Vous êtes sur la page 1sur 6

Math-Spé Aérogénérateur Mécanique

Aérogénérateur
Présentation
L'étude porte sur un aérogénérateur, encore appelé éolienne, dont
une photographie est donnée ci-contre.

Le mécanisme de l'aérogénérateur, schématisé sur la figure 2, est


constitué de :
• un rotor (1), appelé aussi "hélice", en liaison pivot d'axe
horizontal par rapport à la nacelle (0), (elle-même en liaison
pivot d'axe vertical par rapport au mât de l'aérogénérateur, cette
liaison et le mât ne sont pas représentés sur la figure 2) ;
• deux ensembles ''pale-barre de régulation" : seul un des
ensembles est représenté, numéroté (2), désigné par le terme
"ensemble-pale", en liaison pivot par rapport au rotor (la barre
de régulation n'apparaît pas sur le schéma de la figure 2) ;
• un ensemble de ressorts pour chaque ensemble-pale, destiné à
assurer le démarrage de l'aéra-générateur et sa régulation ; cet
ensemble est schématisé par un ressort unique (R).

Dans toute l'étude, la nacelle sera supposée fixe par rapport au mât, ce qui permet de considérer comme
galiléen tout repère lié à la nacelle.

Définition des repères et paramétrage du problème (voir figure 2) :


 R0 ( O, x0 , y0 , z0 ) : repère lié à la nacelle (0), considéré comme galiléen, tel que ( O, x0 ) est l'axe de
   

rotation du rotor et z0 est la verticale ascendante ; on désigne par g = − g ⋅ z0 l'accélération de la


  

pesanteur ;
 R1 ( O, x1 , y1 , z1 ) avec x1 = x0 : repère lié au rotor (1), tel que ( y0 , y1 ) = ( z0 , z1 ) = θ ;
        

 R2 ( A, x2 , y2 , z2 ) avec z2 = z1 : repère lié à l'ensemble-pale (2), tel que ( x1 , x2 ) = ( y1 , y2 ) = α ; α est


        

appelé "angle de calage" ou plus simplement "calage" de la pale ; un point A de l'axe de la liaison
pivot rotor/ensemble-pale est défini par OA = a ⋅ y1
 

Caractéristiques cinétiques de l'ensemble-pale :


 Le centre d'inertie de l'ensemble-pale (2) est appelé G (non représenté sur la figure 2), sa position est
définie par
AG = x ⋅ x2 + y ⋅ y2 + z ⋅ z2
   

 La masse de l'ensemble-pale est désignée par M.


 L'opérateur d'inertie en A de l'ensemble-pale est représenté, dans le repère R2, par la matrice :
 A −F −E 
I ( A, 2 ) =  − F B − D 
 − E − D C  R
2

Efforts appliqués sur l'ensemble-pale :


 la liaison pivot rotor/ensemble-pale est parfaite ;

Page 1
Math-Spé Aérogénérateur Mécanique

 l'action du vent sur la pale est représentée par un glisseur passant par K tel que :
AK = λ ⋅ x2 + µ ⋅ y2 + ν ⋅ z2 et de résultante FV = Fx ⋅ x2 + Fy ⋅ y2 (les valeurs λ , µ et ν étant
      

considérées comme constantes)


 l'action des ressorts (R) sur l'ensemble-pale est modélisée par un glisseur passant par B tel que
AB = − a ⋅ y2 − b ⋅ z2 et de résultante FR = FR ⋅ x1
    

Etude dynamique de l'ensemble-pale.


Le but de cette étude est d'écrire l'équation permettant de définir les conditions de régulation de
l'aérogénérateur.

Vitesses des points A et G.


Déterminer par leurs composantes dans le repère R1 , en fonction des données géométriques, des paramètres
θ et α et de leurs dérivées par rapport au temps :
Q.1 La vitesse du point A dans son mouvement par rapport au repère galiléen R0 ;
Q.2 La vitesse du point G dans son mouvement par rapport au repère galiléen R0 .

Moment dynamique de l'ensemble-pale.


Q.3 Déterminer le moment cinétique en A de l'ensemble-pale (2) dans son mouvement par rapport au
repère galiléen R0 exprimer ce vecteur par ses composantes dans le repère R1 .
Q.4 Le rotor tournant à vitesse constante (θ = ω = Cte ) et l'angle de calage α restant constant au cours
du mouvement étudié, calculer la projection sur l'axe z1 du moment dynamique en A de l'ensemble-


pale dans son mouvement par rapport au repère galiléen R0 .

Moment des efforts appliqués à l'ensemble-pale.


Q.5 Ecrire la projection sur l'axe z1 du moment en A des efforts appliqués sur l'ensemble-pale : N e 2 .


Equation du mouvement de l'ensemble-pale.


Q.6 Déduire des questions précédentes l'équation obtenue par projection sur l'axe z1 du théorème du


moment dynamique en A appliqué à l'ensemble-pale dans son mouvement par rapport au repère
galiléen.

Equation de mouvement simplifiée.


Le système de régulation est conçu pour éviter des mouvements brusques de la pale en fonction des caprices
du vent. Cette régulation, purement mécanique, pratiquement indépendante des actions aérodynamiques, a
pour principe de rendre prépondérants les effets d'inertie et l'action des ressorts devant les effets du vent.
Pour réaliser ceci, la fixation de la pale sur son support a été étudiée pour rendre le point K le plus près
possible de l'axe de la liaison pivot ( λ et µ très petits) ce qui permet de considérer comme négligeable le
moment par rapport à l'axe ( A, z1 ) des actions du vent devant le moment des actions du ressort.


