Vous êtes sur la page 1sur 116

ÉDITO

www.jogging-international.net
facebook.com/Jogging.International

Éditions Larivière, Espace Clichy, Immeuble Agena,


12, rue Mozart, 92587 Clichy Cedex
Président du conseil de surveillance : Patrick Casasnovas
Présidente du directoire : Stéphanie Casasnovas
Directeur général : Frédéric de Watrigant
Directrice du pôle running : Sophie Casasnovas
Éditeur : Philippe Budillon

Rédaction
jogging@editions-lariviere.com
Directeur des rédactions : Bertrand Sanlaville (31 94)
Rédacteur en chef : Nicolas Gardon (38 86)
Rédacteur : Clément Excoffier (38 93)
1er rédacteur graphiste : David De Sousa (47 84)
Secrétaire de rédaction : Élodie Lantelme
Photographe/iconographe : Vincent Lyky (47 46)

A collaboré à ce numéro : Mickaël Mussard

Publicité
pub.jogging@editions-lariviere.com
Direction commerciale Pôle Sport : Olivier Thomas (34 82)
Directeur de clientèle : Nathan Veysset (31 96)
Responsable Trafic : Désirée Kolingba (38 62)
VINCENT LYKY

Diffusion et promotion
Anciens numéros et abonnements :
Jogging International, 4, rue de Mouchy, 60438 Noailles Cedex.
Tél. : 01 55 56 71 03. E-mail : abo.lariviere@editions-lariviere.com
1 an (12 numéros) : 50 €
Abonnements pour la Belgique :
Edigroup Belgique Sprl. Tél. : (0032) 70 233 304

Sortie de route
E-mail : abobelgique@edigroup.org
Abonnements pour la Suisse :
Dynapresse, 38, avenue Vibert, CH-1227 Carouge, Suisse
Tél. : +41 (0) 22 308 08 08
E-mail : abonnements@dynapresse.ch
Direction des abonnements :
Nicolas Guidarini (34 33)

Service des ventes


(réservé aux diffuseurs et dépositaires)
Directrice des ventes : Emmanuelle Gay (01.41.40.34.99)
Distribution : MLP
N° TVA Intracommunautaire : FR 96572 071 884 On ne perd pas ses (sales ?) habitudes comme ça. Les années à ne fréquenter que la
Fabrication route ont laissé des traces. Comme lorsque, récemment, je me suis retrouvé au départ
Impression : imprimé en France par ROTOFRANCE,
ROTOFRANCE Impression, 77185 LOGNES
d’un parcours de 25 km/1200 m D+ dont j’ignorais tout. Et quelle bonne idée m’est
Papier issu de forêts gérées durablement venue en tête ? Me fixer un objectif d’allure. Vous savez, comme quand vous vous lancez
Origine du papier : Belgique
Taux de fibres recyclées : 0 % dans votre marathon en vous disant que vous allez partir sur du 4min30s/km et que
Certification : PEFC / EU ECO LABEL
Eutrophisation : 0,02 kg/tonne
vous verrez où vous en êtes au 30e pour, éventuellement, accélérer un peu l’allure.
Comme si ça pouvait fonctionner sur du trail !
Éditions Larivière
Espace Clichy, Immeuble Agena Pire, il y a quelques années, au km 1 d’un UTMB, j’avais entendu derrière moi : « Premier
12, rue Mozart, 92587 Clichy Cedex
Tél : 01 41 40 32 32
kilomètre en 7 minutes ; à ce rythme, on peut boucler en moins de 20 heures ! » La bonne
Pour joindre votre correspondant, composez le 01 41 40, blague ! Sauf que notre comique de service ne plaisantait absolument pas, persuadé,
puis les quatre chiffres à la suite de son nom.
Les adresses e-mail personnelles : alors qu’il était déjà dans le ventre mou du peloton, qu’il avait la possibilité de finir avec
prénom.nom@editions-lariviere.com
un chrono lui assurant la victoire !
Directeur de la publication : Et on continue avec un autre spécimen déclarant, en bas d’une côte imposante que
Patrick Casasnovas
Éditions Larivière tout le monde escaladait comme il pouvait, les mains sur les cuisses : « Moi, je suis
SAS au capital de 3 200 000 €
Dépôt légal : 2e trimestre 2019
marathonien, je ne marche pas ! » En effet, il a doublé pas mal de monde, forçant
Commission paritaire : : 0321 K 80741 sa foulée et crachant ses poumons tout le long… avant de se retrouver paralysé au
RCS Nanterre : B 572 071 884.
Tous les textes et photographies sont placés sous le copyright sommet, incapable d’avancer. Et, du coup, de se faire passer par une bonne partie du
peloton. Merci la fierté mal placée !
En tout cas, hâte de voir le phénomène s’inverser, avec des purs traileurs se mettant
à tâter du bitume : le col de la Gineste de Marseille-Cassis attaqué avec des bâtons ou
une prépa marathon de Paris basée sur des séances de côtes pour négocier les terribles
sorties de tunnel, ça changerait un peu, non ?
Jogging International. Toute reproduction, même partielle, est
formellement interdite. Sauf accord particulier, les manuscrits,
photos et dessins adressés à Jogging International, publiés ou
non, ne sont ni rendus ni renvoyés.

ing.Internat
gg io
Jo
! z
/

na
m

ve
book.co

l/

e t r o
R us sur u
al.net

-no
face

ion

w A Nicolas Gardon,
at

ww rn
.jogging-inte rédacteur en chef
nicolas.gardon@editions-lariviere.com

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 3


sommaire

59 On Running Cloudventure 2019


Actus Equipement 60
62
Raidlight Responsiv XP
Salomon Speedcross 5
6 L’actu du running Tests chaussures 64 Saucony Switchback Iso
46 361 ° Yushan 66 La Sportiva Bushido 2
Entrainement 47
48
Adidas Terrex Agravic
Altra Superior 4.0
68 Topo Athletic Hydroventure 2

14 Passez à la vitesse supérieure 49 Arc’teryx Norvan SL


10 méthodes pour franchir un cap 50 Asics Gel-Fuji Trabuco 7
51 Brooks Caldera 3
20 Planification 52 Columbia Montrail Caldorado III
10 plans d’entraînements pour 53 Dynafit Feline Up Pro
atteindre 10 objectifs 54 Hoka One One Speedgoat 3
55 Kalenji Trail Running Kiprun Race 4
40 Travailler la descente
56 Merrell Nova
7 semaines tout schuss !
57 Mizuno Daichi 4
58 New Balance Hierro 4

4 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


JOGGING

2019
HORS-SÉRIE
HORS-SÉRIE International

Crédit de couverture : Vincent Lyky


TESTS
CHAUSSURES
19 nouveautés
tous terrains
Entraînement
✔ Nos 11 plans
du 15 km à l’ultra
✔ Toutes nos
astuces pour
améliorer

Spécial Trail
vos séances

Je m’abonne Découverte

✔ Les courses que vous devez faire !

p. 93
✔ 10 destinations de rêve

BEL/LUX: 6.10 €- DOM S: 6.30 €- ESP/PORT.CONT/IT/GRECE: 6.30€


✔ Notre guide des stations de trail

L 12904 - 3013 H - F: 5,50 € - RD


TOM S: 850 CFP - CANADA: 9.40$CAD- MAROC: 66MAD
HS PRIX MÉTROPOLE 5.50 EUROS (HS)

TUNISIE: 12.7TND- SUISSE: 9.4CHF


MATOS GARMIN, POLAR, SUUNTO : LA GUERRE DES MONTRES
03_HSTRAIL_CoverBAF.indd 1 15/05/2019 16:24:19

HORS-SÉRIE
Trail 2019 PHOTO MICKAEL MUSSARD

Tests montres cardio 94 Nos coups de cœur 100 Des courses à faire
70 Garmin fenix 5 Littoral, montagne, inédit… Subjectif, partisan, mais totale-
72 Suunto 9 Baro la France, terre de trail à travers ment assumé, voici le top 8 de nos
74 Polar Vantage V 10 spots choisis épreuves préférées

Shopping 104 Portfolio


Nos plus
76 Nouveautés belles images
La sélection de Jogging de trail,

Magazine par Vincent


Lyky
80 Interview

86
Andy Symonds, Running Class Hero
Destinations trail
Journée portes ouvertes
Finish
aux Portes du Soleil 114 Humeur
et 9 autres stations de trail C’est quoi l’amour ?

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 5


Actus En bref
À LIRE
Val d’Aran by UTMB : rendez-vous en 2020
Dévoilée mi-mai, la première édition TRAIL, JE
de Val d’Aran by UTMB, le nouvel M’ENTRAÎNE EN
événement international de trail VILLE
running dans les Pyrénées espagnoles, Rédigé par
aura lieu en juillet 2020. Les détails deux
complets du parcours et les conditions coureurs,
d’inscription seront annoncés en août Antoine Miel
2019, durant la semaine de l’UTMB et Éric
Mont-Blanc. Le Val d’Aran est une Alberto, cet
vallée faisant face à l’Atlantique, située ouvrage
au cœur des Pyrénées catalanes, avec propose
ORGANISATION

des sommets culminant à 3 000 m et 60 exercices précis et


dont une grande partie est située dans des entraînements
le parc national d’Aigüestortes et lac appropriés à l’univers
Saint-Maurice. « Ce nouvel événement au cœur des Pyrénées nous permet d’enrichir et de citadin pour mettre à
diversifier l’off re UTMB. Val d’Aran by UTMB jouit d’un parcours montagneux profit le mobilier
époustouflant avec un fort caractère, différent de ce que l’on peut trouver dans les Alpes », urbain, des trucs et
se réjouit Michel Poletti, co-directeur UTMB. astuces en salle ou
dans la rue pour se
préparer au trail,
Les grands rendez-vous 2019 - Pelvoux (05). 3,2 km/1 000 m D+. même en ville.
✔ 7 juillet : championnats d’Europe de Trail, je m’entraîne
Si vous voulez suivre les exploits des course en montagne - Zermatt (Suisse). en ville, Antoine
traileurs élites d’ici à fin 2019, c'est là ! 10,1 km/1 030 m D+. Miel et Éric Alberto,
✔ 8 juin : championnats du monde de ✔ 10 et 11 août : championnats de 24,95 €, éditions
trail - Miranda Do Corvo (Portugal). France de trail - Méribel (73). Solar
43,5 km/2 060 m D+. 50 km/4 200 m D+ et 25 km/1 900 m D+.
✔ 9 juin : championnats de France de ✔ 14 et 15 novembre : championnats NORD
course en montagne - Saint-Gervais (74). du monde de course en montagne - Villa Vainqueur des
14 km/1 100 m D+. La Angostura (Argentine). plus grandes
✔ 16 juin : championnat de France de KV 13,5 km/754 m D+ et 42 km/2 184 m D+. épreuves de
trail
(Spartathlon,
Hardrock 100,
La SaintéLyon L’UTMB refait une mise aux points Western
States…) et
voit double Les auteur du best-seller
Les 30 novembre et 1er organisateurs Eat and Run, paru en
décembre prochains, la l’affirment : 2012, l’ultra-trailer
SaintéLyon fêtera sa 66e « Le système américain Scott Jurek
édition. Après un actuel a eu besoin de
parcours rallongé à d’inscription retrouver « sa voie ».
81 km en 2018, cette à l’UTMB a Il a donc décidé de
édition 2019 emmènera atteint ses traverser
VINCENT LYKY

le peloton sur un tracé limites. » Le l’Appalachian Trail (un


de 76 km (2100 m D+ et processus sentier de grande
2450 m D -), avec 19 km évolue, avec randonnée de plus de
de sentiers encore un tirage au 3 500 km) en un temps
jamais empruntés par la sort « plus souple : moins on est chanceux et plus on record. Une course
course, dévoilé devrait l’être les années suivantes ». Pour 2020, solitaire au cours de
progressivement à partir baisse du nombre de points nécessaires pour laquelle il a repoussé
du mois de septembre. certaines des courses (10 contre 15 auparavant pour ses limites, aussi bien
300 coureurs auront le l’UTMB, 6 contre 8 pour la CCC, 4 contre 6 pour physiques que
privilège de s’élancer sur l’OCC…). Et, en 2021, apparition des « running mentales, et qu’il
la LyonSaintéLyon, stones » permettant de participer sans passer par le partage dans ce nouvel
nouvelle formule ultra tirage au sort. Ces « pierres qui courent » seront ouvrage. Intense et
qui propose un aller- distribuées à ceux finissant une course du circuit passionnant, un vrai
retour entre les deux UTMB (3 « running stones » par point Itra) ou de récit d’aventure !
villes. Une épreuve « off » l’Ultra-Trail World Tour (1 « running stone » par Nord, Scott Jurek,
depuis 10 ans, qui point Itra) et seront valables 4 ans. Pour une place à 22 €, éd. Arthaud
s'officialise en 2019 ! l’UTMB, il faudra ainsi 18 « running stones ».

6 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Baskets aux pieds, le trail
pour les oreilles
Antoine Bonnefille-Roualet, après son expérience
avec E-Motion Trail (émissions dédiées au trail et
diffusées sur YouTube), a lancé Baskets aux pieds.
D’abord au format vidéo, le rendez-vous est
récemment passé sur de l’audio pur, via des
podcasts diffusés sur Soundcloud (soundcloud.
com/baskets-aux-pieds-74). Une approche
rafraîchissante de notre discipline, avec des
portraits décalés de personnalités comme Brice
Delsouiller, le « berger traileur ». De bons moments
à écouter, pourquoi pas… baskets aux pieds.

VINCENT LYKY

« Il arrive un jour
dans la vie où tu dois
décider dans quel
train tu veux monter,
et une fois que tu as
décidé, tu ne dois
pas te demander ce
qui se serait passé si tu
en avais pris un autre »
Kilian Jornet

La Maxi-Race voit plus grand


Les 18 et 19 mai derniers s’est déroulée
l’édition 0 de la MaXi-Mountains. Une version
test pour une course qui devrait intégrer le
programme de la MaxiRace en 2020. Pour les
organisateurs, c’est « un retour aux origines
du sport en montagne, avec l’esprit de cordée,
de solidarité et la volonté de découvrir des
sentiers peu connus ». Le principe :
216 km/16 000 m D+ par équipe de trois, avec
une autonomie très marquée (ni balisage ni
assistance et très peu de ravitaillements).
Le parcours, en boucle autour de Manigod,
passe à travers les Aravis, les Bauges et le
massif de la Tournette, en Haute-Savoie.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 7

IP2018_ACM.20_92x265.indd 1 01/03/2019 10:03


ACTUS En bref Golden Trail World Series C’est vous le
2019 : une finale au stagiaire ?
71 athlètes intègrent le Népal ! Voici une sélection
programme Quartz non-exhaustive de stages
de trail proposés dans
Les instances du trail offrent aux toute la France. Du
athlètes élites un suivi innovant : le néophyte au « pro », de
programme Quartz Elite. Sur la base deux jours à une
de l’indice de performance ITRA, ce semaine, voire plus,
suivi est proposé gratuitement aux chacun peut trouver son
athlètes du top 10 (hommes et bonheur…
femmes) au classement général et du ✔ 5e élément. Une offre
top 3 de chaque catégorie de trail. Les complète, principalement
médecins du programme Quartz dans les Alpes et le Massif
établissent un profil pour chaque central, avec, entre
athlète, contrôlé durant la saison. autres, des stages de
Au-delà de la recherche de produits reconnaissance d’épreuves
dopants, Quartz permet de protéger comme la TDS, l’UTMB...
DR

la santé des coureurs en les avertissant et la possibilité de se faire


si certains de leurs paramètres Pour leur deuxième édition et après un « coacher » par des élites
physiologiques sont anormaux. Outre lancement réussi en 2018, les Golden Trail comme Sébastien
le suivi Elite, tous les traileurs qui le Series évoluent et deviennent Golden Trail Chaigneau ou Thomas
souhaitent peuvent intégrer le World Series (GTWS). L’occasion de Lorblanchet. 5eme-
programme Quartz via le site itra.run retrouver les meilleurs traileuses et traileurs element.fr
sur des épreuves mythiques à travers le
monde. Ils devront s’employer pour
succéder à la Néo-Zélandaise Ruth Croft et
au Norvégien Stian Angermund-Vik, sacrés
champions en 2018 à l’issue de la finale en
Afrique du Sud. Pour cette édition 2019, le
ORGANISATION

GTWS prend de la hauteur, avec une grande


finale qui aura lieu sur les contreforts de

1,811
l’Himalaya, lors de l’Annapurna Trail

km
Marathon, au Népal, qui emmènera les
coureurs jusqu’à 4 122 mètres d’altitude !
Pour affronter les sentiers népalais, il faudra
faire partie des dix premiers du classement
La longueur de la Verticale (hommes et femmes) en ayant pris part à au ✔ Terres d’aventure. Le
du Grand Serre, ce qui en moins trois courses du calendrier. Après un voyagiste propose des
lancement à Zegama (Espagne), direction le stages s’adressant aussi
fait le kilomètre vertical le Marathon du Mont-Blanc (France), le bien aux débutants qu’aux
plus court au monde. Avec Dolomyths Run (Italie), Sierre-Zinal trailers confirmés, avec,
(Suisse), le Pikes Peak Marathon et enfin le par exemple, des
des sections dépassant les Ring of Steall Skyrace (Écosse) pour préparations au
70 % et une pente moyenne clôturer la saison régulière. De belles Marathon des sables ou à
batailles en perspective ! l’UTMB. terdav.com/
de 55 %, on comprend la Toutes les infos sur hc-trails
difficulté de la tâche ! goldentrailseries.com ✔ UCPA. Une offre là
aussi très large, pour tous
les niveaux, dans les
FRANÇOIS D’HAENE Alpes, à la Réunion, en
Martinique ou à Madère.
Demandez le programme ! ucpa-vacances.com
✔ Stem Outdoor. La
structure de Vincent
Après une victoire au MIUT sur l’île de Madère, pour lancer sa Delebarre propose des
saison, François d’Haene s’attaque à un programme de courses stages sur des parcours
VINCENT LYKY

bien garni. Il sera au départ de la Maxi Race à Annecy pour mythiques : GR 20 en


préparer son objectif majeur : la HardRock 100, qui aura lieu Corse, UTMB, TDS, CCC
mi-juillet, pour tenter de décrocher une première victoire sur le mais également Grand
sol américain. Après une coupure, il sera de retour sur l’Échappée Paradis, dans le Val
Belle, fin août, du côté de Belledone, avant un projet personnel d’assez grande ampleur d’Aoste, à plus de 3 000
à l’étranger début octobre. Si tout se passe comme prévu, la saison de François d’Haene m ! stem-outdoor.com
se terminera enfin à l’Ultra Trail Cape Town, en Afrique du Sud, début décembre. Il ne ✔ Mais aussi :
fait aucun doute que son palmarès déjà bien garni comptera quelques nouvelles lignes à stationdetrail.com ;
la fin de l’année ! stagetrailpyrenees.fr ;
antecimes.fr.

8 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


ACTUS En bref

Record du monde du 50 miles Destination UTMB


2019 avec
pour Jim Walmsley Columbia
Non content de truster les premières places 6h09mn14s), Jim Walmsley se contentera Montrail
en trail (quand il ne part pas trop vite avant finalement d’un record moins médiatique
d’exploser en vol…), Jim Walmsley s’était mais vieux de 35 ans, celui du 50 miles
lancé un nouveau défi le 5 mai dernier, sur (environ 80 km), qu’il porte à 4h50mn07s.
la route cette fois ! En partenariat avec « Battre un record aussi solide que celui du
Hoka One One, son équipementier, le 100 km ne permet pas de se fixer un objectif
coureur américain et d’autres athlètes de intermédiaire. J’ai fait une erreur en
la marque ont participé au « Projet accélérant au 20e mile. Mais ce n’est pas une

COLUMBIA
Carbone X ». Une tentative de battre le déception : je suis content d’être allé chercher
record du monde du 100 km. Mais la la marque sur 50 miles et j’aurai d’autres
chaleur et son inexpérience sur la distance occasions de m’attaquer à celui du 100 Partenaire officiel de l’Ultra
ont eu raison de ses ambitions. Parti sur les kilomètres », déclarait-il à l’arrivée. On Trail du Mont-Blanc,
bases chronométriques du record (établi en devrait revoir l’Américain sur cette distance Columbia Montrail propose
2018 par le Japonais Nao Kazami en à l’avenir ! un équipement à la pointe
pour faire face au froid, à la
chaleur et à l’humidité en
offrant le confort
indispensable pour affronter
cette épreuve mythique.
Répondant aux exigences du
kit obligatoire imposé par
l’organisation pour la
sécurité des coureurs, la
collection Columbia
Montrail propose un
tee-shirt, un short, une veste
coupe-vent ainsi qu’une
paire de chaussures inédite :
la Trans Alps F.K.T. Ltd
ORGANISATION

édition UTMB, dessinée


spécialement à l’occasion de
l’édition 2019.

Équipe de France de trail : objectif monde


Un été en
trombe pour Il aura fallu attendre l’arrivée du Trail
Drôme pour connaître les coureuses et
Geoffray (remplaçante : Julie Roux).
Chez les hommes : Aurélien Dunand
Kilian Jornet les coureurs de l’équipe de France de Pallaz, Alexandre Fine, Nicolas Martin,
trail le 8 juin au Portugal. À l’issue de Julien Rancon, Ludovic Pommeret,
Malgré la naissance de sa fille, batailles serrées, ils seront donc 14 à Romain Maillard (remplaçant : Manu
le Catalan ne baisse pas le défendre le maillot Meyssat). L’objectif est
rythme. Au menu de son français. Chez les clair, monter sur la plus
programme estival de courses, femmes : Maryline haute marche du podium
MICKAËL MUSSARD

trois épreuves légendaires et Nakache, Adeline Roche, en individuel et récupérer


ultra-rapides avec, pourquoi
Blandine L’Hirondel, le titre par équipe, tombé
pas, de nouveaux records à la
clé ! Dès le 2 juin, il sera au Sarah Vieuille, Christelle aux mains des Espagnols
départ de Zegama-Aizkorri Lazard, Clémentine en 2018.
pour viser une 8e victoire. Après
juillet sans dossard, Kilian
Jornet prendra le départ de Trail Tour National 2019 : 24 étapes au programme 
Sierre-Zinal le 11 août, où il Le Trail Tour National (TTN) fête sa 12e édition et intègre cette année 24 étapes à
retrouvera Jim Walmsley pour son calendrier. À l’heure où vous serez en train de lire ces lignes, l’édition 2019 est
un duel électrique, avec en vue même déjà lancée, puisque le Sparnatrail à Epernay (51) a ouvert les hostilités dès
le record de l’épreuve détenu le 11 novembre dernier. De 21 à 41 km pour les épreuves courtes et jusqu’à 80 km
depuis 2003 par Jonathan (Eco Trail de Paris) pour les épreuves longues, il y en a pour tous les goûts. Pour
Wyatt (2h29mn12s). Deux être classé, il suffit d’avoir participé à une manche du TTN et le calcul des points
semaines plus tard, il bouclera reste le même, chaque épreuve permettant de remporter des points en fonction de
son été au Pikes Peak Marathon. son classement et du nombre d’arrivants. Côté trail court, le classement final se fera
Un été tout en vitesse pour par addition des scores obtenus sur les quatre meilleures épreuves et les
l’ultra-terrestre ! championnats de France. Pour le classement Trail, seuls 3 épreuves et les
championnats de France sont pris en compte.

10 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


EN
TRAÎ
NE
MENT
Sommaire
Passez à la vitesse supérieure P. 14
10 objectifs-10 plans d’entraînement P. 20
7 semaines pour mieux descendre P. 40
VINCENT LYKY
Entraînement
MAGAZINE Thème

Plus loin

14 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Pa s s e z
àl a v i t e s se
su p é r ie u r e
Et si vous donniez un coup d’accélérateur à votre entraînement ?
Nous vous offrons ici dix méthodes qui vous permettront de faire
de vous le trailer que vous avez toujours rêvé.
Croyez-nous, vous allez nous remercier !
Par la rédaction de Jogging International

A
u final, l’entraînement pour un atout essentiel du traileur (si les cuisses lâchent,
trail est relativement similaire à ce il faut que la tête tienne !) ou en vous amusant à
qui est vécu quand on prépare une martyriser un peu plus vos jambes avec une bonne
épreuve sur route, avec le suivi, plus séance de Myo Cross Max ! Au-delà de l’intérêt
ou moins scrupuleux, d’un plan purement pratique de ces conseils, ils ont l’énorme
d’entraînement qui va s’étaler, selon la distance et avantage de donner une autre vision de votre
la difficulté du parcours, de 6 à 15 semaines, voire pratique. Une semaine à vous entraîner à la mode
plus pour les ultras les plus coriaces. Mais il peut kenyane, et vous ne regarderez plus jamais vos
être bon d’aller voir parfois au-delà de ces sorties chaussures de trail de la même façon !
clairement définies et qui s’enchaînent jusqu’au
jour J. Tout d’abord parce qu’on ne prépare pas
toujours une épreuve. Et là se pose la question du
« Je fais quoi ? ». Pour la majorité des traileurs,
ça ne pose pas vraiment problème : une à quatre
sorties hebdos sur son terrain de jeu habituel avec
travail de côte et de vitesse à la sensation, et voilà
notre homo traileurus heureux. Mais intégrer les
conseils qui suivent dans ces périodes creuses ne
pourra que vous servir une fois que vous aurez
coché une nouvelle case dans votre calendrier.
Et même si vous êtes en période de prépa
spécifique, il peut arriver que certains facteurs
vous échappent, que vous vous sentiez peut-être
lassé par la nature de séances qui, parfois, se
ressemblent trop d’une semaine sur l’autre. Pas de
panique, nous sommes aussi passés par là ! D’où
l’intérêt d’aller voir un peu plus loin, que ce soit en
tâtant du tapis, en travaillant un peu votre mental,

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 15


ENTRAÎNEMENT Plus loin

À la cha s se ouffle
au se c o nd s
U
n départ trop rapide, une allure générale mal gérée ou une côte
attaquée à grandes enjambées alors que vous auriez dû marcher, et
vous voilà dans le rouge. Afin de repartir de l’avant, mieux vaudrait
trouver le fameux « second souffle ». Voici quelques séances qui vous
permettront de le débusquer le jour de l’épreuve :
✔ Le travail en côte. Trouvez une pente de 100 à 150 mètres qui soit assez
prononcée pour vous pousser dans vos retranchements en sollicitant votre
puissance tout en gardant une foulée naturelle. Selon votre niveau, faites
une à deux séries de 10 à 15 montées, en redescendant en trottinant ou en
marchant.
✔ La séance visant à améliorer sa capacité anaérobie lactique.
Exemple de séance : trois séries de 2x400 m, avec 1min45s de récupération
entre les fractions et 5 min entre les séries ; puis 5x500 m, 4x600 m et
3x700 m avec, à chaque fois, 3min30s de récupération entre les fractions.
Il faut, bien entendu, courir cette séance à 110 % au moins de votre VMA.
Attention, sortie éprouvante !
✔ La séance visant à améliorer sa puissance anaérobie lactique.
Nous sommes, ici aussi, sur une séance qui va vous pousser à vos limites.
Exemple de séance : une séance pyramidale courue entre 120 et 140 % de
votre VMA avec 150 m ; 200 m ; 250 m ; 300 m ; 250 m ; 200 m ; 150 m. Le
temps de récupération entre chaque fraction sera de 3 minutes.
✔ La séance de fartlek en nature. Ici, vous varierez les allures de course
et la durée de vos efforts en fonction de vos envies et de vos sensations du
moment, ainsi que de la nature du terrain. Apprenez cependant à « pousser »
suffisamment votre organisme lors du fartlek, faute de quoi vous ne lui
demanderez aucun effort d’adaptation. Un travail similaire peut être effectué
sur piste ou route par des jeux de changements de rythme qui, eux aussi,
seront amenés à « surprendre » votre organisme.

INSPIREZ-VOUS
DES KENYANS
Pour préparer un ultratrail,
pratiquez l’entraînement
biquotidien de type kenyan,
par exemple sur une semaine :
➔ Lundi : footing de 15 km à
jeun le matin + 15 km à allure
soutenue l’après-midi.
➔ Mardi : réveil musculaire à
jeun (30 minutes) + séance de
VMA l’après-midi.
➔ Mercredi : réveil musculaire
à jeun (45 mn) + séance à
allure spécifique l’après-midi.
➔ Jeudi : réveil musculaire à
jeun (45 mn) + séance longue
l’après-midi.
➔ Vendredi : repos.
➔ Samedi : sortie au seuil
(1 h 30).
➔ Dimanche : sortie de 30 km
minimum, à jeun pendant
1 h 30 puis en s’alimentant.

