Vous êtes sur la page 1sur 4

DONNÉES :

Exercice
J Charges :
J Structure et emplacement des charges :

4
Poids propre gk = 38 kN/m
g, q

1.4
k k
Charge utile qk = 20 kN/m
Vent (Hk) qp,k = 3.5 kN/m2
q pk

J Coefficients de sécurité
Dimen-
γg,sup γg,inf γQ1 ψ0
sionnne- gk 1.35 0.8 - -
ment d’une qk - - 1.5 0.4
colonne flé- qp,k - - 1.5 0.6
chie
HYPOTHÈSES :
8.12.04 4.0 12.0 4.0
J Poids de la colonne et de l’entretoise négligé
J La charge utile agit soit sur toute la largeur, soit pas du tout
Délai pour
le rendu : J Le moment à la base de la colonne est à déterminer en considérant le dépla-
G +Q cement en tête de colonne e2d et l’imperfection due à la construction e0d.
15.12.04
d d

e 2d e0d
4 J e0d = 0.033 m , e2d = 0.428 m
J Matériaux
H G ,Q H
1.4

k k k d

Acier B500B, Béton C 30/35


2

DEMANDÉ : DIMENSIONNER LA COLONNE


0.6 1. Identifier les cas de charges déterminants, et calculer les efforts de dimen-
sionnement pour chaque cas
2. Dimensionner l’armature à la base de la colonne pour le cas de charges pré-
0.4

dominant (Mmax)
10.7

3. Avec la section déterminée auparavant, déterminer le diagramme d’interac-


tion N-M des efforts de résistance à l’aide de plusieurs états de contrainte
4. Dessiner le diagramme à l’échelle et y introduire les efforts de dimensionne-
ment des trois cas de charges. La section est-elle suffisamment armée ?

Structures ECOLE POLYTECHNIQUE ENAC Prof. Dr Aurelio Muttoni Année académique 2004-2005
en béton I FÉDÉRALE DE LAUSANNE IS-BETON Assistants : Dr M. Fernandez Ruiz, E. Hars, D. Redaelli 3ème et 5ème semestre 1

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com

1. Charges Cas de charges


Exercice
Les charges à considérer sont les suivantes : Compte tenu de la forme du diagramme d’interaction Md-Nd

4
d’une colonne armée de manière symétrique, on constate :
- Un effort normal Nd minimal peut être défavorable
Gk = 38 kN/m · 20.0 m · ½ = 380 kN - Un effort normal Nd maximal peut être défavorable
- Le moment Md est toujours défavorable
Qk = 20 kN/m · 20.0 m · ½ = 200 kN
Dimension- Trois combinaisons sont donc susceptibles d’être déterminan-
nement d’une Hk = 3.5 kN/m2 · 20.0 m · ½ = 49 kN tes (pour être sûr, il faut souvent calculer tous les cas) :
colonne flé-
chie 1) Ndmin, Mdmax(Ndmin)
Une section symétriquement armée est admise (As = As’) 2) Ndmax, Mdmax(Ndmax)
Délai pour 3) Ndmin(Mdmax), Mdmax
le rendu :
15.12.04 Cas 1 2 3
d = 600 – 40 (enrobage) – 12 (Ø étrier) – 34/2 Gk - 1.35 0.8 1.35
(Ø/2 barre) ≈ 530 mm Qk - 1.5 0 0.4
d’ = h – d = 70 mm Hk - 0.6 1.5 1.5
lcr = 2 · l = 2 · (10.0 + 0.7) = 21.4 m Nd kN -813 -304 -593
-Nd · (e0d + e2d) kN 375 140 273
Hd · l kNm 315 786 786
Md kNm 689 926 1’059
L’excentricité due aux imperfections e0d (emplacement colonne
par rapport au tablier, inclinaison de la colonne) et due à la La donnée demande de dimensionner la section avec le cas 3
déformation sous charges e2d valent (approx.) : (Mmax).
l cr 0.01 ⋅ l cr
e 0d = α i ⋅ = = 0.01 ⋅ 10.7 = 0.033 mm
2 2⋅ l

2 ⋅ 435 ⋅ (2 ⋅10.7)
2
l 2cr 2 ⋅ fsd ⋅ l 2cr
e2d = χ d ⋅ ≅ ≅ = 0.428 m
c Es ⋅ (d − d') ⋅ c 205'000 ⋅ (0.530 − 0.070 ) ⋅ π 2

