Vous êtes sur la page 1sur 1

Lycée Henri Dupuy de Lôme MPSI

Programme de colle : semaine 21 (du 27 au 31 mars 2017)

SÉRIES NUMÉRIQUES
Objectifs
• Dénir la notion de série numérique, et ainsi  toucher du doigt  la théorie des sommes innies.
• Etudier le comportement de quelques exemples importants de séries : convergence et, dans certains cas,
valeur de la limite (appelée somme).
• Mettre en place des critères simples permettant de déterminer la nature (convergence/divergence) d'une
série numérique à termes positifs et de certaines autres séries.

1 Convergence d'une série numérique


. Dénitions et vocabulaire propres aux séries numériques : sommes partielles, convergence, somme d'une série
convergente, restes d'une série convergente.
. Une suite (un )n∈N est convergente si et seulement si la série (un+1 − un ) est convergente.
P
. Combinaison linéaire de séries convergentes, somme d'une série convergente et d'une série divergente...
. Condition nécessaire et non susante
de convergence d'une série numérique : le terme général converge vers 0.
Divergence grossière.
2 Séries  de référence 
i. Séries géométriques

q n est convergente si et seulement si |q| < 1, et, dans ce cas, sa somme vaut 1−q .
1
P

ii. Séries de Riemann


1
est convergente si et seulement si α > 1.
P

Ce résultat a été établi par une comparaison somme - intégrale, cette technique permettant, en outre, de

,→
déterminer un équivalent simple du reste en cas de convergence, et de la somme partielle en cas de divergence.
3 Séries à termes positifs
Une série à terme positifs est convergente si et seulement si la suite de ses sommes partielles est majorée.

. Comparaison de séries à termes positifs


Théorème de comparaison ; utilisation de la relation de négligeabilité ; multiplication par nα pour  comparer 
le terme général de la série considérée à celui d'une série de Riemann.
. Utilisation d'équivalents
4 Eléments d'étude des  autres  séries
. Séries à termes négatifs
. Séries absolument convergentes
Toute série absolument convergente est convergente. La réciproque est fausse : l'absolue convergence est une
condition susante et pas nécessaire de convergence d'une série.

Toutes les dénitions et tous les énoncés des propositions doivent être sus, et feront éventuellement
l'objet d'une question de cours. Les élèves pourront également être interrogés sur la démonstration de l'un des
résultats suivants (choisi par l'interrogateur) :
• Nature et somme éventuelle d'une série géométrique.
• Etude de la nature d'une série de Riemann.
• Toute série absolument convergente est convergente.
• Vu en TD : Convergence et somme de la série
P (−1)n
n .

Vu en TD :
n
1
(1).
P
• k = ln(n) + γ+ o
k=1 n→+∞