Vous êtes sur la page 1sur 11

Une adhésion et des interrogations A l'occasion du 60 anniversaire du 1 novembre

e er

Le FLN adhère L'opposition lance


à l’initiative du FFS un appel aux Algériens

LE JOUR
Page 3 Page 3

Commerce

Des distributeurs
de lait
D’ALGERIE
V o t r e q u o t i d i e n n a t i o n a l en grève Page 4

Dixième année - N° 3402 - Mardi 4 novembre 2014 – Prix : 10 DA

Burkina Fasso

L’armée assoit son pouvoir Page 2

Jeu de bascule à
L'Union des commerçants sur la flambée des prix des fruits et légumes

«La faute aux détail ants»…


fortes variations
par moments
Par Mohamed Habili

Q
u’on se représente un
cadran dans un
tableau de bord avec
deux curseurs placés l’un en
regard de l’autre et qui mon-
tent et descendent le long
d’une échelle graduée, l’un
mesurant la présence du chef
de l’Etat sur scène, et l’autre
celle de l’opposition regrou-
pée dans la CNLTD, indépen-
damment de qui sur le moment
Si les Algériens
parle au nom de celle-ci.
Quand le président se fait
payent cher
absent, le curseur correspon-
dant va à la baisse, et cela
les fruits et
aussi longtemps que dure légumes, ce
cette sorte d’éclipse ; et vice
versa. Idem pour le curseur n'est pas en
indiquant le degré de présen-
ce de la CNLTD sur le devant rapport d'une
de la scène. Se figurer sous
cette forme cette alternance de quelconque
présence et d’absence des
deux acteurs les plus en vue pénurie ou de
dans la période actuelle n’est
peut-être pas aussi fantaisiste
produits et
qu’il y paraît. Il n’y a qu’à
prendre l’exemple de ces der-
encore moins
niers jours, marqués par une
plus grande visibilité de
d'un diktat des
Bouteflika, après une phase, il fellahs. C'est
est vrai, d’absence assez
longue dans les médias. Au plutôt un feu
cours de cette dernière, les
ténors de la CNLTD ont occu- attisé par les
pé la scène et haussé au fur et
à mesure le ton. Cette absence commerçants
se prolongeant plus que de
coutume, ainsi d’ailleurs qu’en
de détail,
atteste un indicateur qui n’en
finit pas de baisser, menaçant
révèle une fois
du même coup d’atteindre un
plancher à partir duquel aucu-
de plus
ne remontée n’est envisa- l'UGCAA.
geable, ces mêmes ténors ont
cru le moment venu de porter Lire page 2
l’estocade en décrétant la
vacance du pouvoir, un euphé-
misme pour absence définiti-
ve.
Suite en page 3

t
Portrai
Leur régularisation n'étant pas encore effective Animatrice de l'émission «Top echna» sur TV4
Protestation des titulaires Amina Guergour,
du DEUA le 17 novembre Page 4
une graine de star Page
2 Jeudi 34 avril
Mardi 2014 2014
novembre L’événement Le Jour D’ALGERIE
L'Union des commerçants sur la flambée des prix des fruits et légumes

«La faute aux détaillants»…


 Si les Algériens payent cher les fruits et légumes, ce n'est pas en rapport d'une quelconque pénurie
ou de produits et encore moins d'un diktat de fellahs. C'est plutôt un feu attisé par les commerçants de détail,
révèle une fois de plus l'UGCAA.
Synthèse de Yasmine Ayadi répit que connaissent les prix

Ph/E. Soraya/J. A.
des fruits et légume à l’excès de

L’
on ne cesse de se la marge bénéficiaire appliquée
demander pourquoi par les commerçants de détail
un pays aux éten- ainsi qu’au déficit pluviomé-
dues terres agricoles trique. A commencer par la
et les variétés et richesse des pomme de terre qui bat tous les
produits locaux en matière de records avec une flambée de
fruits et légumes sont toujours plus de 150% par rapport à la
hors portée. Ainsi en plus de la même période de novembre
cherté des viandes et d’autres 2013, en atteignant les 90 DA
produits alimentaires, l’Algérien contre un prix moyen de 37 DA
ne peut même pas s’adonner durant la première semaine de
aisément au régime méditerra- novembre passé. La tomate
néen que lui impose naturelle- affiche une augmentation de
ment son positionnement géo- près de 50% à 80 DA, l’oignon
graphique. Ce ne sont donc de 114% à 60 DA, les carottes
pas les lois de la nature ou de la de 33% à 80 DA, le poivron de
géographie qui ont leur mot à 125% à 180 DA et la courgette
dire de ce que doit être la nour- de 62% à 130 DA. Avec des
riture des peuples mais ce que bananes à 180 DA et le raisin de
l e s c o m m e r ç a n t s fin de saison qui dépasse la
«de détail» veulent faire des barre de 300 DA, ces deux fruits
menus des ménages. C’est en affichent une augmentation de
effet un constat qui est fait, une plus de 40% et de 140% respec- autorités publiques à plafonner pénalisés par la spéculation. orientation du consommateur et
fois de plus, par l’Union généra- tivement. Sur les marchés de les prix des produits agricoles Selon lui, «la hausse s’est aussi son environnement (Apoce)
le des commerçants et artisans gros, les prix de ces produits frais et à fixer une marge bénéfi- accentuée par le manque de réclame, pour sa part, un débat
algériens (UGCAA). Cette der- sont nettement plus bas que ciaire afin de respecter les prix», pluie». C’est l’anarchie totale. entre les autorités publiques, les
nière attribue la flambée sans ceux relevés sur les étals, insiste-t-il. Mais le président de «Comment voulez-vous que les producteurs et commerçants
indique à l’APS le secrétaire la Fédération nationale des mar- prix soient maîtrisés?», s’in- sur les prix des produits agri-
Réclamant leur général de l’UGCAA, Salah chés de gros de fruits et digne-t-il avant d’observer coles. Pour lui, «les prix des
branchement au réseau Souilah, qui dénonce les légumes relevant de l’UGCAA, qu’avec la baisse de productivi- fruits et légumes ont atteint des
de gaz naturel marges bénéficiaires des reven- Mustapha Achour, estime que la té causée par le déficit pluvio- niveaux inadmissibles. Nous
deurs de détail. La flambée des hausse des prix a atteint égale- métrique, «la spéculation gagne appelons les pouvoirs publics à
Des dizaines prix de fruits et légumes sur les ment les marchés de gros et de plus en plus de terrain». réagir afin de préserver le pou-
de citoyens dans étals est imputable aux commer-
çants de détail. «J’appelle les
qu’il impute aux «carences de la
régulation» de ces marchés
Mustapha Zebdi, président de
l’Association de protection et
voir d’achat du consommateur».
Y. A.
la rue à El-Oued
DES DIZAINES de citoyens Burkina Fasso
L'armée assoit son pouvoir
habitant les quartiers est de la
ville d’El-Oued sont sortis
lundi dans la rue, dans un
mouvement de protestation,
pour réclamer le raccorde-
ment de leurs foyers au
L a situation reste explosive et
susceptible de basculer à
tout moment. Le nouvel homme
grandes démocraties du monde
sont gouvernées par des civils,
pas par des militaires, poursuit
François Compaoré, qui s’est
réfugié au Bénin, avant de
rejoindre la France. L’ancien
manifester pacifiquement», a
indiqué le service pour l’action
extérieure de l’UE dans un com-
réseau de gaz naturel, a-t-on fort du Burkina est très contesté cet autre manifestant. Les chef de l’Etat, Blaise Compaoré, muniqué. «Nous rappelons notre
constaté. Ils ont bloqué la par la rue et soumis à une forte Occidentaux veulent installer a, lui, obtenu l’asile en Côte attachement à une transition
circulation sur la RN-16 pression internationale. Trois l’armée au pouvoir pour nous d’Ivoire. démocratique apaisée, menée
traversant le quartier Nezla, jours après la chute et la fuite du gouverner. Mais le peuple burki- L’Union européenne a appelé par des autorités transitoires
lui-même au centre des président Blaise Compaoré, l’ar- nabé a maintenant les yeux dimanche l’armée du Burkina civiles et aboutissant à la tenue
quartiers Sidi-Mestour, Nezla mée burkinabé assoit peu à peu ouverts.» La mission de média- Faso à respecter les droits fon- d’élections démocratiques,
Saï et El-Istiqlal, pour se faire son pouvoir dans le pays. Les tion internationale, composée damentaux de la population, inclusives et transparentes dans
entendre et dénoncer leur soldats du lieutenant-colonel des Nations unies, de l’Union réaffirmant la nécessité d’une les meilleurs délais possibles»,
«marginalisation» et «priva- Isaac Zida, un ancien respon- africaine et de la Cédéao, a transition démocratique apai- ajoute l’UE. «Un tel processus
tion» du raccordement de sable d’une unité militaire d’élite demandé à l’armée de laisser la sée, menée par des autorités offrirait les meilleurs gages pour
leurs foyers au réseau de désigné par l’armée comme place à une «transition conduite civiles. Dans un moment crucial répondre aux aspirations légi-
distribution de gaz naturel. Le chef du régime de transition, ont par un civil, conformément à pour l’avenir du pays, «nous times du peuple burkinabé, de
président de l’Assemblée pris le contrôle dès dimanche de l’ordre constitutionnel». Et mena- appelons en particulier au sens même que pour le maintien des
populaire communale, Bachir la radiotélévision nationale et de cé, le cas contraire, de sanc- de la responsabilité de toutes les relations internationales nor-
Boufaroua, a pris connais- la place de la Nation à tions. forces militaires et de sécurité males du pays et la poursuite
sance in-situ des doléances Ouagadougou à coups de tirs Ce week-end, des habitants afin qu’elles assurent la sécurité des importants efforts de déve-
des protestataires ayant trait de sommations et de gaz lacry- de la capitale ont «visité» la mai- de la population ainsi que les loppement et de coopération en
notamment au raccordement mogène pour chasser les mil- son entièrement ravagée du droits fondamentaux des cours», souligne-t-elle. «Nous
de leurs foyers au réseau de liers de manifestants qui contes- frère de l’ancien président, Burkinabés, y compris celui de appuyons pleinement les efforts
gaz, mais aussi aux taient leur prise de pouvoir. de la Communauté internationa-
programmes de Dimanche après-midi, dans Zida promet une transition le, notamment le travail de la
développement et à «l’état de la capitale Ouagadougou, elle a LE LIEUTENANT-COLONEL Isaac Zida, a promis lundi une m i s s i o n c o m m u n e
dégradation» des routes au pris le contrôle de la radio-télévi- transition civile au Burkina Faso «dans un cadre constitutionnel», A/CEDEAO/ONU (Union africai-
niveau de leurs quartiers. Un sion nationale et de la place de lors d’une rencontre avec le corps diplomatique à Ouagadougou, ne, Communauté économique
projet de raccordement des la Nation. Là même où les mani- rapportent des médias. «Le pouvoir exécutif sera conduit par un des Etats d’Afrique de l’Ouest)
quartiers est de la ville d’El- festants s‘étaient rassemblés organe de transition dans un cadre constitutionnel», a déclaré Zida pour faciliter le processus en
Oued au réseau de gaz est en pendant plusieurs jours pour devant le diplomate, cité par l’AFP. «Cet organe de transition sera cours, et sommes prêts à y
cours d’exécution, après un réclamer et obtenir le départ de dirigé par une personnalité consensuelle désignée par tous les contribuer», conclut l’Union
retard dû au temps pris par leur président. Là même où, acteurs de la vie nationale», a ajouté Zida sans donner d’explication européenne. L’armée burkina-
les procédures d’appels dimanche matin, ils s‘étaient plus précise ni de calendrier, mais souhaitant un délai «le plus bref bé, qui a désigné un de ses offi-
d’offres, souvent infructueux, a retrouvés, mais cette fois en possible». La communauté internationale, notamment les Etats- ciers, le lieutenant-colonel Isaac
expliqué, à ce sujet, petit nombre, pour dénoncer la Unis ont condamné la prise de pouvoir par les militaires et exigé un Zida, comme chef d’un gouver-
le chargé de communication confiscation de leur combat et retour à l’ordre constitutionnel, après la démission du président nement de transition, s’est impo-
de la société de distribution de leur victoire par les militaires. Blaise Compaoré vendredi, après 27 ans au pouvoir. «Nous ne sée par la force dimanche dans
de l’électricité et «L’armée doit quitter immé- sommes pas là pour usurper (...) le pouvoir», a déclaré un peu plus le pays face à des manifestants
du gaz (Sonelgaz), Yacine diatement la scène publique, tard le lieutenant-colonel à des journalistes. «Nous voulons aller très qui contestaient sa prise de pou-
Reguig. R. N. explique ce manifestant. Son vite», a-t-il poursuivi. Zida a été désigné samedi par la haute hiérar- voir, trois jours après le renver-
rôle est d’assurer la sécurité du chie militaire pour conduire un régime de transition. R.N. sement du président Blaise
territoire national.» «Les plus Compaoré. Yazid Madi
Le Jour D’ALGERIE L’événement Mardi 4 novembre 2014 3
Une adhésion et des interrogations LA QUESTION DU JOUR

