certains stades
IIIA)--+ ne pas retenir par cœur toute la classification TNM et la
stadification des cancers du poumon mais savoir que les
adénopathies classées N3 contre-Indiquent la chirurgie (stade
1118): AOP médiastinales controlatérales et ADP sus-claviculaires
homo• ou controlatérales.
• Tumeur métastatique (stade IV).

Réponse : ABDEH
Traitement de référence des cancers broncho-pulmonaires non à
petites cellules de stades localisés:
• Chirurgie (si patient opérable et tumeur résécable): lobectomie +
curage ganglionnaire médiastinal complet.
• Chimiothérapie adjuvante (systématique si stade 11).
• Aide au sevrage tabagique.

156 • Edltfons VG
..Ju Corrigé

Commentaires, conseils et coachiJ19 .


Réponse : ADFI
,___,/ L'incidence du cancer du poumon a eu tendance à légèrement
diminuer chez l'homme au cours de ces dernières années.
l'incidence du cancer du poumon a eu tendance à augmenter chez
..._,, la femme au cours de ces dernières années.
Le cancer du poumon est plus fréquent chez l'homme que chez la
femme (70%/30%).
L'âge moyen au diagnostic est autour de 65 ans.
..__/ 70 à 80 % des cancers sont diagnostiqués à des stades avancés.
la survie à 5 ans tous stades confondus est de l'ordre de 15%.
Réponse : ABEFGJ
-._,/ Facteurs de risque de cancer du poumon:
• Tabagisme+++: actif et passif.
• Exposition à l'amiante.
,..__,, • Gaz d'échappement des moteurs diesel.
• Exposition à certains rayonnements Ionisants.
• Antécédent de radiothérapie thoracique.
• Autres facteurs environnementaux ou professionnels (radon,
.._,,, arsenic, nickel, cobalt, chrome, hydrocarbures polycycliques
aromatl ues ....
Réponse : BDEHJ
..._/ Caractéristiques du syndrome pseudo-myasthénique paranéo-
plaslque:
• Insuffisance de libération pré-synaptique d'acétylcholine.
• Sécrétion d'anticorps antl-canaux calciques voltage-dépendants
.__,/
pré-synaptiques.
• La fatigabilité est initiale, elle s'améliore à l'effort répété.
• Le déficit moteur touche surtout les muscles proximaux.
.._,,, • L'amplitude des potentiels d'action musculaires au repos est
diminuée.
• Il y a un incrément anormal de l'amplitude des potentiels d'action
J- V
musculaires à la stimulation nerveuse répétitive à fréquence
ra ide.

Questions isolées OCM - Canœrologle - 155


~

g:
l::\!
1
~

) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) )
Réponse : CEF
·,&:;.-!-!--! Aspect en
imagerie de la lymphangite carcinomateuse:
• Syndrome interstitiel réticule-nodulaire.
• Epaississement irrégulier et nodulaire des sepla inlerlobulaires
dessinant un réseau à grandes mailles polyédriques au scanner.

Réponse : ACH
ZERO à la question si plus de 3 réponses données.
Les 3 cancers primitifs les plus fréquemment en cause dans les
lymphangites carcinomateuses sont:
• Cancer du sein.
• Cancer broncho-pulmonaire.
• Cancer de l'estomac.

Réponse : BDEF
Mesures pour un patient ayant un cancer broncho-pulmonaire lié à
a.::::----i-:-11'amiante et au tabac:
• Prise en charge à 100%, déclaration en ALD 30 (comme pour tout
cancer).
• Déclaration en maladie professionnelle indemnisable (vérifier les
conditions dans le tableau n°30 bis des maladies
V professionnelles).
• Indemnisation possible par le FIVA (Fonds d'indemnisation des
Victimes de !'Amiante .
•'10, Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peul être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 10.

Questions isolées QCM • Cancérologie • 157


,,,.--...

f·!~~~l~:·~}~;.s~;l~~;i~~-;·· ······· ........................ ................................... o . , . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . u • . , .•.• H••·

•••••••••••••••••• .. ••••••••••••••••••• .. •• .. ••••••••••••••••••••••••••••o••••••••n•••••••••••••••••••••u•••••••••••••••••••••••••••••••••••••:••

_.,,...-... __

160 • Editions VG
• ü'W' - W. ,_-_
~Tabagisme +++: aêtif ou p~ssif. ,,
"facteurs; environnementaq>f -,ou. _professioonel.s: am\l;l!')te
e !f ,,·g~i=~•é'ê:hâp'p.§)Jlent èl'e~ moteu"rs diesetH a~on, a'rke,n'iè;
, :nickel,... ., · ·
" :Exposition à certains rayonnementsîonisants.--
'i·
...
;Ant~c~dept de r~éÏftthérapJelhoracique. . ,~
~~ ~t~, "!., ,~'!,,;!11!~ •' ;...-i:.:t.
'• r ~ .."'
$ymptôri;î2s respj ~loires; _apparition· ou m~dification d'une
J9~x, h_tm~pty~\~é r?nchQ~rqé_e, _g~iu,mo9.~tlli~~récidi~; ~\e
!clans le.mElme .terntoire, dyspnée, ... · , - ,.
Î\ÎtératioÎI _d e l'état général. ' ' · ··-'
,!;>ymptôr,i,es liés _à l'extension locorégio(lale;- pleurésie,
i~Y,PdÇOrJlé..::' ~OIJ:Pf~ss!f \ m_édia~~i.n;~.J,i ····~ynefrorne ~-é,av·e
supérieur., syndrome de P,âncoast Tobias.
_Syndromj s paran_~oplasiques (CBPC ++).
iM.étastases révélatrices. , 1 - ,
~i· :t -~-r~u·i11~s~~Ji J~~l~ :ii~~ ·,
l i:i t. !
Radio de thorax. face + profil en intention (examen :1.,.
·permettant une 1°'~orientatiory). -~. , '. "'·· ,... .
:scanner'thoraciqù~ 'avec; mJection..' t'f'
Bilan d'extension: TDM thoraco-abdominale avec
· :injection,, TEP-TDM si CBNPC a priori résécable (ou pour
:~ide~ :rà j caractér(se.r· un ijn9dule .~e- na!lfre4 incertaine),
iniagerie''cérébrale. •_ ·-. ' -. ··
Si CBPC, même bilan (sans le TEP-TDM) avec en plus:
,scintigr~gpie, o~s~~~~•. Nt~i f"!;l- biop~!e ostéçi-~édufla_ire sj
[anoroal10,Jae,l'hém'ogrami:nê). · · ·~- ,{ 1' :itf·• ' ,Ir(• ,
:_.: :Preuve histologique: biopsies par fibroscopie bronchique
:ou ponction transthoracique à l'aiguille selo-n localisation
.pour exa_men,anapath. . \f _ . . .:;{'- , , ,, ·j;i\ / .,; '
'-J:.h ,lJ(a ~ ,. ~•. ~. ..:.~~~ ,z, 'i''.·' -~. , ·;_ ,1, ~

