Vous êtes sur la page 1sur 96

601-101-04

Hiver 2008

DÉPARTEMENT DE LITTÉRATURE ET DE FRANÇAIS

Plan de cours

COURS : ÉCRITURE ET LITTÉRATURE

PROGRAMME : Tous les programmes

DISCIPLINE : Français, langue d’enseignement et littérature

Pondération : Théorie : 2 Pratique : 2 Étude personnelle : 3

PROFESSEUR DU COURS-GROUPE BUREAU ℡ poste  courriel ou site web


MÉLANIE BEAUREGARD D 1612 7483 melanie.beauregard@college-
em.qc.ca

PÉRIODE DE DISPONIBILITÉ AUX ÉTUDIANTS

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI


Avant-midi

Après-midi

COORDONNATRICES DU DÉPARTEMENT BUREAU ℡ poste  courriel


France Mongeau E-107 2661 france.mongeau@college-em.qc.ca
Rachel Belzile E-107 2661 rachel.belzile@college-em.qc.ca
2

PLACE DU COURS DANS LA FORMATION DE L’ÉTUDIANT

OBJECTIF DE LA DISCIPLINE
- La plupart des cours dispensés dans la discipline 601 mettent l'accent sur l'étude de la
littérature. C'est que nous visons avant tout à former de bons lecteurs d'oeuvres littéraires,
des lecteurs sensibles non seulement à la matière, au propos d'un texte, mais aussi à la
manière dont il est écrit, aux procédés linguistiques et stylistiques qui y sont employés et à
leurs effets. Nous cherchons, en fait, à former des lecteurs capables d'analyser, d'expliquer,
d'apprécier des textes littéraires, tout en trouvant dans ces activités sens et plaisir; mais nous
espérons, du même coup, en faire des personnes aptes à bien s'exprimer oralement et par
écrit, à propos de littérature d'abord et, de là, en toutes circonstances. Fondamentalement,
nous croyons que l'établissement d'un rapport privilégié à la langue, à la littérature et à la
culture, permet à tout individu d'accroître la qualité de sa présence au monde, à sa société et à
son milieu culturel.
- Ce cours est un préalable absolu au cours Littérature et imaginaire, 601-102-04.

OBJECTIFS MINISTÉRIELS

Compétence :
Analyser, en référence à leur contexte culturel et pour mieux en apprécier le propos et les effets, des
textes littéraires de genres variés (dont théâtre), d’époques différentes, mais issus en majorité de la
e
littérature d’expression française antérieure au XIX siècle, et rendre compte de ses analyses dans des
textes cohérents et corrects.

Objectifs :
1. Reconnaître le contexte culturel et le propos du texte.
2. Repérer et classer des thèmes et des procédés stylistiques.
3. Choisir les éléments d’analyse.
4. Élaborer un plan de rédaction.
5. Rédiger et réviser une analyse littéraire de 700 mots.

L'analyse littéraire consiste à étudier les procédés d'écriture qui donnent un sens au texte littéraire. Elle
est construite à partir d'un plan de rédaction.

STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE


Exposés magistraux :
- Explications théoriques par le professeur : présentation des auteurs et des œuvres, mise en
contexte (historique et littéraire) des œuvres choisies, analyse thématique et stylistique des
œuvres choisies.
- Explications méthodologiques : analyser une œuvre littéraire, faire un plan de rédaction, rédiger
une analyse littéraire.

Ateliers en classe :
- Les ateliers proposés par le professeur permettent à l’étudiant de mettre en pratique les notions
théoriques et méthodologiques expliquées en classe.
3

PLANIFICATION DU COURS

CONTENU ACTIVITÉS D’ÉTUDE


PERSONNELLE
Semaine 1 : 23 au 29 Janvier
Présentation du cours et directives particulières au cours Lecture : L’École des femmes
Présentation des œuvres et du guide
Introduction à la littérature
Semaine 2 : 30 janvier au 5 février
L’analyse littéraire : les procédés d’écriture, les observations thématiques Lecture : L’École des femmes
et stylistiques
Exercices d’analyse sur des extraits distribués en classe
Semaine 3 : 6 au 12 février
L’analyse littéraire : la méthodologie et les règles de la rédaction Lecture : L’École des femmes
Le plan de rédaction de l’analyse littéraire
Exercices d’écriture à partir des analyses effectuées en classe
Semaines 4 et 5 : 13 au 26 février
Examen de lecture sur L’École des femmes Lecture : L’Ingénu
Le XVIIe siècle
Le genre théâtral : la comédie
Étude de l’œuvre et préparation à la rédaction de l’analyse littéraire
Semaine 6 : 27 février au 4 mars
Remise des exercices d’analyse corrigés Lecture : L’Ingénu
RÉDACTION DE L’ANALYSE LITTÉRAIRE 1 (700 mots)
Semaines 7 et 8 : 5 au18 mars
Examen de lecture sur L’Ingénu Lecture : Antigone
Le XVIIIe siècle
Le genre narratif : le conte
Étude de l’œuvre et préparation à la rédaction de l’analyse littéraire
Semaines 9 et 10 : 19 mars au 3 avril
Rencontres individuelles en classe Lecture : Antigone
RÉDACTION DE L’ANALYSE LITTÉRAIRE 2 (700 mots)

………………………………………………………………………………………………………

…Semaine de journées pédagogiques : _____________________________________________

………………………………………………………………………………………………………
4

Semaines 11 et 12 : 14 au 24 avril
Le genre théâtral : la tragédie Devoir : préparer l’exposé
Étude de l’œuvre oral
Préparation de l’exposé oral
Semaines 13 et 14 : 25 avril au 8 mai
PRÉSENTATION DES EXPOSÉS Préparation à l’examen
Remise de l’analyse littéraire corrigée final
Semaine 15 : EHR (Évaluations terminales : 12-13 et 15 mai)
Examen final

ÉVALUATION

Description de l’activité Échéance Pondération


Contexte de (date de remise d’un travail ou
d’évaluation période d’examen)
(%)
réalisation

2 examens de lecture Semaines 4 - 7 20%


En classe

Individuel

2 exercices d’analyse Semaines 2 et 3 10%


Hors classe

Individuel

2 analyses littéraires En classe Semaine 6 ( 20% ) 45%


(700 mots) Individuel Semaine 10 ( 25% )
Évaluations terminales En classe Semaines 13 et 14 10%
1 exposé Équipe (2)

1 examen final En classe Semaine 15 15%


Individuel
TOTAL : 100

L'évaluation terminale de cours (article 6.2.4 de la PIÉA) peut comporter deux activités, dont la
pondération totale varie entre 25% et 40% de la note du cours, et l'une de ces activités peut avoir
lieu à partir de la date prévue pour la journée JR consacrée aux activités d'évaluation
préparatoires à l'ÉUF.
5

CONDITIONS DE RÉUSSITE
(1) NOTE DE PASSAGE
La note de passage est de 60 %.
(2) PRÉSENCE AUX COURS
La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire.

Politique départementale de présence en classe


1] Un étudiant qui aura été absent à plus de 10% de la période totale prévue pour un cours sera invité à
rencontrer son professeur qui l'avisera des conséquences possibles de sa(ses) prochaine(s) absence(s).
2] Est susceptible de ne plus être admis en classe tout étudiant qui, malgré cette invitation et cet avis, se
sera absenté à plus de 20% de la période totale prévue pour un cours.
3] En ce cas, la note portée au bulletin est la note totale obtenue au moment de l'exclusion.

(3) REMISE DES TRAVAUX


Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par l’enseignant.

Le professeur peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu entente préalable entre lui
et l’étudiant. Dans le cas où un travail en retard est accepté, le professeur peut appliquer au
travail une pénalité allant jusqu’à 10 % par jour de retard.

4) PRÉSENTATION MATÉRIELLE DES TRAVAUX


L’étudiant doit respecter les « Normes de présentation matérielle des travaux écrits » adoptées
par le Collège. Ces normes sont disponibles sous la rubrique « Aides à la recherche » des
centres de documentation du Collège. Voici les adresses :
CRD du campus de Longueuil : CRD de l'ÉNA :
http://www.college-em.qc.ca/biblio http://www.college-em.qc.ca/crdena
http://www2.college-em.qc.ca/biblio/normes.pdf
http://www2.college-em.qc.ca/scienceshumaines/methodologie/

Politique départementale concernant la présentation matérielle des travaux


Le professeur peut enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation matérielle.

(5) QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE


Politique départementale concernant l'évaluation du français écrit

• La maîtrise du français et la réussite des études collégiales

Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne maîtrise de la langue
pour réussir ses quatre cours obligatoires de français et pour obtenir son diplôme d'études
collégiales;
6

Pour obtenir ce diplôme, l'étudiant doit réussir ses quatre cours de français ainsi que
l'épreuve uniforme de français administrée par le Ministère de l'Éducation, des Loisirs et du
Sport (une dissertation de 900 mots);

Pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d'une faute aux trente
mots (donc, pas plus de 30 fautes sur 900 mots).

Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en compte dans tous les
cours, quelle que soit la matière: la maîtrise du français est donc un facteur de réussite dans
tous les cours.

• Les cours de français au collège: des cours de littérature

Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours spécifiques, celui de
mise à niveau par exemple) sont essentiellement des cours de littérature, qui présupposent
une bonne compréhension et une maîtrise assurée de la langue parlée et, surtout, écrite.

Ces cours, et notamment les trois cours de la formation générale commune, sont entièrement
consacrés à l'acquisition de compétences littéraires: connaissances stylistiques et historiques;
habiletés à lire, à analyser, à rédiger des analyses littéraires, des dissertations explicatives et
critiques.

À toutes fins pratiques, il n'y a pas de place dans ces cours pour une étude en profondeur ou
une révision systématique des règles orthographiques, grammaticales, syntaxiques, lexicales
et typographiques.

• La maîtrise de la langue: la responsabilité de l'étudiant

Au Collège, l'étudiant est le premier responsable de la qualité de son français: chaque


étudiant doit veiller à se donner, s'il ne les possède pas déjà, les connaissances nécessaires à
une juste compréhension de la langue et à une présentation correcte de ses travaux, qu'ils
soient oraux ou écrits.

Chaque étudiant n'est pas pour autant laissé à lui-même: pour l'aider à assumer sa
responsabilité à l'égard de la qualité de sa langue, l'étudiant peut compter sur plusieurs
ressources:

ses professeurs, que l'étudiant peut rencontrer sur une base individuelle, selon leur horaire de
disponibilité ;

le Centre d'aide en français, où l'étudiant peut apprendre à relire ses textes et à voir ses
erreurs, et où il trouvera des fascicules de théorie (sur la ponctuation, par exemple), des
exercices avec corrigé, un entraînement en lecture à l'ordinateur, des didacticiels, des
adresses électroniques de sites pour la correction de la langue, des ouvrages de référence tels
le Multidictionnaire des difficultés, ainsi que des professeurs pour répondre à ses questions
et le guider dans sa démarche;
7

les formules proposées par le Centre d'aide en français :

les rencontres individuelles : l'étudiant reçoit l'aide d'un autre étudiant pour résoudre ses
principales difficultés (inscription recommandée dès le début de la session; attestation en fin
de session);

l'autoapprentissage : l'étudiant travaille ses points faibles et corrige ses textes (date limite
d'inscription: la septième semaine; attestation en fin de session).

Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

• Modalités d'évaluation du français écrit

Dans les travaux où le professeur juge qu'il y a matière à évaluation du français écrit, la
pondération accordée au français écrit est de 30% dans les cours de la formation générale et
du programme Arts et lettres, à l'exception des cours 601-004 et 601-005 (mise à niveau),
601-CGA et 601-CGB (communication en français); le professeur établit la note selon la
fréquence des fautes, en fonction du tableau suivant:

Cours Nombre de Ratio faute/mots pour


mots d'une obtenir la note de passage
rédaction pour le code (60%)

Mise à niveau 500 1 faute / 18 mots


601-101 700 1 faute / 44 mots
601-102 800 1 faute / 50 mots
601-103 900 1 faute / 56 mots
601-104 900 1 faute / 56 mots

Le professeur peut refuser d'évaluer un travail à cause de la mauvaise qualité de la langue.

Le Département recommande aux professeurs de remettre jusqu'à 50% des points perdus à
cause de l'incorrection de la langue écrite à l'une ou l'autre des deux conditions suivantes:

1) un progrès évident certifié par le CAF à la fin de la session;


2) un progrès évident remarqué par le professeur au cours de la session;

Le Département a adopté la Grille de correction du code, produite par le CAF, pour qu'elle
serve de balise à la définition des fautes pénalisées. Cette grille est annexée aux plans de
cours.
8

ŒUVRES À L’ÉTUDE

PILOTE, CAROLE, Guide littéraire, Beauchemin, Montréal, 2007.

1. MOLIÈRE, L’École des femmes, Larousse-Bordas, « Petits classiques Larousse », Paris,


1998.

2. VOLTAIRE, L’Ingénu, Erpi, « Collection littérature », Montréal, 2007.

3. ANOUILH, Antigone, La Table Ronde, Paris.

MÉDIAGRAPHIE
QUELQUES OUVRAGES DE RÉFÉRENCES 1 :

SABBAH, HÉLÈNE, LITTÉRATURE, TEXTES ET MÉTHODE, HATIER, PARIS,1996.


G. TURCOTTE, ANDRÉ, ANTHOLOGIE : CONFRONTATION DES ÉCRIVAINS D’HIER À
AUJOURD’HUI. TOME 1 : DU MOYEN ÂGE À 1850, GROUPE MODULO, QUÉBEC, 2005.
CHÉNIER, JEAN-FRANÇOIS, ANTHOLOGIE DE LA LITTÉRATURE DU MOYEN ÂGE À 1850, ERPI,
MONTRÉAL, 2007.
PUZIN, CLAUDE, LITTÉRATURE XVII SIÈCLE / XVIII SIÈCLE, TEXTES ET DOCUMENTS, NATHAN,
« HENRI MITTERAND », 1987.
PILOTE, CAROLE, LA MÉTHODOLOGIE DE L’ANALYSE LITTÉRAIRE ET DU COMMENTAIRE
COMPOSÉ, ÉTUDES VIVANTES, « LANGUE ET LITTÉRATURE AU COLLÉGIAL », LAVAL, 2000.
POLITIQUES ET RÈGLES INSTITUTIONNELLES
Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de quelques
politiques et règlements institutionnels et s’y conformer. Notamment, la Politique institutionnelle
d’évaluation des apprentissages, les conditions particulières concernant le maintien de l’admission d’un
étudiant, la Politique de valorisation de la langue française, la Politique pour un milieu d’études et de
travail exempt de harcèlement et de violence, les procédures et règles concernant le traitement des
plaintes étudiantes.
Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à l’adresse
suivante : www.college-em.qc.ca. En cas de disparité entre des textes figurant ailleurs et le texte intégral,
ce dernier est la seule version légale et appliquée.

1
CETTE LISTE N’EST PAS EXHAUSTIVE.
9

ANNEXE
Centre d'aide en français Collège Édouard-Montpetit

GRILLE DE CORRECTION DU CODE

O ORTHOGRAPHE

G GRAMMAIRE

G1 Accord dans le groupe nominal


G2 Accord dans le groupe verbal
G3 Accord du participe passé
G4 Formes verbales
G5 Homophones grammaticaux

S SYNTAXE

S1 Structure
S2 Concordance verbale
S3 Marqueurs de relation
S4 Pronoms et des déterminants
S5 Ponctuation

V VOCABULAIRE (impropriétés, anglicismes, niveau de langue)

T TYPOGRAPHIE

T1 Emploi des majuscules


T2 Règles typographiques
10

601-101-04
Hiver 2008

DÉPARTEMENT DE LITTÉRATURE ET DE FRANÇAIS

Plan de cours

COURS : ÉCRITURE ET LITTÉRATURE

PROGRAMME : Tous les programmes

DISCIPLINE : Français, langue d’enseignement et littérature

Pondération : Théorie : 2 Pratique : 2 Étude personnelle : 3

PROFESSEUR DU COURS-GROUPE BUREAU ℡ poste  courriel ou site web


JEAN-MARC DESGENT E-119 #6562 jean-marc.desgent@college-em.qc.ca

PÉRIODE DE DISPONIBILITÉ AUX ÉTUDIANTS À remplir par les étudiants

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI


Avant-midi

Après-midi

COORDONNATEURS DU BUREAU ℡ poste  courriel


DÉPARTEMENT
Rachel Belzile E-107 2661 rachel.belzil@college-em.qc.ca
France Mongeau E-107 2661 france.mongeau@college-em.qc.ca
11

PLACE DU COURS DANS LA FORMATION DE L’ÉTUDIANT

OBJECTIF DE LA DISCIPLINE
- La plupart des cours dispensés dans la discipline 601 mettent l'accent sur l'étude de
la littérature. C'est que nous visons avant tout à former de bons lecteurs d'oeuvres
littéraires, des lecteurs sensibles non seulement à la matière, au propos d'un texte,
mais aussi à la manière dont il est écrit, aux procédés linguistiques et stylistiques qui
y sont employés et à leurs effets. Nous cherchons, en fait, à former des lecteurs
capables d'analyser, d'expliquer, d'apprécier des textes littéraires, tout en trouvant
dans ces activités sens et plaisir; mais nous espérons, du même coup, en faire des
personnes aptes à bien s'exprimer oralement et par écrit, à propos de littérature
d'abord et, de là, en toutes circonstances. Fondamentalement, nous croyons que
l'établissement d'un rapport privilégié à la langue, à la littérature et à la culture,
permet à tout individu d'accroître la qualité de sa présence au monde, à sa société et
à son milieu culturel.
- Ce cours est un préalable absolu au cours Littérature et imaginaire, 601-102-04.

OBJECTIFS MINISTÉRIELS

Compétence :
Analyser, en référence à leur contexte culturel et pour mieux en apprécier le propos et les effets, des
textes littéraires de genres variés (dont théâtre), d’époques différentes, mais issus en majorité de la
littérature d’expression française antérieure au XIXe siècle, et rendre compte de ses analyses dans des
textes cohérents et corrects.

Objectifs :
1. Reconnaître le contexte culturel et le propos du texte.
2. Repérer et classer des thèmes et des procédés stylistiques.
3. Choisir les éléments d’analyse.
4. Élaborer un plan de rédaction.
5. Rédiger et réviser une analyse littéraire de 700 mots.

L'analyse littéraire consiste à étudier les procédés d'écriture qui donnent un sens au texte littéraire. Elle
est construite à partir d'un plan de rédaction.

STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE

Les cours seront, en majorité, composés d’exposés magistraux donnés par le professeur. Chacune des
œuvres étudiées durant la session sera ainsi présentée par le professeur, et ce dernier se servira
régulièrement d’ateliers et de travaux permettant aux étudiants de mettre en pratique les connaissances
acquises
12

PLANIFICATION DU COURS

ACTIVITÉS D’ÉTUDE
CONTENU
PERSONNELLE
Semaine 1 et 2
Prendre en notes la matière
Présentation du plan de cours. Présentation du contexte donnée par le professeur. À la
historique et sociologique entourant l’œuvre de Chrétien de maison, lire l’œuvre littéraire et
Troyes : Yvain, le Chevalier au lion . Présentation de réviser ses notes.
quelques grands thèmes et motifs qui traversent les romans
de chevalerie. Petit examen de lecture.
Semaine 3 et 4
Prendre en notes la matière
Présentation de Yvain, le Chevalier au lion .
donnée par le professeur. À la
maison, lire l’œuvre littéraire et
réviser ses notes.
Semaine 5
Réaliser, en classe, l’analyse
Analyse littéraire de Yvain, le Chevalier au lion (l’analyse se fera sur les
littéraire à partir des notes prises
deux périodes de la semaine).
tout en suivant les directives du
professeur.
Semaine 6-7-8-9
Prendre en notes la matière
Analyse de Roméo et Juliette de William Shakespeare et présentation de
donnée par le professeur. À la
la version française de Shakespeare in Love. Petit examen de lecture.
maison, lire l’œuvre littéraire et
réviser ses notes.
Semaine 10
Réaliser, en classe, l’analyse
Analyse littéraire de Roméo et Juliette (l’analyse se fera sur les deux
littéraire à partir des notes prises
périodes de la semaine).
tout en suivant les directives du
professeur.
Semaine 11
Prendre en notes la matière
Présentation de George Dandin de Molière. Petit examen de lecture.
donnée par le professeur. À la
maison, lire l’œuvre littéraire et
réviser ses notes.
Semaine 12
Réaliser, en classe, l’analyse
Analyse littéraire de George Dandin (l’analyse se fera sur les deux
littéraire à partir des notes prises
périodes de la semaine).
en classe tout en suivant les
directives du professeur.
Semaine 13-14
Prendre en notes la matière
Présentation de Les Rêveries du promeneur solitaire de Jean-Jacques
donnée par le professeur. À la
Rousseau.
maison, lire l’œuvre littéraire et
réviser ses notes.
13

Semaine 15
Réaliser, en classe, l’analyse
Analyse littéraire de Les Rêveries du promeneur solitaire (l’analyse se
littéraire à partir des notes prises
fera sur les deux périodes de la semaine).
en classe tout en suivant les
directives du professeur.

