Vous êtes sur la page 1sur 8

Module: Machine-outils

Specialité: M1 fabrication et productique

Généralités sur les machines-outils


I-1- Production des formes en usinage :
I-2- Classification des procédées de fabrication:
I-3- Classification des procédés d’usinage :
PROCEDES D’USINAGE

Conventionnel Non Conventionnel

Enlèvement de copeaux Abrasion Abrasion Erosion

- AJM -CHM
- Tournage -Rectification
-WJM -ECM
- Fraisage -Polissage
-USM -EDM
- Brochage - Grattage
-AFM -LBM
- Perçage -Grenaillage
-MAF -PBM
- Alesage -Rodage

- Taraudage -Superfinition

- Taillage d’engrenages
Abréviations :
- AJM abrasive jet machining: Usinage par jet abrasif
- WJM, water jet machining : Usinage par jet d'eau
- USM, ultrasonic machining : Usinage par ultrasons
- AFM, abrasive flow machining : Usinage par écoulement abrasif
- MAF, magnetic abrasive finishing : Finition abrasive magnétique
- CHM, chemical machining : Usinage chimique
- ECM, electrochemical machining : Usinage électrochimique.
- EDM, electrodischarge machining : Usinage par électro-décharge
- LBM, laser beam machining : Usinage par faisceau laser
- PBM, plasma beam machining : Usinage par faisceau de plasma.
Définition de l’Usinage par enlèvement de copeaux: L’usinage par enlèvement de copeaux est parmi les
procédés de mise en forme, permettant d’obtenir des pièces précises, à partir de pièces brut moulées,
extrudées ou forgées.
L'enlèvement nécessite la conjonction de deux mouvements relatifs pièce/outil:
- mouvement de coupe (Mc): produit par des organes spécifiques (Boite de vitesse Bv)
- mouvement d'avance (Mf): produits par des organes spécifiques (Boite d’avance Ba)
Ses mouvements sont communiques aux parties mobiles (tables, chariots) qui se déplacent
par rapport aux parties fixes de la machine (socle, bâti).

Définitions des machines outils: Les machines-outils sont des machines fixes, ont pour but de réaliser
physiquement les mouvements de coupe (Mc) et (Ma) nécessaires à l’obtention d’une surface par
enlèvement de matière. Elles sont actionnées par des moteurs et servant à façonner des pièces
métalliques ou non, à l’aide d’outils coupants ou par grains abrasifs.

Structure d’une machine-outil :


- Broche: système produisant le Mc (rotation des outils ou de la pièce)
- Chariots ou (Axes de la machine): systèmes de mise en position de l’outil par rapport à la pièce Ma. ;
- système de contrôle et de mesure: permettant le suivi du processus d’usinage sur la machine et la mise
en position des outils et des pièces sur la machine;
- Bâti: Elément mécanique qui assure le lien entre ces systèmes :.
Composantes de la machine outil:
1-Source d’énergie : moteur électrique ou moteur hydraulique.
2-Le bâti : rigide et limite les déformations dues à la chaleur. possède 2 fonctions
Fonctions essentielles : - guidage des axes de mouvements,
- Agencement des organes de la machine Pour garantir une géométrie correcte, -
- Supporte les actions mécaniques et vibrations,
Fonctions auxiliaires :
- Gestion des copeaux,
- Protection des opérateurs
- Dissipation de la chaleur.
3- Mécanismes de transmission : ensembles assurant le transfert de la puissance de la source aux parties
mobiles: (Boites de vitesses - Boites d’avance - mécanismes d’inversion- mécanismes de transformation de
la nature du mouvement).
4-blocs autonomes : exécutent les mouvements fondamentaux d’usinage (les chariots- tables - tabliers).
5-Les axes de déplacement : Animent les parties mobiles de la machine avec de fortes accélérations. Les
axes sont constitués d’une motorisation, d’un système d’entraînement, d’un guidage et d’un système de
mesure. Le guidage est assuré par des glissières afin de limiter les frottements, et de supporter des charges
élevées permet le positionnement précis par rapport au référentiel.
6-La broche: génère le mouvement de coupe nécessaire, doit être très rigide et stable thermiquement.
7-Organes de commande et système de mesure: les organes de commande permettent de manœuvrer et
de repérer la position (manivelles, leviers, pédales et volants). systèmes de mesure (ils sont des tambours
gradués sur les anciens modèles ou des compteurs de nombres de tours de vis et de la position angulaire
dans les versions les plus récentes).
8-Les porte-outils et éléments de prise: Assurent la liaison entre l’outil et la machine et supportent les
sollicitations dynamiques importantes engendrées par l’usinage.
Les éléments de prise : assurent le maintien des éléments d’exécution (pièce/outil) en position par rapport
à la broche et/ou au bâti.
Classement des machines-outils:
Critères de classement : plusieurs critères peuvent être retenus :Selon la destination.Selon les possibilités
de réalisation des opérations technologiques.
Selon le mode de commande.
Classement selon la destination (degré d’universalité):
 Machines-outils à destination générale ou universelles :
 machines à production variée,
 utilisés universellement (c à d par plusieurs industries tour parallèle).
 équipées de dispositifs universels, d'outils universels et peuvent usiner des pièces de différentes
formes et dimensions,
 Destinées au travail unitaire ou de petites séries.
 ont une gamme étendue des vitesses de coupe et d'avance.
 Machines-outils spécialisées:
 Regroupe les machines à production en série de pièces de formes déterminées ou de pièces de
formes semblables (tour semi-automatique).
 La gamme des vitesses et avances est réduite et leur chaîne cinématique est simplifiée.
 Machines-outils spéciales:
 Regroupe les machines à production d’une pièce particulière d'un seul type de pièces ou une
opération technologique spécifique (taillage d’engrenages).
 Elles s'utilisent dans la production de grande série ou de masse.
Classement selon les possibilités de réalisation des opérations technologiques :
 Machine-outil universelle : Machines capables de réaliser plusieurs opérations très variées.
 Machine-outil productives : Machines capables de réaliser opérations particulières de nombre limité
mais en importante série.
Classement selon le mode de commande (degré d'automatisation): Les machines-outils sont regroupées
en 3 familles:
 Machine-outil a commande manuelle : la réalisation des opérations d’usinage nécessite l’assistance
d’un ouvrier en permanence.
 Machine-outil a commande semi-automatique: l’ouvrier n’est nécessaire que pour l’alimentation ou le
déchargement en pièces d’usinage ou s’il y a un arrêt du a un défaut.
 Machine-outil a commande automatique: totalement autonomes, l’intervention d’un ouvrier n’est pas
nécessaire que pour la mise en marche, la machine travaille selon un cycle préparé d’avance jusqu’à
épuisement du magasin de pièces (autonomie totale).
Classement selon la précision d'usinage : quatre classes de Précision :
 Normales,
 Supérieures,
 Hautes,
 Très hautes,

Classement des mouvements des machines-outils:


1-Mouvements fondamentaux (Mc): le mouvement principal de production des copeaux, caractérisé par
sa grande vitesse par rapport aux autres mouvements. Il consomme une grande partie de la puissance de
la machine.
2-Mouvements complémentaires ou de déplacement : Deuxième mouvement de production. Il permet
la répétition du mouvement de coupe en plusieurs endroits pour générer des surfaces ou permet de faire
une approche rapide de l’outil ou une division
3-Mouvements auxiliaires : les mouvements aidant à la production des formes et des surfaces comme le
serrage et l’orientation de la pièce ou de l’outil.