- RCP, PPS, consoltation d'a_flnonce, arrêt du tabac, soins


. d ,·. ~ . .
e suppo,rt:,., ...,4 · • .-t , . ½• , ,. , ,· ~· :- _ ,, · :
.__, .ÇBNPC. localisé -'(max certains s~des IIIA): _chirurgie· +/-
içhimiothérapie adjuvante (goublet avec 1 sel de platine).
:CBNPC Jocalisé _chez UI) patient non opérable~ ou
lpcalement awanc~ .(I11B)( f:-âdio-chimiothérapie .. · , '. ~•-I 1
:cBNPC rilétasta.fü'iue (IV)~chimiéthérapie ou inhibiteûr de
';· _l'EGFR si muté. -- '
. ,CBPC: çhimiothéraple +/-:..· radiothérapie si •localisé aur
;lb.Prax:-;~~)) ·1• • :~,,..~,~ , ::f ·• ' ·J~.. ~-!!_~., ~ •,, 1 ~::;-
1' ·~ \

Al,O 30,. déclaration en maladie professionnelle si


exposition professionnelle (tableaux),.indemnisation par le
~F.:IVt sl îroiante. J
'..,~•j•) ,1 ,,o·'.~(~t l ' : '\
,,..,;, • · ,~~'.t<_,, .,,ir-- ;7:'N•._~ . : · ,,:""''
J'.;û? f' ,. '.!~,~~;~~ 'l

Questions Isolées OCM • Cancérologie - 159


Quelle(s) donnée(s) sur la classification de D'Amico est (sont)
exacte.!!) ? Jus u'à 5 ré onses
- Classification évaluant le risque de récidive biochimique 10 ans aprés un
traitement.
B - Classification utilisée pour tous. les stades localisés et localement
avancés (maximum T4N1M0) des cancers de la prostate.
C - Classification utilisée pour tous les stades des cancers de la prostate.
D - Classification histopronostique basée par la somme des 2 grades de
différenciation majoritaires au niveau des cellules tumorales
prostatiques.
E - Classification utilisée pour les stades localisés (maximum T3aN0M0) des
cancers de la prostate.
F - 2 groupes: risque faible et risque élevé.
G - Pour être classé en risque élevé, le patient doit présenter tous les
critères du groupe à risque élevé.
H - La classification est basée sur 3 critères.
Quelle(s) est (Sont) la (les) option(s) thérapeutique(s) pour les
cancers de la prostate localisés de risque faible D'Amico chez les
patients ayant une espérance de vie> 10 ans?
Jus u'à 6 ré anses
Chimiothérapie
Radiothérapie externe
C- Chirurgie: prostatectomie totale
D- Thérapie ciblée
E- Hormonothérapie
F- Surveillance active - traitement différé
G- Curiethérapie interstitielle
H- Abstention théra euti _1,1e - surveillance clinique .
Quelle(s) est (sont) la (les) option(s) thérapeutlque(s)
recommandée(s) pour les cancers de la prostate localisés de
risque faible O'Amico chez les patients ayant une espérance de
vie de moins de 10 ans? Jus u'à 6 ré anses
imiothérapie
BO Radiothérapie externe
C- Chirurgie: prostatectomie totale
D- Thérapie ciblée
E- Hormonothérapie
F- Surveillance active - traitement différé
G- Curiethérapie interstitielle
H- Abstention théra euti ue - surveillance clini ue

162 • Editions VG
._...,u Enoncé

, · , · ,l Quels sont les 2 sites métastatiques les plus fréquents des


' QCM' f cancers de la prostate?
2 ré onses
A- Os
8- Foie
C - Ganglions lymphatiques
D - Péritoine
E - Système nerveux central
F - Surrénales
G - Poumons
H - Peau
· QCM·2' Quelle(~) lnf?rmation(s) sur le PSA est (sont) exacte(s)?
. , Jus u'a 7 re onses
A - Il est recommandé d'effectuer un dosage du PSA libre sérique en 1 "'
intention à visée diagnostique.
B - Il est recommandé d'effectuer un dosage du PSA à distance d'un toucher
rectal.
C - Une valeur> 100 ng/mL de PSA sérique évoque un cancer de la
prostate métastatique.
D - Il est recommandé d'effectuer un dosage du PSA sérique total en 1e,e
intention à visée diagnostique.
E - La valeur normale du PSA sérique est < 1 ng/mL.
F - La valeur normale du PSA sérique est < 20 ng/mL.
G - La valeur normale du PSA sérique est < 4 ng/mL.
H - L'élévation du PSA est spécifique du cancer de la prostate.
1- La valeur du PSA doit être interprétée en fonction de l'âge du sujet et du
volume de sa prostate.
J - Le PSA est l'anti ène s écifi ue de la rostate.
Quel traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate divise
QCM 3 par 2 le taux de PSA après 6 mois de traitement ?
~ . · - 1 ré onse
A - Inhibiteurs de la Sa-réductase
8 - a-bloquants
C - Phytothérapie
D - Inhibiteurs de la hos hodiestérase de t e 5

Questions isolées OCM • Cancérologie - 161


.~ -

Quel est le suivi recommandé chez un patient traité par


prostatectomie pour un cancer de la prostate avec un PSA
indétectable depuis la chirurgie ?
Jus u'à 5 ré onses
A- Echographie pelvienne tous les 6 mois pendant 3 à 5 ans
B- Toucher rectal à chaque consultation
C- Scintigraphie osseuse tous les ans pendant les 3 premières années
D• Examen clinique tous les 6 mois
E- TDM abdomino-pelvien annuelle pendant 3 à 5 ans
F- Dosage du PSA total tous les 6 mois pendant 3 à 5 ans puis 1 fois par an
G- IRM pelvienne annuelle pendant 5 ans
H- Dosa e du PSA libre tous les 6 mois endant 3 à 5 ans uis 1 fois ar an

f
''
'
notas personnelles :
.'
)

~ i
~ i
!
1

.,,,,,-...,,

!
!;

