Vous êtes sur la page 1sur 2

Rapport d’Etape Projet Professionnel

RAPPORT d’ETAPE sur PROJET PROFESSIONNEL :


NOTE d’ORIENTATION et CAHIER des CHARGES

CONTEXTE

A l’issue de votre 1ère Année à l’ECL, vous allez rédiger un Rapport d’Etape sur la structuration de votre Projet Professionnel
(REPP) en 2 pages synthétiques. Cette note est destinée à vous aider dans la rédaction de ce document qui implique une
réflexion personnelle préalable. Ce REPP, accompagné d’un CV à jour, doit être rendu en septembre à votre tuteur PCP, dans
le cadre de l’activité PRO tc7 « Accompagnement au projet professionnel ». Un retour sur ces documents aura lieu au cours du
premier Rendez-Vous de Tutorat en début de deuxième année.

PREAMBULE

Le projet pédagogique de l’Ecole définit l’ingénieur généraliste formé à l’ECL comme « un fédérateur d'activité, sachant faire
fonctionner des systèmes complexes, au cœur d'équipes multiculturelles. Il est un pilote de projet, un gestionnaire de moyens,
un "manager" sachant peser une décision non seulement en termes de choix scientifiques, techniques et économiques mais
aussi en comprenant les implications humaines et relationnelles, sociales et éthiques, environnementales ».

Depuis que vous êtes à l’ECL, vous êtes-vous déjà demandé si cela correspond à votre Projet Professionnel ? Si cela est en
accord avec votre Projet de Vie ? Si cela correspond à votre compréhension du métier d’Ingénieur ? Si oui, pourquoi et pour
quels domaines techniques ou économiques ? Si non, pour quelles raisons et pour quelles alternatives ?

La rédaction de votre rapport REPP est donc un moment privilégié pour réfléchir sur vous-même, votre avenir, vos
motivations, vos goûts et aptitudes, vos ambitions et espérances … par rapport au métier d’Ingénieur que l’Ecole Centrale
vous fait aussi découvrir par le concret, à l’aide des formations de l’UE Pro dont font partie votre stage d’exécution 1A, les
enquêtes découvertes, les visites d’entreprises, les conférences...

PROJET PROFESSIONNEL et PROJET de VIE : quelle ARTICULATION ?

Si l’on définit :
- votre projet professionnel comme « la représentation provisoire que vous vous faîtes de votre développement personnel au
sein de votre activité professionnelle, permettant à la fois de créer de la valeur pour votre employeur tout en contribuant à
votre épanouissement personnel dans l’exercice de vos compétences et le renforcement de vos talents » (ie : le vouloir-faire)
et
- votre projet de vie comme « la représentation provisoire plus globale que vous vous faites de votre vie, de votre
développement personnel au sein de votre communauté de proches, permettant à la fois votre enrichissement affectif, amical
et/ou associatif, l’exercice d’éventuelles responsabilités familiales, citoyennes et/ou bénévoles, le développement de vos
potentialités altruistes, éducatives et/ou parentales, la satisfaction de vos aspirations sportives, artistiques, culturelles et/ou
spirituelles … » (ie : le vouloir-être),
votre Rapport d’Etape sur Projet Professionnel s’attachera à présenter clairement :
- des éléments sur votre Projet Professionnel identifiés grâce à votre stage d’exécution et votre réflexion personnelle et
- si vous le souhaitez, des éléments sur l’articulation entre votre Projet Professionnel et votre Projet de Vie.

