Vous êtes sur la page 1sur 172

Examen professionnel supérieur d’Experte/Expert

en finance et controlling 2019

Controlling

Problème 1 Budget flexible / Calcul des coûts par activité

Durée d'examen 1 ½ heure

Points 30 sur 100

Veuillez observer les points suivants:

1. Contrôlez que vous avez reçu tous les documents d’examen. Outre la page de garde, ils comprennent
13 pages.

2. Pour vos réponses, veuillez utiliser exclusivement les feuilles de solution. N’inscrivez aucune réponse
sur les feuilles de l’énoncé, car elles sont détruites immédiatement après l’examen.

3. Votre solution doit être présentée de manière claire et précise.

4. Inscrivez votre nom et votre numéro de candidat/e sur chaque feuille de solution ainsi que sur la fourre
d’examen. Veuillez restituer la totalité des documents.

5. Pour des raisons d’égalité de traitement aucune explication concernant les problèmes ne sera donnée
durant l’examen. En cas de doute, émettez une hypothèse et mentionnez-la comme telle dans votre ré-
ponse.

Bon succès à toutes et à tous !

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E1 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

Généralités et activité commerciale:

Cyclomessagerie Blitz SA est une entreprise de distribution du courrier dont le siège est à Genève.
Fondée il y a plus de 15 ans en tant qu'association idéaliste, elle est aujourd'hui une des plus im-
portante cyclomessagerie de Suisse, disposant de plusieurs succursales. En plus du service de
courrier à vélo, la cyclomessagerie offre également le transport ferroviaire et routier de marchan-
dises.

Problème 1: Budget flexible / Analyse d'écarts (10.5 points)


La succursale de Cyclomessagerie Blitz SA de Fribourg est exploitée depuis environ 5 ans. Elle
occupe désormais quatre coursiers rémunérés à l'heure (décompte effectué selon les temps effec-
tifs parcourus) et un employé à temps partiel qui gère principalement le marketing et l'organisation
des trajets. La succursale de Fribourg n'exécute que des commandes spontanées, ce qui signifie
que le client passe chaque commande directement, que le gestionnaire organise les tournées et
qu'il transmet la commande au coursier.
Pour l'année écoulée, un petit bénéfice avait été envisagé pour la succursale de Fribourg. L'exer-
cice 2018 a cependant présenté une perte de plus de CHF 5‘000.--, bien que le nombre de com-
mandes ait été supérieur de 10% par rapport à celui qui avait été prévu.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E2 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

Problème 1.1 Budget flexible


La direction souhaite savoir pourquoi cette perte a pu se produire l'année passée, cela malgré une
meilleure situation des commandes.
Etablissez, à partir des indications ci-après, le budget flexible pour les rubriques de charges et
déterminez les écarts pour l'exercice 2018 (tous les montants doivent être exprimés en CHF et
être arrondis au CHF entier):

Budget 2018 Effectif 2018

Commandes spontanées nombre 13'500 14'850

Produit moyen par commande en CHF 22.60 22.20

Charges de personnel:

Durée moyenne par commande en minutes 25.00 26.50

Salaire horaire moyen des coursiers en CHF 32.00 31.00

Autres charges:

Gestion (*CV 10 par rapport aux commandes) en CHF 48'000 56'000

Marketing (charges fixes) en CHF 15'000 14'000

Loyers (charges fixes) en CHF 22'000 22'000

Charges administratives (charges fixes) en CHF 40'000 40'000


*CV = coefficient de variabilité
Budget
Budget 2018 Effectif 2018 Ecarts
flexible 2018

Chiffre d'affaires 305'100 329'670

Coûts variables:

Charges de personnel -180'000 -203'321

Gestion -48'000 -56'000

Marge contributive 77'100 70'349

Marketing -15'000 -14'000

Loyers -22'000 -22'000

Charges administratives -40'000 -40'000

Résultat opérationnel 100 -5'651 7'810 -13'461


©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E3 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

Problème 1.2 Analyse d'écarts


A partir des données précitées, calculez les écarts de prix et de quantité sur les ventes ainsi que
les écarts de taux et de temps sur les charges de personnel. Commentez les résultats obtenus en
formulant des conclusions relatives aux écarts sur les ventes, aux écarts sur les charges de per-
sonnel et concernant le résultat opérationnel. Vos conclusions doivent être formulées clairement et
être tirées des écarts qui ont été calculés.

1.2.1 Ecart de prix sur ventes:

1.2.2 Ecart de quantité sur ventes:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E4 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

1.2.3 Commentaire des écarts concernant les ventes:

1.2.4 Ecart de taux sur salaires:

1.2.5 Ecart de temps sur salaires:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E5 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

1.2.6 Commentaire concernant les charges de personnel:

1.2.7 Commentaire concernant le résultat opérationnel:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E6 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

Problème 2: Calcul des coûts par activité (19.5 points)

Comme indiqué dans l'introduction, Cyclomessagerie a été constituée en tant qu'association idéa-
liste qui avait pour objectif d'offrir le salaire le plus élevé possible à ses collaborateurs. En raison
de la croissance de la taille, de l'accroissement de la concurrence et de l'augmentation des coûts,
la réalisation de cet idéal n'était plus possible. Lors de sa dernière séance, la direction a, par con-
séquent, décidé d'analyser en priorité les coûts de manière plus précise et de développer le calcul
des coûts.
Vous avez reçu le mandat d'élaborer un schéma de calcul sur la base du bouclement annuel 2018
de la succursale de Lausanne, au moyen du calcul des coûts par activité, afin de déterminer les
coûts des commandes de manière plus précise. En l'occurrence, il doit être vérifié si les prix ac-
tuels couvrent les coûts.
La succursale de Lausanne occupe 16 collaborateurs et offre exclusivement des transports par
courrier à vélo. Environ 60% de toutes les commandes sont des ordres permanents. En ce qui
concerne ces derniers, les délais de prise en charge et de livraison ainsi que les localités sont pré-
déterminés. Les coûts d'organisation sont donc restreints (exemple pour une commande perma-
nente: vider quotidiennement la case postale et amener le courrier au client qui a donné l'ordre).
Les commandes permanentes n'engendrent pas de coûts de gestion lors de la prise de com-
mandes. Un ordre, dans lequel sont définis le moment ainsi que le lieu de la prise en charge et de
la livraison qui n'ont pas déjà été déterminés au préalable, est établi pour les commandes sponta-
nées. La commande est réceptionnée directement par téléphone ou par e-mail. Cela entraîne une
charge de travail nettement plus lourde tant pour la gestion que pour les coursiers concernés.

La succursale de Lausanne est composée des départements suivants:

Gestion: Ce département réceptionne les commandes spontanées et les attribue aux cour-
siers. Il attribue également les commandes permanentes aux coursiers. Indépen-
damment de ces catégories de commandes (commandes spontanées et perma-
nentes), la répartition des coursiers nécessite également énormément de ressources
pour chaque commande traitée dans le département "Gestion". La gestion occupe
deux employés à plein temps.
Transport: Ce département se compose des équipes de coursiers. Il occupe 12 coursiers rému-
nérés à l'heure. A ce jour, la plupart des coûts sont générés dans ce centre de coûts.
Backoffice: Ce département, qui occupe deux emplois à plein temps, fournit des services d'appui.
Ses domaines de compétences englobent la direction, la gestion du personnel, la
communication, le marketing et la comptabilité.

Le calcul actuel des coûts de l'exercice 2018, comportant les coûts par département et les résul-
tats par commande / trajet, se trouve en annexe 1.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E7 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

Problème 2.1 Détermination des coûts par activité


Calculez, à partir des indications ci-dessous, les coûts des inducteurs de coûts par département.
2.1.1 Gestion
Les activités de réception des commandes et d'attribution aux coursiers ont été définies dans ce
département. Les coûts dépendants du volume des prestations sont répartis à raison de 40% sur
les activités de réception et à raison de 60% sur les activités d'attribution aux coursiers. Les coûts
totaux du centre de coûts "Gestion" se sont élevés à CHF 154'000.--, dont CHF 32'000.-- sont des
coûts neutres par rapport aux prestations (indépendants des prestations).
Calculez, dans le tableau ci-dessous, les coûts par commande (tous les montants doivent être
exprimés en CHF et être arrondis à 2 décimales):

Centre de coûts Gestion

Coûts des activités


dépendants Coûts par commande
Activités
du volume des Commandes Commandes
prestations spontanées permanentes

Réception des commandes

Attribution aux coursiers

Total
2.1.2 Transport
Les inducteurs de coûts du domaine des transports ne peuvent pas être tirés directement du calcul
des coûts, car les trajets sont chaque fois différents et le temps nécessaire à la prise en charge et
à la livraison de chaque commande sont différents. Les coûts totaux du centre de coûts "Trans-
port" se sont élevés à CHF 435‘500.--, dont seules les charges directes de personnels sont dé-
pendantes du volume des prestations.
Afin de chiffrer l'inducteur de coûts „Temps“, l'activité „Transport“ a été répartie en trois catégories
de distances (valeurs moyennes):

Centre de coûts Transport

Trajet / Durée en minutes


Activités
0 à 2 km 2 à 4 km 4 à 6 km

Commandes
Prise en charge de l'en- 6.0 6.0 6.0
spontanées
voi chez l'expéditeur
(trajet aller y compris) Commandes
3.0 3.0 3.0
permanentes
Trajet jusqu'au lieu de
5.0 9.0 14.0
destination
Distribution de l'envoi 2.0 2.0 2.0
Temps d'attente / trajet à
2.5 4.5 7.0
vide
©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E8 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

Calculez, dans le tableau ci-dessous, la durée et le coûts des transports par commande et par
trajet, en tenant compte d'un taux horaire moyen d'un coursier de CHF 30.-- (règle d'arrondi: ar-
rondir à 2 décimales):

Centre de coûts Transport

Trajet
Activités
0 à 2 km 2 à 4 km 4 à 6 km

Commandes
spontanées
Durée en minutes
Commandes
permanentes

Commandes
Coûts des transports spontanées
Commandes
permanentes

2.1.3 Backoffice
Les activités "Contrôle des commandes" et "Etablissement des comptes" ont été définies dans ce
département. La comptabilité a d'ores et déjà estimé les coûts totaux pour ces deux activités et les
a répartis sur celles-ci.
Calculez, dans le tableau ci-dessous, les coûts par commande (tous les montants doivent être
exprimés en CHF et être arrondis à 2 décimales):

Centre de coûts Backoffice

Coûts des
activités dépen- Coûts par commande
Activités
dants du volume Commandes Commandes
des prestations spontanées permanentes

Contrôle des
commandes 17'000.00
Commandes
Etablissement des spontanées 56'100.00
comptes Commandes
permanentes 34'500.00

Total 107'600.00

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E9 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

2.1.4 Frais généraux neutres par rapport aux prestations (indépendants des prestations)
Calculez, à partir du relevé des coûts des centres de coûts individuels, les coûts neutres par rap-
port aux prestations (indépendants des prestations). Dans ce but, les commandes permanentes et
les commandes spontanées doivent être pondérées de manière identique:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E10 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

Problème 2.2 Coûts par activité / Résultat par commande


Etablissez, à partir des coûts par activité, le calcul par commande pour les commandes directes 2
à 4 km et pour les commandes permanentes 0 à 2 km (tous les montants doivent être exprimés en
CHF et être arrondis à 2 décimales):

Commandes Trajet
spontanées
0 à 2 km 2 à 4 km 4 à 6 km

Gestion

Transport

Backoffice

Frais généraux

Total 21.15 27.90

Prix par commande 10.00 23.00 33.00

Résultat par commande -11.15 5.10

Commandes Trajet
permanentes
0 à 2 km 2 à 4 km 4 à 6 km

Gestion

Transport

Backoffice

Frais généraux

Total 16.98 20.73

Prix par commande 9.50 21.00 32.00

Résultat par commande 4.02 11.27

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E11 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

Problème 2.3 Analyses


La direction vous a chargé de présenter les nouveaux résultats, obtenus à l'aide du calcul des
coûts par activité, lors de sa prochaine séance:

2.3.1 Mettez en parallèle le calcul actuel des coûts et le calcul des coûts par activité et énumérez
les avantages et les inconvénients du calcul des coûts par activité (3 avantages et 3 inconvé-
nients)

2.3.2 Commentez les résultats obtenus dans le problème 2.2, aussi bien du point de vue des coûts
complets que de celui de la marge contributive, en partant de l'hypothèse que les coûts dépen-
dants du volume des prestations des centres de coûts "Gestion" et "Transport" sont des coûts va-
riables.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E12 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

2.3.3 La direction attend une proposition en vue d'une nouvelle tarification à effectuer sur la base
des nouveaux résultats obtenus, déterminés à partir du calcul des coûts par activité. Etablissez
une nouvelle liste de prix et justifiez votre proposition de tarification.
Commandes Trajet
spontanées 0 à 2 km 2 à 4 km 4 à 6 km

Ancien prix 10.00 23.00 33.00

Nouveau prix

Commandes Trajet
permanentes 0 à 2 km 2 à 4 km 4 à 6 km

Ancien prix 9.50 21.00 32.00

Nouveau prix

Commentaire concernant la tarification:

2.3.4 Citez 2 risques concécutifs à la nouvelle tarification:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E13 sur E13
perte/Expert en finance et controlling 2019
Controlling 1

Annexe 1 concernant le problème 2: Calcul des coûts par activité


Calcul interne des coûts:
2018 Centres de coûts:
Total Gestion Transport Backoffice
Charges de personnel
Charges directes de personnel 644'600 122'000 415'000 107'600
Direction 52'000 22'000 30'000
Marketing & communication 25'000 25'000
Autres charges d'exploitation
Charges de locaux 25'000 25'000
Entretien, réparation, remplacement 12'000 10'000 2'000
Assurances, taxes, émoluments 6'000 3'000 3'000
Gestion de l'informatique 26'000 10'000 16'000
Charges de publicité 20'000 20'000
Amortissements 10'000 7'500 2'500
Total des charges 820'600 154'000 435'500 231'100
Produits 889'000
Résultat avant impôts/intérêts 68'400

Commandes 2018

Commandes spontanées 17'000


Commandes permanentes 23'000
Total des commandes 40'000

Trajet
Commandes spontanées Total
0 à 2 km 2 à 4 km 4 à 6 km
Nombre de commandes 17'000 5'000 7'000 5'000
Coûts estimés par commande 7.52 20.52 30.77
Prix par commande 10.00 23.00 33.00
Résultat par commande 2.48 2.48 2.23

Trajet
Commandes permanentes Total
0 à 2 km 2 à 4 km 4 à 6 km
Nombre de commandes 23'000 6'000 8'000 9'000
Coûts estimés par commande 7.52 20.52 30.77
Prix par commande 9.50 21.00 32.00
Résultat par commande 1.98 0.48 1.23

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d’Experte/Expert
en finance et controlling 2019

Controlling

Problème 2 Analyse de la situation stratégique, rentabilité du cycle de


vie (Lifecycle), planification sur la base des coûts partiels

Durée d'examen 1 ¾ heure

Points 35 sur 100

Veuillez observer les points suivants:

1. Contrôlez que vous avez reçu tous les documents d’examen. Outre la page de garde, ils comprennent
17 pages.

2. Pour vos réponses, veuillez utiliser exclusivement les feuilles de solution. N’inscrivez aucune réponse
sur les feuilles de l’énoncé, car elles sont détruites immédiatement après l’examen.

3. Votre solution doit être présentée de manière claire et précise.

4. Inscrivez votre nom et votre numéro de candidat/e sur chaque feuille de solution ainsi que sur la fourre
d’examen. Veuillez restituer la totalité des documents.

5. Pour des raisons d’égalité de traitement aucune explication concernant les problèmes ne sera donnée
durant l’examen. En cas de doute, émettez une hypothèse et mentionnez-la comme telle dans votre ré-
ponse.

Bon succès à toutes et à tous !

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E1 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

Présentation du problème

Il y a environ 20 ans, Enrico di Montana, architecte paysagiste, a repris le commerce d'accessoires


de jardin de son père. Très tôt, il a mis le cap en direction du design de jardin et de l'horticulture.
Outre l'horticulture classique, il a pu intégrer dans l'entreprise la création d'objets décoratifs en fer
forgé et en terre cuite. Cet assortiment a permis à l'architecte paysagiste de répondre, de manière
très spécifique, aux souhaits particuliers de la clientèle et de réaliser, sans difficulté, des objets
uniques. Afin d'assurer une occupation suffisante de chacun des secteurs de production, Di Mon-
tana Jardins SA exerce une activité commerciale intense.

L'entreprise «Di Montana Jardins SA» occupe à l'heure actuelle 175 collaborateurs dans les do-
maines suivants:
• design de jardin et horticulture - DJ, (travaux sur commandes)
chiffre d'affaires 20_8: 18,2 mios CHF
• meubles de jardin en bois (dur) de feuillu - MJ, (activité commerciale)
chiffre d'affaires 20_8: 4,4 mios CHF
• accessoires de jardin - AJ, (fabrication et vente)
chiffre d'affaires 20_8: 29,6 mios CHF
Durant les années précédentes, l'entreprise s'est fortement développée, ce qui a incité Enrico di
Montana à opérer une «pause stratégique». En votre qualité de conseiller(ère), vous avez reçu
pour mandat de donner votre avis sur différents sujets et de formuler des recommandations con-
crètes.
Le contenu de votre mandat est le suivant:
Problème 1: localisation stratégique des trois départements existants et évaluation du cycle de
vie d'un nouveau modèle d'affaires.
Problème 2: Planification et prise de décision concernant une nouvelle ligne de produits „Di
Montana Barbecue“.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E2 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

Problème 1: Localisation stratégique et évaluation du cycle de vie (15 points)

Les données financières chiffrées de l'entreprise, décrites ci-après, servent de situation initiale aux
différents problèmes.

Compte de résultat 20_8 en KCHF DJ MJ AJ Total


Chiffre d'affaires 18’220 4’380 29’580 52’180
Variation de stocks des produits en cours 1’560 - 1’560
Variation de stocks des produits finis /
-340 -340
semi-finis
= Rendement de la production 19’780 4’380 29’240 53’400
Charges de matières -4’598 0 -6’810 -11’408
Charges de marchandises - -2’716 -6’320 -9’036
Charges de personnel -9’917 -975 -9’160 -20’052
Autres charges d'exploitation -2’880 -528 -3’258 -6’666
Amortissements -649 -78 -1’824 -2’551
= EBIT 1’736 83 1’868 3’687
Résultat financier -202
Impôts -756
Résultat annuel 2’729

Bilan au 31.12.20_8 en KCHF DJ MJ AJ Total


Liquidités 1’057
Créances résultant de L+P 2’988 548 4’872 8’408
Stock de marchandises - 680 1’560 2’240
Stock de matières 760 - 752 1’512
Stocks de produits finis / semi-finis - - 914 914
Travaux en cours 3’282 - - 3’282
Immobilisations corporelles 1’623 112 5’840 7’575
Total des actifs 8’653 1’340 13’938 24’988
Engagements résultant de L+P 561 422 2’042 3’025
Acomptes des clients 1’071 - 135 1’206
Fds étrangers à court terme rémunérés 1’042
Provision pour garanties 5’440
Fds étrangers à long terme rémunérés 2’800
Fonds propres 11’475
Total des passifs 1’632 422 2’177 24’988

Indications complémentaires:
Total des créances résultant de L+P au 1.1.20_8 7’912 KCHF
Total des stocks de marchandises au 1.1.20_8 2’412 KCHF

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E3 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

1.1 Isoligne de rendement du capital

Un membre compétent du conseil d'administration a proposé un objectif de rendement du capital


(ROCE de la taille de l'EBIT) d'au moins 24%. Une entreprise comparable, présentant une marge
EBIT de 8% du chiffre d'affaires et une rotation du capital de 3,0, sert de référence (benchmark).
Les liquidités ne doivent pas être prises en considération dans le calcul des capitaux investis (ca-
pital employed).

1.1.1 Sélection de chiffres-clé (ratios)

Calculez, par rapport à l'ensemble de l'entreprise, le délai moyen de paiement des débiteurs ainsi
que la durée moyenne de stockage des marchandises (calculez avec 360 jours dans les deux
cas). En ce qui concerne le délai moyen de paiement des débiteurs, partez d'un volume de factu-
ration de 52'860 KCHF (ce qui signifie qu'il contient les mouvements résultant des factures
d'acomptes).

Délai de paiement des débiteurs à 1 décimale

Durée moyenne de stockage des marchandises à 1 décimale

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E4 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

1.1.2 Graphique de l'isoligne de rendement du capital

Présentez un graphique de l'isoligne de rendement du capital.


• Désignez les deux axes du graphique.
• Insérez dans le graphique une courbe de l'ISO marge contributive, sur la base de quatre
points que vous aurez déterminés librement.
• Présentez dans le graphique la zone d'objectif.
• Indiquez dans le graphique où se situent les trois domaines DJ, MJ et AJ.

(désignation de l'axe vertical)


6,0

5,0

4,0

3,0

2,0

1,0

0,0
13,0
11,0

12,0

14,0
10,0
7,0

9,0
1,0

2,0

4,0

5,0

8,0
3,0

6,0

(désignation de l'axe horizontal)

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E5 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

1.1.3 Commentaires et recommandations

Domaine DJ

Commentez l'emplacement du département DJ de manière fondée et formulez des recommanda-


tions concrètes concernant le développement économique de ce domaine.

Commentaire:

Recommandations:

Domaine MJ

Commentez l'emplacement du département MJ de manière fondée et formulez des recommanda-


tions concrètes concernant le développement économique de ce domaine.

Commentaire:

Recommandations:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E6 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

1.2 Coût économique du cycle de vie d'un nouveau modèle d'affaires

Le segment de clients haut de gamme est, à l'heure actuelle, principalement desservi par le dépar-
tement de l'horticulture (DJ). L'association entre projet initial et entretien annuel dégage aujourd'hui
un rendement du cycle de vie (Lifecycle) de 10%. L'état actuel du personnel couvre exactement
les exigences en capacité du segment haut de gamme.
Le segment de prix moyens du marché doit être développé par une stratégie de croissance. En
l'occurrence, la pression de la concurrence sera plus forte. Une association entre projet initial et
«abonnement d'entretien» doit, par conséquent, être offerte aux clients potentiels du segment
«moyen», afin que la qualité d'un «Di Montana Jardins» soit garantie au fil des ans.
Les informations ci-après, concernant la structure de la valeur ajoutée, sont disponibles:

Structure de la valeur ajoutée de Segments


projets d'horticulture haut moyen
Prix de vente 100% 100%
Coûts des matières
-21% -25%
Coûts des ressources propres:
- Design & gestion de projets -25% -20%
- Equipes d'horticulteurs -30% -34%
Marge brute 24% 21%
Vente et administration -18% -18%
Marge EBIT 6% 3%

Structure de la valeur ajoutée des


moyen
abonnements d'entretien
Prix de vente 100%
Coûts des matières -12%
Equipes d'horticulteurs -45%
Marge brute 43%
Vente et administration -18%
Marge EBIT 25%

Indications: en ce qui concerne les ressources propres, partez des coûts par personne à plein
temps et par année suivants: Design & gestion de projets = 125 KCHF, équipe d'horticulteurs = 85
KCHF.

Un taux d'intérêt calculé de 8% est appliqué pour les calculs qui suivent. Les facteurs d'actualisa-
tion suivants peuvent être utilisés.

Facteurs Facteurs d'actuali-


Années:
d'actualisation sation d'une rente
1 0,926 0,926
2 0,857 1,783
3 0,794 2,577
4 0,735 3,312
5 0,681 3,993

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E7 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

1.2.1 Rendement du cycle de vie (Lifecycle) – Simulation

La direction présuppose un potentiel de chiffre d'affaires de 5'000 KCHF pour les nouveaux projets
du segment «moyen». Calculez le rendement du cycle de vie (Lifecycle) en partant de l'hypothèse
que les produits annuels des entretiens s'élèvent à 6% de la valeur du projet initial (Conversion
Rate ou taux de conversion).

Valeurs
Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Total
nominales
Chiffre d'affaires 5’000 300 300 300 300 300 6’500
EBIT 150 75 75 75 75 75 525
Marge EBIT 3% 25% 25% 25% 25% 25% 8,1%

Actualisation
1,000
(Facteurs)
Chiffre d'affaires 5’000

EBIT 150

Marge EBIT 3,0%

Commentez le besoin en capacité de personnel (ressources propres), à l'année 0 et pour les an-
nées suivantes, qui résulterait de la réalisation du modèle ci-dessus, en partant du principe que
l'entreprise présuppose un volume annuel du chiffre d'affaires résultant des nouveaux projets de
5'000 KCHF.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E8 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

1.2.2 Chiffre d'affaires annuel nécessaire résultant des abonnements d'entretien

Un rendement du chiffre d'affaires du cycle de vie (Lifecycle) de 10.0% sur 5 ans, du segment de
marché «moyen», est recherché. Déterminez, à cet effet, le chiffre d'affaires annuel nécessaire
de l'entretien (valeur nominale), en partant des hypothèses suivantes:
• Chiffre d'affaires des projets initiaux de 5'000 KCHF (année 0 pour le calcul du cycle de vie)
(Lifecycle).
• La valeur nominale du chiffre d'affaires résultant de l'entretien doit rester inchangée durant
les années 1 à 5.
• Les structures de la valeur ajoutée restent identiques à celles décrites dans la situation ini-
tiale.

Arrondir les résultats aux KCHF à 1 décimale.

