Vous êtes sur la page 1sur 180

Ce texte est issu d’un fichier généré avec

COPIE la version 6 d’Acrobat.

COPIE COPIE
Il contient des informations qu’une
version antérieure risque de ne pas
prendre en charge

Référentiel Infrastructure
Procédure

COPIE COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET
ENTRETIEN DES LONGS RAILS
SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

Édition du 02 août 2004

Version 1

COPIE
Applicable dès réception
COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)

Émetteur : Direction de l’Ingénierie

COPIE COPIE
Document propriété de la SNCF
COPIE
COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
Sommaire
PREAMBULE.............................................................................................................................................8
ARTICLE 1 - TEXTES ABROGES ........................................................................................................9
ARTICLE 2 - OBJET...............................................................................................................................9
CHAPITRE 1 - GENERALITES........................................................................................................10
ARTICLE 3 - CARACTERISTIQUES ESSENTIELLES D'UNE VOIE EQUIPEE DE LRS .............10

COPIE COPIE
CHAPITRE 2 - STABILITE DE LA VOIE EN LONGS RAILS SOUDES ...................................12
ARTICLE 4 - STABILITE DE LA VOIE .............................................................................................12 COPIE
4.1 - Influence du ballast et de sa compacité.....................................................................................12
4.2 - Influence des défauts de géométrie du rail................................................................................12
4.3 - Influence du châssis de voie .....................................................................................................12
4.4 - Influence de la qualité du nivellement et du dressage ..............................................................13
4.5 - Particularité de tracé ou d'armement.........................................................................................13
4.6 - Influence de la température de référence du rail.......................................................................13
CHAPITRE 3 - DEFINITIONS ..........................................................................................................14
ARTICLE 5 - STABILISATION DE LA VOIE....................................................................................14

COPIE COPIE
ARTICLE 6 - LIBERATION DES LRS - HOMOGENEISATION DES CONTRAINTES.................18
6.1 - Libération..................................................................................................................................18
6.2 - Homogénéisation locale des contraintes ...................................................................................18
ARTICLE 7 - TEMPERATURE DES LRS...........................................................................................19
7.1 - Température du rail...................................................................................................................19
7.2 - Température neutre (tn) en un point d'un LRS .........................................................................19
7.3 - Température de libération (tl) d'un LRS ou d'une partie de LRS..............................................19
7.4 - Température de référence (tr) pour une zone de voie ...............................................................19
7.5 - Température de fixation (tf).....................................................................................................20
7.6 - Température de ballastage (tb).................................................................................................20
7.7 - Température de soudure (ts) ....................................................................................................20
7.8 - Température de référence chantier (trc)....................................................................................20
7.9 - Température de réglage (tg) des AD et des dispositifs de dilatation à joints multiples ............21
7.10 - Modification des températures (trc, tl ou tr) ...........................................................................21

COPIE COPIE COPIE


7.11 - Prise en attachement des températures trc, tl, tr......................................................................22
ARTICLE 8 – REALISATION DES SOUDURES ...............................................................................22
CHAPITRE 4 – CONDITIONS DE MAINTIEN EN VOIE DES LRS CREES AVANT MISE EN
APPLICATION DE L’IN 2915 ...........................................................................................................23
ARTICLE 9 – CONSIDERATIONS GENERALES .............................................................................23
ARTICLE 10 – CONDITION DE PLATE-FORME .............................................................................23
ARTICLE 11 – CONDITIONS D’ARMEMENT..................................................................................24
11.1 – Rails .......................................................................................................................................24
11.2 – Traverses ................................................................................................................................24
11.3 – Attaches..................................................................................................................................25
11.4 – Ballast.....................................................................................................................................27
11.5 – Raccord entre deux LRS d’armements différents ..................................................................28
11.6 – Raccords d’extrémité de LRS ................................................................................................29

COPIE COPIE
11.7 – Joints spéciaux .......................................................................................................................29
ARTICLE 12 – CONDITIONS DE LONGUEUR.................................................................................30
12.1 – Longueur minimale ................................................................................................................30

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page iii


COPIE Référentiel Infrastructure

COPIE COPIE
Procédure

ARTICLE 13 – CONDITIONS DE TRACE .........................................................................................30


13.1 – Généralités..............................................................................................................................30
13.2 - Rayons limites en plancher homogène calculés avec défaut de dressage de 14 mm .............31
13.3 - Rayons limites sur plancher homogène calculés avec défaut de dressage de 20 mm ............36
13.4 – Poses sur plancher mixte comportant un panachage de traverses en bois et de traverses en
béton..................................................................................................................................................42
13.5 – Lignes des groupes UIC 7SV à 9SV ......................................................................................45
13.6 – Poses sur traverses en bois avec attaches élastiques et bêches d’ancrage ..............................45
ARTICLE 14 – CONDITIONS D’IMPLANTATION DES DISPOSITIFS DE DILATATION ..........45
14.1 – Les LRS sont terminés par des AD ........................................................................................45
14.2 – Les LRS sont terminés par des dispositifs de dilatation à joints multiples ............................45
ARTICLE 15 – DISPOSITIONS PARTICULIERES CONCERNANT LES JOINTS ISOLANTS ET
LES PN...................................................................................................................................................46

COPIE COPIE COPIE


15.1 – Joints isolants .........................................................................................................................46
15.2 – Passages à niveau (PN) ..........................................................................................................46
ARTICLE 16 – DISPOSITIONS SPECIALES POUR LE FRANCHISSEMENT DES PONTS-RAILS47
16.1 – Classification des ouvrages vis-à-vis du franchissement par un LRS ....................................47
16.2 – Conditions générales de franchissement des ouvrages par un LRS .......................................48
16.3 – Conditions de franchissement sans AD par un LRS des ouvrages de classe 2 ......................49
16.5 – Pose des rails de sécurité........................................................................................................51
ARTICLE 17 – POSE OU RENOUVELLEMENT EN SOUTERRAIN ..............................................52
17.1 – Armement, cas des souterrains en pose neuve avec voie ballastée ........................................52
17.2 – règles de raccord avec les voies situées à l’extérieur .............................................................53
17.3 – libération des LRS..................................................................................................................53

COPIE COPIE
ARTICLE 18 – APPAREILS DE VOIE ................................................................................................53
CHAPITRE 5 - POSE OU RENOUVELLEMENT ..........................................................................54
(RVB, RB, RT + RB, RR) DE LA VOIE ............................................................................................54
ARTICLE 19 - SCHEMA DE POSE .....................................................................................................54
19.1 - Etude du schéma de pose des LRS .........................................................................................54
19.2 - Particularités du schéma de pose conduisant à des mesures particulières vis-à-vis de la
stabilité des LRS pendant les travaux de pose ..................................................................................57
ARTICLE 20 - POSE DES LRS - GENERALITES..............................................................................58
20.1 - Réalisation et approvisionnement des LRS ............................................................................58
20.2 - Pose des LRS ..........................................................................................................................58
20.3 - Ballastage................................................................................................................................59
20.4 - Serrage des attaches ................................................................................................................59
20.5 - Pose et réglage des dispositifs de dilatation............................................................................60

COPIE COPIE
ARTICLE 21 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS ...........................................60
21.1 - Renouvellement des rails seuls (RR) n'entraînant aucune modification de travelage.............60
21.2 - Renouvellement complet d'un ou plusieurs constituants de la voie : RB, RT, RR avec pose de
COPIE
LRS sur plancher conservé mais avec modification du travelage entraînant une déconsolidation de
la voie, RB+RT, RB+RR, RT+RR, RVB..........................................................................................61
ARTICLE 22 - LIBERATION DES LRS ..............................................................................................65
22.1 - Généralités ..............................................................................................................................65
22.2 - Conditions nécessaires pour permettre la libération ...............................................................66
22.3 - Conditions de température de libération des LRS ..................................................................66
22.4 - Longueur de la zone libérée....................................................................................................66
22.5 - Méthodes de libération............................................................................................................66
ARTICLE 23 - NIVELLEMENT COMPLEMENTAIRE - RETABLISSEMENT DE LA VITESSE
NORMALE - REDUCTION PROVISOIRE DE LA VITESSE NORMALE ......................................67
23.1 - Définition et conditions d'exécution du nivellement complémentaire....................................67

COPIE COPIE
23.2 - Rétablissement définitif de la vitesse normale........................................................................68
23.3 - Autorisation provisoire de circulation à V = 100 km/h .........................................................68

Page iv IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
23.4 - Restrictions concernant le rétablissement de la vitesse normale lorsque l'une des conditions
de l'article 23.2 n'est pas respectée ....................................................................................................69
ARTICLE 24 - CONSTATATION DE LA FIN D'EXECUTION DU CHANTIER - CARNET DE VIE
DES LRS ................................................................................................................................................70
CHAPITRE 6 - SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LRS.....................................................71
ARTICLE 25 - SURVEILLANCE.........................................................................................................71
ARTICLE 26 - ENTRETIEN - GENERALITES ..................................................................................71
ARTICLE 27 - CLASSEMENT DES OPERATIONS D'ENTRETIEN................................................72
ARTICLE 28 - CONDITIONS D'EXECUTION DES TRAVAUX D'ENTRETIEN............................73
28.1 - Travaux de 1ère catégorie.......................................................................................................73
28.2 - Travaux de 2ème catégorie ....................................................................................................73
28.3 - Mesures à prendre en cas de non respect de l'une au moins de ces deux conditions ..............74

COPIE COPIE
28.4 - Utilisation d'un stabilisateur dynamique du ballast ................................................................75
28.5 – Règles d’entretien des LRS en souterrain ..............................................................................75
ARTICLE 29 - REMPLACEMENT D'UN ELEMENT DE LRS DE LONGUEUR d 37 M................75
COPIE
ARTICLE 30 - BALLAST.....................................................................................................................76
30.1 - Profils de ballast......................................................................................................................76
30.2 - Epuration du ballast des cases réalisée sans démoulage des traverses....................................76
ARTICLE 31 -TRAVERSES.................................................................................................................77
31.1 - Remplacement de traverses - Généralités ..............................................................................77
31.2 - Remplacement de traverses à la MRT ....................................................................................79
31.3 - Traverses munies de bêches d'ancrage....................................................................................80

COPIE COPIE
ARTICLE 32 - PETIT MATERIEL.......................................................................................................80
32.1 - Entretien des attaches..............................................................................................................80
32.2 - Conditions particulières concernant l'entretien des attaches rigides et des anticheminants sur
les LRS en comportant ......................................................................................................................82
32.3 – remplacement massif de selles, semelles, petit matériel d'attaches (crapauds, butées,
coussinets,...), rectification d’écartement. .........................................................................................82
32.4 - Entretien des joints des dispositifs de dilatation à joints multiples.........................................83
ARTICLE 33 - NIVELLEMENT ET DRESSAGE .............................................................................83
33.1 - Généralités ..............................................................................................................................83
33.2 - Modalités d'exécution .............................................................................................................84
33.3 - Conduite du nivellement .........................................................................................................84
ARTICLE 34 - DISPOSITIFS DE DILATATION................................................................................85
ARTICLE 35 - MAINTENANCE DES RAILS ....................................................................................85
35.1 - Réparation par soudage à l'arc des défauts de surface de la table de roulement et

COPIE COPIE COPIE


rechargement des soudures creuses...................................................................................................85
35.2 - Meulage des rails par train meuleur........................................................................................86
35.3 - Redressage vertical des rails à la presse ................................................................................87
ARTICLE 36 - DEMONTAGE DES LONGRINES D'OA A TABLIER METALLIQUE DE FAIBLE
LONGUEUR DILATABLE...................................................................................................................87
CHAPITRE 7 - TRAVAUX DE MODIFICATION DES LRS ET TRAVAUX DIVERS
POUVANT ENTRAINER UNE DECONSOLIDATION DE LA VOIE .........................................88
ARTICLE 37 - TRAVAUX DE MODIFICATION DES LRS ..............................................................88
37.1 - Généralités ..............................................................................................................................88
37.2 - Etude de la procédure chantier................................................................................................89
ARTICLE 38 - RACCOURCISSEMENT D'UN LRS...........................................................................90
ARTICLE 39 - ALLONGEMENT D'UN LRS ......................................................................................90
39.1 - Suppression d'un dispositif de dilatation entre 2 LRS ou suppression d'un appareil de voie

COPIE COPIE
non incorporé entre 2 LRS ................................................................................................................91
39.2 – Allongement de LRS par remplacement d'une zone de barres normales ou d'un appareil à
supprimer...........................................................................................................................................91

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page v


COPIE Référentiel Infrastructure

COPIE COPIE
Procédure

ARTICLE 40 - TRAVAUX DE MODIFICATION DE TRACE OU DE DEVERS.............................92


ARTICLE 41 - TRAVAUX AUTRES QUE CEUX ENONCES A L'ARTICLE 37 POUVANT
ENTRAINER UNE DECONSOLIDATION DE LA VOIE ..................................................................93
41.1 -Travaux au voisinage, n'entraînant qu'une diminution du profil de ballast en tête de traverses
(notamment renouvellement de la voie voisine) ...............................................................................93
41.2 – Fouilles transversales sous voie d’une profondeur maximale de 0,40 m sous traverses et
exécutées entre deux traverses - Travaux au voisinage, entraînant un dégarnissage en tête de
traverses sur une certaine longueur (exécution d'une fouille en tête de traverses pour l'établissement
d'un collecteur par exemple) .............................................................................................................94
41.3 - Sondage des couches d'assise..................................................................................................95
41.4 - Mise en place des balises de KVB sur une voie équipée de traverses en béton......................95
41.5 - Fouilles pour ouvrages d'art à proximité des voies .................................................................96
41.6 - Support de rail S4 ...................................................................................................................96

COPIE COPIE COPIE


41.7 - Autres travaux nécessitant un levage ou un ripage de la voie ................................................96
41.8 - Forages et fonçages.................................................................................................................96
41.9 - Épuration du ballast avec démoulage des traverses limitée à des plages de faible longueur..97
CHAPITRE 8 - INCIDENTS - REPARATION ................................................................................98
ARTICLE 42 – GENERALITES ...........................................................................................................98
ARTICLE 43 - RUPTURES ET DEFAUTS DE RAILS.......................................................................98
ARTICLE 44 - RUPTURES ET DEFAUTS AUX APPAREILS DE DILATATION ..........................99
ARTICLE 45 - DEFORMATION DE LRS ...........................................................................................99
45.1 - Informations à transmettre ......................................................................................................99
45.2 - Réduction de la déformation.................................................................................................100

COPIE COPIE
ARTICLE 46 - SURCHAUFFE ACCIDENTELLE DES RAILS (acte de malveillance, incendie ...)102
46.1 – Cas général ...........................................................................................................................102
46.2 - La surchauffe est restée faible...............................................................................................102

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page vi IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
Annexes
ANNEXE 1 – PHENOMENES PROPRES AUX LONGS RAILS SOUDES SOUS L’ACTION DE LA
TEMPERATURE

ANNEXE 2 – ALLONGEMENT DE LRS PAR SUPPRESSION OU DEPLACEMENT D’UN AD OU D’UN


DISPOSITIF DE DILATATION A JOINTS MULTIPLES

ANNEXE 3 – CARNET DE VIE DE LRS

COPIE
ANNEXE 4 – POCHETTE LRS
COPIE
ANNEXE 5 – CONDUITE DES OPERATIONS DE NIVELLEMENT PAR SOUFLAGE COPIE
ANNEXE 6 – MODIFICATIONS TEMPORAIRE D’UN LRS
ANNEXE 7 – MODIFICATIONS DE TRACE
ANNEXE 8 – REALISATION DE LRS (OU PARTIE DE LRS) PAR SOUDAGE EN VOIE DE RAILS
ECLISSES

ANNEXE 9 – CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS DE RB, RT, RR AVEC


DECONSOLIDATION DE LA VOIE, RB+RT, RB+RR, RT+RR, RVB

COPIE COPIE
ANNEXE 10 – IMPRIME : ETUDE ET CONFORMITE DE CHANTIERS “LRS”

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page vii
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
Préambule
Cette nouvelle édition remplace la NG EF 2 C 33 n° 1 du 15 janvier 1996.
Elle a pour but :
x d’apporter au texte initial les modifications rendues nécessaires par les changements
intervenus dans l'entretien des LRS (méthodes, outillage, engins) ou par les

COPIE COPIE COPIE


adaptations nécessaires des règles, suite au retour d'expérience des acteurs du terrain.
x de prendre en compte certaines des évolutions proposées dans le cadre de l'audit LRS
réalisé en 1999 et validées par le comité de pilotage "Plans d'action suite à l'audit
LRS".
x de donner les règles d’emploi des LRS en vigueur avant parution de l’IN 2915
(EF 2 C 33) accompagnées des règles de recensement des situations à améliorer.
x Les préconisations de la Directive n° R1.002 du 20-01-2000 (Travaux de modification
des LRS) ont été intégrées après mise à jour.
x L'annexe 9 a été refondue intégralement pour clarifier et mettre à jour les règles à
respecter sur les chantiers franchis à 40, 60 ou 100 km/h. elle intègre désormais les

COPIE COPIE
règles spécifiques de tronçonnage des LRS.
De plus, les références aux anciennes structures ont été mises à jour.
L’IN 0283 (EF 2 C 33) « Libération des LRS » ne constitue plus une annexe au présent
document et devient un document autonome.
L’ancienne annexe 10 « réparation de rails ou soudures rompus ou présentant un défaut »
fait l’objet du document d’application IN 2955 (EF 2 C 33).

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 8 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 1 - TEXTES ABROGES

x NG EF 2C33 n° 1 du 15 janvier 1996 ainsi que toutes les lettres, consignes


d'application et instructions complémentaires antérieures au présent document
d’application. Les dispositions dérogatoires aux textes antérieurs figurant au fichier
national dérogation des études et dérogations LRS et accordées dans le cadre d’une
étude particulière par l’ancienne Direction de l’Equipement (Département VR) ou par
la Direction de l’Ingénierie (Département IG.EV) restent en vigueur. Elles pourront
faire l’objet d’un réexamen à l’initiative de la Direction de l’Ingénierie (Département
IG-EV).

COPIE x COPIE
IN 1868 (Directive n° R1.002 du 20 / 01 /2000). COPIE
ARTICLE 2 - OBJET

La présente notice définit les règles de surveillance, d'entretien et de travaux de


modification des longs rails soudés équipant les voies principales et les voies de service
distantes de moins de 3 m des voies principales (distance mesurée entre les rails les plus
proches).

COPIE COPIE
Elle traite également :
x des règles d’emploi des LRS en vigueur avant parution de l’IN 2915 (EF 2 C 33) au
titre de la traçabilité des conditions de réalisation de ces LRS
x des mesures à prendre en cas d'incident.
Les conditions d’armement et de tracé pour la création de LRS ou la modification de LRS
existants (telle que définie au chapitre 7) sont traitées par l’IN 2915 (EF 2 C 33).
Les dispositions particulières aux appareils incorporés dans les LRS sont traitées par
l’IN 0289 (EF 2 C 33).

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 9
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
CHAPITRE 1 - GENERALITES

ARTICLE 3 - CARACTERISTIQUES ESSENTIELLES D'UNE VOIE


EQUIPEE DE LRS

COPIE COPIE COPIE


Les variations de température entraînent à la fois des variations de longueur et l'apparition
de contraintes de compression ou de traction dans le rail.
Le serrage des rails sur les traverses et l'ancrage des traverses dans le ballast, s'opposent
au libre mouvement des rails.
La résistance qui résulte de ce bridage s'exerce dans le sens longitudinal à raison de
10 kN par mètre de voie environ lorsque la voie est stabilisée.
Lorsque le rail est assez long, on constate qu'à une certaine distance de l'extrémité des
barres, la résistance totale offerte est suffisante pour empêcher tout mouvement de la
barre sous l'action des variations de température.

COPIE COPIE
On appelle long rail soudé tout rail dont la longueur est telle qu'il subsiste toujours une
partie centrale fixe ne subissant aucune dilatation ou contraction, quelles que soient les
variations de température.
C'est dans la zone centrale des longs rails soudés, qui reste pratiquement fixe, que les
contraintes thermiques atteignent les plus fortes valeurs aux températures extrêmes.
Pour que ces contraintes de compression ou de traction restent dans des limites
admissibles, il importe de fixer les LRS à une température convenable et de prendre des
précautions particulières lors de travaux de maintenance préventive ou curative ou de
modification des LRS pour que ces limites soient toujours respectées.
De part et d'autre de la zone centrale, et sur une longueur variable ne dépassant
pratiquement pas 150 m à partir des extrémités des barres, les mouvements longitudinaux
ne sont que partiellement empêchés. Ces zones sont appelées "zones de respiration". C'est
évidemment aux extrémités mêmes des LRS que ces mouvements sont les plus

COPIE COPIE COPIE


importants.

COPIE COPIE
Page 10 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
A une température donnée, la position de l'extrémité dépend des divers cycles de
température suivis par les LRS depuis leur pose ; elle varie donc normalement à l'intérieur
d'une certaine plage. Elle est également fonction de l'armement (principalement du profil
de rail) et du degré de stabilisation de la voie, mais est indépendante de la longueur totale
du LRS.
Afin que ces mouvements ne créent pas de lacune inadmissible aux extrémités libres, il
faut :
x soit poser des appareils de dilatation (AD). Ces appareils font l'objet de l’IN 0227
(EF 2 B 34),
x soit raccorder le LRS sur un dispositif de dilatation à joints multiples selon les

COPIE COPIE COPIE


conditions d'emploi de l’IN 0278 (EF 2 C 33).
En voie ballastée, le fonctionnement général d’un LRS suppose que la fixation du rail sur
les traverses ne permette aucun glissement du rail sur celles-ci et que les seuls
mouvements constatés dans les zones de respiration soient ceux des traverses dans le
ballast.

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 11
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
CHAPITRE 2 - STABILITE DE LA VOIE EN
LONGS RAILS SOUDES

ARTICLE 4 - STABILITE DE LA VOIE


COPIE COPIE COPIE
4.1 - Influence du ballast et de sa compacité

L'ancrage des traverses dans le ballast, aussi bien dans le sens longitudinal que transversal
est l'élément prépondérant de la stabilité des voies équipées de LRS, aussi est-il
indispensable de prendre des précautions spéciales lors de l'exécution de tout travail
l'affectant (diminution de la compacité du ballast, altération des profils de ballast ...).
Les dirigeants doivent toujours avoir présent à l'esprit :

COPIE COPIE
x que les profils de ballast réglementaires doivent être conservés,
x qu'une voie récemment posée ou remaniée n'acquiert que progressivement sa stabilité
définitive,
x que tout travail nécessitant un levage ou un ripage, même peu important, de la voie,
entraîne une déconsolidation notable pendant un temps plus ou moins long. C'est
pourquoi de telles opérations sont strictement interdites sans limitation de vitesse si
certaines conditions de température définies dans les chapitres ci-après ne sont pas
réalisées.

4.2 - Influence des défauts de géométrie du rail

Les rails "faussés" et les soudures présentant un défaut angulaire hors tolérance peuvent
affecter notablement la stabilité d'une voie équipée de LRS.

COPIE COPIE
Il est donc interdit d'incorporer dans un LRS un rail présentant un défaut de dressage ou
une soudure hors des tolérances d'exécution prescrites par l’IN 0310 (EF 2 C 35).
COPIE
Il faut prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas déformer le rail au cours des
manutentions et réaliser les soudures en voie avec le plus grand soin.

4.3 - Influence du châssis de voie

Le type de rail (inertie, poids au mètre) et la nature des traverses, la qualité de


l'assemblage du rail sur les traverses sont des paramètres qui influent sur les conditions de
stabilité de la voie.

COPIE COPIE
Page 12 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
4.4 - Influence de la qualité du nivellement et du dressage

Les irrégularités de nivellement et de dressage, l'existence de plage de traverses


danseuses, diminuent localement la stabilité de la voie.

4.5 - Particularité de tracé ou d'armement

La présence de courbes, d'appareils de voie incorporés dans le LRS, de tabliers dilatables


d'ouvrages d'art, métalliques ou en béton, supportant la voie, avec ou sans présence de

COPIE COPIE
ballast, entraînent des surcharges de contraintes dans le rail, qui modifient les conditions
de stabilité de la voie. COPIE
4.6 - Influence de la température de référence du rail

Cette température définie à l'article 7 conditionne les contraintes maximales qui seront
générées dans le LRS aux températures extrêmes.
Toute modification de la quantité ou de la répartition du métal du rail entraîne une
modification de la température de référence.

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 13
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
CHAPITRE 3 - DEFINITIONS

ARTICLE 5 - STABILISATION DE LA VOIE

Une voie qui vient d'être posée, renouvelée ou affectée par des travaux ne dispose que

COPIE COPIE COPIE


d'une partie de sa résistance définitive. Elle est dite déconsolidée, ou encore non
stabilisée.
Sous les charges de trafic, la résistance augmente progressivement. Cet accroissement
s'effectue selon une loi logarithmique, rapidement au début, plus lentement ensuite.
La restitution de la résistance définitive de la voie n'intervient qu'après écoulement d'un
trafic de 500 000 tonnes environ ; toutefois, après écoulement de 100 000 tonnes, la voie
a recouvré 90 % de sa résistance définitive.
La stabilisation de la voie désigne l'état de résistance du ballast nécessaire pour assurer la
stabilité d'une voie équipée de longs rails soudés.
Elle dépend de 4 facteurs :
x
COPIE COPIE
la nature de l'opération ayant entraîné une déconsolidation de la voie (par exemple, le
remplacement de traverses déconsolide plus que le bourrage),
x l'armement de la voie,
x le tonnage supporté,
x l'utilisation ou non d'un procédé de consolidation artificielle : la consolidation peut en
effet être accélérée artificiellement, à l'aide d'un engin ("stabilisateur") exerçant
simultanément sur la voie un effort statique vertical et un effort dynamique de
fréquence comprise entre 25 et 45 Hz.
Toutefois, ELLE NE RESTITUE PAS TOTALEMENT LA VALEUR DE
RESISTANCE SOUHAITEE pour les différents cas d'armement et de nature
d'opérations.

COPIE COPIE COPIE


L'emploi des stabilisateurs est le seul procédé de consolidation artificielle agréé, sous
l'appellation de STABILISATION DYNAMIQUE PARTIELLE (SDP) (1).
ON CONSIDERE QUE LA STABILISATION EST PRATIQUEMENT ACQUISE
LORSQUE L'ON SATISFAIT A LA DOUBLE CONDITION DE DELAI ET DE
TONNAGE SUPPORTE, tels qu'ils sont définis dans les tableaux ci-après, en fonction du
type de plancher de la voie, et selon la nature des opérations effectuées.

(1)
COPIE COPIE
voir IN1902 pour l’emploi des stabilisateurs dynamiques sur les ouvrages d’art.

Page 14 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE TABLEAU 1
COPIE
OPERATIONS DE POSE OU DE RENOUVELLEMENT DE VOIE,

RENOUVELLEMENT DE TRAVERSES OU DE BALLAST ET TRAVAUX ASSIMILES,

TRAVAUX DE MODIFICATION DES LRS ET TRAVAUX DIVERS

ENTRAINANT UNE DECONSOLIDATION DE LA VOIE, DEFINIS AUX CHAPITRES 5


ET 7

Stabilisation acquise après :

COPIE la stabilité de la voie COPIE


Nature des opérations ayant affecté

Traverses
Tonnage minimal
Traverses
COPIE
Traverses
Délai
minimal
béton bois métalliques

1.1 - Mise à niveau de la voie par relevage (2e relevage sur chantier
de RVB, RB ou RB + RT)

. sans stabilisation dynamique partielle (SDP) .......................... 20 000 t 100 000 t 100 000 t 48 h

. avec stabilisation dynamique partielle (SDP) (1)..................... 5 000 t 20 000 t Non admis non exigé

COPIE COPIE
1.2 - Nivellement complémentaire (2) par bourreuse-dresseuse
mécanique lourde : (relevages entre points hauts d 50 mm et
ripages d 20 mm et lorsque la stabilisation après le dernier
relevage est acquise)

. sans stabilisation dynamique partielle (SDP)................... 5 000 t 20 000 t 20 000 t 24 h

. avec stabilisation dynamique partielle (SDP).. (1).................... 0t 5 000 t Non admis non exigé

Remarque 1 - Règles particulières de stabilisation applicables au nivellement


complémentaire
Pour que la voie conserve sa géométrie, le nivellement complémentaire doit normalement
être effectué après stabilisation de la voie derrière le dernier relevage pour mise à niveau
de la voie. En cas de stabilisation dynamique partielle (SDP) effectuée après ce relevage,

COPIE COPIE COPIE


un délai minimum de 24 heures doit impérativement être respecté.
Si, exceptionnellement, la stabilisation après mise à niveau de la voie n'est pas acquise
avant l'exécution du nivellement complémentaire, la stabilisation après ce nivellement ne
sera obtenue qu'aux conditions de tonnage et de délai suivantes :
a - Tonnage :
Le tonnage exigé est égal au tonnage nécessaire pour obtenir la stabilisation derrière le
nivellement complémentaire augmenté éventuellement de l'insuffisance du tonnage qui
aurait dû être écoulé après le dernier relevage pour obtenir la stabilisation.

1
Avec un matériel agréé par la SNCF et sous réserve d'un contrôle de la qualité de la géométrie de la voie

COPIE COPIE
après SDP
2
Voir article 23.1

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 15


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
b - délai :
Le délai exigé est le plus important des délais qui auraient dû être respectés soit après le
dernier relevage, soit après le nivellement complémentaire, avec un minimum de 24 h.
Exemple :
Si le nivellement complémentaire d'une voie équipée de traverses en bois est effectué
après passage de 20 000 t sur le dernier relevage, la stabilisation est acquise après
obtention de :
a1 - Tonnage minimal :
(100 000 - 20 000) t = 80 000 t (stabilisation non effectuée après le dernier relevage)

COPIE COPIE COPIE


+ 20 000 t (stabilisation après nivellement complémentaire)
______
soit au total ............... 100 000 t après le nivellement complémentaire
b1 - Délai minimal :
48 heures après le nivellement complémentaire (délai minimal fixé pour le dernier
relevage).
Remarque 2 - Règles particulières de stabilisation applicables aux passages à niveau,
passages à brouettes, posés sur traverses en bois dans des LRS avec traverses en
béton

COPIE COPIE
Sous réserve que la zone sur traverses en bois ne s'étende pas sur plus de 5,00 m de part et
d'autre de la chaussée et que sur cette chaussée, le platelage ou les contre-rails soient en
place, les conditions de stabilisation sont les mêmes que pour l'ensemble du LRS sur
traverses béton.
Si la mise en place de la chaussée, du platelage ou des contre-rails est différée, les
conditions de stabilisation de la zone du passage à niveau seront celles des traverses en
bois, quelle que soit la phase de chantier en cours.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 16 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE TABLEAU 2
COPIE
OPERATION D'ENTRETIEN DE DEUXIEME CATEGORIE DEFINIE AU CHAPITRE 6

Stabilisation acquise après :


Nature des opérations ayant affecté
la stabilité de la voie Tonnage minimal Délai
Traverses Traverses Traverses minimal
béton bois métalliques

2.1 - Nivellement par bourreuse-dresseuse mécanique :

COPIE COPIE COPIE


2.1.1 - avec relevages entre points hauts d 50 mm et ripages
d 20 mm :

. sans stabilisation dynamique partielle (SDP) 5 000 t 20 000 t 20 000 t 24 h

. avec stabilisation dynamique partielle (SDP) 0t 5 000 t Non admis non exigé

2.1.2 - avec relevages et (ou) ripages supérieurs aux valeurs ci-


avant :

. sans stabilisation dynamique partielle (SDP) 20 000 t 100 000 t 100 000 t 48 h

. avec stabilisation dynamique partielle (SDP) 5 000 t 20 000 t Non admis non exigé

COPIE
2.2 - Nivellement par soufflage ou avec bourreuses légères ou
bourroirs individuels :
COPIE
2.2.1 - relevages entre points bons d 15 mm et ripages d 20 mm 5 000 t 20 000 t 20 000 t 24 h

2.2.2 - relevages > 15 mm et d 20 mm et (ou) ripages > 20 mm et 20 000 t 100 000 t 100 000 t 48 h
d 40 mm

2.3 - Autres opérations de 2ème catégorie (fouilles, modification de 20 000 t 100 000 t 100 000 t 48 h
travelage ...)

Remarque - Règles particulières de stabilisation applicables aux passages à niveau,

COPIE COPIE COPIE


passages à brouettes, posés sur traverses en bois dans des LRS avec traverses en
béton
Sous réserve que la zone sur traverses en bois ne s'étende pas sur plus de 5,00 m de part et
d'autre de la chaussée et que sur cette chaussée, le platelage ou les contre-rails soient en
place, les conditions de stabilisation sont les mêmes que pour l'ensemble du LRS sur
traverses béton.
Si la mise en place de la chaussée, du platelage ou des contre-rails est différée, les
conditions de stabilisation de la zone du passage à niveau seront celles des traverses en
bois, quelle que soit la phase de chantier en cours.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 17
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 6 - LIBERATION DES LRS - HOMOGENEISATION DES
CONTRAINTES

6.1 - Libération

(1)
C'est l'ensemble des opérations qui permet de déterminer la température pour laquelle
le LRS ne présente aucune contrainte dans sa partie centrale.

COPIE COPIE
Elle s'effectue normalement sur les 2 files de rails simultanément. Cet ensemble
d'opérations doit être obligatoirement effectué lorsque la voie est stabilisée.
COPIE
Elle comprend les étapes suivantes :
x mise à contrainte nulle à la température to.
C'est l'opération qui en permettant la libre dilatation du LRS par mise sur rouleaux,
annule toutes les contraintes susceptibles d'exister au moment même de l'opération.
x fixation du LRS à un état de contrainte déterminé.
C'est l'opération qui permet de garantir la mise en équilibre du LRS (contrainte nulle) à la

COPIE COPIE
température choisie.
Les méthodes de libération font l'objet de l'IN 0283 (EF 2 C 33).

6.2 - Homogénéisation locale des contraintes

Cette opération a pour objectif d'uniformiser les contraintes dans une zone où elles ont été
perturbées sans toutefois affecter leur valeur moyenne.
Elle ne nécessite pas la coupe du LRS mais consiste à desserrer les attaches sur la
longueur à traiter, mettre ou non le rail sur rouleaux selon que la longueur est supérieure
ou inférieure à 150 m, provoquer la vibration du rail, puis resserrer les attaches à
température sensiblement constante. L'homogénéisation des contraintes ne doit être
effectuée que sur une voie stabilisée et sur une longueur maximale de 300 m.

COPIE COPIE
Elle ne peut intéresser que la zone centrale des LRS, donc ne doit pas s'approcher à moins
de 150 m des extrémités du LRS (100 m si la température est supérieure ou égale à tr -
15°C).
COPIE
L'homogénéisation locale des contraintes est traitée par l'IN 0283 (EF 2 C 33).

(1)
La connaissance de cette température est indispensable pour la détermination des fourchettes

COPIE COPIE
de température dans lesquelles les opérations d'entretien seront autorisées en maintenant les
contraintes de compression ou de traction dans des limites admissibles

Page 18 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 7 - TEMPERATURE DES LRS

7.1 - Température du rail

Toutes les températures visées dans ce document sont celles du rail :


x soit mesurées à l'intérieur d'un coupon de rail exposé dans les mêmes conditions
d'ensoleillement. Il est recommandé de se servir d'un coupon de même profil que celui

COPIE x
du rail en voie,
COPIE
soit à l’aide d’un dispositif de mesure de la température du rail spécialement COPIE
homologué pour l’application LRS,
x soit calculées d'après les allongements constatés (voir IN 0283 (EF 2 C 33)).

7.2 - Température neutre (tn) en un point d'un LRS

C'est la température à laquelle les contraintes thermiques sont nulles en ce point du LRS.
Cette notion n'a de signification pratique que dans la zone centrale des LRS.

COPIE
7.3 - Température de libération (tl) d'un LRS ou d'une partie de LRS
COPIE
C'est la température calculée pour chacune des files de rails après libération, effectuée soit
à température naturelle, soit à l'aide de tendeurs hydrauliques, à partir de la température
du rail après mise à contrainte nulle et des déplacements du rail constatés.

7.4 - Température de référence (tr) pour une zone de voie

C'est la température de libération (ou la température de référence chantier s'il n'y a pas eu

COPIE COPIE COPIE


libération) des deux files de rails. Si exceptionnellement les deux files de rails n'ont pas
été libérées simultanément, ou si la température de libération (ou température de référence
chantier) de l'une des files a été modifiée à la suite de travaux, c'est la plus basse des
températures de libération (ou température de référence chantier) de chacune des deux
files de rails. Pour les LRS libérés en plusieurs fois, il convient de préciser par leurs
points kilométriques les limites des zones auxquelles s'appliquent les diverses
températures de référence.
La température de référence est celle à laquelle on se réfère pour déterminer dans quelles
limites de températures peuvent être effectuées les opérations d'entretien sur une zone de
voie considérée, selon les prescriptions énoncées dans les chapitres suivants.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 19
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
7.5 - Température de fixation (tf)

La température de fixation (tf) d'un LRS, ou d'une partie de LRS, est la moyenne
arithmétique des températures, telles que définies en 7.1 ci-avant, observées pendant le
serrage des attaches sur toute la longueur considérée.
La voie étant convenablement ballastée, la fixation peut être considérée comme acquise
après "boutonnage" de la voie, à raison d'au moins une traverse sur six avec deux attaches
par tête de traverse (une de chaque côté du rail).