ÉVALUATIO

Échéance
Description de l’activité Contexte de réalisation (date de remise d’un Pondératio
d’évaluation travail ou période n (%)
d’examen)
Petit examen de lecture. Travail individuel fait en Semaine 2 et 10%
Analyse littéraire de Yvain, le classe s’étendant sur deux
Chevalier au lion.
Semaine 5 15 %
périodes de cours.

Petit examen de lecture. Travail individuel fait en Semaine 6 et 10%


Analyse littéraire de classe s’étendant sur Semaine 10 15 %
Roméo et Juliette. deux périodes de cours.

Petit examen de lecture. Travail individuel fait en Semaine 11 5%


Analyse littéraire de classe s’étendant sur deux Semaine 12 15%
George Dandin. périodes de cours.

Analyse littéraire de Les Travail individuel fait en Semaine 15 30 %


Rêveries du promeneur classe s’étendant sur
solitaire. deux périodes de cours.

TOTAL : 100
L'évaluation terminale de cours (article 6.2.4 de la PIÉA) peut comporter deux activités, dont la
pondération totale varie entre 25% et 40% de la note du cours, et l'une de ces activités peut avoir
lieu à partir de la date prévue pour la journée JR consacrée aux activités d'évaluation
préparatoires à l'ÉUF.

CONDITIONS DE RÉUSSITE
(1) NOTE DE PASSAGE
La note de passage est de 60 %.
(2) PRÉSENCE AUX COURS
La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire.

Politique départementale de présence en classe


14

1] Un étudiant qui aura été absent à plus de 10% de la période totale prévue pour un cours sera invité à
rencontrer son professeur qui l'avisera des conséquences possibles de sa(ses) prochaine(s) absence(s).
2] Est susceptible de ne plus être admis en classe tout étudiant qui, malgré cette invitation et cet avis, se
sera absenté à plus de 20% de la période totale prévue pour un cours.
3] En ce cas, la note portée au bulletin est la note totale obtenue au moment de l'exclusion.

(3) REMISE DES TRAVAUX


Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par l’enseignant.

Le professeur peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu entente préalable
entre lui et l’étudiant. Dans le cas où un travail en retard est accepté, le professeur peut
appliquer au travail une pénalité allant jusqu’à 10 % par jour de retard.

4) PRÉSENTATION MATÉRIELLE DES TRAVAUX


L’étudiant doit respecter les « Normes de présentation matérielle des travaux écrits »
adoptées par le Collège. Ces normes sont disponibles sous la rubrique « Aides à la
recherche » des centres de documentation du Collège. Voici les adresses :
CRD du campus de Longueuil : CRD de l'ÉNA :
http://www.college-em.qc.ca/biblio http://www.college-em.qc.ca/crdena

Politique départementale concernant la présentation matérielle des travaux


Le professeur peut enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation matérielle.

(5) QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE


Politique départementale concernant l'évaluation du français écrit

• La maîtrise du français et la réussite des études collégiales

Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne maîtrise de la


langue pour réussir ses quatre cours obligatoires de français et pour obtenir son
diplôme d'études collégiales;

Pour obtenir ce diplôme, l'étudiant doit réussir ses quatre cours de français ainsi
que l'épreuve uniforme de français administrée par le Ministère de l'Éducation, des
Loisirs et du Sport (une dissertation de 900 mots);

Pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d'une faute aux
trente mots (donc, pas plus de 30 fautes sur 900 mots).

Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en compte dans
tous les cours, quelle que soit la matière: la maîtrise du français est donc un facteur
de réussite dans tous les cours.
15

• Les cours de français au collège: des cours de littérature

Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours spécifiques,
celui de mise à niveau par exemple) sont essentiellement des cours de littérature,
qui présupposent une bonne compréhension et une maîtrise assurée de la langue
parlée et, surtout, écrite.

Ces cours, et notamment les trois cours de la formation générale commune, sont
entièrement consacrés à l'acquisition de compétences littéraires: connaissances
stylistiques et historiques; habiletés à lire, à analyser, à rédiger des analyses
littéraires, des dissertations explicatives et critiques.

À toutes fins pratiques, il n'y a pas de place dans ces cours pour une étude en
profondeur ou une révision systématique des règles orthographiques,
grammaticales, syntaxiques, lexicales et typographiques.

• La maîtrise de la langue: la responsabilité de l'étudiant

Au Collège, l'étudiant est le premier responsable de la qualité de son français:


chaque étudiant doit veiller à se donner, s'il ne les possède pas déjà, les
connaissances nécessaires à une juste compréhension de la langue et à une
présentation correcte de ses travaux, qu'ils soient oraux ou écrits.

Chaque étudiant n'est pas pour autant laissé à lui-même: pour l'aider à assumer sa
responsabilité à l'égard de la qualité de sa langue, l'étudiant peut compter sur
plusieurs ressources:

ses professeurs, que l'étudiant peut rencontrer sur une base individuelle, selon leur
horaire de disponibilité ;

le Centre d'aide en français, où l'étudiant peut apprendre à relire ses textes et à voir
ses erreurs, et où il trouvera des fascicules de théorie (sur la ponctuation, par
exemple), des exercices avec corrigé, un entraînement en lecture à l'ordinateur, des
didacticiels, des adresses électroniques de sites pour la correction de la langue, des
ouvrages de référence tels le Multidictionnaire des difficultés, ainsi que des
professeurs pour répondre à ses questions et le guider dans sa démarche;

les formules proposées par le Centre d'aide en français :

les rencontres individuelles : l'étudiant reçoit l'aide d'un autre étudiant pour
résoudre ses principales difficultés (inscription recommandée dès le début de la
session; attestation en fin de session);

l'autoapprentissage : l'étudiant travaille ses points faibles et corrige ses textes (date
limite d'inscription: la septième semaine; attestation en fin de session).
16

Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

• Modalités d'évaluation du français écrit

Dans les travaux où le professeur juge qu'il y a matière à évaluation du français


écrit, la pondération accordée au français écrit est de 30% dans les cours de la
formation générale et du programme Arts et lettres, à l'exception des cours 601-004
et 601-005 (mise à niveau), 601-CGA et 601-CGB (communication en français); le
professeur établit la note selon la fréquence des fautes, en fonction du tableau
suivant:

Cours Nombre de mots Ratio faute/mots pour obtenir


d'une rédaction la note de passage pour le code (60%)

Mise à niveau 500 1 faute / 18 mots


601-101 700 1 faute / 35 mots
601-102 800 1 faute / 40 mots
601-103 900 1 faute / 45 mots
601-104 900 1 faute / 45 mots

Le professeur peut refuser d'évaluer un travail à cause de la mauvaise qualité de la


langue.

Le Département recommande aux professeurs de remettre jusqu'à 50% des points


perdus à cause de l'incorrection de la langue écrite à l'une ou l'autre des deux
conditions suivantes:

1) un progrès évident certifié par le CAF à la fin de la session;


2) un progrès évident remarqué par le professeur au cours de la session;

Le Département a adopté la Grille de correction du code, produite par le CAF, pour


qu'elle serve de balise à la définition des fautes pénalisées. Cette grille est annexée
aux plans de cours.

ŒUVRES À L’ÉTUDE

Yvain, Le Chevalier au lion : Chrétien de Troyes, Gallimard, Folio.

Roméo et Juliette : William Shakespeare, Livre de poche.


17

George Dandin : Molière, Livre de poche.

Les Rêveries du promeneur solitaire : Jean-Jacques Rousseau, Gallimard, Folio.

MÉDIAGRAPHIE
La légende arthurienne : Collectif, Bouquins.
La littérature arthurienne : Collectif, Que sais-je?
Œuvres complètes : William Shakespeare, Gallimard, Pléiade.
Œuvres complètes : Molière, Gallimard, Pléiade.
Œuvres complètes : Jean-Jacques Rousseau, Gallimard, Pléiade.

POLITIQUES ET RÈGLES INSTITUTIONNELLES


Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de quelques
politiques et règlements institutionnels et s’y conformer. Notamment, la Politique institutionnelle
d’évaluation des apprentissages, les conditions particulières concernant le maintien de l’admission d’un étudiant, la
Politique de valorisation de la langue française, la Politique pour un milieu d’études et de travail exempt de
harcèlement et de violence, les procédures et règles concernant le traitement des plaintes étudiantes.
Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à l’adresse
suivante : www.college-em.qc.ca. En cas de disparité entre des textes figurant ailleurs et le texte intégral,
ce dernier est la seule version légale et appliquée.
18

ANNEXE
Centre d'aide en français Collège Édouard-Montpetit

GRILLE DE CORRECTION DU CODE

O ORTHOGRAPHE

G GRAMMAIRE

G1 Accord dans le groupe nominal


G2 Accord dans le groupe verbal
G3 Accord du participe passé
G4 Formes verbales
G5 Homophones grammaticaux

S SYNTAXE

S1 Structure
S2 Concordance verbale
S3 Relationnants
S4 Pronoms et des déterminants
S5 Ponctuation

V VOCABULAIRE (impropriétés, anglicismes, niveau de langue)

T TYPOGRAPHIE

T1 Emploi des majuscules


T2 Règles typographiques
19

601-101-04
Hiver 2008

DÉPARTEMENT DE LITTÉRATURE ET DE FRANÇAIS

Plan de cours

COURS : ÉCRITURE ET LITTÉRATURE

PROGRAMME : Tous les programmes

DISCIPLINE : Français, langue d’enseignement et littérature

Pondération : Théorie : 2 Pratique : 2 Étude personnelle : 3

PROFESSEUR DU COURS-GROUPE BUREAU ℡ poste  courriel ou site web


FRANÇOIS GODIN D-0205 6656 francois.godin@college-em.qc.ca

PÉRIODE DE DISPONIBILITÉ AUX ÉTUDIANTS À remplir par les étudiants

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI


Avant-midi

Après-midi

COORDONNATRICES DU DÉPARTEMENT BUREAU ℡ poste  courriel


France Mongeau E-107 2661 france.mongeau@college-em.qc.ca
Rachel Belzile E-107 2661 rachel.belzile@college-em.qc.ca
20

PLACE DU COURS DANS LA FORMATION DE L’ÉTUDIANT

OBJECTIF DE LA DISCIPLINE
- La plupart des cours dispensés dans la discipline 601 mettent l'accent sur l'étude de la
littérature. C'est que nous visons avant tout à former de bons lecteurs d'oeuvres littéraires,
des lecteurs sensibles non seulement à la matière, au propos d'un texte, mais aussi à la
manière dont il est écrit, aux procédés linguistiques et stylistiques qui y sont employés et à
leurs effets. Nous cherchons, en fait, à former des lecteurs capables d'analyser, d'expliquer,
d'apprécier des textes littéraires, tout en trouvant dans ces activités sens et plaisir; mais nous
espérons, du même coup, en faire des personnes aptes à bien s'exprimer oralement et par
écrit, à propos de littérature d'abord et, de là, en toutes circonstances. Fondamentalement,
nous croyons que l'établissement d'un rapport privilégié à la langue, à la littérature et à la
culture, permet à tout individu d'accroître la qualité de sa présence au monde, à sa société et à
son milieu culturel.
- Ce cours est un préalable absolu au cours Littérature et imaginaire, 601-102-04.

OBJECTIFS MINISTÉRIELS

Compétence :
Analyser, en référence à leur contexte culturel et pour mieux en apprécier le propos et les effets, des
textes littéraires de genres variés (dont théâtre), d’époques différentes, mais issus en majorité de la
e
littérature d’expression française antérieure au XIX siècle, et rendre compte de ses analyses dans des
textes cohérents et corrects.

Objectifs :
1. Reconnaître le contexte culturel et le propos du texte.
2. Repérer et classer des thèmes et des procédés stylistiques.
3. Choisir les éléments d’analyse.
4. Élaborer un plan de rédaction.
5. Rédiger et réviser une analyse littéraire de 700 mots.

L'analyse littéraire consiste à étudier les procédés d'écriture qui donnent un sens au texte littéraire. Elle
est construite à partir d'un plan de rédaction.

STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE

Dans ce cours, les étudiants apprendront à pratiquer la lecture littéraire non seulement
d’une manière subjective et personnelle, mais également et surtout d’une manière objective et
savante. Le développement de la compétence à analyser des textes littéraires se fera à
travers un parcours thématique. Les textes à l’étude, en majorité des œuvres ou des extraits
d’œuvres de la littérature française antérieure au XIXe siècle, les plongeront au cœur des
diverses pratiques de la séduction et d’une quête de liberté individuelle. Ils seront invités à
suivre le parcours des œuvres à la découverte des thèmes du tragique, de la mort, de l’amour et
de la quête du bonheur, notamment. Cette exploration thématique des genres et des courants
20
21

littéraires les familiarisera autant avec le théâtre qu’avec la poésie, le discours narratif, le genre
épistolaire et l’essai. Les étudiants auront à rédiger des textes témoignant d’une lecture objective
et savante des œuvres ; ils apprendront à faire des observations thématiques et stylistiques, à
rédiger des explications de textes et des commentaires composés. Mais ils seront aussi invités à
rendre compte de leur lecture subjective et personnelle des œuvres, notamment par la tenue d’un
carnet personnel de lecteur.
Le professeur consacrera environ deux heures par semaine à la présentation des auteurs,
des œuvres et des textes à l’étude, de leur contexte historique et culturel, ainsi que des notions
thématiques, stylistiques et méthodologiques nécessaires pour mener à bien le travail d’analyse
littéraire. Le professeur illustrera ses exposés par l’analyse de courts extraits d’œuvres.
Les étudiants, guidés et accompagnés par le professeur, consacreront environ deux heures par
semaine, en classe, lors d’ateliers consacrés à l’apprentissage de la lecture savante et à la pratique de la
lecture personnelle, à la réalisation de travaux pratiques conduits individuellement ou collectivement,
portant sur de courts extraits d’œuvres et ayant pour objectifs la compréhension des notions exposées
ainsi que le développement de leur compétence à analyser des œuvres littéraires et à en rendre compte
dans des textes cohérents et corrects.

Enfin, les étudiants devront consacrer environ trois heures par semaine, hors classe, à la lecture et
à l’étude des œuvres et des textes au programme, à l’étude des notions présentées, à la préparation des
travaux faits en classe, et à des exercices formatifs (observations thématiques et stylistiques, explication
de texte, plan, commentaire composé).

PLANIFICATION DU COURS
CONTENU ACTIVITÉS D’ÉTUDE
PERSONNELLE

Présentation du plan de cours • Lecture dans le recueil coop


Semaine 1

• Réflexion sur l’expérience de la littérature ; des Fables de Lafontaine.


LE MOYEN-ÂGE : L’ÉPOQUE MÉDIÉVALE ET SA
LITTÉRATURE ET LA RENAISSANCE FRANÇAISE
(XVIÈ SIÈCLE).
• Analyse d’un poème de Villon.

L’ANALYSE LITTÉRAIRE ET LE COMMENTAIRE • Lecture du document sur le


COMPOSÉ commentaire composé.
• Procédés stylistiques et tonalités des
Semaine 2

• Lecture dans le recueil coop


textes. des Fables de Lafontaine.
Les Fables de Lafontaine
• Présentation brève de l’œuvre;
• Exercices formatifs : observations
thématique et stylistique.

21
22

Atelier 1 : rédaction du plan et du • Lecture dans le recueil coop


paragraphe d’un commentaire composé (2 des Fables de Lafontaine et
heures). des contes.
Semaine 3

Les Fables de Lafontaine (suite)


• La notion de la dénotation et la
connotation ; le vocabulaire et
l’énonciation, et autres procédés
stylistiques;
• Exercices formatifs : observations
thématique et stylistique.
Les Fables et les contes français et québécois • Lecture dans le recueil coop
• Le pastiche des Fables de Lafontaine et
Semaine 4

des contes;
• Procédés stylistiques;
• Lecture et questions
• Exercices formatifs : observations préparatoires de Dom juan
thématique et stylistique. de Molière;
• Mise en route du projet –
pastiche.
LE CLASSICISME (XVIIÈ SIÈCLE) ET LE • Lecture dans le recueil coop
BAROQUE. des extraits de La Bruyère et
• L’idéal classique selon La Bruyère; de Corneille;
Semaine 5

• Courants littéraires et caractéristiques • Lecture et questions


du genre théâtral. préparatoires de Dom juan
de Molière;
Le Cid de Corneille
• Travail sur le projet –
• Étude d’un extrait et rédaction d’une pastiche.
introduction et d’une conclusion.

Rédaction d’un commentaire composé (1er). • Révision de la structure du


commentaire composé et des
Fables de Lafontaine;
Semaine 6

• Lecture et questions
préparatoires de Dom juan
de Molière;
• Travail sur le projet –
pastiche.

22
23

Dom juan de Molière • Lecture et questions


préparatoires de Dom juan
• Étude de l’œuvre en général;
Semaine 7
de Molière;
• Exercices formatifs : observations
• Lecture et questions
thématique et stylistique.
préparatoires de La
Religieuse de Diderot;
• Travail sur le projet –
pastiche.
Dom juan de Molière (suite) • Lecture et questions
préparatoires de La
• Exercices formatifs : observations
Religieuse de Diderot;
Semaine 8

thématique et stylistique.
LE SIÈCLE DES LUMIÈRES (XVIIIÈ SIÈCLE) • Lecture dans le recueil coop
de l’extrait de Montesquieu;
• Courants littéraires et caractéristiques
du XVIIIe siècle; • Travail sur le projet –
pastiche.
• Analyse d’un extrait des Lettres persanes
de Montesquieu.
La liberté et la démocratie au XVIIIe siècle • Lecture et questions
• Lecture et analyse des extraits de préparatoires de La
Candide de Voltaire et du Bon Sauvage de Religieuse de Diderot;
La Hontan. • Lecture dans le recueil coop
Semaine 9

La Religieuse de Diderot des extraits de Voltaire et de


La Hontan;
• Étude de l’œuvre en général;
• Lecture et questions
• Exercices formatifs : observations préparatoires de La Fausse
thématique et stylistique. suivante de Marivaux;
• Travail sur le projet –
pastiche.
La Religieuse de Diderot (suite) • Lecture et questions
Semaine

préparatoires de La Fausse
• Exercices formatifs : observations
10

thématique et stylistique. suivante de Marivaux;


• Travail sur le projet –
pastiche.

23
24

Rédaction d’un commentaire composé (2e) • Révision de La Religieuse de


(Rédaction finale) Diderot et de Dom Juan de
Molière;
Semaine 11

• Lecture et questions
préparatoires de La Fausse
suivante de Marivaux;
• Travail sur le projet –
pastiche, élaboration finale.

Remise du projet (au premier cours de la • Travail sur le projet –


semaine) pastiche, élaboration finale.
Semaine 12

La Fausse suivante de Marivaux • Lecture et questions


• Visionnement de La Fausse suivante de préparatoires de La Fausse
Marivaux; suivante de Marivaux.

• Étude de l’œuvre en général;


• Exercices formatifs : observations
thématique et stylistique.
La Fausse suivante de Marivaux (suite) • Préparation pour l’examen
Semaine

d’histoire de la littérature et
• Exercices formatifs : observations
13

des procédés stylistiques.


thématique et stylistique.

La séduction au XVIIIe siècle : le libertinage • Lecture dans le recueil coop


Semaine 14

• Analyse d’extraits de La Nouvelle Héloïse des extraits de Rousseau et


de Rousseau et des Liaisons dangereuses de Laclos.
de Laclos; • Étude pour l’examen
• Exercices formatifs : observations d’histoire de la littérature et
thématique et stylistique. des procédés stylistiques.

• Étude pour l’examen


Semain

Examen théorique (Évaluation finale)


e 15

d’histoire de la littérature et
des procédés stylistiques.

ÉVALUATION
Échéance
Description de l’activité Contexte de (date de remise d’un Pondératio
d’évaluation réalisation travail ou période n (%)
d’examen)

24
25

ATELIER : RÉDACTION Travail individuel en classe Cours 3a 15 %


D’UN PLAN ET D’UN
PARAGRAPHE DE
COMMENTAIRE
COMPOSÉ
COMMENTAIRE Travail individuel en Semaine 6 20%
COMPOSÉ 1 classe

COMMENTAIRE Travail individuel en Semaine 11 – 25%


COMPOSÉ 2 classe Journée JR
(RÉDACTION FINALE)
PROJET - PASTICHE Travail individuel à la Cours 12a 15 %
maison

CARNET DE BORD Travail individuel à la Cours 10a (1re 15 %


maison et en classe remise)
Cours 14a (2e
remise)
EXAMEN THÉORIQUE Travail individuel en Semaine 15 10 %
(ÉVALUATION FINALE) classe

TOTAL : 100
L'évaluation terminale de cours (article 6.2.4 de la PIÉA) peut comporter deux activités, dont la
pondération totale varie entre 25% et 40% de la note du cours, et l'une de ces activités peut avoir
lieu à partir de la date prévue pour la journée JR consacrée aux activités d'évaluation
préparatoires à l'ÉUF.

CONDITIONS DE RÉUSSITE
(1) NOTE DE PASSAGE
La note de passage est de 60 %.
(2) PRÉSENCE AUX COURS
La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire.