Indication: le problème peut être résolu par une équation à une inconnue et l'application du facteur
d'actualisation d'une rente ou par itérations successives.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E9 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

Problème 2: Planification et prise de décision concernant une nouvelle ligne de produits


(20 points)

Généralités:
Dans le domaine des accessoires de jardin de Di Montana Jardins SA, se trouvent un atelier de
ferronnerie d'art et un atelier de terre cuite. Des portes de jardin, des balustrades, des grillages de
fenêtres, des supports pour bacs à fleurs et des pavillons de jardin sont fabriqués, à partir d'élé-
ments préfabriqués, dans l'atelier de ferronnerie d'art (forge), selon les vœux des clients. L'atelier
de terre cuite produit des carrelages pour les sols et des pots de toutes sortes. Il se compose de
deux centres de coûts: «Poterie» et «Cuisson». L'argile est travaillée et mise en forme à la main
dans la poterie. Les pots et carrelages ainsi obtenus sont ensuite séchés sur des étagères pour
enfin être cuits dans un four, selon une ancienne tradition. Etant donné que la durée du processus
de cuisson est identique pour tous les produits, la place nécessaire pour la cuisson est détermi-
nante.

Enrico Di Montana a eu l'idée de fabriquer un barbecue en terre cuite et en fer, constitué d'un
châssis en fer forgé et d'un foyer en terre cuite avec couvercle. Cette construction particulière
permet d'obtenir une cuisson semblable à celle d'une cocotte Römertopf. Enrico Di Montana,
l'inventeur, espère ainsi pouvoir occuper une niche dans le marché très compétitif des barbecues,
parce que le barbecue peut, en particulier, aussi être commercialisé en tant qu'objet attirant les
regards (Eyecatcher) et objet de design répondant à de hautes exigences.

La construction métallique envisagée est l'élément central du nouveau «Di Montana barbecue».
C'est pourquoi celui-ci doit être fabriqué dans le propre atelier de ferronnerie. Il en résulte un pro-
blème de capacité qui doit être résolu à l'aide d'une prise de décision fondée sur les marges con-
tributives.

Détails concernant les centres de coûts (les valeurs se réfèrent à 1 année)

Les points suivants concernent le centre de coûts "Forge":


• Le centre de coûts „Forge“ présente des charges totales de personnel de CHF 1,2 mios.
Seuls les coûts du maître ferronnier (CHF 120‘000), contenus dans celles-ci, sont considé-
rées comme fixes.
• Les frais généraux de matières (matières auxiliaires, petites pièces, etc.) de CHF 20‘000
sont calculés, séparément des autres types de coûts, par une majoration de 2,5% des
charges de matières de la forge.
• Les coûts des locaux (100% fixes) s'élèvent à CHF 36‘000, ceux de l'énergie à CHF
500‘000 et ceux de l'outillage à CHF 60‘000.
• 90% des coûts de l'énergie servent au processus de production; les coûts de l'outillage
présentent un coefficient de variabilité de 8.
• Les installations de la forge ont coûté CHF 600‘000 (valeur d'acquisition); une durée d'utili-
sation de 15 ans est prévue. Les amortissements calculés sont considérés pour moitié
comme variables et pour moitié comme fixes.
• Le taux d'intérêt calculé est de 8%. Les coûts sont considérés comme fixes.
• Les autres frais généraux s'élèvent à CHF 10‘000 avec un coefficient de variabilité de 2.
• Les heures productives prévues de la forge sont de 20‘000.

Le centre de coûts "Poterie" dispose de 32‘000 heures de présence avec un degré annuel de
productivité de 93,75%. Le four traditionnel comprend deux chambres de combustion parallèles.
Les pots, préalablement séchés, sont rangés pièce par pièce dans le four. Les brindilles et diffé-
rentes essences de bois permettent d'atteindre plusieurs degrés de chaleur. La cuisson dure en-
suite au minimum une semaine. Les fours ont une capacité annuelle d'une surface de 10‘000 m2.
©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E10 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

Détails concernant les articles:


Afin d'optimaliser le goulet d'étranglement de la capacité, la direction a décidé, en accord avec le
maître ferronnier, de comparer les «barbecues» avec les «amphores». Cette comparaison pré-
sente les données, relatives à la capacité, suivantes:

Désignation Amphores Barbecues


Matières premières: argile CHF 95.45 CHF 190.50
Matières premières: forge CHF 70.00 CHF 380.00
Centre de coûts Forge 2,5 h 10,0 h
Centre de coûts Poterie 5,0 h 10,0 h
Centre de coûts Cuisson 1.54 m2 1.00 m2

• Une étude de marché a démontré qu'environ 250 nouveaux barbecues pourraient être
vendus par année au prix de CHF 2‘900.00.
• Dans le cas où le prix serait fixé à CHF 3‘900.00, les pronostics de ventes se réduiraient à
environ 100 pièces par année.
• Pour cette raison, l'optimalisation linéaire se base sur le prix de vente le plus bas du barbe-
cue.
• Les amphores seront vendues au prix de CHF 1‘950.00.

Evaluation de restrictions potentielles et optimalisation du programme de ventes

Des réductions de capacités peuvent s'avérer nécessaires dans les processus de production de la
«Forge», de la «Poterie» et de la «Cuisson». L'utilisation de la capacité doit être déterminée, à
l'aide d'une résolution graphique de l'optimalisation linéaire, en tenant compte des marges contri-
butives calculées de chacun des produits.

Procédez de la manière suivante pour le traitement du problème:

• Elaboration des calculs des taux de coûts et des coûts par pièce, sous les points 2.1 à 2.3
du problème.
• Considérations et prises de décisions selon les critères du goulet d'étranglement et d'une
optimalisation linéaire, sous les points 2.4 à 2.8 du problème.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E11 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

2.1 Etablissez le budget du centre de coûts "Forge" et calculez les taux horaires, les coûts va-
riables et les coûts fixes de ce centre de coûts. Indiquez dans le tableau les coefficients de
variabilité manquants. Les coûts par nature doivent être arrondis au CHF entier et les taux
de coûts au centime près.

Centre de coûts "Forge":

Désignation Forge *CV Coûts variables Coûts fixes


Charges de personnel 1'200'000
Frais généraux de matières 20'000
Charges de locaux 36'000
Charges d'énergie 500'000
Charges d'outillage 60'000 8
Amortissements calculés
Intérêts calculés
Autres frais généraux 2
Total du centre de coûts

Coûts déterminants

Heures 20000 h

Taux horaire

*CV = coefficient de variabilité

2.2. Calculez les taux d'imputation des centres de coûts "Poterie" et "Cuisson", relatifs aux coûts
complets, aux coûts variables et aux coûts fixes. Arrondissez les résultats au centime près.

Centre de coûts "Poterie":

Désignation Poterie CV Coûts variables Coûts fixes


Total du centre de coûts 1'950'000 1'650'000 300'000

Heures

Taux horaire

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E12 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

Centre de coûts "Cuisson":

Désignation Cuisson CV Coûts variables Coûts fixes


Total du centre de coûts 1'100'000 700'000.00 400'000

m2

Taux d'imputation par m2

2.3 Etablissez le calcul prévisionnel relatif aux coûts de fabrication variables des deux produits
„Amphores“ et „Barbecues“. D'autres coûts variables ne doivent pas être pris en considéra-
tion. Arrondissez les montants au centime près et les taux en pourcent à 1 décimale.

Calcul prévisionnel des produits "Amphore" et "Barbecue":

Désignation AmphoresBarbecues Majorat.


Argile
Matériel de forge
Majorat. FG matières
Forge
Poterie
Cuisson
Coûts de fabrication

Produit des ventes


Marge contributive

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E13 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

Indication importante

Afin d'exclure toute redondance, vous devez, à partir du problème 2.4, effectuer les calculs avec
les marges contributives données ci-après et non pas avec celles déterminées dans le problème
2.3 précité.
• Basez-vous sur une MC 1 de CHF 1‘200.00 pour les amphores
• Basez-vous sur une MC 1 de CHF 900.00 pour les barbecues.

2.4 Si vous comparez les deux produits: quel produit favoriseriez-vous, en ce qui concerne l'op-
timalisation de la marge contributive, si vous deviez décider sur la seule base des trois
processus de production individuels. Votre affirmation doit être étayée par des données
chiffrées pertinentes.

Calculs:

Commentaire et justification:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E14 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

2.5 Déterminez, à l'aide de la méthode graphique de l'optimalisation linéaire, les quantités (à


partir des nombres entiers) pour les deux produits "Amphores" et "Barbecues". Présentez les
calculs nécessaires à cet effet de manière claire. Insérez en outre la fonction de la marge
contributive dans le graphique et répondez à deux questions.

La capacité disponible pour les deux produits est de 1‘000 heures pour la "Forge", de 1‘500 heures
pour la "Poterie" et de 200 m2 pour la "Cuisson".

Calculs relatifs à la présentation graphique

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E15 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

Présentation graphique de la programmation linéaire


Amphores

400 pces

350 pces

300 pces

250 pces

200 pces

150 pces

100 pces

50 pces

0 pces
100 pces

125 pces

150 pces

175 pces

200 pces
0 pces

25 pces

50 pces

75 pces

Barbecues

Questions complémentaires:

Quels processus de production conduisent principalement à une restriction dans l'optimalisation de


la marge contributive?

Quel nombre de produits peut être tiré de la combinaison optimale ressortant du graphique?

Amphores (pièces):

Barbecues (pièces):

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E16 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

2.6 Démontrez quelle est la marge contributive globale qui résulte des quantités déterminées
sous le point 2.5 pour les deux produits "Amphores" et "Barbecues". Présentez le degré d'oc-
cupation par centre de coûts et commentez-les (arrondir les quantités à la pièce, le degré
d'occupation en pourcent à 1 décimale).

Planification des ventes et


Amphores Barbecues Total
marges contributives

Degré d'occupation des centres de coûts "Forge", "Poterie" et "Cuisson"

Degré
Amphores Barbecues Total
d'occupation

Appréciation de l'évaluation du degré d'occupation des trois centres de coûts:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E17 sur E17
en finance et controlling 2019
Controlling 2

2.7 Est-ce que quelque chose changerait dans la répartition des quantités selon l'optimalisation
linéaire, si le prix de vente des barbecues était fixé à CHF 3‘900.00? Justifiez votre affirma-
tion par un texte explicatif.

2.8 Quel prix de vente recommandez-vous à Enrico Di Montana pour la mise sur le marché du
produit "Barbecue"? Etayez votre décision à l'aide de trois arguments qui doivent être con-
fortés par des données chiffrées.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d’Experte/Expert
en finance et controlling 2019

Controlling

Problème 3 Controlling des investissements, du financement


et des risques

Durée d'examen 1 ¾ heure

Points 35 sur 100

Veuillez observer les points suivants:

1. Contrôlez que vous avez reçu tous les documents d’examen. Outre la page de garde, ils comprennent
23 pages.

2. Pour vos réponses, veuillez utiliser exclusivement les feuilles de solution. N’inscrivez aucune réponse
sur les feuilles de l’énoncé, car elles sont détruites immédiatement après l’examen.

3. Votre solution doit être présentée de manière claire et précise.

4. Inscrivez votre nom et votre numéro de candidat/e sur chaque feuille de solution ainsi que sur la fourre
d’examen. Veuillez restituer la totalité des documents.

5. Pour des raisons d’égalité de traitement aucune explication concernant les problèmes ne sera donnée
durant l’examen. En cas de doute, émettez une hypothèse et mentionnez-la comme telle dans votre ré-
ponse.

Bon succès à toutes et à tous !

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E1 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

Présentation du problème
Le groupe Perrenoud produit des
montres et des accessoires de
Le plus long bracelet en montres dans différents segments
or du Salon International
de la Haute Horlogerie de de prix.
Genève : Panthère de
Cartier. Il s'enroule trois Le thème de ce problème a trait
fois autour du poignet. au controlling de projets d'inves-
Prix : 29'000 Euros tissements et de projets en cours
(Image PD)
concernant le développement, la
production et la commercialisation
d'accessoires de montres.
Le problème se compose de trois
parties qui se réfèrent aux diffé-
rentes sociétés du groupe. Elles
peuvent être résolues indépen-
damment les unes des autres.

Source : https://bellevue.nzz.ch/uhren-schmuck/sihh-2018-in-genf-die-wichtigsten-uhren-neuheiten-ld.1349529

Votre mandat s'établit de la manière suivante :


Problème 1 Elaboration d'une décision concernant l'évaluation d'un projet d'investissement
(16 points)
Problème 2 Controlling des participations (12 points)
Problème 3 Comparaison des avantages spécifiques de deux alternatives d'investissement
(7 points)

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E2 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

Problème 1 Elaboration d'une décision concernant l'évaluation d'un


projet d'investissement (16 points)

Situation initiale

Une offre de KCHF 1'500, concernant l'acquisition d'une machine destinée à un projet d'investis-
sement relatif à la production de bracelets en acier, est disponible.

Le CFO (Chief Financial Officer ou directeur financier) avait demandé au responsable de la comp-
tabilité générale, d'analyser ce projet et de préparer des recommandations pour la prochaine
séance du conseil d'administration.

Les données ci-après, concernant les investissements initiaux en relation avec le projet d'investis-
sement, sont disponibles:
• Investissement en immobilisations corporelles: KCHF 1’500
• Durée de vie de l'investissement: 5 ans
• Amortissement linéaire
• Aucune valeur résiduelle économique et aucune valeur résiduelle comptable à la fin de la
période
• Financement: 100% par fonds propres
• Taux de coût du capital: 8%
• Taux d'impôt sur le bénéfice avant impôt: 18%. L'entreprise est bénéficiaire dans l'en-
semble de ses activités.

Prévisions en KCHF:

Années Fonds de roulement nécessaire à EBITDA à la fin de la période


l'exploitation au début de la période
1 300 -400
2 300 550
3 500 800
4 600 900
5 600 950

Travail demandé

Le responsable de la comptabilité générale a malheureusement été victime d'un accident de sport


et n'est pas en mesure d'achever les calculs déjà entrepris.

Le CFO vous demande de reprendre le dossier. Il vous transmet les calculs qui ont déjà été effec-
tués et qui sont mentionnés dans l'annexe 1, en page E3.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E3 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

Annexe 1

Document élaboré par le responsable de la comptabilité générale concernant le


projet d'investissement relatif à la production de bracelets en acier

1. Analyse du projet selon la méthode statique: bénéfice et ROI

Paramètres / Années 1 2 3 4 5
Début d'année
Immobilisations corporelles 1’500 1’200 900 600 300
Fonds de roulement (exploitation) 300 300 500 600 600
Actifs comptables (immobilisa-
tions et actifs circulants) 1’800 1’500 1’400 1’200 900
Fin d'année
EBITDA -400 550 800 900 950
Amortissements -300 -300 -300 -300 -300
EBIT -700 250 500 600 650
8% d'intérêts calculés sur les -72 -60 -56 -48 -36
capitaux moyens
EBT -772 190 444 552 614
Impôts 18% 0 -34 -80 -99 -111
Résultat net -772 156 364 453 503
ROI arrondi résultat divisé par 0 10% 26% 38% 56%
les actifs comptables annuels

2. Analyse du projet selon la méthode dynamique: VAN / NPV

Années Investissement EBITDA Taux 8% VA / PV VAN / NPV


0 -1800 1,0 -1800 -1’800
1 -400’000 0,926 -370 -2’170
2 550’000 0,857 471 -1’699
3 800’000 0,794 635 -1’064
4 900’000 0,735 662 -402
5 950’000 0,681 647 245

3. Recommandation:

• Analyse selon la méthode statique: à l'exception de la première année, la rentabilité des


fonds propres est nettement plus élevée que le coût du capital. Il en résulte un ROI moyen
de 26 %.
• Analyse selon la méthode dynamique: selon les cash-flows nets (flux de liquidités nets), la
VAN (Net Present Value), calculée au taux du coût du capital de 8%, est positive.
• Il est recommandé d'effectuer cet investissement.

4. Analyse du risque:

• L'analyse de sensibilité a pour résultat un risque d'erreur toléré, sur les cash-flows annuels
nets (flux nets annuels de liquidités), de 53.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E4 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

Travail demandé

1.1. Vérification de l'analyse statique


1.1.1 Citez et décrivez quatre erreurs que cette analyse statique comporte.

1.1.2 Procédez au calcul correct du ROI (Return on Investment)

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E5 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

1.2. L'analyse du projet selon la méthode dynamique et l'analyse du risque sont


erronées.
1.2.1 Citez trois erreurs du calcul de la VAN (Net Present Value / NPV) qui a été établi.

1.2.2 Vérifiez l'analyse du risque et citez une erreur qu'elle contient.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E6 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

1.3 Préparation des documents concernant le projet d'investissement relatif à la


production de bracelets en acier pour la séance du conseil d'administration

1.3.1 Calculez le résultat net et les cash-flows opérationnels après impôts. Calculez en outre, la
VAN / NPV du projet d'investissement, en prenant en considération la totalité des flux de li-
quidités. Les montants doivent être indiqués en milliers de francs (KCHF).

Résultat net et cash-flow opérationnel après impôts

Année 1 2 3 4 5
EBITDA -400 550 800 900 950

Présentation des flux de liquidités et calcul de la VAN / NPV (arrondis aux KCHF entiers)

Période 0 1 2 3 4 5
Investissement dans
les immobilisations
corporelles
Capital investi dans les
actifs circulants

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E7 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

1.3.2 Analyse de sensibilité: calculez le risque d'erreur moyen toléré des cash-flows annuels. Le
résultat doit être arrondi au KCHF à une décimale.

1.3.3 Les valeurs suivantes ont été déterminées sur la base d'un tableau de calcul Excel.

Valeur 3 Valeur 2 Valeur 1


Taux d'intérêt 10 % 14 % 18 %
VAN / NPV 92 -180 -407

Partez du principe que les calculs ci-dessus sont corrects.

Calculez le taux de rentabilité interne (TRI / IRR) par interpolation linéaire (arrondir à une
décimale) en respectant, en l'occurrence, une erreur d'interpolation aussi faible que pos-
sible.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E8 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

1.3.4 En complément d'information, le CFO souhaite connaître le taux d'intérêt Baldwin du pro-
jet d'investissement. La somme des valeurs finales des flux de liquidités des années t1 à
t5, capitalisées au taux d'intérêt calculé, a déjà été déterminée. Elle s'élève à KCHF 3'010.

Calculez le taux d'intérêt Baldwin, arrondi à deux décimales, du projet d'investissement.

1.3.5 Formulez et justifiez une recommandation à l'intention du conseil d'administration. Indiquez,


en l'occurrence, les calculs qui sont à la base de votre recommandation.

Recommandation:

Justification:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E9 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

1.3.6 Formulez une brève appréciation au sujet des méthodes ci-après, quant à leur adéquation
dans le cadre de l'évaluation du projet d'investissement présenté.

Méthode Adéquation Justification


(indiquez par
une croix ce
qui convient)
ROI  Oui

 Non

VAN /  Oui
NPV
 Non

TRI / IRR  Oui

 Non

Taux  Oui
d'intérêt
Baldwin  Non

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E10 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

Problème 2 Controlling des participations (12 points)

Situation initiale

Il y a 2 ans, Perrenoud SA a constitué une nouvelle société fille, Concept SA, dont elle est l'action-
naire unique. Concept SA a pour but de fabriquer des modèles de bracelets à l'aide d'un ordinateur
et de logiciels 3D.

Le capital-actions de Concept SA, de CHF 500’000, a été entièrement souscrit et libéré.

Il y a 2 ans, l'analyse de ce projet d'investissement a eu pour résultat un TRI / IRR de 12%. Les
estimations de l'époque se sont malheureusement avérées infondées.

Le projet doit être soumis à une nouvelle évaluation, en prenant en considération la situation finan-
cière effective et les nouvelles prévisions sur la durée de vie résiduelle de l'investissement.

Le comptable de Concept SA met les informations suivantes à votre disposition (CHF):

Périodes Périodes effectives Prévisions corrigées


(passé) (avenir)
Années 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Investissement -500’000
EBITDA -200’000 -100’000
EBITDA prévisionnel 200’000 400’000 600’000

Informations complémentaires:

• Durée de vie totale de l'investissement: 5 ans

• Durée de vie résiduelle de l'investissement: 3 ans

• Amortissement linéaire

• Valeur de marché (valeur de réalisation) des immobilisations corporelles à fin 2018:


CHF 100’000.

• Taux d'impôt sur le bénéfice: 18%, les reports de pertes sont compensables durant 7 ans
avec les bénéfices ultérieurs. Les impôts différés ne doivent pas être pris en considération
(établissement des comptes selon CO).

• Afin de couvrir les insuffisances de liquidités, Perrenoud SA octroie à sa société fille un


prêt sans intérêt. En contrepartie, Perrenoud SA est intégrée dans le Cash Pooling (cen-
tralisation de la trésorerie) du groupe et ne dispose donc pas de liquidités propres.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E11 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

Travail demandé:

2.1 Calculez les cash-flows annuels prévisionnels moyens (annuité) qui, il y a deux
ans (soit à fin 2016), ont conduit à un TRI / IRR attendu de 12%. Arrondissez le
résultat au CHF entier.

2.2 Etablissez, à l'aide des prévisions corrigées, les comptes d'exploitation de


chaque année.

Périodes Périodes effectives Prévisions corrigées

Années 2017 2018 2019 2020 2021

EBITDA 200’000 400’000 600’000

- Amortissements

EBT

- Impôts sur le bénéfice

Bénéfice / Perte -300’000 -200’000


annuel(le)

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E12 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

2.3 Au début 2019, le conseil d'administration de Concept SA doit décider si l'ex-


ploitation doit être poursuivie ou si elle doit être abandonnée.

2.3.1 Formulez une brève appréciation concernant la situation financière en ce qui concerne le
patrimoine, la rentabilité, et l'endettement net de la société à fin 2018.

Patrimoine

Rentabilité

Endettement net

2.3.2 Décrivez les mesures adéquates qui doivent être adoptées dans le cas d'une continuité de
l'exploitation.

Mesures adéquates:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E13 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

2.3.3 Déterminez, dans le cas d'une cessation de l'exploitation, la perte totale cumulée de Con-
cept SA à fin 2018.

2.4 Le conseil d'administration de Concept SA opte pour la continuité de l'exploi-


tation et adopte un controlling strict des participations.

2.4.1 En vue d'un reporting (rapport) trimestriel à l'intention du conseil d'administration, vous
avez reçu le mandat de préparer des informations concernant les KPIs (Key Performance
Indicators = indicateurs clé de performance) d'une importance primordiale pour le projet. Ci-
tez cinq KPIs significatifs qui devraient être affectés au controlling de cet investissement.

No Désignation du KPI
1

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E14 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

2.4.2 Choisissez, parmi les KPIs cités sous le point 2.4.1, ceux qui, à votre avis, sont les trois
plus importants et justifiez votre choix.

No Justification du choix

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E15 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

2.4.3 En vue d'une séance consacrée au controlling, qui aura lieu au début avril 2019, vous avez
reçu le mandat de préparer l'ordre du jour et de réunir la documentation qui lui est asso-
ciée. Etablissez une liste de cinq points de l'ordre du jour et affectez leurs la documentation
adéquate.

No Point de l'ordre du jour Documentation


1.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E16 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

2.4.4 Partez de l'hypothèse, qu'à fin 2019, le projet doit, une nouvelle fois, être soumis à une
décision de prorogation. Les valeurs effectives 2017 – 2019 et les prévisions ajustées 2020
et 2021 sont disponibles.

Périodes Effectif, Prévisions ajustées


cumulé
Années 2017 - 2019 2020 2021
EBITDA -110’000 390’000 580’000
- Amortissements -100’000 -100’000
EBT 290’000 480’000
- Impôts sur le bénéfice 0 -64’800
Bénéfice/perte annuel(le)s 290’000 415’200

Calculez les données pertinentes nécessaires à la prise de décision et démontrez quelles


sont les incidences de la décision de prorogation à la date de référence t0 = 31.12.2019.
Formulez et justifiez une recommandation concernant ces incidences à l'aide de deux ar-
guments.

Calculs:

Recommandation:

Justification:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E17 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

Problème 3: Comparaison des avantages spécifiques de deux alterna-


tives d'investissement (7 points)
Situation initiale
Perrenoud SA envisage l'aménagement d'un nouveau centre informatique, incluant des logiciels
3D, destiné au développement de la stratégie de marketing de l'entreprise et qui doit permettre
d'augmenter les ventes de pièces de bracelets de montres. Vous avez reçu le mandat d'effectuer
une analyse de ce projet.
Deux offres, concernant l'acquisition prévue de logiciels 3D, sont disponibles. Les deux modèles
offerts se différencient par quelques caractéristiques techniques qui ont pour conséquence diffé-
rentes fonctions de coûts.
Informations concernant les modèles 3D:

Modèle 3D Modèle 3D
Situation initiale Unité Performer Luxus
Prix d'acquisition en t0 CHF 800’000 1’000’000
Quantités annuelles prévues pièces 60’000 60’000
Capacité de production annuelle pièces 75’000 90’000
Prix de vente unitaire CHF 20.00 20.00
Coûts variables unitaires CHF 8.00 6.20
Coûts fixes monétaires annuels CHF 400’000 450’000
Durée de vie de l'installation années 4 4
Amortissement linéaire linéaire
Valeur résiduelle - -
Taux d'impôt sur le bénéfice avant impôt 18% 18%
Financement par fonds propres fonds propres
Taux de coût du capital 10% 10%

Comptes de résultat prévisionnels des Modèle 3D Modèle 3D


années 1 - 4 Performer Luxus
Chiffre d'affaires prévisionnel 1’200’000 1’200’000
Coûts variables -480’000 -372’000
Marge contributive 720’000 828’000
Coûts fixes monétaires -400’000 -450’000
EBITDA 320’000 378’000
Amortissements -200’000 -250’000
EBT 120’000 128’000
Impôts -21’600 -23’040
Résultat après impôts 98’400 104’960

Vous avez reçu le mandat d'effectuer une analyse de sensibilité en vue de la prise de décision.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E18 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

Travail demandé
3.1 Analyse de sensibilité concernant le modèle 3D Performer

3.1.1 Déterminez le TRI / IRR, à une décimale, du modèle 3D Performer.

3.1.2 Déterminez la durée de récupération (Pay Back) du modèle 3D Performer.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E19 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

3.1.3 Déterminez la quantité minimale, pour le modèle 3D Performer, qui doit être produite et
vendue afin d'atteindre le rendement minimum de 10 %.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E20 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

3.2 Partez du principe que la direction a opté pour le modèle 3D-Performer.


Complétez le tableau sur la base des calculs effectués sous le point 3.1.