COPIE COPIE
7.6 - Température de ballastage (tb)
COPIE
La température de ballastage (tb) d'un LRS, ou d'une partie de LRS, est la température du
rail, observée de la même façon, pendant le ballastage d'une voie dégarnie, sur toute la
longueur considérée.

7.7 - Température de soudure (ts)

La température de soudure (ts) d'un LRS, ou d'une partie de LRS, est la température du

COPIE COPIE
rail, observée pendant la confection des soudures d’une voie en cours de pose ou de
renouvellement, sur toute la longueur considérée.

7.8 - Température de référence chantier (trc)

La température de référence chantier (trc) d’un LRS , ou d’une partie de LRS, est la
température à prendre en compte pour une zone de voie faisant l'objet de travaux de pose
ou de renouvellement jusqu’à achèvement de la libération.
La connaissance de cette température est nécessaire pour l’application du chapitre 5
(tronçonnage - § 21.2.1 ou surveillance après reddition - § 21.2.4).
Elle correspond :
a) à moins de 100 m d’une coupe, même ressoudée ou d’une extrémité du LRS (à moins

COPIE COPIE COPIE


de 300 m d'une coupe ou extrémité, en cas de passage d'une dégarnisseuse sur le
chantier élémentaire précédent),
x avant tout chantier élémentaire (dégarnissage – substitution traverses et / ou rails),
- à la plus basse des températures de référence du carnet de vie du tronçon
concerné, minorée de 5°C Æ trc = tr – 5°C
- pour un LRS ayant fait l’objet sur le chantier d’une libération provisoire : à la
plus basse des températures de libération provisoire (tlp) des 2 files de rails Æ
trc = tlp min
x après un ou plusieurs chantiers élémentaires,
- à la plus basse des températures de fixation (tf), de ballastage (tb) ou de
soudure (ts) minorée de 5°C Æ trc = (tf – 5°C) ou (tb – 5°C) ou (ts – 5°C)

COPIE COPIE
Page 20 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
b) à plus de 100 m d’une coupe, même ressoudée ou d’une extrémité du LRS (à plus de
300 m d'une coupe ou extrémité, en cas de passage d'une dégarnisseuse sur le chantier
élémentaire précédent),
x pour un LRS qui existait avant le premier chantier élémentaire : à la plus basse des
températures de référence du carnet de vie du tronçon concerné, minorée de 5°C Æ trc
= tr – 5°C
x pour un LRS existant, suite à un chantier élémentaire : à la trc calculée avant ce
chantier
Æ trc est inchangée
x pour un LRS nouvellement posé ou créé par soudures : à la plus basse des

COPIE COPIE COPIE


températures de fixation (tf) ou de soudure (ts) du tronçon concerné minorée de 5°C
Æ trc = (tf – 5°C) ou (ts – 5°C)
x pour un LRS ayant fait l’objet sur le chantier d’une libération provisoire,
- non suivie d'un chantier élémentaire : à la plus basse des températures de
libération provisoire (tlp) des 2 files de rails Æ trc = tlp min
- ayant été suivie d'un ou plusieurs chantiers élémentaires : à la plus basse des
températures de libération provisoire (tlp) des 2 files de rails, minorée de 5°C
Æ trc = tlp min - 5°C
La minoration de 5°C correspond à la prise en compte des modifications de la
température neutre pouvant survenir en cours de chantier (modification de la quantité de

COPIE COPIE
métal initiale, ripages de voie, …) et de l’incertitude sur la mesure de tf, tb ou ts.
Les différentes températures (tf, tb, ts, trc) sont à prendre en attachement, tout au long de
chaque chantier élémentaire.

7.9 - Température de réglage (tg) des AD et des dispositifs de


dilatation à joints multiples

C'est la température à laquelle est effectué le réglage de l'ouverture des AD ou des joints.

7.10 - Modification des températures (trc, tl ou tr)

COPIE COPIE
Les températures de référence chantier (trc) , de libération (tl) et de référence (tr), ne
peuvent être considérées comme définies, tant pour l'application des règles de pose ou
COPIE
d'entretien, que dans la mesure où les trois conditions suivantes sont remplies :
x la voie n'a pas subi de nouvelle opération de libération,
x la voie n'a pas subi de modication de tracé dépassant les limites indiquées à
l'article 40,
x les opérations impliquant un desserrage des attaches dans les zones de respiration ont
été exécutées conformément aux instructions des chapitres 5 (pose de la voie), 6
(entretien) et 7 (travaux de modification).
Le non respect de l'une de ces deux dernières conditions rend nécessaire une nouvelle
libération.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 21
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
7.11 - Prise en attachement des températures trc, tl, tr

Les températures de référence chantier (trc), de libération (tl) et de référence (tr), définies
comme indiqué aux points précédents, sont utilisées comme paramètres permettant de
définir les vitesses de circulation au cours des travaux réalisés sur les voies en LRS. Les
consignes locales de travaux doivent prescrire les conditions dans lesquelles elles sont
prises en attachement.

ARTICLE 8 – REALISATION DES SOUDURES

COPIE COPIE
Les travaux de modifications de LRS, ainsi que les travaux de réparation qui font l'objet
du chapitre 8 nécessitent la réalisation de soudures aluminothermiques. Celles-ci doivent
COPIE
être réalisées conformément à l’IN 0310 (EF 2 C 35). Il est nécessaire de tenir compte de
l'apport de métal qui en résulte. Si l'on réserve une lacune s (mm) pour l'exécution de la
soudure, l'apport de métal à prendre en compte après refroidissement est s - 1 (mm). La
valeur de s qui dépend du type de soudure utilisée est communiquée par le soudeur.
La réduction par chauffage de la lacune à la valeur s peut généralement être obtenue sans
desserrage des attaches. Si toutefois la lacune est trop importante, les attaches peuvent
être desserrées sur une certaine longueur pour obtenir plus facilement la réduction dési-
rée.

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 22 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
CHAPITRE 4 – CONDITIONS DE MAINTIEN
EN VOIE DES LRS CREES AVANT MISE EN
APPLICATION DE L’IN 2915

COPIE COPIE
ARTICLE 9 – CONSIDERATIONS GENERALES COPIE
Les nouvelles poses en LRS ainsi que la modification de LRS existants (renouvellement
de traverses, de rail sur les 2 files, allongement de LRS, modification de tracé, création ou
remplacement de pont-rail…) doivent être conformes aux prescriptions de l’IN 2915 (EF
2 C 33).
Le présent chapitre a pour objet :
x de conserver la traçabilité des conditions de réalisation des LRS antérieures aux
nouvelles exigences de l’IN 2915 (EF 2 C 33) afin de contrôler leur conformité aux

x COPIE
anciennes règles de pose,
COPIE
de donner les caractéristiques des LRS constitués avec les configurations d’armement
et de tracé critiques vis à vis des températures maximum et devant faire l’objet d’une
amélioration de la marge de sécurité ou d’une surveillance spécifique.

ARTICLE 10 – CONDITION DE PLATE-FORME

Une manifestation caractérisée d’instabilité de plate-forme ou un incident intéressant


l’infrastructure d’une voie équipée en LRS peuvent nécessiter le tronçonnage de celui-ci
en barres éclissées1 ou son remplacement par des barres normales.

COPIE COPIE COPIE

1
COPIE
En principe de 36 m à joints concordants
COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 23
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 11 – CONDITIONS D’ARMEMENT

11.1 – Rails

Seuls les profils suivants, en rails neufs ou de réemploi sont utilisés :


x 60 E 1 : marques en relief 60 E 1, UIC60, U80,
x 50 E 6 : marques en relief 50 E 6, U50, U36, S36,

COPIE x

x
COPIE
50 E 1 : marques en relief 50 E 1, U50 E, rail U50 à patin raboté de 134 mm,
55 E 1 : marques en relief 55 E 1, U55, U39 (en souterrain),
COPIE
x 46 E 2 : marques en relief 46 E 2, U33, S33,
x U50, U36, S36 à patin raboté de 130 mm,
Sur les lignes où les vitesses autorisées ou envisagées sont d 160 km/h, les LRS ont pu
être réalisés en voie sans chutage des abouts ; dans ce cas, les profils suivants ont pu être
utilisés :
x 48 LP
x
COPIE
46 Est et EV 45,520.
COPIE
Les cas d’emploi de rail Vignole de profils autres que ceux mentionnés ci avant ont dû
faire l’objet d’études particulières par la Direction de l’Ingénierie (Département IGEV)
ou l’ex Direction de l’Equipement (département VR) précisant leurs conditions d’emploi.

11.2 – Traverses

Les trois types de supports bois, béton, métal et le plancher mixte bois-béton sont utilisés
selon les conditions de travelage figurant à l’article 13.
Toutefois :
x Les LRS sur traverses en bois de type K ne sont pas admis,

COPIE COPIE COPIE


x Les LRS sur traverses en bois de type G8 (ex groupe 7) sont soumis aux conditions de
rayons prévues à l’article 13 (tableau 13.3.2).
Pour l’application de l’article 13 (conditions de tracé), de l’article 16 (franchissement des
ponts-rails), du chapitre 5 (pose en renouvellement de la voie) et de l’annexe 9, les
traverses sont classées en 5 classes numérotées 0 à 4 en fonction de leur contribution à la
résistance transversale de la voie.
x les classes 1 à 4 concernent les traverses béton, la classe 1 étant la moins performante,
x la classe 0 regroupe toutes les autres traverses (bois, métalliques) ainsi que le plancher
mixte bois/béton

COPIE COPIE
Page 24 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
La répartition des différents modèles de traverses béton dans les classes 1 à 4 figure au
tableau ci-après. Les types de traverses situés sur une même rangée horizontale sont
considérées comme équivalentes du point de vue des LRS.

Classes Nouvelles traverses à Traverses fabriquées de Traverses fabriquées avant


partir de 2003 1974 à 2003 1974
Biblocs Monoblocs Biblocs Monoblocs Biblocs Monoblocs
B450 VAX U41
SF U41

COPIE COPIE COPIE


M440
4
M450
M453
U41 ou
U413
S 37x IP SAT U40x
S275 IP SAT U307
B440 VAX U31 VAX U2
SF U31 SL, SLU2
3
VAX U30 VAX 68

COPIE COPIE
SL U30
VAX 54 (3)
RS (3)
2 B 241 M260 VAX U20 U31 (1)
B 244 VAX U201 U30 (2)
VAX U21
1 M140 VXP U71 SCOP (3)
VW (3)
(1)
BON U31 ; COST U31, STUP ou TROU U31
(2)
COST U30 ; STUP U30
(3)
Traverses anciennes comportant des restrictions d’emploi (voir articles 13.2 et

COPIE11.3 – Attaches COPIE COPIE


13.3)

11.3.1 – LRS posés avec attaches élastiques


Les LRS sont normalement posés sur semelles élastiques en caoutchouc et fixés à l’aide
d’attaches élastiques à raison de :
x pose avec attaches élastiques RN ou NABLA sans selle ou NABLA avec selles : 2
attaches par tête de traverse
x pose avec attaches élastiques RN avec selles : 3 attaches par tête de traverse

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 25
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
11.3.2 – LRS posés avec attaches rigides (cas particulier de renouvellement
de rail sur plancher conservé ou de confection de LRS en voie)
Les traverses doivent comporter trois attaches par tête.
Pour tenir compte des incertitudes concernant l’efficacité du serrage du rail fixé avec des
attaches rigides, les LRS doivent être équipés d’anticheminants dans les conditions
suivantes :
4 anticheminants par traverse à raison de :
x une traverse sur 2 dans les 100 premiers mètres du LRS,
x une traverse sur 3 dans les 50 mètres suivants,

COPIE
x
COPIE
une traverse sur 4 dans la zone centrale.
Les anticheminants sont posés immédiatement après la libération.
COPIE
Dans le cas où un LRS est posé partie avec attaches élastiques, partie avec attaches
rigides, les 50 derniers mètres de la partie posée avec attaches rigides, limitrophe des
traverses équipées d’attaches élastiques, doivent être également équipés de 4
anticheminants par traverse, à raison d’une traverse sur 2,.
Si les deux types d’attaches, élastiques et rigides, existaient simultanément au moment de
la réalisation d’un LRS par renouvellement de rail ou soudage en voie, les règles
prescrites à l’article 31.1 sont applicables.

COPIE
11.3.3 – LRS sur traverses métalliques
COPIE
Le système d’attache doit être constitué d’une semelle cannelée en caoutchouc et :
x en pose non isolée : des crapauds spéciaux pour pose élastique sur traverse métallique
et rondelle double spire,
x en pose isolée : des attaches NABLA adaptées pour traverses métalliques. Toutefois,
les poses antérieures avec crapauds spéciaux et plaquettes d’isolement ne sont pas à
modifier systématiquement.

11.3.4 – Niveau de qualité des attaches


La pose en LRS nécessite une efficacité minimum des attaches, les prescriptions de
l’IN 1898 (EF 2 C 31) sont applicables.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 26 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
11.4 – Ballast

Lors des opérations de maintenance (compléments de ballast, relevages …), le ballast


utilisé est exclusivement en pierre dure concassée dont les caractéristiques sont définies
par la norme EN13450 et ses documents d’application.
L’épaisseur de ballast sous traverse et les profils de ballast sont définis dans le référentiel
IN 0274 (EF 2 C 32) qui en précise les cas d’application.
Des profils renforcés y sont prescrits lorsque des efforts latéraux exercés sur la voie
deviennent plus importants (courbes) ou lorsque le châssis de voie est susceptible de se

COPIE COPIE COPIE


déplacer sous l’action des variations de température (zone de respiration, raccords de rails
de profils différents, abords de tunnels, d’OA, d’appareils incorporés,…).
L’article 13 du présent référentiel indique les types de profils de ballast devant être
réalisés en fonction de l’armement (profil de rail, nature du plancher) et du tracé.
Sur traverses bois et plancher mixte :
Lorsque deux causes imposent chacune simultanément le profil renforcé, le profil super-
renforcé est réalisé. Le cumul de plus de deux causes n’est pas admis excepté dans les cas
suivants :
x présence d’un JIC avec 2 autres causes de cumul,

COPIE COPIE
x présence simultané d’un raccord de profils de rails différents et de type de traverses
différents (voir§11.5.1.2) dans une courbe où les conditions de rayon minimal du
§11.5.2.1 sont satisfaites pour le type de traverse le plus défavorable,
x présence d’un appareil de voie incorporé dans un LRS d’armement différent (cf.
IN 0289 (EF 2 C 33)).
x suppression d’un dispositif de dilatation avec 2 autres causes de cumul (situation
temporaire).
Dans une zone donnée, si le profil super-renforcé est déjà nécessaire en raison du rayon
de la courbe, aucune autre cause (sauf présence de JIC) imposant le profil renforcé n’est
tolérée.
Les zones équipées du profil super-renforcé sont mentionnées au carnet de vie de l’unité
et sur les pochettes LRS.

COPIE COPIE COPIE


Sur traverses béton et métalliques :
Le profil renforcé est réalisé quel que soit le nombre de causes l’imposant.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 27
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
11.5 – Raccord entre deux LRS d’armements différents

Les raccords entre 2 LRS d’armements différents doivent respecter les conditions
suivantes :

11.5.1 – Conditions générales


11.5.1.1 –Rails de profils différents
x La différence de poids au mètre linéaire des 2 rails à raccorder, compte tenu de
l’usure, ne dépasse pas 12 kg.

COPIE
x
COPIE
Les rails mixtes sont réalisés en atelier 1et, avant introduction en voie, la soudure de
raccord ne doit pas présenter une flèche > r 0,5 mm en tracé. En voie, les soudures
doivent être face à face.
COPIE
x Le raccord 60 E 1/ 46 E 2 est réalisé par 2 coupons mixtes 60 E 1/ 50 E 6 et
50 E 6 / 46 E 2, la distance entre les 2 soudures de raccord étant au moins égale à
50 m.
x La longueur minimale d’une zone équipée de rails d’un profil différent de celui du
LRS encadrant est de 50 m. Cette limite de 50 m peut être réduite à 25 m dans le cas
d’une longueur 50 E 6 incluse dans un LRS 46 E 2.
x Le profil de ballast renforcé est réalisé sur 50 m de part et d’autre de la soudure de

COPIE COPIE
raccord. Dans le cas d’un raccord simultané de profils de rails et de types de traverses,
côté traverses bois, le profil super-renforcé est réalisé.
2
11.5.1.2 – Traverses de natures différentes
x en zone de respiration (150 m en extrémité de LRS), les traverses doivent être de
même nature à l’exception des zones de respiration crées à titre provisoire (moins de
3 ans) sur les lignes avec plancher mixte.
x sur les lignes à plancher homogène, la longueur minimale de la zone équipée de
traverses de natures différentes est fixée à 50 m. Toutefois, cette disposition ne
s’applique pas aux AD, aux passages à brouettes et aux passages à niveau équipés de
traverses en bois encadrés par des traverses en béton, ni aux appareils incorporés dont
la longueur (y compris des raccords en traverses en bois) est inférieure à 50 m,
x sur les lignes avec plancher mixte bois/béton, la longueur minimale d’une zone

COPIE COPIE COPIE


équipée entièrement de traverses en béton à partir de laquelle elle est considérée
comme posée sur plancher homogène béton est fixée à 200 m. Le profil de ballast
renforcé doit alors être réalisé sur 50 m de part et d’autre du point de raccord du
plancher homogène béton avec le plancher bois ou mixte.

1
La réalisation en voie de rails mixtes non fabriqués en atelier doit avoir été soumise à l’autorisation
de la Division des rails (IEM.RM2).

COPIE COPIE
Les différentes natures de traverses sont les traverses en bois, les traverses en béton (biblocs ou monoblocs) et les traver-
ses métalliques.

Page 28 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
11.5.2 – Rayons de courbe
11.5.2.1 – Les rails sont de profil différent, mais les traverses sont de même
nature :
Le rayon minimal des courbes où les raccords sont autorisés est défini comme suit :
Sur 18 m de part et d’autre de la soudure, rayon minimal dans lequel les raccords de rails de profils
différents sont autorisés (travelage minimal de 1600 traverses au km)
Rails Bois (Classe 0) Béton (Classe 1 à 4) Métallique
(Classe 0)
60 E 1/50 E 6 1200 m 600 m -

COPIE 50 E 6/46 E 2 – 50 E 1/46 E 2


60 E 1/55 E 1– 50 E 6/55 E 1– 46 E 2/55 E 1
COPIE 800 m
1200 m (1)
600 m
600 m (1)
COPIE 700 m
-
(1)
Ces conditions ne sont à respecter que si les raccords se trouvent à moins de 30 m
de la tête à l’intérieur du souterrain.
11.5.2.2 – Les rails sont identiques, mais les traverses sont de natures différentes :
Sur les lignes à plancher homogène, le rayon minimal de pose est le plus grand des rayons
correspondants au type de pose selon les articles 13.2 et 13.3 ci-après.
Sur les lignes avec plancher mixte bois/béton, le rayon minimal de pose est le rayon qui
correspond à la pose sur traverses bois suivant article 13.5.

COPIE COPIE
11.5.2.3 – Les rails sont de profils différents et les traverses sont de natures
différentes :
Le rayon minimal de pose est le plus grand des rayons de pose du tableau 11.5.2.1 pour le
type de traverse le plus défavorable.

11.6 – Raccords d’extrémité de LRS

Se reporter aux textes suivants :


x appareils de dilatation pour LRS – IN 0227 (EF 2 B 34)
x appareils de dilatation pour OA – IN 0231 (EF 2 B 34)
x dispositifs de dilatation à joints multiples – IN 0278 (EF 2 C 33)

COPIE11.7 – Joints spéciauxCOPIE COPIE


Se reporter aux textes suivants :
x joint isolant collé – IN 0217 (EF 2 B 33)
x joint isolant à jeu réduit – IN 0218 (EF 2 B 33)
x joint isolant collé réalisé en voie – Annexe 2 de l’IN 0289 (EF 2 C 33)

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 29
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 12 – CONDITIONS DE LONGUEUR

12.1 – Longueur minimale

La longueur minimale des LRS est de 300 m, mesurée à partir des extrémités du LRS (ou
d’axe des appareils de dilatation s’il en existe).

COPIE COPIE
ARTICLE 13 – CONDITIONS DE TRACE
COPIE
13.1 – Généralités

La valeur du rayon minimal autorisé pour la pose des LRS dépend :


x du groupe UIC et de la vitesse de la ligne,
x du type de rail,

COPIE COPIE
x du type de traverse (béton, bois, métallique) et pour les traverses béton de leur classe
définie au paragraphe 11.2,
x du ballastage,
x du travelage.
Lorsque des LRS ont été créés en remplacement de barres normales avec conservation du
travelage, le travelage pris en compte pour la détermination du rayon minimal admissible
est 1000 , e étant l’espacement en mètres des traverses intermédiaires en pleine barre.
e

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 30 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
13.2 - Rayons limites en plancher homogène calculés avec défaut de
dressage de 14 mm

Ces rayons minimaux s’appliquent aux lignes à V > 80 km/h des groupes UIC 1 à 6 et 7AV à 9AV où
le classement systématique en VI est prévu avec Dres t 14 mm en application des normes de
géométrie IN2640 (EF 2 C 31) et IN1895 (EF 2 C 31).
Les valeurs de rayon limite indiquées en chiffre gras correspondent aux valeurs de rayon minimal
autorisé qui garantissent une marge de sécurité satisfaisante vis à vis de la stabilité du LRS aux
températures maximales. Les LRS existants qui satisfont à ces conditions de tracé peuvent rester en

COPIE COPIE COPIE


l’état sans mesure particulière.
Les valeurs de rayon limite grisées correspondent aux anciennes valeurs limites jugées à présent
critiques vis à vis de la stabilité du LRS aux températures maximales. Les LRS correspondants doivent
être identifiés. Ils devront faire l’objet d’une amélioration de la marge de sécurité ou à défaut d’une
surveillance spécifique.
Remarque : Les conditions de rayons limites des LRS existants sur lignes des groupes UIC 1 à 6 à V d
80 km/h ne relèvent pas des tableaux 13.2.1 à 13.2.6 ci-après mais doivent désormais satisfaire les
conditions indiquées en chiffre gras des tableaux de l’article 13.3.

13.2.1 – Poses sur plancher homogène en béton bibloc de classes 3 et 4

COPIE Profils de railsCOPIE


Travelage 46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
Trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé
Classe 31
1613 500 m 500 m 500 m
1666 500 m 300 m 500 m 300 m 500 m 400 m
Classe 3 : traverses biblocs comportant des cuvettes extérieures trapézoïdales
1666 500 m 500 m

COPIE COPIE
Classe 3 : traverses biblocs avec cuvettes extérieures demi-cylindrique de rayon 15 mm
(RS A, B, C, E) COPIE
1666 800 m 800 m
Classe 4
1666 500 m 300 m 500 m 300 m 500 m 300 m

1
COPIE COPIE
Avec obligatoirement des attaches C200 si R d 550 m pour les traverses à cuvettes demi-cylindriques de ‡ 19 mm

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1) – version 01 du 02/08/2004 Page 31


COPIE Référentiel Infrastructure

COPIE COPIE
Procédure

13.2.2 – Poses sur plancher homogène béton bibloc de classe 2 1

Profils de rails
46 E 2 50 E 6 / 50 E 1/ 60 E 1 46 Est / EV 45,520
48LP / U50 à patin
Travelage
recoupé à 130 mm
trav./km
Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé

COPIE COPIE COPIE


1400 800 m 600 m 900 m 650 m - - 950 800 m 600 m
1500 650 m 500 m 700 m 550 m - - 650 m 500 m
1600 550 m 450 m 600 m 475 m 1000 m 700 m 550 m 450 m
1666 500 m 400 m 500 m 400 m 800 m 450 m 500 m 400 m

13.2.3 – Poses sur plancher homogène en béton monobloc

COPIE COPIE
Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
Trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé
2
Classe 1 (VW
et SCO
P)
1666 800 m 800 m
Classe 2 1
1666 500 m 350 m 500 m 350 m 800 600 m 400 m
1800 - 300 m - 300 m 500 m 350 m
Classe 4

COPIE 1666
1800
500 m
-
300 m
-
COPIE 500 m
-
300 m
-
500 m
-
COPIE 350 m
300 m

1
Avec obligatoirement des attaches C200 si R d 550 m pour les traverses à cuvettes demi-cylindriques de ‡ 19 mm
2
L’emploi de traverses VXP U61 ou U71 ou de traverses M
140 doivent avoir fait l’objet d’une étude particulière par la

COPIE COPIE
Direction de l’Ingénierie (Département IG
.EV) ou l’ex Di rection de l’Equipement (Département VR) précisant leurs
conditions d’emploi.

Page 32 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1) – version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
13.2.4 – Poses sur plancher homogène métallique avec attaches élastiques
(semelle caoutchouc – crapaud acier avec rondelle double spire ou Nabla)

Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé
1200 1700 m 1000 m 1700 m 1200 m 2000 m 1600 m

COPIE
1300
1400
1100 m
1500 800 m 1100 650 m
800 m
COPIE 1200 m
950 m
1000 m
800 m
1600 m
1200 m
COPIE
1300 m
1050 m
1500 1500 650 m 900 500 m 2000 750 m 1000 600 m 1000 m 850 m
1600 1500 550 m 700 400 m 1500 650 m 800 500 m 2000 850 m 1000 750 m
1666 1500 500 m 600 400 m 1500 600 m 700 440 m 1500 800 m 900 720 m
1700 1500 500 m 600 400 m 1500 600 m 650 400 m 1500 750 m 800 700 m
1722 1500 500 m 550 400 m 1500 600 m 650 400 m 1500 750 m 750 700 m
1800 1500 500 m 500 375 m 1500 600 m 600 375 m 1500 750 m 700 675 m

COPIE Profils de rails


COPIE
Travelage 46 Est / EV 45,520 48LP / U50 à patin recoupé à 130 mm
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Plein Renforcé
1200 1700 m 1000 m 1700 m 1200 m
1300 1100 m 800 m 1200 m 1000 m
1400 2500 800 m 3000 650 m 950 m 800 m
1500 1500 650 m 1500 500 m 2000 750 m 1200 600 m

COPIE COPIE COPIE


1600 1500 550 m 1100 400 m 1500 650 m 950 500 m
1666 1500 500 m 900 400 m 1500 600 m 800 440 m
1700 1500 500 m 850 400 m 1500 600 m 750 400 m
1722 1500 500 m 800 400 m 1500 600 m 750 400 m
1800 1500 500 m 700 375 m 1500 600 m 650 375 m

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 33
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
13.2.5 – Poses sur plancher homogène bois avec attaches élastiques RN ou
Nabla
Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
trav./km avec selle si R < 800 m avec selles si R < 1200 m avec selles si R < 1500 m
Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super
Renforcé Renforcé Renforcé

COPIE COPIE COPIE


1200 2000 m 1300 m 1000 m 1500 m 1200 m 2500 m 1500 m
1300 1500 m 1000 m 750 m 1200 m 850 m 1800 m 1200 m
1400 1500 m 810 m 600 m 2000 m 900 m 650 m 1300 m 900 m
1500 1500 m 650 m 500 m 1500 m 700 m 550 m 1050 m 750 m
1600 1500 m 530 m 450 m 1500 m 600 m 475 m 2000 m 900 m 685 m
1666 1500 m 480 m 435 m 1500 m 575 m 465 m 1500 m 840 m 655 m
1700 1500 m 460 m 425 m 1500 m 560 m 460 m 1500 m 810 m 640 m
1722 1500 m 450 m 425 m 1500 m 550 m 450 m 1500 m 800 m 630 m

COPIE COPIE
1800 1500 m 430 m 400 m 1500 m 530 m 440 m 1500 m 780 m 610 m
1900 1500 m 430 m 400 m 1500 m 510 m 430 m 1500 m 730 m 580 m
2000 1500 m 430 m 400 m 1500 m 490 m 420 m 1500 m 680 m 550 m

Profils de rails
Travelage 46 Est / EV 45,520 48LP / U50 à patin recoupé à 130 mm
trav./km pose sans selle pose sans selle
Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Super Renforcé Plein Renforcé Super Renforcé
1200 2000 m 1300 m 1000 m 1500 m 1200 m

COPIE COPIE COPIE


1300 1500 m 1000 m 750 m 1200 m 850 m
1400 1500 m 810 m 600 m 2000 m 900 m 650 m
1500 1500 m 1100 650 m 650 500 m 1500 m 950 700 m 650 550 m
1600 1500 m 800 530 m 540 450 m 1500 m 750 600 m 520 475 m
1666 1500 m 700 480 m 480 435 m 1500 m 650 575 m 465 m
1700 1500 m 660 460 m 460 425 m 1500 m 620 560 m 460 m
1722 1500 m 620 450 m 450 425 m 1500 m 590 550 m 450 m
1800 1500 m 550 430 m 400 m 1500 m 530 m 440 m
1900 1500 m 470 430 m 400 m 1500 m 510 m 430 m
2000 1500 m 430 m 400 m 1500 m 490 m 420 m

COPIE COPIE
Page 34 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
13.2.6 – Poses sur plancher homogène bois avec attaches rigides et
anticheminants

Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super
Renforcé Renforcé Renforcé

COPIE COPIE COPIE


1200 2500 m 1600 m 1100 m 2000 m 1200 m 2000 m
1300 2000 m 1200 m 800 m 1500 m 900 m 2500 m 1600 m
1400 1500 m 1100 850 m 680 630 m 2000 m 1000 m 700 m 1900 m 1300 m
1500 1500 m 820 700 m 550 530 m 2000 m 1000 840 m 660 620 m 1500 m 1150 m
1600 1500 m 670 620 m 480 m 1500 m 820 720 m 560 550 m 3000 m 1300 m 1050 m
1666 1500 m 600 580 m 460 m 1500 m 720 675 m 530 m 3000 m 1200 m 1000 m
1700 1500 m 580 560 m 450 m 1500 m 700 650 m 520 m 2500 m 1150 m 950 m
1722 1500 m 550 m 440 m 1500 m 660 640 m 510 m 2500 m 1150 m 950 m
1800
1900
1500 m
1500 m
COPIE520 m
490 m
425 m
410 m
1500 m
1500 m
610 m
575 m
COPIE 490 m
470 m
2000 m
2000 m
1050 m
975 m
875 m
800 m
2000 1500 m 470 m 400 m 1500 m 550 m 450 m 2000 m 900 m 700 m

Profils de rails
Travelage 46 Est / EV 45,520 48LP / U50 à patin recoupé à 130 mm
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Super Renforcé Plein Renforcé Super Renforcé
1200 2500 m 1600 m 1100 m 2000 m 1200 m
1300 2000 m 1200 m 800 m 1500 m 900 m

COPIE
1400
1500
1500 m
2500 1500 m
3000 850 m
1500 700 m
COPIE 1200 630 m
800 530 m
2500 m
2000 m
1150 m
COPIE
1200 875 m
750 m
720 650 m
1600 1500 m 1100 620 m 650 480 m 1500 m 900 775 m 600 m
1666 1500 m 900 580 m 560 460 m 1500 m 780 730 m 575 m
1700 1500 m 850 560 m 540 450 m 1500 m 750 700 m 550 m
1722 1500 m 800 550 m 510 440 m 1500 m 700 m 550 m
1800 1500 m 680 520 m 460 425 m 1500 m 650 m 500 m
1900 1500 m 570 490 m 410 m 1500 m 610 m 500 m
2000 1500 m 490 470 m 400 m 1500 m 575 m 500 m

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 35
COPIE Référentiel Infrastructure

COPIE COPIE
Procédure

13.3 - Rayons limites sur plancher homogène calculés avec défaut de


dressage de 20 mm

Ces rayons minimaux s’appliquent aux lignes à V d 80 km/h des groupes UIC 1 à 6 et 7AV à 9AV où
le classement systématique en VI est prévu avec Dres t 17 mm en application des normes de
géométrie IN2640 (EF 2 C 31) et IN1895 (EF 2 C 31).
Les valeurs de rayon limite indiquées en chiffre gras correspondent aux valeurs de rayon minimal
autorisé qui garantissent une marge de sécurité satisfaisante vis à vis de la stabilité du LRS aux
températures maximales. Les LRS existants qui satisfont à ces conditions de tracé peuvent rester en

COPIE
l’état sans mesure particulière.
COPIE
Les valeurs de rayon limite grisées correspondent aux anciennes valeurs limites jugées à présent
critiques vis à vis de la stabilité du LRS aux températures maximales. Les LRS correspondants doivent
COPIE
être identifiés. Ils devront faire l’objet d’une amélioration de la marge de sécurité ou à défaut d’une
surveillance spécifique. Les valeurs de rayon limite grisées des tableaux 13.3.1 et 13.3.3 correspondent
aux anciennes valeurs limites des lignes de groupes UIC 1 à 6 avec planchers homogènes béton.
Remarque : Les conditions de rayons limites des LRS existants sur lignes des groupes UIC 1 à 6 à V d
80 km/h doivent désormais satisfaire les conditions indiquées en chiffre gras des tableaux ci-après.

