Vous êtes sur la page 1sur 172

Tenir une comptabilité BNC

LA COMPTABILITÉ
DES
PROFESSIONS LIBÉRALES

AGA-PS.L - 16 rue Fénelon 69006 Lyon jeudi 24 octobre 2019


Introduction

 Le bénéfice non commercial :

recettes effectivement encaissées – dépenses réellement payées


entre le 1er janvier et le 31 décembre

 Les adhérents ont l’obligation de :

 tenir à jour leurs livres comptables


 d’informer leurs client (ou patients) de leur appartenance à l’AGA

Il est fortement recommandé de n’avoir qu’un SEUL compte professionnel.


Le Livre des recettes
Le Livre des recettes

paye total

client / patient livre des recettes 2035


Le Livre des recettes

livre des recettes total des encaissements


Le Livre des recettes

livre des recettes dépôt en banque


mois de : 20

SOMME HN
Le livre de recettes –
explications : NOM Chèques Lettres
N° DATE Coef AC S NOMS et Prénoms
Caisse Espèces Virements clé
C.B.

ED

Reports

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26
mois de : 20

SOMME HN
Le livre de recettes –
explications : DATE Chèques Lettres
N° DATE Coef AC S NOMS et Prénoms
Caisse Espèces Virements clé
C.B.

ED

Reports

4
- DATE (mention obligatoire)
5

7
La date est celle du jour de paiement, ou bien
8 celle à laquelle vous recevez le paiement par la
9
poste, dans le cas d’un paiement par chèque.
10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26
mois de : 20

SOMME HN
Le livre de recettes –
explications : ESPECE Chèques Lettres
N° DATE Coef AC S NOMS et Prénoms
Caisse Espèces Virements clé
C.B.

ED

Reports

4
- MODE DE PAIEMENT (mention obligatoire)
5

7
. ESPECE = inscrire dans la colonne
8 correspondante le montant de la somme reçue.
9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26
mois de : 20

Le livre de recettes – SOMME HN


explications :
CHEQUE Chèques Lettres
N° DATE Coef AC S NOMS et Prénoms
Caisse Espèces Virements clé
C.B.

ED

Reports

4
- MODE DE PAIEMENT (mention obligatoire)
5

7
. CHEQUE = inscrire dans cette colonne la
8 somme figurant sur le chèque, ou le virement
9
reçu sur la banque.
10

11

12
IDEM POUR LES CB
13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26
mois de : 20

Le livre de recettes – SOMME HN


explications :
ENTENTE DIRECTE Chèques Lettres
N° DATE Coef AC S NOMS et Prénoms
Caisse Espèces Virements clé
C.B.

ED

Reports

4
. S’il y a ENTENTE DIRECTE, vous devez
5 mettre ED dans la colonne correspondante.
6

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26
mois de : 20

Le livre de recettes – SOMME HN


explications :
ACOMPTE SOLDE Chèques Lettres
N° DATE Coef AC S NOMS et Prénoms
Caisse Espèces Virements clé
C.B.

ED

Reports

4
. S’il s’agit d’un acompte, vous devez porter
5 dans la colonne “AC”, la mention “AC”.
6

8 . S’il s’agit d’un solde, par définition c’est donc


9
qu’il y a eu acompte, vous portez dans la
10

11 mention “ S” dans la colonne “ S” .


12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26
mois de : 20

SOMME HN
Le livre de recettes –
explications : NOM Chèques Lettres
N° DATE Coef AC S NOMS et Prénoms
Caisse Espèces Virements clé
C.B.

ED

Reports

4
- NOM (mention obligatoire)
5

7
Indiquez les noms et les prénoms du client ; si
8 le titulaire du chèque n’est pas le patient
9
soigné, porter entre parenthèse le nom du
10

11 titulaire du chèque, ceci afin de vous permettre


12
d’identifier le patient dans le cadre d’un
13

14
contrôle à partir des chèques remis en banque.
15

S’il s’agit d’un tiers payant vous procédez de la


16

17

18 même manière.
19

20

21

22

23

24

25

26
mois de : 20

SOMME HN
Le livre de recettes –
explications : TOTAL Chèques Lettres
N° DATE Coef AC S NOMS et Prénoms
Caisse Espèces Virements clé
C.B.

ED

Reports

4 En fin de mois, vous faites le total RECETTES


5
espèces et chèques le mois suivant, vous prenez
6

7 une nouvelle page en annulant par un trait les


8
lignes restantes.
9

10

11 En fin d’année, vous faites un total mois par


12

13
mois, pour obtenir le total RECETTES PAR
14 MODE DE PAIEMENT et ensuite le total de
15

16
vos honoraires qui doit figurer de façon
17 identique sur votre feuille d’impôt 2035.
18

19

20

21

22

23

24

25

26
Le Livre des recettes

 Le livre de recettes doit vous permettre de retrouver :


 l’identité du payeur
 l’identité du client/patient
 le mode de paiement
 la date du paiement
 le montant du paiement

SANS AVOIR A RECOURIR AU FICHIER CLIENT


Le Livre de trésorerie et frais
professionnels
Le Livre de trésorerie et frais professionnels

 Partie « Entrées»  Partie « Sorties »

 reflète les mouvements  reflète les mouvements


entrées CAISSE + sorties CAISSE +
BANQUE(S) BANQUE(S)

 honoraires  prélèvements personnels


 apports  achats consommables
 gains divers  fournitures de bureau
 ...  ...
Partie « Entrées »

SAISIE DES ENTRÉES EN CAISSE ET EN


BANQUE
Mois de : _____________________
Le livre de trésorerie partie
ENTREES (recettes et apports)
1 : DATE

HONORAIRES
APPORTS COMPTE
VERSES EN
DATE LIBELLE EXPLOITANT + GAINS DIVERS CAISSE PROFESS. BANQUES
BANQUE ET
CAPITAL PRÊT BANQUE
ESPECES

REPORTS du Mois
R
1
2
3 . DATE
4
5
6
7
8
Date du jour où vous déposez à la banque.
9
10
Il est normal que cette date d’encaissement soit
11
12 DIFFERENTE DE CELLE FIGURANT SUR
13
14 LE LIVRE RECETTES JOURNALIERES
15
16 dont la tenue est obligatoire.
17
18
19
20
21
Date de l’opération.
22
23
24
25
26
27
28
29
(2) Espèces du mois non déposées en banque
30