.
•••• ••O•••••••••~n••• .. ••••••••••••••uu .. •••••••••••••••••••••••••·•--••••••u•••••~•••••U•••o•••••o•••u••••ôoa.••••••••••••••O•••••••u•••••••
1
164 • Editions VG
:,,:,~., Quelle(s) est (sont) la (les) option(s) thérapeutlque(s) recom-
. • mandée(s) pour les cancers de la prostate localisés de risque
9CM 7~ élevé D'Amico chez les patients ayant une espérance de vie >
.•.,>: 10 ans?
!, ', Jus u'à 7 ré onses
A - Chimiothérapie
B - Radiothérapie + hormonothérapie
. ..._,, C - Chirurgie: prostatectomie totale seule
D - Thérapie ciblée
E - Hormonothérapie seule
F - Surveillance active - traitement différé
G - Curiethérapie interstitielle
H - Chirurgie: prostatectomie totale+ curage ganglionnaire étendu
1- Abstention thérapeutique - surveillance clinique
J - Radiothéra ie externe exclusive
Quel(s) est (sont) I' (les) effet(s) indésirable(s) précoce(s)
QCM, ~. principal (principaux) de la chirurgie curative d'un cancer de la
li:\: • . ;, prostate ?
·~ '· · Jus u'à 9 ré onses
A - Anéjaculation chez 25% des patients
B - Incontinence fécale le plus souvent définitive
C - Dysfonction érectile
D - Augmentation du risque cardio-vasculaire
E - Bouffées de chaleur
F - Rectorragies
G - Incontinence urinaire le plus souvent définitive
H - Prise de poids
1- Diarrhée
J - Incontinence urinaire le lus souvent transitoire
Un patient que vous suivez pour un cancer de la prostate est
traité par hormonothérapie. Après une diminution initiale du PSA
jusqu'à un minimum de 5 ng/ml, vous constatez sur plusieurs
QCM 9 bilans successifs lors de vos consultations de suivi une
'~:<i'•· . augmentation du PSA à 7, 12 puis 16 ng/ml. La testostéronémie
, 11~· · est à 14,5 ng/ml. Quelle est l'hypothèse la plus vraisemblable ?
' . 1 ré onse
Cancer de la prostate résistant à la castration
Progression du cancer
Mauvaise observance de l'hormonothérapie
Patient non ré ondeur à l'hormonothéra ie

Questioos Isolées QCM • Cancérologie• 163


Réponse : BCFG
Options thérapeutiques pour les cancers de la prostate localisés de
risque faible D'Amico chez les patients ayant une espérance de vie
> 10 ans: 1------·
• Chirurgie: prostatectomie radicale.
• Radiothérapie externe.
• Curiethérapie interstitielle.
• Surveillance active - traitement différé. ---+ Contrôle régulier du
PSA, toucher rectal et 2ème série de biopsies prostatiques. Un
traitement actif sera envisagé en cas d'aggravation d'un de ces
critères.
Réponse: H
Chez les patients atteints d'un cancer de la prostate localisé de
c - F risque faible D'Amico et ayant une espérance de vie :;; 1O ans, il est
- F , légitime de proposer une abstention thérapeutique et une
-·: F1 surveillance clinique.
F - 1 F Un traitement à visée palliative sera instauré chez les patients
devenant symptomatiques.

Réponse: BH
Options thérapeutiques pour les cancers de la prostate localisés de
risque élevé D'Amico chez les patients ayant une espérance de vie
> 10 ans:
• Radiothérapie externe + hormonothérapie prolongée (2-3 ans).
• Ou chirurgie: prostatectomie totale + curage ganglionnaire
étendu,

- F~ 1
Réponse : CJ
_Ë_ Effets secondaires précoces principaux de la chirurgie curative d'un
V , cancer de la prostate:
• Anéjaculation: constante.
• Incontinence urinaire: le plus souvent transitoire.
• Dysfonction érectile.

166 • Editions VG
--il . . . Corrigé

Réponse : AC
...__,,. ZERO à la question si plus de 2 réponses données.
Sites métastaliques les plus fréquents des cancers de la prostate:
• Ganglions lymphatiques.
• Os.
...__,,.

.____,,. Réponse : BCDGIJ


Le PSA est l'antigène spécifique de la prostate.
L'élévation du PSA n'est pas spécifique du cancer de la prostate.
Il est recommandé d'effectuer un dosage du PSA à distance d'un
....__,, toucher rectal.
Il est recommandé d'effectuer un dosage du PSA sérique total en
1619 intention à visée diagnostique.
...__, La valeur normale du PSA sérique total est < 4 ng/ml.
La valeur du PSA doit être interprétée en fonction de l'âge du sujet
et du volume de sa pro state.
Une valeur> 100 ng/mL de PSA sérique évoque un cancer de la
....__,, rostate métastali ue.
Réponse: A
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
___,, Les inhibiteurs de la Sa-réductase divisent par 2 le taux de PSA
après 6 mois d'utilisation -+ à prendre en compte pour
l'interprétation d 'un dosage de PSA à visée de dépistage ou
dia nosli ue.
___, V Réponse : AEH
Classification de D'Amico:
• Evalue le risque de récidive biochimique 10 ans après un
traitement local.
..._/
• C lassification utilisée pour les stades localisés (maximum
T3aN0M0) des cancers de la prostate.
• La classification est basée sur 3 critères: stade TNM clinique,
score de Gleason, PSA sérique.
• 3 groupes: faible risque, risque intermédiaire el haut risque.
• Pour être en risque élevé, le patient doit présenter è?: 1 critère du
rou e à ris ue élevé.

Questions isolées OCM • canoérologle • 165


0)
0:,

~
5'
::,
"'<
G>

·,
1 ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) \
Réponse: C
ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
h'>E"'l=:...-l..!...J
11'. .,i-=:--l-''-4 La testostéronémie est > 0,5 ng/mL -> elle n'est pas à un taux de
castration.
F Si le patient avait un cancer de la prostate devenu résistant à la
castration, les PSA augmenteraient malgré une testostéronémie
effondrée.
Réponse: OF
Suivi d'un patient traité pour un cancer de la prostate:
• 1ère consultation entre 6 semaines et 3 mois après l'initiation du
traitement.
• Puis tous les 6 mois pendant 3 à 5 ans puis 1 fois par an.
• Examen clinique (toucher rectal inutile en cas de prostatectomie
totale avec PSA indétectable).
• Dosage du PSA sérique total.
Aucun examen d'imagerie systématique n'est recommandé pour les
patients asymptomatiques en l'absence d'élévation significative du
PSA.

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 10.

Questions isolées QCM - Cancérologie. 167


,,,.,,,. ....