Q.7 En tenant compte de cette remarque, écrire l'équation simplifiée du mouvement de l'ensemble-pale.
Q.8 A quelles conditions les efforts appliqués par les ressorts sur l'ensemble-pale sont-ils indépendants
de la position angulaire θ du rotor quel que soit le calage α ? Ecrire la nouvelle équation simplifiée
qui résulte de la prise en compte de ces conditions.

Page 2
Math-Spé Aérogénérateur Mécanique

Etude de la barre de régulation.


Cette partie est hors du programme de Spé MP – Elle ne sera pas évaluée.
Elle n’est cependant pas inintéressante

Calcul des inerties de l'ensemble-pale.


L'équation obtenue précédemment peut encore s'écrire sous la forme :
 A 'sin ( 2α ) − F cos ( 2α )  ω 2 = aFR cos (α )
1
où A' et F sont des constantes ( A ' = [ A − B ] , avec A, B et F : éléments de la matrice d'inertie en A de
2
l'ensemble-pale).

Pour un angle de calage "nominal" α 0 , la vitesse de rotation "nominale" est ω0 . On souhaite que pour un
calage extrême α1 , correspondant à des conditions aérodynamiques extrêmes (vent très violent), la vitesse
de rotation correspondante ω1 ne soit que de 10 % plus élevée que ω0 ( ω1 = 1,1ω0 ). Par ailleurs, pour
s'assurer que l'action des ressorts est grande devant l'action du vent, l'étude de régulation a permis de définir
les valeurs FR0 et FR1 des actions des ressorts correspondant à ces cas.
Q.9 Déduire de ces données les constantes A' et F.
Q.10 Application numérique : Calculer A' et F avec les valeurs numériques suivantes :
a = 80 mm ; α 0 = 4° ; α1 = 20° ; ω0 = 10π rad ⋅ s −1 ; ( N 0 = 300 tr ⋅ min -1 ) ; FR 0 = 1400 N ;
FR1 = 2400 N

Calcul de la barre de régulation


Afin de placer le centre d'inertie G de l'ensemble-pale sur l'axe ( A, z1 ) de la liaison pivot et de réaliser les


conditions précédentes (valeurs de A' et F imposées), on adjoint à la pale une barre appelée "barre de
régulation" et que nous désignerons B . Cette barre, cylindrique, de longueur L, de masse linéique ρ L , a un
diamètre d considéré comme négligeable devant la longueur L. Le but de cette question est de caractériser la
longueur L et la position de la barre dans le repère lié à l'ensemble-pale en fonction des caractéristiques de
la pale et des valeurs imposées A' et F.

Soit GB le centre d'inertie de la barre et RB ( GB , xB , yB , z B ) , un repère lié à la barre tel que ( GB , xB ) soit
   

porté par l'axe de la barre.

Q.11 Ecrire la matrice, dans le repère RB , de l'opérateur d'inertie en GB de la barre. On appelle IB le


moment d'inertie de la barre par rapport à l'un des axes ( GB , yB ) ou ( GB , z B ) ;
 

Q.12 exprimer IB en fonction de la masse linéique ρ L , et de la longueur L de la barre.

La position de la barre dans le repère lié à l'ensemble-pale est définie par :


AGB = xB x2 + yB y2 + z B z2 z B = z2 ( xB , x2 ) = γ
       

Q.13 Ecrire, en fonction de IB et γ la matrice d'Inertie, dans le repère ( GB , x2 , y2 , z2 ) de l'opérateur


  

d'inertie en GB de la barre.
Q.14 Par application du théorème de Huygens, déterminer, en fonction de xB, yB, zB, ρ L , L et γ , la
matrice d'inertie, dans le repère R2, de l'opérateur d'inertie en A de la barre. Les éléments de cette

Page 3
Math-Spé Aérogénérateur Mécanique

matrice étant notés AB, BB,…, FB, écrire en fonction des mêmes paramètres les termes
1
AB′ = [ AB − BB ] , et FB .
2

Les caractéristiques de la pale (P) elle-même et de son pied sont définies par :
• la masse mp,
• le centre d'inertie Gp tel que : AGP = xP x2 + yP y2 + z P z2
   

1
• les éléments d'inertie AP′ = [ AP − BP ] , et Fp. (Ap, Bp et Fp étant les éléments de la matrice d'inertie
2
en A de la pale dans le repère R2)

Q.15 Ecrire les quatre relations traduisant les conditions rappelées au début Au début de cette étude (avant
la question Q11).

Application numérique : à partir des données suivantes :


mP = 20kg ; xP = 32 mm ; yP = 7 mm ; AP′ = 0, 023 kg ⋅ m 2 ; FP = −0, 008 kg ⋅ m 2 ; ρ L = 3, 4 kg ⋅ m −1
l'étude numérique des équations permet de déterminer la longueur L de la barre, soit L = 1, 0885 m .

Q.16 Déterminer les coordonnées xB et yB du centre d'inertie de la barre dans le repère R2 ainsi que l'angle
γ.

Page 4
Math-Spé Aérogénérateur Mécanique

Page 5
Math-Spé Aérogénérateur Mécanique

Page 6

Vous aimerez peut-être aussi