Le FLN adhère à l’initiative du FFS Jeu de bascule à


fortes variations
 Le parti du Front de libération nationale (FLN) vient d'exprimer son «adhésion» par moments
à l'initiative du Front des forces socialistes (FFS) pour la tenue d'une conférence suite de la page Une
Si bien que lorsque la déléga-
du consensus national avant la fin de l'année 2014. tion du FFS est allée se concer-
ter avec Ali Benflis, dans le
Phs/D. R.

cadre de l’initiative pour la


conférence sur le consensus
national, son interlocuteur leur
a clairement signifié qu’elle s’y
prenait trop tard, qu’il n’y avait
plus de consensus possible du
moment que l’autre bord s’était
éclipsé pour ne plus réappa-
raître. Il n’a pas été jusqu’à
annoncer la mort physique de
Bouteflika, mais sa mort poli-
tique en revanche, il n’a pas
manqué d’y mettre l’accent.
Peu après, voilà Bouteflika qui
revient sur les écrans, assu-
mant ses fonctions comme si
de rien n’était, comme de
retour de vacances, plus
longues que d’habitude, voilà
tout. Regain d’activité qui a fait
chuter au plus bas le baro-
mètre de présence des
membres de la CNLTD. Les
variations sur le thème de la
vacance du pouvoir ont brus-
Par Nacera Chennafi quement cessé. Même le 1 er

que «force unificatrice et de dia- La deuxième rencontre entre des consultations menées par
Novembre n’a pas amené Ali
logue», le FLN devait «naturelle- le FLN et le FFS, prévue initiale- Ahmed Ouyahia au niveau de la

D
Benflis à se manifester proto-
ans une déclaration ment adhérer à cette initiative». ment pour le 1 novembre pour
er
Présidence au mois de juin der- colairement, une obligation
publiée hier par le Il est à rappeler que le FLN marquer le 60 anniversaire de
e
nier. cependant pour un présiden-
journal Sawt El Ahrar, est le premier parti à ouvrir le bal déclenchement de la guerre de Cependant, celle-ci intervient tiable. Il n’y a eu qu’Ahmed
Saïd Bouhadja, des consultations du FFS. C’est Libération nationale, n’a pas eu dans un contexte qui laisse croi- Benbitour pour marquer le
membre du bureau politique du le secrétaire général du parti, lieu mais elle est toujours main- re que le Front de libération coup en publiant une tribune
FLN chargé de l’information a Amar Saïdani, qui a reçu le 21 tenue, selon la direction des nationale se place au côté du pour le moins expurgée de tout
déclaré : «Lors de la deuxième octobre dernier, Mohand deux partis. D’ailleurs, Youcef FFS face aux difficultés qu’il a caractère d’urgence, un modè-
rencontre avec le FFS, le FLN Amokrane Cherifi, membre de Aouchiche, chargé de communi- rencontrées au début de ses le de modération en fait. Djilali
soumettra des propositions sur la l’instance présidentielle du FFS, cation au FFS, affirme le main- consultations en vue de tenir une Sofiane, qui d’habitude a tou-
révision de la Constitution et pré- en prévision de la tenue de la tien de la deuxième rencontre conférence de «reconstruction jours une rodomontade en
sentera la vision du parti sur les «conférence du consensus natio- entre le FLN et le FFS. «Les deux du consensus national», notam- réserve, n’a pas pipé mot.
questions économiques, à l’ins- nal». partis ont prévu de se revoir ment le rejet de la coordination Bouteflika qui refait surface, et
tar de nombreux autres partis A l’issue de cette rencontre, après l’évaluation de la première pour les libertés et la transition c’est lui que l’on retire de la
politiques et personnalités natio- Saïdani a déclaré que son parti phase des consultations», a-t-il démocratique. Il est à rappeler scène comme pour ne plus l’y
ramener. Toute la question est
nales». A ce propos, il a souligné était prêt à aborder toutes les déclaré. Ainsi, le FFS a préféré que depuis le lancement d’une
de savoir si ce jeu de bascule
la nécessité de la mise en place questions, avant de souligner achever sa série de consulta- série de consultations en vue de
va encore reprendre, ou si on
d’une «commission mixte regrou- que le programme de son parti tions avec tous les partenaires reconstruire un consensus natio- assiste à sa fin. En attendant
pant tous les partis politiques et «se rapproche» de celui du FFS. avant de tenir une réunion bilaté- nal qui regrouperait le pouvoir et de pouvoir répondre à cette
qui sera chargée d’étudier ces «Nous appelons aujourd’hui au rale avec le FLN. l’opposition, le FFS a rencontré question, impossible de ne pas
propositions afin de garantir le dialogue et à la participation de Il est vrai que le FFS mène six partis politiques à savoir le voir qu’il a d’ores et déjà
succès de la conférence qui tous au sein du gouvernement depuis deux semaines des FLN, le RND, le PT, le MSP, le démenti la thèse suivant
demande un travail collectif». pour assurer un changement de consultations autour de son ini- MPA et El Mousatkbel, outre des laquelle le pays est plongé
Ce même responsable affir- l’intérieur», a-t-il affirmé. tiative politique mais se présente personnalités politiques dont dans la plus grande crise poli-
me que son parti «s’apprête à Il a précisé que son parti «par- avec une feuille blanche. d’anciens Chefs du gouverne- tique qu’il ait jamais connue. Si
s’engager dans cette étape pour tageait les positions du FFS», «un Chacun des partenaires aura à ment, Mouloud Hamrouche et Ali en effet il suffit au président en
renforcer les fondements de fait, a-t-il dit, «qui n’est pas né du s’exprimer librement lors de Benflis. Le FFS entame sa troi- exercice de se montrer rece-
l’Etat algérien», ajoutant que la hasard, car il s’agit en fait d’un cette conférence malgré les dif- sième série de rencontres cette vant des étrangers et leur par-
rencontre qui a regroupé récem- prolongement de l’histoire d’au- férences. D’ailleurs, le FLN dit semaine. lant, ou se déplaçant au carré
ment les dirigeants des deux tant que le fondateur de ce parti qu’il présentera ses propositions N. C. des Martyrs à El Alia et disant la
partis était «positive». est l’un des artisans de la guerre sur la révision de la Constitution. Fatiha avec ses deux mains
jointes devant le visage, pour
Bouhadja ajoute qu’«en tant de Libération». On se demande quel sera le sort
qu’il devienne incongru de par-
A l'occasion du 60 anniversaire du 1 novembre
e er ler de vacance du pouvoir, et
que Ali Benflis s’escamote,
comme s’il était tombé malade,
L’opposition lance un appel aux Algériens alors c’est que les deux cur-
seurs ne sont pas synchrones.

A l’occasion du soixantième anniversai-


re du déclenchement de la guerre de
Libération nationale, les membres de la
professionnelles est convaincu de sa jus-
tesse et de la sincérité des femmes et des
hommes qui l’animent», a précisé ICSO
salutaire dont l’objectif est l’instauration
d’«un système démocratique et social seul
en mesure – selon elle – d’assurer la justi-
Tout au contraire, une légère
variation à la hausse de celui
qui mesure le retour en force
Coordination nationale pour les libertés et dans un communiqué lu au siège du ce, la liberté et l’égalité entre tous ses de Bouteflika peut se traduire
la transition démocratique (CNLTD) aler- Mouvement de la société pour la paix enfants». Il a estimé en outre, que la «déli- par l’extinction de voix du côté
tent les Algériens quant à la nécessité de (MSP). Intervenant à l’occasion du 60 e
cate» conjoncture régionale aurait dû ser- des ténors de la CNLTD. Dès
prendre conscience de «la gravité de la anniversaire du déclenchement de la révo- vir, au moins, à alerter les tenants du pou- lors, on imagine le silence dans
situation que vit l’Algérie». lution, l’ICSO s’est dite «consciente» que voir politique sur la nécessité d’engager lequel ils plongeraient tous si
Les partis et personnalités de l’opposi- «sans le peuple algérien, source de tout de véritables réformes politiques et écono- l’état de santé de Bouteflika
tion ont choisi la date symbolique du 1 er
pouvoir et dépositaire exclusif de la souve- miques pour mettre l’Algérie à l’abri, est-il s’améliorait au point de lui per-
Novembre pour lancer leur appel au raineté nationale, aucune solution n’est souligné, d’une autre «rupture violente» mettre de se remettre sur ses
pieds. Reste qu’ils ne
peuple algérien. L’Instance de concerta- possible ni viable». Pour ce faire, l’instan- dans son histoire. Etaient présents à la
s’avouent pas vaincus pour le
tion et de suivi de l’opposition (ICSO), qui ce de la Coordination nationale pour les rencontre, le président du MSP, moment, car voilà qu’ils refont
regroupe des partis et personnalités poli- libertés et la transition démocratique Abderrezak Mokri, le président du parti Jil parler d’eux en y allant ces
tiques, a estimé que la transition démocra- (CNLTD) a invité le peuple à l’accompa- Jadid, Djilali Sofiane, le secrétaire général toutes dernières heures de leur
tique qu’elle plaide «n’a de sens» que si le gner dans son action pour que l’avenir de d’Ennahda, Mohamed Douibi et les propre déclaration de
peuple est «convaincu» de sa justesse. l’Algérie, a-t-elle précisé, «soit fondé sur la anciens Chefs du gouvernement Ali Novembre. Sauf qu’on ne sait
«La transition démocratique à laquelle construction d’un destin collectif destiné à Benflis et Ahmed Benbitour. L’ICSO est pas trop ce qu’ils demandent
nous appelons et pour laquelle nous nous assurer aux Algériens les conditions d’une issue des recommandations de la premiè- au peuple par là. De se révolter
mettons à votre service n’a de sens que si prospérité partagée dans une Algérie forte, re conférence pour la transition tenue le ou de seulement daigner les
le peuple, dans toute sa composante, sa stable et juste». L’instance a invité égale- 10 juin dernier à Zeralda. accepter comme ses
jeunesse et ses élites politiques et socio- ment le peuple à adhérer à un processus Ahcene Hadjam dirigeants ? M. H.
4 Jeudi
Mardi 34 avril 2014 2014
novembre Actuel Le Jour D’ALGERIE
Commerce

Des distributeurs de lait en grève


 Parmi les griefs : «La laiterie en question nous oblige à acheter 7% du lait de vache dans notre commande de lait
pasteurisé en sachet, alors que ce lait n'est pas demandé par le consommateur à cause de son prix jugé très élevé»…
Par Hocine Cherfa
ces derniers acceptent d'ache-

Ph/Le Jour
ter aussi des quantités de lait de

D
es distributeurs de vache, en plus du lait pasteurisé
lait pasteurisé, condi- proposé à la distribution et cela
tionné en sachets, ne nous arrange pas». «La laite-
sont entrés en grève rie en question nous oblige à
illimitée, depuis samedi dernier, acheter 7% du lait de vache
pour protester contre les condi- dans notre commande de lait
tions difficiles dans lesquelles ils pasteurisé en sachet, alors que
travaillent. Ces derniers, en ce lait n'est pas demandé par le
nombre de 19 au total, s'élèvent consommateur à cause de son
contre la décision, jugée prix jugé très élevé». Et certains
«contraignante», de l'unité de commerçants détaillants ont
production du lait «Giplait», trouvé la parade pour vendre
d'Amizour. Laquelle consiste en leur produit en imposant à leurs
l'approvisionnement en premier clients un sachet de lait de
des livreurs de la wilaya de Jijel vache à l'achat du lait pasteurisé
en lait à la place de ceux de la en sachet. A noter que cette
wilaya de Béjaïa. Une mesure grève a provoqué une pénurie
qui les pénalise dans la mesure de lait ces derniers jours et
où ils sont contraints de patien- risque de provoquer une nou-
ter sur place des heures durant, velle crise dans la région de
disent-ils. Selon un représentant Béjaïa et l'est de la wilaya où le
de ces distributeurs, «l'entrepri- lait produit par Giplait est parti-
se «Giplait» favorise les distribu- culièrement livré. A noter que
teurs de la wilaya de Jijel, car des habitants de quatre com-
munes de la daïra de Chemini
FCE/ Chefs d'entreprise (Tibane, Souk Oufella, Akfadou
Amélioration de et Chemini) sont revenus à la
charge, avant-hier, par une nou-
l'indice de velle action de protestation,
sous la houlette de la coordina- au milieu des files de voitures. Et il dira : «Nous n'avons pas communes respectives, des ras-
confiance tion des citoyens de la daïra de «Une action qui a pénalise fermé les portes du dialogue à semblements etc.. «Les mécon-
L'INDICE de confiance des Chemini. Ils ont fermé la RN 26 à d'autres populations qui n'ont ces derniers et un projet de rac- tents avaient tenu une réunion il
chefs d'entreprise en Algérie Maâkel et Boutagout pour rien à avoir avec ce problème de cordement en gaz naturel y a plusieurs jours avec le wali et
s'est amélioré de 6 points en «dénoncer leur exclusion du ces derniers», déclare le wali de nécessite une étude et beau- les autorités publiques concer-
septembre dernier par rapport projet de raccordement en gaz Béjaïa sur les ondes de Radio coup de temps, au moins 18 nées et ils ont été informés que
au mois de juillet, mais il reste naturel de la 2 tranche du plan
e
Soummam avant de rabâcher mois.» Pour rappel, ces derniers le projet est inscrit pour la 3 e