Politique départementale de présence en classe


1] Un étudiant qui aura été absent à plus de 10% de la période totale prévue pour un cours sera invité à
rencontrer son professeur qui l'avisera des conséquences possibles de sa(ses) prochaine(s) absence(s).
2] Est susceptible de ne plus être admis en classe tout étudiant qui, malgré cette invitation et cet avis, se
sera absenté à plus de 20% de la période totale prévue pour un cours.
3] En ce cas, la note portée au bulletin est la note totale obtenue au moment de l'exclusion.
(3) REMISE DES TRAVAUX
Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par l’enseignant.

25
26

Le professeur peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu entente préalable entre lui
et l’étudiant. Dans le cas où un travail en retard est accepté, le professeur peut appliquer au
travail une pénalité allant jusqu’à 10 % par jour de retard.

4) PRÉSENTATION MATÉRIELLE DES TRAVAUX


L’étudiant doit respecter les « Normes de présentation matérielle des travaux écrits » adoptées
par le Collège. Ces normes sont disponibles sous la rubrique « Aides à la recherche » des
centres de documentation du Collège. Voici les adresses :
CRD du campus de Longueuil : CRD de l'ÉNA :
http://www.college-em.qc.ca/biblio http://www.college-em.qc.ca/crdena

Politique départementale concernant la présentation matérielle des travaux


Le professeur peut enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation matérielle.

(5) QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE


Politique départementale concernant l'évaluation du français écrit

• La maîtrise du français et la réussite des études collégiales

Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne maîtrise de la langue
pour réussir ses quatre cours obligatoires de français et pour obtenir son diplôme d'études
collégiales;

Pour obtenir ce diplôme, l'étudiant doit réussir ses quatre cours de français ainsi que
l'épreuve uniforme de français administrée par le Ministère de l'Éducation, des Loisirs et du
Sport (une dissertation de 900 mots);

Pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d'une faute aux trente
mots (donc, pas plus de 30 fautes sur 900 mots).

Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en compte dans tous les
cours, quelle que soit la matière: la maîtrise du français est donc un facteur de réussite dans
tous les cours.

• Les cours de français au collège: des cours de littérature

Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours spécifiques, celui de
mise à niveau par exemple) sont essentiellement des cours de littérature, qui présupposent
une bonne compréhension et une maîtrise assurée de la langue parlée et, surtout, écrite. Ces
cours, et notamment les trois cours de la formation générale commune, sont entièrement
consacrés à l'acquisition de compétences littéraires: connaissances stylistiques et historiques;
habiletés à lire, à analyser, à rédiger des analyses littéraires, des dissertations explicatives et
critiques. À toutes fins pratiques, il n'y a pas de place dans ces cours pour une étude en
profondeur ou une révision systématique des règles orthographiques, grammaticales,
syntaxiques, lexicales et typographiques.

26
27

• La maîtrise de la langue: la responsabilité de l'étudiant

Au Collège, l'étudiant est le premier responsable de la qualité de son français: chaque


étudiant doit veiller à se donner, s'il ne les possède pas déjà, les connaissances nécessaires à
une juste compréhension de la langue et à une présentation correcte de ses travaux, qu'ils
soient oraux ou écrits. Chaque étudiant n'est pas pour autant laissé à lui-même: pour l'aider
à assumer sa responsabilité à l'égard de la qualité de sa langue, l'étudiant peut compter sur
plusieurs ressources:

ses professeurs, que l'étudiant peut rencontrer sur une base individuelle, selon leur horaire de
disponibilité ;

le Centre d'aide en français, où l'étudiant peut apprendre à relire ses textes et à voir ses
erreurs, et où il trouvera des fascicules de théorie (sur la ponctuation, par exemple), des
exercices avec corrigé, un entraînement en lecture à l'ordinateur, des didacticiels, des
adresses électroniques de sites pour la correction de la langue, des ouvrages de référence tels
le Multidictionnaire des difficultés, ainsi que des professeurs pour répondre à ses questions
et le guider dans sa démarche; les formules proposées par le Centre d'aide en français :

les rencontres individuelles : l'étudiant reçoit l'aide d'un autre étudiant pour résoudre ses
principales difficultés (inscription recommandée dès le début de la session; attestation en fin
de session);

l'autoapprentissage : l'étudiant travaille ses points faibles et corrige ses textes (date limite
d'inscription: la septième semaine; attestation en fin de session).

Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

• Modalités d'évaluation du français écrit

Dans les travaux où le professeur juge qu'il y a matière à évaluation du français écrit, la
pondération accordée au français écrit est de 30% dans les cours de la formation générale et
du programme Arts et lettres, à l'exception des cours 601-004 et 601-005 (mise à niveau),
601-CGA et 601-CGB (communication en français); le professeur établit la note selon la
fréquence des fautes, en fonction du tableau suivant:

Cours Nombre de Ratio faute/mots pour


mots d'une obtenir la note de passage
rédaction pour le code (60%)

Mise à niveau 500 1 faute / 18 mots


601-101 700 1 faute / 44 mots
601-102 800 1 faute / 50 mots
601-103 900 1 faute / 56 mots
601-104 900 1 faute / 56 mots

27
28

Le professeur peut refuser d'évaluer un travail à cause de la mauvaise qualité de la langue.

Le Département recommande aux professeurs de remettre jusqu'à 50% des points perdus à
cause de l'incorrection de la langue écrite à l'une ou l'autre des deux conditions suivantes:

1) un progrès évident certifié par le CAF à la fin de la session;


2) un progrès évident remarqué par le professeur au cours de la session;

Le Département a adopté la Grille de correction du code, produite par le CAF, pour qu'elle
serve de balise à la définition des fautes pénalisées. Cette grille est annexée aux plans de
cours.

ŒUVRES À L’ÉTUDE

DIDEROT, La Religieuse, Montréal, Éditions Beauchemin, « Parcours d’une


œuvre », 2001[[1796]].

MOLIÈRE, Dom Juan, Montréal, Éditions Beauchemin, « Parcours d’une oeuvre»,


1999[[1665]].

MARIVAUX, La Fausse suivante, Paris, Garnier Flammarion, « GF », 1993 [1724]].

PILOTE, Carole, Guide littéraire, Montréal, Éditions Beauchemin, 2007.


Un recueil de texte coop (no. ____________) dans lequel figureront des extraits des œuvres du
Moyen-Âge jusqu’au 18e siècle et du Québec.

MÉDIAGRAPHIE
ALLUIN, Bernard, dir. Anthologie de textes littéraires du Moyen Âge au XXe siècle, Paris,
Hachette, coll. « Éducation », 1998, 639 p., ill.
AMON, Évelyne, Yves BOMATI et coll., Lectures : Anthologie pour le lycée, Moyen Âge,
XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles. Paris, Magnard, coll. « Amon-Bomati », 2000, 448 p.,
ill.
ARMAND, Anne. Histoire de la littérature française : Moyen Âge - XVIe, Paris, Hatier, Coll.
« Itinéraires littéraires », 1991, 414 p., ill.
BÉGUIN, Michelle et coll. Anthologie 2e / 1re : Textes et parcours en France et en Europe,
Paris, Belin, 2000, 670 p., ill.
BERSANI, Jacques, dir. Anthologie des littératures européennes du XIe au XXe siècle, Paris,
Hachette, 1995, 702 p.
BERTHELOT, Anne et François CORNILLAT. Littérature Moyen Âge -XVI e siècle : Textes
et documents, Paris, Nathan, Coll. « Henri Mitterand », 1988, 512 p., ill.
BUSCHAERT, Catherine. Anthologie de la littérature française : XIe - XVIe siècles, Paris,
Larousse, 1994, 288 p.
CHARPENTIER, Michel et Jeanne CHARPENTIER. Littérature XVIIIe siècle : Textes et
documents, Paris, Nathan, Coll. « Henri Mitterand », 1988, 496 p., ill.

28
29

COLLECTIF. Introduction à la vie littéraire du Moyen Âge, du XVIe siècle, du XVIIe siècle, du
XVIIIe siècle, Bordas, Paris, 1984, 4 volumes.
DÉCOTE, Georges et Hélène SABBAH, dir. Histoire de la littérature française : XVIIIe ,
Paris, Hatier, Coll. « Itinéraires littéraires », 1991, 447 p., ill.
DUFOURNET, Jean, dir. Anthologie de la poésie lyrique française des XIIe et XIIIe siècles,
Paris, Gallimard , « Poésie », 1989, 384 p.
ETERSTEIN, Claude, dir. La Littérature française de A à Z, Paris, Hatier, 1998, 480 p.
FRAGONARD, N.N. Précis d’histoire de la littérature française, Didier, Paris, 1981, 111p.
HORVILLE, Robert. Histoire de la littérature française : XVIIe , Paris, Hatier, Coll. «
Itinéraires littéraires », 1991, 416 p., ill.
HORVILLE, Robert. Anthologie de la littérature française : XVIIe siècle, Paris, Larousse,
1994, 335 p.
LAGARDE, André et MICHARD, Laurent. Le Lagarde et Michard. v. 1 : Moyen Âge, XVIe
siècle ; v. 2 : XVIIe siècle, XVIIIe siècle, Paris, Bordas, 2003.
MALANDAIN, Pierre. Anthologie de la littérature française : XVIIIe siècle, Paris, Larousse,
1994, 336 p.
PUZIN, Claude. Littérature XVIIe siècle : Textes et documents, Paris, Nathan, Coll. « Henri
Mitterand », 1989 (1987), 496 p., ill.
SABBAH, Hélène, dir. Littérature 1re : Textes et méthode, Paris, Hatier, 1994, 464 p., ill.

POLITIQUES ET RÈGLES INSTITUTIONNELLES


Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de quelques
politiques et règlements institutionnels et s’y conformer. Notamment, la Politique institutionnelle
d’évaluation des apprentissages, les conditions particulières concernant le maintien de l’admission d’un
étudiant, la Politique de valorisation de la langue française, la Politique pour un milieu d’études et de
travail exempt de harcèlement et de violence, les procédures et règles concernant le traitement des
plaintes étudiantes.
Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à l’adresse
suivante : www.college-em.qc.ca. En cas de disparité entre des textes figurant ailleurs et le texte intégral,
ce dernier est la seule version légale et appliquée.

29
30

ANNEXE
Centre d'aide en français Collège Édouard-Montpetit

GRILLE DE CORRECTION DU CODE

O ORTHOGRAPHE

G GRAMMAIRE

G1 Accord dans le groupe nominal


G2 Accord dans le groupe verbal
G3 Accord du participe passé
G4 Formes verbales
G5 Homophones grammaticaux

S SYNTAXE

S1 Structure
S2 Concordance verbale
S3 Marqueurs de relation
S4 Pronoms et des déterminants
S5 Ponctuation

V VOCABULAIRE (impropriétés, anglicismes, niveau de langue)

T TYPOGRAPHIE

T1 Emploi des majuscules


T2 Règles typographiques

30
31

601-101-04
HIVER-08

DÉPARTEMENT DE LITTÉRATURE ET DE FRANÇAIS

Plan de cours

COURS : ÉCRITURE ET LITTÉRATURE

PROGRAMME : Tous les programmes

DISCIPLINE : Français, langue d’enseignement et littérature

Pondération : Théorie : 2 Pratique : 2 Étude personnelle : 3

PROFESSEUR DU COURS-GROUPE BUREAU ℡ poste  courriel ou site web


• Michel Légaré E-120 6552 michel.legare@college-
em.qc.ca

PÉRIODE DE DISPONIBILITÉ AUX ÉTUDIANTS À remplir par les étudiants

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI


Avant-midi 8.30 à 11.30 8:30 à 10:00 8:30 à 11:00 10:00 à 12:00 8:30 à 11:00

Après-midi 12:00 à 14.00 13.00 à 14.00

COORDONNATEURS DU BUREAU ℡ poste  courriel


DÉPARTEMENT

France Mongeau E-107 2661 france.mongeau@college-


em.qc.ca
Rachel Belzile E-107 2661 rachel.belzile@college-
em.qc.ca

31
32

PLACE DU COURS DANS LA FORMATION DE L’ÉTUDIANT

OBJECTIF DE LA DISCIPLINE
- La plupart des cours dispensés dans la discipline 601 mettent l'accent sur l'étude de
la littérature. C'est que nous visons avant tout à former de bons lecteurs d'oeuvres
littéraires, des lecteurs sensibles non seulement à la matière, au propos d'un texte,
mais aussi à la manière dont il est écrit, aux procédés linguistiques et stylistiques qui
y sont employés et à leurs effets. Nous cherchons, en fait, à former des lecteurs
capables d'analyser, d'expliquer, d'apprécier des textes littéraires, tout en trouvant
dans ces activités sens et plaisir; mais nous espérons, du même coup, en faire des
personnes aptes à bien s'exprimer oralement et par écrit, à propos de littérature
d'abord et, de là, en toutes circonstances. Fondamentalement, nous croyons que
l'établissement d'un rapport privilégié à la langue, à la littérature et à la culture,
permet à tout individu d'accroître la qualité de sa présence au monde, à sa société et
à son milieu culturel.
- Ce cours est un préalable absolu au cours Littérature et imaginaire, 601-102-04.

OBJECTIFS MINISTÉRIELS

Compétence :
Analyser, en référence à leur contexte culturel et pour mieux en apprécier le propos et les effets, des
textes littéraires de genres variés (dont théâtre), d’époques différentes, mais issus en majorité de la
littérature d’expression française antérieure au XIXe siècle, et rendre compte de ses analyses dans des
textes cohérents et corrects.

Objectifs :
1. Reconnaître le contexte culturel et le propos du texte.
2. Repérer et classer des thèmes et des procédés stylistiques.
3. Choisir les éléments d’analyse.
4. Élaborer un plan de rédaction.
5. Rédiger et réviser une analyse littéraire de 700 mots.

L'analyse littéraire consiste à étudier les procédés d'écriture qui donnent un sens au texte littéraire. Elle
est construite à partir d'un plan de rédaction.

STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE

PLANIFICATION DU COURS

32
33

ACTIVITÉS D’ÉTUDE
CONTENU
PERSONNELLE
Semaine 1 23 janvier
Lecture obligatoire de la Farce Le
Présentation du plan de cours; La Séquence des cours de jeu de la feuillée,
Français au Collégial; Devis ministériel; Rédaction d'un court texte sur la
Perspectives pédagogiques passion du savoir

Semaine 2 28 janvier
Les origines de la langue; Invasions barbares; Serment de
Strassbourg
Approche historique de la langue; Introduction à la
première œuvre au programme.
Exercices en équipe sur le vocabulaire en moyen français.
Étymologie

Semaine 3 4 février Sujets d'analyse de la pièce de


1275
Analyse de la farce d'Adam de la Halle

Semaine 4 11 février Extraits sonores. À la découverte


d'un poème d'amour à offrir à
Et si on se dirigeait vers la fin du 15ième; Poésie courtoise; son ou à sa Valentine (tin)
Rutebeuf, Villon, Labé, Du Bellay, Ronsard.
Semaine 5 18 février Écoute attentive et chercher à
imaginer un peu l'époque de
Foisonnement de développements susceptibles de changer cette fin 15ième
la perception que les hommes se font du monde; Dante,
Botticelli, Pic de la Mirandole et avant lui Gutenberg
Semaine 6 25 février Exercice à partir d'un extrait de
Rabelais
Philosophes et médecins au 16ième siècle: Rabelais et
Montaigne
Semaine 7 3 mars Lecture de la pièce de Molière
Le théâtre du 17ième siècle: Corneille, Racine et Molière
Introduction au Dom Juan
Semaine 8 10 mars Ébauche de dissertation sur le
projet d'écriture de Molière
Analyse de la pièce; cours interactif et participatif
Semaine 9 17 mars Recherche à la bibliothèque sur
certains écrivains oubliés
Les principaux enjeux dans le rapport au monde qu'affiche
Dom Juan
L'homme libre aux temps de Molière: Scapin, Dom Juan.

33
34

Semaine 10 24 mars Lecture de Zadig de Voltaire


Bienvenu au siècle des Lumières: aussi un débat de fond
entre le Bien et le Mal.
Présentation de Voltaire et de Rousseau
Courants philosophiques; le roman comme illustration
d'une philosophie
L'homme libre se définit et se confirme
Exercice sur Zadig
Trouver un équivalent moderne
Semaine 11 31 mars
On parle un peu de Candide
Idéal social et fracture des classes sociales.
Semaine 12 14 avril Texte de compréhension critique
sur le roman de Voltaire
Derniers éléments d'analyse de Voltaire
Discussion et commentaires

Semaine 13 21 avril Visionnement du film


Les liaisons dangereuses
Présentation du romancier; libertinage et mœurs libertines
L'amour comme stratégie militaire

Semaine 14 28 avril
Analyse du film tiré de l'œuvre de Laclos
Semaine 15 5 mai (y compris examens communs)
Rencontre individuelle sur demande
Semaine 15 12 mai 9 (examens commune et horaire Question à développement
régulier) portant sur le film

Examen final; Bilan et évaluation du cours; remise des


résultats

ÉVALUATION
Échéance
Description de l’activité Contexte de réalisation (date de remise d’un Pondératio
d’évaluation travail ou période n (%)
d’examen)
Court texte qui tente de Semaine 1 5%
Texte de 15 lignes à
répondre à 2 questions avec
originalité. rédiger
à la maison

34
35

Recherche sur Exercice fait en classe et Semaine 2 10%


l'étymologie de certains en équipe
mots ou expressions
Texte personnel de 500 Rédaction individuelle faite à Semaine 4 10%
mots sur l'analyse d'un la maison
thème de la pièce
Offrir un poème d'amour Recherche en bibliothèque Semaine 4 5%
pour la St-Valentin
Analyse d'un extrait de Exercice en équipe en Semaine 6 5%
Rabelais classe

Texte personnel style Rédaction importante Semaine 9 15%


dissertation 750 mots dans la session

Mini-recherche sur les Travail d'équipe en Semaine 9 15


écrivains qui font le pont bibliothèque avec
avec le siècle des présentation informelle
Lumières en classe

Exercice de jugement Court texte de 20 lignes Semaine 11 5%


référenciel fait à la maison

Texte de 750 mots portant Rédaction importante Semaine 13 20%


sur la compréhension faite individuellement et
critique de l'œuvre de à la maison
Voltaire
Rédaction en classe à Individuel, en classe avec Semaine 15 10%
valeur d'examen outils de base comme le
sommatif dictionnaire

TOTAL : 100
L'évaluation terminale de cours (article 6.2.4 de la PIÉA) peut comporter deux activités, dont la
pondération totale varie entre 25% et 40% de la note du cours, et l'une de ces activités peut avoir
lieu à partir de la date prévue pour la journée JR consacrée aux activités d'évaluation
préparatoires à l'ÉUF.

CONDITIONS DE RÉUSSITE
(1) NOTE DE PASSAGE
La note de passage est de 60 %.
(2) PRÉSENCE AUX COURS
La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire.
35
36

Politique départementale de présence en classe


1] Un étudiant qui aura été absent à plus de 10% de la période totale prévue pour un cours sera invité à
rencontrer son professeur qui l'avisera des conséquences possibles de sa(ses) prochaine(s) absence(s).
2] Est susceptible de ne plus être admis en classe tout étudiant qui, malgré cette invitation et cet avis, se
sera absenté à plus de 20% de la période totale prévue pour un cours.
3] En ce cas, la note portée au bulletin est la note totale obtenue au moment de l'exclusion.

(3) REMISE DES TRAVAUX


Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par l’enseignant.

Le professeur peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu entente préalable
entre lui et l’étudiant. Dans le cas où un travail en retard est accepté, le professeur peut
appliquer au travail une pénalité allant jusqu’à 10 % par jour de retard.

4) PRÉSENTATION MATÉRIELLE DES TRAVAUX


L’étudiant doit respecter les « Normes de présentation matérielle des travaux écrits »
adoptées par le Collège. Ces normes sont disponibles sous la rubrique « Aides à la
recherche » des centres de documentation du Collège. Voici les adresses :
CRD du campus de Longueuil : CRD de l'ÉNA :
http://www.college-em.qc.ca/biblio http://www.college-em.qc.ca/crdena

Politique départementale concernant la présentation matérielle des travaux


Le professeur peut enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation matérielle.

(5) QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE


Politique départementale concernant l'évaluation du français écrit

• La maîtrise du français et la réussite des études collégiales

Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne maîtrise de la


langue pour réussir ses quatre cours obligatoires de français et pour obtenir son
diplôme d'études collégiales;

Pour obtenir ce diplôme, l'étudiant doit réussir ses quatre cours de français ainsi
que l'épreuve uniforme de français administrée par le Ministère de l'Éducation, des
Loisirs et du Sport (une dissertation de 900 mots);

Pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d'une faute aux
trente mots (donc, pas plus de 30 fautes sur 900 mots).

36
37

Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en compte dans
tous les cours, quelle que soit la matière: la maîtrise du français est donc un facteur
de réussite dans tous les cours.

• Les cours de français au collège: des cours de littérature

Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours spécifiques,
celui de mise à niveau par exemple) sont essentiellement des cours de littérature,
qui présupposent une bonne compréhension et une maîtrise assurée de la langue
parlée et, surtout, écrite.

