Vous êtes sur la page 1sur 20

FEDERATION DES

EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE


INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 1 / 20

SOMMAIRE

PREMIERE PARTIE L’autorité du croyant


Introduction
Chapitre I Le plan de Dieu pour l’homme
Chapitre II Les principes de l’autorité
Chapitre III Les domaines d’exercice de l’autorité

DEUXIEME PARTIE Le combat spirituel


Chapitre IV Définitions utiles
Chapitre V Un affrontement inéluctable
Chapitre VI Préparer le combat
Chapitre VII Les ennemis

TROISIEME PARTIE Les armes du croyant


Chapitre VIII Les différentes armes

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 2 / 20

Première partie

L’AUTORITE DU CROYANT

INTRODUCTION

"Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance
de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul." (Romains
5 :17)
La vie dont il est question ici n'est pas la vie éternelle mais bien la vie présente. C'est pour cela que nous
ne devons pas confondre le règne dont il est fait mention ici avec celui dont parle le passage de
Apocalypse 20 :4 qui est le règne de mille ans avec le Seigneur sur la terre. La parole nous dit
donc que le chrétien doit régner dans la vie présente, ici sur terre (comme un roi).
Pour comprendre l'importance de ce cours, imaginons quelqu'un qui ne serait pas présent le jour où on
le nomme à un poste de responsabilité (par exemple Directeur) et que son ennemi cache cette
note de nomination. A son retour il continuera à agir et à faire les mêmes choses qu'avant, il peut
même obéir aux ordres des personnes qui dorénavant sont sous son autorité parce qu'il ne connaît
pas son nouveau statut, sa nouvelle position.
Il en est de même du chrétien, il doit connaître sa nouvelle position, l'étendue de son pouvoir, la
puissance de son autorité. Selon la compréhension de cette autorité, les chrétiens se comportent
de quatre manières différentes :

1) Plusieurs chrétiens mènent une vie de défaites, sont découragés et désorientés parce qu'ils ne
connaissent pas ce que sont véritablement "l'héritage des saints dans la lumière" et la
délivrance de la puissance des ténèbres dont parle Colossiens 1 :12-13.

2) Certains sont tellement imbus de leur "nouvelle condition" qu'il sont presque à la recherche des
confrontations avec l'ennemi, ils parlent à qui veut les entendre de ce qu'ils font au diable
et aux démons, il ne s'agit pas de combattre les démons mais globalement de régner dans
la vie, c'est-à-dire de régner sur les circonstances de la vie, sur le lieu de cette vie (la terre)
et sur tout ce qui se trouve sur la terre.

3) D'autres sont presque "tétanisés" par la puissance de Satan au point de ne pas prendre
conscience de la puissance de Dieu qui se manifeste dans leur vie; ces chrétiens ne
peuvent pas expérimenter la victoire à cause de leur peur qui les conduit à un manque de
foi flagrant et permanent. Ces gens sont presque toujours poussés à rechercher des
solutions dans le monde, auprès de leurs parents, dans les traditions de leurs villages etc.,
car ils ne connaissent ni les Ecritures, ni la puissance de Dieu comme le dit Jésus dans
Matthieu 22 :29.

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 3 / 20

4) D’autres encore connaissent des hauts et des bas sans qu’ils puissent les maîtriser

Définitions utiles

Selon l'encyclopédie Larousse illustré 1993


1) AUTORITE (du latin AUCTORITAS)
* Droit, pouvoir de commander, de prendre des décisions, de se faire obéir (ex. Autorité
du chef de l'état)
* Personne, organisme qui exerce cette autorité (ex. Autorité compétente)
* Qualité, ascendance par lesquels quelqu'un se fait obéir (ex. Avoir de l'autorité)

2) DROIT
* Faculté d'accomplir ou non quelque chose, d'exiger quelque chose de quelqu'un en
vertu des règles reconnues; individuelles ou collectives (ex. Avoir des droits et des devoirs).
* Ce qui donne une autorité morale, une influence (ex. le droit d'aînesse).
* Ensemble des principes qui régissent les rapports des hommes entre eux et servent à
établir des règles juridiques.
* Ensemble des règles juridiques en vigueur dans une société.

3) POUVOIR
* Capacité, possibilité de faire quelque chose, d'accomplir une action, de produire un
effet.
* Autorité, puissance, de droit ou de fait, détenue sur quelqu'un ou quelque chose

Les attributs de l’autorité


ATTRIBUT veut dire:
• Ce qui appartient en propre à quelqu'un, à une fonction, à un métier
• Ce qui est le symbole représentatif de quelqu'un, d'une fonction ou d'un métier (Le
sceptre est l'attribut de la royauté)

1) Le don de l'autorité suppose un jugement pendant ou à la fin de l'exercice


AUTORITE = FORCE + RESPONSABILITE
Force venant de celui qui donne l'autorité (Esaïe 40 :29)
Responsabilité de celui qui exerce l'autorité par rapport à celui qui la donne (Jérémie 48 :10 /
Ezéchiel 3 :18-21)

2) La possession de l'autorité suppose un acte juridique qui empêche la contestation


AUTORITE = POUVOIR + DROIT
Pouvoir : Capacité de celui qui exerce l'autorité (Matthieu 18 :18 / Luc 10 :19)
Droit : Autorisation juridique d'exercer l'autorité (Marc 16 :17-18)

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 4 / 20

L'AUTORITE c'est donc quelque chose que nous faisons pour que la volonté de celui qui nous a envoyé
soit faite. L’autorité n'est pas un synonyme de force physique, de gesticulations, de hurlements, ni
de cris stridents.
Exemple du policier à un rond-point et qui fait arrêter un camion:
1) Avec force en le poussant
2) Avec l'autorité qu'il a en se présentant au milieu de la voie et en faisant signe au chauffeur de
s'arrêter.
Le policier peut ne peser que 30 kg pourvu qu'il exerce son autorité (sifflet, main levée, arme ou bâton;
marques de son pouvoir) et qu'il soit en tenue réglementaire (marque de son droit).
Pour simplifier nous pouvons dire que le maire de la ville envoie le policier pour régler la circulation.
Dieu, pour sa part, envoie le chrétien pour régler les problèmes dans le monde. De même que les
bandits cherchent par tous les moyens à passer outre l'autorité du policier, de même, souvent le diable
cherchera à nous fatiguer en nous faisant crier, en nous faisant hurler, il faut utiliser l'autorité par le
nom de Jésus.
Remarque: l'autorité est exercée d'une voix ferme, décidée et sans laisser paraître le doute quand à
l'obéissance à cette parole, on ne parle pas mollement comme en suppliant