Modèle 3D-Performer Modèle 3D-Luxus


TRI / IRR 15.7 %
Durée de récupération 3 ans + 6 mois
Volume minimal des ventes, 56’509
en pièces

3.2.1 Calculez le Fisher-Rate (équation de Fisher) pour ce cas (arrondir approximativement au


pourcent entier).

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E21 sur E23
en finance et controlling 2019
Controlling 3

3.2.2 Jugez, à l'aide de 3 arguments, si la décision de la direction est correcte.

Jugement (indiquez par une croix ce qui convient):

la décision est juste , la décision est fausse ,

Argument 1

Argument 2

Argument 3

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte / Nom, prénom, n° cand. A22 sur A23
Expert en finance et controlling 2019
Controlling 3

Table 1: Facteurs d'actualisation


Année 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% 10% 12% 14% 16% 18% 20% 22% 24% 26% 28% 32% 36% 40%
1 0.980 0.971 0.962 0.952 0.943 0.935 0.926 0.909 0.893 0.877 0.862 0.847 0.833 0.820 0.806 0.794 0.781 0.758 0.735 0.714
2 0.961 0.943 0.925 0.907 0.890 0.873 0.857 0.826 0.797 0.769 0.743 0.718 0.694 0.672 0.650 0.630 0.610 0.574 0.541 0.510
3 0.942 0.915 0.889 0.864 0.840 0.816 0.794 0.751 0.712 0.675 0.641 0.609 0.579 0.551 0.524 0.500 0.477 0.435 0.398 0.364
4 0.924 0.888 0.855 0.823 0.792 0.763 0.735 0.683 0.636 0.592 0.552 0.516 0.482 0.451 0.423 0.397 0.373 0.329 0.292 0.260
5 0.906 0.863 0.822 0.784 0.747 0.713 0.681 0.621 0.567 0.519 0.476 0.437 0.402 0.370 0.341 0.315 0.291 0.250 0.215 0.186
6 0.888 0.837 0.790 0.746 0.705 0.666 0.630 0.564 0.507 0.456 0.410 0.370 0.335 0.303 0.275 0.250 0.227 0.189 0.158 0.133
7 0.871 0.813 0.760 0.711 0.665 0.623 0.583 0.513 0.452 0.400 0.354 0.314 0.279 0.249 0.222 0.198 0.178 0.143 0.116 0.095
8 0.853 0.789 0.731 0.677 0.627 0.582 0.540 0.467 0.404 0.351 0.305 0.266 0.233 0.204 0.179 0.157 0.139 0.108 0.085 0.068
9 0.837 0.766 0.703 0.645 0.592 0.544 0.500 0.424 0.361 0.308 0.263 0.225 0.194 0.167 0.144 0.125 0.108 0.082 0.063 0.048
10 0.820 0.744 0.676 0.614 0.558 0.508 0.463 0.386 0.322 0.270 0.227 0.191 0.162 0.137 0.116 0.099 0.085 0.062 0.046 0.035
11 0.804 0.722 0.650 0.585 0.527 0.475 0.429 0.350 0.287 0.237 0.195 0.162 0.135 0.112 0.094 0.079 0.066 0.047 0.034 0.025
12 0.788 0.701 0.625 0.557 0.497 0.444 0.397 0.319 0.257 0.208 0.168 0.137 0.112 0.092 0.076 0.062 0.052 0.036 0.025 0.018
13 0.773 0.681 0.601 0.530 0.469 0.415 0.368 0.290 0.229 0.182 0.145 0.116 0.093 0.075 0.061 0.050 0.040 0.027 0.018 0.013
14 0.758 0.661 0.577 0.505 0.442 0.388 0.340 0.263 0.205 0.160 0.125 0.099 0.078 0.062 0.049 0.039 0.032 0.021 0.014 0.009
15 0.743 0.642 0.555 0.481 0.417 0.362 0.315 0.239 0.183 0.140 0.108 0.084 0.065 0.051 0.040 0.031 0.025 0.016 0.010 0.006
16 0.728 0.623 0.534 0.458 0.394 0.339 0.292 0.218 0.163 0.123 0.093 0.071 0.054 0.042 0.032 0.025 0.019 0.012 0.007 0.005
17 0.714 0.605 0.513 0.436 0.371 0.317 0.270 0.198 0.146 0.108 0.080 0.060 0.045 0.034 0.026 0.020 0.015 0.009 0.005 0.003
18 0.700 0.587 0.494 0.416 0.350 0.296 0.250 0.180 0.130 0.095 0.069 0.051 0.038 0.028 0.021 0.016 0.012 0.007 0.004 0.002
19 0.686 0.570 0.475 0.396 0.331 0.277 0.232 0.164 0.116 0.083 0.060 0.043 0.031 0.023 0.017 0.012 0.009 0.005 0.003 0.002
20 0.673 0.554 0.456 0.377 0.312 0.258 0.215 0.149 0.104 0.073 0.051 0.037 0.026 0.019 0.014 0.010 0.007 0.004 0.002 0.001

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte / Nom, prénom, n° cand. A23 sur A23
Expert en finance et controlling 2019
Controlling 3

Table 2: Facteurs d'actualisation d'une rente


Année 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% 10% 12% 14% 16% 18% 20% 22% 24% 26% 28% 32% 36% 40%
1 0.980 0.971 0.962 0.952 0.943 0.935 0.926 0.909 0.893 0.877 0.862 0.847 0.833 0.820 0.806 0.794 0.781 0.758 0.735 0.714
2 1.942 1.913 1.886 1.859 1.833 1.808 1.783 1.736 1.690 1.647 1.605 1.566 1.528 1.492 1.457 1.424 1.392 1.331 1.276 1.224
3 2.884 2.829 2.775 2.723 2.673 2.624 2.577 2.487 2.402 2.322 2.246 2.174 2.106 2.042 1.981 1.923 1.868 1.766 1.673 1.589
4 3.808 3.717 3.630 3.546 3.465 3.387 3.312 3.170 3.037 2.914 2.798 2.690 2.589 2.494 2.404 2.320 2.241 2.096 1.966 1.849
5 4.713 4.580 4.452 4.329 4.212 4.100 3.993 3.791 3.605 3.433 3.274 3.127 2.991 2.864 2.745 2.635 2.532 2.345 2.181 2.035
6 5.601 5.417 5.242 5.076 4.917 4.767 4.623 4.355 4.111 3.889 3.685 3.498 3.326 3.167 3.020 2.885 2.759 2.534 2.339 2.168
7 6.472 6.230 6.002 5.786 5.582 5.389 5.206 4.868 4.564 4.288 4.039 3.812 3.605 3.416 3.242 3.083 2.937 2.677 2.455 2.263
8 7.325 7.020 6.733 6.463 6.210 5.971 5.747 5.335 4.968 4.639 4.344 4.078 3.837 3.619 3.421 3.241 3.076 2.786 2.540 2.331
9 8.162 7.786 7.435 7.108 6.802 6.515 6.247 5.759 5.328 4.946 4.607 4.303 4.031 3.786 3.566 3.366 3.184 2.868 2.603 2.379
10 8.983 8.530 8.111 7.722 7.360 7.024 6.710 6.145 5.650 5.216 4.833 4.494 4.192 3.923 3.682 3.465 3.269 2.930 2.649 2.414
11 9.787 9.253 8.760 8.306 7.887 7.499 7.139 6.495 5.938 5.453 5.029 4.656 4.327 4.035 3.776 3.543 3.335 2.978 2.683 2.438
12 10.575 9.954 9.385 8.863 8.384 7.943 7.536 6.814 6.194 5.660 5.197 4.793 4.439 4.127 3.851 3.606 3.387 3.013 2.708 2.456
13 11.348 10.635 9.986 9.394 8.853 8.358 7.904 7.103 6.424 5.842 5.342 4.910 4.533 4.203 3.912 3.656 3.427 3.040 2.727 2.469
14 12.106 11.296 10.563 9.899 9.295 8.745 8.244 7.367 6.628 6.002 5.468 5.008 4.611 4.265 3.962 3.695 3.459 3.061 2.740 2.478
15 12.849 11.938 11.118 10.380 9.712 9.108 8.559 7.606 6.811 6.142 5.575 5.092 4.675 4.315 4.001 3.726 3.483 3.076 2.750 2.484
16 13.578 12.561 11.652 10.838 10.106 9.447 8.851 7.824 6.974 6.265 5.668 5.162 4.730 4.357 4.033 3.751 3.503 3.088 2.757 2.489
17 14.292 13.166 12.166 11.274 10.477 9.763 9.122 8.022 7.120 6.373 5.749 5.222 4.775 4.391 4.059 3.771 3.518 3.097 2.763 2.492
18 14.992 13.754 12.659 11.690 10.828 10.059 9.372 8.201 7.250 6.467 5.818 5.273 4.812 4.419 4.080 3.786 3.529 3.104 2.767 2.494
19 15.678 14.324 13.134 12.085 11.158 10.336 9.604 8.365 7.366 6.550 5.877 5.316 4.843 4.442 4.097 3.799 3.539 3.109 2.770 2.496
20 16.351 14.877 13.590 12.462 11.470 10.594 9.818 8.514 7.469 6.623 5.929 5.353 4.870 4.460 4.110 3.808 3.546 3.113 2.772 2.497

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d’Experte/Expert
en finance et controlling 2019

Corporate Finance

Durée d‘examen 3 heures

Points 100

Veuillez observer les points suivants:

1. Contrôlez que vous avez reçu tous les documents d’examen. Outre la page de garde, ils comprennent
37 pages, réparties comme suit:

- 33 pages d’énoncé/feuilles de solution (E1 – E33)


- 2 pages, annexe 1: feuille de formules (E34 – E35)
- 1 page, annexe 2: fonction intégrale de la courbe de distribution normale (E36)
- 1 page, annexe 3: facteurs d'actualisation et d'actualisation d'une rente (E37)

2. Pour vos réponses, veuillez utiliser exclusivement les feuilles de solution. N’inscrivez aucune réponse
sur les feuilles de l’énoncé, car elles sont détruites immédiatement après l’examen.

3. Votre solution doit être présentée de manière claire et précise.

4. Inscrivez votre nom et votre numéro de candidat/e sur chaque feuille de solution ainsi que sur la fourre
d’examen. Veuillez restituer la totalité des documents.

5. Pour des raisons d’égalité de traitement aucune explication concernant les problèmes ne sera donnée
durant l’examen. En cas de doute, émettez une hypothèse et mentionnez-la comme telle dans votre
réponse.

Bon succès à toutes et à tous !

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E1 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 1: Calcul d'investissement par l'approche du Target Pricing (prix cible)


et du Target Costing (coût cible) (25 points)

Situation initiale:
Un des plus grands constructeurs automobiles européens envisage d'inclure un véhicule électrique
dans la gamme de modèles.

Bien que les débouchés actuels ne présentent encore qu'un potentiel limité pour des véhicules
électriques, l'entreprise veut, par l'accès au marché prévu, desservir un segment de clients à haut
potentiel de croissance et, par le fait même, concurrencer suffisamment tôt les constructeurs
américains et japonais qui dominent le marché. La distribution des véhicules doit se faire au
travers des réseaux de concessionnaires européens existants qui commercialisent des voitures de
tourisme équipées de moteurs conventionnels.

Indications concernant le produit:


La nouvelle ligne de véhicules de tourisme dessert le segment de clients "classe supérieur" et
concurrence ainsi des fournisseurs ou des modèles tels que la Tesla Model S ou la Toyota
Century. Un modèle unique, n'offrant que peu de possibilités d'options individuelles, de manière à
maintenir des coûts de production bas, doit être commercialisé sous la marque "Helios".

Un important volume d'investissements est nécessaire afin que les véhicules puissent être
produits. Ces investissements incluent la construction d'une nouvelle usine, l'acquisition et la
programmation de plusieurs lignes de production (production comprenant un haut degré d'auto-
matisation) ainsi que le développement de l'électrification et de la numérisation des véhicules.
L'entreprise calcule les coûts unitaires pour ce genre de véhicules de la manière suivante:

Eléments du calcul Spécifications du calcul Indications


Coûts directs de matières CHF 40'000 par véhicule Matière première, accumulateurs, compo-
sants sous-traités tels que roues, disques,
électronique, etc.
Frais généraux de matières 10 % des coûts directs de Acquisition, gestion des stocks
matières
Coûts directs de production CHF 10'000 par véhicule Activités non automatisées destinées au
montage final des véhicules, contrôles de
qualité, etc.
Frais généraux de production 10 milliards (mrd.) CHF Investissements incluant l'usine et les
lignes de fabrication, le développement de
l'électrification et de la numérisation des
véhicules. Financial Accounting
(comptabilité générale): amortissement
calculé en fonction d'une durée de 5 ans.
Management Accounting (comptabilité
analytique): amortissement lié à la presta-
tion, par véhicule.
Majoration pour 5 % des coûts de production Gestion des stocks, transport vers les
l'administration chacune concessionnaires, support pour la
Majoration pour la distribution, administration.
distribution
Majoration de bénéfice 10 % du prix de vente aux Marge EBIT
concessionnaires
= Prix de vente aux concessionnaires
Majoration pour commission 5 % du prix de vente aux
aux concessionnaires concessionnaires
= Prix catalogue

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E2 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Indications concernant le marché:


Le département des ventes et de la gestion des produits de l'entreprise estiment le volume
possible des ventes pour les 5 prochaines années de la manière suivante:

Ventes Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Total


Pièces 40'000 100'000 120'000 120'000 120'000 500'000

Informations complémentaires:
L'entreprise attend un taux de rendement minimum de 10 % (WACC ajusté des impôts). Les
incidences fiscales ne doivent pas être prises en considération. L'Union européenne encourage la
construction et le développement de véhicules électriques à l'aide de subventions octroyées aux
constructeurs automobiles.

Problème 1.1: Calcul du prix de vente (calcul bottom up ou approche ascendante)

Déterminez les données de calcul suivantes (en CHF sans décimale) :


a) coûts de production par véhicule
b) prix de revient par véhicule
c) prix de vente par véhicule aux concessionnaires
d) prix de vente catalogue par véhicule aux clients finaux

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E3 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 1.2: Calcul d'investissement (VAN / NPV, TRI / IRR, taux d'intérêt Baldwin / taux
de rendement réel)

Elaborez le calcul d'investissement pour les volumes de ventes prévus sur la durée de 5 ans. Les
résultats suivants doivent être calculés:
a) VAN / NPV (en mios CHF sans décimale)
b) TRI / IRR (en % à 3 décimales)
c) taux d'intérêt Baldwin / taux de rendement réel (en % à 1 décimale)

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E4 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 1.3: Mesure permettant d'atteindre les Target Costs (coûts cibles) "Allowable
Costs" ("coûts admissibles")

Une étude de marché a démontré que le modèle "Helios" envisagé peut être vendu, dans la
configuration prévue, pour le prix de vente catalogue de CHF 85'000 au maximum, afin que les
volumes de ventes prévisionnels puissent être atteints.

Un calcul rétrograde des coûts unitaires (calcul standard selon les paragraphes "Indications
concernant le produit") a fourni les coûts maximaux ("Allowable Costs" / "coûts admissibles")
suivants:

Eléments du calcul Coûts unitaires en CHF


(Allowable Costs)
(coûts admissibles)
Quantité 500'000
Coûts directs de matières 35'802
Frais généraux de matières 3'580
Coûts directs de production (= h de la section production) 8'951
Frais généraux de production (= amortissements) 17'901
= Coûts de production unitaires 66'234
Administration 3'312
Distribution 3'312
= Prix de revient unitaire 72'857
Majoration de bénéfice / Marge EBIT 8'095
= Prix de vente unitaire aux concessionnaires 80'952
Commission des concessionnaires 4'048
= Prix de vente catalogue unitaire aux clients finaux 85'000

Décrivez, pour chacun des domaines a) – c), 2 mesures possibles permettant d'atteindre les coûts
maximaux admissibles:
a) coûts de matières
b) coûts de production
c) coûts d'administration et de distribution

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E5 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E6 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 1.4: Calcul des Target Costs ("coûts cibles")

L'analyse et la discussion de vos propositions de mesures ont conduit aux décisions suivantes:
1. Le prix de vente catalogue et le prix de vente aux concessionnaires (par véhicule) peuvent
être repris conformément au problème 1.3.
2. Les coûts unitaires, à l'exception des frais généraux de production, peuvent être repris
conformément au problème 1.3; en ce qui concerne les frais généraux de production, le
prix unitaire initial, selon le problème 1.1, doit être repris. Cette décision minimise ainsi la
majoration de bénéfice (marge EBIT) du nouveau modèle de véhicule.
Déterminez les données de calcul suivantes, résultant du calcul unitaire remanié, en intégrant la
décision précitée (en CHF sans décimale):

a) coûts de production par véhicule


b) prix de revient par véhicule
c) prix de vente par véhicule aux concessionnaires
d) prix de vente catalogue par véhicule aux clients finaux

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E7 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 1.5: Calcul d'investissement (VAN / NPV, TRI / IRR, taux d'intérêt Baldwin / taux
de rendement réel)

Calculez la nouvelle VAN / NPV (en mios CHF sans décimale) sur la base des résultats du
problème 1.4 et sur une durée de 5 ans. Le taux de rendement minimum de 10 % reste inchangé.
Déterminez en outre le TRI / IRR (taux de rendement interne, en % à deux décimales) ainsi que le
taux d'intérêt Baldwin / taux de rendement réel (en % à deux décimales).

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E8 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 1.6: Analyse de sensibilité

La commission des finances de l'Union européenne a décidé de promouvoir la construction de


véhicules électriques en accordant des subventions.

Calculez:
a) la subvention annuelle nécessaire afin d'atteindre une VAN / NPV de 0 (en mios CHF sans
décimale)
b) les subventions moyennes nécessaires par véhicule (en CHF sans décimale).

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E9 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 2: Fusion et fondation d'une nouvelle société (25 points)

Situation initiale
Les sociétés „Martinet Ferblanterie SA“, „Rouiller Climatisation SA“ et „Meylan Dépannage SA“
constituent fréquemment un consortium dans le cadre de l'exécution d'importants chantiers de
construction dans la région genevoise, sous la dénomination:
• Martinet Ferblanterie SA
• Rouiller Climatisation SA
• Meylan Dépannage SA

Compte tenu des excellentes relations d'affaires nouées durant les dernières années, les trois
sociétés ont acquis des participations réciproques.

Dans le but d'améliorer les marges futures et de réaliser des économies d'échelle, les actionnaires
des trois sociétés ont décidé de fusionner et de transférer les actifs et les passifs dans la nouvelle
société „Léman Sanitaire SA“.

A la suite d'une Due Diligence effectuée par un organisme externe, un „Memorandum of


Understanding“ (protocole d'accord), faisant état des points essentiels ci-après, a été conclu entre
les parties:

• les fonds propres des trois sociétés constituent le capital-actions de la nouvelle société
„Léman Sanitaire SA“. En l'occurrence, la valeur nominale de chacune des actions s'élève
à CHF 100.

• La nouvelle société „Léman Sanitaire SA“ prendra juridiquement effet le 1er janvier 2020.

• Les apports des trois sociétés sont constitués par les actifs et les passifs qui ressortent des
bouclements annuels au 31 décembre 2019. Ces derniers contiennent les réserves
latentes. Les réserves latentes doivent être dissoutes et les impôts différés doivent être
comptabilisés.

• Les réserves latentes, contenues dans les travaux en cours, sont les suivantes:
Martinet Ferblanterie SA: CHF 106’250
Rouiller Climatisation SA: CHF 131’250
Meylan Dépannage SA: CHF 194‘375

• Le taux d'impôt sur les réserves latentes est de 20 %. Les impôts doivent être
comptabilisés sous la rubrique „autres fonds étrangers“.

• Les autres impôts relatifs à cette fusion seront pris en charge par la nouvelle société. Ils ont
déjà été comptabilisés sous la rubrique „Autres fonds étrangers“ des trois sociétés.

• Les actions actuelles des trois sociétés (valeur nominale de CHF 100 par action) seront
cancellées et détruites. Les actionnaires des trois sociétés dissoutes reçoivent des actions
de la nouvelle société „Léman Sanitaire SA“ en proportion de leurs apports.

• Les actionnaires renoncent à une prime de fusion.

• La méthode de la valeur substantielle doit être appliquée.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E10 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Présentation résumée des bilans au 31.12.2019, publiés et révisés, (tous les montants sont
exprimés en CHF):

Bilan de „Martinet Ferblanterie SA“


Actifs Montants Passifs Montants
Autres actifs circulants 915‘000 Autres fonds étrangers 1‘675‘000

Travaux en cours 2‘085‘000 Capital-actions 1‘250‘000

Immobilisations 15‘000 Réserve légale issue de béné- 427‘500


fices
Participation dans „Rouiller 337‘500
Climatisation SA“ (2‘250
actions à la valeur nominale
de CHF 100 par action)
Total 3‘352‘500 Total 3‘352‘500

Bilan de „Rouiller Climatisation SA“


Actifs Montants Passifs Montants
Autres actifs circulants 895‘000 Autres fonds étrangers 2‘410‘000

Travaux en cours 4‘105‘000 Capital-actions 1‘500‘000

Immobilisations 145‘000 Réserve légale issue de béné- 1‘375‘000


fices
Participation dans „Meylan 140‘000
Dépannage SA“ (1‘000
actions à la valeur nominale
de CHF 100 par action)
Total 5‘285‘000 Total 5‘285‘000

Bilan de „Meylan Dépannage SA“


Actifs Montants Passifs Montants
Autres actifs circulants 844‘500 Autres fonds étrangers 2‘712‘500

Travaux en cours 4‘155‘500 Capital-actions 2‘000‘000

Immobilisations 569‘500 Réserve légale issue de béné- 1‘007‘000


fices
Participation dans „Martinet 150‘000
Ferblanterie SA“ (1‘250
actions à la valeur nominale
de CHF 100 par action)
Total 5‘719‘500 Total 5‘719‘500

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E11 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 2.1 Bilan d'ouverture

Etablissez le bilan d'ouverture de la nouvelle société „Léman Sanitaire SA“. Déterminez en outre le
nombre d'actions.

En l'occurrence, les réserves latentes doivent être dissoutes et les valeurs des participations des 3
sociétés doivent être compensées avec les fonds propres.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E12 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Nombre d'actions de „Léman Sanitaire SA“:

Bilan d'ouverture de „Léman Sanitaire SA“:


Actifs Montants Passifs Montants

Total Total

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E13 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 2.2 Valeur par action

Calculez la valeur intrinsèque (au franc entier) par action, pour chacune des sociétés, en prenant
en compte la valeur intrinsèque des participations réciproques:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E14 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Récapitulation:

Société Martinet Rouiller Meylan


Ferblanterie SA Climatisation SA Dépannage SA

Valeur par action en


CHF

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E15 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 2.3 Rapport d'échange


Calculez le rapport d'échange et le nombre d'actions de la société „Léman sanitaire SA“ que
reçoivent les actionnaires des trois sociétés dissoutes:

Martinet Ferblanterie SA
Rapport d'échange des actions:

Nombre d'actions de „Léman Sanitaire SA“ reçues:

Rouiller Climatisation SA
Rapport d'échange des actions:

Nombre d'actions de „Léman Sanitaire SA“ reçues:

Meylan Dépannage SA
Rapport d'échange des actions:

Nombre d'actions de „Léman Sanitaire SA“ reçues:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E16 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Récapitulation et contrôle:

Nombre d'actions de la société Capital-actions de la


„Léman Sanitaire SA“, au nominal société „Léman
Société
de CHF 100 par action, reçues par Sanitaire SA“ en CHF
les anciens actionnaires

Martinet Ferblanterie SA

Rouiller Climatisation SA

Meylan Dépannage SA

Total

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E17 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 2.4 Incidences fiscales


Calculez les incidences sur l'impôt anticipé en relation avec l'ensemble de cette opération:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E18 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 3: Financement, rentabilité, effet de levier et risque (25 points)

Situation initiale
La société Pharmagénérique SA planifie une diversification de ces activités commerciales et veut,
à cet effet, produire des tisanes à base d'herbes médicinales, dont les effets en cas de stress et
d'anxiété sont scientifiquement prouvés.

La direction générale vous sollicite pour répondre à différentes questions en vue de la prise de
décision.

Ce projet nécessite un nouvel investissement dont les modalités sont les suivantes:

• coût du nouveau centre de production de CHF 3‘000‘000


• durée de vie comptable fixée à 5 ans
• amortissement linéaire, sans valeur résiduelle
• EBITDA annuel prévisionnel du domaine opérationnel de CHF 937‘500
• le taux d'impôt sur le bénéfice avant impôts s'élève à 20 %.
• financement:
1. la direction fixe un facteur d'endettement (Leverage Ratio ou ratio de levier) de 1,4.
2. les fonds étrangers pourraient être obtenus aux conditions suivantes:
• prêt à terme fixe de la Banque Industrielle SA
• durée de 5 ans
• taux d'intérêt annuel de 5 % en conformité avec le rating selon Bâle III
• remboursement à l'échéance
3. Les fonds propres proviendraient d'une réserve spécifique pour de nouveaux
développements qui a été constituée sur la base des excellents résultats obtenus
durant les années précédentes.