Ces cours, et notamment les trois cours de la formation générale commune, sont
entièrement consacrés à l'acquisition de compétences littéraires: connaissances
stylistiques et historiques; habiletés à lire, à analyser, à rédiger des analyses
littéraires, des dissertations explicatives et critiques.

À toutes fins pratiques, il n'y a pas de place dans ces cours pour une étude en
profondeur ou une révision systématique des règles orthographiques,
grammaticales, syntaxiques, lexicales et typographiques.

• La maîtrise de la langue: la responsabilité de l'étudiant

Au Collège, l'étudiant est le premier responsable de la qualité de son français:


chaque étudiant doit veiller à se donner, s'il ne les possède pas déjà, les
connaissances nécessaires à une juste compréhension de la langue et à une
présentation correcte de ses travaux, qu'ils soient oraux ou écrits.

Chaque étudiant n'est pas pour autant laissé à lui-même: pour l'aider à assumer sa
responsabilité à l'égard de la qualité de sa langue, l'étudiant peut compter sur
plusieurs ressources:

ses professeurs, que l'étudiant peut rencontrer sur une base individuelle, selon leur
horaire de disponibilité ;

le Centre d'aide en français, où l'étudiant peut apprendre à relire ses textes et à voir
ses erreurs, et où il trouvera des fascicules de théorie (sur la ponctuation, par
exemple), des exercices avec corrigé, un entraînement en lecture à l'ordinateur, des
didacticiels, des adresses électroniques de sites pour la correction de la langue, des
ouvrages de référence tels le Multidictionnaire des difficultés, ainsi que des
professeurs pour répondre à ses questions et le guider dans sa démarche;

les formules proposées par le Centre d'aide en français :

les rencontres individuelles : l'étudiant reçoit l'aide d'un autre étudiant pour
résoudre ses principales difficultés (inscription recommandée dès le début de la
session; attestation en fin de session);
37
38

l'autoapprentissage : l'étudiant travaille ses points faibles et corrige ses textes (date
limite d'inscription: la septième semaine; attestation en fin de session).

Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

• Modalités d'évaluation du français écrit

Dans les travaux où le professeur juge qu'il y a matière à évaluation du français


écrit, la pondération accordée au français écrit est de 30% dans les cours de la
formation générale et du programme Arts et lettres, à l'exception des cours 601-004
et 601-005 (mise à niveau), 601-CGA et 601-CGB (communication en français); le
professeur établit la note selon la fréquence des fautes, en fonction du tableau
suivant:

Cours Nombre de mots Ratio faute/mots pour obtenir


d'une rédaction la note de passage pour le code (60%)

Mise à niveau 500 1 faute / 18 mots


601-101 700 1 faute / 35 mots
601-102 800 1 faute / 40 mots
601-103 900 1 faute / 45 mots
601-104 900 1 faute / 45 mots

Le professeur peut refuser d'évaluer un travail à cause de la mauvaise qualité de la


langue.

Le Département recommande aux professeurs de remettre jusqu'à 50% des points


perdus à cause de l'incorrection de la langue écrite à l'une ou l'autre des deux
conditions suivantes:

1) un progrès évident certifié par le CAF à la fin de la session;


2) un progrès évident remarqué par le professeur au cours de la session;

Le Département a adopté la Grille de correction du code, produite par le CAF, pour


qu'elle serve de balise à la définition des fautes pénalisées. Cette grille est annexée
aux plans de cours.

ŒUVRES À L’ÉTUDE
Adam de la Halle, Le jeu de la feuillée, Garnier-Flamarion, no. 520
38
39

Molière, Dom Juan, Beauchemin.

Voltaire, Zadig, collection à déterminer

Cahier Coop, no. à venir

Il faut étudier un minimum de deux oeuvres et s'assurer de voir le genre théâtre.

MÉDIAGRAPHIE
Classiques Larousse: anthologie
XIe, XVIe siècles
XVIIe siècle
XVIIIe siècle

SABBAH, Hélène, Littérature textes et méthodes, H.M.H.

collectif, Littérature du Moyen-Âge au XXe siècle, Hachette

PERNOUD, Régine, Pour en finir avec le Moyen-Âge, Seuil

DAVENSON, Henri, Les troubadours, Seuil

Molière, Oeuvres complètes

Lagarde et Michard, Textes et Littérature

Castex et Surer, Manuel des études littéraires françaises

Joly, Au jardin des lettres

Miquel, Manuel de lettres françaises en classes terminales

Lafitte-Houssat,J., Troubadours et cours d’amour, Que sais-j

D’Haucourt, G., La vie au Moyen-Âge, Que sais-je

POLITIQUES ET RÈGLES INSTITUTIONNELLES


Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de quelques
politiques et règlements institutionnels et s’y conformer. Notamment, la Politique institutionnelle

39
40

d’évaluation des apprentissages, les conditions particulières concernant le maintien de l’admission d’un étudiant, la
Politique de valorisation de la langue française, la Politique pour un milieu d’études et de travail exempt de
harcèlement et de violence, les procédures et règles concernant le traitement des plaintes étudiantes.
Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à l’adresse
suivante : www.college-em.qc.ca. En cas de disparité entre des textes figurant ailleurs et le texte intégral,
ce dernier est la seule version légale et appliquée.

40
41

ANNEXE
Centre d'aide en français Collège Édouard-Montpetit

GRILLE DE CORRECTION DU CODE

O ORTHOGRAPHE

G GRAMMAIRE

G1 Accord dans le groupe nominal


G2 Accord dans le groupe verbal
G3 Accord du participe passé
G4 Formes verbales
G5 Homophones grammaticaux

S SYNTAXE

S1 Structure
S2 Concordance verbale
S3 Relationnants
S4 Pronoms et des déterminants
S5 Ponctuation

V VOCABULAIRE (impropriétés, anglicismes, niveau de langue)

T TYPOGRAPHIE

T1 Emploi des majuscules


T2 Règles typographiques

41
42

601-101-04
HIVER 2008

DÉPARTEMENT DE LITTÉRATURE ET FRANÇAIS

Plan de cours

COURS : ÉCRITURE ET LITTÉRATURE

PROGRAMME : Tous les programmes

DISCIPLINE : Français, langue d’enseignement et littérature

Pondération : Théorie : 2 Pratique : 2 Étude personnelle : 3

PROFESSEUR DU COURS-GROUPE BUREAU ℡ poste  courriel ou site web

Jacques LEMIEUX jacques.lemieux@college-


D1702 6992#
em.qc..ca

PÉRIODE DE DISPONIBILITÉ AUX ÉTUDIANTS À remplir par les étudiants

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI


Avant-midi

Après-midi

COORDONNATEURS DU BUREAU ℡ poste  courriel


DÉPARTEMENT
France Mongeau E-107 2661 france.mongeau@college-em.qc.ca
Rachel Belzile E-107 2661 rachel.belzile@college-em.qc.ca

Note: L'usage épicène du masculin dans ce texte est une forme neutre: il ne vise qu'une meilleure lisibilité du
texte et ne comporte aucun caractère discriminatoire à l'égard des personnes de sexe féminin.

42
43

Mais l'artiste s'adresse à cette partie de notre être qui ne dépend pas de la sagesse; à ce qui en nous est un
don et non une acquisition -et, ainsi, plus définitivement durable. Il parle à notre capacité d'émerveillement et de
plaisir, au sentiment de mystère qui englobe nos vies à notre sentiment de pitié, de beauté et de douleur; au
sentiment latent de camaraderie avec toute la création - et à la conviction subtile mais invincible de solidarité qui
unit la solitude de milliers de coeurs, à la solidarité dans les rêves, dans la joie, la tristesse, les aspirations, les
illusions, la foi, la peur, à celle qui unit les hommes les uns aux autres, qui lie toute l'humanité - les morts aux
vivants, et les vivants à ceux qui ne sont pas encore nés.
Joseph Conrad

PLACE DU COURS DANS LA FORMATION DE L’ÉTUDIANT

Objectif de la discipline
- La plupart des cours dispensés dans la discipline 601 mettent l'accent sur l'étude de la littérature. C'est que
nous visons avant tout à former de bons lecteurs d'oeuvres littéraires, des lecteurs sensibles non seulement à la
matière, au propos d'un texte, mais aussi à la manière dont il est écrit, aux procédés linguistiques et stylistiques
qui y sont employés et à leurs effets. Nous cherchons, en fait, à former des lecteurs capables d'analyser,
d'expliquer, d'apprécier des textes littéraires, tout en trouvant dans ces activités sens et plaisir; mais nous
espérons, du même coup, en faire des personnes aptes à bien s'exprimer oralement et par écrit, à propos de
littérature d'abord et, de là, en toutes circonstances. Fondamentalement, nous croyons que l'établissement d'un
rapport privilégié à la langue, à la littérature et à la culture, permet à tout individu d'accroître la qualité de sa
présence au monde, à sa société et à son milieu culturel.
- Ce cours est un préalable absolu au cours Littérature et imaginaire, 601-102-04.

OBJECTIFS MINISTÉRIELS

Compétence :
Analyser, en référence à leur contexte culturel et pour mieux en apprécier le propos et les effets, des
textes littéraires de genres variés (dont théâtre), d’époques différentes, mais issus en majorité de la
littérature d’expression française antérieure au XIXe siècle, et rendre compte de ses analyses dans des
textes cohérents et corrects.

Objectifs :
1. Reconnaître le contexte culturel et le propos du texte.
2. Repérer et classer des thèmes et des procédés stylistiques.
3. Choisir les éléments d’analyse.
4. Élaborer un plan de rédaction.
5. Rédiger et réviser une analyse littéraire de 700 mots.

L'analyse littéraire consiste à étudier les procédés d'écriture qui donnent un sens au texte littéraire. Elle
est construite à partir d'un plan de rédaction.
44

STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE

Rappel: La pondération de ce cours est 2-2-3

Le professeur s'attend à ce que les étudiants consacrent trois ( 3 ) heures par semaine à ce cours en dehors
des deux rencontres. Les lectures obligatoires, la révision de la matière étudiée en classe et la préparation
des analyses littéraires écrites et orale occuperont aisément ce temps.

Les cours s'organiseront autour des activités suivantes:

• Exposés magistraux

- mise en situation des contextes socio-historiques


- présentation des auteurs et des œuvres
- explication des principales notions théoriques requises pour les analyses
- définition des diverses problématiques suggérées par les œuvres
- formulation de pistes de lecture et de questions susceptibles de faciliter
l'approche des œuvres.

• Lectures préparatoires
• ( ou complémentaires ) suggérées par le professeur, chaque semaine.

• Contrôles de lecture
• permettant de rendre compte de la lecture et de la compréhension à un niveau informatif.

• Test de connaissances
• littéraires et culturelles ( contextes socio-historiques et culturels, courants, genres,
caractéristiques, auteurs, œuvres, procédés stylistiques et littéraires, notions diverses ).

• Ateliers
• exercices ou travaux pratiques ( lectures dirigées ) individuels ou en équipes, selon le cas, visant à faire
découvrir des notions théoriques ou à vérifier et mettre en pratique des acquisitions de connaissances et des
directives méthodologiques.
La plupart des éléments méthodologiques et théoriques mentionnés dans le contenu de cours seront suivis de ces
approches pratiques dont certaines seront évaluées.

• Travaux écrits ( individuels )


• analyses littéraires d'œuvres ou d'extraits appartenant à un courant littéraire, sous forme de texte cohérent
et correct ( d'un minimum de 700 mots ).
Ces analyses devraient permettre aux étudiants de rendre compte de leur compréhension des textes (thèmes et style )
et de préciser une méthodologie de la recherche et de la rédaction.

• Lectures obligatoires
L'étudiant devra lire quatre œuvres complètes particulièrement marquées par l'esprit du classicisme
e
(Dom Juan de Molière, Le Cid de Pierre Corneille et Phèdre de Jean Racine ) et du XVIII siècle (Le Jeu de l’amour
et du Hasard de Marivaux ).

L’étudiant devra assister à une représentation de chacune des pièces suivantes :

Bacchanale, texte d’Olivier Kemeid, mise en scène de Frédéric Dubois, au Théâtre d’Aujourd’hui, entre le 4 et le 7
mars 2008.

Toutefemme, texte de Péter Karpati, mise en scène de Martine Beaulne, à l’Espace GO, entre 1er et le 4 avril 2008.

• Examen
• évaluation sommative obligatoire ( 15e semaine ).
45

PLANIFICATION DU COURS
Les échéances sont données à titre de renseignement; il se pourrait
que l’ordre et le contenu des cours soient modifiés; les étudiants en
seront informés par le professeur, en bonne et due forme. Il est donc
de la responsabilité de chaque étudiant se s’informer, soit auprès du
professeur soit auprès de ses collègues, quant aux dates précises de
remise de travaux, des dates des contrôles de lecture, etc. L’examen
final aura lieu nécessairement à la quinzième semaine, soit le 18
décembre 2006, dans un local déterminé par la Direction des études.

ACTIVITÉS D’ÉTUDE
CONTENU
PERSONNELLE
Semaine 1
Présentation du cours : son contenu et sa matière. Fiche à remplir.
Quelques concepts essentiels pour la compréhension de l’analyse
littéraire.
Semaine 2 – Semaine 4 Lecture des textes proposés dans
Le Moyen-Âge et la Renaissance – l’épopée, le roman courtois, la poésie le recueil distribué.
et l’essai. Exercices d’écriture : l’Introduction et la conclusion; le
paragraphe et le plan.
Semaine 5 – Semaine 11 Lecture de Dom Juan de Molière,
Le Baroque et le Classicisme : Dom Juan de Molière, Le Cid de Corneille et Le Cid de Corneille et Phèdre de
Phèdre de Racine. Lecture, contrôle de lecture et analyse en classe. Racine.
Semaine 7
Rédaction d’une première analyse, en classe, sur un extrait de Dom Juan
de Molière.
Semaine 12
Rédaction d’une deuxième analyse, en classe, sur un extrait de Phèdre de
Racine.
Semaine 12 et 13 Lecture de Le Jeu de l’amour et du
Le Siècle des Lumières. Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux. hasard de Marivaux.
Semaine 14
Révision de toute la matière; préparation à l’examen final.
Semaine 15
Examen de fin de session.

ÉVALUATION
Échéance
Description de l’activité Contexte de réalisation (date de remise d’un Pondération
d’évaluation travail ou période (%)
d’examen)
Atelier d’écriture en classe : Semaine 3 5%
Évaluation individuelle
l’Introduction
46

Atelier d’écriture en classe : la Évaluation individuelle Semaine 4 5%


Conclusion
Atelier d’écriture en classe : Le Évaluation individuelle Semaine 5 5%
paragraphe
Atelier d’écriture en classe : le Évaluation individuelle Semaine 7 5%
Plan
Première analyse rédigée en Évaluation individuelle Semaine 8 20%
classe
Contrôle de lecture de Dom Évaluation individuelle Semaine 7 5%
Juan de Molière
Contrôle de lecture de Le Cid Évaluation individuelle Semaine 9 5%
de Corneille
Comptes rendus des spectacles Évaluations individuelles Semaine 10 (2 X 5%)
Bacchanale et Toutefemme 10%
Contrôle de lecture de Phèdre Évaluation individuelle Semaine 11 5%
de Racine
Contrôle de lecture de Le Jeu de Évaluation individuelle Semaine 12 5%
l’amour … de Marivaux
Deuxième analyse rédigée en Évaluation individuelle Semaine 12 20%
classe
Examen de fin de session Semaine 15 10%
Évaluation individuelle

TOTAL : 100%

CONDITIONS DE RÉUSSITE
(1) Note de passage
La note de passage est de 60 %.

(2) Présence aux cours


La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire.

Politique départementale de présence en classe


1] Un étudiant qui aura été absent à plus de 10% de la période totale prévue pour un cours sera invité à rencontrer
son professeur qui l'avisera des conséquences possibles de sa(ses) prochaine(s) absence(s).

2] Est susceptible de ne plus être admis en classe tout étudiant qui, malgré cette invitation et cet avis, se sera absenté
à plus de 20% de la période totale prévue pour un cours.

3] En ce cas, la note portée au bulletin est la note totale obtenue au moment de l'exclusion.

(3) Remise des travaux


Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par l’enseignant.

Le professeur peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu entente préalable entre lui et
l’étudiant. Dans le cas où un travail en retard est accepté, le professeur peut appliquer au travail une
pénalité allant jusqu’à 10 % par jour de retard.

4) PRÉSENTATION MATÉRIELLE DES TRAVAUX


47

L’étudiant doit respecter les « Normes de présentation matérielle des travaux écrits » adoptées par le Collège. Ces
normes sont disponibles sous la rubrique « Aides à la recherche » des centres de documentation du Collège. Voici
les adresses :
CRD du campus de Longueuil : CRD de l'ÉNA :
http://www.college-em.qc.ca/biblio http://www.college-em.qc.ca/crdena

Politique départementale concernant la présentation matérielle des travaux


Le professeur peut enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation matérielle.

(5) QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE


Politique départementale concernant l'évaluation du français écrit
(dans les quatre cours obligatoires)
• La maîtrise du français et la réussite des études collégiales

- Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne maîtrise de la langue pour réussir ses
quatre cours obligatoires de français:

. dans tout travail où il y a matière à jugement, le professeur attribue, pour le respect du code, une note
équivalant à 20% de la note totale dans le premier cours (le cours 101) et à 30% dans les trois autres cours (cours
102, 103 et 104) ; le professeur établit la note en enlevant 1% par faute ; par ailleurs, le professeur peut refuser
d'évaluer un travail à cause de la mauvaise qualité de la langue.

. le Département recommande aux professeurs de remettre jusqu'à 50% des points perdus à cause de
l'incorrection de la langue écrite à l'une ou l'autre des deux conditions suivantes:

1) un progrès évident certifié par le CAF à la fin de la session;


2) un progrès évident remarqué par le professeur au cours de la session;

. le Département a adopté la Grille de correction du code, produite par le CAF, pour qu'elle serve de balise à
la définition des fautes pénalisées. Cette grille est annexée aux plans de cours.

- Il est essentiel de posséder une bonne maîtrise de la langue pour obtenir son diplôme d'études collégiales:

. pour obtenir son diplôme, l'étudiant doit réussir ses quatre cours de français ainsi que l'épreuve uniforme de
français administrée par le Ministère de l'Éducation (une dissertation de 900 mots);

. pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d'une faute aux trente mots (donc, pas
plus de 30 fautes sur 900 mots).

- Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en compte dans tous les cours, quelle
que soit la matière: la maîtrise du français est donc un facteur de réussite dans tous les cours.

• Les cours de français au collège: des cours de littérature

- Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours spécifiques, celui de mise à niveau par
exemple) sont essentiellement des cours de littérature, qui présupposent une bonne compréhension et une maîtrise
assurée de la langue parlée et, surtout, écrite.

- Ces cours, et notamment les trois cours de la formation générale commune, sont entièrement consacrés à
l'acquisition de compétences littéraires: connaissances stylistiques et historiques; habiletés à lire, à analyser, à
rédiger des analyses littéraires, des dissertations explicatives et critiques.

- À toutes fins pratiques, il n'y a pas de place dans ces cours pour une étude en profondeur ou une révision
systématique des règles orthographiques, grammaticales, syntaxiques, lexicales et typographiques.

• La maîtrise de la langue: la responsabilité de l'étudiant

- Au Collège, l'étudiant est le premier responsable de la qualité de son français: chaque étudiant doit veiller à
se donner, s'il ne les possède pas déjà, les connaissances nécessaires à une juste compréhension de la langue et à une
présentation correcte de ses travaux, qu'ils soient oraux ou écrits.
48

- Chaque étudiant n'est pas pour autant laissé à lui-même: pour l'aider à assumer sa responsabilité à l'égard de
la qualité de sa langue, l'étudiant peut compter sur plusieurs ressources:

. ses professeurs, que l'étudiant peut rencontrer sur une base individuelle, selon leur horaire de disponibilité;

. le Centre d'aide en français, où l'étudiant peut apprendre à relire ses textes et à voir ses erreurs, et où il
trouvera des fascicules de théorie (sur la ponctuation, par exemple), des exercices avec corrigé, un entraînement en
lecture à l'ordinateur, des didacticiels, des adresses électroniques de sites pour la correction de la langue, des
ouvrages de référence tels le Multidictionnaire des difficultés, ainsi que des professeurs pour répondre à ses
questions et le guider dans sa démarche;

. les formules proposées par le Centre d'aide en français:

les rencontres individuelles: l'étudiant reçoit l'aide d'un autre étudiant pour résoudre ses principales
difficultés (inscription recommandée dès le début de la session; attestation en fin de session);

l'autocorrection: l'étudiant travaille ses points faibles et corrige ses textes (date limite d'inscription: la
septième semaine; attestation en fin de session).

Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

. Œuvres à l’étude

Les étudiants doivent se procurer les ouvrages suivants (disponibles à la Coop.):

• Dom Juan, Molière; nous recommandons l'édition de la collection « Parcours d'une œuvre » chez
Beauchemin, 1999.

• Phèdre, Jean Racine; nous recommandons l'édition de la collection « Parcours d'une œuvre » chez
Beauchemin, 2000.