Chapitre I

LE PLAN DE DIEU POUR L’HOMME

Genèse 1:1 / Jean 1:1 / Proverbe 8 :22-26 / Colossiens 1 :16-17


Ces textes nous permettent de comprendre qu’au moment où Dieu crée l’homme Adam, plusieurs
choses se font passées sur la terre. Entre autre, il y a eu la création des anges puis la rébellion de
certains d’entre eux (Psaume 33 :6/ Colossiens 1 :16-17 / Hébreux 1 :4), suite au complot ourdi
par l’un des plus puissants parmi eux (Ezéchiel 28:11-17 / Esaïe 14:12-15 / Apocalypse 12:7-9).
Les rebelles sont alors sur ma terre, attendant la sentence finale de leur péché.
Dieu donne le pouvoir de dominer sur la terre à Adam (Genèse 1:26-28) afin d'empêcher à ses ennemis
de reconquérir la terre comme il est dit dans Esaïe 14:21
Le diable réussit à tromper Eve et Adam et leur arracher l’autorité (Genèse 3 :1-13 / 1 Jean 5:19)
L'homme est tombé pour avoir:
* désobéit aux ordres de Dieu (Genèse 3:6)
* écouté des calomnies contre Dieu (Genèse 3:4-5)
* douté de la parole de Dieu (Genèse 3:3)
* douté de l'amour de Dieu (Genèse 3:2-3)
* convoité ce que Dieu avait interdit (Genèse 3:6 / 1 Jean 2:15-16)
* regardé, touché et mangé ce que Dieu avait défendu (Genèse 3:6)
A cause de ce péché :
- Dieu a chassé Adam et Eve du jardin d'Eden voir Genèse 3:24
- Dieu a interdit à Adam et Eve l'accès à l'arbre de la vie

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 5 / 20

- L’homme a perdu l'autorité que Dieu lui avait confiée. Adam est devenu l'esclave de celui
sur qui il dominait (Jérémie. 5:15-17)
- L'humanité entière est devenue esclave :
* du péché (Jean 8:34 / 2 Pierre 2:19 / Romains 6:16, 20),
* et de Satan (Jean 8:44 / 1 Jean 5:19)
- Le diable qui était un être déchu est devenu le "dieu de ce monde" en recevant l'autorité des
mains d'Adam (1 Jean 5 :19 / 2 Corinthiens. 4:4 / Ephésiens 2:1).
Il l’a dit à Jésus qui n’a pas nié que le diable avait effectivement ce pouvoir (Luc 4 :6-7).

Ne voulant pas la mort du pécheur, Dieu envoie Jésus pour reprendre cette autorité légalement sans se
compromettre avec Satan. Dieu a révélé son plan dès la chute d'Adam (Genèse 3 :14-15).
Le plan de Dieu a parfaitement fonctionné (Actes 4:27-28).
A cause de la fidélité de Jésus, Dieu a déployé sa force, non seulement pour le ressusciter, mais
également pour l’élever (Ephésiens 1:20-23). La raison de cette élévation nous est expliquée (Philippiens
2:9-11 / Actes 4:12 / Colossiens 2:14-15).
Jésus lui-même confirme qu'il a l'autorité lorsqu'il s'approche de ses disciples avant de monter au ciel:
"Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre." (Matthieu 28:18).
C’est cette autorité qu’il délègue à l’homme qui croit en son nom (2 Corinthiens 10 :8 / Luc 10 :19 /
Marc 16 :17 / Hébreux 9 :15-17)

Jésus donne le pouvoir de chasser les démons à ses disciples, et nous savons quelles sont les conditions
pour être un disciple du Seigneur.
• Il faut s'être repenti de ses péchés, et Lui avoir donné sa vie et son coeur en disant :
"Seigneur, remplis mon coeur, change-moi, je reçois Ton sang pour laver mes péchés,
donne-moi la vie éternelle, je suis maintenant Ton serviteur, Ton disciple pour toujours".
• Il faut être consacré à cent pour cent, on ne peut pas résister à toute la puissance de Satan si
on n'est pas consacré au Seigneur à cent pour cent. Si on est consacré à cinquante pour
cent, les démons le voient très bien, ils ont des "rayons X spirituels" qui leur permettent de
voir si nous sommes réellement consacrés au Seigneur, d'une part, et si nous sommes dans
la foi par rapport à la Parole du Seigneur, d'autre part. Alors ne me dites pas qu'il y a des
démons que vous n'arrivez pas à chasser, comme les disciples devant un démon qu'ils n'ont
pas pu chasser. Jésus s'est fâché contre eux et leur a dit (Luc 9 :41) : "Race incrédule et
perverse, Jusqu'à quand serai-je avec vous, et vous supporterai-je ?" Et ensuite Jésus ajoute
: c'est à cause de votre incrédulité que vous n'avez pas pu chasser ce démon, cette espèce-là
ne sort que par le jeûne et la prière (Marc 9 :29). Le jeûne et la prière sont l'indication de la
consécration des disciples. Des disciples consacrés jeûnent et prient régulièrement, des
disciples consacrés reçoivent la Parole du Seigneur et la gardent avec un cœur honnête et
bon, et ils sont donc toujours remplis du Saint-Esprit et de foi, comme Etienne, comme
Philippe, qui faisaient de grands miracles et qui chassaient les démons au nom de Jésus.
Quand nous sommes dans cette attitude de coeur, toute la puissance de l'ennemi nous est
soumise au nom du Seigneur Jésus. "Vous marcherez sur les serpents et les scorpions". Il n'y
a rien de plus venimeux et de plus nuisible que des serpents et des scorpions. En général, ce
sont des piqûres mortelles, marcher sur des serpents et des scorpions, ce n'est pas rien, ce

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 6 / 20

sont des êtres nuisibles qui ont un venin mortel contre tous ceux qui ne sont pas immunisés
contre ce venin mortel, et nous sommes immunisés par la Parole du Seigneur, par le Sang de
Jésus, par la foi en Dieu et nous marchons en Son Nom sur les serpents et les scorpions,
nous les écrasons au nom du Seigneur Jésus. Jésus ajoute : "Et rien ne pourra vous nuire".
Rien ne pourra vous faire vraiment du mal, nuire c'est faire vraiment du mal. Cela ne veut
pas dire que tu ne vas pas ramasser des coups ou que tu ne seras pas attaqués par Satan,
mais celui qui aura le dernier mot, c'est toi, enfin Jésus en toi, parce que tu es dépositaire de
la toute-puissance de Jésus en son nom, Il te l'a donnée, sers-t'en.

