Vous êtes sur la page 1sur 7

17.02.

2019

Crescent MEBOUNOU, Ph.D.,


Enseignant-Chercheur en Sciences de Gestion
Stagiaire Expert-Comptable
Consultant en Gouvernance et en Régulation Bancaire
Consultant international en Affaires Turques

1. Définition d’une Obligation


2. Caractéristiques d’une Obligation
3. Risques Attachés à une Obligation
4. Cotation d’une obligation
5. Taux de Rendement Actuariel et Taux de Revient
d’une Obligation
6. Valeur théorique d’une obligation à une date
donnée
7. Indicateurs de Gestion des Obligations Classiques

1
17.02.2019

Les obligations sont des titres de créance


représentatifs d’un emprunt.
Un emprunt obligataire peut être émis par :
l’Etat ;
les collectivités publiques ;
les entreprises privées.
Emission sur le
OBLIGATIONS
marché primaire

Négociation sur le marché


secondaire (marché boursier)

Emprunt obligataire = Ressource financière à long


terme (5 à 20 ans)
NB: Emprunt obligataire versus Emprunt indivis
Le souscripteur a droit à :
une rémunération fixe ou variable périodique ;
le remboursement de son capital prêté ;
parfois un complément de revenu (prime de
remboursement).
Les obligations classiques sont cotées en
pourcentage du nominal et au pied du coupon (le
coupon d’intérêt est évalué distinctement).

2
17.02.2019

Prix d’émission (E)


Valeur nominale ou faciale (C)
Prix de remboursement (R)
Prime de remboursement (Pr = R – E)
Modalités de remboursement
- Amortissement constant ;
- Amortissement suivant le mode des annuités constantes ;
- Amortissement in fine.
- Obligation à coupon zéro
Maturité ou durée de vie résiduelle
Date de jouissance
Date de paiement des coupons
Taux nominal ou facial (Taux fixe ou variable)
Montant de l’émission et montant de la dette

Valeur d’une Obligation

Prime de Risque

Risque de Taux Risque de Défaut Risque de Liquidité


- La valeur actuelle (cours actuel) - Risque inhérent à la - Risque apprécié en fonction de
est inversement proportionnelle solvabilité de l’émetteur la difficulté à revendre le titre
au taux d’intérêt sur le marché. sur le marché obligataire.
(faillite de l’émetteur).
- Le risque de taux est d’autant - Les agences de notation
plus grand que la maturité est (FITCH, Moody’s,
longue → Duration & Sensibilité. Standard & Poor’s)
- L’obligataire remboursé à apprécient la qualité de
l’échéance est immunisé contre la solvabilité des
ce risque. émissions des
entreprises ou des pays.
- Les obligation à taux variables ne
sont pas soumis à ce risque.

3
17.02.2019

Modalité : Cotation en pourcentage de la valeur


nominale et au pied du coupon pour neutraliser les
informations techniques telles que.
- les dates différentes de paiement des coupons ;
- l’incidence des intérêts courus sur la valeur des
obligations.
Coupon couru : Fraction d’intérêt entre le dernier
versement du coupon et la date de négociation de
l’obligation.
Il est exprimé en pourcentage de la valeur nominale et
arrondi à trois (3) décimales.

Cote ou Prix = Cours au pied du coupon + Coupon couru

NB : En pratique, 3 jours ouvrés additionnels peuvent


être ajoutés à la durée du coupon.
3 jours ouvrés peuvent parfois conduire à plus de
3 jours calendaires.

4
17.02.2019

Taux de Rendement Actuariel : C’est le taux qui permet


d’établir l’équivalence entre les flux décaissés et les
flux encaissés.
Le taux de rendement actuariel d’une obligation est
calculé pour le détenteur de l’obligation et représente
le rendement de l’investissement réalisé.
NB : A l’émission, le taux de rendement actuariel figure
dans la note d’information et permet de comparer
plusieurs emprunts obligataires.
Taux de Revient : il est calculé pour l’émetteur. Il s’agit
du coût de la ressource obtenue.

La valeur théorique d’une obligation est le prix d’achat


qu’un investisseur est prêt à payer pour acquérir
l’obligation.
Cette valeur est calculée si le taux actuariel brut à cette
date est connu.
Ce taux est le taux exigé par l’investisseur.

5
17.02.2019

Maturité ou durée de vie résiduelle


La maturité est le temps qui s’écoule entre une date
quelconque et la fin de vie de l’emprunt.
La maturité est donc la durée de l’exposition de
l’obligation au risque de taux et au risque de défaut.
NB: Plus on se rapproche de l’échéance, plus la maturité se
réduit et moins l’obligation sera affectée par le risque de
taux et le risque de défaut.
Plus la maturité est grande, plus le montant de la
rémunération est importante.

Duration ou délai de récupération


Elle mesure de la durée de vie moyenne (en année)
d’une obligation non encore remboursée à une date
donnée. Elle se calcule par la moyenne arithmétique
des différentes échéances et pondérée par les flux
actualisés correspondants.
Une duration de 3,5 signifie que l’investisseur récupère
son placement au bout de 3 ans et demi.
NB : Pour l’obligation à coupon zéro, la duration est
égale à la durée de vie.

6
17.02.2019

Sensibilité (S)
La sensibilité d’une obligation est la variation de la
valeur de cette obligation provoquée par la variation
d’un point du taux d’intérêt sur le marché obligataire.
dC
di = C '
S=
C C
Elle peut aussi être exprimée en fonction de la
duration comme suit :
-D
S=
1+i
La sensibilité est exprimée en % pour faciliter les
comparaisons.
S = -2,8 : une hausse des taux de 1% → une baisse du cours
de 2,8%

Merci pour
votre Attention

Vous aimerez peut-être aussi