Vous êtes sur la page 1sur 7

L’APPROCHE SYSTEMIQUE DE L’ENTREPRISE

Réalisé par :

Abderrazak Lamghari Joao Mabuassa Mouhamed Amine Mouane


Sommaire:
1 - La notion de système
1-1 Définition

1-2 Les caractéristiques

1-3 L’approche systémique et l’approche traditionnelle

2 - L’intérêt de l’approche systémique


2-1 L’approche systémique et l’approche traditionnelle (analytique)

2-2 Les dix commandements de l’approche systémique

3 - L’application de l’approche systémique à l’entreprise


3-1 Les différentes variables

3-2 Le système de pilotage

Introduction :

Les hommes ont continuellement prospecté pour trouver des explications aux
systèmes complexes qui existaient et qui subsistent toujours dans le monde en
utilisant la philosophie et la science positive, mais avec la prise de conscience de la
complexité qui ne cesse de s’amplifier, ces méthodes se sont avérées médiocres.
Avec la mondialisation et l’émergence des nouvelles technologies de l’information et
de la communication ainsi qu’en termes de développement humain cette complexité
s’est intensifiée menant ainsi à la nécessité d'une nouvelle approche prenant en
compte tous les aspects perçus auparavant comme ascientifique (instabilité, flou ....).
L’approche systémique est décrite comme étant un champ interdisciplinaire relatif à
l'étude d'objets dans leur complexité. Pour tenter d'appréhender cet objet d'étude
dans son environnement, dans son fonctionnement, dans ses mécanismes, dans ce
qui n'apparait pas en faisant la somme de ses parties. Cette méthode relie deux
pivots fondamentaux qui sont: le « SAVOIR » et la « PRATIQUE ».

1
1 - La notion de système
1-1 Définition

› Ludwig von Bertalanffy (1951)

 « un ensemble d’éléments en interaction »;

› Joëlde Rosnay (1975)

 « un ensemble d’éléments en interaction dynamique, organisés en fonction d’un but »;

Un système peut être aussi définit comme une entité identifiable qui :

DANS Un environnement

POUR Une finalité, un objectif, un projet

FAIT Des activités, fonctionnement

PAR Structure, Ressources Humaines

 qui évolue dans le temps;

 Adaptation(s) de la structure.

› De cette définition, il découle qu’un système peut se caractériser par les éléments suivants :

 Une frontière qui le délimite par rapport à l’environnement dans lequel il est plongé ;

 Une finalité ou l’intention d’atteindre un objectif fixé ;

 Son évolution dans le temps (passé, présent et à venir) ;

 Son organisation c’est-à-dire sa structure (les éléments qui le composent et les relations qui les
relient) ainsi que ses processus.

Le système ouvert sur son environnement

2
Le système

EVOLUTION
ENVIRONNENT

FINALITES
STRUCTURE

ACTIVITE

1-2 Les caractéristiques

› L’entreprise est un système ayant les caractéristiques suivantes :


 Concret & abstrait : terrain, bâtiment, matériel I histoire, culture;

 Organisé : doté d’une structure de fonctionnement permettant d’assurer la coordination;

 Ouvert : en relation par les flux entrants/sortants de l’environnement interne/externe;

 Finalisé : ayant un(des) objectif(s) qui nécessite(nt) la mise en place d’une (de) stratégie(s);

 Dynamique : en constante évolution, du fait des modifications de son environnement;

 Régulé : pour atteindre constamment ses objectifs grâce aux prises de décisions;

Remarque:

› Le système se caractérise également par la complexité;

› Cette complexité s’explique par une grande variété d’éléments organisés hiérarchiquement et
ayant des fonctions spécialisées;

› Les différentes niveaux hiérarchiques et éléments sont reliés entre eux par une grande diversité de
liaisons et les interactions sont non linéaires, c’est-à-dire que les variables sont elles –mêmes
fonctions d’autres variables.

3
2 - L’intérêt de l’approche systémique

 L’approche analytique:

› Cette approche ramène le système à ses éléments constitutifs les plus simples, en réalise une
étude détaillée pour expliquer les interactions existant entre eux;

› Elle étudié le système en isolant, en modifiant uniquement une variable à la fois et à partir de là
en déduit des lois générales.