• Le Cid, Pierre Corneille; nous recommandons l'édition de la collection « Parcours d'une œuvre » chez
Beauchemin, 2001

• Le Jeu de l'amour et du hasard, Marivaux; nous recommandons l'édition de la collection « Parcours d'une
œuvre » chez Beauchemin.

Les étudiants devront assister à une représentation de chacune des deux pièces proposées.

Les ouvrages suivants, sans être obligatoires, pourraient être très utiles:

• La Méthodologie de l’analyse littéraire et du commentaire composé, Carole Pilote, Laval, Éditions


Vivantes, coll. « Langue et littérature au collégial», 2000.

• Le Moyen Âge et la Renaissance, Carole Pilote, Laval, Éditions Vivantes, coll. « Langue et littérature au
collégial», 2000.

• Le Baroque et le Classicisme, Carole Pilote, Laval, Éditions Vivantes, coll. « Langue et littérature au
collégial», 2000.

• Le Siècle des Lumières, Carole Pilote, Laval, Éditions Vivantes, coll. « Langue et littérature au collégial»,
2000.

• Comment faire une analyse de texte, Michel Frankland, Saint-Laurent, Éditions du Renouveau
Pédagogique, 1998.

• Guide littéraire, Carole Pilotte, 2e édition, Montréal, Éditions Beauchemin, 2007.


49

POLITIQUES ET RÈGLES INSTITUTIONNELLES

Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de quelques politiques et
règlements institutionnels et s’y conformer. Notamment, la Politique institutionnelle d’évaluation des
apprentissages, les conditions particulières concernant le maintien de l’admission d’un étudiant, la Politique de
valorisation de la langue française, la Politique pour un milieu d’études et de travail exempt de harcèlement et de
violence, les procédures et règles concernant le traitement des plaintes étudiantes.
Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à l’adresse suivante :
www.college-em.qc.ca. En cas de disparité entre des textes figurant ailleurs et le texte intégral, ce dernier est la seule
version légale et appliquée.
50

ANNEXE
Centre d'aide en français Collège Édouard-Montpetit

GRILLE DE CORRECTION DU CODE

O ORTHOGRAPHE

O1 Usage
O2 Règles euphoniques

G GRAMMAIRE

G1 Accord dans le groupe nominal


G2 Accord dans le groupe verbal
G3 Accord du participe passé
G4 Formes verbales
G5 Homophones grammaticaux
G6 Mots invariables

S SYNTAXE (phrase)

S1 Complétude
S2 Structure
S3 Modes, temps et concordance
S4 Emploi des relationnants
S5 Emploi des pronoms et des déterminants
S6 Ponctuation

V VOCABULAIRE

V1 Mot inexistant
V2 Sens impropre au contexte
V3 Anglicisme
V4 Emploi impropre au contexte (et niveau de langue)

T TYPOGRAPHIE

T1 Emploi des majuscules


T2 Règles typographiques
51

601-101-04
HIVER 2008

DÉPARTEMENT DE FRANÇAIS

Plan de cours

COURS : ÉCRITURE ET LITTÉRATURE

PROGRAMME : Tous les programmes

DISCIPLINE : Français, langue d’enseignement et littérature

Pondération : Théorie : 2 Pratique : 2 Étude personnelle : 3

PROFESSEUR DU COURS-GROUPE BUREAU ℡  courriel ou site web


poste
BENOÎT MONCION D0205 6659 benoit.moncion@college-em.qc.ca

PÉRIODE DE DISPONIBILITÉ AUX ÉTUDIANTS À remplir par les étudiants

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI


Avant-midi

Après-midi

COORDONNATEURS DU BUREAU ℡ poste  courriel


DÉPARTEMENT
Rachel Belzile E-107 2661 Rachel.belzile@college-em.qc.ca
France Mongeau E-107 2661 france.mongeau@college-em.qc.ca
52

PLACE DU COURS DANS LA FORMATION DE L’ÉTUDIANT

OBJECTIF DE LA DISCIPLINE
- La plupart des cours dispensés dans la discipline 601 mettent l'accent sur l'étude de la littérature.
C'est que nous visons avant tout à former de bons lecteurs d'oeuvres littéraires, des lecteurs sensibles
non seulement à la matière, au propos d'un texte, mais aussi à la manière dont il est écrit, aux
procédés linguistiques et stylistiques qui y sont employés et à leurs effets. Nous cherchons, en fait, à
former des lecteurs capables d'analyser, d'expliquer, d'apprécier des textes littéraires, tout en
trouvant dans ces activités sens et plaisir; mais nous espérons, du même coup, en faire des personnes
aptes à bien s'exprimer oralement et par écrit, à propos de littérature d'abord et, de là, en toutes
circonstances. Fondamentalement, nous croyons que l'établissement d'un rapport privilégié à la
langue, à la littérature et à la culture, permet à tout individu d'accroître la qualité de sa présence au
monde, à sa société et à son milieu culturel.
- Ce cours est un préalable absolu au cours Littérature et imaginaire, 601-102-04.

OBJECTIFS MINISTÉRIELS

Compétence :
Analyser, en référence à leur contexte culturel et pour mieux en apprécier le propos et les effets, des
textes littéraires de genres variés (dont théâtre), d’époques différentes, mais issus en majorité de la
littérature d’expression française antérieure au XIXe siècle, et rendre compte de ses analyses dans des
textes cohérents et corrects.

Objectifs :
1. Reconnaître le contexte culturel et le propos du texte.
2. Repérer et classer des thèmes et des procédés stylistiques.
3. Choisir les éléments d’analyse.
4. Élaborer un plan de rédaction.
5. Rédiger et réviser une analyse littéraire de 700 mots.

L'analyse littéraire consiste à étudier les procédés d'écriture qui donnent un sens au texte littéraire. Elle
est construite à partir d'un plan de rédaction.

STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE

Les séances de deux heures seront composées d’exposés magistraux, d’ateliers et de discussions. Les
étudiants devront préparer les séances en effectuant des lectures régulières en plus des œuvres choisies.
La participation au cours (discussions et ateliers) est primordiale.
53

PLANIFICATION DU COURS

ACTIVITÉS D’ÉTUDE
CONTENU
PERSONNELLE
Cours 1
• Présentation du plan de cours, des œuvres et des évaluations.
Entente & Attentes.

L E M O Y E N Â G E

Cours 2
• Panorama des courants et des siècles à parcourir.
• Circonscription historique et culturelle du Moyen Age; société et
culture féodale.
• Le rapport à l’écrit, à la langue et à la connaissance avant
Gutenberg.
Cours 3 Avoir lu les textes sélectionnés.
Des récits en vers…
Contrôle de lecture sur les textes sélectionnés (5%).
La chanson de geste et le récit épique au service des bonnes valeurs
(La Chanson de Roland).
Fabliaux, romans, farces et autres récits plaisants ou grivois (Le
roman de Renart).
Quelques pistes pour répondre à une question d’analyse littéraire et
en faire un plan.
Cours 4 Avoir lu les textes sélectionnés.
Deux poètes qui marquent la fin du Moyen Age : Rutebeuf et Villon.
Rédaction d’un plan d’analyse littéraire.
Cours 5 Remise du plan d’une analyse
Remise du plan de l’analyse littéraire (10 %). littéraire.
Visionnement du film Le nom de la Rose, palimpseste du roman
de Umberto Eco.
Cours 6
Fin du visionnement.
Analyse des principales composantes de l’œuvre de Eco.
Cours 7
La représentation de la connaissance dans Le nom de la rose (le
conflit). Réflexion sur l’intellectuel, la situation de la pensée et
la circulation des idées au Moyen Age. Vers la Renaissance.
Cours 8
Les principales figures de style.
La rédaction de l’analyse littéraire.
54

L A R E N A I S S A N C E

Cours 9 Lecture du ch. 2 de l’anthologie


Remise du compte rendu de lecture du ch. 2 de l’anthologie (total et remise d’un compte rendu de
15%). 250 mots.
Introduction à la Renaissance : Origines, Humanisme et retour aux
valeurs de l’Antiquité.
L’œuvre de François Ier.
Cours 10
La découverte du nouveau monde et quelques valeurs de la
Renaissance s’y rattachant (Cartier, la soif de connaissance —
Rabelais).
Du Bellay et la langue française.
Le Carpe diem (Ronsard) et l’utopie (More).
La réforme (Érasme).
Cours 11
Michel de Montaigne et la démarche des Essais.
Remise des questions de la première analyse littéraire.
Cours 12 Avoir lu les extraits de textes de
Analyse de deux essais de Michel de Montaigne. Montaigne.
Cours 13
Rédaction de la première analyse littéraire (25%).
Cours 14
Rédaction de la première analyse littéraire (25%).

L E G R A N D S I È C L E

Cours 15
Lecture du ch. 3 de l’anthologie
Remise du compte rendu de lecture du ch. 3 de l’anthologie (total et remise d’un compte rendu de
15%). lecture de 250 mots.
Introduction au Grand siècle.
Salon, académies et règles de sociabilité.
Dynamique du milieu lettré et statut de l’écrivain.
Cours 16
Le mouvement baroque (de Viau).
Cours 17
Le Classicisme (Boileau).
55

Cours 18
Le théâtre et la règle.
Vocabulaire du théâtre et notions de dramaturgie.
Cours 19 Avoir lu Le Bourgeois gentilhomme.
Présentation du film Molière.
Cours 20
Le Bourgeois gentilhomme dans l’œuvre de Molière.
Procédés du comique – analyse de la pièce Le Bourgeois gentilhomme.
Cours 21
Analyse de la pièce Le Bourgeois gentilhomme.
Remise des sujets de rédaction de la deuxième analyse littéraire
portant sur Le Bourgeois gentilhomme.
Cours 22
Rédaction de la deuxième analyse littéraire (30%).
Cours 23
Rédaction de la deuxième analyse littéraire (30%).
Cours 24 Lecture du ch. 4 de l’anthologie
Remise du compte rendu de lecture du ch. 4 de l’anthologie (total et remise d’un compte rendu de
15%). lecture de 250 mots.
Introduction au Siècle des Lumières (naissance de l’opinion et de la
sphère publique).
Avoir bien entrepris (presque
Choix des sujets (Candide) pour l’examen final. terminé) la lecture de Candide.
Cours 25
Le théâtre comique au XVIIIe siècle.
La (les) carrière (s) de Beaumarchais.
Cours 26 Avoir lu Candide
Le conte philosophique et satirique.
Voltaire et Candide.
Cours 27-28-29 Examen final oral, individuel et
Examen final individuel sous forme de conversation (vous devez remise de la préparation écrite
aussi remettre une préparation écrite) portant sur un épisode de de cet examen.
Candide et un sujet au choix (15%).
Cours 30
Retour sur Voltaire et Candide .
56

ÉVALUATION

Échéance
Description de l’activité Contexte de réalisation (date de remise d’un Pondération
d’évaluation travail ou période (%)
d’examen)
Contrôle de lecture sur les Individuelle, en classe Cours 3 5%
textes sélectionnés
Rédaction du plan d’une Individuelle, en classe et à la Cours 4 et 5 10%
analyse littéraire maison

Première analyse littéraire Individuelle, en classe Cours 13 et 14 25 %

Deuxième analyse littéraire Individuelle, en classe Cours 22 et 23 30 %

3 compte rendus de lecture des Individuelle, à la maison Cours 9, 15 et 24 15 %


chapitres 2, 3 et 4
Examen final sous forme orale Individuelle, en classe Cours 27-28-29 15 %
et écrite
TOTAL : 100
L'évaluation terminale de cours (article 6.2.4 de la PIÉA) peut comporter deux activités, dont la
pondération totale varie entre 25% et 40% de la note du cours, et l'une de ces activités peut avoir lieu à
partir de la date prévue pour la journée JR consacrée aux activités d'évaluation préparatoires à l'ÉUF.

CONDITIONS DE RÉUSSITE
(1) NOTE DE PASSAGE
La note de passage est de 60 %.
(2) PRÉSENCE AUX COURS
La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire.

Politique départementale de présence en classe


1] Un étudiant qui aura été absent à plus de 10% de la période totale prévue pour un cours sera invité à
rencontrer son professeur qui l'avisera des conséquences possibles de sa(ses) prochaine(s) absence(s).
2] Est susceptible de ne plus être admis en classe tout étudiant qui, malgré cette invitation et cet avis, se
sera absenté à plus de 20% de la période totale prévue pour un cours.
3] En ce cas, la note portée au bulletin est la note totale obtenue au moment de l'exclusion.

(3) REMISE DES TRAVAUX


Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par l’enseignant.

Le professeur peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu entente préalable entre lui et
l’étudiant. Dans le cas où un travail en retard est accepté, le professeur peut appliquer au travail une
pénalité allant jusqu’à 10 % par jour de retard.

4) PRÉSENTATION MATÉRIELLE DES TRAVAUX


57

L’étudiant doit respecter les « Normes de présentation matérielle des travaux écrits » adoptées par le Collège.
Ces normes sont disponibles sous la rubrique « Aides à la recherche » des centres de documentation du
Collège. Voici les adresses :
CRD du campus de Longueuil : CRD de l'ÉNA :
http://www.college-em.qc.ca/biblio http://www.college-em.qc.ca/crdena

Politique départementale concernant la présentation matérielle des travaux


Le professeur peut enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation matérielle.

(5) QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE


Politique départementale concernant l'évaluation du français écrit

• La maîtrise du français et la réussite des études collégiales

Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne maîtrise de la langue pour
réussir ses quatre cours obligatoires de français et pour obtenir son diplôme d'études collégiales;

Pour obtenir ce diplôme, l'étudiant doit réussir ses quatre cours de français ainsi que l'épreuve
uniforme de français administrée par le Ministère de l'Éducation, des Loisirs et du Sport (une
dissertation de 900 mots);

Pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d'une faute aux trente mots (donc,
pas plus de 30 fautes sur 900 mots).

Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en compte dans tous les cours,
quelle que soit la matière: la maîtrise du français est donc un facteur de réussite dans tous les cours.

• Les cours de français au collège: des cours de littérature

Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours spécifiques, celui de mise à
niveau par exemple) sont essentiellement des cours de littérature, qui présupposent une bonne
compréhension et une maîtrise assurée de la langue parlée et, surtout, écrite.

Ces cours, et notamment les trois cours de la formation générale commune, sont entièrement
consacrés à l'acquisition de compétences littéraires: connaissances stylistiques et historiques;
habiletés à lire, à analyser, à rédiger des analyses littéraires, des dissertations explicatives et
critiques.

À toutes fins pratiques, il n'y a pas de place dans ces cours pour une étude en profondeur ou une
révision systématique des règles orthographiques, grammaticales, syntaxiques, lexicales et
typographiques.

• La maîtrise de la langue: la responsabilité de l'étudiant

Au Collège, l'étudiant est le premier responsable de la qualité de son français: chaque étudiant doit
veiller à se donner, s'il ne les possède pas déjà, les connaissances nécessaires à une juste
compréhension de la langue et à une présentation correcte de ses travaux, qu'ils soient oraux ou
écrits.

Chaque étudiant n'est pas pour autant laissé à lui-même: pour l'aider à assumer sa responsabilité à
l'égard de la qualité de sa langue, l'étudiant peut compter sur plusieurs ressources:
58

ses professeurs, que l'étudiant peut rencontrer sur une base individuelle, selon leur horaire de
disponibilité ;

le Centre d'aide en français, où l'étudiant peut apprendre à relire ses textes et à voir ses erreurs, et où
il trouvera des fascicules de théorie (sur la ponctuation, par exemple), des exercices avec corrigé, un
entraînement en lecture à l'ordinateur, des didacticiels, des adresses électroniques de sites pour la
correction de la langue, des ouvrages de référence tels le Multidictionnaire des difficultés, ainsi que des
professeurs pour répondre à ses questions et le guider dans sa démarche;

les formules proposées par le Centre d'aide en français :

les rencontres individuelles : l'étudiant reçoit l'aide d'un autre étudiant pour résoudre ses principales
difficultés (inscription recommandée dès le début de la session; attestation en fin de session);

l'autocorrection : l'étudiant travaille ses points faibles et corrige ses textes (date limite d'inscription:
la septième semaine; attestation en fin de session).

Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

• Modalités d'évaluation du français écrit

Dans les travaux où le professeur juge qu'il y a matière à évaluation du français écrit, la pondération
accordée au français écrit est de 30% dans les cours de la formation générale et du programme Arts
et lettres, à l'exception des cours 601-004 et 601-005 (mise à niveau), 601-CGA et 601-CGB
(communication en français); le professeur établit la note selon la fréquence des fautes, en fonction
du tableau suivant:

Cours Nombre de mots Ratio faute/mots pour obtenir


d'une rédaction la note de passage pour le code (60%)

Mise à niveau 500 1 faute / 18 mots


601-101 700 1 faute / 35 mots
601-102 800 1 faute / 40 mots
601-103 900 1 faute / 45 mots
601-104 900 1 faute / 45 mots

Le professeur peut refuser d'évaluer un travail à cause de la mauvaise qualité de la langue.

Le Département recommande aux professeurs de remettre jusqu'à 50% des points perdus à cause de
l'incorrection de la langue écrite à l'une ou l'autre des deux conditions suivantes:

1) un progrès évident certifié par le CAF à la fin de la session;


2) un progrès évident remarqué par le professeur au cours de la session;

Le Département a adopté la Grille de correction du code, produite par le CAF, pour qu'elle serve de
balise à la définition des fautes pénalisées. Cette grille est annexée aux plans de cours.
59

ŒUVRES À L’ÉTUDE

Le bourgeois gentilhomme, Molière, Beauchemin éditeur ISBN 2-7616-1753-3

Candide, Voltaire, Beauchemin éditeur, ISBN 2-7616-0918-2

L’étudiant devra se procurer également l’Anthologie littéraire du Moyen Âge à 1850, de Jean-François
Chénier, ERPI éditeur, ISBN 978-2-7613-1923-2

MÉDIAGRAPHIE
BÉNICHOU, Paul. 1996. Le sacre de l’écrivain, 1750-1830. Essai sur l’Avènement d’un pouvoir spirituel laїque
dans la France moderne. Paris : Gallimard, coll. Bibliothèque des Idées, 492 p.
HABERMAS, Jürgen. 1978. L’espace public. Archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la
société bourgeoise. Paris : Payot, 324 p.
LAURIN, Michel, 2006, Anthologie littéraire du Moyen Âge à au XIXe siècle, Beauchemin : Montréal, 312 p.
LE GOFF, Jacques, 1962, Les intellectuel au moyen âge, Seuil, Paris, 191 p.
OLBRECHTS-TYTECA, Lucie. 1974. Le comique du discours. Belgique : Édition de l’Université de
Bruxelles. 433 p.
PILOTE, Carole, 2000, La méthodologie de l’analyse littéraire et du commentaire composé, collection « langue et
littérature au collégial », Études Vivantes :Montréal, 56 p.
ROCHE, Daniel. 1978. Le siècle des lumières en province. Académie et académiciens provinciaux 1680-1789.
2 t., Paris-Lahaye : Mouton éditeur-École des Hautes Études en Sciences Sociales, 394 p., 520 p.
THÉRIEN, Céline, 2006, Anthologie de la littérature d’expression française, t. 1, des origines au romantisme,
CEC : Montréal, 264 p.
TURCOTTE, André G., dir., 2005, Anthologie : confrontation des écrivains, d’hier à aujourd’hui, t. 1 du Moyen
âge à 1850. Thompson/Modulo : Montréal, 304 p.
VENDRIX, Philippe. 1992. L’opéra-comique en France au XVIIIe siècle. Liège : Pierre Mardaga éditeur, coll.
musique. 377 p.
VIALA, Alain. 1985. Naissance de l’écrivain. Sociologie de la littérature à l’âge classique. Paris : Minuit, 317 p.

