Vous êtes sur la page 1sur 9

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

3 ET SI ON SORTAIT ?

OBJECTIF DE LA TÂCHE

Organiser un week-end dans notre ville pour des amis français.

Pour cela, au cours de l’unité nous allons aborder :

les dépliants, les affiches, les reportages touristiques,

la manière dont on organise un emploi du temps,

les goûts d’une personne en matière de loisirs.

Nous apprendrons à :

parler de projets,

décrire et donner son opinion sur un spectacle, un lieu, une activité,

exprimer nos préférences et nos habitudes en matière de loisirs,

proposer ou suggérer quelque chose,

accepter ou refuser une invitation,

situer dans le temps et indiquer un lieu.

Nous utiliserons :

le futur proche,

les prépositions de lieu à, au, dans, sur…,

les indicateurs temporels avant, après…,

des expressions pour suggérer quelque chose : ça te dit + infinitif, si + imparfait

Ancrage

1. À VOUS DE CHOISIR !

Associer des activités de loisirs à des propositions d’activités.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité de décryptage d’images et d’interaction orale vise à doter vos élèves du lexique des activités de loisirs et de celui de l’expression des envies. Faites for- muler les connaissances préalables éventuelles des élèves : on peut demander aux élèves ce qu’ils aiment faire dans leur moment de détente, de temps libre et s’ils connaissent des noms d’activités ou de loisirs en français pour en faire un tableau puis classer ce lexique par genre (sport, culture…).

DÉMARCHE

En binôme, vos élèves devront ouvrir leurs livres aux pages 30 et 31, y repérer les activités dont on a déjà par- lé et comparer les informations avec celles du tableau. Demandez-leur ensuite d’associer à chaque affiche une des activités possibles parmi celles qui sont proposées à la page 31. Encouragez-les à faire des hypothèses sur le sens du lexique des activités en s’aidant des photos qui les accompagnent.

Mettez ensuite en commun les propositions, chaque groupe proposant ses solutions pour chaque activité de loisirs.

CORRIGÉ Lire et écouter des textes littéraires en plein air « Lire dans les parcs 2011 » Découvrir la ville en faisant du sport « Brussels Sight Jogging » Visiter un salon ou une exposition « Le Centre Belge de la Bande Dessinée » Faire une croisière « Croisières d’été à Bruxelles » Aller au cinéma « Écran total » Aller à un concert de musique classique « Midis/ Minimes »

POUR ALLER PLUS LOIN

Demandez à vos élèves d’apporter des journaux ou des revues dans leur langue ou en français (apportez-en vous- même) et d’y découper des photos d’activités qui pour- raient venir compléter l’offre de la page. Demandez à ce que les élèves complètent en parallèle la liste des petits cadres du livre, en ayant recours au dictionnaire ou en vous consultant.

Proposez à vos élèves de visiter les sites ci-dessous qui proposent des loisirs :

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Encouragez-les à surfer sur ces pages web, et en fonction de leurs goûts et à partir des informations qu’ils y trouve- ront, demandez-leur de prendre des notes pour ensuite les présenter sous forme de compte-rendu oral en classe :

Au pays Basque, nous pouvons faire beaucoup d’activités :

du kayak, de la plongée, du surf… : Cahier d'activités 3, 10 et 13
du kayak, de la plongée, du surf…
:
Cahier d'activités
3, 10 et
13
du surf… : Cahier d'activités 3, 10 et 13 2. ÇA TE DIT ? Parler des

2. ÇA TE DIT ?

Parler des loisirs.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité d’écoute et d’interaction orale exige de vos élèves qu’ils reconnaissent le lexique des loisirs mis en place dans l’activité précédente et qu’ils mobilisent les moyens d’expression de la fréquence pour décrire leurs habitudes ou celles d’autrui en matière de loisirs.

Signalez à vos élèves que l’activité 2 a pour but moins de faire surgir des envies en eux, que d’établir le relevé de leurs habitudes réelles en matière de loisirs.