TOTAUX du Mois ou à
T REPORTER
Mois de : _____________________
Le livre de trésorerie partie
ENTREES (recettes et apports)
1 : LIBELLE

HONORAIRES
APPORTS COMPTE
VERSES EN
DATE LIBELLE EXPLOITANT + GAINS DIVERS CAISSE PROFESS. BANQUES
BANQUE ET
CAPITAL PRÊT BANQUE
ESPECES

REPORTS du Mois
R
1
2
3
4
. LIBELLE
5
6
7
8 Indiquez LE NUMERO DU BORDEREAU
9
10 DE DEPOT, et si vous déposez des espèces en
11
12
13
banque, le versement GUICHET.
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
(2) Espèces du mois non déposées en banque
30

TOTAUX du Mois ou à
T REPORTER
Mois de : _____________________
Le livre de trésorerie partie
ENTREES (recettes et apports)
1 : VENTILATION

HONORAIRES
APPORTS COMPTE
VERSES EN
DATE LIBELLE EXPLOITANT + GAINS DIVERS CAISSE PROFESS. BANQUES
BANQUE ET
CAPITAL PRÊT BANQUE
ESPECES

REPORTS du Mois
R
1
2
3
4
. VENTILATION
5
6
7
8 Ventilez la somme que vous avez enregistrée
9
10 dans les colonnes correspondantes
11
12
13
EXEMPLE
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
(2) Espèces du mois non déposées en banque
30

TOTAUX du Mois ou à
T REPORTER
Le livre de trésorerie partie 1 :
VENTILATION
EXEMPLE
 HONORAIRES versés en banque et espèces

 APPORTS PERSONNELS
• “Sommes privées déposées sur un compte
professionnel”.

• Prêts de la banque

• Hors honoraires

 AUTRES RECETTES :

• remboursement A.G.R.R
• Sinistre assurance
Mois de : _____________________
Le livre de trésorerie partie
ENTREES (recettes et apports)
1 : ENREGISTREMENT

HONORAIRES
APPORTS COMPTE
VERSES EN
DATE LIBELLE EXPLOITANT + GAINS DIVERS CAISSE PROFESS. BANQUES
BANQUE ET
CAPITAL PRÊT BANQUE
ESPECES

REPORTS du Mois
R
1
2
3
4
. ENREGISTREMENT
5
6
7
8 Indiquez dans la colonne correspondante le
9
10 montant total du bordereau de dépôt ou de
11
12
13
versement en espèces ou de la recette
14
15
enregistrée en crédit sur l’un de ces comptes.
16
17
18
19 Le compte CAISSE se gère comme un compte
20
21 bancaire.
22
23
24
25
26
27
28
29
(2) Espèces du mois non déposées en banque
30

TOTAUX du Mois ou à
T REPORTER
Le Livre de trésorerie et frais professionnels

Tenue de la comptabilité en partie double

A GAUCHE A DROITE

« Origine de la somme » « Choix du compte »


Partie « Sorties »

SAISIE DES SORTIES EN CAISSE ET EN


BANQUE
Le Livre de trésorerie et frais professionnels

 Seules les dépenses nécessités par l’exercice de la


profession sont déductibles

 Certaines d’entre elles doivent faire l’objet d’un


amortissement.

> 500 H.T. IMMOBILISATION


Le Livre de trésorerie et frais professionnels

 Même si elles ont le caractère de charges déductibles, elles


doivent être justifiées par une FACTURE.

 Un talon de chèque, une note de caisse ne sont pas des


factures

dépense déductible = FACTURE

pas de facture = pas de déduction


SORTIES (dépenses et prélévements)
Le livre de trésorerie partie
1 bis : Mode règlement
PRELEVEMENTS
PERSON. OU
COMPTES DEPENS. NON
HONORAIRES
CAISSE PROFESS. BANQUES DATE LIBELLE DEDUCTIBLES OU ACHATS
RETROCEDES
BANQUE CAPITAL
D'EMPRUNT CSG
NON DEDUCT.

REPORTS du Mois

MODE DE REGLEMENT

La dépense est à enregistrer suivant que le


débit a été facturé en :

 caisse (espèces)
 banques

TOTAUX du Mois ou à
REPORTER
SORTIES (dépenses et prélévements)
Le livre de trésorerie partie
1 bis : DATE
PRELEVEMENTS
PERSON. OU
COMPTES DEPENS. NON
HONORAIRES
CAISSE PROFESS. BANQUES DATE LIBELLE DEDUCTIBLES OU ACHATS
RETROCEDES
BANQUE CAPITAL
D'EMPRUNT CSG
NON DEDUCT.

REPORTS du Mois

LA DATE

C’est la date du règlement en espèce ou la date


à laquelle vous établissez le chèque ou la date
du prélèvement.
Cela peut être également la date de la facturette
pour une carte de paiement.

TOTAUX du Mois ou à
REPORTER
SORTIES (dépenses et prélévements)
Le livre de trésorerie partie
1 bis : Libellé
PRELEVEMENTS
PERSON. OU
COMPTES DEPENS. NON
HONORAIRES
CAISSE PROFESS. BANQUES DATE LIBELLE DEDUCTIBLES OU ACHATS
RETROCEDES
BANQUE CAPITAL
D'EMPRUNT CSG
NON DEDUCT.

REPORTS du Mois

LIBELLE OBLIGATOIRE

Indiquer la nature de la dépense (ex. fourniture


achat métaux précieux, frais de réparation, et le
nom du fournisseur figurant sur la facture) et la
ventiler ensuite dans les différents comptes si
nécessaire.

TOTAUX du Mois ou à
REPORTER
SORTIES (dépenses et prélévements)
Le livre de trésorerie partie
1 bis : PP
PRELEVEMENTS
PERSON. OU
COMPTES DEPENS. NON
HONORAIRES
CAISSE PROFESS. BANQUES DATE LIBELLE DEDUCTIBLES OU ACHATS
RETROCEDES
BANQUE CAPITAL
D'EMPRUNT CSG
NON DEDUCT.