toujours négatif, révèle l'enquê- quinquennal 2010/2014». Une sur Radio Soummam que «le avaient observé une série d'ac- tranche du plan quinquennal
te mensuelle du Forum des action qui a paralysé le trafic projet de raccordement en gaz tions dont la fermeture du siège 2010/2014». Ces derniers
chefs d'entreprise (FCE). routier et contraint les usagers à naturel de ces quatre com- de la daïra mercredi passé, le demandent sa prise en charge
L'indice de confiance de sep- rebrousser chemin pour ceux munes est maintenu, voire ins- blocage des travaux du projet dans la 2 tranche du même
e

tembre, qui est le mois de la qui n'ont pas été pris au piège crit», rappelant sa consistance. de gaz naturel qui traverse leurs plan. H. C.
rentrée économique, affiche
une valeur négative de -12
mais il est en progression de 6 Leur régularisation n'étant pas encore effective
points par rapport aux indices
des mois de juin et de juillet
qui étaient de -18, souligne le
Protestation des titulaires du DEUA le 17 novembre
FCE. Le baromètre de confian-
ce, calculé sur la base des
perspectives de production, le
I nterpellant le Premier ministre à «concréti-
ser les promesses données quant à la
publication du décret présidentiel régulari-
et mieux classés que les détenteurs d'un
DEUA alors que les deux détiennent des
diplômes délivrés par l'Université
système d'étude dont l'ampleur des réper-
cussions n'a pas été véritablement évaluée».
En outre, dénonçant «l'ignorance et l'indiffé-
volume des commandes et le sant leur situation administrative et ajustant algérienne», a-t-il estimé. Déplorant le retard rence» affichées par «le Premier ministère et
niveau des stocks, résultent leur classification à la catégorie de la grille pris pour la promulgation du décret prési- du Cabinet de la présidence», les diplômés
d'une comparaison avec ceux des salaires de la Fonction publique», les dentiel régularisant leur situation administra- du DEUA interpellent «le Président de la
des principaux partenaires de titulaires du DEUA (Diplôme d'études univer- tive, il soulignera «l'injustice» et «la gravité République et le Premier ministre pour l'acti-
l'Algérie. Ainsi, l'amélioration sitaires appliquées) ont décidé de tenir le 17 des conditions» des détenteurs du DEUA vation du procès-verbal de la réunion du 23
de l'indice de confiance global novembre un rassemblement devant le (bac + 3) mis en marge du dispositif visant mars dernier».
a été induite par «un regain Palais du gouvernement. à assurer des passerelles entre l'ancien sys- Il est à noter en effet que les titulaires de
d'optimisme» des chefs d'entre- Tel qu'ils l'ont annoncé il y a quelques tème dit classique et le nouveau système DEUA avaient été reçus, quelques jours
prise du secteur du bâtiment, semaines, les titulaires du DEUA renouent LMD. En outre, rappelant «la mise en appli- avant, par le ministre de l'Enseignement
des travaux publics et de l'hy- avec la protesta et décident de tenir lundi 17 cation du nouveau système de régularisation supérieur et de la Recherche scientifique. Le
draulique (BTPH) et ceux du novembre en cours un rassemblement paci- et de positionnement de la Fonction ministre avait confirmé que le DEUA étant
secteur des services, souligne fique devant le Palais du gouvernement. Les publique au profit de tous les secteurs, y un diplôme de l'Etat algérien, obtenu en trois
l'enquête. Dans le secteur du contestataires, après avoir attendu en vain la compris ceux économiques», il indiquera années d'études après le baccalauréat, il
BTPH, l'indice de confiance est promulgation du décret présidentiel normali- que «le retard pris dans la promulgation du devrait donner les mêmes droits que
passé de -46 points en juillet à sant leur situation administrative , ils récla- décret portant révision de leur classification d'autres diplômes obtenus dans les mêmes
-13 points en septembre, soit ment en effet de rencontrer le Premier impactera négativement dans la révision des conditions, en matière d'accès à l'emploi et
une progression de 23 points ministre Abdelmalek Sellal lui demandant statuts particuliers», affichant dans ce en matière de salaire. Suite à quoi, le
en deux mois, indique le docu- d'une part de «concrétiser les promesses contexte «les craintes des détenteurs du ministre s'est engagé à «revaloriser» leurs
ment, précisant que l'enquête données quant à la publication du décret DEUA de ne pas voir leur titre aligné à l'éche- diplômes à travers la reclassification à
ne couvre pas le mois d'août présidentiel régularisant leur situation admi- lon 11, et ce, à l'instar des diplômés de l'en- l'échelle 11 au lieu de la 10 dans laquelle ils
en raison des congés annuels. nistrative et ajustant leur classification à la seignement supérieur, et qui stipulerait donc sont actuellement classés. Une revalorisa-
Pour le secteur des services, catégorie de la grille des salaires de la une équivalence entre le DEUA et une licen- tion consistant en la révision du décret
l'indice de confiance est sorti Fonction publique, en les alignant à la caté- ce LMD, au lieu d'être considérés comme ministériel 07-304 promulgué en 2007 et
de la zone négative, affichant gorie A et à l'échelon 1 au lieu de la catégo- des techniciens supérieurs». Et à notre fixant la grille indiciaire des traitements et le
une valeur positive de +10 rie B échelon 10 actuellement», et d'autre interlocuteur de rappeler «l'expérience pro- régime de rémunération des fonctionnaires.
pour la première fois depuis part «l'équivalence de leur diplôme DEUA+3 fessionnelle de la première promotion des De plus, l'équivalence de leur diplôme
une année et demie, réalisant avec celui de licence LMD+3». diplômés du DEUA qui comptabilisent (bac+3) avec la licence LMD constitue la
un bond de 36 points par rap- A ce sujet, Khaled Guellil, président de aujourd'hui une vingtaine d'années, seront principale revendication des concernés qui
port à juillet lorsqu'il était à -26. l'Association des détenteurs du DEUA joint bientôt mis en retraite». Aussi, poursuivra-t-il, exigeaient leur reclassement à la catégorie
La dernière valeur positive de par téléphone, fera part de «l'impatience affi- «il est temps maintenant de recouvrer nos A, représentant les diplôme universitaires de
l'indice de confiance du secteur chée des 2 170 diplômés DEUA concernés, droits légitimes après avoir été victimes l'enseignement supérieur au lieu de la caté-
des services remonte à avril et qui depuis 24 ans sont privés de leurs d'une ancienne erreur administrative à l'en- gorie B spécifique au diplôme de la forma-
2013 où il s'était établi à +15. droits». «Il est inconcevable et illogique que contre de notre diplôme universitaire et tion professionnelle ou celui de la formation
Kamel L. les licenciés LMD soient mieux considérés l'adoption du gouvernement d'un nouveau à distance. Lynda Naili Bourebrab
Le Jour D’ALGERIE Economie Mardi 4 novembre 2014 5
Pêche et aquaculture

Quatre réseaux de recherche


pour le développement du secteur
 Des réseaux de recherche, réunissant des universitaires et chercheurs dans le domaine de la pêche,
de l'aquaculture et de l'environnement marin, ont été récemment installés par le ministère de la Pêche
et des Ressources halieutiques.
priorités du secteur aux cher- sés dans l’environnement marin,
Ph/D. R.

cheurs dans les domaines de s’occupera aussi de la surveillan-


l’environnement, l’aquaculture, ce des sources de pollution mari-
l’économie et la sociologie pour ne et son impact sur la ressour-
qu’ils nous aident à trouver des ce. D’ailleurs, un groupe a déjà
solutions scientifiques aux pro- été chargé d’étudier la proliféra-
blématiques posées», note-t-il. tion des algues toxiques dans le
milieu marin algérien.
Selon lui, les conditions sont
Doubler la production propices pour entamer une nou-
halieutique grâce velle étape de développement
du secteur qui a levé plusieurs
à l’aquaculture contraintes auxquelles faisaient
Le plan de développement face les professionnels, à travers
de l’aquaculture marine et conti- l’instauration d’un système de
nentale (Aquapêche 2020) fait retraite spécifique aux marins-
partie des priorités du secteur en pêcheurs, la résolution progres-
matière de production, l’objectif sive de leurs problèmes socio-
étant d’arriver d’ici à cinq ans à professionnels, la formation et la
doubler la production halieutique réhabilitation des ports de
nationale grâce à l’aquaculture. pêche.
Pour augmenter le ratio alimen- Y. T./APS
taire de poisson recommandé, le
secteur veut atteindre une pro- Pétrole
duction de 100 000 tonnes de
poissons issus d’aquaculture,
Le Brent ouvre
qui s’ajouteront aux 120 000 la semaine à 86
tonnes de pêche marine pro-
duites annuellement. «Nous vou- dollars à Londres
lons sauvegarder notre stock LES PRIX du pétrole évoluaient
pêchable qui est déjà limité par autour de l’équilibre lundi en
une pêche responsable et cours d’échanges européens,
durable, mais nous devons aussi digérant des indicateurs chi-
développer l’aquaculture», sou- nois mitigés et gênés par la
ligne cet expert qui rappelle que poursuite d’une nette hausse
la FAO recommande que le ratio du dollar, qui pénalise la
Par Yahia T. Harouadi. Il s’agit du réseau vers la constitution de ces de poisson par habitant soit demande des investisseurs
national d’analyses des zones réseaux. Ces priorités sont liées composé à 50% de produits munis d’autres devises. A

L
es problématiques liées de pêche et d’aquaculture et des à la gestion et à l’aménagement aquacoles. Ce plan «très ambi- Londres, le baril de Brent de la
à la production, à l’envi- produits de la pêche et des des pêcheries algériennes, à tieux et réalisable», selon M. mer du Nord pour livraison en
ronnement et aux milieux (Resanal), du réseau l’aquaculture marine et continen- Harouadi, sera accompagné par décembre valait 86 dollars, en
aspects socio-écono- régional d’aquaculture marine et tale, à la réalisation d’une étude des groupes de chercheurs du hausse de 14 cents par rapport
miques de l’activité de la pêche d’eau douce (Aquamaed), du socio-économique de la pêche réseau Aquamaed qui devraient à la clôture de vendredi. A New
et de l’aquaculture sont, désor- réseau d’aménagement et de et de l’aquaculture, à l’environ- répon-dre aux préoccupations York, le baril de «light sweet
mais, prises en charge par des gestion des pêcheries algé- nement et à la qualité des éco- qui surgiraient dans la réalisation crude» (WTI) pour la même
chercheurs avec la participation riennes (Ragpa) ainsi que du systèmes marins, précise M. de l’Aquapêche 2020. Dans ce échéance gagnait 21 cents, à
des professionnels pour l’ac- réseau socio-économique de la Harouadi. Ces réseaux ont été sens, il cite l’alimentation, la pro- 80,75 dollars. «Le dollar fort
compagnement du développe- pêche et de l’aquaculture en constitués après la tenue de plu- duction d’alevins, les patholo- pèse lourdement sur le marché
ment du secteur. Des réseaux Méditerranée (Respam). «Nous sieurs réunions et ateliers organi- gies de poisson d’élevage et l’in- pétrolier», signalait un analyste
de recherche, réunissant des avons des priorités en termes de sés par le Comité permanent de troduction de nouvelles tech- chez le courtier Sucden. Dopé
universitaires et chercheurs dans production et de pêche durable la recherche scientifique et du niques d’élevage. Concernant par la perspective d’une nor-
le domaine de la pêche, de et responsable, qui nécessitent développement technologique les problématiques liées à l’envi- malisation anticipée de la poli-
l’aquaculture et de l’environne- l’implication des chercheurs, des (CSPRSDT) du secteur de la ronnement, le réseau de tique monétaire aux Etats-Unis
ment marin, ont ainsi été récem- professionnels et des associa- pêche et des ressources halieu- recherche est chargé d’étudier, dans un contexte de politiques
ment installés par le ministère de tions pour les réaliser», explique- tiques en coordination avec la entre autres, la qualité des éco- encore extrêmement accom-
la Pêche et des Ressources t-il. Les experts du secteur ont, direction générale de la systèmes marins et tout ce qui modantes ailleurs dans le
halieutiques, a indiqué le direc- alors, défini des priorités néces- recherche scientifique du minis- est lié à la préservation de la res- monde, le billet vert grimpe for-
teur des études auprès de ce sitant l’implication de la commu- tère de l’Enseignement supé- source. Le réseau Resanal, qui tement depuis le milieu de la
département ministériel, Farid nauté scientifique nationale à tra- rieur. «Nous avons exposé les compte 14 laboratoires spéciali- semaine dernière. Un dollar
plus fort décourage les ache-
Salon international des travaux publics du 19 au 23 novembre teurs de brut munis d’autres
devises, car le baril libellé dans
Forte participation étrangère la monnaie américaine devient
plus cher pour eux. Les opéra-