170 - Editions VG
Questions isolées QCM •Cancérologie• 169
Quel est le traitement de référence d'un cancer du rein localisé,
intra-rénal, mesurant 3 cm chez un patient avec un état général
conservé?
Jus u'à 6 ré onses
A- Chimiothérapie néo-adjuvante
B- Néphrectomie partielle
C- Radiothérapie externe .r---.
D- Curiethérapie
E- Néphrectomie élargie
F- Chirurgie
G- Chimiothérapie adjuvante
H- Thérapie ciblée

Quelle est l'hormone dont la sécrétion en excès est responsable


de l'hypertension artérielle dans le cadre d'un syndrome
paranéoplasique d'un cancer du rein ?
1 ré onse
A- Erythropo'iétine
B- Rénine
C- PTH-rp
D- Adrénaline
E- Cortisol
F- Acide homovanylique
G- Dopamine
H- Somatostatine
1- IGF1
J- Hormone antidiuréti ue

172 - Editions VG
. _;a Enoncé

6cM 1 Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) de risque de cancer du rein ?


Jus u'à 10 ré onses
A-
B - Insuffisance rénale chronique traitée par dialyse
C- Obésité
D- Alcool
E- Diabète
F - Exposition à l'amiante
G - Hypertension artérielle
H - Infection par certains HPV
1- Exposition au cadmium
J - Période d'ex osition aux œstro ènes Ion ue
·QCM 2 Quel est l'examen de référence à faire en 1 ,. intention devant une
forte sus icion clini ue de tumeur rénale ? 1 ré onse
A - Echographie rénale
·...._/ B - IRM abdominale sans injection
C- TEP-TOM
D - Scintigraphie à la MIBG
E - Uroscanner
F - Scanner abdominal sans injection
G - IRM abdominale avec injection

Dans quelle(s) circonstance(s) est-il recommandé de réaliser une


QCM 3 biopsie rénale percutanée pour analyse histologique ?
Jus u'à 8 ré onses
...__,,, A- Suspicion de tumeur rénale secondaire
B - Tumeur rénale bilatérale
C- La biopsie rénale est nécessaire pour confirmer le diagnostic avant de
pouvoir débuter le traitement carcinologique curatif dans les cancers du
..._/
rein localisés.
D- Découverte d'une tumeur rénale de moins de 5 cm
E- Découverte d'une masse rénale chez un patient avec rein unique
...__,, F- La biopsie rénale doit être réalisée devant toute suspicion de cancer du
rein.
G - Suspicion de cancer du rein métastatique
H - Masse rénale ·ustifiant un traitement ar radiofré uence

Questions Isolées QCM - Cancérologie - 171


Réponse: B
B - V ZERO à la question si plus d'une réponse donnée .
.-··r
L'hypertension artérielle para néoplasique est liée à la sécrétion de
D - F rénine .
.1:::...~......r=....
F- F

J-lF 1
---tr'5?• Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 5.

174- Editions VG
..._,,,. C orrigé

Commentaires, con;eils
~ ~.
et coachï'ng
-4--

Réponse : ABCFGI
..=.....J-:'-l Facteurs de risque de cancer du rein:
• Dialyse depuis plus de 3 ans (favorise le développement d'une
dysplasie multikystique acquise).
• Obésité.
• Tabagisme.
• Hypertension artérielle.
• Exposition au cadmium, à l'amiante.
• Formes familiales héréditaires.

•,, A- F Réponse: E
·t
.X:
B - ...E_ ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
N C - F Le diagnostic de cancer rénal est souvent suggéré par l'échographie
-~ D - F rénale.
·a E - V Mais c'est le scanner abdominal avec injection aux 3 temps (sans
F- F injection, temps vasculaire et temps excrétoire tardif-+ uroscanner)
,G- F qui est l'examen de référence.
A- V Réponse : ABEGH
B- V Dans la plupart des cas, le patient sera opéré et la confirmation du
C- F diagnostic de cancer du rein se fera par l'examen
. D- F anatomopathologique de la pièce opératoire.
··
•C')
E- V Biopsie rénale percutanée recommandée si:
::1: F- F • Suspicion de tumeur secondaire ou de lymphome rénal.
U G - V • Cancer du rein métastatique.
• Masse rénale chez un patient à haut risque chirurgical.
• Fonction rénale à préserver (rein unique, tumeur bilatérale,
H- V insuffisance rénale chronique).
• Masse rénale justifiant un traitement mini-invasif (radiofréquence,
c othéra ie .
Réponse : BF
'i.:..-.L:'-l Les cancers du rein ne sont ni chimiosensibles ni radiosensibles.

-· Traitement de référence des cancers du rein localisés:


• Chirurgie.
• Ici la tumeur mesure moins de 4 cm (stade T1a)-> néphrectomie
partielle.
• Pour les stades localisés è!: T2 et certains T18 (tumeur entre 4 et
7 cm : né hrectomie élar ie.

Questions isolées QCM - Cancérologie - 173


176 • Editions VG
1
t - ' ~ ~•.r:p~~ r · ~ '~~1, I' 1 ,>1, ai: ,'
1
jr!Jfi~~Îo'~blier' 1~ . ifà; (énal'avi~~ la chiru~ t ' 'i~,
Say9i/: évoquer. un cancer dù rein devant une hématurie, une
masse lombaire, des douleurs lombaires.
Consultation d'Ôncogénétique' si cancer,, du rein b.ilatéral, ,
1
-~·, can9er,,dy r,ein c~èz ;i: :~i app~tin't.~ s ,au 1l;,degré•, ,canc~r du
· rein àvant40 ·ans,.:v • · ·;,;1,,-- '1· ' ~ ~ ·

Reéh1'rcher un pbéochromocytome si maladie de von' f-!ippel-


.Lindau. -: -;
Le canc.er du rein·n 'est ni c.hiro_iô,se°i~iblè n~ radiosensiblè . •.
,l, '
,
i ~f~:il-i1.U,. .
,.-1"'1"$."t't ,....
.1~~. 1~\~, . 'i:r~.•u~, ~
.,,11~...
,..c.'.J'l.'l'Jh''.:.t!!dfii";"'l'i.:IW'•"' r
·~ ,i:
1
i .~~~r.,1
~!"'"
.i .~
·l-1 ·:..:.r ,r.• • ,:~':'!, . o;:•M ~,,... {

lrjèl~ence en France méiropolitaine., 11 500 cas en 2012 et


mortaiité ,. 4000<:lécès. -
. ;::a; H > f. • :· -_ ..
Il "· " • •
· -'"'9tp;18Y,~n1 ,du,d.1~gn?~t·10 e•::'i1:;ian~.
'
r
, ,-:; ~J.;-,~.
'::\ ·
,ti, , "'~• ,:it~~.
" ·
'Su,:yrë' à, 5 an~ !04s 1's4Jdes .~nfondus '{§,0°/o9(90%'ifs1 ~tad.e4
localisé). · · ·

