Vous êtes sur la page 1sur 8

COMITE DE NORMALISATION

SECURITE DES MACHINES DES MOYENS DE PRODUCTION


EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES MACHINES
E03.15.600.N
REGLES GENERALES
Sélection et complément de CEI 60204-1 de mai 2000 Avril 2006 P : 1/8
ICS : 13.110 ; 29.020

Avant-propos
La norme CEI 60204-1 donne un grand nombre de prescriptions générales qui laisse une marge de manoeuvre
importante au niveau de la conception et de la réalisation des équipements électriques des machines et installations
industrielles.
Les équipements électriques :
 ayant une incidence forte pour les modes d’exploitation des machines,
 pouvant générer une diversité de matériels préjudiciable au bon fonctionnement de nos ateliers,
il est donc nécessaire pour l’application de cette norme internationale par les groupes PSA Peugeot Citroën et
Renault :
 de préciser ou de compléter certaines prescriptions,
 d’effectuer des choix lorsque plusieurs options sont proposées.
Chaque fois que le terme "utilisateur" est employé dans ce document ou dans la norme CEI 60204-1, il y a lieu de le
remplacer par "Chargé d'affaire" du client ou par "Responsable d'affaire" du client.
Dans le présent document, la numérotation des articles et paragraphes est identique à la norme CEI 60204-1, seuls
les articles et les paragraphes modifiés ou précisés sont mentionnés.

Note : Cette norme est modifiée pour la prise en compte du remplacement de EN 292-1 par ISO 12100-1 et 2. Elle
continue à faire référence à la version 05/2000 de la norme CEI 60204-1 malgré la diffusion d'une version
10/2005, car il est nécessaire d'étudier, avec les fournisseurs de moyen de production, l'impact sur la
conception de cette version 10/2005.
_______________________________________
Objet et domaine d’application
La présente norme s'applique :
 à la réalisation des équipements et systèmes électriques et électroniques, des machines non portables à
la main en fonctionnement ainsi qu'aux installations industrielles de production et d'outillages destinées
au groupe PSA Peugeot Citroën ou Renault,
 aux équipements ou parties d'équipement qui sont alimentés sous une tension d'alimentation nominale
n'excédant pas 1000 V alternatif ou 1500 V continu et pour des fréquences nominales n'excédant pas
200 Hz. Pour des tensions et fréquences supérieures, des spécifications spéciales peuvent être exigées.

Pour la France : au-delà de 500 volts en courant alternatif ou 750 volts en courant continu lisse (B.T.B.),
des prescriptions complémentaires sont à prévoir en conformité avec le décret n° 88-1056 du
14 novembre 1988.
NOTE : Dans le texte de cette norme, le terme "électrique" est utilisé dans le sens général d'électrique et
d'électronique (par exemple, "équipement électrique" concerne à la fois l'équipement électrique et
l'équipement électronique).
_______________________________________
Descripteurs
Sécurité des machines, prévention des accidents, électricité, électronique, electricity, electronics,
machine safety, accident prevention.
_______________________________________
Modifications
Par rapport à l'édition précédente :
 Avant-propos : création de la note
 Objet et domaine d'application : Suppression du renvoi à l'annexe ZA
 § 11.3.4 Remplacement de la norme EN 292-1 par ISO 12100-2
 Suppression de l'annexe ZA "(normative pour la communauté européenne) de la norme EN 60204-1 de
Décembre 1997 : Références normatives à appliquer"