Problème 3.1 Détermination du bénéfice net et du cash-flow


Calculez le bénéfice net annuel (avant intérêts) et le cash-flow annuel de cet investissement sans
prise en compte du financement.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E19 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 3.2 Détermination de la rentabilité des fonds propres


Calculez la rentabilité annuelle des fonds propres (en % à deux décimales) dans l'hypothèse d'un
financement en totalité par des fonds propres.

Problème 3.3 Détermination du «internal Rate of Return» (IRR) / "taux interne de


rentabilité" (TRI)
Calculez par approximation le „internal Rate of Return“ / "taux de rendement interne" (en % à deux
décimales) de l'investissement.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E20 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 3.4 Différence entre rentabilité des fonds propres et IRR (TRI)
Expliquez la différence entre la rentabilité des fonds propres et l'IRR (TRI).

Problème 3.5 Ratio de financement


Calculez la part de fonds étrangers et de fonds propres pour le financement de cet investissement
en appliquant le facteur d'endettement (Leverage Ratio ou ratio de levier) de 1,4.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E21 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 3.6 Calcul de la rentabilité des fonds propres et de l'IRR (TRI)


Calculez la rentabilité des fonds propres (en % à deux décimales) injectés dans cette opération
ainsi que la rentabilité des fonds propres déterminée selon la méthode du taux de rendement
interne (internal Rate of Return / TRI). Pour le calcul de l'IRR (TRI), l'indication du rendement en
pourcent entier est suffisante.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E22 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 3.7 Différence entre rentabilité des fonds propres et IRR (TRI)
Expliquez la différence entre la rentabilité des fonds propres, comme calculée dans les problèmes
3.2 et 3.6. Référez vous en l'occurrence à la théorie de l'effet de levier (Leverage-Effect). Votre
réponse doit être argumentée en détail et être complétée par des données chiffrées.

Problème 3.8 Détermination de l'objectif d'effet de levier


A combien doit s'élever le facteur d'endettement (Leverage Ratio / ratio de levier), le montant des
fonds propres à investir ainsi que le bénéfice net annuel, si les actionnaires exigent une rentabilité
des fonds propres de 19 %? Votre réponse doit être développée sur la base de données chiffrées.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E23 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 3.9 Analyse de sensibilité


De combien diminuera la rentabilité des fonds propres si l'EBIT, en référence aux calculs du
problème 3.8, chute de 20 %? Les résultats doivent être indiqués aussi bien en valeur absolue
qu'en pourcent. Les valeurs absolues doivent être arrondies au franc entier, les valeurs relatives
doivent être arrondies à une décimale.

Problème 3.10 Analyse du risque


La direction souhaite pouvoir mesurer le risque en prenant en considération l'approche suivante:

Fonds étrangers: 1‘000‘000


Fonds propres: 2‘000‘000
Variance de la rentabilité du capital total: 16 %

La formule suivante est disponible:


FE
σRFP = (1+ ) *σRE
FP

Calculez l'écart-type de la rentabilité des fonds propres et formulez un bref commentaire à ce


sujet.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E24 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Problème 4: Risque et rendement (25 points)

En votre qualité de responsable des finances, vous représentez votre employeur dans le comité
d'investissement de la caisse de pensions. Lors de la séance d'aujourd'hui, les questions ci-après
feront l'objet d'une discussion:

Problème 4.1 Evaluation d'obligations


Sur la base du niveau actuellement peu attractif des taux d'intérêt des obligations en CHF,
(intérêts négatifs), le comité d'investissement décide d'acquérir un emprunt d'Etat brésilien qui a
été émis en „Real“ brésiliens. Cet emprunt d'Etat brésilien a aujourd'hui une durée résiduelle
d'encore exactement 4 ans. La valeur nominale s'élève à 1'000 Real. Le coupon annuel de
l'emprunt est de 5.5% et le rendement actuel à l'échéance est de 5 %.

Calculez le cours actuel (à deux décimales) de l'obligation.

Calculez la duration ainsi que la duration «modifiée» de cette obligation. De combien de pourcents
le cours de l'obligation se modifie-t-il en cas d'augmentation immédiate des taux de 1.5 %?

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E25 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Utilisez la duration modifiée pour l'évaluation de l'incidence de l'augmentation des taux. Est-ce
que, de cette manière, vous surestimez ou vous sous-estimez l'incidence de l'augmentation des
taux sur la valeur de l'obligation? Justifiez votre réponse.

Problème 4.2 Evaluation d'actions


Un investissement dans l'entreprise „Construction SA“ fera également l'objet d'une discussion. Les
indications suivantes sont disponibles pour le calcul du juste cours de l'action, en cas de bénéfices
par action constants ou en augmentation:

Bénéfice par action 2017 estimé: CHF 12.00


Taux de capitalisation sur la base du CAPM ou MEDAF
rf = taux d'intérêt sans risque = 0.5% par an
rm = rendement du marché = 7.0% par an
bêta „Construction SA“ = 1.15x

Calculez la valeur par action (à deux décimales) sur la base de bénéfices annuels constants.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E26 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Calculez la valeur par action (à deux décimales) dans l'hypothèse que le bénéfice par action des
trois prochaines années augmentera de CHF 12 à CHF 14.5 et que la croissance du bénéfice
restera ensuite constante. Dans le cas où vous ne seriez pas en mesure de pouvoir calculer la
croissance du bénéfice des trois prochaines années, partez du principe que le bénéfice
augmentera de 5.0% par année.

Les actions de «Highspeed SA» se négocient actuellement à un cours de CHF 200. Pour l'année
2019, les analystes financiers attendent un bénéfice par action de CHF 17.00. Pour 2020, il faut
s'attendre à une augmentation du bénéfice par action de 12%.

Sur la base des très bonnes perspectives de croissance, „Highspeed SA“ a annoncé que le 40%
du bénéfice sera à chaque fois distribué.

Effectuez, sur la base de ces informations, les calculs suivants:


Dividende attendu (en CHF à deux décimales) pour l'année 2020:

P/E-Ratio (Price / Earnings Ratio) (en tant que facteur à deux décimales) pour l'année 2020:

PEG-Ratio (Price / Earnings to Growth Ratio) (en tant que facteur à deux décimales) en année
2020:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E27 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Des entreprises comparables à „Highspeed SA“ sont, en moyenne, évaluées en bourse avec un
P/E-Ratio de 14 pour l'année 2020. Sur la base de ces indications, quelle est la juste valeur qui
peut être déterminée pour le cours de l'action de „Highspeed SA“?

Problème 4.3 Absolut Return Portfolio (Portefeuille "retour absolu"


Dans le contexte actuel des taux d'intérêt, de nombreux investisseurs acquièrent des «Absolut
Return Fonds» (fonds "retour absolu"). Ces fonds ont pour objectif d'atteindre, chaque année, un
rendement positif, compte tenu d'une faible volatilité donnée.

Etant donné qu'il apparaît cependant souvent que les Absolute Return Fonds n'atteignent pas cet
objectif, les investisseurs font la combinaison de deux ou plusieurs Absolute Return Fonds afin de
ne pas dépendre uniquement de l'évolution du cours d'un fonds.

Durant les 5 dernières années, votre caisse de pensions était engagée dans les deux Absolute
Return Fonds ci-après. Il s'agit, dans les deux cas, de fonds de thésaurisation qui n'ont procédé à
aucune distribution durant les 5 dernières années.

Fonds A Fonds B
31.12.2013 125.0 150.0
31.12.2014 123.1 165.0
31.12.2015 137.9 175.0
31.12.2016 148.9 180.0
31.12.2017 158.2 175.0
31.12.2018 164.9 200.7

Calculez le rendement annuel géométrique annualisé des deux Fonds A et B.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E28 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Calculez la volatilité en % par année (écart-type) des deux Fonds A et B. Arrondissez les valeurs
en pourcents à deux décimales.

Calculez la corrélation (à deux décimales) entre les deux Fonds A et B et commentez le résultat
obtenu:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E29 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Faites figurer les deux fonds dans un diagramme risque/rendement et décrivez les constatations
faites.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E30 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Durant les 5 dernières années, la caisse de pensions était engagée à 75% dans le fonds
„Absolute Return Fonds A“ et à 25% dans le fonds „Absolute Return Fonds B“. A la fin de
chaque année, les pondérations des deux positions de fonds ont chaque fois été ramenées à
75% et 25% (rééquilibrage des positions à la pondération d'origine). Calculez la volatilité en %
par année (écart-type) ainsi que le rendement annualisé, par année, (rendement géométrique)
du portefeuille sur les 5 années déterminées.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E31 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Calculez le ratio Sharpe des deux fonds ainsi que du portefeuille combiné (voir ci-dessus).
Commentez le résultat. Le taux d'intérêt sans risque se situe, sur la base des intérêts négatifs, à
-0.75% par année. Commentez le résultat.

Problème 4.4 «Portfolio Selection» ("sélection du portefeuille") selon Markowitz


La caisse de pensions souhaite constituer un portefeuille optimal qui doit se composer des trois
actions suivantes:
- ABB
- Nestlé
- Novartis

Les données suivantes sont disponibles pour la période 2012 –2018:


Action Rendement annualisé Volatilité par année
ABB 8.87% 19.06%
Nestlé 6.35% 11.88%
Novartis 7.54% 14.54%

En conséquence, matrice de corrélation pour les trois actions:


ABB Nestlé Novartis
ABB 1.00 0.38 0.45
Nestlé 0.38 1.00 0.50
Novartis 0.45 0.50 1.00

Les portefeuilles combinés mentionnés ci-dessous ont été calculés sur la base des
données précitées:
Portefeuille Composition du portefeuille Rendement Volatilité
A 100% ABB 8.87% 19.06%
B 75% ABB, 25% Novartis 8.92% 15.89%
C 60% ABB, 10% Nestlé, 30% Novartis 8.59% 13.95%
D 50% ABB, 25% Nestlé, 25% Novartis 8.44% 12.99%
E 33.3% ABB, 33.3% Nestlé, 33.3% Novartis 8.10% 11.84%
F 25% ABB, 50% Nestlé, 25% Novartis 7.73% 11.30%
G 15% ABB, 50% Nestlé, 35% Novartis 7.53% 11.21%
H 10% ABB, 60% Nestlé, 30% Novartis 7.27% 11.14%
I 75% Nestlé 25% Novartis 6.80% 11.37%
K 100% Nestlé 6.35% 11.88%
©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E32 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Comment Markowitz définit-il un portefeuille performant?

Faites figurer les portefeuilles A-K dans le diagramme risque / rendement ci-dessous et faites
également figurer la "Efficient Frontier" ("frontière efficace").

9.00%

8.50%
Rendement en %

8.00%

7.50%

7.00%

6.50%

6.00%
10.00% 10.50% 11.00% 11.50% 12.00% 12.50% 13.00% 13.50% 14.00% 14.50% 15.00% 15.50% 16.00%
Risque (volatilité) en %

Quel portefeuille correspond au portefeuille à risque minimum (minimum variance Portfolio ou


portefeuille à variance minimum)? Comment celui-ci se compose-t-il? Quelles caractéristiques les
positions respectives du portefeuille incluent-elles dans le portefeuille?

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E33 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

La caisse de pensions souhaite ne pas dépasser la volatilité de 12%. Quel portefeuille choisissez-
vous? Justifiez votre réponse (exclusivement sur la base de l'analyse effectuée).

Calculer la probabilité que, sur une base annuelle, le portefeuille „F“ présente une perte. Partez du
fait que la distribution des rendements est normale.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E34 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Annexe 1: Pages de formules

Espérance mathématique
1
𝐸(𝑥) = 𝑥 = 𝑛 ∑𝑛𝑖=1 𝑥𝑖 = ∑𝑛𝑖=1 𝑥𝑖 ∗ 𝑝(𝑥𝑖 )

Variance
1 2 1
𝜎𝑥2 = 𝑛−1 ∑𝑛𝑖=1 𝑥𝑖 2 − 𝑥 = 𝑛−1 ∑𝑛𝑖=1(𝑥𝑖 − 𝑥̅ )2

Ecart-type
2
𝜎𝑥 = √𝜎𝑥2

Covariance
1 1
𝜎𝑥𝑦 = 𝑛−1 ∑𝑛𝑖=1 𝑥𝑖 ∗ 𝑦𝑖 − 𝑥 ∗ 𝑦 = 𝑛−1 ∑𝑛𝑖=1(𝑥𝑖 − 𝑥̅ )(𝑦𝑖 − 𝑦̅)

Coefficient de corrélation
𝜎𝑥𝑦
𝜌𝑥𝑦 = 𝜎
𝑥 𝜎𝑦

Facteur Bêta

 xy  y
  *  xy
 x2  x
(les valeurs de x sont celles du marché, les valeurs de y sont celles de l'action ou du fonds)

Risque de portefeuille

σp = √xA2 ∗ σ2A + xB2 ∗ σ2B + 2(xA ∗ xB ∗ σAB )


2
= √xA ∗ σ2A + xB2 ∗ σ2B + 2(xA ∗ xB ∗ ρAB ∗ 𝜎𝐴 ∗ 𝜎𝐵 )

Portefeuille à variance minimum ou Portefeuille Minimum variance (PMV)

𝜎2 −𝜎 ∗𝜎 ∗𝜌
𝐴 𝐵 𝐴𝐵
2
𝜎𝐵 −𝜎𝐴𝐵
𝑥𝑀𝑉𝑃 = 𝜎2 +𝜎𝐵2 −2∗𝜎 = 2 +𝜎 2 −2𝜎
𝐴 ∗𝜎 ∗𝜌
𝐵 𝐴 𝐵 𝐴𝐵 𝜎𝐴 𝐵 𝐴𝐵

Taux de coûts moyen pondéré du capital: (WACCs - Weighted Average Costs of Capital)

FK EK
WACCs = * (1  t ) * k  *r
FK  EK FK FK  EK EK

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E35 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Duration
t*CFt
∑T
t=1 (1+i)t
Duration= CFt
∑T
t=1 (1+i)t

«modified» Duration (duration modifiée)


Duration
modified Duration= (1+i)

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E36 sur E37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Annexe 2: Fonction intégrale de la courbe de distribution normale

ze 0.00 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09
0.00 0.5000 0.5040 0.5080 0.5120 0.5160 0.5199 0.5239 0.5279 0.5319 0.5359
0.10 0.5398 0.5438 0.5478 0.5517 0.5557 0.5596 0.5636 0.5675 0.5714 0.5753
0.20 0.5793 0.5832 0.5871 0.5910 0.5948 0.5987 0.6026 0.6064 0.6103 0.6141
0.30 0.6179 0.6217 0.6255 0.6293 0.6331 0.6368 0.6406 0.6443 0.6480 0.6517
0.40 0.6554 0.6591 0.6628 0.6664 0.6700 0.6736 0.6772 0.6808 0.6844 0.6879
0.50 0.6915 0.6950 0.6985 0.7019 0.7054 0.7088 0.7123 0.7157 0.7190 0.7224
0.60 0.7257 0.7291 0.7324 0.7357 0.7389 0.7422 0.7454 0.7486 0.7517 0.7549
0.70 0.7580 0.7611 0.7642 0.7673 0.7704 0.7734 0.7764 0.7794 0.7823 0.7852
0.80 0.7881 0.7910 0.7939 0.7967 0.7995 0.8023 0.8051 0.8078 0.8106 0.8133
0.90 0.8159 0.8186 0.8212 0.8238 0.8264 0.8289 0.8315 0.8340 0.8365 0.8389
1.00 0.8413 0.8438 0.8461 0.8485 0.8508 0.8531 0.8554 0.8577 0.8599 0.8621
1.10 0.8643 0.8665 0.8686 0.8708 0.8729 0.8749 0.8770 0.8790 0.8810 0.8830
1.20 0.8849 0.8869 0.8888 0.8907 0.8925 0.8944 0.8962 0.8980 0.8997 0.9015
1.30 0.9032 0.9049 0.9066 0.9082 0.9099 0.9115 0.9131 0.9147 0.9162 0.9177
1.40 0.9192 0.9207 0.9222 0.9236 0.9251 0.9265 0.9279 0.9292 0.9306 0.9319
1.50 0.9332 0.9345 0.9357 0.9370 0.9382 0.9394 0.9406 0.9418 0.9429 0.9441
1.60 0.9452 0.9463 0.9474 0.9484 0.9495 0.9505 0.9515 0.9525 0.9535 0.9545
1.70 0.9554 0.9564 0.9573 0.9582 0.9591 0.9599 0.9608 0.9616 0.9625 0.9633
1.80 0.9641 0.9649 0.9656 0.9664 0.9671 0.9678 0.9686 0.9693 0.9699 0.9706
1.90 0.9713 0.9719 0.9726 0.9732 0.9738 0.9744 0.9750 0.9756 0.9761 0.9767
2.00 0.9772 0.9778 0.9783 0.9788 0.9793 0.9798 0.9803 0.9808 0.9812 0.9817
2.10 0.9821 0.9826 0.9830 0.9834 0.9838 0.9842 0.9846 0.9850 0.9854 0.9857
2.20 0.9861 0.9864 0.9868 0.9871 0.9875 0.9878 0.9881 0.9884 0.9887 0.9890
2.30 0.9893 0.9896 0.9898 0.9901 0.9904 0.9906 0.9909 0.9911 0.9913 0.9916
2.40 0.9918 0.9920 0.9922 0.9925 0.9927 0.9929 0.9931 0.9932 0.9934 0.9936
2.50 0.9938 0.9940 0.9941 0.9943 0.9945 0.9946 0.9948 0.9949 0.9951 0.9952
2.60 0.9953 0.9955 0.9956 0.9957 0.9959 0.9960 0.9961 0.9962 0.9963 0.9964
2.70 0.9965 0.9966 0.9967 0.9968 0.9969 0.9970 0.9971 0.9972 0.9973 0.9974
2.80 0.9974 0.9975 0.9976 0.9977 0.9977 0.9978 0.9979 0.9979 0.9980 0.9981
2.90 0.9981 0.9982 0.9982 0.9983 0.9984 0.9984 0.9985 0.9985 0.9986 0.9986
3.00 0.9987 0.9987 0.9987 0.9988 0.9988 0.9989 0.9989 0.9989 0.9990 0.9990
3.10 0.9990 0.9991 0.9991 0.9991 0.9992 0.9992 0.9992 0.9992 0.9993 0.9993
3.20 0.9993 0.9993 0.9994 0.9994 0.9994 0.9994 0.9994 0.9995 0.9995 0.9995
3.30 0.9995 0.9995 0.9995 0.9996 0.9996 0.9996 0.9996 0.9996 0.9996 0.9997
3.40 0.9997 0.9997 0.9997 0.9997 0.9997 0.9997 0.9997 0.9997 0.9997 0.9998

Interprétation: les valeurs de la table donnent la probabilité qu'une variable aléatoire distribuée
selon la loi normale standard est plus petite ou égale à z (z correspond à t). La table a été calculée
avec la fonction Excel NORMVERT.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E37 sur S37
en finance et controlling 2019
Corporate Finance

Annexe 3: Facteurs d'actualisation

Table A: Facteurs d'actualisation (facteurs d'escom pte ou de valeur actuelle) Taux d'intérêt en %
An 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% 9% 10% 11% 12% 13% 14% 15% 16% 17% 18% 19% 20% 22% 24% 26% 28% 30% 35% 40% 45% 50%
1 0.990 0.980 0.971 0.962 0.952 0.943 0.935 0.926 0.917 0.909 0.901 0.893 0.885 0.877 0.870 0.862 0.855 0.847 0.840 0.833 0.820 0.806 0.794 0.781 0.769 0.741 0.714 0.690 0.667

2 0.980 0.961 0.943 0.925 0.907 0.890 0.873 0.857 0.842 0.826 0.812 0.797 0.783 0.769 0.756 0.743 0.731 0.718 0.706 0.694 0.672 0.650 0.630 0.610 0.592 0.549 0.510 0.476 0.444

3 0.971 0.942 0.915 0.889 0.864 0.840 0.816 0.794 0.772 0.751 0.731 0.712 0.693 0.675 0.658 0.641 0.624 0.609 0.593 0.579 0.551 0.524 0.500 0.477 0.455 0.406 0.364 0.328 0.296

4 0.961 0.924 0.888 0.855 0.823 0.792 0.763 0.735 0.708 0.683 0.659 0.636 0.613 0.592 0.572 0.552 0.534 0.516 0.499 0.482 0.451 0.423 0.397 0.373 0.350 0.301 0.260 0.226 0.198

5 0.951 0.906 0.863 0.822 0.784 0.747 0.713 0.681 0.650 0.621 0.593 0.567 0.543 0.519 0.497 0.476 0.456 0.437 0.419 0.402 0.370 0.341 0.315 0.291 0.269 0.223 0.186 0.156 0.132

6 0.942 0.888 0.837 0.790 0.746 0.705 0.666 0.630 0.596 0.564 0.535 0.507 0.480 0.456 0.432 0.410 0.390 0.370 0.352 0.335 0.303 0.275 0.250 0.227 0.207 0.165 0.133 0.108 0.088

7 0.933 0.871 0.813 0.760 0.711 0.665 0.623 0.583 0.547 0.513 0.482 0.452 0.425 0.400 0.376 0.354 0.333 0.314 0.296 0.279 0.249 0.222 0.198 0.178 0.159 0.122 0.095 0.074 0.059

8 0.923 0.853 0.789 0.731 0.677 0.627 0.582 0.540 0.502 0.467 0.434 0.404 0.376 0.351 0.327 0.305 0.285 0.266 0.249 0.233 0.204 0.179 0.157 0.139 0.123 0.091 0.068 0.051 0.039

9 0.914 0.837 0.766 0.703 0.645 0.592 0.544 0.500 0.460 0.424 0.391 0.361 0.333 0.308 0.284 0.263 0.243 0.225 0.209 0.194 0.167 0.144 0.125 0.108 0.094 0.067 0.048 0.035 0.026

10 0.905 0.820 0.744 0.676 0.614 0.558 0.508 0.463 0.422 0.386 0.352 0.322 0.295 0.270 0.247 0.227 0.208 0.191 0.176 0.162 0.137 0.116 0.099 0.085 0.073 0.050 0.035 0.024 0.017

11 0.896 0.804 0.722 0.650 0.585 0.527 0.475 0.429 0.388 0.350 0.317 0.287 0.261 0.237 0.215 0.195 0.178 0.162 0.148 0.135 0.112 0.094 0.079 0.066 0.056 0.037 0.025 0.017 0.012

12 0.887 0.788 0.701 0.625 0.557 0.497 0.444 0.397 0.356 0.319 0.286 0.257 0.231 0.208 0.187 0.168 0.152 0.137 0.124 0.112 0.092 0.076 0.062 0.052 0.043 0.027 0.018 0.012 0.008

13 0.879 0.773 0.681 0.601 0.530 0.469 0.415 0.368 0.326 0.290 0.258 0.229 0.204 0.182 0.163 0.145 0.130 0.116 0.104 0.093 0.075 0.061 0.050 0.040 0.033 0.020 0.013 0.008 0.005

14 0.870 0.758 0.661 0.577 0.505 0.442 0.388 0.340 0.299 0.263 0.232 0.205 0.181 0.160 0.141 0.125 0.111 0.099 0.088 0.078 0.062 0.049 0.039 0.032 0.025 0.015 0.009 0.006 0.003

15 0.861 0.743 0.642 0.555 0.481 0.417 0.362 0.315 0.275 0.239 0.209 0.183 0.160 0.140 0.123 0.108 0.095 0.084 0.074 0.065 0.051 0.040 0.031 0.025 0.020 0.011 0.006 0.004 0.002

Table B: Facteurs d'actualisation cum ulés (fact. d'actualisation d'une rente) Taux d'int érêt en %

An 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% 9% 10% 11% 12% 13% 14% 15% 16% 17% 18% 19% 20% 22% 24% 26% 28% 30% 35% 40% 45% 50%

1 0.990 0.980 0.971 0.962 0.952 0.943 0.935 0.926 0.917 0.909 0.901 0.893 0.885 0.877 0.870 0.862 0.855 0.847 0.840 0.833 0.820 0.806 0.794 0.781 0.769 0.741 0.714 0.690 0.667

2 1.970 1.942 1.913 1.886 1.859 1.833 1.808 1.783 1.759 1.736 1.713 1.690 1.668 1.647 1.626 1.605 1.585 1.566 1.547 1.528 1.492 1.457 1.424 1.392 1.361 1.289 1.224 1.165 1.111

3 2.941 2.884 2.829 2.775 2.723 2.673 2.624 2.577 2.531 2.487 2.444 2.402 2.361 2.322 2.283 2.246 2.210 2.174 2.140 2.106 2.042 1.981 1.923 1.868 1.816 1.696 1.589 1.493 1.407

4 3.902 3.808 3.717 3.630 3.546 3.465 3.387 3.312 3.240 3.170 3.102 3.037 2.974 2.914 2.855 2.798 2.743 2.690 2.639 2.589 2.494 2.404 2.320 2.241 2.166 1.997 1.849 1.720 1.605

5 4.853 4.713 4.580 4.452 4.329 4.212 4.100 3.993 3.890 3.791 3.696 3.605 3.517 3.433 3.352 3.274 3.199 3.127 3.058 2.991 2.864 2.745 2.635 2.532 2.436 2.220 2.035 1.876 1.737

6 5.795 5.601 5.417 5.242 5.076 4.917 4.767 4.623 4.486 4.355 4.231 4.111 3.998 3.889 3.784 3.685 3.589 3.498 3.410 3.326 3.167 3.020 2.885 2.759 2.643 2.385 2.168 1.983 1.824

7 6.728 6.472 6.230 6.002 5.786 5.582 5.389 5.206 5.033 4.868 4.712 4.564 4.423 4.288 4.160 4.039 3.922 3.812 3.706 3.605 3.416 3.242 3.083 2.937 2.802 2.508 2.263 2.057 1.883

8 7.652 7.325 7.020 6.733 6.463 6.210 5.971 5.747 5.535 5.335 5.146 4.968 4.799 4.639 4.487 4.344 4.207 4.078 3.954 3.837 3.619 3.421 3.241 3.076 2.925 2.598 2.331 2.109 1.922

9 8.566 8.162 7.786 7.435 7.108 6.802 6.515 6.247 5.995 5.759 5.537 5.328 5.132 4.946 4.772 4.607 4.451 4.303 4.163 4.031 3.786 3.566 3.366 3.184 3.019 2.665 2.379 2.144 1.948

10 9.471 8.983 8.530 8.111 7.722 7.360 7.024 6.710 6.418 6.145 5.889 5.650 5.426 5.216 5.019 4.833 4.659 4.494 4.339 4.192 3.923 3.682 3.465 3.269 3.092 2.715 2.414 2.168 1.965

11 10.368 9.787 9.253 8.760 8.306 7.887 7.499 7.139 6.805 6.495 6.207 5.938 5.687 5.453 5.234 5.029 4.836 4.656 4.486 4.327 4.035 3.776 3.543 3.335 3.147 2.752 2.438 2.185 1.977

12 11.255 10.575 9.954 9.385 8.863 8.384 7.943 7.536 7.161 6.814 6.492 6.194 5.918 5.660 5.421 5.197 4.988 4.793 4.611 4.439 4.127 3.851 3.606 3.387 3.190 2.779 2.456 2.196 1.985

13 12.134 11.348 10.635 9.986 9.394 8.853 8.358 7.904 7.487 7.103 6.750 6.424 6.122 5.842 5.583 5.342 5.118 4.910 4.715 4.533 4.203 3.912 3.656 3.427 3.223 2.799 2.469 2.204 1.990

14 13.004 12.106 11.296 10.563 9.899 9.295 8.745 8.244 7.786 7.367 6.982 6.628 6.302 6.002 5.724 5.468 5.229 5.008 4.802 4.611 4.265 3.962 3.695 3.459 3.249 2.814 2.478 2.210 1.993

15 13.865 12.849 11.938 11.118 10.380 9.712 9.108 8.559 8.061 7.606 7.191 6.811 6.462 6.142 5.847 5.575 5.324 5.092 4.876 4.675 4.315 4.001 3.726 3.483 3.268 2.825 2.484 2.214 1.995

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A1 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 1

Extrait de la discussion relative au déroulement des processus de travail, avec les collaborateurs
de Plafonds SA, en référence avec la gestion de projets:

Direction
Monsieur Crameri observe le marché, entretient les contacts avec les maîtres d'ouvrage importants, ap-
porte son soutien aux vendeurs ou aux chefs de projets lors des négociations, que ce soit dans le cadre
de la vente, de la mise en oeuvre de travaux en régie ou en cas de problèmes survenant durant le projet
de construction.
Il parcourt la liste des paiements comprenant les paiements aux fournisseurs et les paiements des sa-
laires et se renseigne sur les rubriques qui attirent sont attention. Il libère généralement les paiements
des factures en collaboration avec la comptable.