13.3.1 – Poses sur plancher homogène béton bibloc avec traverses de classes 3 et 4

COPIE Profils de rails COPIE


Travelage 46 E 2 50 E 1 50 E 6 60 E 1
Trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé
1
Classe 3
1613 500 m 550 500 m 500 m 650 500 m
1666 500 m 300 m 500 m 350 300 m 500 m 300 m 600 500 m 400 m
Classe 3 : traverses biblocs comportant des cuvettes extérieures trapézoïdales
1666 500 m 500 m 500 m

COPIE COPIE
Classe 3 : traverses biblocs avec cuvettes extérieures demi-cylindrique de rayon 15 mm
(RS A, B, C, E) COPIE
1666 800 m 800 m 800 m
Classe 4
1666 500 m 300 m 500 m 300 m 500 m 300 m 500 m 350 300 m

1
COPIE COPIE
Avec obligatoirement des attaches C200 si R d 550 m pour les traverses à cuvettes demi-cylindriques de ‡ 19 mm

Page 36 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1) – version 01 du 02/08/2004


COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
13.3.2 – Poses sur plancher homogène béton bibloc avec traverses de classe 2 1

Profils de rails
46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Travelage Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé
trav./km
1200 1650 m 2050 m

COPIE 1300
1400 1500 m
1250 m
1200 900 m
COPIE 1550 m
1050 m
COPIE 2550 m
1950 m
1500 1250 m 750 m 1500 m 900 m 1550 m
1600 900 m 650 m 1000 m 750 m 1350 m
1666 750 m 400 m 750 m (50E
6) 450 400m (50E
6) 1100 m 750 m
800 m (50E
1) 550 400m (50E
1)

COPIE COPIE
Profils de rails
48LP / U50 à patin recoupé à 130 mm 46 Est / EV 45,520
Travelage Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
trav./km Plein Renforcé Plein Renforcé
1200 2050 m 1650 m
1300 1550 m 1250 m
1400 1050 m 1500 m 900 m
1500 1900 1500 m 1100 900 m 1250 m 1400 750 m
1600 1200 1000 m 800 750 m 1500 900 m 1000 650 m
1666 1000 850 m 700 400 m 1100 750 m 750 400 m

COPIE COPIE COPIE

1
COPIE COPIE
Avec obligatoirement des attaches C200 si R d 550 m pour les traverses à cuvette demi-cylindriques de ‡ 19 mm

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1) – version 01 du 02/08/2004 Page 37


COPIE Référentiel Infrastructure

COPIE COPIE
Procédure

13.3.3 – Poses sur plancher homogène béton monobloc

Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 1 50 E 6 60 E 1
Trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé Plein Renforcé
Classe 1 (VW et SCOP)1
1666 1500 1100 m 2500 1600 m 1500 1200 m

COPIE 800 m
COPIE
800 m
Classe 2 2
800 m
COPIE
1666 750 400 800 550 750 450 1100 600
500 m 350 m 500 m 350 m 500 m 350 m 600 m 400 m
1800 - 300 m - 370 - 320 550 450
300 m 300 m 500 m 350 m
Classe 4
1666 500 m 300 m 500 m 350 500 m 300 m 550 400
300 m 500 m 350 m
1800
COPIE
- - - - - COPIE - - 330
300 m

COPIE COPIE COPIE

1
L’emploi de traverses VXP U61 ou U71 ou de traverses M140 doivent avoir fait l’objet d’une étude particulière par la
Direction de l’Ingénierie (Département IG.EV) ou l’ex Direction de l’Equipement (Département VR) précisant leurs

COPIE COPIE
conditions d’emploi.
2
Avec obligatoirement des attaches C200 si R d 550 m pour les traverses à cuvette demi-cylindriques de ‡ 19 mm

Page 38 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1) – version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
13.3.4 – Poses sur plancher homogène métallique avec attaches élastiques
(semelle caoutchouc – crapaud acier avec rondelle double spire ou Nabla)

Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Renforcé Renforcé Renforcé
1200 1700 m 1700 m 2000 m

COPIE 1300
1400
1100 m
800 m
COPIE 1200 m
950 m
COPIE
1600 m
1200 m
1500 650 m 750 m 1000 m
1600 1800 550 m 650 m 850 m
1666 1400 500 m 2200 600 m 2500 800 m
1700 1300 500 m 1900 600 m 2000 750 m
1722 1200 500 m 1700 600 m 1800 750 m
1800 1000 500 m 1300 600 m 1400 750 m

COPIE COPIE
Profils de rails
Travelage 46 Est / EV 45,520 48LP / U50 à patin recoupé à 130 mm
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Renforcé Renforcé
1200 1700 m 1700 m
1300 1100 m 1200 m
1400 800 m 950 m
1500 650 m 750 m

COPIE COPIE COPIE


1600 550 m 650 m
1666 500 m 600 m
1700 500 m 600 m
1722 500 m 2500 600 m
1800 2700 500 m 2000 600 m

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 39
COPIE Référentiel Infrastructure

COPIE COPIE
Procédure

13.3.5 – Poses sur plancher homogène bois type G2 ou G6 (ST 506) avec attaches
élastiques RN ou Nabla

Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
trav./km avec selle si R < 800 m avec selle si R < 1200 m avec selle si R < 1500 m
Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super

COPIE COPIE COPIE


Renforcé Renforcé Renforcé
1300 2500 m
1400 1500 m 2000 m 2500 m
1500 2500 m 2000 m 900 m 2500 m 1800 m 700 m 1000 m
1600 1500 m 1200 m 600 m 1500 m 800 m 650 m 2500 m 900 m
1666 1500 m 1000 m1 550 m 1500 m 700 m 600 m 2500 m1 1600 m1 800 m
650 m2 1500 m2 950 m2
1700 1500 m 900 m1 500 m 1500 m 650 m 550 m 2000 m1 900 m 750 m

COPIE COPIE
2 2
600 m 1500 m
1722 1500 m 550 m 450 m 1500 m 600 m 500 m 1800 m1 850 m 700 m
1500 m2
t1800 1500 m 500 m 450 m 1500 m 550 m 450 m 1500 m 800 m 650 m

Profils de rails
Travelage 46 Est / EV 45,520 48LP / U50 à patin recoupé à 130 mm
trav./km pose sans selle pose sans selle
Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super
Renforcé Renforcé

COPIE 1500
1600
COPIE 2500 m
1200 m 2500 m
COPIE 1500 m
1000 m
1666 950 m 2500 m 1700 m 850 m
1700 2000 m 850 m 2500 m 1500 m 800 m
1722 1700 m 800 m 1800 m 1300 m 700 m
t1800 1600 m 1200 m 650 m 1300 m 1000 m 600 m

COPIE COPIE
Pose sans selle
2
Pose avec selle

Page 40 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1) – version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
13.3.6 – Autres poses sur plancher homogène bois (poses avec attaches
rigides et anticheminants, traverses type G8)

Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Renforcé Super Renforcé Super Renforcé Super
Renforcé Renforcé Renforcé

COPIE COPIE COPIE


1200 2500 m 1650 m 2050 m
1300 2000 m 1250 m 1550 m 2550 m
1400 1500 m 900 m 2000 m 1050 m 1950 m
1500 1500 m 1700 750 m 2000 m 890 m 1550 m
1600 1500 m 1200 670 m 1500 m 1700 770 m 3000 m 1800 1350 m
1666 2000 1500 m 900 630 m 1500 m 1300 725 m 3000 m 1400 1250 m
1700 1800 1500 m 850 610 m 1500 m 1200 700 m 2500 m 1300 1200 m
1722 1600 1500 m 800 600 m 2600 1500 m 1100 690 m 2600 2500 m 1200 m
1800
1900 COPIE
1500 m
1500 m
700 570 m
540 m
1800 1500 m
1500 m COPIE
850 660 m
690 625 m
2000 m
2000 m
1100 m
1025 m
2000 1500 m 520 m 1500 m 600 m 2000 m 950 m

Profils de rails
Travelage 46 Est / EV 45,520 48LP / U50 à patin recoupé à 130 mm
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Renforcé Super Renforcé Renforcé Super Renforcé
1200 2500 m 1650 m 2050 m
1300 2000 m 1250 m 1550 m

COPIE
1400
1500
1500 m
1500 m
COPIE 900 m
750 m
2500 m
2000 m
COPIE 1200 m
925 m
1600 1500 m 670 m 1500 m 825 m
1666 1500 m 630 m 1500 m 1800 780 m
1700 1500 m 2500 610 m 1500 m 1500 750 m
1722 1500 m 2000 600 m 1500 m 1400 750 m
1800 1500 m 1400 570 m 3000 1500 m 1100 700 m
1900 2700 1500 m 950 540 m 1600 1500 m 800 660 m
2000 1600 1500 m 750 520 m 1500 m 650 625 m

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 41
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
13.4 – Poses sur plancher mixte comportant un panachage de
traverses en bois et de traverses en béton

13.4.1 - Planchers mixtes bois/béton existant répondant aux conditions


suivantes :
1. traverses en bois de type G2 ou G6 (ST506)
2. traverses en béton (bibloc ou monobloc) de classe 2 uniquement. (voir 11.2)

COPIE COPIE COPIE


3. pas plus de 2 traverses bois sur 10 traverses consécutives, une traverse bois étant
encadrée par 3 traverses béton de part et d’autre.
4. épaisseur de ballast sain non usé en pierre dure concassée d’au moins 150 mm
sous NIT
Les rayons limites applicables sont ceux des articles 13.2.5 ou 13.3.5 ci-avant
correspondant aux planchers homogènes bois avec attaches élastiques.
Les LRS existants qui satisfont aux valeurs de rayon limite indiquées en chiffre gras
peuvent rester en l’état sans mesure particulière. Dans le cas contraire les LRS concernés
doivent être identifiés. Ils devront faire l’objet d’une amélioration de la marge de sécurité
ou à défaut d’une surveillance particulière.

COPIE
13.4.2 - Autres cas de planchers mixte
COPIE
Sous réserve que les conditions 1, 2 et 4 du paragraphe 13.4.1 ci-dessus soient respectées,
les rayons limites applicables sont ceux des tableaux 13.4.2.1 ou 13.4.2.2 ci-après. Dans
ce cas, une marge de sécurité suffisante vis à vis de la stabilité des LRS aux températures
maximales est garantie et les LRS peuvent rester en l’état sans mesure particulière.
Les LRS sur plancher mixte ne répondant pas à une des conditions 1, 2 ou 4 du
paragraphe 13.4.1 ci-dessus ou aux conditions de tracé des tableaux 13.4.2.1 ou 13.4.2.2
doivent être identifiés. Ils devront faire l’objet d’une amélioration de la marge de sécurité
ou à défaut d’une surveillance particulière.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 42 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
13.4.2.1 – Rayons limites calculés avec défaut de dressage de 14 mm
Ces rayons minimaux s’appliquent aux lignes à V > 80 km/h des groupes UIC 1 à 6 et
7AV à 9AV où le classement systématique en VI est prévu avec Dres t 14 mm en
application des normes de géométrie IN2640 (EF 2 C 31) et IN1895 (EF 2 C 31).

Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 6 60 E 1
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super

COPIE
1400 2170 m
Renforcé
850 m COPIE Renforcé
COPIE Renforcé

1500 1980 m 1340 m 660 m 2050 m 1410 m 710 m


1600 1500 m 990 m 550 m 1500 m 1060 m 590 m 3000 m 1600 m 1050 m
1666 1500 m 850 m 490 m 1500 m 910 m 530 m 3000 m 1310 m 1000 m
1700 1500 m 800 m 470 m 1500 m 860 m 520 m 2500 m 1220 m 950 m
1722 1500 m 750 m 450 m 1500 m 810 m 510 m 2500 m 1150 m 950 m
1800 1500 m 650 m 425 m 1500 m 710 m 490 m 2000 m 1050 m 875 m
1900
2000
1500 m
1500 m
COPIE 560 m
490 m
410 m
400 m
1500 m
1500 m
610 m
550 m
COPIE 470 m
450 m
2000 m
2000 m
975 m
900 m
800 m
700 m

Profils de rails
Travelage 46 Est / EV 45,520 48LP / U50 à patin recoupé à 50 E 1
130 mm
trav./km
Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super Plein Renforcé Super
Renforcé Renforcé Renforcé
1400 1700 m

COPIE
1500
1600 2270 m
1060 m
790 m
COPIE 2870 m
2890 m
1650 m
910 m
710 m 1990 m
COPIE
2000 m
1350 m
820 m
670 m
1666 2830 m 1590 m 670 m 1930 m 1280 m 620 m 1520 m 1100 m 590 m
1700 2330 m 1420 m 640 m 1700 m 1170 m 590 m 1500 m 1030 m 570 m
1722 1980 m 1270 m 600 m 1510 m 1070 m 560 m 1500 m 960 m 540 m
1800 1500 m 1000 m 520 m 1500 m 880 m 500 m 1500 m 810 m 490 m
1900 1500 m 790 m 450 m 1500 m 720 m 500 m 1500 m 680 m 470 m
2000 1500 m 660 m 400 m 1500 m 610 m 500 m 1500 m 590 m 450 m

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 43
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
13.4.2.2 - Rayons limites calculés avec défaut de dressage de 20 mm
Ces rayons minimaux s’appliquent aux lignes à V d 80 km/h des groupes UIC 1 à 6 et
7AV à 9AV où le classement systématique en VI est prévu avec Dres t 17 mm en
application des normes de géométrie IN2640 (EF 2 C 31) et IN1895 (EF 2 C 31).

Profils de rails
Travelage 46 E 2 50 E 6 / 50 E 1 60 E 1
trav./km Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Renforcé Super Renforcé Super Renforcé Super

COPIE
1500
Renforcé
1740 m COPIE Renforcé
1760 m COPIE Renforcé

1600 1120 m 1170 m 2050 m


1666 900 m 950 m 1520 m
1700 3000 m 830 m 2910 m 880 m 1370 m
1722 2420 m 770 m 2400 m 820 m 1250 m
1800 1600 m 650 m 1650 m 690 m 1100 m
1900 1500 m 540 m 1500 m 625 m 2010 m 1025 m
2000 1500 m
COPIE 520 m 1500 m 600 m
COPIE 2000 m 950 m

Profils de rails
Travelage 46 Est / EV 45,520 48LP / U50 à patin recoupé à 50 E 1
130 mm
trav./km
Rayon minimal de pose lorsque la voie est ballastée au profil
Renforcé Super Renforcé Super Renforcé Super
Renforcé Renforcé Renforcé
1600 2750 m 1750 m
1666 2860 m 1710 m 1290 m

COPIE
1700
1722
2240 m
1830 m
COPIE 1480 m
1300 m
COPIE 1160 m
1050 m
1800 1230 m 980 m 850 m
1900 870 m 2500 m 740 m 1690 m 670 m
2000 2280 m 680 m 1530 m 625 m 1500 m 600 m

COPIE COPIE
Page 44 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
13.5 – Lignes des groupes UIC 7SV à 9SV

Sur ces lignes, les tableaux des rayons limites de l’article 13.3 et 13.4.2 ne peuvent
s’appliquer que si la maintenance est conduite de façon à ce que la qualité du dressage
respecte les normes (IN2640-IN1895 (EF 2 C 31)) applicables aux lignes 7 à 9 avec
voyageurs à V d 80 km/h. Dans le cas contraire, les lignes concernées doivent faire
l’objet d’une étude particulière à demander à la Direction de l’Ingénierie (Département
IG.EV) qui fixera les conditions de maintien des LRS existants.

COPIE COPIE COPIE


13.6 – Poses sur traverses en bois avec attaches élastiques et
bêches d’ancrage

Les poses de LRS sur traverses bois réalisées avec bêches d’ancrage dans des rayons
inférieurs aux valeurs ci-avant ont du faire l’objet d’une étude particulière par la
Direction de l’Ingénierie (Département IG.EV) ou l’ancienne Direction de l’Equipement
(Département VR).

ARTICLE 14 – CONDITIONS D’IMPLANTATION DES DISPOSITIFS


COPIE
DE DILATATION COPIE
14.1 – Les LRS sont terminés par des AD

Les appareils de dilatation sont implantés en dehors :


x des courbes de rayon < 400 m,
x des zones où la variation de dévers est supérieure à 1,5 mm/m.

14.2 – Les LRS sont terminés par des dispositifs de dilatation à


COPIE joints multiples COPIE COPIE
L’application de cette technique est limitée aux lignes des groupes UIC 5 à 9 où la vitesse
limite est inférieure ou égale à 140 km/h.
Si deux LRS voisins n’ont pu être raccordés par soudure (zone de plate-forme instable par
exemple), il doivent être séparés par au moins 5 longueurs de 18 m (soit 6 joints) avec
ouvertures des joints réglées à 15 – t/3.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 45
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 15 – DISPOSITIONS PARTICULIERES CONCERNANT
LES JOINTS ISOLANTS ET LES PN

15.1 – Joints isolants

Les conditions de pose, d’entretien et de réparation des joints isolants collés sont
précisées dans l’IN 0217 (EF 2 B 33).

COPIE COPIE
Les joints isolants adjacents à un AD peuvent être, dans les poses anciennes, des joints
COPIE
isolants à jeu réduit mais il est souhaitable pour l’entretien de les remplacer par des JIC
confectionnés en voie.

15.2 – Passages à niveau (PN)

Lorsqu’un PN est situé dans une zone de LRS, l’extrémité du LRS la plus proche doit se
trouver à une distance minimale de :
x 100 m pour les poses en rails 50 E 6 et 46 E 2, 50 E 6 à patin recoupé à 130 mm, 50 E

COPIE COPIE
1 et 48LP,
x 120m pour les poses en rails 60 E 1.
Cette distance peut être réduite au maximum de trois fois la longueur de voie en chaussée
du PN.
Remarque
Si le LRS se raccorde sans AD sur les barres normales de la voie courante, le PN doit être
séparé du LRS proprement dit par au moins les 3 longueurs de barres normales du
dispositif de dilatation à joints multiples.
Un PN ne doit pas se situer à une distance inférieure à 50 m de l’appui mobile d’un pont
rail à voie ballastée ou à pose directe, ou de l’entrée d’un tunnel sauf dérogation accordée
par la Direction de l’Ingénierie (Département IG.EV) ou l’ancienne Direction de
l’Equipement (Département VR).

COPIE COPIE COPIE


Lorsqu’un PN se situe à moins de 18 m de la pointe d’un appareil de voie incorporé en
LRS, la pose de bêches d’ancrage doit être conforme aux dispositions de l’IN 0289 (EF 2
C 33).

COPIE COPIE
Page 46 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 16 – DISPOSITIONS SPECIALES POUR LE
FRANCHISSEMENT DES PONTS-RAILS

16.1 – Classification des ouvrages vis-à-vis du franchissement par


un LRS

Les ouvrages sont répartis en 3 classes :

COPIE Classe 1 : COPIE


Ce sont les ouvrages pour lesquels les déplacements d’extrémité sont négligeables vis-à-
COPIE
vis du comportement de la voie :
x Ouvrages voûtés, à tympans latéraux remblayés, en maçonnerie ou en béton
supportant une voie ballastée,
x Cadres enterrés sous une voie ballastée
x Ouvrages ballastés de longueur dilatable d 10 m, quelque soit le type des appuis.
Classe 2 :

COPIE COPIE
Ce sont les ouvrages isolés à dilatation simple, comportant un seul appui fixe et
d’épaisseur sur appuis inférieure ou égale à 3 m entre rail et sous-poutre :
x Ouvrages isolés à une travée avec un appui fixe de longueur dilatable > 10 m,
x Ouvrages isolés à travées continues avec l’appui fixe à l’une des extrémités, de
longueur
dilatable > 10 m
Peuvent également être rangés dans cette classe, d’une manière générale, tous les
ouvrages à une seule travée de longueur dilatable < 15 m (et > 10 m pour les ouvrages
ballastés), quelle que soit la nature de leurs appuis.
Classe 3 :
Ce sont les ouvrages à dilatation complexe ou les ouvrages d’épaisseur supérieure à 3 m
sur appui :

COPIE x

x
COPIE
Ouvrages sans appuis fixes de portée supérieure à 15 m,
Ouvrages à travées continues avec appui fixe intermédiaire,
COPIE
x Ouvrages adjacents à travées indépendantes ou à travées multiples continues,
x Portiques de portée supérieure à 15 m,
x Ponts en arc avec tablier supporté par des pilettes.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 47
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
16.2 – Conditions générales de franchissement des ouvrages par
un LRS

16.2.1 – Ouvrages de la classe 1


Ces ouvrages sont franchissables par des LRS, sans interruption par des appareils de
dilatation, dans tous les cas. Ils ne constituent pas une cause de renforcement du profil de
ballast.

COPIE COPIE COPIE


16.2.2 – Ouvrages de la classe 2
Ces ouvrages ne peuvent être franchis par un LRS, sans interruption par des appareils de
dilatation, que s’ils répondent aux deux conditions énoncées à l’article 16.4. Dans le cas
contraire, le LRS doit comporter un AD côté du dernier appui mobile, et éventuellement
un AD côté appui fixe. On caractérise ces ouvrages, pour l’application de la 2ème
condition de l’article 16.4, par leur longueur dilatable, distance entre l’extrémité côté
appui fixe et l’extrémité libre du tablier.

16.2.3 – Ouvrages de la classe 3


Le franchissement par un LRS d’un ouvrage de cette classe doit avoir fait l’objet d’une
étude particulière de la part de la Direction de l’Ingénierie ou de l’ancienne Direction de

COPIE
l’Equipement (Département VR).
COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 48 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
16.3 – Conditions de franchissement sans AD par un LRS des
ouvrages de classe 2

16.3.1 – Conditions spécifiques à la voie, que l’ouvrage soit ballasté ou non


(1ère condition)
L’ouvrage doit se trouver à une distance minimale des extrémités du LRS de :
x 100 m1 pour les poses en rail 50 E 6 et 46 2,

COPIE COPIE COPIE


x 120 m2 pour les poses en rails 60 E 1.
Cette 1ère condition n’est pas imposée si le tablier est ballasté et a une longueur dilatable d
15 m
Une étude particulière émanant de la Direction de l’Ingénierie (Département IG.EV) ou
de l’ancienne Direction de l’Equipement (Département VR) doit avoir été réalisée
lorsqu’à moins de 50 m de l’appui mobile de l’ouvrage, il existe :
x la présence d’une chaussée de PN
x une condition particulière de pose de voie imposant, selon d’autres articles du présent
référentiel, le renforcement du profil de ballast (appareil de voie, soudure mixte,
raccord de plancher …)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

1
50 m si le rail, sur un ouvrage non ballasté, est fixé par attaches glissantes. Dans ce cas, la longueur de la zone de respira-
tion à cette extrémité du LRS est à augmenter de la longueur de l’ouvrage

COPIE COPIE
2
60 m si le rail, sur un ouvrage non ballasté, est fixé par attaches glissantes. Dans ce cas, la longueur de la zone de respira-
tion à cette extrémité du LRS est à augmenter de la longueur de l’ouvrage

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 49


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
16.3.2 – Conditions particulières aux ouvrages classe 2 à pose sans ballast
(2ème condition)
La longueur dilatable maximale admissible du tablier de l’ouvrage, sans interruption du
LRS, en fonction du type d’attache utilisée et du tracé est indiquée ci-après :
a) Tabliers métalliques avec pose de voie sur traverses ou sur longrines
TRACE
Type d’attaches R t 800 m 800 m t R t 600 m 600 m t R t 500 m
A – Attaches élastiques modérément 20 m 15 m -

COPIE COPIE COPIE


serrées
B – Attaches spéciales glissantes 50 m 30 m 15 m
(voir IN 0219 (EF 2 B 33))
Dans tous les cas, les banquettes sont au minimum du profil renforcé sur 20 m de part et
d’autre de l’ouvrage.
Pour les longueurs dilatables supérieures, les ouvrages sont encadrés par des appareils
spéciaux de dilatation, conformément à l’IN 0231 (EF 2 B 34) toutefois, côté appui fixe,
le LRS peut être interrompu par un dispositif à joints multiples1.
Dans le cas de voie posée sur longrines, leur hauteur (y compris celle des cales
éventuelles de nivellement) ne doit pas dépasser leur largeur.

COPIE
b) Ouvrages avec dalle béton et système de voie sans ballast
COPIE
Le franchissement de ces ouvrages doit avoir fait l’objet d’une étude particulière par la
Direction de l’Ingénierie (Département IGEV) ou par de l’ancienne Direction de
l’Equipement (Département VR).

COPIE COPIE COPIE

1
COPIE
Sur les lignes des groupes UIC 5 à 9 seulement avec V d 140 km/h
COPIE
Page 50 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
16.3.3 – Conditions particulières aux ouvrages classe 2 ballastés (2ème
condition)
Longueurs dilatables maximales admissibles sans AD
1 – Pose 60 E 1 traverses béton
Rayons R t 800 m 800 m > 600 m > 500 m > 400 m >
R t 600 m R t 500 m R t 400 m R t 300 m
Longueur dilatable maximale 100 m 80 m 60 m 50 m 30 m
admissible sans AD

COPIE Rayons
COPIE
2 – Pose 46 E 2, 50 E 6 & 50 E 1 : traverses béton
R t 500 m 500 m > 400 m >
COPIE
R t 400 m R t 300 m
Longueur dilatable maximale 100 m 80 m 40 m
admissible sans AD

3 – Pose 60 E 1 traverses bois avec selles


Rayons R t 3000 m 3000 m > 2000 m > 1100 m >

COPIE COPIE
R t 2000 m R t 1100 m R t 800 m
Longueur dilatable maximale 100 m 80 m 50 m 30 m
admissible sans AD

4 – Pose 46 E 2, 50 E 6 & 50 E 1 traverses bois avec selles


Rayons R t 1500 m 1500 m > 1000 m > 800 m >
R t 1000 m R t 800 m R t 550 m
Longueur dilatable maximale 100 m 80 m 60 m 30 m
admissible sans AD
Pour les longueurs dilatables supérieures aux longueurs ci-dessus, un appareil spécial de
dilatation IN 0231 (EF 2 B 34) est implanté côté appui mobile seulement. Il en est de
même pour tous les ouvrages anciens ballastés avec interruption de la continuité de la

COPIE COPIE
couche de ballast au droit de l’appui mobile et de longueurs supérieures à celles
mentionnées en 16.3.2a cas B (attaches spéciales glissantes). COPIE
En cas d’emploi de traverses en bois, la pose est réalisée sur selles avec attaches
élastiques sur la longueur de l’ouvrage et 50 m de part et d’autre de celui-ci .
Dans tous les cas de pose de LRS, avec ou sans interruption, le profil de ballast est du
type renforcé prévu à l’IN 0274, sur l’ouvrage et sur 50 m de part et d’autre de celui-ci.

16.4 – Pose des rails sécurité

Le mode de pose des rails de sécurité est réalisé suivant les prescriptions de l’IN 0201
(EF 2 B 10)

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 51
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 17 – POSE OU RENOUVELLEMENT EN SOUTERRAIN

Dans les souterrains, quel que soit le tracé, la pose normale prévue par l’IN 0265 (EF 2 C
31) est la pose en LRS.
Les particularités de cette pose sont indiquées ci-après.

17.1 – Armement, cas des souterrains en pose neuve avec voie


ballastée
COPIE Rails et traverses COPIE COPIE
Dans le cas de déclivité t 20 mm/m, lorsque le rail est fixé sur traverses en bois avec
attaches rigides, le LRS doit être équipé d’anticheminants toutes les 4 traverses ( à raison
de 4 anticheminants par traverse).
Attaches de rail
Sur les 30 premiers mètres à l’intérieur du souterrain, la fixation des rails doit être
réalisée obligatoirement avec attaches élastiques. S’il n’en est pas ainsi et si le LRS
intérieur est raccordé sans dispositif de dilatation au LRS extérieur, ces 30 mètres sont

COPIE COPIE
équipés d’anticheminants toutes les 2 traverses (à raison de 4 anticheminants par
traverse).
Profils de ballast
A l’intérieur du souterrain :
x Le profil de ballast à appliquer est le profil plein. Toutefois lorsque les LRS extérieurs
au souterrain sont raccordés par soudure (sans dispositif de dilatation) au LRS à
l’intérieur du souterrain, le profil de ballast renforcé est réalisé systématiquement sur
les 30 premiers mètres.
x Conformément à l’article 8 de l’IN 0274 (EF 2 C 32), la réduction du profil de ballast
est autorisée lorsque la butée latérale est assurée par des maçonneries (murette,
bordure, piédroit, …).
A l’extérieur du souterrain

COPIE COPIE COPIE


x lorsque les LRS extérieurs au souterrain sont raccordés par soudure (sans dispositif de
dilatation) au LRS à l’intérieur du souterrain, le renforcement du profil de ballast est
réalisé sur 50 m à partir de la tête avec application des règles de cumul des causes de
renforcement du §11.4.
Rails mixtes
Les soudures de rails mixtes doivent être situées à plus de 30 mètres à l’intérieur du
souterrain si les conditions de rayons limites indiqués à l’article 11.5.2 ne sont pas
respectées.

COPIE COPIE
Page 52 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
17.2 – règles de raccord avec les voies situées à l’extérieur
Type de pose Type de pose
à l’extérieur du souterrain à l’intérieur du souterrain Observations

Pose en LRS de part et d’autre du


souterrain :
a) souterrain de longueur d 60 m LRS Le LRS est libéré en une seule opération
(comme s’il n’y avait pas de souterrain).

COPIE
b) souterrain de longueur > 60 m
COPIE LRS
COPIE
Les LRS extérieurs au souterrain sont
raccordés sans dispositifs de dilatation par
soudure au LRS à l’intérieur du souterrain
et libérés (entre 20 et 32°C) à partir de 2
points situés à l’intérieur du souterrain à 30
m des têtes.
Pose en barres normales de part et LRS de tête à tête Souterrain en LRS
BN BN
d’autre du souterrain
Pose en LRS d’un côté, barres LRS Souterrain t 120 m

COPIE
normales de l’autre côté (exige une
longueur de souterrain t 120 m ;
dans le cas contraire pose d’un AD
COPIELRS

LRS
LRS
Souterrain < 120 m
Longueur soudée
BN

BN
à la tête, côté LRS)

17.3 – libération des LRS

Les LRS en souterrain, antérieurement fixés, soudés et ballastés à une température tf connue
> 0°C et qui n’ont pas été libérés peuvent être maintenus en l’état sauf si des anomalies sont
constatées (mise en faux équerre des traverses, cheminement des files de rails, défauts de
dressage) et dont l’origine peut être une perturbation des contraintes, ou si des ripages
importants ont été effectués postérieurement à la pose du LRS.

COPIE COPIE COPIE


Si une libération doit être réalisée, la température de libération tl entre les points situés à
30 m à l’intérieur du souterrain doit être supérieure à la température ambiante maximum
du souterrain pouvant être constatée, sans dépasser 32°C.

ARTICLE 18 – APPAREILS DE VOIE

Sous certaines conditions définies à l’IN 0289 (EF 2 C 33), un ou plusieurs appareils de
voie peuvent être incorporés par soudure, JIC ou JC dans un LRS.
Si les conditions nécessaires ne sont pas remplies, le LRS doit être interrompu de part et
d’autre de l’appareil de voie ou du groupe d’appareils de voie, avec l’intermédiaire soit
d’un AD, soit d’un dispositif de dilatation 3 x 18 m comme indiqué à l’IN 0278 (EF 2 C
33).

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 53
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
CHAPITRE 5 - POSE OU RENOUVELLEMENT

(RVB, RB, RT + RB, RR) DE LA VOIE


COPIE COPIE COPIE
ARTICLE 19 - SCHEMA DE POSE

19.1 - Etude du schéma de pose des LRS

19.1.1 – Rôle de la Direction régionale

COPIE COPIE
Chaque renouvellement, pose nouvelle ou modification notable de voie comportant des
LRS doit faire l'objet d'un schéma de pose dont l'étude doit être impérativement vérifiée
par un agent compétent distinct de celui l’ayant réalisée. Ces schémas de pose doivent
être établis et vérifiés aussi bien pour les situations provisoires que pour les situations
définitives, même lorsqu'ils ne comportent pas de dérogation aux règles de la présente
notice.
Les indications à reprendre sur le schéma de pose sont notamment :
x le groupe UIC,
x la vitesse limite par zone,
x la norme de dressage prise en compte dans le cas des lignes à vitesse inférieure à 80
km/h,
x le tonnage supporté,

COPIE x
COPIE
le sens de circulation des trains,
COPIE

COPIE COPIE
Page 54 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
x la situation de la voie comportant, avec leur position kilométrique réelle :
- les gares,
- les appareils de voie et leurs caractéristiques y compris, éventuellement, les
communications de VUT (situations provisoires et définitives) et les raccords
sur voies adjacentes,
- les joints isolants,
- les PN,
- les OA en précisant leur type, la distance entre appareils d'appui, la disposition
des appareils d'appui fixes et mobiles et le mode de pose de la voie,

COPIE COPIE COPIE


- les rails de sécurité susceptibles de limiter les conséquences d'un déraillement.
x le tracé de la voie : alignements et courbes avec leur rayon réel pour les courbes
nécessitant l'établissement de banquettes renforcées, en précisant les corrections de
tracé envisagées lorsque les rayons sont légèrement inférieurs aux valeurs limites
prescrites,
x la position des LRS, numérotés, avec :
- longueur d'axe en axe des AD ou entre joints J1 des dispositifs à joints
multiples, avec indication de leur kilomètre, en précisant leur position par
rapport aux raccordements paraboliques,
- longueur entre appareils incorporés,

COPIE- profil du rail,


COPIE
- nature et classe du plancher1: bois avec selles (Classe 0), béton (traverses
bibloc ou monobloc de Classes 1, 2, 3 et 4), mixte bois-béton (Classe 0 et
comme défini dans §6.2.3 de l’IN2915 (EF 2 C 33)),
- type d'attache,
- l'indication des profils de ballast (normal, renforcé ou super renforcé)
x l'indication des dispositions techniques complémentaires fixées par la Direction IG
(Département IGEV) à la suite d’une étude particulière prévue notamment à l’article 4
de l’IN2915 (EF 2 C 33) ou à l'IN 0289 (EF 2 C 33).
L'étude du schéma de pose doit prendre en compte les conditions d’armement imposées
par :

COPIE -
COPIE
les conditions de réalisation du chantier (période de l’année, heure de
reddition, taux de LTV) conformément à l’article 21. COPIE
- les particularités du chantier (raccords sur les voies encadrantes, passages à
niveau) conformément à l’article 19.2,
- les conditions de rétablissement de la vitesse normale conformément à
l'article 23.
Ces hypothèses d’étude doivent être fournies et validées par le Chef de Projet.

COPIE COPIE
1
Lorsque sous LRS, le choix s'est porté sur des traverses autres qu'en béton (bibloc ou monobloc), le schéma
doit justifier ce choix

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 55


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
19.1.2 - Rôle de la Direction centrale
Les situations particulières, non prévues au référentiel de conception (IN2915 (EF 2 C
33)) doivent faire impérativement l’objet d’une demande de dérogation auprès de la
Direction de l'Ingénierie (Division IGEVT) afin de répondre à l’objectif de pose en LRS.
A cet effet, la région adresse ses propositions avec un dossier complet.
Après étude, réalisée sous un délai minimum de deux mois, la Région reçoit un avis
technique sur le schéma présenté.

19.1.3 - Fichier national des études et dérogations LRS


Lorsque le schéma de pose fait l'objet d'une étude particulière ou d'une dérogation aux

COPIE COPIE
règles énoncées dans les référentiels EF 2 C 33 - IN 0281 ou IN 0289, celle-ci donne lieu
à création d'une fiche "dérogation LRS" dans le fichier national géré par la Division
IGEVT.
COPIE
Chacune de ces fiches doit être accessible et donc directement exploitable au niveau des
Chefs d'Unité. Elle comporte :
x un N° d'enregistrement,
x la localisation du site intéressé,
x l'objet de la dérogation,
x le détail des mesures prescrites,
x

x
COPIE COPIE
l'échéance éventuelle fixée pour une remise en conformité,
la durée de validité.
Le contenu du fichier "dérogations LRS" doit être :
x mis à jour annuellement,
x inséré au fur et à mesure dans le carnet de vie des LRS,
x exploité en particulier pour initialiser avec précision les tournées de conformité

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 56 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
19.2 - Particularités du schéma de pose conduisant à des mesures
particulières vis-à-vis de la stabilité des LRS pendant les travaux de
pose

19.2.1 - Raccord d'un LRS en cours de pose sur une zone non remaniée
A - Lorsque le raccord d'un LRS en cours de pose, dont la stabilité est temporairement
diminuée (RVB, RB, RT), avec une voie existante non remaniée, est réalisé sans
dispositif de dilatation, il convient de poser les 50 derniers mètres de voie neuve sur

COPIE COPIE COPIE


traverses béton bibloc ou monobloc de classes 3 ou 4, quel que soit l'armement de la voie
existante non remaniée limitrophe.
Si cette situation ne peut être réalisée, les conditions de stabilisation de ces 50 derniers
mètres de voie neuve, pour l'application des dispositions des paragraphes 23.2 et 23.3,
seront celles définies au paragraphe 1.1 du tableau 1 de l'article 5 sans stabilisation
dynamique partielle (SDP), même dans le cas où celle-ci aurait été effectuée.
B - Lorsque le renouvellement (RVB, RR) conduit à allonger un LRS existant, les
prescriptions de l'annexe 2 doivent être observées pour la suppression du dispositif de
dilatation.

19.2.2 - Zones de passage à niveau, passages à brouettes posés sur traverses


COPIE
bois dans les LRS avec traverses béton
COPIE
Sous réserve que la zone sur traverses en bois ne s'étende pas sur plus de 5,00 m de part et
d'autre de la chaussée et que sur cette chaussée, le platelage ou les contrerails soient en
place, les conditions de stabilisation sont les mêmes que pour l'ensemble du LRS sur
traverses béton.
Si la mise en place de la chaussée, du platelage ou des contrerails doit être reportée, les
conditions de stabilisation de la zone du passage à niveau seront celles des traverses en
bois quelle que soit la phase de chantier en cours.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 57
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 20 - POSE DES LRS - GENERALITES

20.1 - Réalisation et approvisionnement des LRS

Les éléments de LRS sont préparés en atelier par soudure électrique. Leur longueur est
fonction des possibilités de l'atelier de soudure et des indications du plan de pose. Ces
éléments sont transportés au lieu d'emploi sur des rames aménagées, déchargés sur les
têtes des traverses, maintenus provisoirement, les extrémités décalées latéralement et

COPIE COPIE
protégées en bout (1). Après chutage des extrémités comportant un trou d'amarrage, ils
sont assemblés par soudure en respectant strictement les tolérances d'exécution prescrites
par l’IN 0310 (EF 2 C 35).
COPIE
20.2 - Pose des LRS

Sur les traverses neuves posées au travelage normal, chaque LRS ou fraction de LRS
convenablement mis en place et dressé, est fixé dans les conditions précisées en 20.4 ci-
après.

COPIE COPIE
En cours de chantier, le LRS qui vient d'être posé peut être raccordé au LRS non encore
déposé :
x par soudure, ou
x par un dispositif provisoire 2 x 9 m, ou
x par un joint provisoire équipé de cés de serrage et dont la présence en voie ne doit pas
excéder 24 h (ce joint est réglé avec la même ouverture que celle indiquée à l'annexe
2, article 3 ; il fait l'objet d'une surveillance pour s'assurer que son ouverture reste d 30
mm et que sa fermeture n'intervient pas avant 45°C).
NB : Cas de pose de voie par panneaux avec rails provisoires
La pose est faite par panneaux de voie comportant des rails provisoires sur plancher et
attaches neufs. Le travelage définitif est réalisé directement à la pose.
La voie provisoire est mise à sa place définitive en plan et en profil puis la substitution

COPIE COPIE COPIE


des LRS aux rails provisoires est effectuée par barres soudées aussi longues que possible,
après stabilisation de la voie.
Lorsque l'opération de substitution est terminée et si les rails provisoires éclissés entre
eux se trouvent placés sur les traverses à l'intérieur de la voie, il est indispensable, avant
d'autoriser la circulation des trains à vitesse supérieure à 40 km/h, de retirer ces rails de la
voie.