16 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Plus loin ENTRAÎNEMENT

Travaillez l
vot re me n t a
S
i l’entraînement joue un rôle
primordial dans la performance d’éviter ainsi d’aller trop loin dans
physique, le mental a un impact l’effort. Car « on ne meurt jamais
encore plus déterminant dans le d’épuisement », rappelle Guillaume
mécanisme du dépassement de soi. Millet, qui compare ce mécanisme
« Quand on parle de performance, on au système d’une chasse d’eau, la
ne peut pas s’affranchir du mental, fatigue mentale et la perception de
et c’est encore plus vrai dans l’ultra- l’effort étant assimilée au niveau de
trail », reconnaît Guillaume remplissage de la cuve : « Plus l’effort
Millet, physiologiste du sport à augmente, plus le coureur se sent
l’université de Calgary et ultratrailer. fatigué, et plus cette cuve se remplit. »
En effet, « si on n’a pas vraiment Quand le coureur se sent trop fatigué
le temps de réfléchir sur un 100 m, pour courir, il arrête, c’est ce qui
on a, au contraire, tout le temps de correspond au moment où la cuve
mettre en place un tas de stratégies est pleine (le flotteur représentant
mentales qui peuvent nous aider à le cerveau). Pour autant, « il existe
être plus performant en ultra, car une réserve de sécurité pour éviter les

Es sayez
les allers-retours entre les aspects débordements sur laquelle l’athlète
psychologiques et physiologiques y peut encore jouer pour courir un
sont incessants ». petit peu »… et ainsi repousser ses

le M yo
Les scientifiques ont ainsi démontré limites. Mais là encore, tous les
que des informations nerveuses athlètes n’ont pas la même capacité

Cros s Max
relayaient les phénomènes de de jouer avec. Si « certaines personnes
douleurs liées aux inflammations, sont capables de se mettre dans des
aux œdèmes ou aux éventuels états d’épuisement incroyables sans
dommages musculaires jusqu’au forcément être de grands champions
cerveau, ceci afin de le renseigner et sans s’être entraînés pour cela »,
sur l’état physiologique dans les autres devront apprendre à

«
Le Myo Cross Max est un mélange de lequel le corps se trouve. connaître leur corps et à l’écouter
renforcement musculaire et de travail de course Ces phénomènes de régulation attentivement, en se forçant
en fractionné », explique Éric Lacroix, interne sont une manière pour le notamment à sortir de leur zone de
entraîneur et chercheur en biomécanique du corps humain de se protéger et confort à l’entraînement.
sport. Le bénéfice ? Augmenter le temps de
maintien de l’effort, autrement dit repousser
l’instant où la fatigue contraint à ralentir l’allure.
Insérez une séance hebdomadaire ou tous
les 15 jours, en remplacement d’une séance
traditionnelle. Deux exemples de séances :
✔ 20 à 40 s de chaise, puis 30 s en côte, puis
descente en trottinant. Enchaîner 8 à 12 fois puis
récupérer 5’ en footing avant de recommencer une
série.
✔ 30 à 45 s de chaise puis 300 m à VMA puis
100 m en trottinant. Enchaîner 5 à 7 fois.
Pour réduire ou augmenter la difficulté de ce type
de séance, il suffit de faire varier : la durée de
l’exercice isométrique, ici la chaise (20 s pour un
débutant et jusqu’à 1 min 30 s pour un expert) ;
la durée ou la distance courue (de 150 m pour un
débutant jusqu’à 800 m pour un expert, ou de 20 s
en côte jusqu’à 1 min) ; le nombre de répétitions et
de séries.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 17


ENTRAÎNEMENT Plus loin

M onte z
su r le t ap is

O
n n’y pense pas forcément, et c’est bien
dommage : « Le tapis peut parfaitement
s’intégrer dans une préparation pour un
trail », affirme Philippe Billard, coureur tout
terrain qui s’est, entre autres, fait une spécialité
des défis fous, comme 6 jours sur tapis ! On n’a
en effet pas toujours à côté de chez soi une pente
longue et régulière pour y effectuer du fractionné
ou même des séances longues. La plupart des
tapis permettent désormais de courir sur des
pentes de 10 à 20 % (voire plus pour le très haut
de gamme). « On peut donc y travailler la pose de
son pied en montée et s’habituer à courir peu à peu
sur une certaine inclinaison. » La progressivité,
c’est d’ailleurs l’un des gros atouts du tapis : « On
peut, par exemple, commencer par une légère pente
de 2 ou 3 %, puis augmenter peu à peu jusqu’à 10
ou 15 %, tout en adaptant la vitesse. Ce que l’on ne
pourrait jamais reproduire à l’extérieur. »

t ag ne z p lu s
Ne s
S
elon Stéphane Courtois, entraîneur, un coureur en phase de
stagnation a plusieurs solutions pour s’en sortir : « D’une part, il faut bien
se rendre compte que nous avons tous des limites physiologiques qu’il faut
savoir accepter : quel que soit votre entraînement, à un moment ou à un autre,
vous êtes susceptible d’atteindre ce plafond. Mais pour 99 % des coureurs, le
problème vient de la vision de l’entraînement. Par exemple, un de mes
athlètes a voulu tout changer d’un coup, se mettant à “charger la
mule” au niveau des sorties, tout en modifiant du tout au tout son
régime alimentaire. Rien de mieux pour traumatiser l’organisme.
Alors, bien sûr, il faut augmenter le volume d’entraînement, mais
je préconise de ne pas dépasser une séance hebdomadaire en plus
par saison. La course à pied, ce n’est pas tout obtenir tout de suite.
De même – mais là, il faut faire appel à un spécialiste – faites analyser
votre posture, votre foulée : changer de technique de course vous fera sans doute
régresser au niveau chrono dans un premier temps, mais, à terme, ça ne peut
qu’être bénéfique. »
SANS LIMITES
Dean Karnazes, ultra-marathonien américain, a sa
façon bien à lui de ne jamais s’ennuyer : « Un sac à
dos, une carte bancaire, une bouteille d’eau et mon
portable. C’est tout ce dont j’ai besoin. Et je pars à
l’aventure, parfois pour la journée entière. Quand
je passe près d’un café et que j’ai envie d’un latte,
je m’arrête pour le prendre. Puis je reprends ma
course. Si je dois marcher, je marche. Aucune limite,
aucune obligation. Tout le monde ne peut pas le faire
pendant huit heures de suite, mais même pendant
une ou deux heures, cela permet de découvrir de
nouveaux horizons, de nouveaux coins de sa ville, de
sa région. » Prévoyez juste une façon de revenir à
votre point de départ à un moment ou à un autre !

18 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Entraînement Planification

OBJECTIF : 15 KM ET -  500 M

4h

3h

2 SEMAINE 4
4 5 2 H 35
SEMAINE 5
MARDI : 55 MIN
2 H 45

3
SEMAINE 2 2 H 25
MARDI : 55 MIN > 30 min en endurance.

1
MARDI : 1 H > 30 min en endurance. > 3 fois 4 min au seuil
> 30 min en endurance. > 2 fois 6 min au seuil en micro-circuit avec
> 2 séries de 8 fois 20 s en en nature sur parcours vallonné 1 min 30 s de récupération
2h accélération progressive sur avec 2 min en trottinant entre les séries.
une montée régulière suivie de récupération > 10 min
de 40 s de récupération en en trottinant. en endurance.
course lente toujours en SEMAINE 3 1 H 50 > 10 min en endurance. SAMEDI : 1 H 50 MIN
SEMAINE 1 1 H 25 montée. 3 min de course lente MARDI : 50 MIN > 1 h 50 de rando-course
entre les séries.
SAMEDI : 1 H 40 MIN
MARDI : 45 MIN > 30 min en endurance.
> 1 h 40 min en endurance. (marche rapide dans les
> 30 min en endurance. > 10 min en endurance. > 2 séries de 7 fois 30 s en montées).
> 2 séries de 6 fois 20 s en SAMEDI : 1 H 25 MIN accélérations progressives sur
accélérations progressives sur > 40 min en endurance une montée régulière suivies de
une montée régulière suivies > 10 min au seuil 30 s de récupération en course
1h
de 40 s de récupération sur un parcours vallonné. lente toujours en montée. 3 min
en course lente toujours > 35 min en endurance. de course lente entre les séries.
en montée. 3 min de course > 10 min en endurance.
lente entre les séries. SAMEDI : 1 H
> 10 min en endurance-récup. > 1 h en endurance.
SAMEDI : 40 MIN
> 30 min en endurance.
> 8 min au seuil
sur parcours vallonné.
> 2 min de récupération.

PRÉPARATION GÉNÉRALE

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
HEURES

Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

SEMAINES

20 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


DE D+ 9 SEMAINES

SEMAINE +
9
1 H 15 COURSE
Sans la course.
MARDI : 45 min

9
20 min en endurance.

7
3 fois 3 min au seuil avec 1 min
30 s de récupération
en trottinant entre les séries.
10 min en endurance.

6
SAMEDI : 30 mm
Footing en endurance.
SEMAINE+9
1 H 10 COURSE
SEMAINE 7 3H MA: 40
SEMAINE

8
MARDI MIN
MARDI : 1 H > Nb
20 mindeenséances
endurance.:
SEMAINE 6 2 H 45 > 30 min en endurance. > 3 fois 3 min au seuil
> 3 fois 6 min au seuil surDurée : vallonné
un parcours
MARDI : 1 H Dénivelé
avec +:
2 min de récupération
en micro-circuit avec
> 30 min en endurance.
2 min de récupération enKilomètres
trottinant. :
> 3 fois 5 min au seuil
en trottinant. > 10 min en endurance.
en micro-circuit avec
> 10 min en endurance. SAMEDI : 30 MIN
1 min 30 s de récupération
SAMEDI : 2 H
SEMAINE 8 2 H 10 DIMANCHE : COURSE
> 30 min en endurance.
en trottinant. MARDI : 1 H 10 MIN
> 2 h de rando-course. ✤istance :
> 10 min > 40 min en endurance.
en endurance. > 2 fois 8 min au seuil ✤énivelé :
SAMEDI : 1 H 45 MIN sur un parcours vallonné ✴emps :
1 h 45 en endurance avec 2 min de récupération
sur circuit vallonné. en trottinant entre les séries.
> 10 min en endurance.
SAMEDI : 1 H
> 1 h en endurance. DIMANCHE : COURSE
Distance :
Dénivelé :
Temps :

LES ALLURES
-ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM*
-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM
-SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE FCM
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 21


ENTRAÎNEMENT Planification

OBJECTIF : 20 KM ET + 500 M


5
4
SEMAINE 5 4 H 25
LUNDI : 1 H 25 MIN
> 1 h 15 en
en endurance.
4h

2
> 10 min de renforcement
musculaire.
SEMAINE 4 3 H 55 JEUDI : 1 H
LUNDI : 1 H 10 > 30 min en endurance.
> 1 h en endurance. > 3 fois 6 min au seuil

1
> 10 min de renforcement en micro-circuit avec 2 min

3
musculaire. de récupération en trottinant.
SEMAINE 2 3 H 10 JEUDI : 1 H > 10 min en endurance.
> 30 min en endurance. SAMEDI : 2 H
3h
LUNDI : 55 MIN > 3 fois 5 min au seuil > Rando-course.
> 45 min en endurance. en micro-circuit avec
> 10 min de renforcement 1 min 30 s de récupération en
musculaire. trottinant.
SEMAINE 1 2 H 50 JEUDI : 50 MIN SEMAINE 3 2 H 45 > 10 min en endurance
LUNDI : 45 MIN > 30 min en endurance.
LUNDI : 55 MIN récupération.
> 45 min en endurance. > 2 séries de 8 fois
> 45 min en endurance.
SAMEDI : 1 H 45 MIN
JEUDI : 50 MIN 30 s en accélérations
> 10 min de renforcement
> 1 heure en endurance.
> 30 min en endurance. progressives sur une montée > 15 min à 75-80 % de FCM
régulière suivies de 30 s de musculaire.
> 2 séries de 6 fois en côte.
récupération en course lente MARDI : 50 MIN
2h 20 s en accélérations > 30 min en endurance.
toujours en montée. > 30 min en endurance.
progressives sur une montée
> 3 min de course lente > 2 séries de 7 fois
régulière suivies
entre les séries. > 30 s en accélérations
de 40 s de récupération en
> 10 min en endurance. progressives sur une montée
course lente toujours en
SAMEDI : 1 H 25 MIN régulière suivies
montée.
> 40 min en endurance. de 30 s
3 min de course
> 12 min au seuil de récupération en course lente
lente entre les séries.
en montée régulière. toujours en montée.
> 10 min
> Finir en endurance. > 3 min de course lente entre
en endurance.
les séries.
1h SAMEDI : 1 H 15 MIN > 10 min en endurance.
> 30 min en endurance.
SAMEDI : 1 HEURE
> 10 min au seuil
> 40 min en endurance.
en montée régulière.
> 2 fois 8 min en montée
> 35 min en endurance.
avec 2 min de récupération.
> Finir en endurance.

PRÉPARATION GÉNÉRALE

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
HEURES

Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

SEMAINES

22 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


DE D+ 1 5 km
9 SEMAINES

7 9
SEMAINE 6
6 4 H 05
SEMAINE 7
LUNDI : 1 H
> Footing en endurance
de 30 min.
4 H 25 SEMAINE 9
1 H 15
+
MARDI : 45 MIN
COURSE

8
> 12 min à 80-85 % de FCM > 20 min en endurance.
LUNDI : 1 H 15 MIN en côte. > 3 fois 3 min au seuil avec
> 30 min en endurance. > 18 min en endurance. 1 min 30 s de récupération
> 20 min en côte. > 15 min de renforcement en trottinant.
> 25 min en endurance. musculaire. > 10 min en endurance.
JEUDI : 1 H MARDI : 1 H 10 SAMEDI : 30 MIN
> 30 min en endurance. > 30 min en endurance. > 30 min en endurance.
> 3 fois 7 min au seuil > 3 fois 8 min au seuil SEMAINE 8 3 H 15
en micro-circuit avec 2 min en micro-circuit avec 2 min
de récupération LUNDI : 1 H
de récupération en trottinant.
en trottinant entre les séries. > 30 min en endurance.
> 10 min en endurance.
> 10 min en endurance. > 15 min à 80-85 % FCM.
SAMEDI : 2 H 15 MIN > 15 min de renforcement
SAMEDI : 1 H 50 MIN > Rando-course.
> Footing en endurance, musculaire.
à faire sur circuit vallonné. JEUDI : 1 H 15 MIN
> 40 min en endurance.
> 2 fois 10 min au seuil sur
un parcours vallonné avec
2 min 30 s de récupération
en trottinant.
> 10 min en endurance.
SAMEDI : 1 H
> Footing en endurance.

DIMANCHE : COURSE
Distance :
Dénivelé :
Temps :

LES ALLURES
-ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM*
-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM
-SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE FCM
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 23


ENTRAÎNEMENT Planification

OBJECTIF : 30 KM ET + 1  000  M
8h

7h 1+ 2+ 3
PRÉPARATION GÉNÉRALE
SEMAINE 1 3 H 20 progressive (soit 5 min à 80 %
FCM, 5 min à 85 % FCM
MARDI : 1 h

6
et 5 min à 85-90 % FCM).
> 1 h en endurance. > 35 min en endurance.
6h
JEUDI : 1 h À faire en nature sur parcours
> 30 min en endurance. vallonné.
> 2 séries de 8 fois 30 s
en accélération progressive
en côte suivies

4 5
de 30 s de récupération MA SEMAINE
avec 2 min 30 de récupération SEMAINE 6
Nb de séances :
5h
entre les séries. DURÉE : 5 H 15
> 10 min en endurance. Durée :
SAMEDI : 1 h 20 min Dénivelé + : MARDI : 1 H 15 MIN
> 30 min en endurance. Kilomètres : > 30 min en endurance.
> 15 min en accélération > 5 fois 5 min au seuil plus.
SEMAINE 4 Récupération de
SEMAINE 5 1 min 30 s entre les séries.
DURÉE : 4 H 25 À faire sur circuit vallonné.
DURÉE : 4 H 20
4h SEMAINE 2 3 H 35 18 min en accélération
> 10 min en endurance.
MARDI : 1 h
progressive (soit 6 min à 80 % de MARDI : 1 H 25 MIN JEUDI : 1 H 30 MIN
FCM, 6 min à 85 % de FCM > 1 h 15 min en endurance. MARDI : 1 H 15 MIN
> 1 h en endurance. > 45 min en endurance.
et 6 min à 85-90 % de FCM). > 10 min > 1 h en endurance.
> 15 min à 80-85 % FCM
JEUDI : 1 h 05 min > 40 min en endurance. de renforcement musculaire. > 15 min de renforcement
en côte.
> 30 min en endurance. À faire en nature JEUDI : 1 H 15 MIN musculaire.
> 15 min en endurance.
> 2 séries de 10 fois 30 s sur parcours vallonné. À faire sur circuit vallonné. JEUDI : 1 H 05 MIN
> 15 min de renforcement
en accélération progressive > 30 min en endurance. > 30 min en endurance.
musculaire.
en côte suivies > 5 fois 4 min au seuil > 4 fois 5 min au seuil plus.
de 30 s de récupération MA SEMAINE > Récupération de
SAMEDI : 2 H 30 MIN
plus. Récupération de > Rando-course.
avec 2 min 30 de récupération Nb de séances : 1 min 30 s entre les séries. 1 min 30 s entre les séries.
entre les séries. > 10 min en endurance. À faire sur circuit vallonné.
Durée :
> 10 min en endurance. SAMEDI : 1 H 45 MIN > 10 min en endurance.
Dénivelé + : SAMEDI : 2 H
SAMEDI : 1 h 30 min > 50 min en endurance.
Kilomètres : > 15 min au seuil en montée > 2 h en endurance.
> 30 min en endurance.
régulière. Avec 1 h 15 min
> 40 min en endurance. en endurance puis 15 min
À faire en nature sur parcours au seuil (85-88 % FCM)
SEMAINE 3 3 H 30 > 1 h en endurance. vallonné. puis finir en endurance.
> 15 min à 80-85 % de FCM À faire en nature
MARDI : 1 h en montée régulière. sur un parcours vallonné.
> 1 h en endurance. > 20 min en endurance.
JEUDI : 55 min
> 30 min en endurance.
> 8 fois 1 min 30 s en montée
régulière au seuil
plus de FCM. MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE
> Récupération de 1 min Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
en redescendant. Durée : Durée : Durée : Durée :
> 10 min en endurance.
Dénivelé + :
SAMEDI : 1 h 35 min Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
HEURES

Kilomètres :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

SEMAINES

24 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


DE D+ 11 SEMAINES

SEMAINE 9
9
DURÉE : 7 H 35 11
11
SEMAINE 11
MARDI : 1 H 35 MIN 1 H 35
+ COURSE
> 1 h 15 min en endurance, dont
20 min à 80-85 % FCM
MARDI : 40 MIN

7 8
en montée régulière après
> 40 min en endurance.
30 min à 75 % de FCM.
JEUDI : 35 MIN
> 20 min de renforcement
> 20 min en endurance.
musculaire.
> 2 fois 4 min au seuil
JEUDI : 1 H 30 MIN avec 2 min de récupération
> 40 min en endurance.
en trottinant entre les séries.
> 3 fois 10 min au seuil
> 5 min en endurance
SEMAINE 7 en micro-circuit avec 2 min
récupération.
de récupération en trottinant
DURÉE : 5 H 30 SAMEDI : 20 MIN
SEMAINE 8 entre les séries.
> 20 min en endurance.
> 10 min en endurance.
MARDI : 55 MIN DURÉE : 5 H 10
SAMEDI : 4 H 30 MIN
> 45 min en endurance. > Rando-course.
> 10 min de renforcement MARDI : 1 H 35 MIN
musculaire. > 1 h 15 min
JEUDI : 1 H 05 MIN en endurance dont 15 min
> 30 min en endurance. à 80-85 % en montée régulière
> 3 fois 6 min au seuil après 30 min en endurance.

10
en micro-circuit avec 2 min > 20 min de renforcement
de récupération en trottinant musculaire.
entre les séries. JEUDI : 1 H 10 MIN
> 15 min en endurance. > 40 min en endurance.
SAMEDI : 3 H 30 MIN > 3 fois 8 min au seuil
> Rando-course. en micro-circuit avec 2 min
de récupération en trottinant
entre les séries. SEMAINE 10 DIMANCHE : COURSE
> 10 min en endurance. DURÉE : 3 H 50
SAMEDI : 2 H 25 MIN Distance :
> 1 h 30 min MARDI : 1 H 30 MIN
en endurance. > 1 h 15 min en endurance. Dénivelé :
> 25 min au seuil > 15 min de renforcement Temps :
sur parcours vallonné. musculaire.
> 30 min en endurance. JEUDI : 1 H 35 MIN
> 40 min en endurance.
LES ALLURES > 2 fois 12 min au seuil
en micro-circuit avec 3 min
-ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM* de récupération
-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM en trottinant entre les séries.
> 25 min en endurance.
-SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE FCM SAMEDI : 45 MIN
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM > 45 min en endurance.

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 25


ENTRAÎNEMENT Planification

OBJECTIF : 40 KM ET + 1 000 M


1+ 2+ 3
8h

7h
PRÉPARATION GÉNÉRALE
SEMAINE 1 4H 2 min, 1 min, au seuil avec

5 6
récupération de 1 min
LUNDI : 55 MIN entre chaque accélération.
> 30 min en endurance. > 10 min en endurance.
> 2 séries de 8 fois 30 s en SAMEDI : 1 H 20 MIN
accélération progressive en côte > 30 min en endurance.
suivies de 30 s de récup. avec 2 > 12 min en accélération
6h
min 30 s de récupération entre progressive (soit 4 min à 80 %

4
les séries. de FCM, 4 min à 85 % de FCM SEMAINE 6 5 H 55
> 10 min en endurance. et 4 min à 85-90 % de FCM).
SEMAINE 5 5 H 50
MARDI : 1 H 10 MIN
MERCREDI : 1 H > 40 min en endurance. MARDI : 1 H 05 MIN > 30 min en endurance.
> 1 h en endurance. À faire en nature > 30 min en endurance. > 5 fois 5 min au seuil
VENDREDI : 45 MIN sur un parcours vallonné. > 4 fois 5 min au seuil plus plus avec récupération
> 20 min en endurance avec récupération 1 min 30 s. 1 min 30 s. À faire sur parcours
5h > 1 min, 2 min, 3 min, 3 min, À faire sur parcours vallonné. vallonné.
SEMAINE 4 5 H 00 > 10 min en endurance. > 10 min en endurance.
SEMAINE 2 4 H 15 3 min, 2 min, 1 min au seuil MARDI : 1 H 15 MIN MERCREDI : 1 H 25 MIN MERCREDI : 1 H 15 MIN
avec récupération de 1 min > Footing 30 min en endurance. > 1 h 15 min en endurance. > 1 h en endurance.
LUNDI : 55 MIN entre chaque accélération. > 5 fois 4 min à 90 % FCM avec > 10 min de renforcement > 15 min de renforcement
> 30 min en endurance. > 10 min en endurance. récupération 1 min 30 s. musculaire. musculaire.
> 2 séries de 10 fois 30 s SAMEDI : 1 H 30 MIN À faire sur terrain vallonné. VENDREDI : 1 H 05 MIN
en accélération progressive
VENDREDI : 1 H
4h > 30 min en endurance. > 10 min en endurance. > 30 min en endurance > 30 min en endurance.
en côte suivies de 30 s de > 2 fois 10 min au seuil en
> 15 min en accélération MERCREDI : 1 H 10 MIN > 2 fois 10 min au seuil
récupération avec 2 min 30 s progressive (soit 5 min à 80 % montée régulière. Récupération
> 1 h en endurance. en terrain vallonné avec
de récupération entre les séries. FCM, 5 min à 85 % FCM de 2 min.
> 10 min de renforcement récupération 2 min.
> 10 min en endurance. et 5 min à 85-90 % FCM). > 10 min en endurance.
musculaire. > 10 min en endurance.
MERCREDI : 1 H > 40 min en endurance. VENDREDI : 50 MIN DIMANCHE : 2 H 15 MIN
> 1 h en endurance.
DIMANCHE : 2 H 30 MIN
À faire en nature > 25 min en endurance. > 2 h 15 en endurance > Rando-course.
VENDREDI : 50 MIN sur parcours vallonné. > 2 fois 8 min au seuil en à faire en nature sur parcours
> 20 min en endurance. montée régulière. Récupération vallonné.
> 1 min, 2 min, 3 min, 4 min, 2 min entre les séries.
> 10 min en endurance
SEMAINE 3 3 H 15 1 min en redescendant. à faire en nature
> 10 min en endurance. sur un parcours vallonné.
3 séances seulement pour
assurer une récupération correcte SAMEDI : 1 H 30 MIN DIMANCHE : 1 H 45 MIN
avant d’entamer > 1 h en endurance. > 1 h 45 min en endurance
la période spécifique. > 21 min en accélération à faire en nature sur parcours
progressive vallonné.
MARDI : 45 MIN (soit 7 min à 80 % FCM,
> 45 min en endurance. 7 min à 85 % FCM et 7 min
JEUDI : 1 H à 85-90 % FCM).
> 30 min en endurance. > 10 min en endurance.
> 8 fois 1 min 30 s en montée
régulière au seuil
plus avec récupération

MES SEMAINES 1, 2 ET 3 MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
HEURES

Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

SEMAINES

26 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


DE D+ 11 SEMAINES

9 11
SEMAINE 11
1 H 40
+ COURSE
SEMAINE 9
7 H 05 À 8 H 05 MARDI : 40 MIN

7 8
> 40 min en endurance.
MARDI : 1 H 20 MIN
> 3 fois 12 min au seuil
MERCREDI : 40 MIN
> 2 fois 4 min au seuil
en micro-circuit
en micro-circuit
avec récupération 3 min.
avec récupération de 2 min.
> 10 min en endurance.
> 10 min en endurance.
MERCREDI : 1 H 35 MIN
SAMEDI : 20 MIN
SEMAINE 7 5 H 50 > 1 h 15 min en endurance.
> 20 min en endurance.
> 20 min de renforcement
MARDI : 45 MIN musculaire.
> 45 min en endurance.
> 15 min SEMAINE 8 5 H 15 VENDREDI : 1 H 10 MIN
> 30 min en endurance.
de renforcement musculaire. MARDI : 1 H 15 MIN > 25 min à 85 % FCM
MERCREDI : 1 H 05 MIN > 1 h en endurance dont en montée régulière.
> 3 fois 7 min au seuil plus > 15 min à 80-85 % de FCM

10
> 25 min en endurance.
en micro-circuit en montée régulière.
avec récupération 2 min. Finir en endurance.
DIMANCHE : 3 H À 4 H
> Rando-course.
> 10 min en endurance. > 15 min de renforcement
VENDREDI : 1 H 15 MIN musculaire.
> 1 h 15 min en endurance. MERCREDI : 40 MIN
À faire en nature > 3 fois 10 min au seuil
sur un parcours vallonné. en micro-circuit
avec récupération 2 min. SEMAINE 10 4H
DIMANCHE : 2 H 45 MIN
> 40 min en endurance. > 10 min en endurance. MARDI : 1 H 15 MIN
> 20 min au seuil sur parcours VENDREDI : 1 H 30 MIN > 1 h en endurance.
vallonné. > 1 h 15 min en endurance. > 15 min de renforcement
> 1 h 45 min en rando-course. > 15 min de renforcement musculaire.
musculaire. DIMANCHE : COURSE
MERCREDI : 50 MIN
DIMANCHE : 1 H 50 MIN > 2 fois 15 min au seuil Distance :
> 1 h 15 min en endurance. en micro-circuit
avec récupération de 3 min. Dénivelé :
> 2 fois 15 min au seuil sur
parcours vallonné > 15 min en endurance. Temps :
avec récupération VENDREDI : 1 H 15 MIN
3 min entre les séries. > 1 h 15 en endurance.
Finir en endurance.
SAMEDI : 40 MIN
LES ALLURES > 40 min en endurance.

-ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM*


-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM
-SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE FCM
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 27


ENTRAÎNEMENT Planification

OBJECTIF : 60 KM ET + 1 000 M
123
9h

+ +

6
PRÉPARATION GÉNÉRALE
8h
SEMAINE 1 4 H 35 au seuil plus, avec
récupération de 1 min entre
LUNDI : 1 H chaque accélération.
> 30 min en endurance. > 10 min en endurance.
> 2 séries de 8 fois 30 s SAMEDI : 1 H 30 MIN
en accélération progressive > 40 min en endurance. SEMAINE 6
en côte suivies de 30 s > 15 min en accélération
de récupération avec 2 min 30 s DURÉE : 7 H 25

5
7h progressive (soit 5 min à 80 %
de récup. entre les séries. FCM, 5 min à 85 % MARDI : 1 H 10 MIN
> 10 min en endurance. et 5 min à 85-90 % FCM). > 40 min en endurance.
MERCREDI : 1 H 15 MIN > 40 min en endurance sur > 3 fois 6 min au seuil plus
> 1 h 15 min en endurance. parcours vallonné. en micro-circuit
avec récupération
VENDREDI : 50 MIN
de 2 min entre les séries.

4
> 20 min en endurance.
> 10 min en endurance.
> 1, 2, 3, 4, 3, 2 et 1 min SEMAINE 5
6h MERCREDI
SEMAINE: 51 H 30 MIN2 H 45
DURÉE : 6 H 10 > 1 h 15 min en endurance.
SEMAINE 2 4 H 35 plus, avec récupération SEMAINE 4 2 H 35 MARDI : 55 min
deSEMAINE
1 min entre 2 2 H 25 MARDI : 1 H 15 MIN > 15 min de renforcement
MARDI : 55 min 30 min en endurance.
> 30 min en endurance. musculaire.
LUNDI : 1 H1
SEMAINE 2 H 15 MARDIaccélération.
chaque :1h 30 min en endurance. 3 fois 4 min au seuil
> 30 min en endurance. >30 minen
10min enendurance.
endurance. > 2 séries de 8 fois 3 min VENDREDI
en micro-circuit: 1 Havec
15 MIN
MARDI : 1 de
h 2 fois 6 min au seuil >1 min
40 min en endurance.
> 2 séries en côte avec récupération 30 s de récupération
10min
fois en
30 endurance.
2 séries :de1 8Hfois
SAMEDI 20 s en
40 MIN SEMAINE 4 en nature sur parcours vallonné >en20trottinant
min au seuil
30 s en accélération >accélération progressive sur
30 min en endurance.
de 1 min 15 s.
avec 2 min entreenlescôte.
séries.
séries de 6 en
2progressive foiscôte suivies de DURÉE : 5 H 20 > 10 min en endurance. >1015min
min en endurance.
5h 2030s sendeaccélérations >une montée
18 min régulière suivie
en accélération de récupération
récupération avec 2 min de 40 s (soit 6 min à 80 % de
progressive MARDI : 1 H 15 MIN MERCREDI
en trottinant:entre
1 H 25
lesMIN
séries. DIMANCHE
en endurance.: 3 H 30 MIN
progressives
30 s de récup. surentre les séries. >101 min
h 15 en
minendurance.
en endurance. >SAMEDI
Rando-course.
de récupération
FCM, 6 min à 85 %endecourse
FCM lente > 40 min en endurance. : 1 h 50 min
une
> 10montée
min enrégulière
endurance.suivies > 10 min de renforcement
de 40 s ettoujours
6 min àen montée.
85-90 % de FCM). > 8 fois 2 min au seuil plus en
SAMEDI : 1 h 40 min Rando-course.
MERCREDI : 1 H >340min
mindeencourse lente entre les
endurance montée régulière. Récupération musculaire.
de récupération en course Footing de 1 h 40 min
> Séance en endurance. séries.
sur parcours vallonné. 1 min entre les accélérations. VENDREDI : 1 H 15 MIN
lente toujours en montée. en endurance.
10 min > 10 min en endurance. > 40 min en endurance.
3VENDREDI
min de course : 55lente
MIN
> 20 les
minséries.
au seuil plus : en endurance. MERCREDI : 1 H 10 MIN > 2 fois 10 min au seuil
entre
10 2, 3, 4, 3, 2 et 1 min au seuil
1, min SAMEDI : 1 h 25 min > 1 h en endurance. en montée régulière
en endurance. 40 min en endurance > 10 min de renforcement avec récupération
10 min au seuil musculaire. de 2 min entre les séries.
SEMAINE
SAMEDI : 1 h 315 min 3 H 40 SAMEDI : 1 H 20vallonné.
sur un parcours MIN VENDREDI : 55 MIN > 10 min en endurance.
>Finir en endurance.
40 min en endurance. > 30 min en endurance. DIMANCHE : 2 H 15 MIN
MARDI : endurance.
30 min en 1 H 15 MM > 20 min en accélération > 2 fois 8 min au seuil > 2 h 15 min en endurance
8>min
1 h au seuilen endurance.
15 min progressive (soit 7 min à 80 % de en côte et récupération à faire dans la nature
sur parcours vallonné.
JEUDI
Finir : 1 H 05 MIN
en endurance.
FCM, 7 min à 85 % de 2 min entre les séries. sur parcours vallonné.
> 30 min en endurance. de FCM et 7 min à 85-90 % > 10 min en endurance.
> 10 fois 1 min 30 s en montée de FCM). À faire sur parcours vallonné.
régulière au seuil plus > 20 min en endurance.
DIMANCHE : 2 H
avec récupération de 1 min
> 2 h en endurance
en redescendant.
sur parcours vallonné.
> 10 min en endurance.

MES SEMAINES 1, 2 ET 3 MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :
HEURES

SEMAINES

28 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


DE D+ 911SEMAINES
1 5 km
SEMAINES

SEMAINE 8
8 SEMAINE 9
9
DURÉE : DE 8 H 50 À 9 H 20
SEMAINE 11
1 H 25 + COURSE
MARDI : 30 MIN
En option.
DURÉE : 8 H 40 > 30 min en endurance.
MARDI : 1 H 20 MIN
MARDI : 1 H 15 MIN > 30 min au seuil. MERCREDI : 35 MIN
> 1 h en endurance dont 15 min > 3 fois 12 min au seuil > 20 min en endurance.

