Vous êtes sur la page 1sur 4

Comprendre les plans

d’expériences Taguchi

Kit VII-210
VII-210

GRILLIER Jean-Claude – Ingénieur en microtechniques (ENSMM Besançon) et automatisme (INP Grenoble) ; diplômé en gestion direction (stage à l’ESC Paris). Doté d’une expérience solide
et l’aéronautique.
dans l’industrie et d’une expertise de 25 ans en tant que consultant en qualité et organisation industrielle, Jean-Claude Grillier est aussi formateur chez AFNOR Compétences, spécialisé dans l’automobile

Objectifs du kit
™ Expliquer la notion de « plan » ainsi que la notion d’« expériences ».
™ Démontrer qu’« une méthode d’expérimentation n’est exploitable que si elle est
reproductible ».
™ Présenter les trois principales méthodes d’expérimentation.
™ Expliquer la notion d’ « interaction » entre facteurs.
™ Présenter la méthode Taguchi de mise en œuvre d’un plan d’expériences (cas de
facteurs sans interaction).

Utilisation du kit
™ Choisir d’abord la caractéristique à étudier et l’objectif à atteindre.
™ Rechercher ensuite les facteurs probables selon les modalités des niveaux et les
classer par difficulté de réglage.
™ Choisir la matrice d’expériences, réaliser les essais puis dépouiller les résultats.
© AFNOR ~ Janvier 2017 ~ MAJ 62

Outils
™ Comprendre les plans d’expériences Taguchi : manuel de l’utilisateur/formateur
™ Matrice d’expérimentation Taguchi

1/10
Comprendre les plans d’expériences Taguchi

1. Considérations générales
Kit VII-210

a. Démarche classique contre méthode Taguchi


Classiquement, quand on constate une dispersion ou une instabilité
des caractéristiques d’un produit (lors de sa fabrication par exemple),
on en recherche les causes afin de les réduire, voire les éliminer. Or ces
causes peuvent être multiples et les moyens pour les combattre coûtent
en général fort cher.
La stratégie adoptée par le Dr Genichi Taguchi consiste à minimiser
l’impact des facteurs au lieu de chercher à les éliminer. Concrètement,
elle consiste à identifier les combinaisons de paramètres qui réduisent
les effets des causes, sans s’attaquer directement à celles-ci. On dit que
l’on améliore la « robustesse » du système vis-à-vis de ces paramètres.

b. Minimisation du nombre d’essais


La mise en évidence des effets de chaque paramètre nécessite théo-
riquement un très grand nombre d’expérimentations : par exemple,
si l’on considère sept facteurs (ayant chacun deux niveaux
possibles), il y a théoriquement (2)7 = 128 expérimentations à
réaliser. Le Dr Taguchi a démontré que certains de ces essais
apportent plus d’informations que d’autres et qu’il suffit dans ce cas
de réaliser huit essais (parmi les 128) pour avoir une bonne approxi-
mation du résultat.
© AFNOR ~ Janvier 2017 ~ MAJ 62

c. Matrices de Taguchi
C’est l’objet des « matrices de Taguchi ».
Par exemple la matrice L8 (7 ; 2) signifie que l’on étudie sept facteurs
à deux niveaux et qu’il faut réaliser huit essais.
La finalité des plans d’expériences Taguchi est d’obtenir un maximum
d’informations avec un minimum d’essais.

2/10
Comprendre les plans d’expériences Taguchi

d. Le Dr Taguchi

Kit VII-210
Le Dr Taguchi est né au Japon le 1er janvier 1924.
Docteur ès sciences, il fut professeur honoraire de l’Institut technolo-
gique de Nankin en Chine. Il entra en 1949 au laboratoire de commu-
nications électriques de la Compagnie japonaise des téléphones et
télégraphes où il travailla jusqu’en 1961 à l’amélioration de la produc-
tivité dans le secteur études et recherche.
Sa contribution majeure a consisté à combiner les techniques de
l’ingénierie et les statistiques pour obtenir une amélioration rapide des
coûts et de la qualité.
Les plans d’expériences Taguchi ont contribué alors au succès des
Japonais dans le domaine de la qualité.
La méthode Taguchi a été introduite aux États-Unis en 1983, en
Grande-Bretagne en 1986 puis en France en 1988.

2. Notions de base
L’expression « plan d’expériences » contient deux notions :
– la notion de « plan »,
– la notion d’« expériences ». © AFNOR ~ Janvier 2017 ~ MAJ 62

a. Notion de « plan »
Ce terme renvoie aux mots planification, organisation, exploitation :
– planification : action de diriger suivant un plan déterminé ;
– organisation : action de préparer en vue d’un but précis ;
– exploitation : action de tirer profit d’une chose (ici des expé-
riences).

3/10
Comprendre les plans d’expériences Taguchi

b. Notion d’« expériences »


Kit VII-210

Modification volontaire des paramètres d’un système pour en observer


ou en mesurer les effets.
Remarque : dans notre cas, il s’agira essentiellement de « mesurer » les
effets.

c. But d’un plan d’expériences


Un plan d’expériences permet de connaître le comportement d’un
système, c’est-à-dire de :
– connaître les facteurs qui ont le plus grand impact sur les résultats
(sur la conformité d’un produit),
– mettre en évidence les éventuelles interactions entre facteurs.

d. Intérêts d’un plan d’expériences Taguchi


Un plan d’expériences selon la méthode Taguchi présente plusieurs
intérêts :
– il est simple à mettre en œuvre,
– il requiert un faible nombre d’essais,
– il conduit aux solutions techniques les plus économiques.
© AFNOR ~ Janvier 2017 ~ MAJ 62

e. Définitions
Caractéristique : c’est la grandeur que l’on désire suivre.
Facteurs : ce sont les paramètres du système qui ont a priori une
influence sur la caractéristique.
Modalités : c’est le nombre de niveaux possibles associés à chaque
facteur.
Réponse : c’est la valeur que prend la caractéristique à chaque essai.

4/10