REPORTS du Mois

PRELEVEMENTS PERSONNELS

Ce sont les sommes prélevées par le


professionnel libéral pour ses dépenses privées
ou la part privée d’une dépense mixte dans le
cas de ventilation “professionnelle—privée”
immédiate.

TOTAUX du Mois ou à
REPORTER
SORTIES (dépenses et prélévements)
Le livre de trésorerie partie
3 Honoraires rétrocédés
PRELEVEMENTS
PERSON. OU
COMPTES DEPENS. NON
HONORAIRES
CAISSE PROFESS. BANQUES DATE LIBELLE DEDUCTIBLES OU ACHATS
RETROCEDES
BANQUE CAPITAL
D'EMPRUNT CSG
NON DEDUCT.

REPORTS du Mois

HONORAIRES RETROCEDES :

•Il s’agit uniquement des honoraires rétrocédés à un


remplaçant.

 POUR ETRE DEDUCTIBLES, ces sommes


devront être déclarées par la partie versante aux
Services fiscaux et ce sur un imprimé DAS 2.

TOTAUX du Mois ou à
REPORTER
SORTIES (dépenses et prélévements)
Le livre de trésorerie partie
1 bis : Achat
PRELEVEMENTS
PERSON. OU
COMPTES DEPENS. NON
HONORAIRES
CAISSE PROFESS. BANQUES DATE LIBELLE DEDUCTIBLES OU ACHATS
RETROCEDES
BANQUE CAPITAL
D'EMPRUNT CSG
NON DEDUCT.

REPORTS du Mois

ACHATS :

• FOURNITURES POUR SOINS,


• CONSOMMABLES,
• MATIERES PREMIERES,

TOTAUX du Mois ou à
REPORTER
Le livre de
trésorerie partie
FRAIS DE PERSONNEL 1 ter : Frais de
personnel

FRAIS DE PERSONNEL :
CHARGES
SALAIRES
SOCIALES

SALAIRES NETS PAYES :

Sommes versées à vos employés


après déduction des charges
sociales, y compris les primes
de transport et les avantages en
nature.

CHARGES SOCIALES SUR


SALAIRES :

• URSSAF
• ASSEDIC
• CAISSE COMPLEMENTAIRE
(AGRR, CIRSSE, IRCEA,..)
Le livre de trésorerie partie
2 impôts

IMPÔTS ET TAXES TRAVAUX FOURNITURES SERVICES EXTERIEURS :

LOCAT.
CET ET AUTRES LOYERS REPARATION PETIT GAZ ELECTR.
TVA CSG DEDUCTIBLE MATERIEL DONT DIVERS HONOR. ASSURANCES
IMPÔTS CHARGES ENTRETIEN OUTILLLAGE CHAUFF. EAU
REDEVANCE

IMPOTS ET TAXES :

Contribution Economique et Territoriale

 Taxe sur les salaires

 T.V.A.

 CSG deductible

 Taxe foncière (si inscrit à l’actif)


Le livre de trésorerie partie
2 Loyers et charges

IMPÔTS ET TAXES TRAVAUX FOURNITURES SERVICES EXTERIEURS :

TAXE PROFES. LOCAT.


LOYERS REPARATION PETIT GAZ ELECTR.
TVA ET AUTRES CSG DEDUCTIBLE MATERIEL DONT DIVERS HONOR. ASSURANCES
CHARGES ENTRETIEN OUTILLLAGE CHAUFF. EAU
IMPÔTS REDEVANCE

LOYERS ET CHARGES :

 Il s’agit des sommes effectivement payées à ce


titre au cours de l’année. Les charges affèrent au
local professionnel, que celui-ci appartienne ou non
au professionnel, sont déductibles.

 Si l’immeuble est à usage mixte, c’est à dire


affecté pour partie à la profession, et pour le surplus
à l’habitation personnelle, il convient de faire la
répartition des charges professionnelles et privées,
soit immédiate (prélèvement personnel), ou en fin
d’année.
Le livre de trésorerie partie
2 Location leasing

IMPÔTS ET TAXES TRAVAUX FOURNITURES SERVICES EXTERIEURS :

TAXE PROFES. LOCAT.


LOYERS REPARATION PETIT GAZ ELECTR.
TVA ET AUTRES CSG DEDUCTIBLE MATERIEL DONT DIVERS HONOR. ASSURANCES
CHARGES ENTRETIEN OUTILLLAGE CHAUFF. EAU
IMPÔTS REDEVANCE

LOCATION DE MATERIEL – LEASING :

SAUF VEHICULE
Le livre de trésorerie partie
2 Réparation - entretien

IMPÔTS ET TAXES TRAVAUX FOURNITURES SERVICES EXTERIEURS :

TAXE PROFES. LOCAT.


LOYERS REPARATION PETIT GAZ ELECTR.
TVA ET AUTRES CSG DEDUCTIBLE MATERIEL DONT DIVERS HONOR. ASSURANCES
CHARGES ENTRETIEN OUTILLLAGE CHAUFF. EAU
IMPÔTS REDEVANCE

REPARATIONS – ENTRETIENS :

• Sur cette ligne, doivent être portées les dépenses


d’entretien et de réparations

 du matériel professionnel

 des locaux affectés à l’exercice de la profession à


l’exclusion des dépenses d’amélioration ou de
réparations amortis sables.

 Frais de blanchissage
EXEMPLE
Le livre de trésorerie partie
2 : Blanchisserie
EXEMPLE

frais de blanchissage :

• Il vous suffira d’évaluer le nombre de :


EN TENANT COMPTE D’UNE
• Blouses
MINORATION POUR LA MARGE
• Serviettes
BENEFICIAIRE
• Torchons
• Bavettes
nous vous recommandons de joindre à
• Pantalons
votrechirurgicaux,
2035 le mode etc...
de calcul tel que vous
l’avez pratiqué avec le justificatif d’une
utilisés en semaine et d’appliquer le tarif pratiqué en ville
facture pro forma.
par les blanchisseries.
Conditions attention

ATTENTION :

Ne déduisez pas par ailleurs, les dépenses concernant les produits


d’entretien de ce linge.

NB : Les costumes, tailleurs ou autres vêtements de ville ne sont pas


déductibles.
Le livre de trésorerie partie
2 petit outillage

IMPÔTS ET TAXES TRAVAUX FOURNITURES SERVICES EXTERIEURS :

TAXE PROFES. LOCAT.