7
à 80 % de FCM en côte puis finir en micro-circuit avec > 2 fois 4 min au seuil
en endurance. récupération de 3 min. en micro-circuit
> 15 min de renforcement > 10 min en endurance. avec récupération de 2 min.
musculaire. > 5 min en endurance.
MERCREDI : 1 H 20 MIN
MERCREDI : 1 H > 1 h en endurance SAMEDI : 20 MIN
SEMAINE 7 > 1 h en endurance sur parcours sur parcours plat. > 20 min en endurance.
plat ou pratique d’un autre sport. > 20 min de renforcement
DURÉE : 7 H
VENDREDI : 1 H 25 MIN musculaire.
MARDI : 1 H >SEMAINE
> 45 min en endurance ou 7
40 min en endurance. 3 H 05 VENDREDI : 1 H 10 MIN
> 3 fois 10 min au seuil en > 30 min en endurance.
pratique d’un autre sport. MARDI : 1 havec
micro-circuit 05 min
récupération

10
> 15 min de renforcement > 25 min à 85 % FCM en côte.
de min
30 en endurance.
2 min. > 25 min en endurance.
SEMAINE 6
musculaire. 2 H 45 foismin
>3 10 6 min au seuil
en endurance.
DIMANCHE : 5 H À 5 H 30 MIN
MERCREDI en micro-circuit avec 2 min
MARDI : 1 h: 1 H 15 MIN DIMANCHE :5H
de récupération > Rando-course.
>3040minminenenendurance.
endurance.
> Rando-course.
>Plus
3 fois 8 min au au
seuil en trottinant entre les séries.
3 fois 5 min seuil
plus en micro-circuit 10 min en endurance.
en micro-circuit avec
avec
1 minrécupération
30 s de récupération SAMEDI : 2 h SEMAINE 8 2 H 10 DIMANCHE : COURSE
de
en 2trottinant
min entreentre
les séries.
les séries. Rando-course. SEMAINE 10
>1010min
min en endurance. MARDI : 1 h 10 min ✤istance: :4 H 25
40 min en endurance.
DURÉE
VENDREDI
en : 1 H 15 MIN
endurance. 2 fois 8 min au seuil MARDI : 1 :H 15 MIN
✤énivelé
>SAMEDI
40 min en
: 1 endurance.
h 45 min sur un parcours vallonné >✴emps
1 h en endurance.
:
>Footing
20 minenà 80-85 % de FCM
endurance avec 2 min de récupération > 15 min de renforcement
en
sur montée régulière.
circuit vallonné. en trottinant entre les séries. musculaire.
> 15 min en endurance.
10 min en endurance. MERCREDI : 1 H 30 MIN
DIMANCHE : 3 H 30 SAMEDI : 1 h > 40 min en endurance.
> 45 min en endurance. DIMANCHE : COURSE
Footing en endurance. > 2 fois 15 min au seuil
> 2 h de rando-course.
en micro-circuit
> 45 min en endurance. Distance :
avec récupération
de 3 min entre les séries. Dénivelé :
> 15 min en endurance.
Temps :
VENDREDI : 40 MIN
> 40 min en endurance.
LES ALLURES
SAMEDI : 1 H
-ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM* > 30 min en endurance.
> 12 min au seuil
-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM en montée régulière.
-SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE > Finir en endurance.
FCM
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 29


ENTRAÎNEMENT Planification

OBJECTIF : 80 KM ET + 1  500 M

1+ 2+ 3
15 h

PRÉPARATION GÉNÉRALE
12 h
SEMAINE 1 5 H 30 à 80 % FCM, 5 min à 85 %
de FCM et 5 min à 85-90 %
MARDI : 1 H 15 MIN de FCM). À faire en nature
> Footing 1 h 15 min sur parcours vallonné.

6
en endurance ou sortie vélo DIMANCHE : 1 H 45 MIN
jusqu’à 1 h 30 min.

5
> Footing en endurance.
JEUDI : 1 H
9h > 30 min en endurance.
> 2 séries de 8 fois 30 s en

4
accélération progressive en côte
suivies de 30 s de récup. avec 2 MA SEMAINE
min 30 de récup. entre les séries. Nb de séances : SEMAINE 6 8 H 20
> 10 min en endurance. Durée :
SEMAINE 5 2 H 45
SAMEDI : 1 H 30 MIN SEMAINE
SEMAINE 54 82 HH 00
35 MARDI
MARDI :: 155Hmin
35 MIN
Dénivelé + :
> 1 h 15 min en endurance. SEMAINE 2 2 H 25 MARDI : 155Hmin
15 MIN
> 1 h 15 min en endurance.
30 min en endurance.
Kilomètres : > 20 min de renforcement
6h SEMAINE
> 15 min en1accélération2 H 15 MARDI : 1 h >3040min minenenendurance.
endurance. 3 fois 4 min au seuil
musculaire.
progressive (soit 5 min en micro-circuit avec
MARDI : 1 h
30 min en endurance. SEMAINE 4 6 H 00 >2 25 foismin au seuil
6 min en montée
au seuil
MERCREDI
1 min 30 s de: récupération
1 H 15 MIN
2 séries de 8 fois 20 s en régulière.
en nature sur parcours vallonné
30 min en endurance. >en40trottinant
min en endurance.
accélération progressive sur MARDI : 1 H 20 MIN >avec10 min
2 minen endurance. entre les séries.
2 séries de 6 fois
SEMAINE 2
20 s en accélérations
5 H 25 progressive
une montée(soit 6 minsuivie
régulière à 80 % > 40 min en endurance. de récupération
MERCREDI : 1 H 15 MIN
>103 min
fois 8 min au seuil
de
deFCM,
40 s 6 min à 85 % de FCM > 4 fois 6 min au seuil plus sur micro-circuit avec
en endurance.
MARDI : 1 sur
progressives H etde6récupération
min à 85-90 en
% course
de FCM). >en1 trottinant
h 15 min enentre les séries.
endurance récupération de 2 min
lente sur terrain vallonné SAMEDI : 1 h 50 min
une montée1 régulière
> Footing suivies ou
h en endurance Àtoujours
faire enen
nature sur parcours ou 1min
10 h 30enmin
endurance.
à 2 h de vélo. entre les séries.
montée. avec une récupération Rando-course.
desortie
40 s vélo jusqu’à 1 h 30 min. vallonné. >SAMEDI
15 min de: 1renforcement
h 40 min > 10 min en endurance.
3h 3 min de course lente entre les de 2 min en endurance
deJEUDI
récupération musculaire.
Footing de 1 h 40 min
: 1 H 05enMIN
course
DIMANCHE
séries. :2H entre chaque accélération. VENDREDI : 1 H
lente toujours en montée. en endurance.
SAMEDI : 1 H 30 MIN
> 30 min en endurance. min
>10Rando-course. > 10 min en endurance. > 1 h en endurance.
3 >min de course
2 séries de 10lente
fois 30 s > 40 min en endurance.
en endurance. MERCREDI : 1 H 15 MIN DIMANCHE : 4 H 30 MIN
entre les séries.
en accélération progressive > 3 fois 6 min au seuil plus,
10enmin SAMEDI : 1 h 25 min > 1 h 15 min en endurance
récupération de 2 min
> Rando-course.
côte suivies de 30 s de 40 minMA
enrécupération
endurance. avec 2 min 30 de SEMAINE
en endurance ou 1 h 30 min à 2 h de vélo.
sur terrain vallonné.
10Nb
mindeauséances
seuil : VENDREDI : 1 H 10 MIN > Finir en endurance.
récupération entre les séries. sur un parcours vallonné.
SAMEDI
> 10 min: en
1 hendurance.
15 min Durée : > 40 min en endurance.
Finir en endurance. DIMANCHE : 4 H
min en endurance.
30SAMEDI > 20 min au seuil en côte.
: 1 H 20 MIN Dénivelé + : > Rando-course.
8 >min > 10 min en endurance.
1 hau
enseuil
endurance. Kilomètres : À faire en nature sur parcours
sur> 18
parcours
min envallonné.
accélération
Finir en endurance. vallonné.
DIMANCHE : 2 H 15 MIN
SEMAINE 3 4 H 05 plus en montée régulière, > Footing 2 h 15 min
avec récupération de 3 m. en endurance. À faire en nature
3 séances seulement afin > 10 min en endurance. sur parcours vallonné.
d’assurer une récupération
complète avant la deuxième SAMEDI : 1 H 40 MIN
partie du programme. > 1 h 40 min en endurance.

MARDI : 1 H 25 MIN
> Footing 1 h 15 min
en endurance. MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE
> 10 min de renforcement Nb de séances :
Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
musculaire. Durée :
Durée : Durée : Durée :
JEUDI : 1 H Dénivelé + :
> 30 min en endurance. Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres :
HEURES

> 2 fois 8 min au seuil Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

SEMAINES

30 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


DE  D+ 911SEMAINES
SEMAINES
1 5 km

11
SEMAINE 11
1 H 00
+ COURSE
MARDI : 30 MIN
> 30 min en endurance.

8
MERCREDI : 30 MIN
> 30 min en endurance.

SEMAINE 6
7
MARDI : 1 h
2 H 45
SEMAINE 8
SEMAINE 7
9 H 05
MARDI : 1 h 05 min
MARDI

en
: 1endurance.
30 min en
>3 1fois
h en
H 20 MIN
endurance.
6 min

musculaire.
au seuil
> 20micro-circuit
min de renforcement
de récupération
3 H 05

avec 2 min SEMAINE 9


9 7 H 45

10
30 min en endurance. MARDI : 1 H 15 MIN
en trottinant:entre
MERCREDI 1 H 30
lesMIN
séries.
SEMAINE 7 au seuil 6 H 20
Plus 3 fois 5 min
>1040min
minenauendurance.
seuil. > 30 min au seuil.
en micro-circuit avec > 2 fois 15 min au seuil
>SAMEDI
3 fois 12: min
2 h au seuil
1MARDI
min 30:s1deH récupération SEMAINE
en micro-circuit, 8 récupération
2 H 10 DIMANCHE : COURSE
>en45trottinant
min en endurance en micro-circuit
Rando-course.
entre les séries. 3MARDI
min. : 1 h 10 min
sur avec récupération de 3 min. ✤istance :
10 min plat.
terrain
>4010minminenenendurance.
endurance.
>en15endurance.
min de renforcement > 10 min en endurance.
fois 8 min :au1 seuil
2MERCREDI ✤énivelé :
musculaire. SAMEDI : 1 H 15 MIN H 15 MIN
SAMEDI : 1 h 45 min
> Footing 1 h 15 min
sur un parcours
> Footing 1 h envallonné
endurance SEMAINE
✴emps : 10 4 H 10
MERCREDI : 1 H 35 MIN
Footing en endurance avec 2 minplat
de récupération
en endurance. sur terrain ou sortie vélo MARDI : 1 H 15 MIN
>sur45circuit
min en endurance.
vallonné. en trottinant
jusqu’à 1 h 30entre
min. les séries.
> 3 fois 10 min au seuil DIMANCHE : 5 H 10 min en endurance. > 1 h en endurance.
> 15 min de renforcement > 15 min de renforcement
en micro-circuit, récupération > Rando-course.
2 min entre les 10 min.
SAMEDI :1h
musculaire. musculaire.
Footing en endurance.
VENDREDI : 1 H 15 MIN DIMANCHE : COURSE
> 15 min en endurance. MERCREDI : 1 H 30 MIN
> 30 min en endurance. Distance :
VENDREDI : 1 H 15 MIN > 25 min au seuil.
> 20 min de terrain vallonné > 4 fois 6 min au seuil
> 1 h 15 min en endurance Dénivelé :
entre 80 et 85 % de FCM. en micro-circuit, récupération
sur parcours plat ou vélo
> Finir en endurance. de 2 min entre les séries. Temps :
1 h 30 min à 2 h.
À faire en nature DIMANCHE : 4 H > 15 min en endurance.
sur parcours vallonné. > Rando-course. VENDREDI : 40 MIN
DIMANCHE : 2 H 30 MIN LES ALLURES
> 40 min en endurance.
> 1 h en endurance. SAMEDI : 45 MIN
> 20 min au seuil en côte. -ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM* > 20 min en endurance.
> Finir en endurance. > 8 min au seuil en montée
-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM
régulière.
-SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE FCM > Finir en endurance.
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 31


ENTRAÎNEMENT Planification

OBJECTIF : 100 KM ET + 2 000


15 h

1+ 2+ 3
PRÉPARATION GÉNÉRALE
SEMAINE 1 5 H 45 FCM, 5 min à 85 % FCM et 5 min

5
12 h
à 85-90 % FCM). À faire en
MARDI : 1 H 15 MIN nature sur un parcours vallonné.
> 1 h 15 min en endurance ou DIMANCHE : 2 H
sortie vélo jusqu’à 1 h 30 min. > 2 h en endurance.

6
JEUDI : 1 H

5
> 30 min en endurance.

4
> 2 séries de 8 fois 30 s en

2 4
9h
accélération progressive SEMAINE 5

1
en côte suivies de 30 s de 9 H 25 À 10 H 10
récupération avec 2 min 30 s de
MA SEMAINE MARDI : 1 H 15 MIN
récupération entre les séries.
> 10 min en endurance. Nb de séances : > 40 min en endurance.
> 25 min au seuil SEMAINE
SEMAINE 65 2 H 45
SAMEDI : 1 H 30 MIN Durée :
en montée régulière. 8 H 05
> 1 h 15 min en endurance puis Dénivelé + : SEMAINE 4
> 10 min en endurance.2 H 35 MARDI : 55 min
15 min en accélération SEMAINE 2 2 H 25
MARDI : 55 min MARDI : 1endurance.
30 min en H 35 MIN
Kilomètres : MERCREDI : 1 H 30 MIN >3 1foish 154 min au
en seuil
endurance.
6h SEMAINE 1 5 min à280H 15%
progressive (soit MARDI :1h
SEMAINE 4 6 H 05 À 2min
30 H 15enMIN
endurance.
>en20micro-circuit
min de renforcement
300 min en endurance. 2> 1fois avec
MARDI : 1 h h 156 min
min au
en seuil
endurance ou musculaire.
1 min 30 s de récupération
2 séries de 8 fois 20 s en en
SEMAINE
30 2
min en endurance. progressive MARDI : 1 H 25 MIN 1 h nature
30 minsurà 2parcours
h de vélo.vallonné
6 H 10 accélérationsoit 6 min à 80sur%
progressive > 40 min en endurance. avec 2 min en trottinant:entre
MERCREDI 1 H les séries.
2 séries de 6 fois FCM, 6 min à > 15 min de renforcement
une montée régulière suivie de récupération >1024min
min en endurance.
20MARDI : 1 H 15 MIN
s en accélérations 85de%40FCM > 5 fois 5 min au seuil musculaire.
s et 6 min à 85-90 % sur terrain vallonné avec en trottinant entre les séries. >en3 endurance.
fois 8 min au seuil
> 1 h 15 en endurance
progressives sur ou sortie FCM. À faire en nature SAMEDI : 1 H 40 MIN
de récupération en course lente une récupération de 2 min. 10 min en endurance. SAMEDI : 1 h 50 min
sur micro-circuit,
vélomontée
une jusqu’àrégulière
1 h 30 min.
suivies sur parcours
toujours en vallonné.
montée. > 1 h en endurance. récupération
Rando-course.de 2 min.
deJEUDI
40 s : 1 H 05 MIN DIMANCHE : 2 Hlente
3 min de course 30 MIN
entre les
> 10 min en endurance. SAMEDI
> 2 fois 8 :min
1 hau40seuil
min
3h > 10 min en endurance.
de> 30
récupération en course
min en endurance. >séries.
Rando-course de 2 h 30 min. MERCREDI : 1 H 15 MIN Footing de 1 h 40
plus en terrain min
vallonné,
lente toujours en fois
montée. > 1 h 15 min en endurance en endurance. VENDREDI : 1 H
> 2 séries de 10 30 s en 10 min avec récupération
min de course
3accélération lente en côte ou 2 h de vélo sur terrain plat. > 1 h en endurance.
progressive en endurance. de 2 min.
entre lesde
suivies séries.
30 s de récup. avec VENDREDI : 1 H 10 MIN Finir en endurance. DIMANCHE : 4 H 30 MIN
10 min 30 s de récup. entre les SAMEDI
MA: 1SEMAINE
h 25 min > Rando-course.
2 min > 40 min en endurance. DIMANCHE : 5 H
enséries.
endurance. 40 min en endurance
Nb de séances : > 20 min au seuil en côte. > Rando-course.
10 min au seuil
> 10 min en endurance Durée : > 10 min en endurance.
sur un parcours vallonné.
SAMEDI
SAMEDI: :11hH1520min
MIN Finir en endurance. À faire sur parcours vallonné.
Dénivelé +:
> 1min
30 h enenendurance.
endurance.
DIMANCHE : 2 H 15 MIN
8>min au seuil
18 min en accélération Kilomètres : > 2 h 15 min en endurance
sur parcours vallonné.
sur parcours vallonné.
Finir en endurance.
SEMAINE 3 6 H 05 SAMEDI : 1 H 40 MIN
> 1 h 40 min en endurance.
MARDI : 1 H 25 MIN
> 1 h 15 min en endurance.
DIMANCHE : 2 À 3 H
> Balade pédestre (3 h)
> 10 min de renforcement
ou à vélo (2 h) sans notion
musculaire.
d’intensité.
JEUDI : 1 H
> 30 min en endurance.
> 2 fois 8 min MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE
au seuil plus en
Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
montée régulière
avec récupération de 3 min. Durée : Durée : Durée : Durée :
> 10 min Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
en endurance.
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :
HEURES

SEMAINES

32 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


M DE D+ 1 5 km
11 SEMAINES

11
8
SEMAINE 11
1H
+ COURSE
MARDI : 30 MIN
> 30 min en endurance.
MERCREDI : 30 MIN

7 9
SEMAINE 8 > 30 min en endurance.
11 H 50
MARDI : 1 H 20 MIN

7
> 1 h en endurance.
> 20 min de renforcement
musculaire.
SEMAINE
MERCREDI : 71 H 30 MIN3 H 05
>MARDI
30 min: en1 hendurance.
05 min
> 3min
30 fois en
12 min au seuil
endurance. SEMAINE 9
en micro-circuit, récupération
SEMAINE 6 2 H 45 3 fois 6 min au seuil
de 3micro-circuit
min. 8 H 15 À 8 H 30
en avec 2 min

10
MARDI : 1 h >de10récupération
min en endurance.
SEMAINE 7
30 min en endurance. MARDI : 1 H 15 MIN
SAMEDI : 4 Hentre les séries.
en trottinant > 1 h en endurance
3 fois
5 H 35
Plus À 56min
H 20au seuil min en endurance.
>10Rando-course de 4 h. sur terrain plat.
en micro-circuit avec
MARDI
1 min 30:s1deH récupération SAMEDI : 2 :h5 H
DIMANCHE >SEMAINE 8
15 min de renforcement
2 H 10
>en45trottinant
min en endurance.
entre les séries. >Rando-course.
Rando-course de 5 h. musculaire.
>1015min
min de renforcement
MARDI : 1 h 10 min
MERCREDI
40 : 1 H 15 MIN
min en endurance.
musculaire.
en endurance. >2 30
foismin au seuil.
8 min au seuil SEMAINE 10 4 H 15
MERCREDI
SAMEDI : 1 :h5045MIN
min > 2 fois
sur 15 min auvallonné
un parcours seuil
>Footing
30 minenenendurance
endurance. en
avecmicro-circuit, récupération
2 min de récupération MARDI : 1 H 15 MIN
>sur3 circuit
fois 10vallonné.
min au seuil de 3trottinant
en min. entre les séries. > 1 h en endurance.
en micro-circuit, récupération >1010min
minenenendurance.
endurance. > 15 min de renforcement
de 2 min. VENDREDI musculaire.
> 15 min en endurance.
SAMEDI : 1: h1 H 15
ÀFooting
1 H 30enMIN
endurance. MERCREDI : 1 H 15 MIN DIMANCHE : COURSE
VENDREDI : 1 H 15 À 2 H > 1 h 15 min en endurance > 30 min en endurance.
> 1 h 15 min en endurance ou 1 h 30 min de vélo. > 4 fois 6 min au seuil Distance :
sur parcours plat ou vélo DIMANCHE : 4 H 30 MIN en micro-circuit, récupération de Dénivelé :
1 h 30 min à 2 h. > Rando-course. 2 min entre les séries.
> 15 min en endurance. Temps :
DIMANCHE : 2 H 30 MIN
> 1 h en endurance. VENDREDI : 1 H
> 20 min au seuil en côte. > Balade pédestre
Finir en endurance. LES ALLURES sans intensité.
-ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM* SAMEDI : 45 MIN
> 20 min en endurance.
-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM > 6 min au seuil.
-SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE > Finir en endurance.
FCM
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 33


ENTRAÎNEMENT Planification

OBJECTIF : + 100 KM ET + 2  500  


15 h

1+ 2+ 3
PRÉPARATION GÉNÉRALE
SEMAINE 5
5
MARDI : 1 H 15 MIN
13 H 45

> 40 min en endurance.


12 h
SEMAINE 1 5 H 30 > Finir en endurance. > 25 min au seuil
À faire en nature en montée régulière.
MARDI : 1 H sur parcours vallonné. > 10 min en endurance.

6
> 30 min en endurance. DIMANCHE : 2 H MERCREDI : 1 H 30 MIN
> 2 séries de 10 fois 30 s > 2 h en endurance. > 1 h 15 min en endurance ou
en accélération progressive 1 h 30 à 2 h de vélo.
en côte suivies > 15 min de renforcement
de 30 s de récupération musculaire.
9h

4
avec 2 min 30 s de récupération
entre les séries.
SAMEDI : 5 H
> Rando-course.
> 10 min en endurance. SEMAINE 6 8 H 30
MA SEMAINE DIMANCHE : 6 H
JEUDI : 1 H MARDI : 1 H 15 MIN
> 1 h en endurance Nb de séances : > Rando-course. SEMAINE 5
> 30 min en endurance.
2 H 45
ou sortie vélo jusqu’à 2 h. Durée : SEMAINE 4 2 H 35 >MARDI
3 fois 8: 55
minmn
au seuil
SAMEDI : 1 H 30 MIN SEMAINE 2 2 H 25
MARDI : 55 mn sur mn en endurance.
❯30micro-circuit
Dénivelé + :
6h SEMAINE
> 1 h 15 min 1
en endurance.
2 H 15 MARDI : 1 h SEMAINE 4 6 H 25 ❯30 mn en endurance. ❯3 foisrécupération
avec 4 mn au seuil
> 12 min au seuil en côte. Kilomètres
❯30 :
mn en endurance. en 2micro-circuit
de min. avec
MARDI : 1 h MARDI : 1 H 25 MIN ❯2 fois 6 mn au seuil
❯2 séries de 8 fois 20 secondes en nature sur parcours vallonné >1 mn 30 sen
10 min deendurance.
récupération
❯30 mn en endurance. > 40 min en endurance. en trottinant entre les séries.
en accélération progressive sur avec 2 mn MARDI : 1 H 15 MIN
❯2 séries de 6 fois > 5 fois 5min au seuil plus ❯10 mn
une montée régulière suivie de récupération
20SEMAINE
secondes en2accélérations SAMEDI : 1 H 30 MIN sur terrain vallonné > 1 h 15 min en endurance
en endurance-récupération.
de 40 secondes en trottinant entre les séries. ou 1 h 30 min vélo.
progressives sur > 1 h 15 min en endurance. avec une récupération
de récupération en course lente SAMEDI
une7 Hmontée
15 À 7régulière
H 30 suivies > 15 min de 85 à 88 % de FCM
toujours en montée.
de 1 min 30 s en endurance ❯10 mn en VENDREDI: 1: h1 50
H mn
deMARDI
40 secondes sur terrain vallonné. entre chaque accélération. endurance-récupération. ❯Rando-course.
> 20 min en endurance.
3h :1H ❯3 mn de course lente entre les
de> 30
récupération en course
min en endurance. DIMANCHE
séries. : 3 H 30 MIN > 10 min en endurance. SAMEDI : 1 h 40 mn > 20 min à 80-85 %
lente
> 12 fois 1 min enmontée.
toujours en accélération >❯10
Rando-course. MERCREDI : 1 H 15 MIN ❯Footing de 1 h 40 mn deFCM en côte.
mn
mn de course lente
❯3progressive > 1 h 15 min en endurance en endurance. > 20 min en endurance.
en endurance-récupération.
entre les suivies
séries. de 40 s de DIMANCHE : 5 H
en côte MA: 1SEMAINE
SAMEDI h 25 mn ou 1 h 30 min à 2 h de vélo.
❯10 mn
récupération. > Rando-course.
en> 10
endurance-récupération. Nb mn
❯40 de en endurance
séances : VENDREDI : 1 H 15 MIN
min en endurance. > 40 min en endurance.
❯Durée
10 mn au seuil
:
JEUDI : 1 H 15 MIN À 1 H 30 sur un parcours vallonné. > 20 min au seuil en côte.
SAMEDI : 1 hen15endurance
> 1 h 15 min mn ou Dénivelé +:
❯ Finir en endurance. > 15 min en endurance.
❯30 mnvélo
sortie en endurance.
jusqu’à 1 h 30 min. À faire en nature sur parcours
❯ 8 mn au seuil Kilomètres :
vallonné.
sur parcours vallonné.
❯ Finir en endurance. DIMANCHE : 2 H 30 MIN
> 2 h 30 min en endurance.
SEMAINE 3 8 H 15 SAMEDI : 1 H 40 MIN À faire en nature sur parcours
> 1 h 40 min en endurance. vallonné.
MARDI : 1 H 25 MIN
> 1 h 15 min en endurance.
DIMANCHE : 4 H
> Balade pédestre (jusqu’à 4 h)
> 10 min de renforcement
ou à vélo (jusqu’à 2 h 30) sans
musculaire.
notion d’intensité.
JEUDI : 1 H 10 MIN
> 30 min en endurance.
> 3 fois 6 min au seuil MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE
plus en montée Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
régulière,
Durée : Durée : Durée : Durée :
avec récupération
de 2 min entre les séries. Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
> 10 min en endurance. Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :
HEURES

SEMAINES

34 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


M DE D+ 911SEMAINES
1 5 km
SEMAINES

SEMAINE 8
8
13 H 50 À 14 H 50
11
SEMAINE 11
1H
+ COURSE
MARDI : 1 H 20 MIN MARDI : 30 MIN
> 1 h en endurance ou sortie > 30 min en endurance.
vélo jusqu’à 1 h 30 min. MERCREDI : 30 MIN
> 20 min de renforcement > 30 min en endurance.
musculaire.

9
MERCREDI : 1 H 30 MIN
> 30 min en endurance.
> 3 fois 12 min au seuil
en micro-circuit avec

7
récupération de 3 min.
SEMAINE 7
> 10 min en endurance. 3 H 05
MARDI : :15hH05 mn
SAMEDI
❯30 mn en endurance.
> Rando-course. SEMAINE 9 7 H 55
SEMAINE 6 2 H 45 ❯3 fois 6 mn au seuil
DIMANCHE : 6 avec
À 7 H2 mn
en micro-circuit MARDI : 1 H 15 MIN
MARDI : 1 h >deRando-course.
récupération > Footing 1 h en endurance
❯30 mn en endurance. sur terrain plat ou sortie vélo
en trottinant entre les séries.
SEMAINE
❯Plus 3 fois 5 7mn au seuil 6 H

10
❯10 mn en 1 h 30 min.
en micro-circuit avec > 15 min de renforcement
1MARDI
mn 30 :s 1deHrécupération
endurance-récupération.
SEMAINE 8
musculaire. 2 H 10 DIMANCHE : COURSE
>en45trottinant
min en endurance.
entre les séries. SAMEDI : 2 h
>❯10 min de renforcement
15 mn ❯Rando-course. MARDI : 1 h: 110Hmn
MERCREDI 25 MIN ❯Distance :
musculaire. > 30 mn
❯40 minen enendurance.
endurance.
en endurance-récupération. ❯Dénivelé :
MERCREDI >❯22 fois
fois 815mn
minauauseuil
seuil en
SAMEDI : 1 :h145
H 15
mnMIN sur un parcours
micro-circuit vallonné
avec récupération ❯Temps :
>❯Footing
30 min en en endurance.
endurance avec
de 2 mn de récupération
3 min. SEMAINE 10 3 H 40
>sur3 circuit
fois 10vallonné.
min au seuil
en
> 10trottinant entre les séries.
min en endurance.
en micro-circuit avec MARDI : 1 H 30 MIN
❯10 mn en
récupération de 2 min. VENDREDI : 1 H 15 MIN
endurance-récupération. > 1 h 15 min en endurance
> 15 min en endurance. > 1 h 15 min en endurance sur terrain plat.
SAMEDI
ou 1 h 30 :min 1 hde vélo. DIMANCHE : COURSE
VENDREDI : 1 H 15 MIN ❯Footing en endurance.
> 15 min de renforcement
> 1 h 15 min en endurance DIMANCHE : 4 H musculaire. Distance :
sur parcours plat ou vélo > Rando-course. MERCREDI : 1 H 10 MIN Dénivelé :
1 h 30 à 2 h. > 30 min en endurance.
DIMANCHE : 2 H 30 MIN > 4 fois 6 min au seuil Temps :
> 1 h en endurance. en micro-circuit avec
> 20 min au seuil en côte. récupération 2 min.
> Finir avec 1 h 10 en endurance. > 15 min en endurance.
LES ALLURES SAMEDI : 1 H
> 30 min en endurance.
-ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM*
> 8 min au seuil
-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM en montée régulière.
> Finir en endurance.
-SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE FCM
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 35


ENTRAÎNEMENT Planification

OBJECTIF : LE KILOMÈTRE VE
5h

4h

1 2 3 4
3h

SEMAINE 2 SEMAINE 3
SEMAINE 1 DURÉE : 3 H 55 DURÉE : 3 H 55
DURÉE : 3 H 45
MARDI : 40 MIN MARDI : 50 MIN SEMAINE 4
MARDI : 45 MIN > 20 min en endurance. > 20 min en endurance. DURÉE : 3 H 35
> 20 min en endurance. > 2 séries de 8 fois 30 s en accélération > 2 séries de 8 fois MARDI : 45 MIN
> 2 séries de 6 fois 30 s en accélération progressive et dynamique (sans faire 45 s en accélération progressive > 45 min en endurance.
progressive et dynamique (sans faire de sprint) suivies de 30 s lentes. et dynamique (sans faire de sprint) suivies
de sprint) suivies de 30 s lentes. Récup. 2 min 30 s entre les séries. de 30 s lentes.
JEUDI : 45 MIN
Récupération 2 min 30 s entre les séries. > 20 min puis deux séries de 6 fois 30 s
> 10 min en endurance. > Récup. 2 min 30 entre les séries.
> 10 min en endurance. dynamiques et 30 s lentes en côte
JEUDI : 1 H > 10 min en endurance.
continue. Récup. 2 min 30 s de course
JEUDI : 1 H > 1 h en endurance. JEUDI : 1 H lente entre les séries.
> 1 h en endurance. > 1 h en endurance.
VENDREDI : 1 H > 10 min en endurance.
VENDREDI : 45 MIN > 30 min en endurance. VENDREDI : 50 MIN VENDREDI : 1 H
> 30 min en endurance. > 4 séries de 5 fois 10 s dynamiques > 30 min en endurance. > 1 h en endurance.
> 3 séries de 5 fois 10 s dynamiques en côte. Récupération retour au point > 3 séries de 5 fois 20 s dynamiques
en côte. Récup. retour au point de départ en trottinant entre en côte. Récup. retour au point
DIMANCHE : 1 H 02 MIN
de départ en trottinant entre chaque > 30 min en endurance.
chaque 10 s et 3 min entre les séries. de départ en trottinant entre
10 s et 3 min entre les séries. > 12 min au seuil en montée régulière.
> 10 min en endurance. chaque 20 s et 3 min entre les séries.
> 10 min en endurance. > 20 min en endurance.
DIMANCHE : 1 H 15 MIN > 10 min en endurance.
DIMANCHE : 1 H 15 MIN > 1 h 15 en endurance. DIMANCHE : 1 H 15 MIN
> 1 h 15 en endurance. > 1 h 15 en endurance.

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :

Durée : Durée : Durée : Durée :


HEURES

Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

SEMAINES

36 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


RTICAL 8 SEMAINES

8
5
SEMAINE 8
+

6
1 H 30 COURSE
MARDI : 30 MIN
> 30 min en endurance.
MERCREDI : 40 MIN
> 20 min en endurance.
SEMAINE 5 > 8 fois 30 s vite et 30 s lentes sur plat.