DÉMARCHE

A. Proposez-leur d’abord d’écouter trois dialogues et

d’y distinguer les loisirs auxquels s’adonnent les per- sonnes enregistrées.

loisirs auxquels s’adonnent les per- sonnes enregistrées. CORRIGÉ 1. Mario et Lucas : Ils vont faire

CORRIGÉ

1. Mario et Lucas : Ils vont faire du roller

2. Sonia et Nathanaël : Elle va à un super festival au

théâtre du Rond-Point et il va à un cours de jonglage avec Franck

3. Lise et Katia : elles vont s’inscrire à un atelier de

dégustation de vin

Corrigez en classe entière.

B. Est-ce que ce sont les activités qu’ils pratiquent eux aussi (combien d’adeptes des concerts, des croisières ?, etc.). Faites un premier relevé. Ensuite invitez les élèves à se regrouper par trois et à échanger leurs activités, en réutilisant les expressions des sentiments et de l’intensité vues dans l’unité 1.

●●Et toi, que fais-tu habituellement le week-end ? ❍●Moi, le samedi, je fais du tennis, j’adore, c’est telle- ment bien.

3 ET SI ON SORTAIT ?

POUR ALLER PLUS LOIN

Demandez à chaque élève, au sein d’un petit groupe, de présenter les activités d’un autre et d’indiquer, parmi celles-ci,

celles qu’il pratique aussi,

celles qui l’étonnent,

celles qu’il n’aime pas,

celles qui l’attireraient bien.

À partir des informations acquises, invitez les élèves qui pratiquent les mêmes genres d’activités à se regrouper et à rédiger une affiche publicitaire (quoi ? quand ? où ? prix ? etc.). Affichez toutes les publicités dans la classe et demandez aux élèves de donner leur avis sur ces affiches par rapport aux critères suivants par exemple : graphisme, esthétique, lisibilité, clarté des informations pratiques.

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

En contexte

3. UN PROGRAMME CHARGÉ

Inviter et accepter ou refuser une invitation.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité de lecture et d’écoute a pour but de fournir à vos élèves des outils pour formuler une invitation, une acceptation (ou un refus) à une invitation. Mais peut-être peuvent-ils déjà formuler ce genre de question ?

Ils sauront sans doute utiliser le présent et répondre sim- plement :

●●Tu viens au cinéma ? ❍●Non, je suis désolée / Super ! OK

DÉMARCHE

Demandez à vos élèves d’écouter une première fois

les dialogues afin de replacer les phrases proposées dans le dialogue correspondant.

les phrases proposées dans le dialogue correspondant. Demandez-leur de compléter le résumé puis d’écouter

Demandez-leur de compléter le résumé puis d’écouter les dialogues une deuxième fois pour vérifier si leur résumé est correct.

Finalement, demandez-leur de réécouter les dialogues pour prendre note des structures utilisées pour proposer quelque chose, exprimer un désir, accepter ou refuser une invitation. Invitez-les à observer le bandeau jaune du bas de la page 34 qui reprend les structures de la proposition.

CORRIGÉ

A.

Dialogue A : Ça te dit de venir avec moi ? Dialogue B : Moi j’ai très envie d’aller danser. Dialogue C : Qu’est-ce qu’on fait samedi soir ? Dialogue D : Euh, je suis désolé mais je ne suis pas libre samedi !

B.

Luc va sortir samedi soir avec Roxanne et ils vont aller au concert de M. Sandra va sortir au Macadam Pub avec Samuel et ils vont danser. Yasmine va sortir samedi soir avec Thomas et une copine et ils vont au théâtre / voir une pièce de Patrice Chéreau.

C.

Proposer quelque chose :

• Tu veux venir ?

• Si on allait

• Tu es libre ce week-end?

• Qu’est-ce que tu fais …?

• Ça te dit de ?

• Qu’est-ce qu’on fait ?

3 ET SI ON SORTAIT ?

CORRIGÉ

Exprimer un désir :

• J’ai très envie de

Accepter une proposition :

• Génial !

• Super !

• C’est d’accord !

• Oui, merci pour l’invitation.

Refuser une invitation :

• Je suis désolé, mais je ne suis pas libre samedi !