Vente
Le vendeur conseille les maîtres d'ouvrage en ce qui concerne les matériaux destinés aux plafonds sus-
pendus (gypse, métal, bois), le design et la structure des éléments, les agencements (surfaces planes
ou voiles de plafonds), les autres installations éventuelles (chauffage intégré, climatisation, ventilation).
Après le choix des matériaux, le vendeur réceptionne, entre autres, les offres des fabricants de plaques
de plafonds et applique une majoration de 20%. Le nombre de mètres carrés de plaques de plafonds et
les coûts du montage sont déterminés sur la base des plans d'étages et de l'agencement souhaité. Les
complications (accès difficile ou limité dans le temps, absence d'ascenseurs, etc.) sont clarifiées afin de
définir des suppléments et de les intégrer dans le contrat. En cas de survenance de complications, qui
ne sont pas prévues dans le contrat, la possibilité d'effectuer les travaux en régie subsiste.
Les offres supérieures à CHF 1 million sont en outre discutées avec le chef de projets afin de définir
d'éventuels risques de montage.
Tous les contrats sont signés par le vendeur et par Monsieur Crameri.
En cas de suppléments, le vendeur transmet le dossier au chef de projet.
Tous les vendeurs disposent d'un droit de signature collectif, aussi bien pour les affaires juridiques que
pour les comptes bancaires, afin de garantir que les paiements soient effectués à temps.

Gestion de projets
Le chef de projet est responsable du fait que le plafond qui a été convenu soit achevé en temps voulu et
de manière irréprochable. Il commande les éléments d'aménagements des plafonds qui, en règle géné-
rale, sont livrés directement sur le chantier. Il planifie les ordres de montage avec les propres monteurs
et engage, si nécessaire, des monteurs externes. Le chef de projet vise les confirmations de livraisons
de matériel ainsi que les rapports de travail des monteurs externes. Il contrôle, vise et transmet les fac-
tures au département de la comptabilité pour paiement. Il est également responsable de l'établissement
des rapports de régie, pour toutes les modifications intervenues en comparaison avec le projet convenu,
et s'assure que celles-ci soient signées par le client.
A la fin de chaque trimestre, il procède à l'estimation du degré d'avancement des travaux de manière à
ce que les projets puissent être évalués selon la méthode de Percentage-of-Completion (POCM) et être
intégrés dans le bouclement trimestriel.
Le chef de projet fournit, au département de la comptabilité, les informations nécessaires à l'établisse-
ment des factures d'acomptes et des factures finales.
Tous les chefs de projets disposent d'un droit de signature collectif, aussi bien pour les affaires juri-
diques que pour les comptes bancaires, afin de garantir que les paiements soient effectués à temps.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A2 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 1

Responsable des finances et de l'administration


La comptabilité, les finances, l'administration du personnel, la comptabilité des salaires, l'informatique,
font partie du domaine des responsabilités de la responsable des finances et de l'administration. Elle est,
dans cette fonction, responsable de l'établissement des bouclements trimestriels et annuels, du budget
et de l'évolution de la planification.
Elle établit les contrats de travail, les décomptes de salaires mensuels, télécharge les paiements des
salaires dans le eBanking, libère les paiements, gère la planification des liquidités, établit les déclara-
tions fiscales, les déclarations de salaires, etc.
La responsable des finances et de l'administration dispose du droit de signature collectif pour les affaires
juridiques et les comptes bancaires. Elle contrôle chaque liste de paiements avec les postes ouverts, les
vise et libère le paiement via le e-Banking.

Secrétariat / Collaborateurs spécialisés


Les collaboratrices du secrétariat comptabilisent toutes les transactions bancaires ainsi que les opéra-
tions relatives aux débiteurs et aux créanciers. Elles établissent les factures concernant les prestations
fournies. Un paiement d'avance est en général effectué. Il est suivi de paiements d'acomptes réguliers
en fonction de l'avancement des travaux. Une facture finale est établie. Les rappels, qui interviennent
toutes les deux semaines, sont aussi de leur responsabilité. Elles élaborent les offres et les contrats se-
lon les indications des vendeurs et des chefs de projets, sollicitent les garanties de construction auprès
des assurances et assurent le service du téléphone durant les heures d'ouverture des bureaux.
Les collaboratrices du secrétariat ne disposent d'aucun droit de signature mais ont, d'une part, un accès
aux données bancaires et, d'autre part, l'autorisation de télécharger les ordres de paiements sans toute-
fois avoir le pouvoir de les libérer.

Monteurs
Les monteurs installent les éléments d'aménagements des plafonds selon les instructions du chef de
projet et du chef de chantier. Ils sont chargés de contrôler que les rapports concernant les heures de
travail (report des heures par collaborateur sur le projet concerné) sont établis correctement et sont si-
gnés. En cas de problèmes survenant durant la construction, ils informent immédiatement le chef de
projet afin que ce dernier puisse établir un ordre de régie.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A3 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Comptes annuels de Plafonds SA, Baar Annexe 2

Plafonds SA, Baar


Bilan au 31 décembre 2018

NOTES KCHF KCHF


31.12.2018 31.12.2017
ACTIFS
Liquidités et actifs cotés en bourse détenus à court terme 2 4’750 3’420
Créances résultant de livraisons et de prestations 3’600 2’700
Autres créances à court terme 300 200
Stocks et prestations de services non facturées 3 4’000 3’700
Actifs de régularisation 200 300
Actifs circulants 12’850 10’320

Immobilisations corporelles 4 17’900 18’460


Actifs immobilisés 17’900 18’460

TOTAL DES ACTIFS 30’750 28’780

PASSIFS
Engagements résultant de livraisons et de prestations 3’800 3’600
Autres engagements à court terme 600 500
Passifs de régularisation 600 800
Provisions à court terme (réserves de fluctuations) 800 700
Engagements à court terme 5’800 5’600

Hypothèques 5 9’000 10’000


Provisions (garanties) 800 800
Engagements à long terme 9’800 10’800

Capitaux étrangers 15’600 16’400

Capital-actions 100 100


Réserves légales issues de bénéfices
– Réserve issue de bénéfices 50 50
Bénéfice au bilan
– Bénéfice reporté 12’230 9’890
– Bénéfice annuel 2’770 2’340
Capitaux propres 15’150 12’380

TOTAL DES PASSIFS 30’750 28’780

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A4 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 2

Plafonds SA, Baar


Compte de résultat de l'exercice 2018

NOTES KCHF KCHF


2018 2017

Produits nets résultant des livraisons et prestations 38’500 37’700


Variation des stocks et des prestations de services non facturées 300 100
Achats de matériel -20’150 -20’050
Résultat brut 18’650 17’750

Charges de personnel -8’600 -8’300


Sous-traitants -2’400 -2’400
Autres charges d'exploitation -3’500 -3’400
Amortissements -1’590 -1’540
Résultat d'exploitation avant intérêts et impôts 2’560 2’110

Produits des intérêts 6 60 50


Charges d'intérêts 7 -180 -200
Résultat d'exploitation avant impôts 2’440 1'960

Charges hors exploitation 8 -470 -500


Produits hors exploitation 9 1’300 1’280
Bénéfice annuel avant impôts 3’270 2’740

Impôts directs -500 -400


Bénéfice annuel 2’770 2’340

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A5 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 2

Plafonds SA, Baar


Annexe aux comptes annuels 2018

1. Principes comptables appliqués / Principes d'évaluation


Les comptes annuels présentés ont été établis selon les dispositions du droit suisse d'établissement des
comptes (titre 32ème du droit des obligations). Les principaux principes d'évaluation appliqués, qui ne sont pas
prescrits par la loi, sont décrits ci-après. En l'occurrence, il faut prendre en considération le fait, qu'afin d'assu-
rer la pérennité de l'entreprise, la possibilité de constituer et de dissoudre des réserves latentes a été prise en
compte.

Actifs cotés en bourse détenus à court terme


Les actifs détenus à court terme ont été évalués aux cours boursiers à la date du bilan. Afin de tenir compte
des fluctuations résultant de la cotation, une réserve de fluctuations (provision) a été constituée à hauteur de
la différence entre les cours boursiers à la date du bilan et les coûts d'acquisition historiques plus bas.

Créances résultant de livraisons et de prestations


Les créances résultant de livraisons et de prestations ainsi que les autres créances sont présentées à la va-
leur nominale, déduction faite des correctifs de valeurs individuels économiquement nécessaires à l'exploita-
tion. Des correctifs de valeurs forfaitaires de 10% ont été constitués sur le solde des créances résultant de
livraisons et de prestations envers des tiers.

Stocks et prestations de services non facturées


L'évaluation des stocks se fait aux coûts d'acquisition ou de revient ou – si celle-ci est plus basse – à la valeur
nette du marché (principe de la valeur la plus basse). Les coûts d'acquisition et de revient des stocks sont
déterminés selon la méthode FIFO (first in – first out, premier entré – premier sorti).
Les contrats de construction sont évalués selon la méthode POCM (Percentage-of-Completion), dans la me-
sure où les conditions correspondantes sont remplies. Dans la méthode POCM, on tient compte non seule-
ment des coûts d'acquisition et de revient mais également d'une part du bénéfice, correspondant au degré
d'avancement, dans la mesure où sa réalisation est attendue avec suffisamment de certitude. Le degré
d'avancement est déterminé sur la base des coûts encourus par rapport aux coûts totaux attendus (cost-to-
cost). Si les conditions d'application de la méthode POCM ne sont pas remplies, les montants sont portés au
bilan selon la méthode du Completed-Contract (CCM), la saisie du résultat du contrat ne se faisant qu'après
le passage du risque de livraison et de prestation du mandataire au mandant. Une perte décelable, aussi bien
selon la méthode POCM que selon la méthode CCM, est immédiatement provisionnée en totalité. Des correc-
tifs de valeurs forfaitaires d'un tiers ont été constitués sur les stocks (évaluation au prix de revient) ainsi que
sur les prestations de services non facturées.

Immobilisations
Les amortissements sur les immobilisations corporelles se basent sur les durées d'utilisation suivantes:

Nature des immobilisations Durée d'utilisation Méthode


Terrains aucune
Immeuble d'exploitation 25 ans linéaire
Immeubles détenus à des fins de rendement 50 ans linéaire
Installations / Mobilier 5 ans linéaire
Véhicules 5 ans linéaire
Le matériel informatique (hardware) et les autres investissements de faibles valeurs, jusqu'à concurrence de
CHF 4’000, ne sont pas portés au bilan et sont comptabilisés directement dans les charges.

Provision pour garantie


Les prestations de garanties s'élèvent par expérience à 1%, en chiffre rond, du chiffre d'affaires de 2 années.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A6 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 2

Plafonds SA, Baar


Annexe aux comptes annuels 2018

2018 2017
2. Liquidités et actifs cotés en bourse détenus à court terme
KCHF KCHF
Liquidités 1’450 1’220
Actifs cotés en bourse détenus à court terme 3’300 2’200
Total 4’750 3’420

3. Stocks et prestations de services non facturées KCHF KCHF


Stocks 200 300
Prestations de services non facturées 3’800 3’400
Total 4’000 3’700

4. Immobilisations corporelles KCHF KCHF


Terrain de l'immeuble d'exploitation 1’200 1’200
Terrains Kaiserstrasse 3, Wigoltingen 400 400
Terrains 1’600 1’600

Valeur d'acquisition de l'immeuble d'exploitation 8’000 8’000


Amortissements cumulés -3’200 -2’880
Total de l'immeuble d'exploitation 4’800 5’120

Valeur d'acquisition Kaiserstrasse 3, Wigoltingen 12’000 12’000


Amortissements cumulés -3’600 -3’360
Total des immeubles détenus à des fins de rendement 8’400 8’640

Valeur d'acquisition des installations et du mobilier 550 440


Amortissements cumulés -420 -340
Total des installations et du mobilier 130 100

Valeur d'acquisition des véhicules 4’700 4’600


Amortissements cumulés -1’730 -1’600
Total des véhicules 2’970 3’000

Total des immobilisations corporelles 17’900 18’460

5. Hypothèques KCHF KCHF


Immeuble d'exploitation 4’000 4’500
Kaiserstrasse 3, Wigoltingen 5’000 5’500
Total 9’000 10’000

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A7 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 2

Plafonds SA, Baar


Annexe aux comptes annuels 2018

2018 2017
6. Produits des intérêts
Le produit des intérêts résulte des paiements d'intérêts sur les obligations conte-
nues dans l'état des titres

7. Charges d'intérêts KCHF KCHF


Immeuble d'exploitation 180 200
Total 180 200

8. Charges hors exploitation KCHF KCHF


Entretien et gestion de l'immeuble de rendement 250 260
Intérêts hypothécaires sur l'immeuble de rendement 220 240
Total 470 500

9. Produits hors exploitation KCHF KCHF


Recettes locatives de l'immeuble de rendement 1’300 1’280
Total 1’300 1’280

10. Montant global provenant de la dissolution des réserves de remplacement / Dissolution significative
des réserves latentes
Durant l'exercice sous référence, des réserves latentes ont été dissoutes à hauteur de KCHF 250 (année
précédente: KCHF 750).

11. Déclaration attestant que la moyenne annuelle des emplois à plein temps n'est pas supérieure à 10,
50 ou 250
Durant l'exercice sous référence, comme durant l'exercice précédent, la moyenne annuelle des emplois à
plein temps dépassait 50, mais n'était pas supérieure à 250.

12. Actifs mis en gage


Tous les terrains et tous les immeubles sont mis en gage en faveur de la Banque Raiffeisen de Baar.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A8 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 2

Plafonds SA, Baar


PROPOSITION DE REPARTITION DU BENEFICE

Le conseil d'administration de Plafonds SA, Baar, propose de répartir le bénéfice de la manière suivante:

2018 2017
KCHF KCHF

Bénéfice au bilan au début de l'année 12’230 9’890


Bénéfice annuel 2’770 2’340
Bénéfice au bilan à disposition de l'assemblée
générale 15’000 12’230

Proposition Décision
à l'AG de l'AG

Report à compte nouveau 15’000 12’230


Total du bénéfice au bilan 15’000 12’230

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert en Nom, prénom, n° cand. A9 sur A14
finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 3

Réserves latentes 2018 2017 2017


Var. des
Valeur Valeur Réserves Valeur Valeur Réserves réserves
maximale comptable latentes maximale comptable latentes Var. des
latentes réserves
KCHF KCHF KCHF KCHF KCHF KCHF KCHF latentes

Créances résultant de livraisons et


4’000 3’600 400 3’000 2’700 300 100 -100
de prestations envers des tiers
Stocks et prestations de services
6’000 4’000 2’000 5’550 3’700 1’850 150 -50
non facturées
Réserve de fluctuations 0 -800 800 0 -700 700 100 0
Réserves de cotisations de
1’800 0 1’800 2’400 0 2’400 -600 -600
l'employeur
0
Total 11’800 6’800 5’000 10’950 5’700 5’250 -250 -750

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A10 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Planification financière de Plafonds SA Annexe 4

Plafonds SA 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023


(Compte de résultat et planifica- Plani- Plani- Plani- Plani- Plani-
tion financière) Effectif Effectif fication fication fication fication fication
Compte de résultat KCHF KCHF KCHF KCHF KCHF KCHF KCHF

Produits nets résultant de


livraisons et de prestations 37’700 38’500 39’200 40’400 41’600 42’400 43’200
Achats de matériel -19’950 -19’850 -19’500 -19’400 -20’000 -20’400 -20’700
Charges de personnel des
propres monteurs -6’900 -7’200 -7’500 -7’900 -8’300 -9’000 -9’300
Sous-traitants -2’400 -2’400 -2’500 -2’500 -2’500 -2’500 -2’600
Bénéfice brut 8’450 9’050 9’700 10’600 10’800 10’500 10’600
Marge brute 22.4% 23.5% 24.7% 26.2% 26.0% 24.8% 24.5%

Charges de personnel de
l'administration et de la vente -1’400 -1’400 -1’600 -1’600 -1’600 -1’900 -1’900
Autres coûts opérationnels -3’400 -3’500 -3’600 -3’700 -3’800 -3’900 -4’000
Amortissements -1’540 -1’590 -1’640 -1’700 -1’760 -1’800 -1’830
Résultat opérationnel 2’110 2’560 2’860 3’600 3’640 2’900 2’870

Produits des intérêts 50 60 60 60 50 50 50


Charges d'intérêts -200 -180 -160 -140 -120 -100 -80
Produits hors exploitation (nets) 780 830 805 805 805 805 805
Bénéfice avant impôts 2’740 3’270 3’565 4’325 4’375 3’655 3’645

Impôts directs -398 -475 -518 -628 -636 -531 -530


Bénéfice après impôts 2’342 2’795 3’047 3’697 3’739 3’124 3’115

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A11 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Tableau des immobilisations / Planification des investissements Annexe 5

Planification des investissements Immeuble Immeuble Instal. et


(valeurs exprimées en KCHF) Terrains exploit. rendt. mobilier Véhicules Total

2016 Valeurs d'acquisition 1’600 8’000 12’000 400 4’400 26’400


Amortissements cumulés -2’560 -3’120 -300 -1’300 -7’280
Net 1’600 5’440 8’880 100 3’100 19’120

2017 Valeurs d'acquisition au 1.1. 1’600 8’000 12’000 400 4’400 26’400
Entrées 80 800 880
Sorties -40 -600 -640
Valeurs d'acquisition au 31.12. 1’600 8’000 12’000 440 4’600 26’640
Amortissements cumulés au 1.1. - -2’560 -3’120 -300 -1’300 -7’280
Amortissements planifiés -320 -240 -80 -900 -1’540
Sorties 40 600 640
Amortissements cumulés au 31.12. - -2’880 -3’360 -340 -1’600 -8’180
Net 1’600 5’120 8’640 100 3’000 18’460

2018 Valeurs d'acquisition au 1.1. 1’600 8’000 12’000 440 4’600 26’640
Entrées 130 900 1’030
Sorties -20 -800 -820
Valeurs d'acquisition au 31.12. 1’600 8’000 12’000 550 4’700 26’850
Amortissements cumulés au 1.1. - -2’880 -3’360 -340 -1’600 -8’180
Amortissements planifiés -320 -240 -100 -930 -1’590
Sorties 20 800 820
Amortissements cumulés au 31.12. - -3’200 -3’600 -420 -1’730 -8’950
Net 1’600 4’800 8’400 130 2’970 17’900

2019 Valeurs d'acquisition au 1.1. 1’600 8’000 12’000 550 4’700 26’850
Entrées 180 900 1’080
Sorties -60 -700 -760
Valeurs d'acquisition au 31.12. 1’600 8’000 12’000 670 4’900 27’170
Amortissements cumulés au 1.1. - -3’200 -3’600 -420 -1’730 -8’950
Amortissements planifiés -320 -240 -120 -960 -1’640
Sorties 60 700 760
Amortissements cumulés au 31.12. - -3’520 -3’840 -480 -1’990 -9’830
Net 1’600 4’480 8’160 190 2’910 17’340

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A12 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 5

Planification des investissements Immeuble Immeuble Instal. et


(valeurs exprimées en KCHF) Terrains exploit. rendt. mobilier Véhicules Total
2020 Valeurs d'acquisition au 1.1. 1’600 8’000 12’000 670 4’900 27’170
Entrées 140 1’000 1’140
Sorties -40 -800 -840
Valeurs d'acquisition au 31.12. 1’600 8’000 12’000 770 5’100 27’470
Amortissements cumulés au 1.1. - -3’520 -3’840 -480 -1’990 -9’830
Amortissements planifiés -320 -240 -140 -1’000 -1’700
Sorties 40 800 840
Amortissements cumulés au 31.12. - -3’840 -4’080 -580 -2’190 -10’690
Net 1’600 4’160 7’920 190 2’910 16’780

2021 Valeurs d'acquisition au 1.1. 1’600 8’000 12’000 770 5’100 27’470
Entrées 200 1’000 1’200
Sorties -60 -900 -960
Valeurs d'acquisition au 31.12. 1’600 8’000 12’000 910 5’200 27’710
Amortissements cumulés au 1.1. - -3’840 -4’080 -580 -2’190 -10’690
Amortissements planifiés -320 -240 -170 -1’030 -1’760
Sorties 60 900 960
Amortissements cumulés au 31.12. - -4’160 -4’320 -690 -2’320 -11’490
Net 1’600 3’840 7’680 220 2’880 16’220

2022 Valeurs d'acquisition au 1.1. 1’600 8’000 12’000 910 5’200 27’710
Entrées 140 1’100 1’240
Sorties -80 -1’000 -1’080
Valeurs d'acquisition au 31.12. 1’600 8’000 12’000 970 5’300 27’870
Amortissements cumulés au 1.1. - -4’160 -4’320 -690 -2’320 -11’490
Amortissements planifiés -320 -240 -190 -1’050 -1’800
Sorties 80 1’000 1’080
Amortissements cumulés au 31.12. - -4’480 -4’560 -800 -2’370 -12’210
Net 1’600 3’520 7’440 170 2’930 15’660

2023 Valeurs d'acquisition au 1.1. 1’600 8’000 12’000 970 5’300 27’870
Entrées 170 1’100 1’270
Sorties -100 -1’000 -1’100
Valeurs d'acquisition au 31.12. 1’600 8’000 12’000 1’040 5’400 28’040
Amortissements cumulés au 1.1. - -4’480 -4’560 -800 -2’370 -12’210
Amortissements planifiés -320 -240 -200 -1’070 -1’830
Sorties 100 1’000 1’100
Amortissements cumulés au 31.12. - -4’800 -4’800 -900 -2’440 -12’940
Net 1’600 3’200 7’200 140 2’960 15’100

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A13 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 6

Informations complémentaires concernant le bouclement annuel 2018 et la planification


financière élaborée par Konrad Crameri

a) Garanties de construction
Afin d'éviter que les clients retiennent 10% des créances au titre de garanties de construction, Pla-
fonds SA conclut à chaque occasion des assurances de garanties de construction en faveur des
clients.

b) Liquidités
Sur la base de la situation des intérêts, les liquidités excédentaires ont été investies dans des
titres, d'une part, et ont servi au remboursement des hypothèques, d'autre part.

c) Hypothèques
Les hypothèques à terme fixe sur les immeubles ont une durée résiduelle de 6 ans. Des amortis-
sements de KCHF 500, par année et par immeuble, échéant le 31 décembre, ont été convenus au
taux d'intérêt de 4%.

d) Immeubles
Plafonds SA a acquis les terrains comme suit:

Terrains Année Prix d'acquisition Fair Value au


d'acquisition 31.12.2018
Immeuble d'exploitation 2010 CHF 1'200’000 CHF 1'400’000
Kaiserstrasse 3, Wigoltingen 2005 CHF 400’000 CHF 1'500’000

La valeur comptable de l'immeuble détenu à des fins de rendement, situé à Wigoltingen, corres-
pond à la valeur actuelle du marché. L'environnement dans lequel l'immeuble détenu à des fins de
rendement a été érigé s'est fortement développé. La Fair Value de l'immeuble d'exploitation, ter-
rain compris, s'élève à CHF 7 millions.

e) Immobilisations corporelles meubles


La valeur comptable des autres immobilisations corporelles meubles correspond à la Fair-Value.

f) Taux d'impôt
A Baar, le taux des impôts fédéraux, cantonaux et communaux s'élève à 17%, après impôts dé-
ductibles. Les impôts sur le capital ne doivent pas être pris en considération dans l'évaluation.

g) Variation des actifs circulants


Grâce à une meilleure gestion du fonds de roulement net (Net-Working Capital), celui-ci ne devrait,
malgré une croissance du chiffre d'affaires, augmenter que de KCHF 200 par année.

h) Provisions
Par expérience, 1% du chiffre d'affaires de 2 années est nécessaire à la couverture des garanties
pour défauts et des prestations de garanties. Par conséquent, la provision nécessaire est détermi-
née chaque année. Elle est arrondie aux CHF 100‘000 entiers.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. A14 sur A14
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Annexe 6
i) Chiffre d'affaires / Coûts du matériel
Durant les dernières années, le chiffre d'affaires s'est développé conformément au marché. Il a
augmenté à chaque fois de 2% en chiffre rond. Les coûts d'acquisition du matériel ont également
été relativement constants. Ils représentent 52% du chiffre d'affaires. Sur la base de l'acquisition
planifiée de Plafonds SA par Bumat, Monsieur Crameri tient compte, dans la planification, de prix
d'achats plus avantageux, si bien que, d'un côté, ceux-ci diminueront (52% en 2018 / 50% en 2019
/ 48% dès 2020). D'un autre côté, la capacité de concurrence sur le marché augmente grâce à des
prix plus bas, si bien que des augmentations plus fortes du chiffre d'affaires sont attendues (2% en
2018 et 2019 / 3% en 2020 et 2021 et 2% ensuite). Le taux de 2% correspond à la croissance à
long terme du marché dans le domaine des systèmes d'aménagements de plafonds.

j) Réserves de cotisations de l'employeur


Les réserves de cotisations de l'employeur sont dissoutes à concurrence de KCHF 600 par année.
Ceci a été pris en considération dans la planification financière. Les cotisations ont été réparties à
raison de KCHF 400 pour les monteurs et à raison de KCHF 200 pour le personnel de bureau.

k) Valeur de la clientèle
La valeur des relations avec la clientèle est estimée à KCHF 500.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d’Experte/Expert
en finance et controlling 2019

Etude de cas interdisciplinaire

Acquisition de la société "Aménagements de plafonds SA"

Durée d'examen 5 heures

Points 100

Veuillez observer les points suivants :

1. Contrôlez que vous avez reçu tous les documents d’examen. Outre la page de garde, ils comprennent
17 pages, réparties comme suit :

- 3 pages d'énoncé (E1 – E3)


- 14 pages d'annexes (A1 – A14)

2. Pour vos réponses, veuillez utiliser exclusivement les feuilles de solution. N’inscrivez aucune réponse
sur les feuilles de l’énoncé, car elles sont détruites immédiatement après l’examen.