ETABLI PAR REMPLACE VALIDATION


PSA Peugeot Citroën RENAULT

Commission 03A Même indice du 04/2002

M. HARVIER F. SABATIER
Reproduction interdite
Avril 2006 2 E03.15.600.N

Sommaire
Rappel : la numérotation des articles et des paragraphes est identique à la norme CEI 60204-1, seuls les articles
et les paragraphes modifiés ou précisés sont mentionnés.
Page
4 Prescriptions générales ..........................................................................................................2
5 Bornes des conducteurs d'alimentation et appareils de coupure et de sectionnement..2
5.1 Bornes des conducteurs d'alimentation .....................................................................................2
5.3 Dispositif de sectionnement de l'alimentation ............................................................................3
6 Protection contre les chocs électriques................................................................................3
6.2 Protection contre les contacts directs ........................................................................................3
7 Protection de l'équipement .....................................................................................................4
8 Liaisons équipotentielles ........................................................................................................4
9 Circuits et fonctions de commande .......................................................................................4
10 Interface opérateur et appareils de commande montés sur la machine............................4
10.3 Voyants lumineux de signalisation.............................................................................................4
10.7 Appareils d'arrêt d'urgence ........................................................................................................4
11 Equipement électronique ........................................................................................................5
11.3 Equipement programmable........................................................................................................5
12 Appareillage de commande : emplacement, montage et enveloppes................................5
12.2 Emplacement de montage .........................................................................................................5
12.3 Degrés de protection..................................................................................................................5
13 Câbles et conducteurs ............................................................................................................5
13.2 Conducteurs...............................................................................................................................5
13.6 Section minimale........................................................................................................................5
14 Pratiques du câblage ...............................................................................................................6
14.1 Raccordement et cheminement .................................................................................................6
14.2 Identification des conducteurs ...................................................................................................6
14.3 Câblage à l'intérieur des enveloppes.........................................................................................7
14.4 Câblage à l'extérieur des enveloppes........................................................................................7
14.5 Canalisations, boîtes de raccordement et autres boîtiers .........................................................7
15 Moteurs électriques et équipements associés .....................................................................7
15.5 Critères de choix des moteurs ...................................................................................................7
20 Liste des documents de référence.........................................................................................8

4 Prescriptions générales
4.3.2 Alimentation en courant alternatif (c.a.)
Sauf spécification contraire, les équipements électriques doivent pouvoir être alimentés indifféremment par des
réseaux 380 V ou 400 V.

5 Bornes des conducteurs d'alimentation et appareils de coupure et de


sectionnement
5.1 Bornes des conducteurs d'alimentation
Sur l'appareil d'arrivée de l'alimentation générale, les points de raccordements doivent être repérés de gauche à
droite dans l'ordre : N - L1 - L2 - L3.
Avril 2006 3 E03.15.600.N

5.3 Dispositif de sectionnement de l'alimentation


5.3.2 Type
L'utilisation d'un sectionneur (alinéa b) est interdite.
5.3.3 Prescriptions
Rappel : pour la France la coupure du conducteur "neutre" est obligatoire.
5.3.5 Circuits exclus
S'ils existent, les "circuits exclus" (éclairage des armoires, prises de courant, ...) ne doivent pas être coupés par le
dispositif de sectionnement de l'alimentation.

6 Protection contre les chocs électriques


6.2 Protection contre les contacts directs
6.2.2 Protection au moyen d'enveloppes
Pour satisfaire à ce paragraphe, les armoires et coffrets doivent être équipés d'un système de fermeture
déverrouillable par clé triangulaire (condition a). La forme et les dimensions du "triangle mâle" situé sur la porte
des enveloppes d'appareillages doivent être conformes à la figure 1.
O D = 15 + 1

OB=9

h = 6,5 h 13
(Cote de contrôle)

O A = 8,5
(Abattement des angles)

E>5

C>3

O D = 15 + 1

NOTE : Si une enveloppe est utilisée pour du matériel autre qu'électrique, ce triangle mâle ne doit pas être
utilisé.
Triangle mâle - Forme et dimensions

Figure 1

En outre, toutes les parties actives doivent être protégées avec un degré de protection minimal IP2X ou IPXXB.
Il y a donc lieu de protéger les bornes d'arrivée sur le dispositif de sectionnement, les jeux de barre, les
répartiteurs de puissance, les bornes de gros calibre..., si ce matériel n'est pas IP2X ou IPXXB.
Sont autorisés en degré de protection IP1X ou IPXXA les cartes électroniques nues alimentées en TBT.
Avril 2006 4 E03.15.600.N

7 Protection de l'équipement

7.2.2 Conducteurs d'alimentation


La valeur présumée du courant de court-circuit au point de raccordement de l'équipement doit être précisée par
l'utilisateur (voir annexe B, question 12 de la norme CEI 60204-1).
En l'absence d'indication, la valeur de 30 kA efficace doit être appliquée.

