Vous êtes sur la page 1sur 1

Au cœur de nos cellules

Les 50 000 milliards de cellules constituant le corps humain sont faites selon un schéma identique.
Entre autres, elles renferment un ensemble de messages codés, constituant le génome qui nous est
transmis pour moitié par chacun de nos parents.

Les cellules DANS LE CERVEAU DANS LE SQUELETTE


renferment des Les cellules nerveuses, Les ostéoblastes synthétisent diverses
éléments identiques : ou neurones, protéines, permettant de fabriquer
un noyau et diverses collectent, interprètent la matière osseuse. Ces cellules produisent
organites, mini usines et transmettent entre autres du collagène, protéine la plus
affectées chacune à des informations. répandue dans le corps,
Elles sont prolongées responsable de la
des taches précises. par un axone, où cohésion des tissus.
Selon le tissu auquel circulent les signaux Au contraire, les
elles appartiennent nerveux. ostéoclastes
et leur fonction sécrètent
des substances
dans ce tissu, les détruisant la
cellules prennent matière osseuse.
une forme Chez l’enfant,
différente. ce cycle
“démolition-
construction”
favorise une croissance
harmonieuse du squelette. Chez l’adulte,
il renforce les parties de l’os soumises aux
DANS LA PEAU efforts mécaniques importants.
Un centimètre carré
de peau renferme
un demi-million
de cellules.
En surface, les
kératinocytes, DANS LES VEINES ET LES ARTÈRES
produisent la
Seules cellules du sang dotées d’un
kératine, une
noyau, les globules blancs défendent
protéine conférant
l’organisme contre les virus, bactéries…
étanchéité et
Les monocytes, les
propriétés protectrices
plus gros globules
à la peau. En dessous, les
du sang, aux
mélanocytes, produisent un pigment
avant-postes
brun conférant sa couleur à la peau et
de la défense
la protégeant des ultraviolets.
immunitaire,
sont dotés
d’une
membrane
DANS LES MUSCLES capable de
se disten-
Les fibres dre pour
musculaires, “phagocyter”
celles l’intrus.
du muscle Exceptionnellement
cardiaque par dépourvus de noyau,
exemple, ou les globules rouges ne
myocarde, peuvent ni synthétiser
sont les protéines, ni se
constituées reproduire. Leur rôle :
de longues fixer l’oxygène grâce
cellules. En se à l’hémoglobine
contractant, ce sont qu’ils renferment et
elles qui provoquent la transporter aux autres
le mouvement. cellules.

Génétique : chronologie des grandes découvertes


• Le botaniste Johann héréditaires sont portés par un support (1866-1945) par ses travaux sur la mouche
Gregor Mendel matériel, auquel on donnera plus tard le nom Drosophile, confirme le déterminisme
(1822-1884) met en de gènes. Il est à l’origine de la théorie des chromosomique du sexe.
évidence les lois de mutations des espèces.
l’hérédité, connues sous • En 1953, James Watson et Francis Crick
le nom de “lois • Le biochimiste Johann Friedrich mettent en évidence la structure en double
de Mendel”. Miescher (1844-1895) isole en 1889 hélice de l’ADN.
le composant du noyau des cellules : l’ADN
• Le botaniste Hugo (acide désoxyribonucléique). • En 1956, Tjio et Levan découvrent
De Vries (1848-1935) redécouvre les lois de le nombre exact de chromosomes
Mendel et comprend que les caractères • Le généticien Thomas Hunt Morgan chez l’Homme (46).

le journal de Carrefour — novembre 2000 — no 68