3. Votre solution doit être présentée de manière claire et précise.

4. Inscrivez votre nom et votre numéro de candidat/e sur chaque feuille de solution ainsi que sur la fourre
d’examen. Veuillez restituer la totalité des documents.

5. Pour des raisons d’égalité de traitement aucune explication concernant les problèmes ne sera donnée
durant l’examen. En cas de doute, émettez une hypothèse et mentionnez-la comme telle dans votre ré-
ponse.

Bon succès à toutes et à tous !

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E1 sur E3
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

Acquisition de la société "Aménagements de plafonds SA"

1. Situation initiale

Konrad Crameri a été installateur de plafonds durant de nombreuses années, avant qu'il fonde la
société "Aménagements de plafonds SA" (ci-après Plafonds SA), en 1993. Il a dès lors agi en qua-
lité de directeur, de président du conseil d'administration et de responsable des ventes. Plafonds
SA vend des systèmes d'aménagements de plafonds complètement montés. Les activités princi-
pales sont structurées de la manière suivante:

Vente: conseils en ce qui concerne le design, le fonctionnement et les composants des systèmes,
élaboration des offres et vente.
Gestion de projets: acquisition du matériel destiné aux systèmes d'aménagements de plafonds,
planification et gestion de projets, planification des chantiers et des créneaux de montage en col-
laboration avec le chef de chantier, organisation des transports, engagement des collaborateurs,
organisation, attribution des mandats et suivi des sous-traitants engagés pour le montage.
Montage: montage des systèmes d'aménagements de plafonds.

Konrad Crameri a 64 ans. Durant l'année écoulée, il a dû se soumettre à un bypass gastrique.


C'est la raison pour laquelle il souhaite se retirer des affaires et profiter de sa retraite. Il envisage
de vendre son entreprise dans un délai d'une année.

Bumat Holding SA (ci-après Bumat) est une société fille de l'entité britannique Building Materials
Ltd., une entreprise cotée à la bourse de Londres. La structure du groupe est le reflet des do-
maines d'activités dans lesquels Bumat est active:

Bumat Holding SA, Zoug


(Bumat)

Buma Metal Ceilings


Buma Ceiling Experts Sàrl, Buma Floor Experts Sàrl,
Production Sàrl, Zoug
Zoug (CeilEx) Zoug (FloorEx)
(MetalPro)

CeilEx et FloorEx sont de pures entreprises commerciales qui distribuent et vendent les produits
issus de la production interne du groupe. MetalPro fabrique des plaques en métal sur mesure pour
les plafonds. Elle est extrêmement flexible et se distingue par des délais de livraison très courts.

Le conseil d'administration de Bumat considère que l'idée de se positionner stratégiquement plus


près des clients finaux, par l'acquisition d'une entreprise de montage, est prometteuse. Des possi-
bilités seraient, par la même occasion, offertes à Bumat d'exercer une certaine influence sur le
design et les appels d'offres, de manière à pouvoir mettre en place un canal de distribution sup-
plémentaire destiné à écouler ses propres produits.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E2 sur E3
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

2. Enoncé du problème

En tant que patron, Konrad Crameri a développé son entreprise non seulement sur la base de ses
expériences pratiques et un sens aigu des affaires, mais également en fonction de sa capacité à
déceler si un projet pouvait se développer au-delà des attentes. Pour ces raisons, il a considéré
que la mise en place d'un système de contrôle interne formel ou d'une gestion des risques était
inutile. Afin de minimiser la charge fiscale et d'augmenter la possibilité de prendre des risques, il
ne s'est pas attribué une rémunération excessive mais un traitement conforme à sa fonction. Il a
également renoncé au versement de dividendes. A l'occasion de la vente de l'entreprise, il espère
par conséquent réaliser un gain en capital exempt d'impôts. Monsieur Crameri envisage un prix de
vente d'au minimum CHF 40 mios.

3. Travail demandé

En votre qualité de contrôleur de gestion du groupe, le directeur de Bumat vous charge d'élaborer
les fondements nécessaires à la prise de décision et de rédiger un rapport à l'attention du conseil
d'administration, rapport sur la base duquel une décision quant à l'acquisition pourra être prise.

3.1. Présentez au conseil d'administration la liste des documents que vous avez exigés à l'oc-
casion de la due-diligence.  8.0 points

3.2. Elaborez, sur la base des notices d'entretien relatives au déroulement des processus de
travail en relation avec la due-diligence, une matrice de contrôle du SCI concernant le pro-
cessus exhaustif «Gestion de projets» (depuis l'offre jusqu'à l'achèvement du projet et au
paiement), intégrant des risques concrets. Proposez, dans le cadre d'un système de con-
trôle interne (SCI), des contrôles relatifs au déroulement actuel du processus et formulez
des propositions d'améliorations du système de contrôle interne.
(Annexe 1 [A1 et A2])  13.0 points

3.3. Expliquer les étapes de la gestion des risques. Elaborez un modèle de risques et insérez
les risques dans celui-ci. Insérez les 4 risques les plus importants dans une matrice des
risques / cartographie des risques. Décrivez et portez une appréciation sur les 4 risques les
plus importants.  22.0 points

3.4. Evaluez Plafonds SA selon la méthode du DFCF et selon la méthode des praticiens, sur la
base de la planification élaborée par Konrad Crameri et des bouclements annuels. Le
WACC s'élève à 9%. Faute de bilans prévisionnels, de possibles variations dans les ré-
serves latentes sur les créances et les stocks ne doivent pas être prises en considération
dans l'évaluation. Le calcul selon la méthode des praticiens s'effectue sur la base de deux
fois la valeur de rendement et d'une fois la valeur substantielle, soit en fonction des exer-
cices 2017 et 2018, lesquels doivent être pondérés de manière égale. Le taux d'intérêt des
capitaux propres s'élève à 10.5%.  23.0 points

3.5. Lors de sa séance, le conseil d'administration a, avant qu'il ait eu connaissance de l'intégra-
lité des faits, laissé entendre qu'en aucun cas il était prêt à débourser plus de CHF 15 mil-
lions pour l'activité opérationnelle. La cession devrait intervenir avec effet rétroactif au 1er
janvier 2019. Etablissez le bilan au 1er janvier 2019, selon les IFRS, sur la base du prix
d'acquisition maximal et en prenant en considération l'allocation nécessaire du prix d'acqui-
sition (Purchase Price Allocation). La structure du bilan selon le droit des obligations doit
être conservée.  10.0 points

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E3 sur E3
perte/Expert en finance et controlling 2019
Etude de cas interdisciplinaire

3.6. Préparez, à l'intention du conseil d'administration, une argumentation destinée à expliquer


l'importante contradiction entre le prix de cession attendu et le prix d'acquisition maximum.
 5.0 points

3.7. Présentez des scénarios et expliquez les incidences fiscales qui résultent d'une acceptation
de la cession au prix d'acquisition maximum défini par Bumat.  11.0 points

Structure  5.0 points

Grammaire  3.0 points

Les documents ci-après, contenus dans les annexes, sont disponibles:


• Extrait de la discussion relative au déroulement des processus de travail, avec les collabo-
rateurs de Plafonds SA, en référence avec la gestion de projets (annexe 1 [pages A1, A2])
• Comptes annuels de Plafonds SA, Baar (annexe 2 [pages A3 – A8])
• Evolution des réserves latentes (annexe 3 [page A9])
• Planification financière de Plafonds SA (annexe 4 [page A10])
• Tableau des immobilisations et planification des investissements (annexe 5 [pages A11,
A12])
• Informations complémentaires concernant le bouclement annuel 2018 et la planification fi-
nancière élaborée par Konrad Crameri (annexe 6 [pages A13, A14])

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d’Experte/Expert
en finance et controlling 2019

Fiscalité

Durée d’examen 2 heures

Points 100

Veuillez observer les points suivants:

1. Contrôlez que vous avez reçu tous les documents d’examen. Outre la page de garde, ils compren-
nent 16 pages, réparties comme suit:
Exercice 1 E1 – E4
Exercice 2 E5 – E8
Exercice 3 E9 – E9
Exercice 4 E10 – E14
Exercice 5 E15 – E16

2. Pour vos réponses, veuillez utiliser exclusivement les feuilles de solution. N’inscrivez aucune réponse
sur les feuilles de l’énoncé, car elles sont détruites immédiatement après l’examen.

3. Votre solution doit être présentée de manière claire et précise.

4. Inscrivez votre nom et votre numéro de candidat/e sur chaque feuille de solution ainsi que sur la
fourre d’examen. Veuillez restituer la totalité des documents.

5. Pour des raisons d’égalité de traitement, aucune explication concernant les problèmes ne sera don-
née durant l’examen. En cas de doute, émettez une hypothèse et mentionnez-la comme telle dans
votre réponse.

Bon succès à toutes et à tous!

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E1 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

Problème 1 Transfert intragroupe / 21 points

Lastwag Holding AG, dont le siège est à Freienbach, est active dans le secteur de la logistique
et du transport international. Diverses sociétés du groupe assurent notamment des transports.
Le groupe a connu une croissance régulière au fil des décennies grâce à l’acquisition d’entre-
prises de transport indépendantes et, à la fin 2018, il se présentait comme suit.

Lastwag Holding AG
Freienbach CH

Lastwag Schweiz Lastwag Deutschland


Holding AG Holding AG
Zürich CH Baar CH

Lastwag Bern AG Lastwag Zürich AG Lastwag Logistik AG Lastwag Berlin AG Lastwag München AG
Bern CH Zürich CH Zürich CH Berlin D München D

Le bilan de Lastwag Holding AG au 31.12.2018 (en KCHF)

Actifs Passifs
Trésorerie et équivalents de 2000 Capitaux propres 11000
trésorerie
Participations 9000
Total 11000 Total 11000

Le bilan de Lastwag Deutschland Holding AG au 31.12.2018 (en KCHF)

Actifs Passifs
Trésorerie et équivalents de 100 Capitaux propres 12100
trésorerie
Participations 12000
Total 12100 Total 12100

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E2 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

Le bilan de Lastwag Schweiz Holding AG au 31.12.2018 (en KCHF)

Actifs Passifs
Trésorerie et équivalents de 1100 Capitaux propres 10100
trésorerie
Participations 9000
Total 10100 Total 10100

Lastwag Logistik AG doit être transférée de Lastwag Deutschland Holding AG à Lastwag


Schweiz Holding AG dans le cadre d’une restructuration. La transaction a lieu sous forme
d’achat d’actions à la valeur retenue pour l'impôt sur le bénéfice et sera réglée au moyen de li-
quidités (Share Deal).
Lastwag Logistik AG dispose de fonds propres de CHF 1 mio et est comptabilisée dans les par-
ticipations chez Lastwag Deutschland Holding AG pour une valeur d’investissement de CHF 1
mio. Les réserves latentes s’élèvent également à CHF 1 mio.

Questions:
Veuillez motiver vos réponses et citer les articles de loi correspondants (LIFD, LIA, LT). Si une
réponse n'est requise que pour un seul type d'impôt, la question est marquée comme suit : LIFD
(pour l'impôt fédéral direct), LIA (pour l'impôt anticipé) ou LT (pour le droit de timbre d'émission
et de négociation).

1) LIFD : Le transfert de la participation peut-il s’effectuer sans incidence fiscale ?

2) LIFD : Le transfert est-il soumis à un délai de blocage ?

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E3 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

3) LIFD : Si le transfert devait effectivement être soumis à un tel délai de blocage, citez 2
exemples concrets de violation du délai de blocage

4) LIFD : En cas de violation du délai de blocage, qui serait assujetti à un impôt et à com-
bien s’élèverait le revenu ou bénéfice imposable ?

5) LIFD : Si la société assujettie n’était plus en mesure de payer l’impôt dû, est-ce que
d’autres sociétés du groupe pourraient en être redevables ?

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E4 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

6) LIA : L’impôt anticipé est-il dû sur le transfert de participation ?

7) LT : Est-ce que la transaction est soumise au droit de timbre de négociation ?

8) Veuillez établir les bilans de Lastwag Holding AG, Lastwag Deutschland Holding AG et
Lastwag Schweiz AG après le transfert de Lastwag Logistik AG (hors taxes et frais de
transactions)

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E5 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

Problème 2 prêts interco (intragroupe) / 15 points

Le groupe Meila est une entreprise mondiale active dans la production et la distribution d’ar-
ticles ménagers. Une société du groupe est domiciliée en Suisse, MeiLaden Schweiz AG, dont
le siège se trouve à Wettingen (AG) en tant qu’exploitante de l’activité commerciale en Suisse.
MeiLaden Schweiz AG est une filiale à 100 % de MeiLaden International BV basée à Amster-
dam.
La structure dans laquelle ces sociétés suisses sont gérées est la suivante :

TopHolding
USA

Holding
USA

Holding
NL

MeiLaden Interna-
tional BV
NL

MeiLaden Schweiz
AG
CH

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E6 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

MeiLaden Schweiz AG dispose de fonds propres très élevés et a accordé plusieurs millions de
prêts à MeiLaden International BV depuis 2007. Le tableau suivant décrit l’évolution du montant
du prêt, les taux d’intérêts calculés (payés) ainsi que les taux d’intérêts admis fiscalement par
l’AFC selon ses circulaires annuelles.
.

Année Montant du prêt Intérêts payés Taux d’intérêt mi-


(CHF) (in %) nimal selon circu-
laire AFC en %
2007 12'000’000 1 2.75
2008 12'000’000 1 3.25
2009 12'000’000 1 2.5
2010 15'000’000 1 2.25
2011 15'000’000 1 2.25
2012 15'000’000 1 1.5
2013 15'000’000 1 1.5
2014 20'000’000 1 1.5
2015 20'000’000 0 0.25
2016 20'000’000 0 0.25
2017 20'000’000 0 0.25
2018 20'000’000 0 0.25

Les avis de taxations de MeiLaden Schweiz AG sont définitifs jusqu’en 2016. MeiLaden
Schweiz AG a présenté ces prêts comme des prêts à long terme dans leurs comptes annuels
remis à l’administration fiscale. Les intérêts perçus par MeiLaden Schweiz AG s’élèvent au
maximum à 10 % des revenus financiers comptabilisés. En 2019, l’administration fiscale canto-
nale procède à une révision fiscale. Les responsables de MeiLaden Schweiz AG remettent
spontanément aux réviseurs de l’administration fiscale cantonale les contrats de prêt depuis
leur octroi.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E7 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

Questions

Veuillez motiver vos réponses et citer les articles de loi correspondants (LIFD)

1) Quelles sont les conséquences fiscales pour MeiLaden Schweiz AG ? Répondre dans
l’hypothèse selon laquelle l’administration fiscale effectue les corrections en 2019 dans
la mesure où la loi le lui permet.

1. IFD : Quelles périodes fiscales sont corrigées ?

2. IFD : Calculer la charge fiscale supplémentaire pour l’impôt fédéral direct de


la période fiscale 2018

3. IFD : Des intérêts de retard sont-ils ou seront-ils facturés ?

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E8 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

4. IFD : S’agit-il d’un état de fait de soustraction d’impôt ?

5. IFD : Toujours si des corrections sont apportées, s’agit-il d’un état de fait de
fraude fiscale ?

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E9 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

Problème 3: LIFD – Principes fiscaux / 14 points


Veuillez indiquer l’article de loi correspondant de la Loi sur l’impôt fédéral direct (LIFD) dans la
colonne appropriée. Les réponses correctes (par exemple simple croix) sans indication de la
base légale seront évaluées avec la moitié du nombre possible de points.

L’affirmation L’affirmation
est juste est fausse
1 Pour les personnes morales, l’année civile correspond à
la période fiscale
2 Pour les personnes morales, les provisions qui ne sont
plus justifiées sont rajoutées au bénéfice imposable
3 La réduction pour participation n’est admise que pour les
participations d’une valeur vénale supérieure à CHF 1 mio.
4 La prescription d’une dette fiscale d’une société anonyme
est acquise au plus tard après dix ans à compter de la fin
de l’année au cours de laquelle la taxation est entrée en
force.
5 Les réserves latentes d’une personne morale dont le siège
est transféré à l’intérieur de la Suisse (d’un canton à un
autre) doivent être dissoutes et imposées
6 Une société qui détient au moins 10 % du capital-actions
ou du capital-social d’une autre société a droit à la réduc-
tion pour participation.
7 Pour les sociétés anonymes, les pertes des 10 exercices
précédant la période fiscale peuvent être déduites du re-
venu imposable

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E10 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

4. Société « Immo-Prestige SA » à Genève – 38 points


Immo-Prestige SA est une société anonyme de droit suisse avec siège à Genève. Son capital-
actions est de CHF 2'000'000 divisé en 20'000 actions nominatives d’une valeur nominale de
CHF 100. Immo-Prestige SA a été créée et inscrite au registre des assujettis TVA en 2005 (mé-
thode effective). L’exercice comptable correspond à l’année civile. Au fil des années, la société
s’est forgée une solide réputation en matière de conseil dans la vente et la gestion d’im-
meubles. En outre, elle détient 100 % des participations des deux sociétés immobilières, dont
chacune a son siège sur territoire suisse :

• Immogestion SA sise à Gland, active dans la gestion d’immeubles pour des tiers.
Assujettie TVA, cette société réalise une activité totalement dans le champ de la TVA
(méthode effective)

• Ventimmo SA sise à Neuchâtel, active dans la promotion immobilière.


Elle n’est actuellement pas assujettie à la TVA, car elle ne réalise que la vente d’objets
immobiliers pour laquelle la conclusion du contrat de vente est intervenue après le début
des travaux de construction (opérations exclues du champ de l’impôt, art. 21 al. 2
ch. 20 LTVA)

Le 1er juillet 2013, Immo-Prestige SA a emménagé dans le nouveau bâtiment administratif à


Collonge-Bellerive (GE). L’investissement de ce nouveau immeuble s’est élevé CHF 6.48 mio
(TVA 8 % incl.). Afin de respecter les exigences cantonales en matière d’économie d’énergie
selon le principe « Energie Plus », l’immeuble se veut respectueux de l’environnement grâce
aux normes Minergie.
En 2014, poursuivant la même philosophie d’entreprise, la société a décidé d’installer elle-
même des panneaux solaires photovoltaïques sur son toit.

Votre travail :

En tant qu’expert(e) en finance et en controlling, veuillez pour chaque cas (1 – 3) apprécier le


traitement fiscal en matière de TVA et déterminer les conséquences fiscales que vous présentez
au moyen de calculs détaillés.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E11 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

Cas 1 :
Veuillez déterminer la déduction de l’impôt préalable en 2013 lors de la construction du bâti-
ment administratif à Collonge-Bellerive..

Voici d’autres informations inhérentes à l’immeuble :

▫ Coût de construction (TVA 8 % incl.) : CHF 6'480’000


▫ Valeur d’assurance : CHF 6'500’000
▫ Année de construction : 2013

▫ Utilisation de l’immeuble au 1.1.2013 Surface Affectation

- Niveau inférieur 400 m2 Loué avec option

- 1er étage :
Espaces de bureaux nord 300 m2 Propre activité

Espaces de bureaux sud 50 m2 Loués avec option

- Niveau supérieur
Appartement 1 150 m2 Loué sans option

Appartement 2 100 m2 Loué sans option

Solution :

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E12 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

Cas 2 :
Veuillez déterminer la déduction de l’impôt préalable sur l’installation des panneaux solaires
photovoltaïques en 2014.
L’utilisation de l’immeuble ne s’est pas modifiée.

Voici les informations inhérentes à cette installation :

▫ Coût des panneaux solaires photovoltaïques (TVA 8 % incl.) : CHF 216’000


▫ Coût total main-d’œuvre CHF 72’000
(3 personnes du département technique durant 3 mois)
▫ Subvention allouée par le canton de GE CHF 100’000

Remarque :
Le calcul de la réduction de la déduction de l’impôt préalable par le biais de l’imposition de la
subvention ne sera pas acceptée.

Solution :

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E13 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

Cas 3 :
Conséquences fiscales en matière TVA sur l’impôt préalable lié aux coûts de rénovation ainsi
que sur le changement de locataire, veuillez déterminer le droit à la déduction de l’impôt préa-
lable :

1) En 2015, la société « Immo-Prestige SA » a déjà connu des problèmes d’étanchéité du toit,


si bien que des travaux de rénovation ont été nécessaires pour le toit ainsi que pour la fa-
çade. Les coûts de rénovation se sont élevés à CHF 291'600 (TVA 8 % incl.).
L’utilisation de l’immeuble ne s’est pas modifiée.

Solution :

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E14 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

2) Au 30 juin 2016, le locataire des bureaux situés au 1er étage sud a résilié son bail. A partir
du 1er juillet 2016, les locaux seront loués sans TVA à un jeune médecin qui n'est pas inscrit
au registre des assujettis TVA. Suite à ce changement de location, un changement d'affec-
tation resp. une prestation à soi-même est à calculer.
Veuillez calculer l’éventuelle incidence fiscale en matière TVA.

Solution :

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E15 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

5. Imposition de groupe – 12 points


Les sociétés A, B, C et D, toutes sises sur territoire suisse, forment un groupe d’imposition
au sens de l’article 13 LTVA (imposition de groupe).

Vous trouvez ci-dessous un tableau qui renseigne de manière détaillée sur les revenus
(en %) réalisés par société. Pour d’éventuelles corrections de la déduction de l’impôt préa-
lable, chaque société applique la clé basée sur le chiffre d’affaires.

A B C D

Chiffres d’affaires imposables à 7,7 % 25 % 60 %


Chiffres d’affaires exonérés (art. 23 LTVA) 5% 80 % 30 %
Prestations fournies à l’étranger 20 % 10 %
Chiffres d’affaires exclus (art. 21 LTVA) 70 % 10 %
Subventions (art. 18 al. 2 let. a LTVA) 10 %

Chiffres d’affaires réalisés à l’interne


du groupe, prestations fournies avec :
A – chiffres d’affaires internes
B – chiffres d’affaires internes 50 %
C – chiffres d’affaires internes
D – chiffres d’affaires internes 20 % 10 %
Total 100% 100% 100% 100%

Votre travail :

Déterminez de manière détaillée la quote-part de l’impôt préalable déductible pour chaque


société du groupe :

Veuillez svp. noter les solutions sur la page suivante.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E16 sur E16
en finance et controlling 2019
Fiscalité

Feuille de solution problème imposition de groupe :

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d’Experte/Expert
en finance et controlling 2019

Etablissement des comptes selon les


normes suisses et internationales

Problème 1 Consolidation

Durée d'examen 1 ½ heure

Points 30 sur 100

Veuillez observer les points suivants :

1. Contrôlez que vous avez reçu tous les documents d’examen. Outre la page de garde, ils comprennent 6
pages.

2. Pour vos réponses, veuillez utiliser exclusivement les feuilles de solution. N’inscrivez aucune réponse
sur les feuilles de l’énoncé, car elles sont détruites immédiatement après l’examen.

