Vous êtes sur la page 1sur 2

Les savants sont unanimes sur le fait que le rattrapage de la prière manquée est obligatoire

pour celui qui a oublié ou s’est endormi selon la parole de Prophète (paix et salut sur lui) qui a
dit : « Lorsque l’un d’entre vous oublie d’accomplir une prière ou s’endort avant qu’il ne la
fasse, alors qu’il la rattrape quand il se rappelle. » Étant donné qu’il commettrait un péché en
délaissant la prière donc le rattrapage est obligatoire.

Ceci est l’avis de la majorité des savants (Joumhour), il se doit également d’accomplir des
demandes de pardon et le repentir, en multipliant les prières surérogatoires.

Les Chafi’ites et les Hanbalites considèrent que celui qui doit rattraper des prières dont il ne
connait pas le nombre, il doit les rattraper jusqu’à avoir la certitude de l’acquittement de son
dû.

Quant aux Hanafites et Malikites, ils ont dit : il suffit qu’il soit persuadé de l’acquittement de
son dû, et il n’est pas nécessaire pour lui de fixer dans l’intention la prière à rattraper en la
déterminant dans le temps (ex : la prière du Dhohr de tel jour ou de tel ordre), mais il suffit de
déterminer la prière dont il s’agit, par exemple « la prière de midi (Dhohr) » ou « la prière de
l’après-midi (‘Asr) ».

Les Hanafites ont divergé sur ce point en disant qu’il faut fixer le temps de la prière à
rattraper lors de l’intention comme par exemple il met l’intention de rattraper sa première
prière de Dhohr manqué ou la dernière…

Le rattrapage immédiat de la prière manquée est une obligation, aussi bien pour la prière
manquée pour un motif valable que celle manquée sans aucun motif, c’est l’avis des trois
imams.

Quant au Chafi’ites ils ont dit : si le retardement est sans motif, il faut la rattraper
immédiatement, et s’il est avec un motif valable, il faut toujours la rattraper, mais pas
obligatoirement dans l’immédiat, et il rattrape avec chaque obligation ce qu’il peut de ses
prières ratées.

Concernant le respect de l’ordre pour rattraper des prières manquées

Le respect de l’ordre pour rattraper les prières manquées est nécessaire pour les Hanafites,
cependant si le nombre des prières manquées, autre que la prière du Witr, est supérieur à six
prières, la prière en cours ne rentre plus dans cet ordre, c.-à-d. il faut l’accomplir avant de
rattraper les prières manquées.

Pour les Malikites le respect de l’ordre pour rattraper les prières manquées entre elles, est
nécessaire, qu’elles soient nombreuses ou pas. Avec la prière en cours on prend aussi en
considération l’ordre, mais si le nombre des prières manquées dépasse cinq prières, dans ce
cas il n’est pas nécessaire de les faire avant la prière en cours.

Pour les Hanbalites le respect de l’ordre pour rattraper les prières manquées entre elles, est
nécessaire qu’elles soient nombreuses ou pas, de même avec la prière en cours le respect de
l’ordre est obligatoire sauf si l’on craint la sortie de son heure d’accomplissement.

Pour les Chafi’ites le respect de l’ordre entre les prières manquées est une Sunna et de même
avec la prière en cours, c’est une Sunna.

Celui qui a posé la question doit choisir l’avis qui correspond à son rite et le suivre.

Pour nous, nous choisissons pour la fatwa le rite malikite vu que nous suivons Seïdina le Pôle
Caché et le Sceau Mohammadien connu, sidi Ahmed Tidjani qu’Allah l’agrée.

Ne m’oubliez pas dans vos invocations qu’Allah vous bénisse.

Et Allah le Très Haut est l’Immense et plus savant ainsi que son Messager (paix et salut sur
lui).

Wa Salam ‘Alaïkoum wa Rahmatou ALLAH wa Barakatouhou

Vous aimerez peut-être aussi