LOYERS REPARATION PETIT GAZ ELECTR.
TVA ET AUTRES CSG DEDUCTIBLE MATERIEL DONT DIVERS HONOR. ASSURANCES
CHARGES ENTRETIEN OUTILLLAGE CHAUFF. EAU
IMPÔTS REDEVANCE

PETIT OUTILLAGE

Il s’agit d’un petit matériel non amortissable d’une


valeur unitaire H.T. inférieur à 500 € HT (598 € TTC)
pour :

le matériel professionnel uniquement


Le livre de trésorerie partie
2 Gaz, EDF

IMPÔTS ET TAXES TRAVAUX FOURNITURES SERVICES EXTERIEURS :

TAXE PROFES. LOCAT.


LOYERS REPARATION PETIT GAZ ELECTR.
TVA ET AUTRES CSG DEDUCTIBLE MATERIEL DONT DIVERS HONOR. ASSURANCES
CHARGES ENTRETIEN OUTILLLAGE CHAUFF. EAU
IMPÔTS REDEVANCE

CHAUFFAGE, EAU, GAZ, ELECTRICITE :

 Une ventilation doit être effectuée si le local est à


usage mixte.
Le livre de trésorerie partie
2 Div H

IMPÔTS ET TAXES TRAVAUX FOURNITURES SERVICES EXTERIEURS :

TAXE PROFES. LOCAT.


LOYERS REPARATION PETIT GAZ ELECTR.
TVA ET AUTRES CSG DEDUCTIBLE MATERIEL DONT DIVERS HONOR. ASSURANCES
CHARGES ENTRETIEN OUTILLLAGE CHAUFF. EAU
IMPÔTS REDEVANCE

DIVERS HONORAIRES (non rétrocédés)

 Il convient de noter les sommes versées à des


personnes non salariées dont les services ont été
rémunérés à l’occasion de 1’exercice professionnel.

 POUR ETRE DEDUCTIBLES, ces sommes


devront être déclarées par la partie versante aux
Services fiscaux et ce sur un imprimé DAS 2.
Le livre de trésorerie partie
2 Assurances

IMPÔTS ET TAXES TRAVAUX FOURNITURES SERVICES EXTERIEURS :

TAXE PROFES. LOCAT.


LOYERS REPARATION PETIT GAZ ELECTR.
TVA ET AUTRES CSG DEDUCTIBLE MATERIEL DONT DIVERS HONOR. ASSURANCES
CHARGES ENTRETIEN OUTILLLAGE CHAUFF. EAU
IMPÔTS REDEVANCE

ASSURANCES

Il s’agit de sommes payées à ce titre à raison des


contrats d’assurance conclus dans LE CADRE DE
L’EXERCICE DE LA PROFESSION (assurance
responsabilité professionnelle, assurance
multirisque...).
EXEMPLE
Le livre de trésorerie partie
2 : Assurance EXEMPLE

638 - ASSURANCES

• Les assurances VOLONTAIRES (incapacité


indemnités journalières, mutuelles, ...) destinées à
couvrir un manque à gagner peuvent être déduites
dans le cadre de Loi Madelin, dans la colonne
charges sociales personnelles.

• Les assurances pertes d’Exploitation destinées


à couvrir les charges fixes du cabinet sont
déductibles. Si le contrat couvre les deux
risques, une ventilation des primes doit être
faite.
Le livre de trésorerie partie
2 : Assurance EXEMPLE

638 - ASSURANCES

• Les primes afférentes aux contrats d’assurance


vie sont, le cas échéant, déductibles, dans
certaines limites, du revenu global sur la
déclaration générale d’impôt. (imprimé 2042).

Retraite (PERP, PREFON,…)


Le livre de trésorerie
partie 2 : Transports
TRANSPORTS
et déplacements ET DEPLACEMENTS : CHARGES SOCIALES PERSONNELLES

FRAIS DE
AUTRES FR.
VOITURE SAUF CHARGES SOCIALES CHARGES
DEP. VOYAGE
EVALUATION OBLIGATOIRES MADELIN
SEJ
FORFAITAIRE

FRAIS DE VOITURE :

Ensemble des frais relatifs au véhicule :

• carburant
• réparation
• assurance voiture

PAS DE FORFAIT
Le livre de trésorerie
partie 2 : Transports
et déplacements

TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS : CHARGES SOCIALES PERSONNELLES

FRAIS DE
AUTRES FR.
VOITURE SAUF CHARGES SOCIALES CHARGES
DEP. VOYAGE
EVALUATION OBLIGATOIRES MADELIN
SEJ
FORFAITAIRE

AUTRES FRAIS DE DEPLACEMENT :

•PARKING
•PEAGE

•TRAIN
•AVION
•BUS

•HOTEL

• REPAS DU MIDI : entre 4,35 € et 16,80 € pour 2010


Le livre de trésorerie
partie 2 : Charges soc
TRANSPORTS
praticien ET DEPLACEMENTS : CHARGES SOCIALES PERSONNELLES

FRAIS DE
AUTRES FR.
VOITURE SAUF CHARGES SOCIALES CHARGES
DEP. VOYAGE
EVALUATION OBLIGATOIRES MADELIN
SEJ
FORFAITAIRE

CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES :

• Allocations Familiales
• Caisse de retraite
• Assurance Maladie (RAM, RSI)

CHARGES MADELIN :

• Montant des versements liés aux contrats Madelin.


Le livre de trésorerie partie
3 Congrès

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

CONGRES
Porter ici les frais d’inscription et de voyages et
séjours.
Le livre de trésorerie partie
3 Représentation

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

FRAIS DE REPRESENTATION-RECEPTION :

EN INDIQUANT LE NOM ET LA QUALITE DES


BENEFICIAIRES

 Ne peuvent être comptés en charges que le


montant des cadeaux où figurent le nom du
bénéficiaire et seulement dans la mesure où il entre
dans le cadre des dépenses engagées dans l’intérêt
de l’exercice de la profession.
Le livre de trésorerie partie
3 PTT

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

FOURNITURES DE BUREAU :

• timbres
• téléphone
• Internet
• papeterie
• abonnements presse
•…
Le livre de trésorerie partie
3 Cotisations

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

COTISATIONS PROFESSIONNELLES

•ORDRE

•SYNDICATS

•A.G.A.

