Vous êtes sur la page 1sur 16

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Sousse

Master en Sciences de Gestion 2016/2017


Cours Epistémologie

Exposé
Une Comparaison entre Interprétativisme et Constructivisme

Elaboré par: Yossra Rouis A l’attention de M. Lassad Lakhal


Sommaire

1- Introduction: Interprétativisme et Constructivisme


1.1 Deux paradigmes en opposition au positivisme
1.2 Classification des Similitudes et Différences

2- Similitudes: Positionnement Ontologique


2.1 Définitions
2.2 Racine Historique Commune
2.3 Exemples concrets de positionnement Ontologique

3- Différences: Epistémologie et Méthodologie


3.1 Epistémologie
3.2 Méthodologie
3.3 Exemples

4- Résumé
1- Introduction: Interprétativisme et Constructivisme
1.1 Deux paradigmes en opposition au Positivisme

Le positivisme postule que la connaissance que constitue progressivement la


science est la connaissance de la Réalité, une réalité en soi, objective,
indépendante des observateurs qui la décrivent

L’interprétativisme &
Le positivisme
Constructivisme
Objective, Acontextuelle Subjective Contextuelle
Nature de la Connaissance Produite
Hypothèse Réaliste Hypothèse Relativiste
Nature de la Réalité Déterminée Intentionnelle
Nature du lien Sujet/Objet Indépendance Interdépendance

D’après Hypothèses sous-jacentes à la nature de la connaissance produite (Girod-Séville et Perret, 1999)


1- Introduction: Interprétativisme et Constructivisme
1.2 Classification des Similitudes et Différences

Similitudes Différences
L’Interprétativisme Le Constructivisme
Nature de la - Subjective, Contextuelle
Connaissance
Ontologie

- Hypothèse Relativiste L’essence de l’objet ne peut L’essence de l’objet ne peut


être atteinte être atteinte (modéré);
Nature de la
ou n’existe pas (radical)
«Réalité »
- Intentionnelle

Nature du lien - Dépendance sujet/objet


Sujet/Objet
Epistémologie

Statut privilégié de la Statut privilégié de la


Le Chemin de la compréhension: construction:
Connaissance «pour quelles motivations «pour quelles finalités… »
Scientifique des acteurs… »

- Idiographie - Adéquation
- Empathie (révélatrice de - Enseignabilité
Les Critères de
dologie

l’expérience vécue par les


Métho

Validité acteurs)

D’après Positions épistémologiques des paradigmes positiviste, interprétativiste et constructiviste (Girod-Séville et Perret, 1999)
2- Similitudes: Positionnement Ontologique

1- Introduction: Interprétativisme et Constructivisme

2- Similitudes: Positionnement Ontologique


2.1 Définitions
2.2 Racine Historique Commune
2.3 Exemples concrets de positionnement Ontologique

3- Différences: Epistémologie et Méthodologie

4- Résumé
2- Similitudes: Positionnement Ontologique
2.1 Définitions

 L’Ontologie étudie la nature de la réalité; peut comporter 2 aspects:


 Objectivité: les entités sociales existent independemment des acteurs sociaux liés
 Subjectivité: les phénomènes sociaux sont crées des perceptions interprétations et des
actions des acteurs sociaux. Il s’agit d’un processus continu évoluant dans le cadre
d’interactions sociales

En plus de la subjectivité, les 2 paradigmes partagent une vision contextuelle de la réalité:


 La phénoménologie donne une importance à la façon dont on organise et interprète
notre monde et à la manière avec laquelle on traite les interprétations à travers
l’expérience vécue => Réalité Contextuelle

 L’herméneutique implique la séparation du social (culturel-historique), des sciences


naturelles, surmonter le clivage entre sujet/objet, introspection/interprétation comme
méthode, Valeurs comme évaluation subjective, émotive raisonnée à partir d’un système
de sens lié au temps et à l’espace (contrairement a la notion universelle du choix
rationnel ou à la théorie de jeu)

Saunders, Lewis and Thornhill, 2009 Research Methods for Business Students , 5th Edition
Van Der Pijl: A SURVEY OF GLOBAL POLITICAL ECONOMY 2009, Hermeneutics, Weber, Constructivism
2- Similitudes: Positionnement Ontologique
2.2 Racine Historique Commune

Même origines des deux paradigmes et Racines historiques communes:


