Vous êtes sur la page 1sur 27

LES BOP

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP
UTILITÉ DES ÉQUIPEMENTS DE CONTRÔLE DE VENUE

 La boue est la première barrière de sécurité sur un puits, elle assure le contrôle primaire,

Nécessité d’avoir une seconde barrière de sécurité en cas de défaillance de la première,

Les BOP sont la deuxième barrière, ils assurent le contrôle secondaire,

 Nécessité de  pouvoir  fermer  sur  les  différents  tubulaires  descendus  dans  le  puits,  d’où la 
nécessité d’avoir  plusieurs  types  de  BOP  (BOP  annulaires,  à mâchoires  avec  différents  types, 
BOP internes),

Dans  certains  cas  (shallow  gas),  nécessité de  pouvoir  évacuer  l’effluent  loin  de  l’appareil  de 
forage  utilisation de diverters, 

 Le  nombre  d’éléments  de  l’empilage  est  fonction  de  la  pression  attendue  dans  le  puits.  Plus 
cette  pression  est  élevée,  plus  les  risques  de  défaut  d’étanchéité sont  élevés,  donc  nombre 
plus important de niveaux de fermeture,

© 2009 ‐ IFP Training
EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 2
EXEMPLES D’EMPILAGES DE BOP

© 2009 ‐ IFP Training
Empilage 3 000 psi

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 3
EXEMPLES D’EMPILAGES DE BOP

© 2009 ‐ IFP Training
Empilage 5 000 psi Empilage 10 000 psi

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 4
DIFFÉRENTS TYPES DE BRIDES. TYPE 6 BX

Pas de stand off avec les brides de type


6 BX. Elles sont assemblées avec des
joints tores de type BX. Le X indique
qu’ils sont "pressure energized". Les
joints tores BX possèdent un trou qui
permet la communication entre les deux

© 2009 ‐ IFP Training
gorges.

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 5
BOP À MÂCHOIRES ‐ CAMERON TYPE U

Cameron type U avec verrouillage manuel

Les BOP à mâchoires sont conçus pour être étanches du bas vers le haut. La pression
dans le puits aide à maintenir le BOP en position fermée. L’étanchéité est faite en haut

© 2009 ‐ IFP Training
par le top seal plaqué par la pression du puits contre la cavité de la mâchoire (ram
cavity) et latéralement par le packer (étanchéité caoutchouc sur métal). Quelque soit le
type et le fabricant, la fixation des mâchoires sur la tige de piston leur permet un
déplacement latéral et vertical (pour se placer correctement).
EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 6
BOP À MÂCHOIRES

 Principe de fonctionnement :
Un  piston  et  une  chemise  délimitent  une  chambre  d’ouverture  et  de  fermeture.  La  mâchoire  montée  à
l’extrémité de  la  tige  de  piston  suit  le  mouvement  du  piston.  Un  fluide  hydraulique  incompressible  sous 
pression  (1  500  psi)  permet  de  déplacer  le  piston.  Un  circuit  hydraulique  permet  d’envoyer  du  fluide  de 
chaque coté du piston. Lorsqu’une des chambres est en pression, l’autre est purgée. 

© 2009 ‐ IFP Training
EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 7
BOP À MÂCHOIRES ‐ LE CAMERON TYPE U

Les plaques métalliques situées de


part et d’autre du caoutchouc du
packer servent à guider et à éviter
l’extrusion du caoutchouc qui fait
l’étanchéité.

Pipe rams

1 : Mâchoire supérieure
2 : Corps supérieur
3 : Blade packer
4 et 5 : Side packers

© 2009 ‐ IFP Training
6 : Top seal
7 : Mâchoire inférieure

Shear rams

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 8
BOP À MÂCHOIRES ‐ LE CAMERON TYPE U

Cameron type U équipé de blind rams en position ouverte.

© 2009 ‐ IFP Training
EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 9
BOP À MÂCHOIRES ‐ LE CAMERON TYPE U

Cameron type U équipé de pipe rams en position fermée

Le rapport de fermeture pour un BOP à mâchoires indique la pression hydraulique à

© 2009 ‐ IFP Training
appliquer pour fermer le BOP en fonction de la pression dans le puits. Jusqu’à 10 000
psi, ce rapport est tel que l’on puisse fermer avec 1 500 psi. La pression à appliquer
pour les blind shear rams est 3 000 psi.