POUR ALLER PLUS LOIN

Formez des binômes, puis demandez-leur de formuler des invitations à partir des assertions de l’activité 1, page 31. Accordez-leur entre 3 et 5 minutes maximum. Ensuite, demandez à un élève A de la classe de formuler une invi- tation à un élève B qui y répond positivement ou négati- vement ou encore qui fait une contre-proposition (Ça te dit aller en boite samedi ? Pas trop, non, mais si on allait au ciné ?), puis qui a son tour formule une invitation à l’adresse d’un élève C, ainsi de suite.

Vous pourrez ainsi juger si les formules sont enregistrées ou pas. Dans la négative, prolongez l’activité.

ou pas. Dans la négative, prolongez l’activité. Cahier 1, 2, d'activités : 4, 5 et 11
Cahier 1, 2, d'activités : 4, 5 et 11 4. LA VILLE ROSE
Cahier
1, 2, d'activités
:
4, 5 et 11
4. LA VILLE ROSE

Préciser ses préférences d’activités dans une ville.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité de lecture et d’expression orale incite vos élèves à utiliser les moyens d’expression des goûts et des loisirs.

Signalez à vos élèves qu’ils vont apprendre à exprimer comment choisir une destination touristique.

Bon à savoir On appelle Toulouse « la ville rose » parce que la brique qui a servi pour la construction des bâtiments, rouge à l’origine, est devenue rose avec le temps.

DÉMARCHE

A. Invitez vos élèves à lire individuellement l’article 24 heures à… Toulouse et d’y repérer les activités qu’ils aimeraient y faire.

Faites une mise en commun et notez au tableau ce qui a le plus de succès ; demandez aux élèves d’expliquer les raisons de leur choix.

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

B. Demandez-leur de lire individuellement la question

et de vous dire s’il la comprennent ou pas. Demandez à ceux qui ont compris d’expliquer aux autres, puis expli- quer cette expression aux élèves : on dit « être plutôt du matin ou du soir », mais on peut dire aussi « je suis plutôt thé que café » ou « je suis plutôt ciné que télé »… Deman- dez-leur de manière informelle d’utiliser cette formule en parlant d’eux (Je suis plutôt tennis que foot, je suis plutôt voiture que moto…).

Demandez-leur ensuite de comparer avec un camarade s’ils sont du matin ou du soir et de s’expliquer ce qu’ils font à leurs heures préférées.

Faites une mise en commun et donnez la parole à quelques élèves. Profitez-en pour travailler les différences de distri- bution horaire de la journée selon les pays, notion qui a déjà été travaillée dans le Nouveau Rond-Point 1.

C. Invitez les élèves à réfléchir individuellement pendant deux minutes aux activités qu’on peut faire dans la ville où ils habitent lors d’une visite de 24 heures.

Invitez-les à faire une mise en commun avec 2 ou 3 cama- rades pour comparer leurs listes et pour choisir 2 ou 3 acti- vités qu’ils présenteront ensuite au reste de la classe.

POUR ALLER PLUS LOIN

A. Apportez en classe un guide de la ville où vous en-

seignez (ou envoyez vos élèves à l’office de tourisme) : à partir des informations supplémentaires récoltées, faites rédiger un petit dépliant exposant ce qu’il est possible d’y faire lors d’un week-end.

B. Demandez aux élèves (formez des groupes si vous le

désirez) de chercher sur le Net des sites qui proposent des activités à faire dans une ville francophone de leur choix pendant 24 heures pour les partager ensuite avec la classe.

3 ET SI ON SORTAIT ?

une ville francophone de leur choix pendant 24 heures pour les partager ensuite avec la classe.

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Formes et ressources

5. EN BOÎTE OU AU CINÉMA ?

Évoquer ses activités de week-end, passées et à venir.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité d’interaction orale oblige vos élèves à uti- liser le lexique des activités de loisirs, les moyens d’ex- pression de l’appréciation, le passé composé et le futur proche.

Signalez à vos élèves, que vous allez essayer de comparer leurs diverses activités de loisirs pour voir si de grandes lignes communes se dégagent ou si chacun vit ses loisirs de façon très différentes.

Demandez-leur donc de faire un effort de mémoire pour se souvenir de ce qu’ils ont fait le week-end dernier.

DÉMARCHE

A. et B. Invitez chacun à remplir la grille de l’activité in-

dividuellement. Le lexique ne devrait pas poser de pro- blème. Puis formez des groupes et demandez-leur de raconter ce qu’ils ont fait.