(1)
Voir :
-IN0250 (EF 2 C 10) - "Déchargement des rails soudés ou éclisses, en éléments de plus de 36 m"

COPIE COPIE
-IN0316 (EF 2 D 2 ) article 8 : "Dépôt des rails en pleine voie" (conditions de fixation et de gabarit à
respecter)

Page 58 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
20.3 - Ballastage

Le ballast doit être approvisionné en quantité suffisante (rame de réserve éventuellement)


pour assurer immédiatement après la pose un ballastage suffisant de la voie qui vient
d'être renouvelée.
En particulier, il est impératif de ballaster la veille d'un ou plusieurs jours d'inactivité du
chantier (ou le matin du premier jour d'inactivité au plus tard) toute voie nouvellement
posée et non encore regarnie.
Les conditions de ballastage à respecter sur le chantier en fonction du taux de vitesse

COPIE COPIE COPIE


autorisé sont définies à l'article 21.2.3.

20.4 - Serrage des attaches

20.4.1 - Attaches élastiques


20.4.1.1 – attaches vissées
Les directives concernant l'exécution du serrage des attaches élastiques sont données :
x par l’IN 0222 (EF 2 B 33) 1pour les griffons N et S et les crapauds C,
x
COPIE COPIE
par l’IN 0220 (EF 2 B 33) pour les griffons et les crapauds NABLA.
La mise en place des attaches vissées est effectuée en deux phases :
a) au cours de la fixation des LRS lors de la pose ou de la substitution, le serrage des
attaches est conduit de façon à ne pas risquer de dépasser leur limite élastique,
b) après libération des LRS, le serrage des attaches est réalisé de manière optimale, en
fonction du type d'attache élastique utilisé, au moyen de tirefonneuses de modèle agréé
par la SNCF pour le serrage de ces attaches.
Si la vitesse normale a été rétablie avant libération il n'est pas nécessaire d'exécuter le
serrage définitif des attaches préalablement à ce rétablissement si les contrôles définis à
l'article 32 donnent l'assurance que le serrage est suffisant.
20.4.1.2 – attaches fastclip
Les directives concernant la mise en œuvre des attaches Fastclip sont données par

COPIE
l’IN 2765 (EF 2B 33)2
COPIE COPIE

COPIE COPIE
à refondre
2
à paraître

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 59


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
20.5 - Pose et réglage des dispositifs de dilatation

Se reporter à :
x l’IN 0227 (EF 2 B 34) pour les appareils de dilatation (AD),
x l’IN 0278 (EF 2 C 33) pour les dispositifs de dilatation à joints multiples.

ARTICLE 21 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS

COPIE COPIE COPIE


21.1 - Renouvellement des rails seuls (RR) n'entraînant aucune
modification de travelage

En principe la voie n'est pas déconsolidée.


Dans le cas d'un RR sur une voie équipée de barres normales, la mise en conformité des
profils de ballast doit être réalisée avec la pose des LRS. La modification du travelage
dans la zone des anciens joints où une traverse est déposée et le travelage régularisé ne
déconsolide pas la voie sous réserve d'un calage soigné des traverses déplacées. Il est

COPIE COPIE
toutefois nécessaire de réaliser un bourrage mécanique de toute la zone intéressée par le
RR et préalablement à l'opération de libération des contraintes.
Au franchissement des chantiers de RR, la vitesse est limitée à 100 km/h tant que la voie
n'est pas rétablie dans son intégrité (serrage normal de toutes les attaches) et que les LRS
ne sont pas libérés (sauf s'il est fait application de l'article 23.4.1). Cette limitation de
vitesse permet notamment une préparation des opérations de substitution et de libération
juste avant l'interception en autorisant le démontage d'une traverse sur trois si la voie est
en LRS ou d'une traverse sur deux si la voie est en barres normales (1). (Une traverse étant
considérée comme démontée dès qu'une de ses têtes n'est pas équipée d'une attache
efficace de part et d'autre du rail).
Remarques :
x Si le renouvellement des rails s'accompagne de suppressions d'AD, ces suppressions
seront réalisées au préalable selon les prescriptions de l'Annexe 2 puis, dès que la voie

COPIE COPIE COPIE


est stabilisée, les LRS sont mis en voie comme indiqué ci-avant.
x Les travaux de consolidation des attaches, éventuellement nécessaires, doivent être
exécutés avant la libération de façon à obtenir après cette opération le niveau de
qualité VO (valeur d'objectif) de la norme sur l'efficacité des attaches.

COPIE COPIE
(1)
Si l'opération de détirefonnage est conduite au-delà de ces limites, il est fait application de
l'IN 0271 ( EF 2 E 1) : exécution sous couvert d'une limitation de vitesse à 40 km/h

Page 60 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
21.2 - Renouvellement complet d'un ou plusieurs constituants de la
voie : RB, RT, RR avec pose de LRS sur plancher conservé mais
avec modification du travelage entraînant une déconsolidation de la
voie, RB+RT, RB+RR, RT+RR, RVB

Les règles de tronçonnage et de surveillance, de même que les conditions d'armement, de


tracé et de ballastage de la voie de chantier sont prescrites en annexe 9, par nature de
chantier élémentaire, en fonction des dates et des horaires de réalisation du chantier ainsi
que du taux de la Limitation Temporaire de Vitesse autorisé sur la voie de chantier (40,

COPIE 60 ou 100 km/h).


COPIE
Lorsqu'un chantier est composé de plusieurs chantiers élémentaires (par ex. dégarnissage
COPIE
puis substitution), les conditions de LTV à appliquer à l'ensemble du chantier sont les
plus restrictives parmi celles à appliquer pour chacun des chantiers élémentaires.

21.2.1 - Tronçonnage des LRS


La possibilité de conserver en voie un LRS non tronçonné en barres de 54 m maximum
n'est envisageable sur des chantiers où la voie est déstabilisée que sous réserve du respect
impératif, en tout point du chantier, de toutes les conditions requises et en particulier des
conditions de ballastage imposées.

COPIE COPIE
La nécessité de procéder au tronçonnage des LRS doit, en général, être envisagée lors de
la préparation des chantiers, la décision de conserver un LRS non tronçonné sur un
chantier élémentaire étant en dernier ressort prise par le dirigeant du chantier qui doit
s'assurer au préalable que toutes les conditions prescrites pourront être respectées et que
la réalisation du chantier prévu est compatible avec le maintien en voie d'un LRS
déstabilisé. Le tronçonnage, s’il est nécessaire, devra être exécuté conformément à l’IN
0309 (EF 2 C 35).
Les différentes règles prescrites vis à vis du tronçonnage par l'annexe 9 sont les
suivantes :
x TO (Tronçonnage Obligatoire)
Le Tronçonnage Obligatoire impose de tronçonner le LRS en barres de 48 m ou 54 m,
avant dégarnissage et/ou substitution.

COPIE COPIE COPIE


La valeur du métal à enlever lors du tronçonnage est donnée par le tableau ci-dessous :

du 01/03 au 15/04 ou
du 16/04 au 30/09 du 01/11 au 28/02
du 1/10 au 31/10
Métal à enlever à chaque
coupe (épaisseur des 17 mm (-0, +3) 12 mm (-0, +3) 5 mm (-0, +3)
coupes comprise)

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 61
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
Les coupes doivent être réalisées à une température inférieure à la température de
référence du LRS à l'aide d'une tronçonneuse (ou d'une scie à rail) en choisissant leur
emplacement dans la case voisine et au plus près d'une soudure, de façon à permettre la
pose d'une paire d'éclisses sans meulage de la soudure. Aucun défaut de surface du rail ne
doit se trouver à moins de 2 m des coupes.
L'éclissage est réalisé à l'aide d'éclisses à 4 ou 6 trous, avec perçage mécanique et
boulonnage de 4 trous par joint (4 trous centraux dans le cas d'éclisses à 6 trous).
Les joints créés peuvent ne pas être concordants, mais placés en fonction de la position
des soudures.
Le raccord de la zone tronçonnée sur le LRS ancien est réalisé par la création de 2

COPIE COPIE COPIE


longueurs de 18 m.
La zone tronçonnée en amont du chantier doit être limitée au minimum indispensable à
l'organisation de celui-ci. Les joints ainsi réalisés doivent respecter les conditions et les
délais prévus par l'article 3.2.1 de l'IN 0271(EF 2 E 1), pour les joints provisoires de type
b.
La vitesse doit être au plus égale à 120 km/h au franchissement de la zone tronçonnée.
x TC (Tronçonnage Conditionnel)
L'obligation de tronçonner est imposée, à priori, avant dégarnissage et/ou substitution. Le
tronçonnage préalable doit donc être prévu et intégré à l'organisation du chantier.
En dehors des jours d'inactivité du chantier, le tronçonnage prévu peut être annulé dans

COPIE COPIE
les 48 h qui le précédent si les conditions météo du moment sont telles que la température
du rail n'est pas susceptible de dépasser la température de référence chantier (trc) de la
zone sur laquelle se déroulera le chantier élémentaire considéré. Les températures "air" et
"rail" prévues, de même que les températures "rail" réelles constatées sont alors à prendre
en attachement.
Le tronçonnage, lorsqu'il est à réaliser, doit l'être dans les mêmes conditions que ci-dessus
au § TO.
x TNO (Tronçonnage Non Obligatoire)
Lorsque le tronçonnage des LRS n'est pas obligatoire, les seules coupes à réaliser sont
celles nécessitées par l'évacuation des rails déposés.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 62 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
x TNOC (Tronçonnage Non Obligatoire Conditionnel)
Le tronçonnage des LRS n'est normalement pas obligatoire, sauf dans l'un des trois cas
suivants :
1
x Risque de montée inopinée de la température au-dessus de la température de
référence chantier (trc)
- du LRS ancien à dégarnir, ou
- du LRS qui vient d'être dégarni et ballasté avec un Ballastage Minimum.
x Tronçons de voie laissés dégarnis avec un Ballastage Minimum pendant les journées
d'inactivité du chantier.

COPIE
x
COPIE
Risque de réduction de l'entraxe par déplacement de la voie dégarnie ou ballastée avec
un Ballastage Minimum vers le centre de la courbe (cas de la voie extérieure en double
voie) : cela est le cas quand la température est susceptible de descendre en dessous de :
COPIE
- (trc - 15°C) pour les courbes de R < 1500 m, y compris RP
- (trc - 20°C) pour les courbes de R t 1500 m, y compris RP
Remarque : Utilisation exceptionnelle du chalumeau :
En cas de nécessité, lorsque le rail est en compression, les coupes au chalumeau peuvent
être autorisées aux conditions de l’IN 0309 (EF 2 C 35) et de l'IN 0271 (EF 2 E 1).

21.2.2 - Conditions d'armement de la voie sur le chantier élémentaire


COPIE
considéré
COPIE
Des conditions d’armement peuvent être imposées en fonction : de la nature du chantier
élémentaire considéré, de la période de réalisation, du taux de LTV, du tracé, de la
surveillance spécifique après reddition.
Ces conditions correspondent aux 5 classes de traverses ci-après et définies à l’IN 2915
(EF 2 C 33),
x plancher constitué de traverses en béton de classe 4, 3, 2 ou 1,
x plancher constitué de traverses bois (classe 0),
le rail de la voie de chantier pouvant être indifféremment du profil 60 E 1, 50 E 6, 46 E 2
ou tout autre profil figurant au schéma d’armement.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
1
Dans ce cas, imposer, si ce n'est déjà fait, une LTV à 100 km/h sur la ou les voies voisines jusqu'à achève-
ment du tronçonnage de la voie dégarnie

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 63


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
21.2.3 - Conditions de ballastage sur le chantier élémentaire considéré
Les conditions de ballastage imposées à la voie du chantier élémentaire considéré peuvent
être de 2 sortes :
x BM (Ballastage Minimum)
La voie de chantier doit être rendue à la circulation commerciale avec un ballastage
assurant une butée minimale de 0,15 m en tête de traverse.
Le critère BM ci-dessus doit être impérativement respecté pour permettre la reddition de
la voie au taux de vitesse prévu.
x BS (Ballastage Suffisant)

COPIE COPIE
La voie de chantier est rendue à la circulation commerciale avec un ballastage assurant :
x des banquettes d'une largeur d'au moins 0,30 m, et
COPIE
x le remplissage des cases à l'intérieur de la voie sur au moins 0,40 m à partir de chaque
rail.
En cas de ballastage insuffisant ne permettant pas le respect des critères BS ci-dessus,
x si un tableau de l'annexe 9 prévoit la possibilité de restituer la voie en respectant les
critères BM, les règles correspondant à ce cas de figure sont alors appliquées avant
reddition,
x

COPIE COPIE
si les tableaux de l'annexe 9 ne prévoient pas cette possibilité ou si les critères de
ballastage BM ne peuvent être satisfaits, la circulation commerciale des trains ne
peut normalement pas être autorisée sur la partie de voie concernée . Toutefois, pour
écouler le trafic, les trains pourront circuler sur le chantier sous surveillance
permanente, à une vitesse d 40 km/h sous réserve d’une LTV d 100 km/h sur la ou les
voies voisines, au droit de la zone concernée.

21.2.4 - Surveillance spécifique de la voie de chantier en LRS, après reddition


Des mesures de surveillance sont éventuellement imposées, pour chaque chantier
élémentaire, en fonction des cas d'application de l'annexe 9. Les différentes modalités de
surveillance à mettre en place sont décrites ci-dessous.
Lorsque des mesures de surveillance sont prescrites, elles sont applicables à partir de la
reddition de la voie et jusqu'à ce que les conditions de l'article 23 de la présente notice,
pour le relèvement de la vitesse à 100 km/h (ou 120) soient réunies. Pour un chantier

COPIE COPIE
élémentaire de dégarnissage, ces mesures de surveillance ne sont applicables que
jusqu'au chantier de substitution, si celui-ci lui fait suite. COPIE
La surveillance est à mettre en place et à maintenir tant que les conditions de température
('t et température du rail) dépassent les limites indiquées.
Si, au cours de cette surveillance, il est constaté une anomalie évolutive de tracé, il
convient de limiter immédiatement la vitesse des trains à une vitesse au plus égale à 40
km/h ou d'imposer l'arrêt des circulations.
Les règles de surveillance à respecter peuvent être les suivantes :

COPIE COPIE
Page 64 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
x SP (Surveillance Permanente)
La voie de chantier doit être surveillée en permanence
x SP0 / SP20 / SP30 / SP35 (Surveillance Permanente si 't > 0, 20, 30 ou 35°C)
Sur un tronçon donné du chantier, la voie doit être surveillée en permanence si une
différence de plus de 0°C, 20°C, 30°C ou 35°C est constatée entre la température du rail
et la température de référence chantier (trc) définie au § 7.5 ou si la température du rail
dépasse 45°C.
x SP45 (Surveillance Permanente si 't > 45°C)
Sur un tronçon donné du chantier, la voie doit être surveillée en permanence si une

COPIE COPIE COPIE


différence de plus de 45°C est constatée entre la température du rail et la température de
référence chantier (trc) définie au § 7.5 ou si la température du rail dépasse 55°C.
x S20/45 (Surveillance de 't)
Avant passage de 5000 t sur le chantier, une LTV à 60 km/h au plus est à mettre en place
si une différence de plus de 20°C est constatée entre la température du rail et la
température de référence chantier (trc) définie au § 7.5 ou si la température du rail
dépasse 45°C.
Après mise en place de la LTV 60, le régime de surveillance SP45 est appliqué.

ARTICLE 22 - LIBERATION DES LRS


COPIE COPIE
22.1 - Généralités

Les LRS de toutes les voies qui viennent d'en être équipées ou qui ont subi des
modifications entraînant une perturbation des contraintes dans le rail doivent être libérés
dès que possible après la stabilisation. La libération des LRS fait l'objet de l'IN 0283
(EF 2C 33).

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 65
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
22.2 - Conditions nécessaires pour permettre la libération

La libération ne peut être effectuée que si les conditions suivantes sont remplies
simultanément :
x la stabilisation de la voie, définie à l'article 5 est acquise soit après le 2ème relevage,
soit après le nivellement complémentaire (1),
x les profils de ballast sont conformes aux prescriptions de l’IN 0274 (EF 2 C 32),
x l'état des attaches (suivant IN 1898(EF 2 C 31)) permettra :

COPIE COPIE COPIE


- d'atteindre le niveau de qualité VO (valeur d'objectif) dans le cas d'une
libération consécutive à une création de LRS (RVB, RR, RT + RB, soudage en
voie), ou RB,
- de ne pas atteindre le niveau de qualité VA (valeur d'alerte) dans les autres cas
de libération (libération partielle), derrière le serrage final de la libération.
x l'état de la géométrie de la voie est correct, notamment en tracé où l'amplitude des
défauts à corriger lors du nivellement complémentaire ne doit pas dépasser 20 mm.

22.3 - Conditions de température de libération des LRS

COPIE COPIE
De façon à s'assurer d'une température neutre du LRS comprise dans la fourchette de
20°C à 32°C, la libération est réalisée :
x après mise en traction du rail à l'aide de tendeurs hydrauliques lorsque la température
du rail est inférieure à 25°C,
x à la température naturelle du rail lorsque celle-ci est comprise entre 25°C et 32°C.
Remarque : lorsque la libération est réalisée à température > 32°C, elle est à considérer
comme provisoire.

22.4 - Longueur de la zone libérée

Se reporter à l’IN 0283 (EF 2 C 33).

COPIE COPIE
22.5 - Méthodes de libération COPIE
Se reporter à l’IN 0283 (EF 2 C 33).

COPIE COPIE
(1)
En principe, la libération des LRS précède le nivellement complémentaire sauf impossibilité, en
période chaude notamment.

Page 66 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 23 - NIVELLEMENT COMPLEMENTAIRE -
RETABLISSEMENT DE LA VITESSE NORMALE 1 - REDUCTION
PROVISOIRE DE LA VITESSE NORMALE

23.1 - Définition et conditions d'exécution du nivellement


complémentaire

COPIE COPIE
Le nivellement complémentaire est l'opération qui a pour but d'assurer un nivellement et
un dressage soigné de la voie avant rétablissement de la vitesse normale.
COPIE
Il doit être effectué après stabilisation (2) de la voie après mise à niveau et mise au tracé de
la voie (2ème relevage).
Au cours de cette opération, le relevage maximal entre points hauts ne doit pas dépasser
50 mm et l'amplitude des défauts de dressage à corriger ne doit pas dépasser 20 mm. Le
nivellement complémentaire doit donc être précédé d'un contrôle du dressage de la voie.
Si des valeurs de relevage ou de ripage supérieures aux limites indiquées ci-dessus sont
constatées, l'opération de nivellement-dressage ne peut être considérée, au sens de la

COPIE COPIE
présente notice, que comme une passe de relevage supplémentaire.
Le nivellement complémentaire doit être exécuté à l'intérieur des plages de températures
déterminées comme indiqué ci-après en restant dans la fourchette 0°C à 40°C :

Tracé Voie libérée Voie non libérée


Alignement et courbe de rayon Exécution possible de Exécution possible de
t 1200 m (3)
(tr - 25°C) à (tr + 15°C) (trc - 25°C) à (trc + 10°C)
Courbe de rayon Exécution possible de Exécution possible de
(3)
< 1200 m (tr - 25°C) à (tr + 10°C) (trc - 25°C) à (trc + 5°C)
tr : température de référence

COPIE COPIE COPIE


trc : température de référence chantier

1
Pour les vitesses > 160 km/h, se reporter aux prescriptions de l’IN0271 (EF 2 E 1).
2
Voir article 5.1

COPIE COPIE
3
Dans le cas d'une courbe présentant 2 rayons différents, l'un t 1200 m, l'autre < 1200 m, on ap-
plique sur la totalité de la courbe les règles les plus restrictives

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 67


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
23.2 - Rétablissement définitif de la vitesse normale

La vitesse normale peut être rétablie sans restriction si les 4 conditions suivantes sont
remplies :
x le profil de ballast est conforme aux prescriptions de l’IN 0274 (EF 2 C 32),
x les LRS ont été libérés réglementairement,
x le nivellement complémentaire a été effectué,
x la stabilisation de la voie est acquise après le nivellement complémentaire,

COPIE x
COPIE
les caractéristiques géométriques de la voie sont conformes à l’IN 0272 (EF 2 C 32) et
aux normes de géométrie IN1895 et IN2640 (EF 2 C 31) : niveau VO respecté. COPIE
23.3 - Autorisation provisoire de circulation à V = 100 km/h 1
(1)
La vitesse peut être relevée provisoirement à 100 km/h , sans que les 4 conditions de
l'article 23.2 soient respectées.
Il suffit que :
x la mise à niveau définitive (2ème relevage) soit effectuée,
x

x
COPIE COPIE
les profils de ballast soient conformes à l’IN 0274 (EF 2 C 32),
le niveau de qualité VO (autres cas V d 130) des normes de géométrie de la voie soit
atteint après :
- la dernière passe de mise à niveau définitif ou
- la SDP 2 lorsqu'elle est effectuée,
avec acceptation de défauts isolés n’atteignant pas le seuil VI pour V = 100 km/h 1.
Après relèvement de la vitesse à 100 km/h(1), si la différence 't entre la température de
référence chantier (trc) et la température du rail dépasse les valeurs fixées au tableau ci-
après :

COPIE COPIE COPIE


Stabilisation Traverses de classe 4 Traverses de Traverses
de la voie classes 2 et 3 de classes
après 2è R t 1200 1200 m > R t 650 m 300 m d R 0 et1
relevage (voir m 2 2 <650 m
avec SDP sans SDP
tableau 1 de
l'art. 5)
Non acquise 40°C 40°C 35°C 35° C 35°C 20°C
Acquise 45°C 45°C 40°C 40° C 40°C 35°C

COPIE COPIE
ou 120 km/h en cas de stabilisation dynamique partielle (SDP)
2
SDP : stabilisation dynamique partielle

Page 68 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ou si la température du rail vient à dépasser 45°C alors que la stabilisation n'est pas
acquise, une surveillance permanente de la voie est à assurer jusqu'à ce que la
température soit redescendue en-dessous des limites ci-dessus. En cas de constatation
d'une anomalie évolutive du tracé, il conviendrait de mettre en place une LTV inopinée au
plus égale à 40 km/h.

23.4 - Restrictions concernant le rétablissement de la vitesse


normale lorsque l'une des conditions de l'article 23.2 n'est pas
respectée

COPIE COPIE COPIE


23.4.1 - La vitesse normale peut être rétablie avant libération si :
1 - Les profils de ballast sont conformes à l’IN 0274 (EF 2 C 32),
2 - Le nivellement complémentaire a été effectué dans les conditions du paragraphe 23.1.
3 - La stabilisation de la voie est acquise derrière ce nivellement (article 5).
4 - La température maximale journalière ne dépasse pas de plus de 40°C la plus basse des
températures de référence chantier (Trc).
5 - Le niveau de qualité VO (valeur d'objectif) de la norme sur l'efficacité des attaches
(IN 1898 (EF 2 C31)) est atteint.
Si avant libération, la température maximale venait à dépasser la valeur limite déduite du

COPIE COPIE
point 4 ci-dessus, il conviendrait d'imposer, au moins pendant les périodes chaudes de la
journée, une limitation de vitesse à 100 km/h et une surveillance permanente de la voie.
Dans le cas de renouvellement de rails seuls, sur voie ancienne dont la stabilité n'a pas été
affectée, seuls les points 1, 4 et 5 sont à prendre en compte(1).
Cette possibilité n'a qu'un caractère temporaire, la libération doit toujours intervenir le
plus tôt possible.

23.4.2 - La vitesse normale peut être rétablie avant stabilisation après


nivellement complémentaire si :
1 - La voie est posée sur traverses de classe 3 ou 4,
2 - La libération a été effectuée,
3 - Les profils de ballast sont conformes à l’IN 0274 (EF 2 C 32)

COPIE COPIE
4 - Le nivellement complémentaire a été effectué depuis 24 h au moins (sauf dans le cas
de stabilisation dynamique partielle) dans les conditions du paragraphe 23.1.
COPIE
5 - La température maximale journalière ne dépasse pas 45°C.
Si, avant stabilisation, la température maximale venait à dépasser 45°C, il conviendrait
d'imposer, au moins pendant les périodes chaudes de la journée, une limitation de vitesse
à 100 km/h et une surveillance permanente de la voie.
Cette possibilité concerne essentiellement les lignes peu chargées.

COPIE COPIE
1
Dans le cas d'un renouvellement de rails seuls sur une voie équipée en barres normales, la stabi-
lisation après bourrage mécanique prévue au paragraphe 21.1 doit en plus être acquise.

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 69


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 24 - CONSTATATION DE LA FIN D'EXECUTION DU
CHANTIER - CARNET DE VIE DES LRS

L'exécution correcte des différentes procédures requises par la pose d'un LRS, définies au
présent chapitre 5, est matérialisée par la création d'un document appelé "Carnet de vie du
LRS", du modèle figurant à l'Annexe 3. Ce document, destiné à conserver une
information aussi précise que possible sur les paramètres réels de fonctionnement du
LRS, est établi par le responsable désigné de l’unité voie dès que les quatre conditions de
l'article 23.2 sont remplies.

COPIE COPIE
Une fois ce document établi, les chapitres 6 et 7 de la présente notice peuvent être
appliqués pour les travaux ultérieurs. COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 70 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
CHAPITRE 6 - SURVEILLANCE ET
ENTRETIEN DES LRS

ARTICLE 25 - SURVEILLANCE
COPIE COPIE
Les LRS sont soumis aux règles de surveillance définies à l’IN 2603 (EF 2 D 1).
COPIE
ARTICLE 26 - ENTRETIEN - GENERALITES

L'initiative des opérations d'entretien appartient au responsable désigné de l’unité voie,


elles doivent faire l'objet d'instructions permanentes précises aux agents des équipes de
maintenance de la voie.
IL FAUT EVITER DE MULTIPLIER LES INTERVENTIONS SUR LES LRS, EN
PARTICULIER POUR CORRIGER LES DEFAUTS D'IMPORTANCE MINIME.

COPIE COPIE
De même, il est opportun de grouper, à l'exclusion du nivellement, toutes les opérations
entraînant une déconsolidation momentanée de la voie.
Les règles d'entretien des LRS en souterrain figurent à l'article 28.5.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 71
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 27 - CLASSEMENT DES OPERATIONS D'ENTRETIEN

Les opérations d'entretien se classent en deux catégories suivant qu'elles affectent ou non
la stabilité des LRS.
Les prescriptions données ci-après sont applicables aux appareils incorporés en LRS,
avec les particularités mentionnées à l’IN0289 (EF 2 C 33).
1ère catégorie
Cette catégorie comprend les travaux n'affectant pas la stabilité des LRS.

COPIE COPIE
Il s'agit limitativement des opérations suivantes :
x la vérification du serrage des attaches,
COPIE
x le serrage des attaches,
x le contrôle de l'élasticité des attaches,
x le resserrage des fixations des bêches d'ancrage posées selon une méthode permettant
ce resserrage sans dégarnissage,
x le meulage et l'ébavurage des rails,
x la remise en place des anticheminants,
x
COPIE COPIE
la réparation, par soudage à l'arc, des défauts de surface du rail et le rechargement des
soudures creuses.
x Le reprofilage, régalage et balayage de ballast (sous réserve de ne diminuer à aucun
moment le profil de ballast réglementaire)
NOTA : les travaux sur les AD ou les dispositifs à joints multiples sont soumis aux
prescriptions de l’IN0268 (EF 2 C 31) "conditions à observer pour l'entretien des voies
équipées de barres normales".
2ème catégorie
Cette catégorie comprend tous les travaux qui diminuent momentanément la stabilité des
LRS, c'est-à-dire tous ceux ne figurant pas en 1ère catégorie.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 72 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 28 - CONDITIONS D'EXECUTION DES TRAVAUX
D'ENTRETIEN

28.1 - Travaux de 1ère catégorie

Quelle que soit la température de référence, ces travaux sont autorisés toute l'année sans
limitation de vitesse, dans la fourchette - 5°C à + 50°C. Sauf cas d'urgence, il est

COPIE COPIE COPIE


recommandé de ne pas les exécuter en dehors de cette fourchette de température.

28.2 - Travaux de 2ème catégorie (1)

Ils peuvent être exécutés sans limitation de vitesse si les deux conditions sont
simultanément remplies :
1ère condition :Les travaux effectifs (2) et la stabilisation correspondant à ces travaux sont
compris en totalité en dehors d'une période chaude d'interdiction fixée du 15 mai au
15 septembre, sauf dérogation accordée par le responsable maintenance infrastructure de
la région en fonction des conditions climatiques locales.

COPIE COPIE
2ème condition :Les travaux effectifs (2) et la stabilisation correspondant à ces travaux
sont compris en totalité à l'intérieur des plages de températures autorisées, en fonction de
la température de référence des LRS, du tracé et de l'opération d'entretien à exécuter.
Ces plages sont déterminées conformément aux règles suivantes sans toutefois sortir de
la fourchette 0°C à 40°C :
Opération d'entretien à réaliser Plages de températures autorisées
Alignement et courbe Courbe de rayon
de rayon t 1200 m (3) < 1200 m (3)
Bourrage et dressage mécanique lourd avec :
(tr - 25°C)
x . relevage d 20 mm sur points hauts et d 50 mm en- (tr - 25°C)
à
tre points hauts à
(tr + 10°C)

COPIE COPIE COPIE


(tr + 15°C)
x . amplitude des corrections des défauts de dressage
d 40 mm

Tous autres travaux y compris relevage général d'une (tr - 25°C) à (tr - 25°C) à
voie par bourrage mécanique (cf. art. 33) (tr + 5°C) (tr + 0°C)

(1)
Les règles particulières aux "lignes à grande vitesse" font l'objet de l’IN 0267 ( EF 2 C 31)
(2)
Par travaux effectifs, il faut comprendre la période qui va de l'ouverture du chantier jusqu'au
moment où la voie est rétablie dans son intégrité , tant en ce qui concerne le serrage des atta-
ches que le profil de ballast. De plus, dans tous les cas où l'assise de la voie a été altérée (le-
vage, ripage, dégarnissage ...) la voie doit être cylindrée par au moins un mouvement lourd
(autre que draisine, locotracteur HLP, bourreuse) ou traitée au stabilisateur dynamique.

COPIE COPIE
(3)
Dans le cas d'une courbe présentant 2 rayons différents, l'un t 1200 m, l'autre < 1200 m, on
applique sur la totalité de la courbe les règles les plus restrictives

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 73


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
Dans le cas où les LRS n'ont pas été libérés, la température de référence à prendre en
compte est la température de référence chantier (trc), la température supérieure
d'exécution étant réduite de 5°C.
Les chefs d'équipe des parcours équipés de LRS sont dotés d'une pochette LRS (Annexe
4) qui consigne les conditions de température du rail permettant d'effectuer les opérations
d'entretien sur chaque LRS ou partie de LRS de leur parcours. Elle est établie et mise à
jour par le Chef d'Unité.

28.3 - Mesures à prendre en cas de non respect de l'une au moins


de ces deux conditions
COPIE COPIE
28.3.1 - Non respect de la 1ère condition lorsqu'elle est requise
COPIE
S'il est nécessaire d'effectuer des travaux urgents de 2ème catégorie, l'accord écrit du
Responsable Maintenance Infrastructure de la Région doit être obtenu. Le respect de
toutes les autres conditions du présent chapitre est alors impératif ; de plus, la vitesse est
limitée à 100 km/h pendant au moins 24 heures de façon continue et ensuite jusqu'à la fin
de la stabilisation pendant les périodes de la journée où la température du rail est
susceptible de dépasser soit de plus de 10°C la limite supérieure de la plage d'intervention
autorisée à la 2ème condition, soit 45°C.
Seuls les travaux effectifs et leur stabilisation compris dans la période chaude

COPIE
d'interdiction sont concernés.
COPIE
L'utilisation d'un stabilisateur dynamique permet de s'affranchir du ralentissement à 100
km/h (article 28.4) à condition que la voie soit équipée de traverses de classes 3 ou 4.

28.3.2 - Non respect de la 2ème condition pendant la période des travaux


effectifs
Si au cours des travaux effectifs on constate une montée de température qui fait craindre
un dépassement de la température supérieure fixée à la 2ème condition, les travaux
doivent être immédiatement interrompus. Un ralentissement à 40 km/h est imposé sur la
voie où l'on travaille et à 100 km/h sur la ou les voies contiguës jusqu'après passage sur le
chantier d'au moins un mouvement écraseur dans tous les cas où l'assise de la voie a été
altérée (levage, ripage, dégarnissage ...) tant que la température n'est pas redescendue en-
dessous de la température limite fixée à la 2ème condition.

COPIE COPIE
28.3.3 - Non respect de la 2ème condition pendant la stabilisation COPIE
Une limitation de vitesse à 100 km/h est imposée pendant les périodes de la journée où la
température du rail est susceptible de dépasser soit de plus de 20°C la limite supérieure de
la plage d'intervention autorisée à la deuxième condition soit 45°C.
L'utilisation d'un stabilisateur dynamique permet de s'affranchir des ralentissements à 100
km/h (article 28.4) à condition que la voie soit équipée de traverses de classes 3 ou 4.

COPIE COPIE
Page 74 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
28.4 - Utilisation d'un stabilisateur dynamique du ballast

L'emploi d'un stabilisateur dynamique agréé assure la stabilisation partielle suffisante de


la voie équipée de traverses de classes 3 ou 4 pour effectuer sans ralentissement des
travaux de bourrage-dressage mécanique lourd en s'affranchissant de la 1ère condition
(28.3.1) ainsi que de la 2ème condition pendant la stabilisation (28.3.3) si les valeurs de
relevage et de dressage fixées à l'article 33.2 sont respectées et si la stabilisation
dynamique est effectuée dans la même période d'interdiction de circulation que celle
du nivellement.

COPIE28.5 – Règles d’entretien


COPIEdes LRS en souterrain COPIE
Lorsque les LRS sont continus au franchissement d’une tête du souterrain, les 30
premiers mètres du LRS, à l’intérieur du souterrain sont soumis à toutes les règles du
présent chapitre.
Au delà des 30 premiers mètres, ces règles sont appliquées à l’exception de la 1ère
condition de l’article 28.2, des articles 28.3 et 28.4. Pour l’application de la 2ème condition
de l’article 28.2, les plages de températures autorisées seront déterminées à partir de tr
(LRS libérés) ou tf (cas des LRS non libérés).

COPIE COPIE
Par ailleurs, le mode opératoire de l’annexe 7 doit être observé en cas de modification de
tracé dans les souterrains à pose ballastée.

ARTICLE 29 - REMPLACEMENT D'UN ELEMENT DE LRS DE


LONGUEUR d 37 M

Ce travail fait partie des opérations de 2e catégorie. Toutefois, seule la deuxième


condition doit être remplie pendant les travaux effectifs en respectant la plage de
température :
x De (tr-32°C) à tr sans toutefois descendre en-dessous de –5°C.
Il est exécuté selon les prescriptions de l’IN 2955 (EF2C33). Le remplacement d'une

COPIE COPIE COPIE


longueur supérieure à 37 m est considéré comme un renouvellement de rail et doit être
exécuté selon les prescriptions de l'article 21 du chapitre 5.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 75
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 30 - BALLAST

30.1 - Profils de ballast

Les profils prescrits par le présent document d’application et définis par l’IN 0274 (EF 2
C 32) doivent être constamment maintenus. Un soin particulier est apporté au maintien
des profils renforcés et super renforcés.

COPIE COPIE COPIE


Il convient de procéder sans tarder aux remises au profil dans les zones où les altérations
apparaissent, par suite de causes diverses (nivellement, épuration, passages d'animaux,
circulations illicites, pièces traînantes, etc.).

30.2 - Epuration du ballast des cases réalisée sans démoulage des


traverses

Si les opérations d'épuration du ballast des cases s'accompagnent du démoulage des


traverses, elles doivent être réalisées en appliquant les conditions :
x de l'article 41.9, dans le cas d'un dégarnissage limité à 0,20 m sous traverse concernant

x
COPIE COPIE
des zones ponctuelles ou des zones élémentaires de courte longueur (20 m),
du chapitre 5 (conditions du Renouvellement de Ballast), dans les autres cas.

30.2.1 - Epuration des cases limitée à des plages de faible longueur (20 m
maximum) espacées d'au moins 50 m, sans démoulage des traverses
Cette opération fait partie des travaux de 2e catégorie visés à l'article 27. Les
prescriptions définies à l'article 28 doivent donc être strictement respectées pour que le
travail puisse être exécuté sans limitation de vitesse.
Autant que possible, les travaux d'épuration sont à prévoir en automne, après les chaleurs,
lorsque les températures moyennes sont descendantes.
Les conditions supplémentaires suivantes sont, en outre, imposées :

COPIE COPIE COPIE


x l'épuration ne doit pas comporter de démoulage,
x la profondeur du dégarnissage doit être limitée à 5 cm au-dessous du niveau inférieur
des traverses,
x le dégarnissage ne doit pas intéresser simultanément :
- plus de deux cases consécutives,
- plus de 20 % de cases sur une longueur de 20 m,
x le profil de ballast réglementaire doit être rétabli très rapidement par regarnissage et
mise en œuvre des compléments nécessaires ; ce travail doit être achevé avant la fin de
chaque journée sur la zone épurée.