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 7 / 20

Chapitre II

LES PRINCIPES DE L’AUTORITE

Nous avons vu tout au long de ce cours comment l'homme a perdu l'autorité qu'il avait à l'origine parce
qu'il avait écouté le serpent. Nous avons également vu le prix que Dieu a payé pour récupérer cette
autorité. Tout cela nous montre que Dieu n'a pas créé la terre et tout ce qui s'y trouve pour la donner en
possession au diable, il n'est pas dans ses intentions d'accorder au diable la moindre parcelle d'autorité
sur cette terre. Un constat amère est à faire, à savoir que l'homme n'a pas changé, aujourd'hui comme
hier, il est toujours porté vers le mal, vers la désobéissance, vers l'orgueil malgré ses propres efforts.
Bien que l'homme dise qu'il n'est pas comme ses pères, rien n'a vraiment changé: ""... vous dites: Si
nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang
des prophètes." (Matthieu 23:30).
Par les principes que nous allons relever, Dieu veut assurer une bonne utilisation de cette autorité et
empêcher à Satan de reprendre cette autorité des mains de toute l'humanité; aujourd'hui, celui qui
laisse tomber son autorité ne met en danger que sa propre vie et à un niveau moindre son entourage,
ce n'est plus comme au temps d’Adam qui, par son péché entraîna toute la race humaine.
Aujourd'hui, le pouvoir appartient à Jésus et entre ses mains Satan ne peut pas venir la reprendre. Si,
après la chute de Adam et Eve, Dieu fit garder le chemin de l'arbre de vie en postant des chérubins
comme il est dit: "... il mit à l'orient du jardin d'Eden les chérubins qui agitent une épée flamboyante,
pour garder le chemin de l'arbre de vie." (Genèse 3:24).

L’autorité que Jésus donne à celui qui croit en lui est exercée :

1) Par procuration
Luc 12 :13-14 / Marc 6 :7
Cette autorité s’exerce au nom de Jésus, donc par procuration, en utilisant la puissance de
Dieu à travers Jésus.
Dieu veut que sa volonté soit faite sur la terre comme aux cieux.
Le diable n'a pas besoin de savoir qui nous sommes mais c'est le nom par lequel nous
venons qui compte et c'est la puissance du nom de Jésus qui agit. Nous ne devons pas
avoir des états d'âmes, il nous suffit d'avoir la foi.
Notre parole a la puissance lorsqu'elle cadre avec la volonté de Dieu (Luc 7 :2-10/ Matthieu
8 :5-13 / Actes 19 :13-15).
Si nous voulons exercer l'autorité qui nous est donnée d'en haut, nous devons être soumis
à cette même autorité. Jésus chassait les démons par l'onction (Luc 11:20).
Chaque fois que nous faisons ce que Dieu nous dit, nous avons la garantie du bon résultat.
Tant que nous gardons les commandements, nous sommes tranquilles.
Quand on sait qu'on a péché, on perd l'assurance dans l'autorité (1 Jean 5:18 / Marc 11:28
/ Marc 16:17)

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 8 / 20

2) Dans la communion avec Dieu


Ce pouvoir est exercé lorsque nous sommes en communion avec Dieu (Jean 5 :19, 30 /
Matthieu 7 :21-23)

3) Dans la soumission
* La soumission c'est lorsqu'on vous demande ce qui est contraire à ce que vous aimez et
que vous le faites.
* La soumission c'est faire ce que demande le supérieur (celui qui a autorité sur vous) alors
que cela ne cadre pas avec votre volonté.
- Soumission à Dieu (Jacques 4 :7 / Luc 7 :8)
- Soumission aux hommes (Ecclésiaste 8 :2-4 / Romains 13 :1 / 2 Pierre 2 :10 /
Hébreux5 :7-9)

4) Pour l’édification
Les gens du monde dominent sur les autres êtres humains et cela n'est pas la pensée de
Dieu (Matthieu. 20:25 / Marc. 10:42 / Lu. 22:25)
L'autorité que l'on a n'est pas pour la destruction mais c'est pour l'édification (2 Corinthiens
13:10)
Le Saint-Esprit n'utilisera pas les dons pour embarrasser les gens (1 Thessaloniciens 2:6- 7,
11)

5) Dans la justice
Psaumes 45:7-8 / Hébreux 1:8

* Justice imputée
Romains 4 :3 / Jean 1 :11-12
Un don est une offre et une acceptation sans aucune espèce de considération. Il y a donc
OFFRE et ACCEPTATION; les deux vont ensemble. Dans le monde on parle plutôt de la "loi
de l'offre et de la demande".

* Justice accomplie
2 Pierre 1 :5-7 / Romains 8 :2-4 / Ephésiens 2 :8-10
Le manque de justice produit des difficultés à terme (Psaumes 66 :18 / 1 Corinthiens 7 :28
/ 1 Pierre 3 :7 / 1 Pierre 3 :8-11)

6) Dans la foi
Matthieu 17:20 / Romains 1:17
Si on manque de foi, il ne faut pas s’attendre à être obéit lorsqu’on chasse les démons. En
effet, ils le verront et, étant rebelles par nature, ils feront le dos rond et resteront sur place
(Jacques 1 :6-8).

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 9 / 20

Chapitre III

LES DOMAINES D’EXERCICE DE L’AUTORITE

Les domaines sont nombreux, c’est pourquoi nous donnerons quelques exemples pour permettre de
comprendre l’étendue de cette autorité. D’une manière générale, on peut dire que cette autorité doit
s’exercer sur la terre (Psaume 115 :16), mais il y a des critères à remplir pour que cette autorité soit
efficace. Nous donnons dans la suite quelques exemples, mais la liste n’est pas exhaustive.