L e Salon international des tra-


vaux publics (SITP) va
regrouper 429 participants dont
modernité». Le salon, qui sera
marqué par une forte présence,
particulièrement des sociétés
pants), la Turquie (8 participants)
l’Espagne (11 participants),
l’Inde (3 participants), la Tunisie
avec 212 exposants représentant
19 pays sur un total de 429 expo-
sants, soit près de 50% du
teurs du marché pétrolier digé-
raient par ailleurs des données
mitigées sur la production
212 étrangers venant de 19 chinoises (56 participants), ita- (3 participants), le Liban (1 parti- nombre de participants», obser- manufacturière en Chine,
pays, lors de sa 12 édition qui se
e
liennes (45 participants) et fran- cipant), la Belgique (1 partici- ve la même source. deuxième consommateur mon-
tiendra du 19 au 23 novembre en çaises (43 participants), sera pant), l’Autriche (1 participant), la Réparti sur une superficie glo- dial de brut. Hormis les
cours au Palais des expositions «une opportunité pour les opéra- Hollande (1 participant), le bale de 26 802 m , le salon
2
diverses données écono-
des Pins maritimes (Alger), ap- teurs et exposants nationaux de Danemark (1 participant), regroupera également diverses miques censées donner des
prend-on auprès des organisa- nouer des partenariats et tisser l’Indonésie (1 participant), le branches d’activités dont indices sur la vigueur de la
teurs. Organisé par le ministère des liens d’affaires avec leurs Portugal (8 participants), la l’Agence nationale des auto- demande, «l’attention sera foca-
des Travaux publics en collabo- homologues étrangers dans les Grèce (4 participants), la Russie routes, l’Algérienne de gestion lisée en novembre sur la très
ration avec la Société algérienne activités de la réalisation, l’équi- (1 participant), les Etats-Unis (1 des autoroutes, l’Institution attendue prochaine réunion de
des foires et exportations pement, les études de projets, la participant) et enfin la Pologne (1 nationale du contrôle technique l’Opep (Organisation des pays
(Safex), ce rendez-vous des pro- formation et le recyclage», sou- participant). «L’intérêt accordé des travaux publics ainsi que le exportateurs de pétrole) le 27
fessionnels du secteur se dérou- ligne-t-on. Seront également pré- désormais au marché algérien Laboratoire national des études novembre à Vienne», indiquait
lera sous le thème «Travaux sents à cette manifestation des travaux publics se traduit par maritimes. Ahmed S. l’analyste du courtier Sucden.
publics, développement et annuelle, l’Allemagne (22 partici- la forte participation étrangère APS
Le Jour D’ALGERIE Régions Mardi 4 novembre 2014 9

Oran

Lancement de plans d’aménagement de seize plages


 L’objectif de

Ph. DR
balisage, en plus de 120 unités
l’aménagement de entre douchettes, sanitaires et
16 plages est de cabines de déshabillage, a-t-il
annoncé.
déterminer les Vingt-six plages éparpillées
nouvelles parcelles à sur les 8 communes côtières de
la wilaya d’Oran sont pourvues
concéder pour la de douchettes, toilettes et désha-
saison estivale billoirs, selon la même source.
Faisant le bilan de la saison
prochaine. estivale 2014, le directeur de
wilaya du tourisme a indiqué que
les stations balnéaires d’Oran,
Par Lotfi K.
soit 33 plages autorisées à la bai-
gnade, ont drainé un flux de

D
es plans d’aménagement quelque 26,6 millions d’estivants
de 16 plages de la wilaya durant la période allant de juin à
d’Oran viennent d’être fin août.
lancés dans la perspective de Durant la même période, six
développer le tourisme balnéai- campings, totalisant une capaci-
re, a-t-on appris dimanche té de 2 436 lits, ont été mis à la
auprès de la direction du touris- disposition des estivants, en plus
me et de l’artisanat. Ces plans de 16 centres de vacances
concernent les plages de la cor- (5 766 lits) et de 66 hôtels côtiers
niche ouest dont «Cap Falcon», qu’une enveloppe financière de l’APS, soulignant que toutes les rappelant que neuf concessions (6 407 lits), a-t-il fait savoir.
«Bouiseville», «El Mordjane», 16 millions DA est consacrée à plages des communes côtières seulement pour une période de 5 L. K./APS
«Bomo plage» et de la partie est cette opération. de la wilaya disposeront ainsi années ont été octroyées durant
dont «Cap Carbon» relevant de la L’objectif de l’aménagement d’un plan d’aménagement en la saison estivale 2014 et le reste Djelfa
commune côtière d’Arzew, de ces 16 plages est de détermi- prévision de l’édition 2015. pour une durée d’une année. Rencontre sur
«Marina» de Mers El Hadjadj et ner les nouvelles parcelles à Dix-huit plages ont déjà béné- En ce qui concerne l’équipe-
«El Mectaa», selon le directeur du concéder pour la saison estivale ficié d’un plan d’aménagement ment des plages pour l’année l’étude du plan de
tourisme par intérim, Belabbes
Kayem Benamar, qui a indiqué
prochaine, a ajouté le même res-
ponsable dans une déclaration à
parmi les 34 autorisées à la bai-
gnade, a fait savoir Belabbès,
2015, il est prévu l’acquisition
d’un lot de 350 bouées pour le
la nouvelle ville
de Boughezoul
Célébration du 1 novembre à Béjaïaer
L’ÉTUDE du plan directeur de
la nouvelle ville de

Recueillement, conférences et témoignages


Boughezoul, dont la réalisation
a été confiée à un bureau
d’études sud-coréen, a été

L e 60 anniversaire du déclenchement étaient également au menu de ces festivi- La sûreté a prévu également d’honorer explicitée lors d’une rencontre,
e

de la guerre de Libération nationale (1 er


tés. Pour sa part, la sûreté de wilaya a célé- des fils de chahid, moudjahidine et veuves dimanche, au siège de la
novembre) est célébré un peu partout dans bré cette date symbolique par une série de chouhada aux côtés des moudjahidine wilaya de Djelfa. Selon les
la wilaya avec des programmes d’activités d’activités à travers ses 14 sûretés de daïra, en retraite et fonctionnaires de la police. données fournies sur place,
culturelles, sportives, conférences et témoi- les sûretés urbaines des 6 et 7 arrondisse-
e e
Au cours de la cérémonie, des prix ont l’assiette du projet de la
gnages sur l’histoire. Etablissements cultu- ments et au niveau du siège de la sûreté de été décernés aux lauréats des différentes nouvelle ville de Boughezoul
rels, de sport et jeunesse, mouvement wilaya au chef-lieu de Béjaïa. Le program- activités sportives et autres organisées à s’étend sur une surface de
associatif, APC, organisations des moudja- me qui a débuté mercredi a été marqué par l’occasion. Ce programme a pour objectif 6 000 ha, dont 42% abrités par
hidine et fils de chahid et la sûreté de wilaya des recueillements, visite du musée de d’inculquer les valeurs citoyennes aux le territoire de Djelfa, tandis
ont préparé divers programmes de festivi- Béjaïa, conférences et témoignages sur générations actuelles et futures, l’amour de que le reste (58%) se trouve
tés. l’histoire, exposition, etc. Un cross a été la patrie, les symboles et les principes de la dans la wilaya de Médéa.
Ainsi, l’ONEC a organisé un défilé qui a également organisé. révolution. L’opportunité a permis aux
pris le départ depuis la place Saïd-Mekbel Y ont participé des fonctionnaires de plu- L’APC de Tazmalt a préparé un program- présents d’être informés sur
pour la liberté de la presse jusqu’à l’ex- sieurs secteurs et un tournoi de football me qui s’est traduit par des tournois spor- les perspectives futures de ce
place Gueydon, actuelle place du 1 - er
opposant l’équipe de la sûreté et celle de la tifs, un cross, un tournoi de handball, etc. projet de nouvelle ville, qui
Novembre. Y participeront, nombre d’ac- presse locale a eu lieu. «Des activités qui se L’association des activités de jeunes de la sera bâtie selon des normes
teurs locaux la famille révolutionnaire, le veulent une manière de renforcer le travail maison de jeunes de Tazmalt a programmé internationales, qui en feront
mouvement associatif, travailleurs, élé- de proximité et de rapprochement de la trois conférences sur le 1 novembres et les
er
une «ville amie de la nature»,
ments de l’UGTA, des citoyens, des scouts police des citoyens de la police dans la importantes étapes de la guerre de selon son étude de réalisation.
de la wilaya. Une exposition, projection du wilaya», souligne la cellule de communica- Libération nationale. L’assistance a eu également
film «La bataille d’Alger» et témoignages tion et de presse de la sûreté de wilaya. H.Cherfa droit à une projection de
photos, ainsi qu’à une
présentation des plans de
Boumerdès cette ville future, dont le projet
sera soumis à l’approbation de
Sahraoui Slimane, une des figures de la révolution l’Assemblée populaire de la
wilaya conformément à la

B oumerdès, à l’image des


autres wilayas du pays,
commémore le 60 anniversaire
e
l’âge et de toutes les misères
des années de lutte contre l’en-
nemi. A l’issue de cette visite, le
martyrs tombés au champ
d’honneur. Outre ces dernières,
une soirée artistique animée par
l ’ i n d é p e n d a n c e l e
Gouvernement provisoire de la
République algérienne, alors
législation en vigueur. Selon le
directeur des études du projet
de la nouvelle ville de
du déclenchement de la révolu- wali n’a pas manqué de lui assu- le ballet de Sidi Bel-Abbès ainsi présidé par feu Ferhat Abbas. Boughezoul, M. Benterkia, «les
tion. Pour marquer cet événe- rer son soutien avant de l’hono- que l’interprétation d’une pièce Il a été également procédé à travaux de réalisation des
ment, de nombreuses activités rer. Ammi Slimane, comme de théâtre sur les supplices la baptisation de l’école primaire différents réseaux de cette ville
culturelles, artistiques et spor- aime à l’appeler les subis par le peuple algérien au sise au quartier AADL de Corso seront parachevés vers le mois
tives ont été organisées au Boumerdassis, figure parmi les cours des années de lutte s’est au nom du moudjahid de juin 2015». Il s’agit, en
niveau des 32 communes. combattants qui ont répondu à tenue à la salle de conférences Boumechda Amar. l’occurrence, des réseaux
Au chef-lieu de wilaya, le l’appel du FLN au lendemain du de l’université M’hamed- Par ailleurs, les habitants du d’assainissement,
wali Kamal Abbas, accompagné déclenchement de la révolution. Bougara de Boumerdès, et un quartier Helaimiya de d’alimentation en eau potable,
d’une forte délégation dont le Les activités culturelles et festival de chants patriotiques à Boudouaou ne sont pas près d’irrigation, d’électrification,
président de l’APW, s’est rendu artistiques se sont caractérisées la maison des jeunes Said- d’oublier de sitôt le premier ainsi que des réseaux de gaz
au domicile du moudjahid et par une conférence tenue par le Sennani de Boumerdès. Pour novembre 2014 au cours duquel naturel et de fibre optique, a-t-
secrétaire général de docteur Zeghidi Lahcène à la marquer cet évènement, le wali le wali a procédé à la mise en il souligné, signalant le
l’Organisation des moudjahidine maison de la culture Rachid- a inauguré la stèle, d’une archi- service du gaz naturel. Le quar- lancement programmé, en
(ONM), Sahraoui Slimane, dont Mimouni de Boumerdès sur la tecture digne des grandes villes, tier, faut-il le rappeler, abrite plus 2015, d’autres projets au profit
l’état de santé s’est détérioré ces guerre de Libération ainsi que symbole du vieux Rocher Noir de 1 000 familles. de cette ville nouvelle. Hadji F.
derniers temps par le poids de des expositions de photos des qui a accueilli au lendemain de A.Kichni
Le Jour D’ALGERIE Maghreb Mardi 4 novembre 2014 11

Tunisie

La campagne pour la présidentielle à un rythme lent


 Les emplacements réservés à l’affichage

Ph. : DR
des portraits et manifestes électoraux des
27 candidats à la présidentielle sont fins
prêts, après leur nettoyage dès l’annonce
des résultats des élections législatives.
Par Zaid Y./APS re et de l’ancien régime dans
toutes ses formes».