• ASSOCIATIONS PROF.
Le livre de trésorerie partie
3 Divers

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

GESTION DIVERS

Dons, pourboires, etc...


Le livre de trésorerie partie
3 Frais financiers

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

FRAIS FINANCIERS :

Intérêts des emprunts pour les achats de locaux ou


matériels professionnels

Frais et assurances pour un emprunt

Intérêts de découvert en banque nécessité par les


charges professionnelles.
Le livre de trésorerie partie
3 Pertes diverses

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

PERTES DIVERSES :

Chèques impayés lorsque vous avez épuisé les voies


de recours. On peut aussi les inscrire en moins
(rouge) sur le cahier de recettes.
Le livre de trésorerie partie
3 Divers à déduire

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

DIVERS A DEDUIRE :

• N’indiquez dans cette colonne que ce qui a été


effectivement payé :
 PEE

• En cas de déduction forfaitaire (2% médecin, ZFU,


permanence de soins), n’indiquez les sommes que
sur le récapitulatif annuel et sur la déclaration 2035.

• LIGNE 43 DE LA DECLARATION 2035


Le livre de trésorerie partie
3 Achat IMMO

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

ACHAT IMMOBILISATION :

• Montant de l’achat d’une immobilisation (sup. à


500 € HT)
Le livre de trésorerie partie
3 Achat IMMO

FRAIS DIVERSDE GESTION : COMPTES D'ATTENTE (1)

DIVERS A DEDUIRE
FRAIS PERTES
(ABONDEMENTS
REPRESENTAT. FOURN. BUR. FINANCIERS DIVERSES
COTISATIONS GESTION P.E.E.) ACHAT
CONGRES EPU RECEPTION DOCUMENT S.C.M.
PROFESSION. DIVERS D'IMMOBILISAT.
CADEAUX TELECOM-POSTE

SCM :

• Montant des versements à la SCM


Le livre de trésorerie partie
3 : PART PRIVEE
EXEMPLE

REINTEGRATION PART PRIVEE

• Vous devez pouvoir étayer les pourcentages


retenus pour les dépenses mixtes. Une
insuffisance de réintégration pouvant entraîner la
perte des abattements.
Le livre de trésorerie partie
3 : PART PRIVEE
EXEMPLE

PAGE DE RECAPITULATION ANNUELLE

• Si vous avez soigneusement rempli les pages


précédentes, vous n’avez que les totaux à reporter
pour établir votre déclaration 2035.
Le calcul de l’amortissement
Le calcul de l’amortissement

 Définition :

 L’amortissement est :

 la déduction opérée sur les résultats

 pour compenser la dépréciation subie du fait de l’usage


et du temps

 par les éléments affectés à l’exercice de la profession.


Le calcul de l’amortissement

 Certains biens dont on a la propriété ont :

 une durée de vie importante, mais limitée

 un prix « élevé » (supérieur à 500 € H.T.)

IMMOBILISATION
Le calcul de l’amortissement

Quels biens peuvent faire l’objet d’un


amortissement ?
Le calcul de l’amortissement
 Immeubles

 Agencements, installations

 Réparations ayant pour but de prolonger la vie du bien ou de l’améliorer, et ne


correspondant pas à l’entretien courant.

 Matériel de bureau d’une valeur unitaire supérieure à 500 € H.T.

 Mobilier de bureau tables, chaises, fauteuils, luminaires... (mobilier meublant


et non meublant 500 € H.T.)

 Matériel médical d’une valeur supérieure à 500 € H.T.

 Rachat de leasing quelque soit le montant.

 Voiture : la valeur amortissable est limitée à 18.300 €, sauf pour les véhicules
polluants qui sont limités à 9.900 € (immatriculation depuis 2004)
Le calcul de l’amortissement

 EXCEPTION A L’AMORTISSEMENT LES TERRAINS ET LES ELEMENTS


INCORPORELS, COMME :

 LE RACHAT DE CLIENTELE

 LE DROIT DE PRESENTATION (patients)

 LE DROIT AU BAIL

NE PEUVENT FAIRE

L’OBJET D’UN AMORTISSEMENT.


Le calcul de l’amortissement

3 conditions à respecter

1 Etre propriétaire du bien

Seuls les biens dont le professionnel est PROPRIETAIRE peuvent


être amortis.

CES MEMES BIENS DOIVENT ETRE SOUMIS A


DEPRECIATION.
Le calcul de l’amortissement

3 conditions à respecter

2 Prix de revient x taux

L’amortissement se calcule sur la base du prix de revient au moyen


d’un taux fixé d’après la durée normale du bien.
Le calcul de l’amortissement

ATTENTION !

 Ladurée d’amortissement ne doit jamais être réduite en


fonction de la durée d’exercice du professionnel.

La DUREE d’amortissement EST FONCTION DE LA


DUREE PROBABLE DU BIEN.
Le calcul de l’amortissement

3 conditions à respecter

3 Passage en comptabilité

Les amortissements doivent être effectivement pratiqués en


comptabilité.

Ainsi, si le professionnel déduit en frais généraux un bien qui aurait


dû faire l’objet d’un amortissement, l’Administration est en droit de
réintégrer dans son bénéfice imposable la somme déduite ainsi à
tort, sans que le praticien puisse demander que l’amortissement
soit admis en contrepartie.
Le calcul de l’amortissement

• Quels documents tenir ?


Le calcul de l’amortissement

 Aucun modèle n’est exigé

 Mais, un certain nombre de mentions obligatoires


doivent figurer lors du calcul de l’amortissement
Le calcul de l’amortissement

Mentions obligatoires

1 Le libellé

Indiquer la nature de l’élément faisant l’objet


d’un amortissement.

ex. : voiture
Le calcul de l’amortissement

Mentions obligatoires

2 La date d’acquisition

Le point de départ est, en général, la date de mise


en service.
Le calcul de l’amortissement

Attention !

Achat en cours
Prorata Temporis
d’année
Le calcul de l’amortissement

Mentions obligatoires

3 Le prix d’acquisition

Il s’agit du prix de revient du bien :

• Le coût réel de l’achat T.T.C. augmenté


éventuellement des frais de transport et d’installation.