COPIE COPIE
Page 76 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
30.2.2 - Epuration sur de grandes longueurs, sans démoulage des traverses
Une telle opération (qui doit rester exceptionnelle) ne peut être entreprise sans recoupe
du LRS qu'à condition de respecter obligatoirement les conditions ci-après :
x exécution sous-couvert d'une LTV à 40 km/h 1
x respect de la 1ère condition de l'article 28.2,
x exécution à l'intérieur des plages de température suivantes :
- (tr + 5°C) à (tr - 20°C) pour les courbes de R > 1200 m,
- (tr + 0°C) à (tr - 15°C) pour les courbes de R < 1200 m,
x avancement du chantier par progression régulière dans la zone comprise entre 2 points

COPIE COPIE
situés à 150m de chacune des extrémités du LRS (zone centrale). Entre les extrémités
du LRS et les 2 points susvisés (zone de respiration), il faut opérer par zones de 20 m
au maximum, l'épuration d'une nouvelle zone ne pouvant être entreprise qu'après
COPIE
ballastage suffisant de la précédente,
x ballastage en fin de journée de la zone épurée avec la quantité de ballast nécessaire à
la réalisation du profil prescrit,
x nivellement et dressage, si nécessaire, et rétablissement des profils réglementaires de
ballast.
La limitation de vitesse peut être alors portée à 100 km/h puis supprimée une fois la
stabilisation acquise.

COPIE COPIE
Le respect de cette séquence de travail dispense d'effectuer une libération des LRS après
travail. Si ce respect n'est pas intégral, il faut effectuer une libération totale ou partielle,
suivant les prescriptions de l'IN 0283 (EF 2 C 33).

ARTICLE 31 -TRAVERSES

31.1 - Remplacement de traverses - Généralités 2

Sauf cas exceptionnels (traverses brûlées successives par exemple), le remplacement des
traverses ne doit se faire qu'au cours de la maintenance préventive conditionnelle.

COPIE COPIE
Cette opération fait partie des travaux de 2ème catégorie.
La méthode à employer ne doit en aucun cas nécessiter un levage de la voie de plus de 4
COPIE
cm. Pour cela, il est conseillé de dégarnir la case voisine afin que la traverse hors d'usage
soit ripée dans cette case pour être ensuite retirée de la voie.
On ne doit pas remplacer, au cours de la même passe, plus d'une traverse sur cinq, ou plus
de deux traverses sur dix si celles-ci sont consécutives. Dans ce dernier cas, le
dégarnissage doit être limité à la case intermédiaire.

1
Si la totalité du travail, y compris le rétablissement et le contrôle des profils de ballast réglementaires et de la
géométrie de la voie, peut être effectuée au cours de la même période d'interdiction de circulation, la LTV
40 km/h ne s'impose pas

COPIE COPIE
2
Les règles particulières aux sections de lignes parcourues à V > 160 km/h font l'objet de l’IN0277 "Restrictions
imposées pour l'exécution des chantiers d'entretien sur les sections de lignes parcourues à V >160 km/h

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 77


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
Une traverse ripée dans le sens de la voie de plus de la moitié de sa largeur au cours d'une
opération de retravelage est, du point de vue de la déconsolidation de la voie, considérée
comme une traverse remplacée ; il en est de même pour une traverse resabotée.
Si plusieurs passes sont nécessaires, la stabilisation doit être acquise entre l'exécution de
chacune d'elles. De préférence, chaque passe est exécutée sur la totalité de la partie traitée
en intervention après visite détaillée avant d'entreprendre la suivante.
Les opérations de substitution (dégarnissage, remplacement et regarnissage) doivent se
succéder dans le minimum de temps ; en particulier, le regarnissage suit immédiatement
le passage du train écraseur, si le procédé de remplacement choisi impose cette circulation
avant regarnissage.

COPIE COPIE COPIE


Remarques :
1 - Ces règles ne sont pas applicables aux travaux de réfection totale d'un passage à
niveau situé dans une zone équipée de LRS. Les remplacements de traverses, épuration et
autres travaux sont entrepris dans ce cas en appliquant les prescriptions de l'annexe 4
« épurations » à la Procédure IN 0271( EF 2 E 1).
2 – Les traverses de remplacement doivent être de classe au moins égale à celle des
traverses déposées (voir article 11.2).
3 – Les traverses bois de remplacement doivent être de type G2 ou G6. Sur les lignes
entretenues par la méthode dite du plancher continu, les traverses bois de remplacement
doivent être équipées de selles avec attaches élastiques.

COPIE COPIE
4 - Dans le cas particulier des LRS posés avec attaches rigides hors souterrain, toute
traverse qui le nécessite doit être remplacée, si le profil de rail le permet, par une traverse
équipée d'attaches élastiques (avec selles sur traverses bois).
Deux traverses équipées d'attaches élastiques sont considérées comme équivalentes à une
traverse équipée d'attaches rigides et de 4 anticheminants du point de vue solidarisation
du rail par rapport aux traverses.
Afin de réduire les déplacements de traverses que nécessiterait une répartition régulière
des traverses équipées d'attaches élastiques ou d'anticheminants, il convient de s'assurer
que sur 12 traverses consécutives, il y a au minimum (sans avoir plus de 3 traverses
consécutives équipées uniquement d'attaches rigides) :

Dans les 100 premiers m du LRS Dans les 50 m suivants Dans la zone centrale
Traverses avec Traverses avec Traverses avec Traverses avec Traverses avec Traverses avec

COPIE
attaches
élastiques
anticheminants
COPIE
attaches
élastiques
anticheminants attaches
élastiques COPIE anticheminants

12 0
10 1
8 2 8 0
6 3 6 1 6 0
4 4 4 2 4 1
2 5 2 3 2 2
0 6 0 4 0 3

COPIE COPIE
Page 78 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
4 - Le nombre de traverses remplacées simultanément peut être porté à 4 consécutives
dans le cas où des obstacles imposent la manutention des traverses parallèlement aux rails
; l'intervention doit alors avoir lieu, avec interdiction des circulations, dans la fourchette
de température (tr - 15°C) à tr et sous couvert d'une LTV à 100 km/h, maintenue pendant
la stabilisation ; pour éviter leur levage, le desserrage des 2 traverses encadrantes est
autorisé. Le calage devra être efficace et le niveau VO des normes de géométrie IN 2640
et IN 1895 (EF 2 C 31) pour V d 130 devra être obtenu, après travail.

31.2 - Remplacement de traverses à la MRT

COPIE31.2.1 - Remplacement deCOPIE


traverses isolées
Les dispositions du paragraphe 31.1 sont applicables. COPIE
Pour éviter de lever la voie de plus de 4 cm, il est autorisé de déposer les attaches des
traverses encadrant la traverse à remplacer dans la limite de 20 % des traverses sur 20 m à
condition :
x de travailler en période d'interdiction de circulation,
x de se situer dans la fourchette de température tr à (tr - 15°C).
Le passage des circulations ne peut être autorisé qu'après rétablissement du serrage de la
totalité des attaches.

COPIE
31.2.2 - Remplacement massif de traverses (suite mécanisée) COPIE
Pour une bonne organisation du travail, il peut être intéressant de pouvoir remplacer au
cours d'une même passe un plus grand nombre de traverses que ne le permettent les
dispositions du paragraphe 31.1.
Les prescriptions de l’annexe 3 de l’IN 0271 (EF 2 E 1) doivent être alors
obligatoirement respectées.
Le remplacement de traverses réalisé dans ces conditions nécessite une libération de la
zone concernée et des 50 m encadrants suivant les prescriptions de l’IN 0283.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 79
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
31.3 - Traverses munies de bêches d'ancrage

Les conditions de pose et d'entretien des LRS sur traverses en bois munies de bêches
d'ancrage sont définies à l’IN 0293 (EF 2 C 33).

La présence et l'efficacité de la bêche d'ancrage étant une condition indispensable à la


résistance latérale de la voie, le desserrage de la fixation est une opération de
2ème catégorie qui entraîne l'application des articles 28.2 et 28.3 dans leur totalité.

COPIE COPIE
ARTICLE 32 - PETIT MATERIEL COPIE
32.1 - Entretien des attaches

32.1.1 – Efficacité des attaches élastiques


Elles doivent assurer la fixation optimale des rails sur les traverses, condition nécessaire
pour réaliser, sans anticheminant, l'ancrage correct du châssis de voie dans le ballast qui

COPIE
s'oppose efficacement au déplacement longitudinal des rails.
COPIE
Il convient d'être assuré, d'une part, que les attaches ont conservé une élasticité suffisante,
d'autre part, qu'elles réalisent un serrage efficace, et de remédier aux déficiences pouvant
être constatées dans l'un ou l'autre de ces deux domaines.
L’efficacité des attaches sur les 50 derniers mètres des LRS et sur les barres constituant
les dispositifs à joints multiples doit être particulièrement surveillé.
Le contrôle de l’efficacité d'une attache élastique est effectué suivant les règles propres au
type d'attache élastique utilisé :
x IN 0222 ( EF 2 B 33) (1) pour les griffons N, S et RNP sur traverses bois (les
crapauds C sur traverses béton sont soumis aux mêmes règles en ce qui concerne le
serrage et l'élasticité),
x IN 0220 ( EF 2 B 33) pour les griffons NABLA sur traverses bois et les crapauds

COPIE COPIE COPIE


NABLA sur traverses en béton ou métalliques,
x IN 0296 (EF 2 C 33) pour les attaches élastiques sur traverses métalliques.
x IN 2765 (EF 2 B 33) pour les attaches Fastclip
La périodicité de ces opérations et les seuils d'intervention sont fixés par l'IN 0263
( EF 2 C 31) "Organisation de l'entretien des voies principales" et par les normes sur
l'efficacité des attaches (IN 1898).

COPIE COPIE
(1)
A refondre. Actuellement, les dispositions à appliquer pour le contrôle de l'élasticité et le rempla-
cement des griffons N, S, RNP et des crapauds C sont repris dans l’IN0263

Page 80 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
32.1.2 - Consolidation des attaches et remplacement isolé du petit matériel
d’attaches, selles, semelles (2) .
Les travaux de consolidation et de remplacement des attaches font partie des travaux de
2ème catégorie. Ils s'effectuent normalement au cours de la maintenance préventive
conditionnelle (voir IN 0263 EF 2 C 31) en observant la restriction d'exécution suivante :
Le nombre d'attaches desserrées simultanément est limité à celles de deux traverses
consécutives, ainsi qu'à celles de 20 % des traverses d'une longueur glissante maximale
de rail de 20 m.
En cas de nécessité et si les travaux de consolidation sont réalisés sous couvert d'une
interdiction de circulation, la consolidation des tirefonds fous peut être poursuivie jusqu'à

COPIE COPIE
45°C, sous réserve d'opérer file d'attaches par file d'attaches et ne démonter que les seules
attaches à consolider dans les limites indiquées ci-dessus. Le passage des circulations ne
peut être alors autorisé qu'après remontage de toutes les attaches.
COPIE
Remarques :
1 – Pour la consolidation et le remplacement isolé du petit matériel d’attaches ne
nécessitant aucun levage du rail ou de la voie, seule la 2ème condition de l'article 28.2
doit être respectée pendant les travaux effectifs.
2 - Le démontage des attaches d'une tête de traverse isolée (remplacement isolé d'un
élément d'attache, préchauffage du rail pour rechargement ...) est autorisé sans condition
particulière jusqu'à 45°C.

COPIE COPIE
3 - Lorsqu'il est nécessaire de remplacer en urgence, pendant la période chaude
d'interdiction, des semelles détériorées après une opération de rechargement à l'arc, les
précautions suivantes doivent être impérativement respectées :
x le travail ne doit être exécuté qu'en période d'interdiction de circulation et dans la
fourchette de température tr à (tr - 15°C),
x la zone de desserrage des attaches doit être limitée à ce qui est strictement nécessaire
pour éviter tout levage des traverses,
x n'autoriser le passage des circulations qu'après rétablissement du serrage de la totalité
des attaches.

COPIE COPIE COPIE

(2)
Les règles particulières aux sections de lignes parcourues à V > 160 km/h font l'objet de l’IN0277

COPIE COPIE
"Restrictions imposées pour l'exécution des chantiers d'entretien sur les sections de lignes par-
courues à V > 160 km/h

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 81


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
32.2 - Conditions particulières concernant l'entretien des attaches
rigides et des anticheminants sur les LRS en comportant

Les règles de contrôle et de rétablissement du serrage des attaches rigides sont fixées par
l’IN 0268 (EF 2 C 31) - "Conditions à observer pour l'entretien des voies équipées en
BN" et par la norme sur l'efficacité des attaches IN 1898.
Il y a lieu également de contrôler l'efficacité des anticheminants selon la périodicité
prescrite par l’IN 0263 ( EF 2 C 31) - "Organisation de l'entretien des voies principales".
Le contrôle de l'efficacité des anticheminants consiste à rechercher ceux qui sont rompus

COPIE COPIE
ou ne sont plus en contact avec les traverses. L'examen porte :
x sur la totalité des anticheminants équipant les 150 premiers mètres à chaque extrémité
COPIE
du LRS,
x sur une zone quelconque de 100 m par km dans la zone centrale.
Les remplacements et remises en place des anticheminants rompus ou déplacés ne sont
effectués que si leur nombre atteint ou dépasse 10 %, ceci séparément pour a) et b) ci-
dessus.

32.3 – remplacement massif de selles, semelles, petit matériel


COPIE COPIE
d'attaches (crapauds, butées, coussinets,...), rectification
d’écartement.

Lorsqu'il est nécessaire de remplacer un nombre important de certains éléments du


matériel d'attaches (semelles sous rails, selles, ...) en zone centrale des LRS, c'est-à-dire
à plus de 150 m des extrémités, il est possible de procéder par zones successives de
longueur limitée avec desserrage général des attaches.

32.3.1 – remplacement massif de matériel ne nécessitant pas le levage du rail,


rectification d’écartement
x ce travail de 2ème catégorie ne doit être exécuté qu'en période d'interdiction de

COPIE COPIE COPIE


circulation et dans la fourchette de température tr à (tr-15°C). Toutefois, Si le travail
ne conduit à aucun levage du châssis de voie (traverses), la 1ère condition de l’article
28.2 et les conditions de température pendant la stabilisation ne sont pas à respecter.
x le desserrage des attaches est limité à ce qui est strictement nécessaire, la zone de
desserrage simultané des attaches étant limité à 100 m maximum,
x Lorsque le desserrage sur 100 m doit s'accompagner de la dépose des attaches
(remplacement complet d'attaches, rectification de l'écartement, …) la dépose de la
totalité des attaches peut être réalisée en continu sur une longueur glissante maximum
de 20 m, à condition d’assurer en permanence la butée latérale du rail, en substituant
aux attaches déposées les butées ou barres d'écartement adéquates, à raison d'1 pour 5
traverses si R < 600 m et d'1 pour 7 dans les courbes où R t 600 m.
x n'autoriser le passage des circulations qu'après rétablissement du serrage de la totalité
des attaches.

COPIE COPIE
Page 82 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
32.3.2 – remplacement massif de matériel nécessitant le levage du rail
x ce travail de 2ème catégorie ne doit être exécuté qu'en période d'interdiction de
circulation et dans la fourchette de température tr à (tr-15°C). Toutefois, Si le travail
ne conduit à aucun levage du châssis de voie (traverses), la 1ère condition de l’article
28.2 et les conditions de température pendant la stabilisation ne sont pas à respecter.
x le levage du rail est limité à 15 mm,
x le desserrage des attaches est limité à ce qui est strictement nécessaire pour lever le
rail (10 à 15 mm) sans levage des traverses, la zone de desserrage simultané des
attaches étant limité à 100 m maximum.

COPIE COPIE COPIE


x Lorsque ce desserrage sur 100 m doit s'accompagner de la dépose des attaches, avec
levage du rail (remplacement de selles, de semelles, …) la dépose simultanée de 20%
des attaches peut être réalisée sur une longueur glissante maximum de 20 m. L'opéra-
tion se déroule alors par passes successives, les traverses concernées par une passe de-
vant toutes être à nouveau équipées de tous les éléments d'attaches avant d'entrepren-
dre la passe suivante.
x n'autoriser le passage des circulations qu'après rétablissement du serrage de la totalité
des attaches.

COPIE COPIE
32.4 - Entretien des joints des dispositifs de dilatation à joints
multiples

Se reporter à l’IN 0278 (EF 2 C 33) "Dispositifs de dilatation à joints multiples".

ARTICLE 33 - NIVELLEMENT ET DRESSAGE 1 2

33.1 - Généralités

Le nivellement et le dressage sont, parmi les travaux de 2ème catégorie, ceux qui

COPIE COPIE COPIE


déconsolident le plus la voie. Ils ne doivent être entrepris que dans la mesure où l'on peut
respecter la totalité des conditions de température définies à l'article 28.2.
La suppression de plages de traverses danseuses à l'aide de bourreuses manuelles, SANS
LEVER LA VOIE, peut être effectuée toute l'année sans ralentissement. Seule la 2ème
condition de l'article 28.2 pendant la période des travaux effectifs doit être respectée.
L'utilisation d'un engin multifonctions est soumise dans tous les cas à toutes les
conditions de l'article 28.

1
Les règles particulières aux sections de lignes parcourues à V > 160 km/h font l'objet de l’IN0277 "Restrictions imposées
pour l'exécution des chantiers d'entretien sur les sections de lignes parcourues à V > 160 km/h

COPIE COPIE
2
Les règles particulières aux "lignes à grande vitesse" font l'objet de l’IN0267 "Maintenance des lignes à grande vitesse -
Dispositions d'application des textes réglementaires

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 83


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
33.2 - Modalités d'exécution

Le nivellement-dressage est normalement effectué à l'aide de bourreuses-dresseuses


mécaniques lourdes lorsque l'épaisseur de ballast le permet.
Dans ce cas, l'amplitude des corrections des défauts de dressage doit être inférieure ou
égale à 40 mm.
Le nivellement par soufflage doit être accompagné ou immédiatement suivi du dressage.
L'amplitude des défauts de dressage localisés à corriger ne doit pas dépasser 20 mm. Si la
correction à faire est supérieure à 20 mm, mais inférieure ou égale à 40 mm, il faut

COPIE COPIE COPIE


effectuer un dressage préalable d'amplitude 20 mm. Le nivellement est entrepris après un
délai de 48 h et il est immédiatement suivi de la phase finale de dressage. S'il n'en est pas
ainsi, ces opérations s'exécutent sous le couvert d'une limitation de vitesse, en principe
100 km/h, maintenue jusqu'à stabilisation.
La correction des défauts de dressage, quelle que soit leur amplitude, ne doit pas conduire
à des ripages de voie > 40 mm au total. L'exécution de ripages supérieurs, entre dans le
cadre de l'article 40.
Les valeurs du relevage maximal admis sont indiquées au tableau ci-après :

Mode de nivellement Sur points hauts Entre points hauts

mécanique lourde
COPIE
Bourrage par bourreuse
20 mm COPIE 50 mm

Bourrage mécanique avec 40 mm


bourreuses individuelles sans 15 mm en 2 passes avec maximum de
dégarnissage 20 mm par passe
30 mm
Soufflage 10 mm en 2 passes avec maximum de
20 mm par passe

S'il est nécessaire d'effectuer le nivellement en plusieurs passes par bourrage ou


soufflage, l'intervalle entre 2 passes devra être au moins égal à 24 heures pour le bourrage
et 48 heures pour le soufflage.
Si un relevage général comporte des valeurs supérieures à celles indiquées ci-avant, les

COPIE COPIE COPIE


prescriptions de l’IN 0298 (EF2C33) "Relevage général d'une voie par bourrage
mécanique" doivent être appliquées.

33.3 - Conduite du nivellement

Bourrage
La progression du bourrage peut être continue sans tenir compte des zones de respiration.
Soufflage
Cette opération entraînant une plus grande déconsolidation de la voie doit être conduite
de façon à ne pas allonger les zones de respiration.
La conduite des opérations de nivellement par soufflage est précisée en Annexe 5.

COPIE COPIE
Page 84 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 34 - DISPOSITIFS DE DILATATION

Les questions relatives aux dispositifs de dilatation sont traitées par :


x l’IN 0227 (EF 2 B 34) - "appareils de dilatation pour LRS",
x l’IN 0231 (EF 2 B 34) - "appareils de dilatation pour ouvrages d'art",
x l’IN 0278 (EF 2 C 33) - "dispositifs de dilatation à joints multiples".
Les opérations de nivellement-dressage des dispositifs de dilatation (AD pour LRS, AD
pour OA à ouverture de 180 mm, 300 mm et 600 mm, dispositifs de dilatation à joints

COPIE COPIE
multiples) et leurs raccords sur 30 m maximum côté LRS (mesurés par rapport à l'axe de
l'AD ou à partir du joint J1) sont soumises aux prescriptions concernant les travaux de
2ème catégorie sur barres normales (NG EF 2 C 31 n° 2 - IN 0268) complétées, dans le
COPIE
cas des DDJM, par l'article 12 de l'IN 0278.

ARTICLE 35 - MAINTENANCE DES RAILS

Les travaux de maintenance des rails comprennent :


x la réparation par soudage à l'arc des défauts de surface de la table de roulement et le

COPIE COPIE
rechargement des soudures creuses,
x le meulage des rails par train meuleur,
x le redressage des rails à la presse.

35.1 - Réparation par soudage à l'arc des défauts de surface de la


table de roulement et rechargement des soudures creuses

Ces travaux sont des travaux de 1ère catégorie.


Le préchauffage des rails avant soudage entraîne une élévation des contraintes dans le rail
qui peut mettre en cause la stabilité des LRS lorsqu'il est effectué au-delà d'une certaine
température ou concerne un certain nombre de réparations ou rechargements simultanés.

COPIE COPIE
En conséquence, les règles ci-après doivent être respectées :
La température maximale de préchauffage ne doit, en aucun point de la partie COPIE
préchauffée, dépasser 400°C.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 85
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
Le nombre d'opérations de réparation et (ou) de rechargements pouvant être réalisés 2 au
1

cours d'une même séance de travail 3 par file de rail et par zone de 40 m doit se limiter à :
x en voie stabilisée :
- 3 opérations si la température du rail d 35°C,
- 1 opération si 35°C < température du rail d 40°C
- Le travail est interdit si la température du rail > 40°C
x en voie non stabilisée :
- 1 seule opération si la température du rail d 30°C

COPIE COPIE COPIE


- Le travail est interdit si la température du rail > 30°C
Pour éviter la détérioration des composants fusibles des systèmes d'attaches des traverses
en béton (butées, rondelles à canon), le démontage des attaches dans la zone du
préchauffage est nécessaire.
Le démontage doit respecter les prescriptions de l'article 32 (§ 32.1.2) de la présente
procédure.

35.2 - Meulage des rails par train meuleur

Cette opération fait partie des travaux de 1ère catégorie ; toutefois elle peut être autorisée

COPIE
avec des températures du rail inférieures à - 5°C.
COPIE
L'élévation des contraintes d'origine thermique due à réchauffement du rail provoqué par
le meulage peut mettre en cause la stabilité des LRS lorsque ce travail est effectué au-delà
d'une certaine température ou concerne un certain nombre de passes de meulage
successives.
Les prescriptions suivantes doivent donc être respectées.
Le meulage ne doit être exécuté que si la température du rail (telle que définie au § 7.1)
est :
x d 50°C en voie stabilisée,
x d 35°C en voie non stabilisée.
Si le meulage est effectué en plus de 3 passes, la température du rail échauffé suite au

COPIE COPIE COPIE


meulage doit être contrôlée au cours du travail. Le meulage doit être interrompu si la
température du rail vient à dépasser :
x 60°C en voie stabilisée,
x 45°C en voie non stabilisée.

1
Pour le dépôt de cordons inoxydables, un mètre de cordon peut être considéré comme équivalent à une opération de
rechargement.

2
Qu'il s'agisse de travail manuel ou réalisé à l'aide d'automates de soudage.

COPIE COPIE
3
Une séance de travail correspond à une journée (ou une nuit) complète. Dans une même zone d'intervention, il doit s'écou-
ler un délai d'au moins 12 heures entre 2 séances consécutives de travail

Page 86 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
35.3 - Redressage vertical des rails à la presse 1 2

Cette opération fait partie des travaux de 2ème catégorie.


Les prescriptions de l'article 28 sont entièrement applicables.
De plus :
Le travail ne doit être exécuté qu'en période d'interdiction de circulation et selon les
prescriptions de l’IN 0302 ( fiche technique 008 EF 2 C 33).
La zone de desserrage des attaches (sans démontage) doit être limitée à la file de rail à

COPIE COPIE COPIE


redresser et intéresser au maximum 4 traverses de part et d'autre du défaut.

ARTICLE 36 - DEMONTAGE DES LONGRINES D'OA A TABLIER


METALLIQUE DE FAIBLE LONGUEUR DILATABLE

Cette opération est à considérer comme appartenant à la 2ème catégorie. Elle doit être
effectuée obligatoirement lorsque la température est comprise entre (tr - 15°C) et tr. Le
rail doit être détirefonné sur une longueur suffisante pour ne pas subir de déformation
permanente lorsqu'il est déplacé pour dégager la longrine.

COPIE COPIE
Si la longueur dilatable de l'ouvrage impose l'interruption de continuité du LRS, l'ouvrage
est encadré par 2 longueurs de 9 m et les dispositions prévues à l'Annexe 6
"Modifications temporaires d'un LRS" sont appliquées.
Si exceptionnellement la totalité du travail peut être effectuée en une seule période
d'interception de voie, on se limite naturellement à la dépose du rail sur l'ouvrage et à la
reconstitution du LRS avec la même quantité de métal (voir article 43).

COPIE COPIE COPIE

1
Les règles particulières aux sections de lignes parcourues à V > 160 km/h font l'objet de l’IN0277 "Restrictions imposées
pour l'exécution des chantiers d'entretien sur les sections de lignes parcourues à V > 160 km/h.

COPIE COPIE
2
Les règles particulières aux "lignés à grande vitesse" font l'objet de l’IN0267 "Maintenance des lignes à grande vitesse -
Dispositions d'application des textes réglementaires

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 87


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
CHAPITRE 7 - TRAVAUX DE MODIFICATION
DES LRS ET TRAVAUX DIVERS POUVANT
ENTRAINER UNE DECONSOLIDATION DE LA
VOIE
COPIE COPIE COPIE
ARTICLE 37 - TRAVAUX DE MODIFICATION DES LRS

37.1 - Généralités

Les modifications susceptibles d'être apportées à des LRS en service peuvent se ramener
à 4 cas :
x

x
COPIE COPIE
1er cas : renouvellement de la totalité ou d'une partie des constituants de la voie,'
2ème cas : raccourcissements ou allongements (y compris à l'occasion de mise en place
d'appareil de VUT ou de TCT pour travaux - voir annexe 6),
x 3ème cas : incorporation d'un appareil dans un LRS existant,
x 4ème cas : modifications de tracé ou de dévers.
Toutes ces modifications, y compris les situations provisoires éventuelles, doivent faire
l’objet d’une étude du schéma de pose dans les conditions précisées à l'article 19.1.
Le 1er cas est traité au chapitre 5.
Le 2ème cas est traité aux articles 38 et 39 ci-après.
x Les modifications peuvent être soit provisoires, soit définitives. Les mêmes

COPIE COPIE COPIE


prescriptions sont applicables dans l'une ou l'autre hypothèse, quels que soient le type
de pose et la vitesse maximale.
x Il est recommandé de maintenir en place, à l'occasion des travaux, les AD qui
subsisteront dans le plan de pose définitif et d'éviter l'allongement provisoire d'un
LRS.
Le 3ème cas est traité dans l'IN 0289 (EF 2 C 33) "Appareils soudés incorporés en LRS".
Le 4ème cas est traité à l'article 40.

COPIE COPIE
Page 88 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
37.2 - Etude de la procédure chantier

Tout chantier de travaux entraînant


x la modification d'un LRS,
x et / ou la déstabilisation de la voie nécessitant la mise en place de LTV
doit faire l'objet d'un dossier d'étude de la procédure chantier qui porte sur les aspects
suivants du chantier :
x ordre et phasage des chantiers élémentaires,

COPIE
x

x
taux de LTV,
COPIE
phases provisoires pendant le chantier,
COPIE
x méthodes particulières (incorporations, …),
x planning.
Ce dossier est formalisé en utilisant l'imprimé "Etude et conformité de chantiers LRS"
dont un modèle est joint en annexe 10 1 et fait l'objet des étapes chronologiques
suivantes :
1 - Au niveau de l'Etablissement (et dans un délai de principe de 3 mois minimum) :

COPIE COPIE
x Etude du chantier LRS initialisée par le Chef d'Unité (ouverture de l'imprimé "Etude et
conformité de chantiers LRS"). Les documents qui sont compris dans ce dossier
doivent comporter tous les renseignements énumérés à l’annexe 10 de la présente
notice.
x Vérification par le Directeur d'Etablissement (ou le Chef de pôle technique Voie).
x Transmission du dossier par le Directeur d'Etablissement (ou le Chef de pôle
technique Voie) au Responsable Maintenance Infrastructure de la Région.
2 - Au niveau de la Direction régionale :
x Le responsable Maintenance Infrastructure de la Région fait étudier et valide tous les
aspects de la procédure chantier.
x Il sollicite au préalable un examen du dossier et l'avis de la Direction nationale (délai
de principe de 3 mois minimum) lorsque l'étude de cette procédure fait apparaître un

COPIE COPIE COPIE


des cas suivants :
- procédure chantier non conforme aux prescriptions des référentiels,
- procédure dérogatoire,
- étude méthodologique spécifique nécessaire.

COPIE COPIE
1
Pour certains chantiers importants (GOP, …) cet imprimé peut être remplacé par le PV des réunions préparatoires (PV0,
…) s'ils reprennent les mêmes éléments et sont validés de la même façon.

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 89


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
3 - Au niveau de la Direction centrale (Division IEM RM 1) :
x Les cas listés ci-dessus et soumis pour examen et avis à la Direction nationale sont
traités par la Direction Déléguée Exploitation Maintenance (Division IEM RM 1) qui
éventuellement saisit la Direction de l’Ingénierie (Département IGEV).
4 - Autorisation de travaux sur LRS :
x Pour tous les cas repris ci-dessus, l'autorisation de travaux sur LRS est exclusivement
délivrée par le Responsable Maintenance Infrastructure de la Région. Celle-ci est
transmise au Directeur d'Etablissement (ou Chef de pôle technique Voie).
x Cette autorisation doit comporter :

COPIE COPIE COPIE


- le code de la région
- l'année de délivrance
- le N° d'autorisation (Exemple : 43.2002.12 = Autorisation n° 12 de l'année
2002 sur la région 43)
x Chaque autorisation de travaux sur LRS fait l’objet d’une inscription dans un
répertoire "autorisation de travaux LRS" propre à chaque unité et à chaque région.
5 - Après exécution des travaux (et dans un délai de principe de 3 mois maximum) :
x Au niveau de l'Etablissement :
- La conformité du chantier LRS est prononcée par le Chef d'Unité (Imprimé

COPIE COPIE
"Etude et conformité de chantiers LRS")
- L'imprimé est validé par le Directeur d'Etablissement (ou le Chef de pôle
technique Voie)
- L’imprimé "Etudes et conformité de chantiers LRS" dûment complété est
transmis au pôle régional Maintenance Infrastructure.
x Au niveau de la Région :
- Dans tous les cas : le dossier est validé et classé par le Responsable
Maintenance Infrastructure de la Région.

ARTICLE 38 - RACCOURCISSEMENT D'UN LRS

COPIE COPIE COPIE


Cette modification peut être réalisée à une période quelconque de l'année, sans autres
précautions que celles habituellement nécessitées par les règles de mise en place d'un
AD1.
Le rétablissement de la vitesse normale tient compte également de ces règles.

ARTICLE 39 - ALLONGEMENT D'UN LRS

Ces travaux entraînent une déconsolidation importante de la zone remaniée. Ils


nécessitent l'application stricte des prescriptions de l'Annexe 2.
Les différents cas qui peuvent se présenter sont les suivants :

COPIE COPIE
1
Si le groupe et la vitesse de la ligne le permettent ou s'il s'agit d'une modification temporaire, il n'est pas posé d'AD et il
est utilisé des dispositifs à joints multiples

Page 90 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004


POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
39.1 - Suppression d'un dispositif de dilatation entre 2 LRS ou
suppression d'un appareil de voie non incorporé entre 2 LRS

39.1.1- Les 2 LRS ont le même armement (rails et traverses)


Remplacer le dispositif de dilatation (ou l'appareil et les dispositifs de dilatation) par de la
voie courante comportant des rails de même profil et des traverses de même classe que
celle des parties de voie encadrantes.

COPIE COPIE COPIE


39.1.2 - Les 2 LRS n'ont pas le même armement
Outre les règles prescrites à l'article 6.5 de l’IN 2915 (EF 2 C 33), utiliser dans la zone
remaniée les traverses de la classe la plus haute.

39.2 – Allongement de LRS par remplacement d'une zone de barres


normales ou d'un appareil à supprimer.

39.2.1 - L'allongement du LRS est inférieur à 30 m


Le déplacement de l'AD ou du dispositif à joints multiples ne nécessite aucune autre

COPIE COPIE
précaution que celle découlant de la déconsolidation locale de la voie à l'ancien
emplacement et au nouvel emplacement de l'AD ou du dispositif à joints multiples. Le
nivellement de la zone remaniée est effectué par bourrage lourd et l'ouverture du nouvel
AD est réglée dans les conditions habituelles.

39.2.2 - L'allongement du LRS est supérieur à 30 m


Appliquer la méthode exposée à l'annexe 2.
Si, exceptionnellement, l'allongement doit être fait avec un armement différent de celui
du LRS existant, appliquer les dispositions de l’article 39.1.2.

39.3 - Suppression d'un appareil de voie incorporé en LRS


Préalablement à sa suppression, l'appareil de voie incorporé dans un LRS est encadré de

COPIE COPIE COPIE


dispositifs de dilatation provisoires comme indiqué à l’IN 0278 (EF 2 C 33) "Dispositifs
de dilatation à joints multiples".
La dépose de l'appareil de voie et la pose de la voie courante de remplacement sont
réalisées en respectant les prescriptions de l'annexe 1 de la Procédure IN 0271 (RVB).
La constitution ou reconstitution du LRS après dépose de l'appareil est réalisée en
appliquant les prescriptions du chapitre 3 de l'annexe 2.
Variante en période hivernale :
Si les travaux ont lieu en période hivernale (entre le 1/11 et le 28/02), la pose de
dispositifs provisoires de dilatation n'est pas nécessaire à condition que la voie courante
reposée et relevée soit entièrement soudée dans un délai de 24 h à partir du tronçonnage
du LRS. Dans ce cas, la libération de la zone remaniée et des 150 m situés de part et
d'autre doit intervenir dès la stabilisation de la partie remaniée et des raccords acquise
après BML.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 91
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 40 - TRAVAUX DE MODIFICATION DE TRACE OU DE
DEVERS

Ces travaux doivent normalement être exécutés en dehors de la période chaude


mentionnée à l'article 28.2. Dans le cas exceptionnel où de tels travaux sont entrepris en
période chaude, une surveillance permanente de la zone remaniée est à exercer, pendant
les heures chaudes de la journée, et ce jusqu'à stabilisation.
Ensuite, la tenue de la voie doit être contrôlée particulièrement au cours des tournées de

COPIE COPIE COPIE


surveillance.
D'autre part, ces travaux doivent faire l'objet des précautions particulières ci-après :
A - S'il s'agit d'une simple correction de dévers sans modification de tracé, elle peut être
exécutée suivant les prescriptions de l'article 33.
B - Si les travaux envisagés sortent du cadre de l’article 33, il faut opérer selon
prescriptions de l’IN 0271 (EF 2 E 1) sous couvert d’une LTV. Les conditions
spécifiques aux voies en LRS sont les suivantes :
x La température du rail au cours des travaux effectifs ne doit pas dépasser 40°C.
x Après stabilisation de la voie, la LTV 100 km/h est maintenue si la température risque
de dépasser 45°C avant achèvement des opérations de libération ou

COPIE COPIE
d’homogénéisation éventuellement nécessaires en application de l’annexe 7
C - Les modifications de tracé nécessitant des ripages systématiques sur des longueurs de
plusieurs dizaines de mètres doivent être exécutées en appliquant les prescriptions de
l'annexe 7.
x Celles-ci doivent faire l'objet de directives du pôle Maintenance Infrastructure
régional.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 92 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 41 - TRAVAUX AUTRES QUE CEUX ENONCES A
L'ARTICLE 37 POUVANT ENTRAINER UNE DECONSOLIDATION
DE LA VOIE

Tout travail exécuté sur une voie en LRS ou au voisinage de celle-ci, nécessitant un
dégarnissage même partiel, un levage ou un ripage de cette voie, même sur quelques
mètres, ne peut être exécuté qu'en prenant les mesures ci-après :

COPIE41.1 COPIE COPIE


-Travaux au voisinage, n'entraînant qu'une diminution du profil
de ballast en tête de traverses (notamment renouvellement de la
voie voisine)

Lorsqu'un renouvellement d'une voie voisine (ou de son ballast) est programmé, aucune
opération d'entretien de 2ème catégorie 1 ou autre travail altérant la stabilité ne doit être
entrepris dans la période précédant ce renouvellement pendant une durée correspondant à
deux fois la stabilisation2.
Un déchargement préalable de ballast sur les têtes de traverses côté entrevoie doit être

COPIE COPIE
effectué :
x lorsque le ballast de la voie à renouveler n'est pas récupéré,
x lorsque la différence de hauteur entre le niveau inférieur des traverses des 2 voies
contigües après dégarnissage sera supérieur à 0,30 m,
x entre le 1er avril et le 30 septembre si la voie est équipée de traverses en bois.
Une LTV à 100 km/h est imposée pendant le temps où le profil de ballast est diminué (la
largeur de la banquette devant toutefois rester au moins égale à 0,15 m). De plus, lorsque
la voie est équipée de traverses en bois, une surveillance permanente de la voie est à
assurer si la température du rail dépasse 45°C. En cas de constatation d'une anomalie
évolutive de tracé, il conviendrait de mettre en place une LTV inopinée au plus égale à 40
km/h.
Si le dégarnissage de la voie voisine entraîne une diminution plus importante de la

COPIE COPIE COPIE


banquette, une LTV à 40 km/h est imposée sauf si la voie est équipée de traverses en
béton des classes 3 et 4 ou de traverses en bois équipées de bêches d'ancrage à raison
d'une traverse sur trois.