7
DURÉE : 4 H 10 SEMAINE 6 > 10 min en endurance.
DURÉE : 4 H 05 À 4 H 20 SAMEDI : 20 MIN
MARDI : 45 MIN > 20 min en endurance.
> 20 min en endurance. MARDI : 55 MIN > 5 accélérations sur 10 s.
> 2 séries de 8 fois 30 s dynamiques > Séance au seuil.
30 s lentes en côte continue. Récupération > 20 min en endurance.
de 2 min 30 s de course lente entre les > 4 fois 4 min à 90 % de FCM en côte
séries. plutôt pentue. Récup. 1 min 30 entre SEMAINE 7
> 10 min en endurance. les séries.
DURÉE : 3 H 30
JEUDI : 1 H > 10 min en endurance.
> 1 h en endurance. JEUDI : 45 MIN MARDI : 1 H
> Séance au seuil.
VENDREDI : 1 H 10 MIN > 45 min en endurance.
> 20 min en endurance.
> 30 min en endurance. VENDREDI : 1 H 10 MIN > 5 fois 4 min à 90 % de FCM
DIMANCHE : COURSE
> 15 min au seuil en montée régulière. > 30 min en endurance. en côte plutôt pentue. Récupération Distance :
> 20 min en endurance. > 20 min au seuil en montée régulière. de 1 min 30.
DIMANCHE : 1 H 15 MIN > 20 min en endurance. > 10 min en endurance. Dénivelé :
> 1 h 15 en endurance. DIMANCHE : 1 H 15 À 1 H 30 MIN JEUDI : 45 MIN Temps :
> 1 h 30 en endurance. > 45 min en endurance.
VENDREDI : 1 H 05 MIN
> 30 min en endurance.
> 2 fois 12 min au seuil
LES ALLURES
en montée régulière.
> Récupération de 3 min. -ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM*
> 10 min en endurance.
-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM
DIMANCHE : 40 MIN
> 40 min en endurance. -SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE FCM
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :

Durée : Durée : Durée :

Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 37


ENTRAÎNEMENT Planification

OBJECTIF : L’UTMB

1+ 2+ 3
15 h

PRÉPARATION GÉNÉRALE
12 h
SEMAINE 1 4 H 45 > 15 min de 85 à 88%
de FCM en côte.

4
MARDI : 1 h > Finir en endurance.
> 30 min en endurance. À faire en nature
> 2 séries de 10 fois sur un parcours vallonné.
30 s en accélération progressive
en côte DIMANCHE : 1 H
suivies de 30 s > 2 h en endurance.
9h de récupération avec

5 6
2 min 30 s de récupération entre SEMAINE 4 9H
les séries.
> 10 min en endurance. MA SEMAINE MARDI : 1 H 30 MIN
> 1 h 30 min en endurance
JEUDI : 1 h Nb de séances :
en nature, terrain peu vallonné.
SEMAINE 5 2 H 45
> 1 h en endurance ou sortie vélo
Durée : MERCREDI : 1 H SEMAINE 4 2 H 35 MARDI : 55 min
jusqu’à 2 h. SEMAINE 2 2 H 25
MARDI : 55 min 30 min en endurance.
Dénivelé + : > 30 min en endurance.
SAMEDI : 1 H 45 MIN
6h SEMAINE 1 2 H 15
> 1 h 15 min en endurance.
MARDI : 1 h
Kilomètres : > 3 fois 6 min au seuil 30 min en endurance.
SEMAINE 5
3 fois 4 min au seuil
SEMAINE 6
30 min en endurance. sur micro-circuit, récupération 2 fois 6 min au seuil en micro-circuit avec
MARDI : 1 h DURÉE : 6 H 10
30 min en endurance.
2 séries de 8 fois 20 s en 1 min 30 s. enDURÉE
nature:sur14parcours
H 50 vallonné 1 min 30 s de récupération
accélération progressive sur > 10 min en endurance. À 152 Hmin50
avec en
MARDI : 1 H les séries.
trottinant entre
2 séries de 6 fois
une15montée
min derégulière suivie de récupération >101 min
h en endurance
20SEMAINE 2
s en accélérations 7 H 05 puis 85 à 88 % VENDREDI : 1 H 30 MIN MARDI : 1 H 20 MIN en
dedeFCM
40 ssur terrain vallonné. en ou endurance.
vélo jusqu’à 2 h.
progressives sur > 1 h 15 min en endurance. > 40trottinant entre les séries.
min en endurance.
MARDI de récupération en course lente SAMEDI : 1 h: 50
1 Hmin
une montée: 50 MIN suivies
régulière DIMANCHE : 3 H 30 MIN > 15 min au seuil. > 3 min
10 fois en endurance.
8 min au seuil MERCREDI 25 MIN
> 25 min en endurance. toujours en montée. >Rando-course.
de 40 s >3Rando-course.
min de course lente entre les
À faire en nature SAMEDI : 1 h 40récupération
sur micro-circuit, min 40 min en endurance.
3h
de> 10 fois 1 min en
récupération en accélération
course sur un parcours vallonné. de 2 min.de 1 h 40 min
Footing > 3 fois 10 min au seuil
séries.
lente toujours encôte
progressive en suivie
montée.   >en15endurance.
min en endurance.  sur micro-circuit,
10 min
3demin40des de récupération.
course lente DIMANCHE : 5 H MERCREDI : 1 H 30 MIN récupération de 2 min.
> 10 les
minséries.
en endurance. en endurance. > 10 min en endurance.
entre
MA: 1SEMAINE
SAMEDI h 25 min > Rando-course. > 1 h 15 min en endurance
JEUDI
10 min : 1 H 15 MIN À faire en nature ou 1 h 30 à 2 h de vélo. VENDREDI : 1 H 15 MIN
en> 1endurance.
h 15 min en endurance Nbmin
40 deenséances
endurance
: > 1 h en endurance.
sur un parcours vallonné. > 15 min
ou sortie vélo 10 min au seuil > 15 min
Durée : de renforcement musculaire.
jusqu’à 1:h130h min. sur un parcours vallonné. de renforcement musculaire.
SAMEDI 15 min Dénivelé
Finir +:
en endurance. WEEK-END STAGE
SAMEDI
30 : 1 H 30 MIN
min en endurance. DIMANCHE : 2 H 30 MIN
8>min
1 h au
15 min
seuilen endurance Kilomètres : SAMEDI : 6 H
> 2 h 30 en endurance
sur parcours vallonné. > Rando-course.
sur parcours vallonné
Finir en endurance. DIMANCHE : 6 À 7 H mais permettant une course
> Rando-course. régulière.
SEMAINE 3 7 H 05 À 8 H 05 DIMANCHE : 3 À 4 H
> Randonnée en montagne
MARDI : 1 H 25 MIN (jusqu’à 4 h) ou à vélo
> 1 h 15 min en endurance. (jusqu’à 3 h) sans notion
> 10 min de renforcement d’intensité.
musculaire.
JEUDI : 55 MIN
> 25 min en endurance.
> 12 fois 1 min en accélération MA SEMAINE
MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE
progressive en côte suivie de Nb de séances :
40 s de récupération. Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée :
> 10 min en endurance. Durée : Durée : Durée :
SAMEDI : 1 H 45 MIN Dénivelé + :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
> 1 h 45 min en endurance. Kilomètres :
HEURES

Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

SEMAINES

38 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


911SEMAINES
1 5 km
SEMAINES

8 9
SEMAINE 6
7 2 H 45
SEMAINE 78
MARDI
9 À 10: H1 h 05 min
30 min en endurance.
MARDI : 45 MIN
3 fois 6 min au seuil
3 H 05

> 45 min en endurance ou sortie


SEMAINE 9
9 H 15
MARDI : 1 H 45 MIN
> 1 h 30 min en endurance
sur terrain plat ou sortie vélo
jusqu’à 2 h.
11
SEMAINE 11
50 MIN
+ COURSE
SEMAINE
MARDI : 1 h 7
en micro-circuit avec 2 min
vélo jusqu’à 1 h 30 min. > 15 min de renforcement
de récupération LUNDI : 30 MIN
30DURÉE
min en: endurance.
15 H 10 À 16 H 10 MARDI : 1 entre
H 30les
MIN musculaire. > 30 min en endurance.
en trottinant séries.

10
MARDI
Plus 3 fois: 555
minMInau seuil >1040min
minenenendurance.
endurance. MARDI : 1 H 30 MIN MERCREDI : 20 MIN
en
> 40micro-circuit avec
min en endurance. > 3 fois 12 min au seuil > 1 h 30 en endurance sur
SAMEDI : 2 h > 30 min en endurance.
>1 min
15 min30 sdederenforcement
récupération sur micro-circuit, récupération SEMAINE 8
terrain vallonné. 2 H 10 DIMANCHE : COURSE
en trottinant entre les séries. Rando-course. VENDREDI 30 AOÛT 2013
musculaire. de 3 min. MARDI : 1 h :1045min
MERCREDI MIN ✤istance : > Départ de la course.
10 min > 10 min en endurance.
MERCREDI : 1 H 15 MIN > 40min
40 minenenendurance.
endurance.
en endurance. ✤énivelé :
> 30 min en endurance. SAMEDI : 1 H 45 MIN >2 2fois
fois8 15 min
min auau
seuil
seuil
SAMEDI
> 2 fois 15: min
1 h au45seuil
min sur > 1 h 30 en endurance. sur un parcours vallonné
microcircuit, récupération de ✴emps :
en endurance
Footingvallonné,
terrain récupération de > 15 min à 85-88 % de FCM. 3avec
min.2 min de récupération SEMAINE 10
sur
2 mincircuit
30. vallonné. en
> 15trottinant entre les séries.
min en endurance.
DIMANCHE : 5 À 6 H 3 H 45
> 10 min en endurance. 10 min en endurance.
VENDREDI : 1 H 15 MIN
> Rando-course. MARDI : 1 H 30 MIN
WEEK-END STAGE. SAMEDI : 1 en
> 1 h 03 min h endurance.
> 1 h 15 min en endurance VENDREDI : COURSE
SAMEDI : 6 H 12 minen
>Footing auendurance.
seuil.
sur terrain plat.
> 6 h de rando-course DIMANCHE : 4 H > 15 min Distance :
en terminant l’entraînement > 1 h en endurance. de renforcement musculaire. Dénivelé :
avec au minimum 40 min de > 2 h de rando-course.
MERCREDI : 45 MIN
course continue. > 1 h en endurance. Temps :
> 20 min en endurance.
DIMANCHE : 7 À 8 h > 2 fois 6 min au seuil
> 7 à 8 h de rando-course sur microcircuit, récupération de
en terminant l’entraînement 2 min.
avec au minimum 40 min de LES ALLURES > 10 min en endurance.
course continue. -ENDURANCE : 75 % DE VOTRE FCM* SAMEDI : 1 H 30 MIN
RANDO-COURSE
-SEUIL : 85-88 % DE VOTRE FCM
> 30 min en endurance.
-SEUIL PLUS : 88-90 % DE VOTRE FCM > 8 min au seuil en montée
régulière.
*FRÉQUENCE CARDIAQUE MAXIMUM
> Finir en endurance.

MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE MA SEMAINE


Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances : Nb de séances :
Durée : Durée : Durée : Durée :
Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + : Dénivelé + :
Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres : Kilomètres :

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 39


trail
ENTRAÎNEMENT Travailler la descente

Entraînement

Cible  Coureurs tous niveaux


Objectifs  Adopter une bonne technique de descente
Développer sa résistance musculaire
Renforcer son mental

7 semaines
tout schuss !
Plan
incliné
Le trail est souvent réduit à la seule notion de
montée. Pourtant, l’essentiel de la réussite dans
la discipline tient d’abord dans la capacité à
redescendre dans la vallée au plus vite et dans les
meilleures conditions… Vous avez sept semaines
pour vous mettre dans le sens de la pente !
Par la rédaction, photos Vincent Lyky, illustrations David De Sousa

40 // JOGGING international // JUIN 2017


Travailler la descente ENTRAÎNEMENT

ENDURANCE VOS SÉANCES


RENFORCEMENT TYPES
PYRAMIDE INFERNALE
RANDO COURSE

47,1 %
27,3 % 24,3%

1,3 %

E
n montagne, on dit très Conserver un niveau de concentra- préparation devra s’articuler autour de
souvent que le tout n’est pas tion et d’engagement élevé tout au trois séances hebdomadaires.
d’atteindre le sommet, mais long de la course. Bien descendre est Le footing d’assimilation et la
bien d’en redescendre. Et si, en un exercice qui implique un engagement séance de renforcement. Dans ce
trail, les enjeux en termes de mental devant rester constant. cas, il s’agira de réaliser une sortie en
sécurité ne sont pas les mêmes qu’en Récupérer. Enfin, pour capitaliser sur endurance de 45 min à 1 h sur un
alpinisme, savoir descendre est la garantie les effets de l’entraînement et laisser à parcours plat, que vous compléterez par
d’une gestion de course performante. votre organisme le temps d’assimiler les une à trois séries des exercices (30 s par
Devenir un bon grimpeur demande un contraintes musculaires liées à cette exercice).
très long processus adaptatif, qui vise à forme d’entraînement, la récupération ✔ En appui facial sur les coudes (bras à
développer la VMA et la PMA, améliorer la sera un élément clef de votre réussite. écartement des épaules), maintenir la
puissance musculaire, optimiser le rapport posture en bloquant les abdominaux.
poids/puissance. Dans le cas d’un coureur LES SÉANCES CLÉS ✔ Même exercice sur les côtés droit et
s’entraînant trois fois par semaine, ce lent Afin de développer les facteurs détermi- gauche (en appui sur l’avant-bras dos
processus ne sera pas envisageable en nants que nous venons d’évoquer, votre droit en imaginant que vous avez un
seulement douze semaines de préparation
(temps moyen pour la préparation
d’un trail). En revanche, perfectionner
fortement ses capacités de descendeur se
révèle tout à fait possible sur une durée
réduite.
Des fibres musculaires résistantes.
Lorsque vous descendez, vos muscles se
contractent pour résister à l’allongement
des groupes musculaires. Sur la durée, ce
type de contractions musculaires, dites
« excentriques », produit des microlésions
musculaires entraînant un processus
inflammatoire douloureux, qui peut
rendre la course pénible. L’entraînement
devra donc reproduire d’une façon
contrôlée ce type de contractions afin de
produire des adaptations qui renforceront
la résistance musculaire.
Une stabilité à toute épreuve. Cette
stabilité devra se retrouver à tous les
niveaux : tout d’abord, en développant la
proprioception (perception de la position
et des mouvements de votre corps), qui
va éviter les risques et, en particulier,
d’entorses de la cheville ; en améliorant
la stabilité de l’articulation du genou ;
votre préparation devra aussi favoriser
un bon équilibre au niveau du bassin,
afin de conserver un bon alignement
tronc/bassin/membres inférieurs lors
des appuis en descente.
Une technique fiable. Courir en
descente, c’est savoir choisir ses appuis,
adopter une prise d’appuis dynamique et
rester relâché, tout en accélérant.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 41


ENTRAÎNEMENT Travailler la descente

SEMAINE 1 SEMAINE 2 SEMAINE 3 SEMAINE 4


Lundi Lundi Lundi Lundi
REPOS REPOS REPOS REPOS

Mardi Mardi Mardi Mardi


47 MIN 30 50 MIN 1 H 02 MIN 30 42 MIN 30
45 min à 60-65 % de VMA 45 min à 60-65 % de VMA 1 h à 60-65 % de VMA 40 min à 60-65 % de VMA
ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM
1 série de renforcement 2 séries de renforcement 1 série de renforcement 1 série de renforcement

Mercredi Mercredi Mercredi Mercredi


REPOS REPOS REPOS REPOS

Jeudi Jeudi Jeudi Jeudi


1 H 10* 1 H 20 1 H 35 1 H 10
30 min à 60-65 % de VMA 35 min à 60-65 % de VMA 45 min à 60-65 % de VMA 30 min à 60-65 % de VMA
ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM
2 séries de 5 pyramides 2 séries de 6 pyramides 2 séries de 7 pyramides 2 séries de 5 pyramides
(récupération = 4 min de (récupération = 4 min de (récupération = 4 min de (récupération = 4 min de
course lente entre les séries) course lente entre les séries) course lente entre les séries) course lente entre les séries)
10 min à 60-65 % de VMA 10 min à 60-65 % de VMA 10 min à 60-65 % de VMA 10 min à 60-65 % de VMA
ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM

Vendredi Vendredi Vendredi


Vendredi
REPOS REPOS REPOS
REPOS

Samedi Samedi Samedi


Samedi
2 H 30 3 H 1 H 15
3 H 30
Sur terrain vallonné. Sur terrain vallonné. 1 h 15 à 60-65 % de VMA
Sur terrain vallonné.
Marche rapide Marche rapide ou 65-70 % de FCM
Marche rapide
en montée, en montée,
en montée,
course sur le plat course sur le plat
course sur le plat Dimanche
et en descente et en descente
et en descente
REPOS
Dimanche Dimanche
Dimanche
REPOS REPOS
REPOS

42 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Travailler la descente ENTRAÎNEMENT

mur devant vous et un autre


derrière vous).
✔ Dos contre le mur,
maintenir la position comme
si vous étiez assis sur une
chaise.
Corde à sauter.
✔ En appui sur une jambe,
maintenir l’équilibre en
montant sur la pointe du
pied. Alterner une série en
conservant le genou fléchi,
puis une série avec le genou
tendu.
La pyramide infernale.
Après un échauffement de
30 à 45 min, trouvez un petit
circuit avec une montée
raide, une descente et un plat
pour une distance totale de
300 à 400 m. L’objectif de la
séance étant de gérer la
montée (quitte à adopter le
rythme marche rapide si elle
est très raide), puis d’enchaî-
ner sur une descente très
SEMAINE 5 SEMAINE 6 SEMAINE 7 rapide suivie d’un passage sur
Lundi Lundi Lundi le plat où vous maintiendrez
REPOS REPOS REPOS un rythme de course élevé en
vous efforçant d’allonger
Mardi Mardi Mardi votre foulée. Vous réaliserez
1 H 05 45 MIN 40 MIN deux séries de 5 à 8 répéti-
1 h à 60-65 % de VMA 40 min à 60-65 % de VMA 40 min à 60-65 % de VMA tions de circuit, avec 4 min de
ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM récupération entre chaque
2 séries de renforcement 2 séries de renforcement
série. Cette séance sera
Mercredi conclue par 10 à 20 min de
Mercredi Mercredi REPOS footing en endurance.
REPOS REPOS La sortie longue. Elle
Jeudi sera réalisée sur le mode
Jeudi Jeudi 30 MIN rando-course (marche active
1 H 45 1 H 15 30 min à 60-65 % de VMA en montée, avec bâtons si
45 min à 60-65 % de VMA 30 min à 60-65 % de VMA ou 65-70 % de FCM possible) et course en
ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM endurance sur le plat. En
2 séries de 8 pyramides 2 séries de 6 pyramides
(récupération = 4 min de (récupération = 4 min de Vendredi descente, vous devrez adopter
course lente entre les séries) course lente entre les séries) la course en veillant à ne
10 min à 60-65 % de VMA 10 min à 60-65 % de VMA REPOS
ou 65-70 % de FCM ou 65-70 % de FCM jamais descendre sous
Samedi
75-78 % de votre fréquence
cardiaque maximale (FCM).
Vendredi Vendredi REPOS
Vous devrez veiller, lors de ces
REPOS REPOS
descentes, à conserver une
Dimanche
bonne posture. C’est-à-dire
Samedi Samedi COMPÉTITION
avec la sensation de vous
4 H 1 H 15 engager dans la pente, tout en
Sur terrain vallonné. Sur terrain vallonné. adoptant une prise d’appuis
Marche rapide Marche rapide
en montée, en montée, dynamique.
course sur le plat course sur le plat
et en descente et en descente

Dimanche Dimanche *Les durées pour


les pyramides infernales
REPOS REPOS sont données à titre
indicatif, pour un traileur
de niveau « moyen ».

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 43


Sommaire
361 ° Yushan P. 46
Adidas Terrex Agravic P. 47
Altra Superior 4.0 P. 48
Arc’teryx Norvan SL P. 49
Asics Gel-Fuji Trabuco 7 P. 50
Brooks Caldera 3 P. 51
Columbia Montrail Caldorado III P. 52
Dynafit Feline Up Pro P. 53
Hoka One One Speedgoat 3 P. 54
Kalenji Trail Running Kiprun Race 4 P. 55
Merrell Nova P. 56
Mizuno Daichi 4 P. 57
New Balance Hierro 4 P. 58
On Running Cloudventure 2019 P. 59
Raidlight Responsiv XP P. 60
Salomon Speedcross 5 P. 62
Saucony Switchback Iso P. 64
La Sportiva Bushido 2 P. 66
Topo Athletic Hydroventure 2 P. 68
Montre cardio Garmin fenix 5 P. 70
Montre cardio Suunto 9 Baro P. 72
Montre cardio Polar Vantage V P. 74

EQUIPE
MENT
VINCENT LYKY
Nicolas Gardon Clément Excoffier
Journaliste Journaliste
40 ans, 85 kg, 29 ans, 75 kg,
17 ans de pratique 7 ans de pratique
Équipement Test

361° Yushan
La passe-muraille
La marque chinoise propose cette fois un modèle très
accrocheur, qui préférera vous faire traverser sans
encombre les parties techniques que
battre des records de vitesse.

L
ors d’un test de la Ortega, autre
modèle trail made by 361°, nous
avions vanté son dynamisme tout
en regrettant de sérieux manquements
en termes d’accroche, ce qui la limitait à une
utilisation sur courses nature sans sections
techniques. On change complètement de dimension Vous ne craindrez pas la
avec cette Yushan. On s’en aperçoit dès la sortie rencontre inopinée avec
un caillou sur les parcours
de la boîte : on est ici face à un modèle présentant techniques, chaussé de la s’en sortir honorablement quand le terrain devient
des crampons à la taille et à la forme qui devraient Yushan. difficile. Pas de faux suspense : à la pratique, c’est
en effet le cas. Mais la particularité de cette Yushan
par rapport à ses concurrentes tient aux types de
VINCENT LYKY

sols qu’elle préfère : alors que beaucoup sont très à


l’aise sur les terrains mous et les parties boueuses,
tout en ayant du mal à tenir sur les sols durs et
rocailleux, ici, c’est l’inverse. La 361 fait merveille
dans la caillasse (même humide), où l’accroche ne
peut pas être prise à défaut, en montée comme en
descente, mais elle est plus limitée quand la boue
Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ apparaît. Sans
Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ que ça glisse
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ franchement,
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ mieux vaut
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ assurer ses
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ appuis. Avec
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ses 379 g

Usage et terrain : entraînement et


en 44, la
compétition trail Yushan joue
Poids constaté : 379 g en 44 énormément
Prix : 140 € sur le confort
et l’amorti,
d’autant qu’avec ses 8 mm de drop, on ne peut pas
dire qu’elle soit taillée pour la vitesse.

AUX ONGLES RECONNAISSANTS


Très stable mais manquant un peu de souplesse,
elle se destine au coureur de milieu/fin de peloton
pour des trails de courte à moyenne distance
(-50 km) qui recherche avant tout à se sentir en
sécurité tout au long de son épreuve, que ce soit sur
les parties rocailleuses ou sur les sections rou-
lantes, où elle enchaîne sans souci les kilomètres à
vitesse de croisière. Les traileurs recherchant da-
vantage la performance pourront l’emmener plus
loin (100 km) sur des parcours exigeants. D’autant
que la « rock plate » (plaque de protection sous le
pied) et le pare-pierres permettent de traverser les
parties les plus minérales sans avoir peur de res-
sentir les aspérités du terrain ou de se retrouver
avec des ongles en moins.

46 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Une semelle qui laisse
un peu trop sentir le Test Équipement
terrain, un poids un peu
plus qu’escompté… Les
défauts de la Terrex
sont minimes, mais ils la
privent du sans-faute.

VINCENT LYKY

Adidas Terrex Agravic Boa permet au pied de se sentir tout de suite chez lui,
d’autant que le modèle est d’une largeur suffisante

Si près du but… pour ne pas discriminer les pieds larges, mais peut
poser problème à ceux qui font dans la finesse. À
noter : un autre coureur auquel j’ai fait essayer la
Sachant à peu près tout faire, cette nouvelle Terrex aurait Terrex a trouvé que, avec un mesh aussi souple, on
pu être parfaite. Mais quelques petits soucis, en particulier pouvait déceler un très léger manque de stabilité sur
les brusques changements de direction ou quand
sur les terrains les plus techniques, l’empêchent de briller on s’attaque aux terrains les plus techniques, en
de mille feux. particulier en descente.

A
LE BON COMPROMIS
vec ses 325 g en 44, cette nouvelle Avec ses 6 mm de drop, la Terrex fait dans le
version de la Terrex est, sur le papier, un compromis : pas trop important pour ne pas
peu trop lourde pour faire des miracles envoyer votre centre de gravité trop en avant, mais
en termes d’agilité. Et pourtant, c’est suffisant pour que les non-habitués aux drops
bien la première chose qu’on remarque une fois faibles ne se retrouvent pas à devoir se faire masser
la belle chaussée : quel que soit le terrain, et avec les mollets pendant deux jours après leurs sorties.
l’aide combinée d’un système Boa qui permet un Petit souci d’après moi : pour gagner en flexibilité,
laçage au millimètre et d’une semelle Continental la semelle extérieure présente des découpes autour
à l’accroche irréprochable, elle est d’une des crampons qui laissent apparaître la semelle
précision implacable. C’est d’autant plus étonnant intermédiaire. Résultat : sur les terrains vraiment
que la semelle intermédiaire, rocailleux, on a tendance à un peu trop « sentir »
relativement molle, devrait poser Amorti ¤¤¤¤¤ les cailloux, du fait d’une protection légèrement
problème dans ce domaine. Or, ce Accroche ¤¤¤¤¤ réduite sous le pied. D’autant plus dommage que
n’est absolument pas le cas, même Stabilité ¤¤¤¤¤ le pare-pierres, s’il n’est pas le plus imposant du
si on a parfois l’impression de se Dynamisme ¤¤¤¤¤ marché, fait parfaitement son travail, pour peu
Flexibilité ¤¤¤¤¤
retrouver avec des chaussures de que vous ne vous éclatiez pas le pied sur un bloc
Confort ¤¤¤¤¤
route armées de crampons de trail rocheux à 25 km/h…
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
plutôt qu’avec un modèle dédié à Au final, cette Terrex est une chaussure que je
la nature. Usage et terrain : entraînement devrais adorer mais que je vais me contenter d’aimer
En termes de confort, hormis et compétition trail pour sa versatilité (je me vois aussi bien l’emmener
le système Boa qui assure un courte à moyenne distance sur un KV que sur un 80 km) et son accroche
maintien optimal, le mesh, Poids constaté : 325 g en 44 parfaite, en regrettant certains manquements qui lui
particulièrement léger et élastique, Prix : 150 € coûtent quelques points.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 47


Équipement
Équipement Test

Test

Altra Superior 4.0


L’héritière
Dernier avatar d’une vaillante lignée de modèles
au minimalisme assumé, la Superior 4.0 ne renie
pas ce passé tout en se renouvelant par petites
touches.

A
près être tombé amoureux de la
Superior 3.5, qui m’a depuis suivi
sur mes trails les plus courts (jusqu’à
30 km étant donné mon gabarit), lui donneront vraiment du fil à retordre, avec
j’attendais beaucoup de cette nouvelle version. des appuis qui ont une forte tendance à fuir.
Première sensation, confirmée par la balance : Mais que ce soit dans la boue, sur pierriers ou en
Altra a encore allégé son modèle, en jouant en chevauchant vaillamment des champs de racines,
particulier sur le dessus de la Superior, souple, pas de souci, on tient la ligne !
respirant et confortable au possible.
La semelle extérieure est relativement similaire, SENSATIONS À LA CARTE
voire totalement identique : l’accroche, sans être Ambassadrice de la course Pour continuer au chapitre « sécurité », autre
la plus au naturel possible,
la meilleure de marché, est tout à fait suffisante l’Altra remplit le contrat de ce bon point avec des « rock-plates » amovibles.
sur 90% des terrains et seules les pierres humides côté, le confort en prime. Pour ceux qui ne connaîtraient pas : il s’agit
d’une paire de semelles livrées en plus qui,
placées sous la semelle de propreté, permettent
de moins ressentir les aspérités des terrains les
plus techniques. Ça fonctionne vraiment bien
mais, en contrepartie, on perd une bonne part
des sensations en course. Un peu dommage pour
Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ un modèle à
VINCENT LYKY

Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ drop 0 et à
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ large toe-box,
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ qui mise donc
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ tout sur la
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ course la plus
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ « naturelle »

Usage et terrain : entraînement


possible. De ce
et compétition trail -50 km côté-là, contrat
Poids : 258 g en 44 de nouveau
Prix : 130 € rempli une
fois, donc, les
« rock-plates » boutées hors de la Superior :
le confort est absolu, le pied n’est jamais entravé,
on attaque sans forcément s’en apercevoir de
l’avant-pied (attention à ceux qui ne sont pas
habitués, les mollets, les ischios et les fessiers
peuvent se rappeler à vous le lendemain !).
Au niveau des points légèrement négatifs : la
semelle intermédiaire me semble plus molle que
sur l’édition 3.5, dynamique au possible. Un coup
d’œil à la fiche technique m’apprend qu’on est
passé d’une mousse Abound à une Quantic. Si
vous le dites… Toujours est-il que la 4.0 semble
moins « sèche » que la 3.5 mais, du coup, répond
un peu moins bien à vos envies d’accélération.
Enfin, dernier détail : mais pourquoi faire des
lacets aussi longs ? J’ai vraiment une tête à faire
un quintuple nœud ?
Test Équipement

Plutôt réussie, la Norvan SL


pèche par un arrière un
rien trop lâche et une
destination « courte
distance » un peu exclusive.

VINCENT LYKY
de sommets. Mais, au final, elle fait bien plus
que ça ! Avec un drop de 7 mm qui la sort de la
catégorie « minimaliste », une semelle Vibram
à l’accroche impeccable avec ses crampons de
3,5 mm (même si elle montre quelques faiblesses
sur les terrains hypertechniques tels des pierriers
dégoulinant de pluie) et un confort qu’on n’attend
pas forcément ici, la Norvan SL est une chaussure
idéale pour des trails ne dépassant pas les 50 km.