 Interpretativisme remonte aux idées de Kant (1724-1804); les affirmations
humaines concernant la nature ne peuvent être indépendante du processus
mental de la connaissance du sujet.
 Dilthey 1833- 1911 a rejeté le réductionnisme cartésien et a suggéré une
division significative entre :
 les sciences naturelles (Naturwissenschaft) => chercher une explication scientifique
(Erklaren)
 les sciences humaines (Geisteswissenschaft) => Comprendre (Verstehen) des
intentions/motivations (meaning) des phénomènes sociaux.
 Développement des idées de Kant par Husserl (1960); c’est dans la
conscience/connaissance humaine elle-même, que la «Réalité» existe.
 Max Weber (1949) et Berger & Luckmann (1966) avaient pour but la
compréhension du social sur les éléments philosophiques de la
phénoménologie

Applications of Interpretive and Constructionist research method in adolescent Research Philosophy, principles
and examples Chen et Al. 2009
2- Similitudes: Positionnement Ontologique
2.3 Exemples concrets de positionnement

« Les deux paradigmes constructivisme/interpretativisme sont préoccupés par


des sujets de connaissance et d’être (le vécu) » => Knowing and Being »
Schwandt 1994, Constructivist, Interpretivist Approaches to human Inquiry

- Comprendre le - La connaissance n’est pas

Constructivisme
Interprétativisme

processus de la réalité reçue passivement, mais


subjective, la priorité est est apprise au travers d’un
de comprendre le sens processus actif de
construction du chercheur.
(meaning) et intention
plutôt que de - La fonction du processus
comprendre la causalité d’apprentissage est
l’adaptation, et sert non
- L’accent est mis sur la pas la découverte d’une
dimension sociale de la réalité ontologique existant
réalité, appelé objectivement, mais
intersubjectivité par l’organisation du monde
les phénoménologues. expérientiel du chercheur.
Riegler et Quals, 2010 dans
Prasad 2005, dans Chen et Al. Thietart et al. 2014
2011
3- Différences: Epistémologie et Méthodologie

1- Introduction: Interprétativisme et Constructivisme

2- Similitudes: Positionnement Ontologique

3- Différences: Epistémologie et Méthodologie


3.1 Epistémologie
3.2 Méthodologie
3.3 Exemples

4- Résumé
3- Différences: Epistémologie et Méthodologie
3.1 Epistémologie

Interprétativisme Constructivisme
• Focus sur la primauté de l’expérience • Goodman (1978) utiliser le concept de rightness
subjective et réelle de l’interprète (le moi). (justesse) au lieu de Truth (vérité).
Mais chercher à dissocier cette expérience de • On ne découvrent pas la connaissance; on invente
la subjectivité et à la rendre objective.; des concepts, des modèles et des schémas pour
• Effort pour marier la subjectivité trouver un sens à des expériences,
phénoménologique et l’objectivité scientifique • la connaissance est reconçue au fur et à mesure de
• Le paradoxe est comment rendre objective une l’évolution de la compréhension.
science interprétative de l’expérience humaine • On commence avec l’expérience pour l’adopter, on
qu’est subjective. y intègre de nouvelles données, on réorganise, on
• Exemples: élimine, on complète des éléments, pour arriver
non pas à une vérité faite mais pour avoir un objet
• Dilthey : trouver une base pour une juste, et construire ainsi un objet adéquat,
investigation scientifique des motivations consistent et qui correspond à de nouveaux cas et
(meaning) qui permet d’implémenter d’autres recherches et
• Weber : étudier la relation entre interprétation inventions
des motivations (meaning) et les explications • Guba & Lincoln (1985), la vérité est la
causales ; la séparation des faits et des valeurs construction la mieux informée et la plus
dans la recherche sociale sophistiquée sujette de consensus à une période
• Schutz : analyser l’opération/ processus du donnée
« Verstehen » comprendre

Schwandt 1994, Constructivist, Interpretivist Approaches to human Inquiry


3- Différences: Epistémologie et Méthodologie
3.1 Epistémologie

Réflexivité : la conscience de la part du chercheur de la contribution de ses


intentions (meaning) lors du processus de recherche. Reconnaissance de
l’impossibilité de rester en dehors du sujet en conduisant sa recherche.