POLITIQUES ET RÈGLES INSTITUTIONNELLES


Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de quelques
politiques et règlements institutionnels et s’y conformer. Notamment, la Politique institutionnelle
d’évaluation des apprentissages, les conditions particulières concernant le maintien de l’admission d’un étudiant, la
Politique de valorisation de la langue française, la Politique pour un milieu d’études et de travail exempt de
harcèlement et de violence, les procédures et règles concernant le traitement des plaintes étudiantes.
Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à l’adresse
suivante : www.college-em.qc.ca. En cas de disparité entre des textes figurant ailleurs et le texte intégral,
ce dernier est la seule version légale et appliquée.
60

ANNEXE
Centre d'aide en français Collège Édouard-Montpetit

GRILLE DE CORRECTION DU CODE

O ORTHOGRAPHE

G GRAMMAIRE

G1 Accord dans le groupe nominal


G2 Accord dans le groupe verbal
G3 Accord du participe passé
G4 Formes verbales
G5 Homophones grammaticaux

S SYNTAXE

S1 Structure
S2 Concordance verbale
S3 Relationnants
S4 Pronoms et des déterminants
S5 Ponctuation

V VOCABULAIRE (impropriétés, anglicismes, niveau de langue)

T TYPOGRAPHIE

T1 Emploi des majuscules


T2 Règles typographiques
61

601-101-04
Hiver 2008

DÉPARTEMENT DE LITTÉRATURE ET DE FRANÇAIS

Plan de cours

COURS : ÉCRITURE ET LITTÉRATURE

PROGRAMME : Tous les programmes

DISCIPLINE : Français, langue d’enseignement et littérature

Pondération : Théorie : 2 Pratique : 2 Étude personnelle : 3

PROFESSEUR DU COURS-GROUPE BUREAU ℡ poste  courriel ou site web


Christine Robinson E-108 6567 christine.robinson@college-
em.qc.ca

PÉRIODE DE DISPONIBILITÉ AUX ÉTUDIANTS À remplir par les étudiants

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI


Avant-midi

Après-midi

COORDONNATRICES DU DÉPARTEMENT BUREAU ℡ poste  courriel


France Mongeau E-107 2661 france.mongeau@college-em.qc.ca
Rachel Belzile E-107 2661 rachel.belzile@college-em.qc.ca
PLACE DU COURS DANS LA FORMATION DE L’ÉTUDIANT

OBJECTIF DE LA DISCIPLINE
- La plupart des cours dispensés dans la discipline 601 mettent l'accent sur l'étude de
la littérature. C'est que nous visons avant tout à former de bons lecteurs d'oeuvres
littéraires, des lecteurs sensibles non seulement à la matière, au propos d'un texte,
mais aussi à la manière dont il est écrit, aux procédés linguistiques et stylistiques qui
y sont employés et à leurs effets. Nous cherchons, en fait, à former des lecteurs
capables d'analyser, d'expliquer, d'apprécier des textes littéraires, tout en trouvant
dans ces activités sens et plaisir; mais nous espérons, du même coup, en faire des
personnes aptes à bien s'exprimer oralement et par écrit, à propos de littérature
d'abord et, de là, en toutes circonstances. Fondamentalement, nous croyons que
l'établissement d'un rapport privilégié à la langue, à la littérature et à la culture,
permet à tout individu d'accroître la qualité de sa présence au monde, à sa société et
à son milieu culturel.
- Ce cours est un préalable absolu au cours Littérature et imaginaire, 601-102-04.

OBJECTIFS MINISTÉRIELS

Compétence :
Analyser, en référence à leur contexte culturel et pour mieux en apprécier le propos et les effets, des
textes littéraires de genres variés (dont théâtre), d’époques différentes, mais issus en majorité de la
littérature d’expression française antérieure au XIXe siècle, et rendre compte de ses analyses dans des
textes cohérents et corrects.

Objectifs :
1. Reconnaître le contexte culturel et le propos du texte.
2. Repérer et classer des thèmes et des procédés stylistiques.
3. Choisir les éléments d’analyse.
4. Élaborer un plan de rédaction.
5. Rédiger et réviser une analyse littéraire.

L'analyse littéraire consiste à étudier les procédés d'écriture qui donnent un sens au texte littéraire. Elle
est construite à partir d'un plan de rédaction.

STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE

La pondération du cours 601-101 est de 2-2-3. Ainsi, le cours est divisé en deux blocs hebdomadaires de
deux heures chacun: théorie et pratique. De plus, les élèves doivent faire à chaque semaine trois heures de
travail personnel à l’extérieur du cours.

Les deux heures de théorie sont consacrées à des exposés magistraux du professeur. Ceux-ci porteront
principalement sur des notions d'histoire littéraire (les courants littéraires), la situation des oeuvres étudiées,
l'analyse des oeuvres au programme, les caractéristiques du discours narratif et du théâtre comme genres
littéraires, la thématique et les figures de style, les techniques du paragraphe et du commentaire composé.

La partie pratique du cours consiste en divers exercices faits individuellement (évaluation formative ou
sommative) ou en ateliers (petits groupes). Ces exercices visent à développer des habiletés de lecture par une
pratique assidue des textes littéraires, puis des habiletés d'écriture par la production d'analyses littéraires.
L’analyse littéraire que nous ferons au cours se nomme le commentaire composé.
Les travaux débuteront par la production d'un paragraphe pour finalement atteindre la dimension d’une
analyse de trois à quatre pages (production du commentaire composé).
Le professeur assurera l'encadrement des travaux pratiques. Les élèves qui ont besoin d'explications
supplémentaires sont invités à rencontrer le professeur pendant ses heures de bureau.

PLANIFICATION DU COURS

ACTIVITÉS D’ÉTUDE
CONTENU
PERSONNELLE
Semaine 1
a) Présentation, plan de cours.
b) Le Moyen Age. b) Lecture dans l’anthologie de
Introduction à la littérature médiévale. Céline Thérien.

Rédaction (évaluation formative).


Semaine 2
a) Lecture dans l’anthologie et le
a) La littérature médiévale.
cahier coop.
La chanson de geste. La tonalité épique.
Notions : le champ lexical, les figures de style.
b) Lecture dans l’anthologie et le
b) Le récit d’inspiration courtoise. cahier coop.
Le roman de chevalerie.
Notions : les figures de style.
Semaine 3
a) Lecture dans l’anthologie et le
a) Atelier sur le roman médiéval.
cahier coop.

b) Contrôle de lecture sur Yvain ou Le Chevalier au lion de b) Lire Yvain ou Le Chevalier au


lion.
Chrétien de Troyes.
Présentation de l’œuvre.
Semaine 4
a) Lecture dans le cahier coop et
a) Théorie du commentaire composé : le paragraphe.
dans Yvain.
Étude d’un extrait d’Yvain.
b) Lecture dans le cahier coop et
dans Yvain.
b) Rédaction en classe d’un paragraphe sur Yvain ou Le
Chevalier au lion.
Semaine 5
a) Lecture dans l’anthologie.
a) La Renaissance.
Introduction. Les poètes de la Renaissance. b) Lecture dans l’anthologie et le
cahier coop.

b) Atelier sur la poésie de la Renaissance.


Semaine 6
a) Lecture dans l’anthologie.
a) Le XVIIe siècle.
Introduction. Le classicisme.
Poésie du XVIIe siècle.
b) Le théâtre du XVIIe siècle. b) Lecture dans l’anthologie.
Molière. La tonalité comique.
Semaine 7
a) Lire L’Avare de Molière.
a) Contrôle de lecture sur L’Avare de Molière.
Présentation de l’œuvre.
b) Lecture dans le cahier coop.

b) Théorie du commentaire composé : le plan.


Semaine 8
a) Lire un extrait de L’Avare.
a) Étude d’un extrait de L’Avare.
b) Élaboration du plan du commentaire composé sur L’Avare. b) Lire un extrait de L’Avare.
Plan à remettre à la fin du cours pour une évaluation formative.
Semaine 9
a) Lecture dans le cahier coop.
a) Retour sur le plan fait en classe.
Théorie du commentaire composé : le paragraphe (rappel), b) Remanier et compléter le plan
l’introduction, la conclusion. du commentaire composé.
b) Rédaction en classe du commentaire composé sur L’Avare.
Semaine 10
a) Rédaction en classe du commentaire composé sur L’Avare.

b) Le XVIIIe siècle. b) Lecture dans l’anthologie.

Introduction. La Philosophie des Lumières.


Fin de la rédaction en classe du commentaire composé sur
L’Avare.
Semaine 11
a) Lire les chapitres 1 à 3 de
a) Introduction à Voltaire.
Candide de Voltaire.
Les trois premiers chapitres de Candide seront expliqués.
Retour sur le commentaire composé 1 corrigé. b) Lire les chapitres 4 à 30 de
Candide.
b) Contrôle de lecture sur Candide de Voltaire (chap. 4 à 30).
Présentation de l’oeuvre.
Semaine 12
a) Questionnaire sur un extrait de
a) Élaboration du plan du commentaire composé sur Candide de
Candide.
Voltaire. b) Relire l’extrait analysé.
b) Rédaction en classe du commentaire composé sur Candide.
Semaine 13
a) Rédaction en classe du commentaire composé sur Candide.
b) Le théâtre du XVIIIe siècle. Beaumarchais. b) Lecture dans l’anthologie.
Fin de la rédaction en classe du commentaire composé sur
Candide.
Semaine 14
a) Lecture dans l’anthologie.
a) Synthèse du cours.
b) Lecture dans l’anthologie.
b) Présentation du film «Beaumarchais l’insolent».
Semaine 15
Étude à préciser.
Examen

N.B. Si nécessaire, ce calendrier pourra être modifié par le professeur au cours de la session.
Précisions sur les travaux

Tous les travaux se font individuellement sauf les ateliers, faits en groupe de deux étudiants.

Pour les contrôles de lecture, aucun document n’est autorisé.


Pour les commentaires composés, l’étudiant a droit à : l’œuvre littéraire, son plan, le cahier coop, un
dictionnaire, une grammaire et un dictionnaire de conjugaison.

Pour l’examen, première partie : aucun document permis, deuxième partie : droit à un dictionnaire, une
grammaire et un dictionnaire de conjugaison.
Examen: tout ce qui est vu au cours (théorie, textes étudiés) est matière à examen.

ÉVALUATION
Échéance
Description de l’activité (date de remise d’un
Pondératio
d’évaluation Contexte de réalisation travail ou période n (%)
d’examen)

3 contrôles de lecture Semaines : 3b, 7a, 15 points


Évaluation individuelle, 11b
travail fait en classe. (3X 5
points)
2 ateliers Travaux d’équipe, en Semaines :3a, 5b 10 points
classe. (2X 5
points)
Rédaction d’un paragraphe Évaluation individuelle, en Semaine : 4b 10 points
sur Yvain ou Le Chevalier classe.
au lion.
Commentaire composé de Évaluation individuelle, en Semaines : 9b, 10a, 25 points
700 mots sur L’Avare. classe. 10b (deux cours et
demi).
Commentaire composé de Évaluation individuelle, en Semaines : 12b, 13a, 25 points
700 mots sur Candide. classe. 13b (deux cours et
demi).
Examen Évaluation individuelle, en Semaine 15 15 points
classe.
TOTAL : 100

CONDITIONS DE RÉUSSITE
(1) NOTE DE PASSAGE

La note de passage est de 60 %.

(2) PRÉSENCE AUX COURS


La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire.

Politique départementale de présence en classe


1] Un étudiant qui aura été absent à plus de 10% de la période totale prévue pour un cours sera invité à
rencontrer son professeur qui l'avisera des conséquences possibles de sa(ses) prochaine(s) absence(s).
2] Est susceptible de ne plus être admis en classe tout étudiant qui, malgré cette invitation et cet avis, se
sera absenté à plus de 20% de la période totale prévue pour un cours.
3] En ce cas, la note portée au bulletin est la note totale obtenue au moment de l'exclusion.

Remarques
L’assiduité et la ponctualité en classe sont requises.
Le professeur y veillera en procédant à l’appel nominal au début de chaque cours.

Afin d’assurer le bon déroulement des cours, les étudiants veilleront à ne pas déranger le professeur et
le goupe.
Plus particulièrement,
1) aucune sonnerie provenant d’un téléphone cellulaire ne sera tolérée,
2) lorsqu’un cours magistral est donné, tout étudiant en retard ne sera pas admis en classe et devra
attendre la pause pour se joindre au groupe. Tout étudiant en retard de la pause ne sera pas admis au
cours.

(3) REMISE DES TRAVAUX


Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par l’enseignant.
Le professeur peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu entente préalable entre lui
et l’étudiant. Dans le cas où un travail en retard est accepté, le professeur peut appliquer au
travail une pénalité allant jusqu’à 10 % par jour de retard.

Mes règlements au sujet des travaux

Tous les travaux doivent être remis en mains propres au professeur.


Aucun travail soumis par voie électronique ne sera accepté.
Aucun travail ne sera accepté une fois les copies corrigées et remises au premier de mes groupes.

Absence à un travail fait en classe:


Si l’absence n’est pas sérieusement motivée, l’élève obtient la note zéro et n’a pas le droit de
reprendre le travail.

Si l'absence est sérieusement motivée (maladie, décès d’un proche, cas de force majeure) et justifiée
(certificat médical, attestation de décès) par une personne responsable, l'étudiant fera un travail de
reprise en présence du professeur.
Si l'étudiant ne se présente pas au moment convenu, il obtient la note zéro pour ce travail.

C’est la responsabilité de l’élève de faire la démarche auprès du professeur en vue d’une éventuelle
reprise de travail. Après avoir été absent, l’élève doit faire cette démarche dès que possible, au plus
tard à son retour en classe.

Aucun travail non fait au cours de la session ne pourra être repris à la fin de la session.

4) PRÉSENTATION MATÉRIELLE DES TRAVAUX

L’étudiant doit respecter les « Normes de présentation matérielle des travaux écrits » adoptées
par le Collège. Ces normes sont disponibles sous la rubrique « Aides à la recherche » des
centres de documentation du Collège. Voici les adresses :
CRD du campus de Longueuil : CRD de l'ÉNA :
http://www.college-em.qc.ca/biblio http://www.college-em.qc.ca/crdena

Politique départementale concernant la présentation matérielle des travaux


Le professeur peut enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation matérielle.

(5) QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE

Politique départementale concernant l'évaluation du français écrit

• La maîtrise du français et la réussite des études collégiales

Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne maîtrise de la langue
pour réussir ses quatre cours obligatoires de français et pour obtenir son diplôme d'études
collégiales;
Pour obtenir ce diplôme, l'étudiant doit réussir ses quatre cours de français ainsi que
l'épreuve uniforme de français administrée par le Ministère de l'Éducation, des Loisirs et du
Sport (une dissertation de 900 mots);

Pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d'une faute aux trente
mots (donc, pas plus de 30 fautes sur 900 mots).

Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en compte dans tous les
cours, quelle que soit la matière: la maîtrise du français est donc un facteur de réussite dans
tous les cours.

• Les cours de français au collège: des cours de littérature

Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours spécifiques, celui de
mise à niveau par exemple) sont essentiellement des cours de littérature, qui présupposent
une bonne compréhension et une maîtrise assurée de la langue parlée et, surtout, écrite.

Ces cours, et notamment les trois cours de la formation générale commune, sont entièrement
consacrés à l'acquisition de compétences littéraires: connaissances stylistiques et historiques;
habiletés à lire, à analyser, à rédiger des analyses littéraires, des dissertations explicatives et
critiques.

À toutes fins pratiques, il n'y a pas de place dans ces cours pour une étude en profondeur ou
une révision systématique des règles orthographiques, grammaticales, syntaxiques, lexicales
et typographiques.

• La maîtrise de la langue: la responsabilité de l'étudiant

Au Collège, l'étudiant est le premier responsable de la qualité de son français: chaque


étudiant doit veiller à se donner, s'il ne les possède pas déjà, les connaissances nécessaires à
une juste compréhension de la langue et à une présentation correcte de ses travaux, qu'ils
soient oraux ou écrits.

Chaque étudiant n'est pas pour autant laissé à lui-même: pour l'aider à assumer sa
responsabilité à l'égard de la qualité de sa langue, l'étudiant peut compter sur plusieurs
ressources:

ses professeurs, que l'étudiant peut rencontrer sur une base individuelle, selon leur horaire de
disponibilité ;

le Centre d'aide en français, où l'étudiant peut apprendre à relire ses textes et à voir ses
erreurs, et où il trouvera des fascicules de théorie (sur la ponctuation, par exemple), des
exercices avec corrigé, un entraînement en lecture à l'ordinateur, des didacticiels, des
adresses électroniques de sites pour la correction de la langue, des ouvrages de référence tels
le Multidictionnaire des difficultés, ainsi que des professeurs pour répondre à ses questions
et le guider dans sa démarche;

les formules proposées par le Centre d'aide en français :


les rencontres individuelles : l'étudiant reçoit l'aide d'un autre étudiant pour résoudre ses
principales difficultés (inscription recommandée dès le début de la session; attestation en fin
de session);

l'autoapprentissage : l'étudiant travaille ses points faibles et corrige ses textes (date limite
d'inscription: la septième semaine; attestation en fin de session).

Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

• Modalités d'évaluation du français écrit

Dans les travaux où le professeur juge qu'il y a matière à évaluation du français écrit, la
pondération accordée au français écrit est de 30% dans les cours de la formation générale et
du programme Arts et lettres, à l'exception des cours 601-004 et 601-005 (mise à niveau),
601-CGA et 601-CGB (communication en français); le professeur établit la note selon la
fréquence des fautes, en fonction du tableau suivant:

Cours Nombre de Ratio faute/mots pour


mots d'une obtenir la note de passage
rédaction pour le code (60%)

Mise à niveau 500 1 faute / 18 mots


601-101 700 1 faute / 44 mots
601-102 800 1 faute / 50 mots
601-103 900 1 faute / 56 mots
601-104 900 1 faute / 56 mots

Le professeur peut refuser d'évaluer un travail à cause de la mauvaise qualité de la langue.

Le Département recommande aux professeurs de remettre jusqu'à 50% des points perdus à
cause de l'incorrection de la langue écrite à l'une ou l'autre des deux conditions suivantes:

1) un progrès évident certifié par le CAF à la fin de la session;


2) un progrès évident remarqué par le professeur au cours de la session;

Le Département a adopté la Grille de correction du code, produite par le CAF, pour qu'elle
serve de balise à la définition des fautes pénalisées. Cette grille est annexée aux plans de
cours.

Je recommande les ouvrages suivants:


- Le Petit Robert 1,
- Villers, Marie-Eva de, Multidictionnaire de la langue française, Montréal, Québec/Amérique, 2003.
- Grevisse, Maurice, Précis de grammaire française, Ed. du Renouveau pédagogique inc.,

- Bescherelle 1, L'art de conjuguer, Hurtubise HMH.

Ma politique pour les élèves inscrits au CAF

Pour les deux commentaires composés, je remets jusqu'à 50% des points perdus pour le français écrit aux
conditions suivantes:

1) L'élève est inscrit en autocorrection ou en relation d'aide au CAF.

2) L'élève a fait au CAF le nombre minimal d'heures de travail, soit huit heures pour la session.

3) Vers la fin de la session, l'élève me remet son attestation du CAF.

4) L'élève a fait la correction du premier commentaire composé selon la grille et les normes du CAF. Il me
remet cette correction, au plus tard sept jours après avoir reçu le travail en question.

5) Bien sûr, l'élève a fait des progrès évidents en français écrit.

N.B. La remise des points perdus n'est pas automatique. Elle dépend de l'évaluation de l'ensemble du dossier
par le professeur.
Je pourrai remettre jusqu’à 5 points (au maximum) à la note sur 100.

ŒUVRES À L’ÉTUDE

La lecture des livres suivants est obligatoire:

1. CHRÉTIEN DE TROYES, Yvain ou Le Chevalier au lion, Montréal, Beauchemin, coll. «Parcours


d’une œuvre».

2. MOLIÈRE, L’Avare, Montréal, Beauchemin, coll. «Parcours d’une œuvre».

3. VOLTAIRE, Candide, Montréal, Beauchemin, coll. «Parcours d’un œuvre».

4. THÉRIEN, Céline , Anthologie de la littérature d’expression française des origines au romantisme,


Montréal, Éditions CEC. 2e édition.

De plus, les étudiants doivent se procurer les documents suivants:

- Normes de présentation matérielle des travaux écrits, (disponible aussi sur le site du Collège Edouard-
Montpetit).

- Cahier coop (numéro communiqué au cours).

Bonne session! Bonnes lectures!


MÉDIAGRAPHIE
Éléments de bibliographie

BATAINI, Marie-Thérèse et Marie-Josée Dion. L’analyse littéraire. Un art de lire et d’écrire. Mont-Royal :
Modulo, 1997.

BUSCHAERT, Catherine. Littérature française. Anthologie, 1. XIe-XVIe siècle, 2. XVIIe siècle, 3. XVIIIe
siècle. Paris : Larousse, 1994.

DÉSALMAND, Paul et Patrick Tort. Vers le commentaire composé. Paris : Hatier «Profil» no 417/418,
1986.

FRAGONARD, M.M.. Précis d'histoire de la littérature française. Paris : Didier, 1981.

MAGGI, Gilbert. Littérature française du Moyen Age à 1950 . Montréal : Ed. Pointcarré, 1994.

PILOTE, Carole. Français. Ensemble 1. Méthode d’analyse littéraire et littérature française. Laval : Études
vivantes, 1997.

PILOTE, Carole. Guide des procédés d’écriture et des genres littéraires. Laval : Études vivantes, 2000.

PRESS, Axel et Jean-Pierre Aubrit. L'explication littéraire et le commentaire composé. Paris : Armand
Colin, 1994.

RICALENS-POURCHOT, Nicole. Lexique des figures de style. Paris : Armand Colin, 2002.

SABBAH, Hélène (dir.). Littérature. Textes et méthode. Montréal : Hurtubise HMH, 1994.

SAINT-GELAIS, Normand. Pratique de la littérature. Sainte-Foy : Le Griffon d’argile, 2001.

SIMARD, Jean-Paul. Guide du savoir-écrire. Montréal : Ed. Ville-Marie et Ed. de l'Homme, 1984.

POLITIQUES ET RÈGLES INSTITUTIONNELLES


Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de quelques
politiques et règlements institutionnels et s’y conformer. Notamment, la Politique institutionnelle
d’évaluation des apprentissages, les conditions particulières concernant le maintien de l’admission d’un
étudiant, la Politique de valorisation de la langue française, la Politique pour un milieu d’études et de
travail exempt de harcèlement et de violence, les procédures et règles concernant le traitement des
plaintes étudiantes.
Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à l’adresse
suivante : www.college-em.qc.ca. En cas de disparité entre des textes figurant ailleurs et le texte intégral,
ce dernier est la seule version légale et appliquée.