1
A l'exclusion des remplacements de rails et des consolidations d'attaches

COPIE COPIE
2
Si exceptionnellement cette condition n'est pas respectée, il convient d'imposer systématiquement une LTV à 60 km/h au
droit de la zone où le ballast est altéré

IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 93


Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
41.2 – Fouilles transversales sous voie d’une profondeur maximale
de 0,40 m sous traverses et exécutées entre deux traverses
- Travaux au voisinage, entraînant un dégarnissage en tête de
traverses sur une certaine longueur (exécution d'une fouille en tête
de traverses pour l'établissement d'un collecteur par exemple)

Dans toute la mesure du possible, de tels travaux doivent être exécutés en dehors de la
période chaude mentionnée à l'article 28.

COPIE COPIE
Les fouilles transversales sous voie sont susceptibles d’en altérer l’appui. Les fouilles
d’une profondeur maximale de 0,40 m sous traverse exécutées entre deux traverses
peuvent être effectuées sans limitation de vitesse si les conditions de l’article 28-2 à
COPIE
observer pour les travaux de 2e catégorie sont respectées et sous réserve de :
x réalisation au cours d’une seule interception,
x reconstitution des moules des traverses concernées par bourrage manuel,
- comblement de la fouille avec damage,
- cylindrage par un train à V d 160 km/h (ou 170 sur LGV),
- vérification de l'absence de risque de tassement ultérieur.

COPIE COPIE
Les fouilles ne respectant pas ces conditions doivent être réalisées sous couvert d'une
LTV à 40 km/h puis 100 km/h, comme prescrit par l’annexe 4.9 de l’IN 0271 (EF 2 E 1).
Les travaux au voisinage, entraînant un dégarnissage en tête de traverses sur une certaine
longueur doivent être réalisés sous couvert d'une LTV à 40, 60 ou 100 km/h, comme
prescrit par l'annexe 4.5 de l'IN 0271 (EF2E1).
Après une phase de LTV à 40 ou 60 km/h, et sous réserve qu'il n'y ait pas à craindre de
tassement ultérieur de la plate-forme, le taux de limitation de vitesse peut ensuite être
porté à 100 km/h et maintenu jusqu'à stabilisation. Sous la même réserve, la vitesse
normale peut toutefois être rétablie 2 jours après nivellement et dressage lorsque la
température ne dépasse pas 40°C.
Dans tous les cas, exercer une surveillance particulière pendant les heures chaudes tant
que la stabilisation n'est pas acquise ; contrôler la tenue de la voie ensuite au cours des

COPIE COPIE COPIE


tournées spéciales de chaleur.

COPIE COPIE
Page 94 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
41.3 - Sondage des couches d'assise

41.3.1 - Exécution en dehors de la période d'interdiction des travaux de 2ème


catégorie
Sous réserve de respecter les conditions ci-après, les sondages s'effectuent sans LTV, sauf
dans le cas de sondages manuels sur les sections de lignes parcourues à V > 160 km/h où
une LTV 160 doit alors être mise en place.
1 - Respecter la 2ème condition ainsi que les prescriptions à observer après exécution des

COPIE COPIE COPIE


travaux, telles qu'elles sont définies à l'article 28. Dans le cas de sondage avec carotteuse
mécanique ces prescriptions ne sont à observer que pour les carottages réalisés en tête de
traverse.
2 - Dans le cas de sondage normal, limiter le sondage à l'intérieur de la voie et à une
profondeur maximale de 0,40 m sous traverse en affectant aussi peu que possible la tenue
des moules.
3 - Maintenir une distance minimale de 10 m entre 2 sondages successifs. Cette distance
est portée à 50 m dans le cas de sondages manuels exécutés simultanément.
4 - Ne pas laisser la fouille sans surveillance et la combler le plus rapidement possible.
5 - Vérifier la stabilité des 2 traverses encadrantes après exécution.

COPIE COPIE
41.3.2 - Exécution pendant la période d'interdiction des travaux de 2ème
catégorie
Sous réserve d'utiliser une carotteuse mécanique et de respecter les conditions suivantes,
les sondages s'effectuent sans LTV.
1 - Carotter uniquement à l'intérieur de la voie (pas de carottage en tête).
2 - Maintenir une distance de 50 m entre chaque sondage.
3 - Ne faire aucun prélèvement (les carottes étant systématiquement remises en place).
4 - Vérifier la stabilité des 2 traverses encadrantes après exécution.

41.4 - Mise en place des balises de KVB sur une voie équipée de
COPIE
traverses en béton
COPIE COPIE
Les balises peuvent être installées à tout moment sous réserve :
x de ne pas lever la voie,
x de limiter le dégarnissage au strict nécessaire pour permettre le passage des crochets
de fixation (cas des traverses bibloc) ou des demi-brides de fixation (cas des traverses
monobloc).

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 95
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
41.5 - Fouilles pour ouvrages d'art à proximité des voies

La construction des ouvrages d'art au-dessus d'une voie ferrée n'interrompt pratiquement
jamais la continuité de la voie. En revanche, la présence des fouilles à proximité peut
influer sur la stabilité de la voie, notamment sur sa résistance latérale, par suite de la
détérioration des banquettes et éventuellement des appuis mêmes des têtes de traverses les
plus voisines.
Si exceptionnellement, il n'était pas possible de prendre les mesures permettant d'avoir
l'assurance du maintien des profils de ballast (blindage de retenue par exemple), il serait

COPIE COPIE COPIE


nécessaire d'interrompre provisoirement la continuité des LRS en posant sur chaque file 5
rails de longueur d 18 m suivant les prescriptions de l’IN 0278 (EF 2 C 33) "Dispositifs
de dilatation à joints multiples".

41.6 - Support de rail S4

L'utilisation de supports de rail type S4 n'est pas autorisée sur les voies équipées de LRS
pendant les périodes d'interdiction des travaux de 2e catégorie. Il faut alors tronçonner le
LRS et encadrer ce dispositif par deux longueurs de 9 m suivant les modalités définies à
l'Annexe 6.

COPIE COPIE
Les conditions d'utilisation sont précisées dans l’IN 1265 (EF 9 G).

41.7 - Autres travaux nécessitant un levage ou un ripage de la voie

Se reporter aux articles 25, 33 et 40.

41.8 - Forages et fonçages

Les travaux de pose sans tranchée d'une canalisation transversale (par forage, fonçage ou
micro-tunnelier) sont des travaux susceptibles de déconsolider la voie.
Ces travaux présentent le risque d'apparition de flaches, d'effondrements, de tassements
immédiats ou différés, de remontée de vides, de fontis ou de produits utilisés et de

COPIE
déviation de trajectoire.
COPIE
La présence de LRS impose en général l'obligation de réaliser ces travaux sous couvert
COPIE
d'une LTV.
Les conditions de réalisation de ces travaux en fonction de l'époque choisie, de la
procédure employée et de la nature du terrain sont définies à l'annexe 1 de l'IN 1884 (
EF9C5).
La procédure à suivre est décrite en annexe 4.8 à l'IN 0271 (EF2E1).

COPIE COPIE
Page 96 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
41.9 - Épuration du ballast avec démoulage des traverses limitée à
des plages de faible longueur

Cette opération fait partie des travaux de 2e catégorie définis à l'article 28.2. Elle
comprend le démoulage des traverses et la purge de la banquette.
Elle doit être réalisée en période d'interdiction des circulations.

41.9.1 - Epuration ponctuelle du ballast des cases et des moules

COPIE COPIE COPIE


Cette opération est réalisable sans LTV ( la vitesse du train écraseur ne devant toutefois
pas excéder 160 km/h) si les conditions suivantes sont respectées :
x exécution en dehors de la période chaude d’interdiction dans les plages de température
définies à la 2ème condition de l’article 28.2 « autres travaux ».
x dégarnissage limité à 20 cm sous le niveau inférieur des traverses,
x dégarnissage limité à deux traverses et à trois cases,
x dégarnissage régulier, simultané et de profondeur identique sous les deux files,
x calage efficace et obtention du niveau VO des normes de géométrie, après travail,
x traitement d'aucune autre zone distante de moins de 50 m avant stabilisation,
x

x
COPIE COPIE
contrôle de la géométrie derrière la première circulation commerciale,
pendant la stabilisation, surveillance adaptée, en fonction des tassements pouvant être
constatés, accompagnée des reprises de nivellement éventuellement nécessaires.

41.9.2 - Epuration du ballast des cases et des moules limitée à des plages de
faible longueur (20 m maximum) espacées d'au moins 50 m
Les travaux d’épuration du ballast avec démoulage des traverses sont à réaliser dans les
conditions prescrites par l’annexe 4 à la Procédure IN 0271 (EF 2 E 1) (travaux
d’épuration).
Les conditions spécifiques aux voies en LRS sont les suivantes :
x Exécution en dehors de la période chaude d’interdiction
x Respect de la 2ème condition de l’article 28.2 dans les plages de température suivantes

COPIE :
COPIE
- (tr – 20°C) à (tr + 0°C) si R t 1500 m
COPIE
- (tr – 15°C) à (tr + 0°C) si R < 1500 m
x à plus de 150 m d’une extrémité de LRS (zone centrale), toute nouvelle zone de 20 m
distante de moins de 50 m d’une zone qui vient d’être traitée ne doit être entreprise
qu’après stabilisation de cette dernière,
x à moins de 150 m d’une extrémité de LRS (zone de respiration), l’épuration d’une
nouvelle zone de 20 m ne doit être entreprise qu’après stabilisation de la zone
précédente.
Le non-respect des 2 dernières conditions entraîne une libération partielle de la zone
traitée suivant les prescriptions IN 0283 (EF 2 C 33) avant rétablissement de la vitesse
normale.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 97
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
CHAPITRE 8 - INCIDENTS - REPARATION

ARTICLE 42 – GENERALITES

Les incidents intéressant les longs rails soudés peuvent généralement se ramener aux

COPIE COPIE COPIE


principaux cas suivants :
x ruptures et défauts de rail,
x ruptures et défauts aux appareils de dilatation,
x déformations de voie,
x surchauffe accidentelle des rails,
Dans tous les cas d'incidents sur longs rails soudés susceptibles d'engager la sécurité,
l'agent qui les constate ne doit pas hésiter à imposer immédiatement le
ralentissement ou l'arrêt des circulations (application du Règlement S 2 B). Il
prévient ensuite le Chef d'Unité. Celui-ci doit se rendre immédiatement sur les lieux et

COPIE COPIE
vérifier que les mesures de sécurité prises sont correctes. Les divers échelons de
commandement sont renseignés rapidement par la voie hiérarchique.

ARTICLE 43 - RUPTURES ET DEFAUTS DE RAILS

La Procédure IN 2059 (EF 2 C 33) définit les mesures à prendre dans les différents cas de
ruptures et de défauts et dans quelles conditions la circulation à vitesse réduite ou
normale peut être reprise après consolidation par éclissage ou réparation provisoire.
Il n'est traité ici que des réparations définitives.
La méthode consiste à remettre en voie une quantité de métal identique à celle qui est
enlevée puis à homogénéiser les contraintes, après réparation, sur une longueur limitée de
part et d'autre des réparations effectuées, ou, dans certains cas particuliers, à faire une

COPIE libération partielle.


COPIE COPIE
En période froide, les ruptures sont plus fréquentes et créent généralement une lacune ; il
en est de même au moment où le LRS est coupé pour remplacer un rail avarié.
En période chaude, il convient de n'entreprendre la réparation que lorsque la température
est suffisamment basse pour qu'une lacune apparaisse.
La réduction de la lacune à la valeur s est obtenue par traction à l'aide de tendeurs
hydrauliques ou par chauffage. Par chauffage si la lacune est trop importante, on peut
desserrer les attaches sur une certaine longueur pour obtenir plus facilement la réduction
désirée.
La description des modes opératoires dans les différents cas possibles fait l'objet de l’IN
2955 (EF 2 C 33).

COPIE COPIE
Page 98 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 44 - RUPTURES ET DEFAUTS AUX APPAREILS DE
DILATATION

Se reporter à l’IN 0227 (EF 2 B 34).

ARTICLE 45 - DEFORMATION DE LRS

COPIE COPIE COPIE


Il y a présomption de déformation par flambement de LRS en cas de déripage de la voie
apparaissant brusquement en période chaude

45.1 - Informations à transmettre

Dès constatation d'une déformation de voie ou du développement rapide de plages de


traverses danseuses, surtout lorsque la température est élevée, il convient de faire arrêter
ou ralentir les trains en n'hésitant pas à faire débuter le ralentissement nettement en avant
de la zone instable.
L’alerte est donnée au Chef d'Unité qui informe le Directeur d'Etablissement ainsi que le

COPIE
Pôle régional Maintenance.
COPIE
Le Pôle Régional Maintenance avise immédiatement la Direction Déléguée Exploitation
Maintenance, Département IEM SQ en application de l'IG TR 4 D 3 n° 3 - IN 1779.
Le Directeur d'Etablissement, ou son représentant, doivent rejoindre le Chef d'Unité pour
procéder à l'examen critique des conditions dans lesquelles l'incident s'est produit et pour
prendre toutes les mesures en vue du rétablissement de la circulation normale.
Il convient de faire immédiatement un relevé de la déformation de manière à ne pas
retarder le rétablissement de la circulation. Il est souhaitable de prendre quelques
photographies caractéristiques et, si possible, dans les cas graves (déformation ayant
entraîné un déraillement par exemple), des photos aériennes.
Avant de procéder à la réduction de la déformation, les renseignements suivants sont à
relever très rapidement :

COPIE COPIE COPIE


x relevé en plan et en profil de la zone déformée (dévers, danse, flèches sur corde de 20
m déplacée tous les mètres jusqu'à 15 m de part et d'autre de la déformation) avec
repérage des points singuliers (appareils de voie, pont-rail, PN), des piquets de courbe
et si possible la valeur de l’entrevoie.
x ouverture des appareils de dilatation s'ils sont situés à moins de 300 m de la zone
déformée,
x température du rail,
x serrage des attaches et profils de ballast,
x glissements relatifs rail/traverse et traverse/ballast.
Ces relevés étant faits, on entreprend alors la réduction de la déformation en tenant
compte des directives données en 45.2.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 99
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
Les premiers résultats de l’examen sont communiqués à la Direction Déléguée
Exploitation Maintenance, Département IEM SQ qui les retransmet au Département
IEM.RM et à la Direction de l’Ingénierie (Département IGEV).
Si une cause "matériel roulant" ne peut être écartée, la Division du Matériel doit être
avisée le plus tôt possible. Il convient de vérifier si les circulations précédentes se sont
effectuées dans des conditions normales, de provoquer des visites de la voie, étendues en
amont de la déformation, de vérifier que les attaches n'ont pas été avariées par une
circulation défectueuse et qu'il n'y a pas de rails faussés.
Dans les trois jours qui suivent l’incident, l’EVEN doit établir une fiche de
renseignements 0.018.16021 après avoir recherché toutes les causes possibles. Il adresse
cette fiche au Pôle régional Maintenance qui en fait parvenir copie à la Direction

COPIE COPIE
Déléguée Exploitation Maintenance, Département IEM RM et à la Direction de
l’Ingénierie (Département IGEV). COPIE
45.2 - Réduction de la déformation

45.2.1 – Cas général


x Rechercher l’amplitude maximum de la déformation à l’aide d’un cordeau de 10 m de
longueur et déterminer la valeur réelle du défaut en y retranchant, en courbe, la valeur
de la flèche théorique (1/4 de flèche du carnet de courbe).
x
COPIE COPIE
Si la circulation peut être autorisée à faible vitesse (d 40 km/h), attendre que la
température du rail soit redescendue au-dessous de la température de référence pour
remettre la voie en place.
x Si la déformation est trop importante, couper les rails au centre de la déformation
après avoir tracer sur le rail, de part et d’autre de la coupe, 2 repères distantes de 1 m.
Enlever l'excédent de longueur, remettre la voie en place et l'éclisser provisoirement
par cés de serrage. La température du rail, la quantité de métal enlevée, la cote entre
les repères et la valeur de la lacune réalisée doivent être relevées après remise en place
de la voie et indiquées sur une annexe à joindre à la fiche de renseignement
0.018.1602.
x Desserrer, puis resserrer les attaches sur toute la longueur de la déformation. Niveler,
dresser et ballaster abondamment la zone de déformation et relever le taux de
limitation de vitesse à 100 km/h maximum.

COPIE
x

x
Surveiller la tenue de la voie.
COPIE
Remplacer les rails sur toute la longueur de la déformation, niveler, dresser.
COPIE
x Si la cause présumée est un défaut de linéarité du rail ou de soudure, prélever un
coupon de 12 m centré sur ce défaut. Les coupes sont alors exécutées à 6 m du centre
de la déformation ou du défaut.
x Effectuer le plus tôt possible après stabilisation derrière le nivellement et dressage une
libération partielle avec mise à contrainte nulle contrôlée entre 2 points situés à
300 m de part et d'autre de la déformation, en appliquant les dispositions de l’IN 0283
(EF 2 C 33). Une copie de la fiche de mise à contrainte nulle contrôlée devra être
adressée à la Direction de l’Ingénierie (Département IG.EV) en complément de la
fiche de renseignement 0.018.1602.

1
COPIE
Se reporter à l'IG TR 4 D 3 n° 3
COPIE
Page 100 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
x Rétablir ensuite la vitesse normale sous réserve qu'aucun défaut de tracé ne soit
réapparu pendant la durée de la LTV.
La zone réparée doit faire l'objet d'une surveillance spéciale, pendant un délai fixé par le
Chef du Pôle régional Maintenance, en fonction des conditions géographiques et
climatiques.

45.2.2 –Cas particulier de déformation d 20 mm (déterminée comme indiqué


en 45.2.1) alors que des travaux de 2ème catégorie avaient été exécutés
récemment (délai correspondant à 3 fois la stabilisation avec un minimum
d'une semaine).

COPIE COPIE COPIE


x Autoriser le passage des trains à 40 km/h et assurer une surveillance permanente pour
vérifier que la déformation reste bien inférieure ou égale à 20 mm.
x Attendre que la température du rail soit redescendue au-dessous de la température de
référence ; remettre alors la voie en place, la niveler au moyen de bourreuses
individuelles légères et la dresser puis :
- dans le cas où la déformation se situe à plus de 150 m de l'extrémité du LRS,
effectuer une homogénéisation des contraintes en desserrant les attaches sur
50 m de part et d'autre,
- dans le cas où la déformation se situe à moins de 150 m de l'extrémité du LRS,
desserrer puis resserrer les attaches sur la longueur de la déformation

COPIE COPIE
seulement, et vérifier le serrage des attaches sur 50 m de part et d'autre au
moins.
x Dans les deux cas, s’assurer à l’occasion du desserrage des attaches que les rails ne
sont pas faussés et vérifier que les soudures ne présentent pas de défaut angulaire hors
norme. Dans l’affirmative, remplacer les rails sur toute la longueur de la déformation
ou les soudures défectueuses.
x Ballaster abondamment la zone de déformation, puis relever le taux de limitation de
vitesse à 100 km/h.
x Surveiller la tenue de la voie :
- Si la déformation ne tend pas à réapparaître, rétablir la vitesse normale après :
• la stabilisation acquise derrière le dressage
• libération dans le cas où les LRS n’auraient pas été libérés

COPIE COPIE COPIE


puis surveiller la zone quelques jours encore.
- Si la déformation tend à réapparaître, appliquer les dispositions de l’article
45.2.1 « cas général ».

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 101
Référentiel Infrastructure

COPIE Procédure

COPIE COPIE
ARTICLE 46 - SURCHAUFFE ACCIDENTELLE DES RAILS (acte de
malveillance, incendie ...)

Dans tous les cas de surchauffe des LRS, une modification suffisamment importante de la
température de référence pour modifier les conditions de stabilité du LRS peut être
suspectée.

46.1 – Cas général


COPIE COPIE COPIE
Il y a lieu de réaliser le plus rapidement possible une libération partielle sur une longueur
incluant la zone surchauffée (ou les zones successives distantes de moins de 400 m) et les
150 m de part et d'autre.
Si, avant la libération partielle, la température du rail venait à dépasser les valeurs
suivantes :
x 45°C si la voie est stabilisée,
x 20°C si la voie est non stabilisée après travaux d'entretien,
Il convient d'imposer une limitation de vitesse à 100 km/h et une surveillance

COPIE COPIE
permanente.
De plus, le Pôle régional Maintenance, en accord avec l’expert Rail d’IEM.RM2 décide
des mesures à prendre vis à vis des rails concernés par la surchauffe (statu quo, mise en
observation, retraits…).
Si une déformation, quelle que soit son amplitude, est constatée, l'article 45 est à
appliquer intégralement.
En cas de doute sur les mesures à prendre, questionner le Département IGEV de la
Direction de l'Ingénierie.

46.2 - La surchauffe est restée faible

Si la surchauffe est restée faible (semelles et composants fusibles des systèmes d’attache

COPIE COPIE COPIE


n'ont pas été détruits et absence de déformation) :
x le rail peut être conservé,
x réaliser entre 2 points situés à 50 m de part et d'autre de la zone chauffée
- une homogénéisation des contraintes si la distance entre ces points est
inférieure ou égale à 300 m
- une libération partielle si cette distance est supérieure à 300 m.

COPIE COPIE
Page 102 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
Fiche d’identification

Titre POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS


RAILS SOUDES (LRS)
Référentiel Référentiel Infrastructure
Nature du texte Procédure

COPIE COPIE COPIE


Concerne la sécurité de l’exploitation ferroviaire Non
Émetteur Direction de l’Ingénierie - IGEV
Référence IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)
Date d’édition 02 août 2004
Version en cours / date Version 01 du 02/08/2004
Date d’application Applicable dès réception

Approbation
COPIE COPIE
Rédacteurs Vérificateurs Approbateur
Christian BARBET 02-08-2004 Gilbert HANOT 02-08-2004 Eric REBEYROTTE 02-08-2004
IEM RM1 IEM RM1 IG.T
Jean Marie TREVIN 02-08-2004 Marcel FUMEY 02-08-2004
IG.EV.T.2 IG.EV.T

Textes abrogés

COPIE x

x COPIE
NG EF 2 C 33 N°1 édition du 15/01/1996
IN1868 du 20/01/2000 COPIE
Textes de référence

x néant

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004 Page 103
COPIE Référentiel Infrastructure

COPIE COPIE
Procédure

Historique des versions

Version Date de version Date d’application


Version 01 02-08-2004 Dès réception

Mise à disposition / distribution


COPIE Type de média : Papier / Intranet COPIE COPIE
Distribution

Organismes de la direction de l’entreprise IEMRM – IEMSQ - IG.T – IG.EV – IG.OA – IG.LG – IG.P
- CI
Régions – IN - INVM –– PI – PIEG – PIOA - IN51 – IN52

COPIE
Établissements
COPIE
SV – SVQS – SVO – SV99 – SV10 – SV15 – SVTX- SLV
– SLV12 – SV105
Organismes rattachés R42 – R52 – R53 – R54
Collection individuelle 66 – 89 - 64
Régions concernées Toutes.
Particularités de distribution

Services chargés de la distribution

COPIE COPIE COPIE


Nom de l’organisme Coordonnées
Distribution Service général Répartition, tél. : 31 97 11
initiale Routage, tél. : 31 97 07
Distribution EIMM de St-Pierre-des-Corps Cellule approvisionnement
complémen Tél. : 42 10 97
taire

Résumé

Règles de pose, de surveillance, d’entretien et de travaux de modification des Longs rails


soudés (LRS)
Conditions de maintien en voie des LRS créés avant mise en application de l’IN2915.

COPIE COPIE
Page 104 IN 0281 (NG EF 2 C 33 n°1)  Version 01 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS


SOUDES (LRS)
COPIE COPIE COPIE

ANNEXE 1
PHENOMENES PROPRES AUX LONGS RAILS
SOUDES SOUS L’ACTION DE LA
TEMPERATURE COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 1 Page 1
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 1 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
Lorsqu’une barre est posée sur rouleaux, aucune contrainte ne s’oppose à son mouvement lorsque la
température varie. La barre est dite en dilatation libre; ses variations de longueurs sont données par la
formule :
¨L = LD't

x L est la longueur de la barre à la température initiale,
x ¨L est la variation de cette longueur,
x D est le coefficient de dilatation linéaire de l’acier à rail 11.5 x 10-6,
x ¨t la variation de température par rapport à la température initiale.

Si l’on exerce une force f agissant dans le sens de la longueur de la barre, et qui s’oppose à
l’allongement ou au raccourcissement de la barre sous l’effet de la variation de température, sa
variation de longueur est alors : ¨L = L D't – Fl . On peut réduire ce mouvement et même l’annuler

COPIE
complètement lorsque F atteint la valeur : COPIE Es

Es
COPIE
F= ¨L = Es D't
L

x s est la section de la barre
x E le module d’élasticité de l’acier : 210 Kn / mm².

On dit alors que la barre est en dilatation complètement contrariée.


Elle est le siège d’une contrainte F = E D't qui s’exprime en Kn / mm².
s

COPIE COPIE
La variation de contrainte par degré de variation de température, E D, est d’environ 0.0024 Kn / mm² /
degré.

Dans un LRS, le frottement et la butée des traverses sur le ballast dans le sens longitudinal exercent
une force qui s’oppose aux variations de longueur dues aux variations de température.

Cette force est répartie à raison de r newton par mètre de voie. La force cumulée croît depuis les
extrémités libres de la barre, avec une approximation suffisante, proportionnellement à la distance de
ces extrémités.

A une distance z des extrémités, la résistance atteindra rz newton, et au-delà de la distance Z telle
que rz = F = ES D't la dilatation sera totalement contrariée, S étant la section de l’ensemble des
deux rails.
La figure 1 représente le diagramme théorique des efforts dans un LRS à une température différente
de sa température de libération.

COPIE COPIE COPIE

M
ES D ǻt

r r
z
Z Z

COPIE COPIE
Fig. 1

IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 1 Page 3


COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
La longueur des parties extrêmes, en mouvement partiellement contrarié, est proportionnelle à la
variation de température.
Cette longueur, appelée zone de respiration est donc égale à :
ESD't
Z=
r

Le tableau ci-après donne la valeur de l’effort de compression ou de traction F= ESD't


dans la zone centrale pour l’ensemble des deux rails et ¨t = 40°C, ainsi que la longueur théorique Z
des zones de respiration correspondant à cette valeur de ¨t pour r = 10 kN/m

U33 U50 UIC 60


F (10kN) 114 125 148

COPIE
Z (mètres)

Le déplacement de chaque point M est :


114
COPIE 125
COPIE
148

r ( Z  z )²
į=
ES 2
x z étant la distance du point M à l’extrémité la plus proche du LRS.
rZ ² ESD ² 't ²
x Pour l’extrémité (z=0) į= : l’ouverture des AD varie donc comme le
2 ES 2r
carré des écarts de température.
Mais en réalité, le diagramme des contraintes est fonction des états antérieurs, c’est-à-dire des divers
cycles de température depuis la pose. Il peut présenter l’aspect de la figure 2.

COPIE COPIE
Fig. 2

Le déplacement des extrémités est fonction de ce diagramme, de sorte qu’il n’y a pas de
correspondance bi-univoque entre la température et l’ouverture des appareils de dilatation.
La figure 3 représente le déplacement d’une extrémité de barre fixée à une température tf et oscillant

COPIE COPIE COPIE


entre les deux températures tm et tM.
On constate que, à une température donnée t, le déplacement est compris entre deux valeurs į1 et į2.
Les courbes suivies sont des paraboles à axe vertical.

į’

į1

tm tf tM t
į2

Fig.3

COPIE COPIE
Page 4 Annexe 1 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
Supposons que l’on pose des barres élémentaires à une même température tf et qu’on les soude
quelques jours après à la même température tf, on peut avoir, à cette température, une succession de
diagrammes de contraintes tels que ceux représentés ci-après (Fig. 4).

barre 1 barre 2 barre 3

COPIE COPIEFig.4

On voit que, dans les anciennes zones de respirations de ces éléments il existe des hétérogénéités
COPIE
de contraintes qui se trouvent définitivement figées après soudure lorsqu’elles sont situées dans la
zone centrale de la barre complète.
C’est pourquoi la libération de la barre complète à une température convenable après soudure des
éléments, est imposée dans la plupart des cas.

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 1 Page 5
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 6 Annexe 1 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS


SOUDES (LRS)
COPIE COPIE COPIE

ANNEXE 2
ALLONGEMENT DE LRS PAR SUPPRESSION
OU DEPLACEMENT D'UN APPAREIL DE
COPIE
DILATATION OU D'UN DISPOSITIF DE
DILATATION A JOINTS MULTIPLES
COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 2 Page 1
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 2 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
Sommaire
ARTICLE 1 - GENERALITES........................................................................................... 5
ARTICLE 2 - PRINCIPE DE LA METHODE................................................................... 5
CHAPITRE 1 - SUPPRESSION D'UN APPAREIL DE DILATATION SANS
CONSERVATION DU CHASSIS ................................................................................... 6

COPIE COPIE COPIE


ARTICLE 3 - SUPPRESSION D'UN AD ENTRE 2 LRS ................................................. 6
ARTICLE 4 - ALLONGEMENT DE PLUS DE 30 M D'UN LRS PAR REMPLACEMENT D'UNE
ZONE DE BARRES NORMALES OU D'UN APPAREIL A SUPPRIMER PAR DES RAILS
SOUDES QUE L'ON INCORPORE AU LRS.................................................................... 8
ARTICLE 5 - VARIANTE CONCERNANT L'EMPLOI D'UNE BOURREUSE-DRESSEUSE
MECANIQUE LOURDE.................................................................................................... 9
ARTICLE 6 - VARIANTE CONCERNANT LA POSE DE RAILS PROVISOIRES DE
LONGUEURS NORMALES EN CAS DE CHANTIER EXECUTE EN PERIODE HIVERNALE
............................................................................................................................................. 9
CHAPITRE 2- SUPPRESSION SANS LIMITATION DE VITESSE D'UN AD UIC60 MODELE
1959 ENCADRE PAR DES LRS EQUIPES DE TRAVERSES EN BOIS................. 10

COPIE COPIE
ARTICLE 7 - GENERALITES......................................................................................... 10
ARTICLE 8 - CONDITIONS A REMPLIR POUR SUPPRIMER UN AD UIC60 MODELE 1959,
SANS LIMITATION DE VITESSE................................................................................. 10
ARTICLE 9 - PROCESSUS D'EXECUTION.................................................................. 11
ARTICLE 10 - VARIANTE CONCERNANT L'EMPLOI D'UNE BOURREUSE-DRESSEUSE
MECANIQUE LOURDE.................................................................................................. 11
CHAPITRE 3 - SUPPRESSION D'UN DISPOSITIF DE DILATATION A JOINTS
MULTIPLES ................................................................................................................... 12
ARTICLE 11 - GENERALITES....................................................................................... 12
ARTICLE 12 - PROCESSUS D'EXECUTION................................................................ 12

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 2 Page 3
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 4 Annexe 2 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 1 - GENERALITES

Il est rappelé que les repères fixes (situés dans une zone où les contraintes n'ont pas été perturbées)
sont constitués par un trait sur une traverse, au voisinage du patin du rail, dont toutes les attaches sont
nettement desserrées. Les attaches de cette traverse ne seront resserrées qu'après achèvement des
travaux. Le repère mobile correspondant est un trait fin sur le patin du rail, en correspondance avec le
trait de la traverse.

ARTICLE 2 - PRINCIPE DE LA METHODE


COPIEx
COPIE COPIE
L'allongement des LRS, par suppression ou déplacement d'un AD ou d'un dispositif de dilatation à
joints multiples, est effectué sur une voie où la stabilisation est effective, la zone de voie modifiée
comportant des rails ou coupons provisoires de longueurs normales.
x Les travaux sont effectués sous couvert de limitations temporaires de vitesse (sauf cas exposé au
Chapitres 2 et 3) dont les taux sont précisés aux articles suivants.
Les travaux peuvent ainsi être effectués à n'importe quelle période de l'année sous réserve que la
température du rail soit inférieure à la température de référence la plus faible des LRS intéressés.
Le mode opératoire et la succession des opérations indiquées à l'article 3 suivant doivent être

COPIE COPIE
impérativement respectés. Les seules variantes possibles sont indiquées aux articles 5 et 6 ci-après.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 2 Page 5
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
CHAPITRE 1 - SUPPRESSION D'UN APPAREIL DE
DILATATION SANS CONSERVATION DU CHASSIS

ARTICLE 3 - SUPPRESSION D'UN AD ENTRE 2 LRS


COPIE COPIE COPIE

COPIE
1 - Sous couvert d'une limitation temporaire de vitesse à 40 km/h (1)
x
COPIE
Remplacer les bois spéciaux et toutes les traverses qui ne sont pas du même type que celui des
traverses des LRS encadrants.
x Remplacer les ferrures sur chaque file par 2 coupons provisoires de 9 m au moins de longueur
(avec éventuellement mise en voie d'un joint isolant provisoire), boulonnés côté coupon, avec "C"
de serrage côté LRS. Les ouvertures des joints en fonction de la température du rail seront :

- HIVER : novembre à février : 15  t


2
- MI-SAISON : mars, avril, octobre : 20  t
2
- ETE : mai à septembre : 30  t
2

COPIE
x

x
COPIE
Ballaster abondamment (après avoir éventuellement remplacé le gravillon par du ballast).
Effectuer un relevage soigné de la zone remaniée.
COPIE
x Renforcer le profil de ballast sur la zone remaniée ainsi que sur 50 m de part et d'autre. Cette cause
temporaire de renforcement est à maintenir jusqu’à achèvement de la libération.
La vitesse peut être alors portée à 100 km/h.

(1)
COPIE
voir IN0271 (EF2E1) annexe 3 fiche 3.5.
COPIE
Page 6 Annexe 2 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
2 - Sous couvert de la limitation temporaire de vitesse à 100 km/h :
x Effectuer un bourrage-dressage mécanique avec bourreuse lourde sur 150 m de part et d'autre de
l'axe de l'ancien AD.
x Attendre la stabilisation de la voie.
x Tracer en C et D des repères fixes à 150 m de part et d'autre de l'ancien AD.
x Mettre en voie et souder sur chaque file le coupon définitif EF de longueur supérieure à celle des
coupons provisoires (disposer le JIC éventuel à l'emplacement correct).
x Effectuer une libération partielle entre les points C et D, comme indiqué à l'IN0283 (EF2C33).
Les coupons définitifs EF sont incorporés par soudure dans la même période d'interdiction de

COPIE COPIE COPIE


circulation où est effectuée la libération ou dans une période précédente suffisamment proche pour
avoir l'assurance qu'entre la soudure des coupons et la libération, la température ne peut pas s'élever de
plus de 15°C. Si les conditions de température ne sont pas respectées, la vitesse doit être limitée à 40
km/h jusqu’à achèvement de la libération.
3 - La vitesse normale peut ensuite être rétablie
Remarques :
1 - La méthode décrite ci-avant s'applique également :
x à la suppression d'un appareil de voie entre 2 LRS anciens déjà libérés et encadrés par des AD,
x à la suppression d'un appareil de VUT entre 2 LRS récemment posés.