C. En classe entière, demandez alors à chaque groupe s’il

est facile de dégager trois activités communes et, si oui, les- quelles ; sinon, qu’ils montrent la diversité de leurs loisirs.

D. Avant de reformer les groupes, lisez ensemble l’exemple de dialogue en rouge et demandez aux élèves s’ils connaissent le temps employé ou pas. Quelle que soit la réponse, reportez-vous au bandeau jaune du bas de la page 35 pour (re)expliquer le futur proche et faire remarquer sa construction (le verbe aller au présent + l’infinitif du verbe). Reformez les groupes, puis, invitez- les à partager leurs projets pour le week-end suivant : les similitudes ou les divergences se confirment-elles ? Pen- dant que vos élèves échangent, passez dans la classe pour relever les emplois du futur proche.

Soumettez ensuite à vos élèves les formes verbales que vous avez relevées et faites-les apprécier (et, éventuelle- ment, corriger). Profitez-en pour faire rappeler les règles de formation du passé composé et du futur proche en- core une fois.

POUR ALLER PLUS LOIN

Demandez aux élèves de lire leur horoscope, puis de ra- conter au reste de la classe « ce qu’il va leur arriver »…

: Cahier d'activités 3, 8 et 9
:
Cahier d'activités
3, 8 et
9

3 ET SI ON SORTAIT ?

6. J’AI A-DO-RÉ !

Donner une appréciation sur un lieu.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité d’interaction orale incite vos élèves à l’utili- sation des moyens linguistiques de l’appréciation.

Demandez d’abord à vos élèves d’observer la graphie du titre de l’activité et de vous dire en quoi elle est particu- lière et pourquoi (le détachement des syllabes imite la prononciation exagérée de certaines personnes un peu snobs ou excessivement expressives).

DÉMARCHE

Demandez-leur de se regrouper par trois et, sans pour au- tant jouer aux snobs, d’échanger des appréciations rela- tives à divers lieux qu’ils auraient fréquentés. Il ne s’agit pas nécessairement de pays, mais d’endroits comme des salles de concerts ou de sports, des stades, des dis- cothèques, des galeries commerçantes, des restaurants, des cafés, des librairies, etc. Avant de les regrouper, lais- sez-leur un moment pour rassembler leurs souvenirs. Par ailleurs, exigez qu’ils commentent leurs appréciations. Reprenez le vocabulaire proposé dans le bandeau jaune du bas de la page 34.

Après l’activité, reformez le groupe-classe et demandez à chacun de communiquer à tous, un endroit qu’il aura re- tenu de l’échange, soit pour l’éviter à tout prix, soit pour le conseiller.

POUR ALLER PLUS LOIN

Formez des binômes ou des groupes et donnez à chacun d’eux les poèmes suivants : Autre chanson, de Victor Hugo et Le lac de Lamartine. Demandez aux élèves de les lire (expliquer que comprendre tous les mots n’est pas néces- saire, qu’ils peuvent lire à voix haute pour écouter aussi la sonorité des vers), puis demandez-leur de les évaluer en utilisant le vocabulaire qu’ils viennent de manipuler dans l’activité.

Autre chanson, Victor Hugo :

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/vic-

tor_hugo/autre_chanson.html

Le Lac, Lamartine :

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/

alphonse_de_lamartine/le_lac.html

Cahier d'activités : 6
Cahier d'activités : 6

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

7. CE WEEK-END, ON SORT !

Rechercher tous les endroits de sa ville où profiter de ses loisirs de week-end.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité d’interaction orale contraint vos élèves à mobiliser toutes leurs connaissances personnelles sur leur propre ville et à utiliser le lexique de la localisation et de l’appréciation travaillé dans l’unité.

Signalez-leur qu’ils vont devoir mettre en commun tous les endroits de leur propre ville qu’ils connaissent et où l’on peut passer un bon moment.

DÉMARCHE

A. Demandez-leur donc d’abord de se concentrer indivi-

duellement et de rassembler toutes leurs connaissances (notamment celles acquises durant l’unité) et de noter le plus d’informations possibles.

