Vous êtes sur la page 1sur 15

L’EVALUATION ET LE

CADRE EUROPEEN
COMMUN
Christine Tagliante
CLE International
Chapitre 1:L’évaluation
décortiquée
Réflexion préliminaire
Réfléchir à d’autres façons
d’évaluer c’est…
• Montrer du respect pour chaque individu,pour ce
qu’il est capable d’acquérir, pour les progrès qu’il
fait dans son apprentissage.
• Lever un certain nombre de malentendus, entre
élèves, entre enseignants et institutions,entre
enseignants et parents, entre l’institution et la
société (monde du travail en particulier).
• D’où la nécessite de réfléchir à une évaluation des
acquis différente de la simple notation.
Le contrôle La prise d’information
Contrôler , c’est vérifier la Savoir, pour l’enseignant
conformité des performances comme pour l’élève, si les
à la objectifs sont atteints selon
les
Norme Critères
formulés par l’enseignant
Tests calibrés, exercices, Activités d’éval°, fiches
examens d’auto-estimation, exercices
de vérification
Note Information commentée
=seule info donnée =éval°consentie et
=évaluation sanction informative
Certification Reconnaissance des
=valeur sociale cptes, valeur formative.
Un objectif bien formulé doit être directement
évaluable et respecter 4 principes:

• L’univocité (cf. exemple1)


• La performance (cf. exemple 2)
• Les conditions (durée, support autorisé)
• Les critères (seuil d’acceptabilité, 95% de
réponses correctes, par ex.)

Ex1: « Être capable d’apprécier un document


écrit à sa juste valeur »
• « Être capable d’analyser point par point, en
utilisant la méthode d’analyse en 4 pts étudiée en
classe, un document écrit. »
• Ex 2« L’élève devra savoir faire la
différence entre des énoncés en langue
familière, standard, soutenue. »
 L’objectif doit se décliner sous forme de verbes
d’action qui ont l’élève pour sujet et qui permettent
d’observer sa performance.(Verbes mentalistes à
proscrire.)
• « L’élève devra pouvoir souligner, ds 1 dialogue
écrit, les phrases en lge familière et encadrer les
phrases en lge soutenue. »
Ch.5 L’évaluation formative des
compétences actives et passives
• L’évaluation de la PO et de la PE sont dites
actives, tandis que la CO et la CE sont les
compétences que l’auteur nomme « (pas si)
passives (que ça) ».
• En effet, lire n’a rien de passif car c’est « un
processus interactif au cours du quel le lecteur
fait la liaison entre l’info donnée et ses propres
connaissances antérieures[…] qui vont lui
permettent d’inférer le sens. »
L’évaluation de la PO

• De quoi est constituée la PO? Que pouvons-nous


objectivement évaluer dans cette production?
• L’auteur la décompose en 3 parties: le fond, la
forme et la prononciation.
1. Le fond prend en compte les idées,
l’argumentation, la structure et l’organisation du
message.
2. La forme, + difficile à évaluer, comprend
l’attitude générale, la voix, son volume, le débit,
la fluidité, le regard, les pauses et la capacité à
interagir qui permet d’évaluer les stratégies de
compensation, de détournement…
3.La prononciation.
Ici, Ch.Tagliante nous livre une grille
d’évaluation,dite Echelle de Harris, d’après le
nom du linguiste qui l’a élaborée, et dont
l’avantage est de permettre à l’examinateur de
valoriser une bonne production. On notera
l’absence de zéro dans la grille…
Voici la partie de la grille qui concerne la
prononciation (pour la grille complète cf.p200)
5 points Peu de traces d’accent étranger.
4 points Toujours intelligible, malgré un accent
spécifique.
3 points Difficultés de prononciation qui exigent
une attention soutenue et conduisent
quelquefois au malentendu.
2 points Très difficile à comprendre à cause de la
prononciation.On doit souvent lui
demander de répéter.
1 point Difficultés de prononciation si graves
que le discours est presque inintelligible.
La pondération des barèmes de PO par
niveaux
• L’auteur nous propose ensuite plusieurs grilles
d’évaluation en fonction du niveau visé.
• Il est intéressant de les comparer et de réfléchir sur
la pondération proposée, notamment sur le nombre
de points décroissant attribué à la phonétique.
• Tout se passe comme si en allant de A1 à B2, le
fond et l’organisation des idées prenaient de plus
en plus d’importance, au dépens de la forme.
• Question: est-ce légitime?
Chapitre 6 L’auto-évaluation:
le cas des Portfolios
• Tous les Portfolios ont 2 fonctions:une
d’information(dans le monde éducatif et du
travail) et une pédagogique.
• L’auto-évaluation est un aspect
important.L’auteur parle ici d’évaluation
« participative »car elle ne cherche pas à noter la
performance mais à l’informer sur ce qu’il sait
faire et sur ce qu’il lui reste à apprendre pour
savoir faire.
• Le *Portfolio pour le collège comprend les 3
parties communes à tous les Portfolios:passeport,
biographie langagière et dossier.
• Il a 3 compléments qui n’existent pas dans les
autres:
- Un chapitre pour prendre conscience que la
façon dont il a appris 1 langue à l’école primaire
va l’aider à apprendre une nouvelle langue
étrangère.
- Des « astuces et méthodes »pour améliorer sa
façon de parler, apprendre des mots nouveaux, se
relire etc.

- Un livret séparé, intitulé, « les langues et leur


diversité »qui propose des activités à faire seul ou
en classe, pour découvrir les langues du
monde.Objectif: aider les élèves à se tenir à
l’écart de la discrimination et de la xénophobie.
Ch.9 Activités d’évaluation par niveau et
par compétence langagière
• Ce dernier chapitre recense un grand nombre de fiches
d’évaluation.Chaque fiche est accompagnée d’une grille
descriptive qui précise:
-le descripteur évalué,
-le type de tâche,
-l’objectif à maîtriser,
-le public,
-le niveau *taxonomique,
-le support,
-le domaine.
• Selon Tagliante, l’activité d’évaluation comporte toujours
une fiche, une grille, une consigne, et si possible 1 grille
de correction avec barème si l’évaluation donne lieu à
une note.
Une mine d’information et de
modèles de grilles
• Dans ce chapitre 9, vous pourrez trouver
différentes fiches, classées par descripteur, type
d’activités et assorties de consignes précises.
• Par exemple, si vous ciblez sur le monologue suivi
et l’interaction orale, je vous renvoie aux fiches
27(nv A2, p137), 31 (B1,p.148), 37(B2,p.161)et
38(B2 p.163).

Vous aimerez peut-être aussi