Structures ECOLE POLYTECHNIQUE ENAC Prof. Dr Aurelio Muttoni Année académique 2004-2005
en béton I FÉDÉRALE DE LAUSANNE IS-BETON Assistants : Dr M. Fernandez Ruiz, E. Hars, D. Redaelli 3ème et 5ème semestre 1

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com

2. Dimensionnement
Avec d = 600 – 40 – 16 – 40 / 2 = 524 mm, on obtient
Le moment est important par rapport à l’effort normal. On
choisit le troisième cas pour le dimensionnement. Néanmoins, As = 4’634 mm2
on montrera la solution pour les trois cas de charges.
3. Diagramme d’interaction
Hypothèses :
- Comportement plastique
- Nd repris par le béton a) b) c) d) e)
- Md – Md,N repris par As = As’ (condition : xpl,N > d’)

Nd,béton = Nd,acier = Md,N = - Md-Md,N =


As = As’ parce que le moment peut agir dans le sens inverse. xpl Nd Md
-xpl·b·fcd fsd·(As+As') Nd·(h-xpl)/2 fsd·As·(d-d’)

Nsd’ fcd [m] [MN] [MNm]


d’ xpl,N a 0 0 4.371 4.371 - - 0
b d’ -0.608 0 -0.608 0.159 0.979 1.138
d c h/2 -2.400 0 -2.400 0.360 0.979 1.339
d d -4.192 0 -4.192 0.159 0.979 1.138
Nsd e h -4.800 -4.371 -9.171 - - 0
Md Nd

4. Vérification des cas de charges


3) Nd = - 593 kN, Md = 1’059 kNm
Les trois cas de charges considérés se situent à l’intérieur du
− Nd 0.593 diagramme d’interaction Md-Nd obtenu avec As = 5'027 mm2.
xpl,N = = = 0.074 m ≥ 0.07 m = d' ok ! En supposant qu’il s’agit des cas de charges déterminants, le
b ⋅ fcd 0.4 ⋅ 30/1.5
dimensionnement de l’armature longitudinale de la colonne est
terminé.
1 1
Md,N = − ⋅ Nd ⋅ (h − x pl,N ) = ⋅ 0.593 ⋅ (0.6 − 0.074 ) = 0.156 kNm 1.5
2 2 1)
2)
Md - Md,N = fsd ⋅ A s ⋅ (d − d') 1

Md [MNm]
3)
Md - Md,N
As =
fsd ⋅ (d − d')
0.5
1.059 - 0.156
As = = 4'513 mm2
435 ⋅ (0.53 − 0.07 )
0
Choisi : 4 Ø 40 As = 5’027 mm2 -10 -5 0 Nd [MN] 5

Structures ECOLE POLYTECHNIQUE ENAC Prof. Dr Aurelio Muttoni Année académique 2004-2005
en béton I FÉDÉRALE DE LAUSANNE IS-BETON Assistants : Dr M. Fernandez Ruiz, E. Hars, D. Redaelli 3ème et 5ème semestre 2

Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com

Remarques sur le dimensionnement

a) Mise en place du béton et de l’armature


L’armature obtenue est trop importante, compte tenu de la
section et du fait qu’il est nécessaire de prévoir un joint de re-
couvrement des barres au pied de la colonne pour des raisons
constructives. Des fers d’attentes sortent de la fondation, ce
qui double l’armature à cet endroit :

Une mise en place correcte du béton est très difficile. La solu-


tion est d’augmenter la hauteur de la section à 1.0 m, voire
plus.

b) Reprise des efforts internes


Si xpl,N < d’, alors l’armature As’ ne se trouve pas dans la zone
comprimée délimitée par la reprise de l’effort normal. On ad-
met donc que pour reprendre le moment Md-Md,N, la zone
comprimée s’étend jusqu’à l’armature As’, alors que celle-ci est
sollicitée au-dessous de la limite d’écoulement.

Remarque sur la forme du diagramme d’interaction

On exploite la convexité du diagramme d’interaction Md-Nd,


grâce à laquelle une courbe déterminée avec un nombre de
points limité (ici 5 : a,b,c,d,e) se trouve toujours à l’intérieur
du diagramme, et représente donc une solution du bon côté de
sécurité.

Structures ECOLE POLYTECHNIQUE ENAC Prof. Dr Aurelio Muttoni Année académique 2004-2005
en béton I FÉDÉRALE DE LAUSANNE IS-BETON Assistants : Dr M. Fernandez Ruiz, E. Hars, D. Redaelli 3ème et 5ème semestre 3

Source: www.almohandiss.com