Vous êtes sur la page 1sur 4

ANALYSE: Résumé du cours les séries numériques

1. Série. Somme d’une série :


D é f i n i t i o n 1 : soit ( )∈ℕ une suite numérique.
L’expression :  +  + 
+ ⋯ +  + ⋯ est appelée une série numérique,
et est notée ∑  les nombres  ,  , 
, ⋯ ,  , ⋯ sont les termes de la
série.
D é f i n i t i o n 2 : La somme des n premiers termes de la série est appelée
somme partielle  :  =  +  + 
+ ⋯ + 
Si la limite suivante existe et est finie :
 = lim 
→
On l’appelle la somme de la série ∑  et on dit que la série est convergente.
Si lim.  n’existe pas (par exemple :  → ∞ ),on dit que la série ∑  est
divergente et qu’elle n’a pas de somme.
2. Condition nécessaire de convergence :
Théorème 1 : Si la série ∑  est convergente, alors   0
→
   !"#! ⇒ lim  = 0
→
Corollaire 1 : Si  le terme général d’une série ne tend pas vers 0
lorsque  → ∞ alors la série ∑  est divergente.
lim  ≠ 0 ⇒   &' !"#!
→
Exemple :
La série : ∑ ( * est divergente, car : lim. ()* = 1 ≠ 0
 
)
Théorème 2 (c r i t è r e d e C a u c h y ) : pour que la série ∑ 
converge il faut, et il suffit, que la suite de somme partielle , -∈ℕ soit
une suite de Cauchy, i.e.
∀/ > 0 , ∃2 , ∀3 , ∀ ∶ 53 > 2 !6  > 2 ⇒ |8 −  | < /;
Ou :
8)?

∀/ > 0 , ∃2 , ∀3 , ∀< ∶ =3 > 2 ⇒ >   > < /A


@8

3. Séries à termes positifs :


On dit que la série ∑  est une série à termes positifs ssi : ∀ ∶  ≥ 0

1
ANALYSE: Résumé du cours les séries numériques

3.1. Condition de convergence :


pour qu’une série à termes positifs soit convergente il faut, et il suffit, que
la suite de ses somme partielles soit majorée.
i.e. si ∑  est une série à termes positifs, et , -∈ℕ suite de somme
partielle, alors :
   !"#! ⇔ ∃D, ∀ ∶  ≤ D
3.2. Règles de comparaison :
Théorème 1: Soit ∑  et ∑ F deux séries à termes positifs vérifiant :
 ≤ F
A partir d’un certain rang. Alors :
1) Si ∑ F converge alors ∑  converge.
2) Si ∑  diverge alors ∑ F diverge.
Théorème 2: Soit ∑  et ∑ F deux séries à termes positifs, si la limite


non nulle :
lim =G
→ F
Existe, alors les deux séries sont de même nature.
3.3. Règle de Cauchy :
Théorème : Soit ∑  une série à termes positifs. Si la limite :
lim IH = G
→
existe, alors :
1) Si G < 1 alors ∑  converge
2) Si G > 1 alors ∑  diverge
3.4. Règle de d’Alembert :
Théorème : Soit ∑  une série à termes positifs. Si la limite :
)
lim =G
→ 
Existe, alors :
1) Si G < 1 alors ∑  converge
2) Si G > 1 alors ∑  converge

2
ANALYSE: Résumé du cours les séries numériques

3.5. Comparaison avec une intégrale :


Théorème : Soit ∑ F une série à termes positifs non croissants, i.e.
F ≥ F ≥ F
≥ ⋯ ≥ F ≥ ⋯
et soit J(K) une fonction continue telle que :
J(1) = F ; J(2) = F ; J(3) = F
; ⋯ ; J() = F ; ⋯
Alors :
 

 F converge ⇔ W J(K)&K converge


@O O
Et on a l’évaluation du reste de la série ∑ F :
  

∀X ∶ W J(K)&K ≤  J() ≤ W J(K)&K


Y) @Y) Y
Ou pour X ≤  ≤ 3 :
8) 8) 8

 J() ≤ W J(K)&K ≤  J()


@Y) Y @Y
3.6. Règle de Riemann :
Théorème : Soit ∑ F une série à termes positifs. Si :
lim Z F = X (X constante positif)
→
a) La série ∑ F est convergente ssi : ` > 1
b) La série ∑ F est divergente ssi : ` ≤ 1
4. Séries alternées :
On dit que ∑ F est série alternées ssi : F = (−1))a b où ∀ ∶ b ≥ 0 .
Théorème : Soit ∑ F une série alternée, telle que :
lim F = 0
→
∀ ∶ |F) | ≤ |F | i.e. |F | est décroissante.
Alors : ∑ F est convergente .
5. Séries à termes de signes quelconques :
5.1. Convergence absolue :
Une série ∑  est dite absolument convergente si la série ∑| | est
convergente.
Théorème : toute série absolument convergente est convergente.

3
ANALYSE: Résumé du cours les séries numériques

i.e. ∑  absolument convergente ⇒ ∑  est convergente


5.2. série semi convergente :
On dit que ∑  est semi convergente si :
∑  est convergente et ∑| | est divergente
6. exemples :
6.1. Règle de Cauchy :
 
Soit  = ( + * , la série : ∑  est convergente, car :



lim→ IH = lim c( + * = lim ( + * = < 1
  
I  
 →  →
6.2. Règle de d’Alembert :
Soit  = , la série : ∑  est convergente, car :

!
1
) ( + 1)! 1
lim = lim = lim e f=0<1
→  → 1 →  + 1
!
6.3. Comparaison avec une intégrale :
1. La série ∑ (série Harmonique)est divergente, car :


&K = 5ln (K); = ∞ diverge.

L’intégrale g h
2. La série ∑

i
est convergente, car :
k 
&K = j l = 1 converge.
 
L’intégrale g h i h 
Série de Riemann :

1

m
@
Est convergente si : F < 1
et est divergente si : F ≥ 1
6.4. Règle de Riemann :
La série ∑

i ))n
est convergente, car :

lim =1
→  +  + 5
6.5. Série alternée :
La série ∑
(k)I

est convergente, car :
lim. = 0 et ( ) est décroissante.