Vous êtes sur la page 1sur 3

Etablissement : Lycée prince Mly Rachid

Professeur : M’barek BAKKOU

Module II: Etudier un roman maghrébin contemporain : il était une fois un vieux couple
heureux de Mohammed Khaïr-Eddine
Séquence : 2
Fiche n0 : 4

Fiche pédagogique

Activité : de production écrite


Durée : 1heure
Niveau : 2ème année du baccalauréat
Compétence : Produire un texte argumentatif.
Capacités : - Convaincre, défendre et réfuter une thèse.
- Organiser et hiérarchiser des arguments

Sujet : La colonisation est un phénomène qui a jalonné l’histoire de l’humanité. Si


beaucoup le considère comme un phénomène méprisable, d’autres lui trouvent malgré
tout un aspect positif. Qu’en pensez-vous ?

Le déroulement de l’activité

I. Phase orale :

✓ Annoncer le projet de la séance


✓ Lecture magistrale du sujet
✓ Faire lire le sujet par deux ou trois élèves et expliquer les mots clés

II. Phase écrite :


Questions directives :
Etablir le plan du sujet :

Introduction : - Amener le sujet


- Exposer la problématique.

Développement : - Thèse : Aspects négatifs.


- Antithèse : Aspects positifs
- Opinion personnelle.

Conclusion : - Synthèse.
- point de vue

1
1. Introduction :

a. Amener le sujet
Qu’est ce que la colonisation ?
- C’est un phénomène consistant en une agression d’un pays envers un autre.
- L’agression militaire vise à occuper la totalité du territoire du pays conquis et à
lui soutirer toutes les richesses dont il dispose.
b. Exposer la problématique

Quelle est la problématique ?


La présence de deux opinions opposées sur ce phénomène :
- Certains trouvent qu’il s’agit d’un phénomène négatif et nocif.
- D’autres croient qu’il a également des aspects positifs.

2. Développement :

a. Thèse : La colonisation est un phénomène méprisable

Domaines Arguments
la colonisation crée l’effondrement du système politique du pays conquis
Politique il perd sa souveraineté il devient dépendant.

La colonisation est une agression. Elle provoque la mort de milliers d’innocents. Les
Social colonisés sont humiliés, torturés, exploités, méprisés….
La main mise sur les ressources des pays conquis. Exploitation des terres. Création
Économique d’un système raciste ; colons riches et autochtones dans la misère.

La perte de l’identité par :


La langue : le colon impose sa langue
Culturel la culture : le colon impose sa culture
Le règne de l’intolérance culturelle le colonisateur combat tout ce qui renforce
l’identité autochtone

b. Antithèse : La colonisation a des aspects positifs

Domaines Arguments
la colonisation a permis de moderniser le champ politique marocain
Politique Création de parties politiques : apparition d’une conscience politique provoquée par
l’apparition d’intellectuels marocains issus des écoles françaises.
Le renversement des schémas politiques archaïques
Changement social dans les mœurs, dans les habitudes : vestimentaires/nutritionnelles
Social changement des schémas de pensées des gens ils sont devenus plus modernes.
La colonisation a permis la construction de l’infrastructure industrielle, agricole et
Économique routière. L’apparition du chemin de fer. Ces différentes installations économiques
laissées par le colonisateur ont été exploitées pendant et après l’indépendance.
L’apprentissage de la langue française permet d’étendre ses connaissances
Culturel L’identité devient double arabophone et francophone : c’est un enrichissement.

2
c. Opinion personnelle :

Malgré son caractère positif, on ne peut légitimer la colonisation, c’est un phénomène


destructif qui aliène la liberté de l’être humain et des nations.

d. Conclusion :

➢ Rappel de ce qui a été préalablement débattu : La colonisation est un sujet


de controverse défenseurs et détracteurs s’opposent sur ce thème et chacun
campe sur ses positions
➢ Le professeur veillera cependant à prévoir certains paramètres qui entrent
dans la stratégie argumentative les connecteurs rhétoriques et logiques.
➢ Lectures de quelques propositions des élèves.

III. Traces écrites :


La colonisation est un phénomène consistant en une agression d’un pays envers un
autre. En effet, l’agression militaire par exemple vise à occuper la totalité du territoire du
pays conquis afin de lui arracher toutes les richesses dont il dispose. De là, ce sujet laisse
apparaître deux visions antagonistes : Certains trouvent qu’il s’agit d’un phénomène
négatif et nocif. D’autres croient qu’il a également des aspects positifs.
La colonisation est un phénomène méprisable, avancent les défenseurs, elle influe
négativement sur plusieurs domaines. Au niveau politique, la colonisation crée
l’effondrement du système politique du pays conquis il perd sa souveraineté il devient
dépendant. Au niveau social, elle provoque la mort de milliers d’innocents. Les colonisés
sont humiliés, torturés, exploités, méprisés. Alors sur le plan économique, cette dernière
a permis la construction de l’infrastructure industrielle, agricole et routière. L’apparition
du chemin de fer. Ces différentes installations économiques laissées par le colonisateur
ont été exploitées pendant et après l’indépendance. En imposant sa langue, et sa culture le
colonisateur français aspire à l’anéantissement de l’identité des marocains, afin de tuer en
eux toute envie de résistance.
Les partisans de la colonisation, pensent que cette dernière a des aspects positifs.
Elle a permis de moderniser le champ politique marocain, à travers la création de parties
politiques : l’apparition d’une conscience politique provoquée par l’apparition
d’intellectuels marocains issus des écoles françaises. Le renversement des schémas
politiques archaïques, entraine un changement social dans la tradition et les habitudes des
marocains : vestimentaires/nutritionnelles en plus de changement des schémas de pensées
des gens ils sont devenus plus modernes. La colonisation a permis la construction de
l’infrastructure industrielle, agricole et routière. L’apparition du chemin de fer. Ces
différentes installations économiques laissées par le colonisateur ont été exploitées
pendant et après l’indépendance.
En somme, Malgré son caractère positif, on ne peut légitimer la colonisation, c’est un
phénomène destructif qui aliène la liberté de l’être humain et des nations.