Questions Isolées QCM - Cancérologie - 175


_r---..
Dans quelle(s) circonstance(s) est-il recommandé de demander
une consultation d'oncogénétique pour rechercher une forme
héréditaire de prédisposition aux cancers du sein et de l'ovaire ?
Jus u'à 10 ré onses
A- ~ 2 cancers du sein chez des personnes apparentées entre elles au 1 r
degré (ou au 2ème degré par un homme) dans la même branche
parentale, dont un est survenu avant 70 ans
B- Cancer du sein avant 35 ans
C- ~ 2 cancers de l'ovaire chez des personnes apparentées entre elles au·
1er degré (ou au 2ème degré par un homme) dans la même branche
parentale
D- ;;: 3 cas de cancers du sein eUou de l'ovaire chez des personnes
apparentées entre elles au 1er degré (ou au 2ème degré par un homme)
dans la même branche parentale
E- Cancer de l'ovaire avant 50 ans
F- Cancer du sein chez un homme
G- Cancer du sein avant 50 ans
H- ~ 2 cancers du sein chez des personnes apparentées entre elles au 1er
degré (ou au 2ème degré par un homme) dans la même branche
.r--.
parentale, dont un est survenu avant 40 ans
1- 1 cancer du sein et 1 cancer de l'ovaire chez des personnes apparentées
entre elles au 1er degré (ou au 2ème degré par un homme) dans la même
branche parentale
Cancer de l'ovaire avant 70 ans
Quel est le stade cTNM d'un cancer du sein mesurant 2,5 cm,
avec aspect en peau d'orange en regard de la tumeur?
1 ré onse
A- T1a
8- T1b
C- T1c
D- T2
E- T3
F- T4a
G- T4b
H- T4c
1- T4d~_..;...-----------.--,..--~----,-~--1
Quelle est la conduite à tenir en cas de découverte d'une lésion
classée ACR 3 à la mammographie ?
Jus u'à 4 ré onses
A - L'obtention d'une preuve histologique est indispensable.
B - Anomalie bénigne ne nécessitant pas de survelllance.
c - Nécessité de réaliser une échographie mammaire.
D - La lésion est probablement bénigne.
E - Anomalie bénigne ne nécessitant pas d'examen complémentaire.
F - Nécessité d'une surveillance à court terme.
G - La lésion est robablement mali ne.

178 • Editions VG
. ._, ,I l Enoncé
Quelle(s) information(s) sur l'épidémiologie du cancer du sein en
France métropolitaine est (sont) exacte(s) ?
Jus u'à 6 ré onses
La survie moyenne à 5 ans tous stades confondus est autour de 85%.
L'âge médian au diagnostic est autour de 50 ans.
La mortalité liée au cancer du sein a eu tendance à diminuer chez la
femme au cours de ces dernières années.
D - La mortalité liée au cancer du sein a eu tendance à augmenter chez la
femme au cours de ces dernières années.
E - L'âge médian au diagnostic est autour de 60 ans.
F - La survie moyenne à 5 ans tous stades confondus est autour de 60%. ;,,·
G - L'incidence du cancer du sein a eu tendance à diminuer chez la femme
au cours de ces dernières années.
H - L'incidence du cancer du sein eu tendance à augmenter chez la femme •·
au cours de ces dernières années. ,,
1- Le cancer du sein touchera une française sur 9 au cours de son ......
existence.
J - Le cancer du sein touche uni uement la femme.
•. e;M;~ Quels sont les facteurs de risque de cancer du sein parmi tes
&.ct~-g ~•.¼ suivants ? Jus u' à 8 ré onses
A - Traitement hormonal substitutif de la ménopause pendant une durée >
10 ans
B - Multiparité
C - Antécédents familiaux de cancer du sein
D - Puberté précoce
E - 1ero grossesse précoce
F - Obésité
G - Allaitement maternel prolongé
H - Méno ause récoce

Questions isolées QCM - Cancérologie - 177


Quel est le traitement généralement recommandé pour un cancer
du sein non métastatique unifocal mesurant 1,5 cm, sans
adéno athie al able ? Jus u'à 8 ré onses
A- Radiothérapie externe adjuvante sur la glande mammaire
B- Chirurgie non conservatrice: mastectomie totale
C- Curage ganglionnaire axillaire homolatéral à la tumeur
D• Chimiothérapie adjuvante si facteurs de mauvais pronostic
E- Chirurgie mammaire conservatrice
F- Thérapie ciblée par anti-EGFR si surexpression
G- Technique du ganglion sentinelle
H- Radiothérapie externe adjuvante avec surimpression (boost) du lit
tumoral
Contraception œstroprogestative pendant le traitement en raison des
effets secondaires tératogènes
Hormonothérapie si absence d'expression des récepteurs aux
œstro ènes et/ou à la ro estérone
Quel bilan faut-il réaliser avant de prescrire une thérapie ciblée
ar trastuzumab ? Jus u'à 8 ré onses
!A- Dosage de l'uricémie
! B- ECG
C- Dosage de la TSH
D- Glycémie à jeun
E- Dosage de la calcémie
F- Estimation de la fraction d'éjection du ventriculaire gauche par
échocardiographie ou méthode isotopique
G- ECBU
H- Bilirubinémie
1- Echographie thyroïdienne
J- Ex loration d'une anomalie li idi ue

180 - Editions VG
QCM Devant une suspicion clinique de cancer du sein, quel(s)
J,,6 · examen s doit-on réaliser en 1 ère intention? Jus u'à 5 ré onses
A- Echographie des aires ganglionnaires axillaires
B- IRM mammaire
C- Scanner thoracique sans et avec injection
D- Scintigraphie osseuse
E• TEP-TDM au 18-FDG
F- Echographie mammaire bilatérale
G- Scanner thoraco-abdomino-pelvien sans el avec injection
H- Mammo ra hie bilatérale
·, , Quel est le moyen de 1 '" Intention pour obtenir la preuve
QCM17'.i histologique devant un foyer de microcalcifications suspect de
' •,·• !:'J cancer du sein ? 1 ré onse
.._,,· A - Microbiopsies percutanées au mammotome
B - Examen histologique de la pièce opératoire de tumorectomie
C - Cytoponclion
D - Biopsie chirurgicale du foyer de microcalcifications
E - Macrobiopsies percutanées au mammotome
F - Examen histologique de la pièce opératoire de mastectomie
G - Microbio sies ercutanées
. QCM Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) de mauvais pronostic du cancer
8
. . · ·· du sein? Jus u'à 10 ré onses
A - Tumeur inflammatoire
B - Grossesse
C - Surexpression des récepteurs hormonaux
D - Emboles vasculaires péri-tumoraux
E - Taille de la composante in situ
F - Grade histopronostique 1
G - Rupture capsulaire des adénopathies
H - Age < 35 ans
1 - Emboles lymphatiques péri-tumoraux
J. Ki67 < 20%

Questions Isolées QCM • Cancérologie - 179


!llii;.\A - F Réponse : G
\~flJ!B - F ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
'!;,,ic~. 1_" T4b: tumeur (quelle que soit sa taille) avec extension directe à la
D - F peau:
E - . F • Œdème, aspect en peau d'orange.
• Ulcération de la peau du sein.
• Ou nodules de perméation situés sur la peau du même sein.

