Vous êtes sur la page 1sur 5

Indice Des Prix A La consommation (IPC)

Introduction et définition du concept(IPC)


L’Indice des Prix à la Consommation (IPC) est l’instrument de mesure
de l’inflation. Il permet d’estimer, entre deux périodes données, la variation
moyenne des prix des produits consommés par les ménages. C’est une mesure
synthétique de l’évolution des prix des produits, à qualité constante. Il est l’un
des indicateurs les plus suivis par les marchés financiers. Il permet de mesurer
l’évolution des prix d’une période sur une autre, l’IPC sert à indexer de
nombreux contrats privés, les pensions alimentaires, les rentes viagères et
aussi à revaloriser le SMIC. Depuis la diffusion de l’IPC de janvier 2016, l’Insee
publie un nouvel indice en base 2015 = 100 en lieu et place de l’indice base
1998 = 100. Cet indice rénové constitue la huitième génération de l’indice
depuis 1914. Ainsi le niveau de prix de référence est celui de l’année 2015. Il
est essentiel de rappeler que l’IPC n’est pas un indice du coût de la vie. En effet,
l’IPC mesure les effets des variations de prix sur le coût d’achat des produits
consommés par les ménages. L’indice du coût de la vie, lui, mesure les
variations des coûts d’achat pour maintenir le niveau de vie des ménages à un
niveau spécifié. En Europe, afin de permettre des comparaisons
internationales, les indices de prix nationaux ont été harmonisés. On parle alors
d’Indice des Prix à la Consommation Harmonisé (IPCH). Le déflateur du PIB,
calculé comme le quotient du PIB nominal par le PIB réel, multiplié par 100,
donne une image plus globale et plus exacte de l’inflation, mais ses délais
d’établissement sont beaucoup plus longs. Il a donc surtout une valeur
historique. Le suivi de l’évolution de tous les prix n’étant pas techniquement
possible, les instituts de statistiques construisent un panier de biens et services
finaux représentatifs, pondérés par leur poids dans la consommation.
L’observation des prix se fait par enquête et échantillonnage permanents. Il est
basé sur l'observation d'un panier fixe de biens et services, actualisé chaque
année. Chaque produit est pondéré, dans l'indice global, proportionnellement à
son poids dans la dépense de consommation des ménages. Il est publié chaque
mois au Journal Officiel. L'indice des prix hors tabac sert à indexer de nombreux
contrats privés, des pensions alimentaires, des rentes viagères La première
génération d'indices à la date de 1914.

Comptabilité nationale Page 1


Indice Des Prix A La consommation (IPC)
Etude de cas pour bien illustrer L’IPC
Cet indice compare les prix d’une période spécifique à une période de
référence. , l’année qui sert de base de référence pour ces calculs est 2002.
C’est une convention pour faciliter les calculs. En 2002, l’indice des prix à la
consommation est donc établi à 100. Les années suivantes, l’indice va toujours
varier par rapport à cette année, 2002.

Supposons qu’une personne veut comparer un objet qui valait 5000 DHS en
2002, alors qu’en 2014 ce même objet coûte 8000 DHS. L’année 2002 étant le
point de référence, alors son indice sera de 100. Pour trouver l’indice
comparatif en 2014, il est nécessaire de faire l’équation suivante :

8000 (prix en 2014) / 5000 (prix en 2002) = 1,6

Par la suite, il faut multiplier ce montant par 100 pour obtenir l’indice de prix à
la consommation

1,6 x 100 = 160. Cela peut se lire de cette façon :

L’indice de 2014 est de 160. Ainsi, le prix en 2014 est 1,6 fois plus élevé que le
prix en 2002. C’est donc 1,6 fois plus cher en 2014 qu’en 2002. Le calcul à faire
serait le même si le prix était de 8000 en 2014 et 5000 en 2002.

5000 prix en 2014 / 8000 prix en 2012 = 0,625

Par la suite, il faut multiplier ce montant par 100 pour obtenir l’indice

0,625 x 100 = 62,5

Le prix en 2014 est donc 62,5% du prix en 2002

De manière générale l’IPC est calculé d’après l’équation suivante :

IPC= (PIB de l’année N/ PIB de l’année N-1)*100

Comptabilité nationale Page 2


Indice Des Prix A La consommation (IPC)
Les principales difficultés de calcul IPC

La principale difficulté dans le calcul de l’indice est liée à l’innovation, qui se


traduit par l’apparition de nouveaux produits ou services, ou par l’évolution, en
principe l’amélioration.