ANNEXE
Centre d'aide en français Collège Édouard-Montpetit
GRILLE DE CORRECTION DU CODE

OORTHOGRAPHE

O1 Usage
O2 Règles euphoniques

GGRAMMAIRE

G1 Accord dans le groupe nominal


G2 Accord dans le groupe verbal
G3 Accord du participe passé
G4 Formes verbales
G5 Homophones grammaticaux
G6 Mots invariables

S SYNTAXE (phrase)

S1 Complétude
S2 Structure
S3 Modes, temps et concordance
S4 Emploi des relationnants
S5 Emploi des pronoms et des déterminants
S6 Ponctuation

V VOCABULAIRE

V1 Mot inexistant
V2 Sens impropre au contexte
V3 Anglicisme
V4 Emploi impropre au contexte (et niveau de langue)

T TYPOGRAPHIE

T1 Emploi des majuscules


T2 Règles typographiques
601-101-04
Hiver 2008

DÉPARTEMENT DE LITTÉRATURE ET DE FRANÇAIS

Plan de cours

COURS : ÉCRITURE ET LITTÉRATURE

PROGRAMME : Tous les programmes

DISCIPLINE : Français, langue d’enseignement et littérature

Pondération : Théorie : 2 Pratique : 2 Étude personnelle : 3

Professeure Bureau poste @ courriel et site web

Magda Sayad E-109 6563 magda.sayad@college-em.qc.ca


http://ww2.college-
em.qc.ca/prof/msayad/Litt101

PÉRIODE DE DISPONIBILITÉ AUX ÉTUDIANTS À remplir par les étudiants

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI

Avant-midi

Après-midi

COORDONNATEURS DU DÉPARTEMENT BUREAU poste  courriel

France Mongeau E-107 2661 france.mongeau@college-em.qc.ca

Rachel Belzile E-107 2661 rachel.belzile@college-em.qc.ca


74

PLACE DU COURS DANS LA FORMATION DE L’ÉTUDIANT

OBJECTIF DE LA DISCIPLINE
- La plupart des cours dispensés dans la discipline 601 mettent l'accent sur l'étude de la
littérature. C'est que nous visons avant tout à former de bons lecteurs d'oeuvres littéraires,
des lecteurs sensibles non seulement à la matière, au propos d'un texte, mais aussi à la
manière dont il est écrit, aux procédés linguistiques et stylistiques qui y sont employés et à
leurs effets. Nous cherchons, en fait, à former des lecteurs capables d'analyser, d'expliquer,
d'apprécier des textes littéraires, tout en trouvant dans ces activités sens et plaisir; mais nous
espérons, du même coup, en faire des personnes aptes à bien s'exprimer oralement et par
écrit, à propos de littérature d'abord et, de là, en toutes circonstances. Fondamentalement,
nous croyons que l'établissement d'un rapport privilégié à la langue, à la littérature et à la
culture, permet à tout individu d'accroître la qualité de sa présence au monde, à sa société et à
son milieu culturel.
- Ce cours est un préalable absolu au cours de Littérature et imaginaire, 601-102-04.

OBJECTIFS MINISTÉRIELS
Compétence :
Analyser, en référence à leur contexte culturel et pour mieux en apprécier le propos et les effets,
des textes littéraires de genres variés (dont théâtre), d’époques différentes, mais issus en majorité
de la littérature d’expression française antérieure au XIXe siècle, et rendre compte de ses
analyses dans des textes cohérents et corrects.

Objectifs :
1. Reconnaître le contexte culturel et le propos du texte.
2. Repérer et classer des thèmes et des procédés stylistiques.
3. Choisir les éléments d’analyse.
4. Élaborer un plan de rédaction.
5. Rédiger et réviser une analyse littéraire de 700 mots.
L'analyse littéraire consiste à étudier les procédés d'écriture qui donnent un sens au texte
littéraire. Elle est construite à partir d'un plan de rédaction.

STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE


• Cours magistraux : exposés et explications; étude de textes ; projection de documents audio-
visuels ; discussions.
• Lecture individuelle : œuvres complètes et extraits ; préparation de fiches de lecture.
• Consultation de notes de cours dans le site Internet : http://ww2.college-
em.qc.ca/prof/msayad/Litt101 (accessible par le site du collège : CAMPUS DE LONGUEUIL >
VIE PEDAGOGIQUE > SITE DES PROFS ET DES DEPARTEMENTS > FRANÇAIS > MAGDA SAYAD >
Écriture et littérature - 101).
• Consultation de sites Internet en rapport avec la littérature.
• Ateliers (en équipes de 3 ou 4) : étude de textes à partir de questions, en classe; présentation
écrite ou orale.
• Tests et examens.

74
75

Toutes les consignes concernant les travaux seront données en classe, généralement par écrit.
Tous les travaux écrits feront l'objet d'une évaluation, formative et sommative, des erreurs de
langue écrite à l'aide de la grille de correction du code (du CAF) en annexe.

PLANIFICATION DU COURS
N.B. Le programme suivant pourrait faire l’objet de modifications avec préavis (en classe et dans le
site). Par ailleurs, le déroulement précis de chaque activité sera expliqué en classe.

CONTENU ACTIVITÉS D’ÉTUDE PERSONNELLE


Semaine 1
Présentation du plan de cours. Lecture dans l’Anthologie
Lecture d’un texte et discussion
Test diagnostique.

Semaines 2, 3 et 4
Lecture de textes et préparation de fiches
Le Moyen-Âge ; la Renaissance (début) de lecture personnelles
Étude de textes
Éléments de méthodologie
Atelier
Test de lecture (10%)
Lecture de textes et préparation de fiches
Semaine 5
de lecture personnelles
Analyse littéraire à faire en classe Lecture dans l’Anthologie

Semaines 6 et 7
Lecture de textes et préparation de fiches
La Renaissance de lecture personnelles
Étude de textes Lecture de Dom Juan
Atelier

Semaines 8, 9, 10
Le XVIIe siècle Lecture dans l’Anthologie
Étude de textes
Atelier
Test de lecture (10%)
Semaine 11 ( le 7 avril 2008 ) Lecture dans l’Anthologie
Analyse littéraire en classe Lecture : Les liaisons dangereuses

Semaines 12, 13 et 14
Le XVIIIe siècle
Lecture de textes et préparation de fiches
Étude de textes
de lecture personnelles
Atelier
Test de lecture (10%)

75
76

Semaine 15 BONNES VACANCES !


Examen de synthèse

ÉVALUATION
La répartition des points pourrait faire l’objet de modifications avec préavis.

Description de Échéance Pondération


Contexte de réalisation (date de remise d’un travail ou
l’activité d’évaluation période d’examen)
(%)

Ateliers (4 ou 5) En classe, par équipe de 3 semaines 2, 6, 8, 12, 14 20 %


(dates à confirmer)

Tests de lecture En classe, individuels semaines 3, 6, 12 (dates à 3x10 = 30 %


confirmer)

Analyses littéraires En classe, individuelles semaines 5 ou 6 et 11 2x20 = 40%

Examen de synthèse En classe, individuel semaine 15 10%


TOTAL : 100
L'évaluation terminale de cours (article 6.2.4 de la PIÉA) peut comporter deux activités, dont la
pondération totale varie entre 25% et 40% de la note du cours ; l'une de ces activités peut avoir
lieu à partir de la date prévue pour la journée JR consacrée aux activités d'évaluation
préparatoires à l'ÉUF (semaine 11).
CONDITIONS DE RÉUSSITE
1. NOTE DE PASSAGE
La note de passage est de 60 %.

2. PRÉSENCE AUX COURS


La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire.
L’étudiant qui doit s’absenter (pour des raisons valables) doit rencontrer le professeur dans les
plus brefs délais afin de justifier son absence.
Politique départementale de présence en classe
a) L’étudiant qui aura été absent à plus de 10% de la période totale prévue pour un cours sera
invité à rencontrer son professeur qui l'avisera des conséquences possibles de sa ou ses
prochaine-s absence-s.
b) Est susceptible de ne plus être admis en classe tout étudiant qui, malgré cette invitation et
cet avis, se sera absenté à plus de 20% de la période totale prévue pour un cours.
c) En ce cas, la note portée au bulletin est la note totale obtenue au moment de l'exclusion.

3. REMISE DES TRAVAUX


Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par le professeur.
Celui-ci peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu entente préalable entre lui et
l’étudiant. Dans le cas où un travail en retard est accepté, le professeur peut appliquer au
travail une pénalité allant jusqu’à 10 % par jour de retard.
76
77

4. PRÉSENTATION MATÉRIELLE DES TRAVAUX


L’étudiant doit respecter les Normes de présentation matérielle des travaux écrits adoptées
par le Collège. Ces normes sont disponibles sous la rubrique « Aides à la recherche » des
centres de documentation du Collège. Voici les adresses :
CRD du campus de Longueuil : CRD de l'ÉNA :
http://www.college-em.qc.ca/biblio http://www.college-em.qc.ca/crdena

Politique départementale concernant la présentation matérielle des travaux


Le professeur peut enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation matérielle.

5. QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE


Politique départementale concernant l'évaluation du français écrit
• La maîtrise du français et la réussite des études collégiales
Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne maîtrise de la langue
pour réussir ses quatre cours obligatoires de français et pour obtenir son diplôme d'études
collégiales.
Pour obtenir ce diplôme, l'étudiant doit réussir ses quatre cours de français ainsi que
l'épreuve uniforme de français administrée par le ministère de l'Éducation, des Loisirs et du
Sport (une dissertation de 900 mots).
Pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d'une faute aux trente
mots (donc, pas plus de 30 fautes sur 900 mots).
Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en compte dans tous les
cours, quelle que soit la matière: la maîtrise du français est donc un facteur de réussite dans
tous les cours.
• Les cours de français au collège: des cours de littérature
Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours spécifiques, celui de
mise à niveau par exemple) sont essentiellement des cours de littérature, qui présupposent
une bonne compréhension et une maîtrise assurée de la langue parlée et, surtout, écrite.
Ces cours, et notamment les trois cours de la formation générale commune, sont entièrement
consacrés à l'acquisition de compétences littéraires : connaissances stylistiques et
historiques; habiletés à lire, à analyser, à rédiger des analyses littéraires, des dissertations
explicatives et critiques.
À toutes fins pratiques, il n'y a pas de place dans ces cours pour une étude en profondeur ou
une révision systématique des règles orthographiques, grammaticales, syntaxiques, lexicales
et typographiques.
• La maîtrise de la langue: la responsabilité de l'étudiant
Au Collège, l'étudiant est le premier responsable de la qualité de son français: chaque
étudiant doit veiller à se donner, s'il ne les possède pas déjà, les connaissances nécessaires à
une juste compréhension de la langue et à une présentation correcte de ses travaux, qu'ils
soient oraux ou écrits.
Chaque étudiant n'est pas pour autant laissé à lui-même: pour l'aider à assumer sa
responsabilité à l'égard de la qualité de sa langue, l'étudiant peut compter sur plusieurs
ressources :

77
78

ses professeurs, que l'étudiant peut rencontrer sur une base individuelle, selon leur horaire de
disponibilité ;
le Centre d'aide en français, où l'étudiant peut apprendre à relire ses textes et à voir ses
erreurs, et où il trouvera des fascicules de théorie (sur la ponctuation, par exemple), des
exercices avec corrigé, un entraînement en lecture à l'ordinateur, des didacticiels, des
adresses électroniques de sites pour la correction de la langue, des ouvrages de référence tels
le Multidictionnaire des difficultés, ainsi que des professeurs pour répondre à ses questions
et le guider dans sa démarche; les formules proposées par le Centre d'aide en français :
les rencontres individuelles : l'étudiant reçoit l'aide d'un autre étudiant pour résoudre ses
principales difficultés (inscription recommandée dès le début de la session; attestation
en fin de session);
l'autoapprentissage : l'étudiant travaille ses points faibles et corrige ses textes (date
limite d'inscription et conditions au CAF; attestation en fin de session).
Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.
• Modalités d'évaluation du français écrit
Dans les travaux où le professeur juge qu'il y a matière à évaluation du français écrit, la
pondération accordée au français écrit est de 30% dans les cours de la formation générale et
du programme Arts et lettres, [...]; le professeur établit la note selon la fréquence des fautes,
en fonction du tableau suivant :
Cours Nombre de mots d'une Ratio faute/mots pour obtenir la note de passage
rédaction pour le code (60%)
Mise à niveau 500 1 faute / 18 mots
601-101 700 1 faute / 44 mots
601-102 800 1 faute / 50 mots
601-103 900 1 faute / 56 mots
601-104 900 1 faute / 56 mots
Le professeur peut refuser d'évaluer un travail à cause de la mauvaise qualité de la langue.
Le Département recommande aux professeurs de remettre jusqu'à 50% des points perdus à
cause de l'incorrection de la langue écrite à l'une ou l'autre des deux conditions suivantes :
1) un progrès évident certifié par le CAF à la fin de la session;
2) un progrès évident remarqué par le professeur au cours de la session;
J’APPLIQUERAI CETTE DERNIERE RECOMMANDATION A CERTAINES CONDITIONS :
• si l’étudiant-e fait un nombre élevé de fautes, la démarche au CAF sera nécessaire ;
• de plus, après entente avec moi, les personnes désireuses de récupérer une partie des
points perdus devront corriger les fautes signalées dans un travail selon des modalités
que j’expliquerai et ce, dans un délai de 2 semaines suivant la réception du travail
corrigé ;
• le dernier travail écrit individuel ainsi que l’examen final ne feront pas l’objet d’une
remise de points perdus.
Le Département a adopté la Grille de correction du code, produite par le CAF, pour qu'elle
serve de balise à la définition des fautes pénalisées. Cette grille est annexée au plan de
cours.

78
79

ŒUVRES À L’ÉTUDE et VOLUMES OBLIGATOIRES


LACLOS, Pierre Choderlos de. Les Liaisons dangereuses, Paris, Hachette, coll. « Classiques
Hachette », 1995, 352 p.
MOLIÈRE. Dom Juan, Paris, Hachette, coll. « Classiques Hachette », 1991, 160 p.
TURCOTTE, André G., dir. Anthologie : confrontation des écrivains d’hier à aujourd’hui.
Tome I, Mont-Royal, Groupe Modulo, 2005, 304 p., ill. (ISBN 2-89443-243-7)

OUTRE LES EXTRAITS ÉTUDIÉS DANS L’ANTHOLOGIE, D’AUTRES TEXTES SERONT PRÉSENTÉS
DANS LE SITE INTERNET.

BIBLIOGRAPHIE
1. Histoires littéraires et anthologies
A)
ARMAND, Anne. Histoire de la littérature française : Moyen Âge - XVIe, Paris, Hatier,
coll. « Itinéraires littéraires », 1991, 414 p., ill.
HORVILLE, Robert. Histoire de la littérature française : XVIIe , Paris, Hatier,
coll. « Itinéraires littéraires », 1991, 416 p., ill.
DÉCOTE, Georges et Hélène SABBAH, dir. Histoire de la littérature française : XVIIIe ,
Paris, Hatier, coll. « Itinéraires littéraires », 1991, 447 p., ill.
B)
BERTHELOT, Anne et François CORNILLAT. Littérature Moyen Âge -XVI e siècle : Textes
et documents, Paris, Nathan, coll. « Henri Mitterand », 1988, 512 p., ill.
PUZIN, Claude. Littérature XVIIe siècle : Textes et documents, Paris, Nathan, coll. « Henri
Mitterand », 1989 (1987), 496 p., ill.
CHARPENTIER, Michel et Jeanne CHARPENTIER. Littérature XVIIIe siècle : Textes et
documents, Paris, Nathan, coll. « Henri Mitterand », 1988, 496 p., ill.
C)
BUSCHAERT, Catherine. Anthologie de la littérature française : XIe - XVIe siècles, Paris,
Larousse, 1994, 288 p.
HORVILLE, Robert. Anthologie de la littérature française : XVIIe siècle, Paris, Larousse,
1994, 335 p.
MALANDAIN, Pierre. Anthologie de la littérature française : XVIIIe siècle, Paris, Larousse,
1994, 336 p.
D)
ALLUIN, Bernard, dir. Anthologie de textes littéraires du Moyen Âge au XXe siècle, Paris,
Hachette, coll. « Éducation », 1998, 639 p., ill.
AMON, Évelyne, Yves BOMATI et coll., Lectures : Anthologie pour le lycée, Moyen Âge,
XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles. Paris, Magnard, coll. « Amon-Bomati », 2000, 448 p., ill.
BÉGUIN, Michelle et coll. Anthologie 2e / 1re : Textes et parcours en France et en Europe,
Paris, Belin, 2000, 670 p., ill.
BERSANI, Jacques, dir. Anthologie des littératures européennes du XIe au XXe siècle, Paris,
Hachette, 1995, 702 p.
79
80

DUFOURNET, Jean, dir. Anthologie de la poésie lyrique française des XIIe et XIIIe siècles,
Paris, Gallimard , « Poésie », 1989, 384 p.
SABBAH, Hélène, dir. Littérature 2nd : Textes et méthode, Paris, Hatier, 1996, 448 p., ill.
(Autre édition : Littérature : Textes et méthode, Ville LaSalle, Hurtubise HMH,
1997.)
SABBAH, Hélène, dir. Littérature 1re : Textes et méthode, Paris, Hatier, 1994, 464 p., ill.

2. Ouvrages de référence
BEAUMARCHAIS, J.-P., D. COUTY et A. REY. Dictionnaire des littératures de langue
française, Paris, Bordas, 1994, 4 vol.
BENOIT-DUSAUSOY, A. et G. FONTAINE, dir. Dictionnaire des auteurs européens, Paris,
Hachette, coll. « Éducation », 1995, 592 p.
COLLECTIF. Introduction à la vie littéraire du Moyen Âge, du XVIe siècle, du XVIIe siècle,
du XVIIIe siècle, Bordas, Paris, 1984, 4 volumes.
DEMOUGIN, Jacques, dir. Dictionnaire de la littérature française et francophone, Paris,
Larousse, coll.« Références », 1987, 3 tomes.
ETERSTEIN, Claude, dir. La Littérature française de A à Z, Paris, Hatier, 1998, 480 p.
FRAGONARD, N.N. Précis d’histoire de la littérature française, Didier, Paris, 1981, 111p.
LAFFONT-BOMPIANI. Dictionnaire des Personnages littéraires et dramatiques de tous les
temps et de tous les pays, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1960.
LAGARDE, André et MICHARD, Laurent. Le Lagarde et Michard. v. 1 : Moyen Âge, XVIe
siècle ; v. 2 : XVIIe siècle, XVIIIe siècle, Paris, Bordas, 2003.
SAULNIER, V.-L. La littérature française du Moyen Âge, PUF, Que sais-je?, Paris, 1964, 36
p.
SAULNIER, V.-L. La littérature française au siècle philosophique, PUF, Paris, 1967, 129 p.

LES ADRELS DE SITES INTERNET SERONT DISPONIBLES SUR LE SITE.

POLITIQUES ET RÈGLES INSTITUTIONNELLES


Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de
quelques politiques et règlements institutionnels et s’y conformer. Notamment, la Politique
institutionnelle d’évaluation des apprentissages, les conditions particulières concernant le
maintien de l’admission d’un étudiant, la Politique de valorisation de la langue française, la
Politique pour un milieu d’études et de travail exempt de harcèlement et de violence, les
procédures et règles concernant le traitement des plaintes étudiantes.
Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à
l’adresse suivante : www.college-em.qc.ca. En cas de disparité entre des textes figurant ailleurs
et le texte intégral, ce dernier est la seule version légale et appliquée.

ANNEXE
Centre d'aide en français Collège Édouard-Montpetit
GRILLE DE CORRECTION DU CODE

80
81

O ORTHOGRAPHE

G GRAMMAIRE
G1 Accord dans le groupe nominal G4 Formes verbales
G2 Accord dans le groupe verbal G5 Homophones grammaticaux
G3 Accord du participe passé
S SYNTAXE
S1 Structure S4 Pronoms et des déterminants
S2 Concordance verbale S5 Ponctuation
S3 Marqueurs de relation
V VOCABULAIRE impropriétés - anglicismes - niveau de langue

T TYPOGRAPHIE
T1 Emploi des majuscules T2 Règles typographiques

81
82

601-101-04
Hiver 2008

DÉPARTEMENT DE LITTÉRATURE ET DE FRANÇAIS

Plan de cours

COURS : ÉCRITURE ET LITTÉRATURE

PROGRAMME : Tous les programmes

DISCIPLINE : Français, langue d’enseignement et littérature

Théorie Étude
Pondération : 2 Pratique : 2 3
: personnelle :

PROFESSEUR DU COURS-GROUPE BUREAU ℡ poste  courriel ou site web


Louise Vigeant E-1702 6558 louise.vigeant@college-
em.qc.ca

PÉRIODE DE DISPONIBILITÉ AUX ÉTUDIANTS À remplir par les étudiants

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI


Avant-midi

Après-midi

COORDONNATRICES DU BUREAU ℡ poste  courriel


DÉPARTEMENT

France Mongeau E-107 2661 france.mongeau@college-


em.qc.ca
Rachel Belzile E-107 2661 rachel.belzile@college-em.qc.ca

82
83

PLACE DU COURS DANS LA FORMATION DE L’ÉTUDIANT

OBJECTIF DE LA DISCIPLINE
- La plupart des cours dispensés dans la discipline 601 mettent l'accent sur
l'étude de la littérature. C'est que nous visons avant tout à former de
bons lecteurs d'oeuvres littéraires, des lecteurs sensibles non seulement à
la matière, au propos d'un texte, mais aussi à la manière dont il est écrit,
aux procédés linguistiques et stylistiques qui y sont employés et à leurs
effets. Nous cherchons, en fait, à former des lecteurs capables
d'analyser, d'expliquer, d'apprécier des textes littéraires, tout en trouvant
dans ces activités sens et plaisir ; mais nous espérons, du même coup, en
faire des personnes aptes à bien s'exprimer oralement et par écrit, à
propos de littérature d'abord et, de là, en toutes circonstances.
Fondamentalement, nous croyons que l'établissement d'un rapport
privilégié à la langue, à la littérature et à la culture permet à tout individu
d'accroître la qualité de sa présence au monde, à sa société et à son
milieu culturel.
- Ce cours est un préalable absolu au cours Littérature et imaginaire,
601-102-04.