Interprétativisme Constructivisme

• Reconnaissance de l’importance • l’objectivité est impossible; de plus la


de la perspective du chercheur recherche est essentiellement une
coproduction entre le chercheur et le
mais on ne nous dit pas comment participant.
cela a été pris en compte dans le • Les chercheurs Constructivistes sont dans
processus de recherche, et ne l’obligation de méditer et refléter comment
montre pas comment les leurs propres conceptions, valeurs,
expériences, intérêt, identités sociales etc ont
conceptions propres au affecté la recherche, ainsi que la posture
chercheur ont impacté épistémologique (méthodologie) a influencé le
particulièrement l’analyse. processus de recherche et les résultats
3- Différences: Epistémologie et Méthodologie
3.2 Methodologie

Interprétativisme Constructivisme

• Evaluation : rendre compte comment la


• Développer une théorie dense sélection des approches et techniques a
et riche fondée sur l’expérience émergé tout en reconnaissant des
des participants. La façon avec méthodes alternatives.
laquelle le chercheur a conduit • Prendre en compte le principe de
le processus d’investigation réflexivité en investiguant et vérifiant
pour bâtir le modèle explicatif leur identité sociale, les intérêts et
fondé sur l’expérience motivation ainsi que leur
positionnement par rapport à leur
recherche.
3- Différences: Epistémologie et Méthodologie
3.3 Exemple

Interprétativisme

• Traitement des patiens anorexique retrospective de l’avis sur le traitement


• L’objectif est de comprendre leurs avis sur le traitement, comment ils ont perçu la balance entre
les besoins physiques et psychiques/émotionnel, l’expérience dans l’hôpital, le sens du contrôle,
leur relationnel avec leur paires et leurs familles.
• Interviews semi conductifs avec 7
• IPA analyse phénoménologique interprétative utilisée, 4 thèmes ont émergé
• Suivant le principe interprétatif, ils n’ont pas reporté en détails comment leur rôles ont influencé
le process d’interview, ils ont supposé par défaut qu’ils étaient des observateurs connaisseurs.
• Pas de compte rendu sur la réflexivité
• Le demandé, decrire les experiences retrospectives des adolescents sur le traitement et donner
des interprétations.
• Pour assurer la fiabilité de l’étude,
• les chercheurs ont partagé des parties aléatoires aves des collègues de background quantitatif et
les ont comparés aux résultats
• ils ont effectué une vérification rétrospective sur l’algorithme original pour le regroupement des
thèmes principaux.
• Ils ont fait une vérification avec 3 des répondants.
3- Différences: Epistémologie et Méthodologie
3.3 Exemple

Constructivisme

 Data qualitative collectée sous formes d’enregistrements, observation, prise de notes via une
supervision individuelle et de groupe, interview en profondeur après le placement, compte-
rendu pré et post placement, tenue d’un journal quotidien.
 Les auteurs ont spécifié clairement leur positionnement ontologique : la réalité est socialement
construite plutôt que stable. Ils ont mis en exergue l’importance du rôle du langage dans la
création de la réalité
 D’un point de vue épistémologique, ils ont soutenu que la compréhension et la connaissance
sont le produit d’un discours social influencé par la relation de pouvoir.
 Ils reconnaissent que selon l’interaction quotidienne dans le processus social que la
compréhension de l’autre est accomplie
 Focus sur l’auto réflexion, le sens critique, la conscience des valeurs et des hypothèses.

 Les auteurs sont conscients de l’impact du biais et des hypothèses idéologiques sur l’analyse des
données et de l’interprétation.
 Les stratégies pour réduire cet impact : Triangulation par chercheurs, Triangulation par source
de données, Member checking, Peer checking, Compte rendu d’evidence négative, Considérer
d’autres explications alternatives des trouvailles, Reconnaissance de la limite des études
 Réflexion sur les attentes culturelles chinoises qui exige le respect de l’étudiant envers
l’enseignant et donc la culture a façonné l’interaction entre ces deux acteurs ; rendre compte du
focus épistémologique constructionniste sur la relativité culturelle.
4- Résumé

Ontologie Epistémologie Méthodologie


Interpretativisme Relativiste - Utilité Instrumentale Comment les résultats
- Réflexivité non sont argumentés pour les
théorisée relier aux expériences
sensées des personnes

- Transmissibilité
- Adéquation
- Résonance
Constructivisme Relativiste - Utilité instrumentale - Authenticité Comment rendre compte
amoindrie - Responsabilité sur les intentions de
(accountability) construction de la réalité
- Rendre compte de la - Fructuosité
réflexivité (fruitfulness)
- Véracité
- Solidité

D’après le Tableau Compraison de l'interprétivisme et du constructivisme, Chen et al.


Merci pour votre Attention