Une deuxième difficulté dans le calcul de l’indice est liée au changement dans
la répartition des achats des consommateurs. Lorsqu’au cours d’une année le
prix d’un bien augmente plus vite que les prix des autres biens et que sa part
dans la consommation diminue (par substitution du bien en question par
d’autres biens), il y a une difficulté à faire le lien avec l’année précédente n,
d’un produit existant : si on considère seulement les ventes de la dernière
année, on ne prend pas en compte que la hausse du prix relatif a pu conduire à
un report de la consommation. La pondération attribuée aux biens et services
évolue en parallèle, mais parfois avec un retard d’un an (la pondération utilisée
pour l’inflation de l’année N est basée sur les consommations de l’année N-1).

La revalorisation des pensions est maintenant connue. Elle s’élèvera à 2,1 %. Il


apparaît nécessaire de faire le point sur les chiffres diffusés chaque mois par
l’INSEE, en rappelant que l’indice du mois est calculé en référence à un indice
100 en 1998.

IPC mode d’emploi


Depuis la loi de 2003 les pensions sont indexées sur les prix. Pour l’INSEE, l’IPC
est « l’instrument de mesure de l’inflation. Il permet d’estimer, entre deux
périodes données, la variation du niveau général des prix des biens et des
services consommés par les ménages ». Cependant cette définition est
nuancée puisque l’IPC n’est pas considéré comme « un indice de dépenses, ni
comme un indice du coût de la vie ».

L’inflation mensuelle: L’IPC est déterminé chaque mois. L’inflation


mensuelle représente l’évolution de l’indice du mois considéré par rapport à
celui du mois précédent.

L’inflation en glissement : Pour un mois donné, c’est l’évolution de l’indice


du mois par rapport à celui du même mois de l’année précédente.

Comptabilité nationale Page 3


Indice Des Prix A La consommation (IPC)
L’inflation en moyenne annuelle : C’est le qui est utilisée pour le calcul de
la revalorisation des pensions. Elle s’obtient en comparant la moyenne des
indices mensuels d’une année à celle de l’année précédente.

L’inflation perçue : Enfin l’INSEE donne aussi la valeur de l’inflation estimée


.Depuis2003 elle correspond à peu près au double de l’inflation « officielle ».

Enfin aucune ne mesure sur le recul de l’échéance de la revalorisation reportée


au 1er avril depuis trois ans. Il faut changer l’instrument de mesure. Que
penser d’un indice qui estime que l’ensemble des prix n’a progressé que de
22 % depuis 1998 ? Tout le monde s’accorde sur le fait que le poids des
dépenses contraintes est largement sous estimé dans la pondération utilisée
par l’INSEE. Mais l’intégration des innovations technologiques et de l’effet
qualité dissimule aussi de manière significative l’augmentation des prix.

Conclusion
L'indice des prix à la consommation (IPC) est l'instrument de mesure de
l'inflation. Il permet d'estimer, entre deux périodes données, la variation
moyenne des prix des produits consommés par les ménages. Il est basé sur
l'observation d'un panier fixe de biens et services, actualisé chaque année.
Chaque produit est pondéré, dans l'indice global, proportionnellement à son
poids dans la dépense de consommation des ménages. Il est publié chaque
mois au Journal Officiel. L'indice des prix hors tabac sert à indexer de nombreux
contrats privés, des pensions alimentaires, des rentes viagères et aussi à
indexer le SMIC.L'indice retenu pour le SMIC est celui des "ménages du premier
quintile de la distribution des niveaux de vie La première génération d'indices
date de 1914. Au cours du temps, la couverture de l'IPC s'est élargie tant au
plan géographique qu'en termes de population représentée ou de
consommation couverte. L’IPC base 2015 constitue la 8e génération d'indice. Il
est entré en service en janvier 2016.

Comptabilité nationale Page 4


Indice Des Prix A La consommation (IPC)

Comptabilité nationale Page 5