L
a campagne pour la pro- «Le palais de Carthage sera
chaine élection présiden- toujours une forteresse pour
tielle en Tunisie, lancée défendre les libertés et la démo-
samedi jusqu’au 21 du mois cou- cratie», a-t-il encore soutenu, a
rant, a démarré dans l’unique cir- indiqué l’agence.
conscription du gouvernorat de La Tunisie est entrée samedi
Gafsa et à «un rythme lent», a en campagne pour la première
indiqué dimanche un respon- élection présidentielle de l’après-
sable cité par l’agence de presse révolution, pour laquelle l’ex-
tunisienne (TAP). Premier ministre Béji Caïd
«La campagne présidentielle Essebsi, 87 ans, part favori après Un candidat indépendant mis de restaurer le «prestige» de garantir la «stabilité». Le prési-
2014 à démarré, dans l’unique la victoire de son parti Nidaa s’engage «à être un l’Etat, un message porteur pour dent du mouvement Ennahdha,
circonscription du gouvernorat Tounès aux législatives organi- président consensuel» de nombreux Tunisiens, le pays Rached El Ghannouchi, avait
de Gafsa à un rythme lent, lors de sées dimanche passé. ayant été déstabilisé par moult affirmé dans des déclarations
ces deux premiers jours, par l’af- Outre le président sortant Seul le candidat indépendant crises depuis la révolution. que son mouvement était «ouvert
fichage, seulement, des mani- Marzouki, vingt-six candidats Mehrez Bousayen a affiché son Symbole fort, M. Caïd Essebsi à toutes les options». Certains
festes électoraux et des portraits sont en lice pour le scrutin prési- manifeste électoral, outre une a lancé sa campagne devant le observateurs estiment qu’exclu-
de deux candidats à la présiden- dentiel du 23 novembre dont une photo et le curriculum vitae (CV) mausolée de Bourguiba à re Ennahdha du nouvel exécutif
tielle Mustapha Kamel Ennabli femme – la magistrate Kalthoum du candidat indépendant Monastir. «pourrait compromettre les poli-
(indépendant) et Abderazzek Kannou – ainsi que d’anciens Abderrazek Kilani, selon la tiques d’entente et entraîner une
Kilani (indépendant)», selon ministres de l’ex-président Zine même source. Le mouvement Nidaa crise» qui, selon eux, creusera
l’agence. El Abidine Ben Ali, renversé en Dans son manifeste électoral, Tounès en tractations davantage le fossé entre les par-
«Les emplacements réservés janvier 2011 par un soulèvement Bousayen affirme son engage- tis laïques et islamistes et pous-
à l’affichage des portraits et populaire après 23 ans de pou- ment à respecter la Constitution Les Tunisiens en attente de la sera les groupes islamistes
manifestes électoraux des 27 voir. et «à être un président consen- formation du nouveau gouverne- extrémistes à la violence. La poli-
candidats à la présidentielle sont Un deuxième tour aura lieu fin suel, coopératif et à garantir la ment, après la victoire du mou- tique d’entente adoptée par les
fins prêts, aprés leur nettoyage décembre si aucun des candi- sécurité et à booster l’investisse- vement Nidaa Tounès aux der- Tunisiens l’année dernière a mis
dès l’annonce des résultats des dats ne remporte la majorité ment intérieur, outre à mettre en nières législatives, s’interrogent fin à une «crise politique» et
élections législatives», a affirmé absolue des suffrages au pre- place un environnement adéquat sur la future composante de cet conduit à l’adoption de la nou-
le porte-parole de l’instance mier tour. pour l’investissement étranger». exécutif et si ce dernier intégrera velle Constitution largement
régionale indépendante pour les Afin d’éviter «une nouvelle Malgré son grand âge, Béji le mouvement Ennahdha ou approuvée par l’opinion
élections de Gafsa, Najmeddine dictature», le futur chef de l’Etat Caïd Essebsi part favori. Ministre optera pour une alliance avec les publique nationale. Si Ennahdha
Kheraief, cité par la TAP. ne disposera, selon la de l’Intérieur, de la Défense et partis laïques uniquement. De est écarté, les options du chef de
A Tunis, la capitale, et en inau- Constitution adoptée en janvier, des Affaires étrangères sous l’avis des analystes, le mouve- Nidaa Tounès, Béji Caïd Essebsi,
gurant sa campagne électorale, que de pouvoirs restreints, l’es- l’ancien régime de Bourguiba, ment Nidaa Tounès devra former seront réduites d’autant que son
le président sortant Moncef sentiel de l’exécutif relevant du puis président du Parlement en un gouvernement d’union natio- alliance avec les petits partis
Marzouki a assuré : «Je serai la Premier ministre issu de la majo- 1990-1991 sous l’ex-régime nale, selon le vœu de plusieurs laïques pour la formation de son
soupape de sécurité contre l’hé- rité parlementaire. déchu de Ben Ali, ce communi- partis politiques, en associant le gouvernent ne sera pas des plus
gémonie, le retour de la dictatu- cant «difficile à intimider» a pro- mouvement Ennahdha pour aisées. L’enjeu de ces élections
est de doter la Tunisie d’institu-
Crise libyenne tions pérennes, près de quatre
ans après la révolution, alors que
Entretien entre Nabil al-Arabi et l’envoyé spécial de l’ONU des pays qui ont connu ledit
«Printemps arabe» ont basculé

L e secrétaire général de la Ligue arabe,


Nabil al-Arabi, a examiné samedi soir
avec l’envoyé spécial des Nations unies pour
efforts déployés par l’envoyé spécial de
l’ONU qui visent à aboutir à un réglement
définitif de la crise libyenne et à mettre fin au
Le secrétaire général adjoint de la Ligue
arabe, Ahmed Benhali, avait souligné, il y a
quelques jours, l’importance du rôle des
dans la violence et le blocage
politique. Z. Y./APS

la Libye, Bernadino Leon, les derniers déve- conflit armé entre les diférentes parties pays voisins dans le règlement de la crise en Sahara occidental
loppements en Libye en vue d’une issue à la concernées. Libye, saluant par ailleurs le soutien la com- Un prisonnier
crise politique et sécuritaire que traverse le Pour sa part, M. Leon a exprimé le souhait munauté internationale aux efforts visant à
pays. d’aboutir à un accord qui permettra au instaurer la sécurité et la stabilité dans ce transféré dans un état
Dans une déclaration à l’issue de cet
entretien, M. Al-Arabi a tenu à saluer les
peuple libyen de surmonter la crise en
«quelques semaines».
pays.
R.M.
critique à l’hôpital
LES AUTORITÉS
Mauritanie pénitentiaires de la prison
locale (Carcel negra) de la
Des agents de sécurité accusés de violation de domicile ville occupée d’El Aaiun ont
procédé, vendredi, au

T out avait commencé lorsque


le mardi 21 octobre 2014,
Hossein et ses agents entrepri-
récupérés et fit son rapport au
chef de Centre. Il affirma avoir
perdu 73 000 UM, un hifi, un
tant d’argent, pourquoi alors il
n’a pas payé sa facture. Le
Malien d’affirmer qu’il fait du
pertes à 150 000 UM devait se
contenter des 110 000 UM que
lui remit Hossein, celui-ci faisant
transfert du prisonnier
politique sahraoui Abdelfatah
Deilal à l’hôpital suite à son
rent une vaste campagne de magnétophone et un DVD commerce et qu’il a toujours comprendre que «bien mal état «critique» de santé, a
recouvrement auprès des clients appartenant à son compatriote payé ses factures, soulignant acquis ne bénéficie pas». En rapporté une source judiciaire
qui ne s’étaient pas acquittés de et que la porte de sa chambre a que si cette fois il est en retard, plus, le substitut avait imposé sahraouie sur place. Il a été
leur facture. Il était 16 heures, un été cassée, son compteur ce n’est pas une raison pour cas- une amende sur Hossein et son étroitement surveillé à
l’intérieur de l’hôpital dont les
moment où normalement les emporté. Convoqué, Hossein ser sa chambre et récupérer son agent, 10 000 UM pour chacun
autorités ont confirmé que le
occupants sont sur place. démentit les allégations du compteur, une thèse rejetée par d’eux. C’est Hossein qui a payé prisonnier politique sahraoui
Arrivés devant le domicile du Malien affirmant qu’à son arrivée, Hossein qui qualifié le Malien de l’amende au Trésor public sis au souffre d’une hypertension
Malien, Hossein affirme que toutes les portes étaient ouvertes «menteur endurci». Palais de justice. C’est la premiè- artérielle, a ajouté la même
toutes les portes étaient et qu’il n’a pris que le compteur. Le substitut du procureur de re fois que les agents de la source. Abdelfatah Deilal a
ouvertes. Personne n’ayant Une fois sur place pour le la République, qui doutait fort Somelec sont accusés de vol. Tel été arrêté le 3 août 2014, dans
répondu à ses salutations, il constat, la police remarqua bien de l’accusation de vol, a n’est pas leur habitude. C’est une affaire qui remonte au 13
serait entré accompagné par l’un cependant que la porte de la cependant demandé à Hossein l’avis partagé par les gens pré- janvier de la même année,
de ses agents dans une chambre du Malien était cassée de trouver un arrangement avec sents au parquet ce jour-là. avant d’être condamné à un
chambre ouverte et récupéra le et la pièce chamboulée de fond le Malien, lui faisant comprendre Selon un gendarme à la retraite : an de prison ferme, rappelle-t-
compteur. Après la tournée des en comble.Hossein jura que qu’il est sous le coup de la «vio- «C’est une histoire fabriquée par on.
mauvais payeurs, Hossein affir- c’est une mise en scène faite par lation de domicile». Finalement le Malien, aucune vérité», dit-il. Agence
me avoir déposé les compteurs le Malien, lui demandant s’il avait Malal Diarra, qui évaluait ses S.L.
12 Mardi 4 novembre 2014 Monde Le Jour D’ALGERIE
Irak

Les jihadistes exécutent


plus de 200 membres d’une tribu
 Les jihadistes du groupe État islamique (EI) ont exécuté plus de 200 membres d'une tribu sunnite dans l'ouest
de l'Irak, à quelques jours des célébrations chiites de l'Achoura qui font craindre un regain de violences.
Par Ali O. ministre canadien de la Défense,

Ph.>D. R.
Rob Nicholson. A Kobané, les

L
e groupe ultra-radical quelque 150 peshmergas (com-
sunnite, qui a proclamé battants kurdes) irakiens arrivés
un califat sur les vastes en renfort vendredi ont continué
territoires sous son dimanche à se mettre en ordre de
contrôle en Irak et en Syrie, a pris bataille pour participer à la défen-
pour cible ces derniers jours la se de la ville. Leur déploiement
tribu sunnite d'Albounimer, qui lui pourrait faciliter la tâche des
est hostile, dans la province d'Al- 1 500 à 2 000 membres des
Anbar (ouest). Des enfants et des milices kurdes des YPG qui livrent
femmes figurent parmi les plus de combat, selon l'OSDH, à 3 000 à
200 de ses membres que les jiha- 4 000 jihadistes. «Nos forces, qui
distes ont exécutés au cours des n'avaient que des mortiers, ont
dix derniers jours, selon plusieurs maintenant de l'artillerie», et ces
sources. Des images censées renforts «devraient faire une diffé-
avoir été prises immédiatement rence dans les prochains jours», a
après l'une de ces exécutions déclaré Idriss Nassen, un respon-
montrent les corps d'une trentai- sable de Kobané réfugié en
ne d'hommes le long d'une rue Turquie. Ailleurs en Syrie, les
dont le sol est couvert de sang, rebelles modérés ont enregistré
sous les yeux d'enfants et de une série de défaites face aux
jeunes hommes. Les jihadistes se jihadistes d'Al-Qaïda, qui les ont
sont emparés dès janvier de sec- délogés dimanche de l'une de
teurs de la province d'Al-Anbar ment pris les armes contre l'EI, contre des pèlerins en route vers le centre et le nord de la ville leurs places fortes dans le nord-
qui s'étend de Baghdad à la ont rapporté des responsables et la ville sainte de Kerbala ont déjà kurde de Kobané, devenue ouest, selon l'OSDH. Les combat-
Syrie, avant de lancer début juin un chef tribal. A l'approche de été perpétrés ces derniers jours. depuis six semaines le symbole tants du Front Al-Nosra, la
une vaste offensive face à des l'Achoura, l'une des plus impor- Vingt-quatre personnes ont été de la lutte contre les jihadistes, branche syrienne d'Al-Qaïda, se
forces de sécurité totalement tantes fêtes chiites, les autorités tuées samedi dans la région de selon l'Observatoire syrien des sont emparés de la localité de
dépassées. Plus à l'Est, dans la craignent une multiplication des Baghdad, et 19 personnes sont droits de l'homme (OSDH). Khan al-Sobol durant la nuit après
province de Salaheddine, des attaques des jihadistes, qui consi- mortes dimanche dans deux Ces dernières 48 heures, les le retrait des insurgés du groupe
jihadistes ont enlevé des dizaines dèrent les chiites comme des attentats à la voiture piégée avions de la coalition ont frappé à Hazem. Les jours précédents, les
de membres de la tribu Joubour, hérétiques. Plusieurs attentats ciblant des tentes où s'étaient ras- cinq reprises des positions de l'EI jihadistes avaient chassé d'autres
qui a récem- semblés des pèlerins dans la autour de Kobané. Les attaques rebelles modérés du Front révolu-