3. Votre solution doit être présentée de manière claire et précise.

4. Inscrivez votre nom et votre numéro de candidat/e sur chaque feuille de solution ainsi que sur la fourre
d’examen. Veuillez restituer la totalité des documents.

5. Pour des raisons d’égalité de traitement, aucune explication concernant les problèmes ne sera donnée
durant l’examen. En cas de doute, émettez une hypothèse et mentionnez-la comme telle dans votre ré-
ponse.

Bon succès à toutes et à tous !

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E1 sur E6
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 1

Exercice 1: Flux de trésorerie du groupe (Swiss GAAP RPC) (20 points)

La société mère M a acheté au début 2013 le 100% des actions des deux sociétés filles T1 et T2
et participe aux sociétés associées A avec 25% et B avec 20% (l’acquisition de ces quatre socié-
tés s’est effectuée sans goodwill). En outre, M a acquis le 01.01.2018 la société fille T3. La part de
M au capital de T3 s’élève à 80%. Le 01.07.2018, M a vendu la société associée B.

Le tableau des flux de trésorerie de l’année 2018 doit être préparé ci-après. La feuille de consoli-
dation suivante présente le total des tableaux de flux de trésorerie correspondants conformément
aux états financiers individuels établis selon les Swiss GAAP RPC. Le goodwill (écart d’acquisition)
et les bénéfices intermédiaires ne sont comptabilisés ou éliminés qu’au niveau du groupe.

Les lignes vides dans le tableau des flux de trésorerie doivent être utilisées pour des éléments
supplémentaires correspondants de consolidation.

Les informations supplémentaires suivantes sont disponibles pour 2018:

a. T1 a fourni à T2 des marchandises d’une valeur de facturation de 320 pour la revente. Au


01.01.2018, les bénéfices intermédiaires non réalisés d’un point de vue du groupe sur les
stocks de ces marchandises s’élevaient à 28; au 31.12.2018, ils s’élevaient à 11. Il existait
des créances-clients et des dettes-fournisseurs internes au groupe de 45 (01.01.2018) et
de 30 (31.12.2018).
b. M a consenti à T2 un prêt de 300 le 30 avril 2018. Celui-ci porte un intérêt de 5% dû en fin
de période, chaque fois le 30 avril.
c. T2 a livré à T1 le 30.06.2018 une machine de production fabriquée par ses soins qui a été
immédiatement mise en service. T1 a payé un prix d’achat de 160. Les coûts de fabrication
du groupe se sont élevés à 100. L'immobilisation corporelle, tant dans les états financiers
individuels que dans les états financiers consolidés, est amortie de manière linéaire sur une
durée d'utilisation de 10 ans.
d. T1 a versé des frais de gestion de 36 à la société mère M.
e. A a payé un dividende de 5 à M. Le revenu de la société associée s’élève à 13 du point de
vue du groupe. La société associée est évaluée par M à la valeur d’acquisition, mais dans
les états financiers consolidés, l’évaluation a lieu selon la méthode de la mise en équiva-
lence. Les impôts différés sur les différences d’évaluation sont à négliger, car il n’existe au-
cune intention de distribuer les bénéfices thésaurisés par A.
f. Au premier semestre 2018, B a versé un dividende de 4 à M. A la mi-2018, B a été vendue
à un autre groupe de holding. Dans les livres de M, la société associée était évaluée au
coût d’acquisition de 100. La participation a été vendue à une valeur de 110.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E2 sur E6
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 1

g. Concernant l’acquisition de T3, les chiffres ajustés suivants (valeurs actuelles) sont dispo-
nibles:
100%
Liquidités 35
+ Créances-clients 40
+ Stocks 30
+ Immobilisations corporelles 250
+ Brevets 50
./. Dettes-fournisseurs -50
./. Dettes financières -30
./. Provisions pour impôts différés -15
= Actifs nets 310
./. Intérêts minoritaires 20% -62
+ Goodwill 25
= Prix d’achat 273

Veuillez indiquer séparément l’acquisition de T3 dans la feuille de consolidation.


h. Au second semestre 2018, T3 a procédé à une augmentation du capital avec libération en es-
pèces (valeur nominale 100, prime à l’émission 50). M y a souscrit proportionnellement à son
pourcentage au capital.
i. Le goodwill des sociétés filles est amorti de manière linéaire sur cinq ans.
j. Toutes les sociétés du groupe créent d’abord les réserves obligatoires lors de la distribution
du bénéfice, puis distribuent le reste sous forme de dividendes. Les dividendes suivants ont
été versés au premier semestre 2018.

M 60
T1 35
T2 45
T3 25
A 20
B 20

L’impôt anticipé doit être négligé.


k. Le taux d’imposition pour les impôts différés est de 25% du bénéfice avant impôts. Veuillez
utiliser le tableau auxiliaire suivant pour le calcul:

Diminution Bénéfices intermédiaires sur les stocks


Amortissement plus faible sur la machine livrée
./. Elimination Bénéfice sur la vente de la machine de production
Diminution du bénéfice avec influence sur les impôts différés

dont 25%, produit d’impôt différés

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E3 sur E6
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 1

Feuille de consolidation Exercice 1 Consolidation


Total a. b. c. d. e. f. g. h. i. j. k. Groupe
Flux de trésorerie d’exploitation
Part au bénéfice Actionnaires du holding 315
+ Part au bénéfice Actionnaires minoritaires 15
+ Amortissement Immobilisations corporelles 400

+ Diminution Créances-clients 110


./. Augmentation Stocks de marchandises -30
./. Diminution Dettes-fournisseurs -80
./. Variation Produits d’intérêts courus -12
+ Variation Charges d’intérêts courus 10

./. Variation Impôts différés -10


= Flux de trésorerie d’exploitation 718

Flux de trésorerie d’investissement

./. Achat d’immobilisations corporelles -300


./. Immobilisations corporelles fabriquées -50
./. Augmentation Immobilisations incorporelles -30
./. Octroi de prêts -300
./. Achat de participations -400
+ Vente de participations 110
+ Vente d’immobilisations corporelles 90
= Flux de trésorerie d’investissement -880

Flux de trésorerie de financement


+ Augmentation du capital (nominal) 100
+ Prime à l’émission (Augmentation du capital) 50
+ Souscription d’emprunts 400
./. Distribution de dividendes -165
= Flux de trésorerie de financement 385

= Augmentation Trésorerie 223


+ Solde initial Trésorerie 50
= Solde final Trésorerie 273

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E4 sur E6
perte/Expert en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 1

Exercice 2: Consolidation avec conversion des monnaies étrangères (Swiss GAAP


RPC) (10 points)

Remarque: Tous les montants sont en milliers et sont à arrondir en milliers complets.

La société suisse Elektra SA a acquis le 1.1.2016 une participation de 80% à la société


anglaise Energy Plc à Cambridge. Le prix d’acquisition était de GBP 1'900. A la date
d’acquisition, Energy Plc avait un capital-actions de GBP 2'000 et des réserves de GBP
200.

Le groupe établit ses états financiers selon Swiss GAAP RPC. La monnaie du groupe ain-
si que la monnaie de Elektra SA est le CHF. Les états financiers annuels d’Energy Plc au
31.12.2017 doivent être convertis en CHF selon la méthode du cours de clôture.

Les cours GBP suivants s’appliquent (CHF pour 1 GBP) :

01.01.2016 1.50
31.12.2016 1.26
31.12.2017 1.32
Cours moyen 2016 1.33
Cours moyen 2017 1.27

Le goodwill est amorti de manière linéaire sur 5 ans. Le goodwill en GBP est ajusté
chaque année au cours de clôture actuel.

En outre, il convient de noter qu’au cours de l’année 2017, Energy Plc a fourni à Elektra
SA des marchandises d’une valeur de facturation de GBP 100 (prix d’achat du groupe
GBP 75). Elektra SA en a revendu le 80% à des tiers. Le stock initial de marchandises
résultant des livraisons internes au groupe s’élevait à CHF 80 (prix d’achat du groupe CHF
60). Il a été vendu à des tiers durant l’année 2017. Aucun intérêt minoritaire sur les béné-
fices intermédiaires ne doit être pris en considération.

Vous trouverez ci-dessous le tableau de consolidation. Déterminez les postes du bilan


d’Energy Plc dans la devise du groupe avant la consolidation au 31.12.2017. Saisissez les
écritures de consolidation au journal du groupe et effectuez la consolidation du bilan. En
plus, le bilan consolidé au 31.12.2017 doit être établi.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Ex- Nom, prénom, n° cand. E5 sur E6
perte/Expert en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 1

Journal de consolidation au 31.12.2017, Exercice 2:

Libellé Doit Avoir Montant CHF

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E6 sur E6
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 1

Tableau de consolidation au 31.12.2017, Exercice 2:

Elektra SA Energy Plc Cours Energy Plc Ecritures de consolidation Bilan du groupe
CHF GBP CHF CHF
Actifs Passifs Actifs Passifs Actifs Passifs Doit Avoir Actifs Passifs

Liquidités 1'555 1'900


Créances-clients 514 450
Créances envers les sociétés du
groupe 225
Stocks 142
Participations 2'850
Immobilisations corporelles 500 850
Goodwill

Dettes-fournisseurs 564 325


Dettes envers les
sociétés du groupe 297
Dettes à long terme 610
Capital-actions 2'000 2'000
Réserves de primes (capital) 350 200
Réserves de bénéfice 800 400
Ecarts de conversion
Bénéfice annuel 940 500
Intérêts minoritaires (IM) - Capital
Intérêts minoritaires (IM) - Bénéfice
5'561 5'561 3'425 3'425

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur
d’Experte/Expert en finance et controlling 2019

Etablissement des comptes selon les


normes suisses et internationales
Problème 2 Swiss GAAP RPC et IAS /IFRS

Durée d'examen 2 heures

Points 40 sur 100

Veuillez observer les points suivants:

1. Contrôlez que vous avez reçu tous les documents d’examen. Outre la page de garde, ils comprennent
16 pages.

2. Pour vos réponses, veuillez utiliser exclusivement les feuilles de solution. N’inscrivez aucune réponse
sur les feuilles de l’énoncé, car elles sont détruites immédiatement après l’examen.

3. Votre solution doit être présentée de manière claire et précise.

4. Inscrivez votre nom et votre numéro de candidat/e sur chaque feuille de solution ainsi que sur la fourre
d’examen. Veuillez restituer la totalité des documents.

5. Pour des raisons d’égalité de traitement aucune explication concernant les problèmes ne sera donnée
durant l’examen. En cas de doute, émettez une hypothèse et mentionnez-la comme telle dans votre ré-
ponse.

Bon succès à toutes et à tous !

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E1 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Introduction

Les 6 exercices suivants peuvent être résolus indépendamment les uns des autres.

Veuillez prendre note de ce qui suit:


• Chaque exercice est basé sur les normes Swiss GAAP RPC et/ou IFRS/IAS. La réglemen-
tation respective à appliquer figure dans le titre de chaque exercice.
• Les effets fiscaux ne doivent être pris en considération, que lorsque cela est explicitement
requis.
• Si des montants doivent être calculés, cela est explicitement indiqué dans l’exercice cor-
respondant. Si le cheminement de la solution n’est pas immédiatement reconnaissable en
raison d’un calcul manquant, une déduction de points est effectuée.
• Les écritures comptables, dans lesquelles les comptes ou le montant ne sont pas corrects
ou le montant manque, seront considérées comme faux.
• A la dernière page figure un tableau d’actualisation.

Indications importantes pour la solution


• Les montants doivent être arrondis à des nombres entiers (vers le bas jusqu’à 0.49
et vers le haut à partir de 0.50), à moins qu’aucun arrondi ne soit requis pour
l’exercice particulier.
• Des instructions spécifiques de solution sont mentionnées pour chaque exercice.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E2 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Exercice 1 – Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels


(IAS 37) (7 points)

Reitsport SA est une entreprise de sport équestre spécialisée dans la mode équestre et tous les
articles courants de chevaux. Elle exploite plusieurs succursales en Suisse.

Le taux d'intérêt sur le capital étranger à appliquer au sens d’IAS 37-47 est de 4%. L’effet de l'inté-
rêt (valeur temps de l’argent) est considéré comme significatif. Pour les faits énumérés ci-après,
aucune écriture n’a encore été saisie. Les informations suivantes sur les succursales sont con-
nues :

Succursale A
La succursale ne réalise plus de bénéfice depuis des années. Les actifs sont amortis à zéro. La
direction envisage depuis des mois de fermer la succursale. En cas de continuation de la succur-
sale, celle-ci ferait des pertes estimées à CHF 6'000 par mois. La direction décide le 31.12.2018 à
maintenir la succursale pour les 24 prochains mois.

Succursale B
La succursale est spécialisée dans l’équitation de type western et exploite elle-même depuis
l’ouverture au 01.01.2010 un grand bar de type Western pour ses clients. Les coûts de l’installation
du bar se sont élevés à CHF 300'000. Au 01.01.2010, les coûts pour la remise en état ont été es-
timés à CHF 100'000 et ils seront dus après la période de location de 10 ans au 31.12.2019 (une
remise en état complète a été convenue avec le propriétaire). Cette estimation reste valable pour
toutes les années concernées. Les coûts d’acquisition du bar western sont amortis de manière
linéaire et directe sur 10 ans. Le 31.12.2018, la succursale sera fermée. Le contrat de bail continue
jusqu’au 31.12.2019, un nouveau locataire ne peut pas être trouvé pour l’année 2019. Le loyer
s’élève CHF 12'000 par mois et est payé chaque fois au 01.01 pour toute l’année.

Reitsport SA
Reitsport SA a créé avec l’aide d’un cavalier connu la selle de saut innovante «Future-ONE» qui
s’adapte parfaitement à tous les dos de chevaux grâce à son coussin en gel unique. Reitsport SA
a fait breveter la selle en 2018.
Peu de temps après le dépôt du brevet, Reitsport SA est poursuivie en justice par Sattel SA. Sattel
SA prétend que la selle «Future-ONE» a été copiée à partir d’un produit de leur série. Reitsport SA
est certaine au 31.12.2018 de gagner le procès et conteste le procès qui devrait durer plusieurs
années. Les coûts du procès sont estimés à CHF 200'000 au 31.12.2018. Les calculs sont effec-
tués avec une inflation annuelle de 2%. Le procès devrait avoir lieu en toute vraisemblance au
début janvier 2023. Tous les coûts du procès doivent être payés au début janvier 2023.

Saisissez pour l’année 2018 toutes les écritures concernant les cas mentionnés ci-dessus. Si au-
cune écriture n’est nécessaire pour un cas, il convient d’en donner la justification.

Les comptes suivants doivent être utilisés :

Perte de valeur, gain de valeur, charges d’intérêt, produits d’intérêt, autres charges d’exploitation,
autres produits d’exploitation, provision de remise en état, installations fixes, amortissements, pro-
visions.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E3 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Ecritures comptables au 31.12.2018 ou justification si aucune écriture n’est nécessaire:

Succursale A

Succursale B

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E4 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Reitsport SA

Exercice 2 – Impôts sur les bénéfices (Swiss GAAP RPC 11) (4 points)

Machines SA achète une machine le 01.01.2015. Les valeurs suivantes sont connues:

Coûts d’acquisition: CHF 90’000


Amortissement selon Swiss GAAP RPC: linéaire sur 3 ans
Amortissement selon CO (fiscalement reconnu): 50% de valeur comptable durant les 3
premières années, la valeur comptable res-
tante est amortie en l’an 2018.
Résultat avant impôts selon CO: 2015: CHF 66‘000
(fiscalement reconnu, inclus amortissement machines) 2016: CHF 98‘400
2017: CHF 111‘360
2018: CHF 114‘240
Taux d’imposition: 20% sur le bénéfice avant impôts jusqu’en
2017, dès 2018 18% sur le bénéfice avant
impôts, ce taux d’impôt était connu au
31.12.2017.

Calculez les valeurs pour les années 2015 à 2018 pour le tableau suivant:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E5 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Amortissements Valeur comptable Amortissements Valeur comptable Différence future Impôts différés Charges d’impôts Charges
selon Swiss des machines selon CO des machines imposable ou actifs (+) ou différés (-) ou produits d’impôts cou-
GAAP RPC selon Swiss selon CO déductible impôts différés d’impôts différés rants (-) ou pro-
GAAP RPC passifs (-) duits d’impôts
Valeurs courants (+)
en CHF

31.12.2015

31.12.2016

31.12.2017

31.12.2018

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E6 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Exercice 3 – Immobilisations corporelles (Swiss GAAP RPC 18) / Dépréciation


d’actifs (Swiss GAAP RPC 20) (4 points)

Tierfutter SA a mis en service une usine de production pour animaux au 01.01.2013, ce qui a en-
traîné des coûts d’acquisition de TCHF 18'000.

Durée de vie utile : 6 ans


Méthode d’amortissement : linéaire, aucune valeur résiduelle n’est calculée à la fin de la période
d’utilisation
Valeurs calculées: Valeur Valeur nette
d’utilité du marché
KCHF KCHF
31.12.2013: 16‘000 13‘500
31.12.2014: 8‘000 7‘200
31.12.2015: 5‘400 6‘000
31.12.2016: 6‘500 5‘600
31.12.2017: 3‘500 2‘000
31.12.2018: 0 0

Entrez la valeur appropriée en KCHF dans le tableau suivant pour chaque champ. S’il n’y a pas de
valeur, insérez le montant „0“. La solution est basée sur les Swiss GAAP RPC.

Valeur comptable Amortissement de Perte de valeur (-) ou Valeur comptable


01.01. l’usine pour l’année en élimination de la perte 31.12.
cours de valeur (+) dans
l’année en cours
Valeurs en KCHF
Année 2013

Année 2014

Année 2015

Année 2016

Année 2017

Année 2018

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E7 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Exercice 4 – Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des
clients (IFRS 15) (6.5 points)

Le 01.03.2018, U-SA a conclu le contrat suivant avec un client:


U-SA livre et installe chez le client au 01.10.2018 une installation de peinture entièrement
automatique. Le réglage de l’atelier de peinture selon les besoins spécifiques du client sera
effectué par U-SA en octobre 2018. U-SA prend en charge la maintenance de l’atelier de
peinture à partir du 01.11.2018 pendant 3 ans, cependant les pièces de rechange seront fac-
turées séparément au client. Pour les services convenus contractuellement (atelier de pein-
ture, réglage, maintenance), un montant de CHF 2'037'000 sera facturé au client le
01.11.2018. Le client doit payer cette facture le 15.01.2019. U-SA accorde au client la pé-
riode de garantie habituelle de 24 mois sur l’atelier de peinture à compter du 01.11.2018.

De plus, les informations suivantes sont disponibles:


• L’atelier de peinture à livrer est une version standard, qui sera produite par U-SA en 2018
avec des installations similaires.
• U-SA vend ses ateliers de peinture en incluant toujours le service du réglage. Par contre,
la maintenance ne fait pas toujours l’objet de tels contrats.
• Si un tel atelier de peinture est vendu avec le réglage inclus, mais sans le service de
maintenance, U-SA facture en moyenne CHF 1'956'000 net. Les coûts de fabrication du
U-SA y compris le réglage s’élèvent à CHF 1'560'000 (frais de garantie non compris).
• Si le service de maintenance est proposé séparément, U-SA facture CHF 4'000.- par
mois. Le coût de fabrication de ce service est de CHF 2'400 par mois.
• Au moment de la livraison de l’atelier de peinture, U-SA a prévu sur la base des valeurs
d’expérience des coûts de garantie estimés à CHF 50'000 durant la période de garantie.
Jusqu’au 31.12.2018, il n’y a pas eu de frais de garantie. Néanmoins au 31.12.2018, on
faisait toujours état de coûts de garantie de CHF 50'000.

En raison des faibles taux d’intérêt, les effets des valeurs actualisées doivent être négligés. La
taxe sur la valeur ajoutée n’est comprise dans aucun des montants énumérés ci-dessous et ne doit
pas être incluse dans cet exercice.

Les questions et la place pour les réponses figurent aux deux pages suivantes.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E8 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

4.1 Quels biens ou services identifiables séparément sont inclus dans ce contrat. La réponse doit
être brièvement justifiée.

4.2. Quelles recettes des ventes résultant de ce contrat doivent être comptabilisées chez U-SA
pour l’exercice 2018, quelles recettes des ventes pour l’exercice 2019 (exercice chaque fois
du 1.1. au 31.12.)? Les montants sont à indiquer de manière détaillée.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E9 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Suite de la réponse à la question 4.2:

4.3 Quels postes de l’actif et des capitaux étrangers avec montant résultent de ce contrat au
31.12.2018 (sans les liquidités). Les postes sont à indiquer de manière appropriée.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E10 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Exercice 5 – Instruments financiers (IFRS 9) (8.5 points)

D-SA établit ses états financiers annuels conformément aux normes IFRS. Elle applique IFRS 9 à
compter de l’exercice 2017, débutant au 01.01.2017 (application antérieure autorisée). Les ques-
tions portent sur les deux faits suivants :

I Prêt actif
D-SA a consenti le 01.01.2017 un prêt de CHF 1'000'000 à un important fournisseur. Au
31.12.2017 et 31.12.2018, le fournisseur doit verser un intérêt sur le prêt de CHF 20'000. Au
31.12.2019, il doit virer CHF 1'082'432 à D-SA pour le remboursement du prêt, inclus les inté-
rêts pour l’année 2019. Aucun coût de transaction concernant ce prêt n’a eu lieu. Le montant de
remboursement est supérieur au montant octroyé au 01.01.2017, car un tel prêt devrait porter
un intérêt conforme au marché de 4%.
Durant les trois années, aucune réduction de valeur ne doit être effectuée sur ce prêt. (Un taux
de rendement interne (TRI) de 4% résulte des flux de trésorerie mentionnés ci-dessus.)

II Placement en titres
Le 05.03.2017, D-SA a acquis 10'000 actions du groupe Z au cours de CHF 90 par action. Les
coûts de transaction liés à cet achat se sont élevés à CHF 12'000, raison pour laquelle la
banque a facturé en tout à D-SA un montant de CHF 912'000. Les actions ne sont pas déte-
nues à des fins commerciales, mais en tant que placement à moyen terme.
En avril 2017, le groupe Z (à savoir Z-Holding) a versé un dividende de CHF 2 par action et en
avril 2018 un dividende de CHF 3 par action.
Le cours d’une action du groupe Z au 31.12.2017 était de CHF 80.
Le 15.12.2018, D-SA a vendu les 10'000 actions du groupe Z. La banque a crédité CHF
860'000 pour cette vente (prix de l’action CHF 870'000 moins les frais de transactions CHF
10'000).

Les comptes suivants sont disponibles : liquidités, actifs financiers à court terme, actifs financiers à
long terme, comptes de régularisation actif, comptes de régularisation passif, produits financiers de
dividendes, produits financiers d’intérêt, produits financiers de gains de valeur, charges financières
de coûts de transaction, charges financières de pertes de valeur, OCI d’actifs financiers.

Les questions et la place pour les réponses figurent aux deux pages suivantes.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E11 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

5.1 Quel(s) compte(s) du bilan résultant du prêt actif (sans les liquidités) avec chaque fois quel
montant figure(nt) dans les états financiers annuels de D-SA au 31.12.2017 et au 31.12.2018?

5.2 Quel(s) compte(s) de produits et/ou de charges avec montant provenant du prêt actif figurent
dans les exercices 2017 et 2018?

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E12 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

5.3 Quels sont les deux modèles d’évaluation qui entrent en considération pour la comptabilisation
des titres au bilan? Justifiez brièvement la réponse.

5.4 Quelles ont été les écritures résultant des titres en 2018, à indiquer pour les deux modèles
d’évaluation autorisés? L’impôt anticipé ne doit pas être pris en considération par souci de
simplification.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E13 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Exercice 6 – Avantages du personnel / Engagement de prévoyance (IAS 19 / RPC 16)


(10 points)

(des chiffres abrégés sont utilisés)

La situation du fonds de pension du groupe ABC pour l’année 2018 déterminée selon un régime à
prestations définies se présentent comme suit :

Engagements de prévoyance Fortune de prévoyance


er
Etat au 1 janvier 1‘174 Etat au 1er janvier 989
Charges courantes du temps de service 37 Intérêts sur la fortune de prévoyance 7
Intérêts engagements de prévoyance 8 Cotisation de l’employeur 1 42
Cotisations des salariés 18 Cotisations des salariés 18
Prestations de prévoyance payées -47 Prestations de prévoyance payées -47
Pertes actuarielles 3 Produits de la fortune de prévoyance, 80
sans les intérêts
Etat au 31 décembre 1‘193 Coûts de gestion du plan -1
Etat au 31 décembre 1‘088
1
inclus réserve de cotisation de l’employeur

Les informations suivantes figurent dans les états financiers de la caisse de prévoyance du groupe
ABC pour l’année 2018 établis conformément à RPC 26 :

31.12.2018 31.12.2017
Total de l’actif 1‘100 1‘000
Engagements à court terme 25 5
Réserves de cotisations de l’employeur 60 51
Capital de prévoyance et provisions techniques 1‘045 934
Réserves de fluctuation de valeur 0 10
Fonds libres (+) ou découvert (-) -30 0

Part économique du groupe ABC 0 0


Renonciation conditionnelle à la réserve de cotisations 30 0
de l’employeur

2018 2017
Cotisations de l’employeur 34 32
Versement à la réserve de cotisations de l’employeur 8 5
Intérêt de la réserve de cotisations de l’employeur 1 1

Dans les états financiers annuels établis selon le droit suisse des obligations et reconnus fisca-
lement pour les années 2018 et 2017, les cotisations de l’employeur et le versement à la réserve
de cotisations de l’employeur étaient inclus dans les charges de personnel (voir plus haut, RPC
26). Dans ces deux années au 31.12., il n’y avait aucune obligation ou de poste de régularisation
envers l’institution de prévoyance du groupe ABC.