- FI Réponse : CDF
- ! F I Lésion ACR 3: anomalie probablement bénigne pour laquelle une
surveillance à court terme est conseillée.
• Echographie mammaire dès que anomalie 2 ACR 3.
• Mammographie de contrôle plus rapprochée.

. Réponse : AFH
Bilan de 1ere intention devant une suspicion clinique de cancer du

et des aires ganglionnaires

-i F Réponse : E
F ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
· /:" En cas de foyer de microcalcifications (ou de petite tumeur non
ï=" palpable): macrobiopsies percutanées au mammotome (système à
v aspiration).
1=·· Si nodule mammaire palpable: microbiopsies percutanées.
-:· F7
-~ i ~~ Réponse: ABDGHI
.- .V_j Facteurs de mauvais pronostic pour le cancer du sein:
- f_1 • Cliniques: âge jeune (< 35 ans), grossesse, altération de l'état
- V général, stade TNM, forme inflammatoire.
- F • Histologiques: taille de la composante infiltrante, envahissement
-..
_F_ ganglionnaire, rupture capsulaire, absence de récepteurs
- V hormonaux, surexpression de HER2, grade histopronostique SBR
•1 élevé (Ill), limites de résection non saines, emboles péri-tumoraux
vasculaires ou lymphatiques, Ki67 > 20% (indice de prolifération
élevé).

182 • Editions VG
..._,.,·
C•o•rr•ig•é.___ _ _ _ _ __ __ __ _ _ _ __ _ _
.....

Réponse : ACEHI
i=----'-'-< L'incidence du cancer du sein a tendance à augmenter chez la
femme au cours de ces dernières années alors que sa mortalité a
.,. tendance à diminuer.
;:e ê.:_ V_ Le cancer du sein touchera une française sur 9 au cours de son
•c., F - F existence.
·a G - F L'âge médian au diagnostic est autour de 60 ans.
H- V La survie moyenne à 5 ans tous stades confondus est autour de
1- V 85% - cancer de pronostic favorable.
J_ F Le cancer du sein existe aussi chez l'homme mais il est très rare .
.A - V Réponse : ACDF
B - F Facteurs de risque de cancer du sein:

t
, D- V
C - V • Hormonaux (hyperœstrogénie absolue ou relative): puberté
précoce, 111re grossesse tardive (> 35 ans), absence d'allaitement
l E - F maternel, nulliparité, ménopause tardive, traitement hormonal
~F- V substitutif de la ménopause prolongé (> 10 ans), obésité,
GG - F contraception œstroprogestative (surrisque faible).
• Familiaux: antécédents familiaux de cancer du sein,
prédisposition génétique.
H - F • Environnementaux: niveau socio-économique élevé.
• Histolo i ues: h er lasie canalaire a I ue.
Réponse :BCDEFHIJ
Consultation d'oncogénétique recommandée si:
• .e 3 cas de cancers du sein eUou de l'ovaire chez des personnes
apparentées entre elles au 1"' degré (ou au 2ème degré par un
homme) dans la même branche parentale.
• ;;: 2 cas de cancers chez des personnes apparentées entre elles
au 1er degré (ou au 2ème degré par un homme) dans la même
branche parentale:
- 2 cancers du sein dont un est survenu avant 40 ans ou 2 avant
50 ans.
- 1 cancer du sein et 1 cancer de l'ovaire.
- 2 cancers de l'ovaire.
• Présence d'un seul cancer si: cancer du sein ~ 35 ans, cancer de
l'ovaire < 70 ans, cancer du sein chez un homme, cancer du sein
bilatéral.

Questions Isolées OCM • Cancérologie - 181


184 - Editions VG
Réponse: ADEGH
Traitement généralement recommandé pour un cancer du sein non
métastatique unifocal mesurant 1,5 cm (petite tumeur: T1c), sans
· i-----1--1 adénopathie palpable:

• Chirurgie généralement conservatrice (dépend de la situation de


la tumeur, de la taille du sein et du souhait de la patiente):
mastectomie partielle.
• Technique du ganglion sentinelle (évite la morbidité d'un curage
axillaire si GS (-)).
• Radiothérapie externe adjuvante sur la glande mammaire
.....___,· restante avec surimpression du lit tumoral.
• Chimiothérapie adjuvante si facteurs de mauvais pronostic.
• Hormonothérapie si expression des récepteurs aux œstrogènes
F eVou à la progestérone.
• Thérapie ciblée par anticorps anti-HER2 si surexpression de
HER2.
• Arrêt d'une contraception œstroprogestative ou d'un traitement
hormonal substitutif.

Réponse : BF
ti5 ;s--+-'---l Le trastuzumab peut avoir des effets secondaires cardiaques.
·:.:.J-'::--1-:::-l Bilan pré-thérapeutique: ECG + estimation de la FEVG.

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 10.

Questions Isolées QCM • Cancérologie - 183


./

'/'"""'-.

186 - Editions VG r,,-.,.._·


Questions isolées QCM - Cancérologie • 185
Comment est obtenue la confirmation du diagnostic de cancer du
testicule?
1 ré onse
A- Biopsie testiculaire sous guidage échographique
B- Orchidectomie unilatérale par voie scrotale avec examen
anatomopathologique de la pièce opératoire
C- Orchidectomie bilatérale par voie scrotale avec examen
anatomopathologique des pièces opératoires
D- l'imagerie est suffisante pour confirmer le diagnostic.
E- Biopsie testiculaire sous guidage scannographique
F- Orchidectomie bilatérale par voie inguinale avec examen
anatomopathologique des pièces opératoires
G- Orchidectomie unilatérale par voie inguinale avec examen
anatomopathologique de la pièce opératoire
H- Elévation d'un mar ueur tumoral
Quel est l'examen de référence du bilan d'extension d'un cancer
du testicule sans signe clinique de métastase à distance ?
1 ré onse
A- Echographie testiculaire + échographie abdominale
B- TEP-TDM au 18-fluorodeoxyglucose
C- IRM abdomino-pelvienne sans et avec injection
D- Scanner abdomino-pelvien sans et avec injection
E- Scanner cérébral sans et avec injection
F- Scintigraphie osseuse
G- IRM thoraco-abdomino-pelvienne sans et avec injection
H- IRM cérébrale sans et avec injection
1- Scanner thoraco-abdomino- elvien sans et avec in'ection
Quelle(s) est (sont) la (les) option(s) thérapeutique(s) pour la ,~

prise en charge des séminomes localisés (NO MO), après la


chirurgie?
(Jus u'à 8 ré onses
A- Thérapie ciblée par anti-VEGF
B- Chimiothérapie adjuvante
C- Curiethérapie
D- Hormonothérapie par antagoniste de la LHRH
E- Radiothérapie externe adjuvante de la région lombo-aortique
F- Surveillance active
G- Hormonothérapie par anti-androgènes
H- lmmunothéra ie ad·uvante