1) SUR CE QUI EST A NOUS (ce qui nous appartient)


Luc 7:2-8
Pendant le ministère public de Jésus nous voyons que des gens se sont présentés à lui pour implorer la
guérison des parents ou comme dans l'exemple ci-dessus d'un serviteur, sachons que cela est possible
par le fait que ces gens leur appartenaient comme fils ou fille, ou comme serviteur, cet aspect est à
considérer avec celui que nous verrons ci-dessous concernant le "toit".
Nous ne devons pas laisser au diable de venir voler, détruire ou égorger ce qui nous appartient, le
croyant n'est pas un assistant impuissant car la puissance de Dieu est là, disponible pour lui venir au
secours comme le dit le Psaume 18.

2) SUR CE QUI EST SOUS NOTRE "TOIT" (ce qui est sous notre responsabilité)
Luc 7:2-8
Le centenier est celui qui est maître sous son toit: son corps, son âme, sa maison, sa famille, son travail.
A cause de cela, il peut prendre des décuisions qu’il juge utile pour tout ce qui est sous son toit.
Nous avons autorité sur les démons et s'ils frappent à la porte nous ne devons pas leur ouvrir; aucun
démon ne peut arriver à nous forcer à faire quelque chose contre notre volonté (Ephésiens 4:27).
Généralement, le problème est que les croyants se laissent avoir "à l'usure". C’est-à-dire que les démons
insistent tant qu'à la longue, le croyant se fatigue et cesse de résister. Nous devons être fermes dans
nos décisions et rester inflexibles, c'est ce que la parole de Dieu appelle une "foi ferme"; rappelons-nous
de cette parole : "Vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang, en luttant contre le péché." (Hébreux
12 :4)
Nous devons nous soumettre d'abord à Dieu (Jacques 4 :7). C'est celui qui est tourmenté par le diable
qui doit résister. Alors le diable fuira loin de lui (). Fuir c'est s'éloigner rapidement avec terreur pour
échapper à quelqu'un ou à quelque chose qui a une puissance inouïe. Bien que nous ne le voyons pas,
soyons assurés que le diable fuit avec terreur lorsque nous lui résistons, étant nous-mêmes sous
l'onction de Dieu.

Dieu n'a aucun problème contre le fait que nous soyons élevés mais il veut le faire lui-même (1 Pierre
5 :6-9). Le croyant autour duquel le diable rôde doit résister avec une foi ferme, "afin de ne pas laisser à
Satan l'avantage sur nous, car nous n'ignorons pas ses desseins." (2 Corinthiens 2 :11).

Voici quelques exemples qui rentrent dans le cadre de ce que nous appelons "TOIT" :

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 10 / 20

• la maison en tant que bâtiment


Sous mon toit je dis oui à qui je veux et je dis non à qui je veux. Je permets ce que je veux
car j'ai autorité sous mon toit.
Le diable ne peut faire que ce que nous permettons dans notre vie et sous notre toit (2
Samuel 23 :11-12 / Matthieu 18 :18)
Exemple: Apprenons à toujours fermer nos maisons: Physiquement avec les serrures et cadenas, et
Spirituellement par l'aspersion du sang de Jésus et, lorsque l’Esprit le dit par l'onction d'huile.

• sur les personnes qui vivent dans la maison (femme, enfants), "étrangers" (parents, amis)
Il s’agit de la femme (Nombres 30 :7-9), des enfants, même s'ils sont majeurs (Nombres
30 :4-6).
L’étranger est aussi sous l’autorité de chef de famille (Exode 12 :49 / Exode 20 :10 /
Nombres 15 :15).

• sur les noms que nous donnons


Dieu ne va pas à l'encontre de ce que Adam donne comme noms aux animaux (Genèse
2 :19-20). De même, Dieu ne va pas à l'encontre de ce que nous confessons dans notre vie
comment nous nommons tout; même nos enfants. Dieu est en quelques sortes "amené à
accepter" ce que nous disons. Remarquons la facilité qu'a l'homme à donner des noms à
toutes choses et même à changer ces noms selon les circonstances.
Pour nous, nous devons faire attention aux noms que nous donnons aux hommes et aux
choses qui nous entourent. Les injures sont, certes de simples adjectifs, mais ce sont, en
réalité des caractères que nous "collons" sur les gens. Tôt ou tard, ces personnes
reflèteront les qualités ou les défauts exprimés par cet adjectifs.
Bénissons Dieu pour nos "merveilleux enfants" mais ne les qualifions pas d'idiots, de bêtes
etc.
Prenons exemple sur ce que Dieu a fait dans les temps passés, chaque fois qu'un nom
donné par les hommes ne correspondait pas avec la mission qu'il assignait à quelqu'un, il
changeait le nom de la personne:
- Abram devient Abraham Genèse 17:5
- Saraï devient Sara Genèse 17:15
- Jacob devient Israël Genèse 32:28 / Genèse 35:10
- Simon devient Céphas Jean 1:42
Notons aussi que dans certains cas Dieu a révélé d'avance aux hommes les noms à donner
aux enfants pour éviter en quelques sortes de "souiller" ces personnes avec des noms
humains:
- Jean Luc 1:13
- Jésus Luc 1:31

• sur les choses et les animaux


Ici il s'agit de nos biens (meubles, immeubles, ainsi que les finances, les bijoux, etc.) Il
s'agit également de nos plantes, nos arbres etc. Il s'agit enfin des animaux que nous
élevons (Romains 8:19-21 / Josué 8:27 / Apocalypse 2:26 / Psaumes 2:8)

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 11 / 20

Nous devons utiliser notre l'autorité en faveur de la création comme au temps d'Adam
(Genèse 2 :15 / Ezéchiel 6:2-3 / Ezéchiel 36:4-15). Une remarque s'impose en ce qui
concerne les choses inanimées, il est clair qu'elles ne peuvent pas écouter nos paroles,
mais elles écoutent la parole de Dieu.

3) SUR LES CIRCONSTANCES DE NOTRE VIE

Sachons que Dieu nous a bénis et donc ne laissons pas au diable de prendre le dessus sur nous en
détériorant ce que Dieu nous a donné par sa grâce (Esaïe 8:12 / Psaumes 91:5-13 / Ephésiens 1:3 / 1
Corinthiens 4:8).