7.2.5 Prises de curant et conducteurs associés


Rappel : pour la France les circuits d'alimentation des prises de courant destinées aux matériels de maintenance
doivent être protégés par des dispositifs différentiels de courant différentiel - résiduel assigné au plus égal à
30 mA.

7.2.9 Dispositifs de protection contre les surintensités


NOTE : L'utilisation de dispositifs de protection contre les surintensités coordonnées ne doit pas conduire
au fonctionnement de ces deux dispositifs, la sélectivité totale doit être assurée.

8 Liaisons équipotentielles

8.3.3 Liaison à un potentiel de référence commun


Les équipements électriques sensibles doivent être reliés au circuit de protection (liaison 1 de la figure 3 de la
norme CEI 60204-1). L'utilisation d'une prise de terre locale est interdite.

9 Circuits et fonctions de commande

9.1.2 Tensions du circuit de commande


Sauf dans le cas d'alimentation de sous-ensembles standards (généralement en 230 V AC, 50 Hz), les tensions
des circuits de commande conventionnels sont :
 circuit de commande en courant alternatif : 115 V AC, 50 Hz,
 circuit de commande en courant continu : 24 V DC,
 circuit d'entrées des Automates Programmables Industriels (API), Commandes Numériques (CN),
Ordinateurs industriels : 24 V DC,
 circuit des sorties des Automates Programmables Industriels (API), Commandes Numériques (CN),
Ordinateurs industriels : 24 V DC ou 115 V AC, 50 Hz.

9.1.4 Raccordement des appareils de commande


La borne (A2) ou (2) des bobines des dispositifs de commande est reliée au commun des bobines.
Aucune exception n'est autorisée.

9.4.3.1 Défauts de masse


L'utilisation de circuits de commande dont l'une des polarités n'est pas reliée au circuit de protection est interdite
sauf contrainte technologique. Dans ce cas, la surveillance d'isolement est obligatoire.

10 Interface opérateur et appareils de commande montés sur la machine

10.3 Voyants lumineux de signalisation


Il est nécessaire de prévoir un dispositif d'essais lampes sur tout pupitre comportant plus de 10 voyants et/ou
boutons poussoirs lumineux à filament incandescent.
Un défaut du dispositif de signalisation ne doit pas entraîner d'anomalies dans le fonctionnement de l'équipement.

10.7 Appareils d'arrêt d'urgence


Les appareils d'arrêt d'urgence doivent être installés lorsque des situations dangereuses risquent de se produire.
Avril 2006 5 E03.15.600.N

11 Equipement électronique

11.3 Equipement programmable

11.3.4 Utilisation pour des fonctions relatives à la sécurité


La conception de la partie du système de commande relative à la sécurité doit assurer des fonctions d'auto
surveillance selon la norme ISO 12100-2. Ces fonctions peuvent être réalisées en logique câblée ou en logique
programmée, la sécurité directe restant assurée en logique câblée.
En cas d'arrêt de sécurité de catégories 0 et 1, les sorties du système de commande programmable doivent aussi
être mises à zéro.

12 Appareillage de commande : emplacement, montage et enveloppes

12.2 Emplacement de montage


Le montage d'appareillage de commande hors coffret est interdit :
 dans les compartiments "machine", excepté pour le matériel de degré de protection minimal IP65,
 dans les zones dangereuses ou exposées.