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 10
BOP À MÂCHOIRES ‐ COUPE D’UNE TIGE

© 2009 ‐ IFP Training
EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 11
BOP À MÂCHOIRES HYDRIL ‐ DIFFÉRENTS TYPES DE RAMS

© 2009 ‐ IFP Training
Différents types de mâchoires Hydril

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 12
BOP ANNULAIRE HYDRIL ‐ MODÈLES GK ET GX

© 2009 ‐ IFP Training
BOP annulaire Hydril type GK (en position ouverte) avec chapeau vissé

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 13
BOP ANNULAIRE HYDRIL ‐ PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

© 2009 ‐ IFP Training
Déformation du packing unit lors de la fermeture du BOP.

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 14
BOP ANNULAIRE ‐ MONTAGE POUR LE STRIPPING

© 2009 ‐ IFP Training
Une bouteille pour absorber les variations de pression est ajoutée sur la ligne de
fermeture pour le stripping. La pression de fermeture du BOP doit être ajustée
pour qu’elle ne varie pas de plus de 100 psi lors du passage des tool joints.
EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 15
BOP INTÉRIEURS (INSIDE BOP) – CHECK VALVE ET FLAPPER VALVE 

© 2009 ‐ IFP Training
Check valve et son sub Flapper valve

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 16
BOP INTÉRIEURS (INSIDE BOP) – KELLY COCKS

© 2009 ‐ IFP Training
Kelly cock Hydril
EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 17
DESCRIPTION DE L’UNITÉ DE COMMANDE DES BOP

© 2009 ‐ IFP Training
EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 18
UNITÉ D’ACCUMULATION ‐ LIAISONS UNITÉ KOOMEY ‐ BOP

© 2009 ‐ IFP Training
Fermeture d’un BOP à mâchoires Ouverture d’un BOP à mâchoires

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 19
UNITÉ D’ACCUMULATION – LES COMMANDES À DISTANCE

© 2009 ‐ IFP Training
Ensemble unité Koomey, BOP et panneaux de commande à distance.

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 20
UNITÉ D’ACCUMULATION – LES COMMANDES À DISTANCE

© 2009 ‐ IFP Training
Exemple de panneau de commande à distance (driller’s panel).

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 21
LE CIRCUIT DUSE

© 2009 ‐ IFP Training
EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 22
LES DUSES

Duse à pointeau à commande manuelle

© 2009 ‐ IFP Training
En déplaçant la position du pointeau, la surface de passage du fluide varie
entraînant une variation des pertes de charge à l’intérieur de la duse.

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 23
LES DUSES COMMANDÉES À DISTANCE

Panneau de commande de la

© 2009 ‐ IFP Training
duse Swaco.

Duse Swaco

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 24
SÉPARATEUR ATMOSPHÉRIQUE (POOR BOY DEGAZER)

Un système de chicanes
permet de casser le débit de
boue venant du manifold et
d’augmenter la surface de
contact de la boue avec
l’atmosphère favorisant le
dégazage. L’écoulement de la
boue vers les bacs se fait par
gravité. La pression dans le
séparateur est produite par
l’écoulement du gaz dans la
Mud seal

vent line qui est ouverte à


l’atmosphère à son extrémité
(chute de pression dans la
ligne d’évacuation due aux
frottements produits par

© 2009 ‐ IFP Training
l’écoulement du gaz dans la
ligne). Le gaz est évacué par la
vent line.

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 25
ÉQUIPEMENTS POUR TESTER LES BOP

Tester plug servant à mettre en place le wear bushing

Tester cup visé aux tiges, il

© 2009 ‐ IFP Training
se place dans le casing.
Attention à la traction sur
les tiges. Utiliser des HWDP. Le test plug se place dans le casing spool

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 26
TESTS BOP AVEC UN TESTER PLUG

© 2009 ‐ IFP Training
Le test réalisé au tester cup permet de tester
les shear rams. Ne pas oublier d’ouvrir les
vannes du casing spool sous le plug !

EP 20722_a_F_ppt_00  BOP 27