Points chauds capitale. «Le danger est plus aériennes de la coalition se pour- tionnaire syrien (FRS) de leur fief
grand que ces dernières années. suivent également en Irak, où les dans la région de Jabal Jawiya,
Il y avait du terrorisme mais cela forces canadiennes ont effectué située aussi dans la province
n'avait jamais atteint de tels dimanche leurs premières d'Idleb. Ces combats entre
niveaux», reconnaît un colonel de frappes depuis qu'elles ont rejoint rebelles modérés et jihadistes,
police. Les commémorations de la coalition le 30 octobre. qui sur un autre front sont tous
Coalition Par Fouzia Mahmoudi
la mort de l'imam Hussein culmi-
nent mardi à Kerbala, où est
«Deux F-18 canadiens ont atta-
qué des objectifs» de l'EI dans la
opposés au régime de Bachar al-
Assad, illustrent l'extrême com-

L’
on se souvient bien qu’en mai 2012 une rumeur circulait enterrée cette figure parmi les région de Fallouja, dans le centre plexité du conflit syrien, commen-
concernant une possible nomination de François Bayrou au plus respectées du chiisme. En de l'Irak, «en utilisant des bombes cé en mars 2011 par des manifes-
poste de Premier ministre par François Hollande après que Syrie, de violents combats ont de guidées au laser de 250 kg», a tations pacifiques et devenu au fil
le premier fut publiquement et officiellement soutenu le second au nouveau fait rage dimanche dans annoncé dans un communiqué le des mois une guerre civile aux
deuxième tour de la présidentielle. Un soutien qui avait et qui conti- alliances mouvantes. A. O.
nue à causer moult problèmes au président du MoDem. En effet, ce
dernier avait été complètement ostracisé par la droite dont les hauts
cadres ont, jusqu’à ce que Alain Juppé le premier tende la main à Bangladesh
Bayrou, refusé catégoriquement de l’aider ou de le soutenir, même
au risque de voir le PS l’emporter lors des élections législatives,
municipales et européennes. Du côté de la gauche, le soutien La peine de mort d'un haut dirigeant
islamiste confirmée
apporté par Bayrou à Hollande aurait pu être l’occasion pour le PS
de réoccuper en partie le centre, habituellement et historiquement
plus proche et allié naturel de la droite. Une occasion manquée que
rappelle aujourd’hui le président de la haute autorité du PS, Jean-
Pierre Mignard. Ce proche de François Hollande appelle les élus L a Cour suprême du
Bangladesh a confirmé hier la
peine de mort infligée à un diri-
au Bangladesh, des dizaines de
milliers de sympathisants isla-
mistes s'affrontant avec la police
de Nizami mercredi, le Jamaat a
appelé à une grève générale de
trois jours qui doit s'achever ce
de gauche et de droite à former une «coalition», estimant que le pré-
sident a «commis une erreur» en n'invitant pas François Bayrou geant du principal parti islamiste, au cours de heurts ayant fait 500 hier. Des manifestations et des
dans la majorité. «Le pays ne peut plus se payer le luxe de la divi- condamné pour crimes de guerre morts. Aucun incident n'était violences dans tout le pays ont
sion», a-t-il déclaré. «Il faut converger et se rassembler avec les pour des faits remontant à la cependant enregistré hier matin contraint à la fermeture d'écoles,
valeurs qui nous unissent : les alliances militaires, l'euro, la guerre d'indépendance de 1971. après la décision de la cour. d'entreprises et de services de
Convention européenne des droits de l'homme. Le programme éco- Elle a rejeté l'appel de Kamaruzzaman avait été transport.
nomique et social n'est, lui, qu'une question de curseur entre la Mohammad Kamaruzzaman, condamné à mort en mai 2013 Au moins cinq petits engins
gauche et la droite». «Cette coalition peut rassembler 60 % des élec- ancien secrétaire général du pour meurtres de masse, torture explosifs ont explosé dimanche
teurs», ajoute celui pour qui «droite et gauche ne peuvent plus régler Jamaat-e-Islami, et qui risque et enlèvement. L'accusation l'a soir dans la capitale sans faire de
les problèmes l'une sans l'autre». François Hollande «fait une poli- désormais la pendaison d'ici mis en cause pour un meurtre de blessé, a dit un haut responsable
tique courageuse, mais ça ne suffit pas. Il faut réunir cette coalition quelques mois, sauf s'il obtient masse dans la ville frontalière de policier de Dacca Saufur
sous sa direction, peut-être sous celle d'un homme de droite une grâce présidentielle ou si l'af- Sohagpur, connue désormais Rahman.
demain, et travailler dès maintenant à ce rapprochement straté- faire est réexaminée par la justi- sous le nom de «village des Les islamistes accusent le
gique, qui ne doit pas être qu'électoral». Interrogé sur la pertinence ce. Un premier dirigeant islamis- veuves», où au moins 120 pay- gouvernement d'utiliser le
de la politique d'«ouverture» de Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre te, Abdul Quader Molla, a été sans désarmés ont été alignés et Tribunal international des crimes
Mignard répond : «Oui, à condition que ça ne soit pas du débaucha- exécuté en décembre pour des tués dans des rizières. du Bangladesh (ICT), juridiction
ge. François Hollande a commis une erreur en ne demandant pas à faits similaires commis pendant le Selon l'accusation, le dirigeant mise en place en 2010 par l'exé-
François Bayrou de participer à sa majorité», tranche-t-il. Avant lui, conflit ayant débouché sur la islamiste était un chef de la milice cutif, pour museler l'opposition
Manuel Valls avait aussi regretté qu'une main n'ait pas été tendue au naissance du Bangladesh. pro-pakistanaise Al Badr, accu- tandis que des associations de
dirigeant centriste. Le conseil de François Hollande affirme «ne pas Cette décision de la Cour sée d'avoir tué des intellectuels défense des droits de l'homme
savoir» si ce dernier se représentera en 2017, «s'il sera en mesure suprême intervient quelques du pays. estiment que les procès ne
de le faire, s'il en aura le courage», mais «libéré de ce poids, c'est jours après la condamnation à Ses avocats ont dénoncé des répondent pas aux normes du
justement le moment de parler à tout le monde et de terminer le mort mercredi du leader du accusations «sans fondement», droit international.
quinquennat en apothéose». Mais il n’est pas certain que Bayrou lui Jamaat, Motiur Rahman Nizami, l'un d'eux, Tajul Islam faisant part Le gouvernement assure que
soit enclin à mettre en péril une nouvelle fois sa relation avec la droi- tandis que l'un de ses respon- de son «extrême déception» hier ces procès servent à panser les
te au moment même où la situation commence, même si très dou- sables financiers Mir Quasem Ali auprès de l'AFP après la décision plaies du conflit.
cement, à se détendre. D’un autre côté, une offre de François a été condamné dimanche à la de la Cour suprême. La guerre avait débouché sur
Hollande pourrait bien être la dernière chance du leader centriste pendaison. La sécurité avait été renforcée la naissance du Bangladesh, qui
de refaire partie d’un gouvernement et de, ainsi, retrouver auprès De précédentes condamna- dans la capitale et d'autres était depuis 1947 une province
d’un électorat qui le déserte de plus en plus une certaine légitimité tions visant des dirigeants isla- grandes villes du Bangladesh à du Pakistan appelée Bengale
politique. F. M. mistes avaient déclenché de vio- l'approche de la décision de la oriental, puis Pakistan oriental.
lentes manifestations l'an dernier justice. Après la condamnation
Le Jour D’ALGERIE Culture Mardi 4 novembre 2014 13

t
Portrai Animatrice de l’émission «Top echna» sur TV4

Amina Guergour, une graine de star


 Animatrice de télé, Amina Guergour a

Ph. DR
marqué le paysage audiovisuel avec son
émission «Top echna» consacrée à la
chanson kabyle et diffusée chaque mardi à
20h30 sur la chaîne amazighe TV 4 où elle
étale son talent de grande animatrice qui,
avec sa voix mutine, envoûte les
téléspectateurs.
Par Yazid Madi vrai qu’au début j’avais un peu le
trac que j’ai vite vaincu. Mais,

U
ne démarche empreinte avoue-telle, il y a des moments
de modestie, un regard où je suis gagnée, non pas par le
perçant adouci d’un trait trac, plutôt par le fou rire». Fière
de crayon qui dépeint le profil d’avoir embrassé très jeune une
d’une femme sobre et tenace, carrière de présentatrice de télé,
Amina Guergour est une jeune et Amina ne nourrit aucun doute
jolie animatrice. sur son talent et ses attributs
Pourtant, elle n’a que 23 ans pour aller toujours de l’avant.
et fait un succès dans l’émission Quand on l’interroge sur sa
hebdomadaire «Top echna» «petite» expérience à la télé,
(chanson) diffusée sur la chaîne l’icône de TV4 répond sans fard
de télé TV 4. Ce qui lui a valu qu’elle donne entière satisfac-
d’ailleurs le titre de la plus jeune tion, surtout à un public qui trou-
animatrice de la Télévision algé- ve dans «Top echna» un espace
rienne. Elle a tout pour être opti- culturel et musical.
miste. Gestes précis, regard De jeunes artistes, des chan- que les intonations régionales atteindre un public de très reconnaissante». Diplômée
bienveillant, voix taquine, la teurs, des musiciens et auteurs- ne sont pas proscrites dans une l’Hexagone féru de la chanson de la faculté de journalisme
jeune animatrice révèle un compositeurs ont fait un passa- émission consacrée à la chan- kabyle. d’Alger, Amina est passionnée
caractère d’animatrice sensible ge dans cette émission avant de son kabyle. De vingt-six L’émission a trouvé un large de musique. «Je suis une ferven-
et réceptive. devenir, aujourd’hui, connus du minutes, la durée de l’émission écho en France, en Allemagne, te adepte de la musique, rock
Look vestimentaire ringard, public. «Je suis fière de présen- a été allongée pour passer de au Danemark, aux USA…», en particulier. J’écoute aussi
Amina est habillée en rose ter une émission qui a pour 30 minutes à 47 et ensuite à 52 témoigne notre invitée, très à bien des chanteurs algériens
foncé et noir, totalement en objectif de promouvoir la minutes. Au lancement de l’aise de nous raconter son qu’occidentaux à l’image de
accord avec sa longue chevelu- musique et la chanson kabyles l’émission en décembre 2013, expérience à la télé. «Je dois Bryan Adams, Céline Dion, Niña
re châtaine qui traîne sur ses d’autant que l’émission a donné confie-t-elle, sa durée était de une partie de mon exploit à cer- Pastori…», confesse la jeune
épaules et descend jusqu’à sa davantage de piment aux pro- vingt-six minutes, mais cela n’a tains, entre autres Baba Hani et animatrice.
poitrine. Sur le plateau, où elle se grammes de TV4», dit-elle pas permis de donner le temps Mohamed Hadjoudja, respective- Y. M.
prête au jeu des questions- modestement. nécessaire aux invités de s’expri- ment directeur de la chaîne TV4
réponses avec ses invités, l’ani- D’origine kabyle, la jeune ani- mer convenablement. et réalisateur de l’émission qui, Agenda culturel
matrice séduit, amuse et dirige matrice ne renonce pas à son «L’émission a un écho qui dit-elle, n’ont ménagé aucun
Palais des Expositions
avec succès la séance. «Il est accent bougiote, d’autant plus dépasse les frontières pour effort pour m’aider. Je leur suis des Pins-Maritimes
Jusqu’ au 8 novembre :
19e édition du Salon international
Festival «Film Africa» de Londres du livre d’Alger (Sila).