B. Regroupez ensuite vos élèves par trois et demandez-

leur de mettre leurs idées en commun (ce qui leur per- mettra probablement de faire des découvertes !). Insistez pour qu’ils ne se contentent pas de citer des endroits, mais pour qu’ils portent aussi une appréciation sur eux (un plan de la ville pourrait s’avérer utile). Faites une mise en commun pour vérifier que chaque groupe a bien respecté la consigne et demandez à chacun des groupes quelles découvertes ils ont faites.

Cahier d'activités : 10
Cahier d'activités
: 10

8. RENDEZ-VOUS

Faire des propositions pour le choix d’une activité.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité d’interaction orale oblige vos élèves à uti- liser systématiquement le lexique des activités de loisirs, celui de la localisation dans le temps et l’espace (comme c’est indiqué dans le bandeau jaune de la page 35), et les formules d’invitation.

Demandez d’abord à vos élèves d’observer l’offre des spectacles de la page 35 et de choisir celle qui leur plaît particulièrement (v. activité 1 de l’unité).

DÉMARCHE

Divisez la classe en deux groupes. Demandez à l’un des membres d’un des deux groupes de s’adresser à un élève de l’autre groupe pour l’inviter à l’activité qu’il a rete- nue, fixer un moment et un lieu de rendez-vous avec lui. Les partenaires invités se doivent d’accepter, ou alors de convaincre les « invitants » à les accompagner plutôt à

3 ET SI ON SORTAIT ?

leur activité de prédilection ! Pendant que vos élèves négocient, passez entre les bancs/ tables et notez aussi bien la bonne expression de la pro- position que les erreurs.

Demandez finalement à chaque binôme de relater la conclusion de leur négociation et, pour chacun d’entre eux, faites part de ce que vous avez noté : faites corri- ger les erreurs relevées mais mettez aussi en valeurs les bonnes expressions

POUR ALLER PLUS LOIN

Faites rejouer les mêmes scènes, par les mêmes élèves, mais ils doivent, cette fois, refuser, le plus courtoisement possible. Profitez-en pour compléter le vocabulaire avec des expressions comme :

J’aurais bien aimé, mais… C’est dommage, mais… C’est gentil, mais…

Puis passez entre les groupes et notez ce qui se dit. Faites une mise en commun et demandez à vos élèves de vous dire s’il y a des expressions plus faciles à utiliser que d’autres et si oui, pourquoi (similitude avec la langue ma- ternelle, avec une autre langue qu’ils connaissent, expres- sions plus facile à prononcer/à retenir que d’autres…).

Cahier d'activités : 7
Cahier d'activités : 7

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Tâche ciblée

9. UN PROGRAMME PERSONNALISÉ

Préparer un programme de loisirs pour le week-end de trois jeunes gens dont on découvre la personnalité et avec lesquels on se trouve plus ou moins d’affinités.

L’activité 9 constitue la tâche finale de l’unité 2. À ce stade, vos élèves sont
L’activité 9 constitue la tâche finale de l’unité 2.
À ce stade, vos élèves sont théoriquement ar-
més pour réaliser cette tâche en toute autono-
mie, car ils en ont acquis les ressources linguis-
tiques indispensables et ont déjà fait face à des
activités similaires quoique moins complexes : en ef-
fet, ils vont devoir préparer le programme d’un week-
end pour trois jeunes qu’ils connaissent à peine.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité de lecture, d’interaction orale et d’écriture oblige vos élèves à utiliser pratiquement toutes les res- sources acquises tout au long de l’unité 2 : localisation dans l’espace et le temps, expression des préférences, expression de la suggestion, expression du futur.

Indiquez à vos élèves qu’ils vont découvrir leurs invités (Sa- rah, Rachid et Charline), à travers leur présentation sur In- ternet ; en fonction de ce qu’ils apprendront d’eux, ils vont devoir se répartir la prise en charge des jeunes Français et leur préparer un programme pour le week-end. Vaste tâche, mais que vos élèves doivent pouvoir gérer seuls.