4) SUR NOTRE ETRE ENTIER


Nous avons autorité sur notre corps, cela est valable pour les maladies, les tentations, les pensées, etc.
Voici quelques domaines d’application :
• notre santé
En s'occupant du péché, Jésus a, par la même occasion, réglé le problème de la maladie
(Psaumes 91:6-10 / Galates 3:13).
Esaïe dit que par les meurtrissures de Jésus nous sommes guéris (Esaïe 53:4-5). Pierre dit
que par les meurtrissures de Jésus nous avons été guéris (1 Pierre 2:24).
Entre ces deux passages, il y a la mort de Jésus à la croix et aujourd'hui la guérison est
déjà acquise, avant que la maladie ne soit là; c'est à cause de cela que nous pouvons
refuser la maladie car: "NOUS SOMMES DEJA GUERIS". En fait, par la foi, nous disons
que la maladie n'a pas de place en nous. Ainsi, même si on ressent tous les symptômes
d'une maladie donnée, nous pouvons refuser de la laisser s'installer en nous.
Il faut garder à l'esprit qu'il arrivera certainement des cas où le diable (ou ses démons) ne
lâcheront pas prise à la première injonction, de même que parfois ils reviendront plusieurs
fois comme il est dit: "Ils reviennent chaque soir, ils hurlent comme des chiens, ils font le
tour de la ville." (Psaume 59:7)

• le péché
Tous les passages ci-dessus nous montrent que nous avons le pouvoir pour résister au
péché. Il n'y a pas de fatalisme qui tienne (Genèse 4:7 / Romains 6:12-14 / Romains 6:22-
23 / Romains 6:2 / Romains 6:6).
De plus, le Saint-Esprit est là pour nous aider si nous nous levons pour résister. Nous
sommes assurer de la victoire car, comme dit la bible: "... celui qui est en vous est plus est
plus grand que celui qui est dans le monde." (1 Jean 4:4).

• nos sentiments
Nos sentiments doivent être ceux de Jésus-Christ (Philippiens 2:5).

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 12 / 20

• nos pensées
Sachons trier nos pensées (Philippiens 4:8).
Le diable veut et cherche mettre ses pensées en nous mais nous avons autorité pour ne
pas permettre à ces pensées de s'installer en nous.
Le diable ne peut pas savoir ce que nous pensons mais il peut jeter une pensée en nous et
observer notre réaction pour voir ce que nous allons faire, si nous nous agitons ou non, si
nous avons peur ou non. C'est de la même manière qu'agissent les chiens qui aboient pour
se donner du courage et qui s'enfuient si on les résiste.
En ce qui concerne nos pensées, ce sont nos pensées, elles sont sous notre toit et donc
nous avons autorité sur elles. C'est pourquoi nous devons les sortir de notre toit si elles
sont contraires à notre vie en Dieu, à la volonté de Dieu.
Nous pouvons donner l'image, concernant nos pensées, d'un aéroport où tous les avions
peuvent se poser, dans un tel lieu il faut veiller à ce qu'un avion ennemi ne se pose pas car
il peut venir semer le désordre, les agents qui travaillent à la tour de contrôle doivent donc
être vigilants pour reconnaître tous les avions ennemis.
Partant de cette image que nous pouvons comprendre que dès qu'une pensée nous vient,
nous devons l'analyser selon Philippiens 4:8 et, si un critère n'est pas rempli nous devons
rejeter cette pensée afin qu'elle ne prenne pas racine en nous.
Parfois on peut "négliger" et penser que cela suffit mais, avec le temps on se rendra
compte que la pensée est toujours là, on doit donc chasser toute pensée contraire à la
parole de Dieu, la chasser "au nom de Jésus".

• les paroles

- Que nous prononçons


"... Car c'est de l'abondance du coeur que la bouche parle." (Matthieu 12:34)
Le croyant doit savoir tenir sa langue pour ne pas dire n'importe quoi (Proverbe 18:20-21 /
Proverbe 13:3 / Ephésiens 5:4 / Jacques 3:2-10). Sous aucun prétexte, le croyant ne dois
maudire ou proférer des menaces, soyons en cela des vrais imitateurs de notre Seigneur et
Sauveur Jésus (1 Pierre 2:22-23)

- Que nous écoutons


"... Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie." (Jean 6:63)
Si les paroles de Jésus sont esprit et vie, il paraît évident que celles du diable ou venant de
lui par le biais des hommes sont "esprit et mort".
Nos oreilles ne sont pas des poubelles pour écouter n'importe quoi, sachons préserver nos
oreilles, ne prenons pas plaisir à écouter les insensés. La parole de Dieu nous dit: "Heureux
l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s'arrête pas sur la voie
des pécheurs, et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs, mais qui trouve son
plaisir dans la loi de l'Eternel, et qui la médite jour et nuit!" (Psaume 1:1-2)

• nos actions
Il y a des choses qu'on attribue aux démons alors que ce sont les oeuvres de la chair

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 13 / 20

(Galates 5:16-21).
Ces choses sont peut-être inspirées par les démons mais ce sont les oeuvres de la chair.
Certaines personnes pensent pouvoir arriver à la purification de la chair au point de ne plus
être en mesure de pécher, cela n'est pas biblique. Sachons que cette chair est là jusqu'à
notre mort physique ou au retour de Christ (s'il vient avant cette mort physique) c'est
pourquoi, "... sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps de
péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché ... Ainsi vous-mêmes,
regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. Que le
péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. Ne
livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous
vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos
membres, comme des instruments de justice." (Romains 65-13)
Nous devons apprendre à tenir notre corps pour ne pas satisfaire ses désirs. Nous devons
comprendre que notre corps est un instrument à la gloire de Dieu, un vase d'honneur pour
servir notre Dieu, c'est pourquoi nous devons user d'autorité pour l'empêcher de se souiller
en faisant n'importe quoi; "Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti ..." (1
Corinthiens 9:27)

5) AUTORITE SUR CE QUICONQUE SE PLACE SOUS NOTRE AUTORITE


Il faut être investit de l’autorité, en ce sens qu’on doit avoir l’autorisation pour agir dans la vie d’une
autre personne (Luc 12 :14).
En venant se jeter aux pieds de Jésus, Jaïrus s’est placé sous l’autorité de ce dernier, non seulement lui,
mais aussi tout ce qui lui appartient ou qui est sous son autorité (Marc 5 :22-43 / Luc 8 :41-56). Ainsi,
Jésus pouvait guérir sa fille. Le même principe a été valable pour la femme cananéenne (Matthieu
15 :22).