Quinze films algériens au programme


Musée national des Beaux-Arts
Jusqu’au 22 novembre :
Exposition «De papier et d’aqua-
relle», avec les artistes Djahida

Q uinze films algériens sont au program- le» (2002) de Abdenour Zahzah et (1969) participe à ce festival qui accueille, Houadef et Safia Zoulid.
me du 4 Festival «Film Africa» de
e
«Chroniques équivoques» (2012) de Lamine sous le thème «Célébration du cinéma afri-
Palais de la culture
Londres qui commémore jusqu’au 9 Amar Khodja figurent également au pro- cain», 85 productions entre documentaires, Moufdi-Zakaria
novembre le 60 anniversaire du déclenche-
e
gramme. longs et courts métrages, représentant 23 Jusqu’au 31 janvier 2015 :
ment de la guerre d’Indépendance de Le 4 «Film Africa» de Londres a en outre
e
pays. «Timbuktu» (2014) du Mauritanien 7 édition du Salon d’automne des
e

l’Algérie, relève-t-on sur le site Internet des programmé les courts métrages «Demain Abderrahmane Sissako, «The Narrow Frame arts plastiques (vernissage le
organisateurs. l’Algérie» (2011) d’Amine Sidi Boumediène, of Midnight» (2014) de la Marocaine Tala jeudi 31 octobre à 17h).
Les longs métrages «Fadhma n’Soumer» «Les jours d’avant» (2013) de Karim Hadid et «The Bloody Miracle» (2013) des Galerie Dar El-Kenz
(2014) de Belkacem Hadjadj et «La bataille Moussaoui, «Uzu» (2011), de Sonia Ahnou, Sud-Africains Meg Rickards et Bert Haïsma Jusqu’au 6 novembre :
d’Alger» (1966) de l’Italien Gillo Pontecorvo, «Goulili» (Dis-moi) (2009) de Sabrina Draoui sont également prévus au «Film Africa» qui Le quatorzième salon d’automne
ainsi que «Le Hublot» (2012) d’Anis Djâad, et «Square Port Saïd»(2011) de Faouzi commémore cette année le 20 anniversaire
e
du petit format, avec les artistes
en compétition pour le Boabab Awards du Boudjemaï. de l’avènement de la démocratie en Afrique Bettina Heinen-Ayech, Briki Amar,
Hellal Zoubir, Sellal Zohra , Taïbi
meilleur court métrage, seront projetés dans Dans la même catégorie, le festival pré- du Sud et le génocide perpétré au Rwanda Rachid, Souhila Belbahar,
la section «Algerian Cinema» : Towards a voit aussi la projection de «Une journée ordi- en 1994. Skenazene Samia, Meriem Aït El-
New Wave» (Cinéma algérien : vers une nou- naire» (2012) de Bahia Allouache ainsi que Fondé en 2011 par la Fondation Royal Hara, Karima Sahraoui, Rahmani
velle vague). «Tarzan, Don Quichotte et nous» (2013) de African Society, «Film Africa» de Londres Abdelghani, Djeffal Adlene,
Les films documentaires «Dans le silence Hassen Farhani. programme à chacune de ses éditions une Massen Mohamed, Salah Malek,
l’Iranien Shahriar.
je sens rouler la terre» (2010) de Mohamed Par ailleurs, le film documentaire de sélection des meilleurs films africains.
Lakhdar Tati, «Frantz Fanon : Mémoire d’asi- William Klein «Festival panafricain d’Alger» L.B. Palais des rais, Bastion 23
Jusqu’au 6 novembre :
Exposition photographique sur les
19ème Salon International du Livre d'Alger villes archéologiques et histo-
riques du Mexique. Intitulée

Ooredoo, Sponsor Gold «Mexique : villes du patrimoine


mondial», l’exposition englobe
des photographies de 32 sites

P our la cinquième année consécutive, algériens, de maisons d'édition de renom- Central - Zone C au niveau duquel est assu- archéologiques classés au patri-
Ooredoo participe en tant que Sponsor mée internationale ainsi que de grands rée la disponibilité de ses produits et ser- moine mondial de l’Unesco, dans
11 villes mexicaines.
Gold au Salon International du Livre d'Alger noms de la littérature algérienne et universel- vices.
(SILA 2014) dont la 19ème édition se tient du le. Ooredoo, entreprise citoyenne, confirme Galerie EZZOUA’ART
30 octobre au 8 novembre 2014 au Palais Le SILA constitue une occasion privilé- une fois de plus son statut de partenaire de Jusqu’au 10 novembre :
des Expositions-Pins Maritimes à Alger. giée de découvrir les nouveautés de la pro- choix pour la promotion de la culture et de la Exposition-vente de peinture «la
Cet évènement contribuant dans la pro- duction intellectuelle, littéraire, scientifique et littérature, sous toutes ses formes, en musique et les danseurs... d’ici et
d’ailleurs» de l’artiste Mira
motion du livre et de la culture est devenu au artistique en Algérie et dans le monde. Algérie. Naporowska.
fil des années, un rendez-vous incontour- Durant ce SILA 2014, Ooredoo est pré- Communiqué
nable qui réunit un grand nombre d'éditeurs sent à travers son stand situé au Pavillon
Le Jour D’ALGERIE Sports Mardi 4 novembre 2014 23
Ligue des champions 2015
Coup-franc
direct L’ES Sétif ouvre la voie
Impossible n’est pas algérien
Par Anouar M. à l’engagement d’un 3 club e

L e président de la FAF, Mohamed Raouraoua, avait déclaré la saison


L’Algérie pourrait être

Ph.>DR.
dernière en réponse aux clubs algériens désireux de jouer la com-
pétition africaine, l’ESS y compris, qu’aucun club algérien n’était représentée par trois clubs
capable de remporter la Ligue des champions d’Afrique et leur avait lors de la prochaine édition
demandé donc de ne pas s’engager dans cette compétition. Seulement, de la Ligue des champions
le club sétifien l’a contredit et a réussi à remporter ce trophée malgré d’Afrique, après la
la difficulté de la tâche et le fait que cette compétition n’est pas vrai- consécration de l’ES Sétif
ment facile à disputer. Les Sétifiens ont prouvé qu’impossible n’est pas
samedi au stade Mustapha-
algérien et qu’il fallait juste y croire et se donner à fond en plus de faire
des sacrifices. C’est une vraie leçon qui est donnée à Raouraoua qui ne
Tchaker à Blida, a-t-on
croit pas en le talent local et la preuve qu’il n’arrête pas de puiser dans appris auprès de la FAF.
l’école française en recherchant les perles rares outre-mer. Il est clair Par Anouar M.
qu’il se doit maintenant de réviser sa copie et croire plus en les joueurs

L’
du cru qui peuvent faire des miracles si on leur fait confiance et surtout ESS est le premier club
si on met les moyens et qu’on leur offre le minimum pour travailler dans algérien à remporter cette
de meilleures conditions, ce qui n’est pas le cas pour le moment, étant épreuve (nouvelle version)
Un sacre mérité
donné que rien n’est fait pour les mettre dans des conditions idéales. après le nul face au Vita Club du RD pour l’ESS
A. M. Congo 1 à 1 (2-2 à l’aller à Kinshasa).
Cette distinction permet aux Sétifiens Madoui : «L’objectif nique sétifien provient essentielle-
de se qualifier d’office pour l’édition sera de remporter ment de la forme éblouissante dans
Equipe nationale 2015, afin de défendre leur trophée. le 1 match au Mondial»
er
laquelle se trouve son équipe en
Les Verts en stage à partir L ’ A i g l e n o i r, c l a s s é 3 a u
e
L’objectif de l’Entente de Sétif cette fin d’année 2014, mais aussi
Championnat de Ligue une algérien- pendant la prochaine Coupe du des joueurs talentueux qui, bientôt,
du 10 novembre à Sidi Moussa ne la saison dernière, était aupara- monde des clubs champions, du 10 viendront renforcer son effectif.

L’ équipe algérienne de football


entamera le lundi 10 novem-
bre un stage au Centre technique
vant désigné par la FAF pour rempla-
cer dans l’édition-2015, la JS Kabylie,
vice-champion d’Algérie, après la
au 20 décembre au Maroc, sera de
«remporter son premier match, pour
entrevoir la suite du parcours sous de
«Jusque-là, nous avons fait avec les
moyens du bord, notamment, à
cause des blessures et du manque
national de Sidi Moussa (Alger), en suspension de deux ans dont elle a meilleurs auspices» a indiqué le de licences africaines. Mais bientôt,
vue des deux derniers matches des écopé de la Confédération africaine coach Kheireddine Madoui, nous disposerons d’un effectif mieux
qualifications à la Coupe d’Afrique (CAF). Le nouveau trophée permet dimanche à Alger. «Au-delà des trois étoffé, qui nous procurera plus de
des nations CAN-2015, le 15 ainsi à l’ESS de participer à la Ligue points, notre équipe prendrait suffi- solutions. A partir de là, nous serons
novembre à Blida face à l’Ethiopie, et des champions-2015 en sa qualité samment confiance pour faire face mieux parés pour faire face à toutes
le 19 novembre à Bamako devant le de détenteur du titre en compagnie aux échéances suivantes, et à partir les situations» a affirmé Madoui.
Mali, a appris l’APS dimanche auprès de l’USMA, championne d’Algérie de là, tout deviendra possible», a esti- L’ESS avait pris part à la dernière
de la FAF. en titre. La FAF devrait décider pro- mé l’entraîneur sétifien dans une Ligue des champions avec un effectif
Le sélectionneur national, chainement si elle comptait aligner déclaration à l’APS, en marge de la réduit, n’excédant pas 15 ou 16
Christian Gourcuff, a présélectionné ments locaux qui seront probalement ou non une troisième équipe algé- cérémonie organisée dimanche par joueurs, en raison des blessures, qui
en vue de ces deux rendez-vous 27 au nombre de quatre, dont deux gar- rienne dans la prochaine édition de le wali d’Alger en l’honneur de l’ESS, avaient accentué un peu plus le pro-
joueurs évoluant à l’étranger, dont diens de buts. Ligue des champions, ajoute-t-on de après son sacre en Ligue des cham- blème de manque de licences afri-
les trois nouveaux venus, Mehdi A l’issue de la 4 journée, l’Algérie
e
même source. L’USM El Harrach, pions face à l’AS Vita Club. L’Aigle caines. Mais le club dispose déjà de
Abeid (Newacstle/Angleterre), est solide leader du groupe B avec cinquième au classement de l’exerci- noir fera son entrée en lice dans ce plusieurs joueurs qui, à l’instar de
Ahmed Kashi (FC Metz/France) et 12 points, ce qui lui a valu de com- ce écoulé, est pressenti pour dispu- Mondial des clubs cham-pions le 13 Dagoulou (ex-MC Oran), Ahmed
Baghdad Bounedjah (ES poster son billet pour la prochaine ter la compétition africaine, sachant décembre (16h00), à Rabat, face au Gasmi (ex-USMA), Lazhar Hadj-Aïssa
Sahel/Tunisie). Le coach des Verts CAN-2015 au Maroc. Le second billet que le quatrième, le MC El Eulma, est vainqueur du tour préliminaire, entre (ex-MC Alger) pourront disputer la
publiera cette semaine les noms des qualificatif du groupe B se jouera à engagé en Coupe de la CAF en com- Moghreb Tétouan (champion du prochaine Coupe du monde des
joueurs concernés par ces deux ren- trois entre le Mali (6 pts), l’Ethiopie et pagnie du MC Alger, détenteur de la Maroc) et Auckland City (Nouvelle clubs.
contres, auxquels s’ajoutent les élé- le Malawi (3 pts chacun). Coupe d’Algérie. Zélande). L’optimisme du staff tech- A. M.