188 • Editions VG
.._,.- Enoncé

Quelle(s) information(s) sur l'épidémiologie du cancer du


testicule en France métropolitaine est (sont) exacte(s) ?
Jus u'à 5 ré onses
L'incidence des cancers du testicule est d'environ 2300 cas en 2012.
La mortalité liée aux cancers du testicule est de 8500 décès en 2012.
L'incidence des cancers du testicule est d'environ 8500 cas en 2012.
La mortalité liée aux cancers du testicule est de 85 décès en 2012.
La survie à 5 ans pour les formes localisées de cancer du testicule est
autour de 70%.
F - La mortalité liée aux cancers du testicule est de 400 décès en 2012.
G - Le pic d'incidence des cancers testiculaires est entre 40 et 50 ans.
H - La mortalité liée aux cancers du testicule est de 850 décès en 2012.
1- La survie à 5 ans pour les formes métastatiques de cancer du testicule
est autour de 25%.
'l
J - L'incidence des cancers du testicule est d'environ 1100 cas en 2012.
··.··•· Dans quel type de cancer du test icule peut-on retrouver une
QCM'i gy nécomastie ?
Ji;,.· •. ·'2 . 1 ré onse
A - Choriocarcinome
B- Séminome
C - Léiomyosarcome
D - Carcinome embryonnaire
E- Lymphome
F - Tumeur du sac vitellin
G- Tératome

Questions isolées QCM - Cancérologie - 187


,/ ~.

- F1
- v: Réponse:BEF
· Options thérapeutiques pour la prise en charge des séminomes
localisés (stade 1) après l'orchidectomie:
• Surveillance active.
- .Y • Radiothérapie lombo-aortique adjuvante.
~ _E.J Chimiothérapie adjuvante: 1 cure unique de carboplatine.
- Fi
fl5'i'l Total QCM

Les questions à réponses multiples, à .5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 5.
( ....................................................................................................................................... \
notés personnelles : i
t

.,,......_.

•· • O • •• •·•·O . . . . . ••••• •H••• h•••• h · • · • • • • • • • • . . . . , , , u O • • • · • • • · • • • • 000Uo• .~ .. • · · · • · · • · · • · · · · • • • • · • • • · H • • • • · • • • • · • ~ • • ' u . . . • OOO •• OO . . . . . . . . . , , •OO O


j
190 • Editions VG
-n - Corrigé

-.._/

Réponse: AD
·. _ / Le cancer du testicule est un cancer peu fréquent dans la
population générale en France mais il représente le cancer solide
le plus fréquent chez l'homme jeune (15-35 ans).
Incidence = 2300 cas en France métropolitaine en 2012 (INCa).
-.._/
Mortalité= 85 décès en France métropolitaine en 2012 (INCa).
Pic d'incidence = 25 à 35 ans.
Le cancer du testicule est un cancer de très bon pronostic: 98-
.._,; 99% de survie à 5 ans pour les formes localisées, > 70% pour les
formes métastatiques.
Réponse: A
.-.....,,, ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
Le choriocarcinome peut donner une gynécomastie (sécrétion de
hCG par la tumeur) .
.___,,·

Réponse: G
.___,, ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
La confirmation du diagnostic repose sur l'examen anatomo-
pathologique de la pièce opératoire d'orchidectomie (unilatérale)
réalisée par voie inguinale.
-- Pas de biopsie dans les cancers du testicule 1
La voie d'abord inguinale est nécessaire pour permettre le
clampage du cordon spermatique avant l'orchidectomle et éviter la
...._,/ F dissémination .
F Réponse: 1
F ZERO à la question si plus d'une réponse donnée.
___,, F L'examen de référence du bilan d'extension des cancers du
F testicule est le scanner thoraco-abdomino-pelvien sans et avec
F injection.

-- F Il permet l'évaluation des ganglions rétro-péritonéaux et la


F recherche de métastases à distance (foie, poumon, ganglions.
F médiastinaux).
V
._/

Questions isolées QCM - Cancérologie - 189


f,,..-...,

r-

192 - Editions VG
...._,,,
.

...__,,·

Questions isolées QCM - Cancérologie - 191


Quels sont les 2 examens systématiques du bilan d'extension
des tumeurs de vessie de stade.!: pT2 (en l'absence de contre-
indication) ?
2 ré onses
A - Cystoscopie sous anesthésie locale
B - Scanner pelvien sans et avec injection
C • Uroscanner ,,,.#'"~, ..

D - Cytologie urinaire
E - IRM abdominale
F - Urographie intraveineuse ,,,......--,.
G - Scanner thoraco-abdomino-pelvien sans et avec injection
H- TEP-TOM
1- Cystoscopie sous anesthésie générale
_,,,.......__
J - Echographie de l'appareil urinaire par voie sus-pubienne réalisée à
vessie leine
Quels traitements peuvent être proposés dans les cancers de
vessie non infiltrant le muscle suite à la prise en charge initiale
en fonction des facteurs pronostiques ?
Jus u'à 4 ré onses
Instillations endovésicales de chimiothérapie
Radiothérapie externe
Hormonothérapie
Chimiothérapie systémique
Instillations endovésicales de BCG
Thérapie ciblée
lmmunothéra ie
Vous décidez, après avis de la réunion de concertation
pluridisciplinaire, de traiter votre patient ayant un cancer de la
vessie infiltrant le muscle non métastatique par traitement
chirurgical. En quoi peut-il consister?
Jus u'à 4 ré onses ,,.,--..,_

A- Exérèse de la tumeur simple sous cystoscopie


B- Cystoprostatectomie totale
C- Curage ganglionnaire ilio-obturateur bilatéral
D- Réalisation d'une stomie urinaire
E- Cystectomie partielle
F- Réalisation d'une néo-vessie à partir d'un segment digestif
G- Ablation totale de la vessie et du rectum