• La valeur d’apport, pour les biens apportés à une


société civile de moyen, par exemple.
Le calcul de l’amortissement

Mentions obligatoires

4 La quote-part professionnelle

Si le bien est à usage mixte, il convient de déterminer


la quote-part d’utilisation professionnelle.

ex. : un local d’habitation utilisé en partie en


professionnel
Le calcul de l’amortissement

Mentions obligatoires

5 La base amortissable

Outre les bases déterminées pour les éléments à usage


mixte, cette colonne doit être utilisée pour porter la
base des amortissements des véhicules automobiles
d’une valeur supérieure à :

18 300 € depuis le 1er janvier 2002

(ou 9 900 € pour véhicule polluant)


Le calcul de l’amortissement

• Quels sont les modes d’amortissements ?


Le calcul de l’amortissement

L’amortissement linéaire L’amortissement dégressif

 méthode la plus simple  méthode un peu plus


complexe
 ouverte pour tous les  réservée à certains biens
biens
 taux = taux linéaire x coef.
 taux = base amortissable/
durée de vie  ex . : 3 ans =
 ex. : 5 ans = 20 % 33,33 x 1.25 = 41,67 %
10 ans = 10 %
3 ans = 33,33 %
Le calcul de l’amortissement

 L’amortissement linéaire :

La durée probable d’utilisation est fonction :

• de l’usure du matériel

• des conditions propres dans lesquelles


chaque professionnel exerce son activité
Le calcul de l’amortissement

 L’amortissement dégressif :

L’annuité est d’amortissement est obtenue en appliquant :

• un taux constant à la valeur résiduelle de l’élément


(prix de revient moins amortissements antérieurs).
Le calcul de l’amortissement

 L’amortissement dégressif :

Le taux constant est obtenu en multipliant le taux linéaire par un


coefficient égal à :

 1,25 lorsque la durée normale d’utilisation est de 3 ou


4 ans

 1,75 lorsque la durée normale d’utilisation est de 5 ou 6


ans.

 2,25 si cette durée est supérieure à 6 ans.


Le calcul de l’amortissement

 L’amortissement dégressif :

Seules certaines catégories de bien !

o installation à caractère médico-social : installation de sécurité par exemple pour le


personnel

o machine de bureau automatique : photocopieur ; informatique

o matériel et outillage utilisés à des opérations de recherche scientifique

o matériel de protection contre l’incendie ou le vol

o matériel lié à la stérilisation, désinfection

o ...
Le calcul de l’amortissement

 Exemple :
 Ordinateur acquis le 1er juillet 2007 , d’un prix de revient de
1 200,00 € et dont la durée normale d’utilisation est de 3 ans :

Amortissement Amortissement
Exercice
linéaire dégressif

2007 200,00 250,00

2008 400,00 475,00

2009 400,00 475,00

2010 200,00 -
Les frais de transports et
déplacements
Les frais de transports et de déplacements

Les frais réels L’évaluation forfaitaire

 comptabilisation de toutes  méthode plus simple


les factures
 ne rien comptabiliser en
 mais déduction en « réel »
fonction du % prof.
 utilisation d’un barème
 % prof = fonction kms publié chaque année
professionnels et limites
fiscales
Les frais de transports et de déplacements

 Déplacements admis en libéral :

 les déplacements du lieu de résidence au lieu d’exercice


de la profession qui ne représentent pas un CARACTERE
ANORMAL POUR CONVENANCES PERSONNELLES

=> 40 kms

 les déplacements nécessités par le fonctionnement de


l’entreprise.

 les déplacements nécessités par l’enseignement post-


universitaire ou la formation continue.
Les frais de transports et de déplacements

 Déplacements admis en libéral :

• Il est toujours préférable d’examiner la situation avec son inspecteur


local ou de joindre une note explicative à ce sujet accompagnant la
déclaration 2035.

• Mais dans tous les cas, vous devez conserver par écrit le mode de calcul
du kilométrage professionnel afin de vous souvenir très exactement de
vos justifications en cas de vérification fiscale. Ce mode de calcul devra
être joint à votre déclaration pour le présenter à votre AGA.
Les frais de transports et de déplacements

 Déplacements non admis en libéral :

 tous les déplacements privés

 tous les déplacements professionnels liés à une


activité bénévole

 tous les déplacements professionnels liés à une


activité salariée (qui sont repris par le 10 % accordé
aux salariés.)
Comptabilisation des frais réels
Les frais de transports et de déplacements

 Frais réels :

 Il est nécessaire d’estimer le pourcentage d’utilisation


professionnelle

 Vous devez déterminer le kilométrage propre à chaque type de


déplacement, le nombre de déplacements par semaine, le
nombre de semaines d’activité professionnelle libérale afin de
pouvoir évaluer votre kilométrage professionnel parcouru.
Les frais de transports et de déplacements

 Frais réels - exemple :


 Un professionnel possède une voiture :

Le kilométrage annuel est de 30 000 km réparti de la


manière suivante :

 15 000 km pour ses vacances et son usage


privé,
 5 000 km pour son activité salariée.
 10 000 km pour son activité libérale.

Kilométrage professionnel :

10 000 100
______ X = 33 %
30 000
Les frais de transports et de déplacements

 Vous pouvez déduire en « Frais réels » :

 assurances

 intérêts des emprunts souscrits pour l’achat du véhicule

 loyers (en cas de leasing)

 carburant

 entretien lavage, graissage, huile, pneumatiques, antigel

 réparations courantes

 frais de stationnement, location de garage, parking


Les frais de transports et de déplacements

 Vous pouvez amortir :

 prix de revient du véhicule

 réparations importantes prolongeant la durée de vie du véhicule


Les frais de transports et de déplacements

 Vous devez conserver tous les justificatifs de toutes


les dépenses !

 réparations
 entretiens

 carburant

 primes d’assurances

 ...