12.2.2 Séparation physique et groupage


Les électrovalves et électrodistributeurs ne doivent pas être situés dans les coffrets ou armoires électriques de
l'équipement principal.
L'appareillage de commande doit être installé de manière à ne pas gêner le fonctionnement et la maintenance de
la machine.

12.3 Degrés de protection


Pour les enveloppes d'usage industriel général munies ou non de dispositifs de refroidissement, le degré de
protection minimal doit être IP54. Toutefois les enveloppes qui ne sont pas exposées aux atmosphères
poussiéreuses ou aux liquides (de coupe) et qui renferment exclusivement du matériel électromécanique de
puissance (disjoncteurs, interrupteurs, transformateurs, alimentations...) peuvent être de degré de protection IP33.

13 Câbles et conducteurs

13.2 Conducteurs
Tous les conducteurs utilisés pour :
 le câblage à l'intérieur des enveloppes,
 les liaisons extérieures des circuits de commande,
 les liaisons extérieures des circuits de puissance soumis à des vibrations,
doivent être, au minimum, des conducteurs ou câbles isolés à âme souple de classe 5, comme définis par la
norme CEI 60228.
Tous les conducteurs soumis à des déplacements fréquents et alternés doivent être à âme souple de classe 6,
comme définis par la norme CEI 60228.

13.6 Section minimale


Hors systèmes de précâblage, la section minimale des conducteurs des circuits de commande à l'intérieur des
armoires doit être adaptée :
 à la capacité minimale du point de raccordement,
 aux contraintes mécaniques.
Avril 2006 6 E03.15.600.N

14 Pratiques du câblage

14.1 Raccordement et cheminement

14.1.1 Prescriptions générales


A l'intérieur des enveloppes, les conducteurs des câbles extérieurs doivent toujours être raccordés du même côté
des borniers de connexions (par exemple : côté inférieur dans le cas de borniers horizontaux).
Le côté "source" des circuits de puissance doit toujours être raccordé à la partie supérieure des appareils.
L'utilisation de cosses soudées est interdite. Elles doivent être serties.
Pour les raccordements avec plages à vis et écrou (ex. : plaque à bornes, moteurs barrettes de masse), utiliser
des cosses fermées.
Le raccordement par soudure d'un matériel situé hors armoire est interdit.
Les blocs de jonction correspondants aux conducteurs ORANGE doivent être de couleur ORANGE, regroupés et
séparés des autres blocs de jonction.

14.1.2 Cheminement des conducteurs et des câbles


Les boîtes de jonction doivent obligatoirement comporter des bornes pour le raccordement des câbles. Les
épissures sont interdites.

14.1.3 Conducteurs appartenant à des circuits différents


Les circuits qui ne sont pas interrompus par le dispositif principal de sectionnement de l'alimentation doivent être :
 installés séparément de ceux qui passent par ce dispositif dans la partie située en amont de leur propre
sectionnement,
 identifiés par la couleur ORANGE.
Les conducteurs et câbles extérieurs ne doivent pas emprunter les goulottes et conduits utilisés par le câblage
interne des armoires.

14.2 Identification des conducteurs


14.2.1 Prescriptions générales
Les conducteurs sont identifiés sur le plan fonctionnel (exemple cité au paragraphe 14.2.4 de la norme
CEI 60204-1 pour la couleur rouge) et sont personnalisés par un repérage conforme aux schémas du dossier
technique.
Complément au 1er alinéa de la norme CEI 60204-1
Sauf dérogation de l'utilisateur :
 le repérage des conducteurs à chacune de leurs extrémités doit être réalisé au moyen de chiffres ou de
lettres,
le repérage des conducteurs (appartenant ou non à des câbles multi-conducteurs) au moyen de
couleurs, de combinaisons de couleurs, ou par le pré-marquage d'origine (câbles multiconducteurs) doit
rester exceptionnel et limité à des sous-ensembles standards, à des câbles répétitifs, à des câblages où
la probabilité d'intervention est faible.
 le repérage de tous les conducteurs situés en et hors armoires, doit être effectué suivant le principe du
repérage équipotentiel (tous les conducteurs directement interconnectés ont le même repère).
Complément au 2ème alinéa de la norme CEI 60204-1
 l'identification des conducteurs par un code de couleur est obligatoire, sauf si les conducteurs
appartiennent à un câble constitué.