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 14 / 20

Deuxième partie

LE COMBAT SPIRITUEL

Chapitre IV

DEFINITIONS UTILES

Littéralement, le combat spirituel veut dire combat engagé contre les esprits. Mais d’une manière plus
précise, nous noterons deux aspects dans ce combat, et nous utiliserons deux termes différents :
1) La délivrance
La délivrance, c'est l'engagement dans un combat pour résister à Satan et à ses démons qui
retiennent captifs des hommes (Juges 16 :21 / 2 Rois 25 :7 / 2 Chroniques 33 :11 / 2
Chroniques 36 :20), afin d’en faire ses esclaves et de les utiliser pour différentes oeuvres
(Exode 3 :19-20 / Exode 6 :1, 6 / Exode 7 :4-5 / Colossiens 2 :14-15).

2) La résistance (communément appelée "combat spirituel")


Le combat spirituel est le combat pour résister aux attaques démoniaques quand elles se
manifestent. (Josué 6 / Josué 8 / Colossiens 4 :12). Il s’agit de repousser tous les assauts de
Satan qui va continuellement nous attaquer (Ephésiens 4 :27).
Il va essayer de contrôler nos pensées (Matthieu 16 :23) et de les souiller ( / 2 Corinthiens
1 :5 / Philippiens 4 :8).
Il va essayer de contrôler nos sentiments et de les remplacer par les siens (Philippiens 2 :5).
Il va essayer de lier notre volonté de l'extérieur,
Il va essayer de vous injecter, à partir de l’extérieur, une maladie dans le corps (Luc 13 :16).
Il va essayer, il nous attaque et il le fait en permanence (Psaume 59 :6).
Les chrétiens sont bombardés par les attaques de Satan régulièrement. A cause de cela,
nous devons pouvoir résister à toutes ses attaques. C’est pourquoi nous devons rester en
permanence en communion avec le Seigneur, remplis de Son Esprit, remplis de foi,
"rechargés" en permanence de toute la vie spirituelle de Son Esprit.

3) La contre attaque et la poursuite


Il est impératif, connaissant l’obstination de l’ennemi, de compléter les deux premières
formes par celle-ci, afin de limiter, autant que possible la capacité de nuisance de l’ennemi.
De toute façon, dans le combat contre Satan et son armée, il faut s’attendre toujours à ce
qu’il revienne à charge (Exode 14 :5-9). C’est pourquoi, il vaut mieux avoir l’initiative de la
poursuite (Psaume 18 :38-39 / 1 Samuel 30 :1-20 / 1 Samuel 17 :51-53)
Cette partie est également nécessaire pour reprendre tout ce que le diable avait pris, de
pénétrer dans le domaine de l'ennemi pour le chasser des positions qu'il occupe dans l'église,

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 15 / 20

dans la vie de mes frères, de mes soeurs, de ma femme, de mon mari, de mes enfants, bref,
regagner le terrain pris par Satan.

Ces trois formes du combat spirituel doivent être menées dans la foi. Elles sont incontournables car les
démons sont constamment autour de nous, et nous avons des gens, chrétiens ou païens, qui sont
liés par ces démons.
Jésus n'allait pas dans les rues pour chasser les démons, Jésus allait dans les rues pour annoncer la
Parole, pour prêcher la repentance, et l'onction qui était sur lui faisait s'agiter les démons ; ils ne
pouvaient pas supporter cela. Et lorsque les démons étaient agités et se manifestaient, Jésus les
chassait à ce moment-là. Faisons comme Lui.
C'est un domaine qui est vraiment très particulier, mais aussi un domaine dangereux.
Il y a une place pour chasser les démons dans le ministère des enfants de Dieu. Mais il n'y a pas que
cela, il ne faut pas être déséquilibré, il ne faut pas voir les démons partout.
Il ne faut pas se lancer dans un combat qui ne soit pas conduit par le discernement du Seigneur. Par
contre, il ne faut pas non plus éviter le combat quand le Seigneur nous montre que nous devons
combattre pour chasser des démons. Il faut alors s'engager dans ce combat.

Chapitre V

UN AFFRONTEMENT INELUCTABLE

1 Samuel 14 :13-14

Quand le Seigneur Jésus envoie les disciples, et qu'Il leur dit : "Voici les miracles qui accompagneront
ceux qui auront cru…", le premier miracle qu'Il indique est : "En mon nom ils chasseront les
démons" (Marc 16 :17).
Quand il a envoyé les douze, il les envoie pour prêcher la parole de repentance, et il leur dit également :
"Guérissez les malades, purifiez les lépreux, chassez les démons en mon nom" (Matthieu 10 :8).
Le croyant, dans son ministère de serviteur et de servante de Dieu, rencontrera forcément des démons
parce qu'ils sont autour de lui, ils sont partout (1 Jean 5 :19). Satan contrôle tout ce monde
extérieur, les gens qui n'appartiennent pas au Seigneur, et même, dans certains cas, il parvient
même à lier beaucoup de chrétiens.
Si le croyant ne chasse jamais les démons cela peut arriver pour deux raisons principales :
• L'onction de Dieu ne demeure pas sur cette personne.
En effet, quand l'onction est présente, forcément les démons finissent par se manifester, ils
ne peuvent pas supporter l'onction,
• La personne désobéit à Dieu par esprit de suffisance, par négligence ou par peur. Elle refuse de
chasser les démons qui se manifestent.

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 16 / 20

Dès qu'on accepte Jésus comme Seigneur et Sauveur, il nous donne la même autorité sur les démons,
sur les maladies et sur les infirmités. Il nous donne le pouvoir de chasser les esprits impurs "au nom de
Jésus" et de guérir toute maladie et toute infirmité " au nom de Jésus ".
Satan va essayer encore de garder un certain contrôle sur certaines parties de notre personnalité ;
principalement : les pensées, les sentiments, la volonté et le corps. Les trois premiers, c’est-à-dire
les pensées, les sentiments et la volonté, sont au niveau de l'âme. Le dernier point, le corps, c'est
le corps physique tout simplement.
C'est là qu'intervient le discernement pour voir s'il n'y a pas encore des démons qui lient ou qui sont
présents, à l'intérieur. Et si le Seigneur nous le montre, nous utiliserons les armes qu'Il nous a
données pour les chasser.
Les démons ne peuvent partir que quand on les chasse, on ne peut pas crucifier un démon en l'amenant
à la croix. C'est la chair qui est crucifiée à la croix, mais les démons ne peuvent sortir que quand
on les chasse " au nom de Jésus ", avec la foi en sa Parole.