CAN 2015 Programme complet


Le Malawi ne déclarera pas forfait, de la Coupe du monde des clubs
de peur des sanctions Tour préliminaire
Match 1 : Moghreb Tétouan
Sydney Wanderers (Australie), le 13
décembre à Rabat (19h30).
place) : perdant match 2 - perdant
match 3 (17 décembre à Marrakech -

L’ équipe de football du Malawi,


confrontée à de sérieux pro-
blèmes financiers, s’efforce d’y trou-
des responsables de notre ministère
des Sports en vue de trouver des
solutions à ce problème. Le forfait
(champion du Maroc) - Auckland City
(Nouvelle Zélande), le 10 décembre
à Rabat - 19h30 -.
Demi-finales
(4) Vainqueur match 3 - Real
Madrid (Espagne), le 16 décembre à
16h30 -).
(3 place) : perdant match 5 - per-
e

dant match 4 (20 décembre à


ver des solutions pour éviter de se n’est pas à l’ordre du jour, car nous Quarts de finale : Rabat (19h30). Marrakech - ).
retirer des qualifications de la Coupe risquons des sanctions», a ajouté Match 2 : ES Sétif - Vainqueur (5) Vainqueur match 2 - San
d’Afrique des nations CAN-2015, au Nyirenda qui a toutefois reconnu match 1 (le 13 décembre à Rabat - Lorenzo (Argentine), le 17 décembre Finale
risque de se voir sanctionnée par la que le précédent déplacement à 16h00 -). à Marrakech (19h30). Le 20 décembre à Marrakech
Confédération africaine, a indiqué un l’étranger de l’équipe des Match 3 : Cruz Azul (Mexique) - Matches de classement (5 e
(19h30).
responsable de la Fédération mala- «Flammes» a été «difficilement»
wite (FAM), dimanche à la Chaîne 2 organisé. La formation du Malawi
de la Radio algérienne.
«Certes, nous faisons face à des
s’était alors déplacée en Algérie où
elle a rencontré les Verts le 15
Sellal honore les champions
contraintes financières, mais nous
n’avons pas tranché sur un forfait de
notre sélection en compétition afri-
octobre à Blida (3-0 pour l’Algérie).
Troisième du groupe B dominé
par l’Algérie, déjà qualifiée, le Malawi
L e Premier ministre,
Abdelmalek Sellal, a
offert dimanche soir à la
Premier ministre a ensuite
mis en exergue l’excellent
état d’esprit qui a animé le
caine, sachant que le cas échéant, la accueillera le Mali le 15 novembre à résidence El-Mithak (Alger) groupe tout au long de
CAF nous infligera une sanction de Blantyre avant de se rendre à Addis- un dîner en l’honneur des cette compétition, souli-
deux ans», a expliqué Suzgo Abeba pour affronter l’Ethiopie le 19 joueurs de l’ES Sétif, vain- gnant la «tradition des titres
Augustin Nyirenda, secrétaire géné- novembre. Avec 3 points, le Malawi queurs de la Ligue des au sein des l’ES Sétif» avant
ral de la (FMA), contacté par la est condamné à s’imposer lors des champions d’Afrique de d’encourager les joueurs
Radio algérienne. deux dernières rencontres pour football face aux Congolais pour la conquête de nou-
Jeudi dernier, la BBC, citant espérer une éventuelle qualification de l’AS Vita Club. velles consécrations.
Nyirenda, avait rapporté que le à la CAN-2015 au Maroc. Des membres du gou- «L’ES Sétif est connue
Malawi, en raison de sérieux pro- A l’issue de la quatrième journée vernement, de hauts res- pour son second souffle qui
blèmes financiers, pourrait être des qualifications, l’Algérie trône en ponsables de l’Etat, des animait ses joueurs. J’ai
contraint de se retirer des qualifica- tête du groupe B avec 12 points membres du Conseil de la toujours cru en cette équi-
tions de la CAN-2015, car ne dispo- devant le Mali (6 pts). Le Malawi et nation et de l’APN ainsi que coïncide avec la célébra- se algérienne croit en l’ave- pe, qui j’espère, va s’illus-
sant pas d’argent pour permettre à l’Ethiopie ferment la marche avec 3 des personnalités sportives tion du 60 anniversaire du
e
nir de l’Algérie», a déclaré trer lors de la prochaine
l’équipe nationale de disputer ses points chacun. Les deux premiers se et politiques étaient pré- déclenchement de la guer- Sellal dans une brève allo- Coupe du monde des clubs
deux derniers matches contre res- qualifient directement à la CAN-2015 sents à ce dîner. «Je vous re de Libération nationale. cution lue au nom du prési- à Marrakech au Maroc», a-t-
pectivement le Mali et l’Ethiopie. au Maroc. félicite pour cette belle et Vous avez montré au dent de la République, il dit.
«Nous avons tenu des réunions avec retentissante victoire qui monde entier que la jeunes- Abdelaziz Bouteflika. Le
LE JOUR
Vo t r e q u o t i d i e n
http://www.lejourdalgerie.com
D’ALGERIE
n a t i o n a l

Profils
Du fait divers comme indice
de changement social
Par Sid Ali Ouzerrouk petit groupe et tente de discuter
avec les petits impertinents,

E
ntre la commémoration question de les sermonner et
du déclenchement de la d’aller de sa leçon de morale sur
lutte pour l’indépendance le respect des aînés et du corps
et la victoire de l’Entente de Sétif enseignant en particulier. La
à la Champion’s league africai- leçon ne semble pas porter ses
ne, il y a, durant la semaine fruits et la situation dégénère
écoulée, quelques événements rapidement. Les ados conti-
qui peuvent être nettement plus nuent à chambrer l’enseignant
représentatifs des mutations qui rapidement perd les pédales
que connaît l’Algérie que les et partant, le contrôle de la situa- Djalou@hotmail.com
grandes manifestations tion et de soi-même. A bout de
publiques. Petits événements,
incidents mineurs, actions non
nerfs, il prend par le cou le plus
insolent des petits, le soulève et
Arrestation d'un citoyen à Tamanrasset

Il a fomenté un scénario
médiatisées qui sont souvent le colle au mur et, d’un couteau
des indicateurs probants d’une suisse qu’il avait sorti de sa
configuration sociale qui change poche, le menace de le renvoyer
sous les coups ténus d’une réa- illico presto chez son créateur.
lité vécue en silence. C’est donc
un fait divers qui s’est déroulé
dans un lycée d’Alger qui consti-
Heureusement que l’affaire
en est restée là pour l’instant. Du
moins, du point de vue du fait
de vol et agression
tue une sorte d’information de la divers. Les cris des enfants et la
semaine. L’incident en dit long présence des surveillants ont  Les investigations entreprises par les gendarmes enquêteurs ont fait
autant sur le plan social en vite fait de maîtriser l’incident.
général que sur le plan politique Il est vrai que la violence
ressortir que le scénario avait été fomenté par l'intéressé. Ce dernier a
national voire même internatio- dans les établissements sco- remis son engin aux assaillants, qui seraient ses complices…
nal. Effectivement, il y a laires est devenue banale. Mais
quelques raccourcis à prendre ce type d’incident montre plus Par Ahmed A. mandement de la Gendarmerie gauche de son camion, avant de
et des démarches analytiques à que la simple présence de la nationale, l'intéressé s'est pré- le déposséder de son moyen de

L
oser mais la vérité ne se révèle violence. Il démontre encore es gendarmes de la bri- senté à la brigade de gendarme- transport, l'embarquer à bord de
jamais toute nue au premier une fois la «délégitimation» d’un gade de Silet rie de Silet pour déclarer que leur véhicule et l'abandonner à
regard. Un jour de semaine, au corps enseignant qui semble (Tamanrasset) ont pré- lors de son déplacement de 100 km de la ville de Tin
cours de la recréation dans la être un fait quasi général qui senté devant le procu- Bordj Badji Mokhtar vers Silet, à Zaouatine. Les investigations
cour de l’établissement scolaire vaut pour tous les corps por- reur de la République près le tri- bord de son camion de marque entreprises par les gendarmes
plutôt considéré comme bon, teurs d’autorité sociale : bunal de Tamanrasset, un Chakman, il a été intercepté sur enquêteurs ont fait ressortir qu'il
dirigé de main de maître par une parents, aînés, policiers, ensei- citoyen âgé de 39 ans pour une piste par cinq individus s'agissait d'un scénario fomenté
responsable vigilante quoique gnants et d’autorité symbolique
association de malfaiteurs, vol armés qui se trouvaient dans un par l'intéressé qui a remis son
jugée trop zélée par les lycéens, comme les politiques ou même
un nouvel enseignant d’éduca- les élus. Il montre plus encore, qualifié et complicité. Il a été véhicule de marque Toyota. Ces engin aux assaillants qui seraient
tion religieuse traverse l’étroit la chute de la crainte que susci- placé sous mandat de dépôt par derniers l'ont sommé de s'arrêter ses complices à des desseins
espace. Très grand de taille, très taient les salafistes durant les le procureur dudit tribunal. après avoir tiré un coup de feu inavoués. A. A.
fort et portant une longue barbe vingt dernières années. Les Selon le communiqué du com- dans la direction du pneu avant
et une abaya et des sandales, il jeunes Algériens ont certes plus
fait plutôt tache dans un groupe ou moins intégré la «reconver-
d’enseignants qui sont en géné- sion» horizontale de la société
Tizi Ouzou
ral peu enclins à l’originalité ves-
timentaire. Les lycéens interro-
dans son ensemble mais ils
entendent l’appliquer comme ils
Près de 6 kg de drogue saisis par la police
gés ne lui reconnaissent aucun l’entendent eux. Enfin, signe DANS LE cadre de la lutte différentes marques, ainsi plus de 656 grammes de stupé-
prosélytisme zélé, ni même une politique, Daesh est perçu plus contre le trafic de stupéfiants et qu'une arme blanche (une fiants, 15 comprimés psycho-
sévérité spéciale en classe ou comme un caricature politico- la vente illicite de boissons hache). Le mis en cause a été tropes ainsi que des CD de films
dans la cour, en dehors de son religieuse que comme un réel alcoolisées, les éléments des présenté devant le parquet obscènes. Présentés devant le
aspect physique impressionnant danger en Algérie. On peut nous forces de police de la sûreté de d'Azazga dimanche dernie et parquet d'Azazga, trois des mis
et de sa tenue vestimentaire. rétorquer qu’en Syrie et en Irak
la daïra d'Azeffoun (71 km au placé en détention préventive en en cause âgés de 23, 26 et 29
Quand il arrive à proximité la chose n’est pas perçue de la
d’un groupe d’élèves de premiè- même manière. Ce qui est vrai. nord-est de Tizi Ouzou) ont fait attendant sa comparution ans ont été placés sous mandat
re année secondaire, soit des On peut même, in fine, se une descente dans une cabane devant le même tribunal. de dépôt alors que le mineur a
petits jeunes de quinze à seize demander si le vote tunisien, qui érigée près de la plage du Petit Toujours selon la même sour- bénéficié d'une citation à compa-
ans, il s’entend traiter plusieurs a affaibli les islamistes, ne parti- Paradis. L’opération s'est soldée ce, les mêmes services ont inter- raître.
fois de «daesh». Dans un pre- cipe pas de cette insolence par l'interpellation du propriétaire pellé la semaine écoulée quatre Hamid M.
mier temps, il se rapproche du retrouvée. S. A. O. des lieux, à savoir B.H.K (46 individus, dont un mineur, en
ans), originaire d'Azazga. possession d'une quantité de

Bande frontalière de l'ouest algérien


Selon les indications fournies
par la cellule de communication Deux découvertes macabres
de la sûreté de la wilaya de Tizi LE CORPS sans vie d'un sans vie qui a été retiré des
Saisie de plus de 47.000 litres de carburant Ouzou dans un communiqué homme âgé a été repêché, eaux du barrage. Toujours
Les unités des gardes frontières même source. Les services de la rendu public hier, au cours de la samedi après-midi, du barrage selon la Protection civile, à la
de Tlemcen ont mis en échec, Gendarmerie nationale même descente policière, effec- de Taksebt, à hauteur du pont cité des 160 logements de
durant les trois derniers jours à adoptent, ont-ils précisé, un plan tuée le week-end dernier sur la Ait El Hadj dans la commune Mekla (25 km à l'est de la
travers la bande frontalière ouest judicieux de lutte contre le base de renseignements parve- d'Ait Mahmoud (20 km au sud wilaya de Tizi Ouzou), le corps
du pays, des tentatives de phénomène de contrebande du nus à la sûreté de daïra faisant de la wilaya de Tizi Ouzou), sans vie de H. Ahcène (68 ans)
contrebande de plus de 47.000 carburant à travers la bande état d'un trafic de stupéfiants et avons-nous appris auprès des a été retrouvé dans l'après-midi
litres de carburant, a-t-on appris frontalière ouest. Ce plan repose commercialisation de boissons services de la Protection civile. de samedi vers 13h50 à l'inté-
lundi à Oran auprès des services sur une stratégie axée sur un alcoolisées sans autorisation, il a Selon les indications fournies rieur d'une baraque. Les ser-
de la Gendarmerie nationale. large déploiement et été procédé à la saisie de près par notre source, il était près de vices de sécurité ont ouvert des
Ces opérations, menées nuit et l’intensification de patrouilles en
de 4 kg de Kif traité, 1,6 kg de 14 heures quand les éléments enquêtes sur les deux décou-
jour, ont permis la saisie de sept véhicules et pédestres des
feuilles de haschisch, une de la Protection civile ont été vertes macabres pour élucider
véhicules, 89 baudets utilisés éléments des garde-frontières
comme moyens de transport de soutenus par ceux des brigades somme d'argent d’environ 14 appelés pour secourir la victi- les circonstances du décès des
ces produits énergétiques hors de Gendarmerie nationale. millions de centimes, une quanti- me B. Khelifa (83 ans). C’est deux victimes.
des frontières, a-t-on indiqué de R. N. té de boissons alcoolisées de malheureusement un corps H. M.