Certains d’entre vous ont déjà, à l’issue de leur 1ère Année à l’ECL, une vision claire de leur Projet Professionnel et savent ce
qu’ils veulent faire a priori. D’autres - a contrario - ont encore besoin de temps pour affiner cette vision et se sentir aptes à en
verbaliser les principaux éléments caractéristiques, ce qui n’est pas atypique en soit. Le REPP n’est qu’un bilan à un moment
donné. Votre Projet Professionnel est amené à évoluer et à s’approfondir au cours de votre scolarité, voire au-delà…

EVALUATION

Tous les Projets Professionnels sont respectables, du plus classique (ex : « je veux devenir Chef de Projet dans une PME de
hautes technologies ») au plus original (ex : « je veux exercer le métier de Journaliste scientifique »). Il n’y en a pas de
meilleurs que d’autres. Un projet professionnel ne peut donc pas être évalué comme un devoir académique car il intègre des
éléments personnels relatifs à votre personnalité, vos aptitudes opérationnelles, vos motivations existantes et vos talents à
développer.

A l’issue de la rédaction de votre REPP, un retour pédagogique vous sera restitué. Il ne sera pas destiné à vous donner une note
scolaire mais plutôt à vous apporter des points de repère permettant de savoir comment a été perçu, par un enseignant relecteur
(votre tuteur – PCP), l’état actuel de formalisation de votre Projet Professionnel et son éventuelle articulation avec votre
Projet de Vie. Pour cela, une grille de relecture vous sera proposée, sachant que diverses grilles UE Pro ont été élaborées et
sont accessibles sur le site pedagogie.ec-lyon.fr pour vous aider dans la rédaction dès à présent. Bonne réflexion !

Juin 2010
Rapport d’Etape Projet Professionnel

Annexe : VADE-MECUM à l’attention du REDACTEUR et de l’ENSEIGNANT-RELECTEUR

Ce vade-mecum introduit, sans complétude aucune et pour aider à démarrer la rédaction, quelques questions que se posera
l’enseignant-relecteur de votre Rapport d’Etape sur Projet Pro. Il présente également des exemples de réponse possibles,
représentatifs d’une réflexion personnelle et d’un questionnement de l’élève-rédacteur sur son Projet Professionnel.

Le rédacteur présente clairement ses goûts et aptitudes professionnelles (savoir-faire) : vérifier si l’auteur énonce ce qu’il
pense savoir faire en puisant sa réflexion dans son passé, son vécu, soit à la suite de son apprentissage scolaire (au lycée,
classes préparatoires, 1A ECL), soit à la suite d’expériences extra-scolaires personnelles (hobbies, associations, sports,
voyages, …) (ex : « Comme suite à diverses expériences de camps de vacances, je me suis aperçu que j’aime animer et
commander, même si j’ai des difficultés à être suivi ou compris car parfois je suis trop autoritaire ou trop pressé »).

Il/elle introduit ses ambitions et motivations professionnelles (vouloir-faire) : vérifier si l’auteur verbalise ce qu’il veut
faire plus tard, en puisant sa réflexion dans son futur proche ou lointain, sans forcément tenir compte des contraintes et limites
pouvant contrecarrer les ambitions énoncées (ex : « Aimant naturellement la diversité des cultures comme suite à mes voyages
divers, j’aimerais démarrer ma carrière à l’étranger. Notamment, je souhaite à terme animer des équipes multi-culturelles, en
particulier européennes et contribuer au développement, voire diriger, une unité de production allemande »).

Il/elle présente une réflexion sur ses motivations personnelles ou son projet de vie (vouloir-être) : vérifier si l’auteur
verbalise ce qu’il aimerait être dans sa vie, au delà de ses strictes ambitions professionnelles (ex : « Devenir ingénieur a
toujours été une interrogation pour moi, pour qui, pour faire quoi, … mais ce que je sais c’est que j’aime rendre service et que
je suis sensible au progrès en général. J’aimerais exercer un métier de service, pourquoi pas aux personnes en difficulté … »).