Chapitre VI

PREPARER LE COMBAT

Le Seigneur Jésus nous a rachetés par son sang (1 Corinthiens 6 :20 / 1 Corinthiens 7 :23 / 1 Pierre
1 :18-19). S'Il nous a rachetés, cela veut dire que désormais nous lui appartenons, il nous
possède. Nous sommes devenus sa propriété, nous sommes ses enfants.
Ainsi, un vrai chrétien ne peut pas être possédé par un démon, mais il peut être :
• attaqué de l'extérieur par des démons

• lié par un démon


Et ces liens dus à des démons, il les avait avant parce que le diable était entré dans sa vie
par hérédité ou à cause des péchés qui ont été commis.
Les démons s'héritent des parents de génération en génération. Ils peuvent sauter d'une
génération à l'autre avec la plus grande facilité.
Les démons lient aussi les gens par le péché. Cela leur permet d’avoir accès aux vies, aux
corps, aux âmes et aux esprits des hommes.
Il y a des péchés qui font immédiatement entrer un ou plusieurs démons dans la vie de ceux
qui les commettent. D'autres péchés ne font pas entrer de démons mais les attirent
simplement et c'est la pratique de ce péché qui fait entrer le démon par la suite.
Tous les péchés dits d'abomination dans l'Ancien Testament font immédiatement entrer un
démon la première fois qu'on les commet (Lévitique 18 :22). Ce sont les péchés d'idolâtrie,
d'occultisme, de magie, de sorcellerie, de consultation des esprits, de spiritisme, de meurtre,
d'adultère... Une seule fois suffit.

• avoir un démon dans son corps ou dans son âme.


Plusieurs chrétiens ne croient pas qu'un démon puisse être dans le corps du chrétien. Ils

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 17 / 20

s’appuient, par exemple, sur la parole qui dit que "Votre corps est le temple du Saint-Esprit"
(1 Corinthiens 6 :19) ou d’autres qui lui sont semblables. Il ne peut pas y avoir de mélange
entre l'Esprit du Seigneur et un autre esprit dans le même temple.

Et pourtant, la Parole de Dieu nous montre très bien dans l'Ancien Testament que le temple
de Dieu, qui est le modèle et qui est l'image du temple que nous sommes, ce temple de Dieu
était pendant des centaines d'années habité par la présence de Dieu dans le lieu Très Saint,
et par des démons qui étaient attachés aux idoles que les Israélites adoraient dans le parvis
en même temps que le vrai Dieu. Il y avait donc à la fois la présence de l'Esprit de Dieu dans
le lieu Très Saint, qui représente notre esprit. Il est évident et certain qu’un démon ne peut
pas venir dans l'esprit d'un chrétien. C'est le Saint-Esprit qui habite là, c'est sa maison. Mais
dans le parvis extérieur et dans le lieu Saint, qui représentent le corps et l'âme, il peut y avoir
des idoles, c’est-à-dire des démons attachés à ces idoles (Ezéchiel 8 :5-18 / Ezéchiel 10 :18 /
Ezéchiel 11 :22-23)
L'Esprit du Seigneur vient en nous à la nouvelle naissance, et va dans le lieu Très Saint qu’est
notre esprit, mais si nous ne sommes pas sanctifiés, si nous vivons dans le péché, si nous
faisons un culte aux démons et aux idoles de ce monde, nous allons attirer des démons dans
le parvis et jusque dans le lieu Saint. C'est-à-dire qu'il va y avoir cohabitation entre le Saint-
Esprit et les idoles dans le même temple, c’est-à-dire notre être entier. Et cela, Dieu n’en veut
pas.
Le seul moment où il peut y avoir une cohabitation qui est en partie justifiée, c'est juste
après la conversion, des gens qui arrivent au Seigneur avec une vie remplie de liens et de
démons, qui reçoivent le Seigneur comme leur Sauveur, et pendant un certain temps, le
Seigneur est à l'oeuvre pour les purifier et les débarrasser des maladies, des liens, des
infirmités (Exode 23 :29). Ce travail peut se faire plus ou moins vite selon :
- l'enseignement que l'on reçoit,
- la soif qu'on a de Dieu,
Dieu travaille dès le début à nous remplir de Son Esprit, à nous guérir et à nous débarrasser
de tout lien démoniaque. Il ne faut pas croire que les liens démoniaques et les démons qui
peuvent se trouver dans notre corps disparaissent tous à l'instant où on se convertit au
Seigneur Jésus.
A l'instant où on se convertit, c'est l'esprit qui est changé, et on reçoit une promesse de
totale manifestation de la victoire de Jésus : une pleine délivrance de toute la puissance des
démons, une pleine guérison de toute maladie et de toute infirmité, mais cela ne se
manifeste pas forcément le jour où on se convertit, sinon cela voudrait dire que tous les
hommes et les femmes qui se convertissent étant malades seraient tous guéris
immédiatement le jour où ils se convertissent. Or, et ce n'est pas ce qui se passe, dans les
églises il y a beaucoup de chrétiens malades et qui sont pourtant de vrais chrétiens. Il en est
de même pour les liens démoniaques, par le sang de Jésus et par la mort de Jésus, nous
avons été débarrassés de toute la puissance de Satan, Jésus l'a vaincu, de même qu'il a
vaincu les maladies à la croix par ses meurtrissures, par sa mort, par son sang versé. Jésus a
vaincu Satan (Colossiens 2 :15). Jésus a accompli tout cela et nous donne sa victoire, afin

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 18 / 20

que nous exercions l’autorité en son nom (Juges 7 :1-3 / 1 Samuel 17 :1-4, 10-11, 24-25).