14.2.2 Identification du conducteur de protection


Le conducteur de protection doit obligatoirement être identifié par la double coloration vert et jaune.

14.2.3 Identification du conducteur neutre


Le conducteur neutre doit également être repéré à chacune de ses extrémités par la lettre N.
Avril 2006 7 E03.15.600.N

14.2.4 Identification des autres conducteurs


Les conducteurs communs sont différenciés par leur repérage ou par une bague de couleur ivoire.
Les câbles multi-conducteurs doivent être repérés à leurs deux extrémités (lettres ou chiffres).

14.3 Câblage à l'intérieur des enveloppes


Les câbles de puissance et des circuits "bas niveau" (consignes vitesse, mesure de position, mesure de
température,...) sont raccordés de préférence directement aux bornes des appareils.

14.4 Câblage à l'extérieur des enveloppes

14.4.1 Prescriptions générales


Toutes les liaisons entre les armoires et les machines y compris les raccordements d'appareils aux coffrets de
reprise intermédiaire, doivent être réalisées par des câbles multi-conducteurs (l'usage de torons de conducteurs
unifilaires est interdit).

14.4.2 Canalisations externes


L'implantation des goulottes doit être telle que les opérations de démontage et de remontage des éléments de la
machine puissent être effectuées facilement. Les goulottes fermées ne doivent pas renfermer de connecteurs ni de
bornes.

14.4.7 Conducteurs supplémentaires


Afin d'éviter les perturbations électromagnétiques, il convient de raccorder les conducteurs de réserve, provenant
d'un même réseau d'alimentation, à la masse des châssis aux deux extrémités.

14.5 Canalisations, boîtes de raccordement et autres boîtiers

14.5.2 Taux de remplissage des canalisations


Le remplissage des conduits doit prévoir une réserve.

14.5.3 Conduit métallique rigide et accessoires


En cas d'utilisation de tubes, il faut éviter les grandes longueurs et les coudes afin de faciliter le remplacement ou
l'adjonction de câbles.
Utiliser exclusivement des tronçons de tubes rectilignes.

14.5.6 Système de goulottes


La fixation des couvercles doit se faire obligatoirement par des systèmes d'ouverture/fermeture rapides.

14.5.8 Boîtes de raccordement et autres boîtiers


Les boîtes de raccordement et leurs entrées, doivent assurer une protection minimale IP55 dans les zones
exposées aux liquides.
Les entrées de câbles des boîtes de raccordement doivent être situées à la partie inférieure ou, en cas
d'impossibilité, sur les côtés.
Elles doivent être réalisées au moyen de connecteurs ou de presse-étoupe assurant l'étanchéité, l'ancrage si
nécessaire du câble, et pour les câbles blindés la mise à la masse ou la continuité du blindage.

15 Moteurs électriques et équipements associés

15.5 Critères de choix des moteurs


Les motorisations en courant continu ou "pas à pas" ne sont autorisées que sur dérogation écrite de l'utilisateur.
Avril 2006 8 E03.15.600.N

20 Liste des documents de référence


NOTE : Pour les documents non datés, la dernière version en vigueur s'applique.

Documents cités
Normes internationales :
CEI 60204-1 : Version du 05/2000 : Sécurité des machines. Equipement électrique des machines. Partie
1 : Règles générales.
CEI 60228 : Ames des câbles isolés.
ISO 12100-2 : Sécurité des machines. Notions fondamentales, principes généraux de conception. Partie 2 :
principes techniques

Réglementation pour la France uniquement :


Décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988, concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui
mettent en oeuvre des courants électriques.