Arc’teryx Norvan SL EXERCICE DE SOUPLESSE


La beauté de la chose, c’est que sa légèreté
lui permet de s’adapter aussi bien à des courses
Trail à Grande Vitesse nature que vous voulez vivre à fond qu’à des
épreuves bien plus exigeantes techniquement
Une chaussure extrêmement légère mais pas trop avec, en particulier, des sensations extraordinaires
dans les descentes les plus raides. Mais c’est bien
exigeante qui avale les terrains les plus techniques sans dans cette seconde catégorie que la Norvan SL
sourciller : la Norvan SL, c’est le trail en version expresse ! sera le plus à l’aise.
Niveau confort, guère de problèmes : le mesh,
d’une finesse extrême (quasi-transparent, en fait),

I
l y a deux ans, Arc’teryx, marque canadienne rend la SL particulièrement souple. Ce qui ne veut
spécialisée dans la montagne, se lançait pas dire que le pied n’est pas tenu du tout : des
dans l’aventure de la chaussure de trail avec renforts, discrets mais efficaces, vous permettent
la Norvan VT. Un modèle amoureux des de bien rester dans l’axe, même lors de brusques
terrains techniques, à l’accroche impeccable mais changements de direction. Quant au pare-pierres,
manquant un peu (beaucoup ?) de fougue. Un il fait bien son travail, même si on l’aurait aimé
collègue, sévère, avait même évoqué une un rien plus large.
chaussure « parfaite… pour aller déneiger Amorti ¤¤¤¤¤ Alors, parfaite cette SL ? Non, si on considère le
devant chez moi, tout au plus ». Accroche ¤¤¤¤¤ principal problème rencontré lors du test : un
Changement de dimension avec cette SL. Stabilité ¤¤¤¤¤ arrière de chaussure pas assez « fité ». Comprenez
On passe en effet d’une VT dépassant, en Dynamisme ¤¤¤¤¤ par là que le talon n’est pas totalement tenu par
44, les 300 g, à un modèle ne franchissant Flexibilité ¤¤¤¤¤ l’arrière de la SL. Pas de panique : la chaussure ne
pas la barre des 200 g ! Mais le plus Confort ¤¤¤¤¤ glisse pas ; en revanche, on peut se retrouver avec
intéressant chez la SL, c’est que, malgré Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ des petits cailloux profitant de cet espace pour
ce poids plume, elle conserve un profil s’introduire dans la chaussure, ce qui n’est jamais
Usage et terrain : entraînement et
résolument montagnard. Elle a en effet compétition trail courte à moyenne
agréable ! Mais en dehors de ce léger souci,
été conçue, à l’origine, comme un modèle distance. la SL est une arme de choix pour vos sorties les
de transition permettant aux athlètes de Poids constaté : 200 g en 44 plus rapides et vos courses relativement courtes,
la marque de courir entre des ascensions Prix : 150 € que le terrain soit exigeant ou non.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 49


Équipement Test

Asics Gel-Fuji Trabuco 7


4x4 au long cours
Avec cette 7e version de la Trabuco, Asics
propose une chaussure polyvalente et à
l’aise sur tous les terrains. Taillée pour les longues
distances, où son confort fait merveille, elle aurait tout
de même pu bénéficier d’une petite cure maintenu au fond de la chaussure. Le laçage
est efficace, réparti en 2 zones distinctes, avec 2
d’amaigrissement pour être encore plus versatile. œillets sur l’avant du pied que l’on peut ajuster

À
indépendamment du reste des lacets. Une fois
peine sorties de la boîte, les Asics Gel- ceux-ci noués, vous pouvez en ranger l’excédent
Fuji Trabuco 7 annoncent la couleur. Ici, dans une petite poche sur la languette. Classique,
on fait dans le costaud et cela se ressent mais toujours pratique.
d’entrée de jeu au niveau du poids.
Avec 350 grammes en 44,5, on boxe clairement UN MODÈLE QUI FAIT MOUCHE
en catégorie poids lourds. Il faut dire qu’Asics n’a Il est temps de se lancer sur les sentiers. La Gel-Fuji
pas lésiné sur les matériaux employés, allant un Trabuco 7 met très vite en confiance. C’est bien
peu à l’encontre de la perte de poids de certains simple, on a l’impression de pouvoir passer partout.
de ses concurrents. Le mesh est épais, le pare- La robustesse de ce modèle prend alors tout son
pierres imposant, les coutures souvent doublées sens, et ce ne sont pas les conditions météo ni l’état
et les renforts présents en nombre. Au moins, Les crampons de taille du terrain qui pourront vous arrêter. L’accroche de
conséquente et l’accroche
vous n’aurez aucune inquiétude côté durée de de la semelle se jouent de la semelle est excellente, et les crampons de taille
vie. Les Gel-Fuji Trabuco 7, c’est du costaud ! Une toutes les météos ! conséquente remontent jusque sur l’avant du pied
fois aux pieds, c’est le confort qui saute aux yeux, pour assurer un grip maximal. L’amorti est présent
avec des mousses bien disposées, en particulier mais sans être excessif, et on se surprend à garder
au niveau de la cheville et du talon, parfaitement une foulée dynamique si on le souhaite, malgré le
poids de la chaussure. Grâce aussi à une stabilité
Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ exemplaire au
VINCENT LYKY

Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ moment de la
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ pose du pied,
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ les kilomètres
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ s’enchaînent et
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ la Gel-Fuji
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Trabuco 7 sera

Usage et terrain : entraînement et


une bonne
compétition trail pioche pour les
Poids : 350 g en 44,5 ultra-trailers.
Prix : 140 € Polyvalente,
accrocheuse et
confortable, la
Gel-Fuji Trabuco 7 fait mouche, même si son poids
conséquent rebutera sans doute le trailer à la
recherche d’un peu plus de dynamisme.
Test Équipement

VINCENT LYKY

Brooks Caldera 3
Bon compromis laçage, c’est simple mais efficace, et le pied est
parfaitement maintenu. Prenons maintenant un
La Caldera évolue et profite des peu de recul pour apprécier le profil de cette
dernières innovations de la Caldera 3. Au premier coup d’œil, on remarque que
l’avant de la chaussure remonte de façon assez
marque américaine. Une 3e version prononcée, ce qui, associé au faible drop de ce
dynamique et confortable, idéale modèle (4 mm), permet de se rapprocher d’une
pour des trails roulants et sur des foulée naturelle.
terrains moyennement techniques. MOELLEUSE MAIS PAS MOLLE
Le pied se déroule parfaitement au sol et on ressent

M
odèle phare de la marque américaine pour même un petit effet de bascule vers l’avant. Les
les amateurs de sentiers, la Cascadia a vu trailers à la recherche d’un modèle de transition
arriver à ses côtés une version un peu moins vers le minimalisme ont trouvé chaussure à leur
musclée avec la Caldera. Aujourd’hui dans sa pied ! Une fois lancée, la Caldera 3 se montre à
3e version, celle-ci continue d’évoluer et se montre l’aise sur toutes les surfaces, même si le profil peu
toujours aussi versatile. Plutôt classique dans sa agressif de ses crampons la destine tout de même
construction (pas de chausson mais une languette plus à des terrains pas trop techniques. Ça accroche
classique), la Caldera n’en est pour autant pas moins sur la terre et les cailloux, mais si la boue fait son
confortable. Le pied y est bien tenu, et les amateurs apparition, l’adhérence diminue, et la confiance
de « toe-box » plutôt large seront dans nos appuis avec… Aucun doute, la Caldera 3
comblés. Les orteils ont de la place Amorti ¤¤¤¤¤ préfère les sorties par temps sec !
pour respirer ! Une respiration Accroche ¤¤¤¤¤ En revanche, la Brooks décroche un sans-faute côté
Stabilité ¤¤¤¤¤
que l’on retrouve également amorti. Moelleux sans être trop mou et avec un
Dynamisme ¤¤¤¤¤
dans le mesh de la Caldera 3 retour d’énergie vraiment intéressant, ce dernier
Flexibilité ¤¤¤¤¤
(maille Ariaprene), qui évacue Confort ¤¤¤¤¤
vous permettra de hausser le rythme sans aucun
parfaitement la transpiration. Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ problème, d’autant plus que ce modèle ne dépasse
En revanche, en cas de pluie ou de pas les 300 grammes sur la balance en 44,5 !
flaques d’eau, cela signifie que Usage et terrain : entraînement et Efficace et dynamique, la Caldera 3 propose donc
vous ne pourrez pas espérer compétition trail une alternative intéressante à la Cascadia, qui
revenir de votre sortie avec les Poids constaté : 298 g en 44,5 restera, elle, plus taillée pour le trail longue
pieds au sec… Rien à redire côté Prix : 140 € distance.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 51


Équipement
Équipement Test

Test

Columbia Montrail Caldorado III


La petite jeune
qui monte
Dernière-née d’une belle lignée, la Caldorado III est,
sans surprise, un modèle plus qu’à l’aise quand on
cherche à aller vite sans pour autant rechigner face
à quelques péripéties techniques.

S
i les deux premières versions de la demande de faire, et je suis revenu avec tous mes
Caldorado vous ont convaincu, cette orteils intacts après des sorties sur terrains particu-
troisième mouture ne pourra que vous lièrement piégeurs, même après avoir littéralement
plaire. Le principal changement ? Le shooté (involontairement !) dans un énorme rocher.
dessus de la chaussure, totalement revu, qui Que ce soit en descente ou en montée, le pied est
permet entre autres à cette Columbia de s’alléger parfaitement maintenu par l’arrière de la chaussure,
de quelques grammes. Très doux au toucher, rembourré comme sur les Caldorado I et II. Pas de
le nouveau matériau est 100 % sans coutures et souci, donc, au niveau de la stabilité de l’ensemble,
particulièrement résistant, malgré sa souplesse et on navigue sans souci, même en cas de change-
sa finesse. Englobant parfaitement tous les types ments de direction brutaux.
de pied, du plus fin au plus large, il permet au Divisée en 3 parties, la
modèle d’être parfaitement sécurisant, quel que semelle de la Columbia TECHNIQUE, MAIS PAS TROP
soit le terrain, grâce à quelques renforts qui sont permet un déroulé de pied Quant à la semelle extérieure, elle ne change pas,
très naturel et assure une
aussi efficaces qu’indétectables lors de la course grande flexibilité. avec ses crampons de 4 mm à l’efficacité démontrée
(comprendre par là : aucun point de compression, sur les terrains difficiles, même si on n’est claire-
comme c’est parfois le cas avec ce type de renforts). ment pas face à un modèle qui pourra avaler sans
Le pare-pierres fait exactement ce qu’on lui sourciller des dizaines de kilomètres de pierriers, de
Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ boue et de
VINCENT LYKY

Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ rocaille
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ agressive. La
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ semelle est
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ divisée en trois
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ zones dis-
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ tinctes, ce qui

Usage et terrain : entraînement


permet à la
et compétition trail courte chaussure une
à moyenne distance grande
Poids constaté : 331 g en 44 flexibilité et un
Prix : 130 € déroulé de
foulée très
naturel, quel que soit votre type d’attaque.
Quid de la semelle intermédiaire ? Encore une fois,
pas de gros changements ici, avec un rendu plutôt
ferme, ce qui permet à la Caldorado de gagner en
dynamisme mais lui enlève des points dans le
domaine de l’amorti. De même, malgré une plaque
de protection ajoutée sous l’avant du pied, on
« sent » bien le terrain, ce qui est idéal sur des
portions peu techniques mais se révèle un peu
gênant quand on se retrouve à courir sur des sols
recouverts de cailloux.
Bref, cette Caldorado III poursuit les bonnes œuvres
de ses aînées, les surclassant même en termes de
confort et de durabilité. Définitivement un modèle à
considérer si vous aimez partir pour 20 à 70 km de
trail plutôt roulant, sans pour autant vous interdire
quelques sections raisonnablement techniques.
Test É
Équipement
quipement

Notre testeur s’en est


rendu compte : les
descentes ne sont pas le
fort de la Feline Up Pro,
finesse de la semelle et
amorti inexistant obligent.

VINCENT LYKY

Dynafit Feline Up Pro


Vertical Limit « poche » stretch qui fait également
office de protection contre l’intrusion
Très peu amortie, ultralégère et dotée de cailloux et autres débris dans la
d’une accroche phénoménale, la Dynafit chaussure.
Feline Up Pro est faite pour une seule MAINTIEN ET STABILITÉ
chose : monter ! Si vous voulez vous Une fois chaussée, la Feline Up Pro se
prendre pour un chamois, c’est la paire fait oublier. Assez étroite et proposant
un fit très enveloppant, elle conviendra à
idéale ; en revanche, côté descente, il merveille aux pieds fins. Un pied d’ailleurs
faudra passer votre chemin… parfaitement maintenu, et la stabilité s’en
ressent. Rien ne bouge, on est tout de suite

S
en confiance pour attaquer les montées
oyons clair d’entrée de jeu, la Dynafit les plus abruptes. Car côté accroche, il
Feline Up Pro est une chaussure à s’avère difficile de la prendre en défaut.
part dans le monde du trail, car elle se Ça cramponne, ça tracte, ça laboure et ça
réserve quasi exclusivement à un type de avance ! La Feline Up Pro passe partout,
pratique : le kilomètre vertical. Très légère (257g dans la boue comme sur les rochers,
en 44 selon nos mesures), dotée de crampons sans jamais décrocher. En revanche, à
rarement pris en défaut et ultra-dynamique, la redescente, les choses ont tendance à
cette chaussure avale le dénivelé se gâter… La semelle Vibram est très fine ne,
positif sans sourciller, aussi vite Amorti ¤¤¤¤¤ et l’amorti quasi inexistant. On ressent la
que vos jambes le peuvent… Accroche ¤¤¤¤¤ moindre aspérité du chemin, et la souplesse de
Côté look, la Feline Up Pro séduit Stabilité ¤¤¤¤¤ la chaussure n’arrange rien. Dans ces conditions,
par son design agressif et épuré. Flexibilité ¤¤¤¤¤ on s’efforce de courir sur l’avant-pied. Du coup,
Les lignes sont tendues, rien Dynamisme ¤¤¤¤¤ on subit ces portions sans plaisir et en serrant les
Confort ¤¤¤¤¤
ne dépasse, et elle respire la dents…en attendant la prochaine montée ! Autre
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
performance. Le laçage est très écueil, celui du prix. Car à 185 euros la paire, la
efficace et bénéficie d’un système Usage et terrain : entraînement
facture est salée pour une chaussure au champ
automatique proche du Quicklace et compétition trail d’action aussi réduit. À réserver aux amateurs
de Salomon. Le surplus de lacet Poids : 257 g en 44 de kilomètre vertical, qui, eux, profiteront d’une
se range quant à lui dans une Prix : 185 € chaussure parfaite pour l’exercice.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 53


Équipement Test

Hoka One One Speedgoat 3


Comme
sur un coussin
Pas de révolution pour cette 3e version de
la Speedgoat mais de petites évolutions.
Accrocheuse, confortable et surtout très bien
amortie, la Speedgoat continue sur la bonne voie.

A
et la zone du talon a été retravaillée sur cette 3e
u premier coup d’œil, difficile génération pour apporter encore plus d’amorti
de distinguer cette 3e version sans nuire au dynamisme. Car c’est bien là le point
de la Speedgoat de son aïeule. fort de la Speedgoat 3.
Esthétiquement, les deux modèles
sont en effet très proches, et il faut se pencher sur LA DESCENTE EST SON ROYAUME
les entrailles de la bête pour constater le travail Elle possède une vraie capacité à gommer les
effectué par Hoka, principalement au niveau du aspérités du terrain, en particulier en descente.
maintien du pied. On retrouve, comme sur tous Dans la pente, on débranche le cerveau et on dévale
les modèles de la marque, le fameux concept de aussi vite que le permettent nos cuisses ! La semelle
« baignoire » dans lequel vient se loger le pied. Vibram Megagrip procure une accroche difficile à
Celui-ci ne repose ainsi pas directement sur toute prendre en défaut et complète la panoplie de
l’épaisseur de la mousse, mais il vient se loger à Le talon a été retravaillé sur descendeuse avec brio. Un confort et un amorti
cette 3e version, et Vibram
l’intérieur afin de bénéficier du soutien de toute assure une accroche parfaite également bienvenus lorsque les distances s’al-
cette structure. Car, ne vous y trompez pas, avec sa Megagrip. longent et que la foulée se fait plus hésitante. On
malgré sa semelle imposante, la Speedgoat est posera ainsi le talon sans arrière-pensée (quelle
une chaussure à la stabilité exemplaire. Le pied hérésie !) pour venir à bout d’un ultra, par exemple.
est parfaitement enveloppé sur toute sa longueur Et avec moins de 300 g, le poids ne sera pas un
problème non plus. Plus à l’avant, les orteils
Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ n’auront pas à
VINCENT LYKY

Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ souffrir des


Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ rudesses du
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ terrain, grâce à
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ un pare-pierres
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ bien intégré.
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Les lacets,

Usage et terrain : entraînement et


classiques et
compétition trail larges,
Poids : 296 g en 44,5 permettent de
Prix : 140 € bien doser le
serrage,
malgré la finesse de la languette. Au final, les
coureurs adeptes de la Speedgoat 2 se tourneront
sans hésiter vers cette version 3, très proche de la
précédente et toujours aussi efficace. Amorti,
confort et légèreté, l’ADN Hoka One One est bien
respecté.
Kalenji Kiprun Trail Race 4
Petit prix, grande vitesse
Vous êtes un traileur rapide et plutôt léger, vous aimez le
technique et vos pieds ne font pas 10 mètres de large ? Pour
75 €, Kalenji vous offre un coin de paradis !

O
n va tout de suite commencer par
le point qui fâche : cette quatrième
version continue de faire de la
discrimination contre les pieds
larges ! Un peu moins que par le passé (chausser
la première édition était pour moi une mission
impossible !), mais suffisamment pour que je
doive prendre une taille de plus qu’habituellement
pour être à l’aise. Voilà, je crois qu’on a fait le
tour en ce qui concerne les défauts. Ah si, autant
vous prévenir tout de suite : de l’aveu même
de la marque, et après essai, la durée de vie
de ce modèle tourné vers la performance et la
compétition n’excède pas, en utilisation normale,
les 500 km.
Pour le reste, Kalenji propose un modèle
détonnant. Déjà grâce à une accroche imparable
sur tous les terrains. Pourtant, ce n’est pas faute cailloux…). Le pare-pierres asymétrique, avec
d’avoir tenté de la prendre en défaut. Mais non, Impossible de prendre en protection renforcée au niveau du gros orteil,
cette Kiprun avale tout sans broncher, que ce défaut l’accroche de la permet de renforcer cette impression de sécurité
Kalenji Kiprun. Boue, racines,
soient les zones boueuses ou les sols sur lesquels cailloux, elle déjoue avec permanente.
se multiplient les pièges (racines, rochers, aisance tous les pièges.
I BELIEVE I CAN FLY
Très légère, avec un drop raisonnable (6 mm),
VINCENT LYKY

cette Kalenji est, sans surprise, dotée de qualités


de vitesse exceptionnelles. On vole littéralement
sur tous les types de parcours, et les crampons
imposants ne l’empêchent pas de se montrer très
Amorti ¤¤¤¤¤
performante
Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ sur les parties
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ les plus
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ roulantes.
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Attention
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ cependant à
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ne pas trop
s’amuser sur
Usage et terrain : entraînement et
compétition trail -50 km des courses
Poids : 287 g en 44 nature avec
Prix : 75 € sols durs et
passages
routiers : vous y serez à l’aise, mais l’usure évoquée
plus haut sera accélérée. Bien sûr, toutes ces
qualités ont un revers : l’amorti est aux abonnés
presque absents. La Trail Race 4 est un modèle très
ferme, qui demande de bonnes qualités de pied et
des jambes solides. En outre, je sens bien qu’avec
mes 85 kg, et malgré le plaisir évident que j’ai une
fois la chaussure au pied, je ne suis pas à 100%
dans le public cible. Kalenji indique « Coureurs
jusqu’à 75 kg ». Mais je vais continuer à faire le
rebelle et chausserai avec plaisir les Kiprun dès que
j’aurai envie d’excès de vitesse. Pas peur des PV !

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 55


Équipement Test

Merrell Nova Gore-Tex


L’entre-deux
Assez éloignée de l’emblématique Glove, cette
Merrell est un excellent compromis entre une
approche minimaliste et les exigences de
coureurs pas encore prêts à sauter le pas.

J
’ai lancé le test de cette Nova un peu en
reculant. Ma dernière (et seule) rencontre
avec un modèle de la marque s’était
déroulé lors d’un test de la Trail Glove 3,
embarquée pour un Ecotrail de 50 km, pensant
par erreur avoir pris mes bonnes vieilles Asics.
Résultat : 50 km avec du drop 0 et un modèle
ne dépassant pas les 200 g, quand on n’est pas
habitué, ça veut dire deux bonnes semaines
avec des douleurs bien senties aux mollets, aux
ischios et même aux fessiers. Mais rien de tout
ça avec la Nova. Avec un drop plus «raisonnable»,
ses 331 g en 44 (membrane Gore-Tex oblige) et sa
conception, elle est plus domptable que sa grande Essayez bien la Nova avant vraiment l’attaque talon) mais pas encore prêt à se
sœur surlégère. Il s’agit d’un excellent modèle de l’acheter, elle n’est pas passer d’un peu d’amorti.
très large et pourrait vous
de transition pour traileur à la recherche d’une obliger à prendre une taille
foulée plus naturelle (le drop réduit ne favorise pas au-dessus. AILES DE SÉRIE
La Nova est un modèle dynamique et agréable
Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ à emmener
VINCENT LYKY

Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ sur des trails


Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ roulants ne
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ demandant
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ qu’une
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ accroche
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ relative. Non

Usage et terrain : entraînement


pas qu’elle soit
et compétition trail de technicité faible complètement
à moyenne « à la ramasse »
Poids constaté : 331 g en 44 dans ce
Prix : 140 € domaine, elle
passe même
plutôt bien les tests sur chemins secs peuplés de
racines et de cailloux ou sur des sols modérément
boueux. Mais dès que ça devient trop accidenté
ou humide, les crampons montrent leurs limites et
on se rend vite compte que la Nova n’est pas une
montagnarde ! En revanche, c’est un bonheur sur
les parcours roulants et peu piégeurs : la chaussure
enveloppe parfaitement le pied, on se sent pousser
des ailes et elle demeure souple malgré le Gore-Tex.
Une membrane qui joue bien son rôle après des
passages à gué : pas la moindre trace d’humidité
dans la chaussure à l’arrivée. On peut se poser la
question de l’utilité d’une telle technologie sur un
modèle qui, a priori, n’est pas destiné aux courses
en conditions climatiques compliquées. Pour
30 € de moins, la version non-Gore-Tex vous fera
économiser de l’argent et du poids.
Test É
Équipement

Mizuno Wave Daichi 4 est bien maintenu, on


se sent parfaitement

Fausse calme
en sécurité, avec une
stabilité plus que
correcte. La semelle
La Daichi 4, c’est l’histoire d’un modèle bien moins extérieure Michelin
« pépère » qu’on ne pourrait le penser au premier coup fait un travail plus
qu’honnête en
d’oeil.. termes d’accroche, ne
se laissant pas piéger
sur les terrains les plus
boueux. En revanche, elle montre quelques limites
sur les sols plus secs et techniques : les passages
empierrés demandent un regain d’attention,
d’autant que la Daichi n’est pas le modèle le plus
protecteur ici. Le pare-pierres est plutôt discret,
empêchant la chaussure d’aller affronter les
parcours purement montagnards.

NERVEUSE
Du coup, on se retrouve avec une Daichi qui
va parfaitement vous emmener sur des trails
roulants ou légèrement techniques qui demandent
davantage de vitesse que de précision ou de
protection. Son dynamisme fait alors des
merveilles. Attention cependant : la relative
fermeté de sa semelle intermédiaire pourra en
Amorti ¤¤¤¤¤
gêner certains
Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ sur les terrains
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ les plus secs ou
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ les éventuels
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ passages
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ routiers, où
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ la chaussure
a vraiment
Usage et terrain : entraînement
et compétition trail -50 km tendance à
Poids : 356 g « taper ». Les
Prix : 120 € coureurs les
plus lourds
auront, en particulier, sans doute du mal à se faire
à cette chaussure. Mais ceux qui sont justement
à la recherche d’un modèle nerveux et compétitif
VINCENT LYKY

sans avoir à se tourner vers des drops faibles


trouveront leur bonheur ici. Comme si on avait
réussi à déguiser un modèle minimaliste dans

L
une chaussure de 320 g et 12 mm de drop. Bon,
a Daichi quatrième du nom est une j’exagère un peu, mais l’idée est là !
confirmation de ce que l’on savait déjà sur
ce modèle made by Mizuno :: une chaussure
taillée pour les distances intermédiaires
(jusqu’à 50 km). Mais, alors qu’elle a pris un Dès qu’on la passe, la Daichi
tout petit peu de poids par rapport à la version accueille comme à la maison :
aucun point de pression ne
précédente (peu ou prou 10 g), à la pratique, elle se ressent à la pratique.
se révèle autrement plus dynamique. Alors que la
3 avait tendance à s’affaisser quelque peu sur les
phases d’impact, la 4 retrouve cette fermeté qui
est, depuis longtemps, l’une des marques de
fabrique des Japonais. Du coup, on ne sent
pas vraiment les plus de 300 g sur la balance
ni le drop assez monumental (12 mm). Mais
fermeté ne veut pas dire inconfort. Le pied

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 57


Équipement
Équipement Test

Test

New Balance Hierro 4


Comme un chausson
4e version pour la Hierro, best-seller trail du
catalogue New Balance, qui évolue par petites
touches, avec des améliorations discrètes
mais efficaces. La chaussure idéale pour les
sentiers? On n’en est plus très loin.

A
près une refonte totale de sa Hierro en
2018, New Balance fait de nouveau
évoluer son porte-étendard en trail. Pas
de révolution pour
cette 4e version mais des petits changements
qui lui permettent d’être encore plus polyvalente.
Le plus notable se remarque dès que l’on sort
la paire de sa boîte. Le mesh est en effet bien
plus aéré que sur la version précédente qui avait
tendance à retenir un peu trop l’humidité. Aucun
problème de ce côté-là avec cette V4, vos pieds efficace, et vous êtes paré ! Le confort est
respirent, même par forte chaleur. Comme de exemplaire et la Hierro permet d’avaler les
nombreux modèles concurrents, la Hierro fait kilomètres sans aucun problème, bien aidée en
appel à une construction type « chausson » cela par sa semelle. Intermédiaire tout d’abord,
(sans languette), qui remonte jusqu’à la cheville Amorti premium et confort composée de Fresh Foam et qui procure un amorti
exemplaire, la Hierro 4
et dans laquelle le pied se glisse très facilement. filtre toutes les aspérités du remarquable.
Un rapide laçage plus tard, par ailleurs très terrain, quel qu’il soit.
UNE BÊTE DU TOUT-TERRAIN
Les chocs et les aspérités du terrain sont
VINCENT LYKY

parfaitement filtrés, aussi bien en sous-bois que


sur des terrains plus montagnards et accidentés.
Extérieure ensuite, pour laquelle New Balance
fait toujours confiance à Vibram. Et la marque
américaine a
Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ bien raison,
Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ car il est
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ quasiment
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ impossible de
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ prendre en
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ défaut le grip
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
de la Hierro
Usage et terrain : entraînement et V4. Même
compétition trail les pierres
Poids : 312 g en 44 ½ mouillées se
Prix : 140 € franchissent
sans encombre
et seule la boue pourra poser problème. Les
crampons y manquent en effet un peu de mordant,
occasionnant parfois quelques décrochages
malvenus. Les cailloux et autres racines ne seront
en revanche pas un problème car le pare-pierres
de la Hierro est toujours aussi efficace. Les plus
véloces regretteront sans doute un léger manque
de dynamisme, mais la Hierro V4 est avant tout
destinée à la longue distance, où la vitesse est
secondaire pour un grand nombre de coureurs.
New Balance raffine donc encore ce modèle, qui
devrait ravir par sa polyvalence et son confort.
La Cloudventure
précédente
ne m’avait pas
forcément
impressionné
dans ce domaine,
mais ici, on est
dans le haut
de gamme de
l’accroche. On
reste toujours
bien en ligne, les
descentes les plus
techniques n’y résistent pas, aucun risque de chute,
même sur rocaille détrempée ou boue glissante à
souhait… On Running a véritablement pris une
nouvelle dimension ici, après quelques modèles
trail qui ne me donnaient pas vraiment une grande
impression de sécurité.
Avec ses qualités
dynamiques indéniables,
DYNAMISME OK, MAIS AMORTI KO

VINCENT LYKYT
la Cloudventure est, à
VINCENT LYKY

ce jour, la meilleure trail La Cloudventure reprend, bien entendu, le système


de la marque. de « nuages » cher à la marque, avec un beau
retour d’énergie qui, allié à un drop intermédiaire
de 6 mm et à un poids raisonnable, est synonyme
de dynamisme certain avec, en contrepartie, un

On Running Cloudventure 2019 amorti assez limité.


Pour résumer, nous avons là une chaussure qui sort

Une nouvelle dimension vraiment du lot en termes d’accroche, assez légère


et dynamique pour vous faire battre des records de
vitesse sur trails courts et techniques, mais assez
Pour 2019, la Cloudventure s’offre une refonte, avec confortable pour que vous puissiez l’emmener sur
des fondamentaux respectés mais une accroche qui des courses ou des sorties allant jusqu’à 80 km.
Attention cependant : il faut bien se rendre compte
passe au niveau supérieur. que l’amorti, plutôt discret, ne conviendra pas
aux coureurs adeptes du « moelleux ». Mais on est

A
bel et bien en présence de la meilleure
u premier contact, cette nouvelle Amorti ¤¤¤¤¤ chaussure de trail sortie jusque-là par la
Cloudventure est plutôt agréable à Stabilité ¤¤¤¤¤ marque suisse !
porter, même si on note une légère Flexibilité ¤¤¤¤¤
pression sur l’intérieur du pied, que Accroche ¤¤¤¤¤
Dynamisme ¤¤¤¤¤
j’attribue à la bande noire rigide connectant le
Confort ¤¤¤¤¤
haut de la chaussure à la semelle, qui apporte un
Rapport qualité/prix ¤¤¤¤¤
support additionnel au modèle. Une sensation
un peu désagréable qui disparaît, heureusement, Usage et terrain : entraînement et
assez vite, alors que la chaussure se fait au pied. compétition trail
Sur le dessus, On propose un mesh très aéré, mais Poids : 325 g en 44
il existe également un modèle imperméable si vous Prix : 159 €
pensez courir dans des conditions climatiques
humides (la Cloudventure
Waterproof, à 179,95 €). Le
pare-pierres est difficilement
pris en défaut, et l’arrière de
la chaussure a été rembourré
au niveau du tendon d’Achille
pour un confort optimal quand les
distances s’allongent, avec une cheville
parfaitement maintenue en place,
quelles que soient les conditions.
Dernier détail : la languette est
solidaire du reste de la chaussure, ce
qui fait qu’elle reste parfaitement en
place.Mais la vraie bonne surprise de
ce modèle, c’est sa semelle extérieure.

JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


2019/ 59
Équipement
Équipement Test

Test
pas au fil des kilomètres.
À prendre en compte si
vous cherchez à vous
retrouver avec un coussin
sous le pied : ici, ce n’est
pas le cas. On pourrait
aussi reprocher à cette
Raidlight un manque de
flexibilité.

DE LA ROUTE
AUX PIERRIERS
Mais une fois domptée,
elle montre ce qu’elle a
dans le ventre, à savoir des qualités supérieures
en termes d’accroche et de précision. La semelle
extérieure est intraitable quel que soit le
terrain, on passe sans encombre de la boue aux
revêtements secs et pierreux. Jamais une seule
sortie de route (ou plutôt de sentier), on maîtrise
parfaitement ses trajectoires. Son dynamisme
inné lui permet d’être à l’aise sur les secteurs plus
roulants et quelques essais sur route ont même
montré qu’elle pouvait parfaitement se comporter
lors de transitions sur bitume. Elle fait donc des
merveilles sur les épreuves courtes et engagées,
ou des kilomètres verticaux, pour lesquels elle
est taillée. On s’amuse à passer partout sans
encombre, à changer de direction brusquement
en gardant le pied parfaitement maintenu, à
accélérer la cadence à l’envi. La Responsiv XP est
Amorti ¤¤¤¤¤
un modèle
Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ hautement
VINCENT LYKY

Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ludique et
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ racé, pour des
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ sensations
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ fortes sur
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ terrains

Raidlight Responsiv XP
Les amoureux de vitesse
en terrains hostiles difficiles.
Usage et terrain : entraînement
pourront se ruer
sur cette Responsiv XP. et compétition trail -50 km

Intraitable ! Poids : 303 g en 44


Prix : 150 €

À l’aise sur tous les terrains, la Responsiv XP demande un


temps d’adaptation et rebutera même certains coureurs
adeptes de flexibilité et d’amorti moelleux. Mais pour
les autres, c’est un vrai bonheur !