COPIE COPIE
Dans les deux cas, les repères C et D sont placés à 150 m des extrémités (ou axe des AD) des LRS
situés de part et d'autre de l'appareil.
2 - La température de référence du tronçon CD du nouveau LRS est celle résultant de la libération
partielle effectuée.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 2 Page 7
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 4 - ALLONGEMENT DE PLUS DE 30 M D'UN LRS PAR
REMPLACEMENT D'UNE ZONE DE BARRES NORMALES OU D'UN
APPAREIL A SUPPRIMER PAR DES RAILS SOUDES QUE L'ON
INCORPORE AU LRS

1 - Sous couvert d'une limitation temporaire de vitesse à 40 km/h (1)


x Déplacer l'AD ou poser le nouveau dispositif de dilatation.

COPIE
x
COPIE
Mettre en place des rails provisoires de longueurs normales dont au moins un coupon de 9 m, avec
les ouvertures de joints indiqués à l'article 3 de la présente annexe, à l'emplacement de l'ancien AD
(et éventuellement de l'appareil supprimé).
COPIE
x Ballaster abondamment (après avoir éventuellement remplacé le gravillon par du ballast).
x Effectuer un relevage soigné de la zone remaniée.
x Renforcer le profil de ballast sur la zone remaniée ainsi que sur 50 m de part et d'autre. Cette cause
temporaire de renforcement est à maintenir jusqu’à achèvement de la libération.
La vitesse peut être alors portée à 100 km/h.
2 - Sous couvert de la limitation temporaire de vitesse à 100 km/h :
x
COPIE COPIE
Souder les rails existants en partant du dispositif de dilatation d'extrémité ou raccorder par soudure
un tronçon de LRS neuf à la place des barres normales.
x Effectuer un bourrage-dressage mécanique avec bourreuse lourde depuis le nouveau dispositif de
dilatation jusqu'en C à 150 m de l'axe de l'ancien AD déposé.
x Attendre la stabilisation de la voie.
x Tracer en C un repère fixe à 150 m de l'axe de l'ancien AD déposé.
Coupon définitif

Coupons provisoires

COPIE COPIE COPIE


x Mettre en voie et souder sur chaque file le coupon définitif EF à l'emplacement de l'ancien AD
déposé.
x Effectuer une libération partielle de C à la nouvelle extrémité du LRS comme indiqué à l’IN 0283
(EF 2C 33). Les coupons définitifs EF sont incorporés par soudure dans la même période
d'interdiction de circulation que celle où est effectuée la libération partielle ou dans une période
précédente suffisamment proche pour avoir l'assurance qu'entre la soudure des coupons et la
libération, la température ne peut pas s'élever de plus de 15°C. Si les conditions de température
ne sont pas respectées, la vitesse doit être limitée à 40 km/h jusqu’à achèvement de la libération.

3 - La vitesse normale peut ensuite être rétablie


x Régler le nouveau dispositif de dilatation si nécessaire.

(1)
COPIE
. voir IN0271 (EF2E1) annexe 3 fiches 3.6 et 3.7
COPIE
Page 8 Annexe 2 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 5 - VARIANTE CONCERNANT L'EMPLOI D'UNE BOURREUSE-
DRESSEUSE MECANIQUE LOURDE
Si l'on ne peut disposer d'une bourreuse-dresseuse mécanique lourde, et si les travaux ont lieu en
période hivernale (1er novembre - 1er mars) :

x se limiter à un bourrage par engin manuel sur la partie remaniée et 30 m de part et d'autre,

x si le nivellement est correct et après stabilisation de la voie, effectuer les libérations indiquées et
rétablir la vitesse normale.

COPIE COPIE
Mais le bourrage-dressage mécanique avec bourreuse lourde de la zone remaniée et 150 m de part COPIE
et d'autre doit être effectué ultérieurement de telle sorte que la stabilisation de la voie soit effective
avant le début de la prochaine période d'interdiction des travaux de 2ème catégorie.

ARTICLE 6 - VARIANTE CONCERNANT LA POSE DE RAILS


PROVISOIRES DE LONGUEURS NORMALES EN CAS DE CHANTIER
EXECUTE EN PERIODE HIVERNALE

COPIE COPIE
Si les travaux ont lieu en période hivernale (1er novembre - 1er mars), il est possible de :

x se dispenser de poser des rails de longueurs normales et des coupons provisoires,

x mettre en voie directement les coupons définitifs.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 2 Page 9
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
CHAPITRE 2- SUPPRESSION SANS LIMITATION
DE VITESSE D'UN AD UIC60 MODELE 1959
ENCADRE PAR DES LRS EQUIPES DE
TRAVERSES EN BOIS
COPIE COPIE COPIE
ARTICLE 7 - GENERALITES
Les suppressions d'AD décrites au chapitre 1 article 3 nécessitent le remplacement des bois centraux
et des traverses spéciales encadrantes. Elles ne peuvent être réalisées que sous couvert de
limitations temporaires de vitesse. Cette contrainte pour le transport peut être évitée en appliquant les
dispositions ci-après.

L'AD UIC60 modèle 1959 a la particularité d'avoir, de part et d'autre de ses 2 bois centraux, des
traverses de même type que celles des voies encadrantes. La suppression de ce type d'AD se limite

COPIE COPIE
donc au remplacement des ferrures et des 2 bois centraux, opérations pouvant se faire sans limitation
de vitesse.

Remarque importante

LA SUPPRESSION DES AUTRES TYPES D'AD (55 kg U39, modèles 1949, 1957 et 1959) EXIGE
PAR CONTRE :

x LA DEPOSE DES BOIS CENTRAUX,


x LE REENTAILLAGE OU LE REMPLACEMENT DES TRAVERSES SPECIALES
ENCADRANTES,

ET NE SAURAIT DONC ÊTRE EFFECTUEE SUIVANT CETTE METHODE.

ARTICLE 8 - CONDITIONS A REMPLIR POUR SUPPRIMER UN AD UIC60


COPIE
MODELE 1959, SANS LIMITATION DE VITESSE COPIE COPIE
1 - Les parties de voies encadrantes sont obligatoirement posées sur traverses bois.

2 - L'AD est déjà posé sur ballast de granulométrie normale.

3 - Le ballast est réglé au profil renforcé sur la zone de l'AD et sur 100 m de part et d'autre.

4 - Seule la case séparant les bois centraux est dégarnie pour permettre leur dépose (un
dégarnissage en saignée le long de ces bois du côté de la case non touchée est cependant
toléré).

5 - Les prescriptions de l'article 28 du présent document doivent être respectées pour l'exécution du

COPIE
bourrage lourd.
COPIE
Page 10 Annexe 2 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
ARTICLE 9 - PROCESSUS D'EXECUTION
L'opération de suppression de l'AD comporte la mise en place de coupons provisoires de 6 m de
longueur, positionnés en fonction de la présence éventuelle d'un joint isolant. Ces coupons sont
placés dans l'axe de l'AD si celui-ci ne comporte pas de joints isolants ; dans le cas contraire, ils sont
posés à partir de ces joints. Les coupons définitifs, d'une longueur de 18 m, comportant ou non un
joint isolant collé, sont posés de façon à éliminer les soudures aluminothermiques extrêmes (voir
IN0227 (EF 2 B 34), annexe 4, planche 1).

La succession des opérations est la suivante :


x Dégarnissage jusqu’au NIT de la case séparant les bois centraux. Seul un léger dégarnissage en

COPIE COPIE COPIE


saignée est toléré le long des traverses spéciales du côté de la case non touchée, pour éviter lors
de leur dépose la chute du ballast sur le moule.
x Dépose des ferrures de l'AD sur 6 m, des coussinnets d'appui et des plaques guides des
traverses centrales.
x Dépose de 2 traverses centrales.
x Pose de 2 traverses ordinaires avec selles au même emplacement (entraxe de 700 mm), et
calage soigné de ces traverses.
x Sur les 4 traverses encadrantes (01, 02, 05 et 06) :
x Pose sous le rail des semelles en caoutchouc de voie courantes avec dépose, le cas échéant,
des semelles spéciales placées sous les selles,
x Remplacement des crapauds rigides et rondelles doubles par des griffons NABLA S1
(selle U90) ou P5 (selle U82) fixés par tirefonds de 23 x 135 ou 23 x 155. (La pose sur selle

COPIE COPIE
est maintenue, même si la voie courante encadrante est posée sans selle).
x Pose des coupons provisoires de 6 m - éclissage avec les ouvertures de joints indiquées à
l'article 3 de la présente annexe - retirefonnage.
Remarque :
En cas d'élévation de température après la pose des coupons provisoires, s'assurer de
l'ouverture des joints et éventuellement la rétablir.
x Renforcer le profil de ballast sur la zone remaniée ainsi que sur 50 m de part et d'autre. Cette
cause temporaire de renforcement est à maintenir jusqu’à achèvement de la libération.
x Reprise du nivellement des traverses remplacées, si nécessaire, avant l'exécution du bourrage-
dressage mécanique lourd.
x Bourrage-dressage mécanique lourd, dans les conditions de l'article 28 du présent document, sur
150 m de part et d'autre de l'axe de l'emplacement de l'ancien AD. Avant passage de la
bourreuse-dresseuse et dans la même interception de voie, régulariser le travelage des
4 traverses situées dans la zone centrale de l'AD déposé. Les entraxes des traverses sont
portées à 555 mm, 590 mm, 555 mm au lieu de 500 mm, 700 mm, 500 mm.
x Attente de la stabilisation de la voie.

COPIE COPIE COPIE


x Traçage des repères fixes C et D à 150 m de part et d'autre de l'axe de l'ancien AD, mise en voie
sur chaque file du coupon définitif et libération partielle entre les points C et D, comme indiqué à
l'IN0283 (EF2C33).
Les coupons définitifs sont incorporés par soudure dans la même période d'interdiction de circulation
que celle où est effectuée la libération partielle, ou dans une période suffisamment proche pour avoir
l'assurance qu'entre la soudure des coupons et la libération, la température ne puisse pas s'élever de
plus de 15°C. Si les conditions de température ne sont pas respectées, la vitesse doit être limitée à 40
km/h jusqu’à àchèvement de la libération.

ARTICLE 10 - VARIANTE CONCERNANT L'EMPLOI D'UNE BOURREUSE-


DRESSEUSE MECANIQUE LOURDE
Les prescriptions de l'article 5 de la présente annexe sont applicables.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 2 Page 11
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE COPIE
CHAPITRE 3 - SUPPRESSION D'UN DISPOSITIF
DE DILATATION A JOINTS MULTIPLES

ARTICLE 11 - GENERALITES

COPIE COPIE
Les traverses à l'emplacement du dispositif à joints multiples sont conservées, le travelage est
seulement modifié à l'emplacement des anciens joints. COPIE
La suppression du dispositif de dilatation à joints multiples peut donc être réalisée sans limitation de
vitesse particulière si les prescriptions de l'article 28 sont respectées pour l'exécution du bourrage
lourd.

ARTICLE 12 - PROCESSUS D'EXECUTION

COPIE COPIE

x Effectuer un bourrage mécanique lourd sur la longueur de chaque dispositif de dilatation plus
150 m au-delà des anciens joints J1. Avant passage de la bourreuse, le travelage au droit des

COPIE COPIE COPIE


joints est modifié par dépose d'une traverse et l'espacement des traverses est régularisé.

x Renforcer le profil de ballast sur la longueur des dispositifs ainsi que sur 50 m de part et d'autre.
Cette cause temporaire de renforcement est à maintenir jusqu’à achèvement de la libération.

x Attendre la stabilisation.

x Mettre en voie et souder sur chaque file les rails définitifs ou souder les joints.

x Effectuer la libération partielle entre les points C et D comme indiqué à l'IN0283 (EF2C33) ou
l’IN0289 (EF 2 C 33) s'il s'agit d'une incorporation d'appareil.

La mise en place des coupons définitifs ou la soudure des anciens joints du dispositif de dilatation
doivent être réalisées dans la même période d'interdiction de circulation que celle où est effectuée la
libération partielle ou dans une période suffisamment proche pour avoir l'assurance qu'entre la
suppression des joints et la libération, la température ne puisse pas s'élever de plus de 15°C. Si les

COPIE COPIE
conditions de température ne sont pas respectées, la vitesse doit être limitée à 40 km/h jusqu’à
achèvement de la libération.

Page 12 Annexe 2 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004


COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS


SOUDES (LRS)
COPIE COPIE COPIE

ANNEXE 3
CARNET DE IVE DES LRS

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 3 Page 1
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 3 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE
COPIE COPIE ANNEXE 3

Région de ............................
Unité Code ........................

COPIE COPIE COPIE


CARNET DE VIE DES L.R.S.

COPIE COPIE
Ligne de .............................................à ....................................

N° de classement géographique

Voie N°.......................................... Groupe UIC..........................

Vitesse maximale.......................... Tonnage brut journalier.............

COPIE COPIE COPIE

Carnet de vie des LRS ( IN 0281) Page 1

COPIE COPIE 0.018.3711


COPIE
COPIE NOTE EXPLICATIVE
COPIE
Numérotation des feuillets : 11 , 12…. Suivant le nombre de feuillets nécessaires.
Tracé : indiquer le rayon des courbes.
Ballast : épaisseur, année de mise en voie, profils renforcés à préciser
au-dessus d’un trait d’épaisseur tracé sur la longueur de la zone
intéressée.
Plan de pose : indiquer :
x le type de rail et l’année de pose,
x le type de traverses, le travelage et l’année de pose,
x la nature du petit matériel (selles ou sans selles, attaches rigides

COPIE COPIE COPIE


ou élastiques),
x le km de chaque AD d’extrémité ou le km du joint J1 des dispositifs
à joints multiples,
x le km des appareils (isolés ou groupés) et leur désignation
succincte,
x le km et la classe (2 et 3) des ponts-rails,
x les JIC

tr à la pose
à l’établissement du schéma : rayer la mention inutile
Modifications-entretien : pour toute opération de modification ou d’entretien figurant au schéma
préciser les dates d’exécution.

COPIE COPIE
§I : indiquer la nature du défaut qui a motivé la réparation.
§ II : les raccourcissements définitifs de LRS, bien que n’entraînant pas
d’autres précautions que celles habituellement nécessitées par la mise
en place d’AD, doivent également être mentionnés.
§ I et § II : indiquer file G ou file D suivant le sens des circulations en double voie
ou le sens du kilométrage en voie unique.
§ III : préciser les hauteurs de relevage.

Etablir et inclure dans le présent carnet les fiches intercalaires correspondant aux cas suivants :
x incorporation d’appareils,
x autres opérations entraînant une libération ou une modification du
LRS,
x libération,
x réglage d’AD ou des dispositifs à joints multiples,
x remplacement de rails ou de soudures.

COPIE COPIE
Les carnets nouveaux modèles sont à établir pour chaque situation nouvelle.
COPIE
Il n’est pas nécessaire de reporter sur les nouveaux carnets les renseignements figurant sur les
carnets anciens modèles qui doivent alors être conservés et utilisés jusqu’au remaniement futur
d’installation.

Page 2 Carnet de vie des LRS ( IN 0281)

COPIE COPIE
COPIE IN 0281

COPIE COPIE
ANNEXE 3
(Intercalaire 1)

Région de ............................
Unité Code ........................

Ligne de .............................................à ....................................

Voie ............ km .......................... à km ..........................

CARACTERISTIQUES DU LRS

COPIE COPIE
MODIFICATIONS - ENTRETIEN
COPIE
STABILISATION

Nature des - Nivellement par - Nivellement par - Nivellement par - Nivellement par
opérations bourreuse-dresseuse bourreuse-dresseuse bourreuse-dresseuse bourreuse-dresseuse
mécanique avec rele- mécanique avec mécanique avec rele- mécanique avec rele-
vages entre points relevages entre points vages entre points vages entre points
hauts d 50 mm et hauts d 50 mm et hauts > 50 mm et (ou) hauts > 50 mm et
ripages d 20 mm sans ripages d 20 mm avec ripages > 20 mm sans ripages > 20 mm avec
stabilisation dynamique stabilisation dynamique stabilisation dynamique stabilisation dynamique
partielle (SDP) partielle (SDP) partielle (SDP) partielle (SDP)

COPIE
- Nivellement par
soufflage ou avec
bourreuses légères ou
COPIE
- Nivellement par
soufflage ou avec
bourreuses légères ou
bourroirs individuels, bourroirs individuels.
relevages entre points Relevages > 15 mm et
bons d 15 mm et d 20 mm et (ou) ripages
ripages d 20 mm > 20 mm et d 40 mm

- Autres opérations de
2ème catégorie

Traverses Tonnage minimal : 5 000 Tonnage minimal : 0 Tonnage minimal : Tonnage minimal : 5 000
béton Délai minimal : 24 h Délai minimal : non exigé 20 000 Délai minimal : non exigé
soit jours Délai minimal : 48 h
soit jours

Traverses bois Tonnage minimal : Tonnage mini. : 5 000 Tonnage minimal : Tonnage minimal :

COPIE 20 000
Délai minimal : 24 h
soit jours
soit
COPIE
Délai minimal : non exigé
jours
100 000
Délai minimal : 48 h
soit jours
20 000
COPIE
Délai minimal : non exigé

Traverses Tonnage minimal : Non admis Tonnage minimal : Non admis


métalliques 20 000 100 000
Délai minimal : 24 h Délai minimal : 48 h
soit jours soit jours

0.018.3716
Carnet de Vie des LRS (Intercalaire 1)

COPIE COPIE
(IN 0281)
COPIE
COPIE
Km . Gares . PN
COPIE
Tracé

Ballast . Profil renforcé

Plan de pose

tr à la pose à
l’établissement du schéma

COPIE
Modification de la tr
COPIE COPIE
I – Opérations n’entraînant pas de libération ou de modification de LRS
x Réparations de ruptures ou d’avaries de rail hors de la zone de 30 m à 100 m de l’extrémité du LRS
x Autres opérations (remplacement systématique de matériel, épurations…)

File

File

COPIE COPIE
II – Opérations entraînant une libération ou une modification de LRS
x Suppression d’AD, incorporation d’appareil de voie, modification de tracé ou de dévers
x Réparations de ruptures ou d’avaries de rail dans la zone de 30 m à 100m de l’extrémité du LRS
x Remplacement de plus de 3 rails par file de rail sur 100m.

File

File

III - Relevages

COPIE
IV - Libérations
COPIE COPIE

COPIE COPIE
Mis à jour le
COPIE
COPIE COPIE IN 0281
ANNEXE 3
(intercalaire 2)

Région de ............................
Unité Code ........................

FICHE DE REGLAGE D’APPAREIL DE DILATATION


Ligne de .................................. à.............................................Voie……....

COPIE COPIE COPIE


km………………………………..
Type de l’AD……………………

COPIE COPIE

1er réglage 2éme réglage 3éme réglage 4éme réglage

File G File D File G File D File G File D File G File D

Dates

COPIE COPIE COPIE


Température de réglage en °C :
tg

Ouvertures C

Aig. intérieure
Cotes a ou b
selon le type d’AD
Aig. extérieure

Nom
Etabli par le
dirigeant d’unité
Visa

COPIE Carnet de vie des LRS (intercalaire 2)


(IN 0281)
COPIE 0.018.3719
COPIE
COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
COPIE
COPIE COPIE IN 0281
ANNEXE 3
(intercalaire 3)

Région de ............................
Unité Code ........................

REGLAGE DES DISPOSITIFS A JOINTS MULTIPLES


Ligne de .................................. à.............................................Voie……....
Joints amont
COPIE G COPIE km…
COPIE
II II II II
J4 J3 J2 J1 sens de circulation LRS

II II II II
D
Rail mixte éventuellement
1er réglage 2éme réglage 3éme réglage 4éme réglage

G D G D G D G D

COPIE COPIE
Date du réglage
Température en °C au moment
du réglage
Ouvertures données à J1
J2
J3
J4 (si JGP)
km………

Joints aval
G J1 J2 J3 J4
II II II II
LRS sens de circulation
D
II II II II

COPIE Rail mixte éventuellement


1er réglage
COPIE 2éme réglage 3éme réglage
COPIE
4éme réglage

G D G D G D G D
Date du réglage
Température en °C au moment
du réglage
Ouvertures données à J1
J2
J3
J4 (si JGP)

Nom

COPIE COPIE
Etabli par le
dirigeant d’unité
Visa
Carnet de vie des LRS (intercalaire 3) 0.018.3723
(IN 0281)
COPIE
COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
COPIE
COPIE COPIE IN 0281
ANNEXE 3
(intercalaire 4)

Région de ............................
Unité Code ........................

OPERATION ENTRAINANT UNE LIBERATION OU


MODIFICATION (1) DE LRS

COPIE COPIE COPIE


Ligne de .................................. à.............................................Voie…………………..
Entre le km……………………………………………et le km……………………………

Travaux effectués :…………………………………………………………………………


…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
Date d’exécution :………………………………………………………………………….

- Situation ancienne (schéma).


Armement ancien.
COPIE COPIE

- Situation nouvelle (schéma).


Armement nouveau.

COPIE COPIE COPIE


- Nouvelle température de référence déterminée sur la fiche de libération tr =

Nom
Etabli par le
dirigeant Visa
d’unité

(1) y compris les incorporations d’appareils ou renouvellement d’appareils incorporés

COPIE Carnet de vie des LRS (intercalaire 4)


(IN 0281) COPIE 0.018.3714
COPIE
COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS


SOUDES (LRS)
COPIE COPIE COPIE

ANNEXE 4
POCHETTE LRS

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 4 Page 1
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 4 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE
COPIE COPIE IN 0281
ANNEXE 4
POCHETTE LRS
Ligne de ………… à………………..

1- STABILISATION
Traverses Traverses Traverses
béton bois métalliques
- Nivellement par soufflage ou avec bourreuses

COPIE COPIE COPIE


2é catégorie sauf

légères ou bourroirs individuels, relevages entre jours jours jours


Tous travaux de

points bons d 15 mm et ripages d 20 mm


- Nivellement par soufflage ou avec bourreuses
légères ou bourroirs individuels, relevages jours jours jours
> 15 mm et d 20 mm et (ou) ripages > 20 mm et
BML

d 40 mm
Autres opérations de 2e catégorie
- Relevages entre points hauts d 50 mm et
dresseuse mécanique lourde

ripages d 20 mm sans stabilisation dynamique jours jours jours


Nivellement par bourreuse-

partielle (SDP)
- Relevages entre points hauts d 50 mm et
ripages d 20 mm avec stabilisation dynamique jours jours Non admis

COPIE
partielle (SDP)
- Relevages entre points hauts > 50 mm et (ou)
ripages > 20 mm sans stabilisation dynamique
COPIE
jours jours jours
partielle (SDP)
(BML)

- Relevages entre points hauts > 50 mm et


ripages > 20 mm avec stabilisation dynamique jours jours Non admis
partielle (SDP)

2- VOIE COURANTE : voir au dos

3- APPAREILS INCORPORES ET ASSIMILES


TEMPERATURES LIMITES POUR

Travaux de 2e catégorie sans Alignements et courbes de 10°C/25°C


BML R t1200 m

COPIE COPIE COPIE


Courbes de rayon < 1200 m 10°C/20°C
Les reprises de nivellement de longueur d 5 m et les autres travaux ne nécessitant pas un levage >
2cm peuvent être effectués en-dessous de 10°C sans toutefois descendre en-dessous de 0°C.
Bourrages par bourreuse- Alignements et courbes de 5°C/35°C
dresseuse mécanique lourde R t 1200 m
(BML) Courbes de rayon < 1200 m 5°C/30°C

4- RECOMMANDATIONS IMPORTANTES

1. Ne pas faire d’entretien sur des LRS ou des appareils incorporés en LRS sans instructions du
responsable désigné de l’unité voie.
2. Respecter les interdictions (levage, dégarnissage, desserrage d’attaches….) fixées par l’IN 0281
et le PGAV.
3. ATTENTION : Appliquer les mesures de sécurité (arrêt des travaux, ralentissements…..)précisées
dans l’IN 0281 et le PGAV, lorsque la température du rail est susceptible :
- de dépasser la température limite supérieure pendant les travaux effectifs (période allant de

COPIE COPIE
l’ouverture du chantier jusqu’au rétablissement de la voie : serrage, regarnissage, cylindrage),
- de dépasser de plus de 20°C la température limite supérieure ou 45°C pendant la stabilisation.
COPIE
COPIE COPIE
VOIE COURANTE TEMPERATURES LIMITES POUR
e
N° des Points kilométriques Température Bourrage et dressage Tous autres travaux de 2 Partie centrale des
LRS ou extrêmes de référence mécanique lourd (BML) catégorie (y compris LRS
partie de avec relevage d 20 mm sur relevage général par
LRS PH et d 50 mm entre PH - BML)
Ripage d 40 mm
1 2 3 4 5 6

Du ………………….. …………………

Au………………… à………………..

COPIE COPIE COPIE


Du ………………….. …………………

Au………………… à………………..

Du ………………….. …………………

Au………………… à………………..

Du ………………….. …………………

Au………………… à………………..

Du ………………….. …………………

Au…………………
COPIE
Du …………………..
COPIE à………………..

…………………

Au………………… à………………..

Du ………………….. …………………

Au………………… à………………..

Du ………………….. …………………

Au………………… à………………..

NOTA : la température de référence des 100 m de voie de part et d’autre des appareils incorporés en LRS est forfaitairement fixée à

COPIE COPIE COPIE


20°C.

Km…………………………………….à km…………………………………………….

Km…………………………………….à km…………………………………………….
- Regarnissage
Zones avec profil super renforcé
Km…………………………………….à km…………………………………………….

0.95m

† 0.15 m
Bois

COPIE COPIE
Mis à jour le : 0.018.3713
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS


SOUDES (LRS)
COPIE COPIE COPIE

ANNEXE 5
CONDUITE DES OPERATIONS DE
NIVELLEMENT PAR SOUFFLAGE
COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 5 Page 1
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 5 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
Sous réserve du respect des conditions d'exécution des travaux de 2ème catégorie, le nivellement
des LRS par soufflage mesuré (continu ou avec abattement) est conduit de la manière suivante :

ARTICLE 1 - NIVELLEMENT D'UN LRS SUR TOUTE SA LONGUEUR


(pour mémoire)
1 - Niveler la zone centrale de façon continue à partir de 150 m d'une extrémité (1) du LRS jusqu'à
150 m de l'autre extrémité. Pour les LRS de moins de 400 m, la zone centrale est fixée
forfaitairement à 100 m.

2 - Niveler les parties situées entre la zone centrale du LRS et ses extrémités, y compris les appareils

COPIE COPIE COPIE


de dilatation (ou les dispositifs à joints multiples) après stabilisation de la zone centrale. Toutefois,
il n'est pas nécessaire d'attendre la stabilisation de toute la zone centrale pour niveler une zone de
respiration ; il suffit pour cela que 150 m de la partie de la zone centrale contigüe à cette zone de
respiration soient stabilisés (ou les 100 m centraux si la longueur du LRS est inférieure à 400 m).

Dans tous les cas, le soufflage des zones de respiration est toujours effectué en partant de la zone
centrale vers les extrémités du LRS.

ARTICLE 2 - NIVELLEMENT PARTIEL D'UN LRS


Dans le cas d'un nivellement partiel de la zone centrale ne se rapprochant pas de plus de 300 m des

COPIE COPIE
extrémités du LRS, il n'est pas nécessaire d'attendre la stabilisation de cette zone pour entreprendre
le nivellement des zones de respiration.

ARTICLE 3 - NIVELLEMENT ISOLE DES AD OU DES DISPOSITIFS A


JOINTS MULTIPLES
Le nivellement des AD ne doit pas s'étendre à plus de 30 m de part et d'autre de leur axe.

Le nivellement des dispositifs à joints multiples doit être limité côté LRS à 30 m du joint J1.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
(1)
L'extrémité d'un LRS est définie soit par l'axe de l'AD, soit par le joint J1, dans le cas de dispositifs à joints
multiples.

IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 5 Page 3


COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
ARTICLE 4 - PRESCRIPTIONS COMMUNES A TOUS LES MODES
DE NIVELLEMENT PAR SOUFFLAGE

Le dégarnissage doit être fait une case sur deux ou par demi-case en quinconce, quelle que soit la
nature des traverses ou la position de l'intervention.

Pour éviter le retournement continuel des souffleurs, une variante consiste à opérer par dégarnissage
en saignées, comme en barres normales, mais en changeant de sens de dégarnissage tous les 25 m
environ.

COPIE COPIE
Les banquettes, en têtes de traverses, ne doivent pas être touchées par le dégarnissage.
COPIE
Au cours des travaux de soufflage, pendant la coupure de midi, les zones soufflées et non regarnies
doivent être surveillées lorsque la température du rail est susceptible d'atteindre ou de dépasser la
température de référence. Il est par ailleurs interdit de laisser en fin de journée une partie des LRS
dégarnie.

Toutes les prescriptions, en matière de soufflage, non contraires à celles de l'article 33 et de la


présente annexe sont applicables aux LRS, notamment en ce qui concerne les longueurs de
dégarnissage et hauteurs maximales de relevage. Toutefois, les longueurs de dégarnissage et de
soufflage relatives au soufflage avec abattement ne sont pas limitées. Les règles d'exécution des
rampes de raccord sont celles de l’IN 0268 ( EF 2 C 31) et de l’IN 0277 (EF 2 C 33) en ce qui

COPIE
concerne les sections de lignes parcourues à V > 160 km/h.
COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 4 Annexe 5 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES


(LRS)
COPIE COPIE COPIE

ANNEXE 6
MODIFICATIONS TEMPORAIRES D'UN LRS :
– INTRODUCTION D'UN APPAREIL DE VUT OU
TCT COPIE
– INTRODUCTION D'UNE ZONE DE BARRES
COPIE
NORMALES AU COURS D'UNE PHASE DE
TRAVAUX OU D’UNE OPERATION D’ENTRETIEN
OBLIGEANT A TRONCONNER UN LRS EXISTANT

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 6 Page 1
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 6 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
Sommaire
ARTICLE 1 - GENERALITES........................................................................................... 5
ARTICLE 2 - INTRODUCTION D'UN APPAREIL DE VUT OU TCT DANS UN LRS 5
ARTICLE 3 - CONSTITUTION (OU RECONSTITUTION) DU LRS LORS DE LA DEPOSE DE
L'APPAREIL ET DES DISPOSITIFS DE DILATATION PROVISOIRES...................... 6
ARTICLE 4 - AUTRES CAS ............................................................................................. 7

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 6 Page 3
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 4 Annexe 6 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
ARTICLE 1 - GENERALITES
Sur l'ensemble des lignes, quel qu'en soit le groupe UIC, il n'est généralement pas utilisé d'appareils de
dilatation provisoires pour encadrer les appareils de VUT ou TCT pour travaux, ainsi que pour toutes les
situations provisoires où une phase de travaux oblige à tronçonner un LRS.

Le raccord du LRS sur l'appareil de voie ou la zone de travaux est alors réalisé par un dispositif de
dilatation provisoire à joints multiples comme indiqué à l’IN0278 (EF 2 C 33) "Dispositifs de dilatation à
joints multiples".

COPIE COPIE COPIE


ARTICLE 2 - INTRODUCTION D'UN APPAREIL DE VUT OU TCT DANS
UN LRS
La succession des opérations est la suivante :

2.1 - Préparation

x Marquer sur le LRS, à l'emplacement des coupes, 2 points A et B distants de la longueur Lm de


l'appareil, majorée de 36 m dans le cas d'un appareil éclissé ou de 54 m dans le cas d'un appareil

x
x
COPIE
soudé de tg t 0,05.
COPIE
Percer 3 trous d'éclissage ‡ 23 dans le LRS devant rester en place (au-delà de A et au-delà de B).
Couper le LRS en A et B avant tout dégarnissage. Ces coupes sont exécutées conformément à l’IN
0309 ( EF 2 C 35).
x Eclisser en A et B avec 2 boulons d'un côté et un Cé de serrage de l'autre.
x Si le LRS risque d'être en compression au cours de la phase de dégarnissage, couper en A' et B' à 4 m
de A et de B et éclisser avec "Cés" les points A' et B' en ménageant des lacunes dont la valeur
cumulée est au moins égale pour chaque côté à (50 - t) mm; t = température du rail en °C.

Ces travaux préparatoires doivent être effectués par température assez basse, de manière que le LRS ne
soit pas en compression au moment des coupes.
A LRS existant B
Période C de serrage
hivernale
Coupe A Coupe B

COPIE Boulons COPIE


dm= Lm + 36 m (ou 54 m) COPIE
Boulons

C de serrage
Hors
période
hivernale A’ B’
A B

4m 4m

Coupons à recouper éventuellement de D ' en A’ et E ’ en B’

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 6 Page 5
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
2.2 - Réalisation
x Sous couvert d'une limitation temporaire de vitesse à 40 km/h (1) :
x Dégarnir la zone de l'appareil.
x Déposer et mettre en dépôt le tronçon de LRS AB (ou les 3 éléments AA', BB', A'B').
x Mettre en place l'appareil de voie ainsi que les 4 coupons de 9 m (2 coupons percés de 3 trous
à chaque extrémité, 2 coupons percés de 3 trous à 1 seule extrémité) (2)
x Recouper éventuellement les coupons de 9 m (à l'extrémité non percée) de manière à donner à
chaque joint une ouverture :

t
jmm = 15 
3

COPIE x
x
COPIE
Egaliser les ouvertures de ces joints et les équiper comme indiqué à l’IN0278 (EF2C33). COPIE
Relever et ballaster la zone remaniée en établissant le profil renforcé sur les 2 longueurs de
9 m et les 100 premiers mètres du LRS de part et d'autre de l'appareil.

x La limitation temporaire de vitesse peut ensuite être portée à 100 km/h.


x La vitesse normale est rétablie après stabilisation.

ARTICLE 3 - CONSTITUTION (OU RECONSTITUTION) DU LRS LORS


DE LA DEPOSE DE L'APPAREIL ET DES DISPOSITIFS DE
COPIE
DILATATION PROVISOIRES
COPIE
3.1 - Pose des nouveaux LRS
De part et d'autre de l'appareil de VUT ou TCT encadré par les coupons d'environ 9 m de longueur, le LRS
est arrêté et l'ouverture des joints J1, J2, J3 et éventuellement J4 est réglée à nouveau à :
t
jmm = 15 
3
Les joints J1 doivent être éclissés avec Cés côté LRS si la libération ne doit pas tarder. Sinon, l'éclissage
côté LRS est réalisé avec perçage et boulonnage.

COPIE COPIE COPIE


NB :
Si le LRS renouvelé est d'un profil de rail différent du LRS initial, remplacer les rails mixtes (ou les coupons)
de 9 m initialement posés.
Si l'appareil ne peut être déposé avant la libération du LRS, celle-ci est arrêtée aux joints J1 qui sont réglés
à nouveau.

3.2 - Suppression de l'appareil VUT ou TCT et établissement (ou rétablissement)


de la continuité des LRS
Cette opération équivaut à un allongement de LRS. Elle est effectuée comme indiqué à l'annexe 2.

(1)
ou 60 km/h si les conditions de l'IN0271 (EF 2 E 1) pour le remplacement des appareils de voie sous couvert d'un

COPIE COPIE
taux de vitesse de 60 km/h sont respectées.
(2)
6 coupons de 9 m dans le cas d'un appareil soudé de tg t 0,05 (4 coupons percés de 3 trous à chaque extrémité,
2 coupons percés de 3 trous à une extrémité)

Page 6 Annexe 6 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004


COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
ARTICLE 4 - AUTRES CAS

4.1 - Appareil provisoire posé dans une zone de barres normales, remplacées au
cours du renouvellement par des LRS
x Aucune prescription spéciale n'est imposée lors de la pose de l'appareil de VUT ou TCT.
x Lors de la pose des LRS, encadrer l'appareil par des coupons de 9 m.
x Arrêter les LRS comme indiqué en 3.1.

COPIE
x
COPIE
Lors de la dépose, procéder comme indiqué en 3.2.
COPIE
4.2 - Situations provisoires nécessitant l'introduction d'une zone de barres
normales dans un LRS existant
Les situations provisoires sont à réaliser par adaptation des dispositions de l'article 2 ; il est impératif de
ménager trois joints (2 x 9 m) par extrémité provisoire de LRS.

Le rétablissement de la continuité du LRS ressort au point 3.2.

COPIE COPIE
4.3 – chantier de courte longueur et de courte durée nécessitant l’interruption du
LRS
Si le chantier est de courte durée (d 72 h), réalisé sous LTV d 120 et ne concerne qu’une faible longueur
(d 20 m) sans déstabilisation des zones encadrantes, les rails d’origine peuvent être déposés et remplacés,
pour la durée des travaux, par un ou plusieurs coupons provisoires de 6 à 9 m boulonnés côté coupon et
avec cés de serrage côté LRS.
L'ouverture des joints à ménager entre les LRS et le(s) coupon(s) provisoire(s) est celle indiquée à l’annexe
2, article 3. Une surveillance de l’ouverture de ces joints doit être mise en place pour s’assurer que leur
ouverture ne dépasse pas 30 mm et que leur fermeture n’intervient pas avant que la température du rail
atteigne 45°C (voir § 3.2.1 de l’IN 0271 - EF 2 E 1)
A la fin du chantier, les coupons déposés sont remis en voie selon une procédure conforme au principe de
l’article 3.2 de l’IN 2955 (EF 2C 33). L'homogénéisation prévue dans le cadre de cette procédure permet
dans ce cas de se dispenser de la libération.