Il y aura lieu, en fin d’année, de


REINTEGRER LA PART NON DEDUCTIBLE
de ces dépenses en fonction du kilométrage professionnel libéral.
Utilisation du forfait
kilométrique
Les frais de transports et de déplacements

 Evaluation forfaitaire

 utilisation d’un barème publié chaque année par


l’Administration Fiscale

 nombre de kilomètres x prix de revient/km

Publication = février de l’année suivante


Les frais de transports et de déplacements

 Le prix de revient kilométrique du barème tient compte des


éléments suivants :

o amortissement du véhicule ou du loyer en cas de leasing,

o frais de réparation et d’entretien courants,

o dépenses de carburant,

o pneumatiques,

o prime d’assurance.
Les frais de transports et de déplacements

 Il est interdit de comptabiliser en plus du forfait, les


dépenses réelles !

Aucunes écritures ne doivent être « notées » dans votre


comptabilité
Les frais de transports et de déplacements

 Cependant, en plus du forfait, il est possible de déduire :

 les intérêts d’emprunts

 frais de parking, garage

 Par contre, les véhicules utilisés à titre professionnel, peuvent figurer


sur le registre des immobilisations qui doit continuer à comporter le
montant des annuités d’amortissements dont la connaissance est
nécessaire pour calculer les plus ou moins—values de cession, sans être
déduites.
Les frais de transports et de déplacements

 En cas de « forfait », sur la déclaration fiscale 2035 :

• Le tableau des immobilisations (page 2) ne doit comporter


que les informations relatives à la nature, à la date, au prix
d’acquisition et le cas échéant de cession, MAIS NON LES
ANNUITES D’AMORTISSEMENT, si l’on a choisi de mettre
son véhicule dans son actif professionnel.

• Dans le tableau des frais de véhicules, il convient


d’indiquer le nombre de kilomètres parcourus à des fins
professionnelles et la puissance fiscale retenue.
Les conséquences du
plafonnement
Les conséquences du plafonnement

 Conséquences sur l’amortissement :

 véhicule = amortissement sur 5 ans, soit 20 %

 si achat en cours d’année alors prorata temporis

 vérifier la limite imposée sur le prix d’achat du véhicule

• 18 300 € pour les voitures


• 9 900 € pour les voitures polluants
Les conséquences du plafonnement

 Exemple :
 date d’achat du véhicule : 1er janvier 2005

 prix d’achat du véhicule : 20 000 €

 durée d’amortissement : 5 ans, soit 20 %

 Annuité théorique d’amortissement : ----------- = 4 000 €

 Amortissements FISCALEMENT déductibles :

• sur la base de 18 300 € = 3 660 € (340 € à porter en divers à réintégrer)


• sur la base de 9 900 € = 1 980 € (2 020 € à porter en divers à réintégrer)
Les conséquences du plafonnement

 Mais un véhicule est rarement utilisé à 100 %


professionnel !

• Reprenons l’exemple précité avec un usage professionnel libéral : 33%

 Amortissement fiscalement déductible pour un usage à 100 % : 3 660 € (si limite 18 300)

 Amortissement fiscalement déductible pour l’activité libérale : 3 660 X 33 % = 1 208 €


Le rapprochement bancaire
RELEVE DES OPERATIONS AU 31/12/10

DATE NATURE DE L'OPERATION CREDIT DEBIT

solde au 05/12/10 + 6120,69

14.12 Remise de chèque n° 53 + 352,47

15.12 Chèque n° 234 - 526,32

17.12 Chèque n° 236 - 15,24

19.12 Chèque n° 237 - 85,00

23.12 Chèque n° 235 - 29,78

24.12 Remise de chèque n° 54 + 483,15


Montant à reporter dans le
29.12 Chèque n° 238 rapprochement
- bancaire
12,25

Solde au 31/12/10 + 6299,97


RB
RAPPROCHEMENT BANCAIRE 2010

BANQUE
A Solde en fin de période 31/12/10 + 6299,97

B DEPENSES NON Si DEBITEES SUR LE RELEVE


"G" est supérieur à "H"BANCAIRE
: DE
2010, MAIS INSCRITES SUR LE LIVRE DE RECETTES/DEPENSES
(côté sortie) EN BANQUE - 5528,23
 cela signifie que des écritures
C RECETTES NON ont été créditées
CREDITEES SURenLEbanque
RELEVEetBANCAIRE
n'ont DE
pas SUR
2010, MAIS INSCRITES été LE LIVRE
reprises dans la
DE RECETTES/DEPENSES
(côté entrée) EN BANQUE
comptabilité. + 541,96

G solde comptable : montant à reprendre pour la reconstitution de


Trésorerie (A) - (B) + (C ) En général ceci est 1313,7
égal à ZERO
LIVRE
COMPTABLE
Le solde (H) en fin de période au 31/12/10 est égal à (D) - (E) + (F) :
D TOTAL DES ENTREES BANCAIRES 2010 + 147624,32
Si "H" est supérieur à "G" :
E TOTAL DES SORTIES BANCAIRES 2010 - 147035,11
 cela signifie que des écritures
F SOLDE DE L' ANNEE
ont PRECEDENTE (OU SOLDE
été comptabilisées 2 fois
INFORMATIQUE DU COMPTE BANQUE) + 724,49
(recettes) ou omises (dépenses)
H solde comptable 1313,7

Les deux résultats G et H doivent être identiques.


La déclaration fiscale
2035
La déclaration fiscale 2035

 Intérêts de la compréhension de la 2035 ?

 document obligatoire transmis au SIE


• (Service des Impôts des Entreprises)

 nombreuses informations demandées par divers organismes


(URSSAF, Caisse de retraite, ...) sont issues de la 2035

 synthèse de votre activité


Trucs & astuces
de la 2035

5
1 2 3 4

5 pages principales

1. Identité du déclarant + synthèse


2. Tableau des immobilisations + salaires
3. Tableau des cessions d’immobilisations +
répartition entre les associés
4. 2035 A : état des recettes et des dépenses
5. 2035 B : résultat (bénéfice ou déficit)
Trucs & astuces
de la 2035