DÉMARCHE

Laissez-les donc s’organiser seuls, mais rappelez bien les objectifs incontournables :

– découvrir ses affinités avec l’un ou l’autre des invités et décider qui se charge de qui (Démarches A et B) ;

– sélectionner dans les propositions existantes celles qui

conviennent plus particulièrement à chaque invité, voire compléter le choix initial en fonction des goûts des trois jeunes. Pour apporter davantage de réalité à la tâche, envoyez vos élèves au préalable à l’office du tourisme chercher de la documentation sur les activités de la ville ou bien, demandez-leur de consulter le site Internet de la ville. (Démarche C) ;

– écrire le déroulement du programme de chacun avec une grande précision temporelle. (Démarche D).

3 ET SI ON SORTAIT ?

vos stratégies
vos stratégies

Rappelez à vos élèves que produire un document collectif requiert une organisation par étapes qui commence par un remue-méninges et une négociation pour n’en rete- nir que les plus pertinentes. Dans un deuxième temps, il faudra organiser ces idées autour d’un plan.

Si vous craignez le manque de temps, vous pouvez deman- der aux groupes de rédiger le document à l’extérieur de la classe. En revanche le « retour » de la tâche doit se faire im- pérativement en classe et chacun doit exposer son travail.

Vous pouvez ensuite faire élire le meilleur programme et demander à ce que le choix soit justifié, ce qui aboutira à une évaluation de la tâche.

POUR ALLER PLUS LOIN

Si votre établissement est jumelé avec un établissement francophone, proposez à vos élèves de créer un blog d’échanges, afin de se mettre en contact avec leurs cama- rades du jumelage.

de se mettre en contact avec leurs cama- rades du jumelage. Découvrez les activités 2.0 sur

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Regards croisés

Tout au long de l’unité 5, les élèves ont acquis un certain nombre d’informations sur différentes activités à faire pendant leurs moments de loisirs, faites-leur découvrir maintenant le monde du théâtre de la rue et du cirque.

10. THÉÂTRE DE RUE

S’approprier une série d’informations culturelles sur di- vers arts de la scène.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité de lecture et d’interaction orale incite vos élèves à utiliser le lexique de l’unité pour acquérir des informations sur la culture des arts scéniques en France et de prendre conscience de la leur.

Avant de commencer, proposez à la classe de faire un remue-méninges à partir de deux mots clés de la double page : théâtre et cirque. Laissez-les s’exprimer librement et noter au tableau autour des deux mots ce qu’ils évoquent (« théâtre » : acteurs, scène, comédie… ; « cirque » :

animaux, clowns, nez rouge, piste…). Vous pourrez ensuite revenir à ce remue-méninges à la fin de la lecture des textes afin de savoir si leur opinion a évolué ou pas…

DÉMARCHE

Demandez à vos élèves d’ouvrir leur livre et de lire indivi- duellement le texte « Un théâtre populaire ».

Formez ensuite des binômes et demandez-leur de réflé- chir au sens de l’expression « quatrième mur » : puis com- parer, en classe entière, les différentes hypothèses faites par les élèves avant de les comparer à la vraie définition.

Bon à savoir

Le

Quatrième Mur est une notion introduite au

XIX

e siècle qui consistait à imaginer un écran virtuel

qui séparerait l’acteur du spectateur.

POUR ALLER PLUS LOIN

Demandez aux élèves s’ils connaissent d’autres mots du monde du théâtre et proposez-leur de compléter
Demandez aux élèves s’ils connaissent d’autres mots du
monde du théâtre et proposez-leur de compléter un ré-
seau de mots :
comédien
scène
Théatre
coulissess
public

3 ET SI ON SORTAIT ?

11. LA RUE EST À NOUS

Découvrir la présence du théâtre de rue dans la vie des Français.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité de lecture, d’expression orale et écrite gui- dée permettra à vos élèves de découvrir l’importance du théâtre de la rue dans la vie des Français ainsi qu’à réflé- chir à la réalité dans leur propre pays/région/ville/village. Avant de commencer, demandez-leur de dresser une liste de manifestations artistiques que l’on peut voir dans la rue de l’endroit où ils habitent. Est-ce qu’il y a des musi- ciens ? Des peintres ? Des acrobates ? Des comédiens ? Quelle place ont-ils ? Faut-il demander une autorisation pour s’exprimer dans la rue ou bien est-ce spontané ? Est-ce que ces manifestations ont beaucoup de succès ? Lancez ce débat qui vous permettra d’entrer dans le thème qui nous concerne.