R
aidlight a totalement revu sa gamme
de chaussures de trail, avec quatre
modèles en tête d’affiche : la Responsiv
Dynamic, la Revolutiv, la Reponsiv
Ultra et enfin la Responsiv XP. C’est cette
dernière que nous avons chaussée. Avec son
poids penchant vers le léger et un drop faible
(4 mm), cette XP est destinée aux distances
raisonnables (50 km au plus). Elle demande
un petit temps d’adaptation, avec un confort
que certains jugeront un peu trop sommaire. Si
le chaussant est suffisamment large pour tous
les pieds (même sans doute un peu trop pour les
pieds fins), en revanche, on ressent une certaine
raideur à l’impact, impression qui ne s’estompe

60 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Équipement
Équipement Test

Test

pas forcément le point fort de la Speedcross


jusque-là : un mesh bien plus souple et doux,
qui entoure bien le pied sans pour autant le
comprimer et qui permet de courir dans le froid
ou sous une pluie modérée sans que nos petons
n’en souffrent. On ressent immédiatement une
grande liberté, mais une liberté surveillée : le pied
reste malgré tout bien en place dans la chaussure.
Le pare-pierres, intégré à la semelle extérieure,
fait bien son travail, et bénéficie même de deux
petits crampons qui lui donnent un air de taureau.

CRAMPONS GIGANTESQUES
La semelle intermédiaire est dans la lignée de ce
qu’offraient les précédents modèles : ça reste ferme.
Un peu plus gênant : le drop de 10 mm se ressent
(trop ?) bien. Ce que l’on gagne en confort, on le
perd en dynamisme et, dans une certaine mesure, en
stabilité. D’autant qu’avec un poids de plus de 350 g
en 44, la Speedcross 5 n’est pas vraiment légère… Ce
n’est pas avec elle que vous partirez dans un sprint
endiablé ! Mais pour ses terrains de prédilection (le
très technique), ce drop et ce poids relativement
importants deviennent bien moins gênants.
Les terrains techniques, parlons-en, grâce à cette
semelle extérieure qui est sans conteste la star de
la Speedcross. Les crampons sont une nouvelle
fois de taille exagérée, si bien qu’on a, au début,
l’impression d’avoir une caricature de chaussure de
trail aux pieds. Que ce soit sur les terrains enneigés,
VINCENT LYKY

dans la boue ou dans les pierriers, la nouvelle


Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Salomon se
Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ comporte
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ comme un
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ 4x4, passant

Salomon Speedcross 5 Flexibilité


Confort
¤ ¤ ¤ ¤ ¤ tout sans
¤ ¤ ¤ ¤ ¤ encombre.

Même pas peur !


Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Sa seule

Usage et terrain : entraînement et


limite : sur les
compétition trail sur terrains techniques terrains lisses
Modèle emblématique du monde du trail, la Speedcross Poids constaté : 353 g en 44 et humides, il

revient dans une cinquième version qui a su corriger Prix : 130 € lui arrive de
faire quelques
quelques défauts, sans pour autant être exempte de tout sorties de route, sans doute du fait de l’espacement
reproche. important des crampons. Ce modèle va s’attaquer

E
sans souci aux terrains les plus exigeants et ne
nfin ! Oui, enfin, je peux profiter craint pas les (très) longues distances. Les
pleinement des Speedcross ! kilomètres défilent sans que la Speedcross ne
Ce modèle a toujours été source de se plaigne, offrant un voyage confortable
frustration pour moi : son avant et sécurisé, quelles que soient les
trop étroit m’interdisait, avec mes pieds conditions !
larges, de les utiliser sur plus de
10 à 15 km, faute de quoi je commençais à
ressentir de franches douleurs au niveau
des orteils, compressés les uns contre
les autres. Rien de tout cela désormais,
avec une cinquième version qui laisse
un espace suffisant pour que je puisse
partir sur plusieurs dizaines de kilomètres
sans peur de souffrir. Autre changement,
concernant également le confort, qui n’était
Cette Speedcross 5 laisse
enfin une place plus grande
au confort. Et c’est réussi.
62 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019
Équipement
Équipement Test

Test

Saucony Switchback Iso


Sa vraie nature
Cette Saucony se révèle une arme de choix pour
les adeptes des parcours en nature où on mise
plus sur la vitesse que sur la technicité.

P
lutôt légère sans être un poids plume
absolu, cette nouvelle Saucony bénéficie
également d’un drop faible (4 mm) pour
un résultat conforme aux attentes : un
modèle hyper-dynamique qui fait des merveilles
sur les trails les plus roulants. Enfin, on devrait
plutôt dire « courses nature », car il ne faut
pas le cacher : sur les terrains techniques, son
cramponnage assez limité et son absence de tout
élément de sécurité, et en particulier de pare-
pierres, se révèle vite problématique. Bref, vous ce sont les chemins et sentiers souples. On peut
oubliez vos envies d’UTMB avec la Switchback et passer des heures en sous-bois à jouer avec ce
vous la gardez pour votre Ecotrail ! modèle, qui bénéficie en plus du redoutablement
efficace système de laçage Boa. Et quand je dis
VITE FAIT, BIEN FAIT « jouer », je n’exagère pas : la bestiole répond au
Car quand il s’agit de faire vite et bien, la pied et à l’œil sans broncher, c’est du bonheur à
Switchback Iso pointe en tête de peloton, sans grande vitesse.
pour autant pouvoir être rangée dans la case des Contrepartie de ce dynamisme lié à une semelle
« minimalistes », puisqu’elle s’adapte bien à tous qui ne sait pas trop ce que veut dire « amorti » :
les types de foulée. Son terrain de prédilection, dès que la surface devient un peu dure, et en
particulier si vous vous offrez quelques passages
Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ routiers,
VINCENT LYKY

Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ça « tape »
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ quelque
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ peu, mais les
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ crampons,
Confort ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ discrets, ne
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ gênent pas.

Usage et terrain : entraînement


Une dureté
et compétition course nature relative qui
Poids : 278 g en 44 ne dérangera
Prix : 140 € pas les plus
véloces et
légers mais qui pourra, à la longue, user les
coureurs moins rapides. La Switchback se révèle
également bonne élève dans le domaine de la
stabilité, aidée en cela par son profil plutôt bas au
niveau de la cheville, qui n’est donc pas entravée,
et une semelle plate, qui assure parfaitement les
appuis, ce aussi bien en montée qu’en descente.
En conclusion, cette chaussure s’adresse donc en
priorité aux coureurs bénéficiant de terrains de
jeu racés et qui sont à la recherche de sensations
fortes et de performances. Côté distances, la
majorité s’arrêtera aux 30 km, les plus affûtés
parviendront à la pousser sans trop de soucis
jusqu’à 50 km. Au-delà, l’amorti presque aux
abonnés absents finira par poser des problèmes.
Le prix à payer quand on veut être une bête de
course !
Vite vite vite, c’est l’allure
préférée de cette Saucony,
qui, au jeu des concessions, y
sacrifie confort et amorti.
Équipement
Équipement Test

Test

La Sportiva Bushido 2
Technique et efficace
Qualité, efficacité et confort. Voilà les trois mots qui
peuvent définir la Bushido 2, modèle polyvalent et à l’aise
partout, mais qui donnera le plus de satisfaction sur des
terrains techniques.

C
omme c’est souvent le cas chez
La Sportiva, la première qualité de la
Bushido 2 repose sur son confort, qui se
ressent dès le premier enfilage. Le pied
est parfaitement enveloppé et on a l’impression
de faire corps avec la chaussure. Un vrai plus
pour ressentir les variations de terrain, même si
cela s’effectue un peu au détriment de l’amorti, L’amorti, plus présent sous le
talon, s’apprécie lorsque la
nous y reviendrons. Les pieds fins seront les plus fatigue s’installe et dégrade
à l’aise dans ce modèle, qui épouse au plus près la foulée.
la forme du pied. Le laçage est efficace malgré la
finesse des lacets, qui occasionne une compression
VINCENT LYKY

désagréable au niveau du cou-de-pied si leur


serrage est excessif.

ÇA SE DÉROULE BIEN…
Prenez le temps de lacer, sous peine de devoir
vous arrêter durant votre sortie. Détail intéressant,
la languette de la Bushido est asymétrique et
très épaisse, ce qui ne gêne en rien le confort
mais permet
Amorti ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ de la caler
Accroche ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ parfaitement
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ dans la
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ chaussure.
Dynamisme ¤¤¤¤¤
Elle protège,
Confort ¤¤¤¤¤
en outre, assez
Rapport qualité/prix ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
efficacement
Usage et terrain : entraînement et des intrusions
compétition trail intempestives
Poids : 322 g en 44,5 de petits
Prix : 150 € cailloux et
autres débris.
Sur le terrain, la Bushido 2 se révèle plutôt
dynamique, malgré ses 322 grammes en 44,5. La
pose du pied est bien stabilisée et la chaussure
n’est pas trop rigide, ce qui assure un bon déroulé
du pied.
Côté amorti, la Bushido 2 ne fait pas dans l’extra-
moelleux, surtout sur l’avant. En revanche, il est
plus présent sous le talon, un bon point quand la
fatigue s’accentue et que la foulée se dégrade…
Sous la semelle, les crampons réalisent le boulot,
même sur le technique, mais ils avouent leurs
limites lorsque la boue devient épaisse. Les
aspérités du terrain sont bien filtrées et il faudra
juste faire attention à la zone en milieu de pied,
dépourvue de crampons, ce qui est parfois
surprenant à la pose ! Un modèle confortable et à
l’aise en terrain technique.

66 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Équipement
Équipement Test

Test

propose des guêtres adaptées aux Hydroventure


qui évitent de se retrouver avec des petits cailloux
et autres impuretés dans la chaussure. Intéressant
car l’arrière du modèle, relativement bas, peut
laisser entrer de tels intrus. Et si l’avant-pied
est large au possible, l’arrière et le milieu de la
chaussure tiennent parfaitement le pied à la
pratique, donnant une impression de grande
sécurité, même dans des descentes vertigineuses.
La semelle intermédiaire, avec ses 3 mm de drop,
rend la chaussure très agile, malgré un poids
important
Amorti ¤¤¤¤¤
Accroche ¤¤¤¤¤
sur la balance
Stabilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ qu’on ne
Dynamisme ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ressent pas lors
Flexibilité ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ des sorties.
Confort ¤¤¤¤¤
Rapport qualité/prix ¤¤¤¤¤ DE LA
FERMETÉ !
Usage et terrain : entraînement
et compétition
Contrairement
trail courte et moyenne distance à l’Ultraven-
Poids constaté : 333 g en 44. t u r e, plutôt
Prix : 145 € m o e l l e u s e ,
l’Hydroven-
ture se montre assez ferme, avec une protection
suffisante pour s’attaquer à des secteurs aux pierres
agressives sans craindre de devoir ralentir la ca-
dence. On se sent pleinement en sécurité ! La se-
melle extérieure, une Vibram MegaGrip, continue
VINCENT LYKY

dans la lignée de l’Ultraventure, avec une accroche


encore supérieure. Un vrai bonheur sur tous les
terrains, même les plus piégeurs : on ne glisse ja-
mais et l’Hydroventure avale pierres, boue, racines
comme de rien n’était. Bref, l’Hydroventure 2 est

Topo Athletic Hydroventure 2 une chaussure parfaitement équilibrée, qu’on au-


rait aimée un peu plus souple. Sécurisante, parfai-

Passe-partout tement imperméable, bien plus agile et fan de vi-


tesse que son poids ne le laisse penser, elle demande
malgré tout une certaine habitude des modèles à
L’Hydroventure 2, un modèle qui n’est jamais plus faible drop. Si vous êtes déjà à l’aise dans ce do-
heureux que quand vous lui offrez des terrains maine, cette Topo se révélera idéale pour les trails
de courte et moyenne distances, quels que soient
techniques, de la pluie, de la boue… Une vraie joueuse ! les terrains et les conditions.

D
ès le premier contact avec Totalement imperméable,
l’Hydroventure 2, on retrouve l’Hydroventure invite à
l’aventure en toute sécurité.
la signature Topo Athletic : un drop
faible (3 mm ici) et une toe-box plus que
large pour laisser le pied s’étendre comme il le
veut. D’autant que le dessus de la chaussure
est fait d’un matériau respirant au possible
mais, et c’est là sa grande force, totalement
imperméable. Pour en avoir le cœur net,
rien de mieux qu’une petite traversée de
rivière : le pied ressort totalement sec !
Contrepartie : ce dessus est fait d’une
superposition de structures, ce qui le
rend moins souple que ce que j’ai connu
avec d’autres modèles de la marque. On
ne peut pas tout avoir. À noter : Topo

68 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Équipement
Équipement Test

Test
successives ont permis de corriger ce
problème conséquent, avec des écarts qui
se révèlent anecdotiques, même si on
note quelques décrochages sans grandes
conséquences sur les données finales.

PERSONNALISATION EXTRÊME
Mais la fēnix 5, au final, c’est une
GARMIN

montre qui fait presque tout, et presque


toujours très bien. Alors que ses
grandes sœurs pouvaient être
considérées comme des modèles trail/
montagne acceptant d’autres activités,
aujourd’hui, on est face à un produit
multisport. Concentrons-nous sur les
options utiles aux coureurs. On retrouve bien
entendu la possibilité de créer des
entraînements plus que complets sur le site
Portée la journée, la fenix 5
servira de bracelet d’activité. Garmin Connect et de les envoyer à la montre, la
Définissez vos objectifs en navigation à partir d’un fichier GPX (avec, donc, la
termes de pas effectués,
minutes d’activité intense
possibilité d’avoir un fond de carte sur la 5X, les
ou d’étages montés et possesseurs de la 5 et de la 5S devant se

Garmin fenix 5
descendus. « contenter » d’une flèche indiquant la direction à
suivre) ; des écrans de données en cours d’activité
paramétrables à l’extrême ; un baromètre (qui

La théorie de l’évolution semble un peu « à la ramasse »), un altimètre (lui


tout à fait efficace une fois bien étalonné) et un
Suite des aventures de la fēnix chez Garmin, avec un capteur de température (là, on obtient dans 90%
des cas une température bien supérieure à la
cinquième (ou plutôt quatrième) modèle qui continue réalité, proximité avec votre petit corps tout chaud
dans le bon sens. oblige) ; des estimations de votre VO2Max ; un
prédicteur de course estimant vos chronos

U
potentiels sur 5 km, 10 km, semi et marathon (très
n peu de concentration est nécessaire optimiste a priori) ; les métriques de course, pour
pour s’y retrouver dans cette gamme
fēnix 5 (on est passé directement de la 3 Fiche technique peu que vous utilisiez une
ceinture cardiaque
à la 5, a priori une histoire de Garmin fēnix 5 compatible (temps de
tétraphobie – peur du chiffre 4 – en Asie) : elle (existe également en version contact au sol, oscillation
existe donc en version 5 standard, en version 5S de 5S et 5X) verticale, cadence de
plus petite taille mais avec les mêmes Poids constaté : 86 g course, longueur
Diamètre du cadran : 47 mm
caractéristiques, et en version 5X qui inclut des Autonomie constatée en
moyenne de foulée,
fonds de carte en couleur, évolution plus mode GPS : 22 heures équilibre gauche/droite :
qu’appréciable. Si on tient compte des différentes Capteur cardio au poignet bref, des données
options (type et couleur de bracelet, verre saphir), Prix : de 599,99 € en version optionnelles pour
« basique » à 899,99 € pour
on arrive donc à treize modèles différents allant de beaucoup de coureurs mais
la 5X
600 à 900 €. Un budget conséquent qui poussera qui seront fort éclairantes
Précision du cardio poignet
le coureur à se montrer impitoyable une fois la ■■■■■
pour d’autres). La Garmin est,
montre au poignet. Le poignet, c’est d’ailleurs là in fine, personnalisable à
Précision des traces GPS
que se trouve le capteur cardio de la fēnix 5, ■■■■■
l’extrême grâce à Connect IQ, qui permet à chacun
même si on peut, bien entendu, la coupler avec de développer et proposer au téléchargement,
Facilité d’utilisation
une ceinture. Des tests croisés montrent que si, à ■■■■■ entre autres, des « widgets » (applications) ou des
fréquence cardiaque basse, les données sont Personnalisation
cadrans de montre. À vous l’indication des niveaux
cohérentes, le capteur poignet a en revanche un ■■■■■ de pollution de votre ville, les prévisions météo, le
gros temps de retard quand la FC monte Rapport qualité/prix profil en direct de votre course, etc. L’imagination
brusquement, sur du fractionné court par ■■■■■ est la seule limite !
exemple. Et, de façon globale, à FC élevée, une
ceinture cardio demeure bien plus fiable que les
capteurs – la Polar Vantage V exceptée (cf. p. 74).
Pour continuer dans les fonctions basiques, un
Verdict Cette fēnix 5 est un bijou pour coureurs exigeants aux fonctions si
multiples et évoluées que l’on ne sait pas toujours où donner de
la tête. Les plus économes pourront sans souci se « contenter » d’une fēnix 3, qui
coup d’œil sur la qualité du suivi GPS : alors qu’en offre peu ou prou les mêmes services avec, cependant, une visibilité de l’écran
début de test, elles se montraient parfois moindre, un système de navigation moins évolué, une autonomie constatée
incorrectes sur certaines sections, voire moindre (22h en mode GPS pour la 5 contre 14h pour la 3) et des options moins
carrément anarchiques, les mises à jour intéressantes dans certains sports, comme le cyclisme en particulier.

70 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Équipement
Sans avoir à se jeter sur le manuel,
en moins de 30 secondes, on
Équipement Test trouve comment lancer une

Test activité. L’appairage avec un


Smartphone via le Bluetooth ne
pose aucun problème non plus.

Suunto 9 Baro définition d’un


objectif de distance,

Dans les hautes sphères ? de durée ou


d’intensité ou la
configuration du
À la recherche d’un modèle à la fois haut de gamme travail fractionné. Mais
mais simple d’utilisation et ne vous noyant pas dans grosse déception dans ce
domaine, avec un vrai retour
les données ? La Suunto 9 Baro est là pour vous, si vous
en arrière : alors que certains modèles anciens
pouvez lui pardonner quelques faux pas… permettaient de programmer des fractionnés
complexes, ici, on est dans le très basique. En
gros, si vous voulez vous faire 8x30/30, ça passe.
Mais pour un 200/300/400/300/200 avec
définition des zones de FC, par exemple, il faudra
aller voir ailleurs ! On pourra rétorquer qu’un
modèle plutôt dédié aux traileurs n’a pas besoin
de ce type de possibilités, mais pour une montre à
Fiche technique ce tarif, c’est quand même un peu léger !

Suunto 9 Baro COUP DE FROID SUR LE CARDIO


Poids constaté : 82 g
Diamètre du cadran : 50 mm
Penchons-nous donc sur une option adorée des
SUUNTO

Autonomie constatée en traileurs : le suivi d’itinéraire. Là encore,


mode GPS haute précision : déception : où sont les fonds de carte ? Vraiment
23 h 30 dommage. En revanche, le suivi se fait facilement,
Capteur cardio au poignet,
et la Suunto 9 vous remet très vite dans le droit
altimètre barométrique
Prix : 599 € (649 € avec chemin si vous sortez de la trace définie. Quid des
ceinture cardio) précisions des données ? Le GPS a bénéficié des
récentes mises à jour et, aujourd’hui, même en
Précision du cardio poignet
■■■■■ sous-bois, les tracés sont globalement exacts,
Précision des traces GPS
même si on observe toujours une légère
■■■■■ surévaluation des distances. Rien à dire
Facilité d’utilisation
concernant l’altimètre qui, une fois calibré, donne

À
■■■■■ des mesures d’une grande précision. On passe à
première vue, cette Suunto 9 est une Personnalisation un sujet plus sensible : le cardio poignet. En effet,
évolution de la Spartan Ultra. Design ■■■■■ lors de tests croisés, j’ai été impressionné par la
plus que proche et capacités, sur le Rapport qualité/prix précision du capteur poignet de la Suunto par
papier, assez similaires. Trois ■■■■■ rapport à ce que me donnait une ceinture cardio.
différences notables cependant : un cardio Mais les choses se sont gâtées par temps froid,
poignet, une nouvelle puce GPS Sony et une avec une FC régulièrement donnée à plus de 200
autonomie plus importante. Mais dans le détail, ADIEU MOVESCOUNT ! sur un simple footing ! Problème non rencontré
Attention pour les fans
ça donne quoi ? de la plate-forme maison
dès qu’on dépassait les 10 °C. Conclusion : le
Premier facteur vital sur un tel modèle, qui a pour Movescount : celle-ci va cardio poignet n’aime pas le temps froid !
but de séduire les traileurs aimant aller voir loin : disparaître mi-2020 au
l’autonomie. Annoncée de 25 heures en mode profit de l’appli Suunto, qui
ne sera a priori disponible
GPS haute précision, à la pratique, elle est en fait
que sur téléphone. Un
plutôt proche des 23 h 30. Un différentiel choix qui a entraîné une
relativement conséquent mais on reste cependant levée de boucliers de
avec une batterie tenant une durée suffisante certains utilisateurs, et
pour la majorité des coureurs, d’autant qu’un particulièrement ceux
recourant à d’anciens
certain nombre de réglages permettent modèles non dotés
d’économiser de l’énergie et d’arriver à de Bluetooth qui se
l’autonomie (annoncée) de 120 heures. verraient alors privés
VINCENT LYKY

La prise en main est aisée, avec un système de toute possibilité de


synchronisation de leur
mixant boutons physiques (trois, à droite du
montre !
cadran) et écran tactile. La personnalisation des
profils sportifs se fait pour le moment via la
plateforme web Movescount (cf. encadré) : écrans
de données, activation/désactivation de la
mesure de la fréquence cardiaque, mode GPS et
Verdict La Suunto 9 Baro se place dans la continuité de la Spartan Ultra,
tout en gommant certains défauts de sa prédécessrice (si, ça se
dit !). Le modèle assure l’essentiel pour rendre le traileur heureux, ne le perdant
baromètre, tours et pause automatiques, etc. : pas dans un océan de données et lui offrant une autonomie plus que suffisante.
tout ce qui est essentiel est bien présent. On peut Mais l’absence de fonds de carte, la programmation plus que limitée de séances
compléter via des réglages sur la montre, avec, de fractionné et un cardio poignet capricieux par temps froid lui font perdre
par exemple, avant le lancement de l’activité, la quelques points.

72 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Équipement Test

Polar Vantage V Côté précision, après des premiers essais


qui m’ont laissé perplexe (je suis monté à
900 watts, là ?!), les choses se sont
Une révolution arrangées et, lors d’un test croisé avec une
Garmin fēnix 5 couplée à un capteur de

en puissance ? puissance Stryd lors d’une sortie trail de


35 km, je me suis retrouvé avec une
différence moyenne de 10 % (la Vantage
Polar revient sur le marché de la V mesure une puissance supérieure). Pas
montre GPS haut de gamme avec vraiment anecdotique, mais ce différentiel a

POLAR
une Vantage V dont le principal été constant durant la sortie. La vraie bonne
surprise de cette Vantage, c’est la mesure de la
argument tient en un mot : puissance ! fréquence cardiaque au poignet. Le meilleur
capteur poignet qu’il m’ait été donné de tester à ce
jour. Les changements d’intensité, même de courte

V
durée, sont bien pris en compte.
La plate-forme Polar Flow
oilà quelque temps que l’on attendait de est moins pratique et
voir ce que Polar allait sortir pour intuitive que la Garmin PRISE EN MAIN FACILE
Connect, mais on arrive très
concurrencer Garmin en matière de rapidement à faire ce que
Mais quid de la précision de l’altimètre
montre GPS « haut de gamme ». Nom de l’on veut. barométrique et du GPS ? Dans le premier
code de la bête : Vantage V. La marque insiste sur domaine, rien à dire, même si pour le moment, on
LA nouveauté essentielle, à ses yeux, de cette ne peut pas calibrer l’altimètre. Les variations
Vantage V : la mesure de la puissance sans autre d’altitude sont parfaitement enregistrées, ce qui
accessoire que la montre. La montre utilise votre demeure l’essentiel. Le GPS est un peu moins
vitesse et les gains/pertes d’altitude grâce à son convaincant, mais de récentes mises à jour ont
altimètre barométrique pour livrer la précieuse permis de corriger en partie les soucis : on n’est
donnée. Précieuse, vraiment ? Car si n’importe pas encore dans la précision absolue, et les
quel cycliste est obsédé par ses watts, ce n’est pas distances demeurent en général légèrement
une idée fixe chez le coureur. VMA et FCM, oui ; surévaluées, mais ça va dans le bon sens !
puissance, beaucoup moins ! Polar affirme La prise en main se fait plutôt facilement, en
cependant que la puissance est une donnée bien particulier grâce à l’écran tactile, qui peut se
plus révélatrice, puisqu’il existe un temps de montrer un peu réfractaire. Même chose
latence, en matière de fréquence cardiaque, entre concernant la synchronisation, qui peut se faire
le moment où vous allez intensifier ou diminuer avec un ordinateur ou un téléphone portable via
votre effort, et le moment où cela va se voir sur
votre FC. À la pratique, on se prend assez vite au
Fiche technique Bluetooth. Fluidité totale. Comme c’est la règle, la
Vantage V propose un suivi d’activité (nombre de
jeu, particulièrement sur terrains vallonnés. Polar Vantage V pas, temps d’activité…) et un suivi continu de la
Montre GPS avec cardio fréquence cardiaque même en dehors de toute
poignet activité. Possibilité de récupérer les notifications
Poids constaté : 63 g
du téléphone (appels, SMS, etc.). Un « widget »
Autonomie constatée :
40 h 30 en mode GPS/cardio donne à voir votre charge d’entraînement actuelle,
poignet activé ce qui peut permettre de lever un peu le pied ou de
Prix : 499,90 € ou 549,90 € vous motiver. La Polar tend à surévaluer la charge
avec ceinture cardio effectuée, puisque je me suis retrouvé en
Précision du cardio poignet surentraînement après… trois sorties de 10 km en
■■■■■
une semaine. Les profils sportifs, eux, ne peuvent
Précision des traces GPS pas être configurés sur la montre directement. Il
■■■■■ faut passer par Polar Flow (web ou appli). Profils
Facilité d’utilisation badminton, patin à glace… le choix est large ! À
■■■■■ vous, ensuite, de configurer chaque profil à votre
Personnalisation goût puis de l’envoyer sur la montre.
■■■■■ Polar Flow permet de créer des entraînements
Rapport qualité-prix (très) personnalisés et de les envoyer à la montre
■■■■■ ou de les inclure dans un calendrier. Le tout avec
une autonomie vérifiée plus qu’appréciable !

Verdict Polar tente clairement un coup avec cette Vantage V et la mesure


de la puissance sans capteur externe. Révolution ou feu de paille ?
Pas évident de trancher le débat pour le moment. Mais le modèle, même en
dehors de cette nouveauté, s’inscrit clairement dans le haut du panier. Il faudra
juste faire quelque chose pour la précision du GPS !

74 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Shopping
Anita
Air Control DeltaPad
Nouveautés La coque en mousse de ce soutien-gorge de
sport garantit un maintien optimal. Sa structure
en matière respirante, triangulaire et échancrée
sur sa partie basse et les côtés, permet une
excellente aération.

75,95 €
anita.com

Compex
Fit 3.0
20 programmes différents pour cet
éléctrostimulateur d’une puissance de
120 mA. Idéal pour du renforcement
musculaire ou des séances
antidouleur et décontractantes après
vos sorties running.

429 €
compex.com

Gore
Maillot R5 Zip
Maillot léger, confortable et
respirant. Coutures plates
au niveau des épaules
pour l’utilisation d’un sac
à dos, et col montant pour
protéger des lanières des
Camelbak. Empiècement
filet pour une ventilation
optimale.

69,95 €
gorewear.com

UYN
Run Trail Challenge
Une chaussette de trail qui possède des
zones de renfort en 3D pour absorber
les chocs au niveau du talon d’Achille.
Compression ciblée, ergonomique et
symétrique pour un confort maximal et Raidlight
structure munie de micro-canaux 3D, qui
facilitent l’aération et l’évacuation de la
Responsiv Vest 12
Seulement 200 grammes sur la balance pour
sueur.
ce sac d’une capacité totale de 12 l. Une poche
16,90 €
uynsports.com
principale de 11 l pour ranger facilement la poche
à eau et 10 autres poches pour vos accessoires.
Réglable grâce à deux boucles micrométriques, ce
sac est disponible en 3 tailles (S, M et L) et livré
avec 2 flasques de 600 ml.

149,95 €
raidlight.com
76 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019
Nouveautés SHOPPING

Salomon
S/LAB NSO Mid Tight Osprey
Technologie d’oxyde nouvelle génération
pour ce cuissard qui concentre des
Duro
Plus designs et redessinés de manière à optimiser le confort,
particules d’oxyde dans des patchs afin les nouveaux gilets Duro disposent désormais de deux
de renvoyer l’énergie corporelle avec straps d’ajustement de sangles de poitrine, d’un système
plus d’intensité. Disposés de manière d’attache-bâtons Stow-on-the-Go et de 2 Hydraulics Soft
stratégique, ces patchs optimisent la Flasks. Disponible de 1,5 l à 15 l en fonction de vos besoins de
tonicité musculaire, la récupération et portage.
l’équilibre cellulaire.

150 € De 95 € (1,5 l) à 175 € (15 l)


ospreyeurope.com
salomon.com

Sidas Odlo
3 Feet Outdoor T-shirt Blackcomb Pro
Tissu fonctionnel Ceramicool
Ces semelles anatomiques sont pour ce haut au look tendance,
spécialement conçues pour les avec son imprimé floral, qui
activités en extérieur. Pied plat, vous gardera au frais même
pied cambré ou pied medium, à l’été. Structure basée sur
vous de choisir la coque adaptée à l’Organic Bodymapping pour
votre voûte plantaire. une respirabilité optimale et
39,95 € une coupe proche du corps.
sidas.com 54,95 €
odlo.com

Punch Power
Raw Bar
Cuisson basse température pour ces barres énergétiques, permettant une
meilleure préservation des minéraux et des nutriments. Bio et sans gluten
ni produits laitiers, elles sont disponibles en 2 parfums : cacao-noisette et
citron-amande.

2,39 € l’unité
punch-power.com

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 77


SHOPPING Nouveautés

Asics Nikwax
Tee-shirt Seamless Basefresh
Traitez en profondeur les vêtements
Doté de la technologie Asics D1, ce tee- de sport sans détériorer la qualité
shirt évacue rapidement la transpiration et les propriétés techniques du
et assure un séchage rapide. Doté de tissu avec cet adoucissant. Nikwax
coutures plates, il ne vous posera aucun BaseFresh améliore leur pouvoir
problème non plus côté frottements. absorbant, accélère le séchage et

40 € empêche la formation des odeurs.

asics.com 6,71 € (300 ml)


nikwax.com

Tec Tec Tec


XPRO5
Capteur 16 méga-pixels,
stabilisation intégrée, écran
tactile et prises de vues en
4K et 60 images/secondes
pour cette « action cam »
made in France. Livrée
avec 19 accessoires, elle
immortalisera parfaitement
vos sorties ! Leki
279,99 €
tectectec.com
Micro Trail Vario
Système de réglage Speed Lock 2 pour un
ajustement parfait de ces bâtons 3 brins
en carbone (346 g la paire). Poignées
antidérapantes et dragonnes respirantes
pour affronter sereinement le dénivelé.
Isostar
Hydrate & Perform 200 €
leki.com
Riche en calcium et magnésium et
source de vitamines B1 et C, la poudre
Hydrate & Perform vous apporte les
glucides et électrolytes nécessaires
aux efforts prolongés.

7,99 € On Running
isostar.fr Casquette Lightweight
Légère et protégeant parfaitement
du soleil, cette casquette dispose
de découpes au laser sur les côtés,
pour un confort et une ventilation
maximaux. Ajustement par sangle
arrière, bandeaux de protection
ultra-doux pour absorber la
transpiration et logo réfléchissant pour
les séances tardives.