5
1 2 3 4
Trucs & astuces
de la 2035

Page 1 - Identité du déclarant & synthèse


Trucs & astuces
de la 2035

2011

SERVICES DES IMPOTS DES ENTREPRISES DE LYON


165 RUE GARIBLADI
69003 LYON

M SEBASTIEN GARNODIER

16 RUE FENELON
6906 LYON

493 215 578 000 15


Trucs & astuces
de la 2035

18 RUE DE LA MADELEINE 69007 LYON


CHIRURGIEN DENTISTE 1 1 0 32 0 0 8

2010
01/01/2010 31/12/2010
Trucs & astuces
de la 2035

62 622
Trucs & astuces
de la 2035

AGA-PS.L – 16 RUE FENELON 69006 LYON

204 690 LYON 25 AVRIL 2011


Trucs & astuces
de la 2035

5
1 2 3 4
Trucs & astuces
de la 2035

Page 2 - Tableau des immobilisations & salaires


Trucs & astuces
de la 2035

2010

M SEBASTIEN GARNODIER
4 9 3 2 1 5 5 7 8 0 0 0 1 5

HFME
8 635
Trucs & astuces
de la 2035

DROIT DE PRESENTATION 11/03/2010 20 000 20 000 N


MATERIEL 11/03/2010 30 000 30 000 L 20.00 0 4 833
ORDINATEUR 01/04/2010 1 350 1 350 D 41.67 0 422

51 350 51 350 5 255

51 350 5 255

5 255
Trucs & astuces
de la 2035

5
1 2 3 4
Trucs & astuces
de la 2035

Page 3 – Tableau des cessions d’immobilisations


Trucs & astuces
de la 2035

2010

M SEBASTIEN GARNODIER
4 9 3 2 1 5 5 7 8 0 0 0 1 5

NEANT
Trucs & astuces
de la 2035

NEANT
Trucs & astuces
de la 2035
2010

Page 4 – 2035 A : état des recettes et des dépenses


Trucs & astuces
de la 2035

2010
2008

1 2
M SEBASTIEN GARNODIER
CHIRURGIEN DENTISTE
4 9 3 2 1 5 5 7 8 0 0 0 1 5
X
X
X 2 00 8
51 350
Trucs & astuces
de la 2035

112 713

6 951
105 762

400
106 162
Trucs & astuces
de la 2035

112 713

6 951
105 762

400
106 162
Trucs & astuces
de la 2035

112 713

6 951
105 762

400
106 162
Trucs & astuces
de la 2035

112 713

6 951
105 762

400
106 162
Trucs & astuces
de la 2035

112 713

6 951
105 762

400
106 162
Trucs & astuces
de la 2035

112 713

6 951
105 762

400
106 162
Trucs & astuces
de la 2035

11 417

353
10 000
600
Trucs & astuces
de la 2035

11 417

353
10 000
600
Trucs & astuces
de la 2035

11 417

353
10 000
600
Trucs & astuces
de la 2035

11 417

353
10 000
600
Trucs & astuces
de la 2035

11 417

353
10 000
600
Trucs & astuces
de la 2035

11 417

353
10 000
600
Trucs & astuces
de la 2035

11 417

353
10 000
600
Trucs & astuces
de la 2035

800

1 608 3 660
932

320
4 563
4 979
X
416
Trucs & astuces
de la 2035

800

1 608 3 660
932

320
4 563
4 979
X
416
Trucs & astuces
de la 2035

800

1 608 3 660
932

320
4 563
4 979
X
416
Trucs & astuces
de la 2035

800

1 608 3 660
932

320
4 563
4 979
X
416
Trucs & astuces
de la 2035

800

1 608 3 660
932

320
4 563
4 979
X
416
Trucs & astuces
de la 2035

800

1 608 3 660
932

320
4 563
4 979
X
416
Trucs & astuces
de la 2035

800

1 608 3 660
932

320
4 563
4 979
X
416
Trucs & astuces
de la 2035

800

1 608 3 660
932

320
4 563
4 979
X
416
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

1 849 380 2 229


2 755
1 284
4 728
549
140
232
87

38 285
Trucs & astuces
de la 2035

5
1 2 3 4
Trucs & astuces
de la 2035

Page 5 – 2035 B : résultat


Trucs & astuces
de la 2035

2008
2010

M SEBASTIEN GARNODIER
4 9 3 2 1 5 5 7 8 0 0 0 1 5

67 877

67 877
Trucs & astuces
de la 2035

5 255

5 255
Trucs & astuces
de la 2035

62 622
Trucs & astuces
de la 2035

AUDI A3 T 6 X 11 682 4 563

4 563
La reconstitution de
trésorerie
RT
RECONSTITUTION DE TRESORERIE

solde financier au 31/12/10 est égal :

* solde comptable (G) de la banque au 31/12/10 ……………… 1313,7 €


(résultat du rapprochement bancaire ci-joint)

*chèques différés écrits sur le livre de recettes journalier


en 2010, remis en banque ultérieurement, et inscrit sur le
livre de trésorerie et frais professionne en 2011 ……………… 2445 €

* solde espèces ( si les espèces 2010 n'ont pas été


remises en banque, ni prélevées par le praticien, ni
dépensées pour payer des frais) ……………… 0 €

prélèvement praticien ……………… 61000 €

capital des emprunts remboursés sur les comptes


professionnels ……………… 6500 €

Versement à la S.C.M. ……………… 0 €

Acquisitions d'immobilisation de l'année ……………… 51350 €

TOTAL A 122608,7 €
RT solde financier au 01/01/10 est égal :

solde comptable de la banque au 01/01/10 ……………… 724,49 €

chèques déclarés sur le livre de recettes journalier en


2009 et remis en banque ultérieurement en 2010 ……………… 0 €

solde espèces au 01/01/10 (en principe égal à zéro) ……………… 0 €

Apports praticien ……………… 8645 €

le montant des emprunts contractés et repris sur les


comptes professionnels (si non compris dans les apports
ci-dessus) ……………… 40000 €

Quote-part frais SCM (répartis d'après la 2036) ……………… 0 €

Frais forfaitaires (blouses et voiture) ……………… 5363 €


(si ceux-ci n'ont pas été payé par l'un des comptes
professionnels ou par espèces)

Vente de biens inscrits sur le tableau des


immobilisations ……………… 0 €

TOTAL B 54732,49 €
RT

RESULTAT THEORIQUE A - B = 67876,21

Ligne 34 de la déclaration 2035 pour 2010 = 67877

(les deux résultats ci-dessus doivent être identiques)

2010
2008

67 877

67 877
Questions / Réponses