DÉMARCHE

A. Demandez à vos élèves de lire le texte qui explique l’im-

portance des arts de la rue en France. Faites-les travailler d’abord individuellement pour que chacun donne une ré- ponse individuelle à la question posée. Formez des groupes de trois pour qu’ils mettent leurs idées en commun. À partir de leurs avis respectifs, ils devront élaborer un petit texte qui présenterait la réalité de leur propre pays/région/ville/ village. Le texte sera d’autant plus riche si la classe est com- posée d’élèves de différentes nationalités.

B. À ce stade, ils sont déjà capables de donner leur avis

sur la question : demandez-leur d’exprimer leurs préfé- rences au sujet des spectacles dans la rue ou en salle.

POUR ALLER PLUS LOIN

Proposez à vos élèves de visiter les pages suivantes et par groupe de préparer une courte présentation orale des spectacles de la rue qu’ils aimeraient aller voir ou qui les ont surpris.

Si vous disposez d’une salle informatique, vous pouvez faire cette activité en classe ; autrement, demandez aux élèves de faire cette recherche à l’extérieur de la classe.

12. LE PLUS GRAND SPECTACLE DU MONDE

Découvrir le Cirque du Soleil, l’une des compagnies de cirque les plus importantes au monde.

REMARQUES PRÉLIMINAIRES

Cette activité de lecture et d’expression orale permettra à vos élèves de découvrir les nouvelles tendances du cirque et le Cirque du Soleil ou de partager avec leurs camarades leurs expériences personnelles à ce sujet.

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

Avant de les lancer dans la lecture, proposez-leur un petit jeu lexical. Donnez une minute à vos élèves pour qu’ils notent individuellement tous les mots du champ lexical du monde du cirque. Mettez-les ensuite par groupes de trois pour qu’ils mettent en commun leurs listes pour en élaborer une commune. Demandez-leur d’être aussi at- tentifs à l’orthographe : pour ce faire, laissez-les consul- ter le dictionnaire ou vous-même. Faites finalement une mise en commun en leur demandant de vérifier que le mot existe, mais aussi qu’il soit bien écrit. Le groupe qui a le plus de mots bien orthographiés a gagné !

DÉMARCHE

A. Demandez à vos élèves de lire le texte qui explique

l’évolution du cirque et de répondre aux questions posées dans l’activité. Faites-en une correction en classe entière.

B. Demandez à vos élèves de lire cet autre texte sur le

cirque du soleil et de repérer quelle en est l’origine et l’originalité. Est-ce qu’ils sont d’accord avec le texte ? Quel est leur avis personnel ?

POUR ALLER PLUS LOIN

A. Demandez à vos élèves s’ils seraient prêts à travail-

ler dans un cirque, s’ils peuvent s’identifier à un de ces métiers : trapéziste, clown, présentateur, cracheur de feu, jongleur, équilibriste, acrobate, dresseur d’éléphants ?

Demandez-leur ensuite quelles sont, selon eux, les quali- tés essentielles pour exercer ces métiers :

Être adroit, créatif, souple, agile, téméraire

Avoir de l’imagination, des réflexes, du sang-froid, un

bon sens de la coordination, de l’équilibre, une grande capacité de concentration, une grande confiance en l’autre ?

Ne pas avoir le vertige, peur des animaux sauvages,

?

peur du ridicule

?

Aimer les enfants, les animaux, le risque, faire rire, le contact avec le public ?

Savoir parler en public, se faire obéir par les animaux, raconter des histoires, jouer de la flûte, du tambour ?

Finalement, demandez-leur d’expliquer à un camarade lequel de ces métiers ils ne pourraient pas exercer et d’ex- pliquer pourquoi.

B. Proposez à vos élèves de visiter la page officielle du

cirque du soleil afin de le découvrir plus en profondeur et de faire, de retour en classe, un court résumé de l’his-

toire de la compagnie et de donner les noms des derniers spectacles.

3 ET SI ON SORTAIT ?

de la compagnie et de donner les noms des derniers spectacles. http://www.cirquedusoleil.com/fr 3 ET SI ON