Les collaborateurs du groupe ABC, en vertu de leur contrat de travail, ne sont pas tenus de verser
une autre cotisation présente ou future à part leur cotisation de salariés.
©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E14 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

6.1 On suppose ici que le groupe ABC utilise les normes IFRS. Quels comptes d’actif et/ou des
capitaux étrangers avec leur montant respectif résultent du régime de prévoyance profession-
nelle dans le bilan du groupe ABC au 31.12.2018? Les impôts différés ne doivent pas être
pris en considération pour des raisons de simplification.

6.2 On suppose ici que le groupe ABC utilise les normes IFRS. Quels comptes avec leur montant
respectif résultent du compte de résultat global 2018 du groupe ABC? Les impôts différés ne
doivent pas être pris en considération pour des raisons de simplification.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E15 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

6.3 On suppose ici que le groupe ABC utilise les normes Swiss GAAP RPC. Quels comptes
d’actif et/ou des capitaux étrangers avec leur montant respectif résultent du régime de pré-
voyance professionnelle dans le bilan du groupe ABC au 31.12.2018? Les impôts différés ne
doivent pas être pris en considération pour des raisons de simplification.

6.4 On suppose ici que le groupe ABC utilise les normes Swiss GAAP RPC. Quelles informations
avec montant doivent être indiquées dans l’annexe 2018 du groupe ABC?

Réserves de cotisations de l’employeur

Valeur Renoncia- Bilan Constitu- Bilan Charges Charges


nomi- tion 31.12. tion 31.12. de per- de per-
nale d’utilisation 2018 2018 2017 sonnel sonnel
31.12. 2018 2018 2017
2018

Institution
de prévoyance

Avantages économiques / Engagements économiques et charges de prévoyance

Excé- Part économique du Variation Cotisa- Charges de pré-


dent / groupe ABC (au par rap- tions voyance dans les
décou- bilan) port à ajustées charges de person-
vert l’année à la pé- nel
précé- riode
31.12. 31.12. 31.12. 2018 2017
dente ou 2018
2018 2018 2017
en résul-
tat de
l’année
en cours

Institution
de prévoyance

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E16 sur E16
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 2

Facteurs d’actualisation
(Valeur actualisée d’un montant unique à la fin de l’année à un taux d’intérêt donné)

Taux
d’intérêts
Années 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% 9% 10%
1 0.990 0.980 0.971 0.962 0.952 0.943 0.935 0.926 0.917 0.909
2 0.980 0.961 0.943 0.925 0.907 0.890 0.873 0.857 0.842 0.826
3 0.971 0.942 0.915 0.889 0.864 0.840 0.816 0.794 0.772 0.751
4 0.961 0.924 0.888 0.855 0.823 0.792 0.763 0.735 0.708 0.683
5 0.951 0.906 0.863 0.822 0.784 0.747 0.713 0.681 0.650 0.621
6 0.942 0.888 0.837 0.790 0.746 0.705 0.666 0.630 0.596 0.564
7 0.933 0.871 0.813 0.760 0.711 0.665 0.623 0.583 0.547 0.513
8 0.923 0.853 0.789 0.731 0.677 0.627 0.582 0.540 0.502 0.467
9 0.914 0.837 0.766 0.703 0.645 0.592 0.544 0.500 0.460 0.424
10 0.905 0.820 0.744 0.676 0.614 0.558 0.508 0.463 0.422 0.386
11 0.896 0.804 0.722 0.650 0.585 0.527 0.475 0.429 0.388 0.350
12 0.887 0.788 0.701 0.625 0.557 0.497 0.444 0.397 0.356 0.319
13 0.879 0.773 0.681 0.601 0.530 0.469 0.415 0.368 0.326 0.290
14 0.870 0.758 0.661 0.577 0.505 0.442 0.388 0.340 0.299 0.263
15 0.861 0.743 0.642 0.555 0.481 0.417 0.362 0.315 0.275 0.239
16 0.853 0.728 0.623 0.534 0.458 0.394 0.339 0.292 0.252 0.218
17 0.844 0.714 0.605 0.513 0.436 0.371 0.317 0.270 0.231 0.198
18 0.836 0.700 0.587 0.494 0.416 0.350 0.296 0.250 0.212 0.180
19 0.828 0.686 0.570 0.475 0.396 0.331 0.277 0.232 0.194 0.164
20 0.820 0.673 0.554 0.456 0.377 0.312 0.258 0.215 0.178 0.149

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d’Experte/Expert
en finance et controlling 2019

Etablissement des comptes selon les


normes suisses et internationales
Problème 3 Questions diverses

Durée d'examen 1½ heure

Points 30 sur 100

Veuillez observer les points suivants:

1. Contrôlez que vous avez reçu tous les documents d’examen. Outre la page de garde, ils comprennent 18
pages.

2. Pour vos réponses, veuillez utiliser exclusivement les feuilles de solution. N’inscrivez aucune réponse
sur les feuilles de l’énoncé, car elles sont détruites immédiatement après l’examen.

3. Votre solution doit être présentée de manière claire et précise.

4. Inscrivez votre nom et votre numéro de candidat/e sur chaque feuille de solution ainsi que sur la fourre
d’examen. Veuillez restituer la totalité des documents.

5. Pour des raisons d’égalité de traitement aucune explication concernant les problèmes ne sera donnée
durant l’examen. En cas de doute, émettez une hypothèse et mentionnez-la comme telle dans votre ré-
ponse.

Bon succès à toutes et à tous !

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E1 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Exercice 1 – Fusion de sociétés (10.5 points)

Situation

Remarques préliminaires: Les bilans sont présentés partiellement résumés. Les coûts de transac-
tion et les taxes ne doivent pas être pris en compte. «KCHF» signifie 1'000 CHF.

SONN-SA et WAND-SA désirent fusionner au 1.1.2019. A cet effet, trois variantes de fusion sont
examinées (voir questions 1.1. à 1.3). Les informations suivantes de SONN-SA et de WAND-SA
sont disponibles:

SONN-SA WAND-SA

BILAN 31.12.2018 SELON LES DISPOSITIONS DU CO KCHF KCHF


Liquidités 4‘000 12‘000
Autres actifs circulants 68‘000 40‘000
Immobilisations corporelles 78‘000 30‘000
Immobilisations incorporelles - 18‘000
Total Actifs 150‘000 100‘000
Capitaux étrangers 93‘000 52‘000
Capital-actions 20‘000 8‘250
Réserves de capital, réserves fiscales d’apport en capital 5‘000 -
Réserves de capital, autres réserves de capital - -
Réserves de bénéfice 30‘000 30‘750
Bénéfice au bilan 2‘000 9‘000
Total Passifs 150‘000 100‘000

RESERVES LATENTES 31.12.2018 KCHF KCHF


Réserves latentes sur les autres actifs circulants 4‘000 3‘000
Réserves latentes sur les immobilisations corporelles 6‘000 2‘000

VALEUR D’ENTREPRISE 31.12.2018, METHODE DCF KCHF KCHF


Valeur intrinsèque nette d’entreprise 80‘000 66‘000
(soit valeur de toutes les actions)

ACTIONS
Nombre d’actions nominatives en circulation (en quantité) 20‘000’000 5‘000’000
Valeur nominale par action (en CHF avec deux décimales) 1.00 1.65

Questions

Les questions 1.1 à 1.3 se réfèrent à la situation de départ. Les trois questions sont à répondre
indépendamment l’une de l’autre (c’est-à-dire qu’elles ne dépendent pas l’une de l’autre). La page
suivante contient des extraits de la loi sur la fusion LFus.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E2 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Extrait de la loi sur la fusion (LFus)

Art. 3 Principe
1
La fusion de sociétés peut résulter:
a. de la reprise d’une société par une autre (fusion par absorption);
b. de leur réunion en une nouvelle société (fusion par combinaison).
2
La fusion entraîne la dissolution de la société transférante et sa radiation du registre du commerce.

Art. 7 Maintien des parts sociales et des droits de sociétariat


1
Les associés de la société transférante ont droit à des parts sociales ou à des droits de sociétariat
de la société reprenante qui correspondent à leurs parts sociales ou droits de sociétariat antérieurs,
compte tenu du patrimoine des sociétés qui fusionnent, de la répartition des droits de vote ainsi que
de toutes les autres circonstances pertinentes
2
Lors de la détermination du rapport d'échange des parts sociales, une soulte peut être prévue;
celle-ci ne dépassera pas le dixième de la valeur réelle des parts sociales attribuées.
3
Les associés sans parts sociales ont droit à au moins une part sociale lors de la reprise de leur
société par une société de capitaux.
4
La société reprenante doit attribuer des parts sociales équivalentes ou des parts sociales avec
droit de vote aux titulaires de parts sans droit de vote de la société transférante.

Art. 8 Dédommagement
1
Les sociétés qui fusionnent peuvent prévoir dans le contrat de fusion que les associés peuvent
choisir entre les parts sociales ou les droits de sociétariat et un dédommagement.
2
Les sociétés qui fusionnent peuvent également prévoir dans le contrat de fusion que seul un dé-
dommagement sera versé.

Art. 9 Augmentation de capital en cas de fusion par absorption


1
En cas de fusion par absorption, la société reprenante doit augmenter son capital dans la mesure
où le maintien des droits des associés de la société transférante l'exige.
2
Les dispositions du code des obligations (CO) concernant les apports en nature ainsi que l'art. 651,
al. 2, du CO ne s'appliquent pas aux fusions.

Art. 10 Fondation d’une nouvelle société en cas de fusion par combinaison


Les dispositions du code civil (CC) et du CO concernant la fondation d'une société s'appliquent à
la fondation d'une nouvelle société dans le cadre d'une fusion par combinaison. Les dispositions
concernant le nombre des fondateurs de sociétés de capitaux ainsi que les dispositions concer-
nant les apports en nature ne sont pas applicables.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E3 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Question 1.1: Fusion par absorption, SONN-SA en tant que société reprenante (2.5 points)

Une première variante consiste dans le fait, que SONN-SA comme société reprenante fusionne au
1.1.2019 avec WAND-SA comme société transférante par le biais d’une fusion par absorption selon
LFus. A cet effet, il convient de répondre aux questions suivantes:
a) Sur la base des valeurs intrinsèques (valeur d’entreprise), quel est le rapport d’échange des ac-
tions en chiffre entier?
b) Si nécessaire, les différences de valeur doivent être compensées par un versement de compen-
sation selon LFus. Quel est le montant de dédommagement par action? Est-ce qu’un dédomma-
gement de cette grandeur est autorisé selon LFus? Les réponses doivent être justifiées.
c) Les actions nécessaires à la fusion par absorption sont créées par SONN-SA par une augmen-
tation du capital-actions. Quelles sont les conséquences de cette augmentation du capital-actions
en matière d’impôts anticipés, si l’impôt anticipé à verser est payé resp. supporté par les action-
naires? Les réserves fiscales d’apport en capital ne doivent pas être utilisées. Les réponses doi-
vent être justifiées avec montant.

Solutions question 1.1:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E4 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Suite des solutions à la question 1.1:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E5 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Question 1.2: Fusion par absorption, WAND-SA en tant de société reprenante (4 points)

Une deuxième variante consiste dans le fait, que WAND-SA comme société reprenante fusionne au
1.1.2019 avec SONN-SA comme société transférante par le biais d’une fusion par absorption selon
LFus. Préalablement, les actions de SONN-SA doivent faire l’objet d’un split dans un rapport de 1 à
10 et les actions de WAND-SA dans un rapport de 1 à 33. Une action de WAND-SA sera échangée
contre une action de SONN-SA. Les actions nécessaires sont émises par WAND-SA au moyen
d’une augmentation du capital-actions.

Le bilan de WAND-SA en KCHF au 1.1.2019 doit être établi après la fusion par absorption selon les
prescriptions du CO. Le tableau ci-dessous doit obligatoirement être utilisé. Pour les calculs, la page
suivante est disponible (facultatif).

Solution question 1.2:

BILAN DE WAND-SA AU 1.1.2019 APRÈS LA FUSION PAR KCHF


ABSORPTION SELON LES PRESCRIPTIONS DU CO
Liquidités
Autres actifs circulants
Immobilisations corporelles
Immobilisations incorporelles
Total Actifs
Capitaux étrangers
Capital-actions
Réserves de capital, réserves fiscales d’apport en capital
Réserves de capital, autres réserves de capital
Réserves de bénéfice
Bénéfice au bilan
Total Passifs

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E6 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Calculs de la question 1.2:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E7 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Question 1.3: Offre d’achat de SONN-SA (4 points)

Une troisième variante consiste en une offre de SONN-SA aux actionnaires de WAND-SA de rache-
ter leurs actions au 1.1.2019. Contre une action de WAND-SA, 2 actions de SONN-SA seront déli-
vrées sans frais et un versement de CHF 5.20. sera effectué.
90% des actions de WAND-SA sont offertes à SONN-SA.
Les actions de SONN-SA nécessaires à cette transaction sont mises à disposition par une augmen-
tation du capital-actions.
SONN-SA se procure les liquidités nécessaires à cette transaction au moyen d’un emprunt bancaire.

Le bilan de SONN-SA en KCHF au 1.1.2019 après l’acquisition de 90% des actions de WAND-SA
doit être préparé (et par conséquent après l’augmentation du capital-actions et la prise de l’emprunt
bancaire s’y référant). Les actions acquises doivent être portées au bilan à leur valeur maximale
selon le code des obligations. Le tableau ci-dessous doit obligatoirement être utilisé. Pour les cal-
culs, la page suivante est disponible (facultatif).

Solution question 1.3:

BILAN DE SONN-SA AU 1.1.2019 APRÈS ACQUISITION DE KCHF


90% DES ACTIONS DE WAND-SA SELON LES PRESCRIP-
TIONS DU CO
Liquidités
Autres actifs circulants
Participations
Immobilisations corporelles
Immobilisations incorporelles
Total Actifs

Capitaux étrangers sans emprunt bancaire


Emprunt bancaire
Capital-actions
Réserves de capital, réserves fiscales d’apport en capital
Réserves de capital, autres réserves de capital
Réserves de bénéfice
Bénéfice au bilan
Total Passifs

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E8 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Calculs de la question 1.3:

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E9 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Exercice 2 – Assainissement (4.5 points)

Situation
En raison de l’échec d’une stratégie de diversification, SOLTECH-SA présente au 31.12.2018 une
perte de capital au sens de l’art. 725, al. 1 du CO. Par la suite, l’assemblée générale de février 2019
a approuvé ou pris les mesures d’assainissement suivantes :
1. Réduction du capital-actions de KCHF 8'000 à KCHF 2'000 par réduction de la valeur nomi-
nale de chaque action de CHF 100 à CHF 25 pour supprimer le bilan déficitaire.
2. Augmentation du capital-actions de TCHF 4'000 par émission d’actions prioritaires d’une va-
leur nominale de CHF 25. Les actions sont à libérer à la valeur nominale.
3. Conversion d’un prêt d’actionnaires à long terme de KCHF 3'000 en un prêt d’actionnaire
subordonné.
4. Renonciation aux créances des créanciers financiers à long terme pour un montant de KCHF
800 et des fournisseurs pour un montant de KCHF 200.
5. Report d’échéance d’un prêt à court terme de KCHF 1'100 qui serait remboursable au
30.4.2019. Le prêteur est prêt à reporter la date de remboursement au 30.4.2022.
6. Octroi d’un crédit supplémentaire de KCHF 500 par la banque remboursable au 30.6.2021.
7. Ajustement de la valeur de l’immeuble commercial à sa valeur de marché estimée prudem-
ment de KCHF 2'500. Avant l’ajustement, sa valeur comptable était de KCHF 1'800 et sa
valeur maximale KCHF 2’000 selon le droit des obligations art. 960a, al. 1 à 3 CO.
8. Au 31.12.2018 figuraient les positions suivantes des capitaux propres : capital-actions
KCHF 10‘000, réserve légale de bénéfice KCHF 2‘400, réserve volontaire de bénéfice
KCHF 2‘600, Perte au bilan KCHF 13‘000. La perte reportée au bilan doit être éliminée autant
que possible par les réserves existantes.
9. Au début de l’année 2020, en raison de la restructuration nécessaire, des postes de travail
doivent être supprimés. Les indemnités de licenciement dues au 31.12.2020 sont estimées
à KCHF 80

Pour les écritures, utilisez le plan comptable suivant :


Comptes d’actif Comptes de passif
Banque Dettes-fournisseurs
Créances-clients Capitaux étrangers portant intérêt à court terme
Stocks Passifs de régularisation
Actifs de régularisation Provisions à court terme
Immobilisations corporelles Capitaux étrangers portant intérêt à long terme
Immobilisations financières Provisions à long terme
Valeurs immatérielles Capital-actions
Réserve de réévaluation
Réserve légale de bénéfice
Réserve volontaire de bénéfice
Perte / Gain au bilan
Comptes de charges Comptes de produits
Autres charges d’exploitation Autres produits d’exploitation
Charges hors exploitation Produits hors exploitation
Charges financières Produits financiers
Charges extraordinaires Produits extraordinaires

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E10 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Question

Quelles écritures résultent en l’année 2019 des mesures d’assainissement 1 à 9 (Compte à débiter,
compte à créditer, montant) ? Seuls les comptes du plan comptable énumérés ci-dessus peuvent
être utilisés. Si une mesure d’assainissement ne donne lieu à aucune écriture, il convient de le jus-
tifier.

La solution doit être mentionnée dans la grille suivante:

Mesures d’as- Ecritures ou


sainissement justification, pourquoi aucune écriture n’est comptabilisée

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E11 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Exercice 3 – Analyse des états financiers (15 points)

Situation
M. et Mme Durango sont un couple très riche de retraités. Depuis des années, les deux exploitent
un chemin de fer à voies rapprochées dans une région de montagne isolée et pittoresque. La voie
ferrée longue d’environ 30 km qui longe les ruisseaux de montagne, la faune et la flore magnifiques
et les nombreux rétrécissements de vallées aventureuses attirent de nombreux touristes venant de
près ou de loin. Ce qui a commencé comme un hobby lors de l’année de fondation en 1985 sur
l’initiative de M. Durango, est devenu aujourd’hui une société anonyme «Tal Eisenbahn SA» spé-
cialement créée à cet effet, qui est une véritable réussite. En raison de l’important total du bilan, des
nombreux employés et de la forte attractivité pour le tourisme de la région, M. et Mme Durango
doivent se concentrer de plus en plus sur la gestion financière de leur société. Pour la première fois,
des analyses détaillées de la rentabilité et de la valeur ajoutée de Tal Eisenbahn SA doivent être
effectuées dans le présent rapport annuel. Vous conseillez les deux par vos connaissances appro-
fondies des états financiers et de leur analyse.

Etats financiers
Les états financiers suivants ne contiennent aucune réserve latente. Les chiffres sont exprimés en
milliers de francs (KCHF).

Compte de résultat

en KCHF Année 2018 Année 2017


Produits d’exploitation
Transport de passagers 39'859 39'711
Revenus de services 5'092 5'433
Autres produits 1'438 368
Total Produits d’exploitation 46'389 45'512

Charges d’exploitation
Charges de services -31'827 -30'786
Charges de véhicules et d’infrastructure -2'802 -3'665
Autres charges d’exploitation -4'030 -3'778
Total Charges d’exploitation -38'659 -38'229

Bénéfice d’exploitation (EBITDA) 7'730 7'283

Amortissements des immobilisations -6'383 -6'089


Bénéfice opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) 1'347 1'194

Produits financiers 35 54
Charges financières -1'282 -1'336
Résultat avant impôts (EBT) 100 -88

Impôts -43 -19


Résultat annuel 57 -107

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E12 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Bilan

en KCHF 31.12.2018 31.12.2017


Actifs
Actifs circulants
Liquidités 14'092 17'285
Créances de livraisons et de prestations 2'928 2'661
Autres créances à court terme 261 189
Stocks 7'277 6'826
Actifs de régularisation 5'192 3'191
Total Actifs circulants 29'750 30'152

Actifs immobilisés
Immobilisations financières 94 94
Immobilisations corporelles 170'234 174'423
Total Actifs immobilisés 170'328 174'517

Total Actifs 200'078 204'669

Passifs
Capitaux étrangers
Obligations de livraisons et de prestations 7'204 5'152
Obligations à court terme portant intérêt 4'774 4'674
Autres obligations à court terme 144 152
Passifs de régularisation 11'969 12'548
Total Capitaux étrangers à court terme 24'091 22'526

Obligations à long terme portant intérêt 125'174 129'948


Provisions à long terme 1'374 2'244
Total Capitaux étrangers à long terme 126'548 132'192
Total Capitaux étrangers 150'639 154'718

Total Capitaux propres 49'439 49'951

Total Passifs 200'078 204'669

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E13 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Flux de trésorerie

en KCHF Année 2018 Année 2017


Résultat annuel 57 -107
Amortissements des immobilisations corporelles 6'383 6'089
Diminution/Augmentation Provisions -870 -136
Autres flux de trésorerie non monétaires - -90
Flux de trésorerie provenant du fonds de roulement -1'326 5'248
Flux de trésorerie d’exploitation 4'244 11'004

Flux de trésorerie d’investissement -2'194 -2'209

Flux de trésorerie de financement -5‘243 -4'972

Total Flux de trésorerie -3'193 3'823

Liquidités au 1er janvier 17'285 13'462


Liquidités au 31 décembre 14'092 17'285
Variations des liquidités -3'193 3'823

Indications supplémentaires

1. Evolution du volume de passagers


Année Nombre de passagers Année Nombre de passagers
1985 985 passagers 2013 126'046 passagers
1990 1'660 passagers 2014 135'450 passagers
1995 4'880 passagers 2015 149'805 passagers
2000 53'049 passagers 2016 175'255 passagers
2005 70'122 passagers 2017 199'678 passagers
2012 122'903 passagers 2018 201'770 passagers

2. Offre de prestations
Les passagers sont conduits en train sans halte du point de départ au lieu de destination. Le trajet
en train dure environ 3 heures. Pour le transport ferroviaire, différentes catégories de voitures se
trouvent au choix des touristes. A bord du train, il y a une grande offre culinaire. Les wagons du train
peuvent également être loués pour des groupes (par exemple des ateliers de travail pendant le trajet
en train). Le transport de retour à la destination s’effectue soit par train ou par bus.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E14 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Travaux
Sur la base de la situation ci-dessus, répondez aux questions suivantes :

Question 3.1 – Analyse des états financiers annuels (1 point)


A l’occasion d’une séance de lancement, M. et Mme Durango s’enquièrent du sens et du but de
l’analyse des états financiers. Indiquez deux tâches générales de l’analyse des états financiers.

Question 3.2 – Parties intéressées (2 points)


Quels sont les groupes d’intérêt qui ont un intérêt à l’analyse des états financiers? Nommez quatre
groupes d’intérêt et expliquez le besoin d’information de chaque groupe.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E15 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Question 3.3 – Statistiques (1 point)


Effectuez les tâches statistiques suivantes:
a. Déterminez la croissance moyenne du trafic des passagers pour les années 2013-2017 avec
la moyenne arithmétique. Indiquez le résultat en nombre absolu sans décimale.

b. Déterminez la médiane de la croissance annuelle de trafic de passagers pour les années


2013-2017.

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E16 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Question 3.4 – Calcul des ratios (4 points)


Sur la base des états financiers annuels, déterminez les ratios indiqués dans le tableau ci-dessous.
Les années hachurées en gris ne doivent pas être calculées. Les résultats en pour-cent sont à ar-
rondir à 1 décimale et les autres résultats à 2 décimales. Le calcul des ratios doit être indiqué en
détail.
Veuillez prendre note des hypothèses complémentaires et simplificatrices suivantes:
- La charge financière résulte d'intérêt sur les capitaux étrangers.
- Les investissements sont investis dans les immobilisations.

Ratios Année 2018 Année 2017


Intensité des actifs immobilisés

Taux de croissance

Degré de financement étranger

Current ratio
(Degré de liquidité 3)

Rentabilité des capitaux propres

Rentabilité des capitaux totaux


(sur la base de l' EBIT et du to-
tal de l'actif)

Facteur de couverture
de l'intérêt

Marge de cash flow

Rotation du capital

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E17 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Question 3.5 – Commentaires des ratios (4 points)


Commentez les résultats de l'exercice 3.4. Concentrez vos commentaires sur des appréciations de
l'exercice 2018. Le couple Durango doit être en mesure d'évaluer le besoin d'action en fonction de
vos commentaires.
Ratios Commentaires/Appréciation
Intensité des actifs immobili-
sés

Taux de croissance

Current ratio
(Degré de liquidité 3)

Rentabilité des capitaux


propres

Facteur de couverture
de l'intérêt

©Association faîtière
Examen professionnel supérieur d'Experte/Expert Nom, prénom, n° cand. E18 sur E18
en finance et controlling 2019
Normes suisses et internationales, problème 3

Exercice 3.6 – Analyse plus approfondie des états financiers annuels (3 points)
Suite à l'analyse effective des états financiers annuels, une discussion est engagée sur le dévelop-
pement futur de l'activité opérationnelle. M. et Mme Durango sont intéressés par le développement
futur de la société Tal Eisenbahn SA en raison du grand succès. Sur la base de la situation finan-
cière actuelle, vous conseillez les deux en matière de financement;
a. Expliquez trois inconvénients d'ordre général, si l'expansion est réalisée au moyen
d'un financement étranger.

b. Expliquez deux inconvénients d'ordre général, si l'expansion est réalisée au moyen


d'un financement propre avec de nouveaux actionnaires.

©Association faîtière