40 €
on-running.comm

78 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Nouveautés SHOPPING

Ferei
HL51 Discoverer
2 800 lumens de puissance pour cette frontale dotée de 2 Leds
HP35. 4 batteries rechargeables dans un porte-batterie doté
d’un câble d’une longueur de 85 cm. Éclairage adaptable selon
différents modes et intensités, pour une autonomie jusqu’à
50 heures.

229 €
ferei.fr

Garmin
Forerunner 945
36 heures d’autonomie en mode GPS ainsi que la
cartographie couleur de 47 pays européens pour cette
nouveauté Garmin. Et avec une capacité de stockage
de près de 1 000 chansons, vos sorties ne seront jamais
monotones !

599 €
garmin.com

Oakley
Olbrook Prizm Polarized
Protection à 100% contre les UVA, UVB et UVC pour ces
lunettes. Dotées de la technologie Prizm Polarized, les verres
réduisent les reflets et améliorent les contrastes, pour une
lecture parfaite du terrain.

189 €
oakley.com

Arc’teryx
Norvan SL Gore-Tex
Dotée d’une membrane imperméable Gore-Tex associée
à la technologie Shakedry, cette veste ultralégère vous
préservera de la pluie et du vent. Capuche avec un cordon
de serrage et rangement d’une petite poche prévue à cet
effet.

300 €
arcteryx.com

Nathan
VaporKrar WaistPak La Chaussette de France
Légère et souple, cette ceinture dispose
d’une flasque souple de 600 ml (incluse)
Sierra
Plus légère qu’une enveloppe timbrée
et de plusieurs poches de rangement. (20 g), cette chaussette dispose
Ergonomique, elle s’ajuste à votre taille, d’une tige montante pour protéger la
et ses 2 sangles permettent de fixer vos malléole des frottements. Propriétés
bâtons lorsque vous n’en avez plus besoin. respirantes, thermorégulantes et
60 €
nathansport.fr
antibactériennes optimales grâce au
Meryl et au Deocell.

la-chaussette-de-france.fr
19 €

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 79


Magazine Interview
Interview MAGAZINE

ANDY SYMONDS

FILE
À L’ANGLAISE
Toujours souriant, avec un accent so british,
Andy Symonds est un athlète attachant. Mais
quand il s’agit de jouer la gagne, il ne rigole
plus. Andy a vite trusté les podiums après son
arrivée en France, mais une blessure étrange
l’a, depuis, fortement diminué. Pas assez pour
ne pas remporter le Lavaredo en 2016 et finir
4e d’un trail du Ventoux survolté cette année.
Texte et photos Mickaël Mussard

U
n air du Sud réchauffe les énergies renouvelables et j’ai eu une
le sommet enneigé du proposition de boulot à Avignon. Je ne
Ventoux. Andy Symonds connaissais pas trop, pour moi, c’était
habite non loin d’Avignon, juste un endroit où les Anglais venaient
une belle maison où il a passer des vacances. On s’y est installés
posé ses valises, avec sa femme, en 2011. en 2011 et depuis, on adore le climat !
Originaire de Manchester, cet athlète du
team Salomon Grande-Bretagne, passé Comment as-tu commencé à
depuis chez Scott, y est venu chercher le courir ?
soleil, les montagnes et la possibilité de J’avais 9 ans quand mon père s’est décidé
courir en short (presque) toute l’année. à faire le tour de tous les sommets de plus
Après plusieurs années de galère, suite de 3 000 pieds en Écosse, en Angleterre,
à une étrange blessure à la cuisse, Andy au Pays de Galles et en Irlande. Ce
ambitionne à nouveau de jouer devant, et n’est pas très haut, ça ne fait que 914
pourquoi pas autour du Mont-Blanc ? mètres (rires), mais en Angleterre, c’est
déjà bien assez haut ! Il y avait plus de
Jogging International : Pourquoi 300 sommets. On l’a accompagné en
es-tu venu en France ? camping-car. Il courait beaucoup et je
Andy Symonds : J’ai fait mes études pense qu’il m’a transmis le virus. Moi, je
à Bristol, où j’ai rencontré ma femme, faisais beaucoup de cross à l’école puis,
qui était en Erasmus (NDLR : elle est vers l’âge de 14 ans, je me suis mis à
française). Ça a ensuite été mon tour faire du fell-running (NDSR : la version
d’aller faire une année d’Erasmus à britannique du trail, voir ci-après).
Grenoble. Puis nous avons voyagé au
Chili six mois, et ensuite en Nouvelle- Et la compétition ?
Zélande. On y est restés un an avant de En fait, dès les cross à l’école, on était
déménager en Écosse pour du boulot, en obligés de faire de la compétition. Alors,
2004. C’était très joli, super vert, mais il comme je voyais que je finissais dans les
pleuvait tout le temps ! On a eu envie de premiers, j’ai voulu essayer en dehors.
bouger pour un endroit plus ensoleillé J’ai obtenu des qualifications pour les
avec des montagnes. Je travaille dans compétitions régionales, puis quand

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 81


MAGAZINE Interview

je suis passé sur le fell-running, j’ai


rapidement obtenu des sélections avec
l’équipe d’Angleterre. Je crois que je
devais avoir 15 ans.

Peux-tu justement nous parler


du fell-running, une discipline
très britannique finalement. En
quoi est-elle différente du trail
running ?
C’est une discipline assez pure, assez
simple. Elle tourne souvent autour d’une
fête de village. Il s’agit simplement de
monter et redescendre la colline la plus
proche, le plus rapidement possible.
Souvent, il n’y a pas de sentiers, parfois
c’est boueux, parfois c’est de l’herbe. Il
y a souvent des notions d’orientation
pour trouver la voie la plus rapide et la
moins chaotique. Ce sont des distances
assez courtes, en général entre 10 et C’est sur les terres calcaires de Provence qu'Andy avec cette victoire aux Templiers, puis
Symonds a posé ses baskets depuis 2011.
15 kilomètres, ce qui donne des courses une belle saison 2012, avec une 2e place
très intenses, on est toujours à bloc. à la Transvulcania derrière Dakota
Heureusement que c’est de l’herbe car Salomon France) ce qu’il me conseillait. Et Jones et devant Kilian (NDSR : Jornet).
quand on tombe, on ne se fait pas trop rapidement, les Templiers sont venus sur Je m’amusais bien, j’étais bien dans ma
mal ! le tapis, je ne savais pas que c’était une si tête et dans mon corps. Mais en février
grosse course. C’était un peu long pour 2013, j’ai commencé à ressentir une gêne
Dès ton arrivée en France, tu moi, mais je voulais tester. Et là, grosse dans la cuisse droite. Elle se coinçait
as signé de très beaux résultats surprise, j’ai gagné ! Je me suis senti bien au bout de 30 minutes, puis de plus en
(vainqueur des Templiers, 2e sur le tout du long, je pense que le parcours plus rapidement. En fait, les muscles se
Transvulcania), qu’est-ce qui t’a devait bien me convenir, et j’avais quand contractaient et devenaient rigides, j’ai eu
permis de te révéler si rapidement même de bonnes bases avec le fell- un sentiment de manque de stabilité, de
en trail ? running. puissance…
Je ne connaissais pas trop le trail à la
française. J’ai fait l’Huski Trail dans les Début 2013 tu découvres une Comment as-tu réussi à t’en
Alpes. Puis, comme j’étais chez Salomon blessure inhabituelle, peux-tu débarrasser ?
Angleterre, j’ai demandé à Jean-Michel nous en dire plus ? Je n’ai jamais réussi à m’en débarrasser !
Faure-Vincent (NDLR : le manager du team J’avais fait une belle année en 2011, En avril 2013, j’ai tout stoppé pour

ANDY
SYMONDS
EN BREF
Né le 28 avril 1981
Palmarès non exhaustif
Palmarès
2011 : Vainqueur des
Templiers
2012 : Vainqueur du
Trail du Ventoux,
2e de la Transvulcania,
3e des Templiers
2015 : 3e du 80-km du
Mont-Blanc, vainqueur
de l’UTAT
2016 : 4e de la
Transvulcania,
vainqueur du Lavaredo
Ultra-Trail
2017 : 9e du Marathon
des Sables,
16e de l’UTMB
2018 : 4e des Templiers
2019 : 4e du Trail du
Ventoux

82 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Interview MAGAZINE

Le dessin,
la peinture,
un autre
talent que
possède le
Britannique.

essayer de me soigner. J’ai vu beaucoup


de médecins et ai passé beaucoup de
tests… Personne n’a jamais rien trouvé.
"J’ai vu beaucoup de médecins
J’ai plus ou moins laissé tomber pendant
un an. Finalement, ça m’énervait plus de
et ai passé beaucoup de tests...
passer ma vie à voir des médecins que
de courir amoindri. Donc, j’ai repris en
2014. Ça ne m’empêche pas de courir,
personne n’a jamais rien trouvé"
mais je ne suis pas symétrique, l’appui est
moins fort. pense surtout que ça serait plus chiant de
rester à la maison à ne rien faire, même
Pourtant, tu es revenu à un si ça me contrarie de ne pas pouvoir tout
très bon niveau. Estimes-tu, donner.
aujourd’hui, que tu es à 100 % de
ce que tu peux faire ? Quel est ton plus beau souvenir en
Je pense honnêtement que je pourrais course ?
faire encore mieux si je n’avais pas J’en ai plein ! Je n’aime pas trop
ce problème. Je continue à chercher distinguer l’un ou l’autre. Et puis j’essaye
des solutions. J’ai récemment eu des de me dire que les plus beaux sont à
injections dans la hanche, mais je pense venir !
que ça ne marchera pas non plus. Je teste
encore deux ou trois trucs… tant que des Le pire ?
gens pensent avoir des idées pour me Clairement, ma blessure ! Quand
soigner, je suis prêt à essayer. tu découvres ça et qu’il n’y a pas de
solution… Après, je mets tout ça en
Cela ne te dérange pas de ne pas perspective, ce n’est pas la mort non plus.
pouvoir te battre avec toutes tes Le trail reste un plaisir, une passion que je
armes ? pratique en semi-pro, certes, mais ce n’est
Non, je pense que je ne suis finalement qu’un jeu. Il ne faut pas oublier ça, parfois,
plus si loin que ça de mon 100 % et je on a tendance à trop se prendre la tête.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 83


MAGAZINE Interview

Quels sont tes objectifs à venir ?


Il y a tellement de courses à découvrir
en France et dans le monde, on ne peut
pas en faire une liste. Mais j’aimerais
bien finir un 100 miles dans de bonnes
conditions. J’ai échoué une fois à l’UTMB
et ai fini 16e l’année suivante mais pas
à 100 % de ce que je pouvais faire. J’y
retourne cette année, on verra. J’aimerais
bien aussi faire la Diag’ (NDSR : Diagonale
des fous) un jour ! Cette année, il y aura
aussi les championnats du monde sur
un profil plus court. C’est d’ailleurs ça

"Tous les jours, en hiver,


je vais croiser des personnes
armées dans les sentiers,
ce n’est pas normal, c’est
dangereux ! "
qui est génial avec notre sport, tu peux
faire un ultra ou des distances plus
courtes, tu peux varier ! Je ne veux pas
me spécialiser, j’aime toujours tester de
nouvelles choses.

Tu défends souvent, sur les


réseaux sociaux, des causes autour
de l’environnement, il semble
d’ailleurs que les chasseurs ne
soient pas tes amis ?
C’est vrai… Les chasseurs monopolisent
le terrain entre septembre et février.
Tous les jours, en hiver, je vais croiser des
personnes armées dans les sentiers, ce
n’est pas normal, c’est dangereux ! Ça m’a
choqué quand je suis arrivé en France car,
en Angleterre, personne ne se balade avec
une arme ; ici, c’est quotidien ! Je ne vois
pas comment ça peut être raisonnable et
sécuritaire d’avoir des gens qui partagent
un même lieu en même temps avec des
armes alors que des familles, des cyclistes,
passent dans ces mêmes endroits ! Ils
ne peuvent pas tout maîtriser, et ça me
dérange. Si c’était mieux encadré pourquoi
pas… Mais on ne sait jamais où ils sont ni
quand ils y sont. Ils balisent les principaux
chemins mais pas les sentiers, ou alors ils
mettent des panneaux permanents mais
qui, du coup, n’ont plus aucun intérêt. Il y
a aussi un côté environnemental, puisque

Courir en short toute l’année, l’une des raisons


pour lesquelles Andy Symonds adore sa région
d’adoption.

84 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Interview MAGAZINE

ce sont 8 000 tonnes de plomb qui sont longuement hésité entre la France
déversées dans la nature chaque année à et la Grande-Bretagne, pourquoi ?
cause de la chasse, un métal lourd ! Et je ne J’avais un peu honte d’être britannique
parle même pas des ravages sur la chaîne après le Brexit ! L’idée m’a effectivement
alimentaire… traversé l’esprit, ma femme est française,
mes enfants aussi, j’ai la nationalité…
Quel est ton sentiment sur Mais finalement, je me sens quand même
le Brexit ? Qu’est-ce que cela plus britannique que français. Et puis,
implique pour toi ? j’avais ma qualification avec la Grande-
Trois mots : « N’importe quoi ! » C’est Bretagne, alors que pour la France, il
un non-sens pour moi. Cela a été une aurait fallu aller la chercher.
mauvaise idée de demander son avis au
peuple puisqu’il a subi un matraquage Tu dessines aussi beaucoup, que
médiatique fait de fausses informations et représente le dessin dans ta vie ?
de propagande. Le choix ne s’est fait que C’est un passe-temps, un moyen de
sur des mauvaises raisons. Je ne suis pas m’exprimer et de faire passer certaines
fier de mon pays pour ça ! Pour moi, cela idées. Mais je n’ai finalement pas
n’implique rien puisque, dès qu’ils ont beaucoup de temps à y consacrer, entre le
voté le Brexit, j’ai demandé un passeport boulot, la famille et le sport. J’ai fait des
français. Ma femme est française, donc études artistiques à la base, jusqu’à mes
je pouvais ! C’est complètement bête, 18 ans. J’aime bien donner une vision
cette histoire, on pouvait mieux réfléchir déconnectée de notre monde à travers
l’Europe, mais on ne devait pas la quitter ! mes dessins.

D’ailleurs, pour les championnats Andy est très engagé dans la cause environnemen-
du monde de trail en 2019, tu as tale, et le fait souvent savoir sur les réseaux.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 85


Magazine Destinations trail

86 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Destinations trail MAGAZINE

PORTES DU SOLEIL
À LA CARTE !

À cheval entre France et Suisse, les Portes


du Soleil offrent un incroyable terrain de
jeu aménagé pour le trail.

400 km de sentiers balisés,


54 parcours au départ de
12 villages, 23 remontées
mécaniques, le domaine des
Portes du Soleil a fait les choses
en grand pour accueillir les
traileurs. En avant-saison, nous
y avons posé nos chaussures
afin de découvrir les possibilités
innombrables qui s’offrent aux
coureurs sur les versants du
massif du Chablais.
Clément Excoffier, photos Vincent Lyky et stations de trail

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 87


MAGAZINE Destinations trail

S
i, durant la période hivernale, les
montagnes sont prises d’assaut par
les skieurs et autres amateurs de
poudreuse, l’ambiance y est bien
souvent beaucoup plus calme une fois la
neige disparue. Pour remédier à cela et dynamiser
leurs territoires toute l’année, de nombreuses
stations de sports d’hiver ont pris le virage du trail.
L’idée de base était assez simple : utiliser tout au
long de l’année les remontées mécaniques qui sont
habituellement à l’arrêt une fois les skis rangés au
placard ! Et c’est ainsi que nous nous retrouvons à
Châtel, pour une découverte des Portes du Soleil.
Début de printemps oblige, la neige est encore
bien présente sur les hauteurs et de nombreux
itinéraires en altitude restent inaccessibles… Qu’à Même en été, on les traileurs qui viennent découvrir la région, sur
profite des remontées
cela ne tienne, chaussures de trail aux pieds, nous le plus grand territoire relié d’Europe. Le menu
mécaniques. Pas de
emboîtons le pas de Guillaume Favier, chef de montée ou pas de est gargantuesque avec pas moins de 400 km de
projet développement touristique pour les Portes descente, à vous de sentiers balisés répartis en 54 parcours. « Nous
du Soleil et trailer local. Aujourd’hui, le point de choisir si les jambes avons vraiment essayé de proposer des parcours
départ de notre sortie se situe à Châtel, niché à commencent à fatiguer ! correspondant à la plus grande diversité possible
1 200 mètres d’altitude dans le val d’Abondance. de pratiquants », explique Guillaume Favier. À
Mais onze autres villages sont prêts à accueillir vous donc de choisir en fonction de votre niveau

Les vues sont à couper le souffle depuis


les hauteurs de Châtel. Vous apercevrez
même le sommet du mont Blanc si la
météo est idéale !

88 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Destinations trail MAGAZINE

TRAIL DES HAUTS-FORTS


Une fois votre découverte des Portes du Soleil
achevée, pourquoi ne pas conclure votre séjour
en épinglant un dossard ? Si l’envie vous en dit,

DE MORZINE À AVORIAZ
direction Morzine du 9 au 11 août 2019 pour le Trail
des Hauts-Forts. 6 courses sont au programme
et vous feront franchir les cols et les sommets
entourant les Hauts-Forts. De la 197+ du Pleney
(course en relais sur le stade) en passant par
un 23 km, un 40 km, un 53 km ou un relais de 2
coureurs (30 + 21 km), à vous de choisir. À moins
que vous ne vous attaquiez au kilomètre vertical
de Nantaux, réputé comme le plus dur de France,
avec ses 1 000 m D+ pour seulement 2,2 km !
traildeshautsforts.com

CYRILLE QUINTARD
et de vos objectifs ! Les skieurs
ne seront pas dépaysés puisque Il suffit de se laisser guider par
nous croisons à intervalles
réguliers de petits panneaux
de couleurs portant des
le balisage évident pour profiter
pictogrammes dédiés « Trail
Running ». De vert à noir en des beautés du territoire alpin
fonction de la difficulté (distance
et dénivelé), vous n’aurez qu’à
suivre le balisage pour rester dans le droit chemin. position exacte en cas d’accident. Mais le vrai plus
Et après vérification sur le terrain, les panneaux des Portes du Soleil réside dans son réseau de 23
sont bien présents à chaque intersection. Difficile remontées mécaniques.
de se perdre et on peut garder un bon rythme
de course sans avoir à chercher son chemin MONTER OU DESCENDRE ?
trop souvent. Afin de préparer vos sorties, des Vous souhaitez privilégier la descente ?
cartes des parcours sont bien sûr disponibles, Reposez vos jambes en atteignant un point haut
en version papier pour les nostalgiques du bon sans effort avant de dévaler les pentes. Si, au
vieux temps, ou en version numérique pour les contraire, vous êtes en quête de dénivelé positif,
accros aux nouvelles technologies. L’application faites chauffer vos cuisses à la montée avant de
mobile « Trail Running Portes du Soleil » permet savourer une descente reposante. Si certains
ainsi de suivre sa progression sur les parcours puristes y verront sans doute, et à juste titre,
en direct mais propose également des bulletins un détournement douteux de leur pratique
météo ou une alerte secours avec envoi de votre (un trailer doit savoir monter et descendre),

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 89


MAGAZINE Destinations trail

l’utilisation des remontées mécaniques permet ascension (sans remontées mécaniques pour
une véritable démocratisation du trail. Et même notre part !) où nous attend un petit restaurant
les coureurs occasionnels pourront profiter de d’altitude… fermé en cette saison ! Une fois la
parcours en altitude, sans se lancer dans des déception digérée, nous nous contentons d’un
sorties interminables. Des facilités qui permettent peu d’eau fraîche venue directement des glaciers
également de découvrir un territoire beaucoup avant de prendre le temps d’admirer le sommet du
plus large sans avoir besoin de reprendre sa mont Blanc qui domine l’horizon. Impossible de
voiture entre 2 parcours. Si l’envie vous en dit, pousser plus haut aujourd’hui, la neige est encore
vous pourrez ainsi pousser votre exploration au- trop présente et profonde sur les sommets des
delà de la frontière, dans l’un des 4 villages suisses parcours de trail. Elle nous donnera en revanche
intégrés au domaine. « On a essayé de créer une l’opportunité de nous essayer à quelques belles
vraie synergie entre les différentes municipalités, glissades sur le chemin du retour vers la station,
comme cela avait été fait pour le ski. Cela nous a avec déjà l’envie de revenir en été, pour profiter
permis de mutualiser les équipements pour proposer pleinement de cet environnement magnifique.
ces remontées mécaniques quasiment toute l’année », Des parcours diversifiés, accessibles à tous et
détaille Guillaume Favier. Mais pour l’instant, parfaitement balisés… bienvenue au sein des
nous voilà arrivés au sommet de notre petite Portes du Soleil !

Nous n’avons qu’une


envie : revenir cet été
pour profiter à plein
de la destination

Un petit tour à l’office de


tourisme pour récupérer
un plan des parcours, et
vous voilà parés. À moins
que vous ne préfériez
opter pour l’application
mobile, simple et efficace
elle aussi. Et même avec
un peu de neige, on
trouve toujours de quoi
s’amuser !

90 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


MAGAZINE Destinations trail

9 AUTRES DESTINATIONS TRAIL À DÉCOUVRIR


☛ OSSAU PYRÉNÉES
En terre basque
La station de trail
Ossau-Pyrénées propose
aujourd’hui 500 km
de parcours balisés,
☛ MÉRIBEL d’Aulps et d’Abondance, renommées pour
comme autant de liens existant entre
Au cœur de la Vanoise la beauté de leurs sites naturels. Le Corbier
de splendides espaces naturels. Du
La station propose 150 km de sentiers est aussi la première station multi-activités
pic du Midi d’Ossau au Grand Gabizos,
balisés et 9 itinéraires différents pour Outdoor Experiences by Rossignol Group
l’environnement y est aérien, et pas
satisfaire tous les amateurs de course à regroupant station de trail, station Nordik
moins de 26 parcours s’offrent à vous. Les
pied en montagne. En plein cœur du massif Walk (marche nordique), espace R-Bikes
amateurs de kilomètres verticaux seront
de la Vanoise et du domaine des 3 Vallées, (VTT /VTTAE) et espace ski de rando.
particulièrement gâtés, avec 6 ascensions
traversant la réserve naturelle de Tuéda, ☛ L’ÎLE D‘YEU balisées pour faire chauffer les cuisses. De
découvrez des sentiers riches et variés,
vous transportant des bords du lac de
Trail atlantique 532 à 1 031 mètres de dénivelé positif les
5 parcours de trail sont disponibles sur l’île, attendent, toujours en moins de 4 km de
Tuéda à près de 2 800 mètres d’altitude, distance !
sillonnant marais, dunes, côtes rocheuses,
et vous offrant une panoplie de points de
prairie et côtoyant les falaises et les ☛ VÉSUBIE
vue incomparables. La station propose
chemins boisés. Et si parmi les 5 parcours,
aux traileurs des itinéraires permanents
le choix est difficile, le tour intégral de
Itinéraires sauvages
allant de 2 à plus de 50 km. Parcours
l’île est aussi possible. De nombreux
montagneux, techniques, aériens ou
monuments jalonnent les parcours et
sauvages, il y en a pour tous les goûts.
vous y croiserez également de nombreux
oiseaux migrateurs. Ici toutes les saisons
sont propices au trail ! L’inauguration est
annoncée lors du Trail de l’île d’Yeu qui se
déroulera le 22 juin.
☛ SAINT-JEAN-DE-MONTS
Première station littorale
Connue pour ses 20 km de plages de sable
fin et ses stations balnéaires, cette région
est aussi une destination attractive pour la
pratique de disciplines sportives outdoor.
150 km de sentiers ont déjà été aménagés
☛ BAGNOLES-DE-L’ORNE dans les 2 200 ha de forêt domaniale
Bocage normand bordant les plages. Praticable toute l’année
Bagnoles-de-l’Orne, seule station thermale les pieds au sec, cette forêt de pins est
de Normandie, est nichée au cœur d’un composée de reliefs modérés et donc
massif forestier de 8 000 hectares. accessibles à tous les niveaux de pratique.
Une situation Inauguration prévue en septembre 2019,
qui permet de avec pas moins de 12 parcours à découvrir !
découvrir les
contreforts du ☛ GERARDMER ET VALLÉE
massif Armoricain DE MUNSTER
sur des sentiers Aux sommets des ballons À une heure des rivages de la Côte d’Azur
mêlant forêt et 18 parcours attendent les traileurs s’ouvre une large vallée ensoleillée,
bocage normand. Un environnement idéal alsaciens sur cette station de trail qui se bordée de magnifiques montagnes et des
pour les traileurs qui ne recherchent pas compose de 2 sites : un versant vosgien immenses forêts du parc du Mercantour.
forcément des parcours avec un dénivelé (au départ du domaine skiable de La On y rencontre toute la faune de montagne
important. Les itinéraires proposés Mauselaine), et le second versant alsacien ainsi que 2 400 espèces végétales dans
cheminent sur le domaine forestier des au Gaschney, dans la vallée de Munster. un environnement protégé et préservé.
Andaines, avec ses gorges escarpées et son De 7 km (321 m D+) à 41 km (2 070 m 13 parcours et un kilomètre vertical sont
patrimoine naturel. Dix parcours trail y sont D+), les sentiers et sommets de la région ici balisés, dans une des régions les plus
balisés pour découvrir la région en courant. s’offrent à vous. Si vous poussez jusqu’au sauvages de France. La montée jusqu’au
sommet du Hohneck, point culminant du lac de Millefonts ou la boucle du lac Nègre
☛ COL DU CORBIER département avec 1 363 mètres d’altitude, valent à elles seules le déplacement.
HAUT-CHABLAIS préparez-vous à être ébloui par la vue ☛ HAUTE ARDÈCHE
Multi-activités sur les ballons (nom des sommets locaux) À l’ombre du Mezenc
13 parcours trail alentour ! Au cœur de la région Auvergne-Rhône-
et un kilomètre Alpes, la station de trail Haute-Ardèche-
vertical vous Lignon-Mézenc vous invite à découvrir
attendent ici des paysages préservés, à 1 000 mètres
pour découvrir d’altitude. Le mont Mézenc domine le
les paysages de plateau et les gorges de l’Eyrieux et du
la Haute-Savoie. Lignon, et vous offre un panorama à 360
Entourés par degrés sur les paysages alentour. Élancez-
des sommets vous sur l’un des 15 parcours disponibles
mythiques et avec (de 5 à 44 km) avant de déguster une
des vues grandioses spécialité locale bien souvent agrémentée
sur le lac Léman, de châtaignes, très prisées dans la région,
vous évoluerez ou un peu de charcuterie pour reprendre
au cœur des vallées des forces !

92 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Magazine Nos coups de cœur
Nos coups de cœur MAGAZINE

10
1
LA FRANCE
LA RÉUNION  INTENSE !
Si, pour vous, le bonheur est dans le technique,
pas d’hésitation possible : direction la Réunion.
Sur l’île Intense, les sentiers ne vous facilitent

PUISSANCE
presque jamais la tâche. Végétation omniprésente,
racines, roches volcaniques, marches aux
dimensions impressionnantes… Et on ne vous
parle pas du dénivelé, avec un relief qui peut vous
amener à devoir dompter des montées ou des
descentes flirtant, voire dépassant, les 30 % de
pente. On comprend mieux pourquoi un de nos
prédécesseurs chez Jogging International a eu
un jour l’idée de surnommer le Grand Raid « la
Diagonale des fous ». Mais pas besoin de partir
pour 160 km et 10 000 m de D+ pour profiter
de ce joyau. Les circuits sont innombrables et les
courses tout autant, puisqu’on en compte une
centaine par an. C’est simple, ça ne semble jamais
s’arrêter ! Et si vous vous dites que vous pourrez
trouver du roulant en allant voir vers la côte,
détrompez-vous : elle cède très rapidement la
place aux montagnes ! Et quel terrain de jeu : trois
cirques gigantesques, des remparts, des pitons
par centaines, des cascades, le tout peuplé d’une
faune et d’une flore à la diversité extraordinaire,
avec des espèces que l’on ne trouve qu’ici : jamais
Entre ses richesses montagnardes un jour de trail ne ressemble au précédent, ici !
et ses joyaux côtiers, sans oublier le Pour le traileur débarquant de la Métropole, tout
est un choc : les conditions météo, les terrains,
bonheur de courir dans ses forêts l’intensité de l’effort à fournir pour réussir, parfois,
à faire du 5 km/h, les paysages somptueux qui ne
infinies, la France est un véritable ressemblent à rien de connu dans l’Hexagone…
Bref, si à 50 ans t’as pas « fait » au moins une fois
paradis pour le traileur. Le choix a la Réunion, t’as loupé ta vie !

donc été difficile, mais nous y voilà :


les dix spots coups de cœur de la BELLE-ÎLE 

2
rédaction. Bonne balade ! LE REFUGE DE SARAH
Clément Excoffier et Nicolas Gardon, photos Vincent Lyky La Bretagne est une véritable mine d’or pour
le traileur en quête de sensations nouvelles.
Une « balade » côtière entre le Mont-Saint-
Sauter à pieds (pas vraiment) joints dans
l’aventure du trail sur l’île de la Réunion est
Michel (bon, OK, là, on est en Normandie !)
une expérience exigeante mais inoubliable. et Saint-Nazaire (bon, OK, là, on est en Loire-
Atlantique !) ? Direction les plus de 1 500 km du
sentier des Douaniers (GR 34). Envie d’un peu
plus de verdure, de landes et d’une petite touche
montagnarde ? C’est vers les monts d’Arrée qu’il
faut vous tourner. Mais, quitte à choisir, on préfère
prendre le bateau pour accoster à Belle-Île. Paradis
du randonneur, l’île est aussi celui du traileur.
Pour preuve : tous les deux ans, les inscriptions à
Belle-Île-en-Trail sont prises d’assaut, nécessitant
un tirage au sort afin de choisir les heureux élus.
Une fois là-bas, on comprend immédiatement
pourquoi Sarah Bernhardt en a fait son refuge.
La côte, qui a su garder son aspect sauvage
malgré les assauts touristiques, est un magnifique
terrain de jeu, que vous partiez pour faire le tour
complet (80 km environ) ou pour une sortie

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 95


MAGAZINE Nos coups de cœur

Le golfe de Gascogne
depuis Belle-Île
régale les traileurs,
sur la végétation les appuis fuyants se multiplient sur un sol fait
rase et battue essentiellement de sable. Alors, certes, chaque
par les vents. montée ne fait en moyenne que 35 m de D+,
mais comme les passages plats sont presque
absents, on comprend que les jambes (et les
bras, largement mis à contribution) fatiguent
au bout d’un certain temps. En contrepartie, le
cadre est aussi magnifique que calme, avec cette
cohabitation entre bouleaux, chênes et pins
qui vous accompagnent tout le long de votre
périple. Périple à envisager, pour une première
expérience, avec un coureur connaissant déjà le
terrain. Le balisage (trait rouge), même s’il est
très présent, peut vous échapper tant certaines
sections demandent de la concentration. Et c’est
comme ça qu’on se retrouve paumé au milieu de
la forêt de Fontainebleau à 22 heures, sans savoir
vraiment où aller (expérience vécue !).

plus raisonnable. Selon les saisons et la météo,


l’océan qui vous accompagne le long de votre
périple peut être d’un calme olympien ou se
déchaîner, attaquant inlassablement des rochers
et des aiguilles imperturbables. La végétation,
aux prises avec les vents, est rase et sans arrêt
changeante, passant du vert profond au rouge
explosif. Techniquement, Belle-Île peut se montrer
usante, avec ses incessants exercices de montées/
descentes dans les criques ou vers les plages. Mais
les panoramas aux « sommets » valent bien ces
quelques efforts, également récompensés par un
petit ravito dans les bars ou cafés des quelques
magnifiques petits villages traversés. Et si vous
décidez d’aller voir ce qui se passe dans le centre
de l’île, enfoncez-vous dans ses forêts, découvrez
ses hameaux, profitez de ses longues parties
roulantes, le nez dans les embruns. Et croisez
les doigts : le prochain Belle-Île-en-Trail, c’est en
2020 !