OBJECTIFS MINISTÉRIELS

Compétence :
Analyser, en référence à leur contexte culturel et pour mieux en apprécier le propos et les
effets, des textes littéraires de genres variés (dont théâtre), d’époques différentes, mais
issus en majorité de la littérature d’expression française antérieure au XIXe siècle, et rendre
compte de ses analyses dans des textes cohérents et corrects.

Objectifs :
1. Reconnaître le contexte culturel et le propos du texte.
2. Repérer et classer des thèmes et des procédés stylistiques.
3. Choisir les éléments d’analyse.
4. Élaborer un plan de rédaction.
5. Rédiger et réviser une analyse littéraire de 700 mots.

L'analyse littéraire consiste à étudier les procédés d'écriture qui donnent un sens au texte
littéraire. Elle est construite à partir d'un plan de rédaction.

STRATÉGIES D’ENSEIGNEMENT ET D’APPRENTISSAGE

Activités en classe :
- exposés sur l'histoire littéraire pour connaître les contextes culturels

83
84

des oeuvres
- exposés théoriques sur la méthode d'analyse des textes
- analyse de textes et discussions
- visionnement de documents audiovisuels
- exercices pratiques
- examens

Activités à l'extérieur de la classe:


- lectures obligatoires
- rédaction de travaux

CONTENU

Moyen Age
- le récit : Le Roman de Tristan et Iseut, Béroul (1170)

Renaissance
- le récit : Rabelais (extraits de Gargantua, 1534)
- l'essai : Montaigne (extraits des Essais, 1570-1592)

XVIIe siècle
- le théâtre : L’École des femmes de Molière (1662)

XVIIIe siècle
- le conte philosophique : L’Ingénu de Voltaire (1759)
- l'essai : Voltaire (extraits du Dictionnaire philosophique et autres textes)

PLANIFICATION DU COURS

ACTIVITÉS D’ÉTUDE
CONTENU
PERSONNELLE

84
85

1er Bloc : Le Moyen Âge : trois semaines

rencontre 1 : 25 janvier
à faire : lire dans
- présentation du plan de cours
L'Histoire du théâtre en
- tableau historique : du Moyen Âge au XVIIIe siècle Occident le chapitre sur
le Moyen Âge
rencontre 2 : 29 janvier
- introduction au Moyen Âge à partir du Roman de à faire : lire Le Roman de
Tristan et Iseut : repérage des indices de Tristan et Iseut
contexte culturel et de thèmes

rencontre 3 : 1er février


- méthodologie : résumé (reconnaître le propos d'un
texte) et thèmes ; caractéristiques stylistiques :
champ lexical, connotation, figures de
style (comparaison, métaphore)
- explication de texte en classe: Tristan et Iseut
(en équipe de 2 : 10 points)

rencontre 4 : 5 février
- analyse du Roman de Tristan et Iseut et discussion

rencontre 5 : 8 février
- visionnement d’une émission sur Tristan et Iseut à faire : lire dans L'Histoire
(série : Les héros sont éternels) du théâtre en Occident le
chapitre sur la Renaissance
rencontre 6 : 12 février
- méthodologie : plan d’analyse littéraire d’un
extrait du roman
- contrôle des connaissances (5 points)

85
86

2e Bloc : La Renaissance : 3 semaines


à faire : lire l'extrait d'un
texte de Rabelais (distribué
rencontre 1 : 19 février en classe)
- introduction à la Renaissance
à faire : lire les textes de
rencontre 2 : 22 février Montaigne (distribués en
classe)
- explication d’extraits de textes de Rabelais

rencontre 3 : 26 février
- Montaigne et l'essai ; le thème de l’éducation ;
l’humanisme; lien avec Rabelais
- analyse verbale d'un court essai de Montaigne

rencontre 4 : 29 février
- analyse d'un extrait de texte de Montaigne : fond
et forme ; cohérence des idées et du style de
à faire : lire dans L'Histoire
Montaigne du théâtre en Occident le
- contrôle des connaissances (5 points) chapitre sur le XVIIe siècle

rencontres 5 (4 mars) et 6 (7 mars)


- plan et analyse écrite de l’essai (500 mots: 15 points, dont
5 pour le plan) ; en classe, individuellement à faire : lire L’École des
femmes de Molière

3e Bloc : Le XVIIe siècle : 4 semaines

rencontre 1 : 11 mars
- introduction au XVIIe siècle : le Grand siècle

rencontre 2 : 14 mars
- présentation de Molière ;
- visionnement d’un extrait du film d’Ariane
Mnouchkine Molière, une vie ;
- courants : le baroque et le classicisme

rencontre 3 : 18 mars
- lecture méthodique de la scène d’exposition

rencontre 4 : 20 mars
- le texte dramatique (écrit pour le théâtre) :
didascalies et types de discours des personnages
(réplique, tirade, aparté, monologue, dialogue, etc.) ;
découpage en actes et scènes ;
- histoire (temps, espace, action) et thèmes;
- le genre dramatique : la tragédie et la comédie

86
87

rencontre 5 : 25 mars
- explication de texte en classe : une scène de
L’École des femmes (à 2 : 10 points)

rencontre 6 : 28 mars
- analyse de L’École des femmes et discussion
à faire : analyse de cette
rencontre 7 : 1er avril
scène de L’École des
- plan de l’analyse littéraire d’une scène de L’École
femmes
des femmes
(700 mots)
- contrôle des connaissances (5 points)
à faire : lire dans
rencontre 8 : 4 avril
L'Histoire du théâtre en
- visionnement d’une captation d’une mise en scène
Occident le chapitre sur
de L’École des femmes
le XVIIIe siècle

87
88

4e Bloc : Le XVIIIe siècle : 4 semaines

rencontre 1 : 7 avril à faire : lire les textes de


Voltaire distribués en
- introduction au XVIIIe siècle : les Lumières classe et le conte
- Voltaire : le conte philosophique ; l'essai ; l’ironie L’Ingénu
rencontre 2 : 15 avril
- analyse du texte de Voltaire De l'horrible danger de à remettre : l’analyse de
la lecture la scène de L’École des
femmes
rencontre 3 : 18 avril (20 points (dont 5 pour
- visionnement d’un extrait du film Ridicule de le plan) ;
Patrice Leconte et analyse de la société française de
l’Ancien Régime

rencontres 4 (22 avril) et 5 (25 avril)


- lecture méthodique d’extraits de L’Ingénu

rencontres 6 (29 avril) et 7 (2 mai)


- analyse de L’Ingénu et discussion ; le mythe du
bon sauvage

rencontre 8 : 6 mai
- contrôle des connaissances (5 points)
- révision et retour sur la session

5e bloc : 15e semaine

Examen final: analyse d'un extrait de L'ingénu de


Voltaire
(25 points) ; en classe, 700 mots

ÉVALUATION

88
89

Échéance
Description de (date de remise
Contexte de Pondéra
l’activité d’un travail ou
réalisation tion (%)
d’évaluation période
d’examen)
- 4 contrôles des en classe Bloc 1, 20 points
connaissances rencontre 6 (4 x 5
Bloc 2, points)
rencontre 4 Bloc
3, rencontre 7
Bloc 4,
rencontre 8
- explication de texte : 3e rencontre 10 points
extrait de : Tristan et Iseut en classe, en équipe
(1er bloc) (1er
de 2
fév.)
- plan + analyse d’un en classe, 5e et 6e 15 points
essai de Montaigne individuellement rencontres (5 + 10)
(500 mots) (2e bloc) (7
mars)
- explication de texte : 5e rencontre 10 points
en classe, à deux
une scène de L’École (3e bloc)
des femmes
25 mars

- plan+analyse d’une Remise à la 3e 20 points


À la maison,
scène de L’École des rencontre (5+15)
individuellement
femmes
(4e bloc) (18
(700 mots) avril)

- examen final en en classe 15e semaine 25 points


deux parties : analyse
d’un extrait de
l’Ingénu de Voltaire
(700 mots)
TOTAL : 100
L'évaluation terminale de cours (article 6.2.4 de la PIÉA) peut comporter
deux activités, dont la pondération totale varie entre 25% et 40% de la note
du cours, et l'une de ces activités peut avoir lieu à partir de la date prévue
pour la journée JR consacrée aux activités d'évaluation préparatoires à l'ÉUF.

BIBLIOGRAPHIE
Documents obligatoires :

89
90

Le Roman de Tristan et Iseut, par Joseph Bédier, Paris, UGE, 10/18


L’École des femmes de Molière, Librio.
L’Ingénu de Voltaire, ERPI.

Vigeant. Louise, L’Histoire du théâtre en Occident : de l’Antiquité au XVIIIe


siècle, CD-ROM édité par le Centre collégial de développement de matériel
didactique (CCDMD), 2006.

Un dictionnaire et une grammaire (EN CLASSE)

MÉDIAGRAPHIE

Histoire littéraire:

Littérature - Textes et documents, collection Henri Mitterand, Paris, Nathan,


Tome I (1988) : Moyen Age / XVIe siècle; Tome II (1987) : XVIIe siècle ;
Tome III (1987) : XVIIIe siècle.
Calais, Étienne et René Doucet, Précis de littérature par genre et par siècle,
Éditions Magnard, juin 1996.
Fragonard, Marie-Madeleine, Précis d'histoire de la littérature française, Paris,
Didier, 1981.
Turcotte, André G. (sous la direction de), Anthologie : confrontation des
écrivains d'hier à aujourd'hui, Tome I : du Moyen Âge à 1850, groupe
Modulo, 2005.

sur le Moyen Âge :

Ariès, Philippe et Georges Duby (sous la direction de), Histoire de la vie


privée, Tome 2 : De l'Europe féodale à la Renaissance, Paris, Seuil, 1985.
Delort, Robert, La vie au Moyen Âge, Paris, Seuil, collection «Points Histoire»,
1982.
Le Goff, Jacques, Le Moyen Âge, Paris, Bordas, 1962.

sur la Renaissance :

Bakhtine, Mikhaïl, L'œuvre de François Rabelais et la culture populaire au


Moyen Âge et sous la Renaissance, Paris, Gaillimard, 1970.
Fragonard, M.-M. Les dialogues du Prince et du Poète - Littérature française
de la Renaissance, Paris, Découvertes Gallimard, 1990.
Pouilloux, Jean-Yves, Montaigne «Que sais-je?», Paris, Découvertes
Gallimard, 1987.
Pouilloux, J.-Y., Rabelais - Rire est le propre de l'homme, Paris, Découvertes
Gallimard, 1993.
90
91

film : La Reine Margot (disponible au vidéo-club du collège) de Patrice


Chéreau avec Isabelle Adjani et Daniel Auteuil

sur le XVIIe siècle :

Biet, Christian, Les Miroirs du Soleil - Littératures et classicisme au siècle de


Louis XIV, Paris, Découvertes Gallimard, 1989.
Simon, Alfred, Molière, une vie, La Manufacture, 1988

films (disponibles au vidéo-club du collège)


Molière, une vie d’Ariane Mnouchkine, avec Philippe Caubert, 1978
Le Roi danse, de Gérard Corbiau, 2000
Louis, enfant roi, de Roger Planchon, 1992
Cyrano de Bergerac, de Jean-Paul Rapeneau, avec Gérard Depardieu, 1990

sur le XVIIIe siècle :

Goldzink, Jean, Voltaire - La légende de saint Arouet, Paris, Découvertes


Gallimard, 1989.
Moureau, F. Le roman vrai de l'Encyclopédie, Paris, Découvertes Gallimard,
1990.

films (disponibles au vidéo-club du collège)


Valmont de Milos Forman, 1989
Les liaisons dangereuses de Stephen Frears, avec Glen Cose, 1988
Beaumarchais, l’insolent d’Edouard Molinaro, avec Fabrice Luchini, 1996
Ridicule, de Patrice Leconte, 1996

méthodologie :

Bataïni, M.-T. et M.-J. Dion, L’Analyse littéraire, Modulo, 1997.


Gagnon, A., C. Perrault et H. Maisonneuve, Guide des procédés d'écriture,
Éditions du renouveau pédagogique, 2006.
Tremblay, R.R. et Y. Perrier, Savoir plus – Outils et méthodes de travail
intellectuel, Chenelière/ McGraw-Hill, 2000.

CONDITIONS DE RÉUSSITE
(1) NOTE DE PASSAGE
La note de passage est de 60 %.
(2) PRÉSENCE AUX COURS
La présence aux activités d’évaluation sommative est obligatoire.

91
92

Politique départementale de présence en classe


1] Un étudiant qui aura été absent à plus de 10% de la période totale prévue pour un cours
sera invité à rencontrer son professeur qui l'avisera des conséquences possibles de sa(ses)
prochaine(s) absence(s).
2] Est susceptible de ne plus être admis en classe tout étudiant qui, malgré cette invitation
et cet avis, se sera absenté à plus de 20% de la période totale prévue pour un cours.
3] En ce cas, la note portée au bulletin est la note totale obtenue au moment de l'exclusion.

(3) REMISE DES TRAVAUX


Les travaux exigés doivent être remis à la date, au lieu et au moment fixés par l’enseignant.

Le professeur peut refuser tout travail en retard à moins qu’il y ait eu


entente préalable entre lui et l’étudiant. Dans le cas où un travail en retard
est accepté, le professeur peut appliquer au travail une pénalité allant
jusqu’à 10 % par jour de retard.

4) PRÉSENTATION MATÉRIELLE DES TRAVAUX


L’étudiant doit respecter les « Normes de présentation matérielle des
travaux écrits » adoptées par le Collège. Ces normes sont disponibles sous
la rubrique « Aides à la recherche » des centres de documentation du
Collège. Voici les adresses :
CRD du campus de Longueuil : CRD de l'ÉNA :
http://www.college-em.qc.ca/biblio http://www.college-em.qc.ca/crdena

Politique départementale concernant la présentation matérielle des travaux


Le professeur peut enlever jusqu’à 10 % de la note pour la présentation
matérielle.

(5) QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE


Politique départementale concernant l'évaluation du français écrit

• La maîtrise du français et la réussite des études collégiales

Il est important de posséder une bonne compréhension et une bonne


maîtrise de la langue pour réussir ses quatre cours obligatoires de
français et pour obtenir son diplôme d'études collégiales;

Pour obtenir ce diplôme, l'étudiant doit réussir ses quatre cours de


français ainsi que l'épreuve uniforme de français administrée par le
Ministère de l'Éducation, des Loisirs et du Sport (une dissertation de 900
mots);

92
93

Pour réussir cette épreuve, il faut, entre autres choses, faire moins d'une
faute aux trente mots (donc, pas plus de 30 fautes sur 900 mots).

Selon la politique du Collège, la qualité de la langue doit être prise en


compte dans tous les cours, quelle que soit la matière: la maîtrise du
français est donc un facteur de réussite dans tous les cours.

• Les cours de français au collège: des cours de littérature

Les cours de français dispensés au Collège (mis à part certains cours


spécifiques, celui de mise à niveau par exemple) sont essentiellement
des cours de littérature, qui présupposent une bonne compréhension et
une maîtrise assurée de la langue parlée et, surtout, écrite.

Ces cours, et notamment les trois cours de la formation générale


commune, sont entièrement consacrés à l'acquisition de compétences
littéraires: connaissances stylistiques et historiques; habiletés à lire, à
analyser, à rédiger des analyses littéraires, des dissertations explicatives
et critiques.

À toutes fins pratiques, il n'y a pas de place dans ces cours pour une
étude en profondeur ou une révision systématique des règles
orthographiques, grammaticales, syntaxiques, lexicales et
typographiques.

• La maîtrise de la langue: la responsabilité de l'étudiant

Au Collège, l'étudiant est le premier responsable de la qualité de son


français: chaque étudiant doit veiller à se donner, s'il ne les possède pas
déjà, les connaissances nécessaires à une juste compréhension de la
langue et à une présentation correcte de ses travaux, qu'ils soient oraux
ou écrits.

Chaque étudiant n'est pas pour autant laissé à lui-même: pour l'aider à
assumer sa responsabilité à l'égard de la qualité de sa langue, l'étudiant
peut compter sur plusieurs ressources:

ses professeurs, que l'étudiant peut rencontrer sur une base individuelle,
selon leur horaire de disponibilité ;

le Centre d'aide en français, où l'étudiant peut apprendre à relire ses


textes et à voir ses erreurs, et où il trouvera des fascicules de théorie
(sur la ponctuation, par exemple), des exercices avec corrigé, un
entraînement en lecture à l'ordinateur, des didacticiels, des adresses
électroniques de sites pour la correction de la langue, des ouvrages de
référence tels le Multidictionnaire des difficultés, ainsi que des

93
94

professeurs pour répondre à ses questions et le guider dans sa


démarche;

les formules proposées par le Centre d'aide en français :

les rencontres individuelles : l'étudiant reçoit l'aide d'un autre étudiant


pour résoudre ses principales difficultés (inscription recommandée dès le
début de la session; attestation en fin de session);

l'autoapprentissage : l'étudiant travaille ses points faibles et corrige ses


textes (date limite d'inscription: la septième semaine; attestation en fin
de session).

Chaque étudiant devrait posséder un dictionnaire et une grammaire.

• Modalités d'évaluation du français écrit

Dans les travaux où le professeur juge qu'il y a matière à évaluation du


français écrit, la pondération accordée au français écrit est de 30% dans
les cours de la formation générale et du programme Arts et lettres, à
l'exception des cours 601-004 et 601-005 (mise à niveau), 601-CGA et
601-CGB (communication en français); le professeur établit la note selon
la fréquence des fautes, en fonction du tableau suivant:

Cours Nombre de Ratio faute/mots


mots d'une pour obtenir la note
rédaction de passage pour le
code (60%)

Mise à niveau 500 1 faute / 18 mots


601-101 700 1 faute / 44 mots
601-102 800 1 faute / 50 mots
601-103 900 1 faute / 56 mots
601-104 900 1 faute / 56 mots

Le professeur peut refuser d'évaluer un travail à cause de la mauvaise


qualité de la langue.

94
95

Le Département recommande aux professeurs de remettre jusqu'à 50%


des points perdus à cause de l'incorrection de la langue écrite à l'une ou
l'autre des deux conditions suivantes:

1) un progrès évident certifié par le CAF à la fin de la session;


2) un progrès évident remarqué par le professeur au cours de la
session;

Le Département a adopté la Grille de correction du code, produite par le


CAF, pour qu'elle serve de balise à la définition des fautes pénalisées.
Cette grille est annexée aux plans de cours.

POLITIQUES ET RÈGLES INSTITUTIONNELLES


Tout étudiant inscrit au collège Édouard-Montpetit doit prendre connaissance du contenu de
quelques politiques et règlements institutionnels et s’y conformer. Notamment, la Politique
institutionnelle d’évaluation des apprentissages, les conditions particulières concernant le
maintien de l’admission d’un étudiant, la Politique de valorisation de la langue française, la
Politique pour un milieu d’études et de travail exempt de harcèlement et de violence, les
procédures et règles concernant le traitement des plaintes étudiantes.
Le texte intégral de ces politiques et règlements est accessible sur le site web du Collège à
l’adresse suivante : www.college-em.qc.ca. En cas de disparité entre des textes figurant
ailleurs et le texte intégral, ce dernier est la seule version légale et appliquée.

95
96

ANNEXE
Centre d'aide en français Collège Édouard-Montpetit

GRILLE DE CORRECTION DU CODE

O ORTHOGRAPHE

G GRAMMAIRE

G1 Accord dans le groupe nominal


G2 Accord dans le groupe verbal
G3 Accord du participe passé
G4 Formes verbales
G5 Homophones grammaticaux

S SYNTAXE

S1 Structure
S2 Concordance verbale
S3 Marqueurs de relation
S4 Pronoms et des déterminants
S5 Ponctuation

V VOCABULAIRE (impropriétés, anglicismes, niveau de langue)

T TYPOGRAPHIE

T1 Emploi des majuscules


T2 Règles typographiques

96