Vous êtes sur la page 1sur 26

Stratégies de

fertilisation
des agrumes

Dr. OUKNIDER
Introduction

Les plantations d’agrumes restant


longtemps
sur le même terrain.
Les éléments qu’elles prélèvent dans le sol
chaque année servent à la constitution,
au grossissement d’organes différents qui
restent sur la parcelle (charpente, racines,
feuilles) ou sont exportés (fruits,
bois de taille).
Le raisonnement de la fertilisation doit
conduire à:

● Gérer la vigueur des arbres

● Maintenir une bonne disponibilité


nutritionnelle dans le sol
L’approche consiste à :

1. Chiffrer les quantités à mettre en œuvre, compte tenu :

Des caractéristiques du verger :


Densité de plantation
Mode de conduite (Taille,…)
Vigueur du porte greffe
Productivité de la variété
Et de la fertilité du sol
2. Préciser les formes, époques et mode d’application
des engrais
La stratégie de fertilisation des agrumes fait
Intervenir :

- La méthode des bilans


- Le diagnostic foliaire

- L’équilibre entre les éléments


Méthode de calcul de la fumure (Méthode des bilans)

Apports = Besoins

Besoins = Exportations (1) + Corrections (2)

1. : Exportations par le fruit + le bois de taille + autres

(2) : Corrections en fonction des conditions du milieu :


Risques de volatilisation et de lessivage pour l’azote
Rétrogradation du phosphore par le calcaire et l’argile
Fixation de la potasse par l’argile
Exportations par les récoltes
Et Le bois de taille
Exportations par les
fruits

N 2 U / T de fruits

P2O5 0,5 U / T de fruits

K2O 2,2 U / T de fruits


Exportations par les récoltes
Et Le bois de taille
Exportations par le bois de
taille
CLEMENTINE
Forte Moyenne Faible
N 80 60 30
P2O5 9 9 9
K2O 60 40 25
Exportations par les récoltes
Et Le bois de taille
Exportations par le bois de
taille
NAVEL
Forte Moyenne Faible
N 40 40 25
P2O5 6 6 6
K2O 30 22 14
Exportations par les récoltes
Et Le bois de taille
Exportations par le bois de
taille
MAROC LATE
Forte Moyenne Faible
N 65 45 25
P2O5 8 8 8
K2O 45 30 15
Exportations par les jeunes
plantations

Phosphore et potassium

Teneur sol > moy. Pas d’apport

Teneur sol <= g/arbre


moy.
P2O5 K2O
1ère année 10 20
2ème
année
15 30
Exportations par les jeunes
plantations

Azote

g/arbre de N
1ère année 40
2ème
année
80
Corrections des apports

Cas de fertilisation au sol

Volatilisation pour N C1 = 10%


Rétrogradation pour
P2O5
C2 = 20%
Fixation pour K2O C3 = 15%

Cas de Fertigation C1=C2=C3 = 0


Corrections sol-
feuille
Teneur
tf f mf m mé é éé
feuille
Teneur sol
Tf Ex Ex Ex Ex Ex ou NEx Ex ou NEx Ex ou NEx

F Ex Ex Ex Ex Ex ou NEx Ex ou NEx Ex ou NEx

Mf Ex Ex Ex Ex Ex ou NEx Ex ou NEx Ex ou NEx

M Ex Ex Ex Ex 0 0 0

Mé Ex ou NEx Ex ou NEx Ex ou NEx 0 0 0 0

E Ex ou NEx Ex ou NEx Ex ou NEx 0 0 0 0

éé Ex ou NEx Ex ou NEx Ex ou NEx 0 0 0 0

Ex : Apports > Exportations


Ex ou NEx : Apports = Exportations ou non selon les cas
0 : Pas d’apport
Corrections sol-
feuille

Il ressort du tableau des corrections que trois situations


Peuvent se présenter :
1er cas :
teneur du sol et celle de la feuille supérieure
à la classe moyenne en K2O ou P2O5:
aucun apport n’est normalement nécessaire.
On pratiquera alors un « sevrage » provisoire qui sera
déterminé de la manière suivante
Corrections sol-
feuille
Calcul du stock du sol disponible
(SD)

SD = K(T0 – Tn)

T0 : Teneur du sol observée en ppm


Tn : Limite supérieure de la classe moyenne en ppm

K = 4 pour un sol profond


= 3.5 pour un sol moyennement profond
= 3 pour un sol peu profond
Corrections sol-
feuille

Nombre d’années de sevrage

NAS = SD \ Ex

NAS : nombre d’années pendant lesquelles aucun apport n’est


nécessaire

Ex : Exportations
Corrections sol-
feuille

2ème cas : Teneurs du sol et feuille < Moy.

Restitution des exportations en totalité

3ème cas :Autres cas (rares)

diagnostic général dans le verger est nécessaire


afin de prendre la décision d’apporter
ou de ne pas apporter les exportations.
Autres
réajustements

Révision des besoins à la baisse pour P2O5


et K2O en cas de niveau foliaire élevé ou de
niveau sol élevé ou des deux à la fois

Révision à la hausse pour P2O5 et K2O en


cas de niveau foliaire faible ou de niveau sol
faible ou des deux à la fois
Autres réajustements

Sur quelles bases ?

NORMES FEUILLES
N P K
Clémentine 2,15 – 2,55 0,10 - 0,12 0,9 - 1,3
Navel 2,10 - 2,50 0,09 - 0,11 0,6 - 0,85
M. Late 2,0 - 2,35 0,09 - 0,11 0,45 - 0,65
Autres réajustements

Sur quelles bases ?


NORMES SOL
Nm 20 à 30 ppm
P2O5 Olsen 20 à 30 ppm
K2O 1,2 x Argile (‰)
Autres réajustements

Sur quelles bases ?

INTERPRETATION
Feuilles + Sol >
Normes
Réduction

Feuille + sol < normes Majoration

Feuille # sol Entretien et chercher raison


Modalités d’apport

Cas de la fertilisation au sol

P2O5 et K20 (% de la dose annuelle)

Moment d’apport
Av. Déb. Fin chute physio.
floraison nouaison
Phosphore 100% - -
Sol léger 40% 40% 20%
Potassium Sol moyen ou 75% - 25%
lourd
Modalités d’apport

Cas de la fertilisation au sol

N (% de la dose annuelle)

Moment d’apport

Avant Déb. Fin chute


floraison nouaison physio.
Variétés précoces 30% 30% 40%
Variétés tardives 25% 25% 50%
Modalités d’apport

Cas de la fertigation

Arbres en production:
Les apports devraient se réaliser pendant les périodes de
forte demande qui débute juste avant la floraison et atteint
un maximum dès le début de la nouaison et après la
chute physiologique.

Jeunes plants:
La période doit s’étaler de janvier-février à octobre-novembre
à une fréquence d’un apport tous les mois (Texture légère)
à tous les deux mois (Texture lourde).
L’équilibre entre les éléments

● NPK : 1 – 0,3 – 1,2

Pour les agrumes, cet équilibre est généralement


Admis comme formule standard

● N/K :

Sol à pH acide N/K = 1


Sol à pH alcalin N/K = 0,8
Sol riche en M.O. N/K = 0,5 à 0,67

Vous aimerez peut-être aussi