LES 25 BOSSES 

3
ON MONTE À PARIS ?
C’est bien là l’éternelle question pour le traileur
francilien : comment faire pour préparer une
épreuve montagnarde ? Comment manger du
dénivelé autrement qu’en faisant le hamster
dans les escaliers de Montmartre ? Le seul point
commun entre la vallée de l’Arve et le bassin
parisien est-il vraiment le taux de pollution ? La
solution, c’est du côté de Fontainebleau qu’elle
se trouve. Les 25 Bosses, dans le massif forestier
des Trois Pignons, est un circuit qui permet, en un
peu moins de 16 km, de cumuler près de 850 m
de D+. Pas vraiment monumental… Sauf que le
parcours est usant, cumulant les montées et les Mais oui, il y a moyen de faire du dénivelé
descentes qui tiennent parfois de l’escalade, avec en région parisienne ! Grâce au circuit des
des passages hautement techniques. Les rochers 25 Bosses, du côté de Fontainebleau.
sont omniprésents, tout comme les racines, et

96 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


5
Nos coups de cœur MAGAZINE

Aravis et des Bornes à l’est. Théâtre de la Maxi-


Race en été, qui entraîne les coureurs autour
du lac, les sentiers qui bordent Annecy sont
accessibles presque toute l’année, très facilement
pour la plupart. Au départ du port d’Annecy-
le-Vieux, le mont Veyrier et le mont Baron
s’offrent par exemple à vous, pour des sorties
relativement courtes (10 à 12 km) mais avec un
fort dénivelé (850 m D+ pour arriver au sommet
du mont Baron et ses 1 299 m d’altitude). Si le
cœur vous en dit, libre à vous de rallonger vos
excursions en cheminant le long des crêtes pour
des sorties longues, les chemins sont parfaitement
MONTS DU CANTAL Bain de nature sauvage,
loin de la foule, les monts
balisés. La vue sur le lac depuis la Tournette
(2 351 m) est à couper le souffle, et si vous avez
du Cantal se découvrent
AUTHENTIQUE ! aisément grâce à l’Espace
Trail Puy Mary et ses
un peu de chance, vous pourrez même y croiser
quelques bouquetins, très à l’aise sur les sentiers
20 parcours balisés.

4
Les organisateurs ne s’y trompent pas : avec l’Ultra rocailleux de la région. Si vous êtes à la recherche
Trail du puy Mary et la Pastourelle, les monts du d’itinéraires moins fréquentés, direction le fond
Cantal sont le théâtre de deux grosses épreuves du lac et Doussard, où vous pourrez laisser votre
qui tirent pleinement parti des richesses de la voiture pour la journée. Avec un petit bémol tout
région. Sans oublier les courses moins importantes de même. L’unique route qui fait le tour du lac est
qui s’y multiplient. Mais ces richesses, vous pouvez très encombrée aux beaux jours, occasionnant des
(devez !) également les découvrir sans dossard. retours sur Annecy qui peuvent tourner au calvaire
Le plus simple est sans doute de vous tourner vers en fin de journée… mais la récupération dans les
l’Espace Trail Puy Mary et sa vingtaine de parcours eaux fraîches du lac ne sera que plus appréciable !
et ateliers allant d’un défi de 700 m/190 m D+
au 72 km/3 500 m D+ du Grand Défi Puy Mary.
Et ce n’est pas parce que vous n’êtes « que » MERCANTOUR 
dans le Massif central que ça ne grimpe pas
sérieusement au pays des volcans, croyez-nous ! L’arrière-pays niçois SAUVAGE ET ISOLÉ
On est même bien loin de l’image d’une paisible abrite un joyau du Moins connu et fréquenté que d’autres spots de
trail, serti de 4 vallées
et facile « montagne à vaches ». Serpentant dans magnifiques, entre mer
trail en France, le parc national du Mercantour
des sublimes forêts de hêtres, escaladant les et montagne. Bienvenue possède pourtant sans doute la plus grande
puys, vous offrant des passages techniques sur dans le Mercantour ! diversité de paysages et plus de 600 km de sentiers
crêtes, rencontrant sans doute marmottes, cerfs
ou chamois entre deux foulées, vous profiterez
pleinement de tout ce que le Cantal peut offrir
au traileur en quête de sensations aussi fortes
qu’authentiques.

ANNECY ENTRE LAC


ET MONTAGNE
Quand on parle d’Annecy, on pense en premier
lieu à son lac et ses eaux turquoise en été. Mais
lorsque l’on est un trailer, on préfère l’admirer
depuis les nombreux sommets environnants ! On
trouve pêle-mêle : les Bauges au sud, l’Albanais
à l’ouest, le Genevois au nord et les massifs des

Monts Veyrier et Baron


dominent le lac d’Annecy,
un cadre 5 étoiles.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 97


6
MAGAZINE Nos coups de cœur

balisés. Protégé depuis 1979, il offre des décors à et toutes les envies, du trailer débutant à l’ultra-
couper le souffle, sauvages et dépourvus de toute trailer confirmé rêvant d’UTMB. Pour trouver
activité humaine. Une aubaine pour les mouflons celui qui vous convient, rien de plus simple

7
et les bouquetins que vous ne manquerez pas puisqu’un grand nombre de parcours est regroupé
de croiser sur les crêtes tout au long de l’année. au sein de la « Vallée du trail » et parfaitement
Depuis 1992, le loup y a également élu domicile, balisé. D’une heure à 8 heures d’effort, c’est à
traversant les Alpes depuis l’Italie voisine. Mais vous de choisir ! Au départ du centre-ville de
leur nombre reste très réduit et vous aurez Chamonix, vous pourrez vous frotter à son célèbre
très peu de chance d’en croiser au détour d’un kilomètre vertical serpentant sous les remontées
sentier ! Le Graal de tout trailer s’aventurant mécaniques, et qui vous emmènera jusqu’au
dans le Mercantour reste la Grande Traversée du sommet du Brévent, où une vue à couper le souffle
Mercantour (GTM). Un périple monumental de sur l’aiguille du Midi et le Toit de l’Europe vous
212 km et plus de 12 000 m de dénivelé positif, attend. Si vous décidez de vous enfoncer un peu
que l’ultra-trailer Stéphane Brogniart a bouclé plus loin dans la vallée, suivez la ligne de crêtes
d’une traite et en 47h31mn en 2018 ! D’Estenc qui chemine jusqu’à la Flégère, dernier point de
à Menton, cette traversée vous conduit dans passage de l’UTMB avant la redescente dans la
les hautes vallées de la Tinée, de la Vésubie, vallée. Souvent un peu trop peuplée, il est vrai,
de la Roya et de la Bévéra, avant une arrivée lorsque les beaux jours arrivent, Chamonix reste
grandiose au bord de la Méditerranée. Il est bien un point de passage incontournable pour des
sûr possible d’effectuer seulement des portions traileurs du monde entier. Et la dégustation d’une
de ce parcours, qui se divise en 16 étapes de 5 à généreuse part de tarte aux myrtilles clôturera
19 km cartographiées et très bien balisées. Et pour avec gourmandise vos sorties !
faciliter encore le transport des trailers jusqu’à
Estenc, point de départ de la GTM, le département
a mis en place un transport à la demande entre DRÔME SUR LES
juillet et septembre, depuis Nice. Idéal pour se
déplacer sans voiture ! TERRES DE BENOÎT
GIRONDEL
CHAMONIX 
À L’OMBRE
DU MONT BLANC
Comment ne pas évoquer Chamonix lorsque l’on
parle des plus beaux spots de trail ? Dominée Chamonix, Mecque du
trail s’il en est, adou-
par les 4 810 mètres d’altitude du mont Blanc et bée par la course de
fréquentée par les trailers depuis des décennies, référence : l’UTMB. Mais
la célèbre vallée dans laquelle se niche la ville pas besoin d’épingler un
est le point de départ d’itinéraires innombrables. dossard pour profiter des
C’est bien simple, il y en a pour tous les niveaux beautés du Mont-Blanc.

98 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Nos coups de cœur MAGAZINE

8
On y pense peut-être moins souvent, mais la petits villages de pêcheurs qui jalonnent la côte,
Drôme offre pourtant de nombreuses possibilités sont autant d’étapes et de points de passage
de se faire plaisir en trail. Blotti entre les parcs sympathiques pour vos sorties. À l’intérieur des
nationaux des Cévennes, des monts d’Ardèche et terres non plus, les itinéraires ne manquent pas,
des Écrins, et profitant même d’une partie du parc serpentant à travers bocages et marais préservés
naturel régional de Chartreuse, ce département qui abritent une faune abondante. Une région qui
regorge de sentiers techniques. Benoît Girondel, ravira les traileurs en quête de chemins roulants
double vainqueur du Grand Raid de la Réunion, et de cryothérapie dans les eaux froides de la
l’a bien compris, lui qui habite et s’entraîne dans Manche une fois leur sortie terminée !
la région ! Collines au nord, plaine de Valence à
l’ouest, vallée de la Drôme au pied du Vercors et
Drôme provençale avec les Baronnies au sud, on HAUTES-ALPES 
peut difficilement faire plus diversifié. Au total,
pas moins de 2 500 km de sentiers balisés vous PRENDRE SON TEMPS
attendent à travers tout le département. Au fond Vars, Montgenèvre, Embrun… : les Hautes-
de vallées encaissées, entre blocs rocheux, lichens Alpes, ou le département taillé pour le trail. Les
et fougères ou au sommet d’un des innombrables cols, les lacs d’altitude, paysages à la verdure
pics qui hérissent la région, à vous de choisir. Moins facilement acces- éclatante ou lunaires, entre l’inimité d’un sous-
sibles que les Alpes, les
Au départ de la station du col de Rousset, par Hautes-Alpes se méritent
bois et l’immensité de l’horizon se détachant des
exemple, une vue magnifique sur les hauts et méritent le détour, cimes… C’est tout cela qui pousse sans cesse à
plateaux du Vercors et sur son plus haut sommet, runnings aux pieds. revenir ici, chaussures de trail aux pieds. Mais il
le grand Veymont, vous attend. Un itinéraire sur
les crêtes avec, d’un côté, le Vercors et, de l’autre,
la vallée de la Drôme et le Diois. En prime, si la
chance vous sourit, vous apprécierez peut-être le
vol majestueux des vautours qui naviguent entre
les falaises. Émerveillement garanti !

CÔTE D’OPALE 
DES FALAISES

9
AUX MARAIS
Pour nombre de coureurs, trail rime avec dénivelé
et montagnes. Mais lorsque ces dernières ne sont
pas à portée de crampons, il y a également de
quoi se faire plaisir. Pour ce spot, nous délaissons

10
donc les cailloux pour fouler… le sable de la
Côte d’Opale et ses 120 kilomètres de littoral.
Idéal pour travailler les cuisses dans les dunes du
Touquet, par exemple. Mais si vous cherchez un
peu de dénivelé, les falaises monumentales qui
jalonnent cette côte sauvage auront également de faut aussi savoir prendre son temps pour laisser
quoi vous satisfaire. Alors, bien sûr, avec 132 m l’œil découvrir l’éclat d’une cascade, le détail d’un
de hauteur pour les falaises du cap Blanc-Nez, les lichen, le dessin subtil d’une aile de papillon.
plus hautes de la région, il faudra tout de même De toute façon, les excès de vitesse, ce n’est pas
effectuer quelques allers-retours pour vos séances vraiment la spécialité locale. Dans Hautes-Alpes,
de côtes, mais les vues sur le littoral environnant il y a « hautes » et, à moins de rechercher à tout
depuis les hauteurs sont à couper le souffle. Les prix à ne pas faire le moindre mètre de dénivelé,
étendues herbeuses cohabitent avec les cultures vous vous retrouverez forcément, à un moment
et les cratères de bombes de la Seconde Guerre ou à un autre, les mains sur les cuisses à attaquer
mondiale, et vous pourrez suivre le circuit balisé plus ou moins vaillamment une pente qui vous
longeant les falaises jusqu’au Dover Patrol, mènera, forcément, à un panorama à tomber.
point culminant du cap. Typiques et bucoliques, Notre coup de cœur ? La région d’Embrun, avec
Wissant, Audresselles ou encore Ambleteuse, son lac cerné de montagnes. Pas le coin le plus
120 km de côtes, technique de la région, mais un hymne au plaisir !
des vues sur le littoral Et si l’idée saugrenue d’enchaîner, en août, 3,8 km
façon grand bol d’air de natation dans le lac, 188 km de vélo en passant
et d’embruns, le littoral de 800 à 2 400 m d’altitude (3 000 m D+) et un
de la Manche invite à une
autre découverte du trail. marathon offrant 400 m de D+, allez voir du côté
de l’Embrunman !

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 99


Magazine Nos courses à faire

LE GRAND HUIT
On vous offre un petit tour de France en huit épreuves, choisies
de façon totalement subjectives ! Il a fallu faire des choix, on a
volontairement omis des mastodontes tels que l’UTMB et nous ne
prétendons pas qu’il s’agit des plus belles courses de l’Hexagone.
Parlons plutôt de coups de cœur naviguant entre montagnes
exigeantes et courses nature raisonnables ! Nicolas Gardon

LES GENDARMES
ET LES VOLEURS
DE TEMPS
LA GRANDE ÉVASION
Lieu : Ambazac (Haute-Vienne)
Prochaine édition : 8 et 9
juin 2019
Distances/dénivelé + :
52/1 600 ; 32/1 200 ; 20/670 ;
11/220 ; 5/100 (course femmes)
VINCENT LYKY

Site web : gendarmes-et-


voleurs.com

L
e spectacle d’avant-course a beau sont imposés dans le calendrier comme pas un trail de montagne. Nous n’avons pas
être connu des initiés, la magie l’une des épreuves les plus attendues de la de dénivelé extraordinaire, mais on peut
continue à opérer. Durant deux saison, attirant traileurs chevronnés aussi courir partout, sans répit. Pour gagner, il
kilomètres, deux gendarmes montés, en bien que monsieur et madame Tout le faut être affûté », assure l’organisateur,
tenue d’époque 1830, chapeau bicorne monde. Ce n’est pas un hasard si les clubs Jean-Luc Monges. Demandez aux
vissé sur le crâne, ouvrent la route du et les familles sont si nombreux sur la ligne participants du 52 km (1 600 m D+).
peloton aux sons de l’air entêtant de de départ. Huit courses sont proposées Entre collines, ruisseaux et forêts, il est
Carmina Burana. Ces cavaliers lancés au sur tout le week-end de la Pentecôte, avec possible de lâcher les chevaux sur les
galop à travers les prairies du site naturel des formats et des profils adaptés à tous chemins anciens tracés sur les monts
du domaine de Muret sont l’une des les niveaux : des Voleuses de temps (un d’Ambazac. Les sentiers souvent privés
nombreuses images marquantes de cette 5 km réservé aux féminines) au 52 km (la sont renouvelés en partie chaque année.
grande fête du trail dans le Limousin. distance la plus longue), sans oublier les Le parcours surprenant du 32 km se révèle
Depuis la première édition, en 2000, les Voleurs de temps (un 32 km, la course la lui aussi très rapide. Son record a été établi
Gendarmes et les Voleurs de temps se plus populaire du plateau). « Ici, ce n’est à une vitesse proche des 16 km/h.

100 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Nos courses à faire MAGAZINE

EDF CENIS TOUR


LA MONTAGNE POUR TOUS
Lieu : Val-Cenis (Savoie)
Prochaine édition : 3 et 4 août 2019
Distances/D+ : 77/4 750 ; 55/2 970 ;
37/2 400 ; 25/1 780 ; 10/810 ; 3,2/1 040 ; 2/650
Site web : edfcenistour.com

H
enry Kam, le créateur aujourd’hui
disparu de l’EDF Cenis Tour, avait une
idée en tête à la naissance du bébé : « Le
but est de proposer des parcours à fort caractère

ORGANISATION
montagnard, mais accessibles à des non-
spécialistes. » Pari tenu. Mais entendons-nous
bien : les tracés ne s’offrent pas au premier
venu ! Avec les cinq trails et les deux KV nichés
TRAIL DE L’ORANGERIE au cœur du parc national de la Vanoise, à

I
l y a des épreuves quelques encablures de l’Italie, les coureurs
CHEVREUSE MAGIQUE comme ça, qui vous pourraient presque se prendre pour des
marquent plus que skieurs. Sauf que, avant de descendre, il faut
Lieu : Bonnelles (Yvelines) d’autres. Ces courses monter. Le tout dans une région qui se prête
Prochaine édition : mai 2020 dont on parle à tous parfaitement à l’exercice, avec cette capacité
Distances/dénivelé + : 39/800 ; 18/400 ses copains traileurs, à alterner les montées « dré dans l’pentu » et
Site web : trailorangeriedebonnelles.jimdo.com ces évènements pour les échappées roulantes, avec en récompense
lesquels on s’improvise des panoramas sur des lacs d’altitude et les
VRP à la moindre occasion. On use alors de qualificatifs plus ou moins sommets environnants. Et croyez-nous, ils sont
objectifs, allant d’un simple « superbe » à un plus enthousiaste « inratable ». Le nombreux ! Vous pouvez même en profiter à
trail de l’Orangerie fait partie de ceux-ci. Parce que ses deux parcours de 18 et deux sur le trail Vert de 25 km, qui propose une
39 km serpentent à travers la vallée de Chevreuse via des sentiers, des pistes formule relais. Bon, il faut que le premier aime
et des monotraces pour vous en mettre plein la vue dans un environnement la grimpette (12,4 km/1 433 m D+/385 m
forestier où tout n’est que calme. Parce que la difficulté est bien sentie, D-) tandis que le second devra adorer foncer
permettant de courir à peu près tout le temps tout en offrant quelques tête baissée dans la pente (12,3 km/350 m
passages pentus à souhait. Parce que l’organisation n’a jamais été prise en D+/1 411 m D-) !
défaut. Et surtout parce que, tous les ans, nous sommes là. Si ça, ce n’est pas
de l’argument !

LANDES ET BRUYÈRES
PASSEZ UN CAP
Lieu : Erquy (Côtes-d’Armor)
Prochaine édition : avril 2020
ORGANISATION

Distances/dénivelé + : 33/725 ;


14/285 ; 6/100 (course féminine)
Site web : landesetbruyeres.erquy.fr

D
irection la Bretagne, et plus précisément les Côtes-d’Armor, pour
cet événement de bord de mer qui prend ses quartiers de printemps
autour du Cap d’Erquy. Un 14 km est disputé autour de ses fameuses
falaises de grès rose. Il traverse le centre-ville avant de partir explorer les
plages sauvages du littoral et ses bois de pins. La course des Sirènes, un 6 km
réservé exclusivement aux femmes, emprunte en majorité les sentiers des
douaniers situés au sud du territoire. L’épreuve phare, le 33 km, prend la
forme d’une course en ligne entre le Cap d’Erquy et le Cap Fréhel. Ce parcours
exceptionnel, situé en zone Natura 2000, est volontairement limité à
1 000 dossards. Ce qui vous attend après le départ du bourg de Plévenon ? La
EMMANUEL VALLÉE

traversée de longues plages de sable fin, quelques fois de galets pour varier les
plaisirs, des crochets par des petits villages de pêcheurs pour la carte postale,
et, bien sûr, le passage obligé par des sentiers le long des falaises, notamment
sur la seconde partie de course.

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 101


MAGAZINE Nos courses à faire

ORGANISATION
OXY’TRAIL
C
e n’est pas
forcément le
SA VRAIE NATURE trail que l’on cite
quand on se concocte
Lieu : Noisiel (Seine-et-Marne) son programme annuel.
ORGANISATION

Prochaine édition : 30 juin 2019 Pourtant, avec près de


Distances/dénivelé + : 23/440 ; 13/300 ; 5/150 4 500 participants sur
Site web : oxytrail.fr ses différentes épreuves,
l’Oxy’trail fait fort,
VOLVIC VOLCANIC uniquement devancé en
Ile-de-France par l’Ecotrail. Mais qu’est-ce qui fait courir ce monde à Noisiel
EXPERIENCE fin juin ? Thierry, aligné sur le 23 km en 2018, a une partie de la réponse :
« La qualité de l’organisation ! Le seul truc que je pourrais reprocher est qu’ils
ENTRE SPORT ET CULTURE n’avaient plus de T-shirt à ma taille. Quand on en a à peu près 2,5 tonnes dans ses
Lieu : Volvic (Puy-de-Dôme) placards à la maison, on est prêt à fermer les yeux. Et, rançon du succès, il y a des
Prochaine édition : 30 mai au 1er juin 2019 ralentissements sur le début du parcours si on ne part pas à 16 km/h. Or, 16 km/h,
Distances/dénivelé + : 220/7 500 ; ça doit être ma VMA. Mais pour le reste, on est proche du sans-faute. À commencer
110/3 500 ; 43/1 670 ; 25/900 ; 15/550 par les ravitaillements, cinq ou six, avec la chaleur, c’est plus qu’appréciable. Et
Site web : volvic-vvx.com puis, la variété des terrains et des paysages fait le charme de l’épreuve ! »

C
e rendez-vous à la croisée du sport
et de la culture invite les traileurs à
revenir aux origines de la discipline
SPARNATRAIL
en partant à la découverte d’un territoire
authentique. Ici, il est question de Volvic et du
CHAMPAGNE !
parc naturel régional d’Auvergne. Les épreuves Lieu : Epernay (Marne)
sont proposées pour valoriser la chaîne des Prochaine édition : 10 novembre
volcans, l’eau de Volvic et la pierre de lave. 2019
ORGANISATION

Avec, en gros morceau, l’Experience Grande Distances/dénivelé + : 58/1 360 ;


Traversée Volcanic, ses 220 km et 7 500 m 33/740 ; 16/350
D+. Une expérience unique pour un fabuleux Site web : sparnatrail.com
voyage volcanique à travers le plus grand parc

L
naturel régional de France métropolitaine : le a Marne n’est peut-être pas le département que l’on cite spontanément
parc naturel régional des volcans d’Auvergne, quand on évoque la pratique du trail. Alors quand j’avais envoyé, l’an
inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. dernier, un ami aussi coureur que lorrain se frotter au Sparnatrail voisin,
Des randonnées pédestres et des activités il y était plutôt allé à reculons. Pour revenir ravi, comme le montrait alors le
réservées aux enfants (kids trails, quadbike…) titre de son mail (nous passerons outre la tentative malheureuse de jeu de
complètent le programme pour accueillir toute mots) : « Pas si morne, la Marne ! » La surprise, ce n’est pas du côté du dénivelé
la famille. Après les courses, les participants qu’il faut aller la chercher : 1 360 m D+ sur le 58 km, 740 sur le 33 et 350 sur
peuvent revenir sur leurs pas et approfondir le 16, les jambes devraient tenir le coup ! À moins qu’elles ne fatiguent sous
leurs connaissances grâce à des visites de lieux les assauts répétés d’une boue qui peut, certaines années, être très présente du
emblématiques et d’ateliers d’artistes, des côté des vignes. Mais sur les trois parcours de ce trail automnal, tout n’est que
rencontres avec des associations locales et des succession, donc, de vignobles, de petits villages sur les coteaux, de passages
animations. forestiers et, pour le plus long, d’une montée vers l’église médiévale de Chavot,
qui ne semble attendre que vous. Pas si morne…

102 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Nos courses à faire MAGAZINE

L
a beauté du Raidnight 41, c’est que un bon petit vent de face, c’est bien dans Vendôme, bien endormie à cette
le coureur ne commande pas son vivifiant, tout ça ! Bon, on prend un petit heure-là. On serpente, on zigzague, on
parcours à l’avance mais le définit coup à l’ego quand on se fait doubler patine un peu sur les pavés d’une ville
au fur et à mesure de la dégustation, par des traileurs qui ont déjà 5 km de dont certains monuments sont éclairés
pouvant faire de 25 à 41 km selon les plus au compteur. Mais on ravale son pour l’occasion. La cité a belle allure, elle
options choisies. Alors à chacun des petit orgueil mal placé et on continue qui, de jour, m’avait semblé un peu terne.
cinq embranchements, c’est la même jusqu’à l’Audacieuse. Cette fois, pas L’arrivée au Minotaure, salle de spectacles
question : j’y vais ou pas ? Question que d’erreur d’aiguillage. Si j’avais su… Boue et de congrès, se fait après un dernier petit
je me suis posée en janvier dernier. À à volonté sur près de 6 km, les chaussures jeu, labyrinthe enfantin fait de barrières
quelques enjambées du départ, première s’enfoncent à chaque foulée, c’est un trail métalliques. Enfin, j’aurai quand même
impasse sur l’Ambitieuse. Je me dis que les ou du cross-country, votre truc ? Pourtant, réussi à me retrouver deux fois dans des
coureurs, frais, vont tous s’y engouffrer et personne ne se plaint. Sauf ce coureur impasses. On plaidera le manque de
que je vais me retrouver dans une certaine qui attend avec impatience le ravito. « Je lucidité… Dernier effort pour monter les
solitude nocturne, ce qui n’est pas pour me suis à sec et j’ai plus rien à manger. » Le deux étages (le plus gros dénivelé du jour)
déplaire. Tu parles…! Du coup, découverte mot « autosuffisance » ne devait pas être et un passage sous l’arche !
intéressante : la solitude, ça ne marche pas marqué en assez gros dans le règlement… En résumé, le Raidnight est une belle
vraiment quand on est plusieurs dizaines à La frontale au paradis du matériel de épreuve, un théâtre d’ombres et de
la queue leu leu sur un chemin. running, je zappe prudemment l’Obscure lumières pour traileur roulant et parfois
Pour la deuxième boucle, j’ai une excuse, et son 1,25 km. On gambade dans la forêt indécis. Avec la joie de l’hésitation à
Monsieur l’organisateur, j’ai pas vu le sur de petits monotraces et, cette fois, la l’arrivée sur une variante, les sensations
panneau, trop occupé à me battre avec solitude du coureur de fond est réelle. inédites et grisantes de la course de nuit,
une frontale déjà récalcitrante, qui ne Personne devant, personne derrière, la le terrain qui permet de s’amuser sans
tardera pas à décéder dans d’affreux nuit nous enveloppe avant que, peu à peu, craindre de se retrouver avec une cheville
scintillements de douleur. De la plaine, la ville ne prenne ses droits. Chevauchée en moins.

RAIDNIGHT 41
UNE QUESTION DE CHOIX
Lieu : Vendôme (Loir-et-Cher)
Prochaine édition : janvier 2020
Distances : 25 à 41 km
Site web : https://raidnight41.fr
VINCENT LYKY

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 103


Magazine Portfolio

Chasseur
d’images
Depuis des années, notre photographe Vincent Lyky navigue de trail en
trail pour nous ramener de superbes clichés. Il nous offre ici une
sélection tirée de ses archives.
Photos Vincent Lyky

Trail de la Côte d’Opale

104 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Portfolio MAGAZINE

Trail du Grand Brassac

Trail du Grand Brassac

La Pastourelle

Sierre Zinal

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 105


Sierre Zinal

Ultra 01 XT Experience

Embrun Trail

106 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Portfolio MAGAZINE

UTMB

Ecotrail de Paris

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 107


Pierra Menta été

SaintéLyon Trail de la Côte d’Opale

6000 D

108 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Portfolio MAGAZINE

Maxirace

Les Gendarmes et les Voleurs de temps

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 109


La Pastourelle

UTMB

UTMB

110 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Portfolio MAGAZINE

6000 D

Maxi Race

UTMB Trail du Grand Brassac

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 111


Hivernale des Templiers

Marathon du Mont-Blanc

UTMB

112 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


Portfolio MAGAZINE
UTMB

Sierre-Zinal

HORS-SÉRIE TRAIL 2019 // JOGGING international // 113


HUMEUR

C’est quoi l’amour ? ne dépassant les 50 km. Et privilégier les


épreuves qui m’apportent un véritable
bonheur, ces parcours roulants et
relativement courts avec quelques belles
Parce qu’on oublie parfois que le trail est avant bosses et, par moments, du beau passage
technique. La région Centre, la Bretagne
tout une passion qui doit nous apporter du ou les coins les plus accessibles du Massif
central en terrains de jeu privilégiés.
bonheur, et non pas un Chemin de croix sur
18 KM DE BONHEUR
lequel la souffrance serait un passage obligé. Et quand certains attendent chaque
Nicolas Gardon, photo Trail de l’Orangerie année, la bave aux lèvres, le lancement

C
des inscriptions d’un Tor des Géants ou
’est formidable, la diversité. Me retrouvant de nuit dans les Alpes d’une Transju’, je me précipite, de mon
Par exemple, j’adore le avec des arbres me disant que j’étais nul, côté, début janvier, sur le site du Trail de
death metal suédois (à ne qu’il fallait que j’abandonne. Merci les l’Orangerie de Bonnelles. Même pas pour
pas confondre avec le black hallucinations auditives ! M’épuisant la version « longue » de 39 km, mais pour
metal norvégien, rien à à enchaîner les cols avec des pieds le parcours de 18 km/600 m D+. On est
voir !), musique qui, pour la majorité ressemblant à des ampoules géantes. à quelques kilomètres de Rambouillet,
des gens, ressemble à un concert de Parce qu’on m’avait dit que c’était ça, et le passage le plus technique doit être
tronçonneuses et de marteaux-piqueurs être un traileur, que la souffrance faisait une descente où il faut faire attention à
sur lequel braillerait un cochon pris partie du rite initiatique. Un athée se deux petites racines traîtresses. Pas une
en plein exercice d’égorgement. Par retrouvant pris au piège de la douleur seule édition loupée depuis 2013. Il fait
contre, je déteste la pizza hawaïenne. rédemptrice à la sauce judéo-chrétienne généralement beau en ce mois de mai,
Honnêtement, qui a eu un jour l’idée de de son plein gré, il faut le faire… Vouloir le parcours, à 90 % dans la magnifique
mettre de l’ananas sur ce chef-d’œuvre de finir à tout prix ses 170 km alors qu’on ne forêt de la vallée de Chevreuse, est
diététique à la sauce italienne ? peut plus rien avaler de solide depuis le un vrai bonheur, l’organisation est
Pour le trail, ça marche à peu près pareil, km 100 et que, depuis le km 120, même impeccable. Mes camarades traileurs aux
sans le cochon ni l’ananas. J’ai longtemps l’eau ne passe plus… ambitions de chamois ne comprennent
rêvé, comme beaucoup, d’UTMB, S’imposer tout ça sans s’écouter, sans pas cet amour pour des épreuves sans
d’Échappée Belle, de Grand Raid des écouter ses véritables envies, laisser pierriers, sans descentes vertigineuses,
Pyrénées, de Diagonale des fous… échapper sa passion pour une simple sans dénivelé monstrueux. Peu importe
Enfin, on va dire qu’on m’a fait rêver. question de fierté et d’ego, quitte à se si je ne suis plus un « vrai » traileur. Je
Des épreuves « immanquables », des dégoûter soi-même d’un sport auquel ne me sens pas le besoin de me justifier.
« mythes », des « passages obligés ». Alors on doit tant. Puis, un jour, le réveil et la Après tout, tous les goûts sont dans la
je me suis frotté à certaines d’entre elles. décision. En haute montagne, plus rien (course) nature…

« Quand on aime, on ne compte pas »,


rien n’est plus vrai en matière de trail,
où le plaisir et la passion n’attendent
pas le nombre des kilomètres.

114 // JOGGING international // HORS-SÉRIE TRAIL 2019


.