Vous êtes sur la page 1sur 3

SUITE 3 – LES ENSEMBLES DE Q - R - C

1. L’ensemble ℚ des rationnels :


- Cet ensemble contient tous les nombres pouvant s’écrire sous forme d’une
fraction.
𝑛
ℚ = { / n ∈ ℤ et d ∈ ℕ*}
𝑑

a. Notation sous forme d’une fraction :


𝑁
: N → le numérateur
𝐷
D → le dénominateur
Se lit : N sur D.
b. Lecture des fractions:
𝑁
- Une fraction se lit en général N sur D.
𝐷

- Cas où le dénominateur est 2, 3, 4.


1 1 1
Ex: : la moitié ou un demi : un tiers : un quart
2 3 4
3 2 3
: trois demis : deux tiers : trois quarts
2 3 4

- Cas où le dénominateur est différent de 2, 3 ou 4.


1 1 1
: un cinquième : un sixième : un dixième
5 6 10
1 2 11
: un centième : deux cinquièmes : onze huit cent
100 5 813
treizièmes
- Les préfixes hémi_, semi_, mi_, demi_ : indiquent l’idée de moitié
Ex: Hémisphère (bán cầu): chacune des 2 moitiés d’une sphère. (Équateur : xích
đạo)
Hémisphère cérébraux (bán cầu não): les 2 moitiés, droite et gauche du cerveau.
Un semi-conducteur : élément dont la conductivité électrique se situe entre les
isolants et les conducteurs. (ex : le silicium-Si)
c. Réduction ou simplification de fraction:
- Réduire ou simplifier une fraction consiste à rechercher les facteurs
communs au numérateur et dénominateur et à éliminer
𝑎 𝑑.𝑎′ 𝑎′
Ex: = =
𝑏 𝑑.𝑏′ 𝑏′
d. Inverse d’une fraction:
𝑏 𝑎
- La fraction est l’inverse de la fraction
𝑎 𝑏
1
En particulier est l’inverse de a
𝑎
Deux fractions sont inverses l’une de l’autre quand leur produit vaut 1.
e. Puissances négatives de 10 :
2. L’ensemble ℝ des réels :
- L’ensemble ℝ contient toutes les racines carrées des nombres entiers
naturels, par exemple √2.
2
√𝑛 : racine de n √𝑛 = n1/2 (racine carré)
3 𝑛
√𝑛 = n1/3 (racine cubique) √𝑧 = z1/n (racine énième de z)
3. L’ensemble ℂ des complexes :
- Cet ensemble contient tous les nombres de la forme a + bi ou i2 = -1
(a, b) ∈ ℝ
a. Définition – représentation :
z = x + yi

partie réel partie imaginaire


- Z est imaginaire pur si sa partie réel est nulle. → z = yi
- Le conjugué de z = x + yi est le nombre
𝑧̅ = x – yi (se lit z barre)
b. Module et argument d’un nombre complexe :
z = x + yi a pour module ou norme ‖𝑧‖ = √𝑥 2 + 𝑦 2
𝑥
et pour argument : arc tan
𝑦
Fonction Fonction réciproque
x = sin y y = arc sin(x) (arc sinus x)
x = cos y y = arc cos(x)
x = tan y y = arc tan(x)
x = cotan y y = arc cotan(x)

c. Autres représentation d’un nombre complexe :


- Un nombre complexe peut être écrit sous forme trigonométriques (sin, cos,
tan, cotan)
z = x + yi = ϱ . eiq
 ϱ (Rhô) : module → ϱ = ‖𝑧‖ = √𝑥 2 + 𝑦 2
 iq : argument
 eiq : exponentielle iq
eiq = cos(q) + i sin(q) → z = x + yi = ϱ (cos q + i sin q)

‖cos 𝑞 + 𝑖 sin 𝑞‖ = √𝑐𝑜𝑠 2 𝑞 + 𝑠𝑖𝑛2 𝑞 = 1


𝑥 = 𝜚 cos 𝑞 𝑦 𝑦
→ { 𝑦 = 𝜚 sin 𝑞 → = tan q → q = arc tan
𝑥 𝑥

Vous aimerez peut-être aussi