COPIE COPIE COPIE


Si l’ensemble des conditions ci-dessus ne peuvent pas être respectées pendant le temps où le LRS est
interrompu, il doit être fait application de l’article 4.2 ci-dessus.

Remarque :

La longueur maximale de 20 m peut être portée à 37 m si toutes les opérations (coupes, remise en voie,
soudures) sont réalisées dans la même interception de voie, sans recours aux joints provisoires.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 6 Page 7
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 8 Annexe 6 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS


SOUDES (LRS)
COPIE COPIE COPIE

ANNEXE 7
MODIFICATIONS DE TRACE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 7 Page 1
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 7 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
Prescriptions concernant :
COPIE
- la correction de défauts de dressage localisés conduisant à des ripages supérieurs
à 40 mm au total (article 40-B)
- les modifications de tracé entraînant des ripages systématiques sur plusieurs
dizaines de mètres (article 40-C).

a) Si la zone ripée n'intéresse que la zone centrale des LRS (plus de 150 m des extrémités) :

soit f (mm) les flèches sur cordeau de 20 m ) Mesurés au droit des


r (mm) les ripages comptés positivement vers ) repères fixes (tous les 10
l'extérieur de la courbe, négativement ) m)
vers l'intérieur )

COPIE COPIE COPIE


L (m) une longueur :
1 - comprenant la zone ripée,
2 - ne se rapprochant pas de plus de 150 m des extrémités de LRS,
L
n= ____ le nombre de repères fixes compris dans la longueur L
10

Si L d 300 m
n
Sur la longueur L calculer ¦ r˜f
1
:
n
si ¦ r˜f
1
d 1500 ˜ n

COPIE COPIE
effectuer une homogénéisation des contraintes sur cette longueur L lorsque la voie est stabilisée. La
température de référence n'est sensiblement pas modifiée.

n
Si L d 300 m avec ¦ r˜f
1
! 1500 ˜ n ou si L > 300 m

effectuer une libération partielle entre 2 points A et B situés à 50 m de part et d'autre de la longueur L
en appliquant les dispositions de l'IN0283 (EF 2 C 33).

b) Si la longueur ripée n'intéresse qu'une zone de respiration :

Procéder après stabilisation à une libération partielle en partant d'un point situé à 200 m au moins de
l'extrémité du LRS, en appliquant les dispositions de la fiche n° 11 de l'IN0283 (EF 2 C 33).

COPIE COPIE
Vérifier l'ouverture de l'AD, s'il existe, et effectuer si nécessaire un nouveau réglage de cet AD dès
que possible. Il en est de même en ce qui concerne l'ouverture des 3 premiers joints qui suivent le
LRS le cas échéant.
COPIE
c) Si la zone ripée intéresse à la fois la zone centrale et une zone de respiration

Procéder après stabilisation à une libération partielle entre l'extrémité du LRS intéressée et un point
situé à 50 m au-delà de la zone ripée côté zone centrale.

Vérifier l'ouverture de l'AD, s'il existe, et effectuer si nécessaire un nouveau réglage de cet AD dès
que possible. Il en est de même en ce qui concerne l'ouverture des 3 premiers joints qui suivent le
LRS le cas échéant.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 7 Page 3
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 4 Annexe 7 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS


SOUDES (LRS)
COPIE COPIE COPIE

ANNEXE 8
REALISATION DE LRS (OU PARTIE DE LRS)
PAR SOUDAGE EN VOIE DE RAILS ECLISSES
COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 8 Page 1
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 8 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
Sommaire
ARTICLE 1 – CONDITION PREALABLE....................................................................... 5
ARTICLE 2 - TRAVAUX PREPARATOIRES ................................................................. 5
ARTICLE 3 - EXECUTION DU TRAVAIL DE REALISATION DU LRS ..................... 5

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 8 Page 3
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 4 Annexe 8 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
ARTICLE 1 – CONDITION PREALABLE
La réalisation de LRS par soudage en voie de rails éclissés doit avoir fait l’objet d’un schéma de pose
(Chapitre 5 - article 19 du présent document) répondant aux conditions de d’armement et de tracé de
l’IN 2915.

ARTICLE 2 - TRAVAUX PREPARATOIRES

COPIE
1.1 - Sans chutage des abouts

- Voir l’article 6.1 de l’IN 2915 (EF 2C 33)


COPIE COPIE
1.2 - Avec ou sans chutage des abouts

- Remplacement éventuel des traverses hors service.

- Vérification de la tenue des attaches et détermination des travaux de consolidation à prévoir avant
libération de façon à obtenir après cette opération le niveau de qualité VO (valeur d'objectif) de la

COPIE COPIE
norme sur l'efficacité des attaches.

- Pose éventuelle de bêches d'ancrage.

- Nivellement-dressage de la voie si nécessaire afin d'obtenir le niveau de qualité VO (valeur


d'objectif) de la norme sur la géométrie de la voie avant réalisation du LRS. Dans le cas où il est fait
application de l'annexe 2 (article 4), ce bourrage se substitue à celui prévu au point 2 de cet article.

ARTICLE 3 - EXECUTION DU TRAVAIL DE REALISATION DU LRS

La voie doit être stabilisée et les profils de ballast conformes aux prescriptions de l’IN 0274
(EF 2 C 32) et à l'article 13 de la présente NG, avant toute soudure de rails.

COPIE
2.1 - Exécution des soudures COPIE COPIE
Exécuter les soudures conformément aux prescriptions de l’IN 2614 (EF 03A) ou du livret 1.12 du
CPC en veillant particulièrement au respect des tolérances géométriques imposées.

2.2 - Progression du chantier

- Le chantier doit progresser sans discontinuité de sens, de l'origine à la fin de la zone où le LRS doit
être réalisé.

- Il faut éviter les interruptions dans le fonctionnement du chantier et en assurer l'achèvement le plus
rapidement possible. Toutefois, si le chantier doit être interrompu plus d'une semaine, il est nécessaire
de réaliser un dispositif de dilatation à joints multiples à l'extrémité provisoire du LRS.

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 8 Page 5
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
- A l'extrémité origine, le dispositif de dilatation (AD ou dispositif à joints multiples) doit être mis en
place préalablement à l'exécution des soudures.

- Si le chantier consiste à allonger un LRS existant, il est fait application des prescriptions de
l'annexe 2. S'il s'agit de la suppression d'une zone de barres normales entre deux LRS, les dispositifs
de dilatation doivent être maintenus en place jusqu'à la libération partielle des LRS réalisés et des
anciennes zones de respiration de part et d'autre, à partir de points fixes choisis à 150 m des
extrémités des anciens LRS.

2.3 - Conditions de température

Pour permettre l'exécution des travaux, la température au rail doit rester comprise entre 0° et 40°C.

COPIE COPIE COPIE


2.4 - Conditions de vitesse

Au franchissement du chantier, et tant que les LRS ne sont pas libérés, la vitesse est limitée à
100 km/h. Elle est abaissée à 40 km/h si la température au rail vient à dépasser 45°C.

2.5 - Libération des contraintes

COPIE COPIE
Les LRS ainsi constitués doivent être libérés conformément aux prescriptions de l’IN 0283 (EF2C33).

La libération doit intervenir dès que possible. En dehors de la période comprise entre le 15 octobre et
le 1er mars, la libération doit intervenir dès que la longueur du LRS atteint 1 200 m. Si le LRS est
libéré en plusieurs tronçons, le point fixe pour le départ de la libération du tronçon suivant est placé à
150 m de la fin du tronçon précédemment libéré, dans la zone déjà libérée.

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 6 Annexe 8 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS


SOUDES (LRS)

COPIE COPIE COPIE


ANNEXE 9
CONDITIONS A RESPECTER SUR LES
CHANTIERS DE RB,RT,RR AVEC
DECONSOLIDATION DE LA VOIE,
COPIE
RB+RT,RB+RR, RT+RR, RVB.
COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 9 Page 1
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 9 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
Sommaire
ARTICLE 1 - OBJET.................................................................................................................................5
ARTICLE 2 - TERMINOLOGIE ..............................................................................................................5
ARTICLE 3 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE NUIT ET
FRANCHIS A UNE VITESSE d 40 KM/H ..............................................................................................7
ARTICLE 4 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE JOUR ET
FRANCHIS A UNE VITESSE d 40 KM/H ..............................................................................................8

COPIE COPIE COPIE


ARTICLE 5 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE NUIT ET
FRANCHIS A UNE VITESSE DE 60 KM/H ...........................................................................................9
ARTICLE 6 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE JOUR ET
FRANCHIS A UNE VITESSE DE 60 KM/H .........................................................................................11
ARTICLE 7 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE JOUR OU DE
NUIT ET FRANCHIS A UNE VITESSE DE 100 KM/H.......................................................................13

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 9 Page 3
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 4 Annexe 9 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
ARTICLE 1 - OBJET
COPIE
La présente annexe définit les conditions de tronçonnage, d'armement, de tracé et de ballastage de la
voie de chantier, par nature de chantier élémentaire, en fonction des dates et des horaires de
réalisation du chantier ainsi que du taux de la Limitation Temporaire de Vitesse autorisé sur la voie de
chantier (40, 60 ou 100 km/h).

Les différents tableaux qui suivent ne sont applicables qu'à une voie de chantier équipée de LRS non
tronçonnés. Le tronçonnage des LRS suspend donc l'obligation de respecter les différentes dispositions
de cette annexe.

Cette annexe est applicable aux chantiers de renouvellement complet d'un ou plusieurs constituants de
la voie : RB (renouvellement du ballast), RT (renouvellement des traverses), RR (renouvellement du

COPIE COPIE COPIE


rail) avec pose de LRS sur plancher conservé mais avec modification du travelage entraînant une
déconsolidation de la voie, RB + RT, RB + RR, RT + RR, RVB (renouvellement total voie et ballast).

Les chantiers de renouvellement du rail seul, sans déconsolidation de la voie, ne sont pas concernés
par cette annexe et sont réalisés conformément aux prescriptions de l'article 21.1 de la présente notice.

Lorsqu'un chantier est composé de plusieurs chantiers élémentaires (par ex. dégarnissage puis
substitution), les conditions de LTV à appliquer à l'ensemble du chantier sont les plus restrictives parmi
celles à appliquer pour chacun des chantiers élémentaires.

Les cellules grisées du tableau correspondent à des cas de chantiers dont les conditions de réalisation
(période d'exécution, plage horaire) ne sont pas optimales, ne sont donc pas à envisager dans le cas
général et doivent être réservées à des circonstances particulières.

COPIE COPIE
La reddition de la voie, au taux de vitesse prévu, ne peut être autorisée que si toutes les règles
prescrites pour chaque cas de chantier élémentaire concerné, dans les tableaux des différents
articles ci-après, en fonction des conditions de réalisation du chantier, sont effectivement
respectées.

Les règles à appliquer sont désignées dans les tableaux qui suivent par leur abréviation, leur définition
intégrale étant explicitée à l'article 21.2 de la présente NG.

ARTICLE 2 - TERMINOLOGIE
(Résumé des définitions complètes de l'article 21.2 de la présente notice)

SDP = Stabilisation Dynamique Partielle de la voie, réalisée à l'aide d'un stabilisateur agréé.

COPIE COPIE COPIE


CHANTIER DE NUIT = Un chantier est réalisé de nuit si le début des travaux intervient après 20 h et si
la fin des travaux intervient avant 7 h.

CHANTIER DE JOUR = Un chantier est réalisé de jour si le début des travaux intervient avant 20 h ou
si la fin des travaux intervient après 7 h.

SUBSTITUTION = Chantier élémentaire qui consiste à remplacer le châssis de voie (rails, traverses,
attaches : RVB) ou une partie de celui-ci (plancher seul : RT, rail seul : RR).

ARMEMENT = Les conditions d'armement de la voie sur le chantier élémentaire correspondent aux 5
classes de traverses ci-après définies au chapitre 4 (§ 11.2) :
- plancher constitué de traverses en béton de classe 4,
- plancher constitué de traverses en béton de classe 3,
- plancher constitué de traverses en béton de classe 2,

COPIE COPIE
- plancher constitué de traverses en béton de classe 1,
- plancher constitué de traverses bois, métallique ou mixte (classe 0).

IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 9 Page 5


COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE
TEMPERATURE DE RÉFÉRENCE SUR LA VOIE DE CHANTIER (trc) = Température de référence
telle que définie à l'article 7.8 de la présente notice, soit en résumé :
A moins de 100 m
Etat du LRS Situation d’une coupe ou Au delà
extrémité (*)
Avant tout chantier
élémentaire trc= tr – 5°C
LRS existant Après chantiers(s)
élémentaire(s) trc inchangée
LRS nouvellement posé ou créé par soudures trc = (tf – 5°C) ou trc = (tf – 5°C) ou
(tb – 5°C) ou (ts – 5°C) (ts – 5°C)
LRS libéré Après chantiers(s)
provisoirement pendant élémentaire(s) trc = tlp min – 5°C
le chantier Sans chantier
élémentaire trc = tlp min

COPIE COPIE COPIE


(*) à moins de 300 m d’une coupe ou extrémité, en cas de passage d’une dégarnisseuse sur le chantier
élémentaire précédent.

TRONÇONNAGE DES LRS = Les différentes règles définies à l'article 21.2.1 de la présente notice
sont :
Î TO (Tronçonnage Obligatoire) : obligation de tronçonner le LRS en barres de 48 m ou 54 m, avant
dégarnissage et/ou substitution.
Î TC (Tronçonnage Conditionnel) : obligation de tronçonner imposée, à priori, avant dégarnissage
et/ou substitution. L'opération de tronçonnage peut être annulée, sous certaines conditions reprises à
l'article 21.2.1, dans les 48 h qui précédent le chantier.
Î TNO (Tronçonnage Non Obligatoire) : les seules coupes à réaliser sont celles nécessitées par
l'évacuation des rails déposés.

COPIE COPIE
Î TNOC (Tronçonnage Non Obligatoire Conditionnel)
Le tronçonnage des LRS n'est normalement pas obligatoire, sauf dans trois cas repris dans l'article
21.2.1 (en particulier, dépassement de tr du LRS qui vient d'être dégarni et ballasté avec un Ballastage
Minimum).

BALLASTAGE = Les conditions de ballastage sur le chantier élémentaire considéré sont prescrites à
l'article 21.2.3 de la présente notice. Elles peuvent être de 2 sortes :
Î BM (Ballastage Minimum) : ballastage assurant
- une butée minimale de 0,15 m en tête de traverse.
Î BS (Ballastage Suffisant) : ballastage assurant
- des banquettes d'une largeur d'au moins 0,30 m, et
- le remplissage des cases à l'intérieur de la voie sur au moins 0,40 m à partir de chaque rail.

SURVEILLANCE = les différents régimes de surveillance définis à l’article 21.2.4 sont :

COPIE COPIE COPIE


Î SP (Surveillance Permanente)
La voie de chantier doit être surveillée en permanence
Î SP0 / SP 20 / SP 30 / SP35 (surveillance permanente si 't > 0, 20, 30 ou 35°C)
Sur un tronçon donné du chantier, la voie doit être surveillée en permanence si une différence de plus
de 0°C, 20°C, 30°C ou 35°C est constatée entre la température du rail et la température de référence
chantier (trc) définie au § 7.8 ou si la température du rail dépasse 45°C.
Î SP45 (surveillance permanente si 't > 45°C)
Sur un tronçon donné du chantier, la voie doit être surveillée en permanence si une différence de plus
de 45°C est constatée entre la température du rail et la température de référence chantier (trc) définie
au § 7.8 ou si la température du rail dépasse 55°C.
Î S20/45 (surveillance de 't )
Avant passage de 5000 t sur le chantier, une LTV à 60 km/h au plus est à mettre en place si une
différence de plus de 20°C est constatée entre la température du rail et la température de référence
chantier (trc) définie au § 7.8 ou si la température du rail dépasse 45°C.
Après mise en place de la LTV 60, le régime de surveillance SP45 est appliqué.

COPIE COPIE
Page 6 Annexe 9 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)
ANNEXE 9

ARTICLE 3 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE NUIT ET


FRANCHIS A UNE VITESSE d 40 KM/H

COPIE
COPIE
Le responsable du chantier doit s'assurer avant reddition de la voie que toutes les conditions de géométrie et de stabilité de la voie sont réunies pour autoriser la circulation à 40
km/h. Ces conditions sont exposées au chapitre 4 de l'IN 0271.
COPIE

Les règles à respecter vis à vis du LRS sont les suivantes :

nature classe règles de surveillance


conditions conditions de tronçonnage minimum
chantier dates chantier d'armement lors tracé de la voie après reddition si LRS
particulières ballastage imposé
élémentaire de la reddition non tronçonnés

COPIE
COPIE
COPIE

BM TNOC SP0
311 - du 1/11 au 28/02 (1) toutes
BS TNO néant
31 -
tous
dégarnissage
1à4 SP30
312 -du 1/03 au 31/10 BS TNO
0 SP20

COPIE
COPIE

321 -du 1/11 au 28/02 toutes BM néant


32 -
substitution :
RT, RR ou 1à4 tous TNO SP30
RT+RR 322 -du 1/03 au 31/10 BS
simultanés
0 SP20

COPIE
COPIE
COPIE

(1) Compte tenu du risque de déplacement de la voie sous la dégarnisseuse, la valeur de l'entrevoie devra être vérifiée de façon continue derrière le dégarnissage.

IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 9 Page 7

COPIE
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

ARTICLE 4 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE JOUR ET


FRANCHIS A UNE VITESSE d 40 KM/H
Le responsable du chantier doit s'assurer avant reddition de la voie que toutes les conditions de géométrie et de stabilité de la voie sont réunies pour autoriser la circulation à 40

COPIE
COPIE
km/h. Ces conditions sont exposées au chapitre 4 de l'IN 0271.

Les règles à respecter vis à vis du LRS sont les suivantes :


COPIE

nature classe règles de surveillance


conditions conditions de tronçonnage minimum
chantier dates chantier d'armement lors tracé de la voie après reddition si LRS
particulières ballastage imposé
élémentaire de la reddition non tronçonnés
BM TNOC SP0
41 - 411 - du 1/11 au 28/02 (1) toutes

COPIE
COPIE
COPIE

dégarnissage BS TNO néant


précédant un
412 - du1/03 au 15/04 1à4 tous SP30
RR (cas du BS TC
RVB ou du du 1/10 au 31/10 0 SP20
RB+RR)
413 - du 16/04 au 30/09 toutes BM TO néant
42 -
dégarnissage 421 - du 1/11 au 28/02 (1) toutes TNO néant

COPIE
COPIE

non suivi d'un


RR (cas du
RB, dég. sous 1à4 SP30
tous BS
voie neuve, conditions
422 - du 1/03 au 31/10
RT+RB ou particulières
RB+RT) (2)
(2)
substitution : 0 SP20
RT sans RR
43 - 431 - du 1/11 au 28/02 toutes néant

COPIE
COPIE
COPIE

substitution :
RR seul ou 1à4 tous BS TNO SP30
RT+RR 432 - du 1/03 au 31/10
simultanés 0 SP20

(1) Compte tenu du risque de déplacement de la voie sous la dégarnisseuse, la valeur de l'entrevoie devra être vérifiée de façon continue derrière le dégarnissage.
(2) Si, exceptionnellement, ces chantiers ne peuvent pas être programmés à d'autres dates ou dans d'autres horaires, une étude de réalisation est à demander à IPM MR1, au
cas par cas, pour gérer le risque de déformation sur la voie du chantier (coupes de chantier, …).
Page 8 Annexe 9 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004

COPIE
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

ARTICLE 5 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE NUIT ET


FRANCHIS A UNE VITESSE DE 60 KM/H

COPIE
COPIE
Le responsable du chantier doit s'assurer avant reddition de la voie que toutes les conditions de géométrie et de stabilité de la voie sont réunies pour autoriser la
circulation à 60 km/h. Ces conditions sont exposées au chapitre 4 de l'IN 0271.
COPIE

Les règles à respecter vis à vis du LRS sont les suivantes :

nature classe règles de surveillance


conditions conditions de tronçonnage minimum
chantier dates chantier d'armement lors tracé de la voie après reddition si LRS
particulières ballastage imposé
élémentaire de la reddition non tronçonnés

BM TNOC SP0

COPIE
COPIE
COPIE

51 - 511 - du 1/11 au 28/02 (1)


dégarnissage
précédant un BS TNO néant
RR ou RT toutes tous
(cas du RVB, 512 - du 1/03 au 15/04
BS TC SP0
du RB+RR ou du 1/10 au 31/10
du RB+RT)
513 - du 16/04 au 30/09 BM TO néant

COPIE
COPIE

52 - 521 - du 1/11 au 28/02 (1) toutes tous BS TNO néant


dégarnissage
non suivi d'un (1) SP45
R t 1200 m
RR ou RT
(cas du RB,
dég. sous 1200 > R t 650 m SP45
voie neuve ou 4
522 - du 1/03 au 31/10 - avec relevage t 80 mm BS TNO
RT+RB) (2) SP35
et SDP avant reddition 650 > R t 450 m

COPIE
COPIE
COPIE

recoupe si 't > 40°C (3)


substitution : (1)
RT sans RR SP30
450 > R t 300 m
recoupe si 't > 35°C (3)

IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 9 Page 9

COPIE
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

(CHANTIERS FRANCHIS A 60 KM/H ET REALISES DE NUIT / suite)

nature classe règles de surveillance


conditions conditions de tronçonnage minimum
chantier dates chantier d'armement lors tracé de la voie après reddition si LRS
particulières ballastage imposé
élémentaire de la reddition non tronçonnés

COPIE
COPIE
0 ou 1 R t 900 m SP20
COPIE

R t 1200 m SP45
4
1200 > R t 650 m SP35
531 - du 1/11 au 28/02 BS TNO
2 ou 3 R t 650 m SP35

COPIE
COPIE
COPIE

53 -
substitution : 2, 3 ou 4 650 > R t 450 m SP30
RR seul ou
RT+RR - avec relevage t 80 mm
4 450 > R t 300 m SP30
simultanés et SDP avant reddition

R t 1200 m SP45

1200 > R t 650 m SP45


4

COPIE
COPIE

532 - du 1/03 au 31/10 BS TNO


- avec relevage t 80 mm (2) SP35
650 > R t 450 m
et SDP avant reddition recoupe si 't > 40°C (3)
SP30
450 > R t 300 m
recoupe si 't > 35°C (3)

(1) Compte tenu du risque de déplacement de la voie sous la dégarnisseuse, la valeur de l'entrevoie devra être vérifiée de façon continue derrière le dégarnissage.
(2) Si la voie renouvelée ne se raccorde pas sur une longueur de voie déjà posée sur traverses en béton de classes 3 ou 4 d'au moins 50 m, le raccord de la voie
renouvelée sur la voie existante non remaniée devra être réalisé par l'intermédiaire d'un dispositif de dilatation provisoire à joints multiples (2 x 9 m) qui sera

COPIE
COPIE
COPIE

maintenu en place jusqu'à la libération des LRS (suppression à réaliser suivant les prescriptions de l'annexe 4 de la présente notice).
(3) 't étant l'écart relevé entre la température du rail et la température de référence chantier (trc) définie à l'art. 7.8 ; la recoupe des barres élémentaires non
tronçonnées, pour lesquelles le 't limite est dépassé, à n'importe quel moment de la période de surveillance, doit être réalisée en barres de 110 m maximum ; à
défaut une limitation de vitesse inopinée à 40 km/h est à imposer.

Page 10 Annexe 9 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004

COPIE
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

ARTICLE 6 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE JOUR ET


FRANCHIS A UNE VITESSE DE 60 KM/H

COPIE
COPIE
Le responsable du chantier doit s'assurer avant reddition de la voie que toutes les conditions de géométrie et de stabilité de la voie sont réunies pour autoriser la
circulation à 60 km/h. Ces conditions sont exposées au chapitre 4 de l'IN 0271.
Les règles à respecter vis à vis du LRS sont les suivantes :
COPIE

nature classe règles de surveillance


conditions conditions de tronçonnage minimum
chantier dates chantier d'armement lors tracé de la voie après reddition si LRS
particulières ballastage imposé
élémentaire de la reddition non tronçonnés
61 - BM TNOC SP0
611 - du 1/11 au 28/02 (1)
dégarnissage BS TNO néant
précédant un

COPIE
COPIE
COPIE

612 - du 1/03 au 15/04 toutes tous BS TC SP0


RR (cas du du 1/10 au 31/10
RVB ou du
613 - du 16/04 au 30/09 BM TO néant
RB+RR)
621 - du 1/11 au 28/02 (1) toutes tous BS TNO néant

0 ou 1 R t 900 m SP20

R t 1200 m SP45
4

COPIE
COPIE

62 -
1200 > R t 650 m conditions SP35
dégarnissage 622 -du 1/03 au 31/10
non suivi d'un BS particulières
avec reddition S (4) 2 ou 3 R t 650 m SP35
RR (cas du (2)
RB, dég. sous 2, 3 ou 4 650 > R t 450 m SP30
voie neuve,
RT+RB ou - avec relevage t 80 mm
4 450 > R t 300 m SP30
RB+RT) et SDP avant reddition (1)
(1) R t 1200 m SP45
substitution :

COPIE
COPIE
COPIE

RT sans RR 1200 > R t 650 m SP45


conditions
623 - du
1/03 au 31/10 4
BS particulières SP35
avec reddition AM (5) - avec relevage t 80 mm (6) 650 > R t 450 m (2) recoupe si 't > 40°C (3)
et SDP avant reddition (1)
SP30
450 > R t 300 m
recoupe si 't > 35°C (3)

IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 9 Page 11

COPIE
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

(CHANTIERS FRANCHIS A 60 KM/H ET REALISES DE JOUR / suite)


nature classe règles de surveillance
conditions conditions de tronçonnage minimum
chantier dates chantier d'armement lors tracé de la voie après reddition si LRS
particulières ballastage imposé
élémentaire de la reddition non tronçonnés
0 ou 1 R t 900 m SP20

COPIE
COPIE
R t 1200 m SP45
4
631 - du1/11 au 28/02 1200 > R t 650 m SP35
ou
COPIE

BS TNO
avec reddition S (4) 2 ou 3 R t 650 m SP35
63 - du 1/03 au 31/10
substitution : 2, 3 ou 4 650 > R t 450 m SP30
RR seul ou - avec relevage t 80 mm
RT+RR et SDP avant reddition 4 450 > R t 300 m SP30
simultanés

COPIE
COPIE
COPIE

R t 1200 m SP45

1200 > R t 650 m SP45


632 - avec reddition AM
(5) 4
BS TNO SP35
- avec relevage t 80 mm (6) 650 > R t 450 m
du 1/03 au 31/10 recoupe si 't > 40°C (3)
et SDP avant reddition
SP30
450 > R t 300 m
recoupe si 't > 35°C (3)
(1) Compte tenu du risque de déplacement de la voie sous la dégarnisseuse, la valeur de l'entrevoie devra être vérifiée de façon continue derrière le dégarnissage.

COPIE
COPIE

(2) Si, exceptionnellement, ces chantiers ne peuvent pas être programmés à d'autres dates ou dans d'autres horaires, une étude de réalisation est à demander à IPM
MR1, au cas par cas, pour gérer le risque de déformation sur la voie du chantier (coupes de chantier, …).
(3) 't étant l'écart relevé entre la température présente du rail et la température de référence chantier (trc) définie à l'art. 7.8 ; la recoupe des barres élémentaires non
tronçonnées, pour lesquelles le 't limite est dépassé, à n'importe quel moment de la période de surveillance, doit être réalisée en barres de 110 m maximum ; à
défaut une limitation de vitesse inopinée à 40 km/h est à imposer.
(4) Reddition "Soirée" : applicable si le premier train commercial franchit le chantier après 17 h 30 ou, entre le 16/09 et le 15/05, à une heure où la température du rail
est descendante.
(5) Reddition "Après-Midi" : applicable si le premier train commercial risque de franchir le chantier, avant 17 h 30, à température ascendante du rail ; applicable dans
tous les cas, entre le 16/05 et le 15/09, si le premier train commercial franchit le chantier avant 17 h 30.

COPIE
COPIE
COPIE

(6) Si la voie renouvelée ne se raccorde pas sur une longueur de voie déjà posée sur traverses en béton de classes 3 ou 4 d'au moins 50 m, le raccord de la voie
renouvelée sur la voie existante non remaniée devra être réalisé par l'intermédiaire d'un dispositif de dilatation provisoire à joints multiples (2 x 9 m) qui sera
maintenu en place jusqu'à la libération des LRS (suppression à réaliser suivant les prescriptions de l'annexe 2 de la présente notice).

Page 12 Annexe 9 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004

COPIE
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

ARTICLE 7 - CONDITIONS A RESPECTER SUR LES CHANTIERS REALISES DE JOUR OU DE NUIT ET


FRANCHIS A UNE VITESSE DE 100 KM/H

COPIE
COPIE
L'application de cet article est provisoirement soumis à une demande d'accord préalable à présenter à IEM RM1 qui l'étudiera, au cas par cas, en fonction des
particularités du chantier. L'étude de réalisation devra également intégrer la gestion du risque de déformation sur la voie du chantier (coupes de chantier, …).
Le responsable du chantier doit s'assurer avant reddition de la voie que toutes les conditions de géométrie et de stabilité de la voie sont réunies pour autoriser la
COPIE

circulation à 100 km/h. Ces conditions sont exposées au chapitre 4 de l'IN 0271.
Les règles à respecter vis à vis du LRS sont les suivantes :
- Les raccords des différentes barres élémentaires doivent être réalisés par soudures complètement achevées.
- La hauteur de ballast "bourrable" sous file basse doit être au minimum de 150 mm.
- L'emplacement du guide chaîne doit être ballasté et bourré.
- Les autres conditions permettant l'application de la procédure TNO (Tronçonnage Non Obligatoire) sont les suivantes :

COPIE
COPIE
COPIE

classe conditions règles de surveillance


nature chantier règles de libération et
dates chantier Conditions particulières d'armement lors tracé de la voie de après reddition si LRS
élémentaire tronçonnage
de la reddition ballastage non tronçonnés
71 - substitution : - avec SDP derrière
4 jusqu'à passage de
RT, RR ou toute l'année chaque passe de BML, R t 650 m BS (2)
(1) 5000t : S20/45
RT+RR simultanés avant reddition
libération préalable réalisée, si
nécessaire, dans la plage 15 à
35°C, pour que : td-trc d 20°C,
de nuit : R t 1500 m BS

COPIE
COPIE

ou
72 - dégarnissage toute l'année
recoupe (coupes de chantier) si :
non suivi d'un RR - avec SDP derrière
4 td-trc > 20°C (3) jusqu'à passage de
(cas du RB, dég. de jour : chaque passe de BML,
(1) libération préalable réalisée, si 5000t : S20/45
sous voie neuve en principe, avant reddition
nécessaire, dans la plage 15 à
ou RB+RT) du 1/10 au
30/04 35°C, pour que : td-trc d 15°C,
1500 > R t 650 m BS
ou
recoupe (coupes de chantier) si :
(3)
td-trc > 15°C

COPIE
COPIE
COPIE

(1) Si la voie renouvelée ne se raccorde pas sur une longueur de voie déjà posée sur traverses en béton de classes 3 ou 4 d'au moins 50 m, le raccord de la voie
renouvelée sur la voie existante non remaniée devra être réalisé par l'intermédiaire d'un dispositif de dilatation provisoire à joints multiples (2 x 9 m) qui sera
maintenu en place jusqu'à la libération des LRS (suppression à réaliser suivant les prescriptions de l'annexe 2 de la présente notice).
(2) Les températures de fixation et de ballastage de la voie nouvelle doivent être soigneusement relevées, en continu.
(3) Pour chaque zone à dégarnir, l'écart prévu td-trc est la différence entre la température prévue d'exécution du dégarnissage (td) et la température de référence
chantier définie à l'art. 7.8 (trc). La prise en compte de ces seuils permet de limiter les risques de déplacement du châssis de voie sous la dégarnisseuse ou de
déformation derrière celle-ci, avant ballastage, bourrage et stabilisation dynamique.

IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 9 Page 13

COPIE
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE
COPIE
COPIE

COPIE
COPIE
COPIE

COPIE
COPIE

COPIE
COPIE
COPIE

Page 14 Annexe 9 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004

COPIE
COPIE
COPIE POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS


SOUDES (LRS)
COPIE COPIE COPIE

ANNEXE 10
IMPRIME ETUDE ET CONFORMITE DE
CHANTIERS "LRS"
COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004 Annexe 10 Page 1
COPIE
POSE, SURVEILLANCE ET ENTRETIEN DES LONGS RAILS SOUDES (LRS)

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 2 Annexe 10 IN 0281 (NG EF2C33 n°1) – Version 02 du 02/08/2004
IN 0281 - EF 2 C 33 n° 1
COPIE ANNEXE 10

COPIE COPIE
ETUDE ET CONFORMITE
DE CHANTIERS "L.R.S."
Région de .............………................
EVEN de ..................………............
Unité de ……………………………
Autorisation
Modification : Provisoire (ou) Définitive n° ͙͙.͙͙͙͙.͙͙

Ligne de ………………….. à ……..………………….. Groupe UIC ……. Vitesse ……..


Gare de ………………. Voie …. du km ……….. au km ……..… TBR ………………

Nature de la modification

COPIE COPIE COPIE


DOSSIER D’ETUDE TRAVAUX « L.R.S. »
(minimum 3 mois avant les travaux effectifs)
Etabli par le Chef d'Unité ou Chef de lot Travaux
Nom ………………………… Visa
ETABLISSEMENT Date …………………………
(EVEN) Vérifié par le DET (ou Chef de Pôle Technique Voie)

COPIE
Nom …………………………
Date …………………………
Visa
COPIE
Etude du dossier
Si le schéma de pose Si la procédure travaux
présente des particularités présente des particularités
REGION Cas traités par hors référentiel existant hors référentiel existant
le référentiel
Envoi en Direction des Envoi en Direction des
existant
propositions de la Région avec propositions de la Région avec
copie des documents utiles copie des documents utiles

COPIE COPIE COPIE


Etude des particularités du Examen et avis IEM RM1
plan de pose par IGEV
DIRECTION Référence de la lettre : Référence de la lettre :
………………………… …………………………
Date : ………………… Date : …………………

Assemblage et validation par le Responsable Maintenance Infrastructure


Autorisation donnée par le Responsable Maintenance Infrastructure
(N° d’autorisation à inscrire en tête du document, en haut à droite)
REGION
Nom ………………………… Visa
Date …………………………

COPIE
Autorisation transmise par le DET (ou Chef de Pôle Technique Voie)
au Chef d’Unité ou au Chef de lot Travaux COPIE
le ………………….………
Visa Page 1 Imprimé 0.018.3769
COPIE MODIFICATION
COPIE COPIE
DU PLAN DE POSE DES L.R.S.
Modification : Provisoire (ou) Définitive

Ligne de ………………….. à ……..………………….. Groupe UIC ……. Vitesse ……..


Gare de ………………. Voie …. du km ……….. au km ……..… TBR ……………

TRACE
COPIE
ARMEMENT COPIE COPIE
Profil de rail, type de traverse, travelage, appareils (type, tg…), schéma fonctionnel OA,
points particuliers, PN, tunnels, profils de ballast, …
SITUATION ACTUELLE

COPIE COPIE

SITUATION FUTURE

COPIE COPIE COPIE

Autres renseignements
Tonnage journalier (délai de stabilisation), vitesse de ligne,…….

COPIE COPIE
Page 1A
COPIE
SITUATION DES TRAVAUX
COPIE COPIE
Modification : Provisoire (ou) Définitive

Ligne de ………………….. à ……..………………….. Groupe UIC ……. Vitesse ……..


Gare de ………………. Voie …. du km ……….. au km ……..… TBR ……………

PLANNING
COPIE
Date LTV
COPIE COPIE
Désignation des phases travaux

COPIE COPIE

COPIE COPIE COPIE

COPIE COPIE
Page 1B
COPIE
CONFORMITE DES TRAVAUX SUR L.R.S.
COPIE COPIE
(maximum 3 mois après les travaux effectifs)
Prononcée par le Chef d'Unité ou Chef de lot Travaux

SANS réserve

AVEC réserve (texte libre) :

Nom ………………………… Visa

COPIE
ETABLISSEMENT Date …………………………
COPIE COPIE
Vérifiée par le DET (ou Chef de Pôle Technique Voie)

Commentaires (le cas échéant) :

Nom ………………………… Visa

COPIE
Date …………………………
COPIE
Vérifiée et enregistrée par le Responsable Maintenance Infrastructure
(Répertoire « autorisations de travaux en LRS »)

Commentaires (le cas échéant) :

REGION

Nom ………………………… Visa

COPIE Date …………………………


COPIE COPIE
Enregistrée dans le dossier de remise des ouvrages

Commentaires (le cas échéant) :

MOA
DOD

Nom ………………………… Visa


Date …………………………

COPIE Page 2
COPIE