194 • Editions VG
·-'• Enoncé

,· Quel(s) est (sont) le(s) principal (principaux) facteur(s) de risque


1 de cancer de la vessie ?
' Jus u'à 9 ré onses
A- Alcool
B- Infection par les HPV
C- Exposition professionnelle aux goudrons de houille
D- Tabac
E- Obésité
F- Exposition professionnelle aux poussières de bois
G- Antécédent d'irradiation pelvienne
H- Hypertension artérlelle
1- Ex osition rofessionnelle aux amines aromati ues
Quel(s) est (sont) l'examen (les examens) de référence à visée
diagnostique à réaliser devant une suspicion clinique de cancer
de la vessie pour le bilan initial ?
Jus u'à 5 ré onses
A- Echographie de l'appareil urinaire par voie sus-pubienne réalisée à
vessie pleine
8 - Urographie intraveineuse
C- TEP-TDM
D- Cystoscopie sous anesthésie générale
E- Scanner pelvien sans et avec injection
F- Cytologie urinaire
G- Echographie de l'appareil urinaire par voie sus-pubienne réalisée à
vessie vide
H- IRM pelvienne sans et avec injection
1- Scanner thoraco-abdomino-pelvien sans et avec injection
J- C stosco ie sous anesthésie locale

-._./.

Queslions isolées QCM • Cancérologie • 193


Réponse : BCDF
- V Traitement chirurgical des cancers de la vessie infiltrant le muscle:
-::· v· • Cystoprostatectomie totale (chez les hommes).
- V • Curage ganglionnaire ilio-obturateur bilatéral.
-....F.. • Dérivation urinaire: par voie cutanée avec une stomie urinaire ou
_ -.. V création d'une néo-vessie à partir d'un segment digestif
- F 1. >J~ntéroc sto lastie .
·!!'5\' Total QCM

Les questions à réponses multiples, à 5 items, sont notées entre 1 et O.


En l'absence de discordance, l'étudiant a la note maximale soit 1.
Dans le cas d'une discordance, la note passe à 0,5 sur 1.
Dans le cas de deux discordances, la note passe à 0,2 sur 1.
Dans le cas de 3 discordances ou plus, la note est de zéro.
Ce barème peut être modifié selon les mêmes principes pour des questions à
plus de 5 items.
L'absence de réponse à une question entraîne zéro à la question.
Total des QCM sur 5.

rsoles personnelles : ·1

.~.

t. •h•••••••••·•••·•••·•••••••••• .. • .. ••··••••••••••••••• .. ••• .. ••••••H••••· .. •·•••••••••••••• .. ••'-•••·· •

196 - Editions VG
-__,.il Corrigé

Réponse : CDGI
__
.. ,,,. Principaux facteurs de risque de cancer de la vessie:
• Tabac.
• Exposition professionnelle à certains carcinogènes chimiques:
amines aromatiques, goudrons de houille.
• Antécédent d'irradiation pelvienne.
• Bilharziose urinaire.

Réponse: AFJ
1,s.s;,a E--+:=-a Le bilan initial (pour le diagnostic positif et pas pour le bilan
;,i;.;'"',--1~ d'extension) devant une suspicion clinique de cancer de la vessie
comprend 3 examens:
• Echographie de l'appareil urinaire par voie sus-pubienne réal isée
à vessie pleine.
• Cytologie urinaire.
• Cystoscopie sous anesthésie locale.

Réponse: CG
ZERO à la question si plus de 2 réponses données.
Examens systématiques du bilan d'extension des tumeurs de vessie
infiltrant le muscle:
• Uroscanner (recherche de localisation tumorale concomitante sur
le haut appareil urinaire).
• TOM t horaco-abdomino-pelvienne sans et avec injection (en
l'absence d'insuffisance rénale): recherche une extension à la
graisse péri-vésicale et aux organes de voisinage, des
adénopathies régionales, des métastases.
Réponse : AEG
Traitements complémentaires (non systématiques, selon les
~;..;c.--+-"-1 facteurs pronostiques) après la résection endoscopique pour les
cancers de vessie non infiltrant le muscle:
• Instillations endovésicales:
- De chimiothérapie (mitomycine C).
- D'immunothérapie (de BCG).

Questions isolées QCM - Cancérologie - 195


/''''««...... .

.-····· ...... , ... ' ...... ., ..,, ... ·······--..... ....... ' ............ , .......... , ..... , ............... . .
, , ,
. ·-i
notes personnelles : l

l'
!l
I

,,~·.,
..... ,, ........... ··········•······. .......................................... ··•·········· ·········•"''"' .................... ···•···········.
,

198 • Editions VG /""''-


-
~ •!.route hématurie macroscopique doit faire
tumeur de la vessie."
Rechercher une origfne professfonnelle.
D6claration en maladie professionnelle indemni::;able. .
·Ne pas dublier la''surveilla~œ médicale post,professionnelle
des salariés exposés à des carcinogènes.
Ne pas oublier l'arrêt du tabac dans le traitement.

..._,,
Incidence== 12 000 cas en France en 2012 et mortalité= 4800
décès.
.e ldémlol~I• Cancer de vessie plus fréquent chez l'homme que chez la
'.lft'.
femme (M1). -_ •11 , , J
· · Age moyen = 70 ans.
---~f!l'hc

Le carcinome urothélial est , le · type hîstologique 'le plus,


.fréquent en France. ..
Le carcinome épidermo\'de est le type histologique le plus
fréquent ~ans le monde (lié ,à la bilharziose urinaire).

Tabac.
Exposition professionnelle aux amines aromatiques et aux
goudrons de houille; huiles de houille,.... ·
;~ Cyclophosphamide. · ·
Bilharziose urinaire.
Antécédent d'irradiation pelvienne.

'Hématu~i~ macroscopique terminale, i~dolore .i'.++.


Symptômes urinaires irritatifs:
Signes liés à l'extension locorégionale: douleurs pelviennes_.
douleurs lombaires. .,. ·'
Altération êfo l'éta~ général
Signes liés à des métastases à distance (douleurs osseuses
++).

Questions Isolées QCM • cancérologe • 197


Tich Ludovic LE
Elsa BONCOMPAIN

Editions vernaio
l
.99 bf;!de l'Hopital
O 75013 PARIS -Te!. 01. 44 24 13 61
www.vg-editions.com
Toute reproduction, meme part!C.lle; de cet ouvrage est ;nterdita.
Une copie ·ou reprodUction par quelque procede que ce so!t, photogrepttle, microfilm,
blmde magnetique, dfsque ou autre, eonstltue une conirefa,;on passibll! des p�!Ms
prevuespar lalol du 11 mars 1957surla protecUon des droiti: d'auteµrs.

Mars 2016 - ISBN: 978-2-8183-1482-1

Vous aimerez peut-être aussi