Il/elle présente un Projet Pro cohérent avec son cursus d’apprentissage et ses expériences diverses (savoir relier) :
vérifier si l’auteur sait relier son passé d’apprenant et son futur d’acteur ou sait dire ce que son passé lui permet de ne pas
souhaiter faire dans le futur (ex : « Ma formation scientifique est certes une base précieuse pour mes futures responsabilités
mais je veux appliquer la science, l’utiliser, la voir marcher sur le terrain car je ne pense pas aimer le doute scientifique ou être
doué pour inventer de nouveaux modèles ou remettre en cause intelligemment ce qui marche pour l’optimiser. J’ai hâte d’aller
appliquer toute la science apprise à l’ECL sur le terrain industriel »).

Il/elle présente les liens entre enseignements acquis à l’ECL en 1A et le vécu d’entreprise : vérifier si l’auteur sait relier sa
formation ECL à son vécu professionnel et énoncer un avis sur son utilité (ex : « Je savais en rentrant à Centrale que son
activité de recherche la distinguait des autres Ecoles. Cela m’a permis de comprendre pourquoi les enseignements étaient de
haut niveau avec une dimension théorique clairement développée … Mais, je me suis aperçu durant mon stage qu’une rigueur
intellectuelle, presque scientifique, est aussi nécessaire dans l’entreprise, que ce soit pour innover, résoudre des difficultés
imprévues, comprendre les besoins de mes collègues ou anticiper intelligemment dans l’action »).

Il/elle présente une réflexion sur les valeurs/fonctions de l’Entreprise issue du stage d’exécution : vérifier si l’auteur
comprend mieux concrètement la valeur ajoutée, les missions, les finalités d’une entreprise en général et si cette
compréhension sera un atout pour l’amener à clairement positionner son offre de compétences (ex : « Je savais qu’une
entreprise doit être rentable pour être pérenne mais j’ai compris durant ce stage que cela passe par le respect du client. Dans le
cadre de la démarche d’Assurance Qualité de notre unité, tous mes collègues ouvriers savaient que le client était exigeant et
que l’auto-contrôle de son propre travail est important. Je n’imaginais pas que nous étions tous des qualiticiens en puissance et
que le premier client de notre travail, c’est nous-même car un client satisfait pérennise les emplois de l’entreprise »).

Il/elle commente la cohérence du Projet Pro avec les besoins supposés du monde économique : vérifier si l’auteur réalise
que son Projet Professionnel aboutit à terme à une offre de compétences qui devra rencontrer à terme le Projet d’Entreprise de
son futur employeur, demandeur de compétences (ex : « Développer mes compétences commerciales et communicationnelles
fait partie de mes projets car je me suis aperçu durant mon stage que les responsables de services techniques savait
communiquer et bien vendre leur idées. Cela leur évitait de les imposer avec des ordres écrits »).

Il/elle témoigne d’une compréhension raisonnée des réalités du contexte mondial et international : vérifier si l’auteur
intègre ou perçoit dans sa réflexion les évolutions socio-économiques de la mondialisation et du développement industriel
généralisé de la planète (ex : « Travaillant sur la chaîne de fabrication de disjoncteurs gros consommateurs de cuivre, mes
collègues m’ont appris à surveiller le cours du cuivre car, en cas d’augmentation trop forte, il y avait un risque d’arrêt de notre
chaîne. En effet, pour compenser cette augmentation du coût de revient, il était alors demandé à l’unité de production
polonaise similaire de doubler sa production de disjoncteurs du fait des coûts de main d’œuvre moindres, malgré la forte
automatisation de notre usine »).

Le rapport d’étape présente un Projet Professionnel globalement complet et cohérent : complétude (avoir analysé divers
points de vue de son Projet Professionnel) et cohérence (avoir trouvé l’adéquation entre le vouloir-faire et le vouloir-être d’une
part et des chemins de progression possible à partir des savoirs et des savoir-faire existants d’autre part) caractérisent les
Projets Professionnels de qualité. Vérifier le degré de maturité et de réflexion sur ces objectifs de complétude/cohérence dans
la formalisation du Projet Professionnel proposé par l’auteur.
Juin 2010