 L’approche systémique :

› Elle considère le système dans sa totalité organisée, dans sa globalité, sa complexité et sa


dynamique;

› Au lieu d’isoler, elle réunit et stimule un modèle le fonctionnement d’un modèle pour observer
les effets des différents types d’interactions entre les éléments;

› Elle attache donc peu d’importance aux détails pour s’intéresser à la connaissance et à la
définition des buts

2-2 Les dix commandements de l’approche systémique

› Joël de Rosnay a défini dans le macroscope une dizaine de commandements de l’approche


systémique qui permettent de bien saisir la contribution de cette approche à la connaissance
scientifique;

› Les dix commandements sont:

 conserver la variété qui permet la stabilité du système;

 ne pas ouvrir de boucle de rétroaction pour ne pas désorganiser le système;

 rechercher les points d’amplification et par là faire apparaitre les points sensibles sur lesquels
on peut agir pour faire évoluer le système;

4
 Rétablir les équilibres par la décentralisation pour réaliser une action corrective décentralisée
en détectant les écarts aux endroits où ils se produisent ;

 Savoir maintenir les contraintes pour maintenir un comportement jugé préférable à un autre et
empêcher ainsi le système de dériver;

 Différencier pour mieux intégrer : la diversité est créatrice car elle accroit la complexité et
conduit à des niveaux plus élevés d’organisation;

 Pour évoluer, se laisser agresser: un système stable ne peut évoluer que s’il est en mesure de
capter les germes de changement externes et de les intégrer pour se développer;

 Préférer les objectifs à la programmation détaillée;

 Savoir utiliser l’énergie de la commande: savoir mettre en place des boucles de retour des
informations vers les centres de décision;

 Respecter les temps de réponse: chaque système a un temps de réponse qui lui est propre (cycle
des entrées-sorties);

› L’analyse systémique est donc un outil qui permet d’appréhender une réalité complexe en
organisant les connaissances, et ainsi de déboucher sur l’action en dégageant les règles d’étude.

› L’étude du système entreprise s’opère en repérant les différentes variables d’entrées (données
externes), de sorties (les cations du système) ou essentielles (l’action entraine la réalisation des
objectifs)

› Il s’agit aussi d’apprécier la façon dont le système est piloté.

3 - L’application de l’approche systémique à l’entreprise


3-1 Les différentes variables

 Les variables d’entrée et de sortie

Ce sont des variables qui caractérisent les fonctions du système.

› Les entrées proviennent des autres systèmes extérieurs, de l’environnement et influencent le


fonctionnement et la transformation du système.

› Les sorties agissent sur les systèmes de l’environnement en relation avec le système considéré.
L’environnement se définit comme l’ensemble des objets ou entités qui ne font pas partie du
système étudié mais dont l’état est susceptible d’affecter ou d’être affecté par le système.

5
 Les Variables d’action et variables essentielles

› Les variables d’action sont des entrées particulières dont la valeur peut être fixée par un
opérateur. Elles permettent de paramétrer la transformation ou l’activité du système.

› Les variables essentielles traduisent les objectifs du système. Elles renseignent l’opérateur ou des
systèmes de niveau supérieur sur le fonctionnement du système.

3-2 Le système de pilotage

› Le système de pilotage repose sur deux éléments

 La fixation des objectifs: stratégiques et opérationnels;

 Le contrôle des réalisations: comparaison entre les prévisions et les réalisations

Conclusion :

La systémique procure une vision globale, ouverte, qui prend le contre-


pied d’une vision qui a prédominé jusqu’à ces dernières années et qui
est une vision analytique et limitée, plus orientée vers la recherche d’un
équilibre stable que vers la promotion du changement. Aujourd’hui, toute
organisation se trouve confrontée à un environnement fluctuant qui exige
une adaptation souple. Ce qui impose aux organisations de se
renouveler et de s’inscrire dans une évolution permanente. Le
management d’une organisation implique aujourd’hui plus qu’hier la
capacité de se confronter à l’incertitude et la pratique de l’intuition
raisonnée. La systémique est une approche qui permet de se distancer
de ses propres schémas mentaux pour pouvoir apporter une réelle
réponse créative et innovante à des problèmes anciens.