Fortifiez-vous
Pour engager le combat et être victorieux, il faut se préparer et être fort. Cela se fait par plusieurs
actions (Ephésiens 6 :10):
• la communion avec Jésus,
• l’étude de la Parole,
• la lecture de la Parole,
• la méditation de la Parole,
• la louange que je donne au Seigneur Jésus,
• le parler en langues (1 Corinthiens 14 :4),
• la communion fraternelle,
• la fraction du pain,
• la prière,
Comme un soldat a besoin d'exercice avant de revêtir les armes (1 Samuel 17 :38-39), ainsi, le chrétien
a besoin d’être fortifié avant de revêtir les armes de Dieu. S’il ne suit pas cette procédure, il ne va pas
aller très loin.
Quand on est attaqué par Satan, la procédure à suivre pour avoir la victoire est la suivante :
• Se fortifier d'abord dans le Seigneur en s’approchant de Jésus,et en demandant à des frères et
soeurs de nous aider dans ce travail par la prière.
• Ensuite revêtir toutes les armes de Jésus,
Ces armes sont en fait des qualités chrétiennes que l'on pratique, et qui permettent d'être
revêtus d'une protection spirituelle réelle et efficace contre les attaques de Satan. En même
temps ce sont des armes offensives pour lutter contre Satan : l'épée de l'Esprit et la prière.
• Se tourner contre Satan et lui résister au nom du Seigneur Jésus.
• Surmonter tout
Cela veut dire : "monter sur", monter sur les reins de Satan et de ses démons, c’est-à-dire les
piétiner.
• Se tenir ferme, parce que Satan est en train de préparer la contre-attaque. Il ne faut pas
mettre les armes de côté ; il faut, au contraire les porter constamment (Néhémie 4 :21 /
Jacques 4 :7 / 1 Pierre 5 :5-9). Dans certaines prières, on entend dire "Maintenant je me revêts
de l’armure céleste", si on agit ainsi un jour peut-être on n’aura pas le temps de porter
l’armure que l’ennemi nous aura déjà atteint mortellement.
• En dehors de cas spécifiques il faut mener ce combat soutenu par d’autres chrétiens
(Ephésiens 6:18)

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 19 / 20

Chapitre VII

LES ENNEMIS

Satan
Ce qu'il faut savoir, c'est que les démons sont des esprits qui sont au service de Satan, donc qui sont
tous méchants, mauvais et impurs. Ils ne cherchent qu'à détruire, ils ne cherchent qu'à tuer,
comme leur maître, à faire du mal, à souiller, à faire tout le mal qu'ils peuvent, à s'opposer à la
Parole du Seigneur et à l'oeuvre de Christ. Ils forment des armées innombrables, mais il faut savoir
que les armées du Seigneur sont beaucoup plus nombreuses. De toute façon un seul ange de Dieu
et un seul enfant du Seigneur rempli du Saint-Esprit est capable de résister à Satan lui-même,
donc à plus forte raison à ses démons. Il ne faut pas avoir peur de Satan et de ses démons. Il faut
savoir que ce sont des ennemis qui sont définitivement vaincus, mais qui sont encore puissants
pour faire du mal. Ils ont été vaincus par Jésus à la Croix, mais ils sont encore puissants parce
qu'ils ne sont pas encore jetés dans le lac de feu, ils sont encore laissés libres sur la terre. Et il faut
absolument comprendre que nous devons nous engager dans ce combat en sachant que Jésus a
déjà gagné le combat d'avance.

Le monde
1 Jean 2 :15-17
Il s’agit de la terre et de tout ce qu’elle renferme. Principalement les hommes qui n’appartiennent pas à
Christ (Psaume 120 :7).

La chair
1 Pierre 2 :11 / Galates 5 :16-21 / Ephésiens 2 :3
L’âme et le corps sont des points faibles pour le croyant, ils doivent être surveillés.
Il faut être en mesure, sous la conduite du Saint-Esprit de faire la différence entre l’action des démons
et celles produites par le monde et la chair. Parmi les dons spirituels que Dieu nous accorde par le
Saint-Esprit, il y a le don de discernement des esprits qui permet de voir s'il y a des démons à
l'oeuvre.

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)
FEDERATION DES
EGLISES CHRETIENNES Sujet: L’autorité du croyant et le combat INSTITUT BIBLIQUE
INTERNATIONAL
EVANGELIQUES spirituel NEHEMIE
(membre de la FECE)

Présenté par : Pasteur Ignace KOUMA Page : 20 / 20

Troisième partie

LES ARMES

Chapitre VIII

LES DIFFERENTES ARMES

Le combat étant spirituel (Ephésiens 6 :10-12), on ne verra peut-être pas l'ennemi reculer du premier
coup, parce que c'est un tenace. Il s'accroche tant qu'il peut, mais il ne peut pas résister à la
toute-puissance de la Parole du Seigneur, du Sang de Jésus et du Nom de Jésus, il finira par lâcher
prise (Jacques 4 :7). Sa puissance est grande, mais elle est limitée. Par contre, la puissance de
Jésus est illimitée. Il faut donc être plus persévérant que Satan et toute son armée.
Les armes sont à utiliser selon la conduite du Saint-Esprit. Ce sont :
1) Le nom de Jésus
Les disciples envoyés par Jésus revinrent avec joie, disant : Seigneur, les démons mêmes
nous sont soumis en ton nom (Luc 10 :17).
Dès que nous prononçons avec foi le nom tout-puissant de Jésus, Satan tremble, il a peur de
la stature et du nom tout-puissant de Jésus.
Il a peur de celui qui vient contre lui au nom de Jésus, qui est revêtu du vêtement de justice,
qui prend l'épée de la Parole et qui lui dit : "Satan, au nom du Seigneur Jésus, je te lie. Au
nom de Jésus et par son sang, je te chasse, va-t-en de ce corps, sors de ce lieu, sors de ma
vie, sors de ma famille, laisse ce frère tranquille, laisse cette soeur tranquille au nom de
Jésus-Christ". Aucune ouvre de la chair ne peut chasser les démons. Les sévices sur la
victime, les gesticulations ne servent à rien (2 Corinthiens 10 :4). Un mauvais esprit, un
démon ne peut être chassé qu'au nom du Seigneur Jésus, par la foi dans la Parole du
Seigneur et dans l'oeuvre de Jésus-Christ (2 Corinthiens 10 :3).
2) Le sang de Jésus
Nous devons être couverts de ce sang qui a vaincu Satan à la Croix (Lévitique 17 :11 /
Apocalypse 12 :11)
3) La parole de Dieu
C’est l’épée de l’Esprit (Ephésiens 6 :17 / Hébreux 4 :12)
4) La louange
Elle est inspirée par le Seigneur, comme il est écrit : "Je m'écrie loué soit l'Eternel et je suis
délivré de mes ennemis" (2 Samuel 22:4 / Psaumes 18 :3).
5) Le témoignage
Apocalypse 12 :11
6) La prière de foi
Jacques 5 :14-16

"Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance" (Osée